Nom : Prénom : Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nom : Prénom : Page 1"

Transcription

1 Nom : Prénom : Page 1 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 BDMD EXAMEN - 26 MARS 2007 Master d'informatique Version CORRIGEE Documents autorisés Lorsqu un cadre suggère des réponses, entourer la (les) bonne(s) réponse(s). La qualité de la rédaction sera prise en compte. Ecrire à l encre bleue ou noire. Exercice 1. BD décisionnelle : schémas étoile et flocon Soit le schéma TPCH simplifié : Part (partkey, name, mfgr, brand, type, size, container, retailprice) mfgr est le nom de groupe du fabricant, brand est la marque du fabricant. Supplier (suppkey, name, address, nationkey, acctbal) PartSupp ( partkey, suppkey, availqty, supplycost) Customer ( custkey, name, address, nationkey, acctbal, mktsegment) mktsegment est le secteur de marché (automobile, bâtiment,...) Orders (orderkey, custkey, orderstatus, totalprice, orderdate, orderpriority, clerk, shippriority) LineItem (orderkey, partkey, suppkey, linenumber, quantity, extendedprice, discount, tax, returnflag, linestatus, shipdate, commitdate, receiptdate, shipmode) Nation (nationkey, name, regionkey) Region ( regionkey, name) 3 pts Question 1. On veut transformer le schéma TPCH en un schéma étoile de telle sorte qu on ne perdre aucune information contenue dans la base. a) Les attributs availqty et supplycost de PartSupp appartiendront-ils à la table des faits ou à une dimension? Justifier brièvement Entourer: fait dimension Justif. : Réponse : ils feront partie de la table des faits En effet,. availqty et supplycost sont des attributs de la table de Faits. Ils ne décrivent pas une dimension mais l association entre 2 dimensions (Fournisseur et Produit). Il faut donc ajouter ces 2 attributs à ceux de Orders et LineItem b) Définir la table des faits sous la forme d une requête SQL (i.e., dont le résultat est l ensemble des faits)

2 Nom : Prénom : Page 2 Table des faits : jointure entre Orders LineItem et PartSupp. c) Définir la dimension temporelle telle que son schéma soit : Date (d Date, mois Number(2), année Number(4)) L attribut mois est le numéro du mois dans [1, 12]. Dimension temporelle: On veut Date(d, mois, année) : la date sert d identifiant, il faut obtenir toutes les dates possibles : union des projections sur les attributs shipdate, commitdate et receiptdate, with ItemDate as (select receiptdate as d from LineItem union select shipdate as d from LineItem union select commitdate as d from LineItem) Select d, extract( month from d) as mois, extract( year from d) as annee From ItemDate Order by d; Syntaxe correcte : Voir fichier d.sql d) Définir chaque autre dimension sous la forme d une expression algébrique.

3 Nom : Prénom : Page 3 Dim des fournisseurs : jointure enntre Supplier, Nation et Région Dim des clients : jointure entre Customer, Nation et Region Dim des produits : select * from Part Question 2. On veut transformer le schéma TPCH en un schéma en flocon. En particulier la dimension concernant les clients (qui passent des commandes) est décomposée en 3 relations C1, C2, C3 telles que C1 est associée à la table des faits. C2 et C3 sont associées uniquement à C1. La relation C2 décrit la localisation géographique des clients. La relation C3 décrit le secteur de marché de la clientèle. On suppose que la clientèle est sectorisée par activité (automobile, bâtiment, meuble) et par revenu (faible, moyen, fort). a) Quels sont les attributs, inexistant dans le schéma TPCH, à ajouter pour définir la dimension des clients? L attribut mktsegment correspond à activité On ajoute un attribut revenu Et un attribut secteur pour identifier le secteur de marché b) Donner le schéma de C1, C2 et C3. C1 = Customer Déplacer l attribut mktsegment vers C3 Ajouter l attribut secteur qui fait référence à C3.secteur C2 = CustomerNation = jointure Nation,Région C3 = CustomerSegment(secteur, mktsegment, revenu)

4 Nom : Prénom : Page 4 Rmq : l attribut mktsegment correspond à activité Exercice 2. Requêtes analytiques Le journal des accès à un site web est stocké dans une BD. Son schéma est : A (u, m, s, d, url, taille) u est l identifiant de l utilisateur qui navigue sur le site web m est l adresse IP du client s est le nom de domaine du client (ex : aol.com, jussieu.fr,...) : d est la date de l accès 4 pts la date est composée de 5 attributs numériques dj : jour dans [0, 31], dm : mois dans [1, 12], da : année dans [1980, 2008], dh : heure dans [0, 23] dmn : minutes dans [0, 59] url est la page web consultée par l utilisateur taille est la taille d une page en octets Ecrire les requêtes en SQL en utilisant si possible les fonctions analytiques de classement et d agrégation sur une plage glissante. Question 1 : Pour toutes les dates existant dans la base, donner le nombre d accès qui ont eu lieu pendant les 10 minutes précédentes. Le schéma du résultat est (d, accès). select distinct d, count(*) over (order by d range between interval '10' minute preceding and current row) as acces from A order by d desc; Question 2 : Donner le classement des 10 utilisateurs qui ont téléchargé le plus gros volume de données. Afficher leur rang. Le schéma du résultat est (u, volume, rang). Voir TP AP

5 Nom : Prénom : Page 5 Question 3 : Pour chaque page web, donner le classement des domaines (attribut s) ayant fait le plus d accès à cette page. Le schéma du résultat est (url, s, accès, rang) select url, s, count(*) as accès, rank() over ( partition by url order by count(*) desc) as rang from A group by url, s ; Question 4 : On considère que la session d un utilisateur se termine lorsque l utilisateur ne consulte plus le site pendant 3 minutes ou plus. Afficher le nombre de sessions pour chaque utilisateur. Le schéma du résultat est (u, nb_session).

6 Nom : Prénom : Page 6 Sol1 : fenetre temporelle glissante Sol 2 : On commence par sélectionner les accès qui ne sont pas des débuts de sessions T1 = Select distinct a2.u, a2.d From A a1, A a2 Where a1.u = a2.u and a2.d - a1.d <=3 Puis select u, count(*) as nb_session From T1 Group by u Exercice 3. Entrepôts de données 6 pts On considère un entrepôt de données permettant d observer les ventes de produits d une entreprise. Le schéma des tables est le suivant : CUSTOMER (cust_id, city, state, region, country) PRODUCT (prod_id, prod_name, category, cost_price, sell_price, supplier) TIME (time_key, month, month_name, quarter, year) PURCHASES(prod_id, time_key, cust_id, ship_date, purchase_price, shipping_charge) Question 1. Indiquez quelles sont les tables de faits et les tables de dimension du schéma en étoile de cet entrepôt. Table de fait : purchases Tables de dimensions : customer, product, time. Question 2. On veut transformer ce schéma en schéma en flocon. Donnez la nouvelle représentation de la table TIME. La table TIME est décomposée en plusieurs tables : TIME (time_key, month_key) MONTH (month_key, month, month_name, quarter_key) QUARTER(quarter_key, quarter, year) Question 3. Ecrire la requête SQL permettant d afficher la moyenne des ventes (purchase_price) par catégorie (category) et par année (year). SELECT p.category, t.year AVG(purchase_price) average_sales FROM product p, time t, purchases f Where p.prod_id = f.prod_id And t.time_key = f.time_key GROUP BY p.category, t.year ; Question 4. Calculer le cube permettant d obtenir la somme des ventes par categorie, par année et par région en utilisant la clause GROUP BY CUBE. Select p.category, t.year, c.region, sum(f.purchase_price) total_sales From product p, time t, purchases f, customer c Where p.prod_id = f.prod_id And t.time_key = f.time_key AND c.cust_id = f.cust_id GROUP BY CUBE (p.category, t.year, c.region);

7 Nom : Prénom : Page 7 Question 5. On considère la même requête, mais en remplaçant la clause GROUP BY CUBE par la clause GROUPE BY ROLLUP. Quelles différences ce changement implique-t-il? Vous pouvez expliquer les différences à l aide d un exemple. Dans le premier cas (CUBE) on a des agrégations sur tous les niveaux de regroupement (category, year, region), tandis que dans le deuxième, on se limite aux regroupements (category, year, region), (category, year ) et (category). On n a que des résultats partiels du cube. Question 6. On souhaite maintenant observer les ventes de 2006 par région, et étudier particulièrement les ventes qui ont lieu pendant les vacances. On veut obtenir une relation de schéma (region, month_name, sales), qui contient, pour chaque région, la somme des ventes par mois ainsi que la somme des ventes qui ont eu lieu pendant les vacances (somme des ventes des mois de juillet et août). Dans ce dernier cas, l attribut month_name prendra la valeur vacances. Ecrire la requête permettant d obtenir ce résultat. Select region, month_name, sales From (select t.month_name, c.region, sum(f.pourchase_price) sales from purchases f, time t, customer c Model Where f.time_key = t.time_key and t.year = 2006 and c.cust_id = f.cust_id Group by c.region, t.month_name) Partition by (region) Dimension by (month_name) Measures (sales) Rules (sales[ vacances ] = sales[ juillet ] + sales[ août ])

Administration des Bases de Données Réparties (ABDR) Examen du 23 janvier 2006 Sans document Durée : 2h.

Administration des Bases de Données Réparties (ABDR) Examen du 23 janvier 2006 Sans document Durée : 2h. Nom : Prénom : Page 1 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 - Master d informatique Administration des Bases de Données Réparties (ABDR) Examen du 23 janvier 2006 Sans document Durée : 2h. Répondre

Plus en détail

UE 4I803 BDR 1 er examen réparti du 1er mars 2016

UE 4I803 BDR 1 er examen réparti du 1er mars 2016 Nom : Prénom : page 1 UPMC - UFR 919 - Master d informatique - M1 UE 4I803 BDR 1 er examen réparti du 1er mars 2016 Ex1 : Ex2 : Ex3 : Ex4 : Les documents de cours, TD et TME sont autorisés durée 2h Tous

Plus en détail

Bases de données multidimensionnelles

Bases de données multidimensionnelles Bases de données multidimensionnelles 1 Plan du cours Entrepôts de données : objectifs et conception Modèle multidimensionnel Concepts et opérateurs Modélisation Rolap/Molap Optimisation Extensions de

Plus en détail

346 CHAPITRE 8. BASES DE DONNÉES, LANGAGE SQL

346 CHAPITRE 8. BASES DE DONNÉES, LANGAGE SQL 346 CHAPITRE 8. BASES DE DONNÉES, LANGAGE SQL Corrigé n 8.6 de l exercice 8.6 Cet exercice présente une base dont le schéma est simple. Il a pour but de vous exercer à construire des requêtes. Le schéma

Plus en détail

Objectifs des entrepôts de données

Objectifs des entrepôts de données de données 2-1 Objectifs du cours Comprendre l importance de l information dans les métiers Analyser les limites des systèmes de production existants pour les besoins en traitement de l information Introduire

Plus en détail

Le langage SQL (Structured Query Language)

Le langage SQL (Structured Query Language) Le langage SQL (Structured Query Language) SQL (Structured Query Language, en français «langage structuré de requête ou d interrogation» ou «langage de requête structurée» ) est un langage informatique

Plus en détail

Modélisation et base de données VII) SQL

Modélisation et base de données VII) SQL Modélisation et base de données VII) SQL Jérôme Fortin Polytech Montpellier Université de Montpellier 2015-2016 Modélisation BD 1 / 20 Structured Query Language (SQL) le language SQL sert à manipuler les

Plus en détail

BDWA EXAMEN - 27 MARS 2006 Documents autorisés. Exercice 1. Requêtes décisionnelles

BDWA EXAMEN - 27 MARS 2006 Documents autorisés. Exercice 1. Requêtes décisionnelles Nom : Prénom : Page 1 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 BDWA EXAMEN - 27 MARS 2006 Documents autorisés Master d'informatique Exercice 1. Requêtes décisionnelles On considère une base de données

Plus en détail

SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats

SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats BD4 SB FC N GdR Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Février 2015 BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/45 Février 2015

Plus en détail

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures Documents autorisés

Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures Documents autorisés Examen 2I009 15 Mai 2015 Votre numéro d anonymat : Université Pierre et Marie Curie Bases de données 2I009 Examen du 15 Mai 2015 Durée : 2 heures Documents autorisés Les téléphones mobiles doivent être

Plus en détail

Language SQL- Select

Language SQL- Select Language SQL- Select SQL Script - Select Reference: W3School - http://www.w3schools.com/sql/default.asp SQL SELECT Script L'instruction SELECT permet de sélectionner les données à partir d'une base de

Plus en détail

INSIA QCM PISCINE : Base de données SQL Une demi-heure

INSIA QCM PISCINE : Base de données SQL Une demi-heure INSIA QCM PISCIN Base de données SQL Une demi-heure Chaque question vaut 1 point. Attention :les réponses fausses comptent en point négatif! Il faut donc mieux éviter de choisir au hasard! Une réponse

Plus en détail

SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats. Opérateurs ensemblistes A.D., S.B., F.C. Janvier-Février 2016

SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats. Opérateurs ensemblistes A.D., S.B., F.C. Janvier-Février 2016 SQL Requêtes avancées : imbrication de requêtes, agrégats BD4 A.D., S.B., F.C. Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Janvier-Février 2016 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/45

Plus en détail

Lif10 Fondements des bases de données TP1 Langages de définition et de manipulation de données

Lif10 Fondements des bases de données TP1 Langages de définition et de manipulation de données Lif10 Fondements des bases de données TP1 Langages de définition et de manipulation de données Licence informatique Automne 2016 2017 http://liris.cnrs.fr/~mplantev/doku/doku.php?id=lif10_2016a Résumé

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE CORRECTION COUSERANS CONSTRUCTION

ÉLÉMENTS DE CORRECTION COUSERANS CONSTRUCTION ÉLÉMENTS DE CORRECTION COUSERANS CONSTRUCTION DOSSIER Gestion des chantiers. Citer les améliorations que Monsieur Almeida attend de l évolution du système d information. COUSERANS pourra développer plus

Plus en détail

Les SGBDs Décisionnels

Les SGBDs Décisionnels Les SGBDs Décisionnels Didier DONSEZ Université Joseph Fourier (Grenoble 1) IMA IMAG/LSR/ADELE Didier.Donsez@imag.fr 2 Plan Limites du SQL en décisionnel Nouvelles fonctions et types de données Aspect

Plus en détail

SQL Requêtes simples. Introduction A.D., S.B., F.C. Janvier-Février Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot

SQL Requêtes simples. Introduction A.D., S.B., F.C. Janvier-Février Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot SQL Requêtes simples BD4 A.D., S.B., F.C. Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Janvier-Février 2016 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/25 Janvier-Février 2016 1 / 25 BD4 (Licence

Plus en détail

BDD4 : Langage SQL. 1 Introduction. 2 Bloc de qualication. Langage SQL Cours - Bases de données 4

BDD4 : Langage SQL. 1 Introduction. 2 Bloc de qualication. Langage SQL Cours - Bases de données 4 BDD4 : Langage SQL 1 Introduction Conjointement à la dénition des bases de données relationnelles, un langage spécique permettant à l'utilisateur d'eecteur des requêtes sur une base a été développé. Ce

Plus en détail

Langage de Requête. Langage de Définition de Données (LDD) Langage de Manipulation de Données (LMD) Niveaux :

Langage de Requête. Langage de Définition de Données (LDD) Langage de Manipulation de Données (LMD) Niveaux : Langage de Requête Langage de Définition de Données (LDD) Langage de Manipulation de Données (LMD) Niveaux : formels : algèbre relationnelle, calcul relationnel de tuples, calcul relationnel de domaines,

Plus en détail

1. LE SQL 2. L ALGEBRE RELATIONNEL ET LE SQL

1. LE SQL 2. L ALGEBRE RELATIONNEL ET LE SQL COMPRENDRE LE SQL 1. LE SQL Le SQL (Structured Query Language) est un langage d'interrogation de bases de données. Très répandu, permettant la manipulation (de façon simple) des bases de données relationnelles.

Plus en détail

Les Bases de données. Définition Composants de la base Communication avec la base Approche relationnelle

Les Bases de données. Définition Composants de la base Communication avec la base Approche relationnelle Les Bases de données Définition Composants de la base Communication avec la base Approche relationnelle Définition Une base de données est un ensemble de fichiers partagés par des utilisateurs et exploité

Plus en détail

Bases de données avancées Données en flux et requêtes continues

Bases de données avancées Données en flux et requêtes continues Bases de données avancées Données en flux et requêtes continues Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA BD pour flux de données Flux de données Données qui arrivent en

Plus en détail

Chapitre IV: Langage SQL (Suite)

Chapitre IV: Langage SQL (Suite) Chapitre IV: Langage SQL (Suite) LES REQUETES SQL B/ Recherche et Affichage des données : (BD : Gest_Formation) L utilisation la plus courante de SQL consiste à lire des données issues de la base de données.

Plus en détail

TP bases de données relationnelles.

TP bases de données relationnelles. TP bases de données relationnelles. Ce TP consiste à réaliser des requêtes MySQL sur deux bases de données existantes. A. Connexion au serveur. Lancer le logiciel MySQL Workbench. Créer une nouvelle connexion

Plus en détail

Informatique générale pour l ingénieur

Informatique générale pour l ingénieur Informatique générale pour l ingénieur Chapitre XVII : Introduction aux bases de données Partie II : Algèbre relationnelle - Exploitation de la masse de données Dans le chapitre précédent, nous avons appris

Plus en détail

Examen Bases de données NFE206 CNAM, Paris 29 Juin 2007

Examen Bases de données NFE206 CNAM, Paris 29 Juin 2007 1 Optimisation SQL, 7 points 1.1 algorithme de jointure 1(1 point) Soit le schéma relationnel et la requête SQL suivants: R(A,B) S(A,C) select B,C from R,S where R.A = S.A Examen Bases de données NFE206

Plus en détail

Corrigé. 10 juillet Département informatique de Supélec. Bases de données relationnelles et SQL

Corrigé. 10 juillet Département informatique de Supélec. Bases de données relationnelles et SQL Corrigé Nacera.Bennacer@supelec.fr Département informatique de Supélec 10 juillet 2013 Voici un lien (parmi les nombreux liens) pr plus de détails sur la syntaxe SQL http ://sql.developpez.com/ Donner

Plus en détail

Algèbre relationnelle / requêtes SQL

Algèbre relationnelle / requêtes SQL 2016-2017 1/5 Algèbre relationnelle / requêtes SQL algèbre relationnelle définition équivalent SQL attribut nom de colonne domaine de l attribut type des éléments de la colonne schéma relationnel n-uplet

Plus en détail

Introduction aux bases de données et au langage SQL

Introduction aux bases de données et au langage SQL Introduction aux bases de données et au langage SQL Résumé Ce TP a pour but la découverte d un environnement de gestion de bases de données et un premier contact avec la notion de requête. On suppose pour

Plus en détail

Introduction aux bases de données et au langage SQL

Introduction aux bases de données et au langage SQL Introduction aux bases de données et au langage SQL Résumé Ce TP a pour but la découverte d un environnement de gestion de bases de données et un premier contact avec la notion de requête. On suppose pour

Plus en détail

Modélisation et définition de données II

Modélisation et définition de données II Modélisation et définition de données II 1 Modélisation d un emploi du temps On désire gérer les emplois du temps des différents personnels (enseignants, enseignantschercheurs et chercheurs) de l UFR,

Plus en détail

Vues. Indépendance données / applications

Vues. Indépendance données / applications Vues 1/27 Indépendance données / applications Les 3 niveaux d abstraction: Plusieurs vues, un seul schéma conceptuel (logique) et schéma physique. Les vues décrivent comment certains utilisateurs/groupes

Plus en détail

2 - Instruction SELECT

2 - Instruction SELECT Master CCI 2007/08 BD : TP MySQL 2 - Instruction SELECT 1 Cours L'instruction select est utilisee pour obtenir des informations venant d'une ou plusieurs tables. La syntaxe complete de cette instruction

Plus en détail

SQL Requêtes simples

SQL Requêtes simples SQL Requêtes simples BD4 AD, FC N GdR Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Février 2015 BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/25 Février 2015 1 / 25 Introduction SQL - Introduction

Plus en détail

Module M4 Base de données

Module M4 Base de données Module M4 Base de données TD n 5 Correction SQL Requêtes Imbriquées Auteurs : Laura Monceaux / Véronique Laime ATTENTION aux Requêtes imbriquées : vérifier toujours ce que retourne la requête imbriquée

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Le modèle relationnel (partie II)

Le modèle relationnel (partie II) Le modèle relationnel (partie II) Olivier Caron Polytech Lille Avenue Paul Langevin Cité Scientifique Lille 1 59655 Villeneuve d Ascq cedex http://ocaron.plil.fr Olivier.Caron@polytech-lille.fr Olivier

Plus en détail

Gestion des données - Entrepôt de données

Gestion des données - Entrepôt de données Gestion des données - Entrepôt de données Olivier Schwander UPMC 20 février 2017 1 / 24 Définition Retour sur le business intelligence 2 / 24 Définition Retour sur le datawarehouse

Plus en détail

TP 3: L'ORDRE SELECT

TP 3: L'ORDRE SELECT TP 3: L'ORDRE SELECT OBJECTIFS : Apprendre la recherche, restriction et tri des données avec la requête SELECT. Partie I : SELECT basique - La commande SELECT permet la recherche d information dans une

Plus en détail

Cours de bases de données, aspects systèmes,

Cours de bases de données, aspects systèmes, Cours de bases de données, aspects systèmes, http://sys.bdpedia.fr Traitement d une requãłte 1Philippe Rigaux Étapes du traitement d une requête Toute requête SQL est traitée en trois étapes : Analyse

Plus en détail

Memento SQL. Memento SQL. Jérôme DESMOULINS 18 septembre Jérôme DESMOULINS Page 1 / 8

Memento SQL.  Memento SQL. Jérôme DESMOULINS 18 septembre Jérôme DESMOULINS Page 1 / 8 Memento SQL Jérôme DESMOULINS 18 septembre 2007 Jérôme DESMOULINS Page 1 / 8 Table des matières Commandes simples...3 UPDATE...3 WHERE... 3 SELECT...3 INSERT... 3 DELETE... 3 Jointure...4 Union - R1 U

Plus en détail

Corrigé France Manutention

Corrigé France Manutention Corrigé France Manutention Dossier 1 : Le processus de gestion du support clients 1.1 Expliquer comment l organisation actuelle du support clients de l entreprise FM contribue à réduire les coûts et à

Plus en détail

TP3_3 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3. Intervenant : Jonathan Fontanel

TP3_3 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3. Intervenant : Jonathan Fontanel 1 TP3_3 DE BUSINESS INTELLIGENCE ISIMA ZZ3 F3 14/12/2015 Intervenant : Jonathan Fontanel Plan du TP 2 Présentation de la suite Microsoft BI Ateliers sur SSAS (2H) 3 Présentation de la suite Microsoft BI

Plus en détail

Fonction NVL. Vous pouvez substituer la valeur nulle par une autre valeur avec la fonction NVL( )

Fonction NVL. Vous pouvez substituer la valeur nulle par une autre valeur avec la fonction NVL( ) Fonction NVL Vous pouvez substituer la valeur nulle par une autre valeur avec la fonction NVL( ) Afficher zéro à la place des valeurs vides dans la colonne mgr de la table EMP Même type Fonction DECODE

Plus en détail

Baccalauréat technologique sciences et technologies de la gestion (STG) Spécialité gestion des systèmes d information

Baccalauréat technologique sciences et technologies de la gestion (STG) Spécialité gestion des systèmes d information Baccalauréat technologique sciences et technologies de la gestion (STG) Spécialité gestion des systèmes d information SESSION 2008 Épreuve de spécialité Partie écrite Corrigé Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

EXAMEN BD Access Jeudi 26 Juin 2014 (12h-13h30)

EXAMEN BD Access Jeudi 26 Juin 2014 (12h-13h30) EXAMEN BD Access Jeudi 26 Juin 2014 (12h-13h30) L examen a une durée de 1h30. Aucun document (quel qu il soit) n est autorisé durant l épreuve. Le soin apporté à la rédaction (écriture, schémas, etc.)

Plus en détail

Plan. 1 Relations et tables. 2 Base exemple : une école, des élèves. 3 Opérations de base sur une relation. Relation

Plan. 1 Relations et tables. 2 Base exemple : une école, des élèves. 3 Opérations de base sur une relation. Relation Plan Bases de Données : relations et requêtes 1 Relations et tables Stéphane Devismes Université Grenoble Alpes 5 septembre 2017 2 Base exemple : une école, des élèves 3 Opérations de base sur une relation

Plus en détail

COURS bases de donnes de gestion

COURS bases de donnes de gestion Economie et Gestion M. DHIBA YOUSSEF COURS bases de donnes de gestion - licence fondamentale - licences professionnelles Année Universitaire : 2014-2015 Y.DHIBA -FDM- 1 SOMMAIRE 1. Base de données : Notions

Plus en détail

BDMD NI248. Exercice 1 : Cube

BDMD NI248. Exercice 1 : Cube Nom : Prénom : Page 1 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Master d'informatique BDMD NI248 23 mars 2011 Documents autorisés - 2h Exercice 1 : Cube 5 pts Soit une table Ventes (Magasin, Produit, Couleur,

Plus en détail

TP2 base de données. 1. Requêtes sur une base MySQL. Requêtes sur une seule relation. Requêtes sur une plusieurs relations.

TP2 base de données. 1. Requêtes sur une base MySQL. Requêtes sur une seule relation. Requêtes sur une plusieurs relations. TP2 base de données Mineure 2A Ce TP se compose de deux parties indépendantes. La première partie est à réaliser lors des 3 heures de TP. A la fin de la séance, vous transmettrez le compte rendu aux enseignants

Plus en détail

Applications orientées données (NSY135)

Applications orientées données (NSY135) Applications orientées données (NSY135) 11 Le langage HQL Auteurs: Raphaël Fournier-S niehotta et Philippe Rigaux (philippe.rigaux@cnam.fr,fournier@cnam.fr) Département d informatique Conservatoire National

Plus en détail

Business Intelligence - M1DAC DataWarehouse

Business Intelligence - M1DAC DataWarehouse Business Intelligence - M1DAC DataWarehouse Ludovic Denoyer et Laure Soulier Université Pierre et Marie Curie LIP6, Paris - France 30 janvier 2017 1 / 34 DATA WAREHOUSE - ENTREPÔT DE DONNÉES Système informatique

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données 1/74 Introduction aux bases de données Formation continue Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr École Supérieure d Électricité Département Informatique Gif sur Yvette 2013/2014 2/74 Plan 1 Introduction

Plus en détail

Algèbre relationnelle

Algèbre relationnelle Algèbre relationnelle Skander Zannad et Judicaël Courant 2014-04-12 1 Résumé des épisodes précédents 1. MCD / MLD ; 2. Implantation en SQL (MPD) et requêtes ; 3. Calcul relationnel pour modéliser les requêtes.

Plus en détail

5. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL

5. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 5. Concepts pour la manipulation des données Implémentation en SQL 5.1. OPERATEURS DE L ALGEBRE RELATIONNEL ALGEBRE RELATIONNELLE = { opérateurs sur les relations donnant en résultat des relations } Opérateurs

Plus en détail

Cours n 5 SQL : Langage de manipulation des données (LMD) - Suite

Cours n 5 SQL : Langage de manipulation des données (LMD) - Suite Cours n 5 SQL : Langage de manipulation des données (LMD) - Suite Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données - Licence MIAGE 2003/2004 1

Plus en détail

Les SGBDs Décisionnels

Les SGBDs Décisionnels http://www-adele.imag.fr/users/didier.donsez/cours Les SGBDs Décisionnels Didier DONSEZ Université Joseph Fourier - Grenoble 1 PolyTech Grenoble LIG/ADELE Didier.Donsez@imag.fr, Didier.Donsez@ieee.fr Thierry

Plus en détail

Requêtes SQL. L'opérateur *

Requêtes SQL. L'opérateur * Requêtes SQL L'ordre ''SELECT'' L'ordre SELECT est la commande de base du SQL. Elle sert à extraire des données d'une base ou à calculer de nouvelles données à partir de données existantes. Syntaxe générale

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Jean-Pierre Becirspahic Lycée Louis-Le-Grand 2015-2016 Page 1/12 Classification décimale de Dewey Inventée au xix e siècle, elle range les ouvrages en 10 divisions. 000

Plus en détail

Les techniques de la langue Transact SQL (MySQL) Click here if your download doesn"t start automatically

Les techniques de la langue Transact SQL (MySQL) Click here if your download doesnt start automatically Les techniques de la langue Transact SQL (MySQL) Click here if your download doesn"t start automatically Les techniques de la langue Transact SQL (MySQL) Olivoy Les techniques de la langue Transact SQL

Plus en détail

Exercices d optimisation de requêtes SQL

Exercices d optimisation de requêtes SQL Exercices d optimisation de requêtes SQL Question 1 Il est toujours mieux de sélectionner les attributs spécifiques que l on veut au niveau de la requête SQL. Vous voulez alors afficher seulement le nom

Plus en détail

2 (6 pts) Relation des Employés (EMP)

2 (6 pts) Relation des Employés (EMP) Examen de Base de Données A4 25944 22 février 2003 Le polycopié et les notes de cours sont autorisés. Le corrigé. 1 (1 pt) Quelle est la différence entre le produit cartésien et la jointure entre deux

Plus en détail

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données

SQL. Requête la plus simple. Projection. Requête la plus simple. Différents modes d interrogation. Requêtes mécanismes d interrogation des données Requêtes mécanismes d interrogation des données SQL! En entrée : une ou plusieurs tables! En sortie : une table réponse sandra.bringay@univ-montp3.fr roland.mahiques@univ-montp3.fr alexandre.pinlou@univ-montp3.fr

Plus en détail

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar Bases de données Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur Yousra Lembachar Questions sur les premières parties? Chapitre 4 SQL PLAN Création de tables Insertion de données Mise à jour de données Suppression

Plus en détail

11) SELECT DISTINCT Np FROM PUF, F, U WHERE PUF.Nf=F.Nf AND PUF.Nu=U.Nu AND

11) SELECT DISTINCT Np FROM PUF, F, U WHERE PUF.Nf=F.Nf AND PUF.Nu=U.Nu AND Université de Bouira Module : BDA Faculté des sciences Département Informatique. Licence L3 Option ISIL Série d exercices sur le langage SQL Solutions ----------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Olivier Caron Polytech Lille Avenue Paul Langevin Cité Scientifique Lille 1 59655 Villeneuve d Ascq cedex http://ocaron.plil.fr Olivier.Caron@polytech-lille.fr Olivier Caron

Plus en détail

2 Le choix du Système de Gestion de Base de Données

2 Le choix du Système de Gestion de Base de Données 2 Le choix du Système de Gestion de Base de Données 2.1 Microsoft SQL Server 16 2.2 ORACLE DATABASE 16 2.3 PostgreSQL 17 2.4 MYSQL 17 2.5 Pour conclure 17 Les concepts présentés dans ces pages ne sont

Plus en détail

Auto-évaluation SQL workshop

Auto-évaluation SQL workshop Auto-évaluation SQL workshop Document: f0087test.fm 05/02/2016 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION SQL WORKSHOP Indications

Plus en détail

Introduction à SQL. Alain BUI. Professeur Département de Mathématiques et Informatique

Introduction à SQL. Alain BUI. Professeur Département de Mathématiques et Informatique Bases de Données Introduction à SQL Alain BUI Professeur Département de Mathématiques et Informatique alain.bui@univ-reims.fr 1 Langage SQL Structered Query Langage Standard, langage relationnel incontournable

Plus en détail

Cours Méthode Merise Base de données relationnelles SQL

Cours Méthode Merise Base de données relationnelles SQL Mael Le Clech MERISE PARTIE n 1 Cours Méthode Merise Base de données Page 1 sur 12 Base de données relationnelle = banque d information (l information donnée étant définie par le système d entreprise),

Plus en détail

Bases de données Cours I

Bases de données Cours I Cours I 2013/2014 Bases de données Architecture clients-serveur Architecture trois tiers Système de gestion de bases de données Rappel du vocabulaire des BDD Algèbre relationnelle Commandes SQL de manipulation

Plus en détail

Ajout, suppression et modification des données

Ajout, suppression et modification des données Ajout, suppression et modification des données 1 Valeurs NULL En SQL, la valeur NULL est une constante particulière qui indique que l information est manquante. Le comportement de NULL diffère un peu des

Plus en détail

SQL Structured Query Language Langage manipulation données. INT Management

SQL Structured Query Language Langage manipulation données. INT Management SQL Structured Query Language Langage manipulation données INT Management 165 Plan du document Introduction slide 167 BD Exemple : les vins slide 170 Manipulation des données Recherche slide 172 Mises

Plus en détail

UTILISATION DE G-CHANGE - PRESTASHOP

UTILISATION DE G-CHANGE - PRESTASHOP UTILISATION DE G-CHANGE - PRESTASHOP G-Change Prestashop est une plateforme web PHP qui permet de synchroniser les données présentes sur votre ERP Gestimum avec une boutique Prestashop. Elle fait donc

Plus en détail

Le LANGAGE DE MANIPULATION DE DONNEES SQL. (ORACLE / MySQL)

Le LANGAGE DE MANIPULATION DE DONNEES SQL. (ORACLE / MySQL) Le LANGAGE DE MANIPULATION DE DONNEES SQL 1. Commandes de Manipulations (ORACLE / MySQL) Il y a les commandes de modification des données (INSERT, UPDATE et DELETE) et la commande SELECT d'interrogation

Plus en détail

Algèbre : suite et fin suivi du Chapitre 6

Algèbre : suite et fin suivi du Chapitre 6 Algèbre : suite et fin suivi du Chapitre 6 http://www.lri.fr/~cohen/bd/bd.html Requêtes avancées en algèbre relationnelle (1/3) Q1 : Quelles sont les tailles de disques durs qui sont utilisées par au moins

Plus en détail

LIF4 - TD9 Requêtes SQL Correction

LIF4 - TD9 Requêtes SQL Correction LIF4 - TD9 Requêtes SQL Correction Exercice 1: On considère une entreprise de ventes de voitures. Un modèle de voiture est décrit par une marque, une déination. Une voiture est identifiée par un numéro

Plus en détail

Requêtes SQL. Judicaël Courant. 17 janvier Informatique Commune, MP/MP *

Requêtes SQL. Judicaël Courant. 17 janvier Informatique Commune, MP/MP * Requêtes SQL Judicaël Courant Informatique Commune, MP/MP * 17 janvier 2017 Lignes directrices 1 Exemple étudié 2 3 4 On va travailler sur un exemple de base de données cinématographique (simpliste) qui

Plus en détail

Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005

Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005 Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 - UFR 922 - Licence d'informatique Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005 Documents autorisés Durée : 2h. Exercice 1 : Autorisation Question

Plus en détail

SQL. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 1. Exemple. Interrogation simple. mot clé DISTINCT. Exemple 2

SQL. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 1. Exemple. Interrogation simple. mot clé DISTINCT. Exemple 2 SQL LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 1 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery Un langage concret interagir avec le modèle relationnel : Un langage de manipulation

Plus en détail

Oracle Décisionnel : Modèle OLAP et Vue matérialisée D BILEK

Oracle Décisionnel : Modèle OLAP et Vue matérialisée D BILEK Oracle Décisionnel : Modèle OLAP et Vue matérialisée SOMMAIRE Introduction Le modèle en étoiles Requêtes OLAP Vue matérialisée Fonctions Roll up et Cube Application Introduction Data Warehouse Moteur OLAP

Plus en détail

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année

Plan. Bases de données. Cours 1 : Généralités & rappels. But du cours. Organisation du cours. Polytech Paris-Sud. Apprentis 4 ème année Plan Bases de données Polytech Paris-Sud Apprentis 4 ème année Cours 1 : Généralités & rappels 1.1 Avant-propos 1.2 Algèbre relationnelle kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 2/18 But du cours Organisation

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 2. Pondération 5. Nombre de crédits 5

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 1. Quadrimestre 2. Pondération 5. Nombre de crédits 5 Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de IPL Bachelier en informatique de gestion Analyse et Architecture des Données I1030 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 5 Nombre de crédits

Plus en détail

Objectifs. Plan. Introduction aux Bases de données Cours 8 : Création des schémas. Rappel : schéma d une BD relationnelle. Commandes SQL pour :

Objectifs. Plan. Introduction aux Bases de données Cours 8 : Création des schémas. Rappel : schéma d une BD relationnelle. Commandes SQL pour : Objectifs Introduction aux Bases de données Cours 8 : Création des schémas UFR 919 2 e année Licence Informatique UE 2I009 Commandes SQL pour : 1. Création de schémas relationnels 2. Définition de contraintes

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes

Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes Le langage SQL pour Oracle - par1e 2 : SQL comme langage de requêtes Exemple jouet Dans la suite, on considère la base composée des tables suivantes : CLIENT(numCl,nomCl,télCl) COMMANDE(numCmde,dateCmde,numCl))

Plus en détail

I.U.P. 3 GSI option TI TD N 1 de S.G.B.D.

I.U.P. 3 GSI option TI TD N 1 de S.G.B.D. TD N 1 de S.G.B.D. 1 I.U.P. 3 GSI option TI TD N 1 de S.G.B.D. Ce TD a pour objectif de vous faire découvrir et utiliser les requête SQL. Il s agira d écrire diverses requêtes, création de tables, d insérer

Plus en détail

Exploitation multihiérarchique. multidimensionnelle. data warehouse

Exploitation multihiérarchique. multidimensionnelle. data warehouse Exploitation multihiérarchique et multidimensionnelle d'un data warehouse Data warehouse http://dwh.crzt.fr Stéphane Crozat 1 septembre 2016 Table des matières Objectifs 3 Introduction 4 I Extensions SQL

Plus en détail

SQL. «Structured Query Language» Le Langage de Définition et d Interrogation des Bases de Données Relationnelles

SQL. «Structured Query Language» Le Langage de Définition et d Interrogation des Bases de Données Relationnelles SQL «Structured Query Language» Le Langage de Définition et d Interrogation des Bases de Données Relationnelles Bases de Données Relationnelles Le Langage de Définition et d Interrogation des Bases de

Plus en détail

I. Base de données. 1. Un peu d histoire. 2. Traitement informatique. 3. Support Magnétique. 4. Fichier séquentiel. 5. Support adressable. 6.

I. Base de données. 1. Un peu d histoire. 2. Traitement informatique. 3. Support Magnétique. 4. Fichier séquentiel. 5. Support adressable. 6. Diffusion de plusieurs sites : -Chaque site permet à la société qu il représente : -D entrer en contact avec ses clients -Leur présenter ses produits -Leur vendre -Leur faire payer -Pour cela elles doivent

Plus en détail

Barème global sur 80 points

Barème global sur 80 points Barème global sur 80 points DOSSIER : Analyse de gestion (40 points) I : Évaluation d entreprise et plan de financement II: Prix de cession interne et calcul de coût III. Établissement d un devis de chantier

Plus en détail

SOLUTION SOLUTION -- SOLUTION

SOLUTION SOLUTION -- SOLUTION EFREI 2010 / 2011 Licence 3 D. BERRABAH et K Lahlou DE Bases de Données Durée 2 heures Tous les documents sont autorisés SOLUTION SOLUTION -- SOLUTION Les téléphones mobiles doivent être éteints et rangés

Plus en détail

Partie 8 : Systèmes de fichiers

Partie 8 : Systèmes de fichiers INF3600 Exercice 1 : Partie 8 : Systèmes de fichiers Automne2006 On considère un système de fichiers tel que l'information concernant les blocs de données de chaque fichier est donc accessible à partir

Plus en détail

MAM4 SI Examen de Bases de données relationnelles 15 Décembre 2008 Durée : 2 heures

MAM4 SI Examen de Bases de données relationnelles 15 Décembre 2008 Durée : 2 heures Université de Nice-Sophia Antipolis MAM4 SI4 2008 2009 Ecole Polytech Nice Sophia Examen de Bases de données relationnelles 15 Décembre 2008 Durée : 2 heures 1 Agence Immobilière On considère une base

Plus en détail

Introduction aux Bases de données et à SQL

Introduction aux Bases de données et à SQL 1/40 Introduction aux Bases de données et à SQL Bibliographies: Pour la première partie de ce cours, une revue littéraire a été réalisée à partir des documents mentionnés ci-dessous. Comme la première

Plus en détail

I. Pourquoi une base de données?

I. Pourquoi une base de données? Bases de données I. Pourquoi une base de données? Un exemple: la vidéothèque personnelle Je veux avoir une liste de tous mes films titre du film année durée Réalisateur (nom, prénom, pays) I. Pourquoi

Plus en détail

Exercice 1 : Fonctions SQL/Oracle

Exercice 1 : Fonctions SQL/Oracle Institut Galilée Année 2016-2017 INFO2 TP1 Fonctions SQL & SQL+/Oracle Démarrage 1. Assurez-vous que votre fichier environnement de travail (.bashrc) contient bien l environnement nécessaire pour l exécution

Plus en détail

Génération dynamique de pages web

Génération dynamique de pages web Génération dynamique de pages web Cet article décrit quelques techniques de programmation web permettant de générer des pages web dynamiquement à partir d une base de données. STRUCTURE DE LA BASE DE DONNÉES

Plus en détail

TD PL/SQL. Configuration de votre poste

TD PL/SQL. Configuration de votre poste TD PLSQL Dans ce premier TD du semestre 4, vous allez apprendre le langage PLSQL proposé par Oracle. Voici un tableau récapitulatif des commandes PLSQL principales. Configuration de votre poste Lancer

Plus en détail

Cours n 4 Le langage de manipulation des données (LMD)

Cours n 4 Le langage de manipulation des données (LMD) Cours n 4 Le langage de manipulation des données (LMD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - Licence MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données - IUP MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Introduction

Plus en détail

Aide à la formulation de requête : Un outil d interrogation graphique de requêtes XQuery

Aide à la formulation de requête : Un outil d interrogation graphique de requêtes XQuery Aide à la formulation de requête : Un outil d interrogation graphique de requêtes XQuery L interrogation de documents semi-structurés se base sur des langages d interrogation comme XQL, XML-QL ou bien

Plus en détail