RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR"

Transcription

1 1 Tome 1 REPUBLIQUE FRANÇAISE PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME COMMUNE DE SAINTE-SOULLE ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante diligentée inclusivement du lundi 04 mai au vendredi 05 juin 2015 sur le territoire de la Commune de SAINTE-SOULLE. Arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015 RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR Bertrand BRUY 3, rue des Pinsons SAINT JEAN DE LIVERSAY

2 2 RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante. DILIGENTEE INCLUSIVEMENT du lundi 04 mai 2015 au vendredi 05 juin 2015 sur le territoire de la Commune de SAINTE-SOULLE. ARRETE PREFECTORAL n du 09 avril 2015 SAINT JEAN DE LIVERSAY, le mardi 30 juin SOMMAIRE 1- LE DEROULEMENT DE L'ENQUETE PUBLIQUE 1-a le cadre réglementaire de l'enquête publique 1-b la mise en œuvre de l'enquête publique les lieux du déroulement de l'enquête publique l ouverture des registres d enquête publique les horaires de consultation du dossier d enquête les permanences du commissaire enquêteur la clôture des registres d enquête publique 1-c la composition des dossiers d'enquête publique 1-d l information du commissaire enquêteur 1-e l information du public 1-f le commissaire enquêteur et l objet de l enquête publique 1-g nécessités d une réunion publique ou de la prolongation de l enquête 2- LES OBSERVATIONS DU PUBLIC 2-a la participation du public 2-b observations du public consignées dans le registre 2-c lettres ou notes écrites annexées au registre d enquête publique 2-d pétitions ou avis communs annexés aux registres d enquête publique 2-e état récapitulatif des observations du public 3-ANNEXE : Document prescrivant l enquête publique. Communication avec le maitre d ouvrage. Extraits du registre d enquête publique. Notes écrites annexées aux registres d enquêtes publiques.

3 3 1- LE DEROULEMENT DE L'ENQUETE PUBLIQUE 1-a le cadre réglementaire de l'enquête publique Vu le Code de l environnement et notamment les articles L à L et R à R , L à L et R et suivants ; Vu la Loi n du 12 juillet 2010, portant engagement national pour l environnement ; Vu le décret n du 29 décembre 2011 relatif à la réforme des enquêtes publiques ; Vu l Arrêté du 24 avril 2012, fixant les caractéristiques et dimensions de l'affichage de l'avis d'enquête publique mentionné à l'article R du code de l'environnement ; Vu la décision du Tribunal Administratif de Poitiers en en date du 20 mars 2015, portant désignation du commissaire enquêteur ; Dans le cadre de l'arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015, prescrivant l enquête publique relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE sur la Courante ; Désigné comme commissaire enquêteur, j'ai diligenté cette enquête publique sur le territoire de la Commune de SAINTE-SOULLE, inclusivement du lundi 04 mai 2015 au vendredi 05 juin 2015, avec mes permanences en Mairie de SAINTE-SOULLE. 1-b la mise en œuvre de l'enquête publique les lieux du déroulement de l'enquête publique Le siège de l'enquête publique était la Mairie de SAINTE-SOULLE. Le registre d enquête publique à feuilles non-mobiles coté et paraphé et un exemplaire du dossier d'enquête publique coté et paraphé étaient à la disposition du public, aux heures habituelles d'ouverture de la Mairie de SAINTE-SOULLE. l ouverture des registres d enquête publique Conformément à l'arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015, prescrivant l enquête publique relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE sur la Courante, le lundi 04 mai 2015 à 8 heures 2015, j ai procédé à l ouverture du registre d enquête publique, ce après avoir coté et paraphé les pièces du dossier d enquête. les horaires de consultation des dossiers d enquête Durant toute l'enquête publique, les dossiers d enquête publique et les registres d enquête publique étaient à la disposition du public aux heures d'ouvertures habituelles de la Mairie de SAINTE- SOULLE : les lundis: matin : de 8 heures 30 à 12 heures 30 ; après midi : de 16 heures 00 à 19 heures 00 ; les mardis: matin : de 8 heures 30 à 12 heures 30 ; après midi : de 13 heures 30 à 17 heures 30 ;

4 les mercredis: matin : de 8 heures 30 à 12 heures 30 ; après midi : fermée au public ; les jeudis: matin : de 8 heures 30 à 12 heures 30 ; après midi : de 16 heures 00 à 19 heures 00 ; les vendredis: matin : de 8 heures 30 à 12 heures 30 ; après midi : de 13 heures 30 à 16 heures 30 ; les samedis: matin : fermé au public. 4 les permanences du commissaire enquêteur Afin de recevoir les observations du public, en qualité de commissaire enquêteur, j ai assuré mes permanences aux jours définis par l'arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015, prescrivant l enquête publique relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante : 1. le lundi 04 mai 2015 de 08 heures 30 à 11 heures 00, salle des Mariages - Mairie de SAINTE- SOULLE ; (Effectivement : début de la permanence à 08 heures 25 et fin à 11 heures 06). 2. le mardi 12 mai 2015 de 13 heures 30 à 15 heures 30, salle des Mariages - Mairie de SAINTE- SOULLE ; (Effectivement : début de la permanence à 13 heures 25 et fin à 15 heures 36). 3. le mercredi 27 mai 2015 de 08 heures 30 à 11 heures 00, salle des Mariages - Mairie de SAINTE- SOULLE ; (Effectivement : début de la permanence à 08 heures 26 et fin à 11 heures 07). 4. le vendredi 05 juin 2015 de 15 heures 30 à 16 heures 30, salle des Mariages - Mairie de SAINTE- SOULLE ; (Effectivement : début de la permanence à 15 heures 25 et fin à 16 heures 46). Remarque : pour accueillir le public, je me suis toujours attaché à arriver avant l heure du début des permanences et repartir après l heure de fin des permanences. la clôture des registres d enquête publique Conformément à l'arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015, prescrivant l enquête publique relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante, le vendredi 05 juin 2015 à 16 heures 46, au dernier jour de l enquête publique, en fin de la permanence du jour, j ai clos le registre d enquête publique et j ai repris le dossier d enquête. Puis, laissant le temps matériel de réception d éventuels courriers, le mercredi 10 juin 2015 à 10 heures, j ai pris attache avec la Mairie de SAINTE-SOULLE pour savoir si des observations ont été reçues par courrier. 1-c la composition des dossiers d'enquête publique Le dossier d enquête publique laissé à la disposition du public pendant la durée de l enquête publique en Mairie de SAINTE-SOULLE, présentait les divers documents scripturaux et graphiques suivants - en dehors de tous autres documents : pièce n 1 : Arrêté Municipal Arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015, prescrivant l enquête publique relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante ;

5 pièce n 2 : dossier d enquête publique PIECE I : identification du demandeur PIECE II : emplacement sur lequel l I.O.T.A. doit être réalisé PIECE III : présentation du projet et positionnement réglementaire 1. Présentation du projet 1.1. Aménagement projeté Contexte du projet Etude hydraulique Méthode de calcul Elaboration du modèle Calage du modèle Aménagement retenu pour la protection du bourg d USSEAU 2. Contexte réglementaire du projet PIECE VI : document d incidence 1. Analyse de l état initial du site et de son environnement 1.1. Le climat 1.2. Le sol et le sous-sol La géologie La reconnaissance des sols superficiels Les eaux souterraines Données fournies par l étude de sols Données hydrologies générales - B.R.G.M Les captages d adduction d eau potable (A.E.P.) Les masses d eau souterraines Réseaux de surveillance de la qualité des eaux souterraines 1.3. L hydrologie Généralités Données quantitatives Données qualitatives Conclusions sur la Courante La masse d eau superficielle 1.4. Le milieu naturel Le milieu naturel au droit du projet Les zonages de protection et d inventaires Les sites Natura 2000 du Marais Poitevin Z.N.I.E.F.F. de type II du Marais Poitevin Z.N.I.E.F.F. de type I du Marais de la Godinerie Relation entre le projet et Natura Les risques 2. Incidence du projet sur la ressource en eau et le milieu aquatique 2.1. Incidences attendues en phase de chantier 2.2. Incidences attendues en phase exploitation Incidences hydrauliques sur la Courante Incidences qualitatives sur la Courante Incidence écologique sur la Courante Incidences sur le voisinage de la Courante 3. Mesures d évitement, de réduction, de compensation et d accompagnement retenues 3.1. Mesures spécifiques à la phase de travaux La période de travaux Mesures à prévoir pour l organisation du chantier Le déplacement des engins de chantier 5

6 La maitrise des risques de pollution accidentelle La qualité des matériaux mis en œuvre Maintien du lit mineur du cours d eau 3.2. Mesures en phase exploitation 4. Incidences du projet sur les sites Natura 2000 et mesures prévues 5. Compatibilité du projet avec le S.D.A.G.E. Loire-Bretagne et le S.A.G.E. Sèvre-Niortaise et Maris Poitevin 5.1. Compatibilité avec le S.D.A.G.E. Loire-Bretagne 5.2. Compatibilité avec le S.A.G.E. Sèvre-Niortaise et Maris Poitevin PIECE V : moyens de surveillance, d entretien et d intervention PIECE VI : éléments graphiques, plans ou cartes utiles à la compréhension des pièces du dossier Annexes 1 : mesures et débits au droit d ouvrages caractéristiques Annexes 2 : attestation d entretien d ouvrages pluviaux Annexes 3 : études de sols Annexes 4 : caractéristiques des bassins élémentaires pièce n 3 : note complémentaire au document d incidence u tire des Articles L.214 et L.414 enregistré sous le numéro Registre d enquête à feuilles non-mobiles, cotées et paraphées. pièce n 4 : le registre d enquête publique Registre d enquête à feuilles non-mobiles, cotées et paraphées. 6 1-d l information du commissaire enquêteur Après une première communication téléphonique avec la Préfecture de la Charente-Maritime (Mr DAVIET) durant la quelle nous avons déterminé ensemble les diverses modalités de l enquête publique pour la rédaction de l Arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015, prescrivant l enquête publique relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE- SOULLE, sur la Courante, le jeudi 16 avril 2015, j ai reçu une copie du dossier d enquête publique pour son étude. J'ai étudié les documents, les pièces scripturales et les pièces graphiques du dossier présenté à l'enquête publique. Pour visualiser physiquement le site et les différentes contraintes liées à l enquête publique relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante, le samedi 02 mai 2015 entre 10 heures 44 et 11 heures 50 minutes, j ai visité les sites concernés par l enquête publique, de part et d autre de la Voie Nationale, côté champs et côté USSEAU. J'ai parcouru les espaces accessibles et non-clôturés, sans pénétrer dans aucune propriété privée. Au terme de l enquête publique, en Mairie de SAINTE-SOULLE, j ai rencontré Mr Johan LEGRAS et Mr Olivier DE SOUSA - chargé d opération à la Communauté d Agglomération de LA ROCHELLE, et nous avons fait le point sur les observations consignées dans le registre d enquête. 1-e l information du public Un avis d'enquête publique informant de l ouverture de l enquête publique relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante était affiché sur le site du projet de la retenue, en bord de voirie. L avis d enquête publique présentait des caractères noirs sur fond jaune.

7 7 J ai constaté cet affichage les lundi 20 avril 2015, samedi 02 mai 2015, et vendredi 05 juin Des avis d enquête relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante ont été publiés en annonces légale, Avant l ouverture de l enquête publique : LE LITTORAL du 17 avril 2015 ;

8 LE SUD OUEST du 17 avril 2015; 8 Après l ouverture de l enquête publique : LE SUD OUEST du jeudi 07 mai 2015 ;

9 rapport du commissaire enquêteur, référence: 2/ radep-sj 1936.Eeauss/BB page n 9 LE LITTORAL du 8 mai 2015 ; 1-g le commissaire enquêteur et l objet de l enquête publique J atteste n avoir aucun lien direct ou indirect avec l objet de l enquête publique, ne pas être intéressé à l opération à titre personnel ou en raison de mes fonctions, n avoir aucune propriété foncière ou bâtie sur le territoire concerné par l'objet de l'enquête diligentée sur la Commune de SAINTE-SOULE et n avoir pris aucune part, à quelque titre que ce soit, à l élaboration du projet soumis à l enquête ni à sa mise en œuvre. 1-h nécessités d une réunion publique ou de la prolongation de l enquête Il est à noter, qu'au début de l'enquête publique et au cours du déroulement de l'enquête publique, je me suis demandé s'il était nécessaire d'organiser une réunion publique ou s'il était impérieux de

10 demander la prolongation de la durée de l'enquête publique, afin d'obtenir davantage l'avis du public. Cependant, après réflexion, eu égard à la population concernée par l enquête publique, eu égard au sujet de l enquête publique, j ai jugé que cela n'était ni nécessaire ni opportun et que cela ne pouvait rien apporter de plus au déroulement de l enquête publique ni à sa démocratisation LES OBSERVATIONS DU PUBLIC 2-a la participation du public Durant L enquête relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante : - quelques personnes sont venues consulter le dossier d enquête publique aux heures d ouverture de la Mairie de SAINTE-SOULLE, hors de mes permanences ; - aucune personne n est venue consulter le dossier d enquête publique aux heures d ouverture de la Mairie Annexe de MIREUIL : 2, square de la Passerelle LA ROCHELLE, hors de mes permanences - aucune observations n a été consignée sur le registre d enquête publique ; - aucune lettre, note écrite ou pétition n a été annexée au registre d enquête publique. 2-b observations du public consignées dans le registre Observation N 1 : Mr Olivier FRAND : Consultation du dossier. Le déclarant a signé. Observation N 2 : Mr Henri BONNET : Après avoir pris connaissance du dossier d enquête, nous nous permettons plusieurs remarques : Page 18 : avant-dernier paragraphe : ce n est pas à l aval de la RN 11 (comme cela est écrit) que les sous-bassins versants du Fief Nouveau et du Treuil Secret rejoignent le cours de la courante mais à l amont de la RN 11. Page 34 : sous le tableau les références climatiques ( ) auraient pu être actualisées! Nous vous l accordons, il y aurait eu peu de différences, mais en 2015!! Page 18 on peut lire : «selon les riverains du cours d eau, seul au terrain situé en aval immédiat de la RN 11 dans le hameau de Usseau (sans doute du Ragueneau) a subi des submersions partielles lors d évènements pluvieux importants». Personnellement nous n avons connu qu une seule inondation en 1999 (elle était due à la pose d un passage busé en amont de la 137) depuis plus de 50 ans. Ce passage busé a été détruit dès le mois suivant. Pour passer de 1 m 3 seconde à 2 m 3, 15 au pont des Chabots n aurait-il pas été plus simple de poser une buse en dérivation de celui-ci (soit au nord, soit au sud) laquelle aurait permis de passer ce supplément de débit. Cela aurait surement été moins couteux (en études et travaux) et ceci d autant plus qu en aval : -d une part il n existe pas de zone habitée. -et que d autre part la Courante est en équilibre avec le Marans La Rochelle (ainsi qu écrit page 18). Il est également cité dans l étude l ouvrage en aval de la station d épuration sans donner le débit, mais la grille qui précède cet ouvrage est-elle utile? Par ailleurs, il ne faut pas négliger l entretien en radier et en aval tant du pont des Charbots que ce celui situé en aval de la station d épuration. Le déclarant a signé.

11 11 Observation N 3 : Mr Patrice MOINARD : Demande de renseignements sur l implantation et la hauteur d eau, et débit en aval. Le déclarant a signé. 2c- lettres ou notes écrites annexées au registre d enquête publique Aucune lettre ou note écrite n a été annexée aux registres d enquête. 2d- pétitions ou avis communs annexés au registre d enquête publique Aucune pétition n a été annexée aux registres d enquête. 2-e état récapitulatif des observations du public nombre demande avis avis commende désignation d'obser- avis favorable taires dé- rensei- favorable avec sans vations gnements favorable réserves avis permanence du 04 mai permanence du 12 mai permanence du 27 mai permanence du 05 juin hors des permanences TOTAL : nombre d'observations consignées sur le registre d'enquête lettres ou notes annexées au regsitre TOTAL : lettes ou notes écrites annexées au registre d'enquête publique pétitions annexées au regsitre avis communs annexée au regsitre TOTAL : pétitions ou avis communs annexés au registre d'enquête publique effectif total pourcentages 66,7% 0,0% 0,0% 0,0% 33,3% 0 A SAINT JEAN DE LIVERSAY, le mardi 30 juin Le Commissaire Enquêteur, Bertrand BRUY

12 12 REPUBLIQUE FRANÇAISE PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME COMMUNE DE LA ROCHELLE ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante diligentée inclusivement du lundi 04 mai au vendredi 05 juin 2015 sur le territoire de la Commune de SAINTE-SOULLE. Arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015 DOCUMENT PRESCRIVANT L ENQUETE PUBLIQUE

13 13

14 14

15 15

16 16 REPUBLIQUE FRANÇAISE PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME COMMUNE DE LA ROCHELLE ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante diligentée inclusivement du lundi 04 mai au vendredi 05 juin 2015 sur le territoire de la Commune de SAINTE-SOULLE. Arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015 COMMUNICATION AVEC LE MAITRE D OUVRAGE

17 Bertrand BRUY commissaire enquêteur Le carré Long - 3, rue des Pinsons SAINT JEAN DE LIVERSAY téléphone portable rapport du commissaire enquêteur, référence: 2/ radep-sj 1936.Eeauss/BB page n référence: 2/ obser-sj-1936.Eeauss/BB page n 1 Communauté d Agglomération de LA ROCHELLE 6, rue Saint Michel LA ROCHELLE 17 ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante. DILIGENTEE INCLUSIVEMENT du lundi 04 mai 2015 au vendredi 05 juin 2015 sur le territoire de la Commune de SAINTE-SOULLE. ARRETE PREFECTORAL n du 09 avril 2015 SAINT JEAN DE LIVERSAY, le jeudi 11 juin 2015 Monsieur le Président, Dans le cadre de l enquête diligentée sur SAINTE-SOULLE concernant le projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante, je me permets de vous confirmer, comme je l ai fait verbalement auprès de Mr Olivier DE SOUSA et Mr Johan LEGRAS, j ai reçu trois observations : 1- Mr Olivier FRAND (Observation N 1) : Consultation du dossier. 2- Mr Henri BONNET (Observation N 2) Après avoir pris connaissance du dossier d enquête, nous nous permettons plusieurs remarques : Page 18 : avant-dernier paragraphe : ce n est pas à l aval de la RN 11 (comme cela est écrit) que les sousbassins versants du Fief Nouveau et du Treuil Secret rejoignent le cours de la courante mais à l amont de la RN 11. Page 34 : sous e tableau les références climatiques ( ) auraient pu être actualisées! Nous vous l accordons, il y aurait eu peu de différences, mais en 2015!! Page 18 on peut lire : «selon les riverains du cours d eau, seul au terrain situé en aval immédiat de la RN 11 dans le hameau de Usseau (sans doute du Ragueneau) a subi des submersions partielles lors d évènements pluvieux importants». Personnellement nous n avons connu qu une seule inondation en 1999 (elle était due à la pose d un passage busé en amont de la 137) depuis plus de 50 ans. Ce passage busé a été détruit dès le mois suivant. Pour passer de 1 m 3 seconde à 2 m 3, 15 au pont des Chabots n aurait-il pas été plus simple de poser une buse en dérivation de celui-ci (soit au nord, soit au sud) laquelle aurait permis de passer ce supplément de débit. Cela aurait surement été moins couteux (en études et travaux) et ceci d autant plus qu en aval : -d une part il n existe pas de zone habitée) -et que d autre part la Courante est en équilibre avec le Marans La Rochelle (ainsi qu écrit page 18).

18 Il est également cité dans l étude l ouvrage en aval de la station d épuration sans donner le débit, mais la grille qui précède cet ouvrage est-elle utile? Par ailleurs, il ne faut pas négliger l entretien en radier et en aval tant du pont des Charbots que ce celui situé en aval de la station d épuration. 3- Mr Patrice MOINARD (Observation N 3) : Demande de renseignements sur l implantation et la hauteur d eau, et débit en aval. Ainsi, nous avons comme thèmes : 1- Consultation du dossier (Observations 1) 2- Demande de renseignements (Observations 1 et 3) 3- Situation des sous-bassins versants par rapport à la R.N. 11 (Observations 2) 4- Tableau des données climatiques actuelles (Observations 2) 5- Fréquence des submersions (une depuis 50 ans) (Observations 2) 6- Proposition de la pose d une buse devant le pont des Chabots en remplacement de la retenue (Observations 2) 7- Débit de la station d épuration et grille qui précède l ouvrage (Observations 2) Vous pouvez m apporter toutes les informations utiles, si vous le souhaitez. Vous souhaitant une bonne réception, et restant à votre totale disposition pour tous les renseignements complémentaires qu'il me serait très agréable de vous adresser, veuillez croire, Monsieur le Président, en ma très respectueuse considération. 18 Bertrand BRUY

19 19 REPUBLIQUE FRANÇAISE PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME COMMUNE DE LA ROCHELLE ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la Courante diligentée inclusivement du lundi 04 mai au vendredi 05 juin 2015 sur le territoire de la Commune de SAINTE-SOULLE. Arrêté Préfectoral n du 09 avril 2015 EXTRAITS DU REGISTRE D ENQUÊTE PUBLIQUE

20 20

21 21

22 22

23 23

24 24

25 25

26 26

Départements de la Drôme. Commune de Tulette CONCLUSIONS MOTIVÉES DE L ENQUÊTE PUBLIQUE INTERPREFECTORALE CONJOINTE

Départements de la Drôme. Commune de Tulette CONCLUSIONS MOTIVÉES DE L ENQUÊTE PUBLIQUE INTERPREFECTORALE CONJOINTE Départements de la Drôme Commune de Tulette CONCLUSIONS MOTIVÉES DE L ENQUÊTE PUBLIQUE INTERPREFECTORALE CONJOINTE Enquête Parcellaire Concernant le projet d aménagement et le calibrage à 8mètres de la

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE ET INTERDEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT ET DE L AMENAGEMENT

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE ET INTERDEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT ET DE L AMENAGEMENT RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE ET INTERDEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT ET DE L AMENAGEMENT N Spécial 17 décembre 2013 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE

REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE Fonctionnement des écluses et passerelles des bassins Bassin des Yachts Bassin des Chalutiers Portes Passerelles Portes Passerelles - 3H30 Arrivée de l'agent de

Plus en détail

Horaires du service urbanisme : Lundi. Mardi. Mercredi. Jeudi. Vendredi. N hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez la moindre difficulté.

Horaires du service urbanisme : Lundi. Mardi. Mercredi. Jeudi. Vendredi. N hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez la moindre difficulté. N hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez la moindre difficulté. Mme SEYDOUX, responsable du service urbanisme, - Tel : 04 76 18 50 22 - Mail : valerie.seydoux@ville-corenc.fr Mme Sandra LOPEZ,

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze Règlement Titre Adopté par la CLE le 18 décembre 2012 Légende Sommaire Sommaire... 2 Préambule... 3 Chapitre 1 : Contenu et portée juridique du

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS MOTIVE DU COMMISSAIRE ENQUETEUR DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE BORDEAUX Enquête publique du 1 er juillet 2013 au 31 juillet 2013 inclus : Demande de permis de construire déposée à la mairie de Bordeaux et concernant le projet d

Plus en détail

Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité publique

Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité publique Commissaire enquêteur titulaire : Christian CHEVALIER Suppléant : Vincent-Emmanuel VALOIS Ligne ferroviaire LGV Sud Europe Atlantique Surfaces supplémentaires à acquérir pour travaux déclarés d utilité

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement Liieu--diitt «lle Cognett» Commune de VAUX--SUR--SEULLES

Plus en détail

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Les plans d'eau peuvent avoir des usages différents à savoir agrément, défense contre l'incendie, élevage de poissons, irrigation,

Plus en détail

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités

SAGE DOUVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités SAGE DVE-TAUTE : Liste des dispositions et des règles interressant les Collectivités BOCAGE RIVIERE ZONES HUMIDES TRAIT DE CÔTE D66 Réaliser des diagnostics partagés du fonctionnement hydraulique D67 Mettre

Plus en détail

Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin Rhin-Meuse

Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin Rhin-Meuse SDAGE Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin Rhin-Meuse guide juridique et références Document réalisé par la DIREN de BASSIN RHIN-MEUSE avec le concours de l Institut pour une

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA REUNION. COMMUNE DE SAINT PAUL Lieu-dit «Saline les Bains»

DEPARTEMENT DE LA REUNION. COMMUNE DE SAINT PAUL Lieu-dit «Saline les Bains» DEPARTEMENT DE LA REUNION COMMUNE DE SAINT PAUL Lieu-dit «Saline les Bains» CONSTITUTION DE SERVITUDES ET OCCUPATIONS TEMPORAIRES POUR LA POSE DE CANALISATIONS D EAU POTABLE ET D EAUX USEES RUE DES ARGONAUTES

Plus en détail

Pierre Bousseau. assainissement individuel. les contrôles. Recueil à l usage des propriétaires ACE ARCONCE

Pierre Bousseau. assainissement individuel. les contrôles. Recueil à l usage des propriétaires ACE ARCONCE Pierre Bousseau assainissement individuel les contrôles Recueil à l usage des propriétaires ACE ARCONCE 1 PREAMBULE L assainissement collectif n'est pas adapté aux zones rurales et périurbaines où l'habitat

Plus en détail

Villes de Villeneuve d'ascq, Wasquehal et Marcq en Baroeul RAPPORT D'ENQUETE PUBLIQUE ENVIRONNEMENTALE

Villes de Villeneuve d'ascq, Wasquehal et Marcq en Baroeul RAPPORT D'ENQUETE PUBLIQUE ENVIRONNEMENTALE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DEPARTEMENT DU NORD ARRONDISSEMENT DE LILLE Villes de Villeneuve d'ascq, Wasquehal et Marcq en Baroeul RAPPORT D'ENQUETE PUBLIQUE ENVIRONNEMENTALE Etude d impact d un parc d activités

Plus en détail

SEGPA EREA. académie Versailles ENTRE : Nom du stagiaire : Prénom : Éducation Nationale Enseignement Supérieur Recherche

SEGPA EREA. académie Versailles ENTRE : Nom du stagiaire : Prénom : Éducation Nationale Enseignement Supérieur Recherche Convention relative à l organisation de stages d application en milieu professionnel. Élèves de 4 ème âgés de moins 15 ans Élèves de 3 ème âgés de plus 15 ans (Convention type approuvée par la cellule

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Direction Enfance et Vie Scolaire REGLEMENT INTERIEUR GARDERIES PERISCOLAIRES et RESTAURATION SCOLAIRE Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Le présent règlement s applique à compter du premier

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA REUNION COMMUNE DE SAINT-PAUL RAPPORT D ENQUÊTE PUBLIQUE

DEPARTEMENT DE LA REUNION COMMUNE DE SAINT-PAUL RAPPORT D ENQUÊTE PUBLIQUE DEPARTEMENT DE LA REUNION COMMUNE DE SAINT-PAUL RAPPORT D ENQUÊTE PUBLIQUE Rapport concernant les enquêtes d utilité publique et parcellaire relatives au projet de réalisation de deux réservoirs d'eau

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

DIDANC DEMANDE NON COLLECTIF D.I.D.A.N.C.

DIDANC DEMANDE NON COLLECTIF D.I.D.A.N.C. DEMANDE NON COLLECTIF D.I.D.A.N.C. DIDANC CACL / S.P.A.N.C SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF QUARTIER BALATA - CHEMIN DE LA CHAUMIÈRE 97351 MATOURY - BP 9266 97302 CAYENNE CEDEX4 GUYANE FRANÇAISE

Plus en détail

MARDI 3 JUILLET 2007 à 15 H 00. À la Salle Polyvalente de Ravières

MARDI 3 JUILLET 2007 à 15 H 00. À la Salle Polyvalente de Ravières Tonnerre, le 25 juin 2007 N/Réf. : MD/RLC/CR/DB/07-0274 Objet : Réunion du Comité Syndical Madame, Monsieur, J ai l honneur de vous demander de bien vouloir assister à la réunion du Comité Syndical qui

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

NUMERO SPECIAL DRLP DCTE - DSF 3 avril 2009

NUMERO SPECIAL DRLP DCTE - DSF 3 avril 2009 NUMERO SPECIAL DRLP DCTE - DSF 3 avril 2009 2 SOMMAIRE DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES LIBERTES PUBLIQUES BUREAU DE LA CIRCULATION ARRÊTÉ portant fermeture de l'aire de repos du péage central de

Plus en détail

Dalloz jurisprudence Valeur constitutionnelle de la Chartre de l'environnement et droit à l'information. Conseil d'etat Assemblée

Dalloz jurisprudence Valeur constitutionnelle de la Chartre de l'environnement et droit à l'information. Conseil d'etat Assemblée Dalloz jurisprudence Valeur constitutionnelle de la Chartre de l'environnement et droit à l'information Conseil d'etat Assemblée 3 octobre 2008 n 297931 Citations Dalloz Codes : Code de l'environnement,

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

Objet : procès-verbal de synthèse des observations recueillies (art. R.123-18 du code de l environnement)

Objet : procès-verbal de synthèse des observations recueillies (art. R.123-18 du code de l environnement) M. le Président de la SAS GROUPE SCLAVO Directeur de la SAS SOFOVAR 85 avenue Louis Lépine ZI du Capitou 83600 FREJUS Affaire suivie par Mme Zora MAHIEDINNNE Tourrettes-sur-Loup, le 26 mars 2015 Objet

Plus en détail

DOSSIER INDIVIDUEL «Entreprise riveraine» DEMANDE D'INDEMNISATION auprès de la Commission de Règlement Amiable des Litiges «CRAL»

DOSSIER INDIVIDUEL «Entreprise riveraine» DEMANDE D'INDEMNISATION auprès de la Commission de Règlement Amiable des Litiges «CRAL» Travaux d'aménagement urbain DOSSIER INDIVIDUEL «Entreprise riveraine» DEMANDE D'INDEMNISATION auprès de la Commission de Règlement Amiable des Litiges «CRAL» PREAMBULE 1 La Ville de Dax s'est engagée

Plus en détail

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI Selon l'article 2 de la loi de 1901, les associations peuvent «se former librement sans autorisation ni déclaration». Pour exister officiellement, il convient néanmoins

Plus en détail

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne

Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne Intégration du référentiel hydrographique Bd Carthage dans le Système d Information de l agence de l eau Adour Garonne point de vue sur l importance attributaire d un référentiel 1 Plan de la présentation

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs

CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL. Étudiants des sections de techniciens supérieurs CONVENTION DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Étudiants des sections de techniciens supérieurs Vu la délibération du conseil d administration du lycée en date du 29 mai 2007 approuvant la convention-type

Plus en détail

DEBITS DE BOISSONS FICHE PRATIQUE R1 LES CATEGORIES DE LICENCES LE PERMIS D'EXPLOITATION LES FORMALITES PREALABLES A L'OUVERTURE.

DEBITS DE BOISSONS FICHE PRATIQUE R1 LES CATEGORIES DE LICENCES LE PERMIS D'EXPLOITATION LES FORMALITES PREALABLES A L'OUVERTURE. FICHE PRATIQUE R1 DEBITS DE BOISSONS REGIME JURIDIQUE LES CATEGORIES DE LICENCES LE PERMIS D'EXPLOITATION LES FORMALITES PREALABLES A L'OUVERTURE Réglementation janvier 2 0 1 4 Cette fiche pratique est

Plus en détail

Rapport et conclusions du Commissaire-Enquêteur

Rapport et conclusions du Commissaire-Enquêteur Jean Claude LOSTE - Géomètre Expert Foncier D.P.L.G. retraité 663, Avenue Brémontier 40150- HOSSEGOR Tél: 05 58 43 91 21 Commune de LABOUHEYRE ENQUETE PUBLIQUE Rapport et conclusions du Commissaire-Enquêteur

Plus en détail

Note de synthèse environnementale et juridique

Note de synthèse environnementale et juridique Angers Loire Métropole Note de synthèse Règlement de zonage des Eaux Pluviales Juillet 2015 HYN16836X Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Note de synthèse Règlement

Plus en détail

Synthèse Sondagetransport. Clayes. FM Nov-14

Synthèse Sondagetransport. Clayes. FM Nov-14 Synthèse Sondagetransport Clayes Age 18-25 5 9% 25-35 2 3% 35-50 33 57% >50 10 17% Avez-vous des enfants? oui 42 72% non 8 14% Si oui, combien? 1 2 3% Enfant 1 [Age des enfants] De 0 à 10 ans 7 12% 2 26

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

Projet d avis à la révision du SAGE Boutonne

Projet d avis à la révision du SAGE Boutonne Projet d avis à la révision du SAGE Boutonne Depuis la parution de la Directive cadre sur l eau en octobre 2000, une politique européenne de l eau a vu le jour avec un objectif principal : atteindre le

Plus en détail

Utiliser un tableau à double entrée «Question de caractère»

Utiliser un tableau à double entrée «Question de caractère» «Question de caractère» 16-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs Applications (eemples) Matériel Consignes Remarques Transferts possibles (eemples) Individualisation Oui. S'entraîner à se repérer et à prendre

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Avis sur la 1 ère révision du schéma d'aménagement et de gestion des eaux «Nappes profondes de Gironde»

Avis sur la 1 ère révision du schéma d'aménagement et de gestion des eaux «Nappes profondes de Gironde» Commission Planification Séance du 24 mai 2012 Délibération n DL/CB/12-XX Avis sur la 1 ère révision du schéma d'aménagement et de gestion des eaux «Nappes profondes de Gironde» Le comité de bassin délibérant

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser)

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser) Page : 1/8 COMMUNE DE.. (à préciser) Date de la demande :../../.. Date de demande de permis de construire :../../.. Nom Prénom et adresse du pétitionnaire :.. Numéro de permis de construire si attribué

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Restaurant scolaire : règlement intérieur

Restaurant scolaire : règlement intérieur Mairie Restaurant scolaire : règlement intérieur d Artigueloutan 4, rue de la mairie 64420 Artigueloutan Le 24 mars 2014, Préambule Durant l année scolaire, un restaurant scolaire fonctionne dans le bâtiment

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) RELATIVE AUX DEBITS DE BOISSONS

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) RELATIVE AUX DEBITS DE BOISSONS PREFECTURE DU PAS-DE-CALAIS Mars 2010 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) RELATIVE AUX DEBITS DE BOISSONS Ce document est à destination des différents services chargés de l'application de cette règlementation ainsi

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT

Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT Restaurant Scolaire d Ampuis REGLEMENT Préambule : La commune d Ampuis organise un service de restauration destiné à accueillir les enfants de maternelle (service à table) et de primaire (sous forme de

Plus en détail

Nom Prénom :... Baby-sitters

Nom Prénom :... Baby-sitters Nom Prénom :... Baby-sitters DOSSIER D INSCRIPTION 2012/2013 Charte «baby-sitting» Pour le Bureau Information Jeunesse De TARBES Avant propos Cette présente charte détermine l ensemble des rôles et engagements

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg

ARRETE PREFECTORAL. portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels électriques de la société GEMFI à Châteaubourg PREFECTURE Direction de la Coordination Interministérielle et de l'action Départementale Bureau des installations classées ARRETE PREFECTORAL portant enregistrement de l'entrepôt de stockage de matériels

Plus en détail

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes

Délibération N 2013-10-02 création poste adjoint administratif territorial suite au transfert agent de la Communauté de Communes Le dix octobre deux mil treize à 20h30 s est réuni le Conseil Municipal sous la présidence de Monsieur MORIN Loïc Maire Etaient présents : Ms ALIX PICHOUX REBILLARD Mme POULAIN (Adjoints) Ms KPALMA KRUGLER-

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l élaboration des PLU. Protection des captages d'alimentation en eau destinée à la consommation humaine

Fiche méthodologique pour l élaboration des PLU. Protection des captages d'alimentation en eau destinée à la consommation humaine Fiche méthodologique pour l élaboration des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme.

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX Entre les soussignés : La Ville de Noyon, représentée par son Maire en exercice, Monsieur Patrick DEGUISE, dûment habilité à cet effet par délibération du conseil

Plus en détail

PERMIS D AMENAGER SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE NIERGNIES

PERMIS D AMENAGER SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE NIERGNIES RAPPORT D ENQUETE PUBLIQUE UNIQUE ayant pour objet la demande présentée par la Communauté d Agglomération de Cambrai dans le cadre du projet d aménagement concernant le permis d aménager et la demande

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

ARRÊTE. Article 1. Article 2

ARRÊTE. Article 1. Article 2 REPUBLIQUE FRANCAISE Commune de Serraval dossier n DP 074 265 12 X0007 date de dépôt : 29 février 2012 demandeur : Monsieur BERNARD-BERNARDET Christophe pour : division création de 2 lots adresse terrain

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION

MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION VILLE DE MIOS Service Commande publique Place du XI novembre BP 13 33380 MIOS MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHÉ DE MAÎTRISE D ŒUVRE A PROCEDURE ADAPTEE EN

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU RHONE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON ARRETE N 2013-07-15-R-0287 commune(s) : Villeurbanne objet : Autorisation de déversement

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 13/ABCD/145 Réalisé par SARL ABCD Diagnostics Date de réalisation

Plus en détail

Le Plan Départemental de l Eau

Le Plan Départemental de l Eau de l Eau CG1/PIADDT/DAE/MD-LS-9/05/009 de l Eau Son organisation schématique va s appuyer sur : 1. Les infrastructures existantes d intérêt départemental,. Les schémas directeurs territoriaux, 3. Des maillages

Plus en détail

PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE LE PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE, Vu le code de l environnement, et notamment ses articles L. 515-12 et R. 515-24 à R.

PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE LE PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE, Vu le code de l environnement, et notamment ses articles L. 515-12 et R. 515-24 à R. DIRECTION RÉGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE Arrêté instituant les servitudes d'utilité publique dans le périmètre des deux cents mètres autour de l'installation

Plus en détail

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Validé par la CLE le 6 juillet 2015

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Validé par la CLE le 6 juillet 2015 Commission Locale de l Eau du SAGE Clain Rapport annuel d activités 2014 Validé par la CLE le 6 juillet 2015 1 2 SOMMAIRE Le bassin du Clain et les enjeux de gestion de l eau p4 Historique et avancement

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays Houdanais

Communauté de Communes du Pays Houdanais CC Pays Houdanais Communauté de Communes du Pays Houdanais SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE Edition n 3 CC Pays Houdanais Règlement du Service Public d Assainissement

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Accroître les soutiens aux projets de territoire Budget total du 10 e programme : 3 653 M dont 3561 M pour le bassin Rhône Méditerranée,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 6 ARRÊTÉ N 1733/DEF/SGA/DMPA/SDIE/BENV portant approbation du plan de prévention

Plus en détail

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX FILIÈRE COMPACTE

MODÈLE D IMPRIMES CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX FILIÈRE COMPACTE MODÈLE D IMPRIMES Code : 5.1.4 MOD7 CONTROLE DE L ÉXÉCUTION DES TRAVAUX Version : mardi 10 septembre 2013 Version finale Note aux lecteurs Les prescriptions techniques générales s appliquent aux opérations

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12 SOMMAIRE Annexe 1 Composition d un dossier à soumettre à l avis des sous-commissions de sécurité et d accessibilité Autorisation de Travaux) ---------------------------- p. 3 à 7 Annexe 2 Modèle de demande

Plus en détail

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements et le Code de la Santé Publique Les articles que nous utilisons le plus dans notre relation avec les abonnés sont les suivants

Plus en détail

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête L avenir de notre ville, parlons-en Projet de > Enquête publique 5 MARS > 5 AVRIL 2012 hôtel de ville QU EST-CE QUE LE PLU? 2 3 AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE LES OBJECTIFS DU PADD (Projet d aménagement

Plus en détail

Jean-Claude Chazelon. Les eaux pluviales

Jean-Claude Chazelon. Les eaux pluviales Jean-Claude Chazelon Les eaux pluviales Ce cahier technique a été réalisé avec le concours de : l'agence de l'eau Adour-Garonne l'agence de l'eau Loire-Bretagne Et avec le soutien de Limoges Métropole

Plus en détail

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS DÉPARTEMENT DE L'EURE - ARRONDISSEMENT D ÉVREUX - CANTON DE VERNON-NORD Tel : 02 32 52 22 17 Fax : 02 32 52 94 97 Email : mairie.saint-pierre.autils wanadoo.fr MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du

Plus en détail

GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE

GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE PREAMBULE Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions d

Plus en détail

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable

LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable LES ORIENTATIONS DU 10 ème PROGRAMME D INTERVENTION DE L AGENCE DE L EAU RMC Volet eau potable Accroître les soutiens aux projets de territoire Budget total du 10 e programme : 3 653 M dont 3561 M pour

Plus en détail

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin,

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin, 1 Direction départementale des Territoires du Bas-Rhin PREFET DU BAS-RHIN Service Environnement et Gestion des Espaces 14, rue du Maréchal Juin BP 61003 67070 STRASBOURG CEDEX ARRETE PREFECTORAL portant

Plus en détail

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Je choisis désormais de recevoir mes extraits au nouveau format A4 dans PC banking. Que se passe-t-il maintenant? Vous changez

Plus en détail

Effectif : 6 étudiants Cours septembre 2011 PRE-RENTREE Jeudi 8. Cours octobre 2011 SEMAINE 1 Lundi 17 Mardi 18 Jeudi 20. Cours Novembre 2011

Effectif : 6 étudiants Cours septembre 2011 PRE-RENTREE Jeudi 8. Cours octobre 2011 SEMAINE 1 Lundi 17 Mardi 18 Jeudi 20. Cours Novembre 2011 Effectif : 6 étudiants Cours septembre 2011 PRE-RENTREE Jeudi 8 Cours octobre 2011 SEMAINE 1 Lundi 17 Mardi 18 Jeudi 20 SEMAINE 2 Lundi 24 Mardi 25 SEMAINE 3 Lundi 31 Cours Novembre 2011 Mardi 1er SEMAINE

Plus en détail

NOS HORAIRES D OUVERTURE. Lundi, mardi et jeudi 9h 12h et 13h 18h Le mercredi 9h 17h Le vendredi 9h 12h. Bureau Information Jeunesse Municipal

NOS HORAIRES D OUVERTURE. Lundi, mardi et jeudi 9h 12h et 13h 18h Le mercredi 9h 17h Le vendredi 9h 12h. Bureau Information Jeunesse Municipal BABY-SITTING AIDE AUX DEVOIRS NOS HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi et jeudi 9h 12h et 13h 18h Le mercredi 9h 17h Le vendredi 9h 12h Bureau Information Jeunesse Municipal 19 avenue Fernand Gassion 13600

Plus en détail

Le Collège des Bourgmestre et Echevins ;

Le Collège des Bourgmestre et Echevins ; Le Collège des Bourgmestre et Echevins ; Vu la demande de permis introduite en date du 17 septembre 2003 par laquelle CLUB ALPIN BELGE -AILE FRANCOPHONE ASBL, ci-après dénommé( e ) l'exploitant, sollicite

Plus en détail

Tarifs 2011. Depuis 1918, votre partenaire annonces légales et formalités

Tarifs 2011. Depuis 1918, votre partenaire annonces légales et formalités Tarifs 2011 Depuis 1918, votre partenaire annonces légales et formalités Tarif Annonces Légales Montants en euros Notre service annonce propose gracieusement une aide à la rédaction (conseil, mise à disposition

Plus en détail

Assainissement des campings. - 11 janvier 2011

Assainissement des campings. - 11 janvier 2011 Assainissement des campings - 11 janvier 2011 Etat des lieux de l assainissement non collectif (ANC) en Finistère Caractéristiques des eaux usées des campings Contexte et cadre réglementaire Les chiffres

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

les horaires édition septembre 2015 du lundi 31 août 2015 à début juillet 2016 Grand Quartier ZA Saint-Sulpice République Beaulieu-Atalante

les horaires édition septembre 2015 du lundi 31 août 2015 à début juillet 2016 Grand Quartier ZA Saint-Sulpice République Beaulieu-Atalante édition septembre 2015 les horaires 2015 2016 du lundi 31 août 2015 à début juillet 2016 Grand Quartier ZA Saint-Sulpice République Beaulieu-Atalante Villejean République Beaulieu-Atalante SOMMAIRE Plan

Plus en détail

Avis bureau Limitation d un rejet d EP dans l étier du Pouliguen et utilisation d une saline comme BT temporaire - Le Pouliguen

Avis bureau Limitation d un rejet d EP dans l étier du Pouliguen et utilisation d une saline comme BT temporaire - Le Pouliguen 2007: étude hydraulique SDAP Actuellement en révision de PLU avec intégration du zonage d assainissement pluvial Dossier concerne l aménagement d un sousbvafinlimiterlerejetdansl étier Article 1 : Protection

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE Impasse Manificat ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE ALICE SALANON ECOLE PRIMAIRE SAINTE ANNE

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE Impasse Manificat ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE ALICE SALANON ECOLE PRIMAIRE SAINTE ANNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE Impasse Manificat ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE ALICE SALANON ECOLE PRIMAIRE SAINTE ANNE Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 29 juin 2015 Chaque

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS FICHE DE RENSEIGNEMENTS INSCRIPTION 2014-2015 A rendre avant le 14 août 2014 Merci FAMILLE : 1 2 ENFANT(s) NOM de l enfant :...... PRENOM Né(e) le :...../../... Classe :..... Mon enfant ira à : la Garderie

Plus en détail

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement OBJECTIF GENERAL : savoir gérer son temps personnel, savoir s organiser. Pour atteindre cet objectif, 3 objectifs intermédiaires sont nécessaires

Plus en détail

ENQUÊTE PUBLIQUE préalable : à la demande d approbation du projet d ouvrage concernant le poste. à la DECLARATION d UTILITE PUBLIQUE des LIGNES

ENQUÊTE PUBLIQUE préalable : à la demande d approbation du projet d ouvrage concernant le poste. à la DECLARATION d UTILITE PUBLIQUE des LIGNES 1 Département du Doubs Communes de SAÔNE, GENNES et LA CHEVILLOTTE ***** Maîtrise d ouvrage RESEAU de TRANSPORT d ELECTRICITE (RTE) ****** CONSTRUCTION du POSTE ELECTRIQUE 225 000 / 63 000 V Sur la COMMUNE

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail