DISCOURS A3 PROJET : L EXPOSE TECHNIQUE ORATEUR : Georges AMLON EVALUATEUR : TITRE : ASTUCES POUR BIEN «DIRE» UN DISCOURS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DISCOURS A3 PROJET : L EXPOSE TECHNIQUE ORATEUR : Georges AMLON EVALUATEUR : TITRE : ASTUCES POUR BIEN «DIRE» UN DISCOURS"

Transcription

1 ELOQUENTIA TOASTMASTERS CLUB DE COTONOU Club n Secteur 0A - Division 0D - District U Ponctualité Assiduité Convivialité DISCOURS A3 PROJET : L EXPOSE TECHNIQUE ORATEUR : Georges AMLON EVALUATEUR : TITRE : ASTUCES POUR BIEN «DIRE» UN DISCOURS Mesdames, Messieurs, chers collègues, Vous vous souvenez, il y a quelques semaines, nous avons célébré en grande pompe, le 10 ème anniversaire de notre groupe, le Groupe ETMC. Je me souviens, que plusieurs cadres de notre groupe sont venus me voir. Dans le cadre des festivités, certains avaient à présenter un exposé. D autres devaient prononcer un discours. La préoccupation était la même : «DCOM, comment je peux faire un bon discours?» Ma réponse a toujours été la même : «Ecrivez votre texte, et bâtonnez-le». Je suis sûr que, sur le moment, comme beaucoup d entre vous aujourd hui, certains d entre eux se sont demandé ce que le bâton venait faire dans une affaire de discours!!!

2 J ai partagé avec eux les astuces pour bien présenter un discours. Et je vais les partager avec vous, dans le cadre de cet atelier de renforcement de capacités auquel Madame la Directrice Générale m a demandé de participer en tant que formateur. «Ecrivez votre texte, et bâtonnez-le». Je vais vous le répéter comme un leitmotiv. Comme on répète un slogan. Parce que ça marche! Sur les cinq qui sont venus me demander conseil, quatre sont revenus me dire qu ils avaient réussi. Il paraît que la cinquième me réserve une bouteille de champagne En fait, même si nous n en maîtrisons pas tous les contours, chacun d entre nous le sait : un discours est fait pour être écouté. Nous écrivons donc pour «dire», et pas pour «lire».

3 Nous basculons de l écrit vers l oral. Et là certains éléments deviennent importants pour mobiliser l attention de l auditoire : La ponctuation, que nous connaissons depuis le cours primaire. Les silences, qui laissent à celui qui écoute, le temps de comprendre, d appréhender votre idée. Le débit, qui est le rythme qu on imprime à la parole et qui la rend plus expressive. La scansion, qui vient du verbe «scander», et qui est le fait d insister sur certains mots, pour leur donner plus de sens. Je n insisterai pas sur la ponctuation. Les deux phrases qui suivent vous diront à quel point elle peut être vitale. «Tuez pas, de grâce!» et «Tuez, pas de grâce». Comment faire ressortir tous ces éléments importants? Il faut bâtonner le texte du discours. Parce que bâtonner, c est tout simplement placer des repères visuels dans le texte. Des repères qui déterminent la manière de dire le discours.

4 Bâtonner un texte, c est très simple. Prenons un texte. Celui-ci par exemple : Plusieurs enquêtes ont été menées aux Etats-Unis, en Grande Bretagne et en Chine. Elles ont révélé que nos produits sont largement compétitifs. Et à l heure actuelle nous détenons 63% des parts de marché dans l espace CEDEAO. Nous sommes tout simplement les meilleurs. Ce texte, je l ai dit d un trait. Mais je pourrais faire mieux en utilisant la technique du «bâtonnage»! Commençons par les silences. Ils vont être exprimés par ces petites barres obliques qu on appelle des «slashs». Ce sont ces petits bâtons qui ont donné l expression «bâtonner».

5 Par convention, une barre représente une seconde de silence. Dire le texte bâtonné donnera donc ceci : Plusieurs enquêtes ont été menées/ aux Etats-Unis,/ en Grande Bretagne/ et en Chine.// Elles ont révélé que nos produits sont largement compétitifs./// Et à l heure actuelle/ nous détenons 63% des parts de marché dans l espace CEDEAO.// Nous sommes tout simplement les meilleurs. Ces barres de silence pourraient être placées autrement ou ailleurs! Par exemple : Plusieurs enquêtes ont été menées aux Etats-Unis, en Grande Bretagne et en Chine.// Elles ont révélé que nos produits / sont largement compétitifs./ Et à l heure actuelle nous détenons 63% des parts de marché/ dans l espace CEDEAO.// Nous sommes tout simplement les meilleurs.

6 Venons-en maintenant au rythme que nous pouvons imprimer à notre texte. Vous pouvez choisir, soit de ralentir votre débit, soit de l accélérer. Dans un texte en italique comme celui-ci, redresser les lettres signifiera que nous ralentissons. Par contre, souligner une portion du texte marquera une accélération. Par exemple : Plusieurs enquêtes ont été menées/ aux Etats-Unis,/ en Grande Bretagne/ et en Chine.// Elles ont révélé que nos produits sont largement compétitifs./// Et à l heure actuelle/ nous détenons 63% des parts de marché dans l espace CEDEAO.// Nous sommes tout simplement les meilleurs. Parlons maintenant de la scansion et de la manière de l exprimer quand nous bâtonnons notre texte. Nous pouvons grossir ou mettre en gras un mot, si nous souhaitons que notre voix le mette en relief.

7 Nous pouvons aussi séparer un groupe de mots ou des syllabes par un trait d union, si nous voulons marteler cette partie du texte. Exemple : Plusieurs enquêtes ont été menées/ aux Etats-Unis,/ en Grande Bretagne/ et en Chine.// Elles ont révélé que nos produits sont lar-ge-ment com-pé-ti-tifs.// Et à l heure actuelle/ nous détenons 63% des parts de marché dans l espace CEDEAO.// Nous sommes toutsim-ple-ment- les- mei-lleurs. Je voudrais insister sur ceci. Tous les signes retenus ici pour bâtonner un texte sont conventionnels. Ce qui signifie que vous pouvez créer vos propres signes, vos propres conventions. L important, c est de s y retrouver et de délivrer un discours en le disant plutôt qu en le lisant.

8 Je conclurai en disant deux choses : La première : Ne soyez pas ces cadres que nous voyons ânonner tous les jours à la télévision : «Nous apportons notre soutien indéfectible au Chef de l Etat qui, dans sa vision de faire du Bénin un pays émergent, se bat contre vents et marées» Et chacun se demande : «Qui lui a écrit le discours?» La seconde : Ecrire un texte et le bâtonner, les journalistes de radio le font tous les jours. Et ils délivrent si bien leur message que beaucoup croient qu à la radio il suffit de venir s asseoir et de parler dans le micro. Les professionnels répondent que «la meilleure improvisation, c est celle qui est écrite». Je dirai moi : «Le meilleur discours, c est celui qui est écrit, et bâtonné».

Mes stratégies. Autoévaluation

Mes stratégies. Autoévaluation Cette section du dossier vous permettra de considérer une variété de stratégies qui pourraient vous aider dans votre apprentissage du français. De plus, ce sont des stratégies que vous pourriez enseigner

Plus en détail

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire Définition, principe de la dictée à l adulte (D après Lire, écrire, tome 2 : produire des textes, A.M Chartier,

Plus en détail

Dictées à l adulte «individuelle» et collective

Dictées à l adulte «individuelle» et collective Dictées à l adulte «individuelle» et collective DESCRIPTIF Apprendre à l élève à dicter «individuellement» (ou à 2 de part et d'autre du maître) -Prendre conscience de la différence langage oral/ langage

Plus en détail

Extrait du document d'aide à l'évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés

Extrait du document d'aide à l'évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés Extrait du document d'aide à l'évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés Cet outil est constitué de deux parties distinctes (outil «professeur» / outil «élève»). Il est destiné à permettre

Plus en détail

ÉLÉMENTS DU SOCLE EXIGIBLES RÉAGIR ET DIALOGUER (interaction orale)

ÉLÉMENTS DU SOCLE EXIGIBLES RÉAGIR ET DIALOGUER (interaction orale) CAPA CITÉS ÉLÉMENTS DU SOCLE EXIGIBLES RÉAGIR ET DIALOGUER (interaction orale) INDICATIONS POUR L ÉVALUATION Etre capable, en utilisant les formes de politesse les plus élémentaires en situation réelle

Plus en détail

QUEL EST MON OBJECTIF? QU EST-CE QUE JE VEUX FAIRE? QUE DOIS-JE COMMUNIQUER? QUEL CONTENU?

QUEL EST MON OBJECTIF? QU EST-CE QUE JE VEUX FAIRE? QUE DOIS-JE COMMUNIQUER? QUEL CONTENU? Préparer la prise de parole POURQUOI? QUEL EST MON OBJECTIF? QU EST-CE QUE JE VEUX FAIRE? apporter une information particulière présenter mon action, mon travail, mon expérience présenter un point de vue

Plus en détail

Une des grosses difficultés en algèbre c est de réussir à bien isoler une variable. La majorité des erreurs se situent à ce niveau.

Une des grosses difficultés en algèbre c est de réussir à bien isoler une variable. La majorité des erreurs se situent à ce niveau. Une des grosses difficultés en algèbre c est de réussir à bien isoler une variable. La majorité des erreurs se situent à ce niveau. C est difficile d instaurer une procédure pour isoler une variable, car

Plus en détail

Concours d art oratoire

Concours d art oratoire Concours d art oratoire Comment preparer vos élèves Adapté de: Monique Aubry Conseillière pédagogique, Conseil d éducation de Carleton Pour VAINCRE is s agit d être PREPARE le trac la nervosité, les jambs

Plus en détail

PROGRAMMATION MOYENNE SECTION

PROGRAMMATION MOYENNE SECTION PROGRAMMATION MOYENNE SECTION 1)Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions S APPROPRIER LE LANGAGE Comprendre un message et agir ou répondre de façon pertinente Comprendre et agir de façon pertinente

Plus en détail

PRODUCTION ÉCRITE DELF

PRODUCTION ÉCRITE DELF PRODUCTION ÉCRITE DELF Durée: 45 minutes Objectif : donner son point de vue sur un thème dans un texte construit et cohérent de 160/180 mots Méthodologie : 1. Analyser le sujet 5 minutes Il y a 4 questions

Plus en détail

Z, C, S et ZH, CH, SH

Z, C, S et ZH, CH, SH Séance 1 LES SONS ET LES TONS DU CHINOIS Je vais réviser la prononciation des mots qui comportent en pinyin la transcription Z, C, S et ZH, CH, SH. Je vais apprendre à lire du pinyin sur le site. Z, C,

Plus en détail

CÉRÉMONIE D ACCUEIL Nous sommes heureux ce soir d accueillir un nouveau membre en la personne de Nom du nouveau membre (X)

CÉRÉMONIE D ACCUEIL Nous sommes heureux ce soir d accueillir un nouveau membre en la personne de Nom du nouveau membre (X) CÉRÉMONIE D ACCUEIL 1. OUVERTURE (choix de 3 versions) 1.1. Nous sommes heureux ce soir d accueillir un nouveau membre en la personne de Nom du nouveau membre (X) VERSION 1 La formation en communication

Plus en détail

Quelques idées pour pallier aux difficultés d apprentissage

Quelques idées pour pallier aux difficultés d apprentissage Quelques idées pour pallier aux difficultés d apprentissage lecture expression orthographe compréhension apprendre décodage écoute Préparé par Margaret-Anne Bélanger-Schaadt, orthophoniste Dans le cadre

Plus en détail

1. Pourquoi prendre des notes?

1. Pourquoi prendre des notes? NOM, Prénom : Classe : 1. Pourquoi prendre des notes? Selon des spécialistes, nous retenons : - 20% de ce que nous entendons - 40% de ce que nous voyons - 60% de ce que nous entendons et voyons en même

Plus en détail

Cotonou, Chant d Oiseau ; le 15 septembre 2010

Cotonou, Chant d Oiseau ; le 15 septembre 2010 Discours d ouverture par l ANCB de l atelier de formation sur la capacité financière des communes du Bénin et les stratégies d amélioration des ressources propres Cotonou, Chant d Oiseau ; le 15 septembre

Plus en détail

1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL

1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL 1.Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions: L ORAL Oser entrer en communication Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. Comprendre un message

Plus en détail

La communication non verbale est le langage du corps.

La communication non verbale est le langage du corps. La communication non verbale est le langage du corps. «La communication non verbale correspond à ce qui se passe en nous au moment où nous disons les choses, à ce qui nous habite comme pensées, comme émotions,

Plus en détail

quelques mots ou phrases Voici le portfolio Pixel 1 pour t accompagner toute cette année, il sera le témoin de ton apprentissage du français.

quelques mots ou phrases Voici le portfolio Pixel 1 pour t accompagner toute cette année, il sera le témoin de ton apprentissage du français. portfolio Bravo! Tu vas commencer à apprendre une nouvelle langue : le français. Tu connais même peut être déjà quelques mots ou phrases Voici le portfolio Pixel 1 pour t accompagner toute cette année,

Plus en détail

ENSEIGNEMENT EXPLICITE Stratégies de lecture

ENSEIGNEMENT EXPLICITE Stratégies de lecture 1 re année Reconnaissance et identification des mots d un texte 1. Reconnaître instantanément (sans analyse) les mots fréquents et utiles, connus à l oral et à l écrit (mots répétés, mots étiquettes, mots

Plus en détail

FORMATION COMMUNICATION SAMEDI 12 JANVIER 2013

FORMATION COMMUNICATION SAMEDI 12 JANVIER 2013 FORMATION COMMUNICATION LA COMMUNICATION VERBALE ET NON VERBALE SAMEDI 12 JANVIER 2013 Mme. Zineb El Hammoumi DEFINITION Etymologiquement, le verbe «communiquer» vient du latin "communicare«: mettre en

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles L oral à apprendre : des premiers essais à l oral formalisé

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles L oral à apprendre : des premiers essais à l oral formalisé Français Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 3 4 Langage oral La mise en voix de textes La lecture à haute voix au cycle : pistes pour l évaluation Le programme de cycle aborde

Plus en détail

Instruction civique et morale : Vivre et construire ensemble. Les éléments importants liés à la mise en scène

Instruction civique et morale : Vivre et construire ensemble. Les éléments importants liés à la mise en scène Éléments fondamentaux de la culture kanak LA PAROLE Compétences des programmes dans les différents domaines d activité et/ou disciplines Instruction civique et morale : Vivre et construire ensemble FRANÇAIS

Plus en détail

Écrire un courriel amical

Écrire un courriel amical Écrire un courriel amical SAVOIR-FAIRE NIVEAU NUMÉRO LANGUE Débutant A2_2052X_FR Français Objectifs Apprendre à rédiger un courriel amical Demander une information par courriel 2 J adore écrire des lettres

Plus en détail

saluer dire au revoir remercier

saluer dire au revoir remercier RED 1 RED 2 RED 3 RED 4 REAGIR ET DIALOGUER Communiquer, au besoin avec des pauses pour chercher ses mots (demander à quelqu un de ses nouvelles et y réagir en utilisant les formes de politesse les plus

Plus en détail

Grille de référence. Socle commun de connaissances et de compétences. Livret de connaissances et de compétences

Grille de référence. Socle commun de connaissances et de compétences. Livret de connaissances et de compétences Socle commun de connaissances et de compétences Livret de connaissances et de compétences - - Octobre 2007 Réagir et dialoguer (interaction orale) L élève est capable de communiquer, au besoin avec des

Plus en détail

Progression des apprentissages

Progression des apprentissages Nom de l élève: Date: Progression des apprentissages 1 re année Lire des textes variés dégage quelques caractéristiques de textes qui racontent (album, conte, court récit). dégage quelques caractéristiques

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION

CHAPITRE I INTRODUCTION CHAPITRE I INTRODUCTION A. Etats de lieux La langue est un instrument dont la fonction est pour transmettre quelque chose dans le cœur. A l autre côté, la langue est un instrument dans le but de faire

Plus en détail

Banque d outils mis à disposition des équipes d écoles à mi-année de grande section

Banque d outils mis à disposition des équipes d écoles à mi-année de grande section Banque d outils mis à disposition des équipes d écoles à mi-année de grande section S approprier le langage Découvrir l écrit Approcher les quantités et les nombres Consignes de travail Supports de travail

Plus en détail

La compréhension de consignes en CM2 et en 6ème.

La compréhension de consignes en CM2 et en 6ème. La compréhension de consignes en CM2 et en 6ème. 1 Autonomie et organisation de l élève Activités possibles à prévoir pour l enseignant Compétences attendues du CM2 vers 6ème Les consignes orales Quel

Plus en détail

Circonscription StValery-en-Caux

Circonscription StValery-en-Caux Circonscription StValery-en-Caux 2013-2014 PRODUIRE UN TEXTE POETIQUE EN S APPUYANT SUR UN MODELE Récit d expérience menée en CE1/CE2 en mars 2014 Hélène Canu, CPC StValery-en-Caux Claire Prieur, enseignante

Plus en détail

Portfolio d apprentissage. Activité 1 : CitCom. Terri Lynn Talbot. Un travail présenté à Madame Annie Kenny

Portfolio d apprentissage. Activité 1 : CitCom. Terri Lynn Talbot. Un travail présenté à Madame Annie Kenny Portfolio d apprentissage Activité 1 : CitCom Terri Lynn Talbot Un travail présenté à Madame Annie Kenny afin de répondre partiellement aux exigences du cours PEDA 3453 : Développement de troubles de langage

Plus en détail

Les niveaux au collège

Les niveaux au collège Les niveaux au collège En accord avec les nouveaux programmes de langues vivantes, les niveaux visés au collège sont référés au Cadre Européen des Langues (CECRL). Ils sont définis dans les programmes

Plus en détail

PRODUCTION ÉCRITE POUR LE DELF B2. Stéphane Wattier EXTRAIT. Cet extrait est offert aux membres de Commun français.

PRODUCTION ÉCRITE POUR LE DELF B2. Stéphane Wattier EXTRAIT. Cet extrait est offert aux membres de Commun français. PRODUCTION ÉCRITE POUR LE DELF B2 Stéphane Wattier EXTRAIT Cet extrait est offert aux membres de Commun français. http://communfrancais.com/ Stéphane Wattier, Janvier 2017 Couverture et composition de

Plus en détail

Adapter quoi? mais pourquoi?

Adapter quoi? mais pourquoi? Journée des Dys, Ecole d Orthophonie de Lyon, 4 Octobre 2014 Adapter quoi? mais pourquoi? Fantadys Présentation Qui sommes-nous? Une maman de 2 enfants Une mamie, enseignante à la retraite, en charge

Plus en détail

Management & Communication

Management & Communication 1 Catalogue Formations 2016 Management & Communication FORMATION N 1 : Formation management et communication Présentation 2 Public Pré-requis Objectifs Cadres managers Cadres fonctionnels ou techniques

Plus en détail

Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club»

Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club» LANGUES VIVANTES Informer et accompagner les professionnels de l éducation ÉVALUATION CYCLES 2 3 4 Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club» COMPOSANTE(S) DU SOCLE COMMUN D1-2

Plus en détail

Remplis le formulaire avec des dates au fur et à mesure que tu te fixes des objectifs et les atteins.

Remplis le formulaire avec des dates au fur et à mesure que tu te fixes des objectifs et les atteins. Écouter A1 très Je peux comprendre quelques mots et expressions très simples à propos de moi-même et de ma famille, si l on parle lentement et distinctement. Je peux comprendre des instructions simples

Plus en détail

Pratique de la Division et Calculatrices

Pratique de la Division et Calculatrices RAPPEL: CALCULATRICE SCIENTIFIQUE Sixième - Page 1-4 2 = 12 x + 6 4 2 1 2 Pour vérifier si une calculatrice est scientifique, tapez 2 + x 4 =. 6 Premier cas : Si vous trouvez 14,le résultat est exact et

Plus en détail

année à la folie! ACTIVITÉS DU GUIDE PÉDAGOGIQUE Les mathématiques... un peu, beaucoup, en format PDF MESURE

année à la folie! ACTIVITÉS DU GUIDE PÉDAGOGIQUE Les mathématiques... un peu, beaucoup, en format PDF MESURE 3 e année ACTIVITÉS DU GUIDE PÉDAGOGIQUE en format PDF Les mathématiques... un peu, beaucoup, à la folie! MESURE CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES CFORP Tiré du guide pédagogique Les mathématiques

Plus en détail

Logique 1 : Le langage mathématique. I Cours 1

Logique 1 : Le langage mathématique. I Cours 1 Logique 1 : Le langage mathématique Table des matières I Cours 1 1 La phrase mathématique 1 1.1 Composition d une phrase mathématique................................ 1 1.2 Exemples.................................................

Plus en détail

BILAN DE COMPETENCES

BILAN DE COMPETENCES - Evaluer - Rendre le stagiaire acteur - Animer un groupe FORMATEUR : - Savoir BILAN DE COMPETENCES - Préparer et animer un stage - Programmer et animer une séance - Programmer et conduire un exercice

Plus en détail

Un instrument pour mesurer

Un instrument pour mesurer Activité 4 Un instrument pour mesurer X en groupe-classe X en équipe X individuelle Au cours de cette activité, l élève fabrique un instrument de mesure (une règle) et l utilise pour mesurer la longueur

Plus en détail

Epeler un mot Epeler un mot long. Comprendre à l oral Comprendre des consignes. Parler en continu Reproduire un modèle oral.

Epeler un mot Epeler un mot long. Comprendre à l oral Comprendre des consignes. Parler en continu Reproduire un modèle oral. Niveaux cognitifs Taxonomie simplifiée de Bloom Restituer Mémoriser, nommer, répéter Epeler des mots Compétences du socle Comprendre à l oral Comprendre des consignes Parler en continu Reproduire un modèle

Plus en détail

«Combien y a-t-il de phrases dans ce texte? Repérer les phrases. Souligner les verbes.»

«Combien y a-t-il de phrases dans ce texte? Repérer les phrases. Souligner les verbes.» validées.eklablog DISCIPLINE : GRAMMAIRE SEQUENCE : Phrase simple /. Période : 3 Niveau : CM SEANCE 1 : (60 mns) DEROULEMENT : Texte au tableau Consignes : OBJECTIF : Distinguer phrase simple / COMPéTENCE

Plus en détail

Les régularités et le rythme

Les régularités et le rythme Les régularités et le rythme Créatrice: Niveau: Matière: Forme d art: Madeleine Owen 3 ème Mathématiques, les régularités Musique Thème et description Explorer des régularités rythmiques, composer une

Plus en détail

Jaune. Rouge Verte. Cyan. Bleue. Magenta. Ce n est pas possible d imprimer des photographies avec des encres

Jaune. Rouge Verte. Cyan. Bleue. Magenta. Ce n est pas possible d imprimer des photographies avec des encres Ce n est pas possible d imprimer des photographies avec des encres 2002 Thierry Dambermont, version 02/02b Pour imprimer des photographies on utilise des encres On sait que pour reproduire les images les

Plus en détail

VIH et Discriminations au travail

VIH et Discriminations au travail VIH et Discriminations au travail Interview de François, séropositif, salarié d une banque publique *** SIS : Dans quel secteur travaillez-vous? François : Je travaille dans le secteur bancaire depuis

Plus en détail

République du Bénin Assemblée Nationale Sixième Législature

République du Bénin Assemblée Nationale Sixième Législature République du Bénin -------- Assemblée Nationale --------- Sixième Législature ---------- DISCOURS DE MONSIEUR LAOUROU GREGOIRE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DES FINANCES ET DES ECHANGES A L OCCASION DE

Plus en détail

Discours. Informatif. Expressif. Argumentatif

Discours. Informatif. Expressif. Argumentatif Discours Informatif Expressif Argumentatif Le discours informatif Fonctions : - informer - instruire Types : - exposé objectif (oral ou écrit - résumé Le discours informatif Produire un discours informatif

Plus en détail

Trois fois dans l année, fais le bilan de ce que tu as appris en anglais! je me débrouille j assure

Trois fois dans l année, fais le bilan de ce que tu as appris en anglais! je me débrouille j assure Enjoy 6 e checklist Trois fois dans l année, fais le bilan de ce que tu as appris en anglais! je me débrouille j assure Pour mieux se connaître entre amis Le / / Le / / Le / / Je peux... me présenter,

Plus en détail

Paris, le 9 Novembre Monsieur le Ministre d Etat, Madame la Présidente de la Conférence générale, Excellences, Mesdames et Messieurs,

Paris, le 9 Novembre Monsieur le Ministre d Etat, Madame la Présidente de la Conférence générale, Excellences, Mesdames et Messieurs, Discours par Irina Bokova, Directrice-Generale de l UNESCO, à l occasion de la réception donnée par le Ministre français des Affaires Etrangères, M. Alain Juppé, pour la 36 ème session de la Conférence

Plus en détail

Engager Angers dans la voie du développement durable, c est concilier plusieurs défis majeurs : Relever le défi de la question environnementale,

Engager Angers dans la voie du développement durable, c est concilier plusieurs défis majeurs : Relever le défi de la question environnementale, Discours Monique RAMOGNINO Mesdames, Messieurs, Chers amis C est un grand plaisir pour moi de vous accueillir aujourd hui. Je me réjouis de vous voir aussi nombreux à répondre à l invitation de la ville

Plus en détail

Conjugaison 1. Parfois il faut ajouter un e- au radical, pour des raisons phonétiques. Exemple : manger nous mangeons

Conjugaison 1. Parfois il faut ajouter un e- au radical, pour des raisons phonétiques. Exemple : manger nous mangeons Conjugaison 1 I. Le présent A. Les verbes du 1 er groupe Le présent des verbes du 1 er groupe se construit à partir du radical, auquel on ajoute les terminaisons : -e exemple : habiter J habite -es Tu

Plus en détail

Comité de Pilotage de la Certification du Processus de Production du Cacao de Côte d Ivoire ------------------------- Le Secrétariat Exécutif République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail CABINET

Plus en détail

Année scolaire

Année scolaire Description des programmes offerts en 2 e année du 3 e cycle (6 e année) PROGRAMMES POUR LE SECTEUR DES FILLES: «ANGLAIS INTENSIF» OU «FRANÇAIS ENRICHI ET ARTS DE LA SCÈNE» Année scolaire 2016-2017 Programme

Plus en détail

Cours 5. LIN2512 La communication orale : fondements et didactique. Christian Dumais. 5 février 2008

Cours 5. LIN2512 La communication orale : fondements et didactique. Christian Dumais. 5 février 2008 Cours 5 LIN2512 La communication orale : fondements et didactique Christian Dumais 5 février 2008 1 La communication non verbale est le langage du corps. «La communication non verbale correspond à ce

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, ISBN

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, ISBN Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00035 ISBN 2-550-44266-0 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du primaire

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du primaire Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du primaire Quelques définitions des termes utilisés Nommer : Désigner par un nom Identifier : Déterminer la nature de Différencier

Plus en détail

Sujet de la leçon. Classe. Référence.

Sujet de la leçon. Classe. Référence. Sujet de la leçon. Les angles remarquables. Classe. 2 ème année de l enseignement général. Référence. A) Au programme. - Géométrie - Propriétés géométriques - Propriétés relatives aux angles et aux droites

Plus en détail

Les différentes composantes du langage oral. 1) Les composantes expressives et réceptives du langage.

Les différentes composantes du langage oral. 1) Les composantes expressives et réceptives du langage. Les différentes composantes du langage oral. 1) Les composantes expressives et réceptives du langage. a) La forme. C est le comment. la phonologie : organisation des sons ; la morphologie : organisation

Plus en détail

HANDI-FORMATION. Marie-Laure SOUPLET. 18 rue du lieutenant Alain le Coz CHEVILLY LARUE.

HANDI-FORMATION. Marie-Laure SOUPLET. 18 rue du lieutenant Alain le Coz CHEVILLY LARUE. HANDI-FORMATION Marie-Laure SOUPLET 18 rue du lieutenant Alain le Coz 94550 CHEVILLY LARUE 06 28 78 02 95 marielaure.souplet@sfr.fr www.handicapformation.fr Programmes de formation Les durées et les programmes

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Conseils pour réussir

Conseils pour réussir Des paroles en l air Phraséologie aéronautique Conseils pour réussir Préparer ses messages être clair et concis Avoir ses cartes à jour repérer les fréquences Utiliser l alphabet L échelle de lisibilité

Plus en détail

Composer votre chanson, 5 étapes pour débuter. ComposerSimplement. Photo par : rhodesj

Composer votre chanson, 5 étapes pour débuter. ComposerSimplement. Photo par : rhodesj Composer votre chanson, 5 étapes pour débuter ComposerSimplement Photo par : rhodesj Introduction Hey hey bien le bonjour tout le monde! Je vous l avais promis, n est-ce pas? Et bien, le voilà, mon fameux

Plus en détail

5 Devons-nous expérimenter Scrum?

5 Devons-nous expérimenter Scrum? 5 Devons-nous expérimenter Scrum? Le lendemain matin, j arrive de nouveau tôt au bureau. J ai demandé à Theo de faire une présentation de Scrum à l équipe de développement, et je veux également être présent.

Plus en détail

EVALUATION CM1 Document enseignant - Travail réalisé par l'équipe de circonscription de Bergerac Est en Domaine de la langue

EVALUATION CM1 Document enseignant - Travail réalisé par l'équipe de circonscription de Bergerac Est en Domaine de la langue EVALUATION CM1 Document enseignant - Domaine de la langue Exercice 1 Le temps global de 8 minutes inclut la lecture du texte et l'exécution de l exercice par les élèves. «Vous voyez sur la première page

Plus en détail

Tableau synthétique de mutualisation des séquences de français

Tableau synthétique de mutualisation des séquences de français Collège(s) : Tableau synthétique de mutualisation des séquences de français Exemple : Séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 CM1 CM2 6 e Concepteur(s) de la séquence Entrée : Cycle 3 Compétences travaillées 1 : AP

Plus en détail

EVALUATION SUR LA LANGUE ORALE EN CM1

EVALUATION SUR LA LANGUE ORALE EN CM1 1 NOM :. PRENOM :... Date de naissance : Année : /.. Classe :.. EVALUATION SUR LA LANGUE ORALE EN CM1 2 Compréhension de l oral Exercice 1 Ecouter pour comprendre Compétence A2 CECRL : Je peux comprendre

Plus en détail

JOURNÉE 2009 DU MANAGER AFRICAIN ORGANISÉE PAR IGEMA AFRIQUE

JOURNÉE 2009 DU MANAGER AFRICAIN ORGANISÉE PAR IGEMA AFRIQUE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ JOURNÉE 2009 DU MANAGER AFRICAIN ORGANISÉE PAR IGEMA AFRIQUE DISCOURS DE S.E.M. SOUMAÏLA CISSÉ PRÉSIDENT

Plus en détail

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT

FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en lecture et production écrite Dominantes variées DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN NOVEMBRE 2001 FRANÇAIS LANGUE D ENSEIGNEMENT Compréhension en lecture et production

Plus en détail

La Parole Magique. La force de la parole

La Parole Magique. La force de la parole Elaine Kibaro vous offre le mode d emploi de sa méthode ainsi que deux assemblages de quatre cartes pour manifester l abondance matérielle et le (ou la) partenaire idéal(e). La Parole Magique Dès le commencement,

Plus en détail

Écrire une chanson! Ces paroles qui nous rassemblent

Écrire une chanson! Ces paroles qui nous rassemblent Situation d apprentissage et d évaluation Troisième cycle du primaire Français, langue seconde programme d immersion / Français, langue d enseignement Ces paroles qui nous rassemblent Fiches de l élève

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3 Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3 M, Mlle (nom et prénom)... né(e) le... Attestations scolaires de sécurité routière niveaux 1 et 2 L ASSR 1 est L ASSR

Plus en détail

RÉSULTATS D APPRENTISSAGE

RÉSULTATS D APPRENTISSAGE 7 e ANNÉE RÉSULTATS D APPRENTISSAGE Tableau de fréquences TABLEAU DE FRÉQUENCES LA COMMUNICATION ORALE COMPRÉHENSION ET RÉACTION A1. comprendre des messages de diverses formes et fonctions et y réagir

Plus en détail

LE PETIT CHAPERON ROUGE ILLUSTRE

LE PETIT CHAPERON ROUGE ILLUSTRE Ecoles de la zone Afrique occidentale Année scolaire 2009/2010 LE PETIT CHAPERON ROUGE ILLUSTRE Descriptif du projet semaine après semaine Propositions de production d'écrit, chapitre par chapitre, avec

Plus en détail

Les objectifs en moyenne section

Les objectifs en moyenne section Les objectifs en moyenne section GRAPHISME/ECRITURE o Suivre un chemin o Peindre au doigt sur le tracé de son prénom en capitales o Tracer des traits verticaux et horizontaux o Tracer des traits obliques

Plus en détail

Fiche de séquence - «Les contes des origines»

Fiche de séquence - «Les contes des origines» Fiche de séquence - «Les contes des origines» Compétence(s) du S.C Pilier n 1: Maîtrise de la langue française (palier n 2) Lire au moins cinq ouvrages dans l'année scolaire et en rendre compte ; choisir

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION. Les personnes utilisent la langue pour communiquer dans la vie quotidienne.

CHAPITRE I INTRODUCTION. Les personnes utilisent la langue pour communiquer dans la vie quotidienne. CHAPITRE I INTRODUCTION A. Arrière Plan Les personnes utilisent la langue pour communiquer dans la vie quotidienne. Il n y a pas de la société sans une communication. Dans la communication, la langue tient

Plus en détail

MISE À JOUR FRA-3032 (2) (75 heures) DOMINANTES : EXPRESSIVE (cours optionnel avec FRA-3033)

MISE À JOUR FRA-3032 (2) (75 heures) DOMINANTES : EXPRESSIVE (cours optionnel avec FRA-3033) MISE À JOUR FRA-3032 (2) (75 heures) DOMINANTES : EXPRESSIVE (cours optionnel avec FRA-3033) Document présenté par Simone Bouchard Septembre 2002 SB/cd FRA-3032 Objectif terminal : Lire un texte à dominante

Plus en détail

Chimène Badi : Parlez-moi de lui

Chimène Badi : Parlez-moi de lui Chimène Badi : Parlez-moi de lui Paroles et musique : Jean-Pierre Lang, Hubert Giraud et Jean-Pierre Lang Universal Music France Thèmes La séparation, le passé. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre

Plus en détail

Jean-Luc Brisson. pointdefuite. Les heurtoirs du pas de ma mignonne

Jean-Luc Brisson. pointdefuite. Les heurtoirs du pas de ma mignonne Jean-Luc Brisson Les heurtoirs du pas de ma mignonne - 2000 Une commande artistique d habitants d Excideuil dans le cadre d une action Nouveaux Commanditaires Les Nouveaux Commanditaires l artiste Il y

Plus en détail

C est la récréation. Dans la cours de l école, ça court, ça crie, ça rit. Parfois, ça pleure. Enzo, 6 ans, est seul dans son coin.

C est la récréation. Dans la cours de l école, ça court, ça crie, ça rit. Parfois, ça pleure. Enzo, 6 ans, est seul dans son coin. DYSPHASIE? 1 C est la récréation. Dans la cours de l école, ça court, ça crie, ça rit. Parfois, ça pleure. Enzo, 6 ans, est seul dans son coin. Il regarde les autres avec envie. Il aimerait bien jouer

Plus en détail

Soigner sa grammaire

Soigner sa grammaire Soigner sa grammaire Dans ce document Vous trouverez : Des règles spécifiques à la rédaction. Des règles générales de grammaire. 2 Règles spécifiques LA RÉDACTION 3 Vous devez écrire un texte En premier

Plus en détail

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire

Livret scolaire. Ecole maternelle. Nom :...Prénom :.. Petite Section. Moyenne Section Grande Section Année scolaire Livret scolaire Ecole maternelle ---------------------------------- Nom :....Prénom :.. Petite Section Année scolaire Moyenne Section Grande Section Comprendre ce livret Dans ce livret, sont consignées

Plus en détail

Progression des apprentissages Danse

Progression des apprentissages Danse 1 Progression des apprentissages Danse 24 août 2009 2 Table des matières Présentation 3 Connaissances 4 Utilisation des connaissances 8 Compétence 1 Inventer des danses 8 Compétence 2 Interpréter des danses

Plus en détail

Atelier de validation des modules et de la plateforme d autoformation. des formateurs d enseignants au Burkina Faso (Projet 518 BKF 1000)

Atelier de validation des modules et de la plateforme d autoformation. des formateurs d enseignants au Burkina Faso (Projet 518 BKF 1000) Atelier de validation des modules et de la plateforme d autoformation des formateurs d enseignants au Burkina Faso (Projet 518 BKF 1000) (12 octobre 2015 salle 201, Bâtiment UNESCO) Discours de Mme Ann

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE

LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE Dire S exprimer à l oral comme à l écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

FORMATION COMMUNICATION SAMEDI 23 NOVEMBRE 2013

FORMATION COMMUNICATION SAMEDI 23 NOVEMBRE 2013 FORMATION COMMUNICATION LA COMMUNICATION VERBALE ET NON VERBALE SAMEDI 23 NOVEMBRE 2013 Mme. Zineb El Hammoumi ssayant d'imaginer le cadre de référence de l'autre. DEFINITION tymologiquement, le verbe

Plus en détail

CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DU 08 MARS PAR LES FEMMES DES ORGANES DE L UEMOA

CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DU 08 MARS PAR LES FEMMES DES ORGANES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------------------ CÉLÉBRATION DE LA FÊTE DU 08 MARS PAR LES FEMMES DES ORGANES DE L UEMOA DISCOURS DE S.E. M.

Plus en détail

À noter! (partie 1) Prendre des notes pendant les cours

À noter! (partie 1) Prendre des notes pendant les cours À noter! (partie 1) Prendre des notes pendant les cours Apprentissage critique Comprendre l importance de la prise de notes en classe. Comprendre comment se préparer à prendre des notes de façon efficace.

Plus en détail

1 - Ouverture du logiciel Word. Pour cela deux solutions :

1 - Ouverture du logiciel Word. Pour cela deux solutions : : 1 - Ouverture du logiciel Word Pour cela deux solutions : ouverture à partir de l icône sur le bureau en double cliquant dessus ou cliquer sur démarrer - tous les programmes - Microsoft office Word (cf.

Plus en détail

Évaluations fin-cp Français Livret enseignant - Circonscription de Besançon 7

Évaluations fin-cp Français Livret enseignant - Circonscription de Besançon 7 Évaluations fin-cp Français Livret enseignant - Circonscription de Besançon 7 Préambule : Les 4 sous-domaines de Français comportent plusieurs compétences qui seront reportées dans le Livret Scolaire Unique

Plus en détail

Protégeons notre planète!

Protégeons notre planète! Protégeons notre planète! I) DESCRIPTIF DU PROJET : Niveau : classe de troisième Disciplines concernées : les sciences physiques, le français, les arts plastiques Objectifs généraux : - Sensibiliser les

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral Compréhension de l oral Comprendre des termes simples et des expressions élémentaires si l interlocuteur s exprime lentement et distinctement Comprendre une intervention brève si elle est claire et simple

Plus en détail

Guide d entretien inégalités culturelles

Guide d entretien inégalités culturelles Guide d entretien inégalités culturelles Remarques préliminaires Les entretiens seront conduits de manière semi-directive : Le psychosociologue se calera sur la logique du discours et les termes employés

Plus en détail

DEUXIÈME PALIER POUR LA MAÎTRISE DU SOCLE COMMUN : COMPÉTENCES ATTENDUES À LA FIN DU CM2

DEUXIÈME PALIER POUR LA MAÎTRISE DU SOCLE COMMUN : COMPÉTENCES ATTENDUES À LA FIN DU CM2 DEUXIÈME PALIER POUR LA MAÎTRISE DU SOCLE COMMUN : COMPÉTENCES ATTENDUES À LA FIN DU CM2 Compétence 1 : La maîtrise de la langue française - s exprimer à l oral comme à l écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Petite Section.

Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Petite Section. Les nouveaux programmes. Ecole maternelle. Petite Section. Caroline BICHON. PETITE SECTION DE MATERNELLE. I/ S approprier le langage. 1) Echanger, s exprimer. - S exprimer dans un langage mieux structuré,

Plus en détail

Résumé de texte Concours OAEA. Éléments de méthode

Résumé de texte Concours OAEA. Éléments de méthode Résumé de texte Concours OAEA Éléments de méthode Les différents types de textes à résumer : Narratif Descriptif Informatif explicatif argumentatif. Les différents types de textes à résumer : Narratif

Plus en détail

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX AU PERSONNEL DE LA COMMISSION

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX AU PERSONNEL DE LA COMMISSION UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX AU PERSONNEL DE LA COMMISSION DISCOURS DE MONSIEUR CHEIKHE HADJIBOU

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE Peut produire des expressions simples isolées sur les gens

Plus en détail