Le son «ks» à l intérieur des mots

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le son «ks» à l intérieur des mots"

Transcription

1 D USAGE LE ORTHOGRAPHE SON «KS» À L INTÉRIEUR DES D USAGE MOTS 1 Graphies à l intérieur d un mot Le son «ks» à l intérieur des mots C est Isabelle qui succédera à Michel à la direction du collège. Voilà une femme de réflexion et d une intelligence exceptionnelle. OBSERVATION L exemple contient les quatre graphies les plus courantes qui reproduisent le son «ks» à l écrit. Il n est pas toujours facile, cependant, de savoir avec certitude quelle graphie employer. L étymologie des mots détermine en général la graphie. Sachons cependant que c est la lettre x qui est la plus fréquemment utilisée pour noter le son «ks». D autres graphies comme xc, cc, ct sont aussi utilisées, selon l étymologie des mots. Le présent document résume certaines difficultés et, à l occasion, donne des pistes de reconnaissance. Dans le doute, la consultation du dictionnaire reste une excellente habitude. Vous pouvez aussi copier dans un calepin personnel les mots qui posent problème. RAPPEL DES RÈGLES Le son «ks» s écrit : x en toutes positions et devant un e en position finale : axe, excursion, paradoxe, taxi, etc. cc devant e et i, dans certains mots : succéder, coccinelle, etc. ; mais on trouve aussi anxiété, laxisme, etc. xc dans quelques mots : excéder, excipient, exciter, etc. ct dans plusieurs mots qui ont la finale ion : injonction, instruction, ponction, etc. ; mais on trouve aussi connexion, réflexion, etc. Remarque. La consonne x se prononce [gz] dans plusieurs mots comme examen. Pour en savoir davantage, vous consulterez le document intitulé «Le son gz à l intérieur des mots».

2 LE SON «KS» À L INTÉRIEUR DES MOTS 2 Examinez attentivement une liste de plusieurs de ces mots. cc xc ct x accéder excédent affection annexe accélération excéder attraction anorexie accent excellence conviction anxiété acceptable exception destruction asphyxie accepter excentrique direction complexité accès exceptionnel distinction connexion accessible excès élection élixir accessoire excitant extinction foxé accident exclamation friction galaxie coccinelle exclusion instruction laxisme coccyx exclusivité perfection luxe occident excursion prédiction perplexité succès excuse satisfaction plexiglas successif proximité succinct réflexion succion vaccin sexisme taxi taxidermie

3 LE SON «KS» À L INTÉRIEUR DES MOTS 3 Exercices Complétez les pointillés par la graphie appropriée, cc, xc, ct ou x, pour noter le son «ks». EXERCICE 1 EXERCICE 2 1. a éder 1. e lamation 2. co inelle 2. e lusif 3. ina eptable 3. e rétion 4. O ident 4. e ursionniste 5. su ion 5. e user 6. e cavation 6. a ion 7. e ellent 7. confe ion 8. e eptionnel 8. conjon ion 9. e essif 9. convi ion 10. e iter 10. distin ion EXERCICE 3 1. instru ion 2. obje ion 3. perple e 4. perfe ion 5. ple iglas 6. réa ion 7. prédile ion 8. se e 9. synta e 10. ylophone

4 LE SON «KS» À L INTÉRIEUR DES MOTS 4 EXERCICE 4 Dans les séries suivantes, un mot est mal orthographié. Faites la correction appropriée. Exemple action, excavation, acéder, affixe Réponse accéder 1. acxent, excédent, affliction, anorexie 2. accentuation, exédentaire, attraction, anxiété 3. acception, excentricité, contraxion, axiome 4. accès, exeption, contradiction, chiropraxie 5. accessoire, excepter, déjexion, complexité 6. désaccentuer, exciser, direction, équinoxce 7. occiput, exiter, friction, paradoxe 8. vacciner, escusable, séduction, surtaxe 9. sucsessoral, excréter, rédaction, relaxe 10. vaccination, excommunier, torréfaxion, taxidermie EXERCICE 5 Dans les phrases suivantes, complétez l espace par la bonne graphie du son «ks». Saviez-vous que 1. La torréfa ion est le début de calcination à feu nu que l on fait subir à certaines matières organiques (tabac, café, cacao) pour éliminer un principe nuisible, provoquer la dessiccation, faire apparaître des essences aromatiques? 2. La liposu ion est le prélèvement d excès de graisse sous la peau, par aspiration? 3. Le la isme est la tendance marquée à la conciliation, à la tolérance (jugée excessive)? Le laxisme est aussi synonyme de laisser-aller. 4. L anore ie est un phénomène qui touche beaucoup plus les filles que les garçons? 5. L équino e est la période de l année où le jour a une durée égale à celle de la nuit, le Soleil passant par l équateur d un cercle polaire à l autre?

5 LE SON «KS» À L INTÉRIEUR DES MOTS 5 Corrigé EXERCICE 1 EXERCICE 2 EXERCICE 3 1. accéder 1. exclamation 1. instruction 2. coccinelle 2. exclusif 2. objection 3. inacceptable 3. excrétion 3. perplexe 4. Occident 4. excursionniste 4. perfection 5. succion 5. excuser 5. plexiglas 6. excavation 6. action 6. réaction 7. excellent 7. confection 7. prédilection 8. exceptionnel 8. conjonction 8. sexe 9. excessif 9. conviction 9. syntaxe 10. exciter 10. distinction 10. xylophone EXERCICE 4 EXERCICE 5 1. accent 1. torréfaction 2. excédentaire 2. liposuccion 3. contraction 3. laxisme 4. exception 4. anorexie 5. déjection 5. équinoxe 6. équinoxe 7. exciter 8. excusable 9. successoral 10. torréfaction

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

«Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille

«Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille «Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille Un plan financier clair et simple est synonyme de tranquillité

Plus en détail

La transformation d une assurance vie adhésion simple en co-adhésion ne constitue pas une novation

La transformation d une assurance vie adhésion simple en co-adhésion ne constitue pas une novation La transformation d une assurance vie adhésion simple en co-adhésion ne constitue pas une novation NEWSLETTER 15 276 du 14 AVRIL 2015 Analyse par STEPHANE PILLEYRE Dans un arrêt du 19 mars dernier 1, la

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Projet de loi n o 93. Présentation. Présenté par M. Claude Béchard Ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques

Projet de loi n o 93. Présentation. Présenté par M. Claude Béchard Ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 93 Loi modifiant la Loi électorale concernant les règles de financement des partis politiques et modifiant d autres dispositions législatives

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS Séries Technologique et Professionnelle Coefficient : 2 Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (5 points) 1 h 15 - Dictée (5 points)

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

Bonjour et merci de me recevoir. Je vais essayer d être le plus bref possible.

Bonjour et merci de me recevoir. Je vais essayer d être le plus bref possible. Tarification: calcul d une prime d assurance Mémoire sur le document de consultation: Pour un régime durable et équitable Jean-François Guimond 16 mai 2006 Prime = Fréquence x Coût moyen Facteurs influençant

Plus en détail

http://articles.softonic.fr/2013-06-04-sauvegarde-android-sms-contacts-applications-backup Sauvegarde Android

http://articles.softonic.fr/2013-06-04-sauvegarde-android-sms-contacts-applications-backup Sauvegarde Android 15/06/2013 http://articles.softonic.fr/2013-06-04-sauvegarde-android-sms-contacts-applications-backup Sauvegarde Android Comment sauvegarder SMS, contacts et applications Android d'un appareil à l'autre?

Plus en détail

EXERCICE I : Où il est question de lumière (8 points) PARTIE A. Figure 2

EXERCICE I : Où il est question de lumière (8 points) PARTIE A. Figure 2 EXERCICE I : Où il est question de lumière (8 points) PARTIE A 1. Figure 2 D On observe sur l'écran un étalement du faisceau laser, perpendiculaire à la direction du fil, constitué d'une tache centrale

Plus en détail

son sont SON HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes

son sont SON HOMOPHONES LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES SON HOMOPHONES SONT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes son sont son : sont : déterminant possessif singulier à la 3 e personne. Il fait partie d

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Utilisation des tableaux sémantiques dans les logiques de description

Utilisation des tableaux sémantiques dans les logiques de description Utilisation des tableaux sémantiques dans les logiques de description IFT6281 Web Sémantique Jacques Bergeron Département d informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal bergerja@iro.umontreal.ca

Plus en détail

Santé et sécurité des étudiants qui occupent un emploi durant l année scolaire

Santé et sécurité des étudiants qui occupent un emploi durant l année scolaire Santé et sécurité des étudiants qui occupent un emploi durant l année scolaire Les effets du cumul d activités et de contraintes de travail Luc Laberge, Élise Ledoux, Chloé Thuilier, Michaël Gaudreault,

Plus en détail

SEQUENCE I : les Récits d'aventures

SEQUENCE I : les Récits d'aventures Cette séquence inaugurale sur les récits d aventures, a été réalisée par Mme Barbara LEPEU, Certifiée de Lettres Modernes, pour ses élèves de 5 ème du Collège Giono à Orange. Elle précède une lecture en

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word)

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) Département Ressources, Technologies et Communication Décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal 1 Deux

Plus en détail

N 334 - SIMON Anne-Catherine

N 334 - SIMON Anne-Catherine N 334 - SIMON Anne-Catherine RÉALISATION D UN CDROM/DVD CONTENANT DES DONNÉES DU LANGAGE ORAL ORGANISÉES EN PARCOURS DIDACTIQUES D INITIATION LINGUISTIQUE A PARTIR DES BASES DE DONNÉES VALIBEL Introduction

Plus en détail

Le plus grand dictionnaire actuel!

Le plus grand dictionnaire actuel! Le plus grand dictionnaire actuel! Un contenu exceptionnel 100 000 mots, 350 000 sens, toutes les orthographes, étymologies et nuances d'emploi 25 000 expressions, locutions et proverbes 5 000 remarques

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

Le Grand Robert. de la langue française VISITE GUIDÉE VERSION TEXTE

Le Grand Robert. de la langue française VISITE GUIDÉE VERSION TEXTE Visite guidée / Le Grand Robert de la langue française - 1 - Le Grand Robert de la langue française VISITE GUIDÉE VERSION TEXTE 1. Le Grand Robert en quelques mots 2. Déroulé de la visite guidée 3. Trouver

Plus en détail

FRENCH 3900- Language (Advanced Level III)

FRENCH 3900- Language (Advanced Level III) Professeur : Ivan Chow (ichow3@uwo.ca) Consultation : Par rendez-vous enligne ou par courriel Description générale du cours : FRENCH 3900- Language (Advanced Level III) grammaticale fournie dans & al.

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402

LIRE POUR EXPRIMER. PAGE 1... Toboggan n 402 RUBRIQUE TobDOC : Bienvenue à Versailles! (P. 8 à 13) DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture Découverte du monde : structuration du temps Langue orale Compréhension Vocabulaire Pratiques artistiques et histoire des

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs. I. Appréhender le groupe social. A. Identifier la nation de rapport social. 1. Les groupes sociaux

Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs. I. Appréhender le groupe social. A. Identifier la nation de rapport social. 1. Les groupes sociaux I. Appréhender le groupe social Chap 4 : Etablir la relation entre les acteurs A. Identifier la nation de rapport social 1. Les groupes sociaux Le groupe se définit par la réunion de plusieurs personnes

Plus en détail

Ce que les élus vont trouver dans la BDES

Ce que les élus vont trouver dans la BDES Ce que les élus vont trouver dans la BDES La BDES doit être le support de la consultation sur la stratégie de l entreprise. Elle doit réunir d ici fin 2016 toutes les informations soumises jusque-là de

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS?

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS? manifester d intérêt à l égard de l argent. Vous devez donc faire en sorte que le sujet soit pertinent pour eux, en profitant des moments propices offerts par la vie quotidienne. Vous n avez pas à prévoir

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Sortie du train d atterrissage en secours, rétraction du train avant lors du roulement à l atterrissage (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport

Plus en détail

ESTIME DE SOI ET IMAGE CORPORELLE : COMPRENDRE POUR MIEUX INTERVENIR

ESTIME DE SOI ET IMAGE CORPORELLE : COMPRENDRE POUR MIEUX INTERVENIR ESTIME DE SOI ET IMAGE CORPORELLE : COMPRENDRE POUR MIEUX INTERVENIR Marie-Ève Blackburn Chercheure ÉCOBES Recherche et transfert, Cégep de Jonquière Marie-eve.blackburn@cjonquiere.qc.ca Jacinthe Dion

Plus en détail

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie...

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie... 1 Probabilité Table des matières 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables........................... 2 1.2 Définitions................................. 2 1.3 Loi équirépartie..............................

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Prévenir... l alcoolisme

Prévenir... l alcoolisme Prévenir... l alcoolisme 8 Avec l alcool, faites-vous bon ménage ou mauvais usage? Vous faites bon ménage, si vous usez sans abuser (1) Consommateur ponctuel, vous ne buvez pas plus de 4 verres par occasion.

Plus en détail

Transcription médicale: comment faire le bon choix

Transcription médicale: comment faire le bon choix Transcription médicale: comment faire le bon choix La réduction des coûts et l optimisation des investissements sont des préoccupations majeures pour tout entrepreneur qui se respecte. À travers ce document,

Plus en détail

... identité visuelle logotype. CONCEPTION GRAPHIQUE [ print / web ]

... identité visuelle logotype. CONCEPTION GRAPHIQUE [ print / web ] b.t.s. communication visuelle option : gep / multimédia technologie de la communication CONCEPTION GRAPHIQUE [ print / web ] > 1/ définitions _page 2 > 2/ les 4 fonctions du logo _page 3 > 3/ les 4 types

Plus en détail

Quand le stress nous rend malade

Quand le stress nous rend malade Yuri Arcurs Quand le stress nous rend malade Tous concernés! De quoi s agit-il? Le stress stimule notre organisme pour qu'il s'adapte à une nouvelle situation, bonne ou mauvaise. Deux hormones sont alors

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international 1 LES ENJEUX DE LA FONCTION R.H. Environnement : La mondialisation L accélération des changements L incontournable performance Le

Plus en détail

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :..

Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. Test académique de Physique-Chimie 2014-2015 Partie Électricité Etude de documents Sujet zéro Nom :. Prénom :.. Classe :.. S APP ANA Compétences évaluées Extraire l information utile Exploiter l information

Plus en détail

Formation sur les appareils mobiles ipad iphone. Formation de niveau DÉBUTANT

Formation sur les appareils mobiles ipad iphone. Formation de niveau DÉBUTANT Formation sur les appareils mobiles ipad iphone Formation de niveau DÉBUTANT Service des technologies de l information 22 février 2012 Sommaire de la formation Niveau DÉBUTANT 1. Utilisation de base 1.1

Plus en détail

Vous allez le voir au cours de ce premier chapitre, 1. Découvrir l ipad

Vous allez le voir au cours de ce premier chapitre, 1. Découvrir l ipad 1. Découvrir l ipad Vous allez le voir au cours de ce premier chapitre, l utilisation de l ipad est très intuitive et, surtout, votre tablette obéit au doigt et à l œil. Vous ne pourrez bientôt plus vous

Plus en détail

GoogleAdwords Marketing

GoogleAdwords Marketing GoogleAdwords Marketing Vous apprenez à utiliser l instrument de marketing efficace et économique «de GoogleAdwords» Worldsoft SA Couverture 1 Publicité avec Google AdWords Table des matières 2 Table des

Plus en détail

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème

DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX. Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème contenus DIFFERENCIER EN FONCTION DES NIVEAUX Domaine Typologie des différences Fonctions Modalités Volume Nature (support/document) Thème Prendre en compte niveau des élèves motivation des élèves besoins

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants Premiers résultats Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Objectifs de l enqul enquête Mieux identifier la souffrance psychique

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

Tableau des contenus

Tableau des contenus Tableau des contenus Dossier 1 L image dans les relations amicales, sociales, professionnelles et amoureuses Dossier 2 Présenter quelqu un Je séduis. Parler de son rapport à l image. Caractériser des personnes

Plus en détail

Règles générales et syntaxe

Règles générales et syntaxe Règles générales et syntaxe 1 ère version ( définitive?): le 17 juin 2006 + petite retouche du 4 juillet 2006 Introduction Je commençai à inventer cette langue il y a 6 ans environ, c'est-à-dire vers l'âge

Plus en détail

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE La structure ARISE fut à l origine mise en place dans un but pédagogique de manière à enseigner l art de la Séduction avec un outil pédagogique simple et efficace.

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

Utilisation pédagogique d une Webcam

Utilisation pédagogique d une Webcam Utilisation pédagogique d une Webcam Sébastien PEYROT - sebastien.peyrot@ac-poitiers.fr Collège Jules VERNE - Angoulême Année scolaire 2007-2008 Table des matières 1 Introduction 2 Choix du matériel 3

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

INFORMATIONS LOGICIELS COMPENSATION INFORMATIQUE DES TROUBLES D APPRENTISSAGE

INFORMATIONS LOGICIELS COMPENSATION INFORMATIQUE DES TROUBLES D APPRENTISSAGE INFORMATIONS LOGICIELS COMPENSATION INFORMATIQUE DES TROUBLES D APPRENTISSAGE (Liste non exhaustive soumise à mises à jour) MARBLEZ E ergothérapeute SRTA CRTA 1 ANTIDOTE - transcription - Correcteur avec

Plus en détail

modèle d atelier de LECTURE-ÉCRITURE

modèle d atelier de LECTURE-ÉCRITURE modèle d atelier de LECTURE-ÉCRITURE à partir du tableau SIMDUT et des fiches signalétiques Les commissions scolaires, les experts de la formation en entreprise. Durée : 3 heures Les étapes de l atelier

Plus en détail

1 - Présentation générale

1 - Présentation générale Prise en main SOMMAIRE 1- Présentation générale....................................................... 3 2- La Correction.................................................................... 5 3- Les Dictionnaires..............................................................

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

DURÉE DU JOUR EN FONCTION DE LA DATE ET DE LA LATITUDE

DURÉE DU JOUR EN FONCTION DE LA DATE ET DE LA LATITUDE DURÉE DU JUR E FCTI DE LA DATE ET DE LA LATITUDE ous allons nous intéresser à la durée du jour, prise ici dans le sens de période d éclairement par le Soleil dans une journée de 4 h, en un lieu donné de

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

SIGAFINANCE. Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015)

SIGAFINANCE. Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015) SIGAFINANCE Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015) NOUVEAUTÉS. Entrée des écritures : ajout dans la fonction «Exporter et Importer des écritures quotidiennes» : si des auxiliaires

Plus en détail

Guide utilisateur i-milo >> Décisionnel

Guide utilisateur i-milo >> Décisionnel Guide utilisateur i-milo >> Décisionnel Suivi des changements Version Date Chapitres impactés Opération effectuées sur le document 01 28/02/2014 Tous Initialisation du document pour les utilisateurs Contact

Plus en détail

9.11 Les jeux de hasard et d argent

9.11 Les jeux de hasard et d argent 9.11 Les jeux de hasard et d argent Maud Pousset, Marie-Line Tovar 288 Les jeux de hasard et d argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. Leur offre s est étoffée,

Plus en détail

OWNER S GUIDE. 650, 625s, 600. ENGLISH - FRANÇAIS - ESPAÑOL - DEUTSCHE - ITALIANO - português

OWNER S GUIDE. 650, 625s, 600. ENGLISH - FRANÇAIS - ESPAÑOL - DEUTSCHE - ITALIANO - português OWNER S GUIDE 650, 625s, 600 ENGLISH - FRANÇAIS - ESPAÑOL - DEUTSCHE - ITALIANO - português MERCI Nous vous remercions d avoir choisi une enceinte BRAVEN SIX Series, la gamme d enceintes portables sans

Plus en détail

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition)

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition) Introduction A. Introduction 11 B. Structure de l ouvrage 12 C. Le vocabulaire indispensable 13 1. La fenêtre de travail 13 2. Les boîtes de dialogue 15 3. Le mode connecté et le cloud computing 17 4.

Plus en détail

PARTIE I LE CHAMP D APPLICATION DU DROIT DE LA CONSOMMATION

PARTIE I LE CHAMP D APPLICATION DU DROIT DE LA CONSOMMATION PARTIE I LE CHAMP D APPLICATION DU DROIT DE LA CONSOMMATION Fiche 1 La notion de consommateur Les objectifs de la fiche : Identifier le consommateur afin de délimiter le champ d application du droit de

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION À LA PARTIE II

GUIDE DE PRÉPARATION À LA PARTIE II GUIDE DE PRÉPARATION À LA PARTIE II DU TEST ORTHOGRAM CENTRE D AIDE EN FRANÇAIS ET EN RÉDACTION UNIVERSITAIRE http://www.hec.ca/qualitecomm/caf/index.html caf@hec.ca Le test ORTHOGRAM partie II consiste

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

1. Classes de filles / Classes de garçons

1. Classes de filles / Classes de garçons 1. Classes de filles / Classes de garçons e e - - - - - é Les inégalités dans la société. - La société française est régie par des lois justes, parce qu elle est une société démocratique. - Tous les français

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

INSTALLATION CONFIGURATION D OWNCLOUD. La réponse informatique

INSTALLATION CONFIGURATION D OWNCLOUD. La réponse informatique INSTALLATION CONFIGURATION D OWNCLOUD La réponse informatique Le but de cette documentation est de vous montrer comment installer le logiciel OWNCLOUD sur votre ordinateur Windows et MAC I- Installation

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

Secrétaire administratif et SAENES

Secrétaire administratif et SAENES FONCTION PUBLIQUE CONCOURS 2015 4 e édition Concours Secrétaire administratif et SAENES Externe, catégorie B Annales corrigées Plannings de révision Méthode Conseils Corrigés détaillés Sujets gratuits

Plus en détail

CHAPITRE VI - LES SOLDES COMPTABLES ET LES INDICATEURS DE REVENU

CHAPITRE VI - LES SOLDES COMPTABLES ET LES INDICATEURS DE REVENU CHAPITRE VI - LES SOLDES COMPTABLES ET LES INDICATEURS DE REVENU 1. Le compte de production... 129 2. Le compte d exploitation... 129 3. Le compte de revenu d entreprise... 130 4. Les indicateurs de revenu

Plus en détail

Le modèle standard, SPE (1/8)

Le modèle standard, SPE (1/8) Le modèle standard, SPE (1/8) Rappel : notion de grammaire mentale modulaire Les composants de la grammaire : module phonologique, sémantique syntaxique Syntaxe première : elle orchestre la relation mentale

Plus en détail

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème

Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes. Contrat-élève 3 ème Chapitre 4 : cohabiter avec les micro-organismes Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

SPP, ou plan d achat d actions

SPP, ou plan d achat d actions SPP, ou plan d achat d actions destiné aux salariés permanents du groupe Randstad France Au sein du Groupe Randstad, nous avons la conviction que notre personnel est notre atout le plus précieux. C est

Plus en détail

Procédure d export CSV SCONET pour KoXo Administrator

Procédure d export CSV SCONET pour KoXo Administrator 1 - Introduction Procédure d export CSV SCONET Pour KoXo Administrator Les bases de données de l Education Nationale Française sont désormais gérées par un système Web appelé SCONET. Ce portail Web permet

Plus en détail

Journées d études IARD

Journées d études IARD Journées d études IARD Gestion des risques liés à la refonte tarifaire d un portefeuille automobile Niort, le 20 mars 2014 Marie Foucher mfoucher@galea-associes.eu Pierre Thérond ptherond@galea-associes.eu

Plus en détail

Chapitre 1 : proches mais différents

Chapitre 1 : proches mais différents Chapitre 1 : proches mais différents Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires Les soussignés : Contrat d'association avec mise en commun des honoraires 1) nom, prénom, qualification professionnelle, adresse privée, matricule national, code médecin personnel 2) etc. ont convenu d'établir

Plus en détail

Guide d installation et d utilisation du logiciel Elluminate

Guide d installation et d utilisation du logiciel Elluminate Guide d installation et d utilisation du logiciel Elluminate Voici les ressources nécessaires pour vous préparer pour votre première réunion sur Elluminate. Il suffit de suivre les étapes suivantes pour

Plus en détail

Préparé par: Soumaya ZINAH

Préparé par: Soumaya ZINAH Préparé par: Soumaya ZINAH P L A N PRINCIPE DEFINITION OBJECTIFS DEROULEMENT GAINS & AVANTAGES Principe Un travail efficace et de qualité nécessite un environnement propre, de la sécurité et de la rigueur.

Plus en détail

«Je vais chez le dentiste»

«Je vais chez le dentiste» Rapport d étude du livret : «Je vais chez le dentiste» Service Marketing Communication SOMMAIRE I - Objectifs et méthodologie de l étude II - Résultats détaillés de l étude III - Synthèse Service Marketing

Plus en détail

Et si vous faisiez relire et corriger vos textes par un professionnel?

Et si vous faisiez relire et corriger vos textes par un professionnel? Le Robert lance Et si vous faisiez relire et corriger vos textes par un professionnel? dossier de presse - 2014 L avis des Français Étude Ipsos pour Le Robert réalisée sur un échantillon de 1 001 Français

Plus en détail

1 Introduction. El español en Argentina

1 Introduction. El español en Argentina 1 Introduction El español en Argentina L espagnol est aujourd hui la troisième langue la plus parlée dans le monde après l anglais et le mandarin, mais il est bien connu que la langue espagnole, aussi

Plus en détail

La clause bénéficiaire démembrée

La clause bénéficiaire démembrée La clause bénéficiaire démembrée 1 Sommaire Chapitre 1 : Le démembrement du droit de propriété : Généralités Chapitre 2 : Le principe du démembrement de la clause bénéficiaire d un contrat d assurance-vie

Plus en détail

Règles typographiques de base

Règles typographiques de base Règles typographiques de base Fiche créée le 9 octobre 2006, mise à jour le 12 août 2013 Copyright 2006-2013 Véronique Pierre, veronique.pierre[chez]free.fr Certains droits réservés, selon les termes du

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE DU CHU DE QUEBEC

CENTRE DE RECHERCHE DU CHU DE QUEBEC Critères à respecter pour la création de banques de données Excel 1. Versions a. Il est préférable d utiliser la dernière version disponible de MS Excel. b. Il est préférable d utiliser la suite Office

Plus en détail

Article 7 Baisse du taux de TVA applicable aux entrées dans les salles de cinéma. Article 7 bis (nouveau) Article 7 ter (nouveau)

Article 7 Baisse du taux de TVA applicable aux entrées dans les salles de cinéma. Article 7 bis (nouveau) Article 7 ter (nouveau) - 1 - PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2014 Examen de l article liminaire et des articles de première partie AMENDEMENTS DU RAPPORTEUR GÉNÉRAL Mercredi 13 novembre 2013 Article liminaire Prévision de solde

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Je me familiarise avec le courrier électronique

Je me familiarise avec le courrier électronique Je me familiarise avec le courrier électronique Cahier de formation 4 Apprendre à utiliser les TIC dans la vie de tous les jours Programme ordinateur de Je Passe Partout Document produit dans le cadre

Plus en détail

CONSEIL DES COMMISSAIRES

CONSEIL DES COMMISSAIRES Conseil des commissaires (séance régulière) Procès verbal du 26 septembre 2007 PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE de PORTNEUF CONSEIL DES COMMISSAIRES Procès-verbal de la séance régulière du conseil

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

Aide-mémoire : Chaque, leur, même, quelque, tout

Aide-mémoire : Chaque, leur, même, quelque, tout Aide-mémoire : Chaque, leur, même, quelque, tt Les confusions homophoniques sont à l origine de plusieurs erreurs. Il est possible de les éviter en portant attention aux classes de mots ( catégories grammaticales

Plus en détail