A l intention de tous les correcteurs, surveillants et candidats des épreuves de Mesures et Essais.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A l intention de tous les correcteurs, surveillants et candidats des épreuves de Mesures et Essais."

Transcription

1 Sujet N 0 6 : MOTEUR A COURANT CONTINU A EXCITATION SHUNT A l intention de tous les correcteurs, surveillants et candidats des épreuves de Mesures et Essais. 1. L épreuve dure 4 heures au total (préparation, manipulation et compte rendu). 2. La préparation nécessite l usage d un papier carbone. L original est obligatoirement remis au correcteur avant que le candidat ne commence la manipulation proprement dite. 3. La préparation est prévue pour 1 heure, à titre indicatif. Si un candidat finit sa préparation avant le temps imparti à titre indicatif, il est autorisé à commencer la manipulation. 4. Le candidat, à la fin de la préparation rend l original et garde la copie au carbone pour toute la durée de la manipulation. 5. La partie manipulation de l épreuve n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. 6. Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et le sujet dans son intégralité. I. Préparation (1 h) I.1 Donner l expression des pertes collectives du moteur shunt. I.2 Réaliser le schéma de montage permettant de relever les caractéristiques suivantes : - I = f(i) à U = constante et à couple C = constante ; - n = f(i), C u = f(i), C u = f(n) à i = constante et à U = Un = constante. I.3 Donner l allure des caractéristiques suivantes : I = f(i), n = (i), n = f(i), C u = f(i), C u = f(n), dans les conditions précisées. I.4 Relever sur la plaque signalétique les caractéristiques du moteur shunt mis à votre disposition. I = courant d induit du moteur à vide. i = courant d excitation U = tension d alimentation. C u = couple utile. n = vitesse de rotation en tr/mn. C = couple. MESURES & ESSAIS Feuille N 1 /2 Code : 15 T 17 01

2 Sujet N 0 6 : MOTEUR A COURANT CONTINU A EXCITATION SHUNT 1- Cette deuxième partie de l épreuve appelée manipulation n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. 2- Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et l intégralité du sujet. II. Manipulation (3 h) : II.1 Réaliser le montage permettant de relever la caractéristique n = f(i) à U = constante et déterminer les pertes collectives. II.2 Mesurer le courant et la tension d induit. II.3 Relever la caractéristique n = f(i). II.4 Réaliser le montage permettant de déterminer le rendement nominal. II.5 Relever la caractéristique I = f(i) à U = constante et à couple C = constant. II.6 Relever les caractéristiques n = f(i), C u = f(i) et C u = f(n) à i = constant et à U = Un = constante. II.7 Mesurer à chaud les résistances de l induit et de l inducteur. II.8 Calculer les pertes collectives. II.9 Calculer le rendement nominal du moteur shunt par la méthode des pertes séparées. II.10 Tracer sur papier millimétré toutes les courbes caractéristiques relevées ci- dessus et interpréter l allure de chaque courbe. MATERIELS 2 ampèremètres 1 voltmètre 1 rhéostat de démarrage LEM 1 rhéostat d excitation de 1000 Ω 1tachymétre 1 groupe moteur génératrice 1 plan de charge résistive 2 alimentations continues 2 papiers millimétrés ; 1 papier carbone ; 1 trombone. MESURES & ESSAIS Feuille N 2 /2 Code : 15 T 17 01

3 Sujet N 7 : GENERATRICE A COURANT CONTINU A EXCITATION SHUNT A l intention de tous les correcteurs, surveillants et candidats des épreuves de Mesures et Essais. 1. L épreuve dure 4 heures au total (préparation, manipulation et compte rendu). 2. La préparation nécessite l usage d un papier carbone. L original est obligatoirement remis au correcteur avant que le candidat ne commence la manipulation proprement dite. 3. La préparation est prévue pour 1 heure, à titre indicatif. Si un candidat finit sa préparation avant le temps imparti à titre indicatif, il est autorisé à commencer la manipulation. 4. Le candidat, à la fin de la préparation rend l original et garde la copie au carbone pour toute la durée de la manipulation. 5. La partie manipulation de l épreuve n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. 6. Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et le sujet dans son intégralité. I. Préparation : 1 h II.1 Comment procède-t-on pour déterminer les pertes collectives d une génératrice à excitation shunt? Donner l expression des pertes collectives. I.2 Donner le schéma du montage permettant de relever la caractéristique externe U = f(i C ) de la génératrice à excitation shunt. I.3 Donner l allure de la courbe U = f(i c ) et de la caractéristique de réglage i = f(i C ). I.4 Relever sur les plaques signalétiques les caractéristiques du groupe moteur - génératrice mis à votre disposition. U 0 = tension d induit à charge nulle. I 0 = courant d induit à charge nulle. U = tension aux bornes de la charge. I c = courant à travers la charge. n = vitesse de rotation en tr/mn. MESURES & ESSAIS Feuille N 1/2 Code : 15 T 17 A 01

4 Sujet N 7 : GENERATRICE A COURANT CONTINU A EXCITATION SHUNT 1- Cette deuxième partie de l épreuve appelée manipulation n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et l intégralité du sujet. II. Manipulation (3) : II.1 Réaliser le montage permettant de déterminer les pertes collectives. II.2 Relever U 0 et I 0 et calculer les pertes collectives en négligeant les pertes par effet joule dans l induit. II.3 Réaliser le montage permettant de relever la caractéristique externe de la génératrice à excitation shunt U= f(i C ) à vitesse constante. II.4 Mesurer à chaud les résistances de l induit et de l inducteur de la génératrice. II.5 Calculer le rendement de la génératrice par la méthode des pertes séparées. II.6 Relever les courbes : - U = f(i c ) à n = constante ; - i = f(i C ) à n = constante et à U = constante. II.7 Tracer ces courbes sur papier millimétré et interpréter les. MATERIELS 2 ampèremètres 1 voltmètre 1 rhéostat d excitation 1 groupe moteur génératrice 1 Tachymètre 1 charge résistive 2 Papiers millimétrés ; 1 Papier carbone ; 1 Trombone ; MESURES & ESSAIS Feuille N 2/2 Code : 15 T 17 A 01

5 Sujet N 0 8 : GENERATRICE A COURANT CONTINU A EXCITATION SEPAREE A l intention de tous les correcteurs, surveillants et candidats des épreuves de Mesures et Essais. 1. L épreuve dure 4 heures au total (préparation, manipulation et compte rendu). 2. La préparation nécessite l usage d un papier carbone. L original est obligatoirement remis au correcteur avant que le candidat ne commence la manipulation proprement dite. 3. La préparation est prévue pour 1 heure, à titre indicatif. Si un candidat finit sa préparation avant le temps imparti à titre indicatif, il est autorisé à commencer la manipulation. 4. Le candidat, à la fin de la préparation rend l original et garde la copie au carbone pour toute la durée de la manipulation. 5. La partie manipulation de l épreuve n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. 6. Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et le sujet dans son intégralité. I. Préparation (1 h) : I.1 Réaliser le schéma du montage permettant de relever la caractéristique interne E v = f(i) de la génératrice à excitation séparée, à vitesse constante. I.2 Donner l allure de la caractéristique interne Ev = f(i), à vitesse nominale constante. I.3 Réaliser le schéma du montage permettant de relever la caractéristique externe U = f(i C ) et du rendement η = f(i C ), à excitation constante. I.4 Donnez l allure des courbes U = f(i C ), et η = f(i C ), à vitesse nominale et excitation constantes. I.5 Relever sur les plaques signalétiques les caractéristiques du groupe moteur - génératrice mis à votre disposition. E v = f.é.m à vide. i = courant d excitation de la génératrice. Ic = courant à travers la charge. η = rendement de la génératrice n = vitesse de rotation en tr/mn. n n = vitesse nominale de rotation en tr/mn U = tension d induit. I n = courant de charge nominale. ESSAIS & MESURES Feuille N 1 /2 Code : 15 T 17 A 01

6 Sujet N 0 8 : GENERATRICE A COURANT CONTINU A EXCITATION SEPAREE 1- Cette deuxième partie de l épreuve appelée manipulation n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et l intégralité du sujet. II. Manipulation (3 h) : II.1 Réaliser le montage permettant de relever la caractéristique à vide, dite de magnétisation E V = f(i). II.2 Relever E V = f(i) pour les valeurs croissantes de i variant de 0 à 5/4 i n à n = constante = n n. II.3 Relever E V = f(i) pour les valeurs décroissantes de i variant de 5 /4 i n à 0 à n = constante. II.4 Tracer ces deux courbes sur papier millimétré dans le même repère orthonormé puis interpréter l allure de ces courbes. II.5 Réaliser le montage permettant de relever la caractéristique externe U = f(i C ) et la courbe η = f(i C ) à n = constante et à flux constant. II.6 Relever U et I c pour I C variant de 0 à I n II.7 Tracer sur papier millimètre U = f(i) et η = f(i) pour les valeurs de I variant de 0 à I n. II.8 Interpréter l allure des courbes obtenues. NB : avant de tracer la caractéristique, il faut s assuter qu elle passera par le point de fonctionnement nominal (U n, I n, n n ). MATERIELS 2 Ampèremètres ; 2 voltmètres ; 1 rhéostat d excitation ; 1 tachymètre ; 1 groupe moteur-génératrice ; 1 alimentation continue ; 1 charge résistive ; 2 papiers millimétrés ; 1 papier carbone ; 1 trombone. ESSAIS & MESURES Feuille N 2 /2 Code : 15 T 17 A 01

7 Sujet N 0 9 : LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE A BAGUES (accouplé à une dynamo balance) A l intention de tous les correcteurs, surveillants et candidats des épreuves de Mesures et Essais. 1. L épreuve dure 4 heures au total (préparation, manipulation et compte rendu). 2. La préparation nécessite l usage d un papier carbone. L original est obligatoirement remis au correcteur avant que le candidat ne commence la manipulation proprement dite. 3. La préparation est prévue pour 1 heure, à titre indicatif. Si un candidat finit sa préparation avant le temps imparti à titre indicatif, il est autorisé à commencer la manipulation. 4. Le candidat, à la fin de la préparation rend l original et garde la copie au carbone pour toute la durée de la manipulation. 5. La partie manipulation de l épreuve n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. 6. Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et le sujet dans son intégralité. I. Préparation (1 h) : I.1 Sur la plaque signalétique, relever les caractéristiques du moteur asynchrone triphasé mis à votre disposition. I.2 Déduire le nombre de paire de pôles. I.3 Calculer le glissement nominal. I.4 Donner le schéma du montage permettant de relever les pertes constantes du moteur asynchrone triphasé. I.5 Donner le schéma du montage permettant de relever les caractéristiques n = f (C u ), I = f (C u ), et de calculer le rendement du moteur asynchrone triphasé. I = courant en ligne absorbée par le moteur. C u = couple utile du moteur. n = vitesse de rotation du moteur en tr/mn. η = rendement du moteur. η n = rendement nominal. MESURES ET ESSAIS Feuille N 1/2 Code : 15 T 17 A 01

8 Sujet N 0 9 : LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE A BAGUES (accouplé à une dynamo balance) 1- Cette deuxième partie de l épreuve appelée manipulation n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et l intégralité du sujet. II. Manipulation (3 h) : II.1 Réaliser le montage permettant de déterminer les pertes constantes et déterminer les II.2 Réaliser le montage permettant de déterminer le rendement et les caractéristiques n = f(c u ), I = f(c u ). II.3 Le moteur étant alimenté sous tension primaire nominale, relever les caractéristiques n = f(c u ), I = f(c u ), et η = f(c u ). II.4 Tracer ces courbes sur papier millimétré et interpréter les. II.5 Mesurer à chaud, la résistance des enroulements statoriques. II.6 Calculer les pertes fer statoriques et les pertes mécaniques en supposant qu elles sont égales. II.7 Calculer le rendement nominal du moteur par la méthode des pertes séparées. MATERIELS 2 Voltmètres ; 2 ampèremètres ; 2 wattmètres ; 1 groupe moteur-dynamo-balance ; 1 dynamo tachymètrique stroboscope; 1 rhéostat dexcitation ; 1 plan de charge résistive ; 1 rhéostat de démarrage ; 2 Papiers millimétrés ; 1 Papier carbone ; 1 Trombone. MESURES ET ESSAIS Feuille N 2/2 Code : 15 T 17 A 01

9 Sujet N 0 10 : LE TRANSFORMATEUR MONOPHASE A l intention de tous les correcteurs, surveillants et candidats des épreuves de Mesures et Essais. 1. L épreuve dure 4 heures au total (préparation, manipulation et compte rendu). 2. La préparation nécessite l usage d un papier carbone. L original est obligatoirement remis au correcteur avant que le candidat ne commence la manipulation proprement dite. 3. La préparation est prévue pour 1 heure, à titre indicatif. Si un candidat finit sa préparation avant le temps imparti à titre indicatif, il est autorisé à commencer la manipulation. 4. Le candidat, à la fin de la préparation rend l original et garde la copie au carbone pour toute la durée de la manipulation. 5. La partie manipulation de l épreuve n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. 6. Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et le sujet dans son intégralité. I. Préparation (1h): I.1 Relever les caractéristiques du transformateur monophasé mis à votre disposition et en déduire I 2n et I 1n. I.2Donner le schéma du montage permettant de déterminer les pertes fer. I.3 Donner le schéma du montage qui permet de déterminer les pertes cuivre. I.4 Donner le schéma du montage permettant de relever les caractéristiques U 2 = f(i 2 ) et η = f(i 2 ). I.5 Donner l allure des courbes P 10 = f(u 10 ), U 2 = f(i 2 ) et η = f(i 2 ). U 1 = tension primaire. U 2 = tension secondaire. I 1 = courant primaire. I 1n = courant primaire normale. I 2 = courant secondaire. I 2n = courant nominal secondaire. P 10 = puissance absorbée à vide. I 10 = courant absorbée à vide. η = rendement du transformateur. C u = couple utile du moteur. Sujet n 0 10 UNIVERSITE DE DAKAR -BACCALAUREAT DE L ENSEIGNEMENT DU SECOND DEGRE TECHNIQUE MESURES ET ESSAIS Feuille N 1/2 Code : 15 T 17 A 01

10 Sujet N 0 10 : LE TRANSFORMATEUR MONOPHASE 1- Cette deuxième partie de l épreuve appelée manipulation n est remise au candidat que si et seulement s il rend l original de la préparation. Le candidat à la fin de l épreuve (préparation, manipulation et compte rendu) doit obligatoirement rendre la copie au carbone de la préparation, le compte rendu de la manipulation et l intégralité du sujet. II. Manipulation (3 h) : II.1 Réaliser le montage permettant de déterminer les pertes fer et déterminer les à U 1n. II.2 Réaliser le montage permettant de déterminer les pertes cuivre et déterminer les à I 2cc égal à I 2. II.3 Réaliser le montage permettant de faire l essai en charge. II.4 Relever les valeurs U 2, P 2, P 1, I 1 pour I 2 variant de 0 à I 2n avec une charge résistive. II.5 Tracer papier millimétré les courbes des caractéristiques suivantes: P 10 = f(u 1 ), U 2 = f(i 2 ) et η = f(i 2 ) puis interpréter chaque courbe. NB : s arrêter à I 2n /2 si les conditions matérielles du centre ne permettent pas d atteindre I 2n. Liste du matériel nécessaire pour la réalisation du travail demandé. 1 Source de tension variable monophasée ; 2 feuilles de copie double ; 1 Transformateur monophasé ; 1 papier carbone ; 2 voltmètres ; 2 feuilles de brouillon. 2 ampèremètres ; 2 wattmètres monophasés ; 1 plan de charge résistive. 2 Papiers millimétrés. UNIVERSITE DE DAKAR -BACCALAUREAT DE L ENSEIGNEMENT DU SECOND DEGRE TECHNIQUE MESURES ET ESSAIS Feuille N 2/2 Code : 15 T 17 A 01

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Electron ELECTRICITE. Pour les détails: www.electron.it. Design, Production & Trading. Catalogue Synthétique Rev 01/2007 Page 17

Electron ELECTRICITE. Pour les détails: www.electron.it. Design, Production & Trading. Catalogue Synthétique Rev 01/2007 Page 17 ELECTRICITE Catalogue Synthétique Rev 01/2007 Page 17 SYSTEME DIDACTIQUE FONDEMENTS DE L ELECTRICITE A11 INSTRUMENTS ELECTRIQUES A12 SYSTEME DIDACTIQUE D INSTALLATIONS ELECTRIQUES A21 A24 SYSTEME DIDACTIQUE

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

DÉPANNAGE SUR PLACE D UN MOTEUR À COURANT CONTINU

DÉPANNAGE SUR PLACE D UN MOTEUR À COURANT CONTINU DÉPANNAGE SUR PLACE D UN MOTEUR À COURANT CONTINU Par Preben Christiansen, EASA Ingénieur Conseil (retraité) Il s'avère parfois difficile d effectuer un dépannage de moteurs à courant continu sur place,

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

Convertisseurs Statiques & Machines

Convertisseurs Statiques & Machines MASTER EEA Parcours CESE Travaux Pratiques Convertisseurs Statiques & Machines EM7ECEBM V. BLEY D. RISALETTO D. MALEC J.P. CAMBRONNE B. JAMMES 0-0 TABLE DES MATIERES Rotation des TP Binôme Séance Séance

Plus en détail

Electrotechnique: Electricité Avion,

Electrotechnique: Electricité Avion, Electrotechnique: Electricité Avion, La machine à Courant Continu Dr Franck Cazaurang, Maître de conférences, Denis Michaud, Agrégé génie Electrique, Institut de Maintenance Aéronautique UFR de Physique,

Plus en détail

INSTALLATIONS INDUSTRIELLES

INSTALLATIONS INDUSTRIELLES Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département : Génie Electrique Support de cours : INSTALLATIONS INDUSTRIELLES

Plus en détail

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER SERIE 4 MODULER - COMMUNIQUER Fonctions du programme abordées : COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER Objectifs : Réaliser le câblage d un modulateur d après le schéma de puissance et de commande,

Plus en détail

A Électrotechnique SYSTÈME DIDACTIQUE DE COMMANDE INDUSTRIELLE SÉRIE 8036

A Électrotechnique SYSTÈME DIDACTIQUE DE COMMANDE INDUSTRIELLE SÉRIE 8036 A Électrotechnique SYSTÈME DIDACTIQUE DE COMMANDE INDUSTRIELLE Système didactique de commande industrielle, série 8036. DESCRIPTION GÉNÉRALE Le Système didactique de commande industrielle, série 8036,

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Machine à courant continu

Machine à courant continu Machine à courant continu Technologie, choix et alimentation des machines à courant continu Objectif Choisir un ensemble moto-variateur à courant continu à partir d un cahier des charges. Pré-requis Mécanique

Plus en détail

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie Solutions pour la mesure de courant et d énergie Mesure et analyse de signal Solutions WAGO pour la surveillance et l économie d énergie Boucles de mesure Rogowski, série 855 pour la mesure non intrusive

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE?

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE? INVESTIGATION De nombreux appareils domestiques, convecteurs, chauffe-biberon, cafetière convertissent l énergie électrique en chaleur. Comment interviennent les grandeurs électriques, tension, intensité,

Plus en détail

Cahier technique n 207

Cahier technique n 207 Collection Technique... Cahier technique n 207 Les moteurs électriques pour mieux les piloter et les protéger E. Gaucheron Building a New Electric World * Les Cahiers Techniques constituent une collection

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

1 Systèmes triphasés symétriques

1 Systèmes triphasés symétriques 1 Systèmes triphasés symétriques 1.1 Introduction Un système triphasé est un ensemble de grandeurs (tensions ou courants) sinusoïdales de même fréquence, déphasées les unes par rapport aux autres. Le système

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Variation de vitesse des machines à courant alternatif. par

Variation de vitesse des machines à courant alternatif. par Variation de vitesse des machines à courant alternatif. par Philippe Ladoux Variation de vitesse des machines à courant alternatif. Introduction. Sommaire A : Principe de fonctionnement des machines à

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES

PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES NOTICE TECHNIQUE N 003 Date : 08/04/03 Révisé le: 14/09/07 ALTERNATEUR PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES 1 ) Principe : Contrairement à la dynamo qui produit du courant alternatif redressé par

Plus en détail

Programme. Electricien installateurmonteur. installatrice-monteuse. Humanités professionnelles et techniques

Programme. Electricien installateurmonteur. installatrice-monteuse. Humanités professionnelles et techniques FÉDÉRATION DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE CATHOLIQUE rue Guimard 1 1040 BRUXELLES Programme Electricien installateurmonteur / Electricienne installatrice-monteuse 3 e degré professionnel Humanités professionnelles

Plus en détail

«LES ALTERNATEURS DE VOITURES»

«LES ALTERNATEURS DE VOITURES» MENUGE CECILE BELVAL FRANCOIS BRAS FRANCOIS CADART JULIEN GAIGNEUR GUILLAUME «LES ALTERNATEURS DE VOITURES» LYCEE EDOUARD BRANLY BOULOGNE SUR MER Aidés par nos professeurs : M Buridant, M Courtois, M Ducrocq

Plus en détail

MESURE DE LA PUISSANCE

MESURE DE LA PUISSANCE Chapitre 9 I- INTRODUCTION : MESURE DE L PUISSNCE La mesure de la puissance fait appel à un appareil de type électrodynamique, qui est le wattmètre. Sur le cadran d un wattmètre, on trouve : la classe

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

Les moteurs électriques.

Les moteurs électriques. CHAPITRE 15 : Histoire des techniques Les moteurs électriques. TECHNOLOGIE 15-1 Les moteurs électriques Sommaire 1 Introduction...p4 2 Histoire de la recherche...p5, 6,7 3 Qu'est ce qu'un générateur électrique...p8

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

Références pour la commande

Références pour la commande avec fonction de détection de défaillance G3PC Détecte les dysfonctionnements des relais statiques utilisés pour la régulation de température des éléments chauffants et émet simultanément des signaux d'alarme.

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Multitension Monofonction. Multitension Multifonction

Multitension Monofonction. Multitension Multifonction Série - Relais temporisés modulaires 16 A SERIE Caractéristiques.01.11 Relais temporisés multifonction et monofonction.01 - Multifonction et multitension.11 - Temporisé à la mise sous tension, multitension

Plus en détail

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène A lire attentivement par les candidats Sujet à traiter par tous les candidats inscrit au BEP Les candidats répondront sur la copie. Les annexes éventuelles

Plus en détail

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker DeCarvalho Adelino adelino.decarvalho@iutc.u-cergy.fr septembre 2005 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE

RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES INSULAIRES RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE CONTRÔLES DES PERFORMANCES AVANT LA MISE EN EXPLOITATION DEFINITIVE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION D ÉNERGIE ÉLECTRIQUE RACCORDÉES EN HTB DANS LES

Plus en détail

O, i, ) ln x. (ln x)2

O, i, ) ln x. (ln x)2 EXERCICE 5 points Commun à tous les candidats Le plan complee est muni d un repère orthonormal O, i, j Étude d une fonction f On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0; + [ par : f = ln On

Plus en détail

27/31 Rue d Arras 92000 NANTERRE Tél. 33.(0)1.47.86.11.15 Fax. 33.(0)1.47.84.83.67

27/31 Rue d Arras 92000 NANTERRE Tél. 33.(0)1.47.86.11.15 Fax. 33.(0)1.47.84.83.67 Caractéristiques standards MODELE Puissance secours @ 50Hz Puissance prime @ 50Hz Moteur (MTU, 16V4000G61E ) Démarrage électrique, alternateur de charge 24 V, régulation Elec Alternateur (LEROY SOMER,

Plus en détail

MODULE DES SCIENCES APPLIQUÉES

MODULE DES SCIENCES APPLIQUÉES MODULE DES SCIENCES APPLIQUÉES Machine synchrone/asynchrone PROJET DE FIN D ETUDE EN INGÉNIERIE DANS LE CADRE DU PROGRAMME EN GÉNIE ÉLECTROMÉCANIQUE Présenté par : Mouad Oubidar Sedik Bendaoud Superviseur:

Plus en détail

de mesure d intérieur

de mesure d intérieur Distribution Moyenne Tension Catalogue 2012 Transformateurs de mesure d intérieur Transformateurs de courant Transformateurs de tension Vous aider à tirer le meilleur de votre énergie Transformateurs

Plus en détail

CHARGE ACTIVE. Banc d'essais de machines tournantes. Notice d'instruction. Cette notice doit être transmise. à l'utilisateur final

CHARGE ACTIVE. Banc d'essais de machines tournantes. Notice d'instruction. Cette notice doit être transmise. à l'utilisateur final 4226 fr - 2010.01 / b T Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final 15 10 5 n 0 30 60 90 120 Notice d'instruction PREAMBULE AUTOCERTIFICATION CE suivant la Directive "Machines" : directive 89/392

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

TOURELLES CENTRIFUGES DE DESENFUMAGE Série MAX-TEMP CTHB/CTHT - rejet d air horizontal

TOURELLES CENTRIFUGES DE DESENFUMAGE Série MAX-TEMP CTHB/CTHT - rejet d air horizontal Série MAX-TMP CTHB/CTHT - rejet d air horizontal Gamme de tourelles centrifuges de désenfumage à rejet d air horizontal, certifiée F4 12 (marquage C), permettant de travailler en désenfumage seul ou en

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

1- Maintenance préventive systématique :

1- Maintenance préventive systématique : Page 1/9 Avant toute opération vérifier que le système soit correctement consigné. Avant de commencer toute activité, vous devez être en possession d une attestation de consignation 1- Maintenance préventive

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES)

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES) Chapitre 3 LES APPARELS A DEVATON EN COURANT CONTNU ( LES APPRELS MAGNETOELECTRQUES) - PRNCPE DE FONCTONNEMENT : Le principe de fonctionnement d un appareil magnéto-électrique est basé sur les forces agissant

Plus en détail

Electricien automaticien Electricienne automaticienne

Electricien automaticien Electricienne automaticienne Projet : Ecole Compétences -Entreprise Industrie Secteur : 2 orientation d'études : Electricien automaticien Electricienne automaticienne COMPETENCE PARTICULIERE VISEE: CP2 Monter des ensembles électriques

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

Le véhicule électrique

Le véhicule électrique Le véhicule électrique É L E C T R I C I T É - É L E C T R O N I Q U E Sommaire Présentation page 2 La batterie de traction page 4 Le moteur électrique de traction page 10 Le confort page 16 Les interventions

Plus en détail

Fiche technique. 1) Pour faire tourner le moteur en avant ou en arrière (deux straps)... 2

Fiche technique. 1) Pour faire tourner le moteur en avant ou en arrière (deux straps)... 2 Fiche technique Test et mise en service rapide des variateurs ATV12 Gamme : ATV12 Introduction Comment mettre en œuvre le variateur ATV12 pour des applications simples. Comment tester rapidement ce variateur.

Plus en détail

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ Infos Série M 200.U.003.05 encastrables pour installation à courants forts Série M W/P/ LSP pour montage sur rail normé BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW SY Compteurs horaires Voltmètres partiels

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER 28 janvier 2007 Table des matières 1 Synthèse des convertisseurs

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

Centrales de mesures. CENTRALES DE MESURES Nemo. A.6 Guide de choix. A.14 4 Modules. A.20 Encastré 72x72. A.24 Encastré 96x96. A.

Centrales de mesures. CENTRALES DE MESURES Nemo. A.6 Guide de choix. A.14 4 Modules. A.20 Encastré 72x72. A.24 Encastré 96x96. A. I N S T R U M E N T S D E M E S U R E CENTRLES DE MESURES Nemo Centrales de mesures Nemo Les centrales de mesures composant la gamme IMESYS permettent la surveillance, le contrôle et la gestion de toute

Plus en détail

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7

DETECTOR BICANAL FG2 1. DIMENSIONS ET CONNEXIONS ELECTRIQUES 2. GENERALITES. 24 VDC Alimentat. 24 Vcc. Contact Boucle 2 4 5. Contact Boucle 1 6 7 DETECTOR BICANAL FG. DIMENSIS ET CNEXIS ELECTRIQUES FRANÇAIS 4 VDC Alimentat. 4 Vcc 3 Contact Boucle 4 5 Contact Boucle 6 7 Boucle 8 9 0 Boucle Dimensions en mm. GENERALITES Applications: contrôle de barrières,

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT CONTINU MODULE N : 5 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT CONTINU MODULE N : 5 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 5 ANALYSE

Plus en détail

Fiche technique variateur

Fiche technique variateur Fiche technique variateur Test et mise en service rapide des variateurs ATV600 avec le HMI intégré et WebServer Gamme : ATV600 Introduction Comment mettre en œuvre les variateurs Schneider pour des applications

Plus en détail

Installations et équipements électriques Brevet professionnel

Installations et équipements électriques Brevet professionnel Installations et équipements électriques Brevet professionnel MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE Direction des lycées et collèges Arrêté du 3 septembre 1997 portant

Plus en détail

P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine

P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine P7669 MACHINE A VAPEUR MINIATURE P7669R A mouvement alternatif P7669T Turbine Caractéristiques Modèle de démonstration d un système à vapeur représentatif d un Système d Alimentation Industriel Appareil

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP1 EE ENERGIE THERMIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ 1. Avant

Plus en détail

Thermostate, Type KP. Fiche technique MAKING MODERN LIVING POSSIBLE

Thermostate, Type KP. Fiche technique MAKING MODERN LIVING POSSIBLE MAKING MODERN LIVING POSSIBLE Fiche technique Thermostate, Type KP Les thermostats de type KP sont des commutateurs électriques unipolaires dont le fonctionnement est lié à la température (SPDT). Un thermostat

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

Cahier technique n 18

Cahier technique n 18 Collection Technique... Cahier technique n 8 Analyse des réseaux triphasés en régime perturbé à l aide des composantes symétriques B. de Metz-Noblat Building a New lectric World * Les Cahiers Techniques

Plus en détail

Notice technique. Système de surveillance MAS 711

Notice technique. Système de surveillance MAS 711 Notice technique Système de surveillance MAS 711 Informations d ordre général Le MAS 711 Flygt est un système de surveillance de pompes destiné aux grosses pompes Flygt, c est à dire aux pompes équipées

Plus en détail

Classe : 1 ère STL Enseignement : Mesure et Instrumentation. d une mesure. Titre : mesure de concentration par spectrophotométrie

Classe : 1 ère STL Enseignement : Mesure et Instrumentation. d une mesure. Titre : mesure de concentration par spectrophotométrie Classe : 1 ère STL Enseignement : Mesure et Instrumentation THEME du programme : mesures et incertitudes de mesures Sous-thème : métrologie, incertitudes Extrait du BOEN NOTIONS ET CONTENUS Mesures et

Plus en détail

AMBUS IS Collecteur d impulsions M-Bus

AMBUS IS Collecteur d impulsions M-Bus AMBUS IS Collecteur d impulsions M-Bus Application Collecteur d impulsions pour la connexion d un compteur à émetteur d impulsions à des systèmes M-Bus ou pour la transmission de signaux à des systèmes

Plus en détail

TEST D ALIMENTATION CONTINUE

TEST D ALIMENTATION CONTINUE TEST D ALIMENTATION CONTINUE Pour vérifier et tester la conception, le besoin en alimentations conformes aux normes ne cesse de progresser au niveau technologique. C est plus ou moins devenu une nécessité

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique RECOMMANDATION PCRA 008 Janvier 2010 Rev. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique AVERTISSEMENT

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES

MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES MEMOIRES MAGNETIQUES A DISQUES RIGIDES PARTIE ELECTRONIQUE Le schéma complet de FP5 est donnée en annexe. Les questions porterons sur la fonction FP5 dont le schéma fonctionnel de degré 2 est présenté

Plus en détail

Electricité Générale

Electricité Générale Electricité Générale Electricité 1 Livret 4 Résistance Loi d Ohm Loi de Joule Mise à jour février 2007 *FC1207041.1* FC 1207 04 1.1 Centre National d Enseignement et de Formation A Distance Réalisation

Plus en détail

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P

Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statiques SOLITRON MIDI, Commutation analogique, Multi Fonctions RJ1P Relais statique CA Multi fonctions - 5 sélections de modes de fonctionnement: angle de phase, trains d ondes distribuées et

Plus en détail

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde

Réseau électrique. Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Alain ROBERT Réseau électrique Le transport de l énergie électrique depuis la centrale électrique jusqu à la maison de Monsieur Toulemonde Fabrication et utilisation de la maquette UTLO - Groupe InterGénérations

Plus en détail

TABLEAUX DE DISTRIBUTION POWERPLEX SERIE P LA SECURITE EN TOUTE SIMPLICITE

TABLEAUX DE DISTRIBUTION POWERPLEX SERIE P LA SECURITE EN TOUTE SIMPLICITE TABLEAUX DE DISTRIBUTION POWERPLEX SERIE P LA SECURITE EN TOUTE SIMPLICITE UNE VERITABLE REVOLUTION DANS LE DOMAINE DE LA PROTECTION PAR DISJONCTEURS Les tableaux de distribution de nouvelle génération

Plus en détail

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique LES RELAIS STATIQUES (SOLID STATE RELAY : SSR) Princ ipe électronique Les relais statiques sont des contacteurs qui se ferment électroniquement, par une simple commande en appliquant une tension continue

Plus en détail

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3/4 B. Déroulement du concours... 5 C. Matériaux et consommables... 6/7 D. Caisse à outils... 8 E. Barème de correction...

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail