Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant"

Transcription

1 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant Sur mandat de la Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé Laila Burla, Sarah Vilpert, Marcel Widmer Neuchâtel, mars 2014

2

3 Table des matières 1 Introduction Méthode Statistiques de la formation Indications générales Démarche Statistique des hôpitaux (KS) Indications générales Démarche Statistique des institutions médico-sociales (SOMED) Indications générales Démarche Statistique de l aide et des soins à domicile (SPITEX) Indications générales Démarche Système d'information central sur la migration (SYMIC) Indications générales Démarche Résultats Débuts et fins de formation dans le domaine des professions de la santé Solde migratoire du personnel soignant d'origine étrangère Effectifs en personnel des hôpitaux, des EMS et du domaine des services d'aide et de soins à domicile Vue d ensemble Hôpitaux EMS Domaine de l'aide et des soins à domicile...21 Bibliographie...26 Annexe...27 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 3

4

5 1 Introduction 1 Introduction La Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé CDS s'est fixé pour objectif de mettre en place un vaste monitoring des ressources en personnel des professions de la santé non médicales. Ce monitoring a pour vocation de fournir aux autorités cantonales et autres décideurs de ce domaine des bases servant à la planification sanitaire et au pilotage d une politique de la formation adaptée aux besoins. Le premier monitoring porte sur les indicateurs suivants relevant du domaine des soins : débuts et fins de formation effectifs en personnel des hôpitaux, des EMS et des services d'aide et de soins à domicile solde migratoire du personnel soignant d'origine étrangère Dans le cadre d'une mise à jour et d'un élargissement ultérieurs, il est prévu que le système de monitorage soit étendu à d'autres professions de la santé non médicales (professions médicotechniques et médico-thérapeutiques). Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 5

6 2 Méthode 2 Méthode Différentes bases de données ont été utilisées pour ce monitorage: Statistiques de la formation et système d'information universitaire suisse (SIUS) de l'office fédéral de la statistique (OFS): résultats concernant les débuts et les fins de formation Statistique des hôpitaux (KS) de l OFS: effectifs en personnel des hôpitaux Statistique des institutions médico-sociales (SOMED) de l OFS: effectifs en personnel des EMS Statistique de l aide et des soins à domicile (SPITEX) de l'ofs: effectifs en personnel du domaine de l'aide et des soins à domicile (y compris les infirmières et infirmiers indépendants) Système d'information central sur la migration (SYMIC) de l'office fédéral des migrations (ODM): solde migratoire du personnel soignant d origine étrangère. Pour chaque base de données, les aspects les plus importants ainsi que la méthode d'analyse sont brièvement décrits ci-dessous. 2.1 Statistiques de la formation Indications générales Les chiffres concernant la formation professionnelle initiale (apprentissage, niveau secondaire II) ainsi que la formation professionnelle supérieure (école supérieure) proviennent des statistiques de la formation de l'ofs. Les données relatives aux débuts et aux fins de formation du niveau tertiaire A (hautes écoles spécialisées et universités) proviennent du Système d'information universitaire suisse (SIUS) de l'ofs. A noter que pour ces chiffres, il s'agit de débuts de formation et de certificats de fin de formation. Cela signifie qu'une personne peut commencer et achever plusieurs formations (p.ex. d'abord un apprentissage d'assistant-e en soins et santé communautaire, ensuite une formation d'infirmier/infirmière diplômé-e). Il est donc possible que dans ces statistiques, qui couvrent plusieurs années, une personne soit saisie plus d'une fois Démarche Les diplômes suivants du domaine des soins sont pris en compte: Bachelor/Master of Science in Nursing: université Bachelor/Master of Science in Nursing: HES Infirmier/infirmière diplômé-e ES Assistante / assistant en soins et santé communautaire CFC (ASSC) Aide en soins et accompagnement AFP. Les assistants socio-éducatifs CFC, en particulier avec l'orientation "accompagnement des personnes âgées", sont importants pour le secteur des soins de longue durée, mais ils ne sont toutefois pas pris en compte dans ce monitorage, car il ne s agit pas d'une profession des soins au sens du Système suisse de formation - professions de la santé. 1 Par souci d'exhaustivité, le nombre de débuts et de fins de formation des assistants socio-éducatifs est néanmoins indiqué en annexe Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

7 2 Méthode 2.2 Statistique des hôpitaux (KS) Indications générales La statistique des hôpitaux (KS) de l OFS dresse l inventaire de toutes les personnes qui travaillaient au cours d une année dans un établissement (hôpital ou maison de naissance) sur la base d'un contrat de travail (personnel interne). Il s'agit de données individuelles, c'est-à-dire que l'ensemble des variables sont relevées individuellement. Les observations suivantes doivent être prises en compte en ce qui concerne les caractéristiques relatives au personnel interne qui sont saisies: Tout le personnel du domaine hospitalier, tant stationnaire qu'ambulatoire, fait l objet du relevé ; il n'est donc pas possible d'opérer des distinctions selon le critère stationnaire/ambulatoire. La KS recense la fonction qu'exercent les collaborateurs internes, et non leur diplôme. Pour tous les collaborateurs internes, la statistique indique s ils sont en formation ou non. Une certaine incertitude concernant la qualité de cette variable existe: des indices semblent indiquer que tous les hôpitaux ne saisissent pas cette information de la même manière et correctement. Pour chaque collaborateur, le nombre d'heures de travail effectivement payées est saisi. Outre le nombre de personnes, la statistique renseigne donc également sur les équivalents plein temps (EPT) Démarche Pour les besoins de l'analyse, ce sont les données concernant le personnel employé à l'interne qui ont été évaluées. Le tableau 1 indique les fonctions 2 retenues dans le cadre du monitorage et la manière dont les niveaux de formation ont été regroupés en vue de certaines analyses. Tableau 1 Fonctions analysées dans la statistique des hôpitaux (KS) Fonctions retenues dans la KS Infirmier/infirmière diplômé-e avec spécialisation Infirmier/infirmière diplômé-e Sage-femme Personnel soignant avec diplôme du niveau secondaire II Personnel soignant auxiliaire Autre personnel soignant Résumé Niveau tertiaire Niveau secondaire II Autres Les personnes en formation ont été incluses. En raison de l'incertitude qui prévaut en matière de qualité des données (cf ), cette variable n'a pas fait l'objet d'une analyse séparée. A noter que la catégorie "Personnel soignant avec diplôme du niveau secondaire II" inclut les assistants en soin et santé communautaire CFC ainsi que les assistants socio-éducatifs CFC (cf. annexe 1). Ces derniers ne font toutefois pas l'objet du présent monitoring puisqu ils ne remplissent pas une fonction de personnel soignant au sens strict du terme. La KS indique la typologie des hôpitaux, ce qui devrait théoriquement permettre une distinction entre hôpitaux de soins aigus, cliniques de réadaptation et cliniques psychiatriques. Toutefois, de nombreux hôpitaux disposent de plusieurs sites attribués généralement attribués à la même catégorie de typologie que la "maison mère". Ainsi, les cliniques psychiatriques universitaires p.ex. se trouvent souvent catégorisées comme hôpital de soins aigus et non comme clinique psychiatrique. Afin que les cliniques et leur personnel puissent être classés correctement, un examen et, le cas échéant, une attribution au cas par cas de tous les sites hospitaliers serait nécessaire, ce qui impliquerait un travail 2 La désignation des catégories de fonctions indiquées ici provient du questionnaire de la KS. Les fonctions et les diplômes de fin de formation qu'elles regroupent sont indiqués dans l'annexe 1. Pour tout complément d'information, cf. Burla & Widmer, Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 7

8 2 Méthode considérable. C'est la raison pour laquelle, aucune distinction en fonction de la typologie des hôpitaux ne peut être opérée dans le cadre du monitorage. 2.3 Statistique des institutions médico-sociales (SOMED) Indications générales La statistique des institutions médico-sociales (SOMED) de l'ofs regroupe d'une part les données des EMS (questionnaire A), d'autre part celles des autres institutions socio-médicales (institutions destinées aux personnes handicapées ou souffrant d'addictions ainsi que les institutions destinées au traitement de personnes souffrant de troubles psycho-sociaux; questionnaire B). Seuls les relevés concernant les EMS ont été retenus. Pour les autres institutions médico-sociales, le personnel ne peut actuellement pas être analysé en fonction de la formation, mais seulement en fonction de catégories assez vastes, raison pour laquelle ces données ne sont pas incluses dans le présent monitorage (à ce titre, cf. également Burla & Widmer, 2012). Il faut souligner que ce domaine de prise en charge est moins pertinent pour ce qui concerne le personnel de santé,. Les relevés concernant les EMS saisissent toutes les personnes qui travaillaient au cours d une année dans un établissement sur la base d'un contrat de travail. Il s'agit de données individuelles, c.- à-d. que pour chaque personne, toutes les variables sont relevées individuellement. Les observations suivantes doivent être prises en compte en ce qui concerne les caractéristiques relatives au personnel qui sont saisies: C'est le diplôme de fin de formation le plus élevé de chaque collaborateur qui fait l'objet du relevé. La catégorie "autres formations thérapeutiques et d accompagnement" couvre à la fois des professions de la santé et des professions du domaine "travail social et accompagnement". Par ailleurs, une classification selon le niveau de formation (niveau tertiaire/niveau secondaire II) n'est pas possible. Pour chaque collaborateur, c est le nombre d'heures de travail effectivement payé qui est saisi. Outre le nombre de personnes, la statistique renseigne donc également sur les EPT Démarche Pour les besoins de l'analyse, ce sont les données concernant le personnel soignant employé dans les EMS qui ont été évaluées. Le tableau 2 indique les diplômes de fin de formation 3 saisis dans la Somed et retenus pour les analyses. Il présente en outre la manière dont ces diplômes ont été regroupés pour certaines analyses en fonction des niveaux de formation. Les personnes en formation ont été incluses dans l'analyse. 3 La désignation des catégories de formation indiquées ici provient du questionnaire Somed. Les diplômes de fin de formation qu'elles regroupent sont indiqués dans l'annexe 1. Pour tout complément d'information, cf. Burla & Widmer, Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

9 2 Méthode Tableau 2 Catégories de formation analysées dans la statistique des institutions médico-sociales (SOMED) Fonctions retenues dans la SOMED Infirmier/infirmière diplômé-e avec spécialisation Infirmier/infirmière diplômé-e Infirmier/infirmière niveau I Infirmiers/-ères-assistant(e)s (CC CRS) Assistants en soins et santé communautaire (CFC) Aide-soignant avec certificat Aide-soignant cours CRS Résumé Niveau tertiaire Niveau secondaire II Autres 2.4 Statistique de l aide et des soins à domicile (SPITEX) Indications générales La statistique de l'aide et des soins à domicile saisit les données de tous les collaborateurs salariés d'organismes d'aide et de soins à domicile au cours d'une année civile. Depuis 2010, ce ne sont plus seulement les organismes qui ont un caractère d'utilité publique ou qui relèvent du droit public, mais également ceux à but lucratif qui sont couverts par le relevé. Depuis 2010, les données des infirmiers/infirmières indépendant-e-s sont également saisies, pour peu qu'ils fournissent leurs prestations pendant au moins 250 heures par an. A noter que le relevé des infirmiers/infirmières indépendant-e-s n'avait pas encore été établi en 2010 pour les cantons de Zurich et Genève, ce qui a entraîné une variation conséquente des chiffres concernant ces deux cantons entre 2010 et Les observations suivantes doivent être prises en compte en ce qui concerne les caractéristiques relatives au personnel qui sont saisies: Dans la statistique de l'aide et des soins à domicile, c est le dernier diplôme acquis justifiant de la qualification nécessaire pour le travail accompli qui fait l objet du relevé. Les données relevées sont des données agrégées et non individuelles: c'est le total de personnes et d'ept qui est saisi par type de diplôme. Aucune autre indication (p.ex. sexe, âge ou origine du diplôme) n'est relevée. Le relevé fait état des effectifs en personnel pour l'année entière - il n'est pas possible de déterminer les effectifs pour une date de référence (p.ex. le 31 décembre): les chiffres incluent donc les fluctuations qui se produisent au cours d'une année. Il est possible qu'une personne qui change d'organisme soit comptée à double. Le nombre de personnes n'équivaut par conséquent pas au nombre de postes Démarche Les catégories de formation 4 prises en compte par la statistique de l'aide et des soins à domicile qui ont été analysées pour le premier monitorage sont indiquées dans le tableau 3. Pour certaines analyses approfondies, ces catégories ont été regroupées en fonction du niveau de formation; l'attribution correspondante des différents diplômes aux trois catégories figure également dans le tableau. 4 La désignation des catégories de formation indiquées ici provient du questionnaire de la statistique de l'aide et des soins à domicile. Les diplômes de fin de formation qu'elles regroupent sont indiqués dans l'annexe 1. Pour tout complément d'information, cf. Burla & Widmer, Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 9

10 2 Méthode Tableau 3 Catégories de formation de la statistique de l'aide et des soins à domicile analysées Catégories de formation de la statistique de l'aide et des soins à domicile Résumé Infirmier/-ère HES Infirmier/infirmière diplômé-e HES Infirmier/infirmière niveau II Diplôme infirmiers-/ères diplômé(e)s SG/SC/HMP/PSY Infirmier/infirmière niveau I ou infirmier/infirmière de la santé publique niveau I Niveau tertiaire Postdiplôme Infirmier/infirmière de la santé publique, spécialisation soins ambulatoires Postdiplôme Infirmier/infirmière de la santé publique, spécialisation conseil aux pères et mères Autres formations postdiplôme (clinicien I, direction des soins, soins palliatifs,...) Sage-femme Certificat infirmiers/-ères-assistant(e)s (CC CRS) Aide familiale (CFC ou diplôme cantonal), assistant-e en soins et santé communautaire Niveau secondaire II Aide-soignant CRS, aide en soins et accompagnement AFP Autre personnel Cours de soins et d'assistance (p.ex. formation de base CRS aide-soignant) soignant 2.5 Système d'information central sur la migration (SYMIC) Indications générales Le Système d'information central sur la migration (SYMIC) de l'odm saisit les mouvements migratoires des travailleurs étrangers. Outre des caractéristiques socio-démographiques, ce sont entre autres l'activité professionnelle, le statut de séjour et l activité économique de l employeur qui sont relevés. SYMIC fournit dès lors les chiffres relatifs aux mouvements migratoires, mais non le chiffre des effectifs en personnel qualifié travaillant en Suisse. Les points suivants doivent également être pris en compte: Le relevé de l'activité professionnelle est effectué selon la classification des professions lors du recensement fédéral de la population de La désignation des professions qui y figure est obsolète et il est parfois difficile, voire impossible de la faire correspondre aux diplômes de fin de formation délivrés actuellement, spécialement dans le domaine des professions de la santé. La saisie de l'activité économique se fait selon la "Nomenclature générale des activités économiques 1985" (NOGA 1985); cette classification est obsolète, ce qui complique par exemple la distinction des institutions selon leur type (hôpital, services d'aide et de soins à domicile, cabinets, etc.). L'activité professionnelle n'est saisie que lors de l'immigration, pas lors de l'émigration Démarche Les activités professionnelles 5 suivantes saisies dans SYMIC ont été considérées: infirmier/infirmière en pédiatrie infirmier/infirmière en psychiatrie infirmier/infirmière aide d'hôpital & aide-infirmier/infirmière infirmier/infirmière en soins à domicile & infirmier/infirmière «communal-e» sage-femme 5 La désignation des activités professionnelles mentionnées ici provient du questionnaire SYMIC. 10 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

11 2 Méthode Seuls les professionnels au bénéfice de l'un des trois titres de séjour suivants ont été saisis: séjour, séjour de courte durée, frontaliers. La statistique indique le solde migratoire, soit la différence entre le nombre d immigrés et le nombre d émigrés au cours d'une année donnée. En raison des anciennes désignations des professions, les différentes activités sont présentées sous la forme regroupée de "personnel soignant". Aucune distinction en fonction du niveau de formation du personnel soignant (niveau tertiaire, secondaire II, etc.) n'est possible, car les catégories de professions saisies par SYMIC ne sont à cet égard pas suffisamment précises pour permettre une classification fiable. Les activités économiques ont été regroupées en quatre catégories: ambulatoire, stationnaire, recherche et enseignement, divers. Les activités ou types économiques ont été attribués à ces catégories comme suit: ambulatoire: cabinet médical; cabinet dentaire; cabinet de psychothérapie; cabinets de naturopathie et chiropractie; cabinets de physiothérapie, d'ergothérapie et similaires; autres cabinets du domaine des soins (infirmières, sages-femmes, logopédie, etc.; laboratoires dentaires, structures de consultation ambulatoire; autres institutions du domaine de la santé) stationnaire: hôpitaux pour traitement de courte et de longue durée; cliniques psychiatriques; autres instituts de soins; EMS et foyers d'habitation pour personnes âgées, autres foyers d'habitation, institutions ayant pour but la réinsertion de personnes handicapées recherche et enseignement: écoles professionnelles pour professions de la santé et auxiliaires médicaux; université et haute école; autres hautes écoles spécialisées; cours médicaux et infirmiers (formation des adultes); institutions scientifiques; scientifiques indépendants autres: tous autres types et activités économiques Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 11

12 3 Résultats 3 Résultats Les résultats détaillés figurent dans un fichier de tableaux séparé (fichier Excel).Un aperçu de quelques résultats clés est présenté et brièvement décrit ci-après. 3.1 Débuts et fins de formation dans le domaine des professions de la santé En matière de soins, des formations existent au niveau tertiaire des écoles supérieures (ES), des hautes écoles supérieures HES et des universités. Au niveau des hautes écoles supérieures, 1109 diplômes ont été délivrés en 2012 (tableau 4). A la finalisation du présent mandat, le nombre de débuts de formation pour 2012 n'était pas encore disponible; l'année précédente, 1634 débuts de formation ont été enregistrés. En 2012, 1077 personnes ont débuté des études de bachelor en soins dans une école spécialisée et 704 ont obtenu un diplôme. Au niveau universitaire, 9 personnes ont débuté une formation ès sciences infirmières et 12 ont gradué. Le nombre de débuts et de fins de formation au niveau des hautes écoles spécialisées (HES) a augmenté entre 2011 et Le nombre de diplômes au niveau des écoles supérieures (ES) est en diminution, ces chiffres doivent cependant être interprétés avec précaution, car un problème au niveau des données pourrait l'expliquer: en raison des grands changements que subissent les formations du domaine des soins, des ruptures dans les données peuvent encore subsister durant une phase transitoire. L'examen du nombre de débuts de formation en école supérieure (ES) indique également une croissance depuis 2008 (Burla & Rüfenacht, 2013). Pour le cursus universitaire de bachelor en soins, on constate une diminution entre 2011 et 2012, tant pour les débuts que pour les fins de formation. Tableau 4 Débuts de formation dans le domaine des soins, Suisse, 2011/2012 Débuts de formation Fins de formation Total Femmes Total Femmes Total Femmes Total Femmes Master of Science in Nursing: université Bachelor of Science in Nursing: université Master of Science in Nursing HES Bachelor of Science in Nursing HES Infirmier/infirmière diplômé-e ES Assistante / assistant en soins et santé communautaire CFC (ASSC) Aide en soins et accompagnement AFP Source: OFS - SIUS et statistiques de la formation 1 Pour ce qui est des débuts de formation, les cursus master ne peuvent pas être distingués des cursus bachelor. 2 Les données n'étaient pas disponibles au moment de la publication. Au niveau secondaire II, la formation d'assistante / assistant en soins et santé communautaire CFC a obtenu le nombre le plus élevé de débuts et de fins de formation: en 2012, 3387 personnes ont achevé cet apprentissage et 3576 personnes l ont commencé. Pour la formation sur deux ans de la profession d'aide en soins et accompagnement AFP, le nombre de débuts de formation est de 717, celui des fins de formation de 58. Tant pour les débuts de formation que pour les fins de formation, les deux apprentissages enregistrent une croissance, avec pour la profession d'aide en soins et accompagnement AFP, un accroissement particulièrement important, cette profession n'ayant été créée qu'en 2010/2011. Tant pour les débuts que pour les fins de formation, la part des femmes 12 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

13 3 Résultats clés s'élève à 87% ou plus pour les deux formations. Pour ce qui est de la formation d'assistant socioéducatif CFC, les chiffres figurent en annexe Solde migratoire du personnel soignant d'origine étrangère Dans le domaine des soins, le solde migratoire du personnel étranger s'élevait en 2012 à (tableau 5). Ce sont les cantons de Zurich (+239) et de Vaud (+201) qui présentent les soldes migratoires les plus élevés, les cantons d'uri (+2) et Appenzell Rhodes intérieures (+0) les plus faibles. Une comparaison temporelle révèle des variations importantes: ainsi, le solde migratoire de l'année précédente était de professionnels du domaine des soins; le pic se situait en 2008 avec personnes. Les indications concernant le statut de séjour indiquent que la majorité des professionnels soignants immigrés est au bénéfice d'une autorisation de séjour de plus de 12 mois (tableau 6.). Dans quelques cantons frontières spécialement Genève, Tessin et Vaud les frontaliers représentent une grande part des professionnels soignants immigrés. Comme le montre le tableau 7, la grande majorité des professionnels soignants immigrés travaille dans le domaine stationnaire (principalement les hôpitaux et les EMS). Tableau 5 Solde migratoire du personnel soignant étranger, par canton, CH ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU Source: OFSP - Système d'information central sur la migration Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 13

14 3 Résultats Tableau 6 Solde migratoire du personnel soignant étranger en fonction du statut de séjour, par canton, 2012 Total Séjour Séjour de courte durée Frontalier CH ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU Source: OFSP - Système d'information central sur la migration Tableau 7 Solde migratoire du personnel soignant étranger en fonction du secteur d'activité, Suisse, Total ambulatoire stationnaire recherche et enseignement autres Source: OFSP - Système d'information central sur la migration 14 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

15 3 Résultats clés 3.3 Effectifs en personnel des hôpitaux, des EMS et du domaine des services d'aide et de soins à domicile Le chapitre présente pour les trois domaines de prise en charge (hôpitaux, EMS, services d'aide et de soins à domicile) une vue d'ensemble de quelques résultats clés. Les résultats plus spécifiques à chacun des domaines de prise en charge sont présentés dans les chapitres suivants ( ) Vue d ensemble Le tableau 8 présente les effectifs en personnel soignant selon le domaine de prise en charge concerné et le niveau de formation pour les années En 2012, professionnels soignants ont travaillé dans les domaines de prise en charge examinés (hôpitaux, EMS, services d'aide et de soins à domicile), ce qui correspond à équivalents plein temps (EPT). Plus de la moitié de ces personnes (52%) travaillait dans des hôpitaux, 36% dans des EMS et 11% dans le domaine de l'aide et des soins à domicile (base: EPT) 6. 55% de ces personnes possèdent une formation de niveau tertiaire et 27% un diplôme du niveau secondaire II; les 18% restant ont une autre formation. Les proportions respectives (skill-mix et grade-mix du personnel soignant) varient fortement selon le domaine de prise en charge. La comparaison temporelle révèle que tant pour le nombre d'employés que pour les EPT, un accroissement constant s'est produit entre 2010 et 2012, dans l'ensemble et pour chacun des domaines de prise en charge individuellement. A noter que pour les services d'aide et de soins à domicile, l'accroissement est partiellement dû à des modifications du mode de relevé: le personnel soignant indépendant des cantons de Zurich et Genève n'est saisi que depuis 2011 (cf ). Les tableaux 9 et 10 indiquent la proportion de femmes et les classes d'âge représentées parmi le personnel soignant des hôpitaux et des EMS; en raison des données agrégées de la statistique de l'aide et des soins à domicile, les analyses correspondantes n'ont pas pu être menées pour le domaine des services d'aide et de soins à domicile (cf ). Dans les hôpitaux, la proportion de femmes s'élevait en 2012 à 83,7%, dans les EMS à 88,8% (base: EPT). Les résultats de l'analyse par classes d'âge révèlent que le personnel soignant des hôpitaux est plus jeune que celui des EMS. Ainsi, la proportion des personnes âgées de 55 ans ou plus s'élevait en 2012 à 12,0% dans les hôpitaux, à 18,9% dans les EMS (base: EPT). Tableau 8 Personnel soignant par domaine de prise en charge et niveau de formation (nombre d'employés et EPT), Suisse, Hôpitaux EMS Aide et soins à domicile Total Employés EPT Employés EPT Employés EPT Employés EPT 2012 Total tertiaire secondaire II Autre personnel soignant Total tertiaire secondaire II Autre personnel soignant Total tertiaire secondaire II Autre personnel soignant Sources: OFS - Statistique des hôpitaux,statistique des institutions médico-sociales, Statistique de l'aide et des soins à domicile 6 Sans indication contraire, les parts en pour cent figurant dans le texte se réfèrent aux EPT. Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 15

16 3 Résultats Tableau 9 Proportion de femmes parmi le personnel soignant dans les hôpitaux et les EMS, Suisse, 2012 Hôpitaux Nombre d'employés Total tertiaire secondaire II EPT Autre personnel Total soignant tertiaire secondaire II Autre personnel soignant N % N % N % N % N % N % N % N % Total Hommes Femmes EMS Total Hommes Femmes Source: OFS - Statistique des hôpitaux, Statistique des institutions médico-sociales Aucune analyse en fonction du sexe n'est possible pour le domaine de l'aide et des soins à domicile. Tableau 10 Classes d'âge du personnel soignant dans les hôpitaux et les EMS, Suisse, 2012 Hôpitaux Nombre d'employés Total tertiaire secondaire II Autre personnel soignant EPT Total tertiaire secondaire II Autre personnel soignant N % N % N % N % N % N % N % N % < EMS < Source: OFS - Statistique des hôpitaux, Statistique des institutions médico-sociales Aucune analyse en fonction de l'âge n'est possible pour le domaine de l'aide et des soins à domicile Hôpitaux Le tableau 11 présente les effectifs en personnel des hôpitaux par canton et niveau de formation pour l'année C'est dans les cantons de Zurich et Berne que les effectifs en personnel soignant sont les plus élevés, dans les cantons d'obwald et d'appenzell Rhodes intérieures qu'ils sont les plus faibles. La densité en personnel soignant pour 1000 habitants est illustrée à la figure 1: les différences entre cantons sont importantes, le taux variant entre 19,8 (Bâle-Ville) et 3,2 (Appenzell Rhodes intérieures) professionnels des soins pour 1000 habitants. Au niveau de la Suisse, on compte 7,5 professionnels des soins par 1000 habitants dans les hôpitaux. 16 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

17 3 Résultats clés Tableau 11 Personnel soignant des hôpitaux en fonction du niveau de formation (nombre d'employés et EPT), par canton, 2012 Nombre d'employés Total tertiaire secondaire II Autre personnel soignant EPT Total tertiaire secondaire II Autre personnel soignant CH ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU Source: OFS - Statistique des hôpitaux Figure 1 Densité du personnel soignant des hôpitaux (base: EPT), par canton, Personnel soignant pour 1000 habitants (base EPT) BS GE AR VD BE LU SG CH ZH TI GR NE TG VS JU AG SH BL UR FR ZG SO NW GL SZ OW AI Source: OFS - Statistique des hôpitaux Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 17

18 3 Résultats EMS Les effectifs en personnel des EMS selon le niveau de formation figurent au tableau 12. C'est dans les cantons de Zurich et Berne que les effectifs en personnel soignant sont les plus élevés, dans les cantons de Nidwald et d'appenzell Rhodes intérieures qu'ils sont les plus faibles. La densité en personnel dans les EMS est illustrée à la figure 2. Pour l'ensemble de la Suisse, le taux s'élève à 5,3 professionnels des soins pour 1000 habitants. La densité dans les cantons varie entre 7,7 (Schaffhouse et Bâle-Ville) et 3,9 (Genève) professionnels des soins pour 1000 habitants. Le tableau 13 présente les effectifs en personnel selon le statut juridique de l'institution. Les résultats montrent que la part de personnel soignant travaillant dans des EMS privés varie fortement selon les cantons. Tableau 12 Personnel soignant des EMS en fonction du niveau de formation (nombre d'employés et EPT), par canton, 2012 Nombre d'employés Total tertiaire Autre personnel secondaire II soignant EPT Total tertiaire Autre personnel secondaire II soignant CH ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU Source: OFS - Statistique des institutions médico-sociales 18 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

19 3 Résultats clés Figure 2 Densité du personnel soignant dans les EMS (base: EPT), par canton, 2012 Personnel soignant pour 1000 habitants (base EPT) SH BS AR BE TI UR GR FR NE BL JU CH ZH TG LU SO OW SZ GL SG AI VD VS AG ZG NW GE Source: OFS - Statistique des institutions médico-sociales Tableau 13 Personnel soignant des EMS en fonction du statut juridique de l'institution (nombre d'employés et EPT), par canton, 2012 Nombre d'employés EPT Total Public Privé Part privé % Total Public Privé Part privé % CH ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU Source: OFS - Statistique des institutions médico-sociales Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 19

20 3 Résultats La figure 3 illustre la proportion de personnel soignant disposant d'un diplôme du niveau tertiaire obtenu à l'étranger dans le domaine des soins. Cette indication ne doit pas être confondue avec la nationalité du personnel. 27,1% du personnel soignant (niveau tertiaire) actif dans des EMS suisses disposait en 2012 d'un diplôme étranger (base: EPT). La variation selon le canton est importante: à Genève, ce sont 70,4% des personnes disposant d'un diplôme du niveau tertiaire dont le diplôme est d origine étrangère. Dans les cantons de Neuchâtel, Tessin, Vaud et Bâle-Ville, ce taux est également élevé, dépassant 45%, alors qu'à Appenzell Rhodes intérieures et Glaris, il est inférieur à 5%. La figure 4 présente le skill-mix et le grade-mix du personnel soignant selon l'origine du diplôme. Le personnel formé en Suisse se compose comme suit: 27,8% sont des personnes avec une formation tertiaire, 38,2% disposent d'un diplôme du niveau secondaire II et un bon tiers (34,0%) font partie du personnel soignant bénéficiant d'une autre formation. En examinant le personnel soignant avec un diplôme étranger, on constate la répartition suivante: 63,5% disposent d'un diplôme du niveau tertiaire, 28,8% d'un diplôme équivalent au niveau secondaire II et 7,7% font partie du personnel soignant au bénéfice d'une autre formation. En interprétant ces chiffres, il faut toutefois retenir que cette variable se réfère explicitement à la possession d'un diplôme. On peut supposer que le personnel étranger qui ne dispose pas d'un diplôme du domaine des soins est généralement attribué à la catégorie "diplômes suisses". Figure 3 Personnel soignant au bénéfice d'une formation tertiaire dans les EMS en fonction de l'origine du diplôme (base: EPT), par canton, % 90% 80% 70% 60% % 40% 30% 20% 10% % AI GL UR LU NW ZG BE SO TG AR SG BL SH ZH SZ CH AG GR OW VS JU FR BS VD TI NE GE Diplôme suisse Diplôme étranger Source: OFS - Statistique des institutions médico-sociales 20 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

21 3 Résultats clés Figure 4 100% Skill-mix et grade-mix du personnel soignant dans les EMS en fonction de l'origine du diplôme (base: EPT), par canton, % % 40% Autre personnel des soins secondaire II tertiaire % % Schweizer Diplom Ausländisches Diplom Total Source: OFS - Statistique des institutions médico-sociales Domaine de l'aide et des soins à domicile Le personnel soignant du domaine de l'aide et des soins à domicile totalisait en '200 EPT, répartis sur 29'947 employés (tableau 14). Pour ce qui est du nombre d'employés, il faut garder en mémoire qu'il ne s'agit pas des effectifs pour une date de référence, mais de la totalité des employés pour l'intégralité de l'année du relevé (cf. explications sous chiffre 2.4.1). Ce sont les cantons de Zurich et Berne qui présentent le nombre d'employés le plus élevé (tant en nombre de personnes qu'en EPT), les cantons d Appenzell Rhodes intérieures, Obwald et Nidwald le nombre le plus faible (en EPT). Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 21

22 3 Résultats Tableau 14 Personnel soignant dans l'aide et les soins à domicile en fonction du niveau de formation (nombre d'employés et EPT), par canton, 2012 Nombre d'employés Total tertiaire secondaire II Autre personnel soignant EPT Total tertiaire secondaire II Autre personnel soignant CH ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU Source: OFS, - Statistique de l'aide et des soins à domicile Le classement par statut juridique montre que les trois quarts (81,1%) du personnel travaillant dans le domaine de l'aide et des soins à domicile dépend d'institutions d'utilité publique ou relevant du droit public et 16,1% d'organismes d'aide et de soins à domicile à but lucratif tandis que 2,8% sont des professionnels des soins indépendants (cf. tableau 15; base: EPT). Ces proportions varient fortement selon les cantons: ainsi, plus de 99% du personnel soignant du domaine de l'aide et des soins à domicile dépend d'organismes d'utilité publique ou relevant du droit public dans les cantons d Appenzell Rhodes intérieures et d'uri, 60,4% dans celui de Zurich. Les proportions d'employés selon le statut juridique sont illustrées sous forme de cartes dans les figures 5 à 7. La figure 8 présente la densité du personnel pour le domaine de l'aide et des soins à domicile. Pour l'ensemble de la Suisse, on compte 1,6 professionnels des soins pour 1000 habitants. La plus grande densité est enregistrée à Genève avec 3,2 personnes, la plus faible à Nidwald avec 0,8 professionnels des soins poutr 1000 habitants. 22 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

23 3 Résultats clés Tableau 15 Personnel soignant dans l'aide et les soins à domicile en fonction du statut juridique (nombre d'employés et EPT), par canton, 2012 Nombre d'employés Total Institutions d'utilité publique ou relevant du droit public Organismes d'aide et de soins à domicile à but lucratif Professionnels des soins indépendants EPT Total Institutions d'utilité publique ou relevant du droit public Organismes d'aide et de soins à domicile à but lucratif Professionnels des soins indépendants N % N % N % N % N % N % CH ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU Source: OFS - Statistique de l'aide et des soins à domicile Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 23

24 3 Résultats Figure 5 Proportion du personnel soignant travaillant dans des organismes d'aide et de soins à domicile d'utilité publique ou relevant du droit public (base: EPT), par canton, 2012 Source: OFS - Statistique de l'aide et des soins à domicile Figure 6 Proportion du personnel soignant travaillant dans des organismes d'aide et de soins à domicile à but lucratif (base: EPT), par cantons, 2012 Source: OFS - Statistique de l'aide et des soins à domicile 24 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

25 3 Résultats clés Figure 7 Proportion de professionnels des soins indépendants dans le domaine de l'aide et des soins à domicile (base: EPT), par canton, 2012 Source: OFS - Statistique de l'aide et des soins à domicile Figure 8 Densité du personnel soignant dans le domaine de l'aide et des soins à domicile (base: EPT), par canton, Personnel soignant pour 1000 habitants (base EPT) GE JU BS TI BE VD NE CH BL GR ZH SO VS ZG SH FR AR AI TG LU UR SG GL SZ OW AG NW Source: OFS - Statistique de l'aide et des soins à domicile Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant 25

26 4 Bibliographie Bibliographie Burla, L. & Rüfenacht, J. (2013). Formation en médecine humaine et dans les professions des soins et de l'accompagnement (Obsan, bulletin 2/2013). Neuchâtel: Observatoire suisse de la santé. Burla, L. & Widmer, M. (2012). Datenlage bei den nicht universitären Gesundheitsberufen. Projekt im Auftrag der Schweizerischen Konferenz der kantonalen Gesundheitsdirektorinnen und -direktoren (GDK) Online: lan_bildung_pflegeberufe/datenlage-nicht-universitaere-gesundheitsberufe_schlussbericht.pdf 26 Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1 ère partie: personnel soignant

27 Annexe Annexe Annexe 1: Catégories relevées par formation ou fonction dans les différentes banques de données (seulement personnel de soins et d accompagnement) Statistique des hôpitaux (KS) Statistique des institutions médico-sociales (Somed - Questionnaire A) Stastistique de l'aide et des soins à domicile (SPITEX) Fonctions Diplôme acquis le plus élevé Dernier diplôme acquis, déterminant pour le travail effectué Infirmier/ère diplômé(e) avec spécialisation Infirmier/ère diplômé(e) a) spécialisation en: soins intensifs, salle d'opération, Infirmier/ère diplômé(e) anesthésie, soins d'urgence, soins palliatifs, santé avec formation publique, consultations en diabète (Etudes postdiplôme (EPD) ES ou titres spécialisés supérieurs); complémentaire anciens titres: Clinicien/ne niveau I et II avec spécialisations correspondantes b) Master ès Sciences (MSc) en sciences infirmières (Uni); c) futurs diplômes de master pour des études dans le domaine de la santé (HES) Bachelor of Science in Nursing (HES); Infirmier/ère diplômé(e) ES; anciens titres: SG; HMP, PSY; Infirmier/ère avec diplôme niveau I et II Personnel Assistant(e) en soins et santé communautaire CFC; soignant avec un Assistante / assistant socio-éducatif CFC; diplôme du anciens titres: infirmier/ère-assistant/e CC CRS niveau secondaire II Personnel soignant au niveau auxiliaire Autre personnel soignant Attestation fédérale de formation professionnelle d'aide en soins et accompagnement; ancien titre: Aidesoignant/e CRS et Aide-hospitalier/ère CDS Auxiliaire CRS ; auxiliaire (non qualifié(e), ancien titre laïque Infirmier/ère diplômé(e) Infirmier/ère diplômé(e) (HES, ES, niveau II, SG, PSY, HMP, etc.) avec formation complémentaire, par ex. en santé publique, Clinicien/ne niveau I, enseignant/e professionnel/le responsable de formation, formateur/trice Infirmier/ère diplômé(e) (HES, ES, niveau II, SG, PSY, HMP, etc.) Spécialisation infirmier/ère diplômé(e) en santé publique, domaine de l'aide et des soins à domicile Spécialisation Infirmier/ère, branche puériculture Infirmier/ère niveau I Infirmier/ère niveau I Autres formations post-diplôme (Clinicien/ne niveau I, gestions, soins palliatifs Assistant(e) en soins et santé communautaire CFC Sage-femme Obstétrique HES Aide soignant(e) avec certificat Assistant/e en soins et santé communautaire avec certificat fédéral de capacité (CFC) Accompagnateur/trice CFC Accompagnateur/trice certificat fédéral de capacité (CFC), par ex. soins aux personnes âgées, soins aux personnes handicapées, soins à domicile, etc. Infirmier/ère-assistant/e CC CRS Aide soignant/e avec certificat Aide et soins en accompagnement AFP Infirmier/ère-assistant/e CC CRS Infirmier/ère diplômé(e) HES Infirmier/ère diplômé(e) ES Infirmier/ère niveau II Infirmier/ère diplômé(e) SG/SC/HMP/PSY Auxiliaire de santé CRS Auxiliaire de santé CRS Infirmier/ère niveau I Stagiaire infirmier/ère (min. 3 mois) Stagiaire infirmier/ère (min. 3 mois) Aide familiale (CFC ou diplôme cantonal), assistant/e en soins (CFC) Infirmier/ère assistant/e (CC CRS) Accompagnateur/trice de personnes âgées (CFC) Aide soignant/e CRS Cours dans le domaine de l'aide et des soins (par ex. cours de base Croix- Rouge) Sage-femme Monitorage du personnel des professions de la santé non médicales 1ère partie: personnel soignant 27

Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX

Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX SOMMAIRE Personnes âgées 6 Population résidante permanente, par canton 6 Population résidante permanente,

Plus en détail

Les étrangers dans les cantons suisses

Les étrangers dans les cantons suisses Office cantonal de la statistique OCSTAT - GENÈVE Les étrangers dans les cantons suisses Le but de cette note est de montrer, à l'aide des dernières statistiques exhaustives disponibles à l'échelon du

Plus en détail

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2013

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2013 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Documentation de base Date: 4 décembre 2012 Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2013 L'indice en bref L'indice de

Plus en détail

infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)

infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31) infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3 Bern 14 T +41(31)-376 4 1 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Impressum Editeur INFODROG Centrale nationale de coordination des addictions Rédaction

Plus en détail

Statistique de l aide sociale

Statistique de l aide sociale Statistique de l aide sociale 2005-2014 Résultats du canton de Fribourg 12 novembre 2015 Sommaire 1. Evolution d indicateurs choisis 2005-2014 2. Réformes CSIAS 3. Conclusion et échanges 2 1. Evolution

Plus en détail

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2012

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2012 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Documentation de base Date: 1er décembre 2011 Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2012 Conception et valeur informative

Plus en détail

Catalogue des variables

Catalogue des variables Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 14 Santé Janvier 2015 Catalogue des variables (Statistique de l'aide et des soins à domicile) A. Données de base B. Personnel

Plus en détail

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016)

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016) Département fédéral de l'intérieur Office fédéral des assurances sociales (OFAS) Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016) Les aides

Plus en détail

Taux d aide sociale au même niveau qu il y a dix ans

Taux d aide sociale au même niveau qu il y a dix ans Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.04.2016, 11:00 13 Protection sociale N 0351-1603-30 Les 10 ans de la statistique suisse de l

Plus en détail

CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée

CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée Aide sociale de longue durée - Préambule Groupes de personnes à risque (étude OFS 2011 et statistiques genevoises ) Les familles monoparentales (environ

Plus en détail

Communiqué de presse. 6 Industrie et services N '478 nouvelles entreprises en Nouvelles entreprises 2014

Communiqué de presse. 6 Industrie et services N '478 nouvelles entreprises en Nouvelles entreprises 2014 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 10.10.2016, 9:15 6 Industrie et services N 0351-1610-00 2014 42'478 nouvelles entreprises en 2014

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2016

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2016 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Indice 2014 de l exploitation du potentiel fiscal

Indice 2014 de l exploitation du potentiel fiscal Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Documentation de base Date: 5 décembre 2013 Indice 2014 de l exploitation du potentiel fiscal L indice de l exploitation du

Plus en détail

Test d'aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2012

Test d'aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2012 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Tarif des primes. valable à partir du 1 er janvier 2014 MINICA MINICA-OPTIMA HOPITAL MAXICA CASH CASH-IV RISK

Tarif des primes. valable à partir du 1 er janvier 2014 MINICA MINICA-OPTIMA HOPITAL MAXICA CASH CASH-IV RISK Tarif des primes Tous les prix s entendent en primes mensuelles et en francs suisses MINICA MINICA-OPTIMA HOPITAL MAXICA CASH CASH-IV RISK GALENOS Militärstrasse 36, case postale, CH-8021 Zurich Téléphone

Plus en détail

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses Structures de jour : des réponses diverses Informations de l enquête IDES auprès des cantons Année scolaire 2014 2015 Dominique Chételat / Chef de l Unité de coordination Scolarité obligatoire Conférence

Plus en détail

Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions : nombre de places à disposition et taux d occupation en Suisse en 2015

Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions : nombre de places à disposition et taux d occupation en Suisse en 2015 Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions : nombre de places à disposition et taux d occupation en Suisse en 2015 Berne, novembre 2016 Eigerplatz 5 CH-3000 Berne 14 T +41(31)-376

Plus en détail

Etat des lieux et projections à l horizon 2030

Etat des lieux et projections à l horizon 2030 OBSAN RAPPORT 71 71 Personnel de santé en Suisse Etat des lieux et projections à l horizon 2030 Clémence Merçay, Laila Burla, Marcel Widmer L Observatoire suisse de la santé (Obsan) est une institution

Plus en détail

Test de fitness pour le recrutement (TFR)

Test de fitness pour le recrutement (TFR) Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral du sport OFSPO Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM Dr. Thomas Wyss, Dr. Urs Mäder,col EMG

Plus en détail

Test d'aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2011

Test d'aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2011 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Novembre 2008 Sommaire Récapitulatif des coûts (page 3) Coûts nets des cantons (page 4) Différences des coûts nets par rapport

Plus en détail

Atelier 4 Enjeux, finances, ressources et adéquations au marché du travail

Atelier 4 Enjeux, finances, ressources et adéquations au marché du travail Profils d équipe en EMS Quels enjeux? Rencontre romande CURAVIVA Suisse 30.9.2010, Yverdon-les-Bains Atelier 4 Enjeux, finances, ressources et adéquations au marché du travail Ariane Montagne, secrétaire

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Canton VD Membres 763 Nombre de membres au 3.. : 7 69 GE NE VS 37 8 7 6 3 VD GE NE VS FR BE JU TI FR BE JU TI ZH BS SZ SO 8 66 6 9 6 Membres ZH BS SZ SO AG AG BL LU TG SG 3 Secrétariat d EXIT A.D.M.D.

Plus en détail

Statistique fiscale Diagrammes et cartes

Statistique fiscale Diagrammes et cartes Statistique fiscale 2013 - Diagrammes et cartes Explications Les cartes et diagrammes suivants illustrent des données de la période fiscale 2013 et complètent la statistique de l'impôt fédéral direct 2013,

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Cantons Membres EXIT A.D.M.D. Suisse romande VD GE 767 536 Nombre de membres au 3.2.2 : 6 594 NE VS 46 24 8 VD GE FR BE 76 536 7 NE VS JU TI 234 57 6 FR ZH 2 5 BE JU Cantons Membres 4 TI ZH BS BL 5 3 BS

Plus en détail

Le Cursus Romand de Médecine de famille

Le Cursus Romand de Médecine de famille Le Cursus Romand de Médecine de famille Un partenariat régional en faveur de la relève D r Sébastien Martin D r Bernard Giorgis Médecine générale FMH, coordinateurs du CRMF Objectifs Encourager les étudiants

Plus en détail

Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions. Etat: 01 Juillet Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch

Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions. Etat: 01 Juillet Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch Page 1 / 8 Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions Etat: 01 Juillet 2015 Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch Page 2 / 8 Table des matières 1 Remarques préliminaires

Plus en détail

Indice 2016 de l'exploitation du potentiel fiscal

Indice 2016 de l'exploitation du potentiel fiscal Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Date: 3 décembre 2015 Indice 2016 de l'exploitation du potentiel fiscal L'indice de l'exploitation du potentiel fiscal montre

Plus en détail

Etat des lieux de la mise en œuvre de la validation dans les cantons et régions linguistiques

Etat des lieux de la mise en œuvre de la validation dans les cantons et régions linguistiques Etat des lieux de la mise en œuvre de la validation dans les cantons et régions linguistiques Christian Bonvin Directeur Adjoint Office d Orientation scolaire et professionnelle Valais romand Plan! Des

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Nombre de membres au 3..4 : 57 (Membres en 3 : 8 54, soit une augmentation de plus de %) 9 8 7 5 4 3 Membres VD GE NE VS FR BE JU TI ZH BS SZ BL AG TG GR LU SO ZG Cantons Membres VD 8 787 GE 53 NE 788

Plus en détail

INTRODUCTION. Nous vous en souhaitons une bonne lecture. D r Stéfanie Monod Cheffe du Service de la santé publique

INTRODUCTION. Nous vous en souhaitons une bonne lecture. D r Stéfanie Monod Cheffe du Service de la santé publique INFORMATION EN SANTé PUBLIQUE Santé et soins chiffres-clés édition 214 INTRODUCTION Le Service de la santé publique et Statistique Vaud se réjouissent de vous présenter aujourd hui le fruit d une nouvelle

Plus en détail

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé Comparaison intercantonale des coûts et du recours Alberto Holly Professeur honoraire Institut d économie et management de la santé (IEMS) Université de Lausanne 11 ème Journée de travail de la Politique

Plus en détail

Etude thématique B1: Comparaison de l espace urbain et de l espace rural. Le monitoring de l espace urbain suisse

Etude thématique B1: Comparaison de l espace urbain et de l espace rural. Le monitoring de l espace urbain suisse DETEC Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication Bundesamt für Raumentwicklung Office fédéral du développement territorial Ufficio federale dello sviluppo

Plus en détail

ÉTAT DE NEUCHÂTEL. Recensement cantonal de la population au 31 décembre 2013 Le canton de Neuchâtel en Suisse. Septembre 2014

ÉTAT DE NEUCHÂTEL. Recensement cantonal de la population au 31 décembre 2013 Le canton de Neuchâtel en Suisse. Septembre 2014 ÉTAT DE NEUCHÂTEL Recensement cantonal de la population au 31 décembre 213 Le canton de en Suisse Septembre 214 Département de l économie et de l'action sociale Appenzell AI Uri Obwald Glaris Nidwald Appenzell

Plus en détail

Revenus des médecins indépendants de Suisse en 2002 (réévaluation) et 2003 (nouveau)

Revenus des médecins indépendants de Suisse en 2002 (réévaluation) et 2003 (nouveau) Pour la première fois depuis 27 ans: nette baisse nominale et réelle du revenu des médecins entre 2002 et 2003. Recensement complet en juin 2006* Revenus des médecins indépendants de Suisse en 2002 (réévaluation)

Plus en détail

INFORMATION EN SANTÉ PUBLIQUE SANTÉ ET SOINS CHIFFRES-CLÉS

INFORMATION EN SANTÉ PUBLIQUE SANTÉ ET SOINS CHIFFRES-CLÉS INFORMATION EN SANTÉ PUBLIQUE SANTÉ ET SOINS CHIFFRES-CLÉS ÉDITION 216 INTRODUCTION Pour cette deuxième édition, le Service de la santé publique et Statistique Vaud se réjouissent de vous présenter le

Plus en détail

contrat-type Union Suisse des chorales Schweizerische Chorvereinigung

contrat-type Union Suisse des chorales Schweizerische Chorvereinigung contrat-type Union Suisse des chorales Schweizerische Chorvereinigung Contrat d'engagement pour chefs de chœur Entre (Chœur) Et (chef de chœur) 1. Madame / Monsieur assure la direction musicale de /du

Plus en détail

Education et science Intensité des études et mobilité des étudiants. Années d études 2013/14 et 2014/15. Neuchâtel 2016

Education et science Intensité des études et mobilité des étudiants. Années d études 2013/14 et 2014/15. Neuchâtel 2016 15 Education et science 1596-1500 Intensité des études et mobilité des étudiants Années d études et Neuchâtel 2016 Renseignements: Système d information universitaire suisse: sius@bfs.admin.ch Graphisme/

Plus en détail

L indice suisse des prix de la construction

L indice suisse des prix de la construction 05 Prix 677-1600 L indice suisse des prix de la construction Indices de l évolution des prix dans le secteur de la construction Publié semestriellement depuis avril 1999 Neuchâtel 2016 L indice en 9 réponses

Plus en détail

Le carrefour d'affaires au cœur de l'europe

Le carrefour d'affaires au cœur de l'europe More for less. St.GallenBodenseeArea, Suisse Le carrefour d'affaires au cœur de l'europe 22. mars 2016 1 La St.GallenBodenseeArea Un des plus grands espaces économiques de la Suisse (bassin d'env. 1.9

Plus en détail

La difficile conquête du mandat de députée

La difficile conquête du mandat de députée Les femmes et les élections, 999 2003 La difficile conquête du mandat de députée Eidg. Büro für die Gleichstellung von Frau und Mann Bureau fédéral de l égalité entre femmes et hommes Ufficio federale

Plus en détail

Résultats choisis et perspectives

Résultats choisis et perspectives Conférence commune TR EP - CSFP, 18 septembre 2014 Evaluation de l'aptitude aux études HES des porteurs d une maturité professionnelle Résultats choisis et perspectives Dr Dora Fitzli, Dr Max Grütter,

Plus en détail

Memento statistique de l'éducation à Genève

Memento statistique de l'éducation à Genève EDITION 2001 Memento statistique de l'éducation à Genève République et Canton de Genève Département de l instruction publique Service de la recherche en éducation Structure institutionnelle de l'enseignement

Plus en détail

- Aide soignante avec certificat (CRS) - Aide-hospitalière avec certificat CDS. - Laïque (ancien) - Personnel auxiliaire

- Aide soignante avec certificat (CRS) - Aide-hospitalière avec certificat CDS. - Laïque (ancien) - Personnel auxiliaire Annexe II: Allocation des s du personnel Fonction Médecins Formations: Actuelles De l ancien droit Niveau de formation Commentaire Chef de service - Domaine des hautes écoles Selon la structure hiérarchique

Plus en détail

Les femmes et les élections fédérales de 2015: L élan est retombé

Les femmes et les élections fédérales de 2015: L élan est retombé 58 Thème principal: Médias représentations de genres politique Les femmes et les élections fédérales de 2015: L élan est retombé Avec quelques considérations complémentaires sur les résultats des femmes

Plus en détail

Ordonnance concernant les contingents de camions de 40 tonnes et de véhicules circulant à vide ou chargés de produits légers

Ordonnance concernant les contingents de camions de 40 tonnes et de véhicules circulant à vide ou chargés de produits légers Ordonnance concernant les contingents de camions de 40 tonnes et de véhicules circulant à vide ou chargés de produits légers (Ordonnance sur les contingents relatifs aux courses de camions) du 1 er novembre

Plus en détail

Evolution du travail intérimaire en Suisse romande

Evolution du travail intérimaire en Suisse romande Evolution du travail intérimaire en Suisse romande Version actualisée, 2008 Décembre 2008 Observatoire Romand et Tessinois de l'emploi Office cantonal de l emploi Route de Meyrin 49 1203 Genève Impressum

Plus en détail

BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES

BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES 1 Bio Suisse Conférence de presse annuelle 30 mars 2011 10,9% des entreprises agricoles suisses sont des

Plus en détail

La publicité des registres d impôt

La publicité des registres d impôt A Indications générales Registres d impôt Février 2014 La publicité des registres d impôt (Etat de la législation : 1 er janvier 2014) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2014 A Indications générales

Plus en détail

Calcul des impôts dans le temps

Calcul des impôts dans le temps E Notions fiscales Calcul des impôts Calcul des impôts dans le temps (Etat de la législation : 1 er janvier 2015) Administration fédérale des contributions AFC Berne, 2015 E Notions fiscales -I- Calcul

Plus en détail

Statistique des allocations familiales 2012

Statistique des allocations familiales 2012 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Statistique des allocations familiales 2012 1) Introduction 1 2) Système des AF 2 3) Structure des caisses LAFam 5 4)

Plus en détail

Finances du système éducatif

Finances du système éducatif 15 Education et science 1501-1600 Finances du système éducatif Edition 2016 Neuchâtel 2016 Introduction La présente brochure donne une vue d ensemble des finances du système éducatif. Elle se base sur

Plus en détail

Impôts, transferts et revenus en Suisse

Impôts, transferts et revenus en Suisse Actualisation et élargissement de l étude Couverture du minimum vital dans le fédéralisme en Suisse Impôts, transferts et revenus en Suisse Caroline Knupfer, CSIAS, Berne Oliver Bieri, Interface Politikstudien,

Plus en détail

Chiffres-clés des institutions médico-sociales 2011, valeurs médianes par canton Type d'établissements: Institutions pour handicapés

Chiffres-clés des institutions médico-sociales 2011, valeurs médianes par canton Type d'établissements: Institutions pour handicapés Type d'établissements: Institutions pour handicapés ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU CH Nombre d'établissements 94 119 12 2 3 1 1 4 4 25 22 19 29 3 6 1 23 16

Plus en détail

Evolution du travail intérimaire en Suisse romande

Evolution du travail intérimaire en Suisse romande Evolution du travail intérimaire en Suisse romande Version actualisée, 2009 Novembre 2009 Observatoire Romand et Tessinois de l'emploi Office cantonal de l emploi Route de Meyrin 49 1203 Genève Impressum

Plus en détail

RADAR 2015 L ENDETTEMENT EN SUISSE

RADAR 2015 L ENDETTEMENT EN SUISSE RADAR L ENDETTEMENT EN SUISSE PEU DE VARIATIONS DANS LE NIVEAU D ENDETTEMENT Cette année, outre le niveau d endettement général le Radar présente l évolution de l endettement chez les jeunes. Il révèle

Plus en détail

Taux et coefficients. d impôts

Taux et coefficients. d impôts E Notions fiscales Taux et coefficients Taux et coefficients d impôts (Etat de la législation au 1 er janvier 2017) Documentation et Information fiscale / AFC Berne, 2016 E Notions fiscales -I- Taux et

Plus en détail

Patrick Beetschen Service de la Santé publique Responsable division «Programmes de santé publique et prévention»

Patrick Beetschen Service de la Santé publique Responsable division «Programmes de santé publique et prévention» L habitat conforme aux voeux des aîné-e-s : la vision vaudoise de la politique médico-sociale du point de vue de l habitat et de la prise en charge à domicile, et son financement Service de la Santé publique

Plus en détail

Professionnalisation des autorités: Que prévoient les cantons?

Professionnalisation des autorités: Que prévoient les cantons? Professionnalisation des autorités: Que prévoient les cantons? Tentative de récapitulatif concernant la mise en œuvre de la nouvelle organisation des autorités dans les cantons Journée d étude de l INSOS

Plus en détail

L indice suisse des prix de la construction

L indice suisse des prix de la construction L indice suisse des prix de la construction Indices de l évolution des prix dans le secteur de la construction Publié tous les 6 mois depuis avril 1999 Neuchâtel, 2005 L indice en 8 réponses 1. Qu est-ce

Plus en détail

Analyse de l effectif des médecins hospitaliers en Suisse en Sur mandat du Conseil suisse de la science et de la technologie

Analyse de l effectif des médecins hospitaliers en Suisse en Sur mandat du Conseil suisse de la science et de la technologie Analyse de l effectif des médecins hospitaliers en Suisse en 2005 Sur mandat du Conseil suisse de la science et de la technologie Hélène Jaccard Ruedin 1 & Maik Roth 1 Esther Kraft 2 & Martina Hersperger

Plus en détail

Enquête suisse sur la structure des salaires 2006

Enquête suisse sur la structure des salaires 2006 Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS Embargo: 13. novembre 2007, 11:00 3 Vie active et rémunération du travail Neuchâtel, novembre 2007 Enquête suisse

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2014 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Péréquation des ressources et compensation des charges et des cas de rigueur en 2011

Péréquation des ressources et compensation des charges et des cas de rigueur en 2011 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Politique budgétaire, péréquation financière, statistique financière Section Péréquation financière Péréquation financière

Plus en détail

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch

Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)-376 04 01 T +41(31)-376 04 04 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Impressum Editeur INFODROG Centrale nationale de coordination des addictions Rédaction Franziska

Plus en détail

Evolution du travail intérimaire en Suisse romande

Evolution du travail intérimaire en Suisse romande Evolution du travail intérimaire en romande Version actualisée, chiffres Octobre 2012 Observatoire Romand et Tessinois de l'emploi Office cantonal de l emploi 16, rue des gares (1202 Genève) Case postale

Plus en détail

Planification hospitalière de La République et Canton du Jura

Planification hospitalière de La République et Canton du Jura Planification hospitalière de La République et Canton du Jura Conférence de presse Service de la Santé publique Delémont, le 28 mai 2014 Plan de la présentation 0. Introduction 1. Projet de planification

Plus en détail

6.08 Etat au 1 er janvier 2013

6.08 Etat au 1 er janvier 2013 6.08 Etat au 1 er janvier 2013 Allocations familiales Introduction 1 But des allocations familiales Les allocations familiales sont une contribution versée aux parents pour les aider à assumer l entretien

Plus en détail

Protection des animaux procédures pénales 2011 communiquées par les cantons à l OVF

Protection des animaux procédures pénales 2011 communiquées par les cantons à l OVF Département fédéral de l économie DFE Office vétérinaire fédéral OVF Service juridique 21.06.2012 (2) Protection des animaux procédures pénales 2011 communiquées par les cantons à l OVF L OVF publie une

Plus en détail

bonus.ch : décomptes de primes maladie pour 2014, des hausses jusqu'à 34.7% et 806 francs par an

bonus.ch : décomptes de primes maladie pour 2014, des hausses jusqu'à 34.7% et 806 francs par an bonus.ch : décomptes de primes maladie pour 2014, des hausses jusqu'à 34.7% et 806 francs par an Les assurés reçoivent ou ont déjà reçu fin octobre leur décompte de primes maladie pour 2014. En dépit de

Plus en détail

Catégories socioprofessionnelles (CSP) 2010

Catégories socioprofessionnelles (CSP) 2010 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Division Population et formation 0 Bases statistiques et généralités février 2016 Catégories socioprofessionnelles (CSP) 2010

Plus en détail

Nouvelle réglementation du financement des soins par canton. état en janvier 2011

Nouvelle réglementation du financement des soins par canton. état en janvier 2011 Nouvelle réglementation du financement des soins par canton état en janvier 2011 santésuisse No A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 Votre association a-t-elle conclu un contrat avec santésuisse? Si oui, quelle

Plus en détail

La nouvelle liste des hôpitaux du canton de Berne

La nouvelle liste des hôpitaux du canton de Berne La nouvelle liste des hôpitaux du canton de Berne Sommaire Liste des hôpitaux 2007: décision du Conseil fédéral Système de pilotage Liste des hôpitaux 2009 Nouvelle liste des hôpitaux Evolution des coûts

Plus en détail

Coût et financement du système de santé en 2014: données provisoires. Les coûts de la santé augmentent à 71,2 milliards de francs

Coût et financement du système de santé en 2014: données provisoires. Les coûts de la santé augmentent à 71,2 milliards de francs Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 21.04.2016, 9:15 14 Santé N 0351-1604-20 Coût et financement du système de santé en : données provisoires

Plus en détail

Facturation électronique au sein de l'administration fédérale

Facturation électronique au sein de l'administration fédérale Facturation électronique au sein de l'administration fédérale Simon Zbinden Contenu L administration fédérale Obligation de recourir à la facturation électronique La facturation électronique dans les cantons

Plus en détail

Campagne de contrôle OIP 2014: "boutiques/offres en ligne" Résultats

Campagne de contrôle OIP 2014: boutiques/offres en ligne Résultats Campagne de contrôle OIP 2014: "boutiques/offres en ligne" Résultats Campagne OIP 2014: Branches contrôlées articles de sport mode, habillement articles ménagers appareils électroniques meubles, éléments

Plus en détail

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses:

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Le TarMed Etude valaisanne Département de la santé, des affaires sociales et de l'énergie février 2000 TABLE DES MATIERES 1) RESUME 2) QU EST-CE LE TARMED?

Plus en détail

Directive relative à la dotation en personnel

Directive relative à la dotation en personnel Gesundheitsund Fürsorgedirektion des Kantons Bern Alters- und Behindertenamt Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne Office des personnes âgées et handicapées Rathausgasse

Plus en détail

Taux et coefficients d impôts

Taux et coefficients d impôts E Notions fiscales Taux et coefficients Taux et coefficients d impôts (Etat de la législation : 1er janvier 2012) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2012 E Notions fiscales - I - Taux et coefficients

Plus en détail

Autres infos sur l enquête OFS: quellen/blank/blank/bha /00.html

Autres infos sur l enquête OFS:  quellen/blank/blank/bha /00.html Etude statistique sur le thème de l insertion professionnelle basée sur les données récoltées par l Office fédéral de la statistique (OFS) dans le cadre de son enquête bisannuelle «Enquête auprès des personnes

Plus en détail

Message accompagnant le projet de loi d adhésion à l accord intercantonal harmonisant la terminologie dans le domaine de la construction (AIHC)

Message accompagnant le projet de loi d adhésion à l accord intercantonal harmonisant la terminologie dans le domaine de la construction (AIHC) Message accompagnant le projet de loi d adhésion à l accord intercantonal harmonisant la terminologie dans le domaine de la construction (AIHC) 1. Introduction A titre préliminaire, il est essentiel de

Plus en détail

1. ASSURANCE OBLIGATOIRE DES SOINS

1. ASSURANCE OBLIGATOIRE DES SOINS Assurance-maladie: faits sur les primes et les prestations curafutura présente les principaux faits et mécanismes relatifs aux primes de l assurance-maladie et explique la manière dont celles-ci sont constituées,

Plus en détail

OFFRE FORMELLE D ACCUEIL PRÉSCOLAIRE ET PARASCOLAIRE EN SUISSE,

OFFRE FORMELLE D ACCUEIL PRÉSCOLAIRE ET PARASCOLAIRE EN SUISSE, WORKING PAPER 3 2016/F LA CIRCULATION DES RICHESSES OFFRE FORMELLE D ACCUEIL PRÉSCOLAIRE ET PARASCOLAIRE EN SUISSE, 1991-2012 Laura Ravazzini, Delphine Guillet et Christian Suter Auteur-e-s Laura Ravazzini,

Plus en détail

Jacques Chavaz jch-consult SICHH FORUM «FOOD TECH» 27 JANVIER 2015

Jacques Chavaz jch-consult SICHH FORUM «FOOD TECH» 27 JANVIER 2015 Jacques Chavaz jch-consult SICHH FORUM «FOOD TECH» 27 JANVIER 2015 PÔLE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE SWISS PLASTICS CLUSTER CLUSTER IT VALLEY CLUSTER ÉNERGIE & BÂTIMENT 90 60 90 CLUSTER FOOD & NUTRITION

Plus en détail

Assurance- maladie: faits sur les primes et les prestations

Assurance- maladie: faits sur les primes et les prestations Assurance- maladie: faits sur les primes et les prestations curafutura présente les principaux faits et mécanismes relatifs aux primes de l assurance- maladie et explique la manière dont celles- ci sont

Plus en détail

Rapport du groupe de travail Masterplan sur le financement intercantonal de la formation professionnelle supérieure

Rapport du groupe de travail Masterplan sur le financement intercantonal de la formation professionnelle supérieure Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle 19.12.2008 Rapport du groupe de travail Masterplan sur le financement

Plus en détail

Benchmarking intercantonal du personnel du canton du Valais

Benchmarking intercantonal du personnel du canton du Valais Benchmarking intercantonal du personnel du canton du Valais Étude demandée par le Conseil d État du canton du Valais Rapport final 4 décembre 2015 Éditeur BAK Basel Economics AG Chef de projet Max Künnemann,

Plus en détail

Données récentes tirées de la statistique ecclésiale et religieuse de la Suisse

Données récentes tirées de la statistique ecclésiale et religieuse de la Suisse Données récentes tirées de la statistique ecclésiale et religieuse de la Suisse L analyse ci dessous tirée de la statistique ecclésiale et religieuse documente les évolutions dans les domaines suivants

Plus en détail

La cantonalisation de la pédagogie spécialisée et ses conséquences

La cantonalisation de la pédagogie spécialisée et ses conséquences La cantonalisation de la pédagogie spécialisée et ses conséquences Géraldine Ayer, Fondation Centre suisse de pédagogie spécialisé, CSPS Congrès suisse de pédagogie spécialisée 28 août 2013 Structure de

Plus en détail

Sondage auprès des APPRENTIS de première année dans les TIC en ICT-Formation professionnelle Suisse Berne,

Sondage auprès des APPRENTIS de première année dans les TIC en ICT-Formation professionnelle Suisse Berne, Sondage auprès des APPRENTIS de première année dans les TIC en 2015 ICT-Formation professionnelle Suisse Berne, 25.02.2016 Informations générales Univers de base Tous les apprentis* en informatique et

Plus en détail

Statistiques agricoles et commerciales

Statistiques agricoles et commerciales Statistiques agricoles et commerciales Contact: Sabine Lubow, Responsable Relations publiques Peter Merian-Strasse 34 4052 Basel Tél. 061 204 66 25 sabine.lubow@bio-suisse.ch Bio Suisse est la principale

Plus en détail

5.02 Prestations complémentaires Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI

5.02 Prestations complémentaires Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI 5.02 Prestations complémentaires Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Les prestations complémentaires (PC) à l AVS et à l AI sont accordées lorsque

Plus en détail

Evolution du travail intérimaire/temporaire en Suisse romande

Evolution du travail intérimaire/temporaire en Suisse romande Evolution du travail intérimaire/temporaire en Suisse romande Version actualisée, chiffres 2014 Novembre 2015 Observatoire Romand et Tessinois de l'emploi Office cantonal de l emploi 16, rue des gares

Plus en détail

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide:

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide: Convention sur les contributions des cantons aux hôpitaux relative au financement de la formation médicale postgrade et sur la compensation intercantonale des charges (Convention sur le financement de

Plus en détail

Construction et logement Neuchâtel 2015

Construction et logement Neuchâtel 2015 9 Construction et logement 99- Construction et logement Neuchâtel La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office fédéral de la statistique (OFS) couvre les domaines suivants: Bases statistiques

Plus en détail

Quatre personnes sur dix développent un cancer

Quatre personnes sur dix développent un cancer Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.02.2011, 9:15 14 Santé N 0351-1101-20 Le cancer en Suisse de 1983 à Quatre personnes sur dix

Plus en détail

Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé

Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé Sous-indicateur n 13-1 : Évolution des dépenses de personnel 140 Évolution des dépenses de personnel des

Plus en détail

Faillites et créations d entreprises arrêtées au mois d août 2012

Faillites et créations d entreprises arrêtées au mois d août 2012 Étude sur les faillites et les créations d entreprises 26. 9. 2012 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/lapresse Faillites et créations

Plus en détail

Moratoire sur l installa tion des médecins en cabinet privé: évolution de leur effectif

Moratoire sur l installa tion des médecins en cabinet privé: évolution de leur effectif OBSAN BULLETIN 4 / 2015 Moratoire sur l installa tion des médecins en cabinet privé: évolution de leur effectif Point de vue Le présent bulletin porte sur l évolution de l effectif des médecins en Suisse

Plus en détail

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton?

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? L OFSP a annoncé une hausse moyenne des primes de 15%, soit entre 3 et 20% d augmentation selon le canton concerné Pourquoi le

Plus en détail