ATPL Avion / IR Radionavigation 062 Devoir 3 v.1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATPL Avion / IR Radionavigation 062 Devoir 3 v.1"

Transcription

1 Chapitre à étudier : Chapitre : techniques d impulsion Chapitre : radar sol Chapitre : radar météorologique embarqué Chapitre : radar secondaire de surveillance * * * QUESTION 1 Laquelle des propositions ne regroupe que des systèmes utilisant des techniques d impulsions : A> Radar météorologique et radar à onde continue de surveillance B> Radar ATC, DME et radar Secondaire de surveillance C> Radar, DME et radio sonde D> VOR, DME et radars de surveillance ATC ou météorologiques QUESTION 2 Un radar à impulsion fonctionne en SHF ; on appelle impulsion : A> Un certain nombre de cycles SHF émis pendant un temps T appelé période de l impulsion B> Un cycle de l onde SHF C> L espace entre deux cycles d émission D> Le temps de montée en puissance du radar QUESTION 3 Lorsque l on dit qu un radar émet un paquet d onde de 300 mètres cela signifie : A> Qu il utilise une longueur d onde de 300 mètres B> Qu il y a 300 mètres entre deux impulsions C> Que la zone aveugle devant l antenne est de 300 mètres D> Que l onde émise au début d une émission est déjà à 300 mètres de l antenne lorsque cesse l émission. 1 1

2 QUESTION 4 La période de récurrence des impulsions radar est égale : A> A la durée d une impulsion B> Au temps séparant deux impulsions C> A la durée d une impulsion plus le temps d écoute du radar D> A, Tr = 1/F, F étant la fréquence UHF ou SHF du radar QUESTION 5 La zone aveugle d un radar dépend : A> De la fréquence utilisée B> De la fréquence de récurrence des impulsions C> De l antenne utilisée D> De la durée des impulsions QUESTION 6 La portée maximale sans ambiguïté d un radar dépend : A> De la durée des impulsions B> De la fréquence utilisée C> De la fréquence de récurrence des impulsions D> Du pouvoir réflecteur de l obstacle QUESTION 7 Pour un radar utilisant le principe de l écho, la longueur d onde utilisée doit : A> Etre la plus petite possible B> Etre dans un rapport correct avec la taille des cibles à détecter C> Etre la plus grande possible D> Etre choisie en fonction de la nature des cibles à détecter QUESTION 8 Le pouvoir discriminateur en distance d un radar est son aptitude à : A> séparer nettement en distance deux échos dans deux azimuts différents B> déterminer avec précision la distance d une cible C> éliminer les échos indésirables provenant d une distance supérieure à la distance maximale sans ambiguïté D> séparer nettement en distance deux échos dans le même azimut 2 2

3 QUESTION 9 Un radar utilisant une fréquence à 1300 MHz a une fréquence de récurrence des impulsions de 500 Hz. Sa portée maximale sans ambiguïté sera de : A> 162 NM B> 30 NM C> 162 Km D> 300 NM QUESTION 10 Un radar a une zone aveugle de 150 mètres : A> Son pouvoir discriminateur en distance est de 300 mètres B> La durée de ses impulsions est égale à 3.10^8 / 150 soit 0,5 microseconde C> Son pouvoir discriminateur en distance est de 150 mètres D> La durée de ses impulsions est égale à 2 microsecondes QUESTION 11 Un radar de surveillance en route doit avoir: A> des impulsions relativement courtes pour discriminer les trafics B> une vitesse de rotation antenne élevée pour rafraîchir rapidement l écran C> des impulsions relativement longues pour avoir un bon écho en retour D> une vitesse de rotation antenne faible pour une bonne discrimination en azimut QUESTION 12 Un radar de surveillance d aéroport doit effacer de l écran les échos de fouillis (immeubles, cibles immobiles etc.). Il utilise pour cela un système MTI qui : A> affiche seulement les échos qui dépassent un certain niveau B> utilise des longueurs d ondes différentes d une récurrence à l autre C> utilise une fréquence de récurrence aléatoire autour d une valeur fixe D> affiche seulement les échos dont le temps de propagation a varié d une récurrence à l autre. 3 3

4 QUESTION 13 Le GCA est un système d approche radar de précision reposant sur : A> Deux faisceaux radar se recoupant partiellement au voisinage de l axe B> Deux radars dont l un a la même couverture que le Localizer ILS C> Un radar embarqué détectant une cible d entrée de piste (comme un VASI) D> Un radar dont l antenne suit en permanence l aéronef en approche QUESTION 14 Les radars météorologiques embarqués fonctionnent soit en bande C (5400 MHz) soit en bande X, sur la fréquence : A> 5475 MHz B> 9375 MHz C> 7475 MHz D> 4400 MHz QUESTION 15 Une onde radar en bande X par rapport à une onde bande C: A> Détecte mieux les grosses gouttes d eau mais pénètre moins le nuage B> Détecte mieux les grosses gouttes d eau et pénètre davantage le nuage C> Détecte moins bien les grosses gouttes d eau et pénètre davantage le nuage D> Détecte moins bien les grosses gouttes d eau mais pénètre moins le nuage QUESTION 16 Les radars météorologiques embarqués sont équipés d antennes paraboliques ou d antenne plate à fente. L antenne plate à fente : A> Possède un faisceau plus large et permet donc une meilleure détection B> Génère plus de lobes secondaires et donc concentre moins l énergie C> Permet une meilleure concentration de l énergie dans un faisceau plus étroit D> Donne une portée plus faible mais augmente la précision QUESTION 17 Une antenne parabolique de radar météorologique embarquée est stabilisée en: A> Roulis et lacet B> Lacet et tangage C> Roulis, lacet et tangage D> Roulis et tangage 4 4

5 QUESTION 18 En mode Mapping, : A> Seuls les échos au-dessus d un certain niveaux sont affichés B> Les échos forts sont supprimés pour afficher le noyau orageux C> La loi de radiation de l antenne est modifiée et la portée est augmentée D> La loi de radiation de l antenne est modifiée et la portée est réduite QUESTION 19 En mode Contour, : A> Sur un écran couleur, un contour magenta signale les échos source de turbulence B> Le faisceau radar est élargi afin de balayer la totalité de la cible C> Sur un écran monochrome, les échos supérieurs à un seuil déterminé sont affichés de la couleur du fond D> On détecte la turbulence dans une formation nuageuse par effet Doppler QUESTION 20 Avec un faisceau de 5, comment doit être réglé le tilt afin de voir juste au niveau de vol et en dessous? : A> Tilt 0 B> Tilt +2,5 UP C> Tilt 5 DOWN D> Tilt 2,5 DOWN QUESTION 21 La commande RANGE d une boite de commande radar météorologique embarqué : A> Modifie l étendue de la zone visible sur l écran B> Modifie la portée radar (la distance de détection) C> Modifie le nombre de cercles de distances sans modifier l étendue de la zone visible (graduation plus fine) D> Fait varier la taille des échos pour une meilleure analyse sans modifier l étendue de la zone visible 5 5

6 QUESTION 22 Quel phénomène est indétectable avec un radar météorologique, : A> La turbulence dans les formations nuageuses B> La neige C> La grêle D> La turbulence en ciel clair (TAC) QUESTION 23 L utilisation du radar au sol : A> Est permise dès le roulage B> Est permise avec le range le plus faible afin d avoir une puissance faible C> Est permise dans une aire dégagée de tout obstacles proches et sans personnel au sol D> Est permise mais on doit couper la stabilisation antenne pour la protéger QUESTION 24 Le SSR est un : A> Radar sol fonctionnant en impulsions et est basé sur le principe de l écho B> Radar de bord interrogeant un transpondeur sol qui lui renvoie une réponse C> Radar sol utilisé en secours du radar primaire D> Radar sol fonctionnant en impulsions et interrogeant un répondeur de bord QUESTION 25 La station sol SSR émet sur : A> 1030 MHz des impulsions dont l espacement est variable B> 1090 MHz une série de 12 impulsions comprises entre deux impulsions d encadrement C> 1063 MHZ ou 1000 MHz des impulsions espacées de 8 ou 21 microsecondes D> Une des fréquences attribuées dans la bande 960 à 1215 MHz QUESTION 26 Une réponse mode A repose sur l envoi de : A> 12 impulsions présentes ou absentes B> 12 impulsions dont les espacements varient de 8 à 21 microsecondes C> 3 impulsions dont le niveau peut varier D> 3 impulsions dont l espacement peut varier 6 6

7 QUESTION 27 Une réponse mode C permet au contrôle de connaître : A> L altitude à +/- 100 ft près B> Le code assigné à l aéronef C> L altitude indiquée à bord à +/- 50 ft près D> Le niveau de vol à +/- 50 ft près QUESTION 28 Le phénomène de garbling : A> Est une erreur propre au SSR mode S B> Peut survenir lors d un vol à très basse altitude C> Peut survenir si deux radars interrogent simultanément un aéronef D> Peut survenir si deux aéronefs sont interrogés simultanément QUESTION 29 Un aéronef équipé d un transpondeur mode S : A> Permet seulement des liaisons de données entre le sol et le bord B> Permet dans les deux sens des liaisons de données entre le bord et la compagnie C> Permet des liaisons de données entre le sol et le bord ou vice versa D> Permet l interrogation des autres aéronefs environnants QUESTION 30 L adresse mode S d un transpondeur : A> Est encodé par le pilote à chaque début de vol B> Est assignée par le contrôle C> Est aléatoire et n est utilisée que lors des interrogations générales D> Est unique au monde et est encodée à la fabrication du transpondeur 7 7

Radio Altimètre RADIO-ALTIMETRE. (Radio sonde) RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE

Radio Altimètre RADIO-ALTIMETRE. (Radio sonde) RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE PRINCIPES D OPERATION DE RADIO-ALTIMETRE Radio Altimètre (Radio sonde) Principe d opération Composantes Précision Erreurs Utilisation de l information Aide autonome de bord -> H absolue de l'avion au dessus du sol et de l avion - Indication est

Plus en détail

UNIVERSITE BORDEAUX I

UNIVERSITE BORDEAUX I UNIVERSITE BORDEAUX I Institut de Maintenance Aéronautique QCM Avionique LICENCE D Michaud 2005-2006 V1.0 CORRECTION Une seule réponse par question Durée : 1 heure. EXTRAIT de NAVIGATION 060 REPONSES A

Plus en détail

QCM Avionique CORRECTION

QCM Avionique CORRECTION UNIVERSITE BORDEAUX I Institut de Maintenance Aéronautique QCM Avionique CORRECTION LICENCE D Michaud 2006-2007 V1.2 EXTRAIT de NAVIGATION 060 REPONSES A B C ou D? 82 ) (Pour cette question, utilisez l

Plus en détail

Imagerie par satellite

Imagerie par satellite SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES 2.3-1 Le spectre électromagnétique 2.3-2 Table des matières 2.3 Les observations par télédétection! Le spectre électromagnétique! Imagerie par satellites Imagerie

Plus en détail

Radio navigation en VRF de jour

Radio navigation en VRF de jour Radio navigation en VRF de jour Présenté par LP Bugeat Sommaire Introduction L ADF Le VOR Le GPS Les autres instruments 1 Introduction La navigation en VFR est réalisée en repères visuels Cheminement (le

Plus en détail

Le transpondeur radar de contrôle aérien (suite) Le transpondeur radar de contrôle aérien Air Traffic Control Radar Beacon System (ATCRBS)

Le transpondeur radar de contrôle aérien (suite) Le transpondeur radar de contrôle aérien Air Traffic Control Radar Beacon System (ATCRBS) L'avion La Votre nom 11/10/2001 Le transpondeur radar de contrôle aérien Air Traffic Control Radar Beacon System (ATCRBS) Le transpondeur radar de contrôle Système radar de surveillance -> Séparation suffisante

Plus en détail

Origine du transpondeur 2 juillet 2002, collision entre un Tupolev et un Boeing 757 Bilan: 71 morts dont 47 enfants

Origine du transpondeur 2 juillet 2002, collision entre un Tupolev et un Boeing 757 Bilan: 71 morts dont 47 enfants Origine du transpondeur 2 juillet 2002, collision entre un Tupolev et un Boeing 757 Bilan: 71 morts dont 47 enfants Quelles sont les équipements et les procédures mis à la disposition de l équipage afin

Plus en détail

Capteurs et Actionneurs

Capteurs et Actionneurs Capteurs et Actionneurs LUCAZEAU Claire Enseignant : M. DONDON RSI7 Année scolaire : 2010/2011 Table des matières Le Gyroscope...3 I. Définition... 3 II. Principe de fonctionnement de différents capteurs...

Plus en détail

LE TRANSPONDEUR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TRANSPONDEUR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TRANSPONDEUR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: Le transpondeur d'un aéronef est l'équipement

Plus en détail

Le TACAN. Par Cat Plombe

Le TACAN. Par Cat Plombe Le TACAN Par Cat Plombe 1 Il est difficile de parler du TACAN sans parler du DME. En effet, ces deux systèmes fonctionnent sur le même principe. Nous allons donc parler tout d abord du DME. Distance Measuring

Plus en détail

LE DME. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE DME. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE DME A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION Un DME (Distance Measuring Equipment) est un transpondeur

Plus en détail

Équipement de mesure de distance DME. DME (suite) DME (suite) DME (suite) DME (suite) DME (suite) Emetteur/Récepteur électronique.

Équipement de mesure de distance DME. DME (suite) DME (suite) DME (suite) DME (suite) DME (suite) Emetteur/Récepteur électronique. Équipement de mesure de distance Emetteur/Récepteur électronique Affiche: La distance entre l avion et la station Calcul de la distance d entre l avion et la station VORTAC ou TACAN Temps de signal Aller-retour

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M.1463*

RECOMMANDATION UIT-R M.1463* Rec. UIT-R M.1463 1 RECOMMANDATION UIT-R M.1463* CARACTÉRISTIQUES ET CRITÈRES DE PROTECTION DES RADARS FONCTIONNANT DANS LE SERVICE DE RADIOREPÉRAGE DANS LA BANDE DE FRÉQUENCES 1 215-1 400 MHz (Question

Plus en détail

Appendice 4 Ballons libres non habités

Appendice 4 Ballons libres non habités Appendice 4 Ballons libres non habités RESERVE 1. Classification des ballons libres non habités Les ballons libres non habités sont classés de la façon suivante : a) léger : ballon libre non habité qui

Plus en détail

RAPPORT DE SIMULATION DE L EXPOSITION. Selon les lignes directrices nationales ANFR du 23 décembre 2015

RAPPORT DE SIMULATION DE L EXPOSITION. Selon les lignes directrices nationales ANFR du 23 décembre 2015 RAPPORT DE SIMULATION DE L EXPOSITION Selon les lignes directrices nationales ANFR du 23 décembre 2015 Dossier, prévu par l article 2 de la loi 2015-136 du 9 février 2015, visant à informer de l exposition

Plus en détail

SYSTÈME D AIDE À LA NAVIGATION AÉRIENNE (d après sujet de bac terminale S 2015, Centres étrangers)

SYSTÈME D AIDE À LA NAVIGATION AÉRIENNE (d après sujet de bac terminale S 2015, Centres étrangers) SYSTÈME D AIDE À LA NAVIGATION AÉRIENNE (d après sujet de bac terminale S 2015, Centres étrangers) Le VOR Doppler (VOR abréviation de VHF Omnidirectional Range) est un système d aide à la navigation aérienne

Plus en détail

LFMN / Nice Côte-d Azur / NCE

LFMN / Nice Côte-d Azur / NCE Cette page vise à attirer l attention des pilotes d aviation commerciale et générale sur le contexte aéronautique et les principales menaces associées à un aérodrome. Leur identification est issue d un

Plus en détail

NOUVEAU! Système de formation à la technique du radar

NOUVEAU! Système de formation à la technique du radar NOUVEAU! Système de formation à la technique du radar Avec ce système de formation axé sur la pratique, enseignez aisément des contenus de formation complexes sur la technique du radar Kommunikationstechnik

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà1

Devoir de Sciences Physiques nà1 Devoir de Sciences Physiques nà1 L épreuve dure 1h45. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé. Exercice I : principe de l échographie Document n 1 : principe de l'échographie La sonde

Plus en détail

CORRIGE. par une source qui se rapproche ou s éloigne de l observateur.

CORRIGE. par une source qui se rapproche ou s éloigne de l observateur. Partie Observer : Ondes et matière CHAP 03-ACT EXP Effet Doppler et Radars. Objectifs : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l effet Doppler. Exploiter l expression

Plus en détail

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière.

La lumière. Exemple : La Lune, les planètes et un miroir sont des sources secondaires de lumière. La lumière I- Les sources de lumière La lumière est émise par des sources de lumière. Certaines sources produisent leur propre lumière, ce sont les sources primaires de lumière. Il existe deux types de

Plus en détail

Phénomènes significatifs pour l aéronautique: Orages et convection profonde

Phénomènes significatifs pour l aéronautique: Orages et convection profonde Phénomènes significatifs pour l aéronautique: Orages et convection profonde TREND Diagnostic du risque orageux en utilisant l imagerie satellitaire Contenu Imagerie satellitaire Visible, infrarouge, vapeur

Plus en détail

Les éclairs sous l'œil de la caméra. I. Introduction

Les éclairs sous l'œil de la caméra. I. Introduction Les éclairs sous l'œil de la caméra I. Introduction Depuis 1992, l IRM dispose d un système de détection de la foudre qui est capable d observer l activité électrique associée aux orages. A côté de la

Plus en détail

LA MESURE DU VENT PAR RADARS

LA MESURE DU VENT PAR RADARS LA MESURE DU VENT PAR RADARS La force et la direction du vent à différentes altitudes peuvent être obtenues grâce aux mesures effectuées par radars : radar météorologique et radar strato-troposphérique,

Plus en détail

Devoir TS 02. Exercice 1 : Activité sismique en France

Devoir TS 02. Exercice 1 : Activité sismique en France Exercice 1 : Activité sismique en France Devoir TS 02 1. Dans le document 1, on parle «d ondes transversales» et «d ondes longitudinales». Définir ce qu est une onde progressive, puis distinguer chaque

Plus en détail

1,85 10 m 1,85 km, a =, donc a = 1,1 10 L. PAGE 1 : Diffraction. Connaître le phénomène de diffraction

1,85 10 m 1,85 km, a =, donc a = 1,1 10 L. PAGE 1 : Diffraction. Connaître le phénomène de diffraction PAGE 1 : Diffraction ❹ Connaître le phénomène de diffraction a. L ouvreuse peut entendre le son grâce au phénomène de diffraction. Lorsque l onde sonore franchit l ouverture, il y a étalement des directions

Plus en détail

Les signaux lumineux

Les signaux lumineux Les signaux lumineux I) Les sources lumineuses : a) Définition : Une source lumineuse est un corps qui émet de la lumière. Exemples : Une étoile ( le soleil par exemple ), une lampe,. b) Sources lumineuses

Plus en détail

Détection d obstacles et de cibles de collision par un radar FMCW aéroporté

Détection d obstacles et de cibles de collision par un radar FMCW aéroporté Encadrement E. Itcia: Rockwell-Collins J.-Y. Tourneret: IRIT/N7 F. Vincent: ISAE Philippe Goy Détection d obstacles et de cibles de collision par un radar FMCW aéroporté 18/12/2012 1 Contexte applicatif

Plus en détail

Des échos radar produits par le générateur Une solution de test innovante pour le laboratoire et le service

Des échos radar produits par le générateur Une solution de test innovante pour le laboratoire et le service En dépit des nombreux échos parasites émis en cas de mer agitée, les radars de navigation doivent être à même de détecter de manière sûre les navires environnants. La nouvelle solution de test de Rohde

Plus en détail

DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. Bases de l'echographie - Michel Dauzat

DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. Bases de l'echographie - Michel Dauzat Cinquième partie : La résolution axiale en échographie 140 141 Les caractéristiques de qualité de l image échographique reposent en premier lieu sur la résolution spatiale, c est à dire la capacité à identifier

Plus en détail

NAVIGATION NAVIGATION. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage

NAVIGATION NAVIGATION. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage. 1. Vérifications avant le décollage NAVIGATION 1. Vérifications avant le décollage NAVIGATION 2. Position géographique de l avion 3.Navigation en vol (de croisière), pilotage automatique 4.Application sur l atterrissage 1 2 1. Vérifications

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

Les cartes faisant référence au nord géographique, il faut tenir compte de la déclinaison (angle entre le nord vrai et le nord magnétique).

Les cartes faisant référence au nord géographique, il faut tenir compte de la déclinaison (angle entre le nord vrai et le nord magnétique). VI. Le compas magnétique 1. But du compas magnétique I n d i q u e r e n p e r m a n e n c e l a d i r e c t i o n d u n o r d m a g n é t i q u e ( c a p m a g n é t i q u e ) quel que soit la route suivie

Plus en détail

Questionnaire à choix multiple

Questionnaire à choix multiple Questionnaire à choix multiple 01. Comment est appelé l angle entre le nord vrai et le nord magnétique? a) Déclinaison magnétique b) Déviation c) Erreur de parallaxe d) Inclinaison magnétique 02. Sur une

Plus en détail

KPVA Contrôle Ponctuel de Vitesse Autonome KPVA (K) CONTROLE PONCTUEL DE VITESSE AUTONOME

KPVA Contrôle Ponctuel de Vitesse Autonome KPVA (K) CONTROLE PONCTUEL DE VITESSE AUTONOME KPVA (K) CONTROLE PONCTUEL DE VITESSE AUTONOME Client : RATP Lignes : lignes du métro Parisien dans certaines zones Nombre d exemplaires : 300 Année de mise en service : 2004 La RATP a équipé toutes ses

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES NATIONALES SUR LA PRESENTATION DES RESULTATS DE SIMULATION DE L EXPOSITION AUX ONDES EMISES PAR LES INSTALLATIONS RADIOELECTRIQUES

LIGNES DIRECTRICES NATIONALES SUR LA PRESENTATION DES RESULTATS DE SIMULATION DE L EXPOSITION AUX ONDES EMISES PAR LES INSTALLATIONS RADIOELECTRIQUES LIGNES DIRECTRICES NATIONALES SUR LA PRESENTATION DES RESULTATS DE SIMULATION DE L EXPOSITION AUX ONDES EMISES PAR LES INSTALLATIONS RADIOELECTRIQUES Version 1.0 Décembre 2015 2 SOMMAIRE 1. Préambule...

Plus en détail

Antenne. Télévision / TNT

Antenne. Télévision / TNT Antenne Télévision / TNT Introduction Cette présentation reprend les notions de base : Onde progressive, onde stationnaire, antenne Onde électromagnétique, polarisation Propagation de l onde Antenne Yagi,

Plus en détail

Ensemble Pour Les Vaisseaux

Ensemble Pour Les Vaisseaux Ensemble Pour Les Vaisseaux ALGER 05 Février 2009 OPTIMISATION DES ULTRASONS Dr Alain VIARD 09000 FOIX Explorations Vasculaires: Ecoulement présent? Sens de l écoulement? Paroi artérielle : Morphologie

Plus en détail

I. Les ondes progressives.

I. Les ondes progressives. Chapitre 3 : Quelles sont les caractéristiques et les propriétés des ondes. I. Les ondes progressives. Définir une onde progressive à une dimension. Connaître et exploiter la relation entre retard, distance

Plus en détail

TD 7 : CI-5 MODÉLISER LES ACTIONS MÉCANIQUES PUIS PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DE SYS- TÈMES SOUMIS À DES ACTIONS MÉCANIQUES STATIQUES.

TD 7 : CI-5 MODÉLISER LES ACTIONS MÉCANIQUES PUIS PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DE SYS- TÈMES SOUMIS À DES ACTIONS MÉCANIQUES STATIQUES. TD 7 : CI-5 MODÉLISER LES ACTIONS MÉCANIQUES PUIS PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES DE SYS- TÈMES SOUMIS À DES ACTIONS MÉCANIQUES STATIQUES. Exercice 1 : E.P.A.S Le véhicule porteur de l E.P.A.S. doit

Plus en détail

Dossier d'information. Modification d'une antenne dans votre commune

Dossier d'information. Modification d'une antenne dans votre commune Dossier d'information Modification d'une antenne dans votre commune Sommaire Synthèse et motivation du projet d'orange Page 03 Description des phases de déploiement Page 05 Adresse et coordonnées de l'emplacement

Plus en détail

2 types de radar. Radar primaire. Principes du radar de base. Beaming technique. Beaming technique

2 types de radar. Radar primaire. Principes du radar de base. Beaming technique. Beaming technique Principes du radar de base en Aviation Civile (types, LO et fréquences) 2 types de radar Systèmes à impulsions (pulsed) et Systèmes à L.O. continue (continuous wave) Le principe de modulation d impulsion

Plus en détail

1. Glossaire. Absorption (facteur d absorption)

1. Glossaire. Absorption (facteur d absorption) 1. Glossaire Terme ou expression Absorption (facteur d absorption) Atmosphère Bruit Cavité isotherme Cavité rayonnante Champ de vision horizontal Conduction Convection Corps gris Corps noir Correction

Plus en détail

Partage en fréquence. Eric ALLAIX DGAC-DSNA-SDPS-FSR

Partage en fréquence. Eric ALLAIX DGAC-DSNA-SDPS-FSR Direction des Services de la Navigation Aérienne Partage en fréquence Eric AAIX DGAC-DSNA-SDPS-FSR Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

Dossier d'information. Nouvelle antenne dans votre commune

Dossier d'information. Nouvelle antenne dans votre commune Dossier d'information Nouvelle antenne dans votre commune Sommaire Synthèse et motivation du projet d'orange Page 03 Description des phases de déploiement Page 05 Adresse et coordonnées de l'emplacement

Plus en détail

1- Diffraction. T ale S COURS Physique 3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES

1- Diffraction. T ale S COURS Physique 3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES T ale S COURS Physique 3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES Compétences Savoir que l'importance du phénomène de diffraction est liée au rapport de la longueur d'onde aux dimension de l'ouverture ou de l'obstacle.

Plus en détail

CHIMIE : UN PEU DE CHIMIE CHEZ LES ABEILLES (10 POINTS) Les parties A et B sont indépendantes.

CHIMIE : UN PEU DE CHIMIE CHEZ LES ABEILLES (10 POINTS) Les parties A et B sont indépendantes. CHIMIE : UN PEU DE CHIMIE CHEZ LES ABEILLES (10 POINTS) Bac S 2016 Asie http://labolycee.org Les parties A et B sont indépendantes. A. LA COMMUNICATION CHEZ LES ABEILLES 1. La phéromone mandibulaire de

Plus en détail

Les réseaux. Dr Daouda Traoré.

Les réseaux. Dr Daouda Traoré. Les réseaux Dr Daouda Traoré email: daoudatr2008@gmail.com La couche physique La couche la plus basse de l organisation hiérarchique ISO Elle se charge de la transmission de bits à l état brut sur un canal

Plus en détail

P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES

P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES P2 - CORRECTİON DES EXERCİCES Exercice 5 page 58 1. Les directions de la propagation de l onde et du mouvement d un point de la corde sont perpendiculaires. On parle de ce fait d onde transversale. 2.

Plus en détail

ECHOGRAPHIE I PROPRIETES PHYSIQUES DES ULTRASONS. 1) Définition des ultrasons

ECHOGRAPHIE I PROPRIETES PHYSIQUES DES ULTRASONS. 1) Définition des ultrasons 1 ECHOGRAPHIE Définition : technique d imagerie médicale basée sur la réflexion d ondes ultrasonores au niveau de l interface de milieux ayant des impédances acoustiques différentes. I PROPRIETES PHYSIQUES

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M.1638

RECOMMANDATION UIT-R M.1638 Rec. UIT-R M.1638 1 RECOMMANDATION UIT-R M.1638 Caractéristiques et critères de protection applicables aux études de partage des radars de radiolocalisation, de radionavigation aéronautique et de météorologie

Plus en détail

Analyseurs de spectre et de signaux R&S FSW : le haut de gamme désormais disponible jusqu à 50 GHz

Analyseurs de spectre et de signaux R&S FSW : le haut de gamme désormais disponible jusqu à 50 GHz Analyseurs de spectre et de signaux R&S FSW : le haut de gamme désormais disponible jusqu à 50 GHz Les deux nouveaux analyseurs de spectre et de signaux R&S FSW 43 et R&S FSW 50 offrent désormais les caractéristiques

Plus en détail

Antennes-relais. G u ide. des relations entre operateurs et communes

Antennes-relais. G u ide. des relations entre operateurs et communes Telephonie mobile Antennes-relais G u ide des relations entre operateurs et communes Decembre 2007 Annexe 3 MESURE DE L EXPOSITION DES PERSONNES AUX ONDES RADIOÉLECTRIQUES À la demande de l OMS, une assemblée

Plus en détail

VOR. L indicateur VOR. VOR- Système radiophare omnidirectionnel VHF

VOR. L indicateur VOR. VOR- Système radiophare omnidirectionnel VHF VOR- Système radiophare omnidirectionnel VHF VOR VOR- decoverte la plus importante qui a été faite dans le domaine aéronautique après le moteur à réaction. le VOR transmet deux signaux dans le même temps.

Plus en détail

Appendice 5 VFR de nuit

Appendice 5 VFR de nuit Appendice 5 VFR de nuit 1 Vol de nuit VFR en avion Les conditions dans lesquelles un pilote d avion peut, de nuit, effectuer un vol selon les règles de vol à vue (vol VFR de nuit) sont fixées ci après.

Plus en détail

Dossier d'information. Modification d'une antenne dans votre commune

Dossier d'information. Modification d'une antenne dans votre commune Dossier d'information Modification d'une antenne dans votre commune Sommaire Synthèse et motivation du projet d'orange Page 03 Description des phases de déploiement Page 05 Adresse et coordonnées de l'emplacement

Plus en détail

Au cœur de l organisme. Mise en situation. Echographie. Propagation du son

Au cœur de l organisme. Mise en situation. Echographie. Propagation du son A.2. Au cœur de l organisme Mise en situation Après son électrocardiogramme, Madame X va faire une échographie puis une radiographie afin de recueillir les renseignements sur son état pour son médecin

Plus en détail

DES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L AGRICULTURE B.1.

DES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L AGRICULTURE B.1. 1 ) Antilles Sept.2014 : DES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L AGRICULTURE B.1. - Étude du dispositif de captage de niveau dans le digesteur. La matière organique au fond du digesteur est mélangée

Plus en détail

Dossier d'information. Modification d'une antenne dans votre commune

Dossier d'information. Modification d'une antenne dans votre commune Dossier d'information Modification d'une antenne dans votre commune Sommaire Synthèse et motivation du projet d'orange Page 03 Description des phases de déploiement Page 05 Adresse et coordonnées de l'emplacement

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un détecteur de radar routier

Principe de fonctionnement d un détecteur de radar routier Page 1 sur 7 Principe de fonctionnement d un détecteur de radar routier Page 2 sur 7 Introduction Le but de cette étude est de faire ressortir le principe de fonctionnement d un détecteur de radar routier.

Plus en détail

Activité 1 : Instruments d astronomie

Activité 1 : Instruments d astronomie Chapitre II : Rayonnement dans l univers Activité 1 : Instruments d astronomie Tous les objets célestes émettent des rayonnements dans divers domaines. Qu est-ce qu un rayonnement?.... Quels types de rayonnement

Plus en détail

CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE

CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE CHAPITRE 10 DÉFINITIONS ET GLOSSAIRE 10 - A - DÉFINITIONS Assistance radar : Utilisation du radar pour fournir aux aéronefs des renseignements sur leur position ou sur des écarts par rapport à leur route.

Plus en détail

TRAME INDICATIVE DE RAPPORT PRESENTATION DES RESULTATS DE SIMULATION DE L EXPOSITION

TRAME INDICATIVE DE RAPPORT PRESENTATION DES RESULTATS DE SIMULATION DE L EXPOSITION PRESENTATION DES RESULTATS DE SIMULATION DE L EXPOSITION Dossier, prévu par l article 2 de la loi 2015-136 du 9 février 2015, visant à informer de l exposition aux ondes émises par une installation radioélectrique.

Plus en détail

VII LES LECTEURS DE FLUORESCENCE

VII LES LECTEURS DE FLUORESCENCE Page : 64/ 77 VII LES LECTEURS DE FLUORESCENCE Un lecteur de fluorescence, aussi appelé fluorimètre, est un appareil qui permet d exciter des échantillons contenant des fluorophores, à des longueurs d

Plus en détail

Introduction au TCAS TCAS. Exemple d un écran TCAS. Introduction au TCAS. Les composantes du TCAS Version 2. Les composantes du TCAS

Introduction au TCAS TCAS. Exemple d un écran TCAS. Introduction au TCAS. Les composantes du TCAS Version 2. Les composantes du TCAS Introduction au TCAS TCAS Traffic Alert/Collision Avoidance System Composants du TCAS Protection de l espace aérien Logique du système Alarmes TCAS Représentation graphique Conclusions Introduction au

Plus en détail

* exemple d émission d hyperfréquences en mode pulsé Exemple d émission analogique d un ancien téléphone sans fil type CT1

* exemple d émission d hyperfréquences en mode pulsé Exemple d émission analogique d un ancien téléphone sans fil type CT1 On reproche souvent aux dispositifs de communication sans fils (GSM, DECT, WiFi, WiMax, Radar, ) le caractère pulsé des ondes hyperfréquences utilisées, parfois nié par les opérateurs. Lorsqu'il est appliqué

Plus en détail

Le radar météorologique. Données radar. Positionnement de la précipitation SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II

Le radar météorologique. Données radar. Positionnement de la précipitation SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II Le radar météorologique RADAR = RAdio Detection And Ranging Le radar météorologique Fonctionnement du radar Données radar La circulation générale de l atmosphère

Plus en détail

1. Présentation du système

1. Présentation du système Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Etude de système : L AR.DRONE Approche fonctionnelle d'une chaine d'énergie 1 ere STI2D Trans 1. Présentation du système L'AR.Drone de

Plus en détail

Dossier d'information. Nouvelle antenne dans votre commune

Dossier d'information. Nouvelle antenne dans votre commune Dossier d'information Nouvelle antenne dans votre commune Sommaire Synthèse et motivation du projet d'orange Page 03 Description des phases de déploiement Page 05 Adresse et coordonnées de l'emplacement

Plus en détail

1 Le Bleu de Bromothymol

1 Le Bleu de Bromothymol 1 Le Bleu de Bromothymol 1. La forme basique du BBT possède un maximum d absorption à b =610nm APP. La couleur de la solution sera la couleur complémentaire (étoile des couleurs donnée), la solution sera

Plus en détail

LE TCAS. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TCAS. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TCAS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITION Le TCAS (Traffic alert and Collision Avoidance System)

Plus en détail

Sujet ECE 1 : Physique L'échographie

Sujet ECE 1 : Physique L'échographie Sujet ECE 1 : Physique L'échographie Contexte du sujet : Outil de base de la surveillance prénatale, l'échographie médicale sert en fait à tout visualiser: reins, cœur, foie, tumeurs, trajet d'une sonde,

Plus en détail

EVAC. Conditions de vol. Définition des niveaux de passage IMC et VMC Vitesse autorisée Couleurs terrains

EVAC. Conditions de vol. Définition des niveaux de passage IMC et VMC Vitesse autorisée Couleurs terrains Conditions de vol Définition des niveaux de passage IMC et VMC Vitesse autorisée Couleurs terrains EVAC - Cursus Pilotes N1 EVAC Cursus Contrôleurs N1 N2 EVAC Auteur : Version : Date : Commentaires : Wilbur

Plus en détail

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace.

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace. Transmission de l information Le long des fils et fibres, et dans l espace. Dans le manuel 10 p 293, 11, 13 Essentiel p 290 Essentiel p 294 24 p 296 Plan Introduction Types de supports La paire de cuivre

Plus en détail

Dossier d'information. Nouvelle antenne dans votre commune

Dossier d'information. Nouvelle antenne dans votre commune Dossier d'information Nouvelle antenne dans votre commune Sommaire Synthèse et motivation du projet d'orange Page 03 Description des phases de déploiement Page 05 Adresse et coordonnées de l'emplacement

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

RAPPORT DE SIMULATION DE L EXPOSITION. Selon les lignes directrices nationales ANFR du 23 décembre A partir d un modèle de terrain 2D

RAPPORT DE SIMULATION DE L EXPOSITION. Selon les lignes directrices nationales ANFR du 23 décembre A partir d un modèle de terrain 2D RAPPORT DE SIMULATION DE L EXPOSITION Selon les lignes directrices nationales ANFR du 23 décembre 2015 A partir d un modèle de terrain 2D Référence du rapport de simulation : [14220_003] Commune : [Deauville]

Plus en détail

ETUDE DE L ASSERVISSEMENT D UNE ANTENNE RADAR

ETUDE DE L ASSERVISSEMENT D UNE ANTENNE RADAR ETUDE DE L ASSERVISSEMENT D UNE ANTENNE RADAR Toutes les réponses aux questions sont à faire sur le document réponse. 1. Présentation On envisage, au moyen du logiciel Did acsyde, l étude de l asservissement

Plus en détail

TOURS 20 BOULEVARD TONNELLE

TOURS 20 BOULEVARD TONNELLE DÉPLOIEMENT RÉUNION INFORMATION VILLE DE TOURS 15 JANVIER 2015 TOURS 20 BOULEVARD TONNELLE Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. SOMMAIRE Introduction Localisation

Plus en détail

2005/11 Nouvelle Calédonie EXERCICE I. PROPAGATION DES ONDES (4 points)

2005/11 Nouvelle Calédonie EXERCICE I. PROPAGATION DES ONDES (4 points) 2005/11 Nouvelle Calédonie EXERCICE I. PROPAGATION DES ONDES (4 points) Cet exercice est un questionnaire à réponses ouvertes courtes. A chaque question peuvent correspondre aucune, une ou plusieurs propositions

Plus en détail

Commission de la Compatibilité Electromagnétique Rapport d étude sur la compatibilité à 5.9 GHz entre les systèmes RATP et les ITS.

Commission de la Compatibilité Electromagnétique Rapport d étude sur la compatibilité à 5.9 GHz entre les systèmes RATP et les ITS. Commission de la Compatibilité Electromagnétique Rapport d étude sur la compatibilité à 5.9 GHz entre les systèmes RATP et les ITS. Approuvé le 25 janvier 2010. 1. Introduction Des systèmes opérés par

Plus en détail

Mémo de cours n 5. Produit scalaire

Mémo de cours n 5. Produit scalaire Mémo de cours n 5 Produit scalaire v1.0.3 CC-by-sa Olivier Cleynen introméca.ariadacapo.net 5.1 Produit scalaire de deux vecteurs 5.1.1 Définition On appelle produit scalaire de deux vecteurs un nombre

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Thème : Défis du XXI ème siècle. Partie : Transmettre et stocker de l information. Cours 33 : Procédés physiques de transmission et de stockage optique I. Transmission de l information. 1. Procédés physiques

Plus en détail

Communication avec les mobiles. Notions de bases pour la propagation.

Communication avec les mobiles. Notions de bases pour la propagation. Communication avec les mobiles. Notions de bases pour la propagation. 1. Caractéristiques de transmission. 2. Les trajets multiples. 3. Le fading de Raleigh. 4. La dispersion de phase. 5. Effet Doppler.

Plus en détail

Term S - Chap 03 Propriétés des ondes

Term S - Chap 03 Propriétés des ondes Term S - Chap 03 Propriétés des ondes TS C03-1 / 1 I ) Diffraction 1) Présentation : Matériel : videoprojecteur pour photos, cuve à ondes, laser + fente réglable + support Exemples : Diffractions d une

Plus en détail

CPL (15 questions de règlementation, 5 TU TB 20)

CPL (15 questions de règlementation, 5 TU TB 20) CPL (15 questions de règlementation, 5 TU TB 20) 1/ Feux envoyés de la tour aux avions au sol ou dans le tour de piste : au moins 4 questions. 2/ S-CTR? Zone de contrôle spécialisée : le service de la

Plus en détail

Transmissions Radio. Les ondes radio, c est quoi? Propriétés des ondes radio. F6KFA Radio-Club de Rueil (92)

Transmissions Radio. Les ondes radio, c est quoi? Propriétés des ondes radio. F6KFA Radio-Club de Rueil (92) -Club Les ondes radio, c est quoi? Une énergie qui se propage dans l espace «à la vitesse de la lumière». Certains de ces rayonnements peuvent être visibles, on parle alors de rayons lumineux, pouvant

Plus en détail

Généralités. Plan Généralités ECHOGRAPHE CAPTEUR. Historique. Historique. Echographe. Généralités. Capteur. Transport. Traitement du signal.

Généralités. Plan Généralités ECHOGRAPHE CAPTEUR. Historique. Historique. Echographe. Généralités. Capteur. Transport. Traitement du signal. ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Généralités Historique Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport the blue goose 1970 Généralités Historique 180

Plus en détail

Physique Diffraction de la lumière - Interférences de la lumière CH03

Physique Diffraction de la lumière - Interférences de la lumière CH03 TS Thème : Observer TP Physique Diffraction de la lumière - Interférences de la lumière CH03 Objectifs du TP : Mettre en évidence le phénomène de diffraction des ondes lumineuses. Etudier l influence de

Plus en détail

RAPPORT DE SIMULATION DE L EXPOSITION. Selon les lignes directrices nationales ANFR du 23 décembre A partir d un modèle de terrain 2D

RAPPORT DE SIMULATION DE L EXPOSITION. Selon les lignes directrices nationales ANFR du 23 décembre A partir d un modèle de terrain 2D RAPPORT DE SIMULATION DE L EXPOSITION Selon les lignes directrices nationales ANFR du 23 décembre 2015 A partir d un modèle de terrain 2D Référence du rapport de simulation : 56078_001_02 Commune : Guidel

Plus en détail

TD n o 2 : effet Doppler-Fizeau

TD n o 2 : effet Doppler-Fizeau Exercice 1 : TD n o 2 : effet Doppler-Fizeau 1. quoi correspond la première raie de Balmer? 2. Unesourceserapprochedel observateur à90km.s 1.quellelongueur d onde est observée sa raie de Balmer H α, au

Plus en détail

AIP TEBESSA/Cheikh Larbi Tebessi AD 2 DABS-1 ALGERIE 06 APR 17

AIP TEBESSA/Cheikh Larbi Tebessi AD 2 DABS-1 ALGERIE 06 APR 17 AIP TEBESSA/Cheikh Larbi Tebessi AD 2 DABS-1 ALGERIE 06 APR 17 AD 2 AERODROME DABS AD 2.1 INDICATEUR D EMPLACEMENT ET NOM DE L AERODROME DABS TEBESSA/Cheikh Larbi Tebessi DABS AD 2.2 DONNEES GEOGRAPHIQUES

Plus en détail

Une «véritable» balise de détresse 406 MHz

Une «véritable» balise de détresse 406 MHz Une «véritable» balise de détresse 406 MHz Jean-Paul / F1LVT ADRASEC38 Avertissement important : La bande de fréquences 406 MHz est réservée aux balises de détresse. Les fréquences sont

Plus en détail

BANDES DE FREQUENCES, PLANIFICATION ET COORDINATION POUR LES SYSTEMES UTILISANT LA NORME DCS 1800

BANDES DE FREQUENCES, PLANIFICATION ET COORDINATION POUR LES SYSTEMES UTILISANT LA NORME DCS 1800 Page 1 Recommandation T/R 22-07 (Montreux 1993) BANDES DE FREQUENCES, PLANIFICATION ET COORDINATION POUR LES SYSTEMES UTILISANT LA NORME DCS 1800 Recommandation proposée par le Groupe de travail "Gestion

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

L échographie pour le chirurgien. - les bases -

L échographie pour le chirurgien. - les bases - L échographie pour le chirurgien - les bases - Thomas APARD Centre de chirurgie de la main et du poignet Hôpital Privé Saint Martin Caen Centre Hospitalier de Bayeux Janvier 2015 Bases physiques des ultra-sons

Plus en détail

EVALUATION TS (Présentation 1 point) EXERCICE I. PROPAGATION DES ONDES (4 points)

EVALUATION TS (Présentation 1 point) EXERCICE I. PROPAGATION DES ONDES (4 points) EVALUATION TS (Présentation 1 point) EXERCICE I. PROPAGATION DES ONDES (4 points) Cet exercice est un questionnaire à réponses ouvertes courtes. A chaque question peuvent correspondre aucune, une ou plusieurs

Plus en détail

Les ondes progressives périodiques

Les ondes progressives périodiques Les ondes progressives périodiques I. Notion d ondes progressives périodiques Définitions : Un phénomène est périodique dans le temps s il se répète, identique à lui même, régulièrement au cours du temps.

Plus en détail

SPECTROSCOPIE UV-Visible

SPECTROSCOPIE UV-Visible SPECTROSCOPIE UV-Visible 1. Spectre de la lumière blanche La lumière blanche est une lumière polychromatique composée de toutes les radiations lumineuses visibles, c'est-à-dire celles dont la longueur

Plus en détail