FORMATION CONTINUE -

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION CONTINUE -"

Transcription

1 FORMATION CONTINUE - PROFESSIONNEL DE CHANTIER Janvier 2017

2

3 LE BETON PREVENTION DES DESORDRES DU GROS ŒUVRE Mettre en œuvre un béton de qualité Prévenir les désordres du gros œuvre Toute personne appelée à mettre en œuvre du béton, à assurer le contrôle qualité du béton mis en œuvre. 1 jour 12 participants maximum Le décoffrage Les huiles : utilisation et précautions d usage Les délais Vibration, serrage La mécanique des bétons Les aciers Principes généraux du ferraillage Les Bétons et leur composition Dosage de l eau et des ciments Dosage et fabrication du béton Les principes du béton armé Les aciers Les armatures Les positions, les calages, les recouvrements La mise en œuvre Les huiles : utilisation et précautions d usage Vibration, serrage Les délais Le décoffrage Théorie + vidéo Réf. Tec 1

4 BETON PRET A L EMPLOI NF EN Mettre en œuvre un béton de qualité Prévenir les désordres du gros œuvre Toute personne appelée à commander ou mettre en œuvre du béton à assurer le contrôle qualité du béton mis en œuvre chef d équipe, chef de chantier, conducteur de travaux 1 jour 12 participants maximum Contexte normatif Domaine d application de la norme NF EN Le cadre d application Les types de béton Classes d exposition Classes de résistance Classes de consistance Dimension des granulats Classes de chlorure Contrôle de production Les bétons à propriétés spécifiées BPS Les bétons à composition prescrite BCP Comment commander un béton conforme à la norme NF EN 206-1? Réf. Tec 2 Exposés théoriques en salle. Intervention de fournisseurs spécialisés.

5 FINITIONS DE CHANTIER Maîtriser les reprises dans le bâtiment Employer les outils et matériaux adéquats Toute personne appelée à effectuer des reprises et finitions en cours ou après réalisation du Gros Œuvre 1 jour 10 participants maximum Le béton : mise en œuvre Tableau des reprises le plus souvent rencontrées sur le chantier Les reprises dans le cycle : qualité Les produits de reprise et de finition La qualité des supports L outillage et son entretien Lecture d une fiche technique La sécurité : Protections individuelles Précautions d emploi Formation à la mise en place des produits de reprise Procédure de qualité et de finitions Exposés théoriques en salle Démonstration en atelier Réf. Tec 3

6 LES COFFRAGES Préparer les terrassements avant coulage Connaître les matériels de coffrage Respecter les règles de sécurité lors des opérations de coffrage Toute personne appelée à mettre en place des coffrages dans des situations de terrassements et fondations, pour la réalisation d éléments verticaux ou horizontaux. 2 jours 8 à 10 participants Terrassements, fondations Rappels sur les remblais Les matériaux, les compactages Sécurité Modes opératoires des talus, semelles, pleine masse Protection des terrassements, des tranchées, des talus Les Horizontaux Planchers, poutres Coffrage traditionnel Prédalles Dalles alvéolaires Skydoc Préfas Les Verticaux Banches de grande hauteur Poteaux B 07 Exposés théoriques en salle. Réf. Tec 4

7 COFFRAGE TRADITIONNEL POTEAU, POUTRE, VOILE, PLANCHER Réaliser un coffrage traditionnel Respecter les règles de sécurité lors des opérations de coffrage Effectuer un travail de qualité Toute personne appelée à préparer et assembler un coffrage traditionnel Pré-requis : Savoir lire un plan de coffrage 3 semaines 10 participants maximum Les participants doivent se munir de leurs équipements de protection individuelle. Les spécificités des coffrages traditionnels Les efforts à prendre en compte Poids du béton Poussée du béton Réaliser un coffrage plan Conception Traçage Assemblage Mettre en place un coffrage plan Montage Etaiement Contrôle Décoffrer En sécurité Nettoyage Rangement Réemploi Réf. Tec 5 Exposés théoriques en salle, réalisation d exercices en extérieur

8 COFFRAGE TRADITIONNEL VOILE COURBE, ESCALIER BALANCE Réaliser un coffrage traditionnel de voile courbe ou d escalier Respecter les règles de sécurité lors des opérations de coffrage Toute personne appelée à préparer et assembler un coffrage traditionnel Pré-requis : Savoir lire un plan de coffrage 2 semaines 10 participants maximum Les participants doivent se munir de leurs équipements de protection individuelle. Les spécificités des coffrages traditionnels Les efforts à prendre en compte Poids du béton Poussée du béton Réaliser un coffrage courbe Conception Traçage Assemblage Mettre en place un coffrage courbe Montage Etaiement Contrôle Décoffrer En sécurité Nettoyage Rangement Réemploi Réf. Tec 6 Exposés théoriques en salle, réalisation d exercices en extérieur

9 LECTURE DE PLAN FONDAMENTAUX Connaître les différents symboles D identifier les vues représentées sur les plans Lire un croquis ou un plan simple Compagnons débutants Pré-requis : Savoir lire en français, Maîtriser les 4 opérations 5 jours 10 participants maximum Se repérer dans l espace (perspectives graphiques) Connaître les unités de base (poids, longueur) Identifier les éléments géométriques simples : carré, rectangle, triangle, cercle Calculer des surfaces Calculer des volumes Identifier les différents types de plan Connaître les normes du dessin (symboles, traits, cotations) Connaître les échelles usuelles du Bâtiment Convertir une longueur et la reporter Repérer et identifier une coupe Identifier et calculer le NGF et les cotes relatives Exécuter un croquis à la main levée transmissible Repérer une partie d ouvrage sur un croquis et sur un plan Réf. Tec 7 Exposés théoriques, exercices pratiques Evaluation en fin de formation

10 LECTURE DE PLAN PROFESSIONNALISATION D analyser un plan Réaliser des croquis Calculer des quantitatifs Toute personne appelée à travailler en autonomie sur un chantier ou à organiser une partie d un chantier Pré-requis : Savoir lire en français, maîtriser les 4 opérations et avoir suivi le stage Lecture de Plan Fondamentaux 5 jours 10 participants maximum Identifier les angles Calculer une pente Interpréter des coupes Exécuter des croquis à main levée à partir d une vue n plan Exécuter des croquis à main levée à partir d une coupe Connaître les différents plans d exécution Repérer les différents ouvrages béton armé sur plan Connaître la fonction des différents ouvrages Connaître les principes du béton armé (traction, flexion) Identifier les différents éléments sur un plan d exécution Calculer un linéaire Calculer une surface utile à l exécution Calculer un volume utile à l exécution Lire un plan de ferraillage Lire un bordereau d armatures Calculer un quantitatif de matériaux Réf. Tec 8 Exposés théoriques, exercices pratiques Evaluation en fin de formation

11 TRAÇAGE Tracer à partir d un plan un ouvrage ou une partie d ouvrage. Toute personne appelée à effectuer le traçage nécessaire à l avancement du chantier Pré-requis: Avoir suivi la formation Lecture de Plan «professionnalisation» ou avoir le niveau équivalent. 5 jours 10 participants maximum Les participants doivent se munir de leurs équipements de protection individuelle. Dessiner une construction géométrique simple Connaître les différentes étapes d une implantation Tracer des cloisons Tracer une cellule Tracer des ouvrages particuliers Utiliser un niveau optique Reporter un trait de niveau Tracer des axes, trame avec des cotes cumulées Tracer une parallèle Tracer des angles remarquables Tracer un arrondi Convertir un angle en degrés ou en grades Appliquer les mesures d autocontrôle Réf. Tec 9 Exposés théoriques en salle, réalisation d exercices en extérieur Evaluation en fin de formation

12 TOPOGRAPHIE FONDAMENTAUX Réaliser un nivellement Réaliser une implantation simple Toute personne appelée à implanter un ouvrage simple ou une partie d ouvrage Pré-requis : Avoir suivi la formation Lecture de Plan Professionnalisation ou avoir un niveau équivalent. Savoir utiliser 5 jours 8 participants maximum Les participants doivent se munir de leurs équipements de protection individuelle. Utiliser une calculatrice scientifique Faire des calculs avec décimales Rappel sur les calculs de surfaces, périmètres, volumes Rappel sur le NGF et les cotes relatives Maîtriser l utilisation du niveau optique Réaliser un nivellement par cheminement Réaliser un nivellement par rayonnement Convertir des degrés en grades Maîtriser les bases de la trigonométrie Calculer une tangente, un sinus, un cosinus Connaître les différentes étapes d une implantation Utiliser un théodolite Réaliser une implantation simple avec le théodolite Appliquer les mesures d autocontrôle Réf. Tec 10 Exposés théoriques en salle, réalisation d exercices en extérieur. Evaluation en fin de formation

13 TOPOGRAPHIE IMPLANTATION Réaliser l implantation d un ouvrage Effectuer le relevé d un ouvrage existant Toute personne appelée à implanter un ouvrage. Pré-requis : Avoir suivi impérativement la formation Topographie Fondamentaux ou avoir le niveau équivalent. Savoir utiliser une calculatrice scientifique. 5 jours 8 participants maximum Les participants doivent se munir de leurs équipements de protection individuelle. Rappel : Utiliser un niveau optique Rappel : Calculer une tangente, un sinus, un cosinus Maîtriser l utilisation du théodolite Dessiner un ouvrage complexe en utilisant la trigonométrie Tracer un ouvrage complexe en utilisant le théodolite Effectuer un relevé d une partie d ouvrage existant à l aide du théodolite Mettre au net un relevé Appliquer les mesures d autocontrôle Réf. Tec 11 Exposés théoriques en salle, réalisation d exercices en extérieur Evaluation en fin de formation

14 Retrouvez les fiches sur Inscriptions au Centre Gustave Eiffel Route de Longjumeau CHILLY MAZARIN CEDEX SIRET

PREPARATION AU CAP MAÇON

PREPARATION AU CAP MAÇON Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural PREPARATION AU CAP MAÇON Méthode : Apports théoriques, exercices pratiques, verbalisation et échanges, travaux dirigés. Période en entreprise.

Plus en détail

REALISER UN POTEAU EN B.A TP n 3 FICHE CONTRAT

REALISER UN POTEAU EN B.A TP n 3 FICHE CONTRAT REALISER UN POTEAU EN B.A TP n 3 FICHE CONTRAT CLASSE : Terminale O.R.G.O. DUREE : 10h. Thème : les Poteaux «dossier CERIMED» Capacités : C3 : METTRE EN ŒUVRE, REALISER Compétences : C32 : Traiter les

Plus en détail

FICHE PERSONNELLE POUR LA CONSTITUTION DU DOSSIER COMPETENCES PROFESSIONNELLES DE BASE

FICHE PERSONNELLE POUR LA CONSTITUTION DU DOSSIER COMPETENCES PROFESSIONNELLES DE BASE D/1.2.3 TERRASSEMENT TRAVAUX DIVERS CONSTRUCTION Est apte s exprimer correctement et à communiquer dans la langue régionale D1.1 D2.1 D3.1 4 points Afin de travailler en harmonie et d exécuter correctement

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE. CONDITIONS DE REALISATION (Documents joints)

DESCRIPTIF SOMMAIRE. CONDITIONS DE REALISATION (Documents joints) RESERVOIR D EAU DE 50000 M3 ETUDE DE PRIX STRUCTURES BTP INSTALLATION CHANTIER Prépa Chantier BTS PLANIFICATION ETUDE DES BESOINS SUIVI DE CHANTIER COURS TD TP DEVOIR DESCRIPTIF SOMMAIRE Objet du marché:

Plus en détail

La représentation graphique

La représentation graphique La représentation graphique 1 - Les plans de fondations 2 - Les plans de coffrage Nota: Les plans d armatures seront traités dans le module structure 1) Les plans de fondations 1) Généralités Les dessins

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BETON

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES DATE DU DÉBUT DE L ÉVALUATION : RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Entrepreneur en structures de béton (3.1) Nom du candidat : # NDI : DES MODIFICATIONS AU CONTENU PEUVENT ÊTRE APPORTÉES EN TOUT TEMPS. DÉFINITIONS

Plus en détail

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN CONSTRUCTION ET TRAVAUX PUBLICS PROFIL DE QUALIFICATION 3. CONSTRUCTION 3.1. GROS-ŒUVRE

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN CONSTRUCTION ET TRAVAUX PUBLICS PROFIL DE QUALIFICATION 3. CONSTRUCTION 3.1. GROS-ŒUVRE CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 3. CONSTRUCTION 3.1. GROS-ŒUVRE 3.1.8. TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN CONSTRUCTION

Plus en détail

CAHIER D UTILISATION DU COFFRAGE

CAHIER D UTILISATION DU COFFRAGE CAHIER D UTILISATION DU COFFRAGE 2010 Collection technique syndicat français de l échaffaudage, du coffrage et de l étaiement Les coffrages verticaux plans sont utilisés pour la construction des murs

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION Dessinateur Projecteur en Béton Armé CODE : BTP 0726

REFERENTIEL DE CERTIFICATION Dessinateur Projecteur en Béton Armé CODE : BTP 0726 R é p u b l i q u e A l g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation Professionnelle REFERENTIEL

Plus en détail

Mise en œuvre du béton architectonique

Mise en œuvre du béton architectonique Chapitre Mise en œuvre du béton architectonique.1 Le béton architectonique porteur coulé en place. Le béton architectonique porteur préfabriqué.3 Le béton architectonique non porteur préfabriqué.4 Quelle

Plus en détail

MCO INGENIERIE ENTREPRISE : EIFFAGE CONSTRUCTION VALENCIENNES CHANTIER : SERRE NUMERIQUE A ANZIN

MCO INGENIERIE ENTREPRISE : EIFFAGE CONSTRUCTION VALENCIENNES CHANTIER : SERRE NUMERIQUE A ANZIN MCO INGENIERIE Méthodes de chantier, Coordination des travaux, Organisation des postes de travail Siège social : 28 rue du Taillandier 95490 VAUREAL Tél : 01 34 42 37 32 - Fax 01 34 42 37 32 - port : 06

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION TECHNIQUE POST-PRIMAIRE MAÇONNERIE 2 SEMESTRES

PROGRAMME DE FORMATION TECHNIQUE POST-PRIMAIRE MAÇONNERIE 2 SEMESTRES PROGRAMME DE TECHNIQUE POST-PRIMAIRE 2 SEMESTRES MODULES DU PROGRAMME MODULE 1 Français TRONC COMMUN MODULE 2 Calcul MODULE 3 Civisme/Santé//Environnement MODULE 4 Éducation physique SPÉCIALITÉ MODULE

Plus en détail

Les outils du maçon. La taloche pour poser le mortier. L auge et la truelle pour prendre le mortier

Les outils du maçon. La taloche pour poser le mortier. L auge et la truelle pour prendre le mortier Les outils du maçon Document ressource L auge et la truelle pour prendre le mortier La taloche pour poser le mortier Le niveau pour vérifier si la surface est horizontale ou verticale Le fil à plomb pour

Plus en détail

Pour réaliser les 3810m² de plancher, votre entreprise a demandé des prix à différents fournisseurs (voir Annexe 2)

Pour réaliser les 3810m² de plancher, votre entreprise a demandé des prix à différents fournisseurs (voir Annexe 2) Chapitre 3 Etude comparative de plancher TD n 6 1 Présentation Votre entreprise vient de recevoir un Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) concernant la réalisation de l extension d un bâtiment

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Coffrage Voile. «Matériel HUSSOR» Suite. G.MEBARKI Séquence 4

Coffrage Voile. «Matériel HUSSOR» Suite. G.MEBARKI Séquence 4 Coffrage Voile «Matériel HUSSOR» G.MEBARKI Séquence 4 I) TERMINOLOGIE Etai de stabilité au vent (+lest) Etai tirantpoussant pour le réglage de la verticalité Clef et vérin de pied (pour réglage de l horizontalité)

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN du BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN du BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL TECHNICIEN du BATIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE EPREUVE E3 REALISATION D UN OUVRAGE UNITE U.32 MISE EN OEUVRE DOSSIER ACTIVITES Session 1406-TBO P32 Durée :

Plus en détail

COVADIS TOPOGRAPHIE, TERRASSEMENT ET VRD 2D 3D

COVADIS TOPOGRAPHIE, TERRASSEMENT ET VRD 2D 3D COVADIS TOPOGRAPHIE, TERRASSEMENT ET VRD 2D 3D PUBLIC : GEOMETRES- EXPERTS, INGENIEURS, ARCHITECTE OU TOUTES PERSONNES SOUHAITANT MAITRISER COVADIS. PRE- REQUIS : BONNE CONNAISSANCE DU LOGICIEL AUTOCAD.

Plus en détail

Planchers à prédalles

Planchers à prédalles Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre des planchers à prédalles suspendues avec boîtes d attentes PLANCHERS OSSATURES GENERALITES Les préconisations de mise en œuvre des boîtes d attentes décrites

Plus en détail

NORME NF EN Les bétons prêts à l emploi sont fabriqués en centrale et livrés sur chantier par camion malaxeur (toupie).

NORME NF EN Les bétons prêts à l emploi sont fabriqués en centrale et livrés sur chantier par camion malaxeur (toupie). NORME NF EN 206-1 On distingue deux types de BPE : -les bétons à propriétés spécifiés (BPS) : désignés par la commande. -les bétons à composition prescrite (BCP) : défini par le client. Fabrication : Le

Plus en détail

LEÇONS MEMO CYCLE 3 GEOMETRIE

LEÇONS MEMO CYCLE 3 GEOMETRIE LEÇONS MEMO CYCLE 3 GEOMETRIE en rouge en bleu en vert leçons CE2 nouvelles leçons CM1 nouvelles leçons CM2 SOMMAIRE DE GEOMETRIE G/1 A Utilisation de la règle p. 3 G/1 B Instruments et vocabulaire géométrique

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION...5 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. PRÉSENTATION SUCCINCTE SUR LA CONCEPTION ET LE CALCUL DES POUTRES MIXTES...7 3.1 Généralités sur les planchers...7 3.2 Rappels sur les actions

Plus en détail

RÈGLES MAGNÉTIQUES «RMP» POUR ATTENTES START ET PRÉDALLES SUSPENDUES

RÈGLES MAGNÉTIQUES «RMP» POUR ATTENTES START ET PRÉDALLES SUSPENDUES 2014 RÈGLES MAGNÉTIQUES «RMP» POUR ATTENTES START ET PRÉDALLES SUSPENDUES SOMMAIRE DESCRIPTION ET AVANTAGES DU PROCÉDÉ...1 DISPOSITION CONSTRUCTIVE TRADITIONNELLE...2 DISPOSITION CONSTRUCTIVE AVEC L EMPLOI

Plus en détail

Techniques des dessins du bâtiment

Techniques des dessins du bâtiment Jean-Pierre Gousset Techniques des dessins du bâtiment Dessin technique et lecture de plan Principes et exercices Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13312-7 Table des matières PARTIE 1 Principes...

Plus en détail

Module : BGN BETON ET BETON ARME

Module : BGN BETON ET BETON ARME www.voscctp.fr 1/9 Module : 1. BETON ET BETON ARME... 1 1.1 OUVRAGES DE STRUCTURES...1 1.1.1 Ouvrages de structures en béton armé compris coffrages et armatures...1 1.1.2 Ouvrages de structures en béton

Plus en détail

Etude de prix : voiles préfabriqués TD n 5

Etude de prix : voiles préfabriqués TD n 5 1 Descriptif de l ouvrage L entreprise générale de bâtiment «Lebatcétrofor» commande, à l usine de préfabrication «Letpcépamal» dans laquelle vous travaillez, la fabrication de 48 panneaux en béton armé

Plus en détail

CCTP GENIE CIVIL CENTRE DE RECHERCHE METAFENSCH UCKANGE

CCTP GENIE CIVIL CENTRE DE RECHERCHE METAFENSCH UCKANGE 1 CCTP GENIE CIVIL CENTRE DE RECHERCHE METAFENSCH UCKANGE Révision 0 du 16 septembre 2015 2 1- Contexte du projet METAFENSCH est un nouveau centre de recherche qui va s implanter dans un ancien bâtiment

Plus en détail

Le béton armé Principe et généralités

Le béton armé Principe et généralités Le béton armé Principe et généralités Le béton armé est un matériau très utilisé dans les constructions du BTP (bâtiments, routes, ouvrages d arts ). Son succès repose d une part sur ses qualités de résistance,

Plus en détail

B.E.P. DES TECHNIQUES DU GROS ŒUVRE DU BATIMENT

B.E.P. DES TECHNIQUES DU GROS ŒUVRE DU BATIMENT Ministère de l éducation nationale Direction de l enseignement scolaire Bureau du partenariat avec le monde professionnel Secrétariat des commissions professionnelles consultatives B.E.P. DES TECHNIQUES

Plus en détail

NIVEAUX LASER. LL300-4 récépteur avec récepteur HR 350 et kit batterie. Calage automatique intégral» Permet une mise en station rapide et précise.

NIVEAUX LASER. LL300-4 récépteur avec récepteur HR 350 et kit batterie. Calage automatique intégral» Permet une mise en station rapide et précise. LL300-4 récépteur avec récepteur HR 350 et kit batterie chargeur : réf. 003654 Une conception renforcée avec un dôme de protection du rotor» Grande résistance aux chutes et aux intempéries. Calage automatique

Plus en détail

Le système de coffrage métallique pour murs et poteaux

Le système de coffrage métallique pour murs et poteaux Le système de coffrage métallique pour murs et poteaux Système modulé adaptable à chaque construction Sten offre des solutions de coffrage pour les murs de toutes les dimensions et de toutes les formes,

Plus en détail

LE DESSIN TECHNIQUE 1/13. Présentation

LE DESSIN TECHNIQUE 1/13. Présentation LE DESSIN TECHNIQUE 1/13 Présentation Le dessin technique doit être perçu comme un langage universel. Pour que l interprétation qui en est faite soit identique d une personne à une autre, il est nécessaire

Plus en détail

Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois :

Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois : Présentation Les prédalles sont des plaques en béton précontraint par armatures adhérentes. Associées au béton coulé en œuvre, elles sont à la fois : Coffrage du plancher, Constituant du plancher fini,

Plus en détail

ROTATION DE BANCHES 1 PRINCIPES ELEMENTAIRES POUR ETABLIR UNE ROTATION DE BANCHES

ROTATION DE BANCHES 1 PRINCIPES ELEMENTAIRES POUR ETABLIR UNE ROTATION DE BANCHES ROTATION DE BANCHES 1 PRINCIPES ELEMENTAIRES POUR ETABLIR UNE ROTATION DE BANCHES L organisation à caractères répétitif permet de préparer l exécution des tâches en déterminant au bureau des méthodes :

Plus en détail

CCPQ COFFREUR / COFFREUSE PROFIL DE QUALIFICATION 1/8

CCPQ COFFREUR / COFFREUSE PROFIL DE QUALIFICATION 1/8 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be CONSTRUCTION GROS-ŒUVRE COFFREUR / COFFREUSE PROFIL DE QUALIFICATION Validation

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Bâtiment

Brevet de technicien supérieur Bâtiment Brevet de technicien supérieur Bâtiment Session 2008 Épreuve U4 : ETUDE DES CONSTRUCTIONS Sous - Epreuve : U. 41 ELABORATION D UNE NOTE DE CALCUL DE STRUCTURES Durée : 4 h Coefficient : 2 Documents du

Plus en détail

LES BANCHES. Les banches sont des éléments verticaux souvent métalliques servant de moules aux voiles. Elles ont la hauteur du mur à réaliser.

LES BANCHES. Les banches sont des éléments verticaux souvent métalliques servant de moules aux voiles. Elles ont la hauteur du mur à réaliser. LES BANCHES Les banches sont des éléments verticaux souvent métalliques servant de moules aux voiles. Elles ont la hauteur du mur à réaliser. I. Les banches classiques A B C D E F G H I J K Banches OUTINORD

Plus en détail

Maîtrise de l eurocode 2

Maîtrise de l eurocode 2 Maîtrise de l eurocode 2 Jean Roux AFNOR et Groupe Eyrolles, 2009. ISBN AFNOR : 978-2-12-273212-0 ISBN Eyrolles : 978-2-212-12160-5 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... 1 1. Présentation des eurocodes et

Plus en détail

NOS SOLUTIONS PRÉFABRICATION BÂTIMENT & GÉNIE CIVIL

NOS SOLUTIONS PRÉFABRICATION BÂTIMENT & GÉNIE CIVIL NOS SOLUTIONS PRÉFABRICATION BÂTIMENT & GÉNIE CIVIL NOS SO OLUTIONS PRÉFABRICATION BÂTIMENT & GÉNIE CIVIL CONCEVOIR EN PRÉFABRIQUÉ POUR ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS CHANTIERS DANS LE CADRE D UN PARTENARIAT

Plus en détail

Le plus : cette solution présente l avantage de pouvoir se mettre en œuvre sans engin de levage.

Le plus : cette solution présente l avantage de pouvoir se mettre en œuvre sans engin de levage. LE VIDE SANITAIRE 2.2 2 principes de construction sont régulièrement mis en œuvre : Vide sanitaire traditionnel Le plus : cette solution présente l avantage de pouvoir se mettre en œuvre sans engin de

Plus en détail

Communication technique LA COTATION

Communication technique LA COTATION S7.1- LA COTATION 1 - OBJECTIF. La cotation indiquée sur un plan est en fait le cahier des charges dimensionnel que doit respecter le professionnel qui doit réaliser la fabrication de l objet. La cotation

Plus en détail

ENTRETIEN «retour sur chantier»

ENTRETIEN «retour sur chantier» ENTRETIEN «retour sur chantier» Georges Nave, Conducteur de travaux de l entreprise Léon Grosse Comment une entreprise entre-t-elle dans un projet comme celui-ci? L entreprise Léon Grosse a été adjudicataire

Plus en détail

Les parois horizontales-les planchers

Les parois horizontales-les planchers Les parois horizontales-les planchers SOMMAIRE 1- Terminologie.... 2 2- Fonctions des parois horizontales.... 3 Armatures des planchers B.A.... 4 3- Représentation graphique : plans de coffrages des planchers

Plus en détail

Fonctions 1 : généralités

Fonctions 1 : généralités Fonctions 1 : généralités Acquis de troisième : Déterminer l image d un nombre par une fonction déterminée par une courbe, un tableau de données ou une formule. Déterminer un antécédent par lecture directe

Plus en détail

EPREUVE E 2 - UNITE U 21 Préparation et organisation de travaux

EPREUVE E 2 - UNITE U 21 Préparation et organisation de travaux CONSIGNES AUX CANDIDATS BACCALAUREAT PROFESSIONNEL NOTA Les DR seront regroupés et agrafés dans une «copie d examen» servant de chemise globale Vous rendrez obligatoirement tous les DR, même si vous n

Plus en détail

TRIGONOMÉTRIE. Définition : Sur un cercle, on appelle sens direct, sens positif ou sens trigonométrique le sens contraire des aiguilles d une montre.

TRIGONOMÉTRIE. Définition : Sur un cercle, on appelle sens direct, sens positif ou sens trigonométrique le sens contraire des aiguilles d une montre. 1 sur 8 TRIGONOMÉTRIE I. Le cercle trigonométrique Définition : Sur un cercle, on appelle sens direct, sens positif ou sens trigonométrique le sens contraire des aiguilles d une montre. Définition : Dans

Plus en détail

C O L L E C T I O N B É T O N P R Ê T À L E M P L O I

C O L L E C T I O N B É T O N P R Ê T À L E M P L O I C O L L E C T I O N B É T O N P R Ê T À L E M P L O I Les BPE techniques à Les BPE à fibres LES BPE À FIBRES Celtys vous propose des bétons à fibres structurelles et anti-fissuration. Les fibres structurelles

Plus en détail

PROGRAMMATION MATHEMATIQUES

PROGRAMMATION MATHEMATIQUES PERIODE 1 Connaître, savoir écrire et nommer les nombres entiers jusqu au million. Comparer, ranger, encadrer ces nombres. Effectuer un calcul posé de l addition (nombres entiers) Reconnaître, décrire,

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE

CAPLP CONCOURS EXTERNE EFE GCC 1 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SESSION 2016 CAPLP CONCOURS EXTERNE Section : GÉNIE CIVIL Option : CONSTRUCTION ET ÉCONOMIE ANALYSE D UN PROBLÈME

Plus en détail

Trigonométrie. 1 Une nouvelle unité de mesure des angles. 2 Rappel - Trigonométrie dans le triangle rectangle. 2.1 Rappels sur le triangle rectangle

Trigonométrie. 1 Une nouvelle unité de mesure des angles. 2 Rappel - Trigonométrie dans le triangle rectangle. 2.1 Rappels sur le triangle rectangle Trigonométrie 1 Une nouvelle unité de mesure des angles On considère un cercle de centre O et de rayon r. B θ r A Exercice 1. 1. Quelle est la circonférence de ce cercle? L aire du disque associé? O. Exprimer,

Plus en détail

Suggestion de programmation par périodes : Mathématiques CM2 CM2 Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 Période 5 Nombres entiers

Suggestion de programmation par périodes : Mathématiques CM2 CM2 Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 Période 5 Nombres entiers - 1 - CM2 Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 Période 5 Nombres entiers Nombres et calculs Fractions Nombres décimaux Connaître, savoir écrire et nommer les nombres entiers (jusqu au milliard). Comparer,

Plus en détail

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze Les maçonneries parasismiques en pierre Olivier Chèze Quels sont les nouveaux référentiels? Commençons par les anciens : - Règles PS 92 : tous les bâtiment - PSMI 92 : petits bâtiments (maisons individuelles

Plus en détail

LES FOUILLES LES FOUILLES

LES FOUILLES LES FOUILLES LES FOUILLES LE PROBLEME En terme d'organisation de travaux, le problème consiste à déterminer le volume de terre à excaver. Ce volume dépend de la forme du terrassement. Or ce terrassement dépend de l'environnement

Plus en détail

DÉFINIR ET APPLIQUER LA NORMALISATION DU DESSIN

DÉFINIR ET APPLIQUER LA NORMALISATION DU DESSIN DÉFINIR ET APPLIQUER LA NORMALISATION DU DESSIN Sommaire I. Le dessin... 2 II. Les formats... 8 III. Le cartouche... 9 IV. La cotation... 10 V. Représentation orthogonale... 12 VI. Les coupes et les sections...

Plus en détail

LES ÉTAGES > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR > QUELLES CHARGES S APPLIQUENT À LA STRUCTURE?

LES ÉTAGES > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE > DISPOSER DE LIBERTÉ POUR L AMÉNAGEMENT ACTUEL ET/OU FUTUR > QUELLES CHARGES S APPLIQUENT À LA STRUCTURE? LES ÉTAGES 2.2 > CHOISIR UNE STRUCTURE PORTEUSE Le choix s effectue en fonction des critères suivants : > Garanties souhaitées > Aménagement de l espace > Objectif d isolation thermique > Charges appliquées

Plus en détail

PLANCHERS A PRÉDALLES PRÉCONTRAINTES

PLANCHERS A PRÉDALLES PRÉCONTRAINTES Carrière Morne-doré Marie-Nella MAC BP. 269 0696 28 41 33 97285 le Lamentin Cedex 02 Tél : 0596 51 11 44 Fax : 0596 51 43 00 PLANCHERS A PRÉDALLES PRÉCONTRAINTES IMMEUBLES ET MAISONS INDIVIDUELLES La prédalle

Plus en détail

Répartition : mathématiques

Répartition : mathématiques Connaître, écrire et nommer Comparer, ranger, encadrer. 22 Comparer et ranger des nombres décimaux jusqu'au 1/10 000ème. Utiliser les instruments pour vérifier que 2 droites sont perpendiculaires (équerre)

Plus en détail

Centre Pompidou de Metz fin des travaux Mai Maquette Hotel des Postes de St. Egrève (38)

Centre Pompidou de Metz fin des travaux Mai Maquette Hotel des Postes de St. Egrève (38) Analyse et conception Matériaux Energie Evolution CGI Réalisation Synthèse 3-1 Prototype, maquette Distinguer l usage d une maquette et d un prototype dans le développement d un objet technique. 1) Maquette

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

PROGRAMMATION DE MATHEMATIQUES - CM2

PROGRAMMATION DE MATHEMATIQUES - CM2 Période 1 (7 semaines) PROGRAMMATION DE MATHEMATIQUES - CM2 Connaître par coeur les tables d addition nombres de 0 à 50. Problèmes relevant de l addition, : addition d un nombre de 2 de la soustraction

Plus en détail

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS

ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES SPÉCIALITÉ : GÉNIE CIVIL SESSION 2012 ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS DURÉE : 6 HEURES COEFFICIENT : 8 Ce sujet comprend : - Un Dossier

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BCCLURET PROFESSIONNEL CONSTRUCTION BTIMENT GROS OEUVRE SERVICE CDEMIQUE DE L PPRENTISSGE Le Recteur de l cadémie de Strasbourg DOCUMENT DE LIISON CF - ENTREPRISE Gérald CHI Septembre 2005 1 LE DOCUMENT

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque. ferraillage

Cliquez pour modifier le style du titre du masque. ferraillage Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour Contrôle modifier d exécution les styles du texte du masque Rappels de Béton Armé et principes de Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième

Plus en détail

À la découverte du manuel

À la découverte du manuel À la découverte du manuel Page de titre Les objectifs du chapitre : ce que l on retrouve accompagné d un petit test ce que l on découvre ou approfondit. Retrouver et découvrir A partir de situations, d

Plus en détail

Guide Pratique du Béton. Chef de chantier. La MISE en

Guide Pratique du Béton. Chef de chantier. La MISE en Guide Pratique du Béton Chef de chantier La MISE en ŒUVRE du BÉTON Fédération Nationale des Travaux Publics - Guide pratique - Novembre 2005 1 Valider les coffrages > Vérifier qu il s agit bien des coffrages

Plus en détail

RELEVE D OUVRAGES. 1. Définition : 2. Processus : 1 ière Phase : Visite des lieux : 2 ième Phase : Détermination des différentes vues :

RELEVE D OUVRAGES. 1. Définition : 2. Processus : 1 ière Phase : Visite des lieux : 2 ième Phase : Détermination des différentes vues : ELEVE D OUVAGES 1. Définition : Le relevé d ouvrage consiste à exécuter des dessins à main levée d un ouvrage en vue de l établissement des plans à l échelle de l état existant. Les différents dessins

Plus en détail

Coffrage vertical acier et aluminium

Coffrage vertical acier et aluminium www.alphi.fr Coffrage vertical acier et aluminium Le système de panneaux de coffrage vertical 10 permet de réduire les temps de montage sur les chantiers, ainsi que les coûts de production. Coffrage vertical,

Plus en détail

Troisièmes : formulaire de révision pour le brevet et la seconde. Cours disponibles sur le net :

Troisièmes : formulaire de révision pour le brevet et la seconde. Cours disponibles sur le net : Troisièmes : formulaire de révision pour le brevet et la seconde. Cours disponibles sur le net : http://titaile.free.fr (sans le www) I. Calcul. Revoir impérativement «développer, factoriser, résoudre

Plus en détail

Troisième - Objectifs de l année en mathématique

Troisième - Objectifs de l année en mathématique Troisième - Objectifs de l année en mathématique Chapitre 0 : Les nombres réels *Document téléchargeable sur http://www.cspu.be/~termollem dans «Documents» 1. Nommer les ensembles de nombres et donner

Plus en détail

Nom: Groupe: Date: géométrie, c est-à-dire l art de tracer des lignes et des courbes à l aide d une règle et d un compas.

Nom: Groupe: Date: géométrie, c est-à-dire l art de tracer des lignes et des courbes à l aide d une règle et d un compas. 51 LE DESSIN TECHNIQUE PAGES 336 À 342 DÉFINITIONS Le dessin technique est un langage utilisé en technologie permettant de transmettre de l information sur un objet ou un système. Les lignes de base utilisées

Plus en détail

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR

MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR MAINTENIR L ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR Au cœur des logements collectifs La solution I.T.I. pour les bâtiments avec murs en voile béton 1 2 La prédalle à rupteurs de ponts thermiques Une solution

Plus en détail

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE INSTALLATION DE CHANTIER Amenée du matériel, installation ens. 1,00 Etat des lieux ens. 1,00 Bungalow sanitaires U 1,00 Bungalow vestiaire U 1,00 Bungalow salle de réunion U 1,00 Branchement eau U 1,00

Plus en détail

1.2. Organisation et représentation de données

1.2. Organisation et représentation de données Objectifs de la 6 ème en mathématiques (2008-2016) 1. Organisation et gestion de données. Fonctions 1.1 Proportionnalité Reconnaître les situations qui relèvent de la proportionnalité et les traiter en

Plus en détail

CCPQ SOUDAGE ASPIRANT CHAUDRONNIER / TUYAUTEUR PROFIL DE QUALIFICATION 1/5

CCPQ SOUDAGE ASPIRANT CHAUDRONNIER / TUYAUTEUR PROFIL DE QUALIFICATION 1/5 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be CONSTRUCTION METALLIQUE METIERS DE LA CHAUDRONNERIE ET DU SOUDAGE ASPIRANT

Plus en détail

CM1 Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 Période 5

CM1 Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 Période 5 CM1 Période 1 Période 2 Période 3 Période 4 Période 5 Nombres et calculs Nombres entiers Fractions Nombres décimaux Connaître, savoir écrire et nommer les nombres entiers jusqu au milliard. Comparer, ranger,

Plus en détail

Tel :

Tel : Tel : 05.59.60.64.26 e-mail : fondamax@fondamax.fr 1 2 Aciers en attente Rupteurs de pont thermique Passage des réseaux AVANTAGES DU SYSTEME FONDAMAX Rapidité de mise en œuvre: (120 m² livré/posé + dalle

Plus en détail

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système INTRODUCTION Les Hourdis CONCERTO METAL (CMH) en polystyrène expansé d une densité de 20 à 25 kg/m³, renforcé par des inserts en acier galvanisé de 1,25 mm offre les avantages suivants : Isolation thermique

Plus en détail

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 9 Composition et fabrication d'un béton

S.T.S Bâtiment LABORATOIRE CESSA TP N 9 Composition et fabrication d'un béton Composition et fabrication d'un béton Introduction L étude porte sur la réalisation d une opération immobilière de 308 logements, et 320 places de parking réparties en huit bâtiments. Les huit bâtiments

Plus en détail

C1.1 - Décoder et analyser les données de définition C2.1 - Choisir, adapter et justifier des solutions techniques

C1.1 - Décoder et analyser les données de définition C2.1 - Choisir, adapter et justifier des solutions techniques SCENARIO PEDAGOGIQUE PRENANT EN COMPTE LE SOCLE COMMUN - CONSTRUCTION BOIS - Discipline : Ouvrage: Travail à réaliser : Période : Atelier Table de jardin Etude de fabrication et réalisation de l'ouvrage

Plus en détail

3 ème degré Technique de qualification Option Dessinateur (trice) en construction

3 ème degré Technique de qualification Option Dessinateur (trice) en construction 3 ème degré Technique de qualification Option Dessinateur (trice) en construction Présentation générale Evolution du métier Le dessinateur en construction trouve facilement de l'embauche dans: les bureaux

Plus en détail

5223 Techniques d usinage. Fiches descriptives

5223 Techniques d usinage. Fiches descriptives Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 5223 Techniques d usinage Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences

Plus en détail

U Connaitre la signification d un chiffre dans un nombre. U Savoir écrire un nombre en chiffres. U Savoir écrire un nombre en lettres.

U Connaitre la signification d un chiffre dans un nombre. U Savoir écrire un nombre en chiffres. U Savoir écrire un nombre en lettres. Période 1 : du / au / N1 : Savoir nommer et écrire les nombres jusqu au milliard N2 : Comparer, ranger et encadrer les nombres -> milliard Ecrire, comparer et utiliser les. Ecrire, comparer et utiliser

Plus en détail

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux Dossier technique A. DESCRIPTION 1. Description du produit Le Posyte est un matériau de très haute performance thermique destiné à la construction passive et positive à usage d habitation et commercial.

Plus en détail

Schöck Rutherma type K-HV, K-BH, K-WO, K-WU

Schöck Rutherma type K-HV, K-BH, K-WO, K-WU Schöck Rutherma type,,, Schöck Rutherma type Contenu Page Raccordement en cas de décalage vers le bas 74 Raccordement en cas de décalage vers le haut/informations de mise en œuvre 75 Raccordement à des

Plus en détail

CATALOGUE. CONTACT Jean LAURENT Consultant formateur. Tél :

CATALOGUE. CONTACT Jean LAURENT Consultant formateur. Tél : CATALOGUE CONTACT www.jl-formation.fr Sommaire Etude de réseaux aériens CAMELIA BT Calcul mécanique de lignes aériennes B.T CAMELIA HTA Calcul mécanique de lignes aériennes H.T.A Etude de réseaux souterrains

Plus en détail

Chef d équipe VRD (en parcours complet)

Chef d équipe VRD (en parcours complet) Durée : 399 h sur 57 jours dont 35 heures de Mise à Niveau (en parcours complet) Être capable de diriger une équipe de compagnons pour réaliser tout ou partie d un ouvrage dans le respect de la sécurité,

Plus en détail

Construction de 2 pavillons & 2 garages locatifs Allée des Fleurs à DAMPARIS (39 500)

Construction de 2 pavillons & 2 garages locatifs Allée des Fleurs à DAMPARIS (39 500) Construction de 2 pavillons & 2 garages locatifs Allée des Fleurs à DAMPARIS (39 500) Composition du dossier : 01 Plan de masse 02 Plan du rez-de-chaussée des 2 logements. 03 Plan de l étage des 2 logements.

Plus en détail

Progression 5e - MATHEMATIQUES

Progression 5e - MATHEMATIQUES PREMIER TRIMESTRE PRIORITE DES OPERATIONS (Chap1) I) Calculs sans parenthèses II) Calculs avec parenthèses Activités : Révision de l ODG, CALCUL MENTAL - Effectuer une succession d opérations donnée sous

Plus en détail

NOMBRES ET CALCULS CE2 CM1 CM2

NOMBRES ET CALCULS CE2 CM1 CM2 Les tableaux suivants donnent des repères pour l organisation de la progressivité des apprentissages par les équipes pédagogiques. Seules des connaissances et compétences nouvelles sont mentionnées dans

Plus en détail

Les éléments Murapierre peuvent être utilisés pour monter des murs de soutènement (profil1) et/ou des murs de séparation (profil 2 et 3) hauteur

Les éléments Murapierre peuvent être utilisés pour monter des murs de soutènement (profil1) et/ou des murs de séparation (profil 2 et 3) hauteur MURETS: Les éléments Murapierre peuvent être utilisés pour réaliser des murets (profil 1) ou des murs de séparation (profil 2) de hauteurs () inférieures à 1 mètre. Dans ce cas, remplir les alvéoles avec

Plus en détail

POUTRE PSS LEADER. GÉnÉrIQUe. Données de base descriptif. manutention. domaines d emploi

POUTRE PSS LEADER. GÉnÉrIQUe. Données de base descriptif. manutention. domaines d emploi POUTRE PSS LEADER GÉnÉrIQUe Données de base descriptif Poutre en béton précontraint par armatures adhérentes Section 20 x 20 cm Poids 100 kg/ml Produit de stock Disponible de 1,50 m à 6,20 m de 10 en 10

Plus en détail

Voie Romaine F Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0) Fax : +33 (0)

Voie Romaine F Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0) Fax : +33 (0) Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0)3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 363 Résistance au feu des éléments de construction selon

Plus en détail

Les principaux éléments de mathématiques. Palier 2. Fin du CM2

Les principaux éléments de mathématiques. Palier 2. Fin du CM2 Les principaux éléments de mathématiques. 2. Fin du CM2 NOMBRES ET CALCUL CM2 BO n 45 Écrire, nommer, comparer et utiliser les, les nombres décimaux (jusqu au centième) et quelques fractions simples Restituer

Plus en détail

U.C.D. Urban Concept Design. Néomur Banches isolantes ETA-12/ en cours. Procédé de construction des voiles béton. Plastbau Système.

U.C.D. Urban Concept Design. Néomur Banches isolantes ETA-12/ en cours. Procédé de construction des voiles béton. Plastbau Système. U.C.D Urban Concept Design présente: Néomur Banches isolantes ETA-12/ en cours Procédé de construction des voiles béton Plastbau Système en partenariat avec Présentation La société Urban Concept Design

Plus en détail

Progression et compétence 6 ème

Progression et compétence 6 ème Progression et compétence 6 ème 2016-2017 Droites parallèles, perpendiculaires Non Début GF1 : Connaître / utiliser le vocabulaire et les notations : point, droite, demidroite, segment. GF2 : Tracer une

Plus en détail

MERCREDI 27 SEPTEMBRE 2006

MERCREDI 27 SEPTEMBRE 2006 EXAMEN PROFESSIONNEL D'ACCES AU GRADE DE TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL PAR VOIE DE PROMOTION INTERNE Spécialité «Bâtiments, génie civil» OPTION : CONSTRUCTION ET BATIMENTS MERCREDI 27 SEPTEMBRE 2006

Plus en détail

Programmes de formation des Diplômes d Etudes Universitaires Appliquées (D.E.U.A.) en Génie Civil

Programmes de formation des Diplômes d Etudes Universitaires Appliquées (D.E.U.A.) en Génie Civil MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION DES ENSEIGNEMENTS Université Mouloud MAMMERI Tizi-Ouzou Faculté du génie de la construction Programmes de formation des Diplômes

Plus en détail

Chapitre 3. Modélisation et règles de prédimensionnement

Chapitre 3. Modélisation et règles de prédimensionnement Modélisation et règles de prédimensionnement Chapitre 3 Modélisation et règles de prédimensionnement - Modélisation d une structure en béton -. Déinition -. Classiication des structures -3. Portées des

Plus en détail

MECA 1: Lecture de plans

MECA 1: Lecture de plans MECA 1: Lecture de plans Durée : 5 jours Aucun Agents et techniciens de maintenance ou de production A l issue de la formation les participants seront capables de : Interpréter les éléments conventionnels

Plus en détail