Informations Rapides CPPAP 0108 B ISSN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Informations Rapides CPPAP 0108 B 06336 ISSN 0151-1475"

Transcription

1 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides CPPAP 0108 B ISSN Série «Principaux Indicateurs» 23 septembre 2004 n 276 INSEE 2004 Indice des prix à la consommation - Août 2004 (résultats définitifs) Thème "Prix" Base 100 : année 1998 Indices pour le mois de Variations (en %) au cours Regroupements conjoncturels Pondé- du des 3 des 12 rations Août Mai Juin Juil. Août dernier derniers derniers mois mois mois a) Ensemble des ménages France entière (métropole et DOM) 00 E ENSEMBLE ,1 110,6 110,6 110,4 110,7 +0,3 +0,1 +2,4 00 C Ensemble CVS ,1 110,3 110,4 110,5 110,7 + +0,4 +2, E ALIMENTATION ,3 115,0 115,6 114,4 112,7-1,5-2,0-0, E Produits frais ,0 123,7 127,1 116,2 102,3-12,0-17,3-14, E Alimentation hors produits frais ,5 113,8 113,9 114,1 114,2 +0,1 +0,4 +1, E TABAC ,6 177,5 177,5 177,5 177,5 0,0 0,0 +29, E PRODUITS MANUFACTURES ,6 101,8 101,6 100,1 101,0 +0,9-0,8 +0, E Habillement et chaussures ,9 103,4 102,8 95,1 99,5 +4,6-3,8 +1, E Produits de santé ,9 97,0 97,0 97,0 96,9-0,1-0,1-1, E Autres produits manufacturés ,6 102,2 102,2 101,6 102,0 +0,4 - +0, E ENERGIE ,3 117,9 116,7 116,9 119,5 +2,2 +1,4 +7, E dont Produits pétroliers ,3 131,2 129,0 129,4 133,9 +3,5 +2,1 +14, E SERVICES ,7 111,3 111,5 112,7 112,8 +0,1 +1,3 +2, E Loyers, eau et enlèvement 4010 E des ordures ménagères ,2 110,5 110,7 111,0 111,3 +0,3 +0,7 +2, E Services de santé ,3 108,7 108,8 109,1 108,5-0,5 - +1, E Transports et communications ,8 100,8 100,9 103,3 103,2-0,1 +2,4 +0, E Autres services ,0 114,2 114,5 115,8 116,0 + +1,6 +3, E ALIMENTATION et TABAC ,7 120,8 121, ,7-1,2-1,7 +2, E MANUFACTURES et ENERGIE ,6 104,8 104,5 103,2 104,4 +1,2-0,4 +1, E MANUFACTURES 4016 E hors Habillement et chaussures ,0 101,4 101,4 100,9 101,2 +0, E ENSEMBLE HORS ENERGIE ,9 110, ,9 110,0 +0,1 0,0 +1, E ENSEMBLE HORS TABAC ,6 109,4 109,5 109,3 109,5 + +0,1 +1,8 b) Ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé France entière (métropole et DOM) 4018 D ENSEMBLE HORS TABAC ,7 109,5 109,6 109,3 109,5 + 0,0 +1,7 00 D ENSEMBLE ,5 111,2 111,3 111,1 111,2 +0,1 0,0 +2,5 Institut National de la Statistique et des Études Économiques - Direction Générale 18, bd A. Pinard Paris Cedex 14 Directeur de la publication : JEAN-MICHEL CHARPIN. Adresse Internet : Abonnements : INSEE INFO SERVICE Service abonnements BP Paris Cedex 12

2 IPCH - INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION HARMONISE Pour les comparaisons entre les pays membres de l'union Européenne Indice pour le mois de Variation (en %) au cours Regroupement du des 3 des 12 Août Mai Juin Juil. Août dernier derniers derniers mois mois mois Ensemble des ménages - France entière (métropole et DOM) Base 100 : année H Ensemble IPCH 110,7 113,4 113,5 113,3 113,5 + +0,1 +2,5 Variation (en %) Juin Juil. Août Variation (en %) Juin Juil. Août sur un an sur un an Ensemble de l'uem +2,4 +2,3 +2,3 (1) Ensemble de l'ue (IPCE*) +2,3 +2,2 +2,1 (1) Pays de l'union Economique et Monétaire IPCH DES PAYS DE L'UNION EUROPEENNE Pays de l'union Européenne non membres de l'uem Allemagne +1,9 +2,0 +2,1 Chypre +2,4 +2,9 +2,8 Autriche +2,3 +2,1 +2,2 (1) Danemark +0,9 +1,1 +0,9 Belgique +2,0 +2,1 +2,0 Estonie +4,4 +4,0 +3,9 Espagne +3,5 +3,3 +3,3 Hongrie +7,5 +7,2 +7,2 Finlande -0,1 + +0,3 Lettonie +6,1 +6,7 +7,8 France +2,7 +2,6 +2,5 (1) Lituanie +1,0 +1,8 +2,2 Grèce +3,0 +3,1 +2,8 Malte +3,2 (2) +3,1 +2,5 Irlande +2,5 +2,5 +2,5 Pologne +4,3 +4,7 +4,9 Italie +2,4 +2,2 +2,4 République tchèque +2,7 +3,1 +3,2 Luxembourg +3,8 +3,8 +3,6 Royaume-Uni +1,6 +1,4 +1,3 Pays-Bas +1,5 +1,2 +1,2 (1) Slovaquie +8,1 +8,3 +7,0 Portugal +3,7 +2,9 +2,4 Slovénie +3,9 +3,7 +3,7 Suède +1,2 +1,2 +1,2 Source Eurostat - Chiffres publiés le 16 septembre ND Non disponibles (1) Données estimées ou provisoires (2) Données révisées * L IPCE (indice européen des prix à la consommation tel que défini dans le règlement du Conseil (CE) n 2494/95 du 23 octobre 1995) est l'agrégat officiel de l UE. Il couvre 15 États membres jusqu en avril 2004 et 25 États membres à partir de mai Les nouveaux États membres sont intégrés dans l IPCE à partir de mai 2004 selon une formule d indice-chaîne. Cela signifie, par exemple, que le taux de variation annuel de mai 2004 correspond à l'évolution entre mai 2003 et avril 2004 pour les 15 anciens États membres combinée à l évolution entre avril 2004 et mai 2004 pour les 25 États membres. L'INDICE HORS TARIFS PUBLICS ET PRODUITS A PRIX VOLATILS, CORRIGE DES MESURES FISCALES, CVS Indices corrigés des variations saisonnières révisables sur toute la période Indices pour le mois de Variations (en %) au cours Regroupements CVS Pondé- du des 3 des 12 rations Août Mai Juin Juil. Août dernier derniers derniers mois mois mois Ensemble des ménages - France métropolitaine Base 100 : année S ENSEMBLE "sous-jacent" ,4 108,9 109,0 109,1 109,5 +0,4 +0,6 +2, S I.A.A. hors viandes, produits laitiers et exotiques ,6 113,4 113,4 113,4 113,3-0,1-0,1 +1, S Produits manufacturés ,2 102,7 102,7 102,3 102,8 +0,5 +0,1 +0, S Services y compris loyers et eau ,3 113,6 113,8 114,3 114,6 +0,3 +0,9 +3,0

3 INDICE D'ENSEMBLE TOUS MENAGES Variations mensuelles (en %) 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,1 0-0,1 - -0,3 J F M A M J J A S O N D Variations annuelles (en %) Données provisoires 3 2,5 2 1,5 1 0,5 0 J F M A M J J A S O N D ,5 Base 1998 Métropole+DOM 2 1,5 1 0, J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D Ensemble Ensemble hors tabac

4 INDICE MENSUEL DES PRIX A LA CONSOMMATION DE L'ENSEMBLE DES MENAGES AOUT 2004 France métropolitaine et DOM Base 100 : année 1998 Indices pour le mois de Variations (en %) au cours Désignations des regroupements Pondé- du des 3 des 12 rations Août Mai Juin Juil. Août dernier derniers derniers mois mois mois 00 E ENSEMBLE ,1 110,6 110,6 110,4 110,7 +0,3 +0,1 +2,4 01 E PRODUITS ALIMENTAIRES ET BOISSONS NON ALCOOLISEES ,9 115,6 116,2 114,9 113,0-1,7-2,2-0,8 011 E PRODUITS ALIMENTAIRES ,6 116,4 117,0 115,6 113,5-1,8-2,5-1, E Pain et céréales ,4 114,4 114,4 114,5 114,6 +0,1 + +2, E Viande ,3 115,7 116,1 116,7 117,1 +0,3 +1,2 +2, E Poissons et crustacés ,8 115,1 114,8 116,0 115,4-0,5 +0,3 +0, E Lait, fromage et oeufs ,4 113,9 113,9 114,0 113,9-0,1 +0,0 +0, E Huiles et graisses ,8 113,5 113,6 113,5 113,2-0,3-0,3-0, E Fruits ,9 128,6 143,5 126,3 104,2-17,5-19,0-17, E Légumes ,5 116,2 110,8 105,3 100,1-4,9-13, E Sucre, confiture, chocolat, confiserie et glaces ,5 116,1 116,0 116,3 116,0-0,3-0,1 +2, E Sel, épices, sauces et produits alimentaires n.d.a ,0 122,3 122,3 122,4 122,3-0,1 +0,0 +1,9 012 E BOISSONS NON ALCOOLISEES ,1 106,8 106,9 107,1 107,0-0,1 + +0, E Café, thé et cacao ,2 103,4 103,5 103,6 103,5-0,1 +0,1 +0, E Autres boissons non alcoolisées ,1 109,2 109,3 109,4 109,4 +0,0 + +1,2 02 E BOISSONS ALCOOLISEES ET TABAC ,2 143,5 143,5 143,6 143,6 +0,0 +0,1 +16,6 021 E BOISSONS ALCOOLISEES ,3 110,0 109,9 110, ,1 + +1, E Alcools ,9 103,2 103,2 103,3 103,3 +0,0 +0,1 +0, E Vins, cidres et champagne ,0 113,4 113,3 113,6 113,7 +0,1 +0,3 +2, E Bières ,0 110,7 110,5 110, ,5 +1,1 022 E TABAC ,6 177,5 177,5 177,5 177,5 +0,0 +0,0 +29,0 03 E HABILLEMENT ET CHAUSSURES ,3 103,7 103,1 95,7 100,0 +4,5-3,6 +1,7 031 E HABILLEMENT ,1 103,1 102,4 95,0 99,8 +5,1-3,2 +1, E Tissus d'habillement 1 96,2 99,2 99,9 96,1 96,4 +0,3-2, E Vêtements ,3 102,5 101,7 93,8 98,8 +5,3-3,6 +1, E Autres articles vestimentaires et accessoires d'habillement ,6 105,5 105,1 100,0 104,2 +4,2-1,2 +2, E Nettoyage, réparation et location de vêtements ,3 110,5 110,9 111,1 111,2 +0,1 +0,6 +1,7 032 E CHAUSSURES Y.C. REPARATION ,1 106,1 105,6 98,4 101,0 +2,6-4,8 +1,9 04 E LOGEMENT, EAU, GAZ, ELECTRICITE ET AUTRES COMBUSTIBLES , ,3 110,8 111,5 +0,6 +1,2 +3,1 041 E LOYERS D'HABITATION EFFECTIFS ,1 110,5 110,8 111,2 111,6 +0,4 +1,0 +3,2 043 E ENTRETIEN ET REPARATION COURANTE DU LOGEMENT ,7 109,6 109,9 110,1 110,3 + +0,6 +3, E Produits pour l'entretien et la réparation courante du logement ,5 109,8 110,3 110,3 110,1 - +0,3 +1, E Services pour l'entretien et la réparation courante du logement ,3 109,5 109,7 110,0 110,3 +0,3 +0,7 +3,8 044 E FOURNITURE D'EAU ET AUTRES SERVICES LIES AU LOGEMENT ,8 112,6 112,6 113,9 114,1 + +1,3 +3,9 045 E ELECTRICITE, GAZ ET AUTRES COMBUSTIBLES ,8 109,1 108,9 109,2 110,8 +1,5 +1,6 +2, E Electricité ,3 96,3 96,3 96,3 96,3 +0,0 +0,0 +0, E Gaz ,7 116,2 116,8 116,9 117,2 +0,3 +0,9-4, E Combustibles liquides ,6 149,7 147,0 148,9 161,1 +8,2 +7,6 +27, E Combustibles solides 7 110,1 113,5 113,5 113,8 113,8 +0,0 +0,3 +3, E Eau chaude, vapeur et glace ,1 108,1 108,1 108,1 108,1 +0,0 +0,0 +0,0 05 E AMEUBLEMENT, EQUIPEMENT MENAGER ET ENTRETIEN COURANT DE LA MAISON ,0 106,5 106,3 106,9 107,5 +0,6 +0,9 +1,4 051 E MEUBLES, ARTICLES D'AMEUBLEMENT, TAPIS ET AUTRES REVETEMENTS DE SOL Y.C. REPARATION ,7 107,0 106,6 104,6 106,7 +2,0-0,3 +1, E Meubles et articles d'ameublement ,9 107,2 106,8 104,9 106,9 +1,9-0,3 +1, E Tapis et autres revêtements de sol 5 100,6 100,8 100,9 99,0 100,5 +1,5-0,3-0,1 052 E ARTICLES DE MENAGE EN TEXTILE ,1 108,9 108,5 107,2 106,8-0,4-1,9-0,3 053 E APPAREILS MENAGERS ,9 90,7 90,6 90,3 90,9 +0,7 + -2, E Gros appareils ménagers électriques ou non 69 89,2 86,2 86,0 85,7 86,5 +0,9 +0,3-3, E Petits appareils électroménagers 26 97,6 96,5 96,4 96,1 96,0-0,1-0,5-1, E Réparation d'appareils ménagers 7 113,9 118,4 118,8 118,9 118,9 +0,0 +0,4 +4,4 054 E VERRERIE, VAISSELLE ET USTENSILES DE MENAGE ,5 110,3 110,0 110,0 110,5 +0,5 + +1,8 055 E OUTILLAGE ET AUTRES MATERIELS POUR LA MAISON ET LE JARDIN ,1 106,2 106,2 106,3 105,9-0,4-0,3-056 E BIENS ET SERVICES POUR L'ENTRETIEN COURANT DE L'HABITATION ,8 113,9 113,8 117,8 117,8 +0,0 +3,4 +3, E Articles de ménage non durables ,1 113,0 112,9 113,3 113,2-0,1 + +0, E Services domestiques et autres services pour l'habitation ,2 114,4 114,4 120,6 120,7 +0,1 +5,5 +5,7 06 E SANTE ,1 103,4 103,5 103,6 103,3-0,3-0, E MEDICAMENTS ET PRODUITS PHARMACEUTIQUES, APPAREILS ET MATERIELS THERAPEUTIQUES ,3 97,5 97,5 97,5 97,4-0,1-0,1-0,9 062 E MEDECINE NON HOSPITALIERE ET SERVICES PARAMEDICAUX ,3 108,7 108,8 109,1 108,5-0,5 - +1, E Service des médecins ,2 115,2 115,5 115,2 114,7-0,4-0,4 +1, E Service des dentistes 94 91,8 93,4 92,9 94,9 93,2-1,8 - +1, E Services paramédicaux ,7 107,2 107,2 107,2 107,2 +0,0 +0,0 +0,5

5 INDICE MENSUEL DES PRIX A LA CONSOMMATION DE L'ENSEMBLE DES MENAGES AOUT 2004 France métropolitaine et DOM Base 100 : année 1998 Indices pour le mois de Variations (en %) au cours Désignations des regroupements Pondé- du des 3 des 12 rations Août Mai Juin Juil. Août dernier derniers derniers mois mois mois 07 E TRANSPORT ,9 113,3 112,9 113,7 114,6 +0,8 +1,1 +4,3 071 E ACHATS DE VEHICULES ,1 104,4 104,3 103,5 104,4 +0,9 +0,0 +1, E Automobiles neuves et d'occasion ,2 104,6 104,5 103,7 104,7 +1,0 +0,1 +1, E Motos, cycles ,5 101,4 101,7 101,0 101,1 +0,1-0,3-0,4 072 E UTILISATION DE VEHICULES PERSONNELS ,7 118,1 117,3 117,7 118,8 +0,9 +0,6 +6, E Pièces détachées et accessoires pour véhicules personnels ,2 106,8 106,8 107,5 107,7 + +0,8 +3, E Carburants et lubrifiants ,1 126,3 124,1 124,1 127,4 +2,7 +0,9 +11, E Entretien et réparation de véhicules personnels ,4 122,4 122,6 122,9 123,3 +0,3 +0,7 +4, E Autres services liés aux véhicules personnels ,7 111,3 111,5 111,7 109,5-2,0-1,6 +0,7 073 E SERVICES DE TRANSPORT ,9 110,6 111,1 116,4 116,4 +0,0 +5,2 +1, E Transports ferroviaires de voyageurs ,8 114,4 114,4 115,5 115,5 +0,0 +1,0 +2, E Transports routiers de voyageurs ,3 109,1 109,2 109,2 109,2 +0,0 +0,1 +1, E Transports aériens de voyageurs ,1 107,8 108,8 124,0 123,4-0,5 +14,5-0, E Transports combinés de voyageurs ,1 113,4 113,4 116,0 116,0 +0,0 +2,3 +2, E Autres achats de services de transport y.c. transports maritimes et fluviaux ,6 112,0 115,7 123,1 126,1 +2,4 +12,6 +2,9 08 E COMMUNICATIONS ,1 90,5 90,4 90,4 90,4 +0,0-0,1-0,8 081 E COMMUNICATIONS ,1 90,5 90,4 90,4 90,4 +0,0-0,1-0, E Services postaux ,2 111,5 111,5 111,5 111,5 +0,0 +0,0 +0, E Equipement et services de téléphone et de télécopie ,3 88,7 88,5 88,5 88,5 +0,0 - -0,9 09 E LOISIRS ET CULTURE ,7 98,6 98,7 98,9 98,6-0,3 +0,0-0,1 091 E EQUIPEMENTS AUDIO-VISUELS, PHOTOGRAPHIQUES ET INFORMATIQUES ,2 67,9 67,5 66,7 66,7 +0,0-1,8-7, E Equipements audio-visuels 64 68,7 63,2 62,6 61,4 61,6 +0,3-2,5-10, E Equipement photo et cinéma, instruments d'optique ,8 60,8 60,4 59,9-0,8-3,1-14, E Matériels de traitement de l'information y.c. micro-ordinateurs 19 32,1 28,9 28,6 27,8 27,7-0,4-4,2-13, E Supports d'enregistrement de l'image et du son 72 96,4 94,1 94,1 93,4 93,4 +0,0-0,7-3, E Réparation des équipements audio-visuels, photographiques et informatiques ,2 110,8 111,0 111,0 111,2 + +0,4 +2,8 092 E AUTRES BIENS DURABLES IMPORTANTS POUR LES LOISIRS ET LA CULTURE Y.C. REPARATION ,1 107,8 107,7 107,5 107,5 +0,0-0,3 +1,3 093 E AUTRES ARTICLES ET EQUIPEMENT DE LOISIRS, FLEURS ET ANIMAUX D'AGREMENT ,3 104,0 104,5 103,6 102,5-1,1-1, E Jeux et jouets 52 95,5 94,2 93,9 93,8 93,5-0,3-0,7-2, E Equipement de sport, de camping et de loisirs de plein air ,9 102,8 102,8 102,1 102,7 +0,6-0, E Horticulture 46 99,1 107,2 109,8 106,4 101,4-4,7-5,4 +2, E Animaux d'agrément y.c. services vétérinaires ,1 110,4 110,3 110,6 110,7 +0,1 +0,3 +0,5 094 E SERVICES RECREATIFS ET CULTURELS ,5 112,6 112,8 113,1 112,9 - +0,3 +2, E Services récréatifs ,1 117,9 117,9 118,4 118,3-0,1 +0,3 +3, E Services culturels ,0 109,0 109,3 109,4 109,3-0,1 +0,3 +1,2 095 E PRESSE, LIVRES ET PAPETERIE ,5 109,3 109,4 109,6 109,3-0,3 +0,0 +1, E Livres ,2 106,4 106,3 106,3 106,4 +0,1 +0,0 +1, E Journaux et périodiques ,7 109,4 109,8 110, ,1 +0,7 +2, E Imprimés divers, articles de papeterie et de dessin ,3 112,9 112,8 112,6 111,0-1,4-1,7 +0,6 096 E VOYAGES TOURISTIQUES TOUT COMPRIS ,3 108,3 110,9 129,6 130,5 +0,7 +20,5 +13,2 10 E EDUCATION ,0 111,7 111,7 111,7 111, ,7 11 E HOTELLERIE, CAFES, RESTAURATION ,3 115,9 116,3 117,8 118,5 +0,6 +2,2 +3,7 111 E RESTAURATION ET CAFES ,5 114,7 114,9 115,1 115,4 +0,3 +0,6 +2, E Restauration et cafés ,5 115,7 116,0 116,3 116,6 +0,3 +0,8 +2, E Cantines ,9 111,0 111,0 111,1 111,2 +0,1 + +2,1 112 E SERVICES D'HEBERGEMENT ,9 121,5 122,8 130,3 132,8 +1,9 +9,3 +8,1 12 E AUTRES BIENS ET SERVICES ,0 112,4 112,5 112,6 112,9 +0,3 +0,4 +2,6 121 E SOINS PERSONNELS ,1 116,6 116,7 116,7 117,1 +0,3 +0,4 +1, E Salons de coiffure et esthétique corporelle ,9 113,1 113,1 113,3 113,4 +0,1 +0,3 +2, E Appareils, autres articles et produits pour soins personnels ,3 118,5 118,7 118,4 119,0 +0,5 +0,4 +1,4 123 E EFFETS PERSONNELS n.d.a ,6 105,5 105,3 103,5 104,9 +1,4-0,6 +1, E Horlogerie, bijouterie, joaillerie ,2 105,8 105,9 104,7 106,0 +1,2 + +1, E Autres effets personnels ,8 105,0 104,5 102,2 103,5 +1,3-1,4 +0,7 124 E PROTECTION SOCIALE ,8 116,7 116,8 118,0 118,0 +0,0 +1,1 +4,6 125 E ASSURANCES ,7 111,6 111,6 111,7 111,8 +0,1 + +3, E Assurance habitation ,7 116,6 116,8 117,0 117,0 +0,0 +0,3 +5, E Assurance santé ,4 117,7 117,7 117,7 117,7 +0,0 +0,0 +3, E Assurance automobile 50 98,6 100,4 100,4 100,6 100,6 +0,0 + +2,0 126 E SERVICES FINANCIERS ,4 105,9 105,9 106,3 106,4 +0,1 +0,5 +0,9 127 E AUTRES SERVICES ,3 106,9 107,1 107,2 107,3 +0,1 +0,4 +1,9

6 Variations mensuelles (en %) ENSEMBLE Produits frais Alimentation hors p. frais Tabac -12,0-2,8 0,3 0,1 0,3 0,0 0,0 Habillement et chaussures 3,1 4,6 Produits de santé Autre produits manufacturés -0,1 0,1 0,4 0,1 Energie 0,8 2,2 Loyers, eau, enlèvement ordures Services de santé Transports et communications Autres services -0,5-0,6-0,1 0,3 0, Août 2003 Août ,0 Indices corrigés des variations saisonnières Base 100 en ,0 110,0 109,0 108,0 107,0 106,0 105,0 104,0 103,0 102, J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D Ensemble sous-jacent (Métropole) Ensemble (Métropole+DOM)

7 INDICE MENSUEL DES PRIX A LA CONSOMMATION DE L ENSEMBLE DES MENAGES BASE 100 = 1998 Mois d AOUT 2004 En août 2004, l indice des prix à la consommation de l ensemble des ménages augmente de 0,3 %. Il était en hausse de % en août La variation annuelle s établit à +2,4 % après +2,3 % le mois précédent. Hors tabac, l indice augmente de % et son glissement annuel de +1,8 % est en recul par rapport à juillet. En août, la progression de l indice des prix à la consommation s explique principalement par la fin des soldes d été et par les hausses des prix des produits pétroliers. A cela, s ajoute l accroissement des prix de l alimentation hors produits frais, des prix des loyers, eaux et enlèvement des ordures ménagères et de ceux des autres services. L évolution de l indice des prix à la consommation est cependant limitée par la forte baisse des prix de l ensemble des produits frais. Le recul est particulièrement marqué pour les fruits frais. L indice corrigé des variations saisonnières progresse de % comme l an dernier en août. L indicateur d inflation sous-jacente est en hausse de 0,4 % alors qu il progressait de 0,1 % en juillet. Son évolution, en glissement annuel, accélère à +2,0 % (+1,7 % le mois précédent). L IPCH augmente de % (+2,5 % sur un an). Alimentation : -1,5 % Après un repli de 1,0 % en juillet, l indice des prix de l alimentation recule ce mois de 1,5 %. Sur un an, les prix de l alimentation ont régressé de 0,5 %. Ce mouvement à la baisse résulte de l évolution négative des prix des produits frais : -12,0 % ce mois (-8,6 % en juillet ; -2,8 % en août 2003 ). La baisse des prix des fruits frais, saisonnière, est de forte amplitude cet été : -19,2 % en août (cf. graphique p.8) après -13 % en juillet (-7,0 % en août 2003). En glissement annuel le repli est de 19,2 %. Les prix des légumes frais sont aussi en recul : -7,8 % ce mois (+2,4 en août 2003 ; -16,4 % sur un an). Les prix des abricots, des pêches, brugnons et nectarines, des melons, des tomates sont à la baisse et les niveaux de leurs cours sont comparables à ceux d avant Hors produits frais, les prix de l alimentation augmentent de 0,1 % (+0,3 % en août 2003). Sur un an leur progression est de 1,5 %. Les prix des viandes sont en hausse de 0,3 % ce mois (+0,4 % en août 2003 ; +2,4 % sur un an). Les prix du pain augmentent de 0,3 % (+0,4 en août 2003 ; +3,5 % sur un an) et ceux des pâtisseries fraîches et viennoiseries de 0,4 % (+0,5 % en août 2003 ; +2,5 % sur un an). Produits manufacturés : +0,9 % Les prix des produits manufacturés augmentent de 0,9 % (+0,5 % en août 2003). En glissement annuel, leur progression est de 0,4 %. A l issue des soldes d été, la hausse des prix de l habillement et chaussures est plus accentuée que l an dernier (+4,6 % ce mois ; +3,1 % l an dernier). Les hausses de prix concernent l ensemble des composantes du regroupement. Les prix des autres produits manufacturés montent de 0,4 % (+0,1 % en août 2003). Sur un an leur évolution est +0,4 %. Les sorties de soldes ou les fins de promotions entraînent de nombreuses hausses de prix. C est en particulier le cas pour les meubles et articles d ameublement (+1,9 %), la maroquinerie et articles de voyage (+2,5 %), l horlogerie, bijouterie et joaillerie (+1,2 %), les tapis et autres revêtements de sol (+1,5 %). A l inverse, on observe le recul saisonnier (-6,0 % ; -5,6 % en août 2003) des prix des fleurs et plantes. Avant la rentrée scolaire, sont en baisse les prix des articles à base de papier (-1,5 % ; -1,0 en août 2003) et ceux des autres articles de bureau (-1,3 % ; -1,3 % en août 2003). Conséquences de fin de promotions, l indice des prix de l automobile neuve croît de 1,5 % tandis que les prix des autres biens durables, habituellement à la baisse, marquent une inflexion à la hausse. C est le cas des équipements audiovisuels (+0,3%) et des gros appareils ménagers (+0,9 %). Parmi les autres produits manufacturés, sont en hausse les prix des pneumatiques (+0,6 % ; +6,9 % sur un an) et ceux des autres pièces de rechange et accessoires pour véhicules personnels (+0,1 % ; +3,1 % sur un an). Energie : +2,2 % L indice des prix de l'énergie s accroît de 2,2 % (cf. graphique p.8) en raison de la croissance des prix du regroupement produits pétroliers (+3,5 %) dont l ensemble des composantes participe à la hausse. Les prix des combustibles liquides augmentent de 8,2 %, ceux des carburants sont en hausse de 2,8 % et ceux des gaz liquéfiés montent de 1,0 %. En glissement annuel, la croissance des prix accélère à nouveau, elle passe de 5,9 % à 7,4 % pour l énergie, de 11,7 % à 14,2 % pour les produits pétroliers, de 10,7 % à 12,4 % pour les carburants et de 20,6 % à 27,3 % pour les combustibles liquides. Ces évolutions résultent des hausses des cours sur les marchés pétroliers que n atténuent pas entièrement les fluctuations de la parité euro - dollar qui évolue dans une fourchette de 1,20 à 1,25 depuis 3 mois. Services : +0,1 % Les prix des services augmentent de 0,1 % (+0,1 % en août 2003). Sur un an leur croissance est de 2,8 %. Les prix des loyers, eau et enlèvement des ordures ménagères progressent de 0,3 % comme en juillet (+2,9 % sur un an). L estimation de la hausse des prix des loyers des résidences principales intégrée ce mois est de 0,3 %. L indice des prix des services de santé est en recul de 0,5 % (-0,6 % en août 2003). Sur un an l évolution est de +1,1 %. Les prix des services des transports et communications diminuent de 0,1 % (+0,5 % en août 2003), ceci en raison du léger repli saisonnier des prix des transports aériens de 0,5 %. Les prix des autres services s élèvent de % comme en août 2003 (+3,6 % sur un an) Comme le mois précédent, sont en progression les prix d activités liées au tourisme. C est notamment le cas des hébergements de vacances (+6,3 %), des prix de l hôtellerie y compris pension (+1,0 %) et de la restauration et cafés (+0,3 %). Les prix de la réparation de véhicules personnels (+0,4 % ; +6,4 % sur un an) et des services pour l entretien et la réparation courante du logement (+0,3 % ; +3,8 % sur un an) poursuivent leurs hausses. A l inverse, en raison de la gratuité du stationnement automobile dans plusieurs villes, les prix des péages et parkings diminuent de 2,8 %. Source INSEE - Département des Prix à la Consommation, des Ressources et des Conditions de Vie des Ménages.

8 LES GRAPHIQUES DU MOIS L'indice des prix des fruits frais à partir de janvier 2001 Base 100 en ,0 137,0 127,0 117,0 107,0 97,0 j m m j s n j m m j s n j m m j s n j m m j s n L'indice des prix de l'énergie à partir de janvier ,0 Base 100 en ,0 116,0 114,0 112,0 110,0 108,0 106, j m m j s n j m m j s n j m m j s n j m m j s n

Informations Rapides ISSN 0151-1475

Informations Rapides ISSN 0151-1475 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 0151-1475 Série «Principaux Indicateurs» 13 septembre 2007 - n 259 Insee 2007 Indice des prix à la consommation - Août 2007 Thème "Prix" Base 100 : année 1998

Plus en détail

Informations Rapides ISSN 0151-1475

Informations Rapides ISSN 0151-1475 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 0151-1475 Série «Principaux Indicateurs» 12 mars 2008 - n 74 Insee 2008 Indice des prix à la consommation - Février 2008 Thème "Prix" Base 100 : année 1998 Indices

Plus en détail

02 Janvier 2013. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : -0,1 %

02 Janvier 2013. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : -0,1 % 02 Janvier 2013 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : -0,1 % L'indice des prix à la consommation s'établit à,44 en janvier 2013, soit une baisse mensuelle de 0,1 % essentiellement liée

Plus en détail

01 Décembre 2013. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : +1,0 %

01 Décembre 2013. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : +1,0 % 01 Décembre 2013 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : +1,0 % L'indice des prix à la consommation s'établit à,73 en décembre 2013, soit une hausse mensuelle de 1,0 % essentiellement liée

Plus en détail

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 indice des prix à la consommation diminue de 0,8 en 2009, après une année de forte inflation en 2008 (+3,4 ). Les évolutions sont contrastées en

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. Indice des prix à la consommation

Les avis de la Chambre des Métiers. Indice des prix à la consommation Les avis de la Chambre des Métiers Indice des prix à la consommation CdM/16/01/2013-12-101 Avant-projet de règlement grand-ducal actualisant le règlement grand-ducal du 20 décembre 1999 concernant l établissement

Plus en détail

ANNEXE 4 CONTENU DES GROUPES FONCTIONS, REGROUPEMENTS, GROUPES PUBLIES

ANNEXE 4 CONTENU DES GROUPES FONCTIONS, REGROUPEMENTS, GROUPES PUBLIES ANNEXE CONTENU DES GROUPES Légende n.d.a. = non défini ailleurs contenu des groupes en italique IPC Base 00 = 998 FONCTIONS, REGROUPEMENTS, GROUPES PUBLIES 0 PRODUITS ALIMENTAIRES ET BOISSONS NON ALCOOLISEES

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Analyse des prix à la consommation au Luxembourg - Rapport du deuxième semestre 2012. de l Observatoire de la formation des prix

Analyse des prix à la consommation au Luxembourg - Rapport du deuxième semestre 2012. de l Observatoire de la formation des prix Analyse des prix à la consommation au Luxembourg - Rapport du deuxième semestre 2012 de l Observatoire de la formation des prix 1 Les opinions exprimées sont celles des auteurs et ne correspondent pas

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

Carte Bancaire et consommation des ménages. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB»

Carte Bancaire et consommation des ménages. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB» Carte Bancaire et consommation des ménages Point presse du 2 février 2006 1 Dépenses des ménages français 2004 2003 évolution total dépenses ménages 901 M 868,3 M +3,4% total CB 220 M 204 M +10% pénétration

Plus en détail

Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques

Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques Le nouvel indice des prix à la consommation des ménages base 100 = Année 1998 INSEE - 1999 Méthodologie 1) Une couverture sectorielle élargie

Plus en détail

L Indice des prix à la consommation

L Indice des prix à la consommation N o 62-001-X au catalogue L Indice des prix à la consommation Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services

Plus en détail

Indice suisse des prix à la consommation en décembre 2014. Renchérissement annuel moyen de 0,0% en 2014

Indice suisse des prix à la consommation en décembre 2014. Renchérissement annuel moyen de 0,0% en 2014 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 09.01.2015, 9:15 5 Prix N 0351-1500-10 Indice suisse des prix à la consommation en décembre 2014

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

L Indice des prix à la consommation

L Indice des prix à la consommation N o 62-001-X au catalogue L Indice des prix à la consommation Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services

Plus en détail

Cas de l Algérie. Note sur l Indice des Prix à la Consommation. Séminaire sur l Indice des Prix à la Consommation Genève du 7 au 9 mai 2008

Cas de l Algérie. Note sur l Indice des Prix à la Consommation. Séminaire sur l Indice des Prix à la Consommation Genève du 7 au 9 mai 2008 1 Office National des Statistiques -ONS- Algérie Note sur l Indice des Prix à la Consommation Cas de l Algérie Aicha KADI Séminaire sur l Indice des Prix à la Consommation Genève du 7 au 9 mai 2008 1 2

Plus en détail

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie Consultation Tourisme Questionnaire pour l industrie Identification de l entreprise (choisissez une seule option parmi les questions a f) a) Où se trouve le siège de votre entreprise (pays de résidence)?..

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL Copyright Insee, Octobre 2009 1 Préambule Le but de ce document est de vous aider à prendre en main l'application ODIL (Outil d'aide au Diagnostic d'implantation Locale).

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

«Tout savoir sur l indice des prix à la consommation et l inflation au Luxembourg»

«Tout savoir sur l indice des prix à la consommation et l inflation au Luxembourg» «Tout savoir sur l indice des prix à la consommation et l inflation au Luxembourg» Version septembre 2008 Pourquoi améliorer l information sur l IPC? Sujet d actualité le retour de l inflation zone Euro:

Plus en détail

Boulangerie/pâtisserie/confiserie

Boulangerie/pâtisserie/confiserie Plan comptable B1 Boulangerie/pâtisserie/confiserie 01 Farine, pré-mélanges, produits de panification Farine, mélanges de farine, produits de panification, malt 02 Matières premières, produits mi-fabriqués

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire

Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire Base légale : Art. 12 Ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels (ODAlOUs) 1 Toute personne qui fabrique, transforme,

Plus en détail

Nouvelles données sur les prix corrigés du taux de change au Canada

Nouvelles données sur les prix corrigés du taux de change au Canada N o 11 626 X au catalogue N o 002 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-98435-3 Document analytique Aperçus économiques Nouvelles données sur les prix corrigés du taux de change au Canada par Guy Gellatly et Beiling

Plus en détail

La croissance économique

La croissance économique Insee en bref Pour comprendre... La croissance économique Qu est-ce que la croissance? Comment l Insee calcule-t-il le PIB? À quoi sert le PIB? Comment compléter le PIB? Qu est-ce que la croissance? La

Plus en détail

L Indice des prix à la consommation

L Indice des prix à la consommation N o 62-001-X au catalogue L Indice des prix à la consommation Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Panorama de la grande distribution alimentaire en France

Panorama de la grande distribution alimentaire en France N 25 Février 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Panorama de la grande distribution alimentaire

Plus en détail

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives)

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) Taux de majoration et contingent des s supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) La mention «taux légal» renvoie aux conditions de majoration des s supplémentaires fixées

Plus en détail

Consultation des milieux intéressés sur l amélioration du principe de la reconnaissance mutuelle

Consultation des milieux intéressés sur l amélioration du principe de la reconnaissance mutuelle Consultation des milieux intéressés sur l amélioration du principe de la reconnaissance mutuelle Je réponds en tant que...: réponses % Consommateur 41 ( 31.1%) Organisation représentative 30 ( 22.7%) Entreprise

Plus en détail

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute

INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute INAMI - Médecin / Dentiste / Pharmacien / Kinésithérapeute Offre à l attention de Monsieur Promu P2014 Vous Nom : Monsieur Promu P2014 Adresse :, Date de naissance : 01/06/1989 Age à la souscription :

Plus en détail

Analyse de l activité commerciale du Territoire

Analyse de l activité commerciale du Territoire Analyse de l activité commerciale du Territoire Enquête auprès des ménages résidants Pays de Fougères Point Presse du 26 septembre 2014 Mode de collecte de l étude Consommation des ménages résidents 1-

Plus en détail

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants

La production des IAA ralentit encore en juillet. Prix à la consommation - Prix à la production - Prix d'achat des intrants Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre Octobre Industries agroalimentaires La production des IAA ralentit encore en juillet Tableau de bord Sommaire Production en volume - Ipi la production

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

L'INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION HARMONISÉ RÉVISÉ OU IPCH RÉVISÉ Pour les comparaisons entre les pays membres de l'union Européenne*

L'INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION HARMONISÉ RÉVISÉ OU IPCH RÉVISÉ Pour les comparaisons entre les pays membres de l'union Européenne* L'INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION HARMONISÉ RÉVISÉ OU IPCH RÉVISÉ Pour les comparaisons entre les pays membres de l'union Européenne* Évolutions en moyenne de l'ipch des 15 États membres de l'ue en décembre

Plus en détail

Comment utilisons-nous notre argent?

Comment utilisons-nous notre argent? Comment utilisons-nous notre argent? L'alimentation et le logement constituent les deux dépenses les plus importantes des ménages antillo-guyanais. C'est pour leur logement que les ménages dépensent le

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire

Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire Vente de prestations de services et TVA intracommunautaire 7 juillet 2011 Isabelle BASTIDE BUTELOT Avocat 1 Plan de l intervention Introduction 1. Rappel des notions générales de la TVA et dérogations

Plus en détail

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne

Cours, prix et marges des produits pétroliers en France et dans l'union Européenne Cours, prix et marges des produits pétroliers en et dans l'union Européenne Cours hebdomadaire du pétrole brut spot et de l'euro Moyenne hebdo 16 oct. 15 9 oct. 15 variation Brent (en $/b) 49,62,23,61

Plus en détail

ENQUETE DE COMPARAISON SPATIALE DES NIVEAUX DE PRIX A LA CONSOMMATION ENTRE LA CORSE ET LE CONTINENT. Note Méthodologique

ENQUETE DE COMPARAISON SPATIALE DES NIVEAUX DE PRIX A LA CONSOMMATION ENTRE LA CORSE ET LE CONTINENT. Note Méthodologique ENQUETE DE COMPARAISON SPATIALE DES NIVEAUX DE PRIX A LA CONSOMMATION ENTRE LA CORSE ET LE CONTINENT Note Méthodologique 1 Introduction En mars 2010, l Insee a réalisé une enquête de comparaison des niveaux

Plus en détail

Bases de données Marques

Bases de données Marques Page 1 sur 2 ANNEXE 3 Bases de données Marques Notice complète 1 résultats trouvés pour votre requête : numéro 3941590, dans les marques en vigueur en France Notice complète Marque française Marque : FORê

Plus en détail

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Commentaires de la Chambre des salariés 25 février 2014 Semestre européen Arsenal de six résolutions législatives («six

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier Les marchés européens du crédit immobilier en 2013 Une étude du Crédit Foncier rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit immobilier en au 31 décembre 2013. Pour faciliter la lecture

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3)

Déclarations CONTRIBUTION TOTALE DE L UNITE D EMBALLAGE = (CONTRIBUTION AU POIDS (1) + CONTRIBUTION A L UNITE (2) ) X BONUS-MALUS (3) THEME Eco-Emballages DATE 16/02/15 Déclarations DECLARATION DETAILLEE Pour la déclaration 2014 (à souscrire début d année 2015, avant le 28 février sauf changement de date), la contribution est calculée

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE SEAT AU 1 er SEPTEMBRE 2013

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE SEAT AU 1 er SEPTEMBRE 2013 CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE SEAT AU 1 er SEPTEMBRE 2013 SEAT Assistance, c est la garantie de bénéficier d une assistance gratuite 24h/24, 7 jours/7 et dans plus de 35 pays d Europe (1) en cas de

Plus en détail

Note de présentation. En application de cet article, ce projet de décret vise à définir les deux listes :

Note de présentation. En application de cet article, ce projet de décret vise à définir les deux listes : Royaume du Maroc Ministère de t'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique :L=F,i_,_;_a_11 < II ;_,13_, jt -11 y1,3 1,3 Note de présentation Projet de décret fixant la liste

Plus en détail

P H A E T O N A S S I S TA N C E, L A S É R É N I T É G A R A N T I E.

P H A E T O N A S S I S TA N C E, L A S É R É N I T É G A R A N T I E. Pou r join d re P haeton Assistance P H A E T O N A S S I S TA N C E, L A S É R É N I T É G A R A N T I E. Composez le 3220 et dites Phaeton PHAETON Groupe Volkswagen France s.a. Direction Pièces et Service

Plus en détail

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France Capitale : Paris Chef de l état : Nicolas Sarkozi Premier ministre : François Fillon Superficie : 551 500 km² Population : 62 616 400 habitants Croissance

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

Modélisation Tâches Leçons Évaluation Réflexion Tâches

Modélisation Tâches Leçons Évaluation Réflexion Tâches Modélisation Leçons Évaluation Réflexion Modélisation Leçons Évaluation Réflexion Session 1 de tâches à partir de situations réelles Session 2 de tâches à partir de ressources existantes Session 3 Atelier

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.citroen-europass.com EN CAS D URGENCE / 2015 CITROËN Euro Pass Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 49 93 73 74 Depuis l étranger : +33 1 49 93 73 74 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE

Plus en détail

ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE AU TITRE DE L'ANNEE...

ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE AU TITRE DE L'ANNEE... Académie :. Etablissement : ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE AU TITRE DE L'ANNEE... Conformément à l'article 27 du code des marchés publics, ces marchés sont classés par catégories homogènes ou

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2012 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité L économie française dans l Europe du tout-compétitivité Michel Husson Fédération CGT des services d études Journée «Compétitivité», 11 décembre 2014 La compétitivité : définition et mesures Capacité (d

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Bas Saint-Laurent 200 756 habitants % du Québec 2,6 % Agriculture 3,1 Services publics 0,0 Construction 4,9 Emploi par groupe d âge (*) Bas Saint-Laurent

Plus en détail

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Indices des prix à la consommation

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE CONTEXTE GÉNÉRAL Le commerce intérieur constitue une composante essentielle de l économie du Royaume.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE AU 1 er JANVIER 2012

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE AU 1 er JANVIER 2012 CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE AU 1 er JANVIER 2012 I. Conditions d ouverture des droits (à partir du 01/01/2012) Votre Volkswagen doit avoir été achetée neuve après le 01/01/1992 et doit être immatriculée

Plus en détail

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux chocs importants ont affecté le comportement des prix de détail des principaux pays

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Commerce de détail. Bilan 2013 et perspectives 2014

Commerce de détail. Bilan 2013 et perspectives 2014 Commerce de détail Bilan 2013 et perspectives 2014 Sections de l étude Section 1 Portrait macro-économique du et du Section 2 Le secteur du commerce de détail en 2013 Section 3 Le profil du consommateur

Plus en détail

EN CAS D URGENCE / 2015

EN CAS D URGENCE / 2015 www.peugeot-openeurope.com EN CAS D URGENCE / 2015 Assistance 24 h/24 et 7 j/7 Depuis la France : 01 47 89 24 24 Depuis l étranger : +33 1 47 89 24 24 SOMMAIRE / 2015 QUE FAIRE EN CAS DE PANNE, ACCIDENT,

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

2. METHODE ET LIMITES DE L EVALUATION

2. METHODE ET LIMITES DE L EVALUATION 2. METHODE ET LIMITES DE L EVALUATION 2.1. Méthode et outils d analyse 2.1.1. Méthode générale L'étude a été organisée en quatre phases, structuration de l'étude, observation, analyse et évaluation, décrites

Plus en détail

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL Copyright Insee, Février 2015 1 Sommaire PRÉAMBULE... 3 L ACCÈS À ODIL... 3 DEMANDE DANS ODIL : LA REQUÊTE S EXÉCUTE EN 3 ÉTAPES... 5 1. SÉLECTION DE L ACTIVITÉS ET

Plus en détail

L arborescence simplifiée de la Nomenclature des Activités Françaises

L arborescence simplifiée de la Nomenclature des Activités Françaises L arborescence simplifiée de la Nomenclature des Activités Françaises Vous ne trouvez pas votre activité? Cliquez sur le secteur d activité qui vous intéresse pour accéder à l ensemble des activités qui

Plus en détail

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure Révisé: le 2 novembre, 2005 TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU LE MOINS ÉLEVÉ (S) (basé sur FND013.TTL) TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU MOYEN (M) (basé sur FND037.TTL) Titre et code séquentiel au niveau

Plus en détail

Définition de l'activité réglementée

Définition de l'activité réglementée ANNEXE LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES n 97-40 du 18 /01/1997, modifié et complété relatif aux critères de détermination et d'encadrement des activités et professions réglementées soumises à inscription

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

Acheter à l étranger: franchises pour voyageurs - 2011 - Service Public Fédéral FINANCES

Acheter à l étranger: franchises pour voyageurs - 2011 - Service Public Fédéral FINANCES L UNION FAIT LA FORCE Acheter à l étranger: franchises pour voyageurs - 2011 - Service Public Fédéral FINANCES Combien puis-je acheter quand je reviens d un pays non-membre de l Union européenne? Lors

Plus en détail

RAPPELS DU COURS PRÉCÉDENT

RAPPELS DU COURS PRÉCÉDENT RAPPELS DU COURS PRÉCÉDENT PIB + M = CF+ FBCF + S + X Demande intérieure Valeur 2006 en milliard s d'euros ) Évolutions en volume au prix de l'année précédente Évolutions en volume au prix de l'année précédente

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes

Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence. Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Prendre sa retraite en France Droits, conditions et formalités de résidence Natasha Lavy-Upsdale Service des Relations avec les Pays-hôtes Novembre 2011 Droit de libre circulation et de séjour des citoyens

Plus en détail

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa Nous sommes là pour vous aider Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d assurance retraite attribués pour chaque enfant né ou adopté Cette notice a été réalisée pour vous

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2014 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques AFA et concernent les sociétés d assurances

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

L Indice des prix à la consommation

L Indice des prix à la consommation N o 62-001-X au catalogue L Indice des prix à la consommation Comment obtenir d autres renseignements Toute demande de renseignements spécifiques au sujet du présent produit ou au sujet de statistiques

Plus en détail

La hausse des matières premières fragilise les Industries Françaises de l Ameublement

La hausse des matières premières fragilise les Industries Françaises de l Ameublement La hausse des matières premières fragilise les Industries Françaises de l Ameublement Dossier de presse 11/09/2008 Union Nationale des Industries Françaises de l Ameublement Henri Griffon, Président de

Plus en détail

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011 Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 211 LES ÉTUDES DE > En 211, les produits agroalimentaires 1 ont apporté une contribution majeure aux exportations françaises, puisqu un quart

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

Les propriétaires plus satisfaits de leur logement que les locataires

Les propriétaires plus satisfaits de leur logement que les locataires Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 09.12.2013, 9:15 20 Situation économique et sociale de la population N 0351-1313-70 Enquête 2012

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2013 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE ŠKODA AU 1 er MARS 2012

CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE ŠKODA AU 1 er MARS 2012 CONDITIONS GENERALES D ASSISTANCE ŠKODA AU 1 er MARS 2012 I. Conditions d ouverture des droits (à partir du 01/03/2012) Véhicule acheté neuf à partir du 01/06/2009 (assistance de 7 ans) : votre Škoda doit

Plus en détail

Guide Pratique. Guide Pratique. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance. www.peugeot.com. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance

Guide Pratique. Guide Pratique. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance. www.peugeot.com. Tout Peugeot dans un contrat de maintenance - Automobiles Peugeot B 552 144 503 RCS Paris - 07/2005 www.peugeot.com PEUGEOT. POUR QUE L AUTOMOBILE SOIT TOUJOURS UN PLAISIR. Guide Pratique Guide Pratique Tout Peugeot dans un contrat de maintenance

Plus en détail

Flotte Automobile (-3,5t)

Flotte Automobile (-3,5t) Flotte Automobile (-3,5t) ASSISTANCE AUX ENTREPRISES Votre parc toujours en mouvement Panne, accident, vol, gestion... AXA Assistance vous simplifie la vie à tous les niveaux. Un simple véhicule immobilisé

Plus en détail