SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE"

Transcription

1 Terminale S Chimie Chapitre 2 TP 2b SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance du milieu réactionnel à l avancement de la réaction étudiée. En déduire la vitesse de réaction et son évolution. Déterminer le temps de demi-réaction. 1 PRINCIPE Les méthodes physiques mettent en jeu la mesure d une grandeur physique liée à la concentration d une espèce chimique évoluant dans le temps. 2 NOTIONS DE SPECTROPHOTOMETRIE 2.1 La spectrophotométrie Toutes les solutions colorées absorbent plus ou moins une partie de la lumière visible. Cette lumière contient toutes les radiations visibles : chaque radiation est caractérisée par une longueur d onde allant de 400 nm à 750 nm pour le visible. C est la lumière diffusée et réémise par la solution détermine sa couleur. Lorsqu un faisceau de lumière monochromatique traverse la solution, l intensité lumineuse du faisceau transmis I est inférieure à celle du faisceau incident I o : la solution absorbe une partie de l intensité lumineuse reçue. Le spectroscope effectue une comparaison entre l intensité du faisceau incident et transmis par l intermédiaire d une grandeur appelée absorbance A définie par I A log o où log est la fonction «logarithme décimal» de la calculatrice I En général, 0 < A < 2. Lorsque l absorbance de la solution est proche de zéro, la solution absorbe peu (ou est proche de la transparence) ; si elle est élevée, la solution absorbe beaucoup (ou est proche de l opacité). En spectrophotométrie, on mesure l absorbance optique de la solution en fonction du temps. La loi de Beer-Lambert permet de relier quantitativement l absorbance A d une solution à la concentration C de l espèce absorbante ; elle s écrit A = k C où A est une grandeur sans unité, k est une constante en L.mol 1 et C la concentration en mol.l 1. Cette relation de proportionnalité est valable pour un faisceau incident monochromatique (à une longueur d onde donnée), pour une épaisseur de solution traversée par la lumière, pour une nature de solution et à concentration inférieure à 10 1 mol.l 1. Expliquer comment obtenir la constante de proportionnalité entre l absorbance et la concentration de la solution à une longueur d onde fixe. (Voir Figure 1 p. 4) La constante k peut s exprimer par k = ε l où ε est le coefficient d extinction molaire de l espèce colorée (qui varie selon la solution étudiée, la longueur d onde d étude et la température) en L.mol 1.cm 1 et l est l épaisseur de cuve traversée par la lumière exprimée en cm. Remarque : cadre d étude La loi de Beer-Lambert est appliquée correctement si l on veille à utiliser une radiation de longueur d onde pour laquelle l absorbance est maximale garder une température constante pour ne pas jouer sur la valeur de ε (manipuler rapidement) refaire le «blanc» régulièrement utiliser des cuves rigoureusement identiques et propres 2.2 Le spectrophotomètre

2 Cet appareil permet de mesurer l absorbance d une solution. Il est constitué d une source de lumière blanche (source polychromatique), d un système dispersif (qui décompose la lumière blanche en radiations monochromatiques (réseau) et sélectionne une radiation donc une longueur d onde de travail (fente)), un porte-cuve (afin de placer la solution sur le trajet de la lumière) et un détecteur qui mesure l intensité lumineuse. prisme ou réseau (dispersion) photorécepteur A.O amplificateur affichage de l absorbance A lumière polychromatique fente sélective en longueur d onde cuve 2.3 Utilisation du spectrophotomètre Avant de faire les mesures d absorbance d une solution, il faut déterminer la longueur d onde à laquelle vous allez travailler (pour que les mesures de A soient les plus précises possibles). Pour cela, on trace un spectre d absorbance c est-à-dire que l on mesure l absorbance de la substance colorée étudiée pour différentes longueurs d onde : A = f( ). L absorbance ne doit dépendre que de l espèce colorée à analyser. Il faut donc éliminer l absorbance de toutes les autres espèces en solution avec l espèce colorée (absorbance du verre de la cuve, du solvant et des autres espèces en solution). Pour cela, on règle le zéro de l appareil avec la cuve que l on va utiliser pour les mesures contenant toutes les espèces sauf l espèce colorée : cette solution s appelle improprement le blanc. Ensuite, on se place à la longueur choisie et on mesure l absorbance de la solution à étudier (après avoir réglé le zéro de l appareil avec le blanc on dit faire le blanc). Longueurs d ondes Absorbées (nm) Couleur «absorbée» par le corps Couleur complémentaire Violet Vert-jaunâtre Bleu Jaune Bleu-verdâtre Orange Vert-bleuâtre Rouge Vert Pourpre Vert-jaunâtre Violet Jaune Bleu Orange Bleu-verdâtre Rouge Vert-bleuâtre D après ce tableau, recopier et compléter la phrase suivante : La solution de diiode est de couleur donc la couleur «absorbée» par cette solution est ce qui correspond à des radiations de longueurs d onde. cf. cercle chromatique Généralisation : Une solution colorée absorbe certaines longueurs d onde et la couleur de la solution perçue par l œil correspond à la couleur de celle qui est par la solution. 3 APPLICATION A LA REACTION ENTRE LES IONS PEROXODISULFATES ET LES IONS IODURES 3.1 Préparation du milieu réactionnel Dans un becher de 100 ml, mettre 5,0 ml de peroxodisulfate de sodium de concentration C(S 2 O 8 2 ) = 1, mol.l 1. Préparer 15 ml d iodure de potassium de concentration C(I ) = 1,0 mol.l 1. Ne pas les ajouter maintenant dans le becher. 2

3 1. Avec quelle verrerie prélever ces deux solutions? 2. Pourquoi faut-il attendre avant d introduire l iodure de potassium au milieu réactionnel? 3. Quelle masse de peroxodisulfate de sodium Na 2 S 2 O 8 (s) peser pour préparer 1,0 L de cette solution? 4. Ecrire les demi-équations et l équation de réaction sachant que le réducteur de l ion peroxodisulfate est l ion sulfate et que cette réaction est totale. Ecrire les couples. 5. D après cette équation, nous allons pouvoir suivre l absorbance de quelle espèce chimique par spectrophotométrie : justifier. 3.2 Suivi cinétique par spectrophotométrie Réalisation du spectre d absorbance du diiode (cf. Figure 2 p. 4) Suivre les opérations sur la notice du spectroscope «Faire un spectre d absorbance». Tracer ce spectre pour des longueurs d onde comprises entre 370 nm et 600 nm avec la solution de diiode à C(I 2 ) = 1, mol.l Reproduire l allure de ce spectre (cf. Figure 2) ou l imprimer éventuellement (le demander!). 2. D après ce spectre, à quelle longueur d onde allez-vous travailler pour faire le suivi cinétique? Faire une proposition «collégiale» dans le visible Suivi cinétique de la réaction Dans le «Module de Chimie» : faire CTRL+ALT+F3 et vérifier que le Time Out est de 600 ms. Suivre les opérations sur la notice du spectroscope «Suivi cinétique». Vous ferez les mesures d absorbance pendant Δt = 300 s. TRES RAPIDEMENT : mélanger les deux réactifs (c est t o : déclencher le chronomètre), agiter et introduire la cuve contenant le mélange réactionnel dans le spectroscope. L ordinateur trace A = f(t). Les mesures d absorbance ne commencent pas à t o car il y a un temps de retard δt lié à la rapidité à introduire la cuve dans le spectroscope. 1. La première mesure a-t-elle lieu à l instant initial de la transformation? Justifier. 2. Comment pallier ce problème? 3.3 Exploitation 1. Expliquer pourquoi le milieu réactionnel devient de plus en plus coloré : quelle est l espèce responsable? 2. Comment qualifier cette réaction du point de vue cinétique? 3. Comment évolue l absorbance de la solution au cours du temps? Justifier. 4. Rappeler la relation entre l absorbance de l espèce colorée en solution et la concentration de cette espèce. 5. Faire le tableau d avancement de cette réaction. En déduire quel est le réactif limitant. 6. Quelle est la relation entre l absorbance de l espèce colorée en solution et l avancement de la réaction à la date t? 7. Tracer la courbe x = f(t) à l aide de Synchronie (imprimer cette courbe) en tenant compte du retard δt. Ecrire la relation que vous avez créée dans le tableur. Donnée : k = 5, L.mol 1. 4 DETERMINATION DE LA VITESSE DE REACTION 1. Définir et déterminer la vitesse volumique de réaction à la date t 1 = 100 s. 2. Donner l expression de la vitesse volumique de réaction en fonction de l absorbance à la date t. Expliquer comment on peut déterminer cette vitesse à partir de la courbe A = f(t). La déterminer pour t 1 = 100 s à partir de cette courbe et des outils de Synchronie. 3. Comment évolue cette vitesse au cours du temps? Quand est-elle maximale? Et nulle? Justifier. 4. Déterminer le temps de demi-réaction de ce système chimique. 5. Comparer l avancement maximal théorique et l avancement maximal expérimental. Masses molaires des éléments chimiques élément Na S O H M (g.mol 1 ) 23,0 32,1 16,0 1,0 3

4 violet rouge orange 700 nm 610 nm 400 nm 580 nm 480 nm 540 nm bleu vert Le cercle chromatique Sur une étoile à 6 branches, on place les couleurs selon leur succession dans l arc-en-ciel. Les couleurs complémentaires apparaissent alors diamétralement opposées! Les longueurs d ondes indiquées sont des valeurs approximatives (spectre visible entre 380 et 740 nm environ) jaune A 1,40E+00 Absorbance A de solutions aqueuses de diiode de concentration C Longueur d'onde d'étude : l = 400 nm 1,20E+00 1,00E+00 8,00E-01 6,00E-01 A = 5900 C R 2 = 1 4,00E-01 2,00E-01 C (mol/l) 0,00E+00 0,00E+00 5,00E-05 1,00E-04 1,50E-04 2,00E-04 2,50E-04 Figure 1 : la loi de Beer-Lambert Figure 2 : spectre d absorbance du diiode 4

5 Exemple de valeurs A(t) obtenues par un groupe d élèves (2002) t(s) A 0,26 0,48 0,.69 0,85 1,00 1,11 1,21 1,30 1,38 1,43 1,49 1,53 t(s) A 1,56 1,60 1,63 1,64 1,65 1,67 1,68 1,69 1,71 1,72 1,72 1,72 1,72 5

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION Terminale S / Chimie A. La transformation d un système chimique est-elle toujours rapide? TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION OBJECTIF : Déterminer

Plus en détail

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique Page 1 sur 5 TS Chimie Cinétique Enoncé On veut étudier la cinétique de l oxydation des ions iodure I par le peroxyde d hydrogène (eau oxygénée) H 2 O 2. Cette réaction est lente et totale. A. Etude de

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé 4- Couleur et quantité de matière TP : Loi de Beer-Lambert Dosage spectrophotométrique Objectif : Utiliser la lumière pour déterminer la concentration d'une solution colorée. A- Documents mis à disposition

Plus en détail

ETUDE CINETIQUE D UNE REACTION PAR SPECTROPHOTOMETRIE.

ETUDE CINETIQUE D UNE REACTION PAR SPECTROPHOTOMETRIE. Mme LAVIELLE BCPST 1 2014/2015 Lycée TOULOUSE - AUZEVILLE TP de CHIMIE GENERALE n 6 ETUDE CINETIQUE D UNE REACTION PAR SPECTROPHOTOMETRIE. Avant l épreuve, quelques explications orales sur le déroulement

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

TP 16 La chimie du suivi cinétique Quelle grandeur permet de comparer la vitesse de différentes réactions lentes?

TP 16 La chimie du suivi cinétique Quelle grandeur permet de comparer la vitesse de différentes réactions lentes? PRTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 16 La chimie du suivi cinétique Quelle grandeur permet de comparer la vitesse de différentes réactions lentes? OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche

Plus en détail

Cinétique d une réaction chimique

Cinétique d une réaction chimique Exercices chapitre 02 Cinétique Cinétique d une réaction chimique Le dibrome Br 2 est à la fois un oxydant (couple Br 2(aq)/ Br - - (aq)) et un réducteur (couple BrO 3 (aq )/Br 2(aq)). 1. Écrire la demi-équation

Plus en détail

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique DM n o TS1 011 Suivi cinétique par spectrophotométrie Les ions iodure I (aq) réagissent avec les ions peroxodisulfate S O 8 (aq). L équation associée à cette réaction s écrit : I (aq) S O 8 (aq) I (aq)

Plus en détail

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme Bac S Pondichéry 2012 EXERCICE II Spectrophotométrie (5,5 points) La lumière est un «outil» précieux en chimie analytique. En effet, toute espèce chimique est susceptible d interagir avec des radiations

Plus en détail

TP Spectrophotométrie

TP Spectrophotométrie TP Spectrophotométrie dosage par étalonnage Suivi cinétique d une réaction d oxydoreduction 1. Objectifs Se familiariser avec l utilisation d un spectrophotomètre Retrouver la loi de Beer. Utiliser la

Plus en détail

Observer. I t. Cuve contenant la solution

Observer. I t. Cuve contenant la solution 1S TP.7 (B) : Analyse de pigments et de colorants par spectrophotométrie Citation de Goethe :

Plus en détail

TP CHIMIE NIVEAU TS : SPECTROPHOMETRIE

TP CHIMIE NIVEAU TS : SPECTROPHOMETRIE TP CHIMIE NIVEAU TS : SPECTROPHOMETRIE OBJECTIFS DU TP : Savoir utiliser, à une longueur d'onde donnée, la relation entre la concentration d'une espèce colorée en solution et l'absorbance. A partir de

Plus en détail

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 COMPRENDRE CHAPITRE 9 TEMPS ET EVOLUTION CHIMIQUE : CINETIQUE ET CATALYSE EXERCICE 1: A 5 C, une solution contenant des ions

Plus en détail

Vitesse d une réaction chimique (2)

Vitesse d une réaction chimique (2) Exercice 1 A t=0 s et à une température constante, On mélange un volume V 1 d une solution (S 1 ) de péroxodisulfate de potassium K 2 S 2 O 8 de concentration molaire C 1 et un volume V 2 d une solution

Plus en détail

Suivi temporel d'une transformation chimique par spectrophotométrie

Suivi temporel d'une transformation chimique par spectrophotométrie TP C7 Suivi temporel d'une transformation chimique par spectrophotométrie Objectifs: Etudier la cinétique d'une réaction, savoir utiliser.un spectrophotomètre et vérifier la loi de Beer-Lambert. Les questions

Plus en détail

Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices

Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices Terminale S Chimie Chapitre 2 : Suivi temporel d une réaction chimique Ex. Page 1 sur 8 Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices Exercice n 2 p59 1. Pour réaliser un dosage il faut se

Plus en détail

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite

Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Nom Prénom :.. Classe : 1S- Devoir commun de Physique-Chimie 1S (1H30) Calculatrice interdite Exercice 1 (5 points) : Ne pas se fier à la couleur On dispose d un poivron et d un poivron. On réalise les

Plus en détail

Comment déterminer la concentration d une solution colorée? Situation déclenchante Ces quatre solutions ont- elles la même concentration? Verdict!

Comment déterminer la concentration d une solution colorée? Situation déclenchante Ces quatre solutions ont- elles la même concentration? Verdict! Comment déterminer la concentration d une solution colorée? NOTIONS ET CONTENUS Dosage de solutions colorées par étalonnage. Loi de Beer- Lambert. COMPETENCES ATTENDUES Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min.

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Sioufi Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Chimie Attention! L usage d une calculatrice NON PROGRAMMABLE est autorisé La présentation est de rigueur La composition

Plus en détail

2007/09 Métropole EXERCICE I. L ÉLÉMENT IODE D HIER À AUJOURD HUI (6,5 points)

2007/09 Métropole  EXERCICE I. L ÉLÉMENT IODE D HIER À AUJOURD HUI (6,5 points) 007/09 Métropole http://labolycee.org EXERCICE I. L ÉLÉMENT IODE D HIER À AUJOURD HUI (65 points) En 1811 le salpêtrier Courtais observe des fumées violettes lors de la calcination du goémon en Bretagne.

Plus en détail

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002 a. En observant le spectre d absorption d une solution de chlorure de nickel, déterminer la longueur d onde idéale pour effectuer un dosage spectrophotométrique par étalonnage. A, Figure 1 : Absorbance

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : - Revoir l utilisation du spectrophotomètre Red Tide et son logiciel Quantum. - Déterminer graphiquement un temps de

Plus en détail

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu P a g e 1 TS Chimie Exercice résolu Enoncé Les indicateurs colorés sont des entités chimiques étonnantes qui ont la propriété de changer de couleur en fonction du ph de la solution aqueuse qui les contient.

Plus en détail

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Exercice 1 Pendant toutes l expérience, la température reste à 25 C. A t=0, on réalise une solution aqueuse de concentration en acide oxalique [H C O ] = 0,2 mol.

Plus en détail

TP 9 Spectrophotométrie utilisant un spectrophotomètre Genesys Vis

TP 9 Spectrophotométrie utilisant un spectrophotomètre Genesys Vis E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 9 Spectrophotométrie utilisant un spectrophotomètre Genesys Vis Objectifs : - Utiliser un spectrophotomètre monofaisceau Genesys trvaillant exclusivement dans le visible, afin

Plus en détail

Spécialité. Données. La casse ferrique. Principe. A. Première partie : le dosage colorimétrique. - Sujet - Page 1 sur 5

Spécialité. Données. La casse ferrique. Principe. A. Première partie : le dosage colorimétrique. - Sujet - Page 1 sur 5 Page 1 sur 5 TS Chimie Spécialité Dosage de l élément fer dans un vin blanc Exercice résolu - Sujet - Données Masse molaire de l alun de fer (III) et d ammonium : 964 g.mol -1 Masse molaire du thiocyanate

Plus en détail

Détermination de la constante d acidité d un indicateur coloré

Détermination de la constante d acidité d un indicateur coloré Terminale S I Détermination de la constante d acidité d un indicateur coloré Objectifs : - Utiliser un spectrophotomètre et un tableur graphique. - Déterminer le pka d un acide faible et les domaines de

Plus en détail

AE N 3 : Constante de partage du diiode

AE N 3 : Constante de partage du diiode AE N 3 : Constante de partage du diiode Contexte Dans la continuité de l étude des molécules et des solvants, on s'intéresse ici à la solubilité du diiode dans deux solvants : l eau et le cyclohexane.

Plus en détail

MISE EN SITUATION 1ERE PARTIE. OBS6 TP7 Un entretien d embauche pour un antiseptique. Objectifs

MISE EN SITUATION 1ERE PARTIE. OBS6 TP7 Un entretien d embauche pour un antiseptique. Objectifs OBS6 TP7 Un entretien d embauche pour un antiseptique Objectifs Ø Etre capable de justifier la couleur d une solution colorée Ø Savoir réaliser une dilution avec précision Ø Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm

Lumière invisible Violet Indigo Bleu Vert Jaune Orange Rouge Lumière invisible Longueur d onde λ en nm DS 1S THÈME OBSERVER MATIÈRES ORGANIQUES COLORÉES- SOLUTIONS COLORÉES- AVANCEMENT NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... DS A Page 1 / Toutes les réponses doivent être clairement justifiées. Traiter

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Avancement d une réaction chimique- cinétique chimique Classes : 4ème M & Sc --- A.S. : 16/17

Avancement d une réaction chimique- cinétique chimique Classes : 4ème M & Sc --- A.S. : 16/17 Exercice n 1 : 2 L équation de la réaction qui se produit est : S 2 O 8 + 2I I 2 + 2SO 2 4. On dispose d une solution (S 1 ) d iodure de potassium KI de concentration C 1 =0,1mol.L -1 et d une solution

Plus en détail

TP COURS : ÉTUDE CINETIQUE DE DECOMPOSITION DU BLEU DE BROMOPHENOL EN MILIEU BASIQUE

TP COURS : ÉTUDE CINETIQUE DE DECOMPOSITION DU BLEU DE BROMOPHENOL EN MILIEU BASIQUE TP COURS : ÉTUDE CINETIQUE DE DECOMPOSITION DU BLEU DE BROMOPHENOL EN MILIEU BASIQUE AVANT LE TP : Afin de vous familiariser avec la manipulation que vous aurez à effectuer au cours de ce TP, vous pouvez

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

Le 22/11/2013 Page : 1 / 6 DEVOIR N 2 (2h) T ale S3

Le 22/11/2013 Page : 1 / 6 DEVOIR N 2 (2h) T ale S3 Le 22/11/2013 Page : 1 / 6 DEVIR N 2 (2h) T ale S3 La calculatrice est autorisée. Les feuilles de brouillon sont fournies. Les téléphones portables seront éteints et rangés dans les sacs Les sacs seront

Plus en détail

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions.

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions. 052/2014 TS2 Devoir surveillé : Physique chimie La qualité de rédaction et de présentation sera prise en compte dans l'évaluation. Une attention particulière doit être portée sur l'écriture des résultats

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE Session 2010 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE CHIMIE Durée de l'épreuve : 3 heures Coefficient : 4 Le sujet comporte 7 pages numérotées de 1/7

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

Quel est le % en cuivre d un fil de laiton? Monoxyde d azote, NO (g), gaz incolore

Quel est le % en cuivre d un fil de laiton? Monoxyde d azote, NO (g), gaz incolore LE CUIVRE ET SES ALLIAGES DANS L HABITAT. ÉTUDE D UN PROTOCOLE EXPERIMENTAL Le cuivre a des propriétés remarquables extrêmement nombreuses, il a donc était utilisé dans l habitat de tout temps. Ses 2 propriétés

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE D UN ANTISEPTIQUE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE D UN ANTISEPTIQUE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE NOM : Prénom : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles sur lesquelles l élève doit consigner ses réponses. L élève doit restituer ce document avant de sortir de la salle de

Plus en détail

Exercice 8 p.244 A 20 C A 35 C

Exercice 8 p.244 A 20 C A 35 C Exercice 8 p.244 1. D après l énoncé, Δt Δt Δt Or, d après la ligne du tableau correspondant à l expérience 1 : 1 2 3. n I n I n I Δt1 2 Δt2 2 Δt3 2 Ce qui signifie que plus la réaction avance, et moins

Plus en détail

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR

SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR SPECTROMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV, VISIBLE ET IR 1. Spectroscopie moléculaire d absorption 1.1 Aspect théorique a) Energie d une molécule La spectroscopie est une technique d analyse des molécules

Plus en détail

LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE

LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE ISO 91:28 n 16977 LA SPECTROMETRIE D ABSORPTION UV-VISIBLE Auteur : Pierre FREYERMUTH Contact : pfreyermuth@efs.fr Principe La spectrophotométrie d absorption UV-Visible consiste à déterminer la concentration

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS1. Partie Physique (10 points)

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS1. Partie Physique (10 points) Devoir surveillé de Sciences Physiques n 1 Classe de TS1 Partie Physique (10 points) Cet exercice a pour objectifs de déterminer, dans la partie A, quelques grandeurs caractéristiques des ultrasons puis,

Plus en détail

Épreuve Commune de Physique-Chimie

Épreuve Commune de Physique-Chimie Lycée du Noordover Mardi 21 Février 2012 14 h 00-16 h 00 Épreuve Commune de Physique-Chimie Première S Calculatrice autorisée Le sujet est à conserver par le candidat La feuille contenant les documents

Plus en détail

Sciences Physiques 1S S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1S S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1S S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Observer Chapitre: Chapitre 4 Chimie des couleurs Couleurs Nous sommes, dans la vie quotidienne, entourés de couleurs différentes. On les utilise

Plus en détail

Exercice 1. Exercices sur l induction. Exercice 2

Exercice 1. Exercices sur l induction. Exercice 2 Exercice 1 Exercices sur l induction Exercice 2 Exercice 3 EXERCICES 7C Exercice 1 Exercice 3 Exercice 2 Exer4 Exercice recapitulatif 5 Exercice 7 Exercice 8 I SYSTÈMES OSCILLANTS Exo1 Exo2 Exo 3 Exo

Plus en détail

DST n 3 de Physique chimie

DST n 3 de Physique chimie DST n 3 de Physique chimie DST n 3 Page 1 DST n 3 Exercice n 1 Exercice n 2 Exercice n 3... Total = Données pour l exercice n 3 : - M(H) = 1,0 g.mol -1 - M(O) = 16,0 g.mol -1 - M(C) = 12,0 g.mol -1 - M(Ca)

Plus en détail

Les molécules colorées

Les molécules colorées hap 4 Bloc : bserver Ref : molécules colorées.docx Les molécules colorées 1..- hap du livre : 4 5 p 87 Table des matières I. La différence entre un pigment et un colorant... 2 II. Les différentes formules

Plus en détail

TP : Décoloration de la phénolphtaleïne.

TP : Décoloration de la phénolphtaleïne. 1 TP : Décoloration de la phénolphtaleïne Sciences Physiques MP TP : Décoloration de la phénolphtaleïne. La phénolphtaleïne est indicateur coloré d acido-basicité bien connu. Sa zone de virage est 8,0

Plus en détail

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc I TP Terminale 16 Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc Objectifs : - Comprendre les notions de titrage (ou de dosage) et d équivalence. - Utiliser un -mètre et un tableur

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2001 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 3 FICHE DE CHOIX LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE EN ŒUVRE DU

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

TP n 3 Cinétique de décoloration du bleu de bromophénol

TP n 3 Cinétique de décoloration du bleu de bromophénol TP n 3 Cinétique de décoloration du bleu de bromophénol Introduction : Le bleu de bromophénol (BBP) est un indicateur coloré acido-basique, dont il existe trois formes connues en solution aqueuse : BBPH

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2011 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 4 FICHE DE CHOIX (à rendre) LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUIT NECESSAIRES A LA MISE

Plus en détail

TP C1 : Spectrophotométrie Loi de Beer-Lambert

TP C1 : Spectrophotométrie Loi de Beer-Lambert TP C1 : Spectrophotométrie Loi de Beer-Lambert Gabriel Scherer, TS3 22 septembre 2005 Résumé Le but de ce TP est de (re)découvrir expérimentalement la loi de Beer- Lambert, qui établit une relation entre

Plus en détail

/40 Commentaires et conseils :

/40 Commentaires et conseils : Nom et prénom : Devoir commun de physique-chimie. 1èreS Ampère 2015 /40 Commentaires et conseils : I Interaction de la matière avec le rayonnement / 12,5 Données pour les deux parties de l exercice 1 :

Plus en détail

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable?

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable? Un petit verre de nitrates? Que l on soit adepte de l eau du robinet ou fidèle à son eau embouteillée, des résidus chimiques sont présents dans l eau que nous buvons En analysant l eau du robinet, on a

Plus en détail

PARTIE EXPERIMENTALE...

PARTIE EXPERIMENTALE... Pharmacie 1 ere année 22-23 Cinétique chimique PARTIE THEORIQUE... 1 1 - MECANISME DE REACTION... 1 2 - CINETIQUE CHIMIQUE... 2 2.1 - Effet de la concentration... 2 2.2 - Influence de la température...

Plus en détail

TS Partie 2 : comprendre. Chapitre 5 chimie. Temps et évolution chimique

TS Partie 2 : comprendre. Chapitre 5 chimie. Temps et évolution chimique Chapitre 5 chimie Temps et évolution chimique Pré requis : 4 ème et 1 ère S réactif, produit, réactif limitant, avancement Compétences : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour suivre dans le temps

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

I. Synthèse de l indigo. Comment synthétiser l'indigo et réaliser la teinture d'un tissu de coton?

I. Synthèse de l indigo. Comment synthétiser l'indigo et réaliser la teinture d'un tissu de coton? Chap. IV I. Synthèse de l indigo Comment synthétiser l'indigo et réaliser la teinture d'un tissu de coton? I. Synthèse de l indigo Comment synthétiser l'indigo et réaliser la teinture d'un tissu de coton?

Plus en détail

TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS

TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS But du TP : Mettre en oeuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée. Exploiter des spectres UV-visible. Doser

Plus en détail

Chimie A propos de l iode (Concours Centrale-Sup Elec 2003)

Chimie A propos de l iode (Concours Centrale-Sup Elec 2003) A propos de l iode (Concours Centrale-Sup Elec 003) A propos de l iode (Concours Centrale-Sup Elec 003) Dans tout le problème, la température est fixée à 5 C soit 98 K.A- Etude de la solubilité du diiode

Plus en détail

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (2h00)

Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (2h00) Partiel n 1 Techniques d Analyses Spectrale & Séparative (2h00) Documents non autorisés - Calculatrice autorisée Justifier les calculs Séparer calcul littéral et numérique Technique d analyse spectrale

Plus en détail

MPSI ND de Sion 2016/2017 Rentrée Sciences Physiques.

MPSI ND de Sion 2016/2017 Rentrée Sciences Physiques. MPSI ND de Sion 2016/2017 Rentrée 2016. Sciences Physiques. Travail préparatoire facultatif mais fortement conseillé pour le stage de Vars. Gymnastique estivale. Solutions données lors du stage de Vars.

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

AP - TS Travail sur l'avancement d'une transformation chimique Correction

AP - TS Travail sur l'avancement d'une transformation chimique Correction AP - TS Travail sur l'avancement d'une transformation chimique Correction Exercice 1 - Dans le Bordas 1 S ex 5 p 94 1- Équation de la réaction chimique. Les ions Chlorure étant spectateurs, ils n'apparaissent

Plus en détail

Spectroscopie pratique dans le domaine du visible et de l ultraviolet

Spectroscopie pratique dans le domaine du visible et de l ultraviolet N 784 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 895 Spectroscopie pratique dans le domaine du visible et de l ultraviolet par René MEYER, Colette DENIER et avec la collaboration technique de Ghislaine BIASINI

Plus en détail

TS 1 DM 3 06/11/2006 EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN

TS 1 DM 3 06/11/2006 EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN EXERCICE 1 : FERMENTATION DANS LE VIN «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raisin frais ou du jus de raisin frais». Telle est la définition légale du vin mais derrière

Plus en détail

TP Chapitre 16 Contrôle de la qualité : Dosages par étalonnage

TP Chapitre 16 Contrôle de la qualité : Dosages par étalonnage TP Chapitre 16 Contrôle de la qualité : Dosages par étalonnage Savoirs-faire exigibles : Savoir distinguer un dosage par étalonnage d un dosage par titrage d après le protocole expérimental. Savoir exploiter

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

Devoir de contrôle n 3. Sciences physiques

Devoir de contrôle n 3. Sciences physiques Lycée 20/03/1956 Essaida 2011/2012 Devoir de contrôle n 3 Sciences physiques Niveau :4 ème Math Durée :2heures Prof :Zwidi Walid CHIMIE(7pts) : Exercice n 1 : 0n dispose au laboratoire d une solution aqueuse

Plus en détail

Chap4 : Analyse spectrale

Chap4 : Analyse spectrale 1. Différentes représentations de molécules organiques On a représenté 15 molécules de différentes façons : Questions : Parmi ces 15 molécules, identifier les isomères. Entourer les groupes caractéristiques

Plus en détail

! Techniques d analyse quantitative!!!!!!!!!!! Les$interactions$matière"rayonnement,*bases* de#la#spectrophotométrie!

! Techniques d analyse quantitative!!!!!!!!!!! Les$interactions$matièrerayonnement,*bases* de#la#spectrophotométrie! Techniques d analyse quantitative La spectrophotométrie Les$interactions$matière"rayonnement,*bases* de#la#spectrophotométrie Laspectroscopieestl étudequantitativedesinteractionsentrela matièreetlalumière.

Plus en détail

Chapitre 4 : Les spectres lumineux

Chapitre 4 : Les spectres lumineux Chapitre 4 : Les spectres lumineux 1. La lumière blanche 1.1. La dispersion de la lumière blanche (Voir TP n 4) On appelle lumière blanche toute lumière dont la décomposition par un prisme (ou un réseau)

Plus en détail

Chapitre 03. Réfraction et dispersion dans l atmosphère.

Chapitre 03. Réfraction et dispersion dans l atmosphère. Chapitre 03 Réfraction et dispersion dans l atmosphère. I- Réfraction de la lumière (en relation avec le TP physique N 4). 1)- Mise en évidence. 2)- Définition. 3)- Première loi de Descartes. 4)- Deuxième

Plus en détail

SPECTROPHOTOMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV-VISIBLE

SPECTROPHOTOMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV-VISIBLE SPECTROPHOTOMETRIE D ABSORPTION MOLECULAIRE UV-VISIBLE 1 Principe 1.1 Rappels sur le rayonnement UV-Visible : 1.2 Principe de l absorption UV-visible : 2 Aspect qualitatif 2.1 Transitions électroniques

Plus en détail

Devoir surveillé de chimie n 2

Devoir surveillé de chimie n 2 Lycée Janson de Sailly Année scolaire 2015/2016 Classe de PCSI 7 Devoir surveillé de chimie n 2 Durée de l épreuve : 2 heures Usage des calculatrices : autorisé N.B. Une présentation soignée est exigée

Plus en détail

EXEMPLES D ELECTROLYSE

EXEMPLES D ELECTROLYSE Eau et énergie Séances 1et 2 EXEMPLES D ELECTROLYSE Séance1 : Affinage du cuivre par électrolyse : La plupart des métaux, obtenus à partir de minerais, sont trop impurs pour certains usages. Il faut donc

Plus en détail

TP : Dosage des constituants d un fil en laiton

TP : Dosage des constituants d un fil en laiton TP : Dosage des constituants d un fil en laiton Préparer les questions Q1, Q2, Q3, Q4, Q11, Q12 et Q14. Le laiton est un alliage de zinc et de cuivre. On cherche dans cette manipulation à déterminer la

Plus en détail

Contrôle de qualité de la Bétadine

Contrôle de qualité de la Bétadine Nom-Prénom : Contrôle de qualité de la Bétadine Sujet ECE 2 : Chimie Objectif : Le but de cette épreuve est de contrôler la qualité d'une solution de bétadine, un antiseptique dermatologique, par une méthode

Plus en détail

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE Lumière onde 1 I LA LUMIERE : UNE ONDE? 1) Diffraction de la lumière : Lorsqu'une ouverture ou un obstacle de petite taille (fente, trou circulaire, fil fin etc ) est

Plus en détail

Paramètres influençant la couleur d une substance

Paramètres influençant la couleur d une substance TP C6 1S Paramètres influençant la couleur d une substance Noms : Matières colorées Classe : Chapitre 6 pages 103, 104 ; Essentiel page 105 ; Chapitre 8 p128 I. Influence du solvant : signifie peut être

Plus en détail

T.S. Interrogation écrite n 2. Durée : 2h.

T.S. Interrogation écrite n 2. Durée : 2h. T.S. Interrogation écrite n 2. Durée : 2h. Exercice n 1 : (10 points). On se propose d étudier la cinétique de la transformation lente de décomposition de l eau oxygénée par les ions iodure en présence

Plus en détail

Optique Géométrique. Licence 1 MIPCM Semestre 1. Cours N. Delorme L1

Optique Géométrique. Licence 1 MIPCM Semestre 1. Cours N. Delorme L1 Optique Géométrique Licence 1 MIPCM Semestre 1 Chapitre 1 Propriétés de la lumière Un peu d Histoire Lumière = rayon 1609 : Galilée 1611 : Kepler traité d optique 1621 : Snell réfraction 1637 : Descartes

Plus en détail

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points)

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Amérique du Sud 25 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Au cours d une séance de travaux pratiques, les élèves réalisent un montage permettant d émettre puis de recevoir

Plus en détail

DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L ACIDE ASCORBIQUE ET DE L ACIDE CITRIQUE

DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L ACIDE ASCORBIQUE ET DE L ACIDE CITRIQUE DOSAGE D'UNE SOLUTION (S) CONTENANT DE L ACIDE ACÉTYLSALICYLIQUE, DE L ACIDE ASCORBIQUE ET DE L ACIDE CITRIQUE Dans une formulation pharmaceutique, le fabriquant annonce, pour une dose : 500 mg d aspirine

Plus en détail

Spectroscopie du Soleil

Spectroscopie du Soleil Spectroscopie du Soleil Niveau - Seconde Objectif Déterminer les longueurs d onde de certaines raies d absorption dans une partie du spectre du Soleil. Identifier les entités chimiques présentes dans la

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

Note totale : /20. Exercice I : Optique

Note totale : /20. Exercice I : Optique Lycée Gérard-de-Nerval de Luzarches Filière scientifique Classe de première Baccalauréat blanc Épreuve de physique et de chimie Session de janvier 204 Note totale : /20 Consignes générales : - Chaque feuille

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail