Adjudant Maurice VERGNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Adjudant Maurice VERGNE"

Transcription

1 Adjudant Maurice VERGNE Parrain de la 264 e promotion de l Ecole Nationale des Sous-Officiers d Active 3 e Bataillon du 2 novembre 2009 au 24 juin 2010 L adjudant VERGNE était titulaire des décorations suivantes : Chevalier de la Légion d Honneur Médaille Militaire Croix de guerre des Théâtres d Opérations Extérieurs 1 palme et 2 étoiles d argent Médaille comémorative avec agraphe France-Allemagne Médaille coloniale avec agrafe «Extrême-Orient» Croix de la vaillance vietnamienne Médaille du Mérite Militaire vietnamien

2 Adjudant Maurice VERGNE Au début des années 1920, La Société des Nations est créée. Avec elle naît l espoir d une paix et d une entente durable entre les peuples. C est dans ce contexte que Maurice VERGNE voit le jour, le 30 septembre 1923 à Bassignac dans le Cantal. Mais en 1939, quand l Allemagne nazie mène son offensive sur nos frontières, le rêve s effondre. Maurice VERGNE est trop jeune pour s enrôler et doit se résoudre à poursuivre l apprentissage de son métier de maroquinier. En 1942, lorsqu il réussit enfin à s engager au titre du régiment d artillerie coloniale marocaine de Brive, la France est déjà coupée en deux, et le gouvernement du maréchal PETAIN a pris ses quartiers à Vichy. A l automne, la situation intérieure se dégrade. En novembre 1942, les nazis envahissent la Zone Libre. La France de Vichy est démilitarisée et Maurice VERGNE est de ce fait placé en congé de fin d armistice au début de l année En août 1944, après le succès des opérations du débarquement alliés en Normandie, il reprend le service actif au sein du régiment de marche Corrèze Limousin. Tandis qu il participe vaillamment aux durs combats de la Libération, il est nommé caporal. En janvier 1945, il rejoint le 9 e régiment de Zouaves où il reçoit, huit mois plus tard, ses galons de sergent. La guerre achevée, sa nouvelle unité faisant partie des forces d occupation, il reste stationné quelques mois en Allemagne. Pendant ce temps, les conclusions de la conférence de YALTA ont conforté la place de la France au sein de l Europe mais c est à présent sa position en Indochine qui préoccupe. Le retrait des troupes japonaises a engendré l émergence de nationalistes Viet Minh hostiles au retour de la colonisation française. Ainsi, le corps expéditionnaire français est créé afin de défendre les intérêts de la France en Extrême Orient. Le sergent VERGNE l intègre en février Il embarque à Marseille en mai à destination de Saigon pour être muté aux forces du Laos. Alors que les combats s intensifient, il est affecté en octobre 1947 au 2 e bataillon Thaï. Il y exerce à merveille son rôle de chef de groupe. Ainsi, le 28 février 1948 pendant les opérations de Bao Ha dans le haut Tonkin, il exécute un raid magistral dans les lignes adverses. Puis, le 16 mars au dégagement du poste de Coue Dam, il s élance avec son intrépidité coutumière sur une piste truffée de pièges et de petits postes rebelles. Bousculant et terrorisant l ennemi, il sème la panique chez l adversaire le poussant à se regrouper de l autre côté du fleuve rouge. Pour ces actions d éclats il est cité à l ordre de la division. Engagé dans des missions délicates, les 13 et 20 septembre 1948, dans le secteur de Lang Thop, il déjoue par d habiles manœuvres de sérieuses tentatives d infiltration Viet Minh. Puis le 11 octobre, il contribue au succès de la défense du poste de Lang Key, ce qui lui vaut d être cité une seconde fois à l ordre de la division. En juillet 1948, Il est promu sergent-chef, et obtient brillamment son brevet de chef de section d infanterie coloniale en De retour en France en mars 1949, il rejoint le 24 e régiment d infanterie coloniale où il accède au grade d adjudant. En novembre 1950, il repart pour l Indochine. Il y rejoint le 6 e bataillon vietnamien. Le 20 juillet 1952, à Don Luong, son groupement est attaqué et repoussé par des forces rebelles très supérieures en nombre. Il se porte alors immédiatement au devant des rebelles pour freiner leur progression et permettre ainsi le repli de son unité. Resté seul avec son capitaine, il est assailli de tous côtés. Il oppose une résistance farouche mais dans ce combat inégal à l issue inéluctable, il est atteint d une rafale d arme automatique et tombe mortellement blessé. Il repose au cimetière militaire de PHU-LY (Nord Vietnam). Admirable sous-officier, l adjudant VERGNE a toujours suscité l admiration de ceux qui le connaissaient. Modèle d énergie, d ardeur et de courage, il porte les plus nobles vertus militaires. C est à ce titre que la légion d honneur et la médaille militaire à titre posthume lui furent attribuées rendant ainsi un dernier hommage à ce sous-officier d exception mort pour la France. L adjudant VERGNE mérite d être cité en exemple auprès des jeunes sous-officiers. Création impression :ENSOA-DirCom

3 Description héraldique de l insigne de la 264 e promotion. << ADJ VERGNE>> Nom du parrain en lettres capitales dorées sur fond rouge couleur de la Légion d Honneur Fond bleu couleur de l infanterie coloniale La palme et les 2 étoiles d argent correspondent aux citations obtenues en Indochine par le parrain en récompenses de ses actes de bravoures Insigne du 2 e bataillon Thaï rappelant que le parrain a appartenu au Corps Expéditionnaire Français en Extrême Orient

4

5 2 novembre 2009 Incorporation de la 264 e promotion

6

7

8

9

10

11 7 novembre 2009 Remise de l arme 264 e promotion

12

13

14

15

16

17 17 décembre 2009 Remise de Képi de la 264 e promotion

18

19

20

21

22

23

24

25 20 janvier 2010 Veillée au drapeau

26

27

28

29 21 janvier 2010 Présentation au drapeau et baptême de la promotion

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43 8 mai 2010 Colmar

44

45

46

47 24 juin 2010 cérémonie de remise de galons

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

Major (H) Alain TOMEÏ. Grade. Chevalier de la Légion d Honneur. Grade. Officier de la Légion d Honneur. Grade. Commandeur de la Légion d Honneur

Major (H) Alain TOMEÏ. Grade. Chevalier de la Légion d Honneur. Grade. Officier de la Légion d Honneur. Grade. Commandeur de la Légion d Honneur Décorations militaires Françaises Le tableau ci-dessous rassemble les principaux ordres et principales médailles, classé(e)s dans l ordre protocolaire ou de préséance. L Ordre, la médaille d ordonnance

Plus en détail

Parrain de la 76 Promotion de l E.N.S.O.A. Mort au combat en Algérie, le 29 mars 1957 à l âge de 25 ans

Parrain de la 76 Promotion de l E.N.S.O.A. Mort au combat en Algérie, le 29 mars 1957 à l âge de 25 ans ECOLE NATIONALE DES SOUS-OFFICIERS D ACTIVE 1 BATAILLON CARRIÈRE MILITAIRE du SERGENT-CHEF T O U S S A I N T PIERRE Parrain de la 76 Promotion de l E.N.S.O.A. - Médaille Militaire - Croi de Guerre des

Plus en détail

Collection «Mémoire et Citoyenneté» ALPHONSE JUIN ( )

Collection «Mémoire et Citoyenneté» ALPHONSE JUIN ( ) n 30 Collection «Mémoire et Citoyenneté» ALPHONSE JUIN (1888-1967) SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR L ADMINISTRATION DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Fils de gendarme, Alphonse Juin est né

Plus en détail

ORDRE DE PRÉSÉANCE DES DÉCORATIONS FRANÇAISES

ORDRE DE PRÉSÉANCE DES DÉCORATIONS FRANÇAISES ORDRE DE PRÉSÉANCE DES DÉCORATIONS FRANÇAISES Ordre de préséance préconisé par la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur Selon la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur : «Il n'existe pas de décret

Plus en détail

ELOGE FUNEBRE DU Lt-COLONEL PIERRE LEGRIS. PRONONCE PAR LE Lt-COLONEL JEAN-CLAUDE AILLOT

ELOGE FUNEBRE DU Lt-COLONEL PIERRE LEGRIS. PRONONCE PAR LE Lt-COLONEL JEAN-CLAUDE AILLOT ELOGE FUNEBRE DU Lt-COLONEL PIERRE LEGRIS PRONONCE PAR LE Lt-COLONEL JEAN-CLAUDE AILLOT Mon Colonel, Mon Ancien, Mon cher PIERRE C est avec une profonde émotion que nous avons appris ton départ il y a

Plus en détail

René BEAUGER ( )

René BEAUGER ( ) René BEAUGER (1909-1997) Officier de l Armée de l Air, administratif Emile Gabriel Joseph René BEAUGER est né le 26 décembre 1909 à 10 heures du matin à Lagémard sur la commune de Marsac dans département

Plus en détail

18 JUILLET E ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION DE SAINT-LÔ

18 JUILLET E ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION DE SAINT-LÔ 18 JUILLET 2012 68 E ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION DE SAINT-LÔ Monsieur le Préfet, Chers collègues élus, Messieurs les officiers et sous-officiers, Mesdames et Messieurs les Présidents d associations,

Plus en détail

Conception graphique : Dircom / Cellule Infographie Impression : Service Reprographie de la base de défense de Vannes - Coëtquidan

Conception graphique : Dircom / Cellule Infographie Impression : Service Reprographie de la base de défense de Vannes - Coëtquidan Conception graphique : Dircom / Cellule Infographie Impression : Service Reprographie de la base de défense de Vannes - Coëtquidan Présentation du projet Les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan La promotion

Plus en détail

Jean de Lattre de Tassigny Maréchal de France

Jean de Lattre de Tassigny Maréchal de France Projet regard architectural sur la ville de Saint-Lô Centenaire 14-18 ; 70 anniversaire ; Collège Louis Pasteur ; Porte de la prison Devoir de mémoire ; appropriation de son territoire ; personnage national

Plus en détail

cavalerie 100 faits d armes

cavalerie 100 faits d armes de Verdun au Mali Un siècle de cavalerie 100 faits d armes qui illustrent les valeurs des cavaliers Sommaire I. L audace et la vitesse II. Le coup d oeil et la clairvoyance III. Le panache et l élégance

Plus en détail

Notre rubrique des "glorieux anciens" continue avec Elie Buge qui restera dans les mémoires comme le premier sous-officier de l'armée de l'air a

Notre rubrique des glorieux anciens continue avec Elie Buge qui restera dans les mémoires comme le premier sous-officier de l'armée de l'air a Notre rubrique des "glorieux anciens" continue avec Elie Buge qui restera dans les mémoires comme le premier sous-officier de l'armée de l'air a avoir franchi le mur du son. ELIE BUGE 1923-1967 Elie Buge

Plus en détail

Serge de Rudnicki 15 juin 1912 Paris - 22 février 1983 Clamart Jean de Rudnicki 28 mai 1916 Paris 17 mars 1998 Montpellier

Serge de Rudnicki 15 juin 1912 Paris - 22 février 1983 Clamart Jean de Rudnicki 28 mai 1916 Paris 17 mars 1998 Montpellier Grégoire RUDNICKI 16 ans de service 13 campagnes Lieutenant Médaille coloniale Cité à l ordre des armées Médaille militaire Chevalier de la légion d honneur 1 Grégoire RUDNICKI Né le 9 mai 1875 à Varsovie

Plus en détail

Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée ( )

Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée ( ) Revue historique des armées 246 2007 France-États-Unis Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée (1917-1919) Michel

Plus en détail

Bulletin officiel des colonies 1894

Bulletin officiel des colonies 1894 Bulletin officiel des colonies 1894 p. 526-531 N 131 LE MINISTRE DES COLONIES, à Monsieur le Gouverneur du Dahomey et dépendances (Ministère des Colonies Cabinet du Ministre ; - Bureau du Personnel, 2

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE DÉCRET N 2014-389 relatif à la médaille de la défense nationale. Du 29 mars 2014 CABINET DU MINISTRE. DÉCRET N 2014-389

Plus en détail

LE BATAILLON DE CORÉE DANS LA GUERRE D INDOCHINE. BIBLIOGRAPHIE.

LE BATAILLON DE CORÉE DANS LA GUERRE D INDOCHINE. BIBLIOGRAPHIE. LE BATAILLON DE CORÉE DANS LA GUERRE D INDOCHINE. BIBLIOGRAPHIE. Mise à jour du : 15/09/201429/03/2011 Avertissements : - Il existe une littérature abondante sur la guerre d Indochine. Nous n avons donc

Plus en détail

Exposition: Les travailleurs indochinois de la Seconde guerre mondiale CHRONOLOGIE

Exposition: Les travailleurs indochinois de la Seconde guerre mondiale CHRONOLOGIE CHRONOLOGIE Utilisable dans le cadre de l exposition sur les Travailleurs indochinois en France A. Des débuts de l Indochine à la Seconde guerre mondiale (1858 1939) 31 mai 1858 : l amiral Charles Rigault

Plus en détail

«Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres» Questionnaire pédagogique (version longue)

«Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres» Questionnaire pédagogique (version longue) «Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres» Questionnaire pédagogique (version longue) Les circonstances de l Appel 1) Quel ouvrage du Général de Gaulle écrit dans les années 1930 appelle à la constitution

Plus en détail

Le Lieutenant-colonel Henri TOURTET

Le Lieutenant-colonel Henri TOURTET Le Lieutenant-colonel Henri TOURTET est mort au feu de l ennemi le 15 avril 1945 à 15h10 au village de Didonne. Deux jours plus tard la Poche de Royan était délivrée et la guerre se terminait. Il a été

Plus en détail

ALLOCUTION DU COMMANDANT EN SECOND D ÉCOLE

ALLOCUTION DU COMMANDANT EN SECOND D ÉCOLE PRÉSENTATION AU DRAPEAU BAPTÊME DE PROMOTION Jeudi 14 avril 2016 ALLOCUTION DU COMMANDANT EN SECOND D ÉCOLE Élèves-aspirant de la 73ème promotion entourés par vos camarades de la promotion lieutenant JAMET

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. - Commémoration - 96 ème anniversaire de l Armistice de Mardi 11 novembre

DOSSIER DE PRESSE. - Commémoration - 96 ème anniversaire de l Armistice de Mardi 11 novembre Photos d archives DOSSIER DE PRESSE - Commémoration - 96 ème anniversaire de l Armistice de 1918 - Mardi 11 novembre 2014 - CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE La cérémonie de commémoration du 96 ème anniversaire

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 1 du 7 janvier PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 2

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 1 du 7 janvier PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 2 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 1 du 7 janvier 2016 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 2 INSTRUCTION N 10707/DEF/CAB/SDBC/DECO/A fixant les modalités d application de

Plus en détail

Un Héros de la bataille de Verdun, en 1916

Un Héros de la bataille de Verdun, en 1916 Célébration de la commémoration du centenaire De la grande guerre de 1914-1918. Mémoire et Souvenir de mon grand-père paternel, le général de division louis Bernard, Le plus haut grade de La hiérarchie

Plus en détail

M O N T R E D O N D E S C O R B I E R E S. Mars 1976 Mars 2006

M O N T R E D O N D E S C O R B I E R E S. Mars 1976 Mars 2006 M O N T R E D O N D E S C O R B I E R E S Mars 1976 Mars 2006 dt Joël LE GOFF FICHE DE CARRIERE Commandant Joël LE GOFF Né le 07 novembre 1934 ETATS DE SERVICE : Marine nationale : enseigne de vaisseau

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 36 du 24 août PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 36 du 24 août PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique n 36 du 24 août 2012 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte n 3 CIRCULAIRE N 5200/DEF/CAB/SDBC/DECO/B relative aux conditions de proposition

Plus en détail

BOC/PP texte 4 18 octobre 2006 Nº24

BOC/PP texte 4 18 octobre 2006 Nº24 texte 4 CABINET DU MINISTRE :sous-direction des bureaux des cabinets ;bureau des décorations. INSTRUCTION N 8000/DEF/CAB/SDBC/DECO/ A fixant les modalités d application du décret n 2005-797 du 15 juillet

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÈFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

MINISTÈRE DE LA DÈFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS MINISTÈRE DE LA DÈFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS Brochure sur les cérémonies du Souvenir A l'attention des Municipalités des Yvelines DÉLÉGATION MILITAIRE DÉPARTEMENTALE DES YVELINES décembre 2011 décembre

Plus en détail

REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE DU PACIFIQUE NOUVELLE-CALEDONIE

REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE DU PACIFIQUE NOUVELLE-CALEDONIE REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE DU PACIFIQUE NOUVELLE-CALEDONIE Décorations Croix de la Libération Croix de guerre 1914-1918 avec 1 citation à l'ordre de l'armée. Croix de guerre 1939-1945 avec 5 citations

Plus en détail

188 J - Fonds du général-baron Baillod

188 J - Fonds du général-baron Baillod Archives départementales de la Manche 188 J - Fonds du général-baron Baillod 1776-1834 Répertoire méthodique par Julien De Gand sous la direction de Julie Laplanche Saint-Lô - 2014 - Introduction Zone

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CEREMONIE DE REMISE DE CROIX DU COMBATTANT ET D'HOMMAGE AUX MILITAIRES FRANCAIS MORTS POUR LA FRANCE EN OPERATIONS EXTERIEURES

DOSSIER DE PRESSE CEREMONIE DE REMISE DE CROIX DU COMBATTANT ET D'HOMMAGE AUX MILITAIRES FRANCAIS MORTS POUR LA FRANCE EN OPERATIONS EXTERIEURES CABINET DOSSIER DE PRESSE Nouméa, le 16 octobre 2015 CEREMONIE DE REMISE DE CROIX DU COMBATTANT ET D'HOMMAGE AUX MILITAIRES FRANCAIS MORTS POUR LA FRANCE EN OPERATIONS EXTERIEURES Une cérémonie d hommage

Plus en détail

24 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE 24 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE

24 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE 24 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE 24 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE 24 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE Décorations Croix de la Légion d'honneur Croix de guerre 1914 1918 avec deux citations à l'ordre de l'armée et une citation

Plus en détail

AUTOUR DU CENTENAIRE DE LA REPRISE DU FORT DE DOUAUMONT 24 OCTOBRE P. Lefèvre (Mission Histoire CD55)

AUTOUR DU CENTENAIRE DE LA REPRISE DU FORT DE DOUAUMONT 24 OCTOBRE P. Lefèvre (Mission Histoire CD55) AUTOUR DU CENTENAIRE DE LA REPRISE DU FORT DE DOUAUMONT 24 OCTOBRE 1916 P. Lefèvre (Mission Histoire CD55) 22, 23 et 24 octobre 2016 CONTEXTE DE LA MANIFESTATION RAPPEL HISTORIQUE Tableau d Henri Chartier

Plus en détail

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos La crête de Vimy du haut des airs Cette photo aérienne montre les principales lignes de tranchées dans un secteur inconnu de la crête de Vimy. Les grands cratères, dont certains ont de 10 à 15 mètres de

Plus en détail

SOMMAIRE. Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan - Dircom - Guillaume Roger Impression : atelier reprographie GSBdD

SOMMAIRE. Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan - Dircom - Guillaume Roger Impression : atelier reprographie GSBdD SOMMAIRE Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan - Dircom - Guillaume Roger Impression : atelier reprographie GSBdD L École Militaire InterArmes : l excellence de la promotion interne Dans les traces de notre parrain,

Plus en détail

Edito du chef de corps

Edito du chef de corps N 16 - Édtion spéciale Edito du chef de corps Le 17 porte la fourragère aux couleurs de la Croix de la Valeur Militaire Lundi 16 avril 2012, 2, le ministre de la Défense et des anciens combattants, monsieur

Plus en détail

- Commémoration - 70 ème anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945

- Commémoration - 70 ème anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945 (photos archives BCI) DOSSIER DE PRESSE - Commémoration - 70 ème anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945 - Vendredi 8 mai 2015 - CÉRÉMONIE DU 8 MAI 1945 Le Haut-Commissaire de la République, M. Lionel

Plus en détail

Répertoire ( / /48) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1979

Répertoire ( / /48) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1979 Transports ; Direction générale de l'aviation civile ; Services rattachés au directeur ; Cabinet du directeur ; Bureau du Cabinet, section Chancellerie (1945-1972) Répertoire (19790408/1-19790408/48) Archives

Plus en détail

Centenaire de l office national des combattants et victimes de guerre et remise de croix du combattant

Centenaire de l office national des combattants et victimes de guerre et remise de croix du combattant Centenaire de l office national des combattants et victimes de guerre et remise de croix du combattant Préfecture Salle Mayenne DOSSIER DE PRESSE 21 octobre 2016 Bureau du cabinet et de la communication

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Inauguration des salles. «Henri WEILBACHER» et Pierre CARTON» de l Hôtel de Police de CLERMONT-FERRAND SUIVIE DE LA

DOSSIER DE PRESSE. Inauguration des salles. «Henri WEILBACHER» et Pierre CARTON» de l Hôtel de Police de CLERMONT-FERRAND SUIVIE DE LA DOSSIER DE PRESSE Inauguration des salles «Henri WEILBACHER» et Pierre CARTON» de l Hôtel de Police de CLERMONT-FERRAND SUIVIE DE LA Cérémonie en hommage aux policiers Morts pour la France 10 MAI 2016

Plus en détail

France 75. RESTRICTIONS SUR LES FORCES FRANCAISES 75.4 OCCUPATION DE PARIS PAR L AXE 75.1 BASES HISTORIQUES 75.2 ATTAQUES TERRESTRES

France 75. RESTRICTIONS SUR LES FORCES FRANCAISES 75.4 OCCUPATION DE PARIS PAR L AXE 75.1 BASES HISTORIQUES 75.2 ATTAQUES TERRESTRES 75.4 OCCUPATION DE PARIS PAR L AXE 75.41 RESTRICTIONS SUPPLEMENTAIRES : Les restrictions supplémentaires suivantes s appliquent tant que Paris est occupée par des forces terrestres de l Axe. Ces restrictions

Plus en détail

UNITE-PROGRES-JUSTICE LEGISLATURE DE LA TRANSITION CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION LOI N /CNT

UNITE-PROGRES-JUSTICE LEGISLATURE DE LA TRANSITION CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION LOI N /CNT BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ---------- ------------ UNITE-PROGRES-JUSTICE LEGISLATURE DE LA TRANSITION ------------- CONSEIL NATIONAL DE LA TRANSITION LOI N 020-2015/CNT PORTANT CONDITIONS D AVANCEMENT

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 41 du 21 août PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 41 du 21 août PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 41 du 21 août 2014 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 3 INSTRUCTION N 13160/DEF/CAB/SDBC/DECO/A fixant les modalités de mise en œuvre de

Plus en détail

Décorations et Médailles

Décorations et Médailles Décorations et Médailles d'honneur - Grand croix (1802) d'honneur - Grand officier (1802) d'honneur - Commandeur (1802) d'honneur - Officier (1802) d'honneur - Chevalier (1802) Ordre de la Libération (ruban

Plus en détail

Cérémonies officielles du cinquantenaire de l ordre national du Mérite

Cérémonies officielles du cinquantenaire de l ordre national du Mérite Communiqué de presse 2 décembre 2013 Cérémonies officielles du cinquantenaire de l ordre national du Mérite Célébrant le cinquantenaire de l ordre national du Mérite, différentes cérémonies officielles

Plus en détail

Cartes de la bataille

Cartes de la bataille I. Vue générale du site de verdun 1/5 I. L attaque sur la rive droite Le 21 février, à 7h15, le Trommelfeuer de l artillerie allemande s abat sur les positions françaises, au nord-est de Verdun. Le pilonnage

Plus en détail

Du R.A.D. et la Wehrmacht au Corps Expéditionnaire Français en Italie

Du R.A.D. et la Wehrmacht au Corps Expéditionnaire Français en Italie Du R.A.D. et la Wehrmacht au Corps Expéditionnaire Français en Italie Charles FUSS est né le 26 décembre 1921, à Metz. A la déclaration de la guerre, comme beaucoup de familles habitant dans l Est de la

Plus en détail

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif Service éducatif Les Poilus Première Guerre mondiale Réalisé par Pauline Claude, Isabelle Lambert, Catherine Sironi et Lisbeth Porcher centenaire1914-1918.essonne.fr D ans chaque village de France, les

Plus en détail

IL S'APPELAIT JACQUES FAURE. Ecole de St Maurice-en-Gourgois - Classe de CM1-CM2 de Mmes Chambert et Chatron - 1

IL S'APPELAIT JACQUES FAURE. Ecole de St Maurice-en-Gourgois - Classe de CM1-CM2 de Mmes Chambert et Chatron - 1 IL S'APPELAIT JACQUES FAURE Ecole de St Maurice-en-Gourgois - Classe de CM1-CM2 de Mmes Chambert et Chatron - 1 Notre soldat Jacques Faure 1. La vie de Jacques Faure Notre soldat s appelle Jacques Faure

Plus en détail

Projet 1914 : 100 ans après

Projet 1914 : 100 ans après Projet 1914 : 100 ans après 1) Sa Vie et son Etat Civil : Classe de CM1-CM2 de St Maurice en Gourgois Enseignants : Evelyne LAURENSON / Emmanuel DUCHAMP REYMONDON JACQUES source :un dessin de la maison

Plus en détail

Saint-Aygulf (Fréjus) - Lundi 5 décembre 2016 Journée nationale du Souvenir des morts de la guerre d'algérie et des combats du Maroc et de Tunisie

Saint-Aygulf (Fréjus) - Lundi 5 décembre 2016 Journée nationale du Souvenir des morts de la guerre d'algérie et des combats du Maroc et de Tunisie Saint-Aygulf (Fréjus) - Lundi 5 décembre 2016 Journée nationale du Souvenir des morts de la guerre d'algérie et des combats du Maroc et de Tunisie Salut au monument aux morts de Richard Serr (1er adjoint

Plus en détail

6 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE 6 ème REGIMENT INTER ARMES OUTRE MER. 6 ème BATAILLON D'INFANTERIE DE MARINE. Décorations

6 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE 6 ème REGIMENT INTER ARMES OUTRE MER. 6 ème BATAILLON D'INFANTERIE DE MARINE. Décorations 6 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE 6 ème REGIMENT INTER ARMES OUTRE MER 6 ème BATAILLON D'INFANTERIE DE MARINE Décorations Croix de guerre 1914-1918 avec 4 citations à l'ordre de l'armée Croix de guerre

Plus en détail

Distinctions honorifiques et autres médailles militaires

Distinctions honorifiques et autres médailles militaires Distinctions honorifiques et autres médailles militaires Les distinctions honorifiques sont décernées à l'ancienneté, pour acte de courage et de dévouement ou pour commémorer une opération déterminée.

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale ( ) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement?

La Seconde Guerre mondiale ( ) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? La Seconde Guerre mondiale (1939-45) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Le monde en guerre A. Les victoires de l Axe : 1939-1942 2) avril 1940 : invasion du Danemark

Plus en détail

BOC/PP 27 mars 2006 Nº12 texte 6

BOC/PP 27 mars 2006 Nº12 texte 6 texte 6 CABINET DU MINISTRE: sous-direction des bureaux des cabinets ; bureau des décorations. INSTRUCTION N 3900/DEF/CAB/SDBC/DECO/ A fixant les modalités d'application du décret n 56-371 du 11 avril

Plus en détail

N ordre Désignation Adjudication

N ordre Désignation Adjudication 304 «1er Régiment de Zouaves à Woerth (6 août 1870)» Aquarelle, monogrammée en bas 80 306 «Louis par le Grâce de Dieu Roy de France et de Navarre» Diplôme de nomination 900 307 Lot de 4 diplômes, avec

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL DES TRAVAUX DECORATIONS. Les propositions transmises postérieurement aux échéances ci-dessous

CALENDRIER PREVISIONNEL DES TRAVAUX DECORATIONS. Les propositions transmises postérieurement aux échéances ci-dessous CALENDRIER PREVISIONNEL DES TRAVAUX DECORATIONS (Dernière mise à jour : 8 novembre 2010) Les propositions transmises postérieurement aux échéances ci-dessous seront systématiquement reportées sur le tableau

Plus en détail

Portrait équestre de Napoléon III par Horace Vernet - Musée de Plombières-les-Bains.

Portrait équestre de Napoléon III par Horace Vernet - Musée de Plombières-les-Bains. Célébration de la commémoration du centenaire De la grande guerre de 1914-1918. Mémoire et Souvenir de mon grand-père maternel, le lieutenant-rené louis, professeur à l École de guerre, mort pour la France

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 15 du 28 mars PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 15 du 28 mars PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 15 du 28 mars 2014 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 6 INSTRUCTION N 685/DEF/CAB/SDBC/DECO/A fixant les modalités d'application du décret

Plus en détail

Thème 1 chapitre 4 la France dans la guerre ( )

Thème 1 chapitre 4 la France dans la guerre ( ) Thème 1 chapitre 4 la France dans la guerre (1940-1944) Les films proposes en bande annonce sur ce cours sont disponibles a la médiathèque ou sur le net... Ce sont des fictions1avec des acteurs mais cela

Plus en détail

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Si le capitaine Rogier avait survécu à la bataille du 18 juin 1940 à Xertigny, il aurait peut-être pu nous raconter cette terrible journée comme ceci : «Je suis

Plus en détail

Commémorer, c est rappeler que la France a traversé des épreuves terribles et qu elle a toujours su s en relever.

Commémorer, c est rappeler que la France a traversé des épreuves terribles et qu elle a toujours su s en relever. Messieurs les ambassadeurs, Mesdames et Messieurs les officiers, attachés de défense et représentants des armées, Messieurs les anciens combattants, Chers élèves de Chateaubriand et de Saint-Dominique,

Plus en détail

Durant cette guerre deux membres fondateurs de l URPSO (ancien nom du CD Gironde) ont été tués dans les tranchées de la Somme ou de Lorraine.

Durant cette guerre deux membres fondateurs de l URPSO (ancien nom du CD Gironde) ont été tués dans les tranchées de la Somme ou de Lorraine. GUERRE 1914 1918 Durant cette guerre deux membres fondateurs de l URPSO (ancien nom du CD Gironde) ont été tués dans les tranchées de la Somme ou de Lorraine. Pierre Marie Emmanuel Roger FONADE (1883 1916)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 9 avril Signature d'une convention entre l État et la société des membres de la légion d'honneur

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 9 avril Signature d'une convention entre l État et la société des membres de la légion d'honneur DOSSIER DE PRESSE Jeudi 9 avril 2015 Signature d'une convention entre l État et la société des membres de la légion d'honneur 1 Présentation de Monsieur Hervé Gobillard, Président de la Société des membres

Plus en détail

Historique court du 223 e Régiment d'infanterie Territoriale Imprimerie A. Olivier Caen numérisation : P. Chagnoux

Historique court du 223 e Régiment d'infanterie Territoriale Imprimerie A. Olivier Caen numérisation : P. Chagnoux 1 / 6 Mai 1915 Septembre 1917 HISTORIQUE DU 223 e RÉGIMENT TERRITORIAL Lieutenant-Colonel de BOUVIÉ Lieutenant-Colonel DAUPHIN de VERNA CAEN IMPRIMERIE A. OLIVIER 34, Rue Demolombe, 34 1920 2 / 6 Citation

Plus en détail

Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914

Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914 Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914 31 juillet 1914 - À 19 heures arrive l ordre du Ministre «Faire partir les troupes de couverture. Le 1 er échelon du 60 ème est transporté

Plus en détail

Marius Revel. Naissance

Marius Revel. Naissance Marius Revel Naissance Marius François Revel est né le samedi 15 août 1885 à Villalier. Il est le fils de Jules Bernard Revel, ramonet 1, âgé de 34 ans et d Agathe Escande, âgée de 27 ans. Acte de naissance

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION

SOMMAIRE INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION 1. ORIGINES SOCIALES ET GEOGRAPHIQUES DE CES FEMMES. A/ Diversité des origines sociales et biogr aphies des combattantes. B/ Diversité géographique et professions. 2. L INTEGRATION.

Plus en détail

Le Havre, la Normandie, l Entre-Deux-Guerres, l Empire colonial français CONTEXTE HISTORIQUE ET SOCIAL: LA FRANCE EN 1938

Le Havre, la Normandie, l Entre-Deux-Guerres, l Empire colonial français CONTEXTE HISTORIQUE ET SOCIAL: LA FRANCE EN 1938 LE QUAI DES BRUMES Le Havre, la Normandie, l Entre-Deux-Guerres, l Empire colonial français CONTEXTE HISTORIQUE ET SOCIAL: LA FRANCE EN 1938 Le Havre Grand port de Normandie Climat pluvieux Brouillard,

Plus en détail

Questionnaire Primaire (1)

Questionnaire Primaire (1) Service éducatif 05 55 45 84 43 Questionnaire Primaire (1) Le musée est divisé en dix séquences réparties sur deux étages. Chaque séquence (de I à X) présente des informations correspondant à la période.

Plus en détail

Sud Vietnam ou République du Vietnam Capitale : Saigon Dirigeant : Ngô Dinh Diem, type dictature soutenue par les Etats Unis

Sud Vietnam ou République du Vietnam Capitale : Saigon Dirigeant : Ngô Dinh Diem, type dictature soutenue par les Etats Unis C. Un conflit armé : la guerre du Vietnam 1964-1973/75 les accords de Genève (1954) donnent l indépendance à l Indochine française, le pays est divisé en deux zones de part et d autre du 17 ème parallèle.

Plus en détail

70 e anniversaire de la bataille de Normandie : Montormel Discours de Kader Arif (Montormel, vendredi 22 août 2014)

70 e anniversaire de la bataille de Normandie : Montormel Discours de Kader Arif (Montormel, vendredi 22 août 2014) 70 e anniversaire de la bataille de Normandie : Montormel Discours de Kader Arif (Montormel, vendredi 22 août 2014) Seul le prononcé fait foi Madame la Maréchale de la diète, Monsieur l ambassadeur, Monsieur

Plus en détail

5 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE - 5 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE 5 ème REGIMENT INTER ARMES OUTRE MER

5 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE - 5 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE 5 ème REGIMENT INTER ARMES OUTRE MER 5 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE - 5 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE 5 ème REGIMENT INTER ARMES OUTRE MER Décorations Croix de Guerre 1914-1918 avec 3 citations à l'ordre de l'armée (5e RIC) Croix

Plus en détail

Historique de la 94 e promotion ( ), promotion de Fès (Fez)

Historique de la 94 e promotion ( ), promotion de Fès (Fez) Général de brigade (2s) Jean Boÿ 16 septembre 2010 1 ère édition : octobre 2008 Historique de la 94 e promotion (1909-12), promotion de Fès (Fez) Origine du nom Le choix de ce nom par la 94 e promotion

Plus en détail

21 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE. 21 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE

21 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE. 21 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE 21 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE 21 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE BOMARSUND 1854, SAÏGON 1859, PUEBLA 1863, TUYEN-QUAN 1885 (héritage du 2 ème RIMA) Décorations Croix de guerre 1914/1918 avec

Plus en détail

Au lendemain de la Grande Guerre, la paix ratée

Au lendemain de la Grande Guerre, la paix ratée 20 panneaux : Liberté Egalité Fraternité Un hymne et un drapeau Les textes fondateurs Marianne au service de la République L engagement de la jeunesse Des femmes combattantes Des combattants de divers

Plus en détail

AM er Bataillon de parachutiste coloniaux ( BPC)

AM er Bataillon de parachutiste coloniaux ( BPC) AM75-013 - 1 er Bataillon de parachutiste coloniaux ( BPC) Le 1 er bataillon de choc est une unité d élite de l armée française formée en mai 1943 à Staoueli en Algérie. Entrainé au parachutisme et aux

Plus en détail

Questionnaire Primaire (2)

Questionnaire Primaire (2) Service éducatif 05 55 45 84 43 Questionnaire Primaire (2) Le musée est divisé en dix séquences réparties sur deux étages. Chaque séquence (de I à X) présente des informations correspondant à la période.

Plus en détail

Les grandes dates de la seconde Guerre Mondiale Exposé présenté par Ingrid et Typhaine GUERRE DE

Les grandes dates de la seconde Guerre Mondiale Exposé présenté par Ingrid et Typhaine GUERRE DE Les grandes dates de la seconde Guerre Mondiale Exposé présenté par Ingrid et Typhaine GUERRE DE 1939-1945 GUERRE DE 1933-1945 1 NOUS ALLONS VOUS PRESENTER UN EXPOSE SUR LES GRANDES DATES DE LA SECONDE

Plus en détail

ORDRE NATIONAL DU MéRITE

ORDRE NATIONAL DU MéRITE DIRECTION GéNéRALE DE LA SéCURITé CIVILE ET DE LA GESTION DES CRISES Bureau du Cabinet - Chancellerie - ORDRE NATIONAL DU MéRITE - Guide technique - AVERTISSEMENT AIDE à L USAGE DU PERSONNEL CHARGé DES

Plus en détail

REUNION D INFORMATION CHANCELLERIE. ----au profit des internes et des assistants

REUNION D INFORMATION CHANCELLERIE. ----au profit des internes et des assistants Ecole du Val-de-Grâce 09 avril 2013 REUNION D INFORMATION CHANCELLERIE ----au profit des internes et des assistants Capitaine Dominique ROUX Direction centrale du service de santé des armées Adjudant-chef

Plus en détail

FONDATION MARECHAL DE LATTRE

FONDATION MARECHAL DE LATTRE FONDATION MARECHAL DE LATTRE RECONNUE D UTILITÉ PUBLIQUE (DÉCRET DU 7 MARS 1955) Le Comité d honneur est présidé par Monsieur le Président du Sénat FONDATION MARECHAL DE LATTRE L œuvre d un homme Jean

Plus en détail

De l engrenage à l occupation

De l engrenage à l occupation Service éducatif des archives municipales d Epernay EPERNAY DANS LA GRANDE GUERRE : De l engrenage à l occupation 13 ans à 15 ans Archives municipales d Epernay Livret Professeur Directrice : Mme LAKOMY

Plus en détail

SÉANCE 1 L ÉTAT FRANÇAIS ET LA COLLABORATION. Comment l État Français a-t-il collaboré avec l Allemagne à partir de 1940?

SÉANCE 1 L ÉTAT FRANÇAIS ET LA COLLABORATION. Comment l État Français a-t-il collaboré avec l Allemagne à partir de 1940? SÉANCE 1 L ÉTAT FRANÇAIS ET LA COLLABORATION Comment l État Français a-t-il collaboré avec l Allemagne à partir de 1940? L entrée dans la 2 ème Guerre Mondiale : Une «drôle de guerre» : 03/09/1939 10/05/1940

Plus en détail

Des «sorciers» au goût salé. Marie-Claude Moreau- Lebreton

Des «sorciers» au goût salé. Marie-Claude Moreau- Lebreton Des «sorciers» au goût salé Marie-Claude Moreau- Lebreton PLAN Brève introduction 1 - Des dates, une histoire 2 -Des modes d exercice, en tout temps, en tout lieux hier et aujourd hui Conclusion Crédit

Plus en détail

Sur les champs de bataille

Sur les champs de bataille Introduction Sur les champs de bataille Les Canadiens ont largement contribué à la Première Guerre mondiale. Le rôle du Canada faisait une grande par

Plus en détail

LOI N /AN PORTANT CONDITIONS D AVANCEMENT DES PERSONNELS D ACTIVE DES FORCES ARMEES NATIONALES BURKINA FASO

LOI N /AN PORTANT CONDITIONS D AVANCEMENT DES PERSONNELS D ACTIVE DES FORCES ARMEES NATIONALES BURKINA FASO BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ---------- ------------ UNITE-PROGRES-JUSTICE SEPTIEME LEGISLATURE ------------- ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 037-2016/AN PORTANT CONDITIONS D AVANCEMENT DES PERSONNELS D ACTIVE

Plus en détail

LES DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES

LES DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES Clés : Période : 5/6 septembre 1914 Lieu : Villeroy et Chauconin (77410) Belligérants : Allemands, Français; Latitude : 48.982197 Longitude : 2.781864 Titre Le début des combats de l'ourcq, 5 et6 septembre

Plus en détail

Photo de Karl OETJEN sur son Wehrpass en 1936 (collection Christophe GREGOIRE)

Photo de Karl OETJEN sur son Wehrpass en 1936 (collection Christophe GREGOIRE) Un témoin allemand de l invasion de 1940 ici! Document de Jean-Michel Adenot Les photos appartiennent à Christophe Grégoire, alias Judex, qui nous autorise très gentiment à les publier sur le site www.resistance-deportation.org

Plus en détail

Cérémonial de remise des ordres nationaux et de la Médaille Militaire

Cérémonial de remise des ordres nationaux et de la Médaille Militaire Extrait du BOA 307 Tomes 1 et 2 (refonte du 01/10/1986) Cérémonial de remise des ordres nationaux et de la Médaille Militaire Légion d honneur (grades) Décorations Formules Observations «présentez armes»

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 15 du 30 mars PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 1

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 15 du 30 mars PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 1 BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique n 15 du 30 mars 2012 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte n 1 INSTRUCTION N 13700/DEF/CAB/SDBC/DECO/A fixant les modalités d'application du

Plus en détail

Sur ce monument du cimetière, un nom pas connu. Tout d'abord, un tragique destin pour lui : Mais aussi une famille, un héritage et des aspirations...

Sur ce monument du cimetière, un nom pas connu. Tout d'abord, un tragique destin pour lui : Mais aussi une famille, un héritage et des aspirations... Sur ce monument du cimetière, un nom pas connu. Tout d'abord, un tragique destin pour lui : Mais aussi une famille, un héritage et des aspirations... Pour connaître Gérard Soret de Boisbrunet, sur http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/qui-cherche-quoi/gerard-soret-boisbrunet-sujet_9153

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 25 du 7 juin PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 5

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 25 du 7 juin PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 5 BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique n 25 du 7 juin 2013 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte n 5 CIRCULAIRE N 6300/DEF/CAB/SDBC/DECO/C relative aux conditions de proposition dans

Plus en détail

Bouches-du-Rhône Au fil de la mémoire -4- La libération

Bouches-du-Rhône Au fil de la mémoire -4- La libération Bouches-du-Rhône Au fil de la mémoire -4-1944 La libération Destination des populations fuyant les combats en 1940, puis frêle îlot de liberté en zone non occupée, les Bouchesdu-Rhône sont le refuge de

Plus en détail

ALI SAIBOU Etudes suivies Fonctions militaires

ALI SAIBOU Etudes suivies Fonctions militaires ALI SAIBOU Né en 1940 à Dingazi Banda (Ouallam) Officier des Forces Armées Nigériennes Membre du Conseil Militaire Suprême Ministre d avril à Novembre 1974 Chef d Etat-major Général des FAN de novembre

Plus en détail

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) 1. Situer Stalingrad. Stalingrad se trouve en Russie sur les bords de la Volga. 2. Quelles sont les armées en présence? La bataille de Stalingrad oppose l Armée allemande à l Armée russe. 3. Comment sont

Plus en détail

Sommaire. La SUISSE. LA SUISSE : Ses frontières. TIMBRES / VIGNETTES MILITAIRE SUISSE Ou. La SUISSE : Quelques chiffres

Sommaire. La SUISSE. LA SUISSE : Ses frontières. TIMBRES / VIGNETTES MILITAIRE SUISSE Ou. La SUISSE : Quelques chiffres TIMBRES / VIGNETTES MILITAIRE SUISSE Ou Les TIMBRES SOLDAT «SOLDATENMARKEN» Sommaire La SUISSE : Quelques chiffres : Un peu d histoire (939 945) Les TIMBRES SOLDAT «SOLDATENMARKEN» 2 LA SUISSE : Ses frontières

Plus en détail

09. ORGEIX Monument aux morts

09. ORGEIX Monument aux morts 09. ORGEIX Monument aux morts De la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945 Étude Inscriptions Documents Sources Illustrations Étude communale La commune d décide, dès la fin de la Grande Guerre

Plus en détail

H21 Que s est-il passé au début de la 2 ème guerre mondiale? Épisodes 1 et 2 Fortifications légères Fortifications Type de document? Reconnaitre la France, les pays limitrophes. Situer l Alsace, expliquer

Plus en détail

PARTICIPANTS A LA GRANDE GUERRE ALBOUSSIERE ET DALBOUSSIERE

PARTICIPANTS A LA GRANDE GUERRE ALBOUSSIERE ET DALBOUSSIERE PARTICIPANTS A LA GRANDE GUERRE ET D PRENOMS NOMS NAISSANCE - DECES REGIMENTS OBSERVATIONS André Marius 03/09/1897 31/08/1918 119e régiment d'infanterie Soldat au 119ème RI Mort pour la France. Inscrit

Plus en détail

SERVICE HISTORIQUE DE LA DEFENSE

SERVICE HISTORIQUE DE LA DEFENSE SERVICE HISTORIQUE DE LA DEFENSE ARCHIVES CENTRALES DE LA MARINE Répertoire numérique détaillé SOUS-SÉRIE GG² FONDS PRIVÉS CAPITAINE DE VAISSEAU JEAN DE CORBIÈRE 1892-1971 202 GG² 202 GG² 8 - Ecole de

Plus en détail