Les mères célibataires au Maroc

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les mères célibataires au Maroc"

Transcription

1 Les mères célibataires au Maroc

2 Plan du travail Définition d une mère célibataire. Contexte. Quelques statistiques. Conséquences psychologiques. Le statut juridique: les failles. Institutions intervenants par rapport à ce sujet. L exemple d un travail effectué par ces mères célibataires: la collecte des déchets dans la ville de Casablanca. Citations. Conclusion. Références.

3 Définition Définition d une mère célibataire : Nom féminin singulier ; c est une femme qui a un enfant sans être mariée

4 Contexte Les femmes ayant des enfants en-dehors du mariage restent un sujet tabou dans la société marocaine. Ces femmes, en grande majorités jeunes, pauvres et sans éducation, sont immédiatement rejetées par la société des qu'elles découvrent leur grossesse et que le père renonce a sa promesse de mariage. Elles sont souvent obligées de fuir leurs familles et d'abandonner leurs enfants, la majorité des naissances illégitimes se déroulent hors des hôpitaux, dans la rue ou ailleurs. Les bébés, eux, sont très souvent abandonnés ou livrés à des trafics d adoption. Dans leur jugement très cruel, la société, les gens bien pensants oublient souvent que pour faire un enfant, il faut être deux. Que l homme, lui, n est jamais inquiété. Jamais responsabilisé. L on considère encore que c est la femme seule qui a péché, que c est elle qui l a cherché. Même en cas de viol ou d inceste, on la culpabilise.

5 Statistiques Quatre mères célibataires sur cinq abandonnent leur filiation dans une maternité. D'autres s'en séparent définitivement sur la voie publique. Au moins cinq bébés «sans père» naissent chaque jour à Casablanca, selon les chiffres des hôpitaux. La plupart des mères célibataires sont des jeunes servantes agressées sexuellement par leur employeur. Dès l'enfance, elles sont placées par leurs parents dans des familles aisées. En manque d'amour, ces adolescentes se font engrosser par le premier venu qui leur promet le mariage. Il arrive aussi qu'elles se fassent violer. [...] Dès lors, soit elles demandent à l'homme de les épouser, soit elles se font avorter ou, s'il est trop tard, vont accoucher secrètement, loin de chez elles, là où personne ne peut les reconnaître. Si beaucoup sont de candides petites domestiques venues des campagnes, elles peuvent aussi être des étudiantes ou travailler dans une quelconque usine.

6 Répartition des mères célibataires par source de problèmes : 75 % promesse de mariage 17 % prostitution 7% viol 1% divers Répartition des Mères célibataires par niveau scolaire : 42% analphabètes 35 % primaire 14% 1er cycle 7% 2ème cycle 2% universitaire

7 Conséquences psychologiques La plupart des mères célibataires font front à une série de problèmes et de difficultés desquels elles sont parfois bien conscientes, qui imposent des limitations sérieuses à son intégration sociale et à son déroulement personnel. Surcharge En solitaire les mères célibataires assument les fonctions parentales, les tâches domestiques, les responsabilités dans l'éducation et le poids d'être la source unique de revenus de la famille. Cette surcharge de tâches les condamne généralement à l'absence de vie personnelle. La pression de la famille d'origine contribue à aggraver cette situation, dans laquelle elles se sentent habituellement dépassées.

8 Solitude Cette situation leur empêche de dédier du temps à la vie personnelle et sociale, et contribue à l'isolement et à engendre des sentiments de solitude, d'abandon. De plus, l'une des craintes principales de beaucoup de mères célibataires consiste à ne pas être aimées avec un fils/une fille, de ne pas pouvoir refaire sa vie affective dans un autre couple.

9 Dépendance Si elles sont plus jeunes, et plus si elles sont des mères adolescentes immatures en assumant d'énormes responsabilités, la famille d'origine a l'habitude de prendre les rênes de la situation et d établir les normes. Les grands-pères ont l'autorité. L'enfant, jusqu'à ce qu'il/elle naisse, n'est de personne. Après, l enfant appartient à tous excepte sa mère. Actuellement, les parents ne les expulsent pas de la maison, mais elles endurent le mauvais traitement et l'humiliation de celui qui leur fournit un lieu où vivre et les moyens pour subsister. Elles se convertissent en "employé de maison" et les marient le plus rapidement possible, avec lequel sa vie se convertit en un tourbillon d'événements auxquels elles se trouvent impliquées sans décider jamais par eux mêmes.

10 Basse estime de soi Une série d'événements influent négativement sur l'estime de soi des mères célibataires : les échanges physiques qui dérivent de la grossesse, l'isolement de son groupe d'égales, la négligence des études pour prendre soin du bébé, la recherche infructueuse d'emploi sans préparation et expérience, la vie sous les normes de la famille d'origine qui leur empêche de prendre leurs propres décisions, la culpabilité pour être resté enceinte, la perte de toutes les activités gratifiantes et la prépondérance des activités obligatoires.

11 Stigmatisation L actuelle société ne repousse pas comme autrefois la mère célibataire de forme explicite, comme pécheresse ou immorale, mais beaucoup de mères célibataires perçoivent un rejet caché, grâce à leur stigmatisation comme incultes et analphabètes; elles ne sont pas tenues en compte dans aucun endroit ni leurs droits familiers et sociaux sont respectés. Elles perçoivent ce rejet systématiquement quand elles essaient de négocier avec les institutions et elles se sentent exclues des réunions, dans lesquelles les hommes politiques se dirigent exclusivement vers les professionnels, en les laissant place.

12 Chômage Être femme et avoir des charges familières constituent deux des plus grandes difficultés d'obtenir un emploi actuellement dans notre pays. Les mères célibataires ont la nécessité de travailler pour pouvoir subsister, en étant la source unique de revenus de leur famille, mais elles ont aussi les plus grands problèmes pour la conciliation de la vie familière et du travail, pour être les seules responsables de l'élevage des enfants.

13 Risque d'exclusion sociale Nous considérons que tous ces facteurs avant mentionnés aident à porter un plus grand risque d'exclusion sociale: une plus grande nécessité d'appui économique, d'emploi, de demeure, de corresponsabilisation dans des tâches familières, des services d'appui familier, de culture et d'éducation

14 Le statut juridique: les failles les failles Au Maroc, la femme va devenir presque l'égale de l'homme. Grâce à la volonté de Mohammed VI, aux pressions des «modernistes» et sans heurter les religieux, ceci grâce au nouveau code de la famille Qui a apporté un certain nombre d améliorations au statut juridique des femmes. Avoir obtenu l égalité des droits, la suppression du tutorat, la coresponsabilité parentale, le principe de séparation des biens et l abrogation du principe d obéissance de l épouse, Protection du droit de l'enfant à la paternité au cas où le mariage ne serait pas formalisé par un acte. Avant, la règle était la non-reconnaissance de l'enfant né hors mariage. Seulement, voilà, les nouvelles dispositions du code concernent non pas la femme en tant qu individu mais l épouse. Le Mariage est donc un passage incontournable pour avoir ses droits. Les célibataires ne sont pas concernées. Et les mères célibataires sont les grandes victimes de ce vide juridique.

15 le sort des femmes qui accouchent sans être mariées : si elle se risquait d aller à l hôpital, elle était arrêtée, jugée et condamné à 3 à 6 mois de prisons «pour prostitution» et voir même plus selon l'article 490 du Code Pénal :"Sont punies de l'emprisonnement d'un mois à un an, toutes personnes de sexe différent qui, n'étant pas unies par les liens du mariage, ont entre elles des relations sexuelles. L enfant était soit emprisonné avec la mère, soit confié à l orphelinat. L autre solution pour les mères célibataires (presque toujours rejetées par leur famille) était d accoucher seule Une femme mariée pouvait être répudié alors qu elle était enceinte (parfois elle ignorait qu elle a été répudiée) et se retrouvait dans l illégalité au moment de l accouchement!

16 Institutions intervenants par rapport à ce sujet La pratique de l'abandon des bébés à la naissance pose des problèmes sérieux aux mères et a leurs enfants. Les organisations qui s'engagent à traiter ces problèmes sont rares, mais l'institut National de Solidarité Avec les Femmes en Détresse (INSAF) et l'association Solidarité avec les Femmes de Casablanca travaillent depuis des années avec des mères et leurs enfants. En 1999, près de 300 bébés sont retrouvés morts, abandonnés dans les rues de Casablanca. Indignés par l horreur de cette situation, des citoyens de la société civile se mobilisent et créent l association INSAF. Pour lutter contre l abandon de ces bébés, la jeune association se lance alors dans un programme ambitieux de réinsertion dans la société des mères célibataires et de leurs enfants, dans le respect de leurs droits et leur dignité. Depuis 2000, INSAF intervient et lutte également contre le travail domestique des petites filles. En effet, de nombreuses mamans qui arrivent à INSAF ont été exploitées comme «petites bonnes». Afin d endiguer ce problème à la source, Insaf a lancé un programme de lutte contre ces pratiques indignes et d un autre âge.

17 Reconnue d Utilité Publique, le 28 août 2002, lauréate du Prix des Droits de l Homme de la République Française en 2003 et désignée Organe Consultatif aux Nations Unies, en Juillet 2005, INSAF continue «ses combats» grâce aux hommes et aux femmes qui la composent et aux partenaires qui la soutiennent. La première tache de l'insaf consiste à établir un lien entre la mère et son enfant. Mme Nabila Tber la directrice de l INSAF affirme: "il faut permettre a la maman de s'occuper et de veiller sur son bébé, pour ne pas revenir sur sa décision de l'abandonner et lui donner l'occasion de s'attacher à son enfant et de renouer les liens avec lui." L'INSAF aide les mères célibataires à trouver du travail, à trouver et aménager un endroit ou vivre et a inscrire leurs enfants dans une crèche.

18 SOLFEM Depuis sa création en 1985, l objectif principal de SOLFEM est de prévenir l abandon des enfants de mères célibataires par la réhabilitation socioéconomique de ces dernières. SOLFEM est présidée par Aïcha Ech-Chenna, figure symbolique de la lutte contre l exclusion sociale des mères célibataires au Maroc. Elle fut l une des premières militantes à ouvertement parler et agir en faveur des mères célibataires et de leurs enfants. SOLFEM dispose de deux sites d intervention à Casablanca. Les programmes offerts aux mères bénéficiaires se basent sur quatre axes d intervention. En premier lieu, un service d accueil, d écoute, de suivi psychosocial et juridique est offert. Plusieurs modules de formation en alphabétisation, cuisine, pâtisserie, couture et initiation aux droits fondamentaux sont également offerts. Troisièmement, des activités génératrices de revenus sont mises sur pied, comme deux restaurants, cinq kiosques de vente et un service de pâtisserie gérés par les mères et encadré par le personnel. En dernier lieu, une garderie est à la disposition des mères bénéficiaires sur chaque site d intervention, afin d assurer les soins des enfants durant les heures de formation et de travail.

19 Exemples des femmes célibataires Les mères célibataires se mettent à la collecte de déchets 20 femmes sont engagées comme balayeuses avec la société responsable de la collecte des déchets et des ordures ménagères à Casablanca, Sita El Beida. Sortant la tête haute d'une expérience déchirante, ces mères célibataires ont déjà un avenir devant elles. Aidées et encadrées par l'association casablancaise Solidarité Féminine, elles ont comme unique arme de combat, l'immense volonté de changer leurs conditions de vie, ces femmes ont très vite gagné la confiance des responsables. Elles ont pu s'intégrer au sein d'un domaine réservé auparavant aux ouvriers hommes. Ainsi, en peu de temps, elles ont pu bâtir leur édifice du mérite. Munies de balais à longs manches et de chariots, ces femmes débarrassent chaque jour les rues de la ville des ordures avec enthousiasme. Sécurité oblige ces ouvrières ont été d'abord opérationnelles dans des zones du centre ville. En effet 14 balayeuses sont actives dans l'arrondissement du Mâarif, 5 autres sont responsables de la collecte dans l'arrondissement Sidi Beliout et une ouvrière prend en charge le ramassage des déchets à Anfa

20 Croyant à une unique devise, l'espoir, les responsables de l'association Solidarité Féminine ont appris à ces femmes qu'elles ont désormais le champ libre pour redéfinir leur statut social et cesser d'être de simples mères célibataires bannies par la société. «Ce métier nous honore et nous permet encore une fois de prouver nos compétences féminines», témoigne l'une de ces employées de Sita. Pour cette femme qui souhaite garder l'anonymat et ses collègues «la propreté est un travail de femmes».

21 Citations Le règne du rien. C'est en intégrant Solidarité Féminine qui a fait les recherches nécessaires que Aziza a appris son âge. Depuis un mois elle sait qu'elle a 15 ans, qu'elle est une enfant qui a un bébé. Exploitée comme petite bonne depuis qu'elle a 4 ans, violée puis mise enceinte par un autre homme, découvrant sa grossesse en se rendant chez le docteur pour des maux de ventre : Aziza n'a aucune prise sur la vie. Elle n'est jamais allée à l'école, n'espère rien, n'attend rien.

22 La misère à l'oeuvre. Tout est noir dans la vie d Amina : un passé exploité de petite bonne et un présent de fille-mère rejetée. Une bouille d'enfant qui ne cesse de ressasser une courte vie passée à travailler, des patrons qui la harcèlent, un fils dont elle ne veut pas, un père qui la renie : des larmes qui coulent à flot et un espoir réduit à zéro.

23 La vie qui bascule. Des études de droit en cours, une famille qui l'adore, un ami qui se dit heureux de devenir père Tout allait bien dans la vie de Zineb jusqu'à ce jour de 1999 où "l'amour de sa vie" l'abandonne à la gare de Casablanca. Malgré la dégringolade, le fatalisme est de mise et aucune haine n'embrase cette jeune femme, "soutenue par Dieu". Si ses diplômes pourraient laisser espérer un travail meilleur, une question lancinante coupe court à toutes spéculations : "que ferai-je de mon fils?". Au Maroc, les crèches publiques sont quasiment inexistantes.

24 L'exemple qui permet d'y croire. Pour Touria, la galère est terminée. C'est aujourd'hui la fin des mensonges à une famille qui l'accepte enfin, la fin des regrets avec un père qui reconnaît son fils, la fin de la misère avec un travail annoncé. Pour elle, l'étape associative est terminée. Mais derrière la riante jeune femme se cache un caractère en acier trempé.

25 Conclusion Rare sont les institutions qui traitent le sujet des mères célibataires car il est considéré encore un sujet tabou dans notre société ce qui est loin d être suffisant à savoir la grande ampleur que porte ce phénomène. Un vrai débat de société s impose : les relations sexuelles hors mariage, même si elles constituent un délit, sont une réalité. Elles peuvent conduire à des naissances non désirées. C est une autre réalité Comment agir en amont et en aval pour éviter aux enfants un statut de ould al hram? Pénaliser leurs mères juridiquement et socialement n est certainement pas la solution!

26 Références Encyclopédie wikipédia.

27 MERCI POUR VOTRE ATTENTION Travail réalisé par: Sara GUEDAMI. Ihssane OUCHEGHROUCHEN

La Convention Internationale des Droits de l'enfant

La Convention Internationale des Droits de l'enfant La Convention Internationale des Droits de l'enfant Texte adapté aux enfants dès 10 ans La Convention a été adoptée par les Nations Unies (ONU) le 20 novembre 1989 pour protéger les droits des enfants

Plus en détail

LA RELATION EDUCATIVE

LA RELATION EDUCATIVE LA RELATION EDUCATIVE Elle concerne la relation entre l'éducateur et l'éduqué, tout ce qui se passe de façon cs et incs. Distinguons parents et éducateurs. Les éducateurs ont été formés à ce métier ; les

Plus en détail

Association Mauritanienne pour la Santé de Mère et de l Enfant

Association Mauritanienne pour la Santé de Mère et de l Enfant Association Mauritanienne pour la Santé de Mère et de l Enfant VIOLENCE SEXUELLE À L EGARD DES FILLES ET DES FEMMES A NKTT ETAT DES LIEUX Avec l appui de : Fond des Nations Unies pour la Population (FNUAP)

Plus en détail

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT CONVENTION...... DES DROITS... DE L ENFANT 3 LA CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT Les articles de cette Convention ont été rédigés plus simplement pour les enfants par le Cofrade (Conseil français des

Plus en détail

Le travail de la femme

Le travail de la femme POUR ou CONTRE Le travail de la femme Dissertation rédigée à partir de copies d élèves Il y a un siècle, les jeunes filles n'avaient pas besoin (le droit) d'apprendre un métier parce qu'elles devaient

Plus en détail

Femme stérile. Enfants

Femme stérile. Enfants Dossier documentaire sur la famille SEQUENCE : LA DIVERSITE DES FORMES FAMILIALES 1) Quelle est l information principale apportée par le document 1? 2) Représentez la forme de mariage chez les Nuer en

Plus en détail

Recherche en paternité et filiation

Recherche en paternité et filiation Michel Thizon, Président d honneur de SOS PAPA -juin 2005 Recherche en paternité et filiation Vers plus de transparence et de responsabilisation? Les travaux de la Commission de la famille de l Assemblée

Plus en détail

Salvador - Brésil 18-24 Août 2001

Salvador - Brésil 18-24 Août 2001 UNION INTERNATIONALE POUR l ETUDE SCIENTIFIQUE DE LA POPULATION XXIV CONGRES GENERAL DE LA POPULATION Salvador - Brésil 18-24 Août 2001 LA SANTE REPRODUCTIVE DES MERES CELIBATAIRES : LE CAS DES MERES ADOLESCENTES

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ASSEMBLEE NATIONALE

REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ASSEMBLEE NATIONALE REPUBLIQUE DU NIGER Fraternité-Travail-Progrès ASSEMBLEE NATIONALE LOI N / du Sur la santé de la reproduction au Niger Vu la constitution du 09 août 1999. L ASSEMBLEE NATIONALE A DELIBERE ET ADOPTE, EN

Plus en détail

2 e SEMINAIRE MAGHREBIN Pour une meilleure insertion sociale et professionnelle des Mères Célibataires au Maghreb

2 e SEMINAIRE MAGHREBIN Pour une meilleure insertion sociale et professionnelle des Mères Célibataires au Maghreb Dossier de Presse 2 e SEMINAIRE MAGHREBIN Pour une meilleure insertion sociale et professionnelle des Mères Célibataires au Maghreb Tunis, 15 et 16 décembre 2014 Hôtel Regency Gammarth, Tunis 180 professionnels

Plus en détail

INDICATEURS EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

INDICATEURS EN MATIÈRE DE SANTÉ ET DE DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS SÉNÉGAL SITUATION ACTUELLE INDICE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN. Les données du PNUD de!2010 indiquent que le Sénégal occupe la 144 e position du classement des 169 pays présentant le pire indicateur de développement

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

BELGIQUE. Code pénal :

BELGIQUE. Code pénal : BELGIQUE Code pénal : Article I. Code Pénal Article II. Chapitre V Article III. De L'attentat à la Pudeur et du Viol. Art. 372. Tout attentat à la pudeur commis sans violences ni menaces sur la personne

Plus en détail

QUI EST LA MÈRE DE CET ENFANT QUI VIENT DE NAÎTRE? ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET ACCOUCHEMENT DE MÈRES PORTEUSES

QUI EST LA MÈRE DE CET ENFANT QUI VIENT DE NAÎTRE? ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET ACCOUCHEMENT DE MÈRES PORTEUSES M e Marie-Nancy Paquet QUI EST LA MÈRE DE CET ENFANT QUI VIENT DE NAÎTRE? ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET ACCOUCHEMENT DE MÈRES PORTEUSES Résumé : La question de la gestation pour autrui fait régulièrement

Plus en détail

CONGÉS MATERNITÉ, PATERNITÉ ET PARENTAL

CONGÉS MATERNITÉ, PATERNITÉ ET PARENTAL CONGÉS MATERNITÉ, PATERNITÉ ET PARENTAL Les droits des fonctionnaires sont différents de ceux des salariés du monde du privé. Nous vous proposons une éclaircie sur les droits des fonctionnaires concernant

Plus en détail

Droits et devoirs des parents et enfants

Droits et devoirs des parents et enfants Droits et devoirs des parents et enfants L autorité parentale L autorité parentale désigne l ensemble de droits et des obligations qui pèsent sur les parents. Autrement dit, on peut dire qu ils ont des

Plus en détail

Déclaration universelle des droits de l'homme

Déclaration universelle des droits de l'homme Déclaration universelle des droits de l'homme Préambule Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue

Plus en détail

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948. Texte intégral DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME ONU - 10 Décembre 1948 Texte intégral Préambule : Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de

Plus en détail

EN FAMILLE ETATS CIVILS

EN FAMILLE ETATS CIVILS EN FAMILLE ETATS CIVILS Dans le film La Bûche (du nom du gâteau traditionnel de Noël), trois sœurs se retrouvent pour fêter Noël : l'une a réussi un mariage bourgeois et s'occupe de ses enfants ; l'autre

Plus en détail

L'homoparentalité, du parent biologique au parent social

L'homoparentalité, du parent biologique au parent social L'homoparentalité, du parent biologique au parent social Billet du blog publié le 26/02/2014, vu 2514 fois, Auteur : veronique levrard avocate A côté des familles traditionnelles, hétérosexuelles, de nouvelles

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/algeri... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/algeri... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 5 09/06/2010 12:21 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER ALGERIE Imprimer cette page Textes de référence : - Code de la famille du 9 juin 1984 1. Les formes de dissolution du mariage - La répudiation

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA CONTRACEPTION. 26 septembre 2014

JOURNEE MONDIALE DE LA CONTRACEPTION. 26 septembre 2014 JOURNEE MONDIALE DE LA CONTRACEPTION 26 septembre 2014 Florence DUBOIS chargée de mission Ville de Cherbourg-Octeville Véronique PHILIPPE conseillère conjugale et familiale au Centre de Planification PMI

Plus en détail

Session de formation sur le Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) Automne 2005 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale (CSQ)

Session de formation sur le Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) Automne 2005 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale (CSQ) Session de formation sur le Régime québécois d'assurance parentale (RQAP) Automne 2005 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale (CSQ) Principales caractéristiques du RQAP Régime prévoyant le versement

Plus en détail

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1-

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1- PASSePORT Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car MON CHOIX, C EST MON DROIT! -1- «Le mariage ne peut être conclu qu avec le libre et plein consentement des

Plus en détail

Que l'on sache par les présentes - puisse Dieu en élever et en fortifier la teneur!

Que l'on sache par les présentes - puisse Dieu en élever et en fortifier la teneur! Dahir n 1-02-172 du 1 rabii Il 1423 (13 juin 2002) portant promulgation de la loi n 15-01 relative à la prise en charge (la kafala) des enfants abandonnés. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières. Introduction

Textes de référence : Table des matières. Introduction L AUTORITE PARENTALE ET LA PROTECTION JUDICIAIRE DES MINEURS EN TURQUIE Textes de référence :! Article 262 et s. du Code civil Table des matières A. GENERALITES... 2 B. QUANT A LA PERSONNE DE L ENFANT...

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

La Déclaration de grossesse

La Déclaration de grossesse Les démarches pendant la grossesse La Déclaration de grossesse Le médecin ou la sage-femme vous remet un formulaire de déclaration de grossesse avant la fin du 3 e mois de grossesse (lors de la 1 ère consultation.)

Plus en détail

Mise à jour octobre 2012 2 CATEGORIE TYPE DE SERVICE ET DEMARCHES PRESTATION COMPENSATOIRE

Mise à jour octobre 2012 2 CATEGORIE TYPE DE SERVICE ET DEMARCHES PRESTATION COMPENSATOIRE FAMILLES MONO - PARENTALES DROITS POUR LES PARENTS SOLO (VEUFS, DIVORCES, SEPARES ) Familles de France 28 Place Saint-Georges 75009 PARIS Tél. : 01 44 53 45 90 Fax : 01 45 96 07 88 http://www.familles-de-france.org

Plus en détail

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence ministérielle sur la migration et le développement. Plan d Action

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

MEMOIRE. Audience du 2 avril 2015 Réf : 198 8234 34832 POUR

MEMOIRE. Audience du 2 avril 2015 Réf : 198 8234 34832 POUR MEMOIRE Audience du 2 avril 2015 Réf : 198 8234 34832 POUR Monsieur Chérubin : - né le 19/11/1981 - de nationalité française - résidant au 129 Rue du Général de Gaulle à Bourges - ouvrier qualifié et bénévole

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE

SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE Publié le : 2014-04-18 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE 19 DECEMBRE 2013. - Arrêté ministériel fixant le code de déontologie pour

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit de la famille Les droits de mariage Les droits et les responsabilités Si vous êtes mariés ou si vous êtes dans une relation de conjoint de fait pour deux ans ou plus,

Plus en détail

COMMUNICATION AUX MEMBRES

COMMUNICATION AUX MEMBRES PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Commission des pétitions 29.9.2014. COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition n 0564/2012, présentée par Marianne van Eck, de nationalité néerlandaise, sur les problèmes administratifs

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

Fidèle à ses valeurs de solidarité, Société Générale Maroc continue à investir dans des actions concrètes et tangibles visant à lutter contre la

Fidèle à ses valeurs de solidarité, Société Générale Maroc continue à investir dans des actions concrètes et tangibles visant à lutter contre la 4 ENGAGEMENTS SOLIDAIRES Fidèle à ses valeurs de solidarité, Société Générale Maroc continue à investir dans des actions concrètes et tangibles visant à lutter contre la pauvreté, l abandon scolaire et

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes

Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes A l occasion de la journée internationale des droits de l Homme, le 10 décembre 2013, le ministère des Affaires étrangères a organisé un séminaire

Plus en détail

POSITION AFRICAINE COMMUNE SUR METTRE FIN AU MARIAGE DES ENFANTS EN AFRIQUE

POSITION AFRICAINE COMMUNE SUR METTRE FIN AU MARIAGE DES ENFANTS EN AFRIQUE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 011-551 7700 Fax: 011-551 7844 Website: www.au.int POSITION AFRICAINE COMMUNE SUR METTRE FIN AU MARIAGE DES

Plus en détail

Interruption volontaire de la grossesse Démarche cohérente

Interruption volontaire de la grossesse Démarche cohérente Interruption volontaire de la grossesse Démarche cohérente Interruption volontaire de la grossesse Le CNFL renvoie sur son papier de réflexion de juin 2010 qui reflète l appréciation et les questions de

Plus en détail

MATERNITÉ ET ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ENSEMBLE, FAISONS BOUGER LES LIGNES!

MATERNITÉ ET ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ENSEMBLE, FAISONS BOUGER LES LIGNES! Sous le haut patronage de MATERNITÉ ET ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL ENSEMBLE, FAISONS BOUGER LES LIGNES! Enquête inédite et Assises 2015 «Femme enceinte et environnement professionnel» Dossier de presse

Plus en détail

Approche juridique de la profession infirmier(e) dans l Education Nationale

Approche juridique de la profession infirmier(e) dans l Education Nationale Approche juridique de la profession infirmier(e) dans l Education Nationale Le 13 octobre 2010, Madame GOUTTENOIRE, Professeur à la faculté de Droit de Bordeaux 4, Directrice de l institut des Mineurs

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

DOCUMENT DE FOND DECLARATION D OTTAWA SUR LA SANTE DE L ENFANT

DOCUMENT DE FOND DECLARATION D OTTAWA SUR LA SANTE DE L ENFANT ASSOCIATION MEDICALE MONDIALE, INC. DOCUMENT DE FOND DECLARATION D OTTAWA SUR LA SANTE DE L ENFANT Les principes généraux figurant dans la Déclaration d Ottawa sont certes nécessaires pour assurer une

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

La femme dans la société française. A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales?

La femme dans la société française. A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales? A Les femmes dans la France des Trente Glorieuses : des marginales? PB : Quelle est la situation globale des femmes en France au début de la Ve République? Question 1 : Décrivez cette affiche. Quelle vision

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC ENTRETIEN AVEC NAIMA BENWAKRIM * Les Marocains sont en train de vivre une période charnière de leur histoire. En effet, le travail mené dans

Plus en détail

SOUTIEN PUBLIC. Ce chapitre décrit la panoplie des allocations et l'effort public de soutien aux familles ayant de jeunes enfants.

SOUTIEN PUBLIC. Ce chapitre décrit la panoplie des allocations et l'effort public de soutien aux familles ayant de jeunes enfants. SOUTIEN PUBLIC Les pouvoirs publics, État, Caisses d'allocations familiales, collectivités locales principalement, ont à la fois une politique de soutien aux familles nombreuses et une politique de soutien

Plus en détail

LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME. Pour le meilleur et surtout pour le pire. Nina Bonche et Camilia Gaied. Lycée Jacob Holtzer, Firminy

LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME. Pour le meilleur et surtout pour le pire. Nina Bonche et Camilia Gaied. Lycée Jacob Holtzer, Firminy LA DÉFENSE DES DROITS DE L HOMME Pour le meilleur et surtout pour le pire Nina Bonche et Camilia Gaied Lycée Jacob Holtzer, Firminy 25 «Il me répétait sans cesse que j étais la femme de sa vie, qu à tout

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne

L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne L Évaluation des impacts des mesures de sécurité sur les droits de la personne Développement de mesures de sécurité respectueuses des droits de la personne Pour obtenir de plus amples renseignements sur

Plus en détail

CAIRE+ Groupe parlementaire Coprésidence: Yvonne Gilli, CN/SG + Yvonne Feri, CN/AG

CAIRE+ Groupe parlementaire Coprésidence: Yvonne Gilli, CN/SG + Yvonne Feri, CN/AG CAIRE+ Groupe parlementaire Coprésidence: Yvonne Gilli, CN/SG + Yvonne Feri, CN/AG Le groupe parlementaire CAIRE+ s engage pour la mise en œuvre du programme d action élaboré lors de la conférence onusienne

Plus en détail

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE Servir et protéger En bref Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Toute une famille mobilisée

Toute une famille mobilisée Toute une famille mobilisée Témoignage Nadine, professionnelle de santé, a été entraînée en quelques mois, avec son compagnon, dans un enfermement psychologique qui a failli la conduire en hôpital psychiatrique,

Plus en détail

Stratégie de prévention des dommages causés aux enfants et aux jeunes au Nouveau-Brunswick. Définition des dommages

Stratégie de prévention des dommages causés aux enfants et aux jeunes au Nouveau-Brunswick. Définition des dommages Stratégie de prévention des dommages causés aux enfants et aux jeunes au Nouveau-Brunswick Préambule et contexte Définition des dommages La Stratégie provinciale de prévention des dommages causés aux enfants

Plus en détail

Réactions de deuil des enfants

Réactions de deuil des enfants Le deuil et ses effets 91 Réactions de deuil des enfants Rôle des parents en assistant les enfants dans le deuil Les enfants n ont pas la force émotionnelle de faire seuls leur deuil. Ils ont besoin de

Plus en détail

Comment obtenir de l aide ou soutenir une ou un collègue qui a besoin d aide

Comment obtenir de l aide ou soutenir une ou un collègue qui a besoin d aide CONSEIL DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL DE L'ONTARIO (CSSTO) SÉRIE SUR LA PRÉVENTION DE LA VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL La violence familiale ne cesse pas quand on met les pieds au travail :

Plus en détail

1996-2011 AIMER ACCUEILLIR AIDER. futures mamans Riviera-Veveyse. www.sosmaman.ch

1996-2011 AIMER ACCUEILLIR AIDER. futures mamans Riviera-Veveyse. www.sosmaman.ch 1996-2011 futures mamans Riviera-Veveyse AIMER ACCUEILLIR AIDER www.sosmaman.ch 2 / 7 Présentation SOS futures mamans est une association d entraide bénévole, sans but lucratif, apolitique et sans distinction

Plus en détail

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Adoptée par la Conférence générale de l'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture,

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Ton droit de vivre au sein d une famille et d être pris en charge dans toutes les situations que tu traverses

Ton droit de vivre au sein d une famille et d être pris en charge dans toutes les situations que tu traverses Lignes Directrices relatives à la Protection de Remplacement pour les Enfants. Version adaptée pour les enfants et les adolescents. Ton droit de vivre au sein d une famille et d être pris en charge dans

Plus en détail

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes L'Assemblée générale, Considérant qu'il est urgent de faire en sorte que les femmes bénéficient universellement des droits et principes

Plus en détail

TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE

TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE section temps de travail TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE PREMIER CHAPITRE : FACILITES HORAIRES POUR RAISONS Dernière mise à jour : Septembre 2012 TEXTES APPLICABLES

Plus en détail

La contribution des pères au développement de leur enfant

La contribution des pères au développement de leur enfant Activité 1 La contribution des pères au développement de leur enfant Le père: Un rôle en évolution Théorie de l évolution Question de survie! Homme Animaux Christine Gervais, Ph. D., Professeur au département

Plus en détail

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse

couple naissance Famille mariage séparation divorce cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse séparation mariage naissance cohabitation légale médiation accueil des enfants grossesse couple divorce Famille Nous vivons ensemble mais nous ne voulons pas nous marier. Est-ce possible? Oui. En Belgique,

Plus en détail

Dépistage VIH. Témoignages des usagers Auprès de Sida Info Service LE DEPISTAGE DU VIH EN FRANCE. Quelques données épidémiologiques

Dépistage VIH. Témoignages des usagers Auprès de Sida Info Service LE DEPISTAGE DU VIH EN FRANCE. Quelques données épidémiologiques Dépistage VIH Témoignages des usagers Auprès de Sida Info Service LE DEPISTAGE DU VIH EN FRANCE Quelques données épidémiologiques Selon l Institut de Veille Sanitaire (InVS) 1, en 2007 cinq millions de

Plus en détail

LES PEGAS ELLES. Au rallye Aicha des Gazelles du Maroc 26ème édition

LES PEGAS ELLES. Au rallye Aicha des Gazelles du Maroc 26ème édition LES PEGAS ELLES Au rallye Aicha des Gazelles du Maroc 26ème édition Détermination, courage, audace, solidarité, féminité...les vrais valeurs se partagent. Adresse Mail: team.pegaselles@yahoo.fr Site internet:

Plus en détail

Office fédéral de la justice Unité Droit pénal international. 3003 Bern. Berne, le 10 novembre

Office fédéral de la justice Unité Droit pénal international. 3003 Bern. Berne, le 10 novembre Office fédéral de la justice Unité Droit pénal international 3003 Bern Berne, le 10 novembre Approbation et mise en œuvre de la convention du 25 octobre 2007 du Conseil de l Europe sur la protection des

Plus en détail

Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha

Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha Depuis le mois de novembre 2012, les réfugiés du camp dont le statut a été rejeté

Plus en détail

LE VIOL UN ACTE DE PENETRATION SEXUELLE UN ACTE COMMIS SUR LA PERSONNE D AUTRUI. L article 222-23 du C.P. définit et réprime le viol.

LE VIOL UN ACTE DE PENETRATION SEXUELLE UN ACTE COMMIS SUR LA PERSONNE D AUTRUI. L article 222-23 du C.P. définit et réprime le viol. LE VIOL Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu il soit, commis sur la personne d autrui par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol. I - E L E M E N T L E G A L L article

Plus en détail

L ONU EN ACTION LA FISTULE EN AFGHANISTAN

L ONU EN ACTION LA FISTULE EN AFGHANISTAN L ONU EN ACTION Date de programmation: février 2009 Programme n 1172 Durée: 4 23 Langues: anglais, français, espagnol et russe LA FISTULE EN AFGHANISTAN VIDEO COUCHÉE DANS UN LIT AUDIO 1. Fatima est originaire

Plus en détail

Commission de la condition de la femme LA VIOLENCE À L'ÉGARD DES FEMMES

Commission de la condition de la femme LA VIOLENCE À L'ÉGARD DES FEMMES Commission de la condition de la femme LA VIOLENCE À L'ÉGARD DES FEMMES CSW42 Conclusions concertées (I) Nations Unies, mars 1998 LA VIOLENCE À L'ÉGARD DES FEMMES La Commission de la condition de la femme,

Plus en détail

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS Positionnement en vue de la session spéciale des (22 septembre 2014) 2 1. FACE À UN AVENIR INCERTAIN, LES GOUVERNEMENTS DOIVENT SE REMOBILISER

Plus en détail

Prévenir l abus sexuel envers l enfant

Prévenir l abus sexuel envers l enfant 167 CHAPITRE 13 Prévenir l abus sexuel envers l enfant Il pourrait sembler étrange de trouver des informations sur l abus sexuel dans un livre sur les enfants sourds et malentendants. Mais, malheureusement,

Plus en détail

Enfant Haïtien mon Frère

Enfant Haïtien mon Frère Enfant Haïtien mon Frère 141 Avenue Christophe Port-au-Prince, HAITI TEL (509)3733-6624 Enfanthaitien_monfrere@yahoo.fr CONTEXTE Le tremblement du 12 janvier 2010 a profondément secoué le peuple haïtien.

Plus en détail

RÉPUBLIQUE D'ALBANIE L AVOCAT DU PEUPLE

RÉPUBLIQUE D'ALBANIE L AVOCAT DU PEUPLE RÉPUBLIQUE D'ALBANIE L AVOCAT DU PEUPLE Résumé du Rapport spécial de l Avocat du Peuple sur Les enfants Mai 2013 L Avocat du Peuple Blvd.: Zhan D Ark No. 2, Tirana, Albanie, Tel./Fax: +355 (4) 2380 313

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 2 Protection de l enfance et droit de la famille FR 002 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Protection de

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE --00-- MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES --ooo--

REPUBLIQUE TUNISIENNE --00-- MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES --ooo-- REPUBLIQUE TUNISIENNE --00-- MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES --ooo-- REPONSE DU GOUVERNEMENT TUNISIEN AU QUESTIONNAIRE ELABORE PAR LE HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME EN VUE

Plus en détail

GESTATION POUR AUTRUI AU MEXIQUE ET DANS LE RESTE DU MONDE, PAS À PAS

GESTATION POUR AUTRUI AU MEXIQUE ET DANS LE RESTE DU MONDE, PAS À PAS SEPTEMBRE 2014 13 Septembre 2014 Valencia 20 Septembre 2014 Barcelona GESTATION POUR AUTRUI AU MEXIQUE ET DANS LE RESTE DU MONDE, PAS À PAS La nouvelle législation du Registre en Espagne Conférenciers:

Plus en détail

RÉFUGIÉS. Le droit d asile au Canada

RÉFUGIÉS. Le droit d asile au Canada RÉFUGIÉS Le droit d asile au Canada Automne 2011 LE DROIT D ASILE AU CANADA Une personne peut obtenir le droit d asile au Canada si elle a qualité de réfugié ou de personne à protéger. Une personne a qualité

Plus en détail

1 A un congé annuel dont la durée est définie, sur la base de vingt-cinq jours ouvrés, au prorata des obligations de service hebdomadaires ;

1 A un congé annuel dont la durée est définie, sur la base de vingt-cinq jours ouvrés, au prorata des obligations de service hebdomadaires ; Sous-section 7 : Exercice des fonctions. Article R6152-613 En savoir plus sur cet article... Les praticiens attachés ont droit : 1 A un congé annuel dont la durée est définie, sur la base de vingt-cinq

Plus en détail

Conjuguer la paternité au temps de l après-divorce : des trajectoires plurielles

Conjuguer la paternité au temps de l après-divorce : des trajectoires plurielles Conjuguer la paternité au temps de l après-divorce : des trajectoires plurielles Agnès Martial, Centre Norbert Elias ANR 08-JCJC-0057-01-PATERNITES. Colloque Pères en solitaire : paternités contemporaines

Plus en détail

Le 17 janvier 1975-17 Janvier 2015. 40 ans sur la loi IVG

Le 17 janvier 1975-17 Janvier 2015. 40 ans sur la loi IVG Le 17 janvier 1975-17 Janvier 2015 40 ans sur la loi IVG Par Claire Piot & Jennifer Léonie Bellay Pour nos droits, reprenons la rue! Entre la remontrée de l'ordre moral, des extrêmes droites, l'impact

Plus en détail

Contribution d Alliance VITA au rapport sur le projet de loi ouvrant le mariage et l adoption à des personnes de même sexe.

Contribution d Alliance VITA au rapport sur le projet de loi ouvrant le mariage et l adoption à des personnes de même sexe. Contribution d Alliance VITA au rapport sur le projet de loi ouvrant le mariage et l adoption à des personnes de même sexe. Cette contribution est établie en nous appuyant sur l expérience des milliers

Plus en détail

LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES

LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES LA CHARTE AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES Article premier : Les États membres de l'organisation de l'unité africaine, parties à la présente Charte, reconnaissent les droits, devoirs et libertés

Plus en détail

Bruxelles, Belgique, les 8 et 9 octobre 2015 L IMPACT DIRECT ET INDIRECT DU TERRORISME SUR LES FEMMES ET LES FILLES EN AFRIQUE

Bruxelles, Belgique, les 8 et 9 octobre 2015 L IMPACT DIRECT ET INDIRECT DU TERRORISME SUR LES FEMMES ET LES FILLES EN AFRIQUE ASSEMBLEE NATIONALE REPUBLIQUE GABONAISE SEMINAIRE PARLEMENTAIRE DANS LE CADRE DU PROGRAMME DE L AWEPA SUR LES OMD ------------------------- Paix, sécurité et développement durable ------------------------

Plus en détail

Tour de table : Quels sont les questions ( pas de nom indiqué pour préserver l anonymat des parents, seuls l'âge des enfants est mentionné)

Tour de table : Quels sont les questions ( pas de nom indiqué pour préserver l anonymat des parents, seuls l'âge des enfants est mentionné) 1 GZ - 25/02/15 Conférence sur le Net, les Jeunes et les Réseaux sociaux : Enfants hyperconnectés. Parents, comment rester branchés? Ecole Aurore, Evère 3/2/2015 Organisation Child Focus La conférence

Plus en détail

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 ÉTHIQUE et Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 INTRODUCTION Pourquoi un code d éthique relatif aux violences au travail? Comment un code d éthique peut-il nous aider, nous

Plus en détail

l'association féminine d'éducation et d'action sociale (AFEAS)

l'association féminine d'éducation et d'action sociale (AFEAS) ÛFEflS Présentation de l'association féminine d'éducation et d'action sociale (AFEAS) aux Consultations particulières et aux Auditions publiques sur le projet ôe loi no 144, Loi sur [es prestations familiales

Plus en détail

Préparation à la naissance et à la parentalité Présentation des ateliers

Préparation à la naissance et à la parentalité Présentation des ateliers Maternité Angélique Du Coudray Préparation à la naissance et à la parentalité Présentation des ateliers Maternité Angélique Du Coudray Pour vous inscrire veuillez vous présenter au bureau des rendez-vous

Plus en détail

Collège mag. Les droits et devoirs des enfants p3. L'identité p2. Ce magazine vous est proposé par la 6ème1. 4 avril 2014

Collège mag. Les droits et devoirs des enfants p3. L'identité p2. Ce magazine vous est proposé par la 6ème1. 4 avril 2014 Collège mag 4 avril 2014 Ce magazine vous est proposé par la 6ème1 Dossier La protection de l'enfance p1 Les droits et devoirs des enfants p3 L'identité p2 LES JOURNALISTES Oceane SOMMAIRE Angel La protection

Plus en détail

FICHE SUR LA PENSION ALIMENTAIRE POUR ENFANT

FICHE SUR LA PENSION ALIMENTAIRE POUR ENFANT FICHE SUR LA PENSION ALIMENTAIRE POUR ENFANT La loi exige que les deux parents contribuent au soutien financier de leurs enfants, quelle que soit la personne qui vit avec les enfants, La plupart du temps,

Plus en détail

Compte rendu de l intervention d Ariane Dierickx «Bébé ou boulot, faut-il choisir?»

Compte rendu de l intervention d Ariane Dierickx «Bébé ou boulot, faut-il choisir?» Compte rendu de l intervention d Ariane Dierickx «Bébé ou boulot, faut-il choisir?» Dans le débat sur l articulation entre vie familiale et vie professionnelle, on constate que toute l attention est rapidement

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 20 janvier 2009 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Diplôme Licence 5 ème

Plus en détail

Liberté, sexualités, féminisme

Liberté, sexualités, féminisme Mouvement français pour le planning familial Liberté, sexualités, féminisme 50 ans de combat du Planning pour les droits des femmes Ouvrage conçu et rédigé par Isabelle Friedmann Préface de Janine Mossuz-Lavau

Plus en détail

Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances

Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances Éducation de la petite enfance Contribution importante à l'égalité des chances Thèses et exigences de l'initiative des villes: Politique sociale Introduction Dans sa stratégie 2015 "Élargir la politique

Plus en détail