I - LE CONTRAT D ENQUÊTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I - LE CONTRAT D ENQUÊTE"

Transcription

1 ANNEXE 4-3 ENQUÊTEURS VACATAIRES I - LE CONTRAT D ENQUÊTE Article 43 Définition L enquêteur vacataire est celui qui réalise des enquêtes par sondage à la vacation. L emploi des enquêteurs vacataires est soumis aux conditions exposées dans le présent texte, texte établi dans le cadre des lois et règlements en vigueur, notamment les articles L et D du code du travail. Par nature, ces vacations comportent des prestations diverses effectuées à des périodes variables, en des lieux différents. Elles sont imprévisibles, temporaires et discontinues, donc précaires et aléatoires. Article 44 - Contrat de travail Le contrat par lequel une personne morale ou physique s assure moyennant rémunération, le concours d un enquêteur vacataire pour la réalisation d une enquête par sondage, est réputé être un contrat de travail. Ce contrat de travail est appelé contrat d enquête, il a pour objet l exécution de tâches consistant en interviews, comptage, ou autres tâches de même type confiées à un enquêteur vacataire sur un sujet donné dans une population définie et dans une zone géographique fixée lors de chaque mission. Le contrat d enquête n existe que pendant le temps où l enquêteur vacataire exécute les tâches prévues au contrat. Les contrats d enquête sont par nature indépendants les uns des autres. Article 45 Contenu II - FORME DE CONTRAT Les modalités et instructions de réalisation des prestations demandées sont fixées par une proposition écrite. Cette proposition écrite fixe le délai maximum imparti pour l exécution de la vacation, l énoncé que l enquêteur vacataire est libre de ne pas accepter ce qui lui est proposé, les règles déontologiques qu il doit respecter, les conditions particulières qui définissent les tâches à exécuter. Les modalités de paiement et les éléments de rémunération de la vacation figurent également dans cette proposition. Article 46 - Acceptation / refus L enquêteur vacataire peut accepter ou refuser librement tout contrat d enquête qui lui est proposé sans avoir à en justifier le motif. Si l enquêteur vacataire refuse un contrat d enquête proposé, il doit notifier son refus avant la date de début d exécution des tâches prévues : faute d une telle notification, il est présumé avoir accepté la tâche proposée. Annexe 4-3 Annexe Enquêteurs - Convention Collective Nationale CICF / SYNTEC Page 1

2 Article 47 Exécution La remise des travaux conforme aux normes et stipulations techniques matérialise l exécution des obligations de l enquêteur vacataire. Elle ouvre droit à la rémunération convenue. Article 48 Déroulement III CONDITIONS D EXÉCUTION DU CONTRAT Dans le cadre défini par la proposition écrite, l enquêteur vacataire dispose de sa liberté d action pour réaliser le contrat d enquête qu il a accepté. Article 49 Contrôle Dans l exécution des vacations, l enquêteur vacataire est tenu de respecter certaines obligations minima afin d assurer la qualité de son travail. Ces obligations sont fixées en fonction des instructions données et des exigences particulières des enquêtes. Ces règles doivent être portées à la connaissance de l enquêteur vacataire. L employeur se réserve la faculté de procéder à des enquêtes et contrôles pour vérifier les conditions d exécution du travail au cours de l enquête ou après son achèvement dans le délai d un mois à compter de la réception par l institut des derniers questionnaires de l enquête. Article 50 - Non exclusivité L enquêteur vacataire n est pas lié par une obligation d exclusivité. Même dans la période d exécution de sa tâche il peut exercer toute autre activité, y compris d autres enquêtes. Il doit s assurer toutefois qu il n y a pas d incompatibilité et d interférence entre la tâche qu il accepte et ses autres activités. Article 51 - Secret professionnel D une manière générale l enquêteur vacataire est tenu au secret professionnel et à une obligation de discrétion à l égard des tiers tant sur l organisation de son travail que sur la nature et les résultats des tâches qui lui sont confiées et sur les faits et les informations qu il a eu l occasion de connaître au cours de l accomplissement de ses travaux. En particulier, sauf instructions écrites de l employeur, l enquêteur vacataire s engage formellement à ne divulguer à qui que ce soit : aucun des documents, questionnaires, tableaux, échantillons, notices, etc., qui lui sont remis par l employeur pour l exécution des enquêtes, aucun résultat ou donnée d enquête. Il s engage à ne pas révéler : l identité des enquêtés, sauf au personnel qualifié de l employeur, le nom de la personne physique ou morale pour le compte de qui est faite l enquête, sauf instructions précises de l employeur. Annexe 4-3 Annexe Enquêteurs - Convention Collective Nationale CICF / SYNTEC Page 2

3 Article 52 Rémunération Le salaire de l enquêteur vacataire, pour chacun des contrats qu il exécute, inclut la rémunération pour l exécution des tâches prévues ainsi que celle de leur préparation et de la mise en forme des documents qui doivent être restitués. Article 53 - Indemnité de fin de contrat L enquêteur vacataire a droit à une indemnité de fin de contrat compensatrice de la précarité de son emploi. Le montant de cette indemnité est fixé à 4 % de la rémunération due à l enquêteur vacataire au titre de l article 52 et est payable en même temps que les travaux exécutés. Article 54 - Congés payes L enquêteur vacataire a droit à une indemnité compensatrice de congés payés. Le montant de l indemnité est égal au dixième de la rémunération due à l enquêteur vacataire au titre de l article 52 et est payable en même temps que les travaux exécutés. Article 55 - Détermination d un horaire de référence La détermination d un horaire de référence s effectuera sur la base de la rémunération minimum conventionnelle correspondant au coefficient 230 E.T.A.M. divisée par 169 heures ou d une rémunération réelle supérieure au minimum conventionnel. Article 56 - Absences maladie IV MALADIE Les indisponibilités justifiées par l incapacité temporaire de travail, résultant de maladies ou d accident, survenus entre la date de début et de fin de contrat d enquête, dûment constatées par certificat médical, et notifiées ainsi qu il est dit à l article 57 ci-après, ne constituent pas une cause de rupture du contrat de travail, mais une suspension de celui-ci, sans pour autant en repousser le terme. Article 57 Formalités Dès que possible, et au plus tard dans les vingt-quatre heures, l enquêteur vacataire, indisponible en cours de contrat d enquêtes, doit avertir son employeur du motif et de la durée probable de son indisponibilité. Cet avis est confirmé dans un délai maximal de 48 heures, à compter du premier jour de l indisponibilité, prévu par la législation de la Sécurité Sociale, par un certificat médical délivré par le médecin traitant de l enquêteur vacataire. Annexe 4-3 Annexe Enquêteurs - Convention Collective Nationale CICF / SYNTEC Page 3

4 V - REPRÉSENTATION DES ENQUÊTEURS VACATAIRES Article 58 - Décompte de l effectif Les enquêteurs vacataires sont décomptés dans les effectifs conformément aux dispositions des articles L.412-5, L et L du Code du travail. Pour tenir compte des particularités de l activité de sondage, ce décompte est calculé en effectuant un rapport entre la masse des salaires bruts perçus, hors indemnité de précarité, par l ensemble des enquêteurs vacataires pendant les douze mois précédant la date des élections et le salaire brut théorique correspondant à un travail annuel à temps complet. Article 59 - Conditions d électorat Pour être électeur, outre les conditions de droit commun, l enquêteur vacataire doit justifier de trois mois de présence dans l entreprise c est-à-dire, avoir reçu au moins trois bulletins de paie dans les trois mois précédant la date du premier tour des élections, et figurer encore dans le fichier de l entreprise. Article 60 - Conditions d éligibilité 1 Pour être éligible, l enquêteur vacataire électeur doit justifier de douze mois de présence dans l entreprise, figurer encore dans le fichier de l entreprise et avoir reçu des bulletins de paie pendant onze des douze mois précédant la date de fixation du premier tour des élections. Article 61 - Paiement des heures de délégation Le montant de la rémunération horaire des heures de délégation ne pourra être inférieur à la rémunération minimum conventionnelle correspondant au coefficient 230 E.T.A.M. divisée par 169 heures. VI RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Article 62 - Régime de retraite complémentaire Les instituts doivent obligatoirement adhérer pour les enquêteurs vacataires à une caisse de retraite de leur choix affiliée à l A.R.R.C.O. VII - CLASSIFICATION DES ENQUÊTEURS VACATAIRES Article 63 - Coefficient hiérarchique Le coefficient hiérarchique 230 est attribué aux enquêteurs vacataires. Article 64 - Bulletin de paie Le bulletin de paie devra comporter les mentions légales et notamment : le nom ou la raison sociale, l adresse de l employeur, le numéro SIRET de l établissement, son numéro de code APE : la référence de l organisme auquel l employeur verse les cotisations de Sécurité Sociale ainsi que le numéro d immatriculation sous lequel ces cotisations sont versées ; 1 Article exclu de l extension (arrêté du 27 avril 1992, article 1 er ) Annexe 4-3 Annexe Enquêteurs - Convention Collective Nationale CICF / SYNTEC Page 4

5 le nom et le prénom de la personne à qui est délivré le bulletin de paie et l emploi qu elle occupe ; l intitulé de la Convention Collective Nationale applicable à l enquêteur vacataire ; la classification professionnelle de l enquêteur vacataire et le coefficient hiérarchique correspondant ; la période et le nombre d heures de travail auxquels se rapporte le salaire ; le montant de la rémunération brute de l enquêteur vacataire ; la nature et le montant des cotisations salariales retenues ; la nature et le montant des cotisations patronales versées ; la nature et le montant des accessoires de salaires soumis aux cotisations ; le montant de la somme effectivement perçue par l enquêteur vacataire et sa date de paiement ; la mention incitant l enquêteur vacataire à conserver ce bulletin de paie sans limitation de durée. Article 65 - Date d entrée en vigueur de l annexe enquêteurs Les parties signataires conviennent que le présent accord entrera en vigueur le premier jour du mois civil suivant la publication de l arrêté d extension au Journal Officiel de la République Française. Fait à Paris, le 16 décembre 1991 suivent les signatures des organisations ci-après : Fédération des syndicats de sociétés d études et de conseils (SYNTEC) Chambre des ingénieurs-conseils de France (CICF) Syndicat national des personnels d encadrement de l ingénierie (ODERTES) CGC Syndicat national des activités tertiaires (SNAT) FO Fédération des services CFDT FECTAM-CFTC Annexe 4-3 Annexe Enquêteurs - Convention Collective Nationale CICF / SYNTEC Page 5

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ Entre les soussignés : L ASSOCIATION/ENTREPRISE EMPLOYEUR L'association : Représentée par : En sa qualité de : Téléphone : Fax : N SIRET : Et L ASSOCIATION

Plus en détail

ACCORD DU 19 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA DURÉE DU TRAVAIL

ACCORD DU 19 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA DURÉE DU TRAVAIL MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel DURÉE DU TRAVAIL DANS LES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 19 NOVEMBRE 2010 RELATIF À LA DURÉE DU

Plus en détail

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie

Fidulane. Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE. Droit du travail et paie Fidulane Comprendre les mécanismes de la paie PREMIERE PARTIE Droit du travail et paie LES CONDITIONS GENERALES DE LA PAIE TRAVAILLEURS SALARIES ET TRAVAILLEURS NON SALARIES SOURCES JURIDIQUES DE LA PAIE

Plus en détail

AVERTISSEMENT CONTRAT DE TÉLÉTRAVAIL

AVERTISSEMENT CONTRAT DE TÉLÉTRAVAIL AVERTISSEMENT Ce modèle de lettre ou de contrat vous est proposé gratuitement par Smic-horaire et ne dispense en aucun cas de consulter un professionnel pour adapter ses règles au cas par cas.aux besoins

Plus en détail

INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales :

INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales : Thonon-les-Bains, le 14 janvier 2016 INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales : Convention Collective Nationale de travail des Assistants Maternels

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité Notice d'information n 2945 SOMMAIRE Document à signer et à remettre à votre employeur..................................................

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008 Vos contacts Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires sur ces garanties, n hésitez pas à prendre contact pour tous renseignements ou questions relatives : aux prestations d incapacité

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

LA PLASTURGIE F D É RATIO N

LA PLASTURGIE F D É RATIO N LA PLASTURGIE F D É RATIO N ACCORD «FORFAIT JOURS» EN DATE DU 15 MAI 2013 MODIFIANT L ANNEXE VI DE LA CONVENTION COLLECTWE NATIONALE DE LA PLASTURGIE 1 La rénovation de cette annexe étant l occasion d

Plus en détail

Les mesures d accompagnement lors de licenciement économique

Les mesures d accompagnement lors de licenciement économique Les mesures d accompagnement lors de licenciement économique L employeur doit favoriser le reclassement des salariés lors de licenciement économique Lorsqu une entreprise met en place un plan de licenciement

Plus en détail

REPRISE DU PERSONNEL

REPRISE DU PERSONNEL REPRISE DU PERSONNEL Lorsque votre choix c est fixé sur une nouvelle entreprise, vous devez lui communiquer les coordonnées de la précédente. En effet, l entreprise entrante doit se faire connaître à l'entreprise

Plus en détail

Annexe 4 : Contrat à durée indéterminée. Des Cadres Supérieurs

Annexe 4 : Contrat à durée indéterminée. Des Cadres Supérieurs Annexe 4 : Contrat à durée indéterminée Des Cadres Supérieurs Contrat de travail à durée Indéterminée «cadres supérieurs» Le présent contrat de travail à durée Indéterminée est établi entre les soussignés:

Plus en détail

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 211 Bulletin de paye... 2 F 212 Rémunération - Frais de déplacement..

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 211 Bulletin de paye... 2 F 212 Rémunération - Frais de déplacement.. Inspection SOMMAIRE F 211 Bulletin de paye... 2 F 212 Rémunération - Frais de déplacement.. 4 ZOOM TRANSPORT Quelles informations pour le conducteur en plus de celles du bulletin de paie? Pour lui permettre

Plus en détail

Prévoyance Avenant n 06-15

Prévoyance Avenant n 06-15 Convention collective nationale des Acteurs du Lien Social et Familial : centres sociaux et socioculturels, associations d accueil de jeunes enfants, associations de développement social local Prévoyance

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1371 du 17 novembre 2014 relatif à la déclaration sociale nominative NOR : FCPS1419336D Publics

Plus en détail

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) *

RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Annexes RPO (2.8) RÉGIME PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE DE PRÉVOYANCE (RPO) * Article 1er - Objet Le présent règlement définit les garanties prévues par l'article 1-26 de la Convention Collective Nationale

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

CONVENTION DE STAGE MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS CONVENTION DE STAGE MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS Vu le code de l'éducation, notamment ses articles L. 611-2 et L. 611-3, Vu le code de la sécurité sociale, notamment ses articles

Plus en détail

A12. La formation hors temps de travail S O M M A I R E. Z O O M P Se former pendant un arrêt maladie

A12. La formation hors temps de travail S O M M A I R E. Z O O M P Se former pendant un arrêt maladie 1 La formation hors Se former hors est une modalité particulière de formation qui nécessite un investissement personnel du salarié. Une formation peut se réaliser hors dans le cadre du plan de formation

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL Entre d une part : La société CSC Peat Marwick SA Représentée par Claude CZECHOWSKI Président-Directeur Général La société CSC Computer Sciences

Plus en détail

Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS)

Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS) Etablissement mutualisateur (chargé de la rémunération de l ensemble des assistants d éducation de l Académie de REIMS) SOMMAIRE Chapitre 1 : Les conditions d emploi Chapitre 2 : la prise en charge Chapitre

Plus en détail

Fiche d information, à conserver par le propriétaire (1/4)

Fiche d information, à conserver par le propriétaire (1/4) Fiche d information, à conserver par le propriétaire (1/4) La mission de visite de contrôle pour le classement des meublés est assurée par le Pôle Observatoire/Ingénierie de CHARENTE-MARITIME TOURISME

Plus en détail

GIE RÉUNICA. Avenant n 7 au protocole d accord de substitution relatif à la durée du travail

GIE RÉUNICA. Avenant n 7 au protocole d accord de substitution relatif à la durée du travail GIE RÉUNICA Avenant n 7 au protocole d accord de substitution relatif à la durée du travail ENTRE LES SOUSSIGNES : Entre la Direction générale du GIE REUNICA représentée par François-Marie GESLIN en sa

Plus en détail

Charte des stages. Aussi ces textes ont imposé de nouvelles contraintes à l Université.

Charte des stages. Aussi ces textes ont imposé de nouvelles contraintes à l Université. Charte des stages Préambule La loi n 2014-788 du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du statut des stagiaires et le décret d application n 2014-1420

Plus en détail

L arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle

L arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle L arrêt de travail pour accident du travail ou maladie professionnelle Pole juridique CGT Groupe Casino Par Antoine FERREIRA Le salarié victime d un accident du travail (autre qu un accident de trajet)

Plus en détail

ACCORD DU 7 OCTOBRE 2010 RELATIF À L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD DU 7 OCTOBRE 2010 RELATIF À L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ESTHÉTIQUE-COSMÉTIQUE ET ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL LIÉ AUX MÉTIERS DE L ESTHÉTIQUE ET DE LA PARFUMERIE

Plus en détail

ANNEXE V-B CAHIER DES CHARGES POUR LE CERTIFICAT RELATIF À LA METHODOLOGIE

ANNEXE V-B CAHIER DES CHARGES POUR LE CERTIFICAT RELATIF À LA METHODOLOGIE CONVENTION DE SUBVENTION DU CER ANNEXE V-B CAHIER DES CHARGES POUR LE CERTIFICAT RELATIF À LA METHODOLOGIE TABLE DES MATIERES CAHIER DES CHARGES POUR UN RAPPORT INDÉPENDANT SUR LES CONSTATATIONS FACTUELLES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3261 Convention collective nationale IDCC : 1611. ENTREPRISES DE LOGISTIQUE DE

Plus en détail

Fiche n 21 - Le télétravail en 7 questions

Fiche n 21 - Le télétravail en 7 questions Fiche n 21 - Le télétravail en 7 questions 18 janvier 2012 Le télétravail est une forme d organisation et/ou de réalisation du travail, utilisant les technologies de l information dans le cadre d un contrat

Plus en détail

Fiche info Service carrières

Fiche info Service carrières Fiche info Service carrières Stagiaire de l enseignement Thème : Recrutement novembre 15 Textes de référence : Loi n 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche, Loi

Plus en détail

Convention collective régionale des ingénieurs, assimilés et cadres du bâtiment de la région parisienne du 12 avril 1960

Convention collective régionale des ingénieurs, assimilés et cadres du bâtiment de la région parisienne du 12 avril 1960 Convention collective régionale des ingénieurs, assimilés et cadres du bâtiment de la région parisienne du 12 avril 1960 IDCC : - N de brochure : Sommaire Titre Ier : Clauses générales Titre II : Engagement

Plus en détail

5. Arrêt pour accident du travail ou maladie professionnelle

5. Arrêt pour accident du travail ou maladie professionnelle 5. Arrêt pour accident du travail ou maladie professionnelle - Réf. Internet : SB.3B5 A. Durée de la suspension - Réf. Internet : SB.3B5A Le contrat de travail d un salarié victime d un accident de travail,

Plus en détail

ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle)

ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle) N 11450*02 ATTESTATION DE SALAIRE (Accident du travail ou maladie professionnelle) Article 3 du décret n 600 du 29 juin 1973 A ADRESSER A LA CMSA - en même temps que la déclaration d accident. - ou 48

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette Page 1 Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette Marché Public à Procédure Adaptée Conditions particulières et générales Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris la Villette

Plus en détail

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/14/qe/81439 14ème legislature Question N : 81439 De Mme Marie-Christine Dalloz ( Les Républicains - Jura ) Question

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8535. COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (Bretagne et Pays de la Loire)

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Décret n o 2014-1420 du 27 novembre 2014 relatif à l encadrement des périodes

Plus en détail

Contrat du ré gimé dé congé a traitémént diffé ré, anticipé ou mixté

Contrat du ré gimé dé congé a traitémént diffé ré, anticipé ou mixté Contrat du ré gimé dé congé a traitémént diffé ré, anticipé ou mixté Avril 2015 Tablé dés matié rés Régime de congé à traitement différé, anticipé ou mixte... 3 Définitions... 3 Dispositions des régimes

Plus en détail

Portant modification de l article 21 bis relatif à la Prévoyance

Portant modification de l article 21 bis relatif à la Prévoyance AVENANT N 60 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES REMONTEES MECANIQUES ET DOMAINES SKIABLES Portant modification de l article 21 bis relatif à la Prévoyance Signé entre : Organisation patronale : DOMAINES

Plus en détail

Département du Var COMMUNE DE MONTAUROUX. Lotissement Les Prés de NARBONNE ACTE D ENGAGEMENT. Maître d Ouvrage : Co. Maîtres d Oeuvres :

Département du Var COMMUNE DE MONTAUROUX. Lotissement Les Prés de NARBONNE ACTE D ENGAGEMENT. Maître d Ouvrage : Co. Maîtres d Oeuvres : 1 PIECE Numéro 2 Département du Var COMMUNE DE MONTAUROUX Lotissement Les Prés de NARBONNE ACTE D ENGAGEMENT Maître d Ouvrage : Co. Maîtres d Oeuvres : COMMUNE DE MONTAUROUX COMMUNE DE MONTAUROUX Hôtel

Plus en détail

MARCHE PUBLICS DE TRAVAUX MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE PUBLICS DE TRAVAUX MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Commune de CASTELLAR MARCHE PUBLICS DE TRAVAUX MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (En application des articles 26 et 28, alinéas 1 et 2 du Code des Marchés Publics) TRAVAUX D ENTRETIEN DE LA VOIRIE ET DES TERRAINS

Plus en détail

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES

CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES N 111 - SOCIAL n 30 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 août 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel CHEQUES-VACANCES : REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES Le dispositif du chèque-vacances

Plus en détail

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance qui permet d'associer : - l'acquisition d'un savoir théorique en cours (enseignement général

Plus en détail

DEMANDE DE PREPARATION D UN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

DEMANDE DE PREPARATION D UN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION DEMANDE DE PREPARATION D UN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EMPLOYEUR : Raison sociale Enseigne Adresse siège social N Siret Code magasin Effectif Adresse entreprise Code postal & ville Téléphone Code

Plus en détail

Plan social destiné au personnel sous CCT

Plan social destiné au personnel sous CCT Plan social destiné au personnel sous CCT Novembre 2015 Sommaire Chapitre 1: Généralités, champ d'application 4 1 Aperçu 4 2 Principes 4 3 Champ d'application et durée de validité 4 Chapitre 2: Modification

Plus en détail

Actualités dans le domaine du droit du travail

Actualités dans le domaine du droit du travail 29 avril 2016 Actualités dans le domaine du droit du travail Me Nathalie Subilia (ns@oher.ch) Rue De-Candolle 16 CH-1205 Genève etude@oher.ch SOMMAIRE 1. Introduction 2. Le licenciement collectif 3. Le

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 19 décembre 2008 relatif à la formation professionnelle des commissaires aux comptes NOR : JUSC0828437A La garde des sceaux,

Plus en détail

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE

MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE 1/4 MANDANT (propriétaire du (ou des) bien(s) ci-dessous) MR/MME/Mlle Domicilié.. né le :. à Profession : MR/MME/Mlle.. Domicilié.. né le à... Profession :. MANDATAIRE (Administrateur de Biens) La SOCIETE

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE DES CADRES - CARPILIG

RÉGIME DE PRÉVOYANCE DES CADRES - CARPILIG Groupement des Métiers de l Imprimerie --------------------------------------------------------------------------------------------------- JANVIER 2009 NOTE N 14 RÉGIME DE PRÉVOYANCE DES CADRES - CARPILIG

Plus en détail

PARTENARIAT EDITORIAL*

PARTENARIAT EDITORIAL* 7 e APPEL D OFFRES 2017 2019 PARTENARIAT EDITORIAL* * Le partenariat éditorial est ouvert à des éditeurs juridiques et techniques pouvant satisfaire le besoin d information des cabinets sur la matière

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Contrat aidé MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

LOGO CONTRAT D ABONNEMENT ANNUEL POUR LA CREATION DE SITE INTERNET

LOGO CONTRAT D ABONNEMENT ANNUEL POUR LA CREATION DE SITE INTERNET LOGO CONTRAT D ABONNEMENT ANNUEL POUR LA CREATION DE SITE INTERNET 1 Récapitulatif de votre abonnement annuel Vous avez créé votre site internet sur notre plate forme GIWEB. Pour l activer, merci de compléter

Plus en détail

La convention signée par les établissements d enseignements de la conduite

La convention signée par les établissements d enseignements de la conduite La convention signée par les établissements d enseignements de la conduite Article premier Objet de la convention L école de conduite est partenaire de l opération «permis à un euro par jour» mise en place

Plus en détail

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016

DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 STAGES Année universitaire 2015-2016 CONVENTION DE STAGE DPEA Management des projets urbains durables 2015/2016 ENTRE D UNE PART : L ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D ARCHITECTURE DE MONTPELLIER REPRÉSENTÉE

Plus en détail

Ci-après désigné(e), par «l organisme d accueil»,

Ci-après désigné(e), par «l organisme d accueil», CONVENTION DE STAGE En application du décret n 2009-885 du 21 juillet 2010 Entre Le Conservatoire national des arts et métiers représenté par Monsieur Christian FORESTIER, administrateur général, 292,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNEES : L association.., Située, Variante 1 : Représentée par M.., Agissant en qualité de Président de l association, Variante 2 :

ENTRE LES SOUSSIGNEES : L association.., Située, Variante 1 : Représentée par M.., Agissant en qualité de Président de l association, Variante 2 : FORFAIT ANNUEL EN JOURS REPRESENTANTS SECTION SYNDICALE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE FIXANT LES CONDITIONS DE RECOURS AU FORFAIT EN JOURS SUR L ANNEE (Conclusion avec un ou plusieurs Représentants de

Plus en détail

ARTICLE I) DEFINITION DU MARCHE DISPOSITIONS GENERALES

ARTICLE I) DEFINITION DU MARCHE DISPOSITIONS GENERALES Document unique portant cahier des charges, CCP et acte d'engagement en vue de l'assistance technique de la Commune de SAINT-ARNOULT-en- YVELINES pour la passation d'un contrat de délégation de son service

Plus en détail

AGENCE D URBANISME ET DE DEVELOPPEMENT DE LA GUYANE REGLEMENT INTERIEUR

AGENCE D URBANISME ET DE DEVELOPPEMENT DE LA GUYANE REGLEMENT INTERIEUR AGENCE D URBANISME ET DE DEVELOPPEMENT DE LA GUYANE REGLEMENT INTERIEUR Adopté en assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2011 Présenté en réunion d agence et remis aux 9 salariés, en date du 7

Plus en détail

CAHIERS DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.)

CAHIERS DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) Union de Gestion des Etablissements de la Caisse d Assurance Maladie Organisme de droit privé participant au service public Marché de Fournitures et de Services CAHIERS DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

GUIDE SYNDICAL J A N V I E R 2 0 1 2. Les. droits parentaux

GUIDE SYNDICAL J A N V I E R 2 0 1 2. Les. droits parentaux GUIDE SYNDICAL J A N V I E R 2 0 1 2 Les droits parentaux Ce document est aussi disponible au www.lafae.qc.ca Une publication de la FAE. Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec ISBN

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE SALARIÉ

CONVENTION DE STAGE SALARIÉ CONVENTION DE STAGE SALARIÉ AVERTISSEMENT Les personnes qui sollicitent le bénéfice d une convention de stage doivent être obligatoirement inscrites et participer réellement à un cycle de formation ou

Plus en détail

Diplôme des Métiers de l Art

Diplôme des Métiers de l Art STAGE EN ENTREPRISE CONVENTION DE STAGE Diplôme des Métiers de l Art Régie Lumière Régie Son Lycée Claude DAUNOT 10, bd Clemenceau C.S. 35234 54052 NANCY CEDEX La présente convention a pour objet de définir

Plus en détail

1 LOI DE FINANCES 2013 - Indemnité de rupture conventionnelle homologuée Forfait social

1 LOI DE FINANCES 2013 - Indemnité de rupture conventionnelle homologuée Forfait social Standard 5.10 B Le 22 janvier 2013 Sommaire 1 LOI DE FINANCES 2013 - Indemnité de rupture conventionnelle homologuée Forfait social... 3 2 LOI DE FINANCES 2013 Taxe sur les salaires... 4 2.1 Assiette de

Plus en détail

DÉCRET n. relatif à la transparence des comptes des comités d entreprise

DÉCRET n. relatif à la transparence des comptes des comités d entreprise RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social DÉCRET n relatif à la transparence des comptes des comités d entreprise Publics concernés :

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BESANÇON Direction du Système d'information Hôpital St Jacques 2 Place St Jacques 25030 - Besançon Cedex PROCEDURE ADAPTEE du 18 février 2008 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat.

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat. http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de syndic Auteur: Me Marie Dupont, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de vous informer

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AUX PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNÉE SCOLAIRE 2015 / 2016 SPECIMEN

CONVENTION RELATIVE AUX PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNÉE SCOLAIRE 2015 / 2016 SPECIMEN 1 La présente convention règle les rapports entre : LE LYCÉE DES MÉTIERS LE PARACLET 35 avenue des Glénan - 29108 QUIMPER cedex Téléphone : 02 98 55 54 38 Fax : 02 98 55 07 62 Mèl : paraclet29.admin@wanadoo.fr

Plus en détail

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011

ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 ANNEE UNIVERSITAIRE 2010 2011 STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS EN FRANCE (*) STAGE PREVU DANS LE CADRE DES ENSEIGNEMENTS A L ETRANGER (*) STAGE NON OBLIGATOIRE (ACCOMPLI A L INITIATIVE DE L

Plus en détail

Lettre de Consultation

Lettre de Consultation Diagnostic amiante et état parasitaire avant démolition du Village Médiéval de La HUME Lettre de Consultation Date et heure limites de réception des offres : 22 février 2010 à 12h00. N de marché 1. Organisme

Plus en détail

- 33 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la création des maisons d assistants maternels.

- 33 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la création des maisons d assistants maternels. - 33 - TABLEAU COMPARATIF Code de l action sociale et des familles Proposition de loi relative à la création des maisons d assistants maternels Proposition de loi relative à la création des maisons d assistants

Plus en détail

Pouvez-vous racheter ou régulariser. des droits pour la retraite? À JOUR AU

Pouvez-vous racheter ou régulariser. des droits pour la retraite? À JOUR AU Pouvez-vous racheter ou régulariser des droits pour la retraite? À JOUR AU 1 er mars 2007 Vous avez fait des études supérieures et/ou vous avez peu cotisé certaines années? Si vous le souhaitez, vous pouvez

Plus en détail

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972)

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat 972) PREMIÈRE PARTIE : LETTRE DE CANDIDATURE ET HABILITATION

Plus en détail

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX Marché public pour la restauration scolaire (du 01/09/2015 au dernier jour précédant la rentrée scolaire 2016, renouvelable une fois) Date et heure limite de réception des offres

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009

MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009 MARCHES PUBLICS DE SERVICES Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009 SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA VILLE DE MASSEUBE Acte d Engagement

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE : UN CALENDRIER EN TROIS TEMPS

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE : UN CALENDRIER EN TROIS TEMPS N 118 - SOCIAL n 58 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 18 décembre 2013 ISSN 1769-4000 GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE : UN CALENDRIER EN TROIS TEMPS L essentiel La loi n 2013-504

Plus en détail

Vous êtes victime d un accident du travail

Vous êtes victime d un accident du travail Vous êtes victime d un accident du travail Mise à jour novembre 2012 Si vous êtes victime d un accident sur votre lieu de travail, vous devez le déclarer à votre employeur dans les 24 heures. Qu est-ce

Plus en détail

Ce prêt est destiné à financer la construction d un établissement pour enfants sourdsaveugles, 116 avenue de la Libération à Poitiers.

Ce prêt est destiné à financer la construction d un établissement pour enfants sourdsaveugles, 116 avenue de la Libération à Poitiers. - CARACTERISTIQUES DU PRET - ANNEXE OBJET : Ce prêt est destiné à financer la construction d un établissement pour enfants sourdsaveugles, 116 avenue de la Libération à Poitiers. ARTICLE 1 : LE DEPARTEMENT

Plus en détail

Bulletin d inscription Tarifs publics HT au 1er juin 2015

Bulletin d inscription Tarifs publics HT au 1er juin 2015 Bulletin d inscription Tarifs publics HT au 1er juin 2015 «Certification de Personnes : Diagnostiqueur Immobilier Certification initiale» Document à retourner à compléter et à retourner scanné à dcp.fr@dekra.com

Plus en détail

Aide Financière Simplifiée. Aide à Domicile

Aide Financière Simplifiée. Aide à Domicile Aide Financière Simplifiée Aide à Domicile Date limite de dépôt du dossier : 30 septembre 2017 Conditions Générales d Attribution Page 2 Dossier à compléter Page 7 Annexe 1 Dossier de réservation Page

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX N 2016 0001 C.C.A.P. Objet du Marché. Réfection des toitures de l Eglise, de la Mairie et du Pigeonnier

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX N 2016 0001 C.C.A.P. Objet du Marché. Réfection des toitures de l Eglise, de la Mairie et du Pigeonnier MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX N 2016 0001 C.C.A.P. Objet du Marché Réfection des toitures de l Eglise, de la Mairie et du Pigeonnier Maître de l Ouvrage COMMUNE DE PINS-JUSTARET Place du Château 31860 PINS-JUSTARET

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1282 du 28 août 2007 relatif aux aides à l investissement immobilier

Plus en détail

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE

COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE COORDINATION DES REGIMES METROPOLITAINS ET CALEDONIENS DE SECURITE SOCIALE Décembre 2002 11, rue de la Tour des Dames - 75436 Paris cedex 09 - Tél. 01 45 26 33 41 - Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr 2

Plus en détail

Embauche. (mise à jour août 2005) - embauche - minima

Embauche. (mise à jour août 2005) - embauche - minima 3 Embauche (mise à jour août 2005) - embauche - minima paragraphes en noir, concernent tout le personnel en rouge, uniquement les salariés de droit privé en bleu, uniquement les fonctionnaires embauche

Plus en détail

Paris le, ICOGES Rue Copernic - Changé CS 90 714 53 007 LAVAL Cedex

Paris le, ICOGES Rue Copernic - Changé CS 90 714 53 007 LAVAL Cedex Paris le, Objet : Convention de Stage Longue Durée De Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci-joints trois exemplaires de la convention de stage longue durée (planning de la formation annexé) concernant

Plus en détail

L'ouverture du compte épargne temps prend effet au premier jour du mois civil suivant la date de la demande du salarié.

L'ouverture du compte épargne temps prend effet au premier jour du mois civil suivant la date de la demande du salarié. PROJET D'ACCORD RELATIF AU COMPTE ÉPARGNE TEMPS DANS LES ORGANISMES DE SÉCURITÉ SOCIALE PRÉAMBULE Le protocole d accord du 1 er mars 2004 constitue un cadre fondateur du compte épargne temps au sein du

Plus en détail

DIALOGE 53, - 76600 LE HAVRE T

DIALOGE 53, - 76600 LE HAVRE T ComitÄ d Entreprise DIALOGE 53, rue Gustave Flaubert - 76600 LE HAVRE TÄl. 02 35 42 58 52 Fax 02 32 74 27 98 Mail ce.dialoge@orange.fr Site http://cedialoge.neufblog.com Guide pratique La nouvelle lägislation

Plus en détail

ACCORD DE BRANCHE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS RELATIF AUX SALAIRES MINIMA DE LA BRANCHE

ACCORD DE BRANCHE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS RELATIF AUX SALAIRES MINIMA DE LA BRANCHE ACCORD DE BRANCHE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS RELATIF AUX SALAIRES MINIMA DE LA BRANCHE Entre : La FNCC Et Les Organisations Syndicales représentatives suivantes 1/8 Préambule Les partenaires sociaux

Plus en détail

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Il est généralement considéré que

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

AVENANT N 3 A L ACCORD RELATIF A L AMENAGEMENT ET A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL

AVENANT N 3 A L ACCORD RELATIF A L AMENAGEMENT ET A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AVENANT N 3 A L ACCORD RELATIF A L AMENAGEMENT ET A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL Entre, La Société ALTEN SIR immatriculée au R.C.S NANTERRE sous le n B. 400 357 886 dont le siège social est situé 130-136

Plus en détail

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02

SERVICE RETRAITE. Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Pôle Carrières NOTE D INFORMATION n 2010-12/02 CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS - CNRACL SERVICE RETRAITE LA REFORME DES RETRAITES

Plus en détail

SEQUENCE D ELABORATION DES PRODUITS DU SAGE BIEVRE VALIDATION FINALE

SEQUENCE D ELABORATION DES PRODUITS DU SAGE BIEVRE VALIDATION FINALE Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Bièvre Marché Public à procédure adaptée de services Article 28 du Code des Marchés Publics SEQUENCE D ELABORATION DES PRODUITS DU SAGE BIEVRE VALIDATION FINALE Acte

Plus en détail

Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts

Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts Accord de mobilité groupe Caisse des Dépôts 1 SOMMAIRE Préambule... 3 Chapitre 1 LES PRINCIPES DE LA MOBILITE DANS LE GROUPE... 4 Article 1 La priorité aux candidatures

Plus en détail

Subvention pour l acquisition de matériels identifiés dans un plan d actions contre les TMS

Subvention pour l acquisition de matériels identifiés dans un plan d actions contre les TMS CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «TMS Pros Action» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitations financières) Subvention pour l acquisition de matériels

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté urbaine de Bordeaux Pôle Ressources et Conseil Direction des Moyens généraux Esplanade Charles de Gaulle 33076 Bordeaux cedex PRESTATIONS

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES F UPOV/INF/7 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL ENTRÉ EN VIGUEUR LE 15 OCTOBRE 1982 Le présent document contient la version la plus récente

Plus en détail