Avis Technique non valide

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis Technique non valide"

Transcription

1 Accessoire pour joint de dallage Avis Technique 3/ Règle joint REHAU Titulaire : REHAU S.A Place Cissey F MORHANGE Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) Internet : Commission chargée de formuler des Avis Techniques (arrêté du 2 décembre 1969) Groupe Spécialisé n 3 Structures, planchers et autres composants structuraux Avis Technique non valide Vu pour enregistrement le 20 juillet 2006 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, F Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : Fax : Internet : Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site Internet du CSTB (http://www.cstb.fr) CSTB 2006

2 Le Groupe Spécialisé n 3 de la Commission chargée de formuler les Avis Techniques a examiné le 28 Mars 2006, le système de joint de rupture pour dallage en béton «Règle- Joint REHAU» exploité par la Société REHAU SA. Il a formulé sur ce procédé l Avis Technique ci-après. Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France européenne. 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Système destiné à la fois à la réalisation de joints de retrait pour les dallages en béton et au réglage du niveau. Les éléments de base du système sont constitués par des profilés en PVC incorporés lors du moulage du dallage. Par son principe, le système matérialise le fractionnement en surface et permet de maîtriser la propagation des fissures. 2. AVIS 2.1 Domaine d emploi accepté Joints de retrait de dallages en béton de 24 cm d épaisseur maximale. 2.2 Appréciation sur le système 2.21 Satisfaction aux lois et règlements en vigueur et autres qualités d aptitude à l emploi Stabilité Ce procédé est sans influence sur la stabilité des dallages qui le mettent en œuvre. Sécurité au feu La mise en œuvre de ce procédé n'appelle pas de mesure particulière pour satisfaire à la réglementation visant ce domaine. Prévention des accidents lors de la mise en œuvre et de l'entretien De ce point de vue, la mise en œuvre du système n'implique pas d'opération spécifique susceptible d engendrer des risques différents de ceux correspondant à la mise en œuvre des ouvrages dans lesquels il est destiné à s insérer. Isolation thermique - Isolation acoustique L'emploi de ce système est pratiquement sans influence sur les caractéristiques des ouvrages dans lesquels il est destiné à s insérer Durabilité Compte tenu du matériau dont ils sont constitués, de leur position relativement protégée, notamment vis-à-vis du rayonnement solaire direct, de la faible valeur de contraintes auxquelles ils sont exposés, et de l expérience dont ils bénéficient, on considère que les profilés en PVC qui constituent les éléments de base de ce système ne posent pas de problème de durabilité Fabrication de la règle-joint Effectuée en usine, la fabrication de règle-joint nécessite une constance de la qualité des matières premières et, ainsi qu il est prévu, un autocontrôle régulier, notamment des dimensions du produit fini Mise en œuvre Effectuée par des entreprises de construction auxquelles le titulaire de l Avis livre les règles, la mise en œuvre nécessite des précautions particulières (cf. Cahier des Prescriptions Techniques). Le titulaire de l Avis apportera, sur leur demande, son assistance technique aux sociétés mettant en œuvre le système. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques 2.31 Conditions de conception Pour la règle-joint de 4 cm de hauteur, l épaisseur du dallage doit être de 12 cm ; Les plans d exécution du dallage devront faire apparaître la position et l implantation des règles-joints ; En cas de charges roulantes, le ferraillage du treillis soudé ne doit pas être interrompu au droit de la règle, des dispositions d exécution doivent être adoptées dans ce sens Conditions de fabrication La fabrication doit faire l objet d un autocontrôle portant notamment sur la planéité de la règle-joint et les dimensions des parois extérieures et intérieures Conditions de stockage et de transport Les diverses pièces du système doivent être livrées en lots clairement identifiés Conditions de mise en œuvre Le maintien en place de la règle-joint doit être assuré par des plots en béton dont la mise en œuvre est décrite dans le Dossier Technique ; La règle-joint ne doit pas être soumise à des chocs d engins de vibration ; Le béton ne doit pas être déversé directement sur la règle-joint ; La présence de ce système ne dispense pas de respecter les dispositions usuelles appliquées aux dallages en béton ; Les dimensions des plots ne doivent pas excéder 15cm. Conclusions Appréciation globale L utilisation du système dans le domaine d emploi accepté est appréciée favorablement. Validité Jusqu au 31 mars 2009 Pour le Groupe Spécialisé n 3 Le Président JP.BRIN Pour la règle-joint de 8 cm de hauteur, l épaisseur du dallage doit être comprise entre 12 et 24 cm ; L espacement des règles-joints doit être conforme au DTU 13.3 : Dallage : conception, calcul et exécution (NF P ) ; 2 3/06-458

3 3. Remarques complémentaires du Groupe Spécialisé L accessoire en PVC recyclé mis en œuvre dans ce procédé est destiné à la réalisation de joints de retrait en surface de dallages traditionnels ainsi qu au réglage de niveau de ces dallages. Il a été jugé apte à remplir ces fonctions, étant entendu que sa position au-dessus du treillis soudé permet de conserver une continuité mécanique de la partie inférieure du dallage pour assurer notamment l antipianotage des surfaces qu il délimite. En outre, toute disposition doit être prise pour éviter le basculement de la règle joint lors du coulage du dallage. Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n 3 M.CHENAF 3/

4 1. Généralités Les règles à joints REHAU sont destinées à la réalisation de joints de retrait pour les dallages en béton et au réglage du niveau lors du coulage du béton. La fissuration du béton est un phénomène inévitable du fait de sa composition même, ainsi que des variations thermiques qu il subit. Pour limiter ce phénomène de fissuration, l utilisation de règles à joints REHAU au niveau du dallage permet de réduire les sollicitations dues au retrait et ainsi de mieux maîtriser la propagation des fissures. Dossier Technique établi par le demandeur Le transport, la manutention et le stockage ne posent pas de difficulté particulière Les précautions habituelles doivent être respectées afin d éviter toute détérioration : effectuer le stockage sur des aires planes, de préférence sur les cadres d origine. éviter les manutentions brutales et les chutes sur le sol lors du déchargement. ne pas superposer plus de 5 cadres l un sur l autre. 2. Mode de fabrication et définition des matériaux constitutifs La fabrication des règles à joints REHAU est réalisée de façon continue par le procédé d'extrusion. Elles sont fabriquées à partir de résines de PVC recyclés interne ou externe, dans lequel sont éventuellement ajoutés des additifs. 3. Description du produit fini 3.1 Aspect et couleur Il s agit d un profilé creux en PVC rigide extrudé de couleur blanche et de forme triangulaire, comportant des stries latérales afin d obtenir une meilleure accroche avec le béton : La forme triangulaire permet d avoir une meilleure stabilité lors de la mise en place des règles à joint. 3.2 Dimensions Les règles à joints REHAU sont constituées de deux types de profilés distincts : référence H 40 référence H 80 Les caractéristiques dimensionnelles des règles à joints H 40 et H 80 figurent en annexe. (Voir figures 1 et 2) Elles sont livrés en longueur utile de 3 m (+/- 15 mm) pour la référence H 40 et en longueur utile de 5 m (+/- 15 mm) pour la référence H Assemblage La pose des règles à joint REHAU ne nécessite pas d accessoire particulier mis à part les plots en béton qui assurent une stabilité de la règle à joint lors du coulage du béton. 6. Mise en oeuvre Un dallage en béton normalement ferraillé et exécuté avec des ciments classiques selon les règles de l art comporte des joints de retrait. La mise en œuvre des règles joints nécessite la réalisation de plots en béton. Ces plots doivent être réalisés la veille pour que les règles à joints soient parfaitement scellées au sol lors du coulage du béton. L espacement entre chaque plot à béton est de 75 cm pour le modèle H 80 et de 60 cm pour le modèle H 40. Lors de la mise en œuvre du dallage, la règle-joint sert de coffrage en partie supérieure, pour le coulage du béton. Les joints de retrait sont positionnés de manière à délimiter les panneaux dont la diagonale ne dépasse pas 7 m (carré de 5 m sur 5 m). Scier en biais les règles à positionner perpendiculairement. Introduire un fer à béton dans la partie supérieure de chacune des règles à positionner bout à bout. Une fois les joints scellés en carrés de 25 m² maximum, on peut couler la dalle et le sommet des profilés servira de support guide pour niveler le béton. Dosage béton : 300 kg / m3 B. Références Les règles à joint REHAU sont commercialisés en France depuis près de 5 ans. Au cours de ces 3 dernières années, plus de 1 million de mètres de règles à joint ont été vendues France. 4. Système qualité - Contrôles La fabrication des règles à joints REHAU est assurée par l usine VOGELSANG située à GEVELSBERG en Allemagne. Le système qualité mis en place dans l'usine de production est conforme aux exigences de la certification ISO Les contrôles effectués sur les règles à joint comprennent notamment : Aspect, état de surface, couleur: 1 fois tous les 2 h, au démarrage et chaque instant critique de la fabrication. Dimensions : 1 fois /2 h, au démarrage et chaque instant critique de la fabrication. 5. Conditionnement Les règles à joint REHAU sont conditionnés et stockés dans des cadres de bois cerclés : pour la référence H 40 : 80 longueurs de 3 m soit 240 m pour la référence H 80 : 175 longueurs de 5 m soit 875 m ou 105 longueurs de 5 m soit 525 m 4 3/06-458

5 Tableaux et figures du Dossier Technique Figure 1 : référence H 40 Figure 2 : référence H 80 3/

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité

Procédés barrières adhérents pour sol sur support humide ou exposé à des reprises d humidité Commission chargée de formuler des Avis Techniques --------------------------------------------------------------- Groupe Spécialisé n 12 Revêtements de sol et produits connexes Procédés barrières adhérents

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

C.C.T.P. MARCHE N 2009-13 LOT UNIQUE SERRURERIE : REHAUSSE DE PORTAILS EXISTANTS ET CLOTURE

C.C.T.P. MARCHE N 2009-13 LOT UNIQUE SERRURERIE : REHAUSSE DE PORTAILS EXISTANTS ET CLOTURE CENTRE HOSPITALIER DU GERS CCTP S.TECHNIQUE AOUT 09 1/9 CENTRE HOSPITALIER DU GERS Services Techniques BP 70363 10, rue Michelet 32008 AUCH Cedex Tél 05 62 60 65 91 - Fax 05 62 60 65 90 C.C.T.P. TRAVAUX

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Procédé de mur en béton léger Wall with insulating light concrete Wand auf Basis von isolierenden leichten Betons Constat de Traditionalité n 20/10-170 Edition corrigée du 1 er décembre 210 Procédé de

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1273 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/12-1140*V1 Chape non destinée à l enrobage de planchers chauffants Chape fluide

Plus en détail

Commune de Brignoles. Service des Travaux neufs

Commune de Brignoles. Service des Travaux neufs Commune de Brignoles Service des Travaux neufs MARCHE A PROCEDURE ADAPTE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 14/10/2011 1 SOMMAIRE 1 GENERALITES... 3 1.1 OBJET DU MARCHE... 3 1.2 INTERVENANTS...

Plus en détail

Evolutions de la pose. en 2010. Nous vous accompagnons dans le changement! www.desmortiersdesidees.com

Evolutions de la pose. en 2010. Nous vous accompagnons dans le changement! www.desmortiersdesidees.com Evolutions de la pose collée DE carrelage en 2010 Nous vous accompagnons dans le changement! www.desmortiersdesidees.com Trois nouveaux textes de mise en œuvre relatifs à la pose collée de carrelage sont

Plus en détail

Support de chape flottante ou chauffante avec isolation acoustique aux bruits d impact

Support de chape flottante ou chauffante avec isolation acoustique aux bruits d impact Schlüter -BEKOTEC-EN 18 FTS Support de chape flottante ou chauffante avec isolation acoustique aux bruits d impact 9.4 Fiche produit Application et fonction Schlüter -BEKOTEC-EN 18 FTS est un système complet

Plus en détail

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois

Le Seacbois L E S E A C B O I S. Seacbois Le L E S E A C B O I S Chapitre I : Chapitre II : Chapitre III : Chapitre IV : CARACTERISTIQUES GENERALES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN OEUVRE LIMITES DE PORTEE 35 Le C H A P I T R E I : CARACTERISTIQUES

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

PATHOLOGIE DES BALCONS

PATHOLOGIE DES BALCONS PATHOLOGIE DES BALCONS Un balcon est une «plateforme à hauteur de plancher, formant saillie sur une façade, et fermée par une balustrade ou un garde-corps, qui sont généralement en métal ou en béton. C

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie

INFORMATION PRESSE. Bâtiment Automobile Industrie plancher chauffant basse température Solution plancher sec : L alternative pour les besoins du neuf et de la rénovation La solution plancher sec REHAU est dotée de toutes les caractéristiques du plancher

Plus en détail

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide

Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide F-a5 4 e édition Octobre 2011 Solutions de toitures-terrasses en maçonnerie avec étanchéité sur support isolant rigide Fesco, Fesco S, Kooltherm K4, Retrofit, Retrofit S, sous-couches PUR, PSE 1b 2b 2c

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20 pour maçonnerie à isolation rapportée Un certain sens de la terre Coffre de baie à chaînage intégré COMPOSANTS EN TERRE CUITE POUR BAIES DESTINÉS À PROTÉGER

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Avis Technique 13/11-1124

Avis Technique 13/11-1124 Avis Technique 13/11-1124 Annule et remplace l Avis Technique 13/08-1036 Procédé de plancher chauffant Procédé sous carrelage System under tiles fixing System unter Fliesenbelag und Plattenbelag ne peuvent

Plus en détail

Document Technique d Application DURGO

Document Technique d Application DURGO Document Technique d Application Référence Avis Technique14/10-1528 Clapet équilibreur de pression Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausablußeitungen DURGO Relevant de la norme NF

Plus en détail

THERMACOME / VIVRACOME

THERMACOME / VIVRACOME THERMACOME / VIVRACOME Planchers chauffants hydrauliques Descriptifs - Types DBAT 05/2005 267 F - Réf. ACOME : 991197-1 - Plancher chauffant et rafraîchissant THERMACOME avec dalles d'isolation à plots

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Réhabilitation Energétique de 89 logements ANCENIS Résidence «Les Capucines»

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Réhabilitation Energétique de 89 logements ANCENIS Résidence «Les Capucines» Société Anonyme d HLM à Conseil d Administration 138Boulevard Des Deux Croix BP 83209 49 017 ANGERS Cedex 02 Téléphone 02 41 33 75 90 Télécopie 02 41 33 73 98 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Procédés de traitement des eaux chaudes sanitaires par addition de produits

Procédés de traitement des eaux chaudes sanitaires par addition de produits Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 19 Traitement des Eaux Procédés de traitement des eaux chaudes sanitaires par addition de produits Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Corniches. Cahier des charges et de mise en œuvre SOMMAIRE

Corniches. Cahier des charges et de mise en œuvre SOMMAIRE Corniches Cahier des charges et de mise en œuvre SOMMAIRE Définition... Gamme... Caractéristiques des produits...2 Domaine d'utilisation...2 Mise en œuvre...3, 4, 5 Contrôle qualité...6 Références...7

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux

Notice. d installation Guide à conserver par l utilisateur. Domocâble. Plancher rayonnant électrique. Un monde plus chaleureux Notice d installation Guide à conserver par l utilisateur Domocâble Plancher rayonnant électrique Un monde plus chaleureux CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÉMENTS CHAUFFANTS Cet élément chauffant est conforme à

Plus en détail

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE GTPMR12 NOUVEAU BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRES Le sanitaire, spécialité historique de Nicoll, a fait de la marque la référence

Plus en détail

CMR Hector BERLIOZ 106 avenue de Paris 94300 VINCENNES

CMR Hector BERLIOZ 106 avenue de Paris 94300 VINCENNES 106 avenue de Paris 94300 VINCENNES Rénovation du logement au 3 ème étage du 104 avenue de Paris Revêtement sol Cahier des charges 1/8 17/04/2015 SOMMAIRE : 1 Définition de l opération 2 2- Coordonnées

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia sols A

Document Technique d Application. Agilia sols A Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/09-1553*V2 Annule et remplace le Document Technique d Application 12/09-1553*V1 Intègre le modificatif 12/09-1553*02 Mod Chape fluide à base

Plus en détail

Parquets. Définition : Revêtements intérieurs

Parquets. Définition : Revêtements intérieurs Revêtements intérieurs Parquets Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition : Parquet : Elément de revêtement,

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste à jour est

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad COMPORTEMENT AU FEU DU BETON. Le feu est

Plus en détail

éseaux olyéthylène 1

éseaux olyéthylène 1 éseaux olyéthylène 1 Le présent manuel rappelle les règles essentielles de la mise en oeuvre des tubes en polyéthylène utilisés pour les réseaux d'eau potable ou autres fluides. Le but est d'attirer l'attention

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Annexe 4 LA SITUATION ACTUELLE

Annexe 4 LA SITUATION ACTUELLE Annexe 4 PREVENTION DES CHUTES DE HAUTEUR DANS LES DECHETERIES OUVERTES AU PUBLIC L instruction du projet d avis sur la sécurité dans les déchèteries ouvertes au public par la Commission de la sécurité

Plus en détail

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE

MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE HYDRAULIQUE CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F - 77447 MARNE LA VALLEE CEDE 2 www.cstb.fr MARQUE NF ROBINETTERIE-FONTAINERIE

Plus en détail

Règlement technique fédéral

Règlement technique fédéral Règlement technique fédéral Le court de squash PROJET 1 Table des matières 1. CONDITIONS REGLEMENTAIRES DE CLASSEMENT FEDERAL... 4 1.1. DIMENSIONS ET LIGNES... 4 DIMENSIONS DU COURT... 4 LIGNES DE JEU...

Plus en détail

FERMACELL. Principaux systèmes cloisons et sols

FERMACELL. Principaux systèmes cloisons et sols FERMACELL Principaux systèmes cloisons et sols 2 FERMACELL : plaque de gypse armé de fibres de cellulose De par sa composition à base de fibres et sa structure homogène FERMACELL est une plaque rigide

Plus en détail

Règles, normes et recommandations appliquées aux menuiseries extérieures.

Règles, normes et recommandations appliquées aux menuiseries extérieures. Règles, normes et recommandations appliquées aux menuiseries extérieures. Principales règles de sécurité applicables aux baies et fermetures du bâtiment Principales règles de sécurité applicables aux baies

Plus en détail

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un crayon Un niveau Une perceuse Un cutter Une scie égoïne à denture

Plus en détail

Déchargement, manutention et stockage des armatures sur les chantiers du bâtiment

Déchargement, manutention et stockage des armatures sur les chantiers du bâtiment Fiche Prévention - E5 F 03 13 Déchargement, manutention et stockage des armatures sur les chantiers du bâtiment La manutention d armatures sur les chantiers du bâtiment est une tâche fréquente, voire quotidienne.

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 LES REVÊTEMENTS DE SOL DE BÂTIMENT Comparaisons des 2 DTU : DTU 52.1 (sols scellés) et DTU 52.2 (sols collés) pour les PIERRES NATURELLES Philippe DUPUIS NF DTU 52.1 NF

Plus en détail

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre

Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Isolants en sous face de dalle Principes de mise en œuvre Détail produits p. 106 à 132 Les panneaux de la gamme Fibralith sont mis en œuvre : soit en coffrage isolant de dalle béton ou fond de coffrage

Plus en détail

Asfix Mastics bitume-élastomère à chaud

Asfix Mastics bitume-élastomère à chaud Asfix Mastics bitume-élastomère à chaud Traitement des chaussées et garnissage de joints DEVGC N 10 - Édition avril 2007 - Révision 02 Cahier des Charges de Pose Sommaire 1. Introduction 3 2. Présentation

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1827*V1

Avis Technique 14/13-1827*V1 Avis Technique 14/13-1827*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1827 Tubes multicouche en PE-Xc/Al/PE Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d ouvrage Ville de LA RICAMARIE Place Michel Rondet 42150 LA RICAMARIE Remplacement de Menuiseries Extérieures CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée Lot 2 : Remplacement

Plus en détail

RÈGLE ALPHA MGSI. www.mgsi.pt. 52 Rue de la Belle Île - 77500 Chelles - France - Tel./Fax:+33 1 60 20 89 95 - E-mail:mgsifrance@yahoo.

RÈGLE ALPHA MGSI. www.mgsi.pt. 52 Rue de la Belle Île - 77500 Chelles - France - Tel./Fax:+33 1 60 20 89 95 - E-mail:mgsifrance@yahoo. ÈGLE ALPHA MGSI 52 ue de la Belle Île - 77500 Chelles - France - Tel./Fax:+33 1 60 20 89 95 - E-mail:mgsifrance@yahoo.fr ÈGLE ALPHA MGSI La règle Alpha MGSI est un système de coffrage de dalles en beton

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LA CONCEPTION DE FOSSES DE VISITE POUR VEHICULES ROUTIERS ET ENGINS DE CHANTIER

RECOMMANDATIONS POUR LA CONCEPTION DE FOSSES DE VISITE POUR VEHICULES ROUTIERS ET ENGINS DE CHANTIER RECOMMANDATIONS POUR LA CONCEPTION DE FOSSES DE VISITE POUR VEHICULES ROUTIERS ET ENGINS DE CHANTIER Adoptée par le Comité Technique National des industries de la Métallurgie (CTN A) le 09 octobre 2012,

Plus en détail

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable»

Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable» Éditions T.I. Juin 2010 OBNP_Cde6.book Page 24 Vendredi, 11. juin 2010 4:41 16 chap. 5 page 24 Mode de mise en œuvre Période de mise en œuvre 1) Taux initial après mise en œuvre Taux de couverture à 1

Plus en détail

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P DGST-BATIMENTS REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P 2 S O M M A I R E 0 G E N E R A L I T E S--------------------------------------------------------------------

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 2 : GROUPE EVACUATION

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 2 : GROUPE EVACUATION MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 2 : GROUPE EVACUATION Partie 1 : CHAMP D APPLICATION Partie 2 : MODALITES DE MARQUAGE REFERENCE A LA MARQUE NF Partie 3 : EXIGENCES

Plus en détail

PF 30 PF 60 CF 30 - CF 60 CF 90 CF 120 BROCHURE TECHNIQUE

PF 30 PF 60 CF 30 - CF 60 CF 90 CF 120 BROCHURE TECHNIQUE PF 30 PF 60 CF 30 - CF 60 CF 90 CF 120 BROCHURE TECHNIQUE SOMMAIRE : Descriptif technique pages 2 5 Descriptif technique pages 6 9 Descriptif technique pages 10 12 Pare-flammes 30 pages 13-20 Coupe-feu

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Dalles à plots pour plancher chauffant et réversible PSE insulating slabs with ridged tube for hydraulic floor heating/cooling Noppen Platen aus Polystyrol für Fussbodenheizung / kühlung Ne peuvent se

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

Douille expansibleécarteur

Douille expansibleécarteur 08/2011 Instructions de montage 999415003 fr Douille expansibleécarteur 15,0 Référence 581120000 Description La douille expansible écarteur 15,0 sert à l ancrage du coffrage une face dans le béton. Il

Plus en détail

Travaux du 1 er étage de l agence LOGEHAB

Travaux du 1 er étage de l agence LOGEHAB Travaux du 1 er étage de l agence LOGEHAB 18 Rue BLATIN 63000 - CLERMONT-FERRAND MAITRE D OUVRAGE MAITRE D OEUVRE LOGEHAB LOGEHAB Patrimoine CLERMONT-FERRAND 18 rue BLATIN 18 rue BLATIN 63000 CLERMONT-FERRAND

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O

Avis Technique 14/13-1924 SYSTEM O Avis Technique 14/13-1924 Annule et remplace l Avis Technique 14/08-1316 Tubes et raccords en PVC-C Canalisations en PVC-C CPVC piping system CPVC Rohr Systeme Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

LE PLANCHER CHAUFFANT J-M R. D-BTP

LE PLANCHER CHAUFFANT J-M R. D-BTP LE PLANCHER CHAUFFANT J-M R. D-BTP 2006 1 Accueil Le matériel Mise en oeuvre Mise en service 2 Accueil 3 Accueil Généralités Description Distribution de la chaleur Différents types de pose 4 Généralités

Plus en détail

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur Aide à la mise en œuvre Isolation des murs par l extérieur Protecteur Sain Ecologique 3 lettres synonymes de bien-être Telle pourrait être la définition du sigle PSE, mais ses atouts sont loin de se limiter

Plus en détail

Menuiseries intérieures bois et parquet flottant stratifié

Menuiseries intérieures bois et parquet flottant stratifié EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 4 Menuiseries intérieures bois et parquet flottant stratifié JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP

Plus en détail

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6 Serrurerie JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72 e mail

Plus en détail

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION

LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 1 / 1 LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION CCTP LOT N 8 PLATRERIE ISOLATION Page 2 / 2 SOMMAIRE LOT N 8 - PLATRERIE ISOLATION...1 8.1 - GENERALITES TCE...3 8.2 - DOCUMENTS

Plus en détail

La protection à votre porte

La protection à votre porte www.ge esop.fr I1200 La protection à votre porte Coulissante 1 vantail C112S Montage sur cloison sèche (suivant Procès-verbal) Coupe-feu & Pare-Flamme 2 heures EI / E 120 Gesop 18 rue St Vincent 78100

Plus en détail

PLANCHERS CHAUFFANTS ACOME. Thermacome LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES. Présentation du système

PLANCHERS CHAUFFANTS ACOME. Thermacome LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES. Présentation du système PLANCHERS CHAUFFANTS ACOME LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES Tel. 02 33 89 31 94 Mail : brbt@acome.fr Mail : devis.tubes@acome.fr Isolation du bâti et limitation des ponts thermiques Service Commercial Export/DOM-TOM

Plus en détail

EXUGROOM Dispositif d Evacuation Naturelle des Fumées et de Chaleur monté en façade Alimenté par énergie électrique

EXUGROOM Dispositif d Evacuation Naturelle des Fumées et de Chaleur monté en façade Alimenté par énergie électrique 0333 NF- DISPOSITIF D EVACUATION NATURELLE DES FUMEES ET DE CHALEUR FERMETURES GROOM Z.I. de l'aumaillerie BP 80256 35302 FOUGERES Tel : 02 99 94 87 00 Fax : 02 99 94 87 01 EXUGROOM Dispositif d Evacuation

Plus en détail

Adhésif structural pour le collage de renforts

Adhésif structural pour le collage de renforts Notice Produit Edition 18/07/2014 Numéro 3022 Version N 2014-253 N identification : 020206040010000001 Adhésif structural pour le collage de renforts Description est une colle structurale thixotrope à

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION ET D INSTALLATION DOMOCÂBLE PLANCHER RAYONNANT ÉLECTRIQUE GUIDE À CONSERVER PAR L UTILISATEUR

NOTICE D UTILISATION ET D INSTALLATION DOMOCÂBLE PLANCHER RAYONNANT ÉLECTRIQUE GUIDE À CONSERVER PAR L UTILISATEUR NOTICE D UTILISATION ET D INSTALLATION DOMOCÂBLE PLANCHER RAYONNANT ÉLECTRIQUE GUIDE À CONSERVER PAR L UTILISATEUR THERMOSTAT D AMBIANCE DIGITAL POUR DOMOCÂBLE PROGRAMME DE 1 ÈRE MISE EN CHAUFFE INTÉGRÉ

Plus en détail

Aires industrielles. Bain-de-Bretagne (35) Chelles (77) Lumbres (62) Marseille (13)

Aires industrielles. Bain-de-Bretagne (35) Chelles (77) Lumbres (62) Marseille (13) Aires industrielles Bain-de-Bretagne (35) Chelles (77) Lumbres (62) Marseille (13) 19 20 Plateforme logistique de Bain-de-Bretagne (35) Identification Lieu : ZI de Bain-de-Bretagne (35) Maître d ouvrage

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bourg@alpes-controles.fr membre de la COPREC RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: 010T001K indice 01 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PAYSAGE:

Plus en détail

Avis Technique 14/05-980 Annule et remplace l Avis Technique 14+15/00-593 ACOME MT

Avis Technique 14/05-980 Annule et remplace l Avis Technique 14+15/00-593 ACOME MT Avis Technique 14/05-980 Annule et remplace l Avis Technique 14+15/00-593 Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fitting Klemmverbinder Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Applications : Distribution d eau sanitaire Alimentation de radiateurs Installation de chauffage par le sol

Applications : Distribution d eau sanitaire Alimentation de radiateurs Installation de chauffage par le sol Hydrocâblé Tube PER Intersol Applications : Distribution d eau sanitaire Alimentation de radiateurs Installation de chauffage par le sol Tube Intersol PER (Polyéthylène réticulé) Chauffage-sanitaire 2

Plus en détail

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES

PROTECTION SOLAIRE DES TOITURES 1/ Fiche réalisée par l ADEME à but informatif et non commercial USAGES ET FONCTIONNALITÉS Usages principaux Dimensions standard (L x l x e) Densité (kg/m 3 ), poids (kg), poids surfacique (kg/m²) Epaisseurs

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Procédé d'écran souple de sous-toiture Flexible underlay for discontinuous roofing Unterspannung Avis Technique 5/05-1817 Ecran souple de sous-toiture Stamisol Eco Titulaire : Usine : Société TISSAGE &

Plus en détail

DEVIS DESCRIPTIF DES TRAVAUX LOT N 9 CARRELAGE. Maître de l'ouvrage : AMIENS AMENAGEMENT agissant au nom et pour le compte du SDIS de la Somme

DEVIS DESCRIPTIF DES TRAVAUX LOT N 9 CARRELAGE. Maître de l'ouvrage : AMIENS AMENAGEMENT agissant au nom et pour le compte du SDIS de la Somme Maître de l'ouvrage : AMIENS AMENAGEMENT agissant au nom et pour le compte du SDIS de la Somme Travaux : CONSTRUCTION DU CENTRE DE SECOURS DE AULT 1 DEVIS DESCRIPTIF DES TRAVAUX LOT N 9 CARRELAGE D.T.U.

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT 3+ 5+7+ ALVEOLIT L isolation acoustique des sols www.insulit.be Solutions toutes catégories aux bruits d impact et de choc Découvrez est une mousse de polyolefine à structure cellulaire fermée, réticulée

Plus en détail

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage

2008/2009. Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Machines et outillage pour le travail du bois 2008/2009 Catalogue agencement Placage Collage Affleurage Pressage Portage Sciage Edition 062008 Viboy - 26 rue de Verdun - Bât. 9B - 94500 Champigny sur Marne

Plus en détail

Règlement technique fédéral

Règlement technique fédéral S E C T E U R E Q U I P E M E N T RÈGLEMENT TECHNIQUE Edition Octobre 2009 Règlement technique fédéral La chaise d'arbitrage de badminton La chaise d arbitrage de badminton Règlement Technique Mise à jour

Plus en détail

L isolation extérieure dès le gros œuvre

L isolation extérieure dès le gros œuvre L isolation extérieure dès le gros œuvre L ISOLATION PAR L EXTERIEUR : SA SUPERIORITE SUR L ISOLATION PAR L INTERIEUR RTh est un nouveau procédé de maçonnerie spécialement conçu pour l isolation par l

Plus en détail

Document Technique d'application

Document Technique d'application Document Technique d'application Référence Avis Technique 20/13-304 Annule et remplace l Avis Technique 20/08-127*V1 Edition corrigée du 11 décembre 2014 Procédé d isolation thermique par soufflage sur

Plus en détail

ISOLEZ VOS SOLS AVEC LE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ (XPS) POUR UN MEILLEUR CONFORT ET UNE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DURABLE

ISOLEZ VOS SOLS AVEC LE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ (XPS) POUR UN MEILLEUR CONFORT ET UNE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DURABLE ISOLEZ VOS SOLS AVEC LE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ (XPS) POUR UN MEILLEUR CONFORT ET UNE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DURABLE POURQUOI ISOLER LES SOLS Dans le double contexte de la RT 2012 qui fixe de nouvelles exigences

Plus en détail