TMS CHEZ LES CARISTES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TMS CHEZ LES CARISTES"

Transcription

1 ENQUÊTE SSTRN TMS CHEZ LES CARISTES Equipe Santé Travail du centre de Bouguenais Dr Bouchet, médecin du travail Dr Boyer, médecin du travail Mme Le Corre, infirmière santé travail Mme Moulin, assistante de service de santé au travail M. Morant, intervenant en prévention des risques professionnels Mme Blon, Mme Blanloeil, Mme Picard, Mme Agullo, secrétaires 1

2 POURQUOI UNE ENQUÊTE CARISTE? 1. Nous avons noté un nombre important de TMS parmi les caristes de notre secteur. 2. Quelques inaptitudes ont été prononcées suite à des pathologies ostéo-articulaires qui nous semblaient en lien avec l activité de cariste. 21/10/2016 2

3 PROTOCOLE Une approche combinée épidémiologique et ergonomique Enquête par questionnaire sur 18 mois (de janvier 2014 à juin 2015)» 75 Caristes interrogés sur secteur géographique de l E.S.T de Bouguenais (22 entreprises),» lors des visites médicales ou entretiens infirmiers,» tous les caristes ayant au moins 50 % d activité cariste. Etudes ergonomiques en entreprise» 4 entreprises : entretiens avec la direction, les salariés, études de postes. 21/10/2016 3

4 QUESTIONNAIRE 21/10/2016 4

5 RÉSULTATS DE L ENQUÊTE PAR QUESTIONNAIRE 5

6 DONNÉES GÉNÉRALES 75 caristes 22 entreprises Hommes majoritaires : 73 hommes, 2 femmes Droitier : 84 % Taille et poids moyens = 1.77m et 77 kg ÂGE moyen = 41 ans ANCIENNETÉ dans l entreprise > 5 ans = 67% ANCIENNETÉ importante dans le métier (82 % > 5 ans) Autres tâches réalisées :» manutention 68%,» administratif 27%. 21/10/2016 6

7 3 TYPES D ENGINS UTILISÉS CACES 3 Chariot élévateur frontal 57 % CACES 1 Préparateur de commandes 22% CACES 5 Gerbeur mât rétractable, fourches latérales 21% 21/10/2016 7

8 CONDITIONS DE TRAVAIL Sol en bon état : 61 % Place pour circuler : 87 % Entrepôt chauffé : 15 % En intérieur 55 %, en extérieur 10%, les 2 : 35% Passage quai / camion : 49.3 % Pneu ou bande en bon état : 87% SIÈGE en bon état : 86 % SIÈGE RÉGLABLE AU POIDS : 84 %» Si oui 78 % des salariés le règlent au poids SIÈGE RÉGLABLE en INCLINAISON : 48%» Si oui 69.5 % des salariés le règlent en inclinaison PRIMES : 37%» une prime individuelle : 5.3%» une prime collective : 29.3%» prime collective et individuelle : 24 % 21/10/2016 8

9 2 QUESTIONS ISSUES DE NOTRE EXPÉRIENCE QU IL NOUS SEMBLAIT PERTINENT DE POSER 1. Se retourner souvent pour conduire 21/10/2016 9

10 2 QUESTIONS ISSUES DE NOTRE EXPÉRIENCE QU IL NOUS SEMBLAIT PERTINENT DE POSER 2. Gerbage 21/10/

11 RESSENTI AU TRAVAIL 21/10/

12 SYMPTÔMES 12

13 PATHOLOGIES Pathologies acquises lors du métier de cariste Hernie discale, sciatalgie 13

14 ANALYSES STATISTIQUES 14

15 MANIFESTATIONS LOMBAIRES LOMBALGIES - RISQUE RELATIF 15

16 LUMBAGO RISQUE RELATIF 16

17 HERNIE DISCALE LOMBAIRE / SCIATIQUE RISQUE RELATIF 17

18 DOULEURS DORSALES RISQUE RELATIF Pas d explication pour l augmentation du risque relatif de l item «inclinaison du siège». 18

19 CERVICALGIES RISQUE RELATIF 19

20 GERBAGE EN HAUTEUR Seul le gerbage en hauteur > 6 m est en lien avec les douleurs :» aux épaules ( RR=1,58),» aux mains et poignets (RR=1,32),» aux coudes (RR=1,24). 21/10/

21 ETUDES RÉALISÉES EN ENTREPRISE 21/10/

22 ENQUÊTE TMS CARISTE EN ENTREPRISE (GROSSISTE EN PRODUITS D HYGIENE) Mesures de vibrations Temps de chargement dans les camions : 40 Minutes par poste pour une quarantaine de palettes. Soit 10 palettes en 10 minutes 4 fois par jours. 21/10/

23 ENQUÊTE TMS CARISTE EN ENTREPRISE (GROSSISTE EN PRODUITS D HYGIENE) Mesures de vibrations 21/10/

24 ENQUÊTE TMS CARISTE EN ENTREPRISE (GROSSISTE EN PRODUITS D HYGIENE) Mesures de vibrations Type de données Niveau de vibrations Aeq mesuré Axe présentant le niveau le plus élevé de vibrations «Intervalles de crêtes» lors du chargement Préparation d'une commande 0.78 m/s² Y / Chargement 1.52m/s² Z De 3 à 8.89 m/s² La préparation et le filmage des commandes expose les salariés à un niveau vibratoire de 0.78 m/s², supérieur au seuil d'action fixé réglementairement à 0.5 m/s². Il suffirait de 3h17 d'exposition, pour atteindre la dose journalière à partir de laquelle des actions correctives sont à mettre en place. Le chargement expose les salariés à un niveau vibratoire de 1.52 m/s², nettement supérieur au seuil d'action fixé réglementairement à 0.5 m/s², ainsi qu'à la valeur limite d'exposition fixée à 1.15 m/s². Il suffirait de 52 minutes d'exposition, pour atteindre la dose journalière à partir de laquelle des actions correctives sont à mettre en place. En préparation les vibrations sont fortes dans les 3 axes, latéralement Y du fait du «ballottement du corps en latéral (nombreux changement brutal de direction ) et d'avant en arrière X ( freinage et accélérations). En Chargement : secousses verticale ++ Axe Z (chocs du chariot sans suspension avec la plaque de quai. 21/10/

25 Cariste en entreprise import-export - Stockage à réception et envoi de marchandises (textile et autre fret, sur palettes principalement). - On compte une dizaine de caristes / manutentionnaires. 25

26 ENGINS UTILISÉS Chariots élévateurs à dispositions : 4 chariots élévateurs de capacité 1,8 tonnes. 1 chariot élévateur : 2,5 tonnes. A gaz et avec fourches frontales. Les chariots sont tous équipés de pneus pleins, de signaux lumineux, de rétroviseurs à 180 et d'avertisseurs sonores. 21/10/

27 ACCÈS AUX CAMIONS Absence de quais niveleurs sur certains quais. Des plaques d'acier mobiles sont donc utilisés parfois pour permettre l'accès des chariots dans les remorques des camions. Ceci peut entraîner des vibrations (chocs) lors des passages successifs sur ponts mobiles ou quais niveleurs. 21/10/

28 SIÈGE Les sièges sont en bon état mais pas tout le temps réglés au poids, notamment lors de tâches ponctuelles. 21/10/

29 ÉTAT DU SOL Jonctions des plaques de béton et plaques non lisses. 21/10/

30 MANQUE DE PLACE POUR CIRCULER : LES STIGMATES Chocs avec barrière de sécurité État des véhicules Passage piéton utilisé : marquage effacé 21/10/

31 MARCHE ARRIÈRE Marche arrière très fréquente sur de longue distance (charge transportée masquant la visibilité) Pas de place pour faire demi tour Sortir du camion 21/10/

32 CONCLUSIONS 1. Risque cervical majeur dans ce métier Principalement en relation avec :» un manque de place pour circuler» le gerbage à grande hauteur (CACES 3 et 5) Remarques : Les pathologies cervicales ne sont pas reconnues en maladies professionnelles. Les pathologies cervicales provoquent des handicaps avec des conséquences importantes pour l aptitude et le maintien dans l emploi. 21/10/

33 CONCLUSIONS 2. Risque dorsolombaire (hors lumbago) :» existe chez les caristes indépendamment de la manutention manuelle,» favorisé par des postures en torsion pour se retourner,» favorisé par les le passage quai/camion,» plus fréquent en préparation de commande (CACES 1) Remarques : pour les autres CACES, importance d avoir : un siège en bon état, et de bien le régler au poids. 21/10/

34 CONCLUSIONS Ce travail nous a permis : d améliorer nos connaissances sur le métier de cariste et ses risques pour la santé, d adapter nos pratiques et conseils de prévention en direction des salariés et des entreprises, d améliorer notre approche de l aptitude médicale au poste de cariste. Perspective : Intégration de ces connaissances pour créer des outils de communication en direction des entreprises. 21/10/

35 Merci pour votre attention 35

VIBRATIONS MÉCANIQUES

VIBRATIONS MÉCANIQUES VIBRATIONS MÉCANIQUES transmises à l ensemble du corps Repérer le risque vibrations Limiter l exposition La conduite de machines mobiles, véhicules ou engins de chantier, de transport ou de manutention,

Plus en détail

FORMATION D AGENT D ENTREPÔT avec CACES R389 catégories 1, 3 & 5

FORMATION D AGENT D ENTREPÔT avec CACES R389 catégories 1, 3 & 5 FORMATION D AGENT D ENTREPÔT avec CACES R389 catégories 1, 3 & 5 PUBLIC CONCERNE Toute personne qui veut s orienter vers le secteur Professionnel de la LOGISTIQUE pour obtenir un emploi d agent d entreposage.

Plus en détail

LA CONDUITE SANS LES SECOUSSES Bien choisir votre siège!

LA CONDUITE SANS LES SECOUSSES Bien choisir votre siège! LA CONDUITE SANS LES SECOUSSES Bien choisir votre siège! LES MALADIES DUES AUX VIBRATIONS ET AUX SECOUSSES Elles concernent les conducteurs d'engins mobiles et de véhicules. Les vibrations gènent le travail

Plus en détail

CACES - R 389. Certificat d Aptitude à la Conduite En Sécurité. 1/43 CACES - R389.pps

CACES - R 389. Certificat d Aptitude à la Conduite En Sécurité. 1/43 CACES - R389.pps CACES - R 389 Certificat d Aptitude à la Conduite En Sécurité 1/43 CACES - R389.pps Préambule Les conducteurs de chariots automoteurs sont impliqués dans: 9000 accidents du travail avec arrêt, 500 accidents

Plus en détail

DOS QUESTIONS. Spécial Conducteurs d'engins. CACES R372m, R377m, R83m, R386, R389, R390, R463

DOS QUESTIONS. Spécial Conducteurs d'engins. CACES R372m, R377m, R83m, R386, R389, R390, R463 LA PROTECTION DE MON EN 20 DOS QUESTIONS Spécial Conducteurs d'engins CACES R372m, R377m, R83m, R386, R389, R390, R463 6 Quel est le réglage fondamental d'un siège à suspension, par rapport aux vibrations?

Plus en détail

plein le dos Vibrations

plein le dos Vibrations Vibrations plein le dos Conducteurs d engins mobiles Engins de chantier, de manutention et d entretien, véhicules de transports en commun et de marchandises Les conducteurs d engins mobiles sont exposés

Plus en détail

Description du poste Le chauffeur a en charge : la sécurité et la qualité du chargement de son véhicule effectué par un magasinier, la livraison des p

Description du poste Le chauffeur a en charge : la sécurité et la qualité du chargement de son véhicule effectué par un magasinier, la livraison des p FICHE EXPERTISE ET SYNTHESE 1 Métier CHAUFFEUR LIVREUR POIDS LOURDS Annexe A - Référentiel FNBM - Page : 1 Description du poste Le chauffeur a en charge : la sécurité et la qualité du chargement de son

Plus en détail

Les vibrations mécaniques Facteur de pénibilité

Les vibrations mécaniques Facteur de pénibilité Numéro : SI 2907 0008 Date : 29 juillet 2016 I Définition de la pénibilité Tout employeur a l'obligation de prévenir ou de limiter l'impact de la pénibilité au travail sur la santé de ses salariés. Il

Plus en détail

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques des métiers de la santé Infectieux ( AES,hygiène, soins ) Chimiques ( antiseptiques, cytotoxiques

Plus en détail

Mise à jour : février Service Médical Interentreprises de l Anjou Service Médical Interentreprises du Saumurois

Mise à jour : février Service Médical Interentreprises de l Anjou Service Médical Interentreprises du Saumurois Mise à jour : février 2010 Service Médical Interentreprises de l Anjou Service Médical Interentreprises du Saumurois Mouvement d oscillation rapide communiqué par l outil aux mains par les zones de préhension,

Plus en détail

Contraintes physiques / TMS

Contraintes physiques / TMS Contraintes physiques / TMS Port de charges lourdes, utilisation d'outils et d'engins transmettant des vibrations, travail accroupi ou les bras en l'air, travail répétitif... les compagnons du BTP sont

Plus en détail

Les vibrations. des engins des engins. Les vibrations. agricoles. Quels risques pour ma santé? santé - sécurité au travail > MACHINISME

Les vibrations. des engins des engins. Les vibrations. agricoles. Quels risques pour ma santé? santé - sécurité au travail > MACHINISME Les vibrations au volant au volant des engins des engins agricoles agricoles santé - sécurité au travail > MACHINISME Les vibrations Quels risques pour ma santé? ibrations Pourquoi les vibrations ont nuisibles

Plus en détail

Chariots automoteurs de manutention. Comment éviter le renversement

Chariots automoteurs de manutention. Comment éviter le renversement Chariots automoteurs de manutention Comment éviter le renversement La réalité du risque Chaque année, on dénombre en moyenne 8300 accidents avec arrêt de travail 580 avec séquelles 10 salariés tués Dans

Plus en détail

Prévention des risques liés aux manutentions manuelles dans les entrepôts logistiques

Prévention des risques liés aux manutentions manuelles dans les entrepôts logistiques Prévention des risques liés aux manutentions manuelles dans les entrepôts logistiques Ronan Pouzoullic Ingénieur Conseil - CRAMIF Thierry Daux Directeur Gestion des Risques Opérationnel - ID LOGISTICS

Plus en détail

CACES R389 cat. 1, et/ou 3 et/ou 5

CACES R389 cat. 1, et/ou 3 et/ou 5 Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 22/8/21. Fiche formation CACES R389 cat. 1, et/ou 3 et/ou 5 - N : 1322 - Mise à jour : 28/7/21 CACES R389 cat. 1, et/ou 3 et/ou 5 Lycée

Plus en détail

RISQUES ET USURE PROFESSIONNELS, LA SANTE DES AIDES A DOMICILE EN QUESTION

RISQUES ET USURE PROFESSIONNELS, LA SANTE DES AIDES A DOMICILE EN QUESTION RISQUES ET USURE PROFESSIONNELS, LA SANTE DES AIDES A DOMICILE EN QUESTION Conférence-débat organisée par Anjou Domicile Angers, 9 juin 2010 Paul GISSINGER Ingénieur-conseil Sommaire: Présentation de la

Plus en détail

Que fait la MSA? Au niveau national

Que fait la MSA? Au niveau national Que fait la MSA? Au niveau national Actions d Information et de sensibilisation -Documents Que fait la MSA? Au niveau national Actions d Information et de sensibilisation -Documents -Banc de simulation

Plus en détail

Les pathologies ostéo articulaires en cause dans les inaptitudes médicales dans le secteur BTP en Nord Pas-de-Calais

Les pathologies ostéo articulaires en cause dans les inaptitudes médicales dans le secteur BTP en Nord Pas-de-Calais Les pathologies ostéo articulaires en cause dans les inaptitudes médicales dans le secteur BTP en Nord Pas-de-Calais Dr Véronique BUEWAERT, médecin du travail, Pôle Santé Travail Lille, coordonnateur du

Plus en détail

Les métiers de l aide à la personne

Les métiers de l aide à la personne SMSTO - 29 et 30 avril 2010 Les métiers de l aide à la personne Statistiques, modes d intervention, retours d expérience sur les aides à domicile LES CHIFFRES DU SECTEUR SMSTO, Les métiers de l aide à

Plus en détail

Restitution. Entreprise Keolis-TIM

Restitution. Entreprise Keolis-TIM Restitution Entreprise Keolis-TIM Benoît BRIGNOU, Pôle Prévention des Risques Professionnels Maria LAUGIER, Coordinatrice du Pôle Prévention des Risques Professionnels Docteur CABIOCH, Médecin du Travail

Plus en détail

Cellule Maintien dans l Emploi du SSTRN : Accompagnement pluridisciplinaire

Cellule Maintien dans l Emploi du SSTRN : Accompagnement pluridisciplinaire Cellule Maintien dans l Emploi du SSTRN : Accompagnement pluridisciplinaire Journées de Printemps SMSTO 3 avril 2015 1 Sommaire Introduction Organisation et fonctionnement Quelques chiffres Situation concrète

Plus en détail

Étude de cas : Unilever Capacité optimale et efficacité des opérations dans le centre de distribution d Unilever au Brésil

Étude de cas : Unilever Capacité optimale et efficacité des opérations dans le centre de distribution d Unilever au Brésil Étude de cas : Unilever Capacité optimale et efficacité des opérations dans le centre de distribution d Unilever au Brésil Pays : Brésil Mecalux a équipé l entrepôt d Unilever au Brésil avec des rayonnages

Plus en détail

Exposition des salariés aux vibrations

Exposition des salariés aux vibrations Exposition des salariés aux vibrations www.visionzero.lu Direction de la Santé - Division de la Santé au Travail SOMMAIRE [ p. 4 ] Introduction [ p. 5 - p. 6 ] Qu est-ce qu une vibration? Description Indices

Plus en détail

Gestes et postures. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric Master Tech

Gestes et postures. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric Master Tech Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Schneider Electric Master Tech 70 Rue de la Grange Batie Centr alp 38430 MOIRANS Tel. 33 (0)4 76 57 72 72 Gestes et postures www.schneider-electric.com

Plus en détail

QUESTIONNAIRE EMPLOYEUR

QUESTIONNAIRE EMPLOYEUR QUESTIONNAIRE EMPLOYEUR Pour les affections chroniques du rachis lombaire provoquées par la manutention manuelle de charges lourdes A retourner à la CPAM dans les 15 jours, à défaut, seule la déclaration

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DE PREPARATEUR(TRICE) DE COMMANDES EN ENTREPÔT + CACES 3 5, et formation 3+ 5+(AIDM06)

TITRE PROFESSIONNEL DE PREPARATEUR(TRICE) DE COMMANDES EN ENTREPÔT + CACES 3 5, et formation 3+ 5+(AIDM06) TITRE PROFESSIONNEL DE PREPARATEUR(TRICE) DE COMMANDES EN ENTREPÔT + CACES 3 5, et formation 3+ 5+(AIDM06) PUBLIC & PREREQUIS Tout public Aptitude médicale à la conduite de chariots (médecine du travail)

Plus en détail

Une approche collective du vécu du travail et de la santé des salariés du BTP à travers

Une approche collective du vécu du travail et de la santé des salariés du BTP à travers Une approche collective du vécu du travail et de la santé des salariés du BTP à travers L observatoire EVREST Évolutions et Relations en Santé au Travail G. ARASZKIEWIRZ (1), L.FAUQUEMBERGUE(1), A.LEROYER(2)

Plus en détail

Les aides techniques à votre service

Les aides techniques à votre service Les aides techniques à votre service Vous bénéficiez d une aide ou de soins à domicile Vous intervenez à domicile auprès de personnes en perte d autonomie www.carsat-lr.fr Facilitons ensemble les gestes

Plus en détail

VIBRATIONS, MAL DE DOS

VIBRATIONS, MAL DE DOS VIBRATIONS, MAL DE DOS Effets, réglementation, moyens de prévention Philippe CROS Fabrice NORGEUX Centre Interrégional de Mesures Physiques Vibrations transmises à l ensemble du corps Contexte, enjeux

Plus en détail

- Conducteurs débutants - DESCRIPTIF DES ENGINS ET CONTRAINTES MATERIELLES LIEES AU DEROULEMENT DES TESTS CACES

- Conducteurs débutants - DESCRIPTIF DES ENGINS ET CONTRAINTES MATERIELLES LIEES AU DEROULEMENT DES TESTS CACES Initiation CACES R372m CNAMTS Petits Engins de chantier (Cat. 1), Pelles Hydrauliques > 6T. (Cat. 2), Chargeuses s/ pneus > 4,5T. (Cat. 4) et Chariots de Chantier à bras télescopique (Cat. 9) - Conducteurs

Plus en détail

Questionnaire salarié

Questionnaire salarié Qualité de l'enquêteur : Médecin du travail Infirmière Code postal du siège social de l'entreprise : Le salarié appartient-il à une entreprise de moins de 10 salariés? Attention: cette enquête ne concerne

Plus en détail

Statistiques de sinistralité dans le transport

Statistiques de sinistralité dans le transport Statistiques de sinistralité dans le transport JRT Synergie - 17/03/2016 Activités marchandises Champ des activités de l étude de sinistralité NAF rév. 2 Intitulé de poste 49.41B Transports routiers de

Plus en détail

CONDUCTEUR DE CHARIOT AUTOMOTEUR A CONDUCTEUR PORTE Catégories 1 à 6 TEC/FCE/D2 Rév B mise à jour le 01/06/2012

CONDUCTEUR DE CHARIOT AUTOMOTEUR A CONDUCTEUR PORTE Catégories 1 à 6 TEC/FCE/D2 Rév B mise à jour le 01/06/2012 CONDUCTEUR DE CHARIOT AUTOMOTEUR A CONDUCTEUR PORTE Catégories 1 à 6 TEC/FCE/D2 Rév B mise à jour le 01/06/2012 PUBLIC Personne amenée à conduire un chariot élévateur PREREQUIS Toute personne reconnue

Plus en détail

CAP VENDEUR-MAGASINIER EN PIECES DE RECHANGE ET EQUIPEMENTS AUTOMOBILES EP1 PRATIQUES DE LA VENTE ET DE LA PREPARATION DE COMMANDES

CAP VENDEUR-MAGASINIER EN PIECES DE RECHANGE ET EQUIPEMENTS AUTOMOBILES EP1 PRATIQUES DE LA VENTE ET DE LA PREPARATION DE COMMANDES Page 1 sur 7 NOTICE D INFORMATION CAP VENDEUR-MAGASINIER EN PIECES DE RECHANGE ET EQUIPEMENTS AUTOMOBILES EP1 PRATIQUES DE LA VENTE ET DE LA PREPARATION DE COMMANDES SESSION 2010 FINALITES DE L EPREUVE

Plus en détail

CAP Agent d entreposage et de messagerie RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

CAP Agent d entreposage et de messagerie RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I COMPÉTENCES (SAVOIR-FAIRE) 17 I - COMPÉTENCES (SAVOIR-FAIRE) C 0. Conduire en sécurité un chariot automoteur de manutention à conducteur porté C.0.1 Choisir le matériel

Plus en détail

Test CACES cariste R389

Test CACES cariste R389 Test CACES cariste R389 Référence : SSI.154 Durée conseillée : 1 jour Tarif en inter-entreprise : nous contacter Tarif en intra-entreprise : 790 HT/ jour / groupe http://www.cnfce.com/formation-test-caces-cariste-r389

Plus en détail

Séquence pédagogique intégrant l ES&ST

Séquence pédagogique intégrant l ES&ST Séquence pédagogique intégrant l ES&ST Choix de la classe: Seconde Bac Pro ( 2ans) Logistique et Transport. Matière enseignée: La conduite en sécurité de transpalettes à conducteur porté et préparateurs

Plus en détail

Bilan d'exposition vibratoire d'un conducteur de chariot automoteur: Biais métrologique.

Bilan d'exposition vibratoire d'un conducteur de chariot automoteur: Biais métrologique. Bilan d'exposition vibratoire d'un conducteur de chariot automoteur: Biais métrologique. Thierry BECKER 1. CARSAT Nord-Picardie, Gestion des Risques Professionnels, Centre de Mesures Physiques, France,

Plus en détail

Restriction d aptitude et maintien dans l emploi. 15 septembre 2015

Restriction d aptitude et maintien dans l emploi. 15 septembre 2015 Restriction d aptitude et maintien dans l emploi 15 septembre 2015 Restriction d aptitude de la médecine Programme Rappel réglementaire préventive Rôle du médecin de prévention (différence généraliste

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION Sommaire Présentation 4 La colonne vertébrale, solidité et souplesse 6 Le disque intervertébral, un fantastique amortisseur 8 Un seul dos, plusieurs maux 10 Utiliser

Plus en détail

LE PROGRAMME DE SURVEILLANCE DES MALADIES À CARACTÈRE PROFESSIONNEL

LE PROGRAMME DE SURVEILLANCE DES MALADIES À CARACTÈRE PROFESSIONNEL LE PROGRAMME DE SURVEILLANCE DES MALADIES À CARACTÈRE PROFESSIONNEL S Rivière (Santé publique France), C Martinaud (Direccte Languedoc- Roussillon Midi-Pyrénées) VEILLE SANITAIRE UNE MISSION CONFIÉE À

Plus en détail

Forum CHSCT du 23 octobre 2012 Atelier TMS. Les Troubles MusculoSquelettiques

Forum CHSCT du 23 octobre 2012 Atelier TMS. Les Troubles MusculoSquelettiques Les Troubles MusculoSquelettiques 2 Sommaire I- Les TMS, leurs conséquences II- Le rôle des CHSCT dans la prévention des TMS I- Les TMS, leurs conséquences Qu est-ce que les TMS? 3 Nb 0,1% Ils concernent

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES www.msa59-62.fr TMS : définitions Les TMS regroupent un grand nombre de symptômes affectant les muscles, les tendons et les nerfs au niveau des articulations des membres

Plus en détail

EVOLUTION DES DECLARATIONS DE MALADIE PROFESSIONNELLE TABLEAUX 97 ET 98 DE 2000 A 2004 EN REGION PACA

EVOLUTION DES DECLARATIONS DE MALADIE PROFESSIONNELLE TABLEAUX 97 ET 98 DE 2000 A 2004 EN REGION PACA 2ème Journée méditerranéenne Troubles Musculo Squelettiques du rachis liés au travail EVOLUTION DES DECLARATIONS DE MALADIE PROFESSIONNELLE TABLEAUX 97 ET 98 DE 2000 A 2004 EN REGION PACA Gwenaëlle IARMARCOVAI*,

Plus en détail

LES TMS Les troubles musculosquelettiques. MSA d Armorique et Portes de Bretagne

LES TMS Les troubles musculosquelettiques. MSA d Armorique et Portes de Bretagne LES TMS Les troubles musculosquelettiques MSA d Armorique et Portes de Bretagne Définition = troubles de l'appareil locomoteur pour lesquels l activité professionnelle peut jouer un rôle dans la genèse,

Plus en détail

Loueur de Géoguidage

Loueur de Géoguidage Loueur de Géoguidage Sans infrastructure complémentaire 1 Dans la plupart des entrepôts ou des usines, le transport des produits est effectué par des caristes, à l aide de transpalettes électriques ou

Plus en détail

CUISINE Poste de plonge

CUISINE Poste de plonge CUISINE Poste de plonge Version 1 Créée le 14/09/2011 Mise à jour : 23/04/12 GENERALITES Activité observée : Deux agents sont chargés d assurer le nettoyage de la vaisselle et des couverts utilisés lors

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES MALADIES À CARACTÈRE PROFESSIONNEL : UN PROGRAMME MULTIRÉGIONAL 7 JUIN 2016, J. CHATELOT

LA SURVEILLANCE DES MALADIES À CARACTÈRE PROFESSIONNEL : UN PROGRAMME MULTIRÉGIONAL 7 JUIN 2016, J. CHATELOT LA SURVEILLANCE DES MALADIES À CARACTÈRE PROFESSIONNEL : UN PROGRAMME MULTIRÉGIONAL 7 JUIN 2016, J. CHATELOT CONTEXTE MALADIE PROFESSIONNELLE Une maladie est dite professionnelle si elle est la conséquence

Plus en détail

ETUDIANTS INFIRMIERS 1 ère ANNEE Elisabeth S.cadre de santé kinésithérapeute

ETUDIANTS INFIRMIERS 1 ère ANNEE Elisabeth S.cadre de santé kinésithérapeute ETUDIANTS INFIRMIERS 1 ère ANNEE Elisabeth S.cadre de santé kinésithérapeute PREVENTION DES RISQUES LIES A LA MANUTENTION Toute activité peut comporter des risques. Cela ne conduit pas obligatoirement

Plus en détail

ETUDE DE LA PRÉVALENCE DES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES ET DU VÉCU AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 20 SALARIÉS DU BÂTIMENT.

ETUDE DE LA PRÉVALENCE DES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES ET DU VÉCU AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 20 SALARIÉS DU BÂTIMENT. CONGRES DU BTP THEME : Les études métiers ou équivalents, permettant de faire le lien entre épaule et/ou rachis pathologiques, facteurs de pénibilité au travail et mesures prises pour maintenir les salariés

Plus en détail

Formations domaine de soins

Formations domaine de soins Formations domaine de soins 15 Pays UE Quelques chiffres 25 % des salariès se plaignent de maux de dos (Enquête Fondation européenne) 6 à 10 % des lombalgiques avec IT sup. à 6 mois 75 % du total des coûts

Plus en détail

SOMMAIRE P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10 P11 P12 P13 P14 P15 P16 P17 P18 P19

SOMMAIRE P3 P4 P5 P6 P7 P8 P9 P10 P11 P12 P13 P14 P15 P16 P17 P18 P19 SOMMAIRE CTRMP CTRMTV CTRIV PERMIS BE PERMIS C PERMIS CE PERMIS C1 PERMIS D PERMIS DE CACES R372m CACES R386 CACES R389 CACES R390 FIMO MARCHANDISES FIMO VOYAGEURS FCO MARCHANDISES FCO VOYAGEURS P3 P4

Plus en détail

focus Développer la polyvalence Produits de grande consommation Entrepôts logistiques Samada en chiffres

focus Développer la polyvalence Produits de grande consommation Entrepôts logistiques Samada en chiffres focus Entrepôts logistiques Les articles suivants prolongent ceux parus dans notre édition d octobre. Ils présentent des actions de prévention engagées sur des sites logistiques d Ile-de-France pour mieux

Plus en détail

Les conseils de prévention de votre service de Santé au Travail TRAVAIL SUR ECRAN. Comment bien s installer?

Les conseils de prévention de votre service de Santé au Travail TRAVAIL SUR ECRAN. Comment bien s installer? Les conseils de prévention de votre service de Santé au Travail TRAVAIL SUR ECRAN Comment bien s installer? Guide d information destiné aux salariés et employeurs Le travail sur écran est un environnement

Plus en détail

PREVENIR LA PENIBILITE : VIBRATIONS

PREVENIR LA PENIBILITE : VIBRATIONS N 62 - SOCIAL n 27 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mars 2012 ISSN 1769-4000 PREVENIR LA PENIBILITE : VIBRATIONS - ACCORD COLLECTIF NATIONAL RELATIF DU 20 DECEMBRE 2011 (Fiche 4) L essentiel

Plus en détail

Renouvellement CACES 1, 3 et 5

Renouvellement CACES 1, 3 et 5 Renouvellement CACES 1, 3 et 5 Ref : 37819 21h Présentiel Objectif opérationnel Renouveler son Certificat d Aptitude à la Conduite en Sécurité de niveaux 1, 3 et 5. Cette formation doit permettre au stagiaire

Plus en détail

LES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 1999

LES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 1999 1 LES MALADIES PROFESSIONNELLES BILAN 1999 Les déclarations de maladie professionnelle parviennent à l Inspection Médicale régionale via les directions départementales du travail. Elles comprennent une

Plus en détail

Séminaire de AVSST. Chariots de manutention Plate forme élévatrices de travail. Bussigny, le 7 juin JMG Conseils Sécurité Formation

Séminaire de AVSST. Chariots de manutention Plate forme élévatrices de travail. Bussigny, le 7 juin JMG Conseils Sécurité Formation Séminaire de AVSST Chariots de manutention Plate forme élévatrices de travail Bussigny, le 7 juin 2016 JMG Conseils Sécurité Formation Tél 079/746.49.24 Rte de Chésalles 28 1723 Marly www.jmgsecu.ch jean

Plus en détail

Février 2014 Pénibilité : activités physiques >PREVENTION DE LA PENIBILITE INTÉGRATION DANS LE DOCUMENT UNIQUE

Février 2014 Pénibilité : activités physiques >PREVENTION DE LA PENIBILITE INTÉGRATION DANS LE DOCUMENT UNIQUE >PREVENTION DE LA PENIBILITE INTÉGRATION DANS LE DOCUMENT UNIQUE 1 > 5 principes fondamentaux Principe d engagement : le chef d entreprise marque sa volonté de réaliser une ERP et/ou un diagnostic pénibilité,

Plus en détail

La prévention et la prise en compte de la pénibilité dans la fonction publique. Réunion du 18 décembre 2013

La prévention et la prise en compte de la pénibilité dans la fonction publique. Réunion du 18 décembre 2013 La prévention et la prise en compte de la pénibilité dans la fonction publique Réunion du 18 décembre 2013 Déroulement de la séance 1 2 Présentation de l étude relative à l exposition aux risques professionnels

Plus en détail

Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds. Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015

Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds. Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015 Manutention manuelle dans les ateliers de réparation pour véhicules lourds Sabina Samperi, ergonome Via Prévention 2015 Déroulement de la présentation La manutention manuelle est-elle une cause de blessure?

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. PRÉSENTATION DU DIPLÔME APPELLATION DU DIPLÔME : Certificat d Aptitude Professionnelle Opérateur/Opératrice Logistique CHAMP D ACTIVITÉ : Définition du métier

Plus en détail

Prévention des TMS : une action partenariale auprès des TPE des métiers de la coiffure

Prévention des TMS : une action partenariale auprès des TPE des métiers de la coiffure STRATEGIE GLOBALE D INTERVENTION EN DIRECTION DES TPE Prévention des TMS : une action partenariale auprès des TPE des métiers de la coiffure DIRECCTE d Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Rédacteur : Stéphane

Plus en détail

Conduite en sécurité de chariots élévateurs CACES suivant le référentiel de connaissances de la CNAM R389

Conduite en sécurité de chariots élévateurs CACES suivant le référentiel de connaissances de la CNAM R389 R389 CHARIOTS ELEVATEURS INITIAL DEBUTANTS/EPERIMENTES ou RECYCLAGE TOUTES CATEGORIES Conduite en sécurité de chariots élévateurs CACES suivant le référentiel de connaissances de la CNAM R389 Certifié

Plus en détail

BEP LOGISTIQUE ET TRANSPORT Session 2018

BEP LOGISTIQUE ET TRANSPORT Session 2018 BEP LOGISTIQUE ET TRANSPORT Session 2018 L épreuve EP1 «Activités de logistique et de transport»: Cette épreuve vise à apprécier l aptitude du candidat à mobiliser les compétences et comportements professionnels

Plus en détail

Prévention de l inaptitude et amélioration des conditions de travail

Prévention de l inaptitude et amélioration des conditions de travail CGT 9 octobre 2015 Philippe TROUVET CARSAT Auvergne Prévention de l inaptitude et amélioration des conditions de travail Enjeux Un arrêt de travail ou une inaptitude prévisible au poste de travail ont

Plus en détail

Activité santé travail/ décembre 2005

Activité santé travail/ décembre 2005 Activité santé / décembre 2005 Inventaire des activités possibles des membres d une équipe médicalisée. Tableau exhaustif. Catégorisation : ++ c est le métier +(+) c est une pratique du métier, mais qui

Plus en détail

Tâches effectuées Son travail consiste à : - Aider le transporteur à se positionner au plus près du quai de déchargement; - Accueillir le chauffeur et

Tâches effectuées Son travail consiste à : - Aider le transporteur à se positionner au plus près du quai de déchargement; - Accueillir le chauffeur et FICHE EXPERTISE ET SYNTHESE 1 Réception - Déchargement PETITE STRUCTURE Fiche de poste Il est en charge de réceptionner les produits ou colis du camion fournisseur lors de leur arrivée au point de distribution.

Plus en détail

Nom et Prénom du candidat

Nom et Prénom du candidat Nom de l'établissement de formation : Adresse : Code postal et Ville : Téléphone : BEP Logistique et Transport Nom et Prénom du candidat SESSION 2017 Groupe de Travail et de Production - Académie de Nancy-Metz

Plus en détail

Matinée de la prévention des TMS, 8 mars 2016 PETITJEAN

Matinée de la prévention des TMS, 8 mars 2016 PETITJEAN Matinée de la prévention des TMS, 8 mars 2016 «PETITJEAN»est un fabricant demats en acier galvanisé, peint ou aluminium, appartenant au groupe AL BABTAIN Son effectif est de 291 salariés. Présentation

Plus en détail

DOSSIER CANDIDAT POUR LA FORMATION CACES CARISTE R389

DOSSIER CANDIDAT POUR LA FORMATION CACES CARISTE R389 DOSSIER CANDIDAT POUR LA FORMATION CACES CARISTE R389 Produit par Xavier BERTIN - dossier cariste 2016 v1 1 http://www.bxconseils.com Version 2016 LE TYPE DE PLAQUE SECURITE TEST N 1 THEME 9 : «Interpréter

Plus en détail

LES QUAIS DE CHARGEMENT

LES QUAIS DE CHARGEMENT prévention texte tête n 23 taille 16 Réglementation LES QUAIS DE CHARGEMENT Une opération de chargement et déchargement concerne toute activité concourant à la mise en place sur ou dans un engin de transport

Plus en détail

PERSPECTIVES D EVOLUTION DE LA SANTE EN SERVICE AU SDIS 06

PERSPECTIVES D EVOLUTION DE LA SANTE EN SERVICE AU SDIS 06 PERSPECTIVES D EVOLUTION DE LA SANTE EN SERVICE AU SDIS 06 Infirmier Pierrick VIDAL Mission santé en service de l arrondissement de Nice SDIS 06 1333 SPP, 2801 SPV et 477 PATS 7400 visites médicales par

Plus en détail

CHARIOT AUTOMOTEUR A CONDUCTEUR PORTE

CHARIOT AUTOMOTEUR A CONDUCTEUR PORTE Logo de l organisme de Formation Intitulé CACES R389 CHARIOT AUTOMOTEUR A CONDUCTEUR PORTE Public Personnel de l entreprise reconnu apte physiquement par le médecin du Travail et susceptible d être affecté

Plus en détail

Contexte : de l étude à l action

Contexte : de l étude à l action Dossier de Presse Contact : Muriel Hoyaux Tél. 01 44 43 99 01 Fax 01 47 20 53 53 la santé à tous les rayons Contexte : de l étude à l action La profession du commerce et de la distribution à prédominance

Plus en détail

Réunion des animateurs sécurité

Réunion des animateurs sécurité Réunion des animateurs sécurité de Charente Maritime PROGRAMME Accueil des participants Présentation de l entreprise WESPER Actualité de la prévention (documentation ) Les Troubles Musculo Squelettiques

Plus en détail

AGENT DE CONDITIONNEMENT H/F

AGENT DE CONDITIONNEMENT H/F AGENT DE CONDITIONNEMENT H/F Stand : 2 Poste proposé : Agent de Conditionnement Nombre de postes : 3 Travail dans une usine agro alimentaire de poissions pas d expériences exigées Véhicule ou Scooter Lieu

Plus en détail

TMS Pénibilité au travail CHAUSSY Mélina

TMS Pénibilité au travail CHAUSSY Mélina TMS Pénibilité au travail CHAUSSY Mélina Version1 juin 2016 SOMMAIRE Introduction I-TMS a) Le contexte b) Les acteurs c) La méthodologie d) Les résultats e) Le Plan d actions II- La pénibilité au travail

Plus en détail

ZA du Coudrais ROMAGNÉ. ZA Carrefour des Biards ISIGNY LE BUAT

ZA du Coudrais ROMAGNÉ. ZA Carrefour des Biards ISIGNY LE BUAT ZA Carrefour des Biards 50540 ISIGNY LE BUAT 02 33 60 67 81 contact.isigny@formationboulay.fr ZA du Coudrais 35133 ROMAGNÉ 02 99 97 01 89 contact.romagne@formationboulay.fr Permis FIMO / FCO / Passerelle

Plus en détail

ANNEXE D CONDUITE PRÉVENTIVE DES CHARIOTS ÉLÉVATEURS PAR LE CENTRE DE FORMATION EN TRANSPORT DE CHARLESBOURG

ANNEXE D CONDUITE PRÉVENTIVE DES CHARIOTS ÉLÉVATEURS PAR LE CENTRE DE FORMATION EN TRANSPORT DE CHARLESBOURG RAPPORT D'ENQUÊTE Dossier d'intervention DPI4027710 Numéro du rapport RAP0209287 ANNEXE D CONDUITE PRÉVENTIVE DES CHARIOTS ÉLÉVATEURS PAR LE CENTRE DE FORMATION EN TRANSPORT DE CHARLESBOURG Usinage Beauport

Plus en détail

Diagnostic de pénibilité au travail

Diagnostic de pénibilité au travail Diagnostic de pénibilité au travail Application des Décrets n 2014-1158 et 2014-1160 du 9 octobre 2014 Ce document a été réalisé à titre indicatif dans le but d aider le chef d entreprise à rédiger le

Plus en détail

Un gerbeur polyvalent conforme à vos besoins...

Un gerbeur polyvalent conforme à vos besoins... Un gerbeur polyvalent conforme à vos besoins... Gerbeur accompagnant PSP Assistance 24 h /24 h, 7 j / 7 j Réseau international 2 modèles PSP Votre gerbeur UniCarriers parce que les vraies révolutions partent

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION EN SANTE AU TRAVAIL DES INFIRMIERES DIPLOMEES D ETAT ANNEE 2017

PROGRAMME DE FORMATION EN SANTE AU TRAVAIL DES INFIRMIERES DIPLOMEES D ETAT ANNEE 2017 PROGRAMME DE FORMATION EN SANTE AU TRAVAIL DES INFIRMIERES DIPLOMEES D ETAT ANNEE 2017 1. PREAMBULE Les IDEST sont nommément mentionnées comme composante de l équipe pluridisciplinaire en santé au travail.

Plus en détail

EXPOSITION AUX VIBRATIONS EMISES PAR LES EQUIPEMENTS MECANIQUES DANS LE BTP

EXPOSITION AUX VIBRATIONS EMISES PAR LES EQUIPEMENTS MECANIQUES DANS LE BTP EXPOSITION AUX VIBRATIONS EMISES PAR LES EQUIPEMENTS MECANIQUES DANS LE BTP Evaluer les risques pour mieux les prévenir Améliorer les conditions de travail Un des facteurs des «contraintes physiques marquées»

Plus en détail

Enquête épidémiologique sur les CLM-CLD et MP du Personnel Hospitalier. 17 établissements participants. Année 2006

Enquête épidémiologique sur les CLM-CLD et MP du Personnel Hospitalier. 17 établissements participants. Année 2006 Enquête épidémiologique sur les CLM-CLD et MP du Personnel Hospitalier 17 établissements participants Année 2006 Dr Sophie LAFOSSAS-LEYNAUD Médecin du travail OBJECTIFS Observer l évolution des CLM-CLD

Plus en détail

Les risques professionnels dans la coiffure - résumé 4. Les coiffeurs, un effectif salarié stable et plus jeune qu en moyenne 5

Les risques professionnels dans la coiffure - résumé 4. Les coiffeurs, un effectif salarié stable et plus jeune qu en moyenne 5 Sommaire Les risques professionnels dans la coiffure - résumé 4 Les coiffeurs, un effectif salarié stable et plus jeune qu en moyenne 5 Des accidents du travail peu nombreux 6 Des maladies professionnelles

Plus en détail

HOSPICES CIVILS DE LYON SIEGE ADMINISTRATIF

HOSPICES CIVILS DE LYON SIEGE ADMINISTRATIF Nom patronymique : M Transmis à la Commission de réforme le (cette page doit impérativement être remplie par l'employeur afin de permettre au médecin de disposer de l'ensemble des informations nécessaires

Plus en détail

Véronique BACLE Responsable pôle infirmier SSTRN - Lille Docteur C. BUISSET Pôle Santé Travail Métropole Nord Lille. METRANEP 23 Octobre 2012 Paris

Véronique BACLE Responsable pôle infirmier SSTRN - Lille Docteur C. BUISSET Pôle Santé Travail Métropole Nord Lille. METRANEP 23 Octobre 2012 Paris Santé au travail : une nécessaire coopération médecin infirmier Véronique BACLE Responsable pôle infirmier SSTRN - Lille Docteur C. BUISSET Pôle Santé Travail Métropole Nord Lille METRANEP 23 Octobre 2012

Plus en détail

Evaluation des Risques Professionnels. «Coiffeur»

Evaluation des Risques Professionnels. «Coiffeur» Evaluation des Risques Professionnels «Coiffeur» Aide à l élaboration du Document Unique Le 25 janvier 2010 Docteurs BATAILLE-DAVID, EXERTIER & VEYRAT Monsieur DUBOIS Technicien HSE ANNECY SANTE AU TRAVAIL

Plus en détail

Outil d aide à l évaluation de l aptitude à la conduite en sécurité

Outil d aide à l évaluation de l aptitude à la conduite en sécurité vous guider Outil d aide à l évaluation de l aptitude à la conduite en sécurité Connaître les aptitudes à la conduite en sécurité des automoteurs agricoles Nom du stagiaire :... Classe :... Établissement

Plus en détail

Regard sur les Inaptitudes 2013 Observatoire des Inaptitudes Picardie Atlas Santé Travail Dr G. ARASZKIEWIRZ Réunion GEMSTO 13 Janvier 2015

Regard sur les Inaptitudes 2013 Observatoire des Inaptitudes Picardie Atlas Santé Travail Dr G. ARASZKIEWIRZ Réunion GEMSTO 13 Janvier 2015 Regard sur les Inaptitudes 2013 Observatoire des Inaptitudes Picardie Atlas Santé Travail 2014 Dr G. ARASZKIEWIRZ Réunion GEMSTO 13 Janvier 2015 Picardie Santé Travail 9 SSTI en Picardie Picardie Santé

Plus en détail

PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) Retour d expérience de la ville de Landerneau. 15 novembre 2016

PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) Retour d expérience de la ville de Landerneau. 15 novembre 2016 PREVENTION DES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES (TMS) Retour d expérience de la ville de Landerneau 15 novembre 2016 Sommaire :. Pourquoi cette démarche?. Quelles ressources?. Quelle méthodologie, quel déroulement?.

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET CENTRE DE GESTION DU RHÔNE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 e CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SESSION 2012 EPREUVE DE RESOLUTION D UN CAS PRATIQUE Durée : 2 heures Coefficient

Plus en détail

Partenaires du projet

Partenaires du projet Partenaires du projet SST du Maine et Loire, ARACT, CRAM, DDTEFP - DRTEFP, MSA 49, CONSULTANTS. Entreprises concernées Agro alimentaire : 3, Métallurgie : 1, Fabrique de cuisines : 1, Cosmétiques : 1.

Plus en détail

La Formation représente pour l entreprise :

La Formation représente pour l entreprise : .F.I.E. Consulting sofiec.fr@gmail.com.f.i.e.e.c Maroc sofiee.consulting@gmail.com La Formation représente pour l entreprise : La réduction des risques et des coûts humains et matériels L accentuation

Plus en détail

Animation du réseau départemental des agents de prévention

Animation du réseau départemental des agents de prévention Animation du réseau départemental des agents de prévention Réseau agents de prévention Troubles Musculo-Squelettiques TMS Catherine Cornin-chevalier 2015 Définition Réglementation Facteurs de risque Prévention

Plus en détail

Réduction des poly-expositions

Réduction des poly-expositions AXES DE PREVENTION Réduction des poly-expositions MÉCANICIENS Le bruit Les ACD et plus précisément l exposition aux gaz d échappement ACTIONS À PROMOUVOIR : LE BRUIT Réduction du bruit par mise en place

Plus en détail

La plus grande visibilité Haute technologie AC Facilité de manœuvre Le plus grand confort

La plus grande visibilité Haute technologie AC Facilité de manœuvre Le plus grand confort La plus grande visibilité Haute technologie AC Facilité de manœuvre Le plus grand confort en un mot: Ergonomie Options: - Poussoir de sélection de la direction de marche appliqué au siège en sus de celui

Plus en détail

Assistants de Prévention décembre 2013

Assistants de Prévention décembre 2013 Assistants de Prévention décembre 2013 15 domaines de Prévention des risques Sécurité incendie Electricité Gestes et postures Equipements de protection individuelle (EPI) Matières dangereuses Radioprotection

Plus en détail