CONSTRUIRE SELON LA TECHNIQUE DU GREB. Eco-logis solidaires pour tous

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSTRUIRE SELON LA TECHNIQUE DU GREB. Eco-logis solidaires pour tous"

Transcription

1 CONSTRUIRE SELON LA TECHNIQUE DU GREB Eco-logis solidaires pour tous

2 2 GROUPE DE RECHERCHES ECOLOGIQUES DE LA BAIE Rechercher, expérimenter et diffuser un mode de vie écologique adapté au milieu nordique qui assure un développement global et équitable tout en préservant et en enrichissant les écosystèmes locaux. Fondé en 1990, le GREB est un projet d'écohameau agricole situé au confluent du fjord du Saguenay et de la baie des Ha! Ha!, dans le nord du Québec, près du lac Saint-Jean. Il a pour objectif d augmenter la qualité de vie tout en se situant en deçà des seuils de l'abus en ce qui concerne l'utilisation des ressources renouvelables et non renouvelables, de la pollution, de la production des déchets et de la consommation énergétique. Pour ce faire, il explore l'éventail des possibilités et du potentiel des écosystèmes locaux, tout en effectuant une synthèse des technologies adaptées et écologiques dans les domaines de l'habitat, de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt. En 1994, le physicien Patrick Déry intègre le projet. Deux ans plus tard, il y construit une petite habitation écologique à double ossature bois, isolée en ballots de paille protégés d un mortier et alimentée à l'énergie so- laire. C'est la première habitation de ce genre construite au SaguenayLac-Saint-Jean. La technologie d'habitation mise au point par Patrick Déry, avec la collaboration de l architecte Martin Simard, reçoit en 2002 le prix Efficacité énergétique de la Chambre de commerce de La Baie. Cet innovant concept québecois est développé en France depuis 2005 par Vincent Brossamain et Jean-Baptiste Thévard de l association Approche-Paille. Un choix audacieux qui a aujourd hui fait ses preuves: 80 maisons construites, 200 projets en cours. L engouement croissant pour cette technique n est pas le fruit du hasard: la technique du GREB est de mise en oeuvre aisée, parfaitement adaptée pour les autoconstructeurs et aboutit à une maison saine, performante, agréable à vivre, durable et économe, tant à la construction qu à l usage.

3 3 UNE AUTRE FAÇON DE CONSTRUIRE Capacité d adaptation, simplicité, rapidité, qualité d exécution, coûts réduits de réalisation, performance thermique: la technique du GREB s est hissée au rang d alternative sérieuse aux méthodes conventionnelles de construction. Une technique simple, facile à mettre en oeuvre, qui ne nécessite pas nécessairement l intervention de professionnels. Fondations/soubassements Poteaux/lisse basse Poteaux/lisse haute Solivage 1er étage Poteaux premier étage Solivage 2ème étage Couverture Remplissage/coulage mortier

4 4 PRINCIPE CONSTRUCTIF Ilconsisteàconstruireunedoubleossaturelégèreenboisquiformeuntunneldanslequelsontplacésdesballotsde paille protégés par des parois de mortier léger coulé, complétées par diverses finitions possibles(bois, enduit...). Poteaux Bois 100x40 Feuillard métallique ou tasseau bois 20x40 Botte de paille sur chant Treillis d accroche sur poteau La double ossature est fixée sur des soubassements adaptés ou sur des fondations conventionnelles isolées. Elle est composée de poteaux verticaux espacés de 60 cm vissés à une semelle de bois chevillée aux fondations. Elle est ensuite rigidifiée par des tendeurs fixés entre chaquepoteauxenvisàvispuiscomplétéeparunelisse haute horizontale posée à chant pour y installer les solives du plancher et du plafond. Clous galva 2,6x60 Lisse basse 100x40 Enduit de finition ou bardage Lit de mortier Rupture de capilarité Soubassement Mortier GREB Dessin de jef Vivant L étage supérieur et les pignons sont construits sur le même principe. Les bottes de paille sont enchassées à l intérieur du tunnel formé par la double ossature. Le mortier est coulé entre les poteaux, dans l espace entre la paille et le coffrage provisoire. Les ouvertures et les zones de surchage sont renforcées par des poteaux doubles(colonne d appui) et par un linteau bien dimentionné.

5 5 LA TECHNIQUE DU GREB Un système constructif ingénieux de 4 éléments solidaires. Le bois La paille Les liaisons métalliques (vis, clous, feuillards) Le mortier allégé, coulé... ou La suite inédite des trois petits cochons de Patrick Déry (GREB) Sains et saufs à l abri dans la solide maison de briques, les trois petits cochons furent bientôt dépourvus lorsque la bise fut venue. Leur maison s avéra très froide durant l hiver et les factures de chauffage se firent de plus en plus salées. Ils décidèrent alors d unir leurs forces pour construire une maison vraiment adaptée à leurs besoins. Le premier petit cochon récupéra des ballots de paille dans sa défunte maison. Il les installa à l intérieur de la charpente de bois construite par le deuxième petit cochon qui avait lui aussi réussi à récupérer le bois de sa première maison. De même, le troisième, qui s y connaissait en maconnerie, recouvrit d un solide mortier la paille et la charpente de bois. Puis, lorsque la construction fut très avancée, il utilisa la brique de sa première maison pour en faire un beau foyer de masse radiant qui les garda au chaud tout l hiver, en plus de chauffer l eau de leur maison. La maison GREB était née.

6 6 LE BOIS Une structure à ossature bois porteuse qui ne demande pas de compétences techniques ni de force musculaire particulières et permet l usage de débits de seconde qualité grâce à une répartition uniforme des charges. Une seule section 4x10 cm Les poteaux fixés à la lisse basse La lisse haute et les entretoises Les solives Particularités du bois et de la double ossature GREB bois résineux (classe III) douglas, mélèze, châtaigner... brut et de petite section intérêt économique et écologique de préférence non traité et d origine locale, recyclable, gérable de façon durable stockage de CO2 matériau très résistant à la flexion et à la compression conseillé en zone sismique grande solidité sans recours au bois de charpente dans les murs plusieurs étages possibles facilite la pose des ballots rapide et sécuritaire respecte mieux l équilibre du mur deux points d appui au lieu d un + renforcement des lignes de forces

7 7 LA PAILLE Ecologique, économique, renouvelable, durable, la paille compressée est l isolant qui cumule le plus de qualités pour le meilleur rapport performance thermique/prix. Matière première 100% naturelle Dimensions courantes du ballot 36x45x90 cm Un tunnel de l épaisseur du ballot Mise en place sur chant Particularités de la paille très haute capacité d isolation R > 6 pour les murs K = 0,13W/m2K de 50 à 75% d économies de chauffage importante perméabilité à la vapeur d eau murs respirants excellente isolation acoustique résistance au feu plus de 2 heures (tests allemands disponibles sur économique entre 1 et 2 euros le ballot (céréales : seigle, triticale, blé...) écologique de préférence bio, renouvelable, disponible localement en grande quantité, biodégradable, ne pollue pas facile à mettre en oeuvre pas de compétences techniques particulières requises

8 8 LES LIAISONS METALLIQUES Conçu dans une logique d efficacité et de simplicité d assemblage, ce système constructif permet de réaliser des liaisons simples entre les matériaux à l aide de vis, clous galvanisés et feuillards métalliques pour lui offrir une très grande solidité. Les vis lisse basse/fondations Les vis bois/bois Les clous mortier/bois/paille Les feuillards bois/paille/bois Particularités des liaisons métalliques vis 5x80 mm spéciales bois clous galvanisés, 2,7x60 mm placés tous 8/10 cm permettent l accroche du mortier aux poteaux feuillards permettent de maintenir l écartement entre chaque couple de poteaux pour chaque niveau de paille, de stabiliser verticalement les ballots et de supprimer le flambement des poteaux les feuillards peuvent être remplacés par des tasseaux de bois

9 9 LE MORTIER Ininflammable et résistant, il contrevente l ossature et protège la paille des intempéries, du feu ou des rongeurs, tout en garantissant des murs bien rectilignes, respirants et sans ponts thermiques. Une formule éprouvée issue des recherches sur le bois cordé Coffrages de petites dimensions Coulage manuel/aiguille vibrante Niveau après niveau Particularités du mortier GREB 4volumesdesciure(boisblanc<3mm) allégementdumortieretrégulationhygrométriquedumur 3vol.desable(0/4) rugositépourl accrochedel enduit 1vol.dechauxaérienne(CL90) résistanceàlacompression,isolationphonique,perméabilitéàlavapeurd eau 1vol.deciment(CEMIIB-LL32,5R) résistanceàlacompression conductivitéthermiqueλ=0,2w/m.kenviron fonddeclouageintérieuretextérieursolide excellenterésistanceàl arrachementdel enduit empreinteécologiqueréduite 1,8tonnesdeCO 2 stockésdans100m 2 demur

10 10 DETAILS DE L OSSATURE Colonne d appui Lisse basse (semelle) Renforcement ouvertures Passage d étage Angle Fenêtre volets roulant Fenêtre Colonne faitière Fenêtre ronde

11 11 MAISONS GREB Un système constructif qui offre un habitat de grande qualité, autant en termes de flexibilité architecturale que de résistance mécanique et confort thermique, hiver comme été. Fleureau (45) Verda (28) Brossamain (45) Davière (61) Boudreault (Québec) Surville (17) Gilbert (Québec) Templier (45)

12 12 UNE AUTRE FAÇON DE PENSER Une maison ne peut être seulement écologique. Une maison est avant tout un droit. Aujourd hui, ce droit est gravement compromis par une industrie entre les mains de spéculateurs. Et dans un contexte de pauvreté et d exclusion croissantes, il est important de rechercher des alternatives valables pour garantir à tous l accès à un logement économe en énergie, sain et confortable. C est le sens de la recherche GREB. Une maison GREB est avant tout le fruit d expériences et de savoir-faire collectifs et partagés. Construire une maison en paille, avec son principe de réappropriation etdepartagedessavoirs,avecladiversitéetlasemplicité des techniques, avec la valorisation des productions locales, est un facteur de lien social. Les chantiers participatifs portent à un développement des relations sociales, autant professionnelles que familiales, favorisent la coopération, relocalisent les méthodes constructives, redonnent à l homme la reconnaissance du constructeur et aux habitants la joie de vivre dans une maison confortable, économique et durable. L autoconstruction écologique va, dans ce sens, bien plus loin que le simple respect de l environnement et du développement durable. Elle lutte contre l individualisme, développe l entraide, la solidarité et la connaissancepopulaireetredonneàl hommeunsensàsa vie sociale. Ce miracle n est possible qu en recommencant à construire de façon simple, saine, accessible à tous et non pas en utilisant des technologies grises, roses ou vertes, toujours plus sophistiquées, couteuses, gourmandes en ressources et en énergies. Efficacité ne signifie pas nécessairement complexité. La technique du GREB c est la démocratisation du gros-oeuvre écologique. Pas besoin d être un bricoleur expérimenté pour apprendre cette technique. Tout le monde peut bâtirunebellemaisonaprèsavoirparticipéàundenosstagesdeformation.iln yapas degrossepiècedeboisàmanipuler,lemortierallégén estpastrop lourdàporter,les outils (scie, visseuse, marteau, perceuse...) ne présentent pas de grosses difficultés d utilisation. De 2005 à 2010, nous avons formé 300 personnes. On compte en France aujourd hui plus de cent maisons construites selon cette technique. Beaucoup de chantiers sont ouverts et la demande de formation augmente. On commence à compter quelques professionnels et des règles techniques sont désormais publiées depuis Vincent Brossamain Autoconstructeur, formateur, Président de l association APPROCHE-Paille

13 13 UN CHANTIER CITOYEN ➊ ➋ ➌ ➎ ➍ ➊ Cheviller la lisse basse (10x4) de la largeur d un ballot aux fondations ➋ Fixer les poteaux espacés tous les 60 cm ➌ Fixer la lisse haute (10x4) sur les poteaux ➍ Placer les ballots dans l ossature ➎ Visser les coffrages sur les poteaux ➏ Préparer le mortier et ❼ le couler dans ➒ ➏ ➐ ➑ l espace entre la paille et le coffrage ❽ 12 heures après, décoffrer ❾ Placer un autre niveau de ballots, visser à nouveau les coffrages pour couler le mortier selon le même principe jusqu en haut des murs.

14 14 MAISONS GREB EN CONSTRUCTION Une technique évolutive qui s enrichit de l expérience partagée d un nombre croissant de constructeurs et capable de s adapter aux exigences architecturales les plus diverses. Colmet-Daage (45) Jacquin (32) Delporte (31) Bechet (16) Roddier (63) Ass. Castelrenaudais Insertion (logement social, 37) Wignacourt (62) Bezac (26)

15 15 FAQ Les questions les plus fréquentes Réponses de Jean-Baptiste Thévard Vice-Président du Réseau français de la construction en paille Porte-parole de l association Approche-Paille Comment est née l association? Toutacommencéen2001quandVincentet moi-même sommes allés au Québec pour participer à la construction d une maison selon une technique bien particulière dite du GREB. En 2003, nous l avons expérimentée en France surl extensionde 100m 2 delamaisondevincent. Nous avons ensuite édité un guide pratique pour construire selon cette technique et en 2005 nous avons créé l association afin de divulguer cette technique et organiser des stages de formation. Au début, les stages étaient organisés sur des chantiers virtuels, aujourd huiilyaenasuffisammentencourspour accompagner contrètement l autoconstructeur dans son projet et nous travaillons avec les stagiaires directement sur la future maison. Comment définir la technique du GREB? C'est un système constructif qui intègre suivantuncertainordredemiseenoeuvre4éléments(bois, paille, mortier et liaisons métalliques) qui s'imbriquent les uns dans les autres, permettant d'obtenir un résultat particulièrement performant, économique, écologique et durable, s il est réalisé selon le processus et les ingrédients adéquats. Pourquoi utiliser de la paille? La paille est un isolant exceptionnel. En botte, elle a un coefficient de conductivité thermique de 0,05environsurchantetapporte,miseenoeuvredansunmur,unR(résistancethermique)de 6. Elle est légèrement moins isolante que la laine minéralemaisenbottede36cmlecoefficient d isolation est imbattable. Elle est aussi un régulateur d hygrométrie avec une capacité d absorber et de restituer l humidité contenue dans l atmosphère, ce qui est une plus-value dans le confort d une maison. De plus, la paille n a besoin d aucun traitement ou conditionnement et, contrairementàlalainedeverre,ellenevieillitpas. Sans remonter à la paille retrouvée intacte dans les tombes des pharaons, la Maison Feuillette à Montargis, construite en 1921, est la plus vieille maisoneneuropeisoléeenpaille.elleesttoujours en bon état et habitée. Près d un siècle après sa construction, ses locataires jouissent encore de son excellent confort. Quelles dimensions et densité de bottes de paille utiliser? Dimensions idéales pour passer partout et avoir une bonne isolation: 36x45x90. La seule dimensionquidoitêtrelamêmesurlechantier,c'est l'épaisseur(36cmdanscecas),leresten'apas vraiment d'importance... La meilleure paille est cellequiseralaplusprochedechezvous.lameilleuredensitéestunrapportentrelabottetrop lourdeetcellequinetientpasdanssesficelles. N y-a-t il pas risque d incendie? Non. C est un vieux cliché que d associer la paille aufeu.ici,ilnes agitpasdebrinsdepailleen vrac mais de bottes compressées. Essayez de brûler un annuaire téléphonique! C est très difficilecarilmanquel airnécessaireàlacombustion. De plus, les ballots sont protégés des deux cotés par une parois de mortier ininflammable. Enfait,sarésistanceaufeuestbienplusintéressante qu un mur traditionnel en bloc béton. Untestréaliséen2009auCSTB(Bureaud EtudesGaujard)arassurélepublicsurcettequestion et permet maintenant la construction d une école en paille en région parisienne. N y-a-t il pas risque d intrusion de la part de rongeurs ou de nuisibles? Ilnefautpasconfondrelapailleaveclefoin.La pailleestunmatériauinertequinecontientni fleurs ni graines. Bien protégée, elle ne craint pas l humidité et n attire pas plus les rongeurs que n importe quel autre isolant. L épaisseur et l intégrité du mur garantissent ensuite la même protection que n importe quel autre mur. Le mortier contient aussi une part de ciment, pourquoi? Lemortierréaliséavecdelasciuredeboisn'a pas la même résistance mécanique qu'avec du sable. Ainsi, l'économie en poids et en matériau réaliségrâceàlasciuredeboisdoitêtrecompensée par un liant ayant une résistance mécanique plus importante étant donné qu'il participe à la répartition des charges et au contrevente- ment.leciment,partsarésistanceàlacom-

16 16 FAQ Les questions les plus fréquentes pression (indiquée sur le sac à 32,5 MPA ou 52,5),netrouvepassonégalaveclachauxqui elleplafonneà5mpa(nhl5).c'estpourcela qu'on l'utilise dans les fondations, en béton armé. Le ciment a aussi un autre avantage: sa vitessedeprise.eneffet,lamiseenoeuvrepar coulage du mortier est surtout intéressante s il est possible de retirer les coffrages dès le lendemain. Ce qui ne serait pas possible avec un mortier composé uniquement de chaux. Par contre, le ciment artificiel a des inconvénients qu'il est important de rappeler. C'est un produit industriel avec tout ce que cela comporte comme conséquences en termes d'énergie, de pollution, de transport(idem pour la chaux). Nous ne savons pas réellement ce que contient le ciment comme produit à l'intérieur, ce qui est sûrc'estqu'iln'yapasquedel'argile!pur,ilest difficilement compatible avec les matériaux naturels, ou engendre sur les constructions anciennes des désordres souvent irréversibles. Donc,cen'estpasàproprementparlerunmatériau écologique. Seul le ciment naturel (ciment prompt) l'est mais son usage est assez complexedansunemiseenoeuvrecommele GREB.Maistoutcomptefait,laquantitédeciment utilisée est dérisoire par rapport à une construction traditionnelle. Est-cequelemurestrespirant? Oui,lemortierquicontientdelasciuredebois etdelachaux,estrespirant. Laprésenced un volume de ciment contribue à sa résistance mécanique mais ne compromet pas la circulationdelavapeurd eau.deplus,laparoiétant composéedeboissur1/6èmedesasurface intérieure et extérieure, elle est le lieu de passage privilégié de la vapeur d'eau en cas d'excès. Mais alors, est-ce encore une construction écologique? La construction écologique ne se limite pas à considérer qu'un seul des matériaux utilisés dans les parois mais de multiples critères: - l'architecture(maison compacte sur 2 niveaux, la plus proche du carré: meilleure thermique, 2 fois moins d'empreinte au sol, de fondations et de toiture, conception bioclimatique), adaptation de la surface habitable avec les réels besoins - l'emplacement (construire en milieu urbain plutôt que sur des terres cultivables, proximité pour limiter les déplacements en véhicule) - l'énergie mécanique nécessaire pour construire(grue, engin...) - les fondations (choix techniques, matériaux, quantités...) - efficacité thermique (ponts thermiques, R, inertie...) et de l'isolant(matériaux, transport...) danslesmursetsurtoutentoiture - le choix des matériaux utilisés dans l'aménagement(cloisons, revêtement, électricité, menuiseries...) - choix du mode de chauffage et d'usage des énergies - choix d'approvisionnement en eau et du retraitement des eaux usées etc... Plus largement, construire écologique c'est s'inscrire aussi dans une démarche de développement du réseau économique et social local. La technique de construction doit être reproductible et acceptable culturellement pour engendrer son acceptation et son développement professionnel. Prenons n'importe quelle construction qui se dit écologique, et mesurons en fonction de ces critères... Nous aurions quelques surprises! Certaines maisons GREB seraient sans aucun doute plus écologiques que d'autres enduites avec de la terre. Il faut avoir une pensée globale, agir avec raison et savoir aussi faire avec intelligence des compromis. La technique du GREB utilise des matériaux qui consomment peu d énergie grise, le chantier ne produit pas de déchets. L impact écologique est si faible qu on pourrait presque composter la maison! Simalgrétout,jeveuxmepasserduciment quels sont les choix possibles? Les conséquences de ce choix impliquent une autre organisation de chantier et des contraintes différentes. Le plâtre semble être la piste la plus pertinente. La chaux uniquement? Nous ne pouvons nous prononcer sur sa résistance mécanique en mélange avec de la sciure de bois. N'oublions pas que le mortier participe non seulement au contreventement,

17 17 FAQ Les questions les plus fréquentes mais aussi à la répartition des charges. Nous déconseillons à l'autoconstructeur de faire des expérimentations hasardeuses sur une maison d'habitation. Formez-vous à des techniques éprouvées. Ceux qui ont inventé la technique du GREB n'ont pas inventé le mortier qui existe déjà depuisplusde 30ansdansd'autres techniques écologiques comme le bois cordé. Puis-jemettredelaterrecruedansmamaison? Biensûr!Laterreestunmatériautrèsnoble avec de multiples qualités et des défauts qu'il faut savoir maîtriser. Les principaux étant sa"réversibilité", c'est-à-dire sa fragilité au contact de l'eau,sonpoidsetsonretraitauséchage.ses qualités sont son coût, sa disponibilité, ses capacités régulatrices, son accumulation thermique. Utilisez-la pour ses qualités, plutôt en intérieur (cloison, murs accumulateurs, enduits, sols).samiseenoeuvredanslesmursgreb est certainement possible, mais ses principaux défauts(ouqualité,çadépendd'oùonseplace pour en parler) obligent à une expérimentation préalable et une définition précise des limites d'usage. La technique du GREB consomme-t-elle plus de bois que d'autres techniques? C'est une impression visuelle liée aux nombre de poteaux. Le volume de bois nécessaire n'est que de0,02m 3 /m 2 demur,cequiestnormalpour une maison à ossature bois. Par la multiplicité des poteaux, cela donne cette impression, mais surunemaisonde100m 2 ausol,iln'yabesoin qued'environ2m 3 deboispourlesmurs. La technique du GREB est-elle adaptée à l'autoconstruction? C est une technique idéale, rapide et simple, à la portéedetous.ellenedemandepasdemaind oeuvre qualifiée. Tout le monde peut participer car rien n est compliqué, lourd, sale ou dangereux. Contrairement aux techniques traditionelles, tous les matériaux sont manuportables, ne nécessitent pas d'outillage ou de grandes compétences techniques. Mais attention, autoconstruire ne veut pas dire construire sa maison toutseul.ilfautdutempsetdel'énergiecarc'est quand même la construction d'une maison!!! Mais même les points qui paraitraient délicats sont simples(fenêtres, portes, angles, pignons...). C est une solution très intéressante pour construire sans s endetter toute une vie. Avec une petite formation et un peu de support technique, n importe qui peut construire sa maison. Et elle sera aussi solide qu une maison construite par une entreprise professionnelle. C est la grande force de cette technique. Les feuillards métalliques font-ils des ponts thermiques?? Noncarleurépaisseuretleurlongueurneleur permettent pas de transporter des températures différentes de leur environnement proche. Par quoi peut-on remplacer les feuillards métalliques? Des constructions ont été réalisées avec de la ficelle en polypropylène, des feuillards plastiques oudestasseauxdeboisàlaplacedesfeuillards. Nous ne garantissons pas la même facilité de miseenoeuvreetlemêmerésultatfinal.unmix des différentes solutions peut être une piste intéressante pour celui qui cherche à faire des économies(1sur2enboisparexemple). Les vis peuvent-elles être remplacées par des clous dans l'ossature? Oui. Toutefois, la vis peut se retirer permettant de rectifier une erreur sans difficulté. Nous ne le conseillons pas dans le cadre de l'autoconstruction. La sciure de bois peut-elle être remplacée pardelapaillehachée? Peut-être. Toutefois, la sciure de bois est directement disponible chez votre fournisseur debois,alorsquelapaillehachéenécessitedu travail et de l'énergie supplémentaires. Mon charpentier veut renforcer la structure. Pourquoietqueluidire? La technique de double ossature, avec des petitessectionsplacéesdanslesensdumur,inquiète toujours les charpentiers soucieux du respect des règles de l'art, c'est une réaction normale face à des nouvelles techniques. Invi-

18 18 FAQ Les questions les plus fréquentes tez-le sur un chantier en cours, calculez avec lui les coefficients de résistance mécanique du boisetilverraqu'unestructuregrebestsurdimensionnée. S'il insiste, soit vous acceptez d'avoir des poteaux dans votre ossature, ce qui est inutile et complique nettement la pose de la paille, soit vous changez de charpentier, soit vous modifiez la technique du GREB, soit vous prenez une autre technique... Quel type de chauffage peut-on utiliser dans unemaisonisoléeenbottesdepaille? Beaucoup de maisons construites avec cette technique possèdent un poêle de masse. Ce type de chauffage permet d accumuler l énergie d uneflambéeintensede2heuresetderestituer longtemps la chaleur après l extinction du foyer(jusqu à 24 heures). C est un des modes de chauffage les plus propres et performants: il émet très peu de poussières polluantes, produit peu de cendres et consomme une quantité réduitedebois(moinsde10stèresparsaison pourenviron200m 2 enclimattempéré). QuelssontlesatoutsdelatechniqueduGREB? Elle cumule de nombreux avantages, dans le choix des matériaux d abord: naturels, locaux et peu transformés. Le bois provient de la scierie laplusproche.idempourlapaillequiauncoût dérisoire et provient du paysan du coin. Il s agit d un double avantage économique et énergétique qui fait du bien autant au porte-feuille qu à l environnement et à l économie locale. Il y a également un gros avantage en termes de temps de construction grâce au système de double ossature particulièrement bien conçu. Outre à permettre de placer rapidement les ballots dans l ossature, il permet de fixer facilement des coffrages, même rudimentaires, sur les poteaux. Un gain de temps vraiment appréciable! D autresatoutssontdanslemoyenetlelong terme: une excellente isolation apporte des économiesdechauffagedeplusde50%etla maison reste fraîche l été. De plus, les murs composés de sciure et de chaux, sont respirants et absorbent l excès d humidité, participant ainsi à la régulation hygrométrique de la maison. Vivre dans un habitat sain comporte un gain incalculable en termes de santé. Et les inconvénients? Une technique nouvelle suscite toujours des interrogations, des craintes pour ne pas dire de l incrédulité. Il n est donc pas toujours facile de trouver un technicien, un banquier ou un assureur disposé à vous aider. En outre, construire soi-même est une expérience formidable mais il faut savoir que l autoconstruction demande un fort engagement personnel de la part de l autoconstructeur. Il faut une certaine disponibilitéentemps,engénéralentre4et12mois àtempscomplet,selonlatailledelamaisonle nombre de personnes actives sur le chantier (parents, amis, volontaires, stagiaires), mais aussi selon les intempéries, les imprévus... Le coulage notamment nécessite de beaucoup de main d oeuvre. Mais la technique du GREB permetaussideprolongerlechantiersuruneplus longue période et d attendre, par exemple, de renouveler ses capacités de financement pour continuer.danstouslescas,ilfautdutempset del énergie.maisvaut-ilmieuxpasser2ou3 ansàcontruiresamaisonou30àlapayer? Quels sont les avantages de cette technique par rapport aux autres techniques de construction en paille? La double ossature facilite et réduit substantiellement le temps d exécution des murs. Les ballotsn ontpasàêtredécoupésnitriésau préalable, ni à être placés en quinconce ou rasés pour égaliser leur surface avant de les crépir, comme c est le cas en construction de paille traditionnelle. Rapidité donc, et avec comme résultat des murs lisses et bien droits. Mais aussi et surtout sa reproductibilité, sa simplicité d exécution et sa résistance. La technique du GREB apparait comme une technique"différente"? Oui, ça change complètement de tout ce qui s'est fait auparavant et c'est très déroutant: >uneossatureenboiscontreventéepardela maçonnerie! >despoteauxen10x4

19 19 FAQ Les questions les plus fréquentes Pour en savoir plus Construire son habitation en paille selon la technique du GREB, de Vincent Brossamain et Jean-Baptiste Thévard, 3ème édition du guide pratique à l usage des autoconstructeurs >unmortiercoulé >desclouslelongdespoteaux! > un mur rectiligne! etc... De technique différente elle passe vite fait à technique à part et les raisons sont variées. C'est essentiellement sont côté nouveau, importé, hors norme avec des aspects techniques particuliers qui bousculent les habitudes des professionnels de la construction écologique, mais aussi un "blocage" culturel de certains«jusqu auboutistes» lié au mot«ciment» qui engendre des comportements involontaires de rejet. Par contre, ceux qui ont cherché à comprendre pourquoi elle attirait autant les nouveaux autoconstructeurs, pourquoi les résultats des autoconstructions sont si nombreux et performants, ceux qui ont cherché simplement à savoir qu'était réellement la technique du GREB sans bloquer pour un des composants, ont testés, essayés, vu et compris les atouts de cette technique avant-gardiste. Quant àceuxquirépandentleursdoutessansavoirvisité ET participé à un chantier sont purement et simplement des charlatans!! Quelestleprocessusàsuivre? > Visiter les chantiers et aider les autoconstructeurs(vousenaurezbesoinunjouràvotre tour, ne l'oubliez pas) > Rencontrez les correspondants locaux d'approche-paille (autoconstructeurs et bénévoles) >Seformerenfaisantunstage > Dessiner son projet >Programmerunstagechezsoi > Inviter et former d'autres futurs autoconstructeurs Combien coûte une maison GREB? Nous estimons le prix des matériaux d un mur GREBfinisurlesdeuxfacesentre25et30euroslem 2.Maisquandonsaitquelamaind oeuvre représente environ 75% du prix d une maison, c est l autoconstruction bien-sûr qui permet la plus grande économie. Il peut cependant être utile, pour accélérer le chantier, de faire appel à un charpentier, un électricien ou à un plombier. Le prix varie aussi selon la couverture, la charpente, l isolation du toit. Mais une maison GREB à 100% autoconstruite peut coûterquatreàcinqfoismoinscher(àpartir de 400 euros le m 2 ) qu une maison conventionnelle et avec un confort bien supérieur. Quel est l objectif d un stage Approche-Paille? Il est simple: les stagiaires viennent pour construire une ossature bois, installer la paille, coulerunmortieretfiniravecunenduitàlachaux. Aucun pré-requis technique n est attendu des participants. Et pourtant, un seul weekend leur permet d acquérir les savoir-faire spécifiques etdebaseàlaconstructiondecetypedemaison; ils assimilent vite les procédés de fabrication et le maniement des outils. Ces chantiers participatifs sont aussi des lieux de rencontres conviviaux où les futurs autoconstructeurs apprennent l entraide sur un chantier avant de se lancersurleleur.nousnefaisonsqueleurmettre le pied à l étrier... Quelle est la plus ancienne maison TechniqueduGREB? C est la maisonnette de Patrick Déry au GREB, construite en 1997 qui servira d essai, puis en 1999,samaisoncomplètequiapassésans problèmes l épreuve de 13 hivers canadiens. Et au Québec le climat n est pas forcément très clément. Combien de temps durera-t-elle encore?unsiècle?deuxsiècles? Pour toute autre question, un forum spécifiquement dédié à la technique du GREB est disponible sur le site. N hésitez pas à y poser vos questions.

20 L AssociationpourlaPROmotionetlaConstructiond HabitationsEcologiquesenPaille 11ruedeLutèce 45000ORLEANS Tél

La technique du GREB

La technique du GREB La technique du GREB Les questions les plus fréquentes Comment définir la technique du GREB? Quelles dimensions et densité de botte de paille utiliser? Est-ce que le mur est respirant? Le mortier contient

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17 WBLOCK est un nouveau matériau de construction à la fois écologique, économique et facile à mettre en œuvre. WBLOCK est un bloc à maçonner, composé en majorité de déchet de bois (à l exclusion de bois

Plus en détail

ETUDE RENDEMENT TECHNIQUE GREB

ETUDE RENDEMENT TECHNIQUE GREB APPROCHE PAILLE ETUDE RENDEMENT TECHNIQUE GREB Alexane Martin Bac Pro «Economie de la construction» SOMMAIRE -Introduction -Problématique -Besoin Matériel -Besoin Humain -Contexte : -Auto construction

Plus en détail

Isolation thermique. Page 1

Isolation thermique. Page 1 Isolation thermique Page 1 1. Définition de l isolant thermique et domaines d utilisation 2. Réglementation thermique dans le bâtiment 3. Aperçu géologique de la pierre ponce 4. Un produit miracle dans

Plus en détail

Maisons & extensions à ossature bois

Maisons & extensions à ossature bois Maisons & extensions à ossature bois Professionnel du bois implanté dans le Nord la France puis plus 40 ans, et en tant que fabricant, nous maîtrisons les rnières techniques construction pour réaliser

Plus en détail

Caractéristiques du projet

Caractéristiques du projet Barème GREB: Informations maison 10/09/2009 09:05 Benoît Fesneau Caractéristiques du projet Partie 1 : Dimensions générales du projet RDC Cotes murs Colonnes & poteaux d'angle Longueur ext (m) 42,00 Nombre

Plus en détail

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS NOUVEAUTÉ BLOCS COFFRANTS ISOLANTS La solution SIMPLE, RAPIDE et ECONOMIQUE pour construire RT2012 et au-delà! développé et distribué par LE SYSTEME ISOLASUP Evolution Le choix d un bati durable et tres

Plus en détail

Mini-mémoire. Eco-construction. Intervention de Mr. Hervé PIAULT. Problématique

Mini-mémoire. Eco-construction. Intervention de Mr. Hervé PIAULT. Problématique Séminaire Développement Durable «DD01» Université de Technologie de Compiègne «UTC» Mini-mémoire Eco-construction Intervention de Mr. Hervé PIAULT Problématique Comment peut-on favoriser la construction

Plus en détail

Thermique et matériaux

Thermique et matériaux Thermique et matériaux 1. Variété et performance des matériaux 3. Aperçu de la logique HQE Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante. 1. Variété et performance

Plus en détail

Façades à ossature bois

Façades à ossature bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Façades à ossature bois A. Onillon 1 Façades à ossature bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Façades à ossature bois A. Onillon

Plus en détail

Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants

Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants TÂCHE 4 : Applications pour l isolation de bâtiments existants J.-P.

Plus en détail

CONSTRUIRE. Poteau poutre p.41. Ossature à panneaux p.42. Liaisons avec la structure. Jonction avec la toiture p.51. p.43.

CONSTRUIRE. Poteau poutre p.41. Ossature à panneaux p.42. Liaisons avec la structure. Jonction avec la toiture p.51. p.43. CONSTRUIRE Poteau poutre p.41 Liaisons avec la structure p.43 Jonction avec la toiture p.51 Capillarité p.43 Ouvertures -avec pré-cadres p.44 - sans pré-cadres p.47 Fondations p.42 Seuils p.50 Ossature

Plus en détail

Guide du formateur. Bâtir un mur en briques de terre compressée. Durée : 3 jours

Guide du formateur. Bâtir un mur en briques de terre compressée. Durée : 3 jours Guide du formateur Bâtir un mur en briques de terre compressée Durée : 3 jours Bâtir un mur en briques de terre compressée SOMMAIRE Synoptique de la formation Organisation logistique et supports Synoptique

Plus en détail

BGV 4G 560x200x274. Le must de la performance thermique R=1,40 m².k/w. Applications. Certification. Descriptif & Réglementation

BGV 4G 560x200x274. Le must de la performance thermique R=1,40 m².k/w. Applications. Certification. Descriptif & Réglementation BGV 4G 560x200x274 Le must de la performance thermique R=1,40 m².k/w Applications TYPE DE MARCHÉ RÉGLEMENTATION RT 2012 POSE HQE OUI MAISON INDIVIDUELLE Certification Descriptif & Réglementation Brique

Plus en détail

SYSTÈME DISTRIBUÉ PAR LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE & ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012 ET FUTURE RT2020

SYSTÈME DISTRIBUÉ PAR LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE & ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012 ET FUTURE RT2020 SYSTÈME DISTRIBUÉ PAR LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE & ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012 ET FUTURE RT2020 LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE & PERFORMANT SYSTÈME CONSTRUCTIF DE BLOCS DE COFFRAGE ISOLANTS

Plus en détail

Les matériaux biosourcés c'est maintenant!

Les matériaux biosourcés c'est maintenant! Les matériaux biosourcés c'est maintenant! POITIERS, LE 8 NOVEMBRE 2012 Catherine HERRERO Direction Régionale de l'environnement, de l Aménagement et du Logement Poitou-Charentes www.poitou-charentes.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Les matériaux de l habitat. PECCHIOLI Mathieu

Les matériaux de l habitat. PECCHIOLI Mathieu Les matériaux de l habitat PECCHIOLI Mathieu Sommaire 1. Les matériaux 2. Certaines caractéristique 3. Deux critères de sélection 4. La RT2000 5. Qu est ce que l énergie grise d un matériel? 6. Calcul

Plus en détail

FEO Areso - Ecobatir n 30 Inventerre 6 1/5

FEO Areso - Ecobatir n 30 Inventerre 6 1/5 Fiche élément d ouvrage N 30 Terre paille sur structure bois 1 Cadre Maître d'ouvrage Maître d ouvrage privé Conception Auto conception Réalisation Auto construction collective : RAH Inventerre scop a

Plus en détail

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR Au cœur des logements collectifs La solution I.T.I. pour les bâtiments avec murs en voile béton 1 2 La prédalle à rupteurs de ponts thermiques Une solution

Plus en détail

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère)

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Durée du thème : 30 minutes FEEBAT Module 1+2 - Isolation thermique 1 Pour réduire les consommations d énergie Pour

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

Construction et Isolation. COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché

Construction et Isolation. COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché Construction et Isolation COMPAREZ matériaux, plans et prix pour offrir à votre future maison la meilleure solution constructive du marché Votre rêve est de faire construire une maison moderne, économe

Plus en détail

Solutions Façade. Maxi Terca. Voyez la vie en couleurs

Solutions Façade. Maxi Terca. Voyez la vie en couleurs Solutions Façade Maxi Terca Voyez la vie en couleurs énergie économie écologie émotion Solutions Façade Toiture Maxi Terca Mur de 22 à Isolation Thermique Intérieure (ITI) LES AVANTAGES Solution économique

Plus en détail

CONCOURS D IDEE - CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE PARIS VAL DE SEINE

CONCOURS D IDEE - CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE PARIS VAL DE SEINE CONCOURS D IDEE - CONSTRUIRE EN PIERRE STRUCTURELLE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE PARIS VAL DE SEINE Notre projet répond à une demande de la mairie de Saint Ouen sur Seine de mêler des 60

Plus en détail

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 LES SOLUTIONS D ISOLATION THERMIQUE DE SOPREMA OU LA PERFORMANCE AU SERVICE DU CONFORT Le saviez-vous? Un logement ou un bâtiment mal ou

Plus en détail

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment.

Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Aides pour mieux comprendre l'isolation thermique du batiment. Information sur les mots-clés dans le domaine de l'isolation thermique des batiments La conductivité thermique ou Lambda La conductivité thermique

Plus en détail

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton F. Lyon 1 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton Florent Lyon Centre scientifique

Plus en détail

Le mortier contient aussi une part de ciment, pourquoi?

Le mortier contient aussi une part de ciment, pourquoi? Comment définir la technique du GREB? C'est un système constructif qui intègre suivant un certain ordre de mise en œuvre 4 éléments (bois, paille, mortier et liaisons métalliques) qui s'imbriquent les

Plus en détail

Le Tableau de bord de l activité

Le Tableau de bord de l activité N 70 Octobre 2013 La Lettre AIM Objectif de la lettre : Transmettre à nos partenaires une information régulière sur nos activités et notre actualité, les services que nous sommes à même de leur proposer

Plus en détail

LYON CONFLUENCE Ilot E4. 84 logements Bâtiment passif

LYON CONFLUENCE Ilot E4. 84 logements Bâtiment passif LYON CONFLUENCE Ilot E4 84 logements Bâtiment passif Insertion dans le site Insertion dans le site Insertion dans le site Plan de localisation Projet urbain à long terme Situation dans la ZAC LYON CONFLUENCE

Plus en détail

Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois

Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois Vos Projets nous intéressent! Bois Concept Réalisations, est spécialisé dans la construction de maisons ossature bois basse consommation, bioclimatiques

Plus en détail

Guide préalable à la rénovation énergétique. Tout ce qu il faut savoir

Guide préalable à la rénovation énergétique. Tout ce qu il faut savoir Guide préalable à la rénovation énergétique Tout ce qu il faut savoir Sommaire: Quelques chiffres et constats Des objectifs à atteindre Apprendre à reconnaitre le bâti, en définir la typologie Faire un

Plus en détail

ECO-MATÉRIAU. Chaux et chanvre. dans les murs. Photos : Technichanvre sauf mention contraire

ECO-MATÉRIAU. Chaux et chanvre. dans les murs. Photos : Technichanvre sauf mention contraire Chaux et chanvre dans les murs Photos : Technichanvre sauf mention contraire 68 Rénovation chanvre et chaux en Poitou-Charentes. La dalle chaux-chanvre a été couverte de tomettes, les murs enduits en chaux-chanvre.

Plus en détail

Qu est-ce un poêle de masse?

Qu est-ce un poêle de masse? J ai un pote qui m a parlé de son entreprise, il fabrique et pose un système de chauffage très intéressant et économique: le poêle de masse. Dans une démarche d autonomie énergétique (chauffage) ce procédé

Plus en détail

A10 Mur végétal en paille, roseaux

A10 Mur végétal en paille, roseaux Arts de bâtir: Pays: A10 Mur végétal en paille, roseaux Portugal PRÉSENTATION Emprise Géographique Définition Mur végétal en paille, roseaux -. Murs végétaux montés sur une ossature rudimentaire en bois

Plus en détail

Cahier des charges pour l utilisation des bottes de paille dans la construction

Cahier des charges pour l utilisation des bottes de paille dans la construction Cahier des charges pour l utilisation des bottes de paille dans la construction Ce document est susceptible d évoluer ; il est disponible en téléchargement sur le site du RFCP : www.compaillons.eu Pour

Plus en détail

L inertie thermique : est la capacité d un matériau à stocker l énergie, traduite par sa capacité thermique.

L inertie thermique : est la capacité d un matériau à stocker l énergie, traduite par sa capacité thermique. L inertie thermique : est la capacité d un matériau à stocker l énergie, traduite par sa capacité thermique. Plus l inertie est élevée et plus le matériau restitue des quantités importantes de chaleur

Plus en détail

Maison ossature bois 70 m² habitable

Maison ossature bois 70 m² habitable Maison ossature bois 70 m² habitable Notre société, constituée de véritables professionnels travaillant depuis plusieurs années dans le domaine du bois et la construction bois, a constitué un pool de

Plus en détail

POROTHERM Biomur Roulé 37

POROTHERM Biomur Roulé 37 POROTHERM Biomur Roulé 37 long. 250 mm haut. 249 mm larg. 375 mm Maçonnerie Roulée cm Maçonnerie Traditionnelle cm Caractéristiques de la Brique rectifiée pour Monomur à isolation répartie ne nécessitant

Plus en détail

Dossier Technique isolants Minces TherMorÉFLecTeurs

Dossier Technique isolants Minces TherMorÉFLecTeurs Dossier Technique ISOLANTS MINCES THERMORÉFLECTEURS Acteur privilégié sur le marché de l isolant mince Depuis 1998, ATI commercialise dans de nombreux pays d Europe des produits isolants minces thermoréflecteurs.

Plus en détail

LCG MORTIER ISOLANT RENFORMI THERMIQUE CAHIER DES CHARGES

LCG MORTIER ISOLANT RENFORMI THERMIQUE CAHIER DES CHARGES VERSION 031615 CAHIER DES CHARGES LCG MORTIER ISOLANT RENFORMI THERMIQUE Avant d utiliser le procédé, il est indispensable de prendre connaissance du cahier des charges et des points singuliers DEFINITION

Plus en détail

R filter. Pour une étanchéité à l air maîtrisée. OPTEZ POUR LA PERFORMANCE Praticité Étanchéité Rapidité Facilité

R filter. Pour une étanchéité à l air maîtrisée. OPTEZ POUR LA PERFORMANCE Praticité Étanchéité Rapidité Facilité R filter Pour une étanchéité à l air maîtrisée OPTEZ POUR LA PERFORMANCE Praticité Étanchéité Rapidité Facilité 02 03 DES OBJECTIFS RT 2012 AMBITIEUX DES EXIGENCES DE PERFORMANCES GLOBALES DE 3 TYPES >

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve.

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Façades et pignons Surfaces habitables... DT 2 Plan de masse - Descriptif...

Plus en détail

Isolation thermique par l extérieur

Isolation thermique par l extérieur Isolation thermique par l extérieur 8 Diathonite Evolution est un enduit idéal pour réaliser une isolation thermique par l extérieur sur tous les types de maçonnerie. 1 2 3 4 1. Diathonite Finition / Plasterpaint

Plus en détail

Le panneau isolant de soubassement ininflammable et résistant à la pression

Le panneau isolant de soubassement ininflammable et résistant à la pression Multipor panneau isolant pour soubassement Le panneau isolant de soubassement ininflammable et résistant à la pression SanS pare-feu! pour les structures WDVS uniformes avec Multipor Multipor panneau isolant

Plus en détail

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Ecole de musique de Gérardmer F. Lausecker 1 Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer François Lausecker Agence Lausecker architectes

Plus en détail

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27

ATELIER. Communauté d agglomération des Portes de l Eure. Rénovation énergétique. 15 décembre ALEC27 - CAUE27 Communauté d agglomération des Portes de l Eure Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de l Eure ATELIER Rénovation énergétique 15 décembre 2015 - ALEC27 - CAUE27 SOMMAIRE TYPOLOGIES DE

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple

FERMACELL Powerpanel H 2 O Cloisons non porteuses - Parement simple Cloisons non porteuses - Parement simple La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons simple peau FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives

Plus en détail

PureOne, une innovation qui fait avancer le domaine de l isolation! formaldéhyde

PureOne, une innovation qui fait avancer le domaine de l isolation! formaldéhyde PureOne, une innovation qui fait avancer le domaine de l isolation! ( Sans ) formaldéhyde www.pureone.fr URSA France SAS 35, Grande Allée du 12 Février 1934 77186 Noisiel Tél. : 01 60 17 77 60 Fax : 01

Plus en détail

Diathonite. Diathonite. 2 Fiche d information. Essais démonstratifs. Analyse physique et technique des composants

Diathonite. Diathonite. 2 Fiche d information. Essais démonstratifs. Analyse physique et technique des composants 2 Fiche d information Essais démonstratifs Diasen a commencé ses recherches sur l enduit à base de liège en 1985. Ces recherches visaient à obtenir un seul produit ayant des excellentes caractéristiques

Plus en détail

D7 Couverture de chaume

D7 Couverture de chaume Arts de bâtir: Pays : D7 Couverture de chaume Portugal PRÉSENTATION Emprise Géographique Définition Couverture de chaume - Toiture à forte pente de 45% à 120% couverte de bottes aplaties de paille, attachées

Plus en détail

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux Dossier technique A. DESCRIPTION 1. Description du produit Le Posyte est un matériau de très haute performance thermique destiné à la construction passive et positive à usage d habitation et commercial.

Plus en détail

CONFORT THERMIQUE. 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas

CONFORT THERMIQUE. 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas CONFORT THERMIQUE I. Pourquoi isolons-nous? 1/ La chaudière et la cheminée fonctionnent 2/ La chaudière et la cheminée ne fonctionnent pas - La température ambiante est agréable - La température ambiante

Plus en détail

MAISON A OSSATURE BOIS. Initiation

MAISON A OSSATURE BOIS. Initiation MAISON A OSSATURE BOIS Initiation 1 Le Marché de la Maison Individuelle en France En 2012 la construction bois, c est 2,16 Milliard d Euro: Décroissance du marché MOB de -9% Décroissance du marché traditionnel

Plus en détail

MAISON BOIS GREEN HOUSE

MAISON BOIS GREEN HOUSE Nous vous accompagnons et vous conseillons tout au long de votre projet de construction E-mail: maisonmbc@gmail.com SAS. MBCGH 43 Rue de Paris 95380 Louvres SIRET: 814 189 973 00013 RCS: PONTOISE Maison

Plus en détail

ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements)

ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements) ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements) 3 maisons façade crépi et 3 habillage en pierres naturelles TERRAIN 990 M² (36 x 27,50 mètres) 1 2 3 4 5 6 BARDAGE MURS EN

Plus en détail

Partie 11 Efficacité énergétique. Projet de règlement à la suite de la consultation publique

Partie 11 Efficacité énergétique. Projet de règlement à la suite de la consultation publique Partie 11 Efficacité énergétique Projet de règlement à la suite de la consultation publique Contenu de la présentation Historique Consultation publique Projet de règlement Commentaires non retenus Étapes

Plus en détail

Solutions Mur. Murbric. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p Appareillages ép. 20 cm p.

Solutions Mur. Murbric. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p Appareillages ép. 20 cm p. Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride Les plus produit : Caractériques techniques p. 126 Performances du mur p. 127-130 Accessoires ép. 20 cm p. 155-156 Appareillages ép. 20 cm p. 157-160 n Pose rapide : 6,6

Plus en détail

mise en œuvre Mise en œuvre de cloisons isoler mieux, naturellement Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

mise en œuvre Mise en œuvre de cloisons isoler mieux, naturellement Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Mise en œuvre de cloisons Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables mise en œuvre Solution de cloison à ossature bois Isolants à base de fibre de bois Performance acoustique

Plus en détail

PLASTBAU HOURDIS. Hourdis continu autoportant en polystyrène expansé haute densité avec profilés en acier galvanisé en Z

PLASTBAU HOURDIS. Hourdis continu autoportant en polystyrène expansé haute densité avec profilés en acier galvanisé en Z PLASTBAU HOURDIS Hourdis continu autoportant en polystyrène expansé haute densité avec profilés en acier galvanisé en Z , le hourdis adapté aux exigences actuelles 2 Section standard Le hourdis Plastbau

Plus en détail

le must De la performance thermique

le must De la performance thermique le must De la performance thermique Des performances énergétiques hors Du commun Les performances d isolation de la botte de paille permettent d appréhender les futures règlementations thermiques sans

Plus en détail

bloc vtherm bloc confort 1.85 Une performance thermique adaptée à vos projets. R = 1,85 R du mur = 5,35

bloc vtherm bloc confort 1.85 Une performance thermique adaptée à vos projets. R = 1,85 R du mur = 5,35 bloc vtherm bloc confort 1.85 + Une performance thermique adaptée à vos projets. R = 1,85 R du mur = 5,35 BLOC confort 1.85 Une performance thermique adaptée à vos projets. Bloc de 20 cm, isolant et économique.

Plus en détail

Quelles sont les particularités des ouvrages de notre environnement?

Quelles sont les particularités des ouvrages de notre environnement? Séquence 1 Quelles sont les particularités des ouvrages de notre être capable d identifier les fonctions de service d une surface commerciale être capable d identifier les solutions techniques existantes

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. LE SYSTEME STDB.Therm

FICHE TECHNIQUE. LE SYSTEME STDB.Therm FICHE TECHNIQUE LE SYSTEME STDB.Therm C est un système destiné à l isolation thermique & la protection au feu des sous faces de plancher par application en «fond de coffrage» ou «en rapporter sous dalle».

Plus en détail

Isolatec. Castello Nou Zona Comercial Castello d empúries Girona

Isolatec. Castello Nou Zona Comercial Castello d empúries Girona Un système de construction nouveau, rapide et économique Isolatec Castello Nou Zona Comercial 11 17486 Castello d empúries Girona www.isolatec.es info@isolatec.es 691811687 692200191 Système de construction

Plus en détail

La charpente est constituée de planches relativement légères. Pour les colonnes visibles on utilise des troncs d arbre non découpés. L épaisse structu

La charpente est constituée de planches relativement légères. Pour les colonnes visibles on utilise des troncs d arbre non découpés. L épaisse structu est une maison compacte d une surface au sol de 77 m². L utilisation Bdeeryl matériaux bon-marché et recyclés permet de maintenir les coûts des matériaux et installations au-dessous des 15.000. La maison

Plus en détail

Sika SyntiChape. Sika à votre service. Chape anhydrite autonivelante. Sika SyntiChape, la garantie d un produit fiable et efficace.

Sika SyntiChape. Sika à votre service. Chape anhydrite autonivelante. Sika SyntiChape, la garantie d un produit fiable et efficace. Sika à votre service, la garantie d un produit fiable et efficace Ile-de-France-Nord 62 59 76 Littoral-Manche 29 Le procédé bénéficie d un Avis Technique CSTB. 22 61 35 53 44 OUEST-NORD Centre-Pays de

Plus en détail

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double

FERMACELL Powerpanel H2O Cloisons non porteuses - Parement double La solution recommandée en locaux fréquemment et fortement humides Descriptif : Les cloisons double peaux FERMACELL Powerpanel H 2 O sont des cloisons distributives non porteuses utilisées pour séparer

Plus en détail

CONSOMMATION MAITRISEE, CHARGES ALLEGEES

CONSOMMATION MAITRISEE, CHARGES ALLEGEES CONSOMMATION MAITRISEE, CHARGES ALLEGEES L exemple des maisons Haute Qualité Environnementale à Cristino Garcia Landy (Aubervilliers Saint- Denis) Plaine Commune FRARU 14 AVRIL 2010 1 Vues sur les réalisations

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS LES SOLUTIONS PLAQUE DE CIMENT P. 64 S AQUAPANEL OUTDOOR P. 66 ACCESSOIRES P. 69 FAÇADIER/BARDEUR 2017 63 Les solutions plaque de ciment Aquapanel Outdoor Généralités

Plus en détail

s r u m e d s e u iq r B PR42

s r u m e d s e u iq r B PR42 Briques de murs POROTHERM PR42 51 POROTHERM Roulé PR42 Maçonnerie Roulée 42,5 cm Longueur 248 mm hauteur 249 mm Terre cuite + Perlite, le Monomur tout minéral Facilite l accès au BBC largeur 4 mm Caractéristiques

Plus en détail

Isolation thermique : travaux. Qu'est-il possible de faire soi-même? Guide de l'auto-réhabilitation

Isolation thermique : travaux. Qu'est-il possible de faire soi-même? Guide de l'auto-réhabilitation Isolation thermique : travaux en auto-réhabilitation Qu'est-il possible de faire soi-même? 9 septembre 2016 Guide de l'auto-réhabilitation Sommaire 1. Explication du guide 1.1 Avertissement sur les garanties

Plus en détail

LES FICHES CONSTRUCTION BOIS D AFCOBOIS CHOISIR LE BOIS : POURQUOI COMMENT

LES FICHES CONSTRUCTION BOIS D AFCOBOIS CHOISIR LE BOIS : POURQUOI COMMENT LES FICHES CONSTRUCTION BOIS D AFCOBOIS CHOISIR LE BOIS : POURQUOI COMMENT POURQUOI CONSTRUIRE EN BOIS? Pour l isolation thermique Un des grands avantages reconnu à la maison bois par tous les professionnels

Plus en détail

Bétons isolants structurels (B.I.S)

Bétons isolants structurels (B.I.S) Bétons isolants structurels (B.I.S) NORME NF EN 206-1/ CN Présentation UMGO 11 Juillet 2014 SNBPE Rhône Alpes 1 Le Béton en France: 39 millions de m3 4 100 millions HT de Chiffre d Affaires 1 816 Centrales

Plus en détail

diamant. Pour l ossature bois, il faut compter sur du matériel de chantier plus conséquent.

diamant. Pour l ossature bois, il faut compter sur du matériel de chantier plus conséquent. la terre coulée description remplissage lourd d une ossature bois à l aide de coffrages perdus. application pour un apport de masse thermique à l intérieur du bâtiment. La terre coulée peut se trouver

Plus en détail

Plaques de parement en plâtre

Plaques de parement en plâtre Revêtements intérieurs Plaques de parement en plâtre Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition : Les plaques

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

Performance énergétique et thermique des bâtiments

Performance énergétique et thermique des bâtiments Performance énergétique et thermique des bâtiments recueil sur CD-ROM Référence : 3135311CD ISBN : 978-2-12-135311- Année d édition : 2010 Analyse Un diagnostic de Performance Energétique (DPE) est désormais

Plus en détail

R &D OB ETUDE ET PROJET. la maison bois à votre mesure AGAD I R - MAROC

R &D OB ETUDE ET PROJET. la maison bois à votre mesure AGAD I R - MAROC P R É S E N TA T I O N PROJET 1/14 I n d u s t r i e www. Nous répondons à vos attentes... Rch. Surface construite 70 m2 Cahier des charges - R c h: Une grande pièce commune pour salon, séjour, coin repas,

Plus en détail

Caractéristiques techniques. Brique rectifiée pour monomur à isolation répartie ne nécessitant pas d isolation complémentaire

Caractéristiques techniques. Brique rectifiée pour monomur à isolation répartie ne nécessitant pas d isolation complémentaire POROTHERM Roulé 10,7/m 2 BRIQUE MONOMUR Maçonnerie Roulée haut. 249 mm cm long. 373 mm larg. 0 mm 189-465 Caractéristiques techniques Brique rectifiée pour monomur à isolation répartie ne nécessitant pas

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS À BÉTON POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS À BÉTON POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE AUCUN PONT THERMIQUE NATURELLEMENT ÉTANCHE À L AIR Leader des matériaux de construction à haute performance GAMME COMPLÈTE INERTIE THERMIQUE EXCEPTIONNELLE ISOLATION EXTÉRIEURE SÉCURISÉE SIMPLICITÉ DE

Plus en détail

Bâtiment MENUISIER FABRICANT

Bâtiment MENUISIER FABRICANT Bâtiment MENUISIER FABRICANT MENUISIER FABRICANT Le menuisier fabricant réalise des menuiseries intérieures (portes, mezzanines, parquets, escaliers, rangements) et extérieures (portes, fenêtres, volets,

Plus en détail

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR Au cœur des logements collectifs La solution I.T.I. pour les bâtiments avec murs maçonnés 3 La prédalle à rupteurs de ponts thermiques Une solution I.T.I.

Plus en détail

Une maison qui vous ressemble!

Une maison qui vous ressemble! Agence Primobois Hauts de Seine Tel : 06 67 41 41 81 max.biancardini@primobois.fr www.primobois-92.fr Une maison qui vous ressemble! Primobois, constructeur de maisons à ossature bois, vous permet d imaginer

Plus en détail

PANNEAUX DE TOITURE ISOLANTS-PORTEURS POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE

PANNEAUX DE TOITURE ISOLANTS-PORTEURS POUR CONSTRUCTION PASSIVE ET POSITIVE AUTOPORTEUR Leader des matériaux de construction à haute performance ISOLATION THERMIQUE EN CONTINU SIMPLICITÉ DE POSE SURCHARGE JUSQU À 550 KG / M 2 ET + LONGUEUR 15 M ET + CHEVRONS INTÉGRÉS ÉTUDES ET

Plus en détail

BIPLAN, UNE RÉPONSE CONSTRUCTIVE

BIPLAN, UNE RÉPONSE CONSTRUCTIVE INFORMATION PRESSE OCTOBRE 2012 SALON ARTIBAT - HALL 4 STAND B09 DU 24 AU 26 OCTOBRE 2012 - PARC DES EXPOSITIONS RENNES/AÉROPORT BIPLAN, UNE RÉPONSE CONSTRUCTIVE AUX NOUVELLES RÉGLEMENTATIONS VM MATÉRIAUX

Plus en détail

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE Solution de plancher avec matériaux à base de bois Isolants à base de fibre de bois Performance thermique et confort d utilisation Simple à mettre

Plus en détail

Plafond Rayonnant Plâtre

Plafond Rayonnant Plâtre Plafond Rayonnant Plâtre Confort Par le principe du rayonnement, les masses d air ne sont pas chauffées, seuls les surfaces, les objets et les personnes le sont. Il en résulte une chaleur douce et une

Plus en détail

(Fixation oblique sur la dalle de bardage) Structure béton: Fixation sur l aile du profil T (Au niveau de la poutre de toiture)

(Fixation oblique sur la dalle de bardage) Structure béton: Fixation sur l aile du profil T (Au niveau de la poutre de toiture) 77 P5 Produits auxiliaires et accessoires A1 Dalles de bardage Fixation sur l aile de la colonne (Fixation d angle) A2 Fixation sur l aile de la colonne (Fixation oblique sur la dalle de bardage) A3 (Au

Plus en détail

Visite du Lycée du Pic Saint Loup

Visite du Lycée du Pic Saint Loup VAD - ENVIROBAT 8 Juillet 2005 Visite du Lycée du Pic Saint Loup Maîtrise d'ouvrage à Région Languedoc-Roussillon ADRET, AMO HQE S Maîtrise d'oeuvre t - C HYDRAP, paysagiste l TRIBU, BET HQE é MALIVER,

Plus en détail

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires La maison bioclimatique Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Sommaire Introduction Le Plan Climat Énergie du Grand Nancy et de la ville de

Plus en détail

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016 Conférence de presse Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois Jeudi 19 mai 2016 Sommaire Une étude du Bureau Michel Forgue (bmf) pour Cimbéton 1 étude 2 objectifs Les conditions de l

Plus en détail

DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET PSI) DES BLOCS DE COFFRAGE ISOLANT ISOLASUP EVOLUTION POUR UN AVIS TECHNIQUE

DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET PSI) DES BLOCS DE COFFRAGE ISOLANT ISOLASUP EVOLUTION POUR UN AVIS TECHNIQUE Direction Isolation et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 13-098 Le 21 juillet 2014 Réf. DIR/HTO 2014-154-KZ/LS- N SAP 70042372 DETERMINATION DES COEFFICIENTS THERMIQUES (UP ET

Plus en détail

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52%

Rupteurs. La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ. Gain 38% Gain 52% Rupteurs La référence RT 2012 LA PLUS ÉCONOMIQUE DU MARCHÉ LOGEMENTS COLLECTIFS Ψ 9 = 0,37 W/m.K Gain 38% MAISONS INDIVIDUELLES Ψ 9 = 0,29 W/m.K Gain 52% Évite la pose des rupteurs thermiques Exigence

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

Contenu. Membre du Groupe Casalux S.A. 8, rue du Maréchal de Lattre de Tassigny

Contenu. Membre du Groupe Casalux S.A. 8, rue du Maréchal de Lattre de Tassigny Mise en œuvre Contenu 1 } Technique de pose 1.1. Bases...3 1a. Imperméabilité à l eau et à l air...3 1b. Respect de lame d air...3 2 } Techniques de mise en œuvre 2a. En toiture par l'extérieur...3 Mise

Plus en détail

SecilVit CORK ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR 100% NATURELLE

SecilVit CORK ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR 100% NATURELLE SecilVit CORK ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR 100% NATURELLE SecilVit CORK PERFORMANCES MAXIMALES: THERMIQUE, ACOUSTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE. Le système SecilVit CORK fait la liaison entre la performance

Plus en détail

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée.

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée. Équipements E.3 1/5 VMC simple flux Domaine d application Cette fiche traite des interfaces rencontrées dans les installations de ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux en bâtiment tollectif

Plus en détail

Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois :

Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois : Présentation Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois : Coffrage du plancher, Constituant du plancher fini,

Plus en détail