Carte Bancaire et consommation des ménages. Point presse du 2 février Groupement des Cartes Bancaires «CB»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Carte Bancaire et consommation des ménages. Point presse du 2 février 2006. Groupement des Cartes Bancaires «CB»"

Transcription

1 Carte Bancaire et consommation des ménages Point presse du 2 février

2 Dépenses des ménages français évolution total dépenses ménages 901 M 868,3 M +3,4% total CB 220 M 204 M +10% pénétration CB /total dépenses 24,4% 23,5% Sources : Insee et Cartes Bancaires 2

3 Répartition des paiements des ménages 2004 par secteur Soins hospitaliers public + privé Services financiers Meubles, art d'ameublement, tapis & autres Autres services Services d'hébergement Services culturels Voyages Cantines VPC Hypermarchés 9% Achat & entretien automobile 8% 901 M euros Impôts & taxes 8% Réparation & entretien courants de logements Presse, livres et papeterie App & acc audio-visuels et informatiques Autres biens et équipements de loisirs (hors vétérinaires) Services sportifs et de loisirs Action sociale Tabacs Médecins Jeux de hasard Carburants, lubrifiants Services de télécommunications Articles d'habillement Médicaments & autres Electricité, gaz & autres combustibles Loyers d'habitation effectifs 4% Restaurants et cafés 4% Assurances 4% Supermarchés 7% Petit commerce, alimentation, articles de ménage 6% Source : Insee 3

4 Répartition des paiements CB 2004 par secteur Réparation & entretien de logements VPC Articles de toilette et pour soins perso Péages Grands magasins Chaussures Salons de coiffure, instituts de beauté Autres effets personnels Autres services Hypermarchés 19% 220 M euros Services domestiques Médicaments & autres Transports de voyageurs par rail Meubles, art d'ameublement, tapis & autres Autres biens et équipements de loisirs (hors vétérinaires) Achat & entretien automobile Supermarchés 14% Voyages Carburants, lubrifiants Services d'hébergement Autres services App & acc audio-visuels et informatiques Articles d'habillement 6% Restaurants et cafés 7% Petit commerce, alimentation, articles de ménage 10% Sources : CB 4

5 Montant des paiements CB dans les principaux secteurs d activité En milliards d euros secteurs part CB /2003 hypermarchés 19% 43,3 41,6 + 3,9% supermarchés 14% 32,4 29,7 + 8, petits commerces 10% 23 19,9 +13,4% restaurants 7% 15,5 13,6 +12, habillement 6% 14,1 12,7 + 9,9% hifi tv info 8 6,8 + 8, hôtels 7,6 7,1 + 6,5% carburants 7,4 6,8 + 8, voyages 7 6,3 +10,0% total secteurs 100% ,0% 5

6 Les plus fortes croissances CB entre 2000 et % 40% Pénétration CB 2004 dans le secteur 35% 30% 25% 20% 15% +80,7% Services des postes +16,7% VPC Coiffeurs & instituts de beauté +18,7% +16,7% Presse, livres et papeterie Taille des bulles = taux de croissance annuelle entre 2000 et 2004 Services de télécommunications 10% Services culturels +46, 5% Soins dentaires +40,8% +23,0% Tabacs +23, +38,5% Médecins 0% 0,0 G 5,0 G 10,0 G 15,0 G 20,0 G 25,0 G Total paiements secteurs 6

7 90% Meilleures Pénétrations CB en 2004 (en montants) Pénétration CB 2004 dans le secteur 80% 70% 60% 50% 40% 30% 80, Chemins de fer Services d'hébergement Voyages 65,8% App & acc audio-visuels et 63,8% informatiques 60, Outillage & matériels 57,5% Articles d'habillement Supermarchés maison & jardin Biens & équipements loisirs 51,9% Restaurants et cafés 49,0% 47,6% 46, 44,6% 44,6% Péages Coiffeurs & instituts de beauté Petit commerce, alimentation, 36,7% 35,0% articles de ménage 32, Carburants, lubrifiants Bijoux, horloges et montres Hypermarchés 52, 20% 10% 0% 0,0 G 10,0 G 20,0 G 30,0 G 40,0 G 50,0 G 60,0 G 70,0 G 80,0 G 90,0 G Total Paiements secteurs 7

8 5,0% Marchés à conquérir (2004) 4,5% 1 G Taxis Pénétration actuelle CB ,0% 3,5% 3,0% 2,5% 2,0% Distribution d'eau & Services d'assainissement 7 G 7 G Action sociale Combustibles liquides 14 G 17 G Médecins Jeux de hasard 19 G 1,5% Soins hospitaliers public + privé 11 G 1,0% 9 G Infirmiers, masseurs Assurances 32 G 0,5% 4 G Ramonage, gardiennage et entretien des ascenseurs 0,0% 0,0 G 5,0 G 10,0 G 15,0 G 20,0 G 25,0 G 30,0 G 35,0 G Taille marché 8

9 Marchés où CB est (quasi) absent (2004) Taille du marché Impôts & taxes 77,4 G Cantines 10,8 G Electricité, gaz & autres combustibles 26,6 G Loyers d'habitation effectifs 37,3 G 0,0 G 10,0 G 20,0 G 30,0 G 40,0 G 50,0 G 60,0 G 70,0 G 80,0 G 90,0 G 9

10 Autres biens durables culturels et récréatifs Autr es ef f ets per sonnels Répartition des moyens de paiement par secteur d activité Ser vices des postes P ar kings, Stationnement, auto-écoles Analyses labor atoir es Tr anspor ts de voyageur s par r oute hor s taxis & ambulances Ramonage, gardiennage et entretien des ascenseurs Articles pour soins personnels et articles de toilette Bijoux, hor loges et montr es Part des transactions CB-Chèques-Espèces dans les paiements des ménages 2004 (en montant) Appar eils ménager s Education Distr ibution d'eau & Ser vices d'assainissement Services domestiques et autres services Soins dentair es Services culturels Cantines Ser vices f inancier s Meubles, ar t d'ameublement, tapis & autr es Ser vices d'héber gement CB Chèque Espèces Cartes privatives Autres P r esse, livr es et papeter ie (yc jour naux & pér iodiques) Autr es biens et équipements de loisir s (hor s vétér inair es) Action sociale Médecins Car bur ants, lubr if iants Articles d'habillement Electricité, gaz & autres combustibles Restaur ation P etit commer ce, alimentation, ar ticles de ménage Impôts & taxes Hypermarchés 0 G 10 G 20 G 30 G 40 G 50 G 60 G 70 G 80 G 10

01 Décembre 2013. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : +1,0 %

01 Décembre 2013. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : +1,0 % 01 Décembre 2013 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : +1,0 % L'indice des prix à la consommation s'établit à,73 en décembre 2013, soit une hausse mensuelle de 1,0 % essentiellement liée

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ------------

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ------------ République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ------------ INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) POUR LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (Base 100 en 2008) Dakar- Décembre 2014 AVERTISSEMENT L Agence

Plus en détail

02 Janvier 2013. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : -0,1 %

02 Janvier 2013. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : -0,1 % 02 Janvier 2013 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : -0,1 % L'indice des prix à la consommation s'établit à,44 en janvier 2013, soit une baisse mensuelle de 0,1 % essentiellement liée

Plus en détail

Informations Rapides CPPAP 0108 B 06336 ISSN 0151-1475

Informations Rapides CPPAP 0108 B 06336 ISSN 0151-1475 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides CPPAP 0108 B 06336 ISSN 0151-1475 Série «Principaux Indicateurs» 23 septembre 2004 n 276 INSEE 2004 Indice des prix à la consommation - Août 2004 (résultats définitifs)

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution Évolution par produit octobre Indice Indice Indice Tendance Variation(*) Indices et variations

Plus en détail

RAPPELS DU COURS PRÉCÉDENT

RAPPELS DU COURS PRÉCÉDENT RAPPELS DU COURS PRÉCÉDENT PIB + M = CF+ FBCF + S + X Demande intérieure Valeur 2006 en milliard s d'euros ) Évolutions en volume au prix de l'année précédente Évolutions en volume au prix de l'année précédente

Plus en détail

02 Janvier 2016. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : - 0,1 %

02 Janvier 2016. INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : - 0,1 % 02 Janvier 2016 INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION Variation mensuelle : - 0,1 % L'indice des prix à la consommation baisse de 0,1 % en janvier 2016 et s'établit à 107,72. Cette évolution est essentiellement

Plus en détail

Informations Rapides ISSN 0151-1475

Informations Rapides ISSN 0151-1475 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 0151-1475 Série «Principaux Indicateurs» 12 mars 2008 - n 74 Insee 2008 Indice des prix à la consommation - Février 2008 Thème "Prix" Base 100 : année 1998 Indices

Plus en détail

Informations Rapides ISSN 0151-1475

Informations Rapides ISSN 0151-1475 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 0151-1475 Série «Principaux Indicateurs» 13 septembre 2007 - n 259 Insee 2007 Indice des prix à la consommation - Août 2007 Thème "Prix" Base 100 : année 1998

Plus en détail

APE - Secteur marchand-jeune - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003

APE - Secteur marchand-jeune - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003 L'aide APE JEUNES est une aide DE MINIMIS. Les entreprises de plus de 5 travailleurs calculés en équivalents temps plein sont exclues de certains secteurs d'activités (commerce de détail, HORECA, etc.)

Plus en détail

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure Révisé: le 2 novembre, 2005 TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU LE MOINS ÉLEVÉ (S) (basé sur FND013.TTL) TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU MOYEN (M) (basé sur FND037.TTL) Titre et code séquentiel au niveau

Plus en détail

Commerce de détail et services ayant un point de vente

Commerce de détail et services ayant un point de vente Commerce de détail et services ayant un point de vente Département sélectionné : Tarn Ce rapport indique le nombre et l'évolution des mouvements d'établissements inscrits au Registre du Commerce et des

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (I.H.P.C.) POUR LES PAYS MEMBRES DE L'U.E.M.O.A.

REPUBLIQUE TOGOLAISE. INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (I.H.P.C.) POUR LES PAYS MEMBRES DE L'U.E.M.O.A. REPUBLIQUE TOGOLAISE MINISTERE DE LA PLANIFICATION, DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION GENERALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA COMPTABILITE NATIONALE INDICE HARMONISE DES PRIX A LA

Plus en détail

Région de l Outaouais (07)

Région de l Outaouais (07) Région de l Outaouais (07) SECTION 9 : DÉPENSES POTENTIELLES DES MÉNAGES Liste des tableaux 1 Dépenses potentielles des ménages par grande catégorie de dépenses Région de l Outaouais 2 Dépenses potentielles

Plus en détail

INDICES DES PRIX A LA CONSOMMATION

INDICES DES PRIX A LA CONSOMMATION INDICES DES PRIX A LA CONSOMMATION QUATRIEME TRIMESTRE 2008 SERVICE TERRITORIAL DE LA STATISTIQUE & ETUDES ECONOMIQUES INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION - QUATRIEME TRIMESTRE 2008 N 02 / 2008 QUATRIEME

Plus en détail

THEME 1 MENAGES ET CONSOMMATION

THEME 1 MENAGES ET CONSOMMATION THEME 1 MENAGES ET CONSOMMATION CHAP 2 LA REPARTITION DU REVENU DISPONIBLE : CONSOMMATION ET EPARGNE 1 D après le Doc 1 Compléter le schéma suivant L'EXEMPLE DU MENAGE LEROY : (Rappel CHAP 1) Le revenu

Plus en détail

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE Page 1 ACT.EXTRACTIVES,MATERIAUX CONST.,ENERGIE,EAU,RECUP 0811Z EXTRACTION DE PIERRES ORNEMENTALES ET DE CONSTRUCTION, DE CALCAIRE INDUSTRIEL, DE GYPSE, DE CRAIE 1ET D'ARDOISE 0 2363Z FABRICATION DE BÉTON

Plus en détail

L évolution des modes de consommation Activités pour l élève

L évolution des modes de consommation Activités pour l élève L évolution des modes de consommation Activités pour l élève Introduction Que consomment les Français? Exercice Quel besoin est satisfait dans chaque cas? Pour chacun d entre eux, vous préciserez s il

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin mai 2013

Activité du commerce de détail à fin mai 2013 Activité du commerce de détail à fin mai 2013 Période sous revue : mai 2013 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution mai Indice Indice Indice Variation(*) Indices et variations CVS-CJO

Plus en détail

Chapitre 1 Les différents aspects du

Chapitre 1 Les différents aspects du Chapitre 1 Les différents aspects du marketing des services Mieux comprendre les services d un point de vue économique et marketing Notre recours aux services est si fréquent, diversifié et quotidien que

Plus en détail

Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation

Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation Les ressorts de l économie des services : dynamique propre et externalisation Xavier Niel et Mustapha Okham* Alors qu en 1978, le quart de l emploi était industriel, seulement 14 % des emplois sont désormais

Plus en détail

Le budget des retraités : consommation, équipement et situation financière. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le budget des retraités : consommation, équipement et situation financière. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 24 septembre 2014 à 9 h 30 «Consommation et épargne des retraités» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Le budget des retraités

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

Le cédérom Présentation du cédérom...45 Liste des tableaux du cédérom...46 LE BUDGET DES FAMILLES EN 2001

Le cédérom Présentation du cédérom...45 Liste des tableaux du cédérom...46 LE BUDGET DES FAMILLES EN 2001 Insee Résultats Société N 29 Avril 2004 LE BUDGET DES FAMILLES EN 2001 Nicole Cérani et Martine Camus Présentation générale de l enquête Les objectifs de l enquête Budget des familles... 3 La population

Plus en détail

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers

http://www.a2c-31.com Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Tableau n 3 dépenses, revenus particuliers Merci de compléter les tableaux suivants pour vous garantir un maximum d'informations en un minimum de temps à l'avenir Si possible, indiquez les dates de fin

Plus en détail

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca MAI 2015

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca MAI 2015 المملكةالمغربية ROYAUME DU MAROC Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca MAI 2015 APERÇU MÉTHODOLOGIQUE L Indice des Prix à la Consommation appelé IPC (base 100 en 2006) mesure

Plus en détail

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne.

Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Ce document a été élaboré à partir de l étude réalisée par le Cabinet AID, en 2010, dans le cadre de l Observatoire du Commerce en Bourgogne. Les résultats qui ont servi à la réalisation de ce document

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

Modification à l'indice des prix à la consommation débutant avec les données de mai 2011

Modification à l'indice des prix à la consommation débutant avec les données de mai 2011 Modification à l'indice des prix à la consommation débutant avec les données de mai 2011 Le 29 juin 2011, avec la diffusion de l Indice des prix à la consommation (IPC) de mai 2011, Statistique Canada

Plus en détail

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010

La qualité des emplois dans les services marchands. Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 La qualité des emplois dans les services marchands Bénédicte Mordier Division Services 29 juin 2010 Le contexte de l étude Question de la qualité des emplois Indicateurs européens Débat sur la qualité

Plus en détail

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 indice des prix à la consommation diminue de 0,8 en 2009, après une année de forte inflation en 2008 (+3,4 ). Les évolutions sont contrastées en

Plus en détail

DIRRECTE. Cordialement,

DIRRECTE. Cordialement, DIRRECTE Veuillez trouver en pièce jointe la liste des activités commerciales et artisanales, par commune, présentes sur le territoire de l'agglomération du Beauvaisis. L'agglomération envisage de lancer

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce

CHIFFRES CLÉS E DITION. vente à distance e-commerce CHIFFRES CLÉS E DITION 20 04 vente à distance e-commerce > ESTIMATION TAILLE DU MARCHÉ n Chiffre d affaires vente à distance Estimation du chiffre d affaires total vente à distance (dont e-commerce) En

Plus en détail

udesté on it ecl Col 1 1

udesté on it ecl Col 1 1 Collection études 1 ÉVOLUTION DÉMOGRAPHIQUE Evolution démographique 1 550 000 1 434 661 1 450 000 1 350 000 1 287 535 1 250 000 1 213 499 1 150 000 1 127 546 1 050 000 950 000 1 009 390 1 061 480 850 000

Plus en détail

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre

Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre 1 Direction røgionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Les potentiels de départs en retraite dans la région Centre Projection à l horizon 2015 Février 2005 2 Source

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Le territoire économique couvert par la base 2010 des comptes nationaux comprend le territoire métropolitain et les départements d outre-mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique et

Plus en détail

APE Secteur marchand - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003

APE Secteur marchand - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003 Dans le respect des règles européennes régissant les aides sectorielles, sont exclues du champ d'application, les entreprises exerçant des activités qui relèvent : 1 du secteur des banques et autres institutions

Plus en détail

EVOLUTION ANNUELLE DE L INDICE HARMONISE DES PRIX À LA CONSOMMATION EN 2013

EVOLUTION ANNUELLE DE L INDICE HARMONISE DES PRIX À LA CONSOMMATION EN 2013 REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE -UN BUT -UNE FOI ------------------------ ----------------- Direction des Statistiques Economiques et de la Comptabilité Nationale --------------- EVOLUTION ANNUELLE DE

Plus en détail

Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes. Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé

Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes. Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé 70.000 salariés 2 ième Région de France pour le taux des emplois E.S. sur l ensemble des emplois. 14,3%

Plus en détail

SECTEUR D'ACTIVITÉ "COMMERCE DE DÉTAIL, RÉPARATIONS"

SECTEUR D'ACTIVITÉ COMMERCE DE DÉTAIL, RÉPARATIONS Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) SECTEUR D'ACTIVITÉ "COMMERCE DE DÉTAIL, RÉPARATIONS" Date de mise en ligne : Mai 2008 OUTIL SECTEUR Conception : Groupe Inter OREF " Branches

Plus en détail

Concepts abordés. Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation. Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE

Concepts abordés. Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation. Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE 2. Inflation Concepts abordés Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE Effets de l inflation Sources de l inflation

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

ANNEXE 4 CONTENU DES GROUPES FONCTIONS, REGROUPEMENTS, GROUPES PUBLIES

ANNEXE 4 CONTENU DES GROUPES FONCTIONS, REGROUPEMENTS, GROUPES PUBLIES ANNEXE CONTENU DES GROUPES Légende n.d.a. = non défini ailleurs contenu des groupes en italique IPC Base 00 = 998 FONCTIONS, REGROUPEMENTS, GROUPES PUBLIES 0 PRODUITS ALIMENTAIRES ET BOISSONS NON ALCOOLISEES

Plus en détail

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006)

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006) ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN DIRECTION REGIONALE DE LAAYOUNE INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006) I - APERCU METHODOLOGIQUE : L indice des prix à la consommation (base 100

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

CODES APE éligibles au dispositif "La malette du dirigeant"

CODES APE éligibles au dispositif La malette du dirigeant 3512Z Transport d'électricité Industrie 3513Z Distribution d'électricité Industrie 3514Z Commerce d'électricité Industrie 3522Z Distribution de combustibles gazeux par conduites Industrie 3523Z Commerce

Plus en détail

Analyse de l activité commerciale du Territoire

Analyse de l activité commerciale du Territoire Analyse de l activité commerciale du Territoire Enquête auprès des ménages résidants Pays de Fougères Point Presse du 26 septembre 2014 Mode de collecte de l étude Consommation des ménages résidents 1-

Plus en détail

ACTIVITES REGLEMENTEES

ACTIVITES REGLEMENTEES ACTIVITES REGLEMENTEES Par le décret N 98-246 du 02 Avril 1998, quels que soient le statut juridique et les caractéristiques de l entreprise, un certain nombre d activités, dites réglementées ne peuvent

Plus en détail

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission ------------ [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : Février 2013 INDICE

Plus en détail

Comportements d achat des ménages

Comportements d achat des ménages Comportements d achat des ménages Consommation des ménages de la Communauté d Agglomération Rhône Alpilles Durance et de la commune de Sénas Animé par : Avec le soutien de : La consommation locale Le commerce

Plus en détail

"COLLECTIONS STATISTIQUES"

COLLECTIONS STATISTIQUES 1 Collections Statistiques N 171/2012 Série E : Statistiques Economiques N 68 INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION * VILLE D ALGER : EVOLUTION 2002-2011 * NATIONAL : EVOLUTION 2002-2011 - Par - La Direction

Plus en détail

Les secteurs de la beauté

Les secteurs de la beauté Les secteurs de la beauté J. Accardo Coiffure - Soins de beauté - Autres soins du corps 29 juin 2010 Commission des comptes de services juin 2010 Plan A - Les services de la beauté et leur image dans les

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

Comment utilisons-nous notre argent?

Comment utilisons-nous notre argent? Comment utilisons-nous notre argent? L'alimentation et le logement constituent les deux dépenses les plus importantes des ménages antillo-guyanais. C'est pour leur logement que les ménages dépensent le

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

Exploitations complémentaires. mentaires. Analyse réalisée à partir des données 2006. OLS - Groupe Bailleurs. - 5 mai 2011 - 05.05.

Exploitations complémentaires. mentaires. Analyse réalisée à partir des données 2006. OLS - Groupe Bailleurs. - 5 mai 2011 - 05.05. 1 Exploitations complémentaires mentaires Analyse réalisée à partir des données 26 OLS - Groupe Bailleurs - 5 mai 211 - 2 Méthodologie de l étude Analyse de 2 166 résidences gérées par 8 bailleurs franciliens,

Plus en détail

Analyse immobilière. 11985-11989 Av. Monty, Montréal, Québec. Résidentiels (60) Daniel Francoeur, B.A.A RE/MAX Alliance inc.

Analyse immobilière. 11985-11989 Av. Monty, Montréal, Québec. Résidentiels (60) Daniel Francoeur, B.A.A RE/MAX Alliance inc. 2 Analyse immobilière Résidentiels (60) 14 Fiche descriptive Immeuble # 64 SIA # 8535465 Statut Prix Type d'unités Bâtiment Terrain En vigueur Original $3 375 000 Résidentielles 60 Isolé x Façade (p) 179,0

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. Indice des prix à la consommation

Les avis de la Chambre des Métiers. Indice des prix à la consommation Les avis de la Chambre des Métiers Indice des prix à la consommation CdM/16/01/2013-12-101 Avant-projet de règlement grand-ducal actualisant le règlement grand-ducal du 20 décembre 1999 concernant l établissement

Plus en détail

Plan de. Penser, dépenser, contrôler, rectifier budget

Plan de. Penser, dépenser, contrôler, rectifier budget LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Penser, dépenser, Plan de contrôler, rectifier budget Sommaire Classer son budget avec Finances & Pédagogie... 2-3 Finances & Pédagogie me propose une méthode

Plus en détail

LE BUDGET. Certaines dépenses sont incompressibles, comme le loyer, les impôts, les assurances.

LE BUDGET. Certaines dépenses sont incompressibles, comme le loyer, les impôts, les assurances. MDI LE BUDGET LA CONSTITUTION D UN BUDGET 1. Vocabulaire Dépenses incompressibles : dépenses que l'on ne peut pas réduire, contrairement aux dépenses compressibles, pouvant être réduites, comme l'habillement,

Plus en détail

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier

Analyse des flux de consommation des ménages. Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier Analyse des flux de consommation des ménages Communauté de Communes du Pays de Saint-Aubin-du-Cormier 19 février 2014 Présentation de l Observation Economique du Commerce et de la Consommation Périmètre

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE

Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE Liste des groupes de la Nomenclature d'activités des Etats Membres d'afristat (NAEMA) GROUPE INTITULE A. AGRICULTURE, CHASSE ET SYLVICULTURE 01.1 Culture de céréales et autres cultures n.c.a. 01.2 Culture

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE

GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE GUIDE POUR UN PROJET DE CREATION D ENTREPRISE Nom :.. Prénom :. Date de naissance :. Adresse :.. Tél :.Mail :.. Activité principale : (description succincte de votre projet) : Nature de votre projet :

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

FEC asbl mai 2012. L index pointé du doigt

FEC asbl mai 2012. L index pointé du doigt FEC asbl mai 2012 LB L index pointé du doigt L index, le thermomètre des fluctuations de prix Objectif : Protéger les revenus contre la hausse de prix Construit mensuellement à partir de l observation

Plus en détail

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010

ENSAE, 1A Maths. Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr. Septembre 2010 Initiation à l économie ENSAE, 1A Maths Roland Rathelot roland.rathelot@ensae.fr Septembre 2010 Les ménages (1/2) Les ressources des ménages La consommation L épargne Les ménages comme agents économiques

Plus en détail

INTRODUCTION A LA MACROECONOMIE Séance de travaux dirigés n 4 Le compte de secteur des ménages Les ménages dans la crise

INTRODUCTION A LA MACROECONOMIE Séance de travaux dirigés n 4 Le compte de secteur des ménages Les ménages dans la crise Université Montesquieu Bordeaux IV 1 ère année Licence AES Année universitaire 2013-2014 INTRODUCTION A LA MACROECONOMIE Séance de travaux dirigés n 4 Le compte de secteur des ménages Les ménages dans

Plus en détail

à conserver pour votre information

à conserver pour votre information Tribunal d instance de CHARTRES Service de la Protection des majeurs DOSSIER N : MAJEURE PROTÉGÉE : N O T I C E à conserver pour votre information En votre qualité de personne chargée d une mesure de protection

Plus en détail

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Indices des prix à la consommation

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL Portrait statistique présente un bref aperçu socio-économique de chacun des territoires de la. Il expose, à l aide de graphiques et de tableaux, les principales

Plus en détail

Statistiques Exercice 2012

Statistiques Exercice 2012 Statistiques Exercice 2012 Bénéfices Industriels et Commerciaux MISE EN GARDE AUX UTILISATEURS Les informations communiquées dans ce fascicule sont communiquées titre indicatif et ne peuvent être considérées,

Plus en détail

Indice des prix à la consommation, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 21 février 2014

Indice des prix à la consommation, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 21 février 2014 Indice des prix à la consommation, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 21 février 2014 L'Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,5 % au cours de

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. Indice des prix à la consommation

Les avis de la Chambre des Métiers. Indice des prix à la consommation Les avis de la Chambre des Métiers Indice des prix à la consommation CdM/17/01/2014-13-129 Avant-projet de règlement grand-ducal actualisant le règlement grand-ducal du 20 décembre 1999 concernant l établissement

Plus en détail

ENQUETE «BUDGET DE FAMILLE» 2011. Nomenclature des Produits et des Magasins

ENQUETE «BUDGET DE FAMILLE» 2011. Nomenclature des Produits et des Magasins ENQUETE «BUDGET DE FAMILLE» 2011 Nomenclature des Produits et des Magasins Nomenclature des produits 01*** PRODUITS ALIMENTAIRES ET BOISSONS NON-ALCOOLISEES 011** Produits alimentaires (hors café, thé,

Plus en détail

Indication des prix: un outil légal au service des commerçants

Indication des prix: un outil légal au service des commerçants Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Indication des prix: un outil légal au service des commerçants Petit déjeuner du commerce

Plus en détail

Le guide du futur résident

Le guide du futur résident Le guide du futur résident Le logement La sécurité L organisation du suivi santé La restauration La convivialité Les loisirs L équipe Montana, c est l Art de vivre en toute indépendance Votre domicile,

Plus en détail

ENQUETE DE COMPARAISON SPATIALE DES NIVEAUX DE PRIX A LA CONSOMMATION ENTRE LA CORSE ET LE CONTINENT. Note Méthodologique

ENQUETE DE COMPARAISON SPATIALE DES NIVEAUX DE PRIX A LA CONSOMMATION ENTRE LA CORSE ET LE CONTINENT. Note Méthodologique ENQUETE DE COMPARAISON SPATIALE DES NIVEAUX DE PRIX A LA CONSOMMATION ENTRE LA CORSE ET LE CONTINENT Note Méthodologique 1 Introduction En mars 2010, l Insee a réalisé une enquête de comparaison des niveaux

Plus en détail

Le développement du e-commerce et la relation-clients

Le développement du e-commerce et la relation-clients N 8 Décembre 2012 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Le développement du e-commerce et la relation-clients

Plus en détail

Fiche pratique n 32 L évaluation d un fonds de commerce

Fiche pratique n 32 L évaluation d un fonds de commerce Fiche pratique n 32 L évaluation d un fonds de commerce 2008 CCI d Alençon 1 er septembre 2008 - - 1 - - Sommaire Évaluation d un fonds de commerce... 3 Avertissement... 4 Barème... 5 Contacts... 10 CCI

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 858-2014 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2015

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 858-2014 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2015 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 858-2014 RÈGLEMENT CONCERNANT L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2015 CONSIDÉRANT QUE le conseil de la Ville de Rimouski a adopté ses

Plus en détail

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c.

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. (Règles 26 à 30) FORMULAIRE lll CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. Partie: ÉTAT DES REVENUS, DÉPENSES ET BILAN Je, soussigné(e), domicilié(e)

Plus en détail

Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire

Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire Base légale : Art. 12 Ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels (ODAlOUs) 1 Toute personne qui fabrique, transforme,

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 107-2004

RÈGLEMENT N O 107-2004 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT N O 107-2004 RÈGLEMENT CONCERNANT L'IMPOSITION DE LA TAXE D'ENLÈVEMENT ET DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES POUR L'ANNÉE 2004 CONSIDÉRANT QUE le conseil

Plus en détail

Analyse des prix à la consommation au Luxembourg - Rapport du premier semestre 2014. de l Observatoire de la formation des prix

Analyse des prix à la consommation au Luxembourg - Rapport du premier semestre 2014. de l Observatoire de la formation des prix Analyse des prix à la consommation au Luxembourg - Rapport du premier semestre 2014 de l Observatoire de la formation des prix 1 Les opinions exprimées sont celles des auteurs et ne correspondent pas nécessairement

Plus en détail

NOTE ANNUELLE SUR L'INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) - 2014

NOTE ANNUELLE SUR L'INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) - 2014 MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA POPULATION ---------- ---------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple - Un But - Une Foi NOTE ANNUELLE SUR L'INDICE HARMONISE

Plus en détail

Exemple: Passage pour août 2008 de la base 100=2005 à la base 100=1.1.1948

Exemple: Passage pour août 2008 de la base 100=2005 à la base 100=1.1.1948 Glossaire Base de l indice La période de base de l indice correspond à la période où l indice possède la valeur 100. Par exemple un indice base 100 en 2005 signifie que la moyenne des indices mensuels

Plus en détail

STATISTIQUES PROFESSIONNELLES

STATISTIQUES PROFESSIONNELLES STATISTIQUES PROFESSIONNELLES EXERCICES CLOS EN 2013 Une population étudiée de 5365 adhérents Environ 220 codes A.P.E. représentés 13 ratios étudiés en termes de moyenne, minimum, maximum, écart-type 1:

Plus en détail

Définition de l'activité réglementée

Définition de l'activité réglementée ANNEXE LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES n 97-40 du 18 /01/1997, modifié et complété relatif aux critères de détermination et d'encadrement des activités et professions réglementées soumises à inscription

Plus en détail

Indice des prix à la consommation, avril 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 23 mai 2014

Indice des prix à la consommation, avril 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 23 mai 2014 Indice des prix à la consommation, avril 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 23 mai 2014 L'Indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 2,0 % au cours de la période

Plus en détail

ARGUMENTAIRE DE CAMPAGNE N 9

ARGUMENTAIRE DE CAMPAGNE N 9 ARGUMENTAIRE DE CAMPAGNE N 9 Thème : Prix intéressants à connaître en campagne Introduction Il arrive que les candidat-es soient interrogé-es sur les prix de la vie quotidienne. Les écologistes peuvent

Plus en détail

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44 Nom et prénom de l élève : Date : Évaluation Classe : Durée de l évaluation : 1 Activités et barème Activité n Compétences et connaissances Barème Note élève 1 Q Identifier l entreprise et ses partenaires

Plus en détail

ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES

ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES ANNEXE : TABLEAUX STATISTIQUES SOMMAIRE TABLEAU 1 : Origine et emploi des ressources aux prix courants..p.188 TABLEAU 2 TABLEAU 3 TABLEAU 4 TABLEAU 5 : Répartition sectorielle du PIB aux prix courants...p.189

Plus en détail

12 mois pour un budget

12 mois pour un budget 12 mois pour un budget Mode d'emploi L'échéancier prévisionnel annuel Le budget mensuel avec sa feuille de route (janvier à décembre) Le bilan annuel La maîtrise du budget est indispensable pour réaliser

Plus en détail

No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr.

No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr. BILAN No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr. ACTIFS 1000 CAISSE 3'487.60 2'853.70 1010 POSTE 294'296.85 181'215.14 1030 DEBITEURS ELEVES 225'476.45 205'286.53 1031 AUTRES DEBITEURS 50'760.95 56'632.75

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail