Stratégie pédagogique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie pédagogique"

Transcription

1 Organisation de techniques et de moyens mis en œuvre pour atteindre un objectif pédagogique. Pour enseigner, le formateur conçoit et met en œuvre des stratégies. C'est à dire qu'il sélectionne des méthodes, des techniques et des moyens, les organise et les met en œuvre pour tenter d'atteindre des objectifs particuliers.

2 Type d'apprentissage visé Méthodes > Démarche > Techniques > Matériel didactique > "En fonction du type d'apprentissage visé, il faut choisir : une méthode générale, puis une démarche, au service desquelles on sélectionne un certain nombre de techniques, soutenues par une ou plusieurs représentations du réel. Il faut bien sûr employer des supports différents, on peut ou non faire varier la taille du groupe, auquel on donne des consignes de travail, et l'on vise bien entendu un certain niveau de performances. Taille du groupe > Niveau de performance attendu > L'organisation dans le temps de tous ces éléments constitue la stratégie."

3 Type d'apprentissage visé / Variables Faits Explications Concepts Méthodes Stratégies cognitives Attitudes Psychomoteur Méthodes > Expositive Interrogative Active Démarche > Inductive Déductive Dialectique Analogique Techniques > Techniques d'animation : questionnement, exemples, consignes, synthèses, reformulation, encouragement, renvoi Exposé Exercice d'application Démonstration Expérience gestuelle ( professeur ) Exercice Expérience déclencheur ( élève ) Simulation Jeu de rôles Etude de cas Enseignement programmé Résolution de problèmes Exposé élève Matériel didactique > Maquette, modèle Diagramme, tableaux Documents Tableau craie / papier Données numériques Transparent Taille du groupe > Travail individuel Travail à deux Travail de petits groupes Niveau de Citer, refaire, Expliquer, Classer, performance reproduire reformuler conceptualiser attendu > Objet réel Texte Dessin, photo Schéma Matériel expérimental Deux groupes Groupe classe Appliquer, transférer Diapos Film, Vidéos Jeu Inventer, créer Choisir, argumenter Sources : Pédagogie : dictionnaire des concepts clés

4 Les méthodes Bien que très nombreuses, on peut retenir la classification suivante : Expositive : C est la méthode la plus traditionnelle l enseignant expose. «Il suffit d enseigner pour que l élève apprenne» ( ce dernier doit faire preuve de volonté d apprendre, et doit être très attentif). Interrogative : Elle consiste à utiliser des techniques d animation en questionnant l élève pour guider sa réflexion et l amener à trouver des solutions. L élève peut avoir l impression de découvrir quelque chose (et en retirer une certaine satisfaction) mais c est toujours l enseignant qui conduit la réflexion. Active : L élève est l acteur principal de son apprentissage. L enseignant prend en compte la motivation de l élève, ses besoins, ses attentes et lui propose des techniques à travers lesquelles il est amené à chercher, à créer, à produire (ex : les E).

5 Démarche Inductive Stratégie pédagogique Elle fait appel à un raisonnement qui va du particulier au général. Le professeur propose d étudier des cas particuliers, à partir desquels les élèves vont «reconstituer» la loi. Elle consiste à mettre l'élève en situation de découverte. Il est amené ensuite à en tirer des règles. Observations Analyses Concepts Règles Généralisation CP CP CP CP Loi générale CP

6 Démarche Inductive Elle favorise l apprentissage («j ai fait je retiens») Elle développe les stratégies cognitives de l apprenant (le pourquoi du comment ; l origine d une connaissance factuelle, ) CP CP CP CP Loi générale CP Elle favorise l apprentissage de l autonomie et la responsabilité

7 Démarche déductive Stratégie pédagogique Elle fait appel à un raisonnement qui va du général au particulier. Le professeur présente d abord une loi, puis propose des exercices d application de cette loi, afin d en renforcer la mémorisation et la compréhension. Démarche déductive Elle consiste à donner des règles pour pouvoir les appliquer. Concepts Règles Analyses Exemples Loi générale CP CP CP CP

8 Démarche déductive ou inductive? Quel que soit le type d apprentissage, l enseignant doit se poser la question Démarche inductive Complexe à mettre en œuvre Elève en situation active Démarche déductive Simple à mettre en œuvre Elève passif Démarche naturelle et innée C'est une méthode efficace d'un point de vue de l'élève. En effet, vous apprenez à parler et à marcher comme ça...

9 avant Phase d ACTIVATION Stratégie pédagogique Phases «clé» d une stratégie Susciter l appel de connaissance. Mettre les élèves en position de recueillir ce savoir. Phase de DECOUVERTE Apporter le savoir Phase de TRANSFERT après Permettre à l élève d utiliser ce savoir pour construire la connaissance. Permettre à l élève de prendre conscience de son appropriation.

10 ACTIVATION DECOUVERTE TD-cours Étude de cas Synthèse centrée sur l objet de l étude Stratégie pédagogique Vers des modèles... DEDUCTIF Le professeur (par une méthode interrogative) structure et organise un parcours raisonné qui va conduire l élève à découvrir l objet de l étude Apport méthodologique associé à l objet de l étude TD Le professeur apporte les savoirs méthodologiques éventuellement associés à l objet de l étude. L élève met en œuvre les savoirs et les savoir-faire cognitifs et méthodologiques. TRANSFERT Autres supports L élève mobilise les savoirs associés à l objet de l étude dans un contexte nouveau (qui peut éventuellement être un projet). Activités de réinvestissement

11 ACTIVATION DECOUVERTE L élève s exprime sur les effets de l objet de l étude TRANSFERT, et DECOUVERTE Formalisation* centrée sur l objet de l étude L élève s exprime sur la méthodologie Autres supports Correction *- Synthèse Apport méthodologique associé à l objet de l étude Stratégie pédagogique Vers des modèles INDUCTIF L élève «rencontre» l objet de l étude au travers de la résolution d une «situation-problème». Le professeur valide et aide à la formalisation des savoirs et savoir-faire découverts par l élève relativement à l objet de l étude. (*): un document écrit permettra cette formalisation L élève - met en œuvre les savoirs nouveaux dans la résolution d une «situation-problème». - découvre un savoir méthodologique associé à l objet de l étude. Le professeur formalise et énonce le savoir méthodologique. TRANSFERT TD Activités de réinvestissement L élève mobilise les savoirs nouveaux dans un contexte nouveau.

12 Et maintenant, à vous de mettre en œuvre vos stratégies de formation.

ÉLABORER UNE STRATÉGIE PÉDAGOGIQUE...

ÉLABORER UNE STRATÉGIE PÉDAGOGIQUE... ÉLABORER UNE STRATÉGIE PÉDAGOGIQUE... Stage initial national MF2 Trébeurden 2014 : Stage initial national MF2 - Trebeurden 2014 Elaborer une stratégie pédagogique c est : Faire un choix de modèle «d apprendre»

Plus en détail

METTRE EN ŒUVRE SON ENSEIGNEMENT DANS LE CHAMP HABITAT

METTRE EN ŒUVRE SON ENSEIGNEMENT DANS LE CHAMP HABITAT METTRE EN ŒUVRE SON ENSEIGNEMENT DANS LE CHAMP HABITAT Rappel Enseigner dans le champ habitat c est Faire découvrir aux élèves : o Les activités o Les métiers o Les formations du champ professionnel habitat.

Plus en détail

Place et intérêt de la résolution de problèmes dans l enseignement des mathématiques

Place et intérêt de la résolution de problèmes dans l enseignement des mathématiques Place et intérêt de la résolution de problèmes dans l enseignement des mathématiques Stage FIL liaison école collège Collège Descartes-Montaigne LIEVIN 13 octobre 2011 1 Difficultés des mathématiques Les

Plus en détail

Partie 3. Christian BIABIANY - IEN ET STI

Partie 3. Christian BIABIANY - IEN ET STI ACADÉMIE DE LA GUADELOUPE Partie 3 Christian BIABIANY - IEN ET STI Comprendre les problèmes Évaluer et réguler les stratégies Maîtriser les principes 1. Constats de pratiques 2. Éléments de la compétence

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves

Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves Les activités pédagogiques complémentaires et les typologies d élèves Des observables aux propositions de mise en œuvre. Note : Nous avons choisi de travailler à partir des profils d élèves. Nous avons

Plus en détail

Activités langagières et scénarios d apprentissage Accompagnement de l enseignement des Langues Vivantes (toutes langues)

Activités langagières et scénarios d apprentissage Accompagnement de l enseignement des Langues Vivantes (toutes langues) Activités langagières et scénarios d apprentissage (toutes langues) Objectifs: - Définir l activité en classe de langue et plus particulièrement les activités langagières. - Repérer la place et le rôle

Plus en détail

REFLEXION PEDAGOGIQUE EN SEGPA. L évaluation formative, pierre angulaire d un enseignement adapté

REFLEXION PEDAGOGIQUE EN SEGPA. L évaluation formative, pierre angulaire d un enseignement adapté REFLEXION PEDAGOGIQUE EN SEGPA L évaluation formative, pierre angulaire d un enseignement adapté 1 LA VOLONTE D UNE EQUIPE PEDAGOGIQUE Démarche à plusieurs étapes: - 2013/2014 : réflexion autour de la

Plus en détail

Enseigner les Sciences et la Technologie au cycle 3 Soyons clair sur les concepts pédagogiques

Enseigner les Sciences et la Technologie au cycle 3 Soyons clair sur les concepts pédagogiques Enseigner les Sciences et la Technologie au cycle 3 Soyons clair sur les concepts pédagogiques Dominique PETRELLA IA-IPR Sciences et techniques Industrielles Enseigner les Sciences et la Technologie au

Plus en détail

Les démarches et méthodes pédagogiques. Réunion du 4 février 2014 Animée par CHUSSEAU Thierry

Les démarches et méthodes pédagogiques. Réunion du 4 février 2014 Animée par CHUSSEAU Thierry Les démarches et méthodes pédagogiques Réunion du 4 février 2014 Animée par Démarche magistrale Information uniquement descendante ; Aucune activité élève ; Peu de prise en compte des capacités de mémorisation

Plus en détail

DES PROBLÈMES POUR APPRENDRE À CHERCHER CHRISTINE AUBRY CIRCONSCRIPTION DE MEAUX VILLENOY

DES PROBLÈMES POUR APPRENDRE À CHERCHER CHRISTINE AUBRY CIRCONSCRIPTION DE MEAUX VILLENOY DES PROBLÈMES POUR APPRENDRE À CHERCHER CHRISTINE AUBRY CIRCONSCRIPTION DE MEAUX VILLENOY 1 LES PROGRAMMES Un nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture qui définit 5 domaines:

Plus en détail

Construction de séquences séances

Construction de séquences séances Construction de séquences séances Formation stagiaires 2015 N. JORET- V. PRADET- L.REBIH Séquence pédagogique Méthodologie et fiche didactique Méthodologie Le référentiel n'organise pas les séquences de

Plus en détail

La trace écrite au service des apprentissages en physique-chimie

La trace écrite au service des apprentissages en physique-chimie La trace écrite au service des apprentissages en physique-chimie Les différentes traces écrites Principal rôle dans l apprentissage Aide à la conceptualisation Support des apprentissages langagiers Aide

Plus en détail

Outils pédagogiques pour l élaboration

Outils pédagogiques pour l élaboration Outils pédagogiques pour l élaboration d un cours pedago Outils pédagogiques pour l élaboration d un cours Code: pedago Originauxs url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/html/pedago/pedago.html url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/pdf/files/pedago.pdf

Plus en détail

Réforme de la voie technologique STI. La démarche pédagogique en STI2D Exemples

Réforme de la voie technologique STI. La démarche pédagogique en STI2D Exemples Réforme de la voie technologique STI La démarche pédagogique en STI2D Exemples Stratégies pédagogiques février 2011 Un modèle intégrateur pour penser la place des dispositifs formatifs et la formalisation

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3 PROJET TABLETTE 3.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un journal NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE CP au CM2 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /période S exprimer Lire Ecrire Comprendre S

Plus en détail

Les langages pour penser et communiquer

Les langages pour penser et communiquer Les langages pour penser et communiquer Le domaine des langages fondamentaux est le plus transversal de tous. L élève y acquiert des savoirs et compétences sollicités comme outils de pensée, de communication,

Plus en détail

Nous vous présentons, à travers les pages qui vont suivre, notre approche concernant l'articulation de la formation d'une classe de Baccalauréat

Nous vous présentons, à travers les pages qui vont suivre, notre approche concernant l'articulation de la formation d'une classe de Baccalauréat Nous vous présentons, à travers les pages qui vont suivre, notre approche concernant l'articulation de la formation d'une classe de Baccalauréat professionnel de maintenance des véhicules automobiles option

Plus en détail

Education Par la Technologie.

Education Par la Technologie. L ODOMÈTRE (2) Education Par la Technologie. 2 Outils d accompagnement du nouveau programme. «Mode d emploi». Afin d apporter une aide concrète à l exploitation du nouveau programme, des outils pédagogiques,

Plus en détail

RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES

RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES Alaeddine BEN RHOUMA - Ghislain ROYER Inspection Pédagogique Régionale de Mathématiques Académie de la Guyane 28 janvier 2016 RéSOLUTION DE PROBLèMES EN MATHéMATIQUES

Plus en détail

123 Construire le nombre en petite section. Catégorie: e-action Durée: 4h30 Parcours à distance Parcours actualisé avec les nouveaux programmes

123 Construire le nombre en petite section. Catégorie: e-action Durée: 4h30 Parcours à distance Parcours actualisé avec les nouveaux programmes 123 Construire le nombre en petite section Catégorie: e-action Durée: 4h30 Parcours à distance Parcours actualisé avec les nouveaux programmes Enjeux du parcours Comprendre les enjeux de l école maternelle

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

ENSEIGNER LA TECHNOLOGIE AU COLLEGE

ENSEIGNER LA TECHNOLOGIE AU COLLEGE ENSEIGNER LA TECHNOLOGIE AU COLLEGE Application des Programmes du 28 08 2008 Inspection Pédagogique Régionale de Sciences et Techniques Industrielles Académie de Versailles - Page 1 Sommaire 1 Planifier

Plus en détail

Recommandations Pédagogiques Pour l enseignement De la Technologie en Collège

Recommandations Pédagogiques Pour l enseignement De la Technologie en Collège Recommandations Pédagogiques Pour l enseignement De la Technologie en Collège Application des programmes du 28 août 2008 Page 1 Ces recommandations pédagogiques viennent en complément des programmes officiels,

Plus en détail

Le programme de seconde

Le programme de seconde Le programme de seconde Inspection Pédagogique Régionale. Novembre 2009 OBJECTIFS Introduction La seconde est une classe de détermination. Le programme de mathématiques y a pour fonction : de conforter

Plus en détail

RÉSOLUTION DE PROBLÈMES AU CYCLE 3. Animation pédagogique P. Corbet CPAIEN Beyrouth

RÉSOLUTION DE PROBLÈMES AU CYCLE 3. Animation pédagogique P. Corbet CPAIEN Beyrouth RÉSOLUTION DE PROBLÈMES AU CYCLE 3 Animation pédagogique P. Corbet CPAIEN Beyrouth M. Malin est fermier. C est l heure de la traite des vaches. Sa voisine vient chercher son litre de lait. M. Martin a

Plus en détail

Louis LEGRAND. «Différencier, c'est avoir le souci de la personne sans renoncer à celui de la collectivité.»

Louis LEGRAND. «Différencier, c'est avoir le souci de la personne sans renoncer à celui de la collectivité.» La pédagogie différenciée est une démarche qui consiste à mettre en œuvre un ensemble diversifié de moyens et de procédures d enseignement et d apprentissage afin de permettre à des élèves d âges, d aptitudes,

Plus en détail

Les outils éducatifs et les techniques d animation en ETP

Les outils éducatifs et les techniques d animation en ETP Les outils éducatifs et les techniques d animation en ETP Journées d échanges en Education Thérapeutique du Patient en Lot-et-Garonne 18 juin 2015 A. Communier C. Le Goff Je me sens apprécié Je sens mon

Plus en détail

LA CARTE CONCEPTUELLE

LA CARTE CONCEPTUELLE Audrey St-Arnault_ cours DDD1230- Automne 2015 VIGNETTES POUR ÉVALUER LES APPRENTISSAGES DANS LES GRANDS GROUPES DIANE LEDUC ISABELLE LEPAGE LA CARTE CONCEPTUELLE Merci à Geneviève Messier Département

Plus en détail

La pédagogie active et les centres d intérêt (document d accompagnement des 2 diaporamas)

La pédagogie active et les centres d intérêt (document d accompagnement des 2 diaporamas) La pédagogie active et les centres d intérêt (document d accompagnement des 2 diaporamas) La rénovation de la voie professionnelle prévoit un parcours en 3 ans pour parvenir au niveau IV qui est celui

Plus en détail

Carte Conceptuelle : LANGUE/LANGAGE ET MATHEMATIQUES

Carte Conceptuelle : LANGUE/LANGAGE ET MATHEMATIQUES Carte Conceptuelle : LANGUE/LANGAGE ET MATHEMATIQUES Justification du choix de cette problématique : La langue en contexte mathématiques peut poser des problèmes aux élèves. Il convient donc d essayer

Plus en détail

Qu est-ce qu un problème. Des différences. Le problème scolaire. Résolution de problèmes. Qu est-ce que l activité mathématique?

Qu est-ce qu un problème. Des différences. Le problème scolaire. Résolution de problèmes. Qu est-ce que l activité mathématique? Qu est-ce qu un problème Résolution de problèmes Exemple d activité mathématique dans la classe Activité du mathématicien: formuler et résoudre des problèmes Questions d ordre pratique: le calcul pour

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1 PROJET TABLETTE 1.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un guide touristique numérique de la ville ou du quartier NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE tous 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /mois

Plus en détail

> Pédagogie active, pédagogie de la découverte, Méthode inductive... De quoi parle t-on?

> Pédagogie active, pédagogie de la découverte, Méthode inductive... De quoi parle t-on? Ecole des Mines de Nantes > Pédagogie active, pédagogie de la découverte, Méthode inductive... De quoi parle t-on? Colloque CPGE Sylvie Pires Da Rocha Sylvie.pires da rocha@emn.fr Nantes 10 décembre 2009

Plus en détail

Quel TP pour quelles démarches?

Quel TP pour quelles démarches? Quel TP pour quelles démarches? Atelier de didactique de la biologie 1 Rémy Kopp, 24.2.2014 RK: 24.02.14 1 Plan A propos des objectifs d apprentissage Introduction / rappel Analyse d un TP (en sous-groupe)

Plus en détail

Pré observation. VI : L Approche relationnelle : de l'estime de soi. Post observation

Pré observation. VI : L Approche relationnelle : de l'estime de soi. Post observation VI : L Approche relationnelle : de l'estime de soi 1 Etre présent de façon chaleureuse auprès de l'enfant 1 2 1 2 2 Etablir des règles familiales et scolaires peu nombreuses mais claires. 3 Faire vivre

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT EXPLICITE. Mercredi 30 novembre 2011 IUFM CVL, Sylvie Quittelier

L ENSEIGNEMENT EXPLICITE. Mercredi 30 novembre 2011 IUFM CVL, Sylvie Quittelier L ENSEIGNEMENT EXPLICITE Mercredi 30 novembre 2011 IUFM CVL, Sylvie Quittelier Une définition L enseignement Explicite est un modèle pédagogique émergé des recherches nordaméricaines sur l efficacité de

Plus en détail

CONNAISSANCES PEDAGOGIQUES. Octobre 2011 par Virginie DUBIS pour les BF1

CONNAISSANCES PEDAGOGIQUES. Octobre 2011 par Virginie DUBIS pour les BF1 CONNAISSANCES PEDAGOGIQUES Octobre 2011 par Virginie DUBIS pour les BF1 PLAN 1. Définitions 2. Différentes pédagogies 3. Principe de la pédagogie d action 4. Projet pédagogique pour le «Sauv nage» 5. Présentation

Plus en détail

Impression 3D du casque d une clé USB

Impression 3D du casque d une clé USB Impression 3D du casque d une clé USB ONISEP/Pro2science/Impression 3D du casque d une clé USB 1 Table des matières Objet d étude... 3 Problématique... 3 Tâches finales... 3 Objectifs Socle... 3 Compétences

Plus en détail

L EVALUATION. On examine le degré d'adéquation des données recueillies à un modèle ou une norme : Externe

L EVALUATION. On examine le degré d'adéquation des données recueillies à un modèle ou une norme : Externe L EVALUATION I. Définition Evaluer, c'est recueillir des informations pour porter un jugement, une appréciation sur un comportement, une attitude, le résultat d'une action, permettant une prise de décision.

Plus en détail

S INFORMER Recueillir des informations à partir de : Objet de remédiation Causes possibles du besoin de remédiation. Comment remédier?

S INFORMER Recueillir des informations à partir de : Objet de remédiation Causes possibles du besoin de remédiation. Comment remédier? Remédiation SVT Consigne : élaboration d activités (outils) de repérage de besoins et de remédiation par discipline Comment repérer les besoins des apprenants? (exercice ou problème ou autres situations

Plus en détail

CALCUL ET RÉSOLUTION DE PROBLÈMES

CALCUL ET RÉSOLUTION DE PROBLÈMES CALCUL ET RÉSOLUTION DE PROBLÈMES TEXTES OFFICIELS LES PROGRAMMES - Cycle 1 : à la fin de l école maternelle les problèmes constituent une première entrée dans l univers du calcul mais on n instaure pas

Plus en détail

Ouverture sur les nouveaux programmes

Ouverture sur les nouveaux programmes Ouverture sur les nouveaux programmes 1 - Une nouvelle écriture des programmes Des repères annuels de programmation Des démarches et contenus d enseignement Pas de capacités mentionnées dans chacune des

Plus en détail

Construire une séquence Partie 2

Construire une séquence Partie 2 Construire une séquence Partie 2 Objectif de la séquence de formation Les enseignants en formation seront capables de rédiger un document intitulé: «)», explicitant clairement l organisation à mettre en

Plus en détail

LES DEMARCHES SCIENTIFIQUES

LES DEMARCHES SCIENTIFIQUES LES DEMARCHES SCIENTIFIQUES Pour être sur que tous les élèves apprennent «Le faible rendement de bien des pratiques pédagogiques est lié à l illusion qu il suffit de dire ou d expliquer pour que les élèves

Plus en détail

Les Activités Pédagogiques Complémentaires APC

Les Activités Pédagogiques Complémentaires APC Les Activités Pédagogiques Complémentaires APC L aide au travail personnel Animation pédagogique mars 2015 www.ac-dijon.fr Introduction Sondage effectué au Creusot: seulement 5 % des écoles mettent en

Plus en détail

Travail en groupe et moments collectifs; mise en commun

Travail en groupe et moments collectifs; mise en commun Travail en groupe et moments collectifs; mise en commun Un lien à voir http://histoiredechiffres.free.fr rubrique «pédagogie» «La discipline en classe au service de la pédagogie» Les questions Pourquoi

Plus en détail

De la découverte du monde aux mathématiques GS CP - CE1

De la découverte du monde aux mathématiques GS CP - CE1 De la découverte du monde aux mathématiques GS CP - CE1 Animation pédagogique Annecy Sud Janvier 2012 De la découverte du monde aux mathématiques Programmes de la maternelle Place du langage Evaluation

Plus en détail

Pédagogie des compétences

Pédagogie des compétences Pédagogie des compétences Qu est-ce qu une compétence!? Le Décret «!Missions!» 1, de la Communauté française définit la compétence comme l aptitude à mettre en œuvre un ensemble organisé de savoirs, de

Plus en détail

Manipuler et expérimenter en mathématiques

Manipuler et expérimenter en mathématiques Manipuler et expérimenter en mathématiques Thierry Dias Chercheur en mathématiques Sylvie COUSTIER CPAIEN -Oullins 2012 TRI Trier les problèmes selon un critère défini Ecrire le critère de regroupement

Plus en détail

Compréhension des textes narratifs

Compréhension des textes narratifs Compréhension des textes narratifs 1. Place dans les programmes 2008 - Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots inconnus et manifester sa compréhension dans un résumé, une reformulation, des

Plus en détail

Enseigner la langue : construire une séance de grammaire Académie de Lille Valéry Herbin

Enseigner la langue : construire une séance de grammaire Académie de Lille Valéry Herbin Enseigner la langue : construire une séance de grammaire Académie de Lille Valéry Herbin contextualisation Phase 1 : émergence d un besoin d apprentissage Objectif : prendre conscience du problème de langue

Plus en détail

Enseigner les Sciences et la Technologie au cycle 3 Inscrire son enseignement dans un cycle

Enseigner les Sciences et la Technologie au cycle 3 Inscrire son enseignement dans un cycle Séminaire 2016 d'accompagnement des programmes de technologie au collège Enseigner les Sciences et la Technologie au cycle 3 Inscrire son enseignement dans un cycle 1 D. PETRELLA IA-IPR STI - Versailles

Plus en détail

Former les utilisateurs : quelques définitions / quelques outils. Différence entre animation et formation

Former les utilisateurs : quelques définitions / quelques outils. Différence entre animation et formation Former les utilisateurs : quelques définitions / quelques outils Différence entre animation et formation Aucune! par contre la formation professionnel continue rentre dans un cadre Définition d une action

Plus en détail

1. Exercer sa responsabilité au sein du système éducatif. 3. Exercer sa responsabilité dans l établissement

1. Exercer sa responsabilité au sein du système éducatif. 3. Exercer sa responsabilité dans l établissement Mission du professeur exerçant en EPLE Circulaire n 97-123 du 23/05/1997 1. Exercer sa responsabilité au sein du système éducatif 2. Exercer sa responsabilité dans la classe 3. Exercer sa responsabilité

Plus en détail

Les principes didactiques de l outil :

Les principes didactiques de l outil : Synthèse des principes didactiques et pédagogiques du livre-outil Lector&Lectrix : apprendre à comprendre les textes narratifs Sylvie Cèbe et Roland Goigoux Définition : La didactique est une réflexion

Plus en détail

SITUATIONS D APPRENTISSAGE PERMETTANT LA DIFFÉRENCIATION

SITUATIONS D APPRENTISSAGE PERMETTANT LA DIFFÉRENCIATION SITUATIONS D APPRENTISSAGE PERMETTANT LA DIFFÉRENCIATION La diversité (l hétérogénéité) est à la fois un moteur et une source de difficulté en classe. L objectif est d en tirer le meilleur, en développant

Plus en détail

ECRIRE oui non. Situation-problème Présentation d une problématique au départ d une démarche d investigation ou de résolution d un problème technique

ECRIRE oui non. Situation-problème Présentation d une problématique au départ d une démarche d investigation ou de résolution d un problème technique Compétence 1 - La maîtrise de la langue française LIRE oui non Comprendre un énoncé, une consigne ECRIRE oui non Situation-problème Présentation d une problématique au départ d une démarche d investigation

Plus en détail

Suivi des compétences du socle commun Sciences de la Vie et de la Terre Cycle 3 LIVRET A AVOIR A CHAQUE COURS SUR SON BUREAU. 6 ème NOM: Prénom:

Suivi des compétences du socle commun Sciences de la Vie et de la Terre Cycle 3 LIVRET A AVOIR A CHAQUE COURS SUR SON BUREAU. 6 ème NOM: Prénom: 6 ème NOM: Prénom: Suivi des compétences du socle commun Sciences de la Vie et de la Terre Cycle 3 LIVRET A AVOIR A CHAQUE COURS SUR SON BUREAU DOMAINE 1 : Les langages pour penser et communiquer Pratiquer

Plus en détail

L apprentissage de l abstraction. Méthodes pour une meilleure réussite à l école

L apprentissage de l abstraction. Méthodes pour une meilleure réussite à l école L apprentissage de l abstraction Méthodes pour une meilleure réussite à l école Britt-Mari Barth Pédagogie : interaction entre l enseignant et l élève en vue d une transmission de connaissances. Observation

Plus en détail

Concevoir, animer et évaluer une session de formation

Concevoir, animer et évaluer une session de formation FASCICULE N 044 Concevoir, animer et évaluer une session de formation VOLUME 4/4 OBJECTIF DE FORMATION 4 ANIMATION : LES AUXILIAIRES PÉDAGOGIQUES A l issue de cet OF, les stagiaires seront capables de

Plus en détail

Séquence didactique. Lieux touristiques français, lieux touristiques du monde

Séquence didactique. Lieux touristiques français, lieux touristiques du monde Séquence didactique Lieux touristiques français, lieux touristiques du monde Compétence visée (niveau B1 +) Exprimer votre opinion sur Le plus bel endroit du monde, grâce au Babelweb! Objectifs de la séquence

Plus en détail

PROGRAMME DE SCULPTURE

PROGRAMME DE SCULPTURE PROGRAMME DE SCULPTURE Filière de Formation Niveau : B Année : 1ière Amener l'élève à une compréhension de l'idée de "sculpture" (espaces vides - formes) et à développer une certaine capacité imaginative.

Plus en détail

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne)

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Remplir ce sondage vous permettra de faire le point sur 6 objectifs importants pour nous, les enseignants de pratique et de théorie

Plus en détail

Planification d une activité d enseignement. Les adjectifs pour de la précision!

Planification d une activité d enseignement. Les adjectifs pour de la précision! Planification d une activité d enseignement Les adjectifs pour de la précision! Discipline(s) ou domaine(s) Date : 27 octobre 2008 Cycle : 1 er et 2 e de développement Durée prévue : ± 75 min. Durée réelle

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL PRÉAMBULE En application de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale, toute entreprise doit désormais organiser pour

Plus en détail

La force d impact de la conseillère et du conseiller pédagogique en formation professionnelle

La force d impact de la conseillère et du conseiller pédagogique en formation professionnelle La force d impact de la conseillère et du conseiller pédagogique en formation professionnelle Henri Boudreault Ph.D. 2009 Mise en contexte Le prof a dit que... Les mots du professeur ne sont que des bois

Plus en détail

Mission Sciences. Les sciences expérimentales et la technologie au cycle 3

Mission Sciences. Les sciences expérimentales et la technologie au cycle 3 Les sciences expérimentales et la technologie au cycle 3 Mai 2011 film : l air (DVD Apprendre les sciences et la technologie à l école) Les programmes de sciences Les sciences expérimentales et les technologies

Plus en détail

: L'évaluation formative de la production orale.

: L'évaluation formative de la production orale. : Z-19 : L'évaluation formative de la production orale. Mettre en place une évaluation formative de production orale et des activités de remédiation appropriées. L évaluation formative peut se faire à

Plus en détail

Le devenir élève à l'école maternelle. Pôle maternelle 37 J. Agrapart IEN- V Finkenberg CPC

Le devenir élève à l'école maternelle. Pôle maternelle 37 J. Agrapart IEN- V Finkenberg CPC Le devenir élève à l'école maternelle Pôle maternelle 37 J. Agrapart IEN- V Finkenberg CPC Le devenir élève spécificités domaine transversal compétences peu évaluées conditionne la réussite scolaire Devenir

Plus en détail

Les stratégies pédagogiques

Les stratégies pédagogiques . Les stratégies pédagogiques 1 Analogie L enseignement,!! c est comme un iceberg...! (Manuel Musial) 2 Analogie La partie émergée de l iceberg regroupe les parties observables de tous : les documents

Plus en détail

Aider l étudiant à apprendre en ligne

Aider l étudiant à apprendre en ligne Aider l étudiant à apprendre en ligne 1 Constat : généralisation d une offre universitaire de contenus en ligne Une réalité -Des cours filmés enregistrés (podcasts) -Des contenus en ligne (EPI) -Des exercices

Plus en détail

Expérimentation et simulation numériques pour enseigner la technologie au collège

Expérimentation et simulation numériques pour enseigner la technologie au collège Enseigner la au collège Séminaire académique 2013-2014 Expérimentation et simulation numériques pour enseigner la au collège D. PETRELLA IA-IPR Coordonnateur de la La et le système éducatif Page 2 Définitions

Plus en détail

Pratiques pédagogiques en. EPS du cycle de consolidation. CM1,CM2, 6 ème

Pratiques pédagogiques en. EPS du cycle de consolidation. CM1,CM2, 6 ème Pratiques pédagogiques en EPS du cycle de consolidation CM1,CM2, 6 ème Dakar, mars 2015 Benoit FLEURY Une nouvelle cohérence pédagogique et éducative: La scolarité école collège est structurée en 4 cycles

Plus en détail

ANGLAIS SPÉCIFICITÉS DE L ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS AU CYCLE 2

ANGLAIS SPÉCIFICITÉS DE L ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS AU CYCLE 2 SPÉCIFICITÉS DE L ENSEIGNEMENT DE L ANGLAIS AU CYCLE 2 ANGLAIS Les remarques qui suivent s inscrivent en complémentarité aux commentaires généraux du domaine Langues et ne font que préciser quelques-unes

Plus en détail

Formation d Initiative Locale - Collège de Thourotte Quelle utilisation d un labo de langues? MARDI 17 SEPTEMBRE 2013

Formation d Initiative Locale - Collège de Thourotte Quelle utilisation d un labo de langues? MARDI 17 SEPTEMBRE 2013 Formation d Initiative Locale - Collège de Thourotte Quelle utilisation d un labo de langues? MARDI 17 SEPTEMBRE 2013 Des enseignants du collège et de LP étaient présents lors de cette journée de formation.

Plus en détail

Enseigner en classe de 1ère STL biotechnologies

Enseigner en classe de 1ère STL biotechnologies Enseigner en classe de 1ère STL biotechnologies Chimie Biochimie Sciences du Vivant Mesures et instrumentations Jeudi 19 janvier 2012, académie de STRASBOURG Vendredi 27 janvier 2012, académie de BESANCON

Plus en détail

Enseigner et évaluer en PSE

Enseigner et évaluer en PSE Enseigner et évaluer en PSE - Valérie PRADET : PLP Biotechnologies Santé Environnement Sommaire Accueil, restauration de midi Présentation et état des lieux Cadre réglementaire et références Les objectifs

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

Adriana Davanture Consultante en didactique des langues Ingénierie de la formation - Formation de formateurs. Formatrice de formateurs

Adriana Davanture Consultante en didactique des langues Ingénierie de la formation - Formation de formateurs. Formatrice de formateurs Adriana Davanture Consultante en didactique des langues Ingénierie de la formation - Formation de formateurs Formatrice de formateurs «La perspective privilégiée ici est ( ) de type actionnel en ce qu

Plus en détail

des modules de formation Exprimer un propos en utilisant le lexique professionnel approprié

des modules de formation Exprimer un propos en utilisant le lexique professionnel approprié Descriptif des modules de formation DOMAINE 1 Communiquer en français MODULE 1 Ecouter et comprendre Porter attention aux propos tenus Savoir poser une question pour comprendre Comprendre un message oral

Plus en détail

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011

Activités athlétiques au cycle 1. Circonscription de Belley 23/02/2011 Activités athlétiques au cycle 1 Circonscription de Belley 23/02/2011 Programme de la matinée 1/ Rappel sur les programmes en EPS 2/ L unité d apprentissage 3/ Mise en œuvre d activités : vidéo 4/ Retour

Plus en détail

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.»

«L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» Stage maternelle novembre 2011 Jocelyne Douchin «L objectif essentiel de l école maternelle est l acquisition d un langage oral riche, organisé et compréhensible par l autre.» «L école maternelle a un

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 9

Organisation des enseignements au semestre 9 Organisation des enseignements au semestre 9 UE1 : Les apports de la psychologie à la compréhension des troubles des fonctions cognitives et des apprentissages (Responsable : N. Bonneton-Botté) Connaître

Plus en détail

Différenciation. Master 2

Différenciation. Master 2 Différenciation Master 2 Pourquoi en parler aujourd hui? «Le premier des moyens (pour la prise en charge des élèves en difficulté) est la différenciation pédagogique dans la classe pendant les 24 heures

Plus en détail

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS Nom et prénom de l élève : LANGUE ARABE S approprier le langage 1 Comprendre un message, et agir ou répondre de façon pertinente. CYCLE 1 2 Nommer avec exactitude un objet, une personne, une action de

Plus en détail

COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME

COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME Se construire une attitude d élève affective et relationnelle COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME organisationnelle cognitive Se construire une attitude d élève Comprendre la fonction de l école

Plus en détail

Le modèle pédagogique de Brien. Johanne Rocheleau Ph.D. UQTR

Le modèle pédagogique de Brien. Johanne Rocheleau Ph.D. UQTR Le modèle pédagogique de Brien Johanne Rocheleau Ph.D. UQTR Contenu de cette présentation Les deux types de connaissances Les connaissances déclaratives Les connaissances procédurales Les étapes du modèle

Plus en détail

DEROULEMENT DU PROJET BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE DEROULEMENT DU PROJET. Lycée Jacques PREVERT

DEROULEMENT DU PROJET BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE DEROULEMENT DU PROJET. Lycée Jacques PREVERT BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE DEROULEMENT DU PROJET Lycée Jacques PREVERT 1 1. LE ROLE DU PROJET Proposer une autre façon d apprendre, plus motivante, plus

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE

DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUE Fin du troisième cycle du primaire (6 e année) 022-610 Juin 2010 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2010 Le

Plus en détail

Projet d'epi 3 e (Découverte du monde professionnel) Monde économique et professionnel

Projet d'epi 3 e (Découverte du monde professionnel) Monde économique et professionnel Projet d'epi 3 e (Découverte du monde professionnel) Monde économique et professionnel CONTRIBUTION DES DISCIPLINES : Technologie Français Documentation (co-animation ponctuelle) COP (co-animation ponctuelle)

Plus en détail

Démarche(s) de résolution de problème. Comprendre les énoncés. Problèmes ouverts «Pour chercher»

Démarche(s) de résolution de problème. Comprendre les énoncés. Problèmes ouverts «Pour chercher» Démarche(s) de résolution de problème Comprendre les énoncés? Problèmes ouverts «Pour chercher» Circonscriptions Grenoble 1 Circonscription Roanne Est Des références institutionnelles IO 2008: La résolution

Plus en détail

Présentation 30 /participant=7mn But: citer l attente qui vous tient le + à cœur. Règles de communication

Présentation 30 /participant=7mn But: citer l attente qui vous tient le + à cœur. Règles de communication Présentation 30 /participant=7mn But: citer l attente qui vous tient le + à cœur par rapport à cette formation Règles de communication Accueil Contenu Implication Evaluation apprendre, enseigner, former

Plus en détail

Différenciation pédagogique en lecture-écriture au cycle 2

Différenciation pédagogique en lecture-écriture au cycle 2 Différenciation pédagogique en lecture-écriture au cycle 2 L école est globalement efficace pour les élèves qui y arrivent dotés: - d un capital culturel, - d un désir de s approprier des savoirs scolaires,

Plus en détail

Albums de jeunesse et Sciences

Albums de jeunesse et Sciences Albums de jeunesse et Sciences Découverte du monde et démarche d investigation en maternelle Animation Sens II janvier 2012 Plan de l intervention 1 - Quelles sont les différentes entrées possibles en

Plus en détail

Formation des personnels non titulaires. Année scolaire:

Formation des personnels non titulaires. Année scolaire: Formation des personnels non titulaires Année scolaire: 2009-2010 La pédagogie active Proposé par les IEN STI : GB ; LR ; GL ; GP ; WDP ; CP Paroles d auteurs pour «Enseigner» Steven Neill: le bon professeur

Plus en détail

Socle commun de connaissances et de compétences Compétence 7 : Autonomie et initiative

Socle commun de connaissances et de compétences Compétence 7 : Autonomie et initiative Socle commun de connaissances et de compétences Compétence 7 : Autonomie et initiative CAPACITE : S APPUYER SUR DES METHODES DE TRAVAIL ATTITUDE DE L ELEVE : VOLONTE DE SE PRENDRE EN CHARGE PERSONNELLEMENT

Plus en détail

SITUATIONS PROBLEMES TÂCHES COMPLEXES. Régulation ISFEC 2015

SITUATIONS PROBLEMES TÂCHES COMPLEXES. Régulation ISFEC 2015 SITUATIONS PROBLEMES TÂCHES COMPLEXES Régulation ISFEC 2015 Qu est-ce qu une situation problème? Une situation d apprentissage Un moyen d apprentissage et non un résultat Une stratégie d enseignement qui

Plus en détail

Lycée professionnel Maurice Genevoix - Educations aux médias et à l information Progression pédagogique annuelle

Lycée professionnel Maurice Genevoix - Educations aux médias et à l information Progression pédagogique annuelle Lycée professionnel Maurice Genevoix - Educations aux médias et à l information Progression pédagogique annuelle «Les professeurs documentalistes exercent leur activité dans l'établissement scolaire au

Plus en détail

LES ACTIVITÉS PRATIQUES EN SVT

LES ACTIVITÉS PRATIQUES EN SVT LES ACTIVITÉS PRATIQUES EN SVT L. Comte Coupe dans un pétiole de feuille de persil ayant trempé dans une solution d éosine pendant quelques heures observée à la loupe binoculaire Laurence Comte Conseillère

Plus en détail

Déléguer, motiver, fédérer pour mieux travailler en équipe

Déléguer, motiver, fédérer pour mieux travailler en équipe Déléguer, motiver, fédérer pour mieux travailler en équipe PUBLIC PRE-REQUIS LIEUX PRESENTIEL DUREE Pharmaciens titulaires et adjoints. Managers d équipes officinales. 12 stagiaires par session Formation

Plus en détail