Objet : procès-verbal de synthèse des observations recueillies (art. R du code de l environnement)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objet : procès-verbal de synthèse des observations recueillies (art. R.123-18 du code de l environnement)"

Transcription

1 M. le Président de la SAS GROUPE SCLAVO Directeur de la SAS SOFOVAR 85 avenue Louis Lépine ZI du Capitou FREJUS Affaire suivie par Mme Zora MAHIEDINNNE Tourrettes-sur-Loup, le 26 mars 2015 Objet : procès-verbal de synthèse des observations recueillies (art. R du code de l environnement) Référence : enquête publique (TA : E /06) relative à la demande d autorisation d exploiter une déchetterie professionnelle, au lieu-dit «La Plaine», 1010 chemin de la Levade, sur le territoire de la commune de La Roquette sur Siagne. A la suite de l enquête publique qui a été ouverte du mardi 17 février au mardi 24 mars 2015 inclus en mairie de LA ROQUETTE SUR SIAGNE, je vous prie de bien vouloir trouver ciaprès le procès-verbal de synthèse des observations recueillies auprès du public. Je vous serais obligé de bien vouloir me communiquer vos observations éventuelles sous quinze jours, conformément aux dispositions de l article 8 de l arrêté préfectoral du 9 janvier 2015, prescrivant l ouverture de l enquête publique, Veuillez agréer, Monsieur le Président, l expression de mes salutations respectueuses. Le commissaire enquêteur, Paul Denis SOLAL Rédigé en deux exemplaires originaux, dont un remis en main-propre contre reçu, le 27 mars 2015 Page 1 sur 10

2 PROCES-VERBAL de SYNTHESE La participation du public en quelques chiffres : 20 observations portées aux registres mis à la disposition du public, y compris : o Deux courriers reçus en mairie de La Roquette sur Siagne o Deux courriers reçus par voie électronique, transmis au commissaire-enquêteur par la DDPP06 L intégralité des observations recueillies et des courriers reçus a été reproduite ci-après ; néanmoins compte tenu de leurs contenus, seules les observations numérotées 8 et 18 nécessitent une réponse. Page 2 sur 10

3 Détails des observations portées sur les registres 1. Le 24 février 2015, Monsieur RAYBAUD Marc : «Faisant partie de la commune de la Roquette s/siagne, et très attaché à l environnement de ma commune, j avais une certaine inquiétude sur le devenir de ce site. Dû à la bonne conduite de SOFOVAR, je me suis aperçu que cette déchetterie avait un effet positif, surtout moins de décharges sauvages. Merci.» 2. Le 2 mars, Monsieur RAYBAUD Daniel : «Etant propriétaire de foncier à La Roquette-sur-Siagne, à plusieurs reprises la déchetterie m a permis de nettoyer mes terrains. A mon avis, la SOFOVAR est d intérêt public.» 3. Le 3 mars, Monsieur BOTTIN Serge, gérant IMCG France, entreprise spécialisée dans le conseil aux collectivités et la recherche d économies dans le domaine de la gestion des déchets : «La déchetterie professionnelle de SOFOVAR est un outil indispensable et son développement se justifie pour plusieurs raisons. Le développement à l ouest du département et la situation particulière du traitement dans les AM vont accroitre la pression sur les collectivités et les entreprises. L économie circulaire exige que tout ce qui contribue au recyclage soit encouragé et soutenu. Les déchetteries communales n ont pas vocation à recevoir les entreprises. Les économies d échelle réalisées grâce à l augmentation du flux auront un impact positif sur les coûts de traitement. Il est indispensable de laisser une concurrence saine s exercer. Enfin, SOFOVAR montre une réelle technicité dans son domaine, face à des solutions locales plus «empiriques» ou des groupes plus soucieux de leur profit que de proposer des solutions écologiques et innovantes.» 4. Le 3 mars, Monsieur TUACDI Dominique, gérant S.E.S.E. (utilisateur) : «Site déjà en activité, très bien géré et sous contrôle. Mieux vaut une extension de ce site existant depuis plusieurs années que des décharges sauvages. Surtout quand on connait la carence de sites de dépôts de nos déchets dans l ouest du département.» Page 3 sur 10

4 5. Société DRAGOTRANS, Pont de Peille, Drap, Monsieur DRAGONI Richard, gérant de la société de transports et partenaire pour les transports de la société SOFOVAR : «Cette déchetterie professionnelle qui reçoit les déchets de professionnels et de particuliers et qui les traite nous affrète les transports de ces produits inertes pour les transports en décharge. Cette activité nous fait travailler à temps complet un véhicule et parfois, en cas de hausse d activité, en emploie un deuxième. Cette déchetterie me semble très appropriée à cette région qui est en manque de traitement de déchets sur l ouest du département. J espère que cette société SOFOVAR pourra augmenter sa capacité de traitement des déchets ; par les temps qui sont assez difficiles, les actions qui sont favorables à l activité professionnelle sont essentielles.» 6. Monsieur BOTTE Nicolas, artisan jardinier : «A ce jour, cette déchetterie me satisfait pleinement : en effet sur mon secteur, elle m est indispensable. Ne pouvant incinérer les déchets par rapport aux nouvelles lois, il me serait impossible de travailler sans déchetterie professionnelle. Je rajoute au passage les qualités de cette déchetterie, où on ne connait aucune perte de temps à décharger nos déchets. Sur Cannes et ses environs, elle est primordiale pour moi et surement pour d autres artisans.» 7. Société MATVINC : «Je pense que cette déchetterie est une chance pour l ouest des Alpes-Maritimes. Elle offre une réelle avancée dans le domaine des déchets. Les PME et artisans savent où vont leurs déchets.» 8. Le 3 mars 2015, Madame BELKACEMI Danielle : «Je souhaite souligner le constat suivant : à plusieurs reprises, en passant devant la déchetterie, j ai ressenti une odeur très forte et toxique qui empêche de respirer. Cette odeur se répand jusqu à mon habitation «Hameau Saint-Jean» à la hauteur de la maternelle et a beaucoup de mal à se dissiper. Pour moi, il s agit bien d une pollution de l air qui est inquiétante. P.S. Je suis inquiète pour les riverains très proches et pour tous ceux qui habitent non loin de cette déchetterie. En cas d inondation, quelles seraient les conséquences pour l environnement et les Roquettans?» 9. Société SEC, 1145 chemin de La Levade, La Roquette-sur-Siagne : «Nous sommes fortement favorables au maintien de leur activité et entretenons des liens professionnels forts.» Page 4 sur 10

5 10. Le 10 mars : Le Club des Entreprises de Saint-Jeannet Gattières, AUDOLI Jean-Pierre, président : «Conscient de la nécessité du ramassage des déchets pour les entreprises, je ne peux qu approuver l extension de cette déchetterie (ci-joint lettre d accompagnement par courrier).» Note du commissaire-enquêteur : cf N S.à R.L. Au Terrassement du Zodiaque, quartier des Groules 0660 Antibes : «En tant qu entrepreneur du «BTP» nous avons recours aux services de la déchetterie professionnelle depuis son ouverture. Nous sommes, par ailleurs, satisfait de l ensemble des prestations qu elle propose. Néanmoins, nous voulons témoigner que si cette déchetterie professionnelle venait à ne plus exercer, cela aurait très certainement des conséquences préjudiciables sur notre fonctionnement actuel, compte tenu du paysage géographique des infrastructures similaires présentes sur le département et du contexte économique.» 12. Entreprise Harmonie peinture, 1952 route des Pugets, Saint-Laurent-du-Var, Monsieur DOUTE, Didier, gérant : «Nous sommes fortement favorables au maintien de cette décharge ; en plus, sur cette zone ouest du département, il y a très peu, voire rien, pour le remplacer.» 13. Entreprise LIZEE, 1952 route des Pugets, Saint-Laurent-du-Var : «Nous nous servons régulièrement de la décharge SOFOVAR à La Roquette, ayant de nombreux chantiers dans le secteur de Cannes et Pégomas.» 14. Société BELLONZI Côte d Azur Environnement, Monsieur BELLONZI «Extrêmement favorable à l autorisation d exploiter la déchetterie professionnelle SOFOVAR. Son utilisation présente des gains en pollution, péages, carburant, temps et rentabilité des entreprises ; sans compter le soutien aux activités de services locales : restauration, caféterie, etc.» 15. Monsieur PAGACCINI Nicolas, Groupe FAJ (SGMI, récupération végétaux, bennes) : «Avis favorable à l augmentation d activités afin d éviter les enfouissements malheureusement encore trop nombreux des matières valorisables.» 16. Courrier reçu en mairie le 13 mars 2015, de Monsieur Laurent TROCME, Président de la FBTP06 : Page 5 sur 10

6 Page 6 sur 10

7 17. Courriel de Monsieur Jean POLESE, transmis le 16 mars 2015 par la DDTM : De : polese jean Envoyé : jeudi 12 mars :37 À : Objet : [INTERNET] Enquête publique SOFOVAR «Bonjour, Depuis 3 ans je dirige la Société Jean POLESE CONSULTANT, crée en 2012 faisant suite à ma cessation d'activité Chez BNPPARIBAS où j'ai terminé ma carrière dans las Alpes Maritimes comme Directeur de groupe d'agences. Mes 20 ans passés dans ces fonctions dans les AM, m'ont permis d'avoir des contacts très privilégiés avec des chefs d'entreprise de ce département, notamment dans le BTP. Bien entendu, avec ma Sté de consultant, je continue de faire vivre ces contacts que 20 ans de suivi quotidien, ce qui me procure une crédibilité professionnelle; A l'occasion de conversations avec ces divers chefs d'entreprise du BTP, artisans divers, je constate qu'ils soulignent avec une grande satisfaction leurs liens avec SOFOVAR, déchetterie professionnelle, qui leur permet de recevoir et de traiter l'ensemble de leurs déchets. Ils avaient les pires difficultés de traitement avant que SOFOVAR puisse les prendre en charge efficacement. C'est une satisfaction unanime. Très respectueusement.» 18. Monsieur MEUNIER D. : «SOFOVAR est située en zone inondable. Quels sont les risques et les mesures prévues pour protéger les populations et le milieu naturel, en cas de submersion des produits dangereux stockés (batteries, peintures, etc.)?» Page 7 sur 10

8 19. Courrier reçu en mairie le 18 mars 2015, de Monsieur Jean-Pierre AUDOLI, Président du Club des Entreprises, CAIPDV Clubs de Saint-Jeannet-La Gaude : «Les entreprises de notre territoire sont très engagées dans la démarche du tri sélectif engendré par le Grenelle de l environnement. Aussi je ne peux que soutenir toutes initiatives s inscrivant dans cette démarche. L entreprise SOFOVAR en activité dans notre secteur (avec un dépôt et un centre de collecte des métaux) exerce son activité avec sérieux et professionnalisme. Au regard de la croissante progression des déchets générés par nos entreprises j adhère et soutiens l initiative de la société SOFOVAR de prévoir une croissance de son dépôt sur la commune de La Roquette-sur-Siagne.» 20. Courrier transmis par mail, de Monsieur Paul DI NATALE, Vice-président de la CCI Nice Côte d Azur : Page 8 sur 10

9 Page 9 sur 10

10 Page 10 sur 10

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

CHARTE DE GESTION DES DECHETS

CHARTE DE GESTION DES DECHETS Maître d Ouvrage 20, Rue Balzac 26000 VALENCE Opération Construction de 39 logements pour jeunes travailleurs Immeuble «Le cèdre bleu» Lieu-dit «Les Combes» - Rue Louis Saillant 38150 SALAISE-SUR-SANNE

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR 1 Tome 1 REPUBLIQUE FRANÇAISE PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME COMMUNE DE SAINTE-SOULLE ENQUETE PUBLIQUE relative au projet d aménagement d une retenue d eau du bassin versant de SAINTE-SOULLE, sur la

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

Enquête publique du 18 octobre au 18 novembre 2011en mairie de TERGNIER (Aisne) ENQUETE PUBLIQUE. présentée par la société NRJT Logistic services

Enquête publique du 18 octobre au 18 novembre 2011en mairie de TERGNIER (Aisne) ENQUETE PUBLIQUE. présentée par la société NRJT Logistic services ENQUETE PUBLIQUE Demande d autorisation d exploiter des entrepôts de stockage de matière combustibles Sur le territoire de la commune de TERGNIER (Aisne) présentée par la société NRJT Logistic services

Plus en détail

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels Déchèteries du SYELOM Mode d emploi pour les professionnels Sommaire Page Edito du Président 3 Qu est ce que le SYELOM? 4 Quels sont les professionnels 6 acceptés? Vous êtes professionnels? 7 Vous devez

Plus en détail

Correspondance administrative LE COURRIER ELECTRONIQUE

Correspondance administrative LE COURRIER ELECTRONIQUE Correspondance administrative LE COURRIER ELECTRONIQUE Avantages Echanges rapides, Courrier électronique Facilité de transfert et d envois multiples, Coût réduit de l envoi, Possibilité d adjoindre des

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE MAIRIE DE COURBEVOIE SERVICE PERMIS DE CONSTRUIRE ENQUETE PUBLIQUE Préalable à la délivrance d une autorisation de construire un immeuble de grande hauteur (IGH) à destination

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil Municipal de la commune de Saint Germain Lespinasse Séance du 8 juillet 2015 à 20H30

Procès-verbal du Conseil Municipal de la commune de Saint Germain Lespinasse Séance du 8 juillet 2015 à 20H30 Procès-verbal du Conseil Municipal de la commune de Saint Germain Lespinasse Séance du 8 juillet 2015 à 20H30 L an deux mil quinze, le 8 juillet 2015, le Conseil Municipal, régulièrement convoqué en date

Plus en détail

Conclusions concernant la Demande d institution de servitudes d utilité publique

Conclusions concernant la Demande d institution de servitudes d utilité publique Document 3 Conclusions concernant la Demande d institution de servitudes d utilité publique ENQUÊTE PUBLIQUE RELATIVE à : - la demande d autorisation d exploiter l installation de stockage de déchets non

Plus en détail

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE ARTICLE 2 LIEUX D EXECUTION DU SERVICE ARTICLE 3 LES OBLIGATIONS DU TITULAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE DU GESTIONNAIRE DE DÉCHETERIES

DOSSIER DE CANDIDATURE DU GESTIONNAIRE DE DÉCHETERIES DOSSIER DE CANDIDATURE DU GESTIONNAIRE DE DÉCHETERIES 1. LE RÉGLEMENT L adhésion à la présente Charte est une démarche volontaire de la part des collectivités gestionnaires d une ou plusieurs déchèteries

Plus en détail

Procédure de dépôts des mémoires recherche de master 1 et 2 Bibliothèque du LARHRA

Procédure de dépôts des mémoires recherche de master 1 et 2 Bibliothèque du LARHRA DONNER PROCEDURE DE DEPOTS DES MEMOIRES RECHERCHE DE MASTER 1 ET 2 Les mémoires soutenus en vue de l obtention d un diplôme de master 1 ou 2 peuvent faire l objet d un double dépôt : - Dépôt papier la

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS

PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS PREFECTURE DE LA REGION NORD PAS-DE-CALAIS Charte Qualité Gestion Février 2004 Contexte d élaboration de la Charte Pour s inscrire dans un développement durable La préservation des ressources naturelles

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

Commune de Charenton-le-Pont

Commune de Charenton-le-Pont DEPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE Commune de Charenton-le-Pont Enquête publique avant la modification du P.L.U. Création du secteur à plan de masse UM2, rue des Carrières et rue de Paris, application des lois

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 11

Indications pédagogiques D2 / 11 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 11 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 1 : Produire un message à l écrit 1 : Produire un message

Plus en détail

Service Public D Assainissement Non Collectif

Service Public D Assainissement Non Collectif Service Public D Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Neslois Dossier pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif (éligible à la demande de subvention)

Plus en détail

Gilles CHOMEL Cannes, le 12/05/15 2 avenue de Lattre de Tassigny 06400 Cannes

Gilles CHOMEL Cannes, le 12/05/15 2 avenue de Lattre de Tassigny 06400 Cannes Gilles CHOMEL Cannes, le 12/05/15 2 avenue de Lattre de Tassigny 06400 Cannes Tribunal Administratif de Nice 33 bd Franck Pilatte CS 09706 06359 NICE cedex 4 V/REF : Requête n 1304979-5 du 19/11/13 Envoi

Plus en détail

ENQUÊTE PARCELLAIRE AVIS DE LA COMMISSION D ENQUÊTE

ENQUÊTE PARCELLAIRE AVIS DE LA COMMISSION D ENQUÊTE ENQUETE PUBLIQUE UNIQUE PORTANT SUR LA REALISATION DU PROJET D AMENAGEMENT DE LA LIAISON MASSY - VALENTON SECTEUR OUEST SUR LE TERRITOIRE DES COMMUNES D ANTONY, RUNGIS, MASSY ET WISSOUS ENQUETE PUBLIQUE

Plus en détail

ENQUÊTE PUBLIQUE. du 21 janvier au 5 mars 2013. Installation classée pour la protection de l'environnement

ENQUÊTE PUBLIQUE. du 21 janvier au 5 mars 2013. Installation classée pour la protection de l'environnement Commission d enquête : Philippe-Gérard PAUTROT (Président) Pierre COURBIÈRE (Titulaire) Pascal HAON(Titulaire) Annie TOURREL (Suppléant) ENQUÊTE PUBLIQUE du 21 janvier au 5 mars 2013 Installation classée

Plus en détail

CONCLUSIONS ET AVIS DU COMMISSAIRE- ENQUETEUR

CONCLUSIONS ET AVIS DU COMMISSAIRE- ENQUETEUR DEPARTEMENT DU CHER Commune de Moulins sur Yèvre ENQUETE PUBLIQUE DU MARDI 15 OCTOBRE 2013 AU JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) autour de l établissement AXEREAL

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 14 décembre 2010 du Comité Local d'information et de Concertation (CLIC) pour le site ESA de Thénezay

Compte rendu de la réunion du 14 décembre 2010 du Comité Local d'information et de Concertation (CLIC) pour le site ESA de Thénezay SOUSPREFECTURE DE PARTHENAY Compte rendu de la réunion du 14 décembre 2010 du Comité Local d'information et de Concertation (CLIC) pour le site ESA de Thénezay Une réunion du comité local d information

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 22 DECEMBRE 2009

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 22 DECEMBRE 2009 COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 22 DECEMBRE 2009 L an deux mille neuf, le vingt deux décembre, le Conseil Communautaire s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de Monsieur Patrick PETITJEAN,

Plus en détail

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er janvier 2017. Le conseil après en avoir délibéré a fixé

Plus en détail

Départements de la Drôme. Commune de Tulette CONCLUSIONS MOTIVÉES DE L ENQUÊTE PUBLIQUE INTERPREFECTORALE CONJOINTE

Départements de la Drôme. Commune de Tulette CONCLUSIONS MOTIVÉES DE L ENQUÊTE PUBLIQUE INTERPREFECTORALE CONJOINTE Départements de la Drôme Commune de Tulette CONCLUSIONS MOTIVÉES DE L ENQUÊTE PUBLIQUE INTERPREFECTORALE CONJOINTE Enquête Parcellaire Concernant le projet d aménagement et le calibrage à 8mètres de la

Plus en détail

ENQUETE PUBLIQUE INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT

ENQUETE PUBLIQUE INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Jean-Claude CLARET Commissaire-Enquêteur ENQUETE PUBLIQUE INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT DEMANDE D AUTORISATION POUR L EXPLOITATION D UNE CARRIERE DE SABLES ET GRAVIERS, AVEC

Plus en détail

SOMMAIRE. La Communauté de Communes de la Vallée de l Avance

SOMMAIRE. La Communauté de Communes de la Vallée de l Avance RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS 2002 1 SOMMAIRE I) Aspects réglementaires II) La Communauté de Communes de la Vallée de l Avance 1 Création et Transfert

Plus en détail

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement)

Attribution des poubelles en logement collectif (3 foyers minimum par logement) Mise en place de la redevance incitative : Information aux syndicats/propriétaires/bailleurs de logements collectifs La Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland a adopté depuis le 1 er juillet

Plus en détail

LES METIERS DE L ECONOMIE VERTE EN REGION RHÔNE ALPES Regards croisés sur l offre et la demande d emploi, au 1 er semestre 2013

LES METIERS DE L ECONOMIE VERTE EN REGION RHÔNE ALPES Regards croisés sur l offre et la demande d emploi, au 1 er semestre 2013 LES METIERS DE L ECONOMIE VERTE EN REGION RHÔNE ALPES Regards croisés sur l offre et la demande d emploi, au 1 er semestre 2013 Région Rhône-Alpes / Jean-Luc Rigaux 1 Pôle emploi Rhône-Alpes Direction

Plus en détail

DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES - RAPPORT N 36

DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES - RAPPORT N 36 DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES - RAPPORT N 36 PRISE EN CHARGE PAR LE DÉPARTEMENT DE LA HAUSSE DU TAUX RÉDUIT DE TVA DE 5,5% À 7% POUR LES TRANSPORTS DÉPARTEMENTAUX RESUME SYNTHETIQUE DU RAPPORT La hausse

Plus en détail

Enquête publique ICPE Relative à la réorganisation et à l extension De la déchetterie Nord de l AgglO Située sur le territoire de la commune de Saran

Enquête publique ICPE Relative à la réorganisation et à l extension De la déchetterie Nord de l AgglO Située sur le territoire de la commune de Saran Sébastien BOUILLON Commissaire enquêteur : sebastien.bouillon@gmail.com ENQUETE PUBLIQUE Enquête publique ICPE Relative à la réorganisation et à l extension De la déchetterie Nord de l AgglO Située sur

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 juin 2010

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 juin 2010 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 28 juin 2010 L an deux mille dix, le 28 juin à 20 heures 45, le Conseil Municipal légalement convoqué conformément à l article L 2121-10 du Code Général

Plus en détail

www.energie-mediateur.fr Paris, le 10 octobre 2012 Dossier suivi par : XXXX Tél. : 01.44.94.66.XX Courriel : recommandations@energie-mediateur.

www.energie-mediateur.fr Paris, le 10 octobre 2012 Dossier suivi par : XXXX Tél. : 01.44.94.66.XX Courriel : recommandations@energie-mediateur. Paris, le 10 octobre 2012 Dossier suivi par : XXXX Tél. : 01.44.94.66.XX Courriel : recommandations@energie-mediateur.fr N de saisine : XXXX N de recommandation : 2012-1805 Objet : Recommandation du médiateur

Plus en détail

Le système de garanties financières pour les ICPE. Point sur la réglementation

Le système de garanties financières pour les ICPE. Point sur la réglementation Le système de garanties financières pour les ICPE Point sur la réglementation -- Réunion d information CCI Franche-Comté Mardi 8 octobre 2013 Système pré 1 er juillet 2012 Mise en activité des installations

Plus en détail

LE CONTRAT DE CIVILITE

LE CONTRAT DE CIVILITE Logo LMCU PROJET LE CONTRAT DE CIVILITE Un contrat : pourquoi faire? Parce que la gestion des déchets est une responsabilité partagée : Particuliers, entreprises, commerçants, administrations ou collectivités,

Plus en détail

TOME 0 «RESUMES NON TECHNIQUES» DE L ETUDE D IMPACT ET DE L ETUDE DE DANGERS. Dossier de demande de renouvellement et. rubriques 2510 et 2515 des ICPE

TOME 0 «RESUMES NON TECHNIQUES» DE L ETUDE D IMPACT ET DE L ETUDE DE DANGERS. Dossier de demande de renouvellement et. rubriques 2510 et 2515 des ICPE Dossier de demande de renouvellement et rubriques 2510 et 2515 des ICPE TOME 0 «RESUMES NON TECHNIQUES» DE L ETUDE D IMPACT ET DE L ETUDE DE DANGERS Carrière de granite du Thym Commune de Moutier-Rozeille

Plus en détail

LES CONTRATS D ETUDES PROSPECTIVES

LES CONTRATS D ETUDES PROSPECTIVES LES CONTRATS D ETUDES PROSPECTIVES Le Conseil Régional, l Etat, les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés), les partenaires sociaux, avec le concours de l AGEFMA ont réalisé des CEP (Contrats

Plus en détail

ORGANISME RELAIS INSTRUCTEUR : Réception par le relais Réception Agence de l Eau Visite préalable (pré diagnostic) Date : / / Date : / / Date : / /

ORGANISME RELAIS INSTRUCTEUR : Réception par le relais Réception Agence de l Eau Visite préalable (pré diagnostic) Date : / / Date : / / Date : / / Logo instructeur DEMANDE DE PARTICIPATION FINANCIERE Opération collective IMPRIMERIE ORGANISME RELAIS INSTRUCTEUR : Réception par le relais Réception Agence de l Eau Visite préalable (pré diagnostic) Date

Plus en détail

Compte rendu de séance Séance du 14 Décembre 2015

Compte rendu de séance Séance du 14 Décembre 2015 République Française Département Ille-et-Vilaine Commune de Pleine-Fougères Compte rendu de séance Séance du 14 Décembre 2015 L' an 2015, le 14 Décembre à 20 heures 30 minutes, le Conseil Municipal de

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL de DOMPIERRE les ORMES. REUNION du 20 mai 2015

CONSEIL MUNICIPAL de DOMPIERRE les ORMES. REUNION du 20 mai 2015 CONSEIL MUNICIPAL de DOMPIERRE les ORMES REUNION du 20 mai 2015 Convocation en date du : 13/05/2015 Date d affichage de la convocation : 13/05/2015 Date d affichage du Procès-Verbal : 23/05/2015 L an deux

Plus en détail

Date de la convocation : 22 juillet 2014

Date de la convocation : 22 juillet 2014 L an deux mille quatorze, le 29 juillet, à 19h30, Le Conseil Communautaire de la Communauté de Communes du Beaufortain s est réuni en session ordinaire à Beaufort au siège de la Communauté de Communes,

Plus en détail

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée.

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée. De : Bill Strautman Date : Le 12 août 2011 5:28 PM Pour : ~Finance/Finances Cc : Sujet : LA POPULATION CANADIENNE EST INVITÉE À FAIRE CONNAÎTRE SES PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL 2012 Bonjour, On a porté

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION RAVALEMENT DE FACADE

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION RAVALEMENT DE FACADE Communauté de Communes de l Ouest Rhodanien (C.O.R) 3 R u e d e l a V e n n e - B P n 5 7 6 9 1 7 0 T A R A R E T é l : 0 4. 74. 0 5. 0 6. 6 0 M a i l : contact@c-or.fr Programme d aide au ravalement de

Plus en détail

La lettre de présentation

La lettre de présentation La lettre de présentation Importance de la lettre de présentation Cette lettre est votre premier contact personnalisé avec l employeur. C est pourquoi vous devez y attacher beaucoup d importance. C est

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES

CONCLUSIONS MOTIVEES Département du Var Enquête Publique réalisée du 23 février au 26 mars 2015 conduite par Jean COZETTE 103, allées Maurice Blanc 83500 la Seyne sur Mer, désigné commissaire-enquêteur pour cette enquête Relative

Plus en détail

Règlement intérieur du club

Règlement intérieur du club Règlement intérieur du club Règlement modifié et entériné lors de la réunion du Conseil d administration du jeudi 26 janvier 2012 Organisation des sorties-club Préambule : La responsabilité des sorties

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Marché Immobilier de la Côte d azur Focus Communauté d agglomération Sophia-Antipolis et secteur cannois Bilan 1 er semestre 2007 et perspectives

Marché Immobilier de la Côte d azur Focus Communauté d agglomération Sophia-Antipolis et secteur cannois Bilan 1 er semestre 2007 et perspectives Nice, le 25 septembre 2007 INVITATION PRESSE Marché Immobilier de la Côte d azur Focus Communauté d agglomération Sophia-Antipolis et secteur cannois Bilan 1 er semestre 2007 et perspectives L Observatoire

Plus en détail

Investigations pour une meilleure gestion des plaintes liées aux pollutions atmosphériques et olfactives Contacts en Nord - Pas de Calais

Investigations pour une meilleure gestion des plaintes liées aux pollutions atmosphériques et olfactives Contacts en Nord - Pas de Calais Investigations pour une meilleure gestion des plaintes liées aux pollutions atmosphériques et olfactives Contacts en Nord - Pas de Calais ETUDE APPA Nord - Pas de Calais www.appanpc.fr > Etudes Comment

Plus en détail

Département de l HÉRAULT

Département de l HÉRAULT Département de l HÉRAULT COMMUNE de BALARUC le VIEUX ENQUÊTES PUBLIQUES CONJOINTES Enquête Préalable à la Déclaration d Utilité Publique et CESSIBILITÉ. ENQUÊTE PARCELLAIRE CRÉATION d un GROUPE SCOLAIRE

Plus en détail

Plan paysage du Pays de Nay 2013-2015

Plan paysage du Pays de Nay 2013-2015 Le plan de paysage exprime un projet de territoire et permet à un ensemble de communes et d acteurs d assurer une meilleure cohérence entre leurs décisions de protection, de gestion et d aménagement sur

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE CREATION D ASSOCIATION

GUIDE PRATIQUE CREATION D ASSOCIATION GUIDE PRATIQUE CREATION D ASSOCIATION Avant de déposer votre dossier à la D.R.D.J.S, n avez-vous rien oublié? Une déclaration sur papier libre Un P.V de l assemblée générale constitutive Un exemplaire

Plus en détail

La gestion des déchets des professionnels :

La gestion des déchets des professionnels : La gestion des déchets des professionnels : artisans, commerçants, PME 1 service vosgien adapté à vos besoins La collecte et le traitement des déchets des professionnels : éclairage sur la loi en vigueur

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUETEUR SCHNOERING Guy Commissaire-enquêteur ENQUETE PUBLIQUE RELATIVE AU PROJET D INSTAURATION D UN PLAN de PREVENTION des RISQUES TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES INSTALLATIONS DE STOCKAGE SOUTERRAIN DE GAZ EXPLOITÉES

Plus en détail

REGLEMENT de la CONSULTATION (R.C)

REGLEMENT de la CONSULTATION (R.C) COMMUNE de SALLEBOEUF Marché de travaux Rénovation école maternelle MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Art. 28 et 74 du CMP REGLEMENT de la CONSULTATION (R.C) Date et heure limites de remise des offres : Vendredi

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Société CARTONS ET PLASTIQUES Avenue Bernard Chochoy à ARQUES CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR PORTANT SUR LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UN ATELIER DE TRANSFORMATION ET D IMPRESSION

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Décret n o 2013-301 du 10 avril 2013 portant diverses dispositions relatives aux déchets

Plus en détail

DECISIONS A L ORDRE DU JOUR :

DECISIONS A L ORDRE DU JOUR : PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 20 SEPTEMBRE 2007 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 14 septembre 2007, conformément

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PEILLE DU 08 OCTOBRE 2012

PROCES VERBAL DE LA SEANCE PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PEILLE DU 08 OCTOBRE 2012 PROCES VERBAL DE LA SEANCE PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DE PEILLE DU 08 OCTOBRE 2012 L an deux mille douze et le huit octobre à dix-neuf heures quarante cinq, le Conseil Municipal de PEILLE régulièrement

Plus en détail

Détermination de l acceptabilité des risques...10. Grille de criticité des scénarii avec mesures de prévention et de protection...

Détermination de l acceptabilité des risques...10. Grille de criticité des scénarii avec mesures de prévention et de protection... SOMMAIRE DU RESUME NON TECHNIQUE DE LL ETUDE DE DANGERS 1 INTRODUCTION...2 2 ENVIRONNEMENT ET VOISINAGE...3 3 POTENTIELS DE DANGERS...4 4 IDENTIFICATION DES RISQUES...5 5 EVALUATION DES RISQUES...6 6 EVALUATION

Plus en détail

Réunion du Conseil Municipal du 17 mars 2014

Réunion du Conseil Municipal du 17 mars 2014 Réunion du Conseil Municipal du 17 mars 2014 Compte rendu de séance Le dix sept mars deux mil quatorze, salle de la Mairie à 20 heures 30, s'est réuni le Conseil Municipal de la Commune sous la présidence

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL VENDREDI 8 OCTOBRE 2010 20 heures SALLE D HONNEUR DE LA MAIRIE

CONSEIL MUNICIPAL VENDREDI 8 OCTOBRE 2010 20 heures SALLE D HONNEUR DE LA MAIRIE CONSEIL MUNICIPAL VENDREDI 8 OCTOBRE 2010 20 heures SALLE D HONNEUR DE LA MAIRIE Etaient présents : André ROUMAGNAC, Maire Joseph BALDINI, 1 er Adjoint Danielle CHABAUD, 2 ème Adjointe Cécile BALDINI BIOLETTO,

Plus en détail

Lorette. dossier de souscription. Groupe ISF Cinéma. Veuillez envoyer l ensemble des documents ci-dessus à :

Lorette. dossier de souscription. Groupe ISF Cinéma. Veuillez envoyer l ensemble des documents ci-dessus à : Groupe ISF Cinéma Société Anonyme au capital de 695 355 Y Siège social : 15 rue de Douai 75009 Paris 512 855 347 RCS PARIS Tél. : + 33 (0)1 48 78 21 16 Email : contact@loretteproductions.com Site : www.loretteproductions.com

Plus en détail

Charte qualité concernant la gestion des déchets de chantier du Lot 05/07/12

Charte qualité concernant la gestion des déchets de chantier du Lot 05/07/12 Charte Qualité Gestion des déchets de chantier du Lot Entre les représentants des organismes signataires de cette charte, il a été convenu et arrêté ce qui suit: Article 1 : Objectifs du partenariat :

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 SEPTEMBRE 2015

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 SEPTEMBRE 2015 Département d Ille-et-Vilaine Arrondissement de Rennes Canton de la Guerche-de- Bretagne Commune de Rannée Convocation le : 08.09.2015 Affichage le : 08.09.2015 Affichage CR le : 22.09.2015 COMPTE-RENDU

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LABASTIDE-MONREJEAU DU 10 MAI 2011

PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LABASTIDE-MONREJEAU DU 10 MAI 2011 2011/05/28 PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LABASTIDE-MONREJEAU DU 10 MAI 2011 L an deux mille onze le dix mai, à vingt heures quinze minutes, le Conseil Municipal de cette commune,

Plus en détail

SOSED TRAVAUX PUBLICS MODE D EMPLOI

SOSED TRAVAUX PUBLICS MODE D EMPLOI SOSED TRAVAUX PUBLICS MODE D EMPLOI Le SOSED (schéma d'organisation et de suivi de l'évacuation des déchets) est une démarche établie dans le même esprit qu une démarche qualité et ses outils SOPAQ et

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

RAPPORT ANNUEL 2013. Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le.. RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ELIMINATION DES DECHETS Rapport présenté par Monsieur Didier Rosier, Président de la Communauté de Communes Pierre Sud Oise et adopté le..

Plus en détail

Bon débarras, les encombrants

Bon débarras, les encombrants Bon débarras, les encombrants L E S D É C H E T S SOMMAIRE Bon débarras, les encombrants Comment s en débarrasser.................... 3 Ne nous laissons pas envahir.................. 4 L efficacité d une

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONCEAUX SUR DORDOGNE Date de convocation : 04 Mai 2013 L AN DEUX MILLE TREIZE LE DIX MAI A VINGT HEURES TRENTE Le Conseil Municipal de la commune de MONCEAUX SUR

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Le mot du président. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Le mot du président. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Le mot du président Madame, Mademoiselle, Monsieur, Je suis très heureuse de vous accueillir à CARROS pour la Compétition Régionale Individuelle Critérium, DR, Fédérale et Nationale B. Je tiens à remercier

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du mardi 4 février 2014

Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du mardi 4 février 2014 Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du mardi 4 février 2014 L an deux mil quatorze, le quatre février à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de BELLE-ISLE-EN-TERRE, dûment convoqué,

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

Marchés et emplois. quel impact du Grenelle?

Marchés et emplois. quel impact du Grenelle? N 25-9 juillet 21 Stratégie & études Marchés et emplois des activités liées aux déchets en France: quel impact du Grenelle? L ADEME réalise annuellement depuis plus de 15 ans 1 une étude de conjoncture

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE Marché public de prestation de services à bons de commande CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché passé selon la procédure d appel d offres conformément aux articles 33 et 77 du code des marchés

Plus en détail

Municipalité de la Commune de Prangins

Municipalité de la Commune de Prangins Municipalité de la Commune de Prangins Préavis No 76/15 au Conseil Communal Demande d'un crédit de CHF 285'000.-- pour financer l achat d équipements pour la future déchetterie intercommunale au lieu-dit

Plus en détail

ABSENTS EXCUSES : néant ----------

ABSENTS EXCUSES : néant ---------- CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 30 OCTOBRE 2012 à VINGT HEURES. PRESENTS : Me DEFFONTAINE Solange M. STEVANCE Elie M. ALARD André M. DELANCRE Jean Jacques M.CHEVALLIER MAMES François -Me MARINIER Edith - M.

Plus en détail

PROCES VERBAL D EXAMEN CONJOINT DES PERSONNES PUBLIQUES ASSOCIEES

PROCES VERBAL D EXAMEN CONJOINT DES PERSONNES PUBLIQUES ASSOCIEES Délégation Urbanisme Ouest 3 rue de la Tasmanie 44115 BASSE-GOULAINE Tél. : +33 (0)2 40 34 00 53 E-mail : nantes@altereo.fr Le 23 octobre 2014, PROCES VERBAL D EXAMEN CONJOINT DES PERSONNES PUBLIQUES ASSOCIEES

Plus en détail

dossier de souscription

dossier de souscription Société Anonyme au capital de 37 000 Y 512 426 502 RCS Paris 4 rue Marivaux, 75002 Paris Tél. : + 33 (0)1 47 03 98 97 Email : contact@appaloosa-films.com Site : www.appaloosa-films.com Le Bulletin de souscription

Plus en détail

Procès Verbal du Conseil Municipal du 31 mars 2015 à 20 h 30

Procès Verbal du Conseil Municipal du 31 mars 2015 à 20 h 30 Procès Verbal du Conseil Municipal du 31 mars 2015 à 20 h 30 L an deux mil quinze, le trente et un mars, le Conseil Municipal de la commune de TOURNON D AGENAIS dûment convoqué, s est réuni en session

Plus en détail

Fiche Lancement Projet ACEDIM

Fiche Lancement Projet ACEDIM Fiche Lancement Projet ACEDIM Casablanca le 14 Février 2012 Objet : Lancement programme ACEDIM Madame, Monsieur, L Agence pour la Coopération Internationale en Méditerranée (ACIM), en partenariat avec

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 FEVRIER 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 FEVRIER 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 FEVRIER 2014 PRESENTS GAL André, Maire, CALMET Michel, NICOLAS Jean, DALLONI Jean- Louis, Adjoints, MASSIERA Marius, VIVALDI Roger, PRIORIS Jean-Pierre. ABSENT REPRESENTE

Plus en détail

à Madame Delphine BATHO Ministre de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Annemasse, le 20 septembre 2012

à Madame Delphine BATHO Ministre de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Annemasse, le 20 septembre 2012 Echanges de courriers avec Madame la Ministre de l Ecologie dans le cadre de notre pétition «Pour un bonus Malus écologique tenant compte de l ensemble des pollutions générées». Ci-après : Notre courrier

Plus en détail

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12 SOMMAIRE Annexe 1 Composition d un dossier à soumettre à l avis des sous-commissions de sécurité et d accessibilité Autorisation de Travaux) ---------------------------- p. 3 à 7 Annexe 2 Modèle de demande

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

OPERATION TRADE IN CANON FRANCE 1 er Janvier au 26 Mars 2015

OPERATION TRADE IN CANON FRANCE 1 er Janvier au 26 Mars 2015 OPERATION TRADE IN CANON FRANCE 1 er Janvier au 26 Mars 2015 Pour participer à l opération Trade In Canon France et bénéficier des avantages qui s y rattache (support financier et reprise physique chez

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (Marché de prestation de service passé selon une procédure adaptée ouverte)

REGLEMENT DE CONSULTATION (Marché de prestation de service passé selon une procédure adaptée ouverte) Mission de prestation intellectuelle relative à la modification et la révision du Plan Local d Urbanisme de la Commune de Castelnau-de-Médoc REGLEMENT DE CONSULTATION (Marché de prestation de service passé

Plus en détail

REMATT A.M. ACACIASTRAAT 14c

REMATT A.M. ACACIASTRAAT 14c A : A l attention de : Nombre de pages : 7 Objet : Conditions de livraison 2015 - déchets amiante destinés à la cimentation Messieurs, Vous trouverez ci-joint les conditions de livraison et les prix de

Plus en détail

La voie publique se compose, d une part, de la voirie de l Etat et, d autre part, de la voirie communale (chiffre 1. de l article 5 précité).

La voie publique se compose, d une part, de la voirie de l Etat et, d autre part, de la voirie communale (chiffre 1. de l article 5 précité). Commission de circulation de l'etat réf. : cce/coper/avis/06/art5 Avis de la Commission de circulation de l Etat concernant l application de l article 5 de la loi modifiée du 14 février 1955 concernant

Plus en détail

COMMUNE DE TETING SUR NIED --------------- PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 09 JUIN 2015 ORDRE DU JOUR

COMMUNE DE TETING SUR NIED --------------- PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 09 JUIN 2015 ORDRE DU JOUR COMMUNE DE TETING SUR NIED --------------- PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 09 JUIN 2015 ORDRE DU JOUR 1. Fond national de péréquation des ressources intercommunales et communales

Plus en détail

Madame le Maire, Monsieur le Maire, Chers Collègues,

Madame le Maire, Monsieur le Maire, Chers Collègues, Beauvais, le 24 octobre 2012 Dossier suivi par le cabinet de la Présidente Tél. - 03.44.15.68.27 - s.landry@beauvaisis.fr La Présidente, Madame le Maire, Monsieur le Maire, Chers Collègues, Vous le savez

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR «L établissement est soumis aux dispositions du décret 2004-1247 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour ou document individuel de prise en charge prévu par l

Plus en détail