À propos de La part de l'ombre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "À propos de La part de l'ombre"

Transcription

1 À propos de La part de l'ombre j'ai toujours cherché à faire des films drôles 1. La part de l'ombre (2013), d'olivier Smolders, est un film documentaire sur Oskar Benedek, photographe hongrois méconnu, disparu pendant la 2 e guerre mondiale, mais dont la présence et les œuvres ont hanté la deuxième moitié du XXe siècle. Le film montre comment, après une expérience traumatique, le photographe a disparu. Attention, le texte ci après révèle des éléments du film qui risquent d'en gâcher la vision. Le film d'olivier Smolders s'inscrit dans le genre du faux documentaire (documenteur ou mockumentaire, si l'on adapte le terme anglais). Il s'agit donc d'une fiction mais sous l'aspect d'un documentaire, empruntant les codes du genre documentaire. un faux documentaire? La Part de L'Ombre est une fiction. C'est évident à qui sait attendre la séquence de révélation (séquence 21), dans laquelle Nadasdy fait état de la transformation de Benedek en fantôme. À ce moment-là, tous les éléments vus et entendus se cristallisent, et l'histoire apparaît dans son entièreté. Mais jusqu' à ce point, le doute est permis. Les réactions au film sont d'ailleurs surprenantes, tant certaines ne prennent en compte que la dimension documentaire ; Smolders le sait bien, lui qui dans les documents produits autour du film joue la carte du réel jusqu'au bout (un site internet recueillant les œuvres de Benedek a même été créé), évoquant un lien probable entre Benedek et Heinrich Gross, psychiatre nazi ayant travaillé durant la guerre sur des cerveaux d'enfants juifs. Le film se présente donc comme un documentaire, il lui emprunte ses codes propres : on y trouve ce qui est censé 1 Livret du DVD exercices spirituels

2 être des archives (films super-8, photographies, et enregistrements audio de textes). Un faux documentaire possède cependant deux options concernant les éléments «d'archive». Essayer de faire passer pour vrais des éléments refabriqués, ou bien utiliser des éléments réels, mais mentir à leur propos. L'option choisie par Olivier Smolders est de refabriquer, et de faire passer pour vrai ces éléments : la très grande majorité des œuvres de Benedek sont des photographies réalisées par le photographe Jean-François Spricigo, avec qui Olivier Smolders a travaillé sur ses trois derniers films. Il utilise aussi d'autres sources (on relève notamment une photographie de tournage de Mort à Vignole, ce qui tisse un lien explicite entre les deux films). Mort à Vignole (1998) Voyage autour de ma chambre (2008) La part de l'ombre (2013) Si l'on souhaite typologiser le 'faux documentaire', on peut trouver deux manières : des films réorganisant une fiction à partir d'éléments d'archives multiples, ou des films prétextant une seule source, soit créée par une fausse équipe de télévision, empruntant ainsi les codes du documentaire télévisuel, soit une source soit-disant 'amateur' (ce sont les exemples les plus fréquents, du Projet Blair Witch à Rec...). Dans ce cas, la dimension fictionnelle vient de l'histoire qu'est en train de vivre l'équipe de télévision, du rapport créé entre elle et le personnage. L'usage du genre par Olivier Smolders lui permet de se confronter une nouvelle fois au super-8, qu'il a déjà travaillé dans Mort à Vignole. Comme dans ce film, il s'agit ici de questionner, à travers ce support, très lié à la dimension familiale, notre rapport à l'image, et à la mort. «Le cinéma amateur avait cet avantage sur la vidéo qu'il marquait le temps par le bruit saccadé de la prise de vue puis du projecteur, paraissant débiter chaque seconde comme autant de parcelles d'un présent toujours inaccessible. Si, comme on l'a répété, le cinéma filme la mort au travail, c'était encore plus vrai avec ces images granuleuses, déchirées de blancs trop blancs et de noirs infernaux, fourmillant à l'écran comme autant de vermine à l'assaut des corps et des visages 2». 2 Olivier Smolders, Mort à Vignole, in La Part de l'ombre, les impressions nouvelles (2005)

3 L'image d'archive, c'est l'évocation d'un événement irrémédiablement perdu. Si le cinéma c'est un moment de la mort au travail, l'image d'archive, c'est surtout la mort qui a fini son œuvre. Elle se montre comme terminée, advenue, et en cela, profondément chargée de mélancolie (comme dans Diane Wellington, d'arnaud des Pallières, 2010). Mystérieuse en elle-même, elle nécessite un éclairage, un nouveau cadre : c'est le sujet d'un film comme Sur La Plage de Belfast, de Henri-François Imbert. Diane Wellington Sur la plage de Belfast La part de l'ombre ça vous regarde? Le super-8 est aussi le support privilégié pour un code cinématographique particulièrement important dans La part de l'ombre : on trouve en effet comme marque de fabrique très importante dans le faux documentaire la présence quasi-systématique de l'outil : appareil photographique, caméra (très souvent super-8), magnétophone... Une présence souvent factice, redondante, afin, en insistant sur le procédé, de faciliter une lecture au second degré. De fait, le regard à la caméra devient un code, lui aussi systématique, du genre. Interpellation du spectateur? Pas forcément. L'usage, soit-disant, d'archives, et leur publication, assied le spectateur dans une logique davantage voyeuriste. Dans un documentaire, on peut considérer que l'adresse à la caméra relève de la volonté de réel, mais la frontière entre la caméra, le caméraman, et le spectateur est plus ténue que jamais, et elle est aux mains de la personne filmée. C'est elle qui la franchit, en s'adressant à l'une des trois instances regardantes. Or l'image super-8 est par nature inoffensive. Elle n'a, normalement, pas été conçue pour le spectateur, et la personne qui s'y donne ne s'y donne pas pour lui. Elle se livre dans une intimité, dans une relation avec celui qui filme. Celui qui regarde cette image après coup profite de ce rapport, qui ne lui appartient pas. L'enjeu d'un documentaire constitué d'images d'archives super-8, est de recréer, à partir de ces images, une dangerosité pour le spectateur-voyeur, afin de le toucher, que le film s'adresse à lui. Le film doit lui redonner sa place de spectateur.

4 Mais le faux documentaire en rajoute une couche. Ces images d'archives, il s'agit de les faire mentir, pour manipuler le spectateur, qui réagit avec un temps de retard. Le piège n'est pas forcément dans le mensonge de l'histoire, mais dans le fait, pour le spectateur, de croire l'image inoffensive, alors que le dispositif lui a redonné toute sa puissance subversive (qu'elle soit recréée pour le film, ou une véritable image d'archive). De qui se moque-t-on? Le faux documentaire est appelé mockumentary en anglais : dans le dispositif, celui qui est moqué, c'est bien le spectateur. Que n'a-t-il pas su voir les traces laissées au fil du film par le réalisateur? Olivier Smolders s'en amuse bien sûr, dans la fabrication même de son film. La fabrication à outrance, notamment des lectures d'extraits de presse, au début du film, montre déjà un décalage, qu'a posteriori, nous percevons davantage ; c'est souvent le son qui est porteur de l'humour du film : bruits de magnétophone (montrant la dimension factice du procédé), le son du cochon sur les photos de Klein dévisagé... ou des failles du récit (le double prénom pour Klein). L'image, elle, est plus sibylline, induisant en erreur de façon plus pernicieuse : on pense notamment aux cartons aux références incomplètes, ou qui arrivent après-coup, empêchant le spectateur de s'y retrouver. En permanence, le film pose le statut des sources comme problématique, les références lacunaires : presse, ou rapport policier? D'où viennent les images? Qui prononce le commentaire en hongrois, commentant les photos d'archive? Un policier? De quand cette voix parle-t-elle? Les sources sont données à la fin, ne permettant pas au spectateur de raccrocher tous les éléments, le mettant en retard. Vertical Features Remake La part de l'ombre (Vertical Features Remake est visible sur

5 Pourtant, l'un des codes du documentaire, souvent moqué par le faux documentaire, est la nécessité d'ancrer précisément son et image, afin que chacun atteste de la véracité qui de ce qui est montré, qui du récit qui en est fait. On peut citer l'usage du démonstratif dans le commentaire («sur cette photographie»), ou le montage qui fait apparaître le Dr Klein en photographie dès que son nom est mentionné dans le commentaire. Greenaway systématise cet effet dans son film Vertical Features Remake pour en pointer le ridicule. visions de l'artiste Le film joue sur notre représentation de l'artiste : qu'est-ce qui nous permet de distinguer les œuvres de Benedek de photos d'archive? Le commentaire? La pose du sujet? Le grain? Il nous amène à catégoriser l'artiste, alors qu'il n'existe pas, alors qu'il n'est fabriqué que de morceaux. S'il n'y a pas d'artiste, il n'y a pas d'oeuvre? Qu'est-ce qu'une œuvre d'art? Il me semble que le film pose cette question au final. Par étapes cependant : comment définir une photo d'art, que peut-on accepter d'une photo d'art, jusqu'où peut-elle aller? Quel est notre rapport à la fascination qu'exerce l'image? Toutes ces questions ancrent le film dans l'oeuvre de Smolders. D'Adoration à Pensées et visions d'une tête coupée, la figure de l'artiste est centrale. La part de l'ombre entretient d'ailleurs avec ce film beaucoup de rapports. Pensées et visions d'une tête coupée évoque l'existence d'un artiste fantasmé, en s'appuyant sur les œuvres d'antoine Wiertz, peintre belge du XIXe siècle. La réflexion sur l'art développée dans ce court métrage est proche de celle que l'on retrouve dans La part de l'ombre. Antoine Wiertz y est à la recherche d'un art absolu, une représentation nouvelle de la réalité, qui dépasse la mort. Pensées et visions d'une tête coupée (1991) La part de l'ombre (2013) «Au bout du compte, voir ne signifie pas grand'chose. À ceci près que cela permet de reculer la peur. La violence, la maladie mentale, la sexualité, la mort bref, ce que j'appelle l'obscénité constituent le noyau dur de l'ignorance dans laquelle nous sommes tous plongés 3». 3 Livret du DVD exercices spirituels

6 descendants d'orphée Le film d'olivier Smolders s'appuie sur une mythologie riche, qui nourrit le rapport de l'homme à l'image. «Kristina protège-moi, toi qui sais comment le diable est entré dans mes yeux. Du plus profond de la nuit où tu as disparu, éloigne-moi de ces images qui me crucifient.» Dans le destin de Benedek, c'est toute une dimension faustienne qui apparaît : le photographe a livré son âme au diable, quand celui-ci lui a permis de réaliser des clichés interdits. Mais c'est un autre mythe qui semble tisser le destin de Benedek : quand le photographe voit, il fait disparaître. C'est ici l'histoire d'orphée qui point derrière cette évocation : descendu au «monde des Ombres, traversant foules inconsistantes et fantômes 4», Orphée y projette lui-même Eurydice, car il était «avide de la voir 5». Benedek nourrit le même appétit pour l'image, essayant de saisir la vie qui s'en va, ne pouvant détourner ses regards, même si cette avidité tue. «Lorsqu'il sort de sa fascination, la femme a disparu 6» En cela, Benedek est un lointain cousin du héros de la Jetée, qui, traversant le temps, ne peut en rapporter la femme qui le hante, ne peut faire revivre les images, ne peut assister qu'à leur évanescence. «Le pari de départ non tenu était de faire un film entièrement de photographies, à la manière de La Jetée 7», dit Olivier Smolders dans un entretien publié sur le site formatcourt.com. On le voit, le rapport entre les deux films est certes formel, mais surtout thématique. La jetée La part de l'ombre 4 Ovide, Les Métamorphoses, X 5 Ovide, Les Métamorphoses, X 6 La Jetée, Chris Marker 7

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches.

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches. Oui, mais c'est l œuvre de quelqu'un d'autre 1 «On parle souvent des cinéastes qui, à Hollywood, déforment l œuvre originale. Mon intention est de ne jamais faire cela»¹ «la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation

Plus en détail

La caméra Embarquée et subjective

La caméra Embarquée et subjective La caméra Embarquée et subjective La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations

Plus en détail

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI

L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI L'ECOLE NATIONALE D'ARCHITECTURE DE NANCY ARCHITECTURE LIVIO VACCHINI Simon P Laurent - Artiste - www.lotus-mineral.com - 2012 - REMERCIEMENTS Le présent travail est une commande de l'école Nationale Supérieure

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation avec windows Movie Maker Ce logiciel est disponible sur tous les ordinateurs installés avec windows XP, vista... Le logiciel est livré avec. Pour windows

Plus en détail

Lecture et interprétation d'un tableau réversible: nature morte ou portrait: Arcimboldo :"l'homme potager" ou "plaisanterie avec légumes"

Lecture et interprétation d'un tableau réversible: nature morte ou portrait: Arcimboldo :l'homme potager ou plaisanterie avec légumes Lecture et interprétation d'un tableau réversible: nature morte ou portrait: Arcimboldo :"l'homme potager" ou "plaisanterie avec légumes" Analyser, interpréter un document patrimonial dans la perspective

Plus en détail

PETIT LEXIQUE D ANALYSE CINEMATOGRAPHIQUE

PETIT LEXIQUE D ANALYSE CINEMATOGRAPHIQUE Elaboré par l équipe pédagogique de l option Cinéma audiovisuel du lycée du Garros Auch PETIT LEXIQUE D ANALYSE CINEMATOGRAPHIQUE AMORCE 1) Au début d'une bobine, morceau de pellicule non impressionné

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

César doit mourir. Cesare Deve Morire. de Paolo et Vittorio Taviani

César doit mourir. Cesare Deve Morire. de Paolo et Vittorio Taviani César doit mourir Cesare Deve Morire de Paolo et Vittorio Taviani Un documentaire sur la vie carcérale ou une fiction sur Shakespeare? la création de la pièce de Le film a été récompensé par plusieurs

Plus en détail

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/ Le STU organise des cours de photographie donnés par un photographe professionnel. Ces cours seront organisés par groupe de 6 personnes maximum. Les cours sont en français et anglais (suivant les participants).

Plus en détail

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN CE1 Le jour et la nuit Découverte du monde 3 séances Outils pour le PE : Le temps Cycle 2, Les dossiers Hachette de 2011. Education civique et découverte du monde, Cycle 2 Collection Magellan de 2008 La

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ)

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Rue Godefroid 20 5000Namur Belgique 0476 / 84 94 56 081 / 74 29 19 www.acmj.be info@acmj.be Héloïse Rouard : heloise.rouard@acmj.be Manuela

Plus en détail

Programme Académique de Recherche et d Innovation (PARI) Fiche informative sur l'action n 19

Programme Académique de Recherche et d Innovation (PARI) Fiche informative sur l'action n 19 Programme Académique de Recherche et d Innovation (PARI) Fiche informative sur l'action n 19 Titre de l'action : PRATIQUES AUTOUR DU MYTHE A L'ECOLE ELEMENTAIRE Nom du fichier : 55Ecoles19 Académie de

Plus en détail

Bernard Lecomte. Les photos sur Internet

Bernard Lecomte. Les photos sur Internet Bernard Lecomte Les photos sur Internet Les photos sur Internet Vous possédez un blog ou des «pages perso» sur Internet et vous souhaitez les illustrer avec quelques photos, rien de plus facile! Mais,

Plus en détail

Utilisation du logiciel Epson Easy Interactive Tools

Utilisation du logiciel Epson Easy Interactive Tools Utilisation du logiciel Epson Easy Interactive Tools Ce logiciel permet d'utiliser le stylo electronique comme souris pour contrôler l'ordinateur depuis l'écran et comme feutre électronique pour écrire

Plus en détail

Un film à partir de photos avec windows movie maker

Un film à partir de photos avec windows movie maker Un film à partir de photos avec windows movie maker -Windows movie maker est un logiciel de montage vidéo gratuit qui est normalement déjà installé sur les ordinateurs sous windows (xp, vista et 7). Il

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Ce document doit être écrit de façon lisible, en LETTRES CAPITALES, sans oublier de mentionner les accents ou diverses ponctuations afin de permettre une saisie correcte des informations

Plus en détail

HOMMES EN STOCK. De Hanicka ANDRES. Présente une exposition photographique/performance. LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes

HOMMES EN STOCK. De Hanicka ANDRES. Présente une exposition photographique/performance. LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes Présente une exposition photographique/performance HOMMES EN STOCK De En partenariat avec le C2 à Torcy (71) Théâtre avec Entractes est une compagnie créée, sous l impulsion

Plus en détail

Les ateliers EPN 2015/2016

Les ateliers EPN 2015/2016 Les ateliers EPN 2015/2016 Espace Abbé Fret 22 pl. Gal de Gaulle 61110 Bretoncelles epn@bretoncelles.fr 02.37.37.25.27 Table des matières 1 ere partie : Ateliers initiation...5 Découvrir...5 Découverte

Plus en détail

* Nom : * Lien avec la production : * Numéro de téléphone (le jour) : * Numéro de téléphone (en soirée) : * Courriel :

* Nom : * Lien avec la production : * Numéro de téléphone (le jour) : * Numéro de téléphone (en soirée) : * Courriel : MEILLEUR LONG MÉTRAGE Ce prix reconnaît le meilleur long métrage dans son ensemble. Les soumissions seront évaluées selon les critères suivants : transmission des émotions, personnages et distribution,

Plus en détail

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 Introduction Afin de traiter les notions d Espace privé-

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions.

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Ces quelques lignes ne rendent pas compte d une expérimentation organisée à priori mais d un changement de pratique qui demeure en évolution.

Plus en détail

Vers des Médias accessibles. Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques

Vers des Médias accessibles. Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques Vers des Médias accessibles Aides et Financement des projets cinématographiques, audiovisuels et numériques Le Crédit impôt cinema Le Crédit impôt audiovisuel Le Crédit d impôt cinéma Quel Objectif? Soutenir

Plus en détail

on à l i m a ge Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier...

on à l i m a ge Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier... Ed uc ati on à l i m a ge L e s a te l i e r s d u c i n é m a p o u r to u s Famille, Centres de loisirs, Maisons de quartier... Clair Obscur vous propose des ateliers audiovisuels tout public, des séances

Plus en détail

LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES

LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES SYNOPSIS Une femme de lettres rencontre un homme qui ressemble

Plus en détail

Livret-jeu à partir de 11 ans

Livret-jeu à partir de 11 ans Livret-jeu à partir de 11 ans Cliché Liberté Beau Surprise En plein air Famille Mignon Voyage Tendresse Rêverie Poésie Posé Amateur Studio Sauvage Quotidien Bonheur Spontané Professionnel Sage Méchant

Plus en détail

A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-notices

A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-notices A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Comme beaucoup de personnes, j'ai voulu récupérer les notices de mon ancien logiciel de gestion de bibliothèque. Vu qu'il ne prévoyait pas

Plus en détail

SOMMAIRE. MJC Jean Macé

SOMMAIRE. MJC Jean Macé MODELES Et PHOTOS SOMMAIRE 2 Sommaire Pourquoi? Où aborder/trouver un modèle? Comment aborder un modèle? Et vis à vis de la loi? Avant le shooting Pendant le shooting Questions? 3 POURQUOI? 4 Pourquoi?

Plus en détail

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches.

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. QUEL CHOIX D OUTILS ET QUELLE METHODE, POUR QUEL OBJECTIF? Il existe différentes techniques de détourage. De la plus simple à la plus délicate,

Plus en détail

Utilisations du TBI en Histoire Géographie et Éducation Civique

Utilisations du TBI en Histoire Géographie et Éducation Civique Retour au site académique Aix-Marseille Histoire et Géographie Utilisations du TBI en Histoire Géographie et Éducation Civique Gilles Chamayou Le 5 septembre 2010 Collège Jean-Marc Gaspard Itard ORAISON

Plus en détail

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire

Film publicitaire. Tâche à réaliser. Musique 3 e cycle du primaire Film publicitaire Musique 3 e cycle du primaire Tâche à réaliser Objectifs Il s agit d une situation où les élèves auront à réaliser un message publicitaire vidéo à l aide d une tablette tactile. Cette

Plus en détail

Tutorial Photoshop : Retouche Photo: Découvrir les calques

Tutorial Photoshop : Retouche Photo: Découvrir les calques Tutorial Photoshop 7.0 / Photoshop CS / Photoshop Elements 2.0 : Découvrir les calques Photoshop 7.0 et Photoshop Elements 2.0 permettent de travailler avec des calques. Une fonction très pratique et très

Plus en détail

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Thème Éducation aux médias, journalisme Public Étudiants en journalisme, diplomatie, histoire, sciences politiques ou en relations internationales, écoles

Plus en détail

Audio pour HDSLR. «Comment obtenir un son professionnel en filmant avec un reflex numérique?»

Audio pour HDSLR. «Comment obtenir un son professionnel en filmant avec un reflex numérique?» Audio pour HDSLR «Comment obtenir un son professionnel en filmant avec un reflex numérique?» LA PROBLEMATIQUE Le son est bien ce qui fait une des différences fondamentales entre la photo et la vidéo. Et

Plus en détail

TITRE PARTIE TITRE SECTION. Faire des anaglyphes avec CatiaV5

TITRE PARTIE TITRE SECTION. Faire des anaglyphes avec CatiaV5 TITRE PARTIE TITRE SECTION Faire des anaglyphes avec CatiaV5 1 SOMMAIRE SOMMAIRE 1. QU'EST-CE QU'UN ANAGLYPHE? 3 2. LES LOGICIELS A INSTALLER 5 3. CREATION D'UN ANAGLYPHE FIXE 6 4. CREATION D'UN ANAGLYPHE

Plus en détail

Tutoriel : Clonezilla, pour sauvegarder et restaurer son disque dur

Tutoriel : Clonezilla, pour sauvegarder et restaurer son disque dur Tutoriel : Clonezilla, pour sauvegarder et restaurer son disque dur Il n'y a rien de pire qu'un formatage. Devoir réinstaller Windows, retrouver les pilotes de tous ses composants, de tous ses périphériques,

Plus en détail

Keynote. Logiciel de présentation. Sous Mac OS X. Suzanne Harvey

Keynote. Logiciel de présentation. Sous Mac OS X. Suzanne Harvey Keynote Logiciel de présentation Sous Mac OS X Suzanne Harvey Conseillère pédagogique Service local du RÉCIT Commission scolaire de Saint-Hyacinthe suzanne.harvey@prologue.qc.ca recit.cssh.qc.ca Novembre

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Culture Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Thomas Sorin

Plus en détail

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT

TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT TARIFS FORFAITAIRES 2015 VIDÉO - PHOTO - ÉVÉNEMENT QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes une équipe : CRÉATIVE, PROFESSIONNELLE ET FORT SYMPATHIQUE :) QUE FESONS-NOUS? De la vidéo et de la photo. Nous produisons,

Plus en détail

Règlement du Concours "Filme nous la Comté"

Règlement du Concours Filme nous la Comté Règlement du Concours "Filme nous la Comté" La première édition du concours se tiendra en 2015. Ce dernier est organisé par l'association Club Ciné d'yronde et Buron, loi 1901. Le concours "Filme nous

Plus en détail

«Foyer» Description. Eléments techniques

«Foyer» Description. Eléments techniques «Foyer» Description A première vue, Foyer semble être une projection sans film où seul est donné à voir un écran blanc palpitant. Des voix accompagnent ce blanc. Elles proviennent de personnes qui ont

Plus en détail

Voix Off: " Le noir le noir est à l'origine " Voix Off: " de toutes les formes "

Voix Off:  Le noir le noir est à l'origine  Voix Off:  de toutes les formes Séquence 1/ Intérieur Nuit : L'écran est tout noir. " Le noir le noir est à l'origine " Les nuages s écartent, laissant apparaître la Pleine Lune. " de toutes les formes " Des silhouettes noires apparaissent

Plus en détail

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a Epithète et Person a Marionnettes habitées et déshabitées. Epithète et Person a i!(mouton de vapeur) i! -Jeux de masque sur, dans, avec, contre le masque! -Corps qui «fait face»! -Personnages échappés

Plus en détail

Synchroniser le son et la vidéo dans Lightworks

Synchroniser le son et la vidéo dans Lightworks Formation de Duduf http://www.duduf.training Ce document n est qu un résumé, un pense-bête, d un bout de formation dispensée par Duduf. Il réunit les principaux points théoriques à retenir sans être exhaustif,

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

Rapidolect Les Productions de la Columelle (1998-2006) Page 1

Rapidolect Les Productions de la Columelle (1998-2006) Page 1 Page 1 Page 2 Logiciel Rapidolect RATIONNEL DU JEU Un bon lecteur possède dans sa tête des images précises des mots écrits qu'il connaît. Lorsqu'il parcourt un texte, ses yeux se déplacent par saccades

Plus en détail

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

question n 2 question n 3

question n 2 question n 3 question n 1 Pense toujours à vérifier les informations que tu trouves sur Internet avec plusieurs autres sites Internet pour éviter les erreurs Le sport peut attendre, le plus important est de créer un

Plus en détail

Dossier table tactile - 11/04/2010

Dossier table tactile - 11/04/2010 Dossier table tactile - 11/04/2010 Intro Je vais brièvement exposer dans ce document: Ce que j'ai fait, comment je l'ai fait, combien ça m'a couté, et combien de temps j'ai mis à fabriquer, dans le cadre

Plus en détail

Maquette générale (prof) : Le racisme

Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale 1 Niveau : C2 Public : Élèves du secondaire Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE. Possibilité de travail en interdisciplinarité,

Plus en détail

Activité intergénérationnelle

Activité intergénérationnelle Activité intergénérationnelle Ce projet vise à favoriser l'intégration du public aîné à la journée de cinéma Roadmovie. Alors que les enfants et leurs parents sont sensibilisés à la journée par le biais

Plus en détail

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad)

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Résumé L'idée de départ pour ce projet est de permettre à des élèves de CP/CE1 et de CM2 de prendre conscience

Plus en détail

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE Andrée-Caroline Boucher, service national du RÉCIT, domaine des arts RÉSUMÉ DE LA SITUATION Secondaire : facile à adapter au 3e cycle du primaire Il s agit d une

Plus en détail

PARCOURS COMPLET AU COURS MOYEN

PARCOURS COMPLET AU COURS MOYEN 81 I) UNE ENTAME DE TYPE "SOCIAL" : LE BUREAU DE POSTE Le bureau de poste de St Herblain Preux est récent. La classe de CM de l'école proche ("Les Crépinais") pouvait y découvrir divers aspects de l'informatique

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Camera 2067 www.cam2067.net David Guez

Camera 2067 www.cam2067.net David Guez Camera 2067 www.cam2067.net David Guez David Guez 0033 668377772 david@guez.org www.guez.org INTRODUCTION La série existante : 2067 2067 est un ensemble de propositions artistiques (installations, site

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

Dossier Histoire des arts

Dossier Histoire des arts Nguon Léa 3 5 Dossier Histoire des arts LE POP ART Sommaire 1. Introduction...p.2-3 2. Biographie...p.4-5 3. Présentation de l'oeuvre...p.6-7 a. Spécificité de l'oeuvre b. Contexte sociologique c. Analyse

Plus en détail

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle Enseignement à l'initiative de l'établissement Classe de Seconde Professionnelle ----------------------------------------------------------------------- Sensibilisation à l'usage Citoyen des Nouvelles

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

APPEL D OFFRE Création du site www.monrole.fr

APPEL D OFFRE Création du site www.monrole.fr APPEL D OFFRE Création du appel d offre / cahier des charges 1. PAGE D ACCUEIL 1.1. Logo www.monrole.fr 1.2. Bannière publicitaire en haut de page 1.3. Zone de vidéo «au milieu» 1.4. Zone affichage des

Plus en détail

La mythologie : Orphée

La mythologie : Orphée Mise en CYCLE 3 CM1-CM2 œuvre AUTOUR D'UN THÈME CYCLE La mythologie : Orphée Littérature, Arts visuels Année scolaire 2012-2013 Période 1, Cycle 3 CM1-CM2. Travail réalisé à l école J. Prévert de Guéret

Plus en détail

Windows Live Movie Maker

Windows Live Movie Maker Module express Le mardi 7 mai 2013 Réalisé par Claude En premier lieu, créez un dossier auquel vous donnez le nom de votre futur film. Vous enregistrez ce dossier dans «mes vidéos». Dans ce dossier, vous

Plus en détail

outil RÉFÉRENCE GLOSSAIRE Agrégateur (n. m.) : logiciel qui permet de recevoir tous les fils RSS auxquels on est abonné.

outil RÉFÉRENCE GLOSSAIRE Agrégateur (n. m.) : logiciel qui permet de recevoir tous les fils RSS auxquels on est abonné. outil RÉFÉRENCE 8 GLOSSAIRE Agrégateur (n. m.) : logiciel qui permet de recevoir tous les fils RSS auxquels on est abonné. Ambiance sonore (n. f.) : ensemble des bruits ambiants et des bruits de fond qui

Plus en détail

www.mareemoderne.com Comment participer?

www.mareemoderne.com Comment participer? www.mareemoderne.com Comment participer? Date limite d inscription : Vous avez jusqu au : 25 juillet 2014 pour nous envoyer votre film accompagné de la fiche d inscription au concours. Comment participer?

Plus en détail

CRÉATION ET UTILISATION BANQUES D'IMAGES

CRÉATION ET UTILISATION BANQUES D'IMAGES 193 CRÉATION ET UTILISATION DE BANQUES D'IMAGES IMPORTANCE DES IMAGES DANS L'ENSEIGNEMENT Dans certaines disciplines comme les Sciences de la Vie et de la Terre ou l'histoire-géographie, les images sont

Plus en détail

Gérer, stocker et partager vos photos grâce à Picasa. Janvier 2015

Gérer, stocker et partager vos photos grâce à Picasa. Janvier 2015 Gérer, stocker et partager vos photos grâce à Picasa Janvier 2015 Sommaire 1 - Découverte de Picasa 2 - Gestion des dossiers et des photos 3 - Trier, filtrer et rechercher 4 - Retoucher une image 5 - Création

Plus en détail

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt.

B2i. LE B2i Brevet Informatique et Internet. Niveau : tous. 1 S'approprier un environnement informatique de travail. b2ico1.odt. 1 S'approprier un environnement informatique de travail 1.1) Je sais m'identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification. 1.2) Je sais accéder aux logiciels et aux documents disponibles

Plus en détail

- un Sigma DP1 Quattro (http://www.focus-numerique.com/test-2116/compact-sigma-dp1-quattro-presentationcaracteristiques-1.html)

- un Sigma DP1 Quattro (http://www.focus-numerique.com/test-2116/compact-sigma-dp1-quattro-presentationcaracteristiques-1.html) Par Renaud Labracherie, 31 Mai 2015 12h12 Pour clore notre mois noir & blanc (http://www.focus-numerique.com/50-nuances-gris-focus-numerique-mois-mainews-6880.html), nous souhaitions faire un comparatif

Plus en détail

Formations au tournage et au montage vidéo. Monter un film avec. Imovie 11

Formations au tournage et au montage vidéo. Monter un film avec. Imovie 11 Formations au tournage et au montage vidéo Monter un film avec Imovie 11 L'interface Il est possible de choisir si l'on souhaite avoir sa timeline en haut ou en bas, grace au bouton ci-dessous qui se situe

Plus en détail

AniPaint 3.1.3 mac : un tutoriel

AniPaint 3.1.3 mac : un tutoriel Objectifs du cours : -Apprendre à transposer une situation d apprentissage simple, à l aide de l informatique, à l écran -Apprendre à mettre en scène des dessins, des images, du son et du texte -Envisager

Plus en détail

Vincent Pereira. www.inaativ.com. www.tendancesgraphiques.fr. www.formateurconsultant.com

Vincent Pereira. www.inaativ.com. www.tendancesgraphiques.fr. www.formateurconsultant.com Vincent Pereira www.inaativ.com www.formateurconsultant.com www.tendancesgraphiques.fr www.covenweb.fr Yves Maguin INTRODUCTION LES DIFFÉRENTS TYPES DE VIDÉOS D ENTREPRISE LES ÉTAPES CLÉS POUR DES VIDÉOS

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Place des médias au sein de l édition numérique (images fixes, animées et son)

Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique. Place des médias au sein de l édition numérique (images fixes, animées et son) Assises Professionnelles du Livre A l heure du numérique Place des médias au sein de l édition numérique (images fixes, animées et son) Animation : Nathalie BOCHER-LENOIR, Sejer/Editis Avec la participation

Plus en détail

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire Mythes et musique. Quelques éléments de compréhension Cette séquence intervient en fin d année scolaire et permet une transversalité avec les cours d histoire et de français. Elle revient sur deux mythes

Plus en détail

Environnement numérique : Données EXIF Stockage Archivage Partage Flux de production

Environnement numérique : Données EXIF Stockage Archivage Partage Flux de production Environnement numérique : Données EXIF Stockage Archivage Partage Flux de production données EXIF et IPTC Outre la photo, que trouve t-on dans un fichier photo? Les métadonnées EXIF contiennent des informations

Plus en détail

Photos et Droit à l image

Photos et Droit à l image Photos et Droit à l image 1) Le droit à l image (photos-vidéos) L atteinte au droit à l image n est pas caractérisée dès lors que la personne photographiée n est pas identifiable et que sa vie privée n

Plus en détail

Le poids et la taille des fichiers

Le poids et la taille des fichiers Le poids et la taille des fichiers Au tout départ des 0 et des 1 En français et en anglais on appelle cela un bit 8 bit donne un octet (ou byte en anglais) Exemple d octet : 11111111 10111010 00001000

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier 30 trucs et astuces à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier Par Olivier Seban, auteur de : TOUT LE MONDE MERITE D ETRE RICHE Ou tout ce que vous n avez jamais appris à l école à propos

Plus en détail

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Régis Boulet Charlie Demené Alexis Guyot Balthazar Neveu Guillaume Tartavel Sommaire Sommaire... 1 Structure

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

IFO. Soleil. Antoine COUSYN 29/07/2012 08/02/2015. Vidéo. Manipur, Inde. Saturation du capteur CMOS. 19 Juin 2011. 15h11 heure locale.

IFO. Soleil. Antoine COUSYN 29/07/2012 08/02/2015. Vidéo. Manipur, Inde. Saturation du capteur CMOS. 19 Juin 2011. 15h11 heure locale. Rapport d expertise IPACO Nom de l expert Antoine COUSYN Date du rapport 29/07/2012 Dernière mise à jour 08/02/2015 Type IFO Classe A Explication Saturation du capteur CMOS Complément Soleil Document Lieu

Plus en détail

Temps d'exposition de la caméra Watec LCL902K

Temps d'exposition de la caméra Watec LCL902K Temps d'exposition de la caméra Watec LCL902K Lors de WETO 2006 * une discussion s'est engagée sur la possibilité de connaître le début du temps d'exposition du senseur de la caméra. Il n'y a pas eu de

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

TRAVAILLER COMME ARTISTE

TRAVAILLER COMME ARTISTE ARTISTE Qui est artiste?... 1 Travailler comme artiste... 2 Travailler par l'intermédiaire de Tentoo... 2 Le régime des petites indemnités... 2 Prestation artistique versus statut d'artiste... 3 Le statut

Plus en détail

Classer et partager ses photographies numériques

Classer et partager ses photographies numériques Classer et partager ses photographies numériques Ce tutoriel a pour objectif de vous donner les bases nécessaires au classement de vos photographies numériques, et de vous donner des moyens simples de

Plus en détail

Poste 4 le montage. Le montage

Poste 4 le montage. Le montage 1/11 Le montage Conseils et astuces pour le montage de clips vidéo Situations de montage modèles Exercice pratique Information aux enseignants: logiciel de traitement vidéo 2/11 Un montage parfait! Description

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

Le petit lexique du cinéma

Le petit lexique du cinéma Le petit lexique du cinéma Dossier réalisé par Alice Mennesson 1 QUELQUES DEFINITIONS POUR COMMENCER La séquence (Sequenz) est un groupe de plans qui forment un ensemble narratif. On peut comparer la séquence

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail