COLLOQUE : LES RESSOURCES EN EAU EN RÉGION KARSTIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COLLOQUE : LES RESSOURCES EN EAU EN RÉGION KARSTIQUE"

Transcription

1 Association Scientifique Européenne pour l Eau et la Santé Université de Rouen COLLOQUE : LES RESSOURCES EN EAU EN RÉGION KARSTIQUE ORGANISÉ A ROUEN LE JEUDI 4 et le VENDREDI 5 MAI 2OO6 par : - L'Association Scientifique Européenne pour l'eau et la Santé (ASEES) - Le Laboratoire, Morphodynamique continentale et côtière (UMR 6143 CNRS) de l Université de Rouen CAMPUS DE MONT SAINT AIGNAN (76) MAISON DE L UNIVERSITÉ JEUDI 4 MAI 2006 MATIN 8h30 : Ouverture du colloque par le Président de l ASEES ; Accueil des participants. Interventions des organisateurs et des Représentants des Collectivités Publiques. KARST et CRAIE 9h : Introduction : Le karst et l'aquifère de la craie. L'exemple normand. Joël Rodet, Laboratoire de Géologie, UMR 6143 M2C «Morphodynamique Continentale et Côtière», Mont-Saint-Aignan Cédex. 9h30 : De la caractérisation géologique de la mise en place de la karstification en contexte méditerranéen à l étude hydrogéologique. Quel transfert possible pour l étude des aquifères karstiques de la Craie? Dörfliger N 1, Ladouche B 1, Aunay B 1,2, Le Strat P 3. 1 BRGM EAU/RMD, Montpellier ; 2 Hydrosciences - Université Montpellier II Montpellier ; 3 BRGM SGR/LRO, Montpellier. 10h : Aménagement des bétoires et des «points noirs» dans un karst de la craie. Gilles Souchet, Ingénieur hydrologue au Crecep, Responsable des Centres de surveillance des sources. Verneuil h30 :

2 11h : Tracer investigations of karst groundwater flow in the english Chalk. Louise Maurice, Tim C. Atkinson, JA Barker, AT Williams, AR Farrant, JP Bloomfield University College London and British Geological Survey 11h30 : Délimitation des périmètres de protection en milieu karstique : méthodologie basée sur la structure et le fonctionnement des systèmes karstiques ainsi que sur la cartographie multicritère de la vulnérabilité. Exemples d application en Franche Comté. Dörfliger N1, Jauffret D2, Petit V1, Mettetal J-P3 1BRGM EAU/RMD, Montpellier ; 2BRGM SGR/BOU, Parc Technologique Dijon 3DIREN FRC, Service de l'eau et des Risques Naturels, Besançon 12h : Bilan et analyse de la mise en œuvre des périmètres de protection des captages AEP en milieu karstique. Philippe Muet (1) & Edith Vier (2) & Laurent Cadilhac (3) & Pierre Marchet (4) (1)GINGER Environnement, Agence de Limoges, BP885, Limoges Cedex, (2)SIEE Montpellier, Parc 2000, 198 rue Yves Montand, Montpellier cedex 4 (3)Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse, 2-4 allée de Lodz, Lyon cedex 07 (4)Agence de l eau Adour-Garonne, 90 rue du Férétra, Toulouse cedex 4 Présentation : David Humbert, Chargé d'opérations Ressource - Eau Potable, Direction de secteur AESN Seine Aval 12h30 : Déjeuner pris en commun à l Université (compris dans l inscription) JEUDI 4 MAI 2006 APRÈS-MIDI EAU COMME RESSOURCE 14h30 : Introduction : Danièle Valdès 15h00 : L influence du cadre structurale sur le processus de recharge de l aquifère crayeux karstifié de la haute Normandie. Smail Slimani, Jean-Paul Dupont, Nicolas Massei, Danièle Valdès et Benoît Laignel. Laboratoire de Géologie, UMR 6143 M2C «Morphodynamique Continentale et Côtière», Mont-Saint-Aignan Cédex. 15h20 : Dynamiques d'infiltration karstique et spatialisation de la vidange aquifère en milieu crayeux - exemple du bassin de la Vesle (Champagne Sèche-France). Alain Devos, et Olivier Lejeune GEGENA (Groupe d'études des géomatériaux et des milieux naturels et anthropisés) EA 3795 Université de Reims Champagne-Ardennes - UFR lettres & Sciences Humaines Reims 15h50 : Hydrologie de l aquifère karstique d Edwards ( région d Austin,Texas) Fonctionnement du système karstique de Barton Springs. Johanna Mesquita, Barbara Mahler*, Nicolas Massei, Laignel Benoit. *US Geological Survey ; UMR 6143 M2C «Morphodynamique continentale et côtière» Mont-Saint-Aignan 16h10 : 16h30 : La sensibilité du Karst de la craie de l Ouest du bassin de Paris : Difficultés pour le gestionnaire d eau. Perspectives. L. Magne, B. Welté Eaux de Paris, Montreuil sur Eure. 17h00 : Investigating transport properties and turbidity dynamics of a karst aquifer using correlation, spectral, and wavelet analyses. Massei N., Dupont J.P., Mahler B.J. (2), Laignel B. (1), Fournier M. (1), Valdés D. (1)

3 & Ogier S. (1) (1)UMR CNRS 6143 «Continental and Coastal Morphodynamics», Department of Geology, University of Rouen, Mont-Saint-Aignan; (2) Department of Geological Sciences, University of Texas at Austin, Austin, Texas, USA 17h30 : Etude hydrogéologique de la partie ouest du Causse de Sauveterre (Aveyron) P.Marchet Parc Naturel Régional des Grands Causses, Agence de l'eau Adour-Garonne 18h00 : Nécessité de la mise en place d une norme de réalisation des traçages dans la craie karstique. Philippe Gombert et Philippe Muet Ginger Environnement, 16 allée Prométhée, Chartres 18h30 : Fin des conférences 20h : DINER en VILLE (sur INSCRIPTION) VENDREDI 5 MAI 2006 MATIN 8h25 : Introduction Anne Motelay-Massei VULNÉRABILITE DES NAPPES 8h30 : Le partitionnement univarié : une aide à l identification de la vulnérabilité et à la gestion des aquifères karstiques exploités pour l AEP M. Fournier, N. Massei, L. Dussart-Baptista, Joël Rodet, J.P. Dupont UMR CNRS 6143 M2C, Université de Rouen, Mont Saint Aignan 9h00 : Cartographie de la Vulnérabilité des Karsts : Evolution de la méthode RISKE. V. Plagnes, S. Théry, L. Fontaine, UMR Sisyphe, Université Paris 6 M. Bakalowicz, CREEN-ESIB, Faculté d ingénierie, Beyrouth, Liban N. Doerfliger, BRGM, Eau/RMD, Montpellier 9h30 : Risque infectieux d'origine hydrique : existe-t-il une spécificité karstique? Pascal Beaudeau, épidémiologiste, Département Santé Environnement, Institut de Veille Sanitaire, Saint Maurice 94 10h00 : Gestion des pollutions dans une nappe karstique à Londres : Bromates, Cryptosporidium et incendie de Bunsfield. Dominique Gatel. Veolia Eau. St Maurice 10h30 : 10h45 : Utilisation d une méthode d évaluation des risques de contamination des ressources en eau par les parasites pathogènes Cryptosporidium et Giardia en région karstique. Charon C. Veolia Eau Direction Régionale Normandie Rouen Soyeux E. Veolia Environnement Direction de la Recherche du Développement et de la Technologie Paris Cedex 16 11h15 : Gestion par la DDASS de Seine-Maritime des épisodes de turbidité dans l eau potable.

4 Bilan et perspectives. Philippe Romac et Anne Gérard, Service Santé-Environnement DDASS de Seine-Maritime, Rouen 76 11h45 : Traitement des eaux karstiques par les systèmes membranaires : retour de 10 ans d expérience du groupe Veolia Eau dans la région Haute Normandie. Canto F. Veolia Eau Agence Rouen Nord Buchy Charon C. Veolia Eau Direction Régionale Normandie Rouen Tazi-Pain A. Anjou Recherche Maison Laffitte 12h15 : Lutte contre la pollution localisée des nappes phréatiques en milieux karstiques. (Mise en œuvre de Zéolithes). M. Régis, SOMEZ, Montpellier 34 12h45 : Conclusions du Colloque POSTERS Variation temporelle et spatiale de la qualité d un cours d eau en Algérie Oued Soummam S.Maane*, M.Chibane*, K.Madani*, A.Motelay**, B.Laignel** *Laboratoire de Biomathématique,Biophysique, Biochimie et Scientométrie,Université A.Mira Bejaia Algérie ; **Laboratoire de Morphodynamique Continentale et Côtière, UMR 6143 CNRS, Université de Rouen France Poster Simulation numérique d une digue souterraine nappe à inferoflux de la vallée d in-amguel. B. Khammari ; M. Besbes ; G. de Marsily ; R. Gallaire Poster Méthodologie simplifiée de cartographie de la vulnérabilité dans la craie Karstique. Philippe Gombert, GINGER Environnement,Chartres 28. Poster

5 HOTELS DE ROUEN

Vulnérabilités et protection des eaux souterraines

Vulnérabilités et protection des eaux souterraines Vulnérabilités et protection A. Dassargues Prof. ULg 14/10/2005 Vulnérabilités et protection des eaux souterraines Introduction / Importance des enjeux Eaux souterraines en Wallonie, avantages/désavantages

Plus en détail

Qu est-ce qu une étude BAC?

Qu est-ce qu une étude BAC? Qu est-ce qu une étude BAC? Réglementation Définition du BAC Objectifs de l étude Etapes de réalisation de l étude Leviers de réussite Arnaud HÉBERT Chargé d opérations «Collectivités et Industrie» Direction

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES Codes entités aquifères concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Code entité V1 Code entité V2 105 Type de masse d'eau souterraine : Imperméable

Plus en détail

Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr

Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr Quelques documents pour illustrer le cours d'hydrogéologie générale Réservoir Temps de renouvellement (Jacques, 1996) Temps de renouvellement (Gleick,

Plus en détail

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée

Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Séminaire Eau et sécurité alimentaire en Méditerranée Les approches développées par VEOLIA, opérateur privé, pour une gestion durable des ressources en eau. Rappel Contexte réglementaire France Malgré

Plus en détail

5.04 PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement

5.04 PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de la santé publique Service de l aménagement du territoire Service

Plus en détail

MEMBRES DE DROIT DU PFE MEMBRES DES INSTANCES DE GOUVERNANCE DU PFE

MEMBRES DE DROIT DU PFE MEMBRES DES INSTANCES DE GOUVERNANCE DU PFE 26 février 2013 Secrétariat du PFE Philippe GUETTIER Directeur Général 01 41 20 19 41 06 77 94 04 63 Héloïse CHICOU Chargée de mission 01 41 20 17 73 06 45 27 98 76 Johanna TROGNON Assistante 01 41 20

Plus en détail

Expérience de l Univcersité Saint Joseph Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth (ESIB) En formation et recherche sur l eau

Expérience de l Univcersité Saint Joseph Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth (ESIB) En formation et recherche sur l eau Francophonie RESCIF 12-14 Octobre 2011, Ecole Mohammadia Expérience de l Univcersité Saint Joseph Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth (ESIB) En formation et recherche sur l eau Wajdi NAJEM Vice Recteur

Plus en détail

RÉSEAU DE SURVEILLANCE ET PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES EN VALAIS

RÉSEAU DE SURVEILLANCE ET PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES EN VALAIS CAPOFILA DI PROGETTO Regione Lombardia, Agenzia Regionale per la Protezione dell Ambiente PARTNER DELL ATTIVITA 3 GESTIONE SORGENTI DI MONTAGNA Regione Valle d Aosta, Dipartimento Difesa del Suolo e Risorse

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Codes entités aquifères Code entité V1 Code entité V2 concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 532a 532b Type de masse d'eau souterraine : Imperméable

Plus en détail

Développement d une méthodologie de caractérisation de la vulnérabilité des aquifères en milieu forestier

Développement d une méthodologie de caractérisation de la vulnérabilité des aquifères en milieu forestier Développement d une méthodologie de caractérisation de la vulnérabilité des aquifères en milieu forestier Lorienne Thüler Mai 2011 1. Introduction But: Développer une méthode pour caractériser des zones

Plus en détail

Qualité des eaux de baignade, établissement des profils des eaux de baignade Mise en oeuvre de la directive européenne «eaux de baignade», 2006/7/CE

Qualité des eaux de baignade, établissement des profils des eaux de baignade Mise en oeuvre de la directive européenne «eaux de baignade», 2006/7/CE LES AIDES FINANCIÈRES BASSINS RHÔNE - MÉDITERRANÉE ET CORSE RESPONSABLES DE SITES DE BAIGNADE Qualité des eaux de baignade, établissement des profils des eaux de baignade Mise en oeuvre de la directive

Plus en détail

Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques?

Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques? Quels risques de pollution pour les nappes phréatiques? Alain Rorive, Nicolas Dupont Université de Mons Faculté Polytechnique - Service de Géologie Fondamentale et Appliquée 1 Quels risques de pollution

Plus en détail

ALEA-Karst : vers une approche multicritères de l aléa lié à la présence et à l effondrement de cavités karstiques

ALEA-Karst : vers une approche multicritères de l aléa lié à la présence et à l effondrement de cavités karstiques ALEA-Karst : vers une approche multicritères de l aléa lié à la présence et à l effondrement de cavités karstiques Cartographie des karsts de contact Méthode Doline S.PINSON /D3E EVE 2 octobre 2014 Journées

Plus en détail

L IMPORTANCE DES EAUX KARSTIQUES DANS L APPROVISIONNEMENT EN EAU DE LA POPULATION DE TLEMCEN

L IMPORTANCE DES EAUX KARSTIQUES DANS L APPROVISIONNEMENT EN EAU DE LA POPULATION DE TLEMCEN Larhyss Journal, ISSN 1112-3680, n 06, Décembre 2007, pp. 57-64 2007 Tous droits réservés L IMPORTANCE DES EAUX KARSTIQUES DANS L APPROVISIONNEMENT EN EAU DE LA POPULATION DE TLEMCEN BENSAOULA F. 1,2,

Plus en détail

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE

PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE DE L ETAT CHIMIQUE DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES NATURELLES ET DE L ENVIRONNEMENT DIVISION DE L EAU Direction des Eaux souterraines Directive-Cadre de l eau PRINCIPES ET METHODOLOGIE DE CONCEPTION DU RESEAU DE SURVEILLANCE

Plus en détail

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE

ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE FÉVRIER 2014 Parité Diversité & Maires & adjoint.e.s ETUDES DANS LES 50 PLUS GRANDES VILLES DE FRANCE AVANT PROPOS À l occasion des élections municipales de mars, République & Diversité et le CRAN ont

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

invitation - programme Colloque 29 novembre 2013 centre de congrès -lyon

invitation - programme Colloque 29 novembre 2013 centre de congrès -lyon invitation - programme Colloque A la veille des élections municipales de 2014 et en cette période de débats sur le projet de loi sur la me ram Prog L eau redevient un sujet politique Animation de la journée

Plus en détail

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : 12/02/2013) SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES IDEES-EAUX - AGENCE DE LA DRÔME - Depuis 2010 CHATUZANGE LE GOUBET (26) ONYX SANET : Réalisation

Plus en détail

Améliorations de l outil d aide à la décision STRATEAU et implémentations de bassins tests

Améliorations de l outil d aide à la décision STRATEAU et implémentations de bassins tests Améliorations de l outil d aide à la décision STRATEAU et implémentations de bassins tests Dans le cadre de la convention signée entre l Ambassade de l Eau et l ensemble des Agences de Bassin françaises,

Plus en détail

ANNEXE C-4. Références utiles pour la modélisation du transfert de polluants dans le sol et les eaux souterraines.

ANNEXE C-4. Références utiles pour la modélisation du transfert de polluants dans le sol et les eaux souterraines. ANNEXE C-4 Références utiles pour la modélisation du transfert de polluants dans le sol et les eaux souterraines. DIRECTION GENERALE OPERATIONNELLE (DGO3) C4-1 TABLE DES MATIÈRES 1 Codes de calcul existants...

Plus en détail

Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau

Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau Qu est ce qu un code BSS? Le code BSS correspond au code national du dossier de l ouvrage souterrain au

Plus en détail

CV Benoit LAIGNEL Professeur, Université de Rouen B. INFORMATIONS SIGNIFICATIVES SUR LE DEROULEMENT DE LA CARRIERE

CV Benoit LAIGNEL Professeur, Université de Rouen B. INFORMATIONS SIGNIFICATIVES SUR LE DEROULEMENT DE LA CARRIERE CV Benoit LAIGNEL Professeur, Université de Rouen A. IDENTIFICATION Nom : Laignel Prénom : Benoit Date de naissance : 21/01/1967 Grade : Professeur des Universités 1 ère classe Etablissement d affectation

Plus en détail

Guide méthodologique. BRGM/RP-58237-FR Mars 2010. Ph. Crochet

Guide méthodologique. BRGM/RP-58237-FR Mars 2010. Ph. Crochet Guide méthodologique Les outils de l hydrogéologie karstique pour la caractérisation de la structure et du fonctionnement des systèmes karstiques et l évaluation de leur ressource BRGM/RP-58237-FR Mars

Plus en détail

Les conflits d intérêts à l hôpital public

Les conflits d intérêts à l hôpital public Programme Colloque international Les conflits d intérêts à l hôpital public 6 et 7 décembre 2012 Paris Ministère des Affaires Sociales et de la Santé (Auditorium 1320) Responsables scientifiques Professeure

Plus en détail

chapitre 2 Sensibilité des milieux aquatiques

chapitre 2 Sensibilité des milieux aquatiques Dossier police de l'eau Pièce IV >> Notice d incidence Chapitre 2. Sensibilité des milieux aquatiques chapitre 2 Sensibilité des milieux aquatiques 2.1. Sensibilité des eaux souterraines 2.1.1. Quelques

Plus en détail

DIRECTION DÏEPARfËIV^TALE DE L'EQUIPEMENT DE^LA MOSELLE. Projet de demi-échangeur Nord. de GUENANGE (57)

DIRECTION DÏEPARfËIV^TALE DE L'EQUIPEMENT DE^LA MOSELLE. Projet de demi-échangeur Nord. de GUENANGE (57) DIRECTION DÏEPARfËIV^TALE DE L'EQUIPEMENT DE^LA MOSELLE Projet de demi-échangeur Nord de GUENANGE (57) Protection des captages AEP Rapport d'expertise Y. BABOT Mai 1992 R 34962 LOR 4S 92 Document public

Plus en détail

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 PARCOURS ENERGIES FOSSILES : PROGRAMME PEDAGOGIQUE ET FICHES DE COURS

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 PARCOURS ENERGIES FOSSILES : PROGRAMME PEDAGOGIQUE ET FICHES DE COURS OPTION ENERGIE http://www.option-energie.ecp.fr PARCOURS ENERGIES FOSSILES : PROGRAMME PEDAGOGIQUE ET FICHES DE COURS PROGRAMME PEDAGOGIQUE DU PARCOURS ENERGIES FOSSILES (cliquer sur le nom de l activité

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

Unités de Gestion de la qualité des eaux continentales en région Midi-Pyrénées

Unités de Gestion de la qualité des eaux continentales en région Midi-Pyrénées DIRECTION RÉGIWA Unités de Gestion de la qualité des eaux continentales en région Midi-Pyrénées Etude réaiiiée dans le cadre des operations de Service public du BRGM 2001-000EAU726 novembre 2001 BRGMIRP-51337-FR

Plus en détail

PROGRAMME DE SUIVI DES POINTS D EAUX POTABLES AFFECTES PAR LES PROBLEME DE TURBIDITE AU SEIN DU DEPARTEMENT DE L EURE

PROGRAMME DE SUIVI DES POINTS D EAUX POTABLES AFFECTES PAR LES PROBLEME DE TURBIDITE AU SEIN DU DEPARTEMENT DE L EURE PROGRAMME DE SUIVI DES POINTS D EAUX POTABLES AFFECTES PAR LES PROBLEME DE TURBIDITE AU SEIN DU DEPARTEMENT DE L EURE Synthèse du contexte du fonctionnement hydrologique et de la vulnérabilité des ressources

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 > L eau, cette ressource vitale que l on pensait renouvelable à l infini, n est pas inépuisable. 40 % des territoires sur lesquels intervient l

Plus en détail

COLLOQUE INTERNATIONAL : «L EAU EN MONTAGNE» PROGRAMME DES CONFERENCES

COLLOQUE INTERNATIONAL : «L EAU EN MONTAGNE» PROGRAMME DES CONFERENCES 1 COLLOQUE INTERNATIONAL : «L EAU EN MONTAGNE» PROGRAMME DES CONFERENCES JEUDI 5 SEPTEMBRE 2002 9h00 9h30 Accueil des congressistes Session d'ouverture Allocutions de : M. Le Maire de Megève ou son représentant;

Plus en détail

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris Exploitation et valorisation des données pédologiques pour l aménagement à l échelle régionale Christian THIBAULT, directeur de l environnement urbain et rural à l IAURIF Conférence d orientation du Gis

Plus en détail

R 32626 CHA 4S 91 SOCIETE D'EXPLOITATION DES ETABLISSEMENTS LUCIEN PINEL S.A

R 32626 CHA 4S 91 SOCIETE D'EXPLOITATION DES ETABLISSEMENTS LUCIEN PINEL S.A R 32626 CHA 4S 91 SOCIETE D'EXPLOITATION DES ETABLISSEMENTS LUCIEN PINEL S.A PROJET D'OUVERTURE D'UNE CARRIERE DE CRAIE A COULOMMES-ET-MARQUENY (ARDENNES) AVIS HYDROGEOLOGIQUE JP. DROESCH AVRIL 1991 BRGM

Plus en détail

Signature du Contrat de rivière

Signature du Contrat de rivière Signature du Contrat de rivière Soutien financier : Soutien technique : Cérémonie de signature du Contrat de rivière 18 juin 2010 Qu est-ce-qu un Contrat de rivière? Un programme de reconquête de la qualité

Plus en détail

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6(X)9-45060 Orléans Cedex - Tél.: (38) 63.80.01 DEPARTEMENT DE LA CHARENTE CARTE DE VULNERABILITE

Plus en détail

Contacts. l Onema. Contacts. Direction générale. Délégation interrégionale Aquitaine - Midi-Pyrénées

Contacts. l Onema. Contacts. Direction générale. Délégation interrégionale Aquitaine - Midi-Pyrénées Contacts Contacts l Onema Direction générale Le Nadar - 5 square Félix-Nadar 94300 Vincennes Tél : 01 45 14 36 39 Fax : 01 45 14 36 29 Site internet : www.onema.fr Délégation interrégionale Aquitaine -

Plus en détail

Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France

Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France Rapport final BRGM/RP-53826-FR Mars 2005 Création d un site internet sur les eaux souterraines en Ile-de-France Rapport final BRGM/RP-53826-FR

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Codes entités aquifères Code entité V1 Code entité V2 concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 99g 99h Superficie* de l'aire d'extension (km2)

Plus en détail

Isotopie et ressources en eau en zone aride et semi-aride, Exemple du bassin de Meskala-Kourimat (Maroc)

Isotopie et ressources en eau en zone aride et semi-aride, Exemple du bassin de Meskala-Kourimat (Maroc) First International Conference on Saltwater Intrusion and Coastal Aquifers Monitoring, Modeling, and Management. Essaouira, Morocco, April 23 25, 2001 Isotopie et ressources en eau en zone aride et semi-aride,

Plus en détail

Administré, usager, citoyen, public Les transformations du destinataire de l action administrative et de son droit

Administré, usager, citoyen, public Les transformations du destinataire de l action administrative et de son droit FACULTÉ DE DROIT ET DES SCIENCES POLITIQUES DE NANTES - AMPHI G 25 ET 26 OCTOBRE 2012 www.univ-nantes.fr/droit Administré, usager, citoyen, public Les transformations du destinataire de l action administrative

Plus en détail

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU Libellé de la masse d'eau : Estuaire - Loire Code de la masse d'eau : Code européen : FRG022 Ecorégion : Plaines occidentales Départements et régions concernées : N Département

Plus en détail

Interactions forêt et eau : recommandations de gestion forestière pour la qualitéde l'eau

Interactions forêt et eau : recommandations de gestion forestière pour la qualitéde l'eau Interactions forêt et eau : recommandations de gestion forestière pour la qualitéde l'eau Julien Fiquepron, Centre national de la propriété forestière Olivier Picard, CNPF - Eric Toppan, FPF - Aurélien

Plus en détail

Charte du Parc naturel régional des Grands Causses Objectif 2019 Bilan 2007-2013

Charte du Parc naturel régional des Grands Causses Objectif 2019 Bilan 2007-2013 Charte du Parc naturel régional des Grands Causses Objectif 2019 Bilan 2007-2013 Parc naturel régional des Grands Causses 71 boulevard de l Ayrolle BP 50126 12101 MILLAU CEDEX Téléphone : 05 65 61 35 50

Plus en détail

Assainissement et Protection de la ressource dans le Bassin Versant

Assainissement et Protection de la ressource dans le Bassin Versant Julie Blazy Vincent Hornsperger Johanna Lanoue Maëlle Lepoutre Edith Martin Renaud Rincent Jeudi 22 janvier 2009 Assainissement et Protection de la ressource dans le Bassin Versant Le B.V du BV topographique

Plus en détail

- Hydrogéologie - L3 Pro CTH. cedric.legout@ujf-grenoble.fr

- Hydrogéologie - L3 Pro CTH. cedric.legout@ujf-grenoble.fr - Hydrogéologie - L3 Pro CTH cedric.legout@ujf-grenoble.fr 1 2 2. Bilan d eau en km 3 en France 3 Figure: D après Roux Les enjeux associés aux ressources souterraines : utilisateurs Eaux de surface (hm

Plus en détail

Etude de conception d un système d assainissement non collectif

Etude de conception d un système d assainissement non collectif Etude de conception d un système d assainissement non collectif Il revient au propriétaire de choisir la filière d assainissement adaptée à son immeuble et aux contraintes de la parcelle. Ce choix implique

Plus en détail

GEOTRAVEL 4 rue de RIGOULET, BP 46-47552 AGEN - BOE CEDEX 05.53.96.33.33 // contact@geotravel.fr LI 047 11 0003 APE 7911Z

GEOTRAVEL 4 rue de RIGOULET, BP 46-47552 AGEN - BOE CEDEX 05.53.96.33.33 // contact@geotravel.fr LI 047 11 0003 APE 7911Z GEOTRAVEL 4 rue de RIGOULET, BP 46-47552 AGEN - BOE CEDEX 5.53.96.33.33 // contact@geotravel.fr LI 47 11 3 APE 7911Z PROGRAMME JOUR 1: 29/11 LIMOGES - TOULOUSE / LONDRES Transfert en autocar de Limoges

Plus en détail

Etude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 01-GEO-120. mars 2002 BRGIWRP-51574 -FR H. GARIN

Etude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 01-GEO-120. mars 2002 BRGIWRP-51574 -FR H. GARIN Etat des activités et opération réalisées dans le cadre de la Banque des données du Sous-sol en Région Provence-Alpes-Côte d'azur au titre de l'année 2001 Etude réalisée dans le cadre des opérations de

Plus en détail

Pollution aux Hydrocarbures des eaux de la MORTE Bassin du Doubs Commune de VERRIERES DE JOUX Expertise par Multi-traçage

Pollution aux Hydrocarbures des eaux de la MORTE Bassin du Doubs Commune de VERRIERES DE JOUX Expertise par Multi-traçage REGION DE FRANCHE-COMTE DEPARTEMENT DU DOUBS Pollution aux Hydrocarbures des eaux de la MORTE Bassin du Doubs Commune de VERRIERES DE JOUX Expertise par Multi-traçage Décembre 2008 Janvier 2009 Cabinet

Plus en détail

Evaluation économique des dommages liés à l élévation du niveau de la mer : démarche générale et application à la région Languedoc-Roussillon

Evaluation économique des dommages liés à l élévation du niveau de la mer : démarche générale et application à la région Languedoc-Roussillon Evaluation économique des dommages liés à l élévation du niveau de la mer : démarche générale et application à la région Languedoc-Roussillon Cécile Hérivaux 1, Laure Maton 1, Anne-Laurence Agenais 1,3,

Plus en détail

Dr. Fadi Georges Comair Directeur Général des Ressources Hydrauliques et Electriques MEE

Dr. Fadi Georges Comair Directeur Général des Ressources Hydrauliques et Electriques MEE SÉMINAIRE INTERNATIONAL SUR LA GESTION DES BASSINS ET LA COOPÉRATION DANS LA RÉGION EURO - MÉDITÉRRANÉENNE ET ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU RÉSEAU MÉDITERRANÉEN DES ORGANISMES DE BASSIN (REMOB) BEYROUTH (LIBAN)

Plus en détail

«DE L AMERIQUE AUX AMERIQUES» DYNAMIQUES D UN CONTINENT PATCHWORK.

«DE L AMERIQUE AUX AMERIQUES» DYNAMIQUES D UN CONTINENT PATCHWORK. T1 «DE L AMERIQUE AUX AMERIQUES» DYNAMIQUES D UN CONTINENT PATCHWORK. Programme du colloque de doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s 13 et 14 novembre 2014, Université Nice-Sophia Antipolis, Campus Saint-Jean

Plus en détail

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES 17 octobre 2014 Gestion des sites et sols pollués Caractérisation et surveillance des milieux (eaux, sols, gaz du sol et air intérieur), exposition et évaluation des risques sanitaires (bioaccessibilité...)

Plus en détail

Le Tableau de Bord du SAGE Vienne

Le Tableau de Bord du SAGE Vienne Le Tableau de Bord du SAGE Vienne - Décembre 2008 - Etablissement Public du Bassin de la Vienne 3 place du 11 novembre 87220 FEYTIAT Tél. : 05.55.06.39.42 Fax. : 05.55.30.17.55 epbv@epbv.fr www.eptb-vienne.fr

Plus en détail

Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015

Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015 Formation sur les milieux humides Laignes 5 octobre 2015 Contacts utiles: Syndicat Intercommunal des Cours d Eau Châtillonnais Contrat SEQUANA Pauline GERMANAUD 21 bd Gustave Morizot, 21400 Châtillon sur

Plus en détail

Bilan de la mise en œuvre de la directive "Nitrates" (2008-2011)

Bilan de la mise en œuvre de la directive Nitrates (2008-2011) Direction de l Eau et de la Biodiversité Bilan de la mise en œuvre de la directive "Nitrates" (2008-2011) 1 ière partie : Qualité de l'eau Juin 2012 CONTEXTE Ce rapport a été préparé pour la Direction

Plus en détail

Synthèse des réponses au questionnaire

Synthèse des réponses au questionnaire Etat des lieux sur les réseaux et programmes de Monitoring dans les pays partenaires méditerranéens Synthèse des réponses au questionnaire X. Detienne Aquapôle, Université de Liège Réalisé pour le compte

Plus en détail

Cartographie de la vulnérabilité des eaux souterraines de la partie sud du Causse de Gramat

Cartographie de la vulnérabilité des eaux souterraines de la partie sud du Causse de Gramat Dans le cadre du master 2 Sciences de l Univers, Environnement, Ecologie. Parcours Hydrologie- Hydrogéologie (Université Pierre et Marie Curie, École des Mines de Paris & École Nationale du Génie Rural

Plus en détail

Annexe ELECTIONS CNESER 2015

Annexe ELECTIONS CNESER 2015 Annexe ELECTIONS CNESER 2015 Universités et Institut national polytechnique : Article D. 711-1 - Aix-Marseille - Amiens - Angers - Antilles-Guyane - Artois - Avignon - Besançon - Bordeaux - Bordeaux-III

Plus en détail

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION CE CAHIER DES CHARGES TYPE A POUR OBJECTIF DE DEFINIR LE CONTENU TECHNIQUE MINIMUM DU RAPPORT REMIS EN FIN D ETUDE AU PARTICULIER DEMANDEUR. OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION L objet de l étude

Plus en détail

L eau souterraine. point au 18 mai 2006. Jacques VARET Direction de la Prospective

L eau souterraine. point au 18 mai 2006. Jacques VARET Direction de la Prospective L eau souterraine point au 18 mai 2006 Jacques VARET Direction de la Prospective Les ressources en eau et la demande de l humanité > Planète terre : 97% d eau salée 3 % d eau douce dont : 77,2 % : glaciers

Plus en détail

PROJET DE MASTER INTERNATIONAL SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT, GESTION DES RESSOURCES NATURELLES ET DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET DE MASTER INTERNATIONAL SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT, GESTION DES RESSOURCES NATURELLES ET DEVELOPPEMENT DURABLE PROJET DE MASTER INTERNATIONAL SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT, GESTION DES RESSOURCES NATURELLES ET DEVELOPPEMENT DURABLE GARBA Z. 1,*, NGOUNOU NGATCHA B. 2,*, MBINA M. 3, MADANI K 4, DECAENS T. 5, DURAND

Plus en détail

Elaboration des réseaux de surveillance des masses d eau souterraine du bassin Seine- Normandie. Rapport final de phase 1

Elaboration des réseaux de surveillance des masses d eau souterraine du bassin Seine- Normandie. Rapport final de phase 1 Elaboration des réseaux de surveillance des masses d eau souterraine du bassin Seine- Normandie Rapport final de phase 1 BRGM/RP-54557-FR Mars 2006 Elaboration des réseaux de surveillance des masses d

Plus en détail

SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES

SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES I Contexte: PROJETS STRUCTURANTS 2016 du GRAND RESEAU DE RECHERCHE TERA SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT ANALYSE ET GESTION DES RISQUES Projet SCALE Appel d offre 2016 Face aux changements climatiques et à

Plus en détail

Colloque Gagilau 2014

Colloque Gagilau 2014 14-15-16 Mai Hôtel de Région Midi-Pyrénées Toulouse Colloque Gagilau 2014 Quels fleuves et estuaires pour demain? Session 3 : Adaptation aux changements globaux et gouvernance des risques PERISCOPE / REMOB

Plus en détail

Bilan du fonctionnement de l ancien réseau national de suivi de la qualité des eaux souterraines sur le bassin Loire-Bretagne

Bilan du fonctionnement de l ancien réseau national de suivi de la qualité des eaux souterraines sur le bassin Loire-Bretagne Bilan du fonctionnement de l ancien réseau national de suivi de la qualité des eaux souterraines sur le bassin Loire-Bretagne Préambule : Ce réseau a été mis en place en 1999. Il n existe plus depuis 2007.

Plus en détail

MODALITES DE CALCUL ET DE RECOUVREMENT DES REDEVANCES DE L AGENCE DE L EAU. POUR LA PERIODE 2013 à 2018

MODALITES DE CALCUL ET DE RECOUVREMENT DES REDEVANCES DE L AGENCE DE L EAU. POUR LA PERIODE 2013 à 2018 MODALITES DE CALCUL ET DE RECOUVREMENT DES REDEVANCES DE L AGENCE DE L EAU POUR LA PERIODE 2013 à 2018 Le conseil d administration de l agence de l eau Adour-Garonne délibérant valablement, Vu le code

Plus en détail

Appel à candidatures

Appel à candidatures Appel à candidatures Grand Prix national «le génie écologique au service des enjeux de la politique de l eau» 1 - contexte et objet de l appel à projets Le ministère de l Ecologie, du Développement Durable

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

La Société de l eau souterraine Abitibi-Témiscamingue Électron libre de gouvernance de l eau souterraine

La Société de l eau souterraine Abitibi-Témiscamingue Électron libre de gouvernance de l eau souterraine La Société de l eau souterraine Abitibi-Témiscamingue Électron libre de gouvernance de l eau souterraine Olivier Pitre, Directeur 819-732-8809, poste 8239 / olivier.pitre@sesat.ca PACES Montérégie Est

Plus en détail

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 3. ACCES RACCORDEMENT D Identification : -NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 17/10/2013 Version initiale -NOI-RAC-02E V.2.7

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

Cas groupés de gastro-entérites lors d un voyage scolaire

Cas groupés de gastro-entérites lors d un voyage scolaire Cas groupés de gastro-entérites lors d un voyage scolaire JRVS Midi-Pyrénées - 14 juin 2012 L Couleau 1 ; Maud Ginsbourger 1-2 ; N Sauthier 1 ; P Fabre 3 ;V Schwoebel 1 1. Cellule de l Institut de Veille

Plus en détail

Liste des diplômes (BAC + 5) renvoyés vers la commission REP/RED au cours de la session 2011 du concours d'ingénieur territorial

Liste des diplômes (BAC + 5) renvoyés vers la commission REP/RED au cours de la session 2011 du concours d'ingénieur territorial DIPLÔMES DOMAINES MENTIONS SPECIALITES ETABLISSEMENTS ANNEE D'OBTENTION AUTRE Directeur technique des entreprises de spectacle vivant Institut Supérieur des Techniques du Spectacle d'avignon 2010 AUTRE

Plus en détail

TRAITEMENT DE POTABILISATION DES EAUX DE SURFACE. Bénédicte WELTE

TRAITEMENT DE POTABILISATION DES EAUX DE SURFACE. Bénédicte WELTE TRAITEMENT DE POTABILISATION DES EAUX DE SURFACE Bénédicte WELTE AVANT TOUT TRAITEMENT SE POSER TROIS QUESTIONS POURQUOI TRAITER? QUE TRAITER? COMMENT TRAITER? POURQUOI TRAITER? L'eau est toujours recyclée

Plus en détail

Cursus Master Ingénierie

Cursus Master Ingénierie Cursus Master Ingénierie Agro-HydroSystèmes - Production alimentaire - Productions végétales Sciences, Technologies, Santé Le schéma des études L université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) offre

Plus en détail

CONNAISSANCE ET GESTION DES RESSOURCES EN EAUX SOUTERRAINES DANS LES REGIONS KARSTIQUES

CONNAISSANCE ET GESTION DES RESSOURCES EN EAUX SOUTERRAINES DANS LES REGIONS KARSTIQUES BASSIN RHONE-MEDITERRANEE-CORSE GUIDE TECHNIQUE N 3 CONNAISSANCE ET GESTION DES RESSOURCES EN EAUX SOUTERRAINES DANS LES REGIONS KARSTIQUES JUIN 1999 RHONE MEDITERRANEE CORSE Conception et rédaction Michel

Plus en détail

Annuaire des Cellules

Annuaire des Cellules Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction Annuaire des Cellules Economiques Régionales de la Construction Mise à jour le 29/01/2007 Annuaire des Cellules Economiques Régionales

Plus en détail

BRGM. Utilisation d'une image satellitale Landsat TM pour la détection de résurgences en Manche. entre le Havre et Dieppe,

BRGM. Utilisation d'une image satellitale Landsat TM pour la détection de résurgences en Manche. entre le Havre et Dieppe, Ministère de l'industrie, de ia Poste et des Télécommunications AGENCE DE UEAU SEINE-NORMANDIE Utilisation d'une image satellitale Landsat TM pour la détection de résurgences en Manche entre le Havre et

Plus en détail

Une nouvelle dynamique pour l Enseignement supérieur et la Recherche. Fiche 2 : L Enseignement supérieur dans l académie de Rouen

Une nouvelle dynamique pour l Enseignement supérieur et la Recherche. Fiche 2 : L Enseignement supérieur dans l académie de Rouen Une nouvelle dynamique pour l Enseignement supérieur et la Recherche Fiche 2 : L Enseignement supérieur dans l académie de Rouen Les Universités en Haute-Normandie La Haute-Normandie compte deux Universités,

Plus en détail

http://gfbioenergetique.free.fr/

http://gfbioenergetique.free.fr/ http://gfbioenergetique.free.fr/ 16 ème Congrès du GFB 21-25 septembre 2011 Saint-Pierre d Oléron (Charente-Maritime) Congrès bisannuel du http://gfbioenergetique.free.fr/ Oléron 21-25 septembre 2011 Energétique

Plus en détail

Irriguer des projets pour demain Projet AGIRE Projet d Amélioration de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau

Irriguer des projets pour demain Projet AGIRE Projet d Amélioration de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau Irriguer des projets pour demain Projet AGIRE Projet d Amélioration de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau Une coopération entre le Grand Lyon et la Haute-Matsiatra à Madagascar Les partenaires du

Plus en détail

La protection des captages d eau potable

La protection des captages d eau potable 2 ème SEMINAIRE D'ECHANGES REGIONAL sur l'application de la réglementation dans le domaine de l'eau La protection des captages d eau potable BILAN et COMPTE-RENDU Mardi 14 Octobre 2003 de 9h30 à 17h30

Plus en détail

12 Oct. ROUEN à l'espace Régional de Formation des Professions de Santé (ERFPS) et au Conseil Régional de Haute-Normandie 9:00>17:00

12 Oct. ROUEN à l'espace Régional de Formation des Professions de Santé (ERFPS) et au Conseil Régional de Haute-Normandie 9:00>17:00 vendredi 12 Oct. 2012 ROUEN à l'espace Régional de Formation des Professions de Santé (ERFPS) et au Conseil Régional de Haute-Normandie 9:00>17:00 L observation sociale en Haute-Normandie : et productionsproducteurs

Plus en détail

REGION REUNION LISTE DES RAPPORTS PUBLIES EN 2013

REGION REUNION LISTE DES RAPPORTS PUBLIES EN 2013 REGION REUNION LISTE DES RAPPORTS PUBLIES EN 2013 N de rapport Titre Auteurs Commanditaires BRGM/RP-59245-FR Identification des modalités d'exploitation des ressource en eaux souterraines du domaine d'altitude

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail

Jeudi 24 septembre. 9h00 9h30. 10h00. 10h20. 10h40. 11h20. 11h40. 12h00. 12h20. 14h20. 14h40. 15h00. 15h20. 15h40. 16h10. 16h30. 16h50.

Jeudi 24 septembre. 9h00 9h30. 10h00. 10h20. 10h40. 11h20. 11h40. 12h00. 12h20. 14h20. 14h40. 15h00. 15h20. 15h40. 16h10. 16h30. 16h50. Jeudi 24 septembre 9h00 9h30 10h00 10h20 10h40 11h20 11h40 12h00 12h20 14h20 14h40 15h00 15h20 15h40 16h10 16h30 16h50 17h10 Allocutions d ouverture du colloque Propos introductifs - Agathe Van Lang, Pr.

Plus en détail

GESTION DURABLE DES ZONES COTIERES ET MARINES : NOUVEAUX DISCOURS, NOUVELLES DURABILITES, NOUVELLES FRONTIERES

GESTION DURABLE DES ZONES COTIERES ET MARINES : NOUVEAUX DISCOURS, NOUVELLES DURABILITES, NOUVELLES FRONTIERES GESTION DURABLE DES ZONES COTIERES ET MARINES : NOUVEAUX DISCOURS, NOUVELLES DURABILITES, NOUVELLES FRONTIERES CO-ORGANISE PAR LE GROUPE SUP DE CO ET L UNIVERSITE DE Avec la participation de l Université

Plus en détail

Compte rendu de l UMR Jeudi 23 avril 2015 Visioconférence

Compte rendu de l UMR Jeudi 23 avril 2015 Visioconférence 1 Compte rendu de l UMR Jeudi 23 avril 2015 Visioconférence Ordre du jour : 1. Recrutement en détachement d Armelle COUILLET sur le poste de JP GOSSET 2. Bilan concours CR CNRS 2015 3. Point sur la pré-sélection

Plus en détail

8- Réduction du volume des décharges dans le 2 nd degré

8- Réduction du volume des décharges dans le 2 nd degré 8- Réduction du volume des décharges dans le 2 nd degré I) Définition de la mesure Définir, en s appuyant sur la nomenclature en vigueur, le volume par académie des activités d éducation et de formation

Plus en détail

MEMBRES DU CONSEIL GFC 2014

MEMBRES DU CONSEIL GFC 2014 ALARY Jean-André (Directeur de recherche & Directeur général) IMERYS CARRD GmBH Seebacher Allee, 64 9524 VILLACH jean-andre.alary@imerys.com ALLEMAND Alexandre (Ingénieur) - Responsable des activités du

Plus en détail

Recensement national d expérimentations pilotes sur les micropolluants aquatiques dans les territoires

Recensement national d expérimentations pilotes sur les micropolluants aquatiques dans les territoires Session 1 : Contaminants et pollutions des milieux aquatiques : contexte, chantiers nationaux, connaissances et outils à disposition au niveau national Recensement national d expérimentations pilotes sur

Plus en détail

IMPACT DE LA PRODUCTION DE NEIGE DE CULTURE SUR LA RESSOURCE EN EAU

IMPACT DE LA PRODUCTION DE NEIGE DE CULTURE SUR LA RESSOURCE EN EAU 2-4, Allée de Lodz 69363 LYON CEDEX 07 Lyon, octobre 2002 IMPACT DE LA PRODUCTION DE NEIGE DE CULTURE SUR LA RESSOURCE EN EAU Elise DUGLEUX Sous-Direction de la Ressource en Eau elise.dugleux@eaurmc.fr

Plus en détail

Outils et et méthodologie

Outils et et méthodologie Reconnaissance des des sites et et sols pollués Outils et et méthodologie m CNAM CNAM :22 :22 janvier 2008 2008 Valorisation des sites industriels : activités d ANTEA N 1 1. Exemples de sites soumis à

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF Dossier de Déclaration et de Mise en Place d un Assainissement Non Collectif De Type : Fosse Toutes Eaux avec Epandage souterrain en sol naturel A ETABLIR

Plus en détail

LISTE DES DIPLÔMES (BAC + 5) RENVOYES VERS LA COMMISSION RED AU COURS DE LA SESSION 2010 DU CONCOURS D'INGENIEUR TERRITORIAL

LISTE DES DIPLÔMES (BAC + 5) RENVOYES VERS LA COMMISSION RED AU COURS DE LA SESSION 2010 DU CONCOURS D'INGENIEUR TERRITORIAL Les candidats qui ne seraient pas titulaires d'un diplôme d'ingénieur habilité par l'etat après avis de la Commission des titres d'ingénieur, selon les modalités prévues aux articles L642-1 à L642-4 du

Plus en détail