Document Interchanges et commission. Coûts des paiements par cartes de crédit et de débit

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document Interchanges et commission. Coûts des paiements par cartes de crédit et de débit"

Transcription

1 Document Interchanges et commission Coûts des paiements par cartes de crédit et de débit

2 Table des matières Introduction Coûts de la facilité de paiement 3 Parties impliquées Quelles sont les parties impliquées? 4 Coûts du système de paiement Coûts pour les acquéreurs et les émetteurs 6 Commission d interchange Règlement entre émetteur et acquéreur 8 Commission Règlement entre acquéreur et accepteur 10 Nécessaire ou superflue? Pour ou contre la commission d interchange 12 Pour plus d informations 13

3 Introduction Coûts de la facilité de paiement Avec les cartes de crédit et les cartes de debit, les paiements sont plus faciles, plus rapides et plus sûrs. L acceptation et le traitement des transactions par carte de paiement génèrent bien évidemment des coûts. Le commerçant qui accepte les cartes de crédit et les cartes de debit paie donc une commission. Cette commission inclut une commission d interchange multilatérale (mieux connue sous le nom de Multilateral Interchange Fee). Dans le présent document PaySquare, nous expliquons pourquoi cette commission est prélevée. Une vue d ensemble des différentes parties qui participent au système et des différents types de coûts vous est proposée. Le présent document vous explique également la position de la Commission européenne concernant la légitimité et les tarifs d interchange appliqués par MasterCard et Visa, par exemple. Vous pouvez également consulter le site Web de PaySquare pour plus d informations. Nous vous proposons aussi un certain nombre de liens vers d autres sites Web à la fin du présent document. Octobre

4 Parties impliquées Quelles sont les parties impliquées? Dans le cadre des paiements par cartes de crédit et de débit, cinq parties sont généralement impliquées : 1. Émetteur Organisme émetteur de cartes qui remet une carte de crédit ou de débit à un détenteur et débite les paiements de son compte. 2. Acquéreur Organisation qui conclut des contrats avec des entreprises qui souhaitent permettre à leurs clients de payer avec des cartes de crédit et de débit. PaySquare est depuis des années leader sur le marché néerlandais en tant qu acquéreur et est présent localement depuis plusieurs années en Belgique, en Allemagne et en Pologne. PaySquare permet à ses clients d accepter des cartes de paiement telles que les cartes MasterCard, Visa, Discover, Diners Club, JCB, UnionPay, Maestro et V PAY. 3. Accepteur Entreprise qui accepte les paiements par cartes de crédit et/ou cartes de débit dans le cadre de la vente de marchandises et de services. Comme, par exemple, un magasin ou une boutique en ligne. 4. Organisations de cartes de paiement Elles octroient des licences aux établissements financiers qui émettent les cartes de paiement ou proposent des services d acceptation de cartes. Les tarifs d interchange sont définis par les organisations de cartes de paiement, telles que MasterCard et Visa, qui veillent également à leur règlement. 5. Détenteur de carte Personne qui utilise une carte de crédit ou de débit pour payer des marchandises ou des services. Le schéma suivant vous indique ce que les cinq parties impliquées paient ou livrent les unes aux autres lors d un achat effectué avec une carte de crédit ou de débit. 4

5 Schéma de déroulement des paiements Détenteur de carte 9 Émetteur Organisation de cartes 6 5 Accepteur 4 3 Acquéreur L accepteur livre le produit ou le service au détenteur de carte Le détenteur de carte paie le montant de l achat avec sa carte de paiement L accepteur paie la commission à l acquéreur L acquéreur paie le montant de la transaction au commerçant 5 et 7 6 et 8 L acquéreur verse la commission d interchange à l émetteur (via l organisation de cartes) L émetteur paie à l acquéreur le montant de l achat avancé (via l organisation de cartes) 9 L émetteur facture le montant de la transaction au détenteur de carte 5

6 Coûts du système de paiement Coûts pour les acquéreurs et les émetteurs Un système de paiement par cartes de crédit et de débit génère des coûts, aussi bien pour l émetteur que pour l acquéreur. Les principaux coûts sont répertoriés ci-dessous. Coûts pour l émetteur Période sans intérêts Au cours de la période entre l achat et le débit de la somme, le détenteur de carte ne paie aucun intérêt sur le montant payé à l émetteur. Risque lié aux débiteurs Dans le cas d une carte de crédit, l émetteur prête au détenteur de carte de l argent pour effectuer un achat. Comme avec n importe quel prêt, il existe un risque que le débiteur (le détenteur de carte) ne respecte pas ses obligations. Prévention de la fraude Tous les émetteurs prennent un certain nombre de mesures pour éviter le vol et la fraude et lutter contre les fraudeurs. Nouveaux types de cartes Pour que le paiement par cartes de crédit et de débit soit et reste intéressant pour autant de parties que possible, il est important que l émetteur propose régulièrement de nouveaux types de cartes. Coûts de transaction et de traitement Des coûts sont liés à la réalisation et à la gestion des paiements électroniques. Coûts pour l acquéreur Coûts de transaction et de traitement Ces coûts couvrent le vrai «transfert» d une autorisation, le montant de la transaction et tous les flux financiers annexes via les systèmes de toutes les parties. Coûts de licence et de card schemes liés aux transactions Pour chaque transaction, les card schemes ou organisations de cartes de paiement (MasterCard, Visa, etc.) facturent à l acquéreur des coûts pour le traitement des transactions, la maintenance des programmes de cartes, les infrastructures et le développement de nouveaux produits. De plus, tous les acquéreurs doivent payer des frais de licence aux organisations de cartes pour participer au système de paiement. 6

7 Innovations techniques et maintenance du système Les développements technologiques nécessitent des investissements permanents et des solutions novatrices de la part des acquéreurs pour proposer et continuer à proposer des fonctionnalités de paiement faciles, sûrs et fiables aux clients. Prévention de la fraude Les acquéreurs et les organisations de cartes de paiement développent et améliorent en permanence les systèmes qui permettent de limiter la fraude avec des cartes de paiement. Des systèmes qui identifient en temps réel si une transaction correspond aux habitudes de dépenses d un détenteur de carte et calculent donc le risque qu il soit question d une transaction frauduleuse, par exemple. Il y a également la norme EMV (transition de la bande magnétique vers la puce) et le développement de la norme 3-D Secure pour la sécurité des transactions sur Internet. Cela couvre également la présentation des mesures de prévention de la fraude aux entreprises qui acceptent les cartes de paiement. Communication d informations Les autorités néerlandaises et belges de surveillance des produits et marchés financiers (DNB, AfM, etc.) imposent une «obligation de soin» à toutes les parties. La communication d informations portant sur les produits proposés par les acquéreurs et leurs éventuels risques nécessite donc également le développement de documents d information. Traitement des transactions contestées Tous les détenteurs de carte ont le droit de contester une transaction s ils estiment qu elle leur a été facturée à tort. Le traitement des transactions contestées est un travail en grande partie manuel, chaque réclamation devant être évaluée individuellement. De nombreux acquéreurs facturent donc des coûts distincts aux entreprises affiliées, coûts qui peuvent s élever à 25 euros par contestation, que la réclamation du détenteur de carte soit ou non justifiée. Les coûts de traitement des transactions contestées sont souvent inclus dans un tarif tout compris (pourcentage de la commission). Autres coûts : Coûts bancaires Risque lié aux débiteurs Coûts liés à l organisation et aux prestations de services opérationnelles 7

8 Commission d interchange Règlement entre émetteur et acquéreur Les organisations de cartes de paiement affirment que les coûts pour les émetteurs sont en pratique plus élevés que ceux des acquéreurs. Ce déséquilibre nuirait au développement de paiements novateurs et efficaces. C est la raison pour laquelle la commission d interchange multilatérale (mieux connue sous le nom de Multilateral Interchange Fee) a été créée. Les acquéreurs contribuent ainsi aux coûts des émetteurs. L acquéreur doit verser une commission à l émetteur pour chaque transaction. De nombreux tarifs différents Les émetteurs et les acquéreurs ont la possibilité de conclure, individuellement ou en tant que groupe, des contrats bilatéraux pour la tarification de la commission d interchange. En raison du grand nombre d émetteurs et d acquéreurs dans le monde, cela n arrive quasiment jamais. Si les parties ne concluent pas de contrats bilatéraux, les tarifs de remplacement ou par défaut sont appliqués. Ces tarifs sont définis par les organisations de cartes de paiement et de cartes de crédit, telles que MasterCard et Visa. Ils forment un ensemble vaste et complexe : il y a des milliers de tarifs différents pour la commission d interchange de par le monde. Les différences sont liées à une multitude de facteurs. Chaque carte et chaque forme d acceptation disposent de caractéristiques, de risques et d une structure de coûts spécifiques. Critères Les principaux critères utilisés pour la définition de la commission d interchange sont les suivants : Type de carte Exemples : carte de crédit ou de débit carte de crédit pour un usage personnel ou un usage professionnel Forme d acceptation Exemples : carte présente (paiement dans un magasin physique) ou carte non présente (paiement via Internet, par la poste ou par téléphone, par exemple) Origine de l accepteur et du détenteur de carte Exemples : achat domestique (le détenteur de carte et l accepteur sont dans le même pays), intrarégional (le détenteur de carte et l accepteur ne sont pas dans le même pays mais dans la même région du monde : un détenteur de carte qui effectue un achat en Allemagne, par exemple) ou interrégional (le détenteur de carte et l accepteur sont dans différentes régions du monde : un détenteur de carte qui effectue un achat aux États-Unis, par exemple) 8

9 Technologie Exemples : utilisation ou non de technologies de protection avancées (EMV et 3-D Secure, par exemple) lors du paiement. Il existe un tarif de remplacement différent quasiment pour chaque association de type de carte et de forme d acceptation. Le tarif peut également varier d une marque à l autre : MasterCard, Visa, Discover, Diners Club, JCB, UnionPay, Maestro et V PAY. Règlement L acquéreur rapporte toutes les transactions avec une carte de crédit ou de débit à l émetteur de la carte correspondante. La commission d interchange en faveur de l émetteur est facturée à l acquéreur sur la base de ces informations. La commission par transaction inclut généralement un pourcentage du montant d achat et un (petit) montant fixe. 9

10 Commission Règlement entre acquéreur et accepteur La commission (également appelée Merchant Service Charge) est le prix payé par l accepteur à l acquéreur pour accepter certaines cartes de crédit et de débit. La commission d interchange n est certes pas égale à la commission mais elle constitue l élément de coût le plus important pour l acquéreur. En d autres termes, la hauteur de la commission d interchange détermine en grande partie la hauteur de la commission. Lors de la définition de la commission, l acquéreur doit donc prendre en compte les coûts d interchange moyens (prévus) des entreprises affiliées. Dans quel secteur l accepteur travaille-t-il et quels sont les marchandises et/ou services qu il propose? L accepteur travaille-t-il généralement avec des détenteurs de carte locaux ou étrangers? Quelle est la technologie d acceptation mise en place par l accepteur? L acquéreur détermine un prix (pourcentage de commission) à l aide de ces informations. Les modèles de prix suivants sont les plus souvent utilisés. Les modèles de prix appliqués en pratique par les acquéreurs peuvent également être une association des présents modèles. 1. Un pourcentage du montant d achat (pourcentage de commission) Il s agit de loin le mode de facturation des coûts d acceptation des accepteurs le plus utilisé. Le tarif d interchange reposant sur un pourcentage, la commission est également un pourcentage. L acquéreur applique généralement différents pourcentages de commission pour les différentes cartes. Il existe ainsi des différences entre les cartes de crédit et de débit et entre les différentes marques de cartes de paiement. Certains acquéreurs appliquent également des tarifs en fonction du volume : plus le chiffre d affaires avec des cartes de paiement est élevé, plus le pourcentage de commission est bas. 2. Montant minimal Parallèlement au pourcentage de commission, certains acquéreurs appliquent une commission minimale par transaction. Si le pourcentage de commission génère un montant inférieur à la commission minimale, l acquéreur facture automatiquement le montant minimale. 3. Montant fixe L acquéreur facture un montant fixe pour chaque paiement traité. Ce modèle de prix n est quasiment jamais utilisé pour les transactions par cartes de crédit, mais s applique plus régulièrement pour les cartes de débit. MasterCard et Visa appliquent des commissions d interchange basées sur un pourcentage du montant d achat. 10

11 4. Supplément interchange L acquéreur facture la commission d interchange avec un supplément à l accepteur. Cette majoration fixe doit permettre à l acquéreur de rembourser tous les coûts annexes. Il existe des milliers de tarifs différents pour la commission d interchange, le tarif d acceptation est donc différent pour quasiment chaque achat dans le cadre de ce modèle de prix. Les rapports sont également particulièrement complexes. Cela entraîne des tâches administratives supplémentaires pour les accepteurs. De même, de plus en plus d acquéreurs facturent à l accepteur des coûts supplémentaires pour les informations complètes et complexes concernant les transactions. 5. Tarification par niveaux Pour assurer la clarté de la grande quantité de commissions d interchange pour l accepteur en cas de supplément interchange, certains acquéreurs ont décidé de différencier le prix en fonction de la carte ou du type de client/détenteur de carte. Les commissions d interchange de ces groupes sont regroupées. Les différentes catégories de tarifs sont appelées des niveaux. Toutes les cartes de débit ou de crédit Visa peuvent ainsi relever d un même tarif, par exemple. La technologie d acceptation peut également être un critère pour la classification des transactions. La tarification des différents niveaux dépend du modèle d acceptation de l accepteur. L inconvénient de cette méthode réside dans le fait qu il est plus difficile de comparer les commissions de différents acquéreurs, il existe en effet de nombreux critères de regroupement différents. 6. Autres tarifs De nombreux acquéreurs facturent des coûts en plus de la commission. Le traitement des transactions contestées en est un bon exemple. Il y a également les coûts d affiliation et d abonnement. 11

12 Nécessaire ou superflue? Pour ou contre la commission La commission d interchange fait régulièrement l objet de discussions. Tout le monde n est pas convaincu de la nécessité de ce prélèvement. Vous trouverez ci-après un certain nombre d arguments en faveur et en défaveur de la commission d interchange. Ils représentent les différents avis sur le sujet. Contre : la commission d interchange est une source de revenus disproportionnée pour les organisations de cartes de crédit La commission d interchange n a pas du tout vocation à couvrir les coûts. Les organisations de cartes de crédit utilisent au contraire la commission d interchange uniquement pour générer des revenus. Les coûts pour l acceptation des paiements par cartes de crédit et de débit sont donc inutilement élevés. Pour : la commission d interchange permet de faire fonctionner le système de paiement international La commission d interchange ne sert pas de source de revenus mais d outil pour une répartition proportionnelle des coûts. La commission d interchange a uniquement pour but de couvrir les coûts de paiement. Les organisations de cartes de paiement ont indiqué à plusieurs reprises que, sans la commission d interchange, les coûts augmenteraient de manière importante pour le détenteur de carte. Les consommateurs pouvant se permettre de posséder une carte de crédit seraient alors bien moins nombreux, ce qui auraient des conséquences économiques importantes. Les innovations en matière de paiements seraient ralenties de manière importante sans commission d interchange. Contre : la définition de la commission d interchange manque de clarté La structure de la commission d interchange n est pas suffisamment transparente. En raison de la structure tarifaire floue, il est quasiment impossible de déterminer si les tarifs sont équilibrés par rapport aux coûts que la commission d interchange doit couvrir. Pour : les tarifs d interchange sont accessibles à tous Il existe de nombreux tarifs différents pour la commission d interchange, d où un ensemble tarifaire complexe. Cela est inévitable : il existe en effet des milliers d associations de types de cartes et de formes d acceptation possibles. Tous les tarifs sont cependant accessibles à tous et à tout moment, via les sites Web des organisations de cartes de paiement Contre : la commission d interchange entraîne une augmentation du prix des transactions Pour l accepteur, la commission d interchange est synonyme d augmentation de sa commission. Les transactions sont donc plus chères pour les commerçants, par exemple. 12

13 Pour plus d informations Pour plus d informations, consultez le site Vous pouvez également consulter les sites Web suivants pour obtenir des informations et des conseils au sujet des coûts pour l acceptation des paiements par cartes de crédit et de débit. Coordonnées Vous avez d autres questions? N hésitez pas à contacter notre service clientèle. Depuis la Belgique : T E Depuis le Luxembourg : T E Le contenu du présent document n accorde aucun droit. Les présentes informations sont disponibles auprès de sources accessibles au grand public. Sous réserve de fautes typographiques et d erreurs d impression. En tant que partenaire de paiement professionnel, nous vous informons volontiers au sujet des paiements, de manière proactive et objective, par le biais de nos documents. Nous proposons des solutions pour les thèmes les plus variés, en relation avec les besoins concrets du marché. 13

14 10.06 BLF PaySquare SE Eendrachtlaan LB Utrecht Boîte Postale AJ Utrecht Pays-Bas PaySquare SE, CCI Depuis la Belgique: T E W Depuis le Luxembourg: T E W

Coûts des paiements par cartes de crédit et de débit. Document Interchanges et commission

Coûts des paiements par cartes de crédit et de débit. Document Interchanges et commission Coûts des paiements par cartes de crédit et de débit Document Interchanges et commission Table des matières Introduction Coûts de la facilité de paiement 3 Parties impliquées Quelles sont les parties impliquées?

Plus en détail

Guide d informations. Manuel d acceptation de cartes via le terminal de paiement

Guide d informations. Manuel d acceptation de cartes via le terminal de paiement Guide d informations Manuel d acceptation de cartes via le terminal de paiement Acceptation en toute sécurité des cartes bancaires sur votre terminal de paiement 4 1 Manuel d acceptation des cartes 6 1.1

Plus en détail

Vos transactions de paiement sont entre de bonnes mains avec PaySquare

Vos transactions de paiement sont entre de bonnes mains avec PaySquare Vos transactions de paiement sont entre de bonnes mains avec PaySquare Les entreprises aiment simplifier la vie de leurs clients. Si vous souhaitez que vos clients puissent payer leurs achats rapidement,

Plus en détail

Acceptation des paiements via PaySquare. Vos paiements entre de bonnes mains

Acceptation des paiements via PaySquare. Vos paiements entre de bonnes mains Acceptation des paiements via Vos paiements entre de bonnes mains Des paiements sûrs Facilitez la vie de vos clients Les paiements par carte bancaire sont sûrs et économiques, ils permettent également

Plus en détail

Comment reconnaître et lutter contre la fraude avec des cartes de crédit et de débit? Document Fraude

Comment reconnaître et lutter contre la fraude avec des cartes de crédit et de débit? Document Fraude Comment reconnaître et lutter contre la fraude avec des cartes de crédit et de débit? Document Fraude Table des matières Introduction Investir dans la sécurité 3 Types de fraude Une criminalité aux nombreux

Plus en détail

Guide d informations Belgique. Manuel pour acceptation sur site

Guide d informations Belgique. Manuel pour acceptation sur site Guide d informations Belgique Manuel pour acceptation sur site Table des matières 1. Acceptation en ligne avec une caisse 6 automatique certifiée EMV 1.1 Consignes d acceptation des cartes de paiement

Plus en détail

Guide d informations Belgique. Manuel pour acceptation sur site

Guide d informations Belgique. Manuel pour acceptation sur site Guide d informations Belgique Manuel pour acceptation sur site Table des matières 1. Acceptation en ligne avec une caisse page 6 automatique certifiée EMV 1.1 Consignes d acceptation des cartes de paiement

Plus en détail

Guide d informations Belgique et Luxembourg. Manuel pour acceptation sur votre caisse automatique

Guide d informations Belgique et Luxembourg. Manuel pour acceptation sur votre caisse automatique Guide d informations Belgique et Luxembourg Manuel pour acceptation sur votre caisse automatique Table des matières 1. Acceptation en ligne avec une caisse page 6 automatique certifiée EMV 1.1 Consignes

Plus en détail

Comment traiter de manière sûre et responsable les données relatives aux cartes de paiement de vos clients? Document PCI DSS

Comment traiter de manière sûre et responsable les données relatives aux cartes de paiement de vos clients? Document PCI DSS Comment traiter de manière sûre et responsable les données relatives aux cartes de paiement de vos clients? Document PCI DSS Table des matières Introduction Gagner la confiance 3 Définition La norme de

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

Un avenir sans numéraire fructueux pour votre entreprise.

Un avenir sans numéraire fructueux pour votre entreprise. Un avenir sans numéraire fructueux pour votre entreprise. payment services Le Groupe Aduno vous assiste au quotidien dans la gestion des flux d argent. Faites le premier pas vers l avenir sans numéraire

Plus en détail

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 1 2 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services Contenu 1.

Plus en détail

Document (e-)dcc. Un service supplémentaire pour vos clients : le paiement dans leur devise

Document (e-)dcc. Un service supplémentaire pour vos clients : le paiement dans leur devise Document (e-)dcc Un service supplémentaire pour vos clients : le paiement dans leur devise Table des matières Introduction Plus besoin de convertir 3 Payer dans sa devise Qu est-ce que le service (e-)dcc

Plus en détail

COMPRÉHENSION DES PRIX DES MARCHANDS

COMPRÉHENSION DES PRIX DES MARCHANDS COMPRÉHENSION DES PRIX DES MARCHANDS 0 TABLE DES MATIÈRES Définitions.. 1 Structures de prix... 2 Catégories de prix 3 Taux fixe... 4 Majoration des coûts...5 Ressources supplémentaires. 6 Tableau des

Plus en détail

Le e-commerce en France

Le e-commerce en France Le e-commerce en France 117.500 sites en 2012 Nouvelle hausse Hausse des opérations Nouvelle hausse des opérations en nombre 42,9 en 2011 45 Mds en 2012 (+ 19%) Les cybers acheteurs Les moyens de paiements

Plus en détail

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence 1 Sommaire Les avantages d une participation WIR Les avantages d une participation WIR page 1 Succès avec WIR page 2 Budget WIR et placement des

Plus en détail

Consultation du SEPA Cards Standardisation Volume V5.5 Chapitre 5 : «Exigences sécuritaires»

Consultation du SEPA Cards Standardisation Volume V5.5 Chapitre 5 : «Exigences sécuritaires» Consultation du SEPA Cards Standardisation Volume V5.5 Chapitre 5 : «Exigences sécuritaires» Contribution du Commerce PCI-DSS et protection des données cartes de paiement : évolution vers le «chiffrement

Plus en détail

Gérer. Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins. je connais mon banquier je connais mon banquier

Gérer. Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins. je connais mon banquier je connais mon banquier Moyens je connais mon banquier je de connais paiement mon banquier Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins Gérer Vous désirez effectuer vos achats sans argent liquide,

Plus en détail

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche!

Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Les chèques-repas deviennent électroniques : ne ratez pas le coche! Cher commerçant, cher restaurateur, C est officiel : au 31/12/2015, il n y aura plus aucun chèque-repas papier en circulation. Tous les

Plus en détail

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission mixte 2 (Développement et coopération) Equipe de projet «Développement

Plus en détail

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada Le 17 avril 2015 Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada En tant que commerçant partenaire de MasterCard, il est important que vous connaissiez le modèle économique sur lequel reposent

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail

Frais d interchange de Visa Canada

Frais d interchange de Visa Canada de Visa Canada Les tableaux suivants font état des frais d interchange appliqués aux transactions financières Visa effectuées au Canada1. Visa utilise les frais d interchange comme frais de transfert entre

Plus en détail

Un service sans égal, partout dans le monde, 24 h/24

Un service sans égal, partout dans le monde, 24 h/24 Un service sans égal, partout dans le monde, 24 h/24 Bienvenue chez American Express: découvrez vos privilèges. Vous êtes à présent Membre American Express. De ce fait, vous bénéficiez non seulement de

Plus en détail

Frais de remboursement d interchange de Visa Canada

Frais de remboursement d interchange de Visa Canada de Visa Canada Les tableaux suivants font état des frais de remboursement d interchange appliqués aux transactions financières Visa effectuées au Canada. 1 Visa utilise les frais de remboursement d interchange

Plus en détail

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge

votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge votre marché-test idéal Le profil de l acheteur en ligne belge Table des matières La Belgique : le point de départ idéal 3 Marché en croissance 4 Pas de saturation en vue 5 Un paiement à l achat 6 Une

Plus en détail

L Assurance-crédit. Qu est-ce que l assurance-crédit? l Assurance-crédit

L Assurance-crédit. Qu est-ce que l assurance-crédit? l Assurance-crédit L Assurance-crédit Qui ne désire pas éviter que sa société doive constituer des provisions, ou pire encore, passer en perte des créances sur clients? Vous pouvez y arriver à peu de frais en souscrivant

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

Les comptes & moyens de paiement à l étranger

Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger Les comptes & moyens de paiement à l étranger BMCE Bank met à votre disposition, selon vos besoins : Différents types de comptes pour apporter de la fluidité

Plus en détail

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC I. Les éléments de la facturation Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC A. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) La TVA est un impôt sur la consommation finale à des taux variables suivant la nature

Plus en détail

Acceptation de Visa Débit par les marchands du commerce électronique. Foire aux questions et schéma de procédé

Acceptation de Visa Débit par les marchands du commerce électronique. Foire aux questions et schéma de procédé Acceptation de Visa Débit par les marchands du commerce électronique Foire aux questions et schéma de procédé Table des matières Visa Débit. La commodité du débit. La sécurité de Visa. 3 La valeur de Visa

Plus en détail

Clientèle commerciale

Clientèle commerciale Clientèle commerciale Une vaste gamme de prestations toute à votre mesure. Des prestations loyales calquées sur vos besoins Vous et votre société avez conquis une place sur le marché. Grâce à nos conseils

Plus en détail

Acceptation des cartes - Généralités

Acceptation des cartes - Généralités Conditions générales Acceptation des cartes - Généralités Article 1 Définitions Autorisation Le processus par lequel PaySquare (au nom des organisations émettrices des cartes) accorde au marchand l autorisation

Plus en détail

GUIDE DES SOLUTIONS DE PAIEMENT SECURISE

GUIDE DES SOLUTIONS DE PAIEMENT SECURISE GUIDE DES SOLUTIONS DE PAIEMENT SECURISE ALLIANCE RESEAUX 26, rue Saint Exupéry - BP 144 73303 Saint Jean de Maurienne Cedex Tél : 04 79 64 07 72 Email : support@alliance-reseaux.com 1 I - SYSTEMES PROPOSES

Plus en détail

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Solutions de paiement embarquées 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Agenda 1. Introduction à la monétique 2. Présentation de la société 3. Normes et Standards 4. Enjeux techniques 5.

Plus en détail

PARTIE I. INFORMATIONS EUROPÉENNES NORMALISÉES EN MATIÈRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Ouverture de crédit à laquelle une carte de crédit est liée

PARTIE I. INFORMATIONS EUROPÉENNES NORMALISÉES EN MATIÈRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Ouverture de crédit à laquelle une carte de crédit est liée MasterCard Platinum CBC-ouverture de crédit à laquelle est liée une carte de crédit Ce document ne constitue pas une offre juridiquement contraignante. KBC Consumer Finance se réserve le droit de le modifier.

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE N I - 532 (3 ème rect.) 14 octobre 2010 LOI DE FINANCES POUR 2011 - (n 2824) (Première partie) Commission Gouvernement AMENDEMENT présenté par M. Mallié, M. Debré et Mme Branget ----------

Plus en détail

ABC DES CARTES DE DÉBIT

ABC DES CARTES DE DÉBIT GUIDES FINANCIERS PRATIQUES ABC DES CARTES DE DÉBIT Ce que vous devez savoir sur l utilisation de votre carte de débit UN ACCÈS À VOS FONDS Si une carte de crédit vous permet de «payer plus tard», une

Plus en détail

Directive sur les services de paiement

Directive sur les services de paiement Directive sur les services de paiement Les principales dispositions - Novembre 2009 La Directive sur les Services de Paiement (DSP) est entrée en vigueur le 1er novembre dernier conformément à l Ordonnance

Plus en détail

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul Accompagnement Construire son site e-commerce et pas aides à pas! Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul 2- Site Internet : moyen de communication indispensable Hausse du marché e- commerce 13% (2013)

Plus en détail

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Advance

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Advance Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Advance Remise en argent de HSBC Versement sur votre prêt hypothécaire de la HSBC Dépôt dans votre compte d épargne personnel de la HSBC Réservez vous-même

Plus en détail

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs clientèle ENTREPRISES Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs Valables dès le 1 er janvier 2014 Proche de vous Des solutions à vos besoins En tant que partenaire financier de référence des entreprises

Plus en détail

TCS MasterCard Simple et claire

TCS MasterCard Simple et claire Cartes de crédit TCS MasterCard Simple et claire La facture mensuelle de votre TCS MasterCard Recto Cembra MONEY BANK SA Cards Services / CS Case postale 8048 Zurich Tel. 044 439 40 38 www.cembra.ch P.P.

Plus en détail

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir 04 Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir Les banques ont recours à des systèmes de sécurité très perfectionnés et à des équipes de spécialistes des fraudes en vue d

Plus en détail

Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline. Offre exceptionnelle

Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline. Offre exceptionnelle Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline Offre exceptionnelle Le Terminal de paiement CBC/Atos Worldline Vous ne disposez pas encore d un terminal de paiement? Vos clients/patients vous paient en liquide

Plus en détail

Informations Européennes normalisées en matière de Crédit de Titres

Informations Européennes normalisées en matière de Crédit de Titres Informations Européennes normalisées en matière de Crédit de Titres 2 1. Identité et coordonnées du prêteur Prêteur Adresse Numéro de téléphone Adresse électronique Adresse internet BinckBank S.A. Siège

Plus en détail

Paiements, les paiements échelonnés, le calcul des intérêts et la facturation mensuelle

Paiements, les paiements échelonnés, le calcul des intérêts et la facturation mensuelle Questions & réponses fréquentes Questions générales La Cumulus-MasterCard est gratuite: Qu est-ce que cela signifie exactement? Où puis-je collecter des points Cumulus dans le monde avec ma Cumulus-MasterCard?

Plus en détail

PayPlug. 15 000 clients TPE et indépendants. 3,2 millions d euros levés depuis 2012. Présent dans 5 pays européens

PayPlug. 15 000 clients TPE et indépendants. 3,2 millions d euros levés depuis 2012. Présent dans 5 pays européens La société! PayPlug Paiement en ligne! Prédiction de fraude! 3,2 millions d euros levés depuis 2012 15 000 clients TPE et indépendants Présent dans 5 pays européens 2 PayPlug emploie 18 personnes Camille

Plus en détail

Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010)

Ménage/Haushalt. Etude comparative des frais bancaires usuels. de Konsument. (mai 2010) Etude comparative des frais bancaires usuels (mai 2010) En novembre 2008, l ULC avait réalisé une étude destinée à comparer les frais bancaires usuels appliqués par six banques luxembourgeoises. Le même

Plus en détail

Les packs de prestations bancaires VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015

Les packs de prestations bancaires VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015 Les packs de prestations bancaires VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015 Les packs de prestations bancaires de la VP Bank Votre patrimoine mérite ce qu il y a de meilleur : un partenaire

Plus en détail

PROJET DE RECOMMANDATION DU CONSEIL CONCERNANT UN ACCORD MODELE OCDE POUR ENTREPRENDRE DES CONTROLES FISCAUX SIMULTANES

PROJET DE RECOMMANDATION DU CONSEIL CONCERNANT UN ACCORD MODELE OCDE POUR ENTREPRENDRE DES CONTROLES FISCAUX SIMULTANES PROJET DE RECOMMANDATION DU CONSEIL CONCERNANT UN ACCORD MODELE OCDE POUR ENTREPRENDRE DES CONTROLES FISCAUX SIMULTANES LE CONSEIL, Vu l article 5 (b) de la Convention relative à l Organisation de Coopération

Plus en détail

Les 10 clés pour bien gérer mon compte en banque

Les 10 clés pour bien gérer mon compte en banque JUIN 2015 N 30 COMPTE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Les 10 clés pour bien gérer mon compte en banque Ce mini-guide vous est offert par

Plus en détail

Décision n 09-DCC-79 du 16 décembre 2009 relative à l acquisition de la société SAS Carte Bleue par la société Visa Europe Limited

Décision n 09-DCC-79 du 16 décembre 2009 relative à l acquisition de la société SAS Carte Bleue par la société Visa Europe Limited RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 09-DCC-79 du 16 décembre 2009 relative à l acquisition de la société SAS Carte Bleue par la société Visa Europe Limited L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

RÈGLEMENT. Règlement de l opération Benefeet À chaque pas, un avantage

RÈGLEMENT. Règlement de l opération Benefeet À chaque pas, un avantage Règlement de l opération Benefeet À chaque pas, un avantage 1. Qu est-ce que c est À chaque pas, un avantage est une promotion exclusive réservée aux clients inscrits au Club Benefeet: pour chaque achat

Plus en détail

26 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE

26 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE 26 e CONFÉRENCE DES MINISTRES EUROPÉENS DE LA JUSTICE Helsinki (7-8 avril 2005) Les aspects sociaux de la justice La recherche de solutions juridiques aux problèmes d endettement dans une société de crédit

Plus en détail

Invest 26. Conditions Générales. Votre sécurité nous tient à cœur. www.baloise.be 0096-B0962L0000.01-19012013

Invest 26. Conditions Générales. Votre sécurité nous tient à cœur. www.baloise.be 0096-B0962L0000.01-19012013 Invest 26 Votre sécurité nous tient à cœur. www.baloise.be 2 Invest 26 Contenu 1. Introduction...3 2. Définitions et notions...3 3. Constitution de la réserve...3 4. Prise d effet, durée et territorialité

Plus en détail

Comprendre les frais de carte de crédit. Cartes de crédit à vous de choisir

Comprendre les frais de carte de crédit. Cartes de crédit à vous de choisir Comprendre les frais de carte de crédit Cartes de crédit à vous de choisir À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de ses

Plus en détail

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Premier World. Remise en argent de HSBC PUBLIC

Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Premier World. Remise en argent de HSBC PUBLIC Modalités d échange de points MasterCard MD HSBC Premier World Remise en argent de HSBC Versement sur votre prêt hypothécaire de la HSBC Dépôt dans votre compte d épargne personnel de la HSBC Réservez

Plus en détail

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking

Payement électronique. Sommaire. 1. Les systèmes de paiement électroniques. 1.1 E-banking Payement électronique Sommaire 1. Les systèmes de paiement électroniques... 1 1.1 E-banking... 1 1.2 Porte-monnaie électronique et porte-monnaie virtuel... 2 1.2.1 Le porte monnaie électronique (e-cash)...

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Guide de l utilisateur Buy Way est l émetteur de la MasterCard bpost banque. La MasterCard bpost banque est liée à une ouverture de crédit à durée indéterminée, octroyée par Buy Way Personal Finance S.A.

Plus en détail

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT 1. Les pièces comptables A. La facture Définition : Etat détaillé des biens et services vendus que le fournisseur remet ou envoie à l acheteur. C est un document

Plus en détail

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Cartes de crédit Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Votre Cembra MasterCard personnelle Nous sommes ravis de constater que vous avez opté pour la Cembra MasterCard. Vous pouvez

Plus en détail

COM (2015) 289 final

COM (2015) 289 final COM (2015) 289 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 22 juin 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat le

Plus en détail

Checklist pour éventuelle utilisation incorrecte du crédit de caisse.

Checklist pour éventuelle utilisation incorrecte du crédit de caisse. Circulaire P11905 FEB187551 Published CORP 2013-004 Checklist pour éventuelle utilisation incorrecte du crédit de caisse. La checklist ci-dessous permet à l'entrepreneur de vérifier s'il utilise correctement

Plus en détail

L assurance vie universelle

L assurance vie universelle L assurance vie universelle ASSURANCE VIE UNIVERSELLE L assurance vie universelle vise deux objectifs. Protéger au moyen d une assurance à long terme le patrimoine que vous créez à l intention des personnes

Plus en détail

Compte Supplétis. Comment me servir au mieux de mon Compte Supplétis? Guide mémo Juin 2008. suppletis_v2.indd 1-2 15/05/08 11:09:10

Compte Supplétis. Comment me servir au mieux de mon Compte Supplétis? Guide mémo Juin 2008. suppletis_v2.indd 1-2 15/05/08 11:09:10 Q U O T I D I E N Compte Supplétis 06/2008 - LO 1137 - Edité par Crédit Agricole S.A. - 91-93 bd Pasteur, 75015 - Capital social : 5 009 270 616-784 608 416 RCS Paris - Illustrations : Cyrille Berger -

Plus en détail

SUPERCARDplus et Swisscard Marcel Bührer, CEO Swisscard. Zurich, 16 juin 2006

SUPERCARDplus et Swisscard Marcel Bührer, CEO Swisscard. Zurich, 16 juin 2006 SUPERCARDplus et Swisscard Marcel Bührer, CEO Swisscard Zurich, 16 juin 2006 Swisscard AECS AG est leader sur le marché des cartes en co-branding La société Swisscard AECS AG... est une joint venture créée

Plus en détail

Résumé de l interchange de VISA Canada par type de produit de carte

Résumé de l interchange de VISA Canada par type de produit de carte VISA est une société de technologie de paiement mondiale qui relie les consommateurs, les entreprises, les institutions financières et les gouvernements de plus de 200 pays et territoires à une monnaie

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

Investissez maintenant dans un avenir durable.

Investissez maintenant dans un avenir durable. Investissez maintenant dans un avenir durable. Investissez dans la croissance de la Banque Triodos À la Banque Triodos, votre argent contribue à une société durable dans laquelle une place centrale est

Plus en détail

«Les Français et l optique»

«Les Français et l optique» Dossier de presse 3 octobre 2012 «Les Français et l optique» Une enquête IPSOS pour la Mutualité Française Le coût et la qualité des prestations optiques, en tête des préoccupations des Français. Les réseaux

Plus en détail

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

La solution Hospitality

La solution Hospitality Payment Services La solution Hospitality pour hôtels Pour vous et vos clients: la solution Hospitality de SIX Table des matières SIX Payment Services 04 L expérience client 05 La solution Hospitality 06

Plus en détail

Explication du Fonctionnement du Crédit de Titres

Explication du Fonctionnement du Crédit de Titres Explication du Fonctionnement du Crédit de Titres 2 BinckBank S.A. Succursale belge Quellinstraat 22 à 2018 Anvers TVA BE 0842.123.910 RPM Anvers Siège social BinckBank S.A. Barbara Strozzilaan 310-1083

Plus en détail

ACTE SOUS SEING PRIVÉ ENTRE

ACTE SOUS SEING PRIVÉ ENTRE ACTE SOUS SEING PRIVÉ ENTRE MERIDIANA FLY S.p.A. (Mandant) et (Mandataire), située à code postal Rue/ Place n en la personne du représentant légal M. n de tél. télécopie e-mail munie de la licence/ l autorisation

Plus en détail

avis Cce 2015-2000 Les commissions d interchange pour les opérations de paiement liées à une carte

avis Cce 2015-2000 Les commissions d interchange pour les opérations de paiement liées à une carte avis Cce 2015-2000 Les commissions d interchange pour les opérations de paiement liées à une carte COMMISSIE VOOR DE EDINGING COMMISSION DE LA CONCURRENCE CCE 2015-2000 DEF Avis relatif aux commissions

Plus en détail

PCI DSS * Le paradoxe français

PCI DSS * Le paradoxe français * Le paradoxe français Thierry AUTRET Groupement des Cartes Bancaires CB (* Payment Card Industry Data Security Standards) Contexte Environ 2.000 millions de cartes bancaires en circulation dans le monde

Plus en détail

Cartes de crédit avec garantie

Cartes de crédit avec garantie Cartes de crédit avec garantie Une carte de crédit avec garantie pourrait vous être utile si : Vous devez établir des antécédents en matière de crédit ou vous désirez remédier à une mauvaise cote de solvabilité

Plus en détail

Cembra MasterCard Simple et claire

Cembra MasterCard Simple et claire Cartes de crédit Cembra MasterCard Simple et claire La facture mensuelle de votre Cembra MasterCard. Cembra MasterCard Gold et Premium Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la facture de votre

Plus en détail

Conditions Particulières du contrat pour la fourniture de la solution Direct Payment pour le compte d Oxatis Payments.

Conditions Particulières du contrat pour la fourniture de la solution Direct Payment pour le compte d Oxatis Payments. Conditions Particulières du contrat pour la fourniture de la solution Direct Payment pour le compte d Oxatis Payments. Conditions Particulières du contrat pour Entre : TICKET SURF International (ci-après

Plus en détail

Wholesale et FTTH. Manuel Décompte 1/5. Date de publication 01.05.2015 Remplace la version du 2-0f. Swisscom (Schweiz) AG CH-3050 Bern

Wholesale et FTTH. Manuel Décompte 1/5. Date de publication 01.05.2015 Remplace la version du 2-0f. Swisscom (Schweiz) AG CH-3050 Bern Date de publication 005.2015 Remplace la version du 2-0f Valable à partir du 005.2015 Valable à partir du 005.2015 1/5 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Facturation... 3 3 Factures... 3 4 Paiements... 4 5

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Synthèse de Présentation de Panorabanques.com Contacts Méthodologie

Plus en détail

Commissions d interchange pour les cartes de crédit

Commissions d interchange pour les cartes de crédit Wettbewerbskommission WEKO Commission de la concurrence COMCO Commissione della concorrenza COMCO Competition Commission COMCO Décision de la COMCO du 1 er décembre 2014 concernant les Commissions d interchange

Plus en détail

Europe P aiements en

Europe P aiements en Paiements en Europe Payer en Europe comme si vous étiez dans votre pays 2 Grâce à la construction de la zone de paiement européenne unique SEPA (Single Euro Payments Area), la différence entre les paiements

Plus en détail

Visa Débit. Foire aux questions et schéma de procédé de l acceptation par les marchands du commerce électronique. Mai 2012 Page 1 sur 6

Visa Débit. Foire aux questions et schéma de procédé de l acceptation par les marchands du commerce électronique. Mai 2012 Page 1 sur 6 Visa Débit Foire aux questions et schéma de procédé de l acceptation par les marchands du commerce électronique Mai 2012 Page 1 sur 6 Table des matières Foire aux questions liées à l acceptation par les

Plus en détail

Crédit renouvelable Supplétis

Crédit renouvelable Supplétis Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Votre conseiller est là pour vous accompagner à chaque étape de votre vie. N'hésitez pas à le

Plus en détail

COMPTABILITÉ DES ACTIVITÉS COMMERCIALES

COMPTABILITÉ DES ACTIVITÉS COMMERCIALES COMPTABILITÉ DES ACTIVITÉS COMMERCIALES TVA, PERTES SUR CLIENTS Rémy Bucheler Exercices Rémy Bucheler Jean-Marc Ducrest Antoine Melo LES CAHIERS FORMATION Cette collection aborde des matières complexes

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26)

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) ERG_CAP_CG-15-02-2011 CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) TABLE DES MATIERES 1. DEFINITIONS... 3 2. PORTEE GENERALE DU CONTRAT... 3 2.1 OBJET DU CONTRAT... 3 2.2 ENTREE EN VIGUEUR ET

Plus en détail

Le nouveau droit comptable

Le nouveau droit comptable Le nouveau droit comptable Présentation structurée et explication des principales nouveautés pour le 1er janvier 2015 Lausanne, le 1er décembre 2014 Agenda Introduction Comptabilité et présentation des

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010

2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 2 STATISTIQUES DE FRAUDE POUR 2010 Depuis 2003, l Observatoire établit des statistiques de fraude sur les cartes de paiement de type «interbancaire» et de type «privatif», sur la base de données recueillies

Plus en détail

CARTE AFFAIRES ENVIRONNEMENT. Maîtrisez vos frais professionnels tout en respectant l environnement

CARTE AFFAIRES ENVIRONNEMENT. Maîtrisez vos frais professionnels tout en respectant l environnement ENTREPRISES GESTION DES FLUX CARTE AFFAIRES ENVIRONNEMENT Maîtrisez vos frais professionnels tout en respectant l environnement Vos collaborateurs peuvent être amenés à engager des dépenses professionnelles,

Plus en détail

Payer sans espèces et sans souci!

Payer sans espèces et sans souci! MasterCard et Visa Payer sans espèces et sans souci! Votre carte offre des prestations séduisantes au quotidien et en voyage. card services Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Offre. Individualisée.

Plus en détail

Les cartes BCN. Votre portemonnaie électronique au quotidien. inclus dans. www.bcn.ch

Les cartes BCN. Votre portemonnaie électronique au quotidien. inclus dans. www.bcn.ch Les cartes BCN Votre portemonnaie électronique au quotidien inclus dans www.bcn.ch Cartes de crédit Avantages Cartes supplémentaires* Cartes de crédit supplémentaires à prix préférentiels. Jusqu à 75%

Plus en détail

envoyez! c est déjà là-bas

envoyez! c est déjà là-bas envoyez! c est déjà là-bas concept n LA SOLIDARITÉ MaîtrisÉe En réunissant dans un même espace «virtuel» et mondialisé les principaux biens de consommation et services, le concept Sowin Express est LA

Plus en détail

Les Français et le découvert bancaire

Les Français et le découvert bancaire Les Français et le découvert bancaire Octobre 2014 Contacts Presse : Héloïse Guillet / 01 75 43 33 82 / heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Sondage complémentaire de l étude

Plus en détail

Description des services KBC-Touch

Description des services KBC-Touch Description des services KBC-Touch KBC-Touch est divisé en 5 grands domaines : Paiements, Épargne et Placements, Logement, Famille, Mobilité. Vous lirez ci-après une description des services par domaine.

Plus en détail

Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015

Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015 Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015 Table des matières 1. Introduction... 2 2. Evolution du prix d'un compte à vue entre 2011 et 2015... 2 2.1. Méthode... 2 2.2. Résultats... 5

Plus en détail

Le paiement sans contact

Le paiement sans contact Le paiement sans contact La carte bancaire est le moyen de paiement le plus utilisé en France. Parmi les cartes en circulation, plus de 31 millions sont aujourd hui sans contact. Le paiement sans contact

Plus en détail