Filière ITTI - Auxerre TC1 Modélisation des informations (partie 1)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Filière ITTI - Auxerre TC1 Modélisation des informations (partie 1)"

Transcription

1 Filière ITTI - Auxerre TC1 Modélisation des informations (partie 1) Marie-Noëlle Terrasse Département IEM, Université de Bourgogne 12 novembre 2004 On appelle données simples les informations représentées par des valeurs alpha-numériques (entier et réels, caractères et chaînes). 1 Binaire, octal, décimal, hexadécimal La base du codage en informatique est le binaire (valeur 0 ou 1). Pour des raisons évidente de facilité les informations binaires sont regroupées en paquets de 8 positions appelés octets. L octet est la base du codage des données. On manipule aussi parfois les données sous format hexadécimal (16 positions binaires). Exercice 1- Les octets i) Rappeler le principe du codage binaire et du passage binaire-décimal. ii) Quelles valeurs entières peut-on coder sur un octet? sur deux octets? sur 3 octets? sur 4 octets? Exercice 2- Binaire, octal, décimal, hexadécimal Montrez sur la valeur 317 le passage : i) Du décimal au binaire sur les entiers. ii) Du décimal à l hexadécimal sur les entiers (et faites la transformation inverse : de l hexadécimal au décimal). iii) Du binaire à l octal et de l octal au binaire. 2 Le codage des entiers relatifs Les entiers négatifs peuvent être codés en binaire selon plusieurs méthodes que nous allons présenter ci-dessous. Par bit de signe et valeur absolue : on réserve le premier bit pour le signe (0 pour positif, 1 pour négatif) et le reste pour la valeur absolue. Par bit de signe et complément à 1 : on réserve le premier bit pour le signe (0 pour positif, 1 pour négatif) et le reste pour la valeur absolue dans laquelle on a remplacé les 0 par des 1 et les 1 par des 0. Par bit de signe et complément à 2 : on réserve le premier bit pour le signe (0 pour positif, 1 pour négatif) et le reste pour la valeur absolue dans laquelle on a remplacé les 0 par des 1 et les 1 par des 0 puis ajouté 1. Par décalage : on code l intervale [-n,n-1] en ajoutant n à chacune des valeurs. Les valeurs codées sont donc toutes positives (entre 0 et 2n-1). Exercice 3- Codages d entiers négatifs i) Coder en bit de signe et valeur absolue sur 4 bits. Que remarquez-vous? Comment passe-t-on d une valeur à son opposé? ii) Coder en bit de signe et complément à 1 sur 4 bits. Que remarquez-vous? Comment passe-t-on d une valeur à son opposé? iii) Coder en bit de signe et complément à 2 sur 4 bits. Comment passe-t-on d une valeur à son opposé? iv) On code par décalage sur 11 bits. Quel décalage faut-il utiliser? Quel est l intervale codé? Comment est codé le 0? Exercice 4- Les types entiers en Java 1

2 i) Le type byte de Java est codé en complément à 2 sur 1 octet. Calculez les limites des valeurs de ce type. ii) Le type short de Java est codé en complément à 2 sur 2 octets. Calculez les limites des valeurs de ce type. iii) Le type int de Java est codé en complément à 2 sur 4 octets. Calculez les limites des valeurs de ce type. iv) Le type long de Java est codé en complément à 2 sur 8 octets. Calculez les limites des valeurs de ce type. 3 Le codage des réels Les réels sont la plupart du temps codés selon la norme IEEE-754 (définie en 1985). Il s agit d une représentation en virgule flottante : signe, mantisse (valeur normalisée en binaire), exposant (en binaire). Il existe deux niveaux : simple et double précision (la norme IEEE définit aussi quatre modes d arrondis, non traités ici). En simple précision le réel est codé sur 32 bits (23 bits de mantisse, 8 bits d exposant). En double précision le réel est codé sur 64 bits (52 bits de mantisse, 11 bits d exposant). Le calcul du codage se fait de la façon suivante : Le signe est codé 0 pour les positifs, 1 pour les négatifs. On traduit en binaire la partie entière du réel. On traduit en binaire la partie décimale du réel. Pour cela on multiplie par deux la partie fractionnaire et on garde à chaque étape la partie entière du résultat. On normalise ensuite l écriture binaire (sous la forme 1.xxxxx) et on prend comme mantisse tout ce qui apparait en partie décimale de l écriture normalisée. L exposant est codé par décalage (décalage de 127 en simple précision et de 1023 en double précision). Exercice 5- Partie fractionnaire Traduire du décimal au binaire une partie fractionnaire sur l exemple de Effectuez la traduction inverse et montrer les problèmes d arrondi qui peuvent survenir. Exercice 6- Codage des réels en norme IEEE i) Coder le réel en simple puis en double précision. ii) Décoder le réel simple précision obtenu et comparez avec la valeur initiale. 4 Le codage des caractères Il existe plusieurs méthode de codage des caractères, plus ou moins complexes et complètes : le code ASCII (1965), la norme ISO/IEC (1993), UNICODE (toujours en cours de développement). Le code ASCII (American Standard Code for Information Interchange), contruit entre 1963 et 1965 par l ANSI (American National Standard Institute) est décrit dans les normes ISO et ANSI-X (R1997) 1. Il permet le codage des caractères sur 7 bits. Le huitième bit est utilisé pour des contrôles de parité. Le code EBCDIC (Extended Binary Coded Decimal Interchange Code) appelé aussi code ASCII étendu reprend le code ASCII mais en utilisant le huitième bit pour coder d autres caractères comme des caractères nationaux (les lettres accentuées en français par exemple) ou des caractères semi-graphiques. Il existe plusieurs extensions possibles. Elles sont données par les normes ISO-8859 (par exemple ISO est l alphabet Latin-1 2 ). 2 1 Voir par exemple [?] et l Annexe 1. 2 Voir [?] et Annexe 3.

3 La norme ISO/IEC a été publiée en 1993 par l ISO (International Organization for Standardization) 3. Elle est appelée UCS pour "Universal Multiple-Octet Coded Character Set". Elle vise à intégrer tous les caractères connus de tous les langages écrits du monde. Chaque caractère est codé soit sur 16 bits (en UCS-2), soit sur 31 bits (UCS-4). En UCS-2 les caractères sont répartis en 256 colonnes de 256 cellules chacune. Le premier octet de la représentation en UCS-2 est le numéro de colonne, le second octet est le numéro de cellule dans la colonne. La première colonne (numéro 0) contient les caractères de la table ASCII. En UCS-4 on peut coder plus de 2 billions de caractères. Le premier bit du premier octet est toujours à zéro. L espace de codage est divisé en 128 groupes de 256 plans. Le premier octet est le numéro de groupe et le second octet le numéro de plan, les octets trois et quatre sont les numéros de colonnes et de cellules (comme en UCS-2). Le groupe 0, plan 0 correspond au code UCS-2, on l appelle BMP (Basic Multilingual Plane). Il comprend les codes de 0x0000 à 0xFFFD. Les caractères 0x0000 à 0x007F sont identiques à ceux du code US-ASCII, et les caractères 0x0000 à 0x00FF sont identiques à ceux du jeu de caractères ISO Latin-1. Exercice 7- ASCII et UCS i) Combien de caractères peut-on coder en UCS-2 et UCS-4? ii) Comment passe-t-on d un code ASCII au code UCS-2 correspondant? iii) Comment passe-t-on d un code UCS-2 au code UCS-4 correspondant? Trois niveaux d implémentation de UCS sont prévus dans la norme ISO/IEC : Le niveau 1 d implémentation correspond au fonctionnement du code ASCII : chaque caractère graphique occupe une position et déplace le curseur d une position dans la direction d écriture. Dans cette implémentation les lettres avec marqueurs (cédilles, accents, etc.) sont considérées comme un seul caractère. Certains langages (comme l arabe ou l hébreu) dans lesquels on écrit en général de droite à gauche mais avec parfois des mots écrits de gauche à droite (pour les mots provenant du latin ou les valeurs numériques) sont plus complexes à prendre en compte dans ce modèle (mais ça marche). D autres langages (comme le japonais ou le chinois) ne peuvent pas être pris en compte au niveau 1 car ils comprennent un nombre trop élevé de caractères. Le niveau 2 prend en compte certains langages (de l Inde en particulier) dans lesquels l apparence et la position relative d une lettre dépend des lettres qui l entourent. Le niveau 3 permet de combiner n importe quel caractère avec n importe quel marqueur (plusieurs caractères et plusieurs marqueurs pouvant être utilisés). Il est nécessaire par exemple pour le Korean Hangul et pour l alphabet phonétique international (IPA, International Phonetic Alphabet). Le consortium Unicode a pour objectif de fournir : a unique number for every character, no matter what the platform, no matter what the program, no matter what the language. Le standard unicode sert d implémentation à la norme ISO/IEC Ce standard a été adopté par Apple, HP, IBM, JustSystem, Microsoft, Oracle, SAP, Sun, Sybase, Unisys, etc. Il est nécessaire pour les outils XML, Java, ECMAScript (JavaScript), LDAP, CORBA 3.0, WML, etc. Par exemple : Le protocole HTTP utilise un paramètre MIME charset pour indiquer le codage de caractères utilisé : Content-Type: text/html; charset=iso-2022-jp En XML les valeurs unicode sont en hexadécimal et préfixées par U+ comme "U+1234" ou "U+10FFFD". Le jeu de caractères d un document, au sens SGML, est le jeu universel de caractères de l ISO 10646, identique à celui du standard Unicode. Sous Linux, seul le niveau d implémentation 1 du BMP est disponible (un type prédéfini en C noté wchar_t est un entier 16 bits non signé dont la valeur est interprétée comme un code BMP de niveau 1 UCS). L implémentation UTF-8 (Unicode Transformation Format-8) permet de coder des caractères selon le standard Unicode (en utilisant entre 1 et 6 octets). Le nombre d octets nécessaires dépend de la partie de code traitée. En particulier, les codes U+0000 à U+007F (qui correspondent aux caractères US-ASCII) sont codés 3 3 Voir aussi [?] et l Annexe 2.

4 sur un seul octet : on a donc compatibilité en UTF-8 avec les applications qui utilisent le code ASCII. Cette implémenattion est utilisée entre aurtes par HTML et les nouvelles versions de Linux RedHat. L implémentation UTF-8 est organisée de la façon suivante (les x représentent les positions qui peuvent être utilisées) : 4 UCS-4 initial UCS-4 final UTF F 0xxxxxxx FF 110xxxxx 10xxxxxx FFFF 1110xxxx 10xxxxxx 10xxxxxx F FFFF 11110xxx 10xxxxxx 10xxxxxx 10xxxxxx FF FFFF xx 10xxxxxx 10xxxxxx 10xxxxxx 10xxxxxx FFF FFFF x 10xxxxxx... 10xxxxxx Pour passer de l UCS-4 à l UTF-8, on utilise l algorithme suivant : 1. Utiliser la table ci-dessus pour déterminer le nombre d octets nécessaires. 2. Remplir la partie invariable des octets (en caractères gras) en utilisant la table. 3. Remplacer les x par des valeurs binaires en partant des bits de poids faibles et en remontant vers les poids forts. Pour passer de l UTF-8 à l UCS-4, on utilise l algorithme suivant : 1. Initialiser à zéro les bits des 4 octets. 2. En utilisant la table précédente et le nombre d octets occupés par la représentation UTF-8, déterminer les bits qui seront utilisés. 3. Remplir en commencant par les bits de poids faibles et en remontant vers les poids forts. Exercice 8- La succession des codes i) Coder successivement en ASCII, EBCDIC, UCS-2, UCS-4 et UTF-8 le caractère C.Effectuer les traductions réciproques. ii) Retrouver le codage en UCS-4 du caractère unicode Bengali ci-dessous. iii) Effectuer la traduction en UTF-8 de ce caractère. Effectuer la traduction réciproque. 5 Le codage des chaînes de caractères Le langage C utilise pour les chaînes de caractères un codage appelé ASCIIZ : la chaîne est un tableau de caractères (utilisé à partir de l indice 0) et terminé par le caractère \0. Le langage Pascal utilise pour le codage des chaînes de caractères un tableau de caractères (utilisé à partir de l indice 1) : l indice 0 du tableau contient le caractère dont le code ASCII est égal à la longueur de la chaîne. Exercice 9- Les chaînes de caractères On stocke dans une variable de type chaîne de caractères de longueur 50 la chaîne "Le vendredi, j ai cours à l IUT d Auxerre". On a comme déclarations en C char phrase[50] ; et en Pascal var phrase char[50] ; i) Montrez ce que contient la variable phrase en C. ii) Montrez ce que contient la variable phrase en Pascal. iii) Expliquez pourquoi les chaîne de caractères sont limitées à 255 caractères en Pascal.

5 6 Tables de puissances Les puissances de 2 puissances valeur valeur valeur valeur 1 à à à à à à à à Les puissances négatives de 2 puissances valeur valeur valeur valeur -1 à à à à à à à à

Numération II. Laval. January 24, 2013. Bellepierre

Numération II. Laval. January 24, 2013. Bellepierre Bellepierre January 24, 2013 Opération en base 4 Les nombres sont tous écrit en base 4... La table d addition + 1 2 3 1 2 3 10 2 3 10 11 3 10 11 12 Exemple 1 1 1 1 2 3 + 2 2 2 1 0 1 1 Opération en base

Plus en détail

Codage d information. Codage d information : -Définition-

Codage d information. Codage d information : -Définition- Introduction Plan Systèmes de numération et Représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimale Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

Unité 2: Représentation interne des informations. Unité 2: Représentation interne des informations

Unité 2: Représentation interne des informations. Unité 2: Représentation interne des informations Objectifs: À la fin de cette unité, - vous saurez comment les caractères et les nombres entiers positifs et négatifs sont représentés dans la mémoire d'un ordinateur. - vous saurez comment on effectue

Plus en détail

Représentation de l information en binaire

Représentation de l information en binaire Représentation de l information en binaire Les ordinateurs sont capables d effectuer de nombreuses opérations sur de nombreux types de contenus (images, vidéos, textes, sons,...). Cependant, quel que soit

Plus en détail

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres IPT : Cours 2 La représentation informatique des nombres (3 ou 4 heures) MPSI-Schwarz : Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 28 septembre 2015 1 Codage en base 2 Définition 1 : Tout nombre décimal

Plus en détail

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB La Numération Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB 1 I. Rappel sur le système décimal Définitions Chiffres décimaux : 0,1,2,3,4,5,6,7,8,9

Plus en détail

2 bits... 2^2 = 4 combinaisons 8 bits... 2^8 = 256 combinaisons

2 bits... 2^2 = 4 combinaisons 8 bits... 2^8 = 256 combinaisons Chapitre II DÉFINITION DES SYSTÈMES LOGIQUES 2.1 LES NOMBRES DANS LES SYSTÈMES LOGIQUES Les humains comptent en DÉCIMAL 2.1.1 DÉCIMAL: o Base 10 o 10 chiffres: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 o M C D U o

Plus en détail

Plan. Codage d information d Codage de l informationl. Les informations traitées par les ordinateurs sont de différentes natures :

Plan. Codage d information d Codage de l informationl. Les informations traitées par les ordinateurs sont de différentes natures : Plan Introduction Systèmes de numération et représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimaled Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

Rappel du cours 1 Numérotation dans différentes bases Changements de bases

Rappel du cours 1 Numérotation dans différentes bases Changements de bases Rappel du cours 1 Numérotation dans différentes bases Changements de bases Représentation binaire i des nombres Représentation des entiers positifs (rappel) Nombres entiers négatifs Nombres réels Représentation

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres Logiciel de Base (A1-06/07) Léon Mugwaneza ESIL/Dépt. Informatique (bureau A118) mugwaneza@univmed.fr I. Représentation des nombres Codage et représentation de l'information Information externe formats

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

Informatique Générale

Informatique Générale Informatique Générale Guillaume Hutzler Laboratoire IBISC (Informatique Biologie Intégrative et Systèmes Complexes) guillaume.hutzler@ibisc.univ-evry.fr Cours Dokeos 625 http://www.ens.univ-evry.fr/modx/dokeos.html

Plus en détail

Numération Informatique et Science du Numérique

Numération Informatique et Science du Numérique La courbe ci-contre représente le signal délivré par un capteur de température. Ce signal est analogique (il peut prendre une infinité de valeurs continues). Pour être traité par l ordinateur il doit être

Plus en détail

INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM)

INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH Ecole Supérieure de Technologie de Fès Filière Génie Industriel et Maintenance Mr KHATORY INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM) TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Programmation en Langage C (CP2, ENSA Oujda)

Programmation en Langage C (CP2, ENSA Oujda) Programmation en Langage C (CP2, ENSA Oujda) El Mostafa DAOUDI Département de Mathématiques et d Informatique, Faculté des Sciences Université Mohammed Premier Oujda m.daoudi@fso.ump.ma Septembre 2011

Plus en détail

TD 3 : Représentation des réels et des caractères

TD 3 : Représentation des réels et des caractères ASR1 bis DUT Informatique 1A IUT A de Lille USTL 2007 2008 Architecture des ordinateurs Exercice 1 TD 3 : Représentation des réels et des caractères Représentation d une partie fractionnaire 1. Coder sur

Plus en détail

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Codage des nombres Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Représentation de l'information Un ordinateur manipule des données Besoin de coder

Plus en détail

Faculté des Sciences de Tétouan TD 1 SMI-3 2012 2013. Codage des informations & Arithmétique des ordinateurs Corrigé

Faculté des Sciences de Tétouan TD 1 SMI-3 2012 2013. Codage des informations & Arithmétique des ordinateurs Corrigé Faculté des Sciences de Tétouan TD 1 SMI-3 2012 2013 Codage des informations & Arithmétique des ordinateurs Corrigé * Remarque 1 Merci de me signaler toute erreur de calcul par mail au hibaoui.ens@gmail.com.

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45

Cours Info - 12. Représentation des nombres en machine. D.Malka MPSI 2014-2015. D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Cours Info - 12 Représentation des nombres en machine D.Malka MPSI 2014-2015 D.Malka Cours Info - 12 MPSI 2014-2015 1 / 45 Sommaire Sommaire 1 Bases de numération par position 2 Représentation des entiers

Plus en détail

Jeux de caractères. Jean-Marc Bourguet

Jeux de caractères. Jean-Marc Bourguet Jeux de caractères Jean-Marc Bourguet 1 Introduction Ce document, pour le moment encore incomplet, a pour vocation de rassembler mes connaissances en ce qui concerne les jeux de caractères codés. 2 Définitions

Plus en détail

Systèmes de Numération & Codage

Systèmes de Numération & Codage Systèmes de Numération & Codage Objectif : L électronicien est amené à manipuler des valeurs exprimées dans différentes bases (notamment avec les systèmes informatiques). Il est essentiel de posséder quelques

Plus en détail

Introduction au codage de l information:

Introduction au codage de l information: Introduction au codage de l information: Quelques éléments d architecture de l ordinateur Comparaison de la carte perforée au DVD Pourquoi est-il nécessaire de coder l information? Numérisation Formats

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Le codage de l'information

Le codage de l'information Le codage de l'information Compétences associées A2 : Analyser et interpréter une information numérique Objectifs Etre capable: - de définir le rang ou le poids d'un chiffre d'un système de numération,

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

INF4375 Paradigmes des échanges Internet. Encodage de caractères. Jacques Berger

INF4375 Paradigmes des échanges Internet. Encodage de caractères. Jacques Berger INF4375 Paradigmes des échanges Internet Encodage de caractères Jacques Berger Objectifs Comprendre la problématique et les solutions Prérequis Aucun Encodage de caractères Ne s'applique qu'aux chaînes

Plus en détail

COURS D INFORMATIQUE : OBJECTIFS DU PROGRAMME

COURS D INFORMATIQUE : OBJECTIFS DU PROGRAMME COURS D INFORMATIQUE : OBJECTIFS DU PROGRAMME Vous devrez dans votre vie professionnelle : - communiquer avec les informaticiens de votre entreprise ou de votre laboratoire ; - participer aux prises de

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

Présentation du binaire

Présentation du binaire Présentation du binaire Vers la fin des années 30, Claude Shannon démontra qu'à l'aide de "contacteurs" (interrupteurs) fermés pour "vrai" et ouverts pour "faux" on pouvait effectuer des opérations logiques

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Module 1 - Arithmétique Chapitre 1 - Numération

Module 1 - Arithmétique Chapitre 1 - Numération Lycée Maximilien Sorre Année 2015-2016 BTS SIO 1 Module 1 - Arithmétique Chapitre 1 - Numération 1 Introduction : que signifie 2014? Dans de nombreuses situations, il est nécessaire de pouvoir exprimer

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION Page 1/6 I- SYSTEMES SYSTEMES DE NUMERATION I-1- DECIMAL (base l0) C'est le système le plus utilisé. On peut représenter un nombre décimal sous la forme :... (1997) 10 = 1 10 3 + 9 10 2 + 9 10 1 + 7 10

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

La représentation des réels en machine nécessite de choisir la taille mémoire : souvent 4 octets ou 8 octets, des fois 16 octets.

La représentation des réels en machine nécessite de choisir la taille mémoire : souvent 4 octets ou 8 octets, des fois 16 octets. Conclusion La représentation des réels en machine nécessite de choisir la taille mémoire : souvent 4 octets ou 8 octets, des fois 16 octets. Les nombres réels représentables en machine sont en nombre fini,

Plus en détail

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi :

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi : Numération Numération. 1 Les systèmes de numération 1.1 Le système décimal. 1.1.1 Les chiffres. Le système décimal est le système d écriture des nombres que nous utilisons habituellement dans la vie courante.

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION FICHE DU MODULE 1 SYSTEMES DE NUMERATION OBJECTIF GENERAL: La compétence visée par ce module est d amener l apprenant à se familiariser avec les systèmes de numération et les codes utilisés par les appareils

Plus en détail

TP Codage numérique des caractères. Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 : Comment alors code-t-il du texte?

TP Codage numérique des caractères. Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 : Comment alors code-t-il du texte? TP Codage numérique des caractères Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 : Comment alors code-t-il du texte? I Le code ASCII 1. Une première approche Ouvrir un fichier Excell Sur la ligne 1 du tableau,

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

Plan : - Codage hexadécimal - Encodage du texte - Quelques mots sur la saisie au clavier. Système hexadécimal

Plan : - Codage hexadécimal - Encodage du texte - Quelques mots sur la saisie au clavier. Système hexadécimal Info 1, Cours 2 Plan : - Codage hexadécimal - Encodage du texte - Quelques mots sur la saisie au clavier Bibliographie : www.wikipedia.org Système hexadécimal Codage naturel de nombres : binaire (naturel,

Plus en détail

CARACTÉRISER, METTRE EN FORME ET ANALYSER DES DONNÉES

CARACTÉRISER, METTRE EN FORME ET ANALYSER DES DONNÉES CARACTÉRISER, METTRE EN FORME ET ANALYSER DES DONNÉES Encodage de caractères Historique 1 Code de signaux maritimes Code morse pour le télégraphe dès 1836 initialement lettres et chiffres quelques symboles

Plus en détail

Formes et propriétés Unicode. Patrick Andries hapax@iquebec.com

Formes et propriétés Unicode. Patrick Andries hapax@iquebec.com Formes et propriétés Unicode Patrick Andries hapax@iquebec.com Formats et propriétés Unicode Modèle de codage des caractères Formes codées d Unicode Propriétés des caractères Formes normalisées Modèle

Plus en détail

Site de la spécialité ISN du lycée Louis Marchal

Site de la spécialité ISN du lycée Louis Marchal Site de la spécialité ISN du lycée Louis Marchal 1) Codage d' un entier positif Un ordinateur ne manipule que des 0 et des 1 (circuit ouvert ou fermé par exemple), toutes les données doivent donc être

Plus en détail

Codage des données en machine.

Codage des données en machine. Codage des données en machine. 1 Entiers naturels Changements de base Codage en machine 2 Entiers relatifs : codage en complément à 2 Dénition Addition et calcul de l'opposé en complément à 2 3 Représentation

Plus en détail

2.1.1.1 Conversion du nombre décimal entier non signé 32928 en nombre binaire sur 16 bits

2.1.1.1 Conversion du nombre décimal entier non signé 32928 en nombre binaire sur 16 bits CHAPITRE : LA NUMERATION (Corrections des exercices) Page 2. FORMAT DES NOMBRES 2. PRÉPARATION 2... Conversion du nombre décimal entier non signé 32928 en nombre binaire sur 6 bits 2...2 Conversion du

Plus en détail

Systèmes de Numérotation - Codage

Systèmes de Numérotation - Codage Hiver 25 Systèmes de Numérotation - Codage Forme Polynomiale Tout nombre peut s'exprimer sous sa forme polynomiale : n N?? a? b i? i i 2 Cours : Logique combinatoire Hiver 25 Forme Polynomiale Dans cette

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES - Introduction En binaire, on distingue trois principaux systèmes de codage : Binaire pur, Binaire DCB (Décimal Codé Binaire), Binaire réfléchi (code Gray). En informatique

Plus en détail

Problème : débordement de la représentation ou dépassement

Problème : débordement de la représentation ou dépassement Arithmétique entière des ordinateurs (représentation) Écriture décimale : écriture positionnelle. Ex : 128 = 1 10 2 + 2 10 1 + 8 10 0 Circuit en logique binaire Écriture binaire (base 2) Ex : (101) 2 =

Plus en détail

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération 1 Laurent MURA. SOMMAIRE 1. Les différents systèmes 2. Les différentes conversions 3. Quelques systèmes de codage 4. L arithmétique binaire 2 IUT

Plus en détail

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine

Cours Informatique 1. Monsieur SADOUNI Salheddine Cours Informatique 1 Chapitre 2 les Systèmes Informatique Monsieur SADOUNI Salheddine Un Système Informatique lesystème Informatique est composé de deux parties : -le Matériel : constitué de l unité centrale

Plus en détail

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en

Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en Cours 6 : Principes de la représentation des nombres en mémoire 2013/2014 Introduction Représentation des données en mémoire naturels signés Nous décrivons les principes de la représentation des nombres

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Cours sur la numération La numération Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Le système décimal Les nombres que nous utilisons

Plus en détail

Algorithmique Partie 1

Algorithmique Partie 1 Algorithmique Partie 1 IUT Informatique de Lens, 1ère Année Université d Artois Frédéric Koriche koriche@cril.fr 2011 - Semestre 1 Modalités Sommaire 1 Modalités 2 Programmation 3 Données 4 Opérateurs

Plus en détail

Cours. La numération

Cours. La numération Cours La numération Cours sur la numération P V1.6 1/10 Lycée Jules Ferry Versailles - CRDEMA 2007-2008 TABLE DES MATIERES : 1 INTRODUCTION....3 1.1 LA BASE....3 2 LES SYSTEMES DE NUMERATION...3 2.1 LE

Plus en détail

TRAITEMENT NUMÉRIQUE

TRAITEMENT NUMÉRIQUE TRAITEMENT NUMÉRIQUE Page:1/10 Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement les points suivants : - Définitions : unité de codage, unité de transfert et mots binaires - Codage : - décimale vers

Plus en détail

CODAGE DES INFORMATIONS

CODAGE DES INFORMATIONS Les informations traitées par les ordinateurs sont de différentes natures : Nombres, textes, Images, sons, vidéos, Programmes Dans un ordinateur, elles sont toujours représentées sous forme binaire (BIT

Plus en détail

1 Représentation des entiers naturels

1 Représentation des entiers naturels 1 Représentation des entiers naturels 1.1 Système de numération à position dans une base Depuis le Moyen Âge, on écrit les nombres entiers naturels dans un système de numération à position en base 10.

Plus en détail

Institut de Maintenance Aéronautique

Institut de Maintenance Aéronautique UNIVERSITE BORDEAUX I Institut de Maintenance Aéronautique Support de Mise à niveau Electronique # Codage numérique de l information pour Bus avionique ARINC 429 LICENCE 3 MEi545 Denis Michaud 2005-2006

Plus en détail

Information Codage de l Information Massih-Reza Amini

Information Codage de l Information Massih-Reza Amini Codage de l Massih-Reza Amini Université Joseph Fourier Laboratoire d Informatique de Grenoble 2/30 Introduction Codage des entiers Codage des réels Les chaînes de caractères Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

CODE BARRES ET QR CODE. Rencontre de l Orme 2013 - Marseille Jean-Baptiste CIVET

CODE BARRES ET QR CODE. Rencontre de l Orme 2013 - Marseille Jean-Baptiste CIVET CODE BARRES ET QR CODE Rencontre de l Orme 2013 - Marseille Jean-Baptiste CIVET 2 Au départ Un QR Code floral. Code Barres et QR Code 3 Oui mais voilà 4 Avant de comprendre la 2D, petit détour par la 1D

Plus en détail

Représentation des nombres. Damien Rohmer

Représentation des nombres. Damien Rohmer Représentation des nombres 2013 Damien Rohmer 000 Binaire / Octet Les nombres sont représentés en binaires: ex. pour des entiers 2 10 6 110 156 10011100 86751 10101001011011111 Un octet est un groupe de

Plus en détail

1 Représentation des nombres.

1 Représentation des nombres. 1 REPRÉSENTATION DES NOMBRES. Codage des données 1 Représentation des nombres. Exercice 1 : Expliquez ce que peut signier le signe '=' dans l'équation suivante 10 = 2 que l'on préfèrera écrire 0b10 = 2

Plus en détail

Chap I : Introduction à l Architecture des Ordinateurs

Chap I : Introduction à l Architecture des Ordinateurs Chap I : Introduction à l Architecture des Ordinateurs 1.1 Définitions Informatique = Information + Traitement Automatique Computer Science= Science de l ordinateur Un système informatique est une machine

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

Représentation des nombres réels

Représentation des nombres réels Représentation des nombres réels Représentation des nombres réels Un nombre réel est représenté en décimal sous la forme: d m d m-1 d 1 d 0.d -1 d -2 d -n où la valeur du nombre est: m d = 10 i= n d Par

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

Représentation des nombres réels 18/09/2016

Représentation des nombres réels 18/09/2016 1 Représentation des nombres réels 18/09/2016 Représentation des nombres réels Les nombres que nous avons utilisés jusqu alors étaient des nombres entiers positifs ou négatifs. Il est évidemment possible

Plus en détail

Architecture de l ordinateur

Architecture de l ordinateur Architecture de l ordinateur Emmanuel Lazard Université Paris-Dauphine mars 2011 Computers are my forte! BRAZIL (Terry Gilliam, 1985) Ce document a initialement été publié sous forme de livre : Emmanuel

Plus en détail

Une version javascript sera disponible directement dans le cours prochainement.

Une version javascript sera disponible directement dans le cours prochainement. Author : Cédric Vanconingsloo Ce cours est principalement axé sur la compréhension du fonctionnement d'un ordinateur et l'étude du seul langage qu'il connaisse, le binaire. De ce fait, le cours est relativement

Plus en détail

Le codage informatique

Le codage informatique Outils de Bureautique Le codage informatique (exemple : du binaire au traitement de texte) PLAN 3) Le codage binaire 4) Représentation physique des bits 5) Le bit est un peu court... 6) Codage de texte

Plus en détail

Numération. I. Représentation des nombres entiers... 2 I.1. Nombres non signés...2 I.2. Nombres signés...2

Numération. I. Représentation des nombres entiers... 2 I.1. Nombres non signés...2 I.2. Nombres signés...2 I. Représentation des nombres entiers... 2 I.1. Nombres non signés...2 I.2. Nombres signés...2 II. Changement de bases...3 II.1. Hexadécimal ou binaire vers décimal...3 II.2. Décimal vers hexadécimal ou

Plus en détail

Chapitre 3 Représentation des données

Chapitre 3 Représentation des données Chapitre 3 Représentation des données I. INTRODUCTION... 1 A. TYPES DE DONNEES A REPRESENTER... 1 B. LES CONTRAINTES DE CODAGE : DES CADRES... 2 C. ECHELLES DES CAPACITES DE STOCKAGE DES DONNEES... 3 II.

Plus en détail

Microprocesseurs. et Microcontrôleurs

Microprocesseurs. et Microcontrôleurs Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Microprocesseurs et Microcontrôleurs Représentation de l information en numérique

Plus en détail

Représentation et codage de l information

Représentation et codage de l information Représentation et codage de l information H Ladjal Systèmes de numeration Introduction Quelle que soit la nature de l'information traitée par un ordinateur (image, son, texte, vidéo), elle l'est toujours

Plus en détail

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014)

Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Jeux de caracte res et encodage (par Michel Michaud 2014) Les ordinateurs ne traitent que des données numériques. En fait, les codages électriques qu'ils conservent en mémoire centrale ne représentent

Plus en détail

Le système binaire. Comment comptons nous en décimal? Le binaire. Présentation

Le système binaire. Comment comptons nous en décimal? Le binaire. Présentation Le système binaire Comment comptons nous en décimal? Depuis la fin du moyen-age, nous comptons en base 10. Certains diront que cette pratique est venue du fait que nous avons 10 doigts. Il en découle principalement

Plus en détail

Chapitre 10 Arithmétique réelle

Chapitre 10 Arithmétique réelle Chapitre 10 Arithmétique réelle Jean Privat Université du Québec à Montréal INF2170 Organisation des ordinateurs et assembleur Automne 2013 Jean Privat (UQAM) 10 Arithmétique réelle INF2170 Automne 2013

Plus en détail

Programmation en Java IUT GEII (MC-II1) 1

Programmation en Java IUT GEII (MC-II1) 1 Programmation en Java IUT GEII (MC-II1) 1 Christophe BLANC - Paul CHECCHIN IUT Montluçon Université Blaise Pascal Novembre 2009 Christophe BLANC - Paul CHECCHIN Programmation en Java IUT GEII (MC-II1)

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Architecture des ordinateurs 4 - Représentation de l information en machine Définitions de base Les codes alphanumériques Philippe Darche IUT Paris Descartes Année 2009-2010 Le problème Pour écrire l anglais,

Plus en détail

Architecture des ordinateurs

Architecture des ordinateurs Le problème Architecture des ordinateurs 4 - Représentation de l information en machine Définitions de base Les codes alphanumériques Philippe Darche IUT Paris Descartes Année 2009-2010 Pour écrire l anglais,

Plus en détail

2) Codification. 5 Le code binaire réfléchi (code Gray) Présentation Codeur de position... 6

2) Codification. 5 Le code binaire réfléchi (code Gray) Présentation Codeur de position... 6 Table des matières 1 Le code binaire 2 1.1 Présentation..................................... 2 1.2 Conversion par divisions euclidiennes....................... 2 1.3 Conversion par soustractions............................

Plus en détail

Nombres fractionnaires en BINAIRE

Nombres fractionnaires en BINAIRE Nomres Fractionnaires inaires Nomres fractionnaires en BINAIRE Nomres fractionnaires en virgule fixe. Généralités Un nomre fractionnaire comporte deux parties :!"Une valeur entière,!"suivie d une valeur

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le Chapitre I - arithmé La base décimale Quand on représente un nombre entier, positif, on utilise généralement la base 10. Cela signifie que, de la droite vers la gauche, chaque nombre indiqué compte 10

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire

TS214 - Compression/Décompression d une image binaire Filière Télécommunications, 2 ème année TS214 - Compression/Décompression d une image binaire De nombreux télécopieurs utilisent la recommandation T.4 Groupe 3 de l International Telecommunications Union

Plus en détail

ASR1 - Déroulement TD n 6

ASR1 - Déroulement TD n 6 ASR1 - Déroulement TD n 6 Semestre 1-2011-2012 Département Informatique IUT Bordeaux 1 17 octobre 2011 Redirections, Subversion, Résumé Table des matières 1 Codage 2 1.1 Rappels.........................................

Plus en détail

Représentation de l'information sur un ordinateur

Représentation de l'information sur un ordinateur Représentation de l'information sur un ordinateur Par K1wy, le 11 novembre 2010 Ce document a pour objectif d'expliquer les bases de la représentation d'informations en informatique. Ce papier traitera

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

Département Informatique L3 Mention Informatique Jean-Michel Richer Architecture des Ordinateurs jean-michel.richer@univ-angers.

Département Informatique L3 Mention Informatique Jean-Michel Richer Architecture des Ordinateurs jean-michel.richer@univ-angers. Département Informatique L3 Mention Informatique Jean-Michel Richer Architecture des Ordinateurs jean-michel.richer@univ-angers.fr 2015/2016 Travaux Dirigés 1 Représentation de l information En informatique,

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 PRÉSENTATION DE TSQL... 2 1.1 Historique... 2 1.2 Les différents types d instructions... 2 1.2.1 Langage de Définition des Données... 2 1.2.2 Langage de Manipulation des Données...

Plus en détail

Ce qui ne suffit pas pour les lettres de l'alphabet et les chiffres. L'utilisation de 2 caractères particuliers soit : Inversion lettres Inversion chi

Ce qui ne suffit pas pour les lettres de l'alphabet et les chiffres. L'utilisation de 2 caractères particuliers soit : Inversion lettres Inversion chi CODES ET LPHBETS Définition : le code est la loi de correspondance entre les informations à représenter et les configurations binaires associées. Chaque information correspondant généralement à une seule

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

1 Introduction au codage

1 Introduction au codage CélestineOscarDésiréAnatoleGastonEugène 1 Introduction au codage 1.1 Les ensembles L ensemble de tout les ensembles est Dieu lui-même. Kantor Ensemble des parties d un ensemble désigne l ensemble des sous-ensembles

Plus en détail

Représentation. Caractères. Evoluation du codage. Premier codage (Hollerith)

Représentation. Caractères. Evoluation du codage. Premier codage (Hollerith) Représentation Evolution des codages Unicode Caractères Représentation La représentation des caractèes est une convention associe à chaque caractère de l alphabet un nombre binaire arbitraire Il n y a

Plus en détail

CODAGE DES NOMBRES. I-Codage des entiers naturels. I) Codage des entiers naturels

CODAGE DES NOMBRES. I-Codage des entiers naturels. I) Codage des entiers naturels I) Codage des entiers naturels I) Codage des entiers naturels Ouvrir la calculatrice Windows dans le menu Programmes/accessoires/ Ouvrir la calculatrice Windows dans le menu Programmes/accessoires/ cliquer

Plus en détail