Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable"

Transcription

1 Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Objectifs pédagogiques : - Prendre conscience des impacts sur l Homme et l environnement de chaque étape de cycle de vie d un produit - Savoir comment limiter ces impacts Objectif opérationnel : Savoir replacer dans le bon ordre les étapes du cycle de vie d un téléphone portable et connaître les impacts sur l Homme et/ou l environnement à chaque étape. Aujourd hui, il est presque impossible de se passer d un téléphone portable. On dénombre plus de 64 millions de carte sim, c est environ 1 par personne en France! De plus, on change de téléphone environ tous les 18 mois, même s il est encore en état de marche, et pour les jeunes c est encore pire : tous les 10 mois! Cela est dû à l avancée de la technologie, qui nous pousse à vouloir s équiper de téléphones plus performants. Mais produire un téléphone portable, est-ce aussi simple que de le remplacer? PUBLIC : à partir de 8 ans. MATÉRIEL : - Ciseaux - Etiquettes «étapes» et «impacts» (en annexes) - Tableau ou très grande feuille accrochée au mur - Gomme adhésive ou ruban adhésif DURÉE : 1 heure - 1 h 30 LIEU : intérieur Liens fiches : Dossiers : N 5 (Les révolutions industrielles), N 7 (La société de consommation), N 11 (Le cycle de vie d un jean), N 12 (Le cycle de vie d une tablette de chocolat). Projet : N 1 (Réaliser une exposition ACV) 1

2 DÉROULÉ : Étape 1 : Apports théoriques - Pendant la fabrication La fabrication d un téléphone portable nécessite d utiliser de nombreux matériaux rares ou toxiques, ainsi que de l énergie. Dans un téléphone portable, il y a jusque 1000 pièces différentes provenant de ressources non renouvelables et/ou rares. Les conditions de travail des ouvriers qui extraient les ressources nécessaires à la fabrication du téléphone portable sont parfois déplorables et dangereuses. - Pendant l utilisation L impact le plus important est la consommation d énergies. Par exemple, il faut le brancher et utiliser de l électricité pour le recharger. - Lors de la fin de vie Les impacts sont très importants, et les conséquences vont fortement varier en fonction de ce que l on fait de son téléphone portable en fin de vie : s il est jeté dans la nature, ce sont tous les composants toxiques contenus qui vont polluer les sols et l eau. S il est jeté à la poubelle (1 portable sur 6), il ne sera pas recyclé et cette action reviendra à le jeter dans la nature. S il est recyclé, son impact environnemental sera beaucoup moins important. - Le choix du téléphone portable En fonction du type de téléphone portable utilisé, les impacts ne sont pas les mêmes. Par exemple, la taille de l écran, le type de chargeur, les diverses options, ou encore la façon de recharger son téléphone, auront des conséquences différentes sur l environnement. Vous pouvez vous rendre sur le site de l ADEME pour calculer les impacts environnementaux de votre téléphone portable : index.html - Quelques conseils pour agir à son échelle : Eviter les modèles qui se démarquent par leurs nombreuses options et nouvelles technologies Choisir si c est possible un chargeur à dynamo ou solaire Ne pas laisser le téléphone branché lorsque la recharge est terminée Ne pas changer de téléphone trop souvent, d autant plus s il fonctionne encore. Pour cela, il faut être un consommateur averti face aux diverses promotions que peuvent faire les opérateurs. Lors du changement de téléphone portable, bien penser à rendre l ancien au distributeur pour qu il soit réparé et réutilisé ou bien recyclé. Pensez à vous référer au chapitre 2 du documentaire vidéo ainsi qu au fiches pédagogiques dossiers N 11 et N 12 : «Le cycle de vie d un jean» et «Le cycle de vie d une tablette de chocolat». 2

3 Étape 2 : Avant l animation Découpez les étiquettes «étapes» ainsi que les étiquettes «impacts». Vous pouvez plastifier ces cartes pour pouvoir les réutiliser. Vous pouvez également les reproduire à plus grande échelle pour réaliser l animation avec un plus grand nombre de personnes. Pensez à la phase de sensibilisation à la thématique du cycle de vie. Pour en savoir plus, vous pouvez montrer le chapitre 2 du documentaire vidéo et travailler avec les enfants sur les fiches pédagogiques dossiers N 11 et N 12 : «Le cycle de vie d un jean» et «Le cycle de vie d une tablette de chocolat». Préparez au préalable sur un tableau une liste numérique (par exemple en forme de cercle, représentant le cycle ou bien présenté comme en annexes) des 12 étapes du cycle de vie du téléphone portable. Parmi les 12 impacts du cycle de vie du téléphone portable proposés, certains peuvent être utilisés plusieurs fois. Pensez à les imprimer en plusieurs exemplaires. Les impacts à chaque étape du cycle de vie : - Extraction d or, de cuivre, de pétrole, de zinc et de fer : salaires trop bas pour vivre, déchets dangereux, déchets, conditions de travail dangereuses, épuisement des ressources naturelles. - Extraction d arsenic, de mercure et de plomb : salaires trop bas pour vivre, déchets dangereux, déchets, conditions de travail dangereuses, épuisement des ressources naturelles. - Transformation des matières premières et secondaires : salaires trop bas pour vivre, déchets, déchets dangereux, conditions de travail dangereuses, pollution de l air, pollution de l eau, pollution des sols, consommation d énergies - Fabrication de la batterie : salaires trop bas pour vivre, déchets, déchets dangereux, conditions de travail dangereuses, pollution de l air, pollution de l eau, pollution des sols, consommation d énergies - Assemblage du produit : salaires trop bas pour vivre, déchets, déchets dangereux, conditions de travail dangereuses, pollution de l air, pollution de l eau, pollution des sols, consommation d énergies - Mise en rayon du distributeur : consommation d énergies - Vente au client : pas d impact - Utilisation et recharge : consommation d énergies, ondes nocives pour la santé, - Recyclage : consommation d énergies, conditions de travail qui peuvent être dangereuses - Mise à la poubelle : déchets, déchets dangereux, substances toxiques, pollution de l eau, pollution des sols - Réutilisation : pas d impact - Rejet dans la nature : déchets, déchets dangereux, substances toxiques, pollution de l eau, pollution des sols N oubliez pas que la phase «transports» ponctue presque toutes les étapes et qu il engendre une consommation d énergies, un épuisement des ressources naturelles et une pollution de l air! 3

4 Étape 3 : Animation Vous pouvez expliquer aux enfants le but de ce jeu : savoir replacer dans le bon ordre les étapes du cycle de vie du téléphone portable et identifier les impacts négatifs à chaque étape. Vous pouvez répartir les enfants en petits groupes pour qu ils puissent se concerter. Sinon, vous pouvez leur attribuer à chacun une étiquette «étapes» et/ou une étiquette «impacts» qu ils devront replacer correctement au tableau Invitez-les à replacer leurs étiquettes respectives dans le bon ordre. Vous pouvez faire jouer les étiquettes «étapes» dans un premier temps, puis les étiquettes «impacts». A chaque étiquette placée, n hésitez pas à ouvrir la discussion sur le sujet. A la fin de l animation, ouvrez le débat sur le jeu qui vient d être fait. Vous pouvez amener les enfants à se questionner sur la fréquence à laquelle ils renouvellent leur téléphone (s ils en ont), ou encore sur les solutions qu ils peuvent mettre en place à leur échelle grâce aux déductions qu ils ont tirées du jeu. 4

5 ANNEXES : Schéma du cycle de vie d un téléphone portable : 1 1 bis Extraction d or, de cuivre, de pétrole, de zinc et de fer. Extraction d arsenic, de mercure, et de plomb 2 2 bis Transformation des matières premières et secondaires (par exemple, avec le pétrole on fait du plastique qui lui-même est utilisé pour la fabrication de composants, avec l or on fait des composants) Fabrication de la batterie 3 Assemblage du produit 4 Mise en rayons du distributeur 5 Vente au client 6 Utilisation Recharge 7 7 bis 7 ter 7 quater Recyclage Mise à la poubelle Réutilisation Rejet dans la nature 5

6 Réutilisation Mise en rayon du distributeur Mise à la poubelle Recyclage Vincent Guyot Utilisation et recharge lainf Vente au client Transformation des matières premières et secondaires (par exemple, avec le pétrole on fait du plastique qui lui-même est utilisé pour la fabrication de composants) Assemblage du produit BCE Fabrication de la batterie Extraction dʼarsenic, de mercure et de plomb Extraction dʼor, de cuivre, de pétrole, de zinc et de fer Etiquettes étapes : Rejet dans la nature 6

7 Salaires trop bas pour vivre Pollution des sols Fruggo Déchets Pollution de lʼeau Epuisement des ressources naturelles Aatu Liimatta Pollution de lʼair Dirk Ingo Francke LSDSL Conditions de travail dangereuses Ondes nocives pour la santé Substances toxiques Déchets dangereux Rémih s Etiquettes impacts : Consommation dʼénergies 7

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable

Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Animation 6 Le cycle de vie d un téléphone portable Aujourd hui, il est presque impossible de se passer d un téléphone portable. En 2011, près de 100% de la population française est équipée d un téléphone

Plus en détail

Projet 1 Réaliser une exposition ACV

Projet 1 Réaliser une exposition ACV Projet 1 Réaliser une exposition ACV Il n est pas évident de réaliser que pour chaque produit que nous achetons, les impacts sur l Homme et l environnement sont importants. En effet, ces informations ne

Plus en détail

Evaluer les impacts environnementaux de cet équipement sur l ensemble de son cycle de vie et identifier ses aspects environnementaux significatifs

Evaluer les impacts environnementaux de cet équipement sur l ensemble de son cycle de vie et identifier ses aspects environnementaux significatifs Analyse du Cycle de Vie d un téléphone portable Synthèse Etude pour : CODDE Pôle de compétence en Environnement des Industries Electriques et Electroniques 170 rue de Chatagnon ZI Centr Alp - 38430 Moirans

Plus en détail

Animations pédagogiques : le monde des déchets

Animations pédagogiques : le monde des déchets Animations pédagogiques : le monde des déchets Présentation L éducation à l environnement : pour un développement durable au programme L éducation au développement durable est une composante incontournable

Plus en détail

L impact des piles sur l environnement. Déchets dangereux

L impact des piles sur l environnement. Déchets dangereux L impact des piles sur l environnement Déchets dangereux Les piles : un déchet dangereux Chaque français utilise en moyenne 16 piles et / ou accumulateurs par an. Seules les piles alcalines et salines

Plus en détail

A.C.V. D UN TELEPHONE PORTABLE

A.C.V. D UN TELEPHONE PORTABLE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Cycle de vie d un produit 1 ère STI2D CI.1 Développement durable et compétitivité des produits TP(2h30 ) ET 1. Présentation. A.C.V. D

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose!

Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose! Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose! Avec le soutien de la Commission européenne Votre magasin : au cœur du dispositif de recyclage page 5 Sommaire Recycler plus et mieux : avec

Plus en détail

Chaque support est conçu pour pouvoir être utilisé individuellement. L organisation des uns par rapport aux autres est donc libre.

Chaque support est conçu pour pouvoir être utilisé individuellement. L organisation des uns par rapport aux autres est donc libre. L exposition éco-consommation est un stand interactif ayant pour objectif de sensibiliser le grand public à l impact environnemental de notre consommation quotidienne et aux gestes simples permettant de

Plus en détail

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES

PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES PROLONGEZ LA DURÉE DE VIE DE VOTRE ORDINATEUR TRUCS ET ASTUCES FACILES À PROPOS D INSERTECH UNE ENTREPRISE D INSERTION Entreprise d insertion à but non lucratif, en informatique Forme des jeunes adultes

Plus en détail

Formations en. éco-conception Catalogue 2014

Formations en. éco-conception Catalogue 2014 Formations en Catalogue formations éco-conception 2013 éco-conception Catalogue 2014 1 Présentation d ENVOLEA ENVOLEA est une société de conseil industriel, d études et de formation en écoconception et

Plus en détail

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1).

Présenter/rappeler l «itinéraire d un appareil usagé» à l aide de l aff iche (annexe 1). Points de Points de Que faire de ma vieille télé? De mon sèche-cheveux cassé? De mon MP3 sans intérêt? Démodés ou hors d usage, électriques et électroniques peuvent être réutilisés ou recyclés à condition

Plus en détail

Collège (4 ème, 3 ème )

Collège (4 ème, 3 ème ) Collège (4 ème, 3 ème ) ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un

Plus en détail

NOUVELLE CONSIGNE : LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES USAGÉS DOIVENT ETRE RECYCLÉS

NOUVELLE CONSIGNE : LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES USAGÉS DOIVENT ETRE RECYCLÉS 35 bd de Sébastopol 75001 Paris Directrice de la communication : Véronique Menseau e.mail : menseau@syctom-paris.fr tél : 01 40 13 17 86 Site web : www.syctom-paris.fr www.syctom-isseane.com Service presse

Plus en détail

ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES SUR LES PILES AVEC L ÉLECTRO-QUIZ

ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES SUR LES PILES AVEC L ÉLECTRO-QUIZ RECYCLER SES PILES, C EST FACILE ET C EST UTILE! ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 LUTTER CONTRE LES IDÉES REÇUES SUR LES PILES AVEC L ÉLECTRO-QUIZ 1. OBJECTIF Lutter contre quelques idées reçues sur les piles et

Plus en détail

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de Fiche Ressource n 1 chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de chantier : La gestion des déchets de chantier des travaux publics est un enjeu primordial pour les générations

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Expositions disponibles au Sytevom

Expositions disponibles au Sytevom Expositions disponibles au Sytevom 7 expositions sont mises à disposition gracieusement à toutes personnes (collectivités, écoles, associations ) : - Les hommes et leurs déchets, un nouvel état d esprit

Plus en détail

Le guide de l énergie rechargeable

Le guide de l énergie rechargeable Le guide de l énergie rechargeable Le rechargeable et l environnement Une étude réalisée en Mai 2005 par Uniross et IPSOS révèle que 92% des français accordent de l importance à la protection de l environnement.

Plus en détail

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09 Pilot Project on E-Waste Senegal CONTEXTE Nombre considérable d ordinateurs et de téléphones portables en circulation annuellement et demande

Plus en détail

LE MECHANT DETRITRUX

LE MECHANT DETRITRUX LE MECHANT DETRITRUX Objectif général : Sensibiliser aux éco-gestes liés à l énergie, l eau et les déchets. Objectifs opérationnels : Aider à réfléchir, de manière ludique, sur les enjeux environnementaux

Plus en détail

La gestion des d chets de lõexploitation foresti re

La gestion des d chets de lõexploitation foresti re La gestion des d chets de lõexploitation foresti re Avril 2011 I Fiche technique n 3 L exploitation forestière comme toute activité génère des déchets. Selon leur type et leur quantité, ils présentent

Plus en détail

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques La santé dans toutes les politiques, de quoi s agit-il? La santé dans toutes les politiques est une approche intersectorielle des politiques

Plus en détail

Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE

Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE 1 Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE Présentation Récylum Le contexte externe : les obligations réglementaires

Plus en détail

Fiche 10 : Le yaourt à la fraise

Fiche 10 : Le yaourt à la fraise Fiche 10 : Le yaourt à la fraise Le yaourt à la fraise est devenu le symbole de la production mondialisée de nos aliments et de notre désir de manger tout ce qui nous fait plaisir sans tenir compte du

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Lycée ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Pour les

Plus en détail

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par I. L engagement Une éco-responsabilité assumée "A ujourd hui, le constat écologique

Plus en détail

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21

Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Fiche pédagogique Magazine DébrouillArts Conception : Lynda Savard Novembre 2015 Titre : Créer sans laisser de traces Pages : 18 à 21 Chronique : Dossier COMPÉTENCES : Français : lire des textes variés.

Plus en détail

Ce que disent les Instructions officielles.

Ce que disent les Instructions officielles. Ce que disent les Instructions officielles. Extraits du programme de 3 e de technologie Dans la logique de la technologie, les différentes activités sont mises en relation avec les réalités industrielles

Plus en détail

À l heure des comptes

À l heure des comptes en ligne À l heure des comptes pour s informer sur la pollution industrielle www.cec.org/takingstock/fr À l heure des comptes en ligne est le seul endroit où vous pouvez avoir accès instantanément à des

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES SYNTHÈSE DE L ÉTUDE FILIÈRE 2014 LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES Comprendre, évaluer, agir QUI EST COREPILE? Créé en 2003, COREPILE est un éco-organisme sous agrément d État

Plus en détail

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE.

Expérimentation d un Véhicule Electrique en. Le projet EVE. Expérimentation d un Véhicule Electrique en Nouvelle-Calédonie Le projet EVE. Comment se comporte le véhicule électrique sous le climat chaud et humide de la Nouvelle-Calédonie? Comment le système électrique

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport technique ISO TR/14025 relatif aux déclarations environnementales de type

Plus en détail

ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 : LUTTER CONTRE LES IDEES RECUES SUR LES PILES AVEC L ELECTRO QUIZ

ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 : LUTTER CONTRE LES IDEES RECUES SUR LES PILES AVEC L ELECTRO QUIZ ATELIER PÉDAGOGIQUE 2 : LUTTER CONTRE LES IDEES RECUES SUR LES PILES AVEC L ELECTRO QUIZ 1. OBJECTIF - Lutter contre quelques idées reçues sur les piles - Associer les différents types de piles à divers

Plus en détail

Green IT. Exemples de critères - Labels. Léa CHAMPON Chargée de mission écoconso 12 novembre 2015 - Namur

Green IT. Exemples de critères - Labels. Léa CHAMPON Chargée de mission écoconso 12 novembre 2015 - Namur Green IT Exemples de critères - Labels Léa CHAMPON Chargée de mission écoconso 12 novembre 2015 - Namur 1 Choix du matériel IT Essai de classement des priorités 1. Celui que l on achète pas! 2. Matériel

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE

CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme CENTRE NATIONAL DES TECHNOLOGIES DE PRODUCTION PLUS PROPRE (C.N.T.P.P) Présentée

Plus en détail

Programme d animation L Energie au Bout des Doigts

Programme d animation L Energie au Bout des Doigts Programme d animation L Energie au Bout des Doigts Maîtrise de l énergie Développement des énergies renouvelables Développement durable Association agréée au titre des activités de jeunesse et d éducation

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie

1STIDD Impacts des matériaux et sources d énergie. Étude de cas : la voiture électrique. Impacts des matériaux et sources d énergie Page 1/6 Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Durée : 3 heures Impacts des matériaux et sources d énergie Objectif : Quantifier les impacts sur l environnement pour le choix

Plus en détail

Evaluation environnementale

Evaluation environnementale Evaluation environnementale Cycle «Les ateliers de l écoconception» Session 2/3 Programme de la session Dossier participant 1 Introduction Principes clefs de l éco-conception Mise en pratique Comment évaluer

Plus en détail

année scolaire 2014 / 2015 RÈGLEMENT SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde» - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.

année scolaire 2014 / 2015 RÈGLEMENT SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde» - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier. année scolaire 2014 / 2015 RÈGLEMENT SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde» - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr article 1 : OBJET L objectif de cette initiative est de

Plus en détail

Travaux Pratiques de Compatibilité Electromagnétique Conception d un circuit imprimé en fonction de contraintes CEM

Travaux Pratiques de Compatibilité Electromagnétique Conception d un circuit imprimé en fonction de contraintes CEM INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE 5 ème Année SE Travaux Pratiques de Compatibilité Electromagnétique Conception d un circuit imprimé en fonction de contraintes CEM Alexandre Boyer

Plus en détail

Sommaire. Normes, directives, réglementations relatives à l environnement. Définitions Directive Règlement Label

Sommaire. Normes, directives, réglementations relatives à l environnement. Définitions Directive Règlement Label Normes, directives, réglementations relatives à l environnement Sommaire Définitions Directive Règlement Label Les directives RoHS DEEE EUP Les éco-labels NF environnement EU Ecolabel Les normes ISO 14001

Plus en détail

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX

ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX RENCONTRES AUTOUR D UN CAHIER DES CHARGES ECOLOGIQUE Les consommables d impression ENJEUX ECONOMIQUES & ENVIRONNEMENTAUX Cartouches d encre et toner Terminologie & cartouches OEM Compatibles Revalorisées

Plus en détail

GUIDE DU. bureau vert

GUIDE DU. bureau vert GUIDE DU bureau vert Ivanhoé Cambridge, en accord avec une de ses valeurs fondamentales, la responsabilité sociale d entreprise, a su faire l expérience au cours des dernières années de nouvelles pratiques

Plus en détail

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001 ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT Vers la certification ISO 14001 20 NOVEMBRE 2013 Démarche ISO 14001 à l ENSAT Qu est ce que l ISO 14001? La norme iso14001 concerne le management environnemental.

Plus en détail

Les déchets au cycle 3

Les déchets au cycle 3 Les déchets au cycle 3 Projet d éducation au développement durable PIERRE Gaby CHEREST Noémie Les instructions officielles : «L éducation à l environnement pour un développement durable doit être une composante

Plus en détail

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Composition du comité du jury Charte de l Éco-partenaire Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Concours de l éco-exposant Préambule Le Décastar 2015 organisé par l ADEM s est engagé, comme

Plus en détail

De sources. en ressources! SECONDAIRE

De sources. en ressources! SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération et le recyclage des contenants à remplissage unique inspirée de la campagne «Recycler, ça rapporte!» de RECYC-QUÉBEC SECONDAIRE Activité éducative sur la récupération

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

outils pédagogiques la bdéchets de jean rivert

outils pédagogiques la bdéchets de jean rivert outils pédagogiques la bdéchets de jean rivert Mais qu est-ce qui nous pousse donc à consommer tellement et toujours plus? Quels sont les impacts de cette surconsommation sur l environnement? Tel est le

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

4. Ça voyage! Objectifs pédagogiques. Matériel. Dimensions touchées. Le savais-tu?

4. Ça voyage! Objectifs pédagogiques. Matériel. Dimensions touchées. Le savais-tu? 4. Ça voyage! Catégorie : Activité intérieure Nombre d enfants : De 7 à 10 Durée : 30 minutes À l aide d une histoire interactive, les enfants vivront le voyage d une pomme du Québec et celui d une orange

Plus en détail

La démarche pédagogique. Présentation générale du dossier pédagogique. Présentation du dossier : «Eau rare, eau précieuse»

La démarche pédagogique. Présentation générale du dossier pédagogique. Présentation du dossier : «Eau rare, eau précieuse» Présentation du dossier : «Eau rare, eau précieuse» Présentation générale du dossier pédagogique L Unicef vous propose un dossier pédagogique : «Eau rare, eau précieuse» pour sensibiliser les élèves à

Plus en détail

AUTO-EVALUATION DES CAPACITES. 2Module. Evaluation des liens extérieurs. Table des matières. SECTION 1 Evaluation des liens extérieurs 54

AUTO-EVALUATION DES CAPACITES. 2Module. Evaluation des liens extérieurs. Table des matières. SECTION 1 Evaluation des liens extérieurs 54 2Module Evaluation des liens Table des matières SECTION 1 Evaluation des liens 54 53 Module 2 Section 1 Evaluation des liens Les domaines clés de sont les suivants : Relations avec les autres organisations

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

Animation compostage en maternelle

Animation compostage en maternelle Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Animation compostage en maternelle À la suite d un jeu de questions-réponses les enfants retracent le cycle de la fabrication du compost.

Plus en détail

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE Activités éducatives pour les élèves de 12 à 17 ans AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE NIVEAU : SECONDAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 12 À 17 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre par la pratique permet d accroître

Plus en détail

Français : écrire des textes variés. Arts plastiques : réaliser des créations plastiques personnelles.

Français : écrire des textes variés. Arts plastiques : réaliser des créations plastiques personnelles. Fiche pédagogique Magazine Les Débrouillards Conception: Marie-Claire Daneault Mai 2015 Titre : Rouler en banane Page : 48 Rubrique : Étonnant 100 % vrai Thème : Une voiture originale COMPÉTENCES : Français

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 4 Les lampes au quotidien Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL,

Plus en détail

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement

Les engagements de la société URA dans le domaine de l environnement BAES IP67 Plastinox Ambiance Super SATI 5 rue Jean Nicot 93691 Pantin Cedex France Tél. : 01 48 10 56 00 Fax. : 01 48 10 56 01 www. Ura.fr Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes

Plus en détail

Professionnels du traitement de surfaces

Professionnels du traitement de surfaces Professionnels du traitement de surfaces adoptez une attitude pro-environnementale S engager pour améliorer l environnement Professionnels des traitements de surfaces, vous exercez vos activités dans un

Plus en détail

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes

Plus en détail

Notre démarche de développement durable se décompose en deux actions principales : recycler et réduire nos déchets, qui seront représentées tout au

Notre démarche de développement durable se décompose en deux actions principales : recycler et réduire nos déchets, qui seront représentées tout au Notre démarche de développement durable se décompose en deux actions principales : recycler et réduire nos déchets, qui seront représentées tout au long du livret grâce à ces deux symboles : (recycler)

Plus en détail

Quand le vert devient rentable pour les PME

Quand le vert devient rentable pour les PME Quand le vert devient rentable pour les PME Eco-conception, du concept à la pratique Martin Neys Cellule éco-conception Midi du Dvlp Durable Ciney, 20 mai 2014 L éco-conception Une réponse adaptée aux

Plus en détail

Les engagements environnementaux de Legrand

Les engagements environnementaux de Legrand 128 Av. du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 87045 Limoges Cedex - France Tél. : 05 55 06 87 87 - Fax : 05 55 06 88 88 i Votre Agence Commerciale habituelle Site www.legrand.fr > Profil Environnemental Produit

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

A.C.V. D UN TELEPHONE PORTABLE

A.C.V. D UN TELEPHONE PORTABLE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Cycle de vie d un produit CI.1 Développement durable et compétitivité des produits TP(2h) 1 ère STI2D ET 1. Présentation. A.C.V. D UN

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU TRAVAIL DEPARTEMENT COMMUNICATION INFORMATION ET DEBAT PUBLIC UNITE EDITION ET EVENEMENTS

Plus en détail

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE La performance énergétique est comparée à «Avec la voiture électrique, vu que nos ressources sont diminuées, on est aussi à la recherche d une nouvelle performance» La voiture

Plus en détail

DESCRIPTIF DES ACTIVITES DU SEJOUR

DESCRIPTIF DES ACTIVITES DU SEJOUR DESCRIPTIF DES ACTIVITES DU SEJOUR Intervention de la fédération Aude Claire : (demi journée) -Outils pédagogiques créés spécialement pour l animation -Sensibilisation à l environnement par la découverte

Plus en détail

Programme de séminaires et de visites Sécurité et avenir - formation continue pour le développement durable du Luxembourg

Programme de séminaires et de visites Sécurité et avenir - formation continue pour le développement durable du Luxembourg Programme de séminaires et de visites Sécurité et avenir - formation continue pour le développement durable du Luxembourg Autorisation d établissment: N 00113078/3 Organisme de formation professionnelle

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 2 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 2 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 delforge.philippe@ac-rouen.fr 1 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique

Plus en détail

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction produits certifiés Une nouvelle marque de produits éco-conçus et responsables Fabrication 100% française Une vraie fabrication française

Plus en détail

L éco-conception appliquée aux papiers

L éco-conception appliquée aux papiers L éco-conception appliquée aux papiers Quelques mots sur l éco-conception Pourquoi éco-concevoir? L éco-conception, une démarche préventive L éco-conception est une approche préventive qui consiste à intégrer

Plus en détail

Profil Environnemental Produit (PEP)

Profil Environnemental Produit (PEP) 1 S/FTP 900MHz Cat. 7 4P R7600 Déclaration environnementale de type III N d'enregistrement : ACOM-2011-017-V1-fr Information programme : www.pep-ecopassport.org Date d'édition : 10-2009 Durée de validité

Plus en détail

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique Les Déchets Z animés Livret pédagogique Le livret pédagogique est un support complémentaire qui invite les écoliers et les enseignants à mettre en pratique leurs connaissances acquises lors de la découverte

Plus en détail

Catalogue des outils pédagogiques

Catalogue des outils pédagogiques Catalogue des outils pédagogiques Détri tout Joueurs : 2 à 6 Age : +7 ans Durée : 30 à 50 min Jeux de société Collectionner au moins une carte de chaque «famille de déchets» et totaliser 20 points au minimum.

Plus en détail

SWICO Recycling d un seul coup d œil

SWICO Recycling d un seul coup d œil SWICO Recycling d un seul coup d œil Reliés en permanence au monde entier, nous sommes entourés d appareils intelligents dont l obsolescence rapide produit des montagnes de déchets. SWICO Recycling 3 Nous

Plus en détail

Bilan/synthèse. Destruction de l objet technique

Bilan/synthèse. Destruction de l objet technique Bilan/synthèse Destruction de l objet technique 1. Le cycle de vie d un produit Il existe deux façons de représenter le cycle de vie d un produit : Le cycle de vie industriel (point de vue général) Le

Plus en détail

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL

LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Fiche n 10 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL Pour faire de l environnement une seconde nature Dans cette fiche sont présentés les objectifs du management environnemental ainsi

Plus en détail

L enjeu commercial du recyclage

L enjeu commercial du recyclage L enjeu commercial du recyclage Le vendredi 19 octobre 2007 Patrice Clerc Directeur, Approvisionnement et services Cascades Récupération En fait, qu est-ce que le recyclage? Nous croyons tous savoir ce

Plus en détail

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme.

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Les sources d énergie Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Un scénario déclencheur Ibla, 2067... Les énergies fossiles sont presque épuisées. Les

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Engagements attendus des fournisseurs du groupe Manitou en matière de Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) 1- Solutions durables p. 5 Respect des normes et des réglementations

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

TRECODEC TRAQUE LES DÉCHETS!

TRECODEC TRAQUE LES DÉCHETS! www.trecodec.nc Apprends en jouant avec Trecoman! TRECODEC TRAQUE LES DÉCHETS! Trecodec est un éco-organisme à but non lucratif qui organise la collecte et le traitement de déchets dangereux pour l environnement.

Plus en détail

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets - Animations scolaires sur le tri et

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ECONOMIE CIRCULAIRE, L ECO-CONCEPTION ET LA GESTION DES DECHETS

CONFERENCE SUR L ECONOMIE CIRCULAIRE, L ECO-CONCEPTION ET LA GESTION DES DECHETS CONFERENCE SUR L ECONOMIE CIRCULAIRE, L ECO-CONCEPTION ET LA GESTION DES DECHETS Compte-rendu de l intervention de Olaf De Hemmer datant du 23 Septembre 2014 sur le thème : Valeur(s) et Management : des

Plus en détail

Guide de conseil en équipement. Édition 2014

Guide de conseil en équipement. Édition 2014 Guide de conseil en équipement Édition 2014 LE NUMÉRIQUE À L ÉCOLE Pourquoi? Pour faire entrer l école à l ère du numérique «Elément clé de la refondation de l'école, la diffusion des usages du numérique

Plus en détail

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008.

SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008. BILAN APPEL A PROJET RECHERCHE EN ECO CONCEPTION 2008 SOCIETE SAMSIC ECO CONCEPTION D UN SERVICE DE NETTOYAGE INDUSTRIEL Pourquoi agir Pour les acheteurs publics et privés, les attentes en matière d hygiène

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

Fiche 22 Emballage et aliment

Fiche 22 Emballage et aliment Fiche 22 Emballage et aliment Aujourd hui, quasiment tous les produits que nous achetons sont emballés, très peu sont vendus en vrac. Pourtant, un emballage n est pas neutre : c est un objet publicitaire

Plus en détail