COMMUNE de LACQ-AUDEJOS. CONCLUSIONS ET AVIS du COMMISSAIRE ENQUETEUR (Le rapport fait l objet d un document réparé)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNE de LACQ-AUDEJOS. CONCLUSIONS ET AVIS du COMMISSAIRE ENQUETEUR (Le rapport fait l objet d un document réparé)"

Transcription

1 Enquêtes publiques conjointes :I.C.P.E Autorisation de créer et exploiter une unité de production de PolyAcryloNitrile COMMUNE de LACQ-AUDEJOS CONCLUSIONS ET AVIS du COMMISSAIRE ENQUETEUR (Le rapport fait l objet d un document réparé) SOMMAIRE SOMMAIRE 1

2 SOMMAIRE Contexte général page 3 Justification du projet page 4 Fondement et réflexion du commissaire enquêteur page 6 Analyse du bilan page 8 Avis et conclusions du commissaire enquêteur page 11 2

3 Enquêtes publiques conjointes :I.C.P.E Préalable à la demande créer et d exploiter une unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) PREFECTURE DES PYRENEES ATLANTIQUES COMMUNE DE LACQ-AUDEJOS CONCLUSIONS et AVIS Du COMMISSAIRE ENQUETEUR (Le rapport fait l objet d un document séparé) 1 CONTEXTE GENERAL Vu la demande d autorisation de créer et d exploiter une unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) présentée par la Société TORAY CARBON FIBERS EUROPE Filiale du groupe TORAY anciennement SOFICAR, siège social Abidos Bassin de Lacq Pole 4, sur la plateforme industrielle Induslacq, commune de Lacq ; Vu l arrêté n 12/IC/33de Monsieur le Préfet des Pyrénées Atlantiques en date du 03 avril 2012 portant ouverture de deux enquêtes publiques conjointes signé pour le Préfet et par délégation par le Sous-préfet Directeur de Cabinet ; Vu les dossiers et annexes joints à la demande Une enquête publique d une durée de 34 jours entiers et consécutifs s est déroulée du vendredi 27 avril 2012 au mercredi 30 mai 2012 inclus. 3

4 A cet effet : En date du 19 mars 2012 Monsieur le Président du Tribunal Administratif de Pau a désigné Monsieur Joseph FERLANDO, Major de Gendarmerie en retraite, en qualité de commissaire enquêteur: Référence du dossier au TA E / IMPLANTATION GEOGRAPHIQUE DU PROJET Le projet de TORAY CARBON FIBERS EUROPE se situe dans le département des Pyrénées Atlantiques (64) Les installations de la future unité de fabrication du PolyAcriloNitrile (PAN) seront implantées sur la commune de Lacq au sein de la plateforme INDUSLACQ qui s étend sur les communes de Lacq, Mont et Abidos JUSTIFICATIONS DU PROJET MOTIVATION DE LA CREATION D UNE UNITE DE PRODUCTION DE PAN La Société TORAY CARBON FIBERS EUROPE, objet de la demande d autorisation de créer et d exploiter une unité de production de PolyAcryloNitrile (PAN) est spécialisée dans la fabrication de fibres de carbone sur son usine située sur commune d Abidos. Cette usine exploite à ce jour cinq lignes de production de fibres de carbone; Aujourd hui, en raison d une forte croissance de demande mondiale de fibres de carbone la société TORAY CARBON FIBERS EUROPE est conduite à envisager la création et l exploitation d une unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) matière première entrant dans la fabrication des fibres de carbone et actuellement produits et importés du Japon. Cette nouvelle unité de production de matière première, à partir de l Acrylonitrile (AN) permettra de produire tonnes de fils de PAN par an. Le PolyAcrylonitrile (PAN) matière première ainsi produite, alimentera d une part les lignes de fabrication de fibres de carbone (environ 2/3) les lignes TEF3 et TEF5 de l usine d Abidos et d autre part (environ 1/3) les lignes de fabrication des autres usines du groupe TORAY. La réalisation de ce projet permettra à la société TORAY CARBON FIBERS EUROPE de réduire ses importations de PolyAcrylonitrile (PAN) en provenance d autres usines du groupe TORAY basées au Japon et aux Etats Unis, d acquérir une certaine autonomie de production et devenir plus réactif sur un marché en forte expansion. 4

5 CARACTERISTIQUES DU PROJET DE FABRICATION DE POLYACRYLONITRILE (PAN) La fabrication de PolyAcryloNitrile est basée sur une polymérisation, monomère en solution dans un solvant, le diméthylsufoxyde (DMSO). La fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) est réalisée à partir d une réaction de polymérisation d acrylonitrile (AN) qui est un monomère, dans un solvant qui est le diméthylsulfoxyde (DMSO), et en présence d un initiateur de polymérisation (AIBN). Deux autres composants (OM et M2) sont également introduits en faible quantité dans le mélange réactionnel JUSTIFICATION Un projet dans un domaine stratégique à forte croissance qui se traduit par une demande accrue de fibres de carbone et une utilisation à grande échelle dans les programmes aéronautiques dont les besoins seront importants dans les années à venir RAISON DU CHOIX DU SITE DE LACQ Le choix du site de Lacq est motivé par la position géographique de la plateforme industrielle Induslacq à connotation chimique, par les utilités disponibles au sein de la Société Béarnaise de Gestion Industrielle (SOBEGI) nécessaires à la production de PolyAcryloNitrile et mises à la disposition de TORAY CARBON FIBERS EUROPE UNE POSITION GEOGRAPHIQUE PRIVILEGIEE La proximité du site de fabrication de fibres de carbone de l usine de TORAY CARBON FIBERS EUROPE à Abidos distant d environ 2 kilomètres réduisant les coûts de transport et les distances à parcourir DES MOYENS TECHNIQUES ET HUMAINS DISPONIBLES Les utilités produites par la Société Béarnaise de Gestion Industrielle (SOBEGI), disponibles au travers des fournitures de vapeur d eau, d électricité, d eau de refroidissement et de la capacité d épuration de la plateforme ; D autre part, la future unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) pourra bénéficier des moyens d intervention techniques et humains disponibles sur la plateforme Induslacq de Lacq ; ASPECTS SOCIO-ECONOMIQUES Création prévisible de 60 emplois directs et une centaine d emplois induits. Investissements : 120 millions d euros hors taxes. 5

6 Recettes fiscales complémentaires pour les collectivités : COUTS ET DELAIS COUTS PREVISIONNELS : 120 millions d Euros 15 à 20%, du coût global, sont destinés à la mise en œuvre de mesures spécifiques envisagées par TORAY CARBON FIBERS EUROPE pour supprimer, réduire ou compenser les conséquences dommageables du projet sur l environnement et la santé DELAIS Le chantier de construction de l unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) sur la plateforme Induslacq, commune de Lacq, sera un chantier clos d une durée prévisionnelle de 16 mois ; 2 FONDEMENT DE LA REFLEXION DU COMMISSAIRE ENQUETEUR 2.1-CONSTATS Le déroulement régulier de l enquête en ce qui concerne la production des dossiers et annexes, la publicité dans les journaux locaux, l affichage sur les panneaux prévus à cet effet dans les mairies de Lacq, Abidos, Argagnon, Arthez de Béarn, Artix, Lagor, Lahourcade, Maslacq, Mont, Mourenx, Nogueres, Os Marsillon, Pardies, Sauvelade, Serres Saint Marie, Urdes touchées par le périmètre d affichage et aux abords du projet, ainsi que la mise en place de dossiers complets consultables dans la mairie de Lacq; La régularité de la tenue des six permanences dans la mairie de Lacq, où les dossiers techniques et annexes, ainsi que le registre d enquête avaient été préalablement cotés, paraphés et déposés. La faible participation du public aucun incident L ensemble du dossier soumis à l enquête était lisible, compréhensible et parfaitement apte à répondre aux interrogations du public du 27 avril 2012 au 30 mai 2012 dans la mairie de Lacq. La remise par TORAY CARBON FIBERS EUROPE d un mémoire en réponse aux questions posées. 6

7 2.2-EXAMEN ET ANALYSES SPECIFIQUES Le dossier de présentation et ses annexes de demande d autorisation de créer et d exploiter d une unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) sur la plateforme Induslacq, commune de Lacq, les études d impacts et de dangers ainsi que la notice d hygiène et de sécurité ; La visite des lieux de la future unité de production de PolyAcryloNitrile sur la plateforme Induslacq commune de Lacq. L avis de l Autorité Administrative de l Etat sur l évaluation environnementale sur la demande d autorisation de créer et d exploiter d une unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) sur la commune de Lacq ; Les avis des services de l Etat et des collectivités ; Les observations annotées sur le registre d enquête déposé dans la mairie de Lacq ainsi que les courriers reçus ; Le mémoire en réponse du pétitionnaire en date 05 juin 2012 aux questions posées issues de l enquête; L implantation de l unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) sur la plateforme Induslacq de la commune de Lacq (Pyrénées-Atlantiques), à proximité de l usine de fabrication de fibres de carbone à Abidos, distante d environ 2 kilomètres ; Le choix du site au sein d une structure existante, la plateforme Induslacq sur la commune de Lacq, permettant une gestion globale des impacts et des dangers pour sa connotation L intérêt et le souci manifestés par le pétitionnaire de créer et d exploiter une unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) sur la plateforme Induslacq disposant des moyens sécuritaires 3 ANALYSE DES ELEMENTS DU BILAN Considérant le déroulement régulier de l'enquête publique, selon les procédures administratives réglementaires en vigueur et selon les dispositions de l arrêté préfectoral du 03 avril 2012, comprenant notamment les avis d enquête dans la presse locale et l affichage de ces avis sur les panneaux des mairies concernées mais également sur le site du projet visible de la voie publique durant toute la durée de l enquête ; 7

8 Considérant que les affichages ont été maintenus et vérifiés tout au long de l enquête publique ; Considérant la qualité du dossier et des annexes soumis à l'enquête publique parfaitement détaillée, certes complexes sur certains chapitres mais globalement apte à répondre aux interrogations du public et à son information au cours des 34 jours entiers et consécutifs de la durée de l enquête à la mairie de Lacq avec de bonnes conditions matérielles d examen du dossier et ses annexes ; Considérant l implantation du future projet de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) à moins de 2 kilomètres, de l usine de fabrication de fibres de carbone à Abidos dont l objectif est d alimenter ce site voisin en matière première ; Mais par ailleurs, Considérant les diverses réunions d information tenues avec les responsables de l usine d Abidos sur la présentation du projet ; Considérant la consultation des personnes publiques associées, les réponses et avis qui ont été émis sur l ensemble du projet ; Considérant la qualité de l étude d impact qui est conforme à la réglementation en vigueur et qui apporte d une part une solution à chacun des problèmes posés, à partir de l état initial du site et de son environnement et d autre part expose les effets permanents et temporaires du projet sur l environnement ainsi que les mesures visant à supprimer, réduire ou compenser les conséquences dommageables du projet sur l environnement; Considérant l étude de dangers liée à l utilisation et au stockage de produits inflammables (acrylonitrile et diméthylsulfoxide) ainsi que les scénarios d accidents envisageables. Considérant l avis de l Autorité Administrative de l Etat sur l Evaluation Environnementale en application de l'article L et R du code de l environnement, qui dans sa conclusion note le caractère complet de l étude et par ailleurs la volonté du maître d ouvrage sur son engagement vers le développement durable qui s inscrit dans une politique globale du groupe TORAY CARBON FIBERS EUROPE; Considérant la bonne qualité du mémoire en réponse du concepteur du projet, le groupe TORAY CARBON FIBERS EUROPE. Il apporte les éléments précis et détaillés quant aux mesures envisagées de protection des émissions fugitives d Acrylonitrile, des systèmes de management, et de la gestion de la sécurité des différents paramètres 8

9 Considérant les avis favorable et le soutien, fort et entier des élus locaux et des chefs d entreprises du Bassin de Lacq qui voient en ce projet une pérennisation de l intérêt et des activités de la plateforme Induslacq mais également une densification et une consolidation du tissu industriel local ; Considérant que globalement le projet de création d une unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) par le groupe TORAY CARBON FIBERS EUROPE a été pensé et conçu de sorte que son impact futur sur l environnement soit le plus limité possible ; Considérant le montant des dépenses pour supprimer, réduire ou compenser les conséquences dommageables du projet sur l'environnement et la santé, dont le montant sera de 15 à 20% du coût global (120 millions d euros) sont destinés à la mise en place de mesures spécifiques envisagées par TORAY CARBON FIBERS EUROPE pour supprimer, réduire ou compenser les conséquences dommageables du projet sur l environnement et la santé. ; Considérant l aspect socio-économique du projet qui devrait fournir de l'emploi induit pour la phase de construction et d'aménagement pour environ 300 personnes et 60 emplois directs en phase d exploitation sur un territoire où Total Exploration Production France va se désengager à compter de 2013 ; Considérant que ce projet est justifié au regard : des critères géographiques, des moyens techniques et humains disponibles sur le site de la plateforme Induslacq, des critères techniques (procédés et dimensionnement) et ceux relatifs à la protection des milieux sectoriels ainsi que de l utilisation des meilleurs techniques disponibles ; Considérant l implantation de l unité de production de PolyAcryloNitrile (PAN) au sein d une plate forme industrielle présente l avantage de permettre une gestion globale des impacts et des risques ; Considérant que les rejets de l ensemble des émissions gazeuses (procédé et stockage) et l air ambiant des bâtiments de fabrication seront captés et traités en un seul point avant rejet à l atmosphère et seront respectueux des prescriptions règlementaire en vigueur ; Considérant l attente des industriels du Bassin de Lacq pour la mise en service de ce projet qui, sera à l évidence de nature à donner une meilleure vitrine technologiques avec vraisemblablement des retombées potentielles pour l emploi et l installation de nouvelles unités; 9

10 Ainsi et selon nos attendus, Le commissaire enquêteur estime globalement que la demande de permis de construire d une usine de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) au sein la plateforme Induslacq, commune de Lacq présentée par TORAY CARBON FIBERS EUROPE répond aux objectifs fixés par le pétitionnaire. 4- AVIS DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Dans ces conditions, et pour les raisons motivées ci-avant exposées, le commissaire enquêteur émet : Un Avis Favorable A la délivrance de l autorisation de créer et d exploiter une unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) au sein de la plate forme Induslacq sur la commune de Lacq conformément à l arrêté préfectoral du 3 avril Cependant, le Commissaire enquêteur attire l attention du pétitionnaire sur l intérêt des recommandations ci-dessous Première recommandation : De prendre toutes mesures et dispositions règlementaires pour que les émissions gazeuses du site ne soient pas source d impacts significatifs pour l environnement ; Deuxième recommandation : Après la réalisation des différents modes opératoires de la nouvelle unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN), le personnel organique d exploitation chargé de cette installation devra avoir connaissance de ces procédures et être formés à pouvoir les mettre en œuvre ; Troisième recommandation : Un exercice concernant le Plan d Organisation Interne (POI) ayant pour thème un incident lié à la nouvelle installation devra être organisé avec le démarrage effectif de l unité de fabrication de PolyAcryloNitrile (PAN) D autre part, les procédures de sécurité inhérentes à l unité devront être réactualisées et notamment intégrer en ce qui concerne les zones de confinement et d évacuation sur incident ; 10

11 Quatrième recommandation: La Sécurité Avant la mise en fonction de l unité de traitement de PolyAcryloNitrile (PAN) : mettre en œuvre toutes les demandes formulées par la commission de sécurité et les faire valider par ladite commission ; Cinquième recommandation : Compte tenu du caractère inflammable, toxique et cancérigène de l Acrylonitrile mettre en place, par des prescriptions appropriées, une surveillance renforcée pour s assurer de l absence tout rejet diffus dan s l atmosphère ; Sixième recommandation : rejets diffus Dans la cadre de l acceptabilité des risques sanitaires, mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires et appropriées d une surveillance continue de l absence de rejet diffus d Acrylonitrile au niveau : Du traitement des par les filtres à charbon actif ; Du dégazage après brassage sur la station biologique de la STEB pour la part dissoute dans les effluents liquides ; Des installations de stockage et de dépotage ; Septième recommandation : risques sanitaires S assurer du respect de l arrêté du 13 décembre 2004 sur la prévention de la légionellose et que la surveillance et la maintenance des Tours Aéro Réfrigérées seront conformes aux prescriptions ; Huitième recommandation : Certification ISO Demander un enregistrement dans le cadre d un système de management environnemental certifié conforme à la norme internationale ISO Fait et clos à PAU le 05 mai 2012 Le commissaire enquêteur Joseph FERLANDO Avec le présent avis, est transmis ce jour 6 juin 2012, à la Préfecture du département des Pyrénées Atlantiques, Pôle aménagement de l Espace Le rapport de l enquête publique et les pièces annexées 11

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset. Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Ville de Rousset Arrêté Préfectoral N 480-2013 A, en date du 11 décembre 2013 Demande formulée par la Société LIDL en vue d une part d être autorisée à exploiter un entrepôt

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS Préfecture de MACON Tribunal Administratif de DIJON ENQUETE PUBLIQUE Relative à la demande d autorisation d exploiter, au titre des installations classées pour la protection de l environnement, une installation

Plus en détail

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.E) Historique Réglementation générale Contenu dudossier Le commissaire enquêteur Suite et fin de l enquête publique Historique

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS Préfecture de Côte d Or Tribunal Administratif de DIJON REPUBLIQUE FRANCAISE ENQUETE PUBLIQUE Relative à la demande d extension et de renouvellement de l autorisation d exploiter une carrière sur le territoire

Plus en détail

Conclusions DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SCI DU MOULIN GESTION DES EAUX PLUVIALES D UN FUTUR LOTISSEMENT ENQUETE PUBLIQUE

Conclusions DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SCI DU MOULIN GESTION DES EAUX PLUVIALES D UN FUTUR LOTISSEMENT ENQUETE PUBLIQUE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SCI DU MOULIN GESTION DES EAUX PLUVIALES D UN FUTUR LOTISSEMENT ENQUETE PUBLIQUE DEMANDE D AUTORISATION AU TITRE DE LA LOI SUR L EAU SUR LA COMMUNE DE ST SYMPHORIEN CONCLUSIONS

Plus en détail

Autorisation d exploiter un silo de stockage de grains sur le site du Nouveau Port METZ. CONCLUSIONS et AVIS MOTIVÉ

Autorisation d exploiter un silo de stockage de grains sur le site du Nouveau Port METZ. CONCLUSIONS et AVIS MOTIVÉ Impact sur la commodité du voisinage Le nouveau silo n étant pas un site de production, il ne rejettera pas de rejets atmosphériques odorants, et la gestion des déchets sur le site a été étudiée pour ne

Plus en détail

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial Département de la Gironde Préfecture de la Gironde Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon et du Val de l Eyre SYBARVAL ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC Document d Aménagement Commercial du 17 décembre

Plus en détail

ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION

ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION Désignation TA : E13000021/97 ENQUETE PUBLIQUE RELATIF A LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITATION CENTRALE BIOMASSE MONTSINERY Début d enquête : 28 Octobre 2013 Fin d enquête : 28 novembre 2013 Commissaire

Plus en détail

Région Bretagne. Évaluation Environnementale Stratégique (EES) du Programme Opérationnel FEDER-FSE de la région Bretagne pour la période 2014-2020

Région Bretagne. Évaluation Environnementale Stratégique (EES) du Programme Opérationnel FEDER-FSE de la région Bretagne pour la période 2014-2020 Région Bretagne Évaluation Environnementale Stratégique (EES) du Programme Opérationnel FEDER-FSE de la région Bretagne pour la période 2014-2020 en date du 14 octobre 2013 20 décembre 2013 Sommaire 0.

Plus en détail

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets En cause : - la modulation de Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) pour les installations de stockage de déchets exploitées

Plus en détail

AVIS. Objet : Liège, le 12 février 2001. Réf. : CWEDD/01/AV.264

AVIS. Objet : Liège, le 12 février 2001. Réf. : CWEDD/01/AV.264 AVIS Réf. : CWEDD/01/AV.264 Liège, le 12 février 2001 Objet : Etude des incidences sur l environnement relative au projet d'installation d'incinération de déchets dangereux ou toxiques de la S.A. MEPREC

Plus en détail

Département de la GIRONDE. Ville de Bègles RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

Département de la GIRONDE. Ville de Bègles RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Département de la GIRONDE Ville de Bègles Projet présenté par la SCI J3A pour une plate-forme logistique RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Par arrêté en date du 29 août 2013, Monsieur le Préfet de la Gironde

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion d information LES EAUX USEES DOMESTIQUES : Définition Quelles solutions de traitement? Quelle règlementation? Oct.09 Les Eaux Usées Domestiques

Plus en détail

PICARDIE EN FÊTE Règlement d intervention

PICARDIE EN FÊTE Règlement d intervention PICARDIE EN FÊTE Règlement d intervention Le dispositif «Picardie en fête» vise à soutenir, depuis de nombreuses années, les initiatives socio-culturelles, culturelles et d animation locale dans leur diversité

Plus en détail

Conclusions motivées

Conclusions motivées Enquête publique n E1 3000574/38 «Projet d entrepôt logistique» Présenté par la société REDIM SAS sur la commune de Saint-Quentin Fallavier Enquête publique 2 avril 2014-5 mai 2014 Conclusions motivées

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER Ce dossier a pour objectif d informer les professionnels de santé prescripteurs sur la sécurité sanitaire associée aux prothèses fabriquées par

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY MARCHE A BONS DE COMMANDE MARCHÉ N 1/ST/2013 REGLEMENT DE LA

Plus en détail

DROME AMENAGEMENT HABITAT. Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et parcellaire

DROME AMENAGEMENT HABITAT. Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et parcellaire PREFECTURE DE LA DROME VALENCE TRIBUNAL ADMINISTRATIF GRENOBLE DROME AMENAGEMENT HABITAT Réalisation d un programme d ensemble de logements locatifs sociaux et en accession à la propriété sur le territoire

Plus en détail

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2 AVIS AU LECTEUR 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 Pourquoi un résumé non technique? Afin de faciliter la prise de connaissance par le public des informations contenues dans le dossier, la

Plus en détail

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification

Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Directive cadre sur les déchets : un texte de clarification Le Parlement et le Conseil de l Union européenne ont adopté le 17 juin dernier une directive relative aux déchets. La précédente directive du

Plus en détail

Commune de HAUTELUCE

Commune de HAUTELUCE Commune de HAUTELUCE Enquête publique relative au projet de mise en concordance du cahier des charges du lotissement «Zone d'échange» avec le Plan Local d'urbanisme de la commune de Hauteluce réalisée

Plus en détail

GRTgaz. Présentation Alpes-Maritimes 28 avril 2016

GRTgaz. Présentation Alpes-Maritimes 28 avril 2016 GRTgaz Présentation Alpes-Maritimes 28 avril 2016 1 26 avril 2016 Infrastructureset organisation de GRT gaz : Filiale de ENGIE et de la société d Infrastructure gazières (Cdc), GRTgaz est le principal

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS DU COMMISSAIRE ENQUETEUR SCHNOERING Guy Commissaire-enquêteur ENQUETE PUBLIQUE RELATIVE AU PROJET D INSTAURATION D UN PLAN de PREVENTION des RISQUES TECHNOLOGIQUES AUTOUR DES INSTALLATIONS DE STOCKAGE SOUTERRAIN DE GAZ EXPLOITÉES

Plus en détail

B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de Développement Economique de Bordeaux et de la Gironde CONVENTION FINANCIERE 2012

B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de Développement Economique de Bordeaux et de la Gironde CONVENTION FINANCIERE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION DES ENTREPRISES ET DE L ATTRACTIVITE Service des stratégies et partenariats économiques B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de

Plus en détail

Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Code de l environnement, notamment ses articles L.596-1 et suivants Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 24 juillet 2012XXXXXX N/Réf. : Codep-Lyo-2012-040828 CERMAV CNRS Domaine universitaire 601 rue de la Chimie 38400 SAINT-MARTIN D HERES Objet : Inspection

Plus en détail

LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012

LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012 LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012 Sommaire Les ICPE : - Déclaration - Autorisation - les enjeux de l'icpe - la réforme de l étude d'impact - la réforme de l enquête publique Articulation ICPE et Permis

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT GERVAIS-LA-FORET MARCHÉ PUBLIC

COMMUNE DE SAINT GERVAIS-LA-FORET MARCHÉ PUBLIC COMMUNE DE SAINT GERVAIS-LA-FORET MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE Article 28 du Code des Marchés Publics OPÉRATION : MAINTENANCE ET VERIFICATION DES SYSTEMES D ALARMES INCENDIE, DESENFUMAGE ET

Plus en détail

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : 02.43.39.71.74/02.43.39.70.22/06.07.40.52.54 www.sarthe.gouv.fr Suivez l actualité de l'état

Plus en détail

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS 29 avril 2015 PRÉFET DU GERS ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS DÉFINITIONS «Manifestation» : rassemblement de personnes sur la voie publique. Toute manifestation est soumise à

Plus en détail

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE ENQUETE PUBLIQUE PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE PUBLIQUE Le présent document a pour objectif de replacer la procédure d enquête publique dans le cadre administratif général dans lequel s inscrit

Plus en détail

MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE

MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE Composition du dossier d enquête : projet de PLU tel quel arrêté (aucune modification possible sauf nouvel arrêt) Pièces et avis exigés par les textes applicables au projet

Plus en détail

RAPPORT DE L INSPECTEUR DES INSTALLATIONS CLASSEES

RAPPORT DE L INSPECTEUR DES INSTALLATIONS CLASSEES PREFET DES ALPES MARITIMES Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Provence-Alpes-Côte d'azur Nice, le 17/07/2015 Unité territoriale Alpes-Maritimes Nice Leader Tour

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. 1 COMMUNE DE Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché passé selon la procédure : En application

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOZERE. Le préfet de la Lozère,

PRÉFET DE LA LOZERE. Le préfet de la Lozère, Direction départementale des territoires Service biodiversité eau forêt Unité eau PRÉFET DE LA LOZERE ARRÊTÉ PRÉFECTORAL n 2015127-0009 du 7 mai 2015 portant prescriptions spécifiques à déclaration en

Plus en détail

CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS. Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment

CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS. Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment VILLE DE CARBON-BLANC SERVICE TECHNIQUE et URBANISME CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment CAHIER DES

Plus en détail

CONVENTION DE CONSTITUTION D UNE ENTENTE POUR L INSTRUCTION DES DEMANDES D AUTORISATIONS DU DROIT DU SOL

CONVENTION DE CONSTITUTION D UNE ENTENTE POUR L INSTRUCTION DES DEMANDES D AUTORISATIONS DU DROIT DU SOL Document annexe au rapport n 14/162 Commune de Biscarrosse Commune de Gastes Commune de Luë Commune de Parentis-en-Born Commune de Sanguinet Commune de Sainte-Eulalie-en-Born Commune d Ychoux CONVENTION

Plus en détail

MEMOIRE EN REPONSE. Mars 2015. Relatif au dossier de Demande d Autorisation d Exploiter Installations Classées du Parc Eolien du Rio

MEMOIRE EN REPONSE. Mars 2015. Relatif au dossier de Demande d Autorisation d Exploiter Installations Classées du Parc Eolien du Rio Mars 2015 MEMOIRE EN REPONSE Relatif au dossier de Demande d Autorisation d Exploiter Installations Classées du Parc Eolien du Rio Parc Eolien du Rio SAS 67 Boulevard Haussmann 75008 PARIS Préambule La

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique pour l aménagement de zones de stockage de produits chimiques chez Benechim à LESSINES. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV.

AVIS. Demande de permis unique pour l aménagement de zones de stockage de produits chimiques chez Benechim à LESSINES. Objet : Réf. : CWEDD/07/AV. AVIS Réf. : CWEDD/07/AV.127 Liège, le 22 janvier 2007 Objet : Demande de permis unique pour l aménagement de zones de stockage de produits chimiques chez Benechim à LESSINES Avis du CWEDD portant sur la

Plus en détail

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4).

1 GENERALITES. Le dossier de subvention comprend des renseignements généraux (paragraphe 3) et des pièces administratives (paragraphe 4). 1 GENERALITES Cette note concerne les aides attribuées par l Agence de l Eau Rhône méditerranée et Corse pour la réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre de son IXième programme d

Plus en détail

Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI

Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI Page : 1/25 Sommaire 1 Objet du document...3 2 Références...4 3 Définitions...5 4 Rappel sur le procédé de traitement des effluents

Plus en détail

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique POWEO TOUL PRODUCTION Partie 1 Demande d autorisation d exploiter Résumé non technique DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE NOUVELLE INSTALLATION DE PRODUCTION D ELECTRICITE 48-AO0102-APS/G.06/0001

Plus en détail

Enquête publique ICPE Relative à la réorganisation et à l extension De la déchetterie Nord de l AgglO Située sur le territoire de la commune de Saran

Enquête publique ICPE Relative à la réorganisation et à l extension De la déchetterie Nord de l AgglO Située sur le territoire de la commune de Saran Sébastien BOUILLON Commissaire enquêteur : sebastien.bouillon@gmail.com ENQUETE PUBLIQUE Enquête publique ICPE Relative à la réorganisation et à l extension De la déchetterie Nord de l AgglO Située sur

Plus en détail

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur

Compétitivité énergétique des entreprises Usine du futur Appel à projets Compétitivité énergétique des entreprises 2016 Usine du futur 1 I. Contexte S inscrivant dans le cadre des 34 plans industriels et le développement de l Usine du Futur, le Conseil régional

Plus en détail

Appel à Projets 2013

Appel à Projets 2013 Appel à Projets 2013 POLE DES ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises VALORISATION DES METIERS D ART EN LORRAINE NATURE DU DISPOSITIF DIR AAP OBJECTIFS Cet appel à projet a

Plus en détail

Règlement de la consultation V2.1

Règlement de la consultation V2.1 Maintien en Conditions Opérationnelles du Centre de Données d Océanographie Côtière Opérationnelle Règlement de la consultation V2.1 N 12/2 212 946 Date de remise des offres : 5 décembre 2012 à 12h00 2

Plus en détail

Marché n : 2015_BRIEC_S_001_Diagnostic assainissement. Objet : Prestations d inspection des réseaux d assainissement

Marché n : 2015_BRIEC_S_001_Diagnostic assainissement. Objet : Prestations d inspection des réseaux d assainissement CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) VALANT ACTE D ENGAGEMENT Marché n : 2015_BRIEC_S_001_Diagnostic assainissement Objet : Prestations d inspection des réseaux d assainissement Cette consultation a

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

«Nouvelle zone vulnérable»

«Nouvelle zone vulnérable» Situation de l exploitation en matière de gestion des effluents d élevage (en lien avec une demande d aide à la construction, à la rénovation et à l aménagement des bâtiments d élevage) Etat des lieux

Plus en détail

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction Planification opérationnelle Introduction Objectifs A la fin de la séquence, le stagiaire sera capable de se positionner dans l ensemble de la planification opérationnelle. 1. Introduction : Feyzin FEYZIN

Plus en détail

III - L'ETUDE D'IMPACT

III - L'ETUDE D'IMPACT III - L'ETUDE D'IMPACT Elle est accompagnée d'un résumé non technique. Elle a été réalisée par le Cabinet Evolutis, 434 rue Etienne Lenoir, 30900 NIMES. Ce document comprend les parties suivantes: 11Analyse

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Demande d attestation de conformité du projet d assainissement individuel dans le cadre d une demande d urbanisme Accueil du public 1 boulevard Maréchal

Plus en détail

Avis d appel à partenariat

Avis d appel à partenariat Avis d appel à partenariat Pour la valorisation financière des opérations réalisées par la Région Picardie et éligibles aux Certificats d Economies d Energie Date limite de réception des candidatures :

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU

Plus en détail

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges

Radars photographiques et surveillance aux feux rouges ASSOCIATION DES TRANSPORTS DU CANADA Radars photographiques et surveillance aux feux rouges CATÉGORIE : INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE Au début des années 2000, le gouvernement du Québec avait envisagé

Plus en détail

Dossier de Consultation

Dossier de Consultation Avril 2015 Dossier de Consultation FOURNITURE DE GAZ PROPANE EN CITERNE ET MISE EN OEUVRE Règlement de consultation Marché de Gaz Propane Règlement de Consultation 1/5 1/ Identification de la personne

Plus en détail

REPOSANT SUR LA RECONNAISSANCE DU CONTOUR DE LA MAIN» PRESENTE PAR LA SAM HELI AIR MONACO

REPOSANT SUR LA RECONNAISSANCE DU CONTOUR DE LA MAIN» PRESENTE PAR LA SAM HELI AIR MONACO DELIBERATION N 2016-21 DU 24 FEVRIER 2016 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et administratives

Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et administratives Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et administratives DREAL Alsace Page 1 / 13 DREAL Alsace Page 2 / 13 Table des matières Pièce A Objet de l enquête, informations réglementaires et

Plus en détail

Après examen du dossier, je souhaite vous faire part d'un certain nombre d'observations dans le cadre de la rédaction de l avis de l Etat.

Après examen du dossier, je souhaite vous faire part d'un certain nombre d'observations dans le cadre de la rédaction de l avis de l Etat. PREFET DE LA SARTHE PREFECTURE SECRETARIAT GENERAL Direction des Relations avec les Collectivités Locales Bureau de l Utilité Publique Affaire suivie par Gérald Morice Tél / 02.43.39.71.55 Fax : 02.43.39.70.35

Plus en détail

Décret N 2005/0577/PM du 23 février 2005 sur les modalités de réalisation des études d'impact environnemental

Décret N 2005/0577/PM du 23 février 2005 sur les modalités de réalisation des études d'impact environnemental Décret N 2005/0577/PM du 23 février 2005 sur les modalités de réalisation des études d'impact environnemental LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT DECRETE : CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article

Plus en détail

Récépissé de depôt d une déclaration préalable

Récépissé de depôt d une déclaration préalable Récépissé de depôt d une déclaration préalable MINISTÈRE CHARGÉ Madame, Monsieur, Vous avez déposé une déclaration préalable à des travaux ou aménagements non soumis à permis. Le délai d instruction de

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L ALLIER

DEPARTEMENT DE L ALLIER PRÉFET DE L ALLIER Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Auvergne Christophe MERLIN Chef de l'unité territoriale Allier Puy-de-Dôme Christian SAINT-MAURICE Chef de la

Plus en détail

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS

ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS ACCORD PRISE EN COMPTE ET PREVENTION DE LA PENIBILITE DANS LES PARCOURS PROFESSIONNELS PREAMBULE La loi du 9 Novembre 2010 sur la réforme des retraites prévoit que les entreprises d au moins 50 salariés,

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

Note sur les textes régissant l enquête publique Document soumis à enquête publique

Note sur les textes régissant l enquête publique Document soumis à enquête publique Dossier d enquête SYNDICAT MIXTE DU BASSIN VERSANT DE LA BIEVRE SAGE Bièvre Note sur les textes régissant l enquête Document soumis à enquête Juin 2015 I Préambule Note sur les textes régisssant l enquête

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MARCHE N 07-2015

CAHIER DES CHARGES MARCHE N 07-2015 CAHIER DES CHARGES MARCHE N 07-2015 FOURNITURE, LIVRAISON ET INSTALLATION DE RAYONNAGES FIXES DESTINES A L ARCHIVAGE DES DOSSIERS DU CENTRE DE GESTION DU BAS-RHIN Acheteur public : Centre de Gestion de

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

Préfecture de la Gironde

Préfecture de la Gironde Protocole relatif au fonctionnement des établissements conchylicoles en période de crise phyco-toxinique permettant la vente de coquillages mis en stockage protégé ou issus de zones non concernées. Préfecture

Plus en détail

PRÉFÈTE DU CHER. La Préfète du Cher, Chevalier de la Légion d Honneur,

PRÉFÈTE DU CHER. La Préfète du Cher, Chevalier de la Légion d Honneur, PRÉFÈTE DU CHER Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Pôle de la Protection des Populations Service de la Protection de l Environnement Installation classée

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Madame, Monsieur, Vous êtes une association à caractère culturel dont le projet relève des activités suivantes : musique et chant, théâtre, cinéma, sculpture, peinture,

Plus en détail

Mairie de CORBIE DOCUMENT REFERENCE FORME DATE DE REMISE DES OFFRES DUREE VISITE

Mairie de CORBIE DOCUMENT REFERENCE FORME DATE DE REMISE DES OFFRES DUREE VISITE «Installation système de chauffage climatisation Centre d accueil et d animation» Mairie de CORBIE DOCUMENT REFERENCE FORME DATE DE REMISE DES OFFRES DUREE VISITE Règlement de Consultation N 201615ISCCAA0000

Plus en détail

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE DE BANNEVILLE SUR AJON ENQUETE PUBLIQUE N E13000217/14

DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE DE BANNEVILLE SUR AJON ENQUETE PUBLIQUE N E13000217/14 DEPARTEMENT DU CALVADOS COMMUNE DE BANNEVILLE SUR AJON ENQUETE PUBLIQUE N E13000217/14 Enquête publique conjointe préalable à la déclaration d utilité publique et à l enquête parcellaire Projet de création

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU RHONE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON ARRETE N 2011-04-14-R-0147 commune(s) : Meyzieu objet : Autorisation de déversement

Plus en détail

AVIS. Demande de permis d environnement relatif à l exploitation d une usine de production de légumes surgelés HESBAYE FROST à GEER.

AVIS. Demande de permis d environnement relatif à l exploitation d une usine de production de légumes surgelés HESBAYE FROST à GEER. AVIS Réf. : CWEDD/08/AV.1218 Liège, le 18 juillet 2008 Objet : Demande de permis d environnement relatif à l exploitation d une usine de production de légumes surgelés HESBAYE FROST à GEER Avis du CWEDD

Plus en détail

Appel à projets INNOV R 2011 en faveur du développement des éco-innovations au sein des entreprises rhônalpines. http://eco-innovations.rhonealpes.

Appel à projets INNOV R 2011 en faveur du développement des éco-innovations au sein des entreprises rhônalpines. http://eco-innovations.rhonealpes. Appel à projets INNOV R 2011 en faveur du développement des éco-innovations au sein des http://eco-innovations.rhonealpes.fr I ENJEUX ET OBJECTIFS La prise en compte des enjeux énergétiques et environnementaux

Plus en détail

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs Dossier Thématique Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des leurs Chacun a un rôle à jouer pour préserver la santé et la sécurité des

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES «La conformité à la réglementation en vigueur, la prévention des pollutions ainsi que la recherche d amélioration continue de la

Plus en détail

AVIS D'OUVERTURE D'ENQUETE PUBLIQUE

AVIS D'OUVERTURE D'ENQUETE PUBLIQUE Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PRÉFET DE L'HÉRAULT AVIS D'OUVERTURE D'ENQUETE PUBLIQUE sur les communes de Lattes, Montpellier et Pérols, préalable à l'autorisation délivrée au titre des

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU DÉLÉGATAIRE

RAPPORT ANNUEL DU DÉLÉGATAIRE RAPPORT ANNUEL DU DÉLÉGATAIRE (Conforme au décret 2005-236 du 14 mars 2005) 2014 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes Avallon-Vézelay-Morvan COMPTE RENDU TECHNIQUE DU SPANC...

Plus en détail

R E G L E M E N T D E C O N S U L T A T I O N (R.C.) N 201 5 / 0 1

R E G L E M E N T D E C O N S U L T A T I O N (R.C.) N 201 5 / 0 1 R E G L E M E N T D E C O N S U L T A T I O N (R.C.) N 201 5 / 0 1 OBJET DU MARCHE MAPA 2015/01 - Mission de conseil et de programmation pour des travaux d humanisation d un bâtiment du Centre Hospitalier

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

FOURNITURE ET INSTALLATION D UN ELEVATEUR POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE

FOURNITURE ET INSTALLATION D UN ELEVATEUR POUR PERSONNES A MOBILITE REDUITE Marché N : 2015-012 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale Du département du Pas-de de-calais Marché de travaux selon une procédure adaptée FOURNITURE ET INSTALLATION D UN ELEVATEUR POUR

Plus en détail

Conclusions Motivées du commissaire enquêteur

Conclusions Motivées du commissaire enquêteur R é p u b l i q u e F r a n ç a i s e Conclusions Motivées du commissaire enquêteur Enquête publique concernant La demande d autorisation, présentée par la SEPE «Le Louveng», D exploiter un parc de 5 aérogénérateurs

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 10 décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-049274 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie - Site de la Pitié Salpêtrière 91, boulevard de l'hôpital 75013

Plus en détail

Dossier de Consultation

Dossier de Consultation Dossier de Consultation Marché n 06_30 Marché passé en application de l article 28 du code des marchés publics Cahier des charges et modalités de la consultation Conception et réalisation d une carte de

Plus en détail

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués S3PI Hainaut-Cambrésis-Douaisis 08 octobre2015 DREAL Nord Pas-de-Calais Laurence COTINAUT Chargée de mission Sites et Sols Pollués Direction

Plus en détail

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Yvon BEUCHON, Président de

Plus en détail

STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT

STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT STATUTS COMITE D ORGANISATION EVENEMENT DISCIPLINE - DATE LIEU - DEPARTEMENT STATUT TYPE C.O. M.I.O. - version initiale Page 1 de 15 SOMMAIRE ARTICLE 1 : FORME... 3 ARTICLE 2 : DENOMINATION... 3 ARTICLE

Plus en détail

CLIMATSOL. Programme de réhabilitation des terrains contaminés Demande d admissibilité à l aide financière

CLIMATSOL. Programme de réhabilitation des terrains contaminés Demande d admissibilité à l aide financière CLIMATSOL Programme de réhabilitation des terrains contaminés Demande d admissibilité à l aide financière Identification du projet soumis : Date d acquisition de l immeuble : Preuve de propriété à fournir

Plus en détail

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière Guide à destination des acteurs de la construction Juin 2012 3 Introduction En 2011, ARCENE initiait une dynamique

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Annexe 4 TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT EXTERNE DES PROJETS FINANCÉS PAR LE GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque africaine de développement (la Banque)

Plus en détail

développement durable des établissements et entreprises publics.

développement durable des établissements et entreprises publics. L Andra signe la charte développement durable des établissements et entreprises publics. Mercredi 2 avril, Marie-Claude Dupuis, Directrice Générale de l'andra, a signé, avec 32 autres organismes publics,

Plus en détail

Appel à Projets «conception et réalisation de petites unités de méthanisation à la ferme» (Fonds Régional d'excellence Environnementale PC)

Appel à Projets «conception et réalisation de petites unités de méthanisation à la ferme» (Fonds Régional d'excellence Environnementale PC) APPEL À PROJETS «CONCEPTION ET RÉALISATION DE PETITES UNITÉS DE MÉTHANISATION À LA FERME» (Inférieure à 1 500 tonnes de matière brute par an soit 400 tonnes de matière sèche) RÉGION POITOU-CHARENTES Date

Plus en détail

Document de consultation. Mesure de gestion des risques pour le Dianiline, produits de réaction avec le styrène et le 2,4,4-triméthylpentène (BNST)

Document de consultation. Mesure de gestion des risques pour le Dianiline, produits de réaction avec le styrène et le 2,4,4-triméthylpentène (BNST) Document de consultation Mesure de gestion des risques pour le Dianiline, produits de réaction avec le styrène et le 2,4,4-triméthylpentène (BNST) Numéro de registre du Chemical Abstracts Service (n o

Plus en détail

CODERST. mode d emploi. conseil départemental de l environnement et des risques sanitaires et technologiques

CODERST. mode d emploi. conseil départemental de l environnement et des risques sanitaires et technologiques conseil départemental de l environnement et des risues sanitaires et technologiues CODERST mode d emploi septembre 2012 Document mis à jour par la CCIT de Châlons-en-Champagne et la DDT de la Marne Objectif

Plus en détail

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès.

L AIPCR a la responsabilité de la création du contenu technique du Congrès. Note pour les candidatures à l organisation du XXVIe Congrès mondial de la route en 2019 1 Termes de référence 1.1 Cadre d organisation du Congrès Le Congrès mondial de la route est une manifestation dont

Plus en détail