Objet : procès-verbal de synthèse des observations recueillies (art. R du code de l environnement)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objet : procès-verbal de synthèse des observations recueillies (art. R.123-18 du code de l environnement)"

Transcription

1 M. le Président de la SAS GROUPE SCLAVO Directeur de la SAS SOFOVAR 85 avenue Louis Lépine ZI du Capitou FREJUS Affaire suivie par Mme Zora MAHIEDINNNE Tourrettes-sur-Loup, le 26 mars 2015 Objet : procès-verbal de synthèse des observations recueillies (art. R du code de l environnement) Référence : enquête publique (TA : E /06) relative à la demande d autorisation d exploiter une déchetterie professionnelle, au lieu-dit «La Plaine», 1010 chemin de la Levade, sur le territoire de la commune de La Roquette sur Siagne. A la suite de l enquête publique qui a été ouverte du mardi 17 février au mardi 24 mars 2015 inclus en mairie de LA ROQUETTE SUR SIAGNE, je vous prie de bien vouloir trouver ciaprès le procès-verbal de synthèse des observations recueillies auprès du public. Je vous serais obligé de bien vouloir me communiquer vos observations éventuelles sous quinze jours, conformément aux dispositions de l article 8 de l arrêté préfectoral du 9 janvier 2015, prescrivant l ouverture de l enquête publique, Veuillez agréer, Monsieur le Président, l expression de mes salutations respectueuses. Le commissaire enquêteur, Paul Denis SOLAL Rédigé en deux exemplaires originaux, dont un remis en main-propre contre reçu, le 27 mars 2015 Page 1 sur 10

2 PROCES-VERBAL de SYNTHESE La participation du public en quelques chiffres : 20 observations portées aux registres mis à la disposition du public, y compris : o Deux courriers reçus en mairie de La Roquette sur Siagne o Deux courriers reçus par voie électronique, transmis au commissaire-enquêteur par la DDPP06 L intégralité des observations recueillies et des courriers reçus a été reproduite ci-après ; néanmoins compte tenu de leurs contenus, seules les observations numérotées 8 et 18 nécessitent une réponse. Page 2 sur 10

3 Détails des observations portées sur les registres 1. Le 24 février 2015, Monsieur RAYBAUD Marc : «Faisant partie de la commune de la Roquette s/siagne, et très attaché à l environnement de ma commune, j avais une certaine inquiétude sur le devenir de ce site. Dû à la bonne conduite de SOFOVAR, je me suis aperçu que cette déchetterie avait un effet positif, surtout moins de décharges sauvages. Merci.» 2. Le 2 mars, Monsieur RAYBAUD Daniel : «Etant propriétaire de foncier à La Roquette-sur-Siagne, à plusieurs reprises la déchetterie m a permis de nettoyer mes terrains. A mon avis, la SOFOVAR est d intérêt public.» 3. Le 3 mars, Monsieur BOTTIN Serge, gérant IMCG France, entreprise spécialisée dans le conseil aux collectivités et la recherche d économies dans le domaine de la gestion des déchets : «La déchetterie professionnelle de SOFOVAR est un outil indispensable et son développement se justifie pour plusieurs raisons. Le développement à l ouest du département et la situation particulière du traitement dans les AM vont accroitre la pression sur les collectivités et les entreprises. L économie circulaire exige que tout ce qui contribue au recyclage soit encouragé et soutenu. Les déchetteries communales n ont pas vocation à recevoir les entreprises. Les économies d échelle réalisées grâce à l augmentation du flux auront un impact positif sur les coûts de traitement. Il est indispensable de laisser une concurrence saine s exercer. Enfin, SOFOVAR montre une réelle technicité dans son domaine, face à des solutions locales plus «empiriques» ou des groupes plus soucieux de leur profit que de proposer des solutions écologiques et innovantes.» 4. Le 3 mars, Monsieur TUACDI Dominique, gérant S.E.S.E. (utilisateur) : «Site déjà en activité, très bien géré et sous contrôle. Mieux vaut une extension de ce site existant depuis plusieurs années que des décharges sauvages. Surtout quand on connait la carence de sites de dépôts de nos déchets dans l ouest du département.» Page 3 sur 10

4 5. Société DRAGOTRANS, Pont de Peille, Drap, Monsieur DRAGONI Richard, gérant de la société de transports et partenaire pour les transports de la société SOFOVAR : «Cette déchetterie professionnelle qui reçoit les déchets de professionnels et de particuliers et qui les traite nous affrète les transports de ces produits inertes pour les transports en décharge. Cette activité nous fait travailler à temps complet un véhicule et parfois, en cas de hausse d activité, en emploie un deuxième. Cette déchetterie me semble très appropriée à cette région qui est en manque de traitement de déchets sur l ouest du département. J espère que cette société SOFOVAR pourra augmenter sa capacité de traitement des déchets ; par les temps qui sont assez difficiles, les actions qui sont favorables à l activité professionnelle sont essentielles.» 6. Monsieur BOTTE Nicolas, artisan jardinier : «A ce jour, cette déchetterie me satisfait pleinement : en effet sur mon secteur, elle m est indispensable. Ne pouvant incinérer les déchets par rapport aux nouvelles lois, il me serait impossible de travailler sans déchetterie professionnelle. Je rajoute au passage les qualités de cette déchetterie, où on ne connait aucune perte de temps à décharger nos déchets. Sur Cannes et ses environs, elle est primordiale pour moi et surement pour d autres artisans.» 7. Société MATVINC : «Je pense que cette déchetterie est une chance pour l ouest des Alpes-Maritimes. Elle offre une réelle avancée dans le domaine des déchets. Les PME et artisans savent où vont leurs déchets.» 8. Le 3 mars 2015, Madame BELKACEMI Danielle : «Je souhaite souligner le constat suivant : à plusieurs reprises, en passant devant la déchetterie, j ai ressenti une odeur très forte et toxique qui empêche de respirer. Cette odeur se répand jusqu à mon habitation «Hameau Saint-Jean» à la hauteur de la maternelle et a beaucoup de mal à se dissiper. Pour moi, il s agit bien d une pollution de l air qui est inquiétante. P.S. Je suis inquiète pour les riverains très proches et pour tous ceux qui habitent non loin de cette déchetterie. En cas d inondation, quelles seraient les conséquences pour l environnement et les Roquettans?» 9. Société SEC, 1145 chemin de La Levade, La Roquette-sur-Siagne : «Nous sommes fortement favorables au maintien de leur activité et entretenons des liens professionnels forts.» Page 4 sur 10

5 10. Le 10 mars : Le Club des Entreprises de Saint-Jeannet Gattières, AUDOLI Jean-Pierre, président : «Conscient de la nécessité du ramassage des déchets pour les entreprises, je ne peux qu approuver l extension de cette déchetterie (ci-joint lettre d accompagnement par courrier).» Note du commissaire-enquêteur : cf N S.à R.L. Au Terrassement du Zodiaque, quartier des Groules 0660 Antibes : «En tant qu entrepreneur du «BTP» nous avons recours aux services de la déchetterie professionnelle depuis son ouverture. Nous sommes, par ailleurs, satisfait de l ensemble des prestations qu elle propose. Néanmoins, nous voulons témoigner que si cette déchetterie professionnelle venait à ne plus exercer, cela aurait très certainement des conséquences préjudiciables sur notre fonctionnement actuel, compte tenu du paysage géographique des infrastructures similaires présentes sur le département et du contexte économique.» 12. Entreprise Harmonie peinture, 1952 route des Pugets, Saint-Laurent-du-Var, Monsieur DOUTE, Didier, gérant : «Nous sommes fortement favorables au maintien de cette décharge ; en plus, sur cette zone ouest du département, il y a très peu, voire rien, pour le remplacer.» 13. Entreprise LIZEE, 1952 route des Pugets, Saint-Laurent-du-Var : «Nous nous servons régulièrement de la décharge SOFOVAR à La Roquette, ayant de nombreux chantiers dans le secteur de Cannes et Pégomas.» 14. Société BELLONZI Côte d Azur Environnement, Monsieur BELLONZI «Extrêmement favorable à l autorisation d exploiter la déchetterie professionnelle SOFOVAR. Son utilisation présente des gains en pollution, péages, carburant, temps et rentabilité des entreprises ; sans compter le soutien aux activités de services locales : restauration, caféterie, etc.» 15. Monsieur PAGACCINI Nicolas, Groupe FAJ (SGMI, récupération végétaux, bennes) : «Avis favorable à l augmentation d activités afin d éviter les enfouissements malheureusement encore trop nombreux des matières valorisables.» 16. Courrier reçu en mairie le 13 mars 2015, de Monsieur Laurent TROCME, Président de la FBTP06 : Page 5 sur 10

6 Page 6 sur 10

7 17. Courriel de Monsieur Jean POLESE, transmis le 16 mars 2015 par la DDTM : De : polese jean Envoyé : jeudi 12 mars :37 À : Objet : [INTERNET] Enquête publique SOFOVAR «Bonjour, Depuis 3 ans je dirige la Société Jean POLESE CONSULTANT, crée en 2012 faisant suite à ma cessation d'activité Chez BNPPARIBAS où j'ai terminé ma carrière dans las Alpes Maritimes comme Directeur de groupe d'agences. Mes 20 ans passés dans ces fonctions dans les AM, m'ont permis d'avoir des contacts très privilégiés avec des chefs d'entreprise de ce département, notamment dans le BTP. Bien entendu, avec ma Sté de consultant, je continue de faire vivre ces contacts que 20 ans de suivi quotidien, ce qui me procure une crédibilité professionnelle; A l'occasion de conversations avec ces divers chefs d'entreprise du BTP, artisans divers, je constate qu'ils soulignent avec une grande satisfaction leurs liens avec SOFOVAR, déchetterie professionnelle, qui leur permet de recevoir et de traiter l'ensemble de leurs déchets. Ils avaient les pires difficultés de traitement avant que SOFOVAR puisse les prendre en charge efficacement. C'est une satisfaction unanime. Très respectueusement.» 18. Monsieur MEUNIER D. : «SOFOVAR est située en zone inondable. Quels sont les risques et les mesures prévues pour protéger les populations et le milieu naturel, en cas de submersion des produits dangereux stockés (batteries, peintures, etc.)?» Page 7 sur 10

8 19. Courrier reçu en mairie le 18 mars 2015, de Monsieur Jean-Pierre AUDOLI, Président du Club des Entreprises, CAIPDV Clubs de Saint-Jeannet-La Gaude : «Les entreprises de notre territoire sont très engagées dans la démarche du tri sélectif engendré par le Grenelle de l environnement. Aussi je ne peux que soutenir toutes initiatives s inscrivant dans cette démarche. L entreprise SOFOVAR en activité dans notre secteur (avec un dépôt et un centre de collecte des métaux) exerce son activité avec sérieux et professionnalisme. Au regard de la croissante progression des déchets générés par nos entreprises j adhère et soutiens l initiative de la société SOFOVAR de prévoir une croissance de son dépôt sur la commune de La Roquette-sur-Siagne.» 20. Courrier transmis par mail, de Monsieur Paul DI NATALE, Vice-président de la CCI Nice Côte d Azur : Page 8 sur 10

9 Page 9 sur 10

10 Page 10 sur 10

Commune de Charenton-le-Pont

Commune de Charenton-le-Pont DEPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE Commune de Charenton-le-Pont Enquête publique avant la modification du P.L.U. Création du secteur à plan de masse UM2, rue des Carrières et rue de Paris, application des lois

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

89 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE

89 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE 89 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE Séance du 27 juin 2013 Personnel - Délégation de service public pour l'exploitation du restaurant administratif de la Chauvinière - Désignation de l'exploitant Direction Ressources

Plus en détail

La lettre de présentation

La lettre de présentation La lettre de présentation Importance de la lettre de présentation Cette lettre est votre premier contact personnalisé avec l employeur. C est pourquoi vous devez y attacher beaucoup d importance. C est

Plus en détail

Séminaire sur la gestion des déchets dangereux en Guadeloupe. Allocution d ouverture de Monsieur LOUIS GALANTINE,

Séminaire sur la gestion des déchets dangereux en Guadeloupe. Allocution d ouverture de Monsieur LOUIS GALANTINE, Séminaire sur la gestion des déchets dangereux en Guadeloupe Mardi 18 novembre 2014 espace régional du Raizet Allocution d ouverture de Monsieur LOUIS GALANTINE, Président de la Commission de l Environnement

Plus en détail

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour

1-Cianéo : Grandir Ensemble. 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options. 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour Sommaire : 1-Cianéo : Grandir Ensemble... p3 2-Cianéo : Le site qui vous correspond 2-1 Les Packs... p4 2-2 Les Options... p5 3-Cianéo : Vous n êtes pas seul... 3-1 Le suivi p6 3-2 L outil de mise à jour...

Plus en détail

ENQUÊTE PARCELLAIRE AVIS DE LA COMMISSION D ENQUÊTE

ENQUÊTE PARCELLAIRE AVIS DE LA COMMISSION D ENQUÊTE ENQUETE PUBLIQUE UNIQUE PORTANT SUR LA REALISATION DU PROJET D AMENAGEMENT DE LA LIAISON MASSY - VALENTON SECTEUR OUEST SUR LE TERRITOIRE DES COMMUNES D ANTONY, RUNGIS, MASSY ET WISSOUS ENQUETE PUBLIQUE

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission

APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission APB QUESTION RÉPONSES ADMISSION POST BAC Partie 2 : Les phases d admissions et la procédure complémentaire Les phases d admission Comment savoir si je suis accepté dans les formations que j ai demandées?

Plus en détail

sur le projet de modification de périmètres de protection d immeubles classés sur le territoire de la commune de Deauville

sur le projet de modification de périmètres de protection d immeubles classés sur le territoire de la commune de Deauville SEJOURNE Hubert Dossier n E 15000070 et 70B/14 Commissaire enquêteur Décision des 22/05 et 3/06/2015 4 rue de Feniton Département du Calvados 14111 LOUVIGNY hmc.sejourne@orange.fr CONCLUSIONS MOTIVEES

Plus en détail

Je suis ravie et fière d être parmi vous aujourd hui à l occasion des 10 ans de la CNSA.

Je suis ravie et fière d être parmi vous aujourd hui à l occasion des 10 ans de la CNSA. Discours de Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l exclusion, à l occasion du 10 ème anniversaire de la Caisse nationale de solidarité pour l autonomie

Plus en détail

INF 1250 Introduction aux bases de données TRAVAIL PRATIQUE 2

INF 1250 Introduction aux bases de données TRAVAIL PRATIQUE 2 INF 1250 Introduction aux bases de données Module 3 Le langage SQL TRAVAIL PRATIQUE 2 TRAVAIL PRATIQUE 2 Étude de cas Université Le Savoir LA SITUATION En tant qu associé de l entreprise Professionnels

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006. Tous réseaux

CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006. Tous réseaux CIRCULAIRE N 1668 DU 27/10/2006 OBJET : Intégration des nouvelles technologies de l information et de la communication : création pour toutes les écoles d une adresse mail publique. Réseaux : Niveaux et

Plus en détail

Service Public D Assainissement Non Collectif

Service Public D Assainissement Non Collectif Service Public D Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Neslois Dossier pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif (éligible à la demande de subvention)

Plus en détail

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL

LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL LE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL PROCEDURE DE LICENCIEMENT ECONOMIQUE INDIVIDUEL DANS LES ENTREPRISES AVEC REPRESENTANTS DU PERSONNEL Convocation

Plus en détail

Enquête publique ICPE Relative à la réorganisation et à l extension De la déchetterie Nord de l AgglO Située sur le territoire de la commune de Saran

Enquête publique ICPE Relative à la réorganisation et à l extension De la déchetterie Nord de l AgglO Située sur le territoire de la commune de Saran Sébastien BOUILLON Commissaire enquêteur : sebastien.bouillon@gmail.com ENQUETE PUBLIQUE Enquête publique ICPE Relative à la réorganisation et à l extension De la déchetterie Nord de l AgglO Située sur

Plus en détail

Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Exemples de questions

Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Exemples de questions Examen d habileté à répondre aux demandes des citoyens (H R D C) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE DE BANNEVILLE SUR AJON ENQUETE PUBLIQUE N E13000217/14

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE DE BANNEVILLE SUR AJON ENQUETE PUBLIQUE N E13000217/14 DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE DE BANNEVILLE SUR AJON ENQUETE PUBLIQUE N E13000217/14 Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et à l enquête parcellaire Projet de création

Plus en détail

Mon état civil. Ma situation

Mon état civil. Ma situation Nom : Prénom : Tél :. Activité : Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur des Services à la personne. Votre Chambre de Commerce et d Industrie a élaboré ce guide pour vous aider à : - vous poser

Plus en détail

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Dans le PNCE, les portfolios représentent le fondement du processus d évaluation pour tous les entraîneurs, les entraîneures

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Avantages sociaux 2011 FAQ

Avantages sociaux 2011 FAQ Le présent document fait suite à certains commentaires d employés de MMC que nous avons reçus récemment au sujet des hausses de primes pour l année 2011. Assurance vie facultative et assurance vie facultative

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS A L OCCASION DE LA RECEPTION OFFICIELLE FRIBOURG, OUVERT AU MONDE FRIBOURG 5 OCTOBRE 2010 Seul le discours

Plus en détail

Bruxelles, date de la poste. Madame, Monsieur,

Bruxelles, date de la poste. Madame, Monsieur, Bruxelles, date de la poste Madame, Monsieur, L édition numérique a fait ses preuves. Tous les jours, des milliers de livres numériques sont téléchargés. Cette diffusion, qui profite de l extension sans

Plus en détail

DIRIGEANTS DE PME. Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? avril. Collection Management

DIRIGEANTS DE PME. Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? avril. Collection Management DIRIGEANTS DE PME avril 2007 Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? Collection Management Comme toutes les entreprises, les PME reçoivent de nombreux cv de candidats qui souhaitent

Plus en détail

DASgroupe. Un large éventail de protections qui répondent aux besoins de vos clients VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE

DASgroupe. Un large éventail de protections qui répondent aux besoins de vos clients VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE DASgroupe Un large éventail de protections qui répondent aux besoins de vos clients VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE VOTRE ACCÈS À LA JUSTICE «Le professionnalisme de DAS et son assurance de frais juridiques si

Plus en détail

DES PRIMES POUR VOS DÉCHETS D EMBALLAGES, ÇA VOUS INTÉRESSE?

DES PRIMES POUR VOS DÉCHETS D EMBALLAGES, ÇA VOUS INTÉRESSE? DES PRIMES POUR VOS DÉCHETS D EMBALLAGES, ÇA VOUS INTÉRESSE? SAVEZ-VOUS QUE VOS DÉCHETS D EMBALLAGES PEUVENT RAPPORTER DE L ARGENT? TROP BEAU POUR ÊTRE VRAI? LISEZ CE QUI SUIT! Les déchets sont, dans de

Plus en détail

Werner Frauchiger Industriestrasse 21 Tel. 056 491 02 66 info@wf-automobile.ch 5507 Mellingen Fax 056 491 02 68 www.wf-automobile.

Werner Frauchiger Industriestrasse 21 Tel. 056 491 02 66 info@wf-automobile.ch 5507 Mellingen Fax 056 491 02 68 www.wf-automobile. Demande pour un véhicule en leasing Mellingen, 8. octobre 2009/ Chère cliente Cher client L intermédiaire nous a bien soumis votre documentation. Il nous manque encore : Votre budget de vos dépenses mensuelles

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

Étaient présent(e)s les conseille(è)r(e)s: Mme Lise Charest M. Mario Cardinal M. Alexandre Zalac

Étaient présent(e)s les conseille(è)r(e)s: Mme Lise Charest M. Mario Cardinal M. Alexandre Zalac PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE TRÈS-SAINT-RÉDEMPTEUR Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Très-Saint- Rédempteur, tenue au lieu et à l heure ordinaire des séances du

Plus en détail

FONDS DÉMARRAGE. CLD Robert-Cliche. Demande de financement IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE. NOM DE L ENTREPRISE REQUÉRANTE : (Nom du demandeur)

FONDS DÉMARRAGE. CLD Robert-Cliche. Demande de financement IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE. NOM DE L ENTREPRISE REQUÉRANTE : (Nom du demandeur) FONDS DÉMARRAGE CLD Robert-Cliche Demande de financement IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE NOM DE L ENTREPRISE REQUÉRANTE : (Nom du demandeur) Adresse : Rue : Municipalité : Code Postal : Téléphone : Télécopieur

Plus en détail

La formation économique générale CE Formation agréée

La formation économique générale CE Formation agréée Formation 5 jours Méditerranée : 74 rue Paradis 13006 Marseille La formation économique générale CE Formation agréée La formation Le comité d entreprise constitue le lieu privilégié de l expression collective

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

Inscrivez-vous en ligne dès maintenant!

Inscrivez-vous en ligne dès maintenant! PARTENAIRE DE VOS COMPÉTENCES Paris, le Madame, Monsieur, OPCALIM, l OPCA des Industries Alimentaires, de la Coopération Agricole et de l Alimentation en Détail vous présente son programme dédié aux TPE

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les praticiens hospitaliers. SNPHAR- E septembre 2011

Résultats de l enquête sur les praticiens hospitaliers. SNPHAR- E septembre 2011 Résultats de l enquête sur les praticiens hospitaliers. SNPHAR- E septembre 2011 Enquête nationale ouverte à tous les médecins des établissements publics de santé Objectif Recueillir le ressenti des PH

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MAIRIE DE COULOGNE DIRECTION DES MARCHES SERVICE DES MARCHES Tél.: 03 21 36 92 80 ACQUISITION D UN CAMION BENNE Date et heure limites de réception des

Plus en détail

1. Tâches. Aides-infirmiers et aides-soignants Rapport d incident. Tâche 1. Tâche 2

1. Tâches. Aides-infirmiers et aides-soignants Rapport d incident. Tâche 1. Tâche 2 Aides-infirmiers et aides-soignants Rapport d incident Les aides-infirmiers, les aides-soignants et les préposés aux bénéficiaires aident le personnel infirmier et hospitalier ainsi que les médecins dans

Plus en détail

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande Faire une demande Q. Comment savoir si je suis admissible au financement? R. Nous fi nançons les petites et moyennes entreprises respectant les critères suivants : Elles sont établies au Canada. Elles

Plus en détail

Les objectifs du bilan de compétences.

Les objectifs du bilan de compétences. Les objectifs du bilan de compétences. Qu est ce qu un bilan de compétences? Pourquoi faire un bilan de compétences? Comment se déroule un bilan de compétences? Quelle est la méthodologie utilisée? Le

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

La lettre de motivation

La lettre de motivation La lettre de motivation - Elle accompagne votre CV pour renforcer les éléments de votre personnalité qui correspondent à l'offre d'emploi. - Elle vous permet d'expliquer en quoi votre candidature peut

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

8 bonnes raisons. papier!

8 bonnes raisons. papier! 8 bonnes raisons DE PASSER informatisée, INCONDITIONNELS DU crayon ET A UNE GESTION COMMERCIALE POUR LES DU papier! le passage informatisée. Laurent PARERA, Fondateur d EOLE Concept et créateur de GC Soft,

Plus en détail

Officier Municipal en Bâtiment et en Environnement

Officier Municipal en Bâtiment et en Environnement Officier Municipal en Bâtiment et en Environnement VOUS ÊTES INSPECTEUR MUNICIPAL? VOUS DÉLIVREZ DES PERMIS? AMÉLIOREZ VOS COMPÉTENCES ET VOYEZ VOTRE EXPERTISE RECONNUE EN OBTENANT LE TITRE D OFFICIER

Plus en détail

Une lettre de motivation efficace en 10 points

Une lettre de motivation efficace en 10 points Une lettre de motivation efficace en 10 points Exercice de style aussi difficile qu indispensable, la lettre de motivation réclame des qualités que tout le monde ne peut maîtriser : esprit synthétique,

Plus en détail

La comptabilité en ligne, un service dématérialisé qui gagne du terrain

La comptabilité en ligne, un service dématérialisé qui gagne du terrain La comptabilité en ligne, un service dématérialisé qui gagne du terrain Si les usages des consommateurs ont évolué avec le développement d Internet, ceux des créateurs et dirigeants d entreprise également.

Plus en détail

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire. CAHIER DES CHARGES - ANNEE 2011 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION Territoire concerné : Grand Villeneuvois Fumélois Lémance Axe 1. Adapter et valoriser son offre auprès des clientèles dans une logique de territoire.

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

ENQUETE PARCELLAIRE RAPPORT D ENQUETE

ENQUETE PARCELLAIRE RAPPORT D ENQUETE PREFECTURE DE L ISERE COMMUNE DE CROLLES ENQUETE PARCELLAIRE POUR LA CONSTITUTION D'UNE RESERVE FONCIERE DANS LE SECTEUR DU PRE NOIR SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE RAPPORT D ENQUETE -I- PROCES VERBAL

Plus en détail

Exemples de réponses à des annonces

Exemples de réponses à des annonces Exemples de réponses à des annonces Assistant Juridique (Réponse à annonce) 13 rue de xxxxx xxxxx Tanger Email : nom.prenom@mail.com Nom Entreprise A l attention de Mr DUPONT Agadir Tanger, le 15 Janvier

Plus en détail

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, +

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, + Valorisez votre entreprise en devenant mécène pour orphelins sida international! Michel JONASZ «Le temps de la solidarité est venu. Il n est plus possible de croire que l on peut vivre heureux sans se

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle

Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle Comment utiliser les documents mis à disposition pour demander la résiliation de votre mutuelle actuelle : 1 Rendez-vous sur www.interimairessante.fr

Plus en détail

N 1-2 février 2007. Un outil au service des clubs! SOMMAIRE

N 1-2 février 2007. Un outil au service des clubs! SOMMAIRE N 1-2 février 2007 Un outil au service des clubs! C est avec grand plaisir que nous vous présentons ce premier numéro de la newsletter Club FFVoile. Cet outil d information informatique s adresse à l ensemble

Plus en détail

La Fréquentation du CDI

La Fréquentation du CDI La Fréquentation du CDI Nous n avons pas renouvelé le questionnaire d analyse de la fréquentation que nous avions réalisé l année dernière car cela représente un très lourd travail de dépouillement (rappelons

Plus en détail

Transfert de Chypre de la Région de la Méditerranée orientale à la Région européenne

Transfert de Chypre de la Région de la Méditerranée orientale à la Région européenne ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CINQUANTE-SIXIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A56/37 Point 17.2 de l ordre du jour provisoire 10 mars 2003 Transfert de Chypre de la Région de la Méditerranée orientale

Plus en détail

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité Audit d Impression * Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité SERVICES D EVALUATION * Bien sûr, vous pouvez Améliorer L impression une tâche omniprésente

Plus en détail

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008 Direction des prestations familiales Circulaire n 2008-002 Paris, le 16 janvier 2008 Mesdames et Messieurs les Directeurs et Agents Comptables des Caf Certi Cnedi Mesdames et Messieurs les Conseillers

Plus en détail

à Madame Delphine BATHO Ministre de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Annemasse, le 20 septembre 2012

à Madame Delphine BATHO Ministre de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie Annemasse, le 20 septembre 2012 Echanges de courriers avec Madame la Ministre de l Ecologie dans le cadre de notre pétition «Pour un bonus Malus écologique tenant compte de l ensemble des pollutions générées». Ci-après : Notre courrier

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUE DE LA SOUS-LOCATION

LE GUIDE PRATIQUE DE LA SOUS-LOCATION LE GUIDE PRATIQUE DE LA SOUS-LOCATION La sous-location permet à un locataire de mettre à disposition son logement temporairement et ce, en contrepartie d un loyer. Cette pratique est pourtant parfois utilisée

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

CHARTE DE GESTION DES DECHETS

CHARTE DE GESTION DES DECHETS Maître d Ouvrage 20, Rue Balzac 26000 VALENCE Opération Construction de 39 logements pour jeunes travailleurs Immeuble «Le cèdre bleu» Lieu-dit «Les Combes» - Rue Louis Saillant 38150 SALAISE-SUR-SANNE

Plus en détail

ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE. Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES

ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE. Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES ALLOCUTION DONNÉE LORS DE L'ASSEMBLÉE ANNUELLE Discours de STEVE RODER VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR PRINCIPAL ET CHEF DES FINANCES ASSEMBLÉE ANNUELLE Jeudi 7 mai 2015 200 Bloor Street Toronto Merci, Monsieur

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

ARISTOPHIL GUIDE DE SAISIE EN LIGNE. Référencement

ARISTOPHIL GUIDE DE SAISIE EN LIGNE. Référencement ARISTOPHIL Par jugement en date du 16 février 2015, le Tribunal de Commerce de Paris a ouvert une procédure de redressement judiciaire à l égard de la SAS ARISTOPHIL, ayant pour numéro de siren 445214430,

Plus en détail

À votre agenda à notre calendrier Avril-mai-juin 2011 Des petits groupes, des horaires variés Des formateurs passionnés

À votre agenda à notre calendrier Avril-mai-juin 2011 Des petits groupes, des horaires variés Des formateurs passionnés Des petits groupes, des horaires variés Des formateurs passionnés 37,50$ 150,00$ 75,00$ 225,00$ Taxes applicables Taxes applicables et documentation en sus et documentation en sus M initier à la microinformatique

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud

RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud RETOUR D EXPÉRIENCE 8 questions à M. Vola Responsable administratif et financier de la société cd-sud «Pour changer les choses, il faut avant tout changer le regard sur les choses : c est une fonction

Plus en détail

Communiqué de presse La conjoncture freine la croissance des éditeurs de logiciels Swiss Software Industry Index (SSII)

Communiqué de presse La conjoncture freine la croissance des éditeurs de logiciels Swiss Software Industry Index (SSII) Communiqué de presse La conjoncture freine la croissance des éditeurs de logiciels Swiss Software Industry Index (SSII) Deuxième semestre 2011 (mardi 22 novembre 2011), sieber&partners et inside-it.ch

Plus en détail

Michel Duval, conférencier professionnel

Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval est conférencier, motivateur, passionné par le développement du potentiel humain. Il présente des conférences et des ateliers qui stimulent les gens

Plus en détail

IDENTIFIER ET ANALYSER LES MODÈLES DE LETTRE TYPE

IDENTIFIER ET ANALYSER LES MODÈLES DE LETTRE TYPE IDENTIFIER ET ANALYSER LES MODÈLES DE LETTRE TYPE CHAPITRE 1 Présentation de l entreprise Adresse : 15, rue Lanterne, 71000 Mâcon 03.85.78.14.00 - Fax : 03.85.78.14.10 Mél. : rapidtrans@wanadoo.fr Site

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVÉES. Concernant l enquête publique environnementale du renforcement de

CONCLUSIONS MOTIVÉES. Concernant l enquête publique environnementale du renforcement de Le 12 décembre 2014 Guy JOUVES 29 rue Délieux 31400 TOULOUSE Commissaire enquêteur CONCLUSIONS MOTIVÉES Concernant l enquête publique environnementale du renforcement de la desserte gazière d AUTERIVE

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Chêne et l Olivier 144, boulevard Azan 83250 LA LONDE LES M AURES Tèl : 04 94 01 55 39 Fax : 04 94 94 62 56 LOCATION

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec Fédération des Mouvements Personne D Abord du Québec VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET ÉQUITABLE Bonjour, je me présente, Louise Bourgeois, présidente de la Fédération des Mouvements Personne

Plus en détail

ANTICIPEZ Préparez la reprise!

ANTICIPEZ Préparez la reprise! DOSSIER ANTICIPEZ Préparez la reprise! Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat se mobilise pour faire face à la crise et préparer la reprise! Faire face à la crise Préparer la reprise Depuis novembre

Plus en détail

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) CONTRAT D EXPLOITATION DE LA DECHETTERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE ARTICLE 2 LIEUX D EXECUTION DU SERVICE ARTICLE 3 LES OBLIGATIONS DU TITULAIRE

Plus en détail

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie Madame, Monsieur, Depuis plusieurs années la commune de Bierné a montré son engagement vers un développement plus durable en menant un certain nombre de démarches et actions concrètes : réalisation d un

Plus en détail

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance AGEA 2010 Préparez votre dossier assurance Préambule Dans le cas d une création ou d une reprise d entreprise, plusieurs questions doivent être posées : Comment bien assurer mes biens professionnels? Que

Plus en détail

La qualité, c'est notre volonté. La satisfaction, c'est notre obligation. ENVIRONNEMENT

La qualité, c'est notre volonté. La satisfaction, c'est notre obligation. ENVIRONNEMENT La qualité, c'est notre volonté. La satisfaction, c'est notre obligation. ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT COPEL Fondée en 1976, Transports COPEL est spécialiste dans les prestations environnementales. Située

Plus en détail

VOTRE RACCORDEMENT Basse tension : projet supérieur à 36 kva jusqu à 250 kva

VOTRE RACCORDEMENT Basse tension : projet supérieur à 36 kva jusqu à 250 kva DIRECTION DES OPERATIONS MEDITERRANEE www.erdfdistribution.fr VOTRE RACCORDEMENT Basse tension : projet supérieur à 36 kva jusqu à 250 kva Etape par étape Votre premier contact Nos explications et demandes

Plus en détail

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème Sommaire du dossier Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 La convention de stage ----------------------------------- page

Plus en détail

COMMUNE DE VEYRAS DEPARTEMENT DE L ARDECHE

COMMUNE DE VEYRAS DEPARTEMENT DE L ARDECHE G2C territoires Délégation Urbanisme Centre-Est Parc d activités les Portes du Dauphiné Rue Ampère 69 780 SAINT PIERRE DE CHANDIEU Tél : 04-78-40-20-82 e-mail : lyon@altereo.fr COMMUNE DE VEYRAS DEPARTEMENT

Plus en détail

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche Express LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche express L'info pratique en droit du travail. AVERTISSEMENT : Ce document ne dispense en rien de consulter un spécialiste pour adapter au besoin

Plus en détail

Biodiversité & Tourisme

Biodiversité & Tourisme Biodiversité & Tourisme > Réaliser le diagnostic des enjeux de ma structure Guillaume BEREAU La vocation du questionnaire >>> Ne remplace pas un diagnostic de terrain. o Identifier les principales sources

Plus en détail