ESSAI ESSAI DE PRISE : NF P NF EN 196 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ESSAI ESSAI DE PRISE : NF P NF EN 196 3"

Transcription

1 ESSAI ESSAI DE PRISE : NF P NF EN Objectif : Déterminer le temps de prise d un liant hydraulique Déterminer la consistance d une pâte de ciment Type d essai : Essai de prise et essai de consistance Matériels : - Un malaxeur à la norme NF EN ou NF P avec récipient en acier inoxydable - Appareil de Vicat dont la masse totale des parties mobiles est de 300g - Deux moules de Vicat de forme tronconique - Une plaque de base plane en verre - Une aiguille Vicat de Ø 1.13mm et de longueur 50mm (début de prise) - Un accessoire annulaire adaptable sur l aiguille normalisée (fin de prise) - Eprouvettes graduée - Une spatule - Un chronomètre - Une balance de précision - Un thermomètre - Des bacs en plastique pour effectuer des essais Matériaux : - Ciment CEM II / B CIMENT BLANC CEM II / B CC 42.5 Préparation de la pâte de ciment : - Introduire la quantité d eau choisie (C/E ou E/C) - Introduire 500g de ciment dans un laps de temps entre 5 et 10 s - Mettre le malaxeur en route, vitesse lente pendant 90s - Stopper le malaxeur et nettoyer les parois du récipient avec le batteur : durée 15 s - Remettre le malaxeur en route, vitesse 90s opérations Durée Etat du malaxeur Introduction de l eau Introduction du ciment Malaxage Raclage de la cuve Malaxage 5 < t > 10 s 90 s 15 s 90 s Arrêt Vitesse lente Arrêt Vitesse lente 1

2 Conduite de l essai Détermination du temps de début de prise Régler l appareil de Vicat muni de l aiguille par 01 abaissement de celle-ci, jusqu à la plaque de base plane et par ajustement du repère au zéro de l échelle. 02 Relever l aiguille en position d attente. Préparer deux échantillons de pâte : La première pour l essai de prise - La seconde pour l évolution de la température pendant la prise Introduire rapidement la pâte de ciment dans le moule tronconique sans tassement excessif, le moule étant placé sur la plaque de base plane. Placer le moule et la plaque de base plane dans l axe de la sonde de l appareil Vicat. Abaisser l aiguille avec précaution jusqu à ce qu elle arrive au contact de la pâte. Lâcher l aiguille sur la pâte et noter ce moment comme temps zéro. Noter la distance «d» entre l extrémité de l aiguille et la plaque de base plane. Nettoyer l aiguille après chaque pénétration. E/C = Noter Temps zéro. Noter «d». Placer le second moule tronconique et sa plaque de base 10 plane dans un bain d eau à 20 C. Renouveler l opération «d» toutes les 10mns, jusqu à 11 Utiliser le chronomètre. obtention de d = 4mm (+/-1mm). 12 Noter le temps de début de prise A partir du temps zéro. Noter l évolution de la température toutes les 10mns, sur 13 le second échantillon. Nettoyage et rangement du matériel et de son poste de Le labo doit être conforme aux 14 travail. exigences. Nota : Lors des répétitions des essais, veiller à positionner l aiguille à plus de 10mm des bords du moule et à plus de 10mm des impacts précédents. 2

3 Conduite de l essai Détermination du temps de fin de prise Retourner le moule tronconique rempli sur la plaque de 15 base plane. 16 Adapter l accessoire annulaire sur l aiguille Placer le moule inversé et la plaque de base plane dans 17 l axe de la sonde de l appareil de Vicat. Abaisser l aiguille à l accessoire annulaire avec 18 précaution jusqu à ce qu ils arrivent au contact de la pâte. Lâcher l aiguille et l accessoire annulaire sur la pâte. 19 Observer la trace de l accessoire annulaire sur la pâte. Le temps de prise est atteint si l accessoire annulaire 20 cesse de laisser une trace sur la pâte. Nettoyer l aiguille et l accessoire annulaire après chaque 21 pénétration. Placer le second moule tronconique inversé et la plaque 22 de base plane dans un bain d eau à 20 C Noter Temps zéro. Observer les traces. Renouveler l opération «d» toutes les 20 à 30 mns. Utiliser le chronomètre. Noter le temps de fin de prise. A partir du temps zéro. Noter l évolution de la température toutes les 20 à 30 mns, sur le second échantillon. Vider la pâte de ciment dans un récipient en plastique et jeter son contenu dans la benne à matériau. Benne extérieur Tracer un graphique ou «d» est fonction du temps en indiquant le début du temps de prise et la fin du temps de prise. Tracer sur ce même graphique, l évolution de la température en fonction du temps. Nettoyage et rangement du matériel et de son poste de travail. Exploitations des résultats. Le labo doit être conforme aux exigences. 3

4 ESSAI DE CONSISTANCE NORMALISEE L enfoncement est fonction de la consistance de la pâte : en parle de consistance normalisée, lorsque le sonde s immobilise au plus tard 30 secondes après l avoir lâchée à une distance d = 6mm (+/-1mm), du fond du moule. On mesure l enfoncement d une aiguille de Ø 10 mm, fixé à la partie mobile de «l appareil Vicat», dans la masse totale est de 300g, dans une pâte de ciment maintenue dans un moule tronconique. - Lorsque l aiguille s arrête à une distance d = 6mm (+/- 1mm) de la plaque de base plane, on dit que la consistance est normale. Si «d» n est pas atteint, il convient de modifier les rapports E/C ou C/E afin d obtenir la consistance normale. Matériels : - Un malaxeur à la norme NF EN ou NF P avec récipient en acier inoxydable - Appareil de Vicat dont la masse totale des parties mobiles est de 300g - Deux moules de Vicat de forme tronconique - Une plaque de base plane en verre - Une aiguille Vicat de Ø 10mm et de longueur 50mm - Eprouvettes graduée - Une spatule - Un chronomètre - Une balance de précision - Un thermomètre - Des bacs en plastique pour effectuer des essais Matériaux : - Ciment CEM II / B 32.5 Préparation de la pâte de ciment : - Introduire la quantité d eau choisie (C/E ou E/C) - Introduire 500g de ciment dans un laps de temps entre 5 et 10 s Effectuer une série d essais de E/C = 0.15 et allant de 0.05 en 0.05 jusqu à obtention de : «d» = 6mm (+/-1mm) Valeur maximal E/C = Noter la fin de cette opération comme temps zéro - Mettre le malaxeur en route, vitesse lente pendant 90s - Stopper le malaxeur et nettoyer les parois du récipient avec le batteur : durée s - Remettre le malaxeur en route, vitesse 90s opérations Durée Etat du malaxeur Introduction de l eau Introduction du ciment Malaxage Raclage de la cuve Malaxage 5 < t > 10 s 90 s 15 s 90 s Arrêt Vitesse lente Arrêt Vitesse lente 4

5 Conduite de l essai Préparation de la pâte de ciment en respectant les opérations. Ne pas oublier de noter le temps zéro après l introduction du ciment. Introduire rapidement la pâte de ciment dans le moule tronconique sans tassement excessif, le moule étant placé sur la plaque de base plane. Placer le moule et la plaque de base plane dans l axe de la sonde de l appareil Vicat. Abaisser l aiguille avec précaution jusqu à ce qu elle arrive au contact de la pâte. 4 mns après le temps zéro, lâcher l aiguille sur la pâte. 30 s après avoir lâché l aiguille, noter la distance «d» entre l extrémité de la sonde et la plaque de base plane. Vider la pâte de ciment dans un récipient en plastique et jeter son contenu dans la benne à matériau. Renouveler l opération «d» jusqu à obtention de d = 6mm (+/-1mm). Noter temps zéro. Noter «d». Benne extérieur Noter les valeurs de C/E ou E/C et de «d» Compléter le tableau Tracer un graphique ou «d» est fonction de C/E. Trouver le rapport E/C ou C/E idéal. Nettoyage et rangement du matériel et de son poste de travail. Exploitations des résultats. Le labo doit être conforme aux exigences. 5

6 FEUILLE DE RELEVEE C/E ou E/C Masse de ciment (g) Masse d eau (g) Rapport C/E Rapport E/C d d

7 FEUILLE DE RELEVEE Masse de ciment (g) : Masse d eau (g) : Rapport E/C : t d Temps mn d

8 Technicien Gâché d essai Nom : Granulométrie E/C Fc28 Date : NOTER ICI VOS OBSERVATIONS 8

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 7 Etude des ciments

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 7 Etude des ciments S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 7 Etude des ciments I-Essai de prise de la pâte de ciment (NF P 15-473 - NF EN 196-3) Remarque : Afin de conduire l essai de prise à terme, celui-ci sera réalisé

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques Préparé Par : M. GHOMARI F. & Mme BENDI-OUIS A. ANNEE

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 4 Confection d éprouvettes 16/32 et 4/4/16

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 4 Confection d éprouvettes 16/32 et 4/4/16 I - Confection d éprouvettes(16x32)cylindriques en béton hydraulique (NFP 18-400 et NF P 18-404) Principe Cette manipulation a pour objet de définir et de réaliser des éprouvettes d étude, cylindriques

Plus en détail

APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE

APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE APPAREILS ET MATERIELS POUR ESSAI EN LABORATOIRE Appareils Désignation Fonctions Particularités TAMIS TUBE DE PRELEVEMENT Le tamis est constitué d une toile métallique ou d une tôle perforée définissant

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 9 Composition et fabrication d'un béton

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 9 Composition et fabrication d'un béton Composition et fabrication d'un béton Introduction L étude porte sur la réalisation d une opération immobilière de 308 logements, et 320 places de parking réparties en huit bâtiments. Les huit bâtiments

Plus en détail

E044N: Vicatronic, appareil Vicat automatique à enregistreur avec accessoires

E044N: Vicatronic, appareil Vicat automatique à enregistreur avec accessoires E044N: Vicatronic, appareil Vicat automatique à enregistreur avec accessoires NORMES: EN 196-3, EN 13279-2 (plâtre), EN 480-2, ASTM C191/C187, DIN 1196/1168, BS4550, UNE 80102, NF P15-414, P15-431, AASHTO

Plus en détail

TP Béton frais. L 3 et. Lorsque Dmax augmente, la quantité de ciment nécessaire C diminue. C 1. D max,2 = C 2. max,1

TP Béton frais. L 3 et. Lorsque Dmax augmente, la quantité de ciment nécessaire C diminue. C 1. D max,2 = C 2. max,1 TP Béton frais Lors de ce TP, vous allez vous familiariser avec les paramètres à prendre en compte pour la conception d un béton adéquat. Ce TP comprend plusieurs objectifs : - pouvoir identifier visuellement

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 5 Foisonnement d un sable

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 5 Foisonnement d un sable Foisonnement d un sable Problématiques : - Etude du foisonnement d un sable pour béton selon la teneur en eau. - Recherche de la compacité optimale d un mélange de sable et gravier pour béton. I - Foisonnement

Plus en détail

: Responsable du laboratoire de l entreprise LINGENHELD.

: Responsable du laboratoire de l entreprise LINGENHELD. Fiche de procédure Page 1/7 Groupe de travail : P.J. HANTZ : Responsable du laboratoire de l entreprise LINGENHELD. C. DEVAUX : Technicien de laboratoire EIFFAGE TP. D. TORS : Chef du laboratoire COLAS

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 8 Caractéristiques physiques et mécaniques des ciments

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 8 Caractéristiques physiques et mécaniques des ciments S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 8 Caractéristiques physiques et mécaniques des ciments Principe Les caractéristiques mécaniques des ciments permettent de connaître la classe d un ciment. Elles

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DT-AG-002-OR ENCIMEX B608 BETON ENDUIT CIMENT EXTERIEUR INTERIEUR

DOSSIER TECHNIQUE DT-AG-002-OR ENCIMEX B608 BETON ENDUIT CIMENT EXTERIEUR INTERIEUR www.agorbatiment.com DOSSIER TECHNIQUE DT-AG-002-OR ENCIMEX B608 BETON ENDUIT CIMENT EXTERIEUR INTERIEUR AGOR Batiment 460 avenue Gaston Phoebus 64170 ARTIX Tel : 05 59 53 97 33 www.agorbatiment.com Nature

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 10 Préparation à la formulation des B.H.P (Méthode des coulis)

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 10 Préparation à la formulation des B.H.P (Méthode des coulis) Préparation à la formulation des B.H.P (Méthode des coulis) Introduction : Les bétons à hautes performances, de plus en plus utilisés dans les usines de préfabrication et sur les chantiers ont une résistance

Plus en détail

Conception et réalisation des dallages en Béton de Fibres Métalliques Compléments pour les essais de caractérisation des BFM

Conception et réalisation des dallages en Béton de Fibres Métalliques Compléments pour les essais de caractérisation des BFM Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 25 mars 2014 Conception et réalisation des dallages en Béton de Fibres Métalliques Compléments pour les essais de caractérisation des BFM Groupe Spécialisé

Plus en détail

MORTIER DE CALAGE ET SCELLEMENT PRISE RAPIDE

MORTIER DE CALAGE ET SCELLEMENT PRISE RAPIDE Mortier de calage et scellement prise rapide Mortier de calage et scellement prise rapide est conçu pour la fixation, le scellement et le calage sans retrait de nombreux éléments. Durcissement rapide.

Plus en détail

Etapes et paramètres de réussite pour le béton autoplaçant (SCC)

Etapes et paramètres de réussite pour le béton autoplaçant (SCC) Wintertagung VSB 08. November 2016 Etapes et paramètres de réussite pour le béton autoplaçant (SCC) Hans Eggli, Leiter Labor 1. Agrégats Ø < 4 mm = agrégat fin Ø > 4 mm = agrégat grossier Paramètres

Plus en détail

Laboratoire Géotechnique

Laboratoire Géotechnique SOMMAIRE > Présentation du Laboratoire Objectifs Matériels existants Matériels Urgents/Indispensables Personnes intervenant > Aménagement du Laboratoire Plan d installation du futur centre de compétences

Plus en détail

"!#$ Essais PROCTOR + =

!#$ Essais PROCTOR + = !!" "!#$ Essais PROCTOR TEXTE(S) DE REFERENCE : Norme NF P 94-093 - A consulter nécessairement pour une information complète sur le sujet Granulats, sols, ciments et bétons, Edition Educalivre BUT DE L'ESSAI

Plus en détail

RAPPORT D ESSAIS N DME

RAPPORT D ESSAIS N DME CENTRE EUROPEEN DES TECHNIQUES DE LA CONSTRUCTION DIVISION ESSAIS ET MESURES TEST & MEASURES DIVISION RAPPORT D ESSAIS N DME 7 92 539 DEMANDEUR DES ESSAIS : INSULTEC MACHINERY SALES NOUMEA ( M.S.N.) BP

Plus en détail

LES MODES OPERATOIRES DU LABORATOIRE GENIE CIVIL CIMENTS MASSE VOLUMIQUE APPARENTE D UN CIMENT

LES MODES OPERATOIRES DU LABORATOIRE GENIE CIVIL CIMENTS MASSE VOLUMIQUE APPARENTE D UN CIMENT MASSE VOLUMIQUE APPARENTE D UN CIMENT Araser et peser (M1) La masse de ciment est: M1 - M0 RESULTATS Connaissant la masse de ciment et le volume du récipient calibré, on peut calculer la masse volumique

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 1 Limites d Atterberg Classification d un sol

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 1 Limites d Atterberg Classification d un sol Limites d Atterberg Classification d un sol Problématique : Identifier un sol afin de le classer selon le laboratoire des Ponts et Chaussées (L.C.P.C). Principe Le classement d un sol vis à vis de la classification

Plus en détail

Bain-marie thermostaté 13723

Bain-marie thermostaté 13723 Présentation Bain-marie thermostaté 13723 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr DIDACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél. : 03 87 95 14 77 Fax : 03 87 98 45 91 E-mail

Plus en détail

GEMO MESURE DE LA VITESSE DE COMBUSTION FAP-102-A-1 FÉVRIER 1992 DES PROPERGOLS SOLIDES SUR BRINS PAGE 1/11

GEMO MESURE DE LA VITESSE DE COMBUSTION FAP-102-A-1 FÉVRIER 1992 DES PROPERGOLS SOLIDES SUR BRINS PAGE 1/11 FÉVRIER 1992 DES PROPERGOLS SOLIDES SUR BRINS PAGE 1/11 Le présent mode opératoire annule et remplace l'édition des modes FAP-100-A-1 et FAP-101-A-1 de janvier 1984. 1. DOMAINE D'APPLICATION Cette méthode

Plus en détail

Liste du matériel courant

Liste du matériel courant Liste du matériel courant 1 PINCE METALLIQUE Utilisation: saisir les objets chauds, tels qu'un creuset ou un verre de montre. Remarque: ne jamais prendre un bécher avec la pince métallique 2 PINCETTE EN

Plus en détail

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Sfax Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax الجمھوريةالتونسية وزارة التعليمالعالى والبحثالعلمي جامعة

Plus en détail

+ VISCOSITE / VISCOSIMETRE VR3000

+ VISCOSITE / VISCOSIMETRE VR3000 Viscosimètres rotatifs numériques VR 3000 100% conformes à la norme NF EN ISO 2555 (Détermination de la viscosité apparente selon le procédé Brookfield). Les viscosimètres VR sont une solution idéale pour

Plus en détail

Sondes Thermocouples Echangeables

Sondes Thermocouples Echangeables 118 Température Sondes Thermocouples Echangeables Sondes Thermocouples Echangeables Pour chaque application, ebro fournit un thermomètre adapté et propose également un large éventail de sondes précises

Plus en détail

ESSAIS SUR BETON FRAIS

ESSAIS SUR BETON FRAIS !"#$!%&''"'()!**+!()%"'()!**),()'()-.!**./-'/%%! 0,."+!(%"(,**1!#!2/.!**#"**.,'/%%/ '3"''**1!#!2/.**"%'+"+-+!**,1**+!()%,.,$4**./-'/%%!!"#$!$%$&'(#&)*$(+!*%,*./5,2/+,"2!*#!*6/+!2"/-7*#!*(,%'+2-(+",% ****

Plus en détail

PLAQUES CHAUFFANTES METRA INSTRUMENTS SA

PLAQUES CHAUFFANTES METRA INSTRUMENTS SA PLAQUES CHAUFFANTES Tableau résumé des différents modèles CIRCULAIRES AVEC SÉLECTEUR DE PUISSANCE Ø 12 cm Ø 15 cm Ø 19 cm Jusqu à 400 C 1000718 1000442 1000443 Jusqu à 250 C SELECTEMP 1000444 CIRCULAIRES

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 CHAPITRE 5 : Dosage des bétons conventionnels Plan: - Caractéristiques requises frais et durci! - Dosage d un mélange et le devis technique - Compréhension

Plus en détail

5. Conditionnement et conservation de l échantillon

5. Conditionnement et conservation de l échantillon - CARACTÉRISATION DES DECHETS ESSAIS DE COMPORTEMENT A LA LIXIVIATION ESSAI DE CAPACITÉ DE NEUTRALISATION ACIDE ET BASIQUE 1. Objet La présente méthode permet de déterminer la capacité de neutralisation

Plus en détail

Machine à ravioli et spaghetti

Machine à ravioli et spaghetti Machine à ravioli et spaghetti Référence : MEN41 Version : 1.3 Langue : Français WWW.KITCHEN-ARTIST.COM Vous venez d acquérir un produit de la marque KITCHEN ARTIST et nous vous en remercions. Nous apportons

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 14 L'essai Proctor

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA - TP N 14 L'essai Proctor L'essai Proctor Introduction : Afin de pouvoir choisir un matériau apte à la réalisation d un remblai, une entreprise organise une campagne d essais pour déterminer les caractéristiques physiques de plusieurs

Plus en détail

Méthode & Applications. doughlab. Couple. 10 min. Temps. Rhéologie des pâtes. Méthode Standard:: AACCI

Méthode & Applications. doughlab. Couple. 10 min. Temps. Rhéologie des pâtes. Méthode Standard:: AACCI T he New Standard Méthode & Applications Couple Temps 10 min Farines Pâtes Pain Pâtes alimentaires et nouilles Rhéologie des pâtes Méthode Standard:: AACCI 54-70.01 (dl) Le est un rhéomètre polyvalent

Plus en détail

MPA NRW Material Prüfungsamt Nordrhein-Westfalen TESTER-CONTROLER-CERTIFIER

MPA NRW Material Prüfungsamt Nordrhein-Westfalen TESTER-CONTROLER-CERTIFIER NT 06 04 V/60 Traduction PV Essai MPA Rapport d essai N 0006-05-0-04 du 0.0.006 Page sur 9 MPA NRW Material Prüfungsamt Nordrhein-Westfalen TESTER-CONTROLER-CERTIFIER Traduction du P.V. d essai N 0006-05-0-04

Plus en détail

ESSAI C.B.R. (California Bearing Ratiotest) Norme NF P

ESSAI C.B.R. (California Bearing Ratiotest) Norme NF P UE2 MODULE G1 Travaux pratiques de géotechnique - Page 1 / 7 ESSAI C.B.R. (California Bearing Ratiotest) Norme NF P 94-078 A. BUT DE L ESSAI : L essai CBR est un essai de portance (aptitude des matériaux

Plus en détail

NORME NF EN Les bétons prêts à l emploi sont fabriqués en centrale et livrés sur chantier par camion malaxeur (toupie).

NORME NF EN Les bétons prêts à l emploi sont fabriqués en centrale et livrés sur chantier par camion malaxeur (toupie). NORME NF EN 206-1 On distingue deux types de BPE : -les bétons à propriétés spécifiés (BPS) : désignés par la commande. -les bétons à composition prescrite (BCP) : défini par le client. Fabrication : Le

Plus en détail

EXEMPLE D ÉVALUATION EXPÉRIMENTALE EN BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES.

EXEMPLE D ÉVALUATION EXPÉRIMENTALE EN BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES. Page 1/5 EXEMPLE D ÉVALUATION EXPÉRIMENTALE EN BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRAVAUX PRATIQUES. Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée au professeur : Page 2/5 - une fiche descriptive

Plus en détail

Sonde capacitive série 68

Sonde capacitive série 68 Sonde capacitive série 68 Dimensions en mm sauf indications contraires Code produit : 6812 21 9000 ÉTANCHÉITÉ Ancien code produit : P688 12 2190 Connecteur SNC Matériaux Couvercle Plastique moulé ABS Boîtier

Plus en détail

SYSTEME DE PROTECTION A L EAU SOUS CARRELAGE COLLE (SPEC)

SYSTEME DE PROTECTION A L EAU SOUS CARRELAGE COLLE (SPEC) Département ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Division Revêtements, Etanchéité, Enduits et Mortiers SYSTEME DE PROTECTION A L EAU SOUS CARRELAGE COLLE (SPEC) METHODOLOGIE D ESSAIS Version de Février 2011 1. ESSAIS

Plus en détail

Bains à sec. Bains à sec analogiques ou numériques

Bains à sec. Bains à sec analogiques ou numériques Bains à sec analogiques ou numériques 2, 3 ou 4 blocs. Excellent contrôle thermique avec des stabilités pouvant aller jusqu à ± 0,05 C (suivant la température et les modèles). Modèles disponibles en version

Plus en détail

ESSAI DE CISAILLEMENT SUR UN SOL PULVERULENT Norme NF P

ESSAI DE CISAILLEMENT SUR UN SOL PULVERULENT Norme NF P UE3 MODULE G2 Travaux pratiques de géotechnique - Page 1 / 8 SUR UN SOL PULVERULENT Norme NF P 94-071-1 A. BUT DE L ESSAI : Il s agit de déterminer expérimentalement la courbe intrinsèque d un sol pulvérulent

Plus en détail

MARQUE: CUISINART REFERENCE: CEC7E CUIS OEUFS CODIC:

MARQUE: CUISINART REFERENCE: CEC7E CUIS OEUFS CODIC: MARQUE: CUISINART REFERENCE: CEC7E CUIS OEUFS CODIC: 2310678 Cuiseur à oeufs Egg Cooker Instructions - Hinweise - Instructies - Istruzioni - Instrucciones CEC7E SOMMAIRE 1. Introduction..........................................................................................4

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 01/03/2015 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER. Ministère des enseignements supérieur et secondaire et de la recherche scientifique

REPUBLIQUE DU NIGER. Ministère des enseignements supérieur et secondaire et de la recherche scientifique Page 1 sur 8 REPUBLIQUE DU NIGER Ministère des enseignements supérieur et secondaire et de la recherche scientifique ECOLE DES MINES DE L INDUSTRIE ET DE LA GEOLOGIE DEPARTEMENT : GEOSCIENCE OPTION : OGA2

Plus en détail

PRA - Registre à iris PRA. Registre à iris

PRA - Registre à iris PRA. Registre à iris PRA Registre à iris Registre d équilibrage, de réglage et de mesure Réglage manuel, sans aucun outil Mesure précise du débit, basée sur le principe du diaphragme Réduction du niveau sonore grâce à la forme

Plus en détail

D241 _ FISSUROMÈTRE À FIL EXTENSOMÈTRES & JOINTMÈTRES

D241 _ FISSUROMÈTRE À FIL EXTENSOMÈTRES & JOINTMÈTRES _ FISSUROMÈTRE À FIL EXTENSOMÈTRES & JOINTMÈTRES FISSUROMÈTRE À FIL Le fissuromètre à fil, aussi appelé extensomètre à fil, est conçu pour suivre les changements de distance entre deux points d ancrage

Plus en détail

08.24 DETERMINATION DE LA VISCOSITE ENGLER A 20 C.

08.24 DETERMINATION DE LA VISCOSITE ENGLER A 20 C. 08.24 DETERMINATION DE LA VISCOSITE ENGLER A 20 C. (Référence de base : Norme DIN 1995 - U.14 «Viskosität», 1960). 1. But de l essai Déterminer la viscosité d une émulsion de bitume, exprimée en unités

Plus en détail

Quick Start Guide Guide de démarrage rapide Snel Start Gids Quick Start Guide Guida rapida di consultazione

Quick Start Guide Guide de démarrage rapide Snel Start Gids Quick Start Guide Guida rapida di consultazione 2 Quick Start Guide Guide de démarrage rapide Snel Start Gids Quick Start Guide Guida rapida di consultazione Introduction Découvrez comment utiliser votre Cooking Chef! Ce guide vous présente votre robot

Plus en détail

Code SBH130 SBH130D SBH200D SBH200D/3 Modèle Analogique Digital Digital Digital Caractéristiques 2 blocs 2 blocs 2 blocs 3 blocs ±0,1 ±0,1 ±0,1 ±0,1

Code SBH130 SBH130D SBH200D SBH200D/3 Modèle Analogique Digital Digital Digital Caractéristiques 2 blocs 2 blocs 2 blocs 3 blocs ±0,1 ±0,1 ±0,1 ±0,1 Bains à sec SBH simple régulation Température maximum de 130 C ou 200 C. Capacité 2 ou 3 blocs aluminium. Pour microtubes / tubes / plaques multi-puits. Analogique ou digital. Forme ergonomique. Tige de

Plus en détail

Mortier-colle amélioré, déformable, en neuf et en rénovation. Très faible émission de poussières. Classe C2S1-ET.

Mortier-colle amélioré, déformable, en neuf et en rénovation. Très faible émission de poussières. Classe C2S1-ET. Notice Produit Edition Novembre 2013 Numéro 348 Version n 2013-426 Mortier-colle amélioré, déformable, en neuf et en rénovation. Très faible émission de poussières. Classe C2S1-ET. Construction Présentation

Plus en détail

Des malaxeurs pour tous types d application

Des malaxeurs pour tous types d application Des malaxeurs pour tous types d application Les malaxeurs Liebherr En tant que producteur de béton, vous avez bien raison de faire confiance aux malaxeurs Liebherr. 50 années d expérience des techniques

Plus en détail

F R A N C A I S. Manuel d utilisation. Agitateur magnétique chauffant

F R A N C A I S. Manuel d utilisation. Agitateur magnétique chauffant F R A N C A I S Manuel d utilisation Agitateur magnétique chauffant unistirrer 3 1. Consignes de sécurité Avant toute utilisation Lire attentivement le manuel d utilisation. S assurer que seul un personnel

Plus en détail

Retorta Anamei Guide de fabrication et de montage wanamei.wordpress.com Guide de fabrication - Retorta Anamei

Retorta Anamei Guide de fabrication et de montage wanamei.wordpress.com Guide de fabrication - Retorta Anamei Retorta Anamei Guide de fabrication et de montage Plan de montage Eléments de la retorta 1- Poignée 2- Tige filetée 3- Bras Groupe bras 4- Couvercle en acier 5- Tube supérieur Couvercle 6- Couvercle inox/

Plus en détail

Bandes coupe-feu intumescentes CFS-W SG (bande pré-découpée) et CFS-W EL (rouleau)

Bandes coupe-feu intumescentes CFS-W SG (bande pré-découpée) et CFS-W EL (rouleau) Bandes coupe-feu intumescentes CFS-W SG (bande pré-découpée) et CFS-W EL (rouleau) Calfeutrement de pénétration pour tubes plastiques de 50 mm à 160 mm sous agrément technique européen. Applications Calfeutrement

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques Préparé Par : M. GHOMARI F. & Mme BENDI-OUIS A. ANNEE

Plus en détail

APPRENDRE A MESURER EN CHIMIE

APPRENDRE A MESURER EN CHIMIE APPRENDRE A MESURER EN CHIMIE L objectif de ce DVD est d être un outil au service du professeur et des élèves dans le cadre des programmes des classes de collège et de lycée pour la mise en oeuvre des

Plus en détail

EXPERIENCES. thermodynamique. Expériences. Capacité thermique Etude du point critique du gaz Conduction thermique...

EXPERIENCES. thermodynamique. Expériences. Capacité thermique Etude du point critique du gaz Conduction thermique... Thermodynamique Expériences Capacité thermique... 104 Etude du point critique du gaz... 106 Conduction thermique... 108 Produits...110-114 103 Capacité thermique Capacité thermique Une quantité d eau,

Plus en détail

Mode d emploi. Dispositif d agitation SV 14 / 22 SV 29 / 45. page 1

Mode d emploi. Dispositif d agitation SV 14 / 22 SV 29 / 45. page 1 Mode d emploi Dispositif d agitation SV 14 / 22 SV 29 / 45 page 1 Informations générales, consignes de sécurité, branchements électriques, compatibilité électromagnétique, conseils relatifs au nettoyage

Plus en détail

L artisan de sa maison maçonnerie

L artisan de sa maison maçonnerie L artisan de sa maison maçonnerie Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 2011 ISBN 978-2-212-13316-5 1a Le mot béton désigne un mélange de sable, de gravier et de ciment (le liant), «gâché» avec

Plus en détail

LELIT PL41 LEM - INSTRUCTIONS POUR LA BONNE UTILISATION DE VOTRE MACHINE ESPRESSO ATTENTION

LELIT PL41 LEM - INSTRUCTIONS POUR LA BONNE UTILISATION DE VOTRE MACHINE ESPRESSO ATTENTION ATTENTION Merci de lire les recommandations ci-jointes avant de brancher votre machine. La garantie de l appareil ne pourra pas être honorée s il est constaté que les procédures suivantes n ont pas été

Plus en détail

«construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée. 2 le compactage de la terre

«construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée. 2 le compactage de la terre «construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs de terre compressée 2 le compactage de la terre «construction en terre» focus sur la fabrication et la construction en blocs

Plus en détail

ANNEXE I DETERMINATION DE LA TENEUR EN EAU DES FRUITS SECHES METHODE I - METHODE DE LABORATOIRE Définition

ANNEXE I DETERMINATION DE LA TENEUR EN EAU DES FRUITS SECHES METHODE I - METHODE DE LABORATOIRE Définition DETERMINATION DE LA TENEUR EN EAU DES FRUITS SECHES METHODE I - METHODE DE LABORATOIRE 1 1. Définition On entend par teneur en eau des fruits séchés la perte de masse déterminée dans les conditions d'épreuve

Plus en détail

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax

TP de l Ecole Nationale D Ingénieurs de Sfax République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université de Sfax Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax الجمھوريةالتونسية وزارة التعليمالعالى والبحثالعلمي جامعة

Plus en détail

Module 3 La chaleur et la température. Thème 2 - Mesurer la température

Module 3 La chaleur et la température. Thème 2 - Mesurer la température Module 3 La chaleur et la température Thème 2 - Mesurer la température Dans la vie de tous les jours, nous faisons souvent référence à la température, c'est-à-dire au degré de chaleur ou de froid des objets.

Plus en détail

La masse et le volume

La masse et le volume La masse et le volume 1. Imagine que tu dois apporter quelques fruits à l école pour une activité culinaire. Lis attentivement la liste des fruits et des contenants ci-dessous : Les fruits : Les contenants

Plus en détail

STAG. Vannes d équilibrage Vanne d équilibrage avec d extrémités rainurées DN

STAG. Vannes d équilibrage Vanne d équilibrage avec d extrémités rainurées DN STAG Vannes d équilibrage Vanne d équilibrage avec d extrémités rainurées DN 65-300 IMI TA / Vannes d équilibrage / STAG STAG Vanne d équilibrage caractérisée par une précision élevée et un champ d applications

Plus en détail

HI HI 200 Agitateurs magnétiques

HI HI 200 Agitateurs magnétiques Manuel d instructions HI 190 - HI 200 Agitateurs magnétiques http://www.hannacan.com Ces instruments sont conformes aux notrmes CE Cher utilisateur, Merci d avoir choisi un produit Hanna. Lire ces instructions

Plus en détail

Les bétons. 3.1 Définition

Les bétons. 3.1 Définition Chapitre3 Les bétons 3.1 Définition 3.2 Les constituants du béton 3.2.1 - Le ciment 3.2.2 - Les granulats 3.2.3 - L eau 3.2.4 - Les adjuvants 3.2.5 - Les additions 3.3 La prise du béton 3.4 La plasticité

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Notice de montage DORMA HSW G. Système de façade coulissante Notice de montage HSW G 1/15

Notice de montage DORMA HSW G. Système de façade coulissante Notice de montage HSW G 1/15 Notice de montage DORMA HSW G Système de façade coulissante 01.03.2008 Notice de montage HSW G 1/15 Notice de montage HSW G Montage avec le rail de roulement 75 x 72 mm 1) Montage du rail : Le profilé

Plus en détail

SYSTEME DE MESURE AU NITROGENE Brevet admis mondialement

SYSTEME DE MESURE AU NITROGENE Brevet admis mondialement SYSTEME DE MESURE AU NITROGENE Brevet admis mondialement Information général : Une approche inventive des propriétés physiques des gaz, et un long programme de recherche sur les matériaux de construction,

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION TSX-N

MANUEL D UTILISATION TSX-N MANUEL D UTILISATION TSX-N 1 2 TABLE DES MATIERES PREPARATION EN VUE DE L'UTILISATION.............. 2 PRECAUTIONS GENERALES......................... 2 AFFICHAGES ET CLAVIER........................... 4

Plus en détail

Agitateurs magnétiques

Agitateurs magnétiques IMLAB Centre d'affaires de l'horlogerie 48 rue des Canonniers F-59000 Lille Tél 03 20 55 19 11 Mini agitateur magnétique Compact et léger. Agitation jusqu à 1300 tours / min. Réglage précis pour les basses

Plus en détail

L oxydation du cuivre

L oxydation du cuivre Nom : Groupe : Date : LABO 22 OBSERVATION L oxydation du cuivre BUT DU LABORATOIRE MANUEL Chapitre 2, page 56 BOÎTE À OUTILS Pages 27, 32, 40 et 41 Reconnaître et observer une oxydation. CRITÈRES D OBSERVATION

Plus en détail

THUNDERBIRD. Bakery Equipment & Food Machines GUIDE D UTILISATION MIXEUR 10-LITRES ARM-01

THUNDERBIRD. Bakery Equipment & Food Machines GUIDE D UTILISATION MIXEUR 10-LITRES ARM-01 THUNDERBIRD Bakery Equipment & Food Machines GUIDE D UTILISATION MIXEUR 10-LITRES ARM-01 ATTENTION: UN BATTEUR N EST PAS UN PÉTRIN ET NE DOIT PAS ÊTRE UTILISÉ COMME TEL 1 SOMMAIRE MANUEL D UTILISATION

Plus en détail

Protocoles d essais pour la mesure des performances seuils des bétons de chanvre

Protocoles d essais pour la mesure des performances seuils des bétons de chanvre Protocoles d essais pour la mesure des performances seuils des bétons de chanvre 1 Préambule : Pour être conforment au Règles professionnelles de mise en œuvre les bétons de chanvre doivent présenter des

Plus en détail

Annex III

Annex III www.pharma-pack.be Annex III * un appareil de chauffage pouvant faire office de bain-marie, auquel un agitateur peut être associé; * une série de 6 capsules en porcelaine ou en acier, assorties; * 3 capsules

Plus en détail

Servomoteur série MA

Servomoteur série MA Servomoteur série MA Des composants parfaitement adaptés les uns aux autres Puissant servomoteur Nos moteurs multi-ressorts permettent de convertir une pression en mouvement de translation. Ils sont utilisés

Plus en détail

CHAPITRE 16. Page 119

CHAPITRE 16. Page 119 CHPITRE 6 Page 9 Sur la base du croquis ci-dessous représentant, en plan, un réseau de canalisations, calculez la longueur X, la longeur de la canalisation et l'altitude des regards R et R. R % R % R 0.00.00

Plus en détail

Procédure de vérification. Étalonnage des régulateurs d épandage électroniques

Procédure de vérification. Étalonnage des régulateurs d épandage électroniques Procédure de vérification Étalonnage des régulateurs d épandage électroniques Cette publication a été réalisée et éditée par la Direction du soutien aux opérations avec la collaboration du Centre de gestion

Plus en détail

Etude de la norme «bétons» ( norme NF EN )

Etude de la norme «bétons» ( norme NF EN ) Etude de la norme «bétons» ( norme NF EN 206-1 ) 1 Domaine d application de la norme NF EN 206-1 - Cette norme s'applique aux bétons destinés aux structures coulées en place, aux structures préfabriquées,

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE. Modification d un ouvrage existant

BAC PROFESSIONNEL TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE. Modification d un ouvrage existant BAC PROFESSIONNEL TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Nom : Prénom : Durée 4H Classe R9 REHABILITATION Modification d un ouvrage existant REHABILITATION Compétence C9 TP N R9 page 1 Situation : Afin

Plus en détail

UNITE DE FABRICATION DE COUVERCLES EN BETON

UNITE DE FABRICATION DE COUVERCLES EN BETON D e v o i r d e c o n t r ô l e N 1. SECTION : SCIENCES TECHNIQUES Date : 11 Nov 2016 EPREUVE : MECANIQUE DURÉE : 2 heures COEFFICIENT : 3 Observation : Aucune documentation n est autorisée. UNITE DE FABRICATION

Plus en détail

Capteur de niveau haute précision magnétostrictif

Capteur de niveau haute précision magnétostrictif Capteur de niveau haute précision magnétostrictif Description Le transmetteur de niveau magnétostrictif fournit des informations sur les niveaux de remplissage des récipients de stockage ou de transfert.

Plus en détail

STAF VANNES D ÉQUILIBRAGE

STAF VANNES D ÉQUILIBRAGE VANNES D ÉQUILIBRAGE VANNE D ÉQUILIBRAGE PN (DN -0) FONTE Vanne d équilibrage caractérisée par une précision élevée et un champ d applications étendu. Fabriquée en fonte et pourvue de brides, la STAF est

Plus en détail

Unitop. Caractéristiques

Unitop. Caractéristiques Jauge pneumatique Unitop Vanne de mise à l air intégrée pour réglage du zéro Mesure de niveau déporté (50 m maxi.). Indication semi-permanente du contenu d un réservoir de fioul domestique ou de gasoil

Plus en détail

FIllmaster plonge. fillmaster flotteur. fillmaster réserve d eau. fillmaster pompe d25

FIllmaster plonge. fillmaster flotteur. fillmaster réserve d eau. fillmaster pompe d25 FR FIllmaster plonge fillmaster flotteur fillmaster réserve d eau fillmaster pompe d25 Gamme Fillmaster (Ré)Unir nos Savoir-Faire pour développer et mettre en place les produits les plus adaptés à vos

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Sika FastFix-138 FTP DESCRIPTION DU PRODUIT INFORMATION PRODUIT

FICHE TECHNIQUE. Sika FastFix-138 FTP DESCRIPTION DU PRODUIT INFORMATION PRODUIT FICHE TECHNIQUE MICRO-BÉTON À DURCISSEMENT RAPIDE POUR SCELLEMENT ET CALAGE D ÉLÉMENTS DE VOIRIE DESCRIPTION DU PRODUIT Le Sika FastFix-138 FTP est un micro-béton hydraulique monocomposant, prêt à l emploi,

Plus en détail

SOUS SYSTEME BAIN REGULE

SOUS SYSTEME BAIN REGULE SOUS SYSTEME BAIN REGULE TP N 1 Etude d un capteur sonde PT 100 1. Prérequis : - Analyser et interpréter une documentation technique. - Connaître les caractéristiques techniques d une sonde PT 100. 2.

Plus en détail

PLAN DE L EXPOSE I-INTRODUCTION...2 II-LES DIFFERENTS TYPES DE VISCOSIMETRES A BILLES...3 III-PROCEDURE EXPERIMENTALE...4

PLAN DE L EXPOSE I-INTRODUCTION...2 II-LES DIFFERENTS TYPES DE VISCOSIMETRES A BILLES...3 III-PROCEDURE EXPERIMENTALE...4 PLAN DE L EXPOSE I-INTRODUCTION...2 II-LES DIFFERENTS TYPES DE VISCOSIMETRES A BILLES...3 II-1 Les viscosimètres à chute de bille...3 II-2- Les viscosimètres à bille roulante...3 III-PROCEDURE EXPERIMENTALE...4

Plus en détail

FLOTTE ou COULE. Bibliographie. Gabriel Soum- Fernando Padilla

FLOTTE ou COULE. Bibliographie. Gabriel Soum- Fernando Padilla FLOTTE ou COULE Bibliographie Collection : Construire ses Connaissances en Sciences par l Expérimentation Les Objets Techniques La Matière et l Énergie Le Ciel et la Terre Auteurs : Fernand Padilla, Gabriel

Plus en détail

Chapitre IV: Le Béton de ciment.

Chapitre IV: Le Béton de ciment. Chapitre IV: Le Béton de ciment. 1. Généralités Le béton est un géomateriau composite, composé essentiellement de ciment + eau + granulats. Une Pate = Ciment + Eau. Un mortier = Ciment + Eau + Sable. Un

Plus en détail

TP de Physique 1 ème année Agriculture et Alimentation Santé

TP de Physique 1 ème année Agriculture et Alimentation Santé OBJET DES EXPERIENCES Déterminer la masse volumique ou la densité d un corps ainsi que la précision de leur mesure. A. MESURE DIRECTE D UNE LONGUEUR AU PIED A COULISSE AU 1/10 mm : L appareil comportant

Plus en détail

1.2.1 Abaques d écoulement Essais d étanchéité Rayons de courbure Dilatations Séries, SDR, Classes de Rigidité des tubes

1.2.1 Abaques d écoulement Essais d étanchéité Rayons de courbure Dilatations Séries, SDR, Classes de Rigidité des tubes Table des matières 1.2 PVC-Canalisation Fiches techniques Chambres de visite 1.2.1 Abaques d écoulement 1.2.2 Essais d étanchéité 1.2.4 Rayons de courbure 1.2.5 Dilatations 1.2.6 Séries, SDR, Classes de

Plus en détail

S-I-4V1 ESSAI DE LIXIVIATION DE SOLS ET DÉCHETS FRAGMENTÉS, DE SÉDIMENTS ET DE BOUES METHODE EN BATCH

S-I-4V1 ESSAI DE LIXIVIATION DE SOLS ET DÉCHETS FRAGMENTÉS, DE SÉDIMENTS ET DE BOUES METHODE EN BATCH ESSAI DE LIXIVIATION DE SOLS ET DÉCHETS FRAGMENTÉS, DE SÉDIMENTS ET DE BOUES METHODE EN BATCH 1. Objet La présente méthode permet de déterminer par un essai de lixiviation des substances solubles contenues

Plus en détail

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux Dossier technique A. DESCRIPTION 1. Description du produit Le Posyte est un matériau de très haute performance thermique destiné à la construction passive et positive à usage d habitation et commercial.

Plus en détail

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 45 Section 5

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 45 Section 5 Section 5 5 Le réglage Le réglage en 10 étapes 1 Vérifier l uniformité de la pression 2 Choisir et mesurer la vitesse d avancement 3 Choisir le taux d application 4 Calculer le débit souhaité par buse

Plus en détail

1. Code d identification unique du produit: Système de conduit de fumée métallique multicouche de type TEC-DW-CLASSIC selon EN :2009

1. Code d identification unique du produit: Système de conduit de fumée métallique multicouche de type TEC-DW-CLASSIC selon EN :2009 1. Code d identification unique du produit: Système de conduit de fumée métallique multicouche de type selon 2. Numéro de type, de lot ou de série ou tout autre élément permettant l identification du produit

Plus en détail

BACS RECTANGULAIRES ÉQUIPEMENTS SPÉCIAUX

BACS RECTANGULAIRES ÉQUIPEMENTS SPÉCIAUX BACS RECTANGULAIRES Les bacs rectangulaires en PRV sont la solution idéale en matière de conteneurs de transport et de stockage ultra stables, légers et extrêmement résistants à la corrosion. Les bacs

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques Préparé Par : M. GHOMARI F. & Mme BENDI-OUIS A. ANNEE

Plus en détail