Le rapport de gestion reste l occasion de présenter les nombreuses activités de notre ville, le travail fourni par l administration communale.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le rapport de gestion reste l occasion de présenter les nombreuses activités de notre ville, le travail fourni par l administration communale."

Transcription

1 AVANT-PROPOS Une année marquée par le 850 ème anniversaire de la fondation de notre ville et par l intensification des démarches liées au renforcement du centre cantonal Le rapport de gestion reste l occasion de présenter les nombreuses activités de notre ville, le travail fourni par l administration communale. C est donc d abord l occasion, l année ayant été marquée par son empreinte, de poser un premier bilan de l ensemble des évènements liés au 850 ème anniversaire de la fondation de notre ville. Dans cet état d esprit, le Comité d organisation a voulu et obtenu une commémoration qui ait un caractère participatif. Dans ce sens, le Conseil communal tire son chapeau aux organisateurs dans la mesure où comme jamais, les milieux associatifs, les organisations économiques et les quartiers ont œuvré ensemble à l édifice commun. De plus, cette commémoration se devait d avoir un caractère original. Là aussi la mission a été remplie dans la mesure où toutes les manifestations culturelles envisagées dans ce contexte ont largement couvert le spectre des diverses formes d expression culturelle. Enfin, il fallait assurer aussi un caractère global à ces manifestations. Là aussi, le mandat aura été rempli dans la mesure où la plupart des acteurs de la vie civile auraient été interpelés par ces commémorations pour y apporter leur touche personnelle. Dans cet état d esprit, Fribourg aura été pendant toute l année 2007 un acteur très engagé de sa destinée, Fribourg aura posé les regards les plus acérés sur son passé afin de mieux comprendre son présent et de préparer son avenir. C est dans ce contexte que le Conseil communal remercie tant le Conseil général que le Comité d organisation, le premier pour avoir suivi le Conseil communal dans son projet, le second pour tout le sérieux et l esprit professionnel qu il a eu dans la préparation et la gestion des nombreux évènements de cette commémoration. L année 2007 aura aussi été l année des derniers travaux préparatifs liés à l acceptation des statuts de l agglomération. De plus, un vote des populations des 10 communes concernées aura lieu d ici quelques jours. Dans le contexte de la préparation de notre futur quasi immédiat, l enjeu n est pas mince. Il s agit de poser les bases d une collaboration encore accrue entre nos 10 communes, sous une forme différente de celle d une association de communes, afin que notre travail y soit plus efficace encore. Il s agit aussi de préparer pour demain (c est vite, demain!) les bases suffisantes à une fusion généralisée des communes du centre cantonal. D autres préoccupations font l objet, encore pour 2008, d un chantier quasi permanent. C est, notamment, le cas de la péréquation financière. A ce sujet, faut-il encore une fois rappeler que la Ville de Fribourg souffre structurellement de divisions législatives prises à une période où la mobilité professionnelle était quasi inexistante. De plus Fribourg éprouve, bien plus que d autres, le fait que l Aménagement reste exclusivement dans les mains des exécutifs communaux, sans coordination. Enfin, Fribourg éprouve d une manière permanente les conséquences de l absence de solidarité des communes. Dans ce contexte, le Conseil communal se réjouit du fait que l actuel système péréquatif soit enfin considéré comme dépassé. Il est réjouissant de constater aussi et ce quasi partout une convergence de reconnaissances au sujet des analyses de nos directions. Ainsi donc, la «guerre des chiffres» entre plusieurs organes est-elle enfin terminée, tout un chacun reconnait enfin que les besoins d une cité urbaine, centre du centre, sont largement différents et supérieurs à ceux d une commune rurale et qu il est grand temps de prendre les décisions qui s imposent pour corriger cette situation.

2 - 2 - Dans ce contexte, il est évidemment réjouissant d enregistrer après plusieurs années des comptes positifs pour l exercice écoulé. Cela prouve la justesse des analyses parfois contestées, cela prouve, malgré les défis et les contraintes toujours présents, la perspective d une situation en amélioration. Cependant, en fonction d une conjoncture au sujet de laquelle les perspectives ne sont pas des meilleures, le chemin reste encore long et le travail toujours plus nécessaire. C est dans ces perspectives que le Conseil communal, en collaboration avec le Conseil général, continue son travail. Pierre-Alain Clément Syndic

3 Administration générale 1.1 Organisation L'Administration générale comprend : - le Secrétariat de Ville, les Archives et la Centrale d'impression - le Secrétariat du Conseil communal et du Conseil général - la Réception et le Central téléphonique - le Contrôle des habitants et le Registre électoral - le Service juridique - le Service des Relations humaines - le Réseau économique de Fribourg et Région - Le Services des inspections financières et de la sécurité au travail. Elle est subordonnée à M. le Syndic Pierre-Alain Clément. Le Chef de service est Mme Catherine Agustoni, Secrétaire de Ville, secondée par M. André Pillonel, adjoint, Mme Anne Banateanu et M. Pierre Dumoulin. Le Chef du Service juridique est M. Guy Python. Le Chef du Service des relations humaines est M. André Dousse. La Déléguée économique est Mme Florence Cauhépé. Le Chef de Service des inspections financières et de la sécurité au travail est M. Georges Emery. 1.2 Conseil général Présidence Le 15 mai 2007, Mme Catherine Nusbaumer (PS) est entrée en fonction en qualité de Présidente du Conseil général. Elle a succédé à M. Laurent Praz (PDC). M. Jean-Jacques Marti (PLR) assumant la Vice-Présidence Objets traités Le Conseil général a tenu 8 séances (11 en 2006), les 26 mars, 30 avril, 29 mai, 25 juin, 1 er octobre, 26 novembre, 17 et 18 décembre Il a traité essentiellement des objets suivants : - Election de M. Vincent Jacquat (PLR) en qualité de membre de la commission de l'informatique (26 III); - Election de M. Pascal Wicht (UDC) en qualité de membre de la Commission de l'aménagement (26 III); - Election de Mme Catherine Nusbaumer (PS) en qualité de Présidente du Conseil général pour la période du 15 mai 2007 au 14 mai 2008 (30 IV); - Election de M. Jean-Jacques Marti (PLR) en qualité de Vice-Président du Conseil général pour la période du 15 mai 2007 au 14 mai 2008 (30 IV); - Election de Mme Isabelle Teufel (PDC) en qualité de scrutatrice (30 IV); - Election de Mme Giovanna Garghentini Python (PS) en qualité de membre de la commission des Naturalisations (30 IV);

4 Election de M. Laurent Praz (PDC) en qualité de scrutateur-suppléant (29 V); - Election de M. Jean-Pierre Largo (PLR) en qualité de membre et de président de la commission de l'informatique (25 VI); - Election de M. Gilles Bourgarel (Verts) en qualité de scrutateur-suppléant (25 VI); - Election de Mme Regula Strobel (Verts) en qualité de membre de la Commission financière (25 VI); - Election de M. Laurent Thévoz (Verts) en qualité de membre de la commission de l'edilité (25 VI); - Election de Mme Eva Gerber (Verts) en qualité de membre de la commission des Naturalisations (25 VI); - Adoption du mandat élargi de la commission de l'edilité, des constructions et des infrastructures (30 IV); - Désignation de la fiduciaire BfB comme organe de révision des comptes de la Commune de Fribourg pour les exercices 2006, 2007 et 2008 (30 IV); - 72 dossiers de naturalisation (45). Ces dossiers de naturalisation d'étrangers de la première génération concernaient 188 (97) personnes (26 III, 30 VI, 29 V, 1 er X, 26 XI, 17 XII); - Modification des statuts du Consortium pour l'alimentation en eau de la ville de Fribourg et des communes voisines (26 III); - Adoption d'un règlement relatif à la perception d'un impôt sur les appareils de jeu et sur les appareils automatiques de distribution (25 VI); - Modification des statuts de Coriolis Infrastructures (17 XII); - Baisse du prix de l'eau et attribution d'un montant à des projets d'aide à des pays en difficulté d'alimentation en eau potable (17 XII); - Modification du taux des centimes additionnels communaux suite à la nouvelle loi sur l'impôt sur les successions et les donations (LISD) (17 XII); - Octroi d'un crédit complémentaire de 250'000 francs pour l'assainissement des sources de la Hofmatt (26 III); - Octroi d'un crédit d'investissement de 200'000 francs pour la rénovation du bûcher du Karrweg (30 IV); - Vente d'un terrain de 3'087 m2 sis Derrière-les-Remparts à l'association du Centre professionnel cantonal pour un montant de 1'389'150 francs (25 VI); - Vente d'un terrain au Varis à la Banque privée Edmond de Rothschild SA (26 XI); - Examen et approbation des comptes et du rapport de gestion 2006 de la Ville de Fribourg et des Services industriels (29 V); - Actualisation du plan financier (1 X);

5 Discussion sur les comptes et le rapport d'activité 2006 de la Caisse de prévoyance du personnel de la Ville de Fribourg (1 X); - Examen du budget de fonctionnement 2008 (17 et 18 XII); - Examen du budget des investissements 2008 (18 XII). Le Bureau s'est réuni à 11 (13) reprises. La Commission financière, sous la présidence de M. John Clerc, a tenu 22 (22) séances plénières. La commission de l'informatique, présidée par M. Jean-Jacques Marti s'est réunie à 3 (4) reprises. Enfin, la commission de l'edilité a siégé 6 (5) fois sous la présidence de M. Christian Felder. En outre, une rencontre a réuni, autour du Président du Conseil général, les présidents de groupe, les présidents des commissions financière et de l'edilité au sujet du mandat de cette dernière. Enfin, le groupe de travail chargé de préparer la révision du règlement du Conseil général a siégé à 5 (3) reprises Propositions Les 16 (16) propositions ci-après ont été transmises au Conseil communal pour étude : - n o 9 impérative de MM. Christian Morard (PDC) et Bernard Voirol (PDC), ainsi que de 23 cosignataires, demandant d'informer le Conseil général de l'évolution des postes budgétaires en cours d'exercice, au plus tard au mois d'octobre, avant la présentation du budget à venir; - n o 18 non impérative de Mme Antoinette de Weck (PLR), ainsi que de 37 cosignataires, demandant une information périodique sur l'utilisation du fonds culturel de l'agglomération de Fribourg; - n o 20 non impérative de Mmes Andrea Burgener Woeffray (PS), Kathrin Karlen Moussa (PS), Christel Berset (PS), Christine Müller (PS), au nom du groupe socialiste, ainsi que de 25 cosignataires, demandant de prendre aujourd'hui des mesures en faveur de l'intégration; - n o 21 non impérative de Mmes Kathrin Karlen Moussa (PS), Andrea Burgener Woeffray (PS), Christel Berset (PS), Christine Müller (PS), au nom du groupe socialiste, ainsi que de 18 cosignataires, demandant d'envisager l'avenir avec une politique d'intégration globale; - n o 22 non impérative de Béatrice Ackermann-Clerc (PCSO), M. André Schoenenweid (PDC), Mme Antoinette de Weck (PLR), ainsi que de 28 cosignataires, demandant d'instituer une commission communale de l'accueil et de l'intégration; - n o 24 non impérative de M. Marc-Antoine Gamba (PDC), ainsi que de 23 cosignataires, demandant de développer une police locale à vélo; - n o 25 non impérative de M. Gilles Bourgarel (Verts), ainsi que de 23 cosignataires, demandant de mettre en œuvre une politique énergétique visant à l'abandon, dans un délai de trente ans, des énergies non renouvelables et émettrices de gaz à effet de serre pour les bâtiments communaux;

6 n o 27 non impérative de Mme Catherine Rouvenaz (Verts), ainsi que de 19 cosignataires, demandant de conditionner l'octroi d'une autorisation de stand de vente de boissons et mets cuisinés au respect de la convention collective nationale de travail et d'hôtellerie; - n o 29 impérative de Mme Antoinette de Weck (PLR), ainsi que de 32 cosignataires, demandant de tenir informé le Conseil général de l'activité des associations de communes auxquelles a adhéré la Ville de Fribourg; - n o 30 non impérative de Mme Antoinette de Weck (PLR), de MM. Jean-Pierre Largo (PLR) et Thomas Zwald (PLR), ainsi que de 2 cosignataires, demandant de "rendre la ville plus propre"; - n o 31 non impérative de M. Rainer Weibel (Verts), ainsi que de 25 cosignataires, demandant de lancer un concours d'idées, suivi d'un concours d'aménagement pour un parc naturel public aux abords de la Sarine; - n o 32 non impérative de MM. Thierry Steiert (PS) et Christoph Allenspach (PS) demandant d'étudier et de proposer des mesures supplémentaires pour assurer le respect de la législation régissant l'usage des zones piétonnes, en particulier à la rue de Lausanne et à la rue de Romont; - n o 33 non impérative de M. Rainer Weibel (Verts) demandant la transparence au sujet des biens bourgeoisiaux; - n o 34 non impérative de M. Laurent Praz (PDC), ainsi que de 10 cosignataires, demandant la suppression des places de parc dans la cour d'école du bâtiment du Jura A; - n o 36 non impérative de MM. Andreas Burri (Verts), Marcel Aebischer (PDC), de Mme Christiane Chappuis (UDC), de MM. Thierry Steiert (PS), Laurent Thévoz (Verts), Philippe Wandeler (PCSO), Thomas Zwald (PLR), ainsi que de 40 cosignataires, demandant d'élaborer une stratégie intégrale de promotion des langues partenaires, assortie d'un plan pluriannuel de mesures; - n o 38 non impérative de M. Laurent Bronchi (PSCO), ainsi que de 33 cosignataires, demandant une mise en valeur des ponts de la ville de Fribourg. Les 19 (28) propositions ci-après ont été liquidées : - n o 100 non impérative de M. Dieter Zingg (PLR) demandant d'introduire une vignette pour les véhicules parqués régulièrement la nuit sur la voie publique ou sur une place de parc communale; A l'heure actuelle, l'introduction d'une vignette pour les véhicules parqués régulièrement la nuit sur la voie publique ne répond pas à une nécessité. - n o 102 non impérative de Mme Marie-Christine Dorand (PLR), ainsi que de 54 cosignataires, demandant d'étudier comment renforcer la sécurité à l'intersection de la route des Bonnesfontaines, de l'avenue du Général-Guisan et de la route de Bonlieu; Une solution a été mise en place qui devrait satisfaire les usagers et les riverains. - n o 104 non impérative de M. Paul Stulz (PS), ainsi que de 11 cosignataires, demandant de prendre des mesures de circulation au Schoenberg et au carrefour de Saint-Léonard;

7 - 7 - Outre le maintien de la régulation lumineuse au carrefour des Vieux-Chênes, il s'agira de poursuivre l'expertise menée à la route de la Heitera, pour y améliorer la sécurité. - n o 105 non impérative de M. Paul Stulz (PS), ainsi que de 11 cosignataires, demandant d'étudier la possibilité d'entourer certains sites de collecte de déchets spéciaux d'enclos avec des portails fermés la nuit et le dimanche; Outre les contrôles et les sanctions, une intensification de l'information sur le terrain est nécessaire afin de sensibiliser les usagers. - n o 106 non impérative de M. Henri Pilloud (LC), ainsi que de 22 cosignataires, demandant une sécurisation du cheminement piéton sur le tracé de la Route- Neuve; Des mesures de signalisation incitant les piétons à emprunter le cheminement le plus sûr à hauteur du parking communal seront notamment mises en place. - n o 109 non impérative de M. Paul Stulz (PS) demandant une améliorant des prestations de la CUTAF; Les points évoqués ne relèvent pas de la compétence de la Commune, mais les TPF et la commission technique de la CUTAF seront contactés. - n o 1 non impérative de Mme Antoinette de Weck (PLR), ainsi que de 37 cosignataires, demandant la pose de bancs à la rue de Lausanne; Une rencontre sera organisée avec les commerçants et les habitants de la rue afin de trouver la meilleure solution possible. - n o 2 non impérative de Mme Christa Mutter (Verts), ainsi que de 41 cosignataires, demandant de mettre sur pied un concept d'agenda 21 durable avec une participation ouverte et permanente de la population; Le développement de l'agenda 21 local profite déjà de la collaboration des organisations existantes, notamment des associations de quartier. - n o 3 non impérative de M. Rainer Weibel (Verts), ainsi que de 27 cosignataires, demandant une planification intercommunale des espaces verts, jardins et places publics dans le Grand Fribourg; Les coordinations déjà en place doivent être étendues. L'étude d'aménagement de l'agglomération doit apporter une réponse plus précise à ce volet important de la planification des espaces verts. - n o 5 interne de Mme Christa Muter (Verts), ainsi que de 19 cosignataires, demandant de faire graver et distribuer un "CD" concernant les documents du Conseil général de la législature et d'envoyer régulièrement tous les documents par courriel; Depuis le début de la législature, tous les documents intéressant le plénum figurent dans le site internet de la Ville. A la fin de la période administrative, ils y resteront disponibles, sous forme d'archives. - n o 12 non impérative de Mme Antoinette de Weck (PLR), ainsi que de 22 cosignataires, demandant une réétude du tarif des accueils extrascolaires; - n o 13 non impérative de Mmes Andrea Burgener Woeffray (PS) et Catherine Nusbaumer (PS), ainsi que de 30 cosignataires, demandant de revoir le

8 - 8 - système tarifaire des accueils extrascolaires et comparer les offres entre Fribourg et Villars-sur-Glâne; Le Conseil communal a décidé de resserrer la grille tarifaire. Il y aura ainsi une diminution du tarif pour les hauts revenus, sans porter atteinte aux bas revenus. Sera désormais appliqué le critère "enfants à charge" (15 % de réduction pour 2 enfants à charge et 25 % dès le 3 ème ). - n o 17 de M. Rainer Weibel (Verts), ainsi que de 22 cosignataires, demandant un rapport détaillé sur la valeur des biens bourgeoisiaux au 31 décembre 2006 et sur la pratique des dons et subsides des années 2001 à 2006; Retrait par l'auteur. - n o 19 interne de M. Pierre Rime (UDC), ainsi que de 19 cosignataires, demandant de limiter à cinq minutes la durée de l'exposé oral des propositions écrites; Retrait par l'auteur. - n o 23 non impérative de M. Pius Odermatt (PS), Mme Christa Mutter (Vets), M. Pierre-Olivier Nobs (PCSO), ainsi que de 26 cosignataires, demandant d'établir un concept de concertation pour assurer une meilleure participation des habitants dans les questions de circulation et d'aménagement; Retrait par les auteurs. - n o 26 de MM. Thierry Steiert (PS), Christoph Allenspach (PS), ainsi que d'un cosignataire, demandant d'étudier la faisabilité de l'introduction d'un péage pour les automobilistes pénétrant dans la zone piétonne de la rue de Lausanne et de la rue de Romont; Retrait par les auteurs. - n o 28 de M. Stanislas Rück (PDC), ainsi que de 34 cosignataires, demandant d'organiser un concours annuel de projets d'école favorisant la collaboration et les échanges entre les sections francophone et alémanique des écoles de la ville; Retrait par l'auteur. - n o 35 interne de M. Pascal Wicht (UDC), ainsi que de 19 cosignataires, demandant un projet de modification du règlement du 25 septembre 1998 concernant la gestion des déchets; Retrait par l'auteur. - n o 37 non impérative de Mme Claudine Esseiva (PLR), ainsi que de 20 cosignataires, demandant de réaliser un projet pilote en vue de l'introduction de bons de garde pour les structures d'accueil; Retrait par l'auteur Questions 51 (23) questions ont obtenu une réponse du Conseil communal. Elles portaient sur un nombre très varié de sujets. Ont été évoqués la politique financière et budgétaire, les affaires de sécurité publique et d'hygiène, la politique de

9 - 9 - stationnement, le traitement des déchets, notamment l'assainissement de l'ancienne décharge de la Pila Résolutions Le Conseil général a adopté 3 (0) résolutions exprimant : - sa préoccupation quant à la perspective d'un transfert de charges sur l'aide sociale et les finances de la Ville que pourrait entraîner une acceptation de la cinquième révision de l'ai (29 V); - son soutien de principe à la pétition nationale lancée par la fondation FREDI visant à l'instauration d'un plan "Alerte enlèvement" à l'échelle suisse et invite les citoyennes et citoyens de la ville de Fribourg à signer ladite pétition (1X); - sa prise de position quant au déséquilibre budgétaire de nature essentiellement structurelle (18 XII) Mutations Départs [6. Siggen Jean-Pierre (PDC) 31 décembre 2006] 7. Boivin Denis (PLR) 22 janvier Berset Thierry (UDC) 29 janvier Ganioz Xavier (PS) 28 mars Mutter Christa (Verts) 30 juin Schoenenweid André (PDC) 30 juin 2007 Entrées 6. Michel Valérie (PDC) 16 janvier Jacquat Vincent (PLR) 30 janvier Wicht Pascal (UDC) 6 février Garghentini Python Giovanna (PS) 24 avril Galliker Bruno (Verts) 1 er juillet Vorlet Philippe (PDC) 1er juillet Commission des naturalisations La Commission des naturalisations a siégé à 10 (10) reprises, sous la présidence de M. Lorenzo Laini. Elle a traité de 81 dossiers de naturalisation (67), dont 24 (14) en seconde instance. 8 (15) demandes ont été suspendues pour des connaissances civiques insuffisantes, 2 (2) pour des connaissances linguistiques insuffisantes. Sur préavis de la Commission des naturalisations, le Conseil général a octroyé le droit de cité de Fribourg à 188 (97) ressortissants étrangers de la première génération : 1. Serbes (dont 59 Albanais du Kosovo, 65 5 Serbes de langue albanaise) 2. Turcs Somaliens Macédoniens 14 (dont 13 Albanais) 5. Italiens 8

10 Srilankais 7 (tous Tamouls) 7. Bosniaques 6 8. Portugais 6 9. Ghanéens Chiliens Croates Vietnamiens Algériens Français 2 (dont 1 double national franco-allemand) 15. Polonais Russes Tunisiens Afghan Allemand Brésilien Bulgare Cambodgien Norvégien Péruvienne Roumaine Britannique Slovaque Ukrainienne 1 Quant au Conseil communal, il a octroyé le droit de cité de Fribourg à 47 (87) ressortissants étrangers de la deuxième génération : Italiens Macédoniens (dont 2 Albanais) 4 3. Serbes (dont 2 Albanais du Kosovo) 4 4. Somaliens 4 5. Chiliens 3 6. Espagnols 3 7. Arméniennes 2 8. Françaises 2 9. Irakiennes Portugais Turcs Afghan Angolais Bosniaque Camerounais Chinois Congolais (ex-zaïre) Erythréenne Guatémaltèque Srilankaise (Tamoule) 1 Sur les 235 (184) candidats à la naturalisation ayant obtenu le droit de cité de Fribourg, la répartition par pays d'origine est la suivante : 47

11 Serbie 69 Turquie 25 (dont 61 Albanais du Kosovo 5 Albanais de Serbie) 2. Turquie 30 Italie Somalie 20 Espagne Italie 18 Serbie 17 (tous Albanais du Kosovo) 5. Macédoine 18 Sri Lanka 14 (dont 15 Albanais) (dont 13 Tamouls) 6. Portugal 8 Macédoine 13 (dont 4 Albanais) 7. Sri Lanka 8 Vietnam 12 (tous Tamouls) 8. Bosnie 7 Somalie 9 9. Chili 7 Congo (ex-zaïre) Ghana 5 Afghanistan Croatie 4 Angola France 4 Portugal 5 (dont 1 double national franco-allemand) 13. Vietnam 4 Ethiopie Espagne 3 France Algérie 2 Bosnie Afghanistan 2 Tunisie Arménie 2 Erythrée Irak 2 Irak Pologne 2 Russie Russie 2 Allemagne Tunisie 2 Cameroun Allemagne 1 Canada Angola 1 Chili Brésil 1 Colombie Bulgarie 1 Etats-Unis Cambodge 1 Maroc Cameroun 1 Pays-Bas Chine 1 Roumanie Congo (ex-zaïre) 1 Rwanda Erythrée 1 Uruguay Guatemala 1 Venezuela Norvège Pérou Roumanie Royaume-Uni Slovaquie Ukraine 1 Par grandes régions, la répartition est la suivante : Europe de l Est et Balkans 106 soit 45,11 % 36 soit 19,57 % 2. Europe occidentale 36 soit 15,32 % 49 soit 26,63 %

12 Proche et Moyen-Orient 34 soit 14,47 % 27 soit 14,67 % (y compris Turquie et Arménie) 4. Afrique subsaharienne 29 soit 12,34 % 30 soit 16,31 % 5. Amérique latine 10 soit 4,26 % 4 soit 2,17 % 6. Sous-continent indien 8 soit 3,40 % 14 soit 7,61 % 7. Asie du Sud-Est 5 soit 2,13 % 12 soit 6,52 % 8. Afrique du Nord 4 soit 1,70 % 2 soit 1,09 % 9. Asie centrale 2 soit 0,85 % 6 soit 3,26 % 10. Asie orientale 1 soit 0,42 % 11. Amérique du Nord 2 soit 1,09 % Asie orientale Asie centrale Afrique du Nord Asie du Sud-Est Sous-continent indien Amérique latine Afrique subsaharienne Proche et Moyen-Orient Europe occidentale Europe de l'est et Balkans Conseil communal Séances Le Conseil communal a tenu 44 (44) séances ordinaires, 1 (3) séance extraordinaire, au cours desquelles il a pris 1853 (1856) décisions, soit en moyenne 42 (42) par séance. La liquidation des affaires a nécessité l'expédition de 1'365 (1'524) pages de correspondance, soit 1'197 (1'323) lettres. Il a été fait état de 2 (2) décisions dans 2 (2) communiqués de presse. Il y a en outre eu 7 (11) conférences de presse Relations institutionnelles Le 9 janvier a eu lieu le traditionnel échange de vœux à l'evêché, lors duquel le Conseil communal était accompagné de la Présidente du Conseil général et de l'huissier. Le 18 avril, le Conseil communal rencontrait le Conseil d'etat, pour la traditionnelle séance annuelle, à l'ordre du jour de laquelle étaient inscrits les objets suivants : avant-projet de RPT, péréquation intercommunale; parents d'élèves d'origine étrangère, politique d'intégration et relations; requérants d'asile, placement et intégration; Conservatoire et HES-SO, financement rétroactif; réalisation de la halte ferroviaire de St-Léonard, couverture de l'a12 à Chamblioux et mise à quatre voies

13 de la route de Morat; police de proximité; abattoirs de Fribourg, état de la situation et avenir; révision du Plan d'aménagement local Autres relations avec les Communes voisines Le 13 mars, le Conseil communal était reçu par celui de Granges-Paccot, pour une séance portant sur la création d'un groupe de coordination entre les deux Communes, le PAD Torry-Est, la collaboration intercommunale en matière de services techniques, la politique de stationnement des secteurs Agy - St-Léonard et le projet d'agglomération. Le 8 novembre, le Conseil communal était reçu par celui de Marly, pour une séance portant sur le Plan directeur régional, l'agglomération et l'initiative "Fusion 2011", la question d'une nouvelle piscine régionale, les transports publics et la liaison Marly- Fribourg, le site sportif St-Léonard et la coopération entre administrations communales. En outre, M. le Syndic a participé à quatre séances de la Conférence des Syndics des Chefs-lieux et grandes Communes, à quatre séances réunissant les Syndics des Communes de Corminboeuf, Fribourg, Givisiez, Granges-Paccot et Villars-sur- Glâne, à cinq séances de la Conférence des Syndics du district de la Sarine et, enfin, à trois séances bilatérales avec les Communes de Villars-sur-Glâne et Granges-Paccot Autres relations extérieures Le 14 février, le Conseil communal recevait la Municipalité de Payerne, pour une rencontre amicale traditionnelle et une visite du Musée Gutenberg. Le 28 février, le Conseil communal accueillait les nouveaux bénéficiaires du droit de cité. Le 18 avril, le Conseil communal participait, in corpore, à l'assemblée générale de l'association des Communes fribourgeoises à Estavayer-le-Lac. Le 1 er mai, le Conseil communal accueillait le prologue du Tour de Romandie. Le 15 juin, une délégation du Conseil communal participait à l'inauguration du nouveau bâtiment de la Fondation Les Buissonnets. Le 24 juin, en présence du Vice-Président de la Confédération, M. Pascal Couchepin, et des membres fribourgeois des Chambres fédérales, des représentants des Autorités civiles, religieuses, judiciaires et militaires fédérales et cantonales, des représentants des capitales des cantons et des chefs-lieux des districts, des Villes de Zaehringen et communes amies, le Conseil communal célébrait l'acte officiel du 850 ème anniversaire de la fondation de la Ville. Le 8 septembre, une délégation du Conseil communal recevait celui de Pieterlen (BE), à l'occasion de la sortie annuelle de ce dernier. Le 4 octobre, la Ville de Fribourg recevait le Diplôme européen du Conseil de l'europe à Strasbourg. Le 6 septembre, le Conseil communal participait à l'inauguration des nouveaux bâtiments de l'association Cité St-Justin, le 10 octobre de l'ancienne Gare et le 23 octobre à celle du multiplexe de cinéma des Grand-Places.

14 Le 5 décembre, une délégation du Conseil communal saluait à la gare M. André Bugnon, élu à la présidence du Conseil national. Le 22 décembre, le Conseil communal procédait, avec le Comité d'organisation, à la cérémonie de clôture du 850 ème anniversaire de la fondation de la Ville Représentations Tout au long de l'année, le Conseil communal s'est fait représenter à 188 (183) reprises dans des manifestations qui ont eu lieu à Fribourg, dont 86 (97) fois par deux de ses membres ou davantage, pour un total de 326 (327) présences. Le vin d'honneur de la Ville a été offert dans 55 (50) cas pour un total de 1'011 (971) bouteilles. Le Conseil communal a notamment pris part à la majorité des assemblées des Associations de quartier, ainsi qu'aux manifestations traditionnelles comme les cérémonies officielles à la cathédrale de St-Nicolas, l'apéritif des Rois des Grenadiers, la Soirée des Rois de la Landwehr, la Journée de l'europe, celles des Villes suisses, l'inspection du Bataillon des sapeurs-pompiers, les finales de la Coupe suisse de volleyball, les festivals international du Film, du Belluard, les Rencontres de folklore internationales, le Dies academicus, la Fête de la Musique, la Foire de Fribourg, la Fête des Brasseurs, la Journée d'accueil des nouveaux étudiants de l'université de Fribourg, les concerts des corps de musique et des chœurs de la ville, les soirées de diverses sociétés ou encore l'arrivée de Morat- Fribourg, à des anniversaires comme les 10 ans de la Maison de la Petite enfance, les 20 ans de l'ecole-club Migros, les 50 ans de l'ecole du Botzet, les 70 ans de la Loterie romande et les 75 ans du Club Athlétique Fribourg. Il a participé à la manifestation marquant l'entrée dans leur centième année de Mmes Maria Crausaz, Anna Fiszer, Alma Civelli et de M. Eugène Zurkinden. 1.4 Secrétariat de Ville Les principaux documents établis en 2007 par le Secrétariat de Ville sont : a) déclarations : de mœurs (pour offres de services, naturalisations, examens, patentes, etc.) de vie (pour toucher une rente) diverses (copies conformes, attestations de domicile, de douane, etc.) b) légalisations de signatures c) déclaration de garantie Archives Au service du Citoyen, des Autorités et de l Administration communales, les Archives de la Ville de Fribourg [AVF], en étroite collaboration avec les institutions et associations patrimoniales et culturelles de la ville et du canton, ont pour mission la collecte, la conservation et la communication de documents constituant la «mémoire plurielle» de la cité des bords de la Sarine.

15 Relevant du Secrétariat de Ville, les AVF sont placées sous la responsabilité de M. Jean- Daniel Dessonnaz, archiviste, assisté de MM. Pierre Dumoulin, collaborateur scientifique, et Pierre-François Bossy, préposé à la Centrale de microfilms de la Ville [CMVF]. A signaler que les Archives communales accueillent également le Secrétariat général du CO du 850 ème anniversaire de la Ville de Fribourg, M me Dominique Lehmann-Piérart, lic. ès lettres, y assurant le mandat de coordinatrice, parallèlement à l établissement de l Inventaire du Fonds Jean Dubas. De même, elles ont bénéficié, jusqu à fin novembre, de la présence d un stagiaire dans le cadre d un programme temporaire de perfectionnement. Année festive par excellence, 2007 a très fortement mobilisé les AVF et la CMVF, lesquelles ont été, entre autres, étroitement associées aux travaux du CO et de la Commission «Culture & Histoire» du 850 ème anniversaire Locaux Entièrement installées à la rue des Chanoines N o 1 (Maison de Justice) depuis 2006, les AVF et la CMVF disposent de locaux centralisés et dûment équipés, d une capacité linéaire de 2,7 km, leur permettant désormais d assurer de manière rationnelle leurs mandats de service. Relativement au secteur public, les chercheurs bénéficient d un espace de consultation accessible aux personnes à mobilité réduite comprenant cinq places de travail, ainsi que d une bibliothèque portant principalement sur l histoire fribourgeoise. Les AVF gèrent également deux dépôts de préarchivage sis à la Maison de Ville, ainsi qu à l ancien Hôpital des Bourgeois Préarchivage/archivage Les AVF se composent essentiellement de fonds administratifs à partir de 1799/1803, cette dernière année marquant la séparation officielle de la Ville et de l Etat de Fribourg (Acte de Dotation pour la Ville de Fribourg en Üchtlandie, du 8 Octobre 1803). Il s agit principalement de documents produits ou reçus par le Conseil communal, le Conseil général, l Administration générale et les services communaux. A l exception de ceux demeurant dans lesdits services, l ensemble de ces fonds (préarchives/ archives) représente actuellement un total de 1'100 m/linéaires (1 095 m/linéaires [= m/l]). Dans le but d informer les différents services/ secteurs de l Administration communale sur la mission des AVF, 3 (6) d entre eux, relevant de 2 (3) Directions, ont été contactés et visités en Les modalités pratiques relevant du préarchivage et/ ou de l archivage définitif, ont constitué le point central de ces rencontres Versements/dépôts Les documents suivants ont été remis (5 m/l) aux AVF : de l Administration générale/ Secrétariat de M. le Syndic : divers dossiers, correspondance et publications, antérieurs à 2007 (1,5 m/l) ; de l Administration générale/ Secrétariat de Ville : correspondance, revues et livres antérieurs à 2007 (3,5 m/l) Travaux de classement et d inventaire En raison de leurs engagements en lien avec le 850 ème anniversaire, les AVF ont dû provisoirement surseoir à certains travaux de classement, ainsi qu à l élaboration du

16 nouvel Inventaire des fonds documentaires de la Ville, amené à remplacer progressivement l actuel Inventaire topographique. En ce qui concerne l Inventaire des œuvres d art de la Ville de Fribourg - inventaire recensant un peu plus de cinq cents objets (tableaux, sculptures, vitraux...) -, l ensemble de ses données a pu être transféré sur MuseumPlus, le nouveau logiciel de gestion des collections patrimoniales confiées aux AVF. A signaler que ce logiciel est également utilisé, sur le plan cantonal, par le Service des biens culturels [SBC], le Musée d art et d histoire [MAHF] et le Musée gruérien. Aussi diverses personnes et institutions ont-elles déjà eu recours à ce performant instrument de travail, à l occasion notamment de rétrospectives consacrées à des artistes fribourgeois. Autre inventaire majeur poursuivi par les AVF, celui du Fonds Jean Dubas, fonds constitué de la «bibliothèque de travail» et des archives du Docteur Jean Dubas ( 30 mars 2003), léguées à la Ville de Fribourg. Les AVF assurent de même la mise à jour de l Inventaire général des livres [+ plaquettes, cassettes ] ayant été achetés ou reçus par le Secrétariat de Ville et portant, en l état, sur cent cinquante titres. Quant aux versements indiqués au point 1.5.3, ils ont fait l objet d un inventaire sommaire, sous la forme d un Bordereau de versement Conservation et restauration Sous la conduite de M. Pierre-François Bossy, préposé, la CMVF a réalisé, durant l année écoulée, 27 (x 2) films de 35 mm [15 (x 2)] - soit 27 microfilms de sécurité (15) et 27 microfilms de substitution (15) représentant un total de prises de vue x 2 [ (x 2)] - portant sur les documents suivants : Protocoles des séances du Conseil communal ( ) [vol. 2] et Messages du Conseil communal au Conseil général ( ), documents provenant de l Administration générale, par l entremise du Secrétariat de Ville. A noter que les copies de sécurité sont déposées dans un abri de la Protection civile et qu elles font l objet d un contrôle périodique. De même, afin d assurer aux fonds déjà rassemblés, ainsi qu à ceux qui le seront, une qualité optimale de conservation, des relevés hygrothermiques ont été régulièrement effectués dans les locaux d archives/ préarchives sis à la rue des Chanoines N o 1 (locaux climatisés), à la Maison de Ville, ainsi qu à l ancien Hôpital des Bourgeois. A relever également que la CMVF a assuré, pour le compte du CO du 850 ème anniversaire, la couverture photographique de l ensemble des manifestations ayant ponctué l année 2007, ainsi que diverses tâches y relatives (collaboration avec la presse, travaux de publication ). En ce qui concerne le volet «restauration de documents», outre l achat de matériel de protection ad hoc, les travaux conservatoires se rapportant à la précieuse série des Protocoles de l Exécutif, travaux confiés à l Atelier de Restauration du Livre/ Bibliotherapeutische Werkstatt du Couvent des Cordeliers de notre cité, ont été poursuivis. Ces mesures de préservation ont de même été étendues aux œuvres d art, propriété de la Ville, par l entremise de l Atelier d art, conservation et restauration (Fribourg). Aussi trois peintures à l huile sur toile et une statue en bois sculpté du P. Girard - œuvres d Armand Niquille, de Louis Vonlanthen, de Yoki et de Nicolas Kessler - ont-elles retrouvé leur «lustre». Les AVF et la CMVF sont par ailleurs en contact direct avec les responsables fédéraux et cantonaux de la Protection des biens culturels, avec la Centrale de microfilms de l Etat de Fribourg, par l entremise de l Economat cantonal, avec

17 l Atelier de restauration du MAHF, ainsi qu avec le Groupe de travail «Microformes» de l Association des Archivistes Suisses [AAS]. D autres échanges ont été poursuivis, principalement avec les ateliers de reliure/ restauration de l Etat et de la Bibliothèque cantonale et universitaire [BCUF]. De même, les AVF et la CMVF suivent attentivement les travaux de sensibilisation de l Association suisse pour la conservation des biens culturels libraires, documentaires et des œuvres graphiques [SIGEGS], de l Association pour la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle suisse [MEMORIAV], de l Association ' Histoire & Informatique ' et de l Association Vaudoise des Archivistes [AVA] Acquisitions/dons Destinée à l Administration communale et aux chercheurs, la bibliothèque de travail, consacrée prioritairement à l histoire locale et cantonale, s est enrichie de quelques nouveaux ouvrages. Elle en compte désormais 501 (475) qui, pour l essentiel, proviennent du Secrétariat de Ville, d achats et de dons (institutions culturelles, instituts universitaires, entreprises, particuliers...). A relever, parmi les «dons» adressés par des institutions, associations et particuliers, plusieurs publications provenant des Archives de l Etat de Fribourg [AEF], de la BCUF, du Service archéologique de l Etat de Fribourg, du SBC, de l Université, du Comité des Intérêts du Quartier de la Neuveville, ainsi que divers documents «privés» (caricatures, cartes postales, gravures, ouvrages, photographies, souvenirs de famille, varia) ayant trait à Fribourg, ville et canton, remis gracieusement par M mes et MM. Maya Lüdi (Tentlingen), Rosemarie Matzinger (Marly), Claude Bréant (Oingt/ France), John Clerc (Fribourg), Jean-Jacques d Eggis (Villefontaine/ France), Henri Perriard (Fribourg), Jean J. Stillhard (Oetwil am See) et Albert Wandeler (Granges-Paccot) Services de l'administration et au public Plusieurs recherches et rapports (9 [8]) ont été effectués à la demande de l Exécutif communal et de services de l Administration, ainsi que du CO du 850 ème anniversaire. Outre les nombreuses et diverses informations communiquées téléphoniquement, il a été répondu par écrit (poste et/ ou courriel) à 84 (66) demandes de renseignements émanant de particuliers, d administrations publiques, d institutions et d associations culturelles et professionnelles, d écoles et d établissements scientifiques, tant en Suisse qu à l étranger, la plupart de ces requêtes concernant le 850 ème. 45 (36) personnes ont commencé ou poursuivi régulièrement des recherches aux AVF, soit 27 (22) pour des ouvrages commémoratifs - dont l ouvrage collectif Fribourg, une ville aux XIX e et XX e siècles - Freiburg, eine Stadt im 19. und 20. Jahrhundert, sous la direction du professeur Francis Python -, ainsi que 18 (14) pour des travaux académiques [6 travaux de maturité, 7 séminaires, 1 thèse de doctorat, ainsi que divers recensements patrimoniaux et articles pour le compte du HLS/ DSS/ DHS (= Dictionnaire Historique de la Suisse)]. 14 (8) élèves, provenant principalement des cycles d orientation de la ville et de classes en visite dans notre cité, ont obtenu divers renseignements généraux sur l histoire de la ville, ainsi que des informations en rapport avec des cours d instruction civique (remise de documents ad hoc).

18 Publications et activités scientifiques 1. Publications a) Bulletin d information de la Ville de Fribourg/ Mitteilungsblatt der Stadt Freiburg 1700 En étroite collaboration avec le Comité de rédaction de 1700, les AVF ont pris part à la préparation et à la publication des articles suivants : - Andrey, Ivan : «Sur le portail principal de la Cathédrale : Saint Nicolas en nos murs (IX)» [cf N o 239 (novembre 2007), pp ] ; - Tornare, Alain-Jacques, avec le concours de Dorand, Jean-Pierre : «Mieux comprendre le Fribourg d aujourd hui (I-II): Qui gouvernait la ville de Fribourg avant 1798 / Les tribulations d une Municipalité en révolution ( )» [cf N o 236 (juin 2007), pp et N o 239 (novembre 2007), pp ] ; - «L Œuvre du mois», sous l égide du Musée d art et histoire ; - le concours annuel 1700, soit la suite de la thématique : «1157 Fribourg 2007 : une capitale en dix tableaux 1157 Freiburg 2007 : eine Hauptstadt in zehn Bildern (IV-X)», ainsi que, depuis septembre 2007, la nouvelle série intitulée : «Le Fribourg des inventeurs Freiburg und seine Erfinder (I-III)», prolongement du parcours didactique «Le génie inventif de Fribourg», conçu par l historien Alain-Jacques Tornare à l occasion de la Foire de Fribourg [stand de la Ville, 28 septembre - 7 octobre 2007]. A relever que ledit concours a, une nouvelle fois, bénéficié du partenariat des AEF, de la BCUF, de la Bibliothèque de la Ville et de la Deutsche Bibliothek Freiburg. Ont dès lors été publiés : Tornare, Alain-Jacques : «Jean Montenach et les débuts de la commune politique de Fribourg en 1799» ; Heimo, Marie- Anne : «Les Ursulines : une congrégation enseignante sur les bords de la Sarine» ; Andrey, Georges : «Abraham Gemperlin et les débuts de l imprimerie à Fribourg, au XVI e siècle» ; Utz Tremp, Kathrin : «Der Vennerbrief oder Lettre des Bannerets (1404)» ; Torche-Julmy, Marie- Thérèse : «L Abbaye des Maréchaux de Fribourg» ; Utz Tremp, Kathrin : «Die erste Verfassung der Stadt und Republik Freiburg : die Handfeste von 1249» ; Guex, François : «1157 Hintergründe einer Gründung» ; de même que : Tornare, Alain-Jacques : «Autour d Etienne Eggis, inventeur du mot ensoleillé», «Joseph Chaley, le jeteur de ponts» et «Guillaume Ritter, l homme qui fit barrage à l archaïsme» [cf N o 231 (janvier 2007), pp ; N o 232 (février 2007), pp ; N o 233 (mars 2007), pp. 8-9 ; N o 234 (avril 2007), pp ; N o 235 (mai 2007), pp ; N o 236 (juin 2007), pp ; N o 237 (septembre 2007), pp ; N o 238 (octobre 2007), p. 15; N o 239 (novembre 2007), p. 15 et N o 240 (décembre 2007), pp ]. b) La Gazette des Amis du Musée Franco-Suisse (Rueil-Malmaison) Tornare, Alain-Jacques, en collaboration avec les AVF : animation de la rubrique «Questions-réponses» et divers comptes-rendus d ouvrages. c) Suisse/ Swiss Magazine Spécialiste des relations franco-suisses et en partenariat avec les AVF, Alain-Jacques Tornare a poursuivi dans Suisse/ Swiss Magazine - revue

19 bimestrielle des francophones suisses à travers le monde - une série d articles sur le thème «Ces Suisses qui ont créé la France», prolongement de l «Exposition Culturelle de Fribourg» organisée en 2005, à la Médiathèque Jacques-Baumel de Rueil-Malmaison. 2. Activités scientifiques a) Jumelage Fribourg Rueil-Malmaison Membre du Comité de jumelage Fribourg Rueil-Malmaison, les AVF ont suivi les activités du Musée Franco-Suisse de Rueil-Malmaison (Conseil d administration, Centre de documentation, Journées du Patrimoine) et celles de l Association des Amis dudit Musée. Elles ont par ailleurs accompagné la délégation de la Ville de Rueil-Malmaison, lors des Journées officielles du 850 ème anniversaire (23 24 juin 2007). b) 850 ème anniversaire de la Ville de Fribourg ( ) Les AVF ont étroitement participé aux travaux du CO et de la Commission «Culture & Histoire» du 850 ème anniversaire de la Ville de Fribourg, Commission animée par M. J.-Robert Gisler, professeur à l Université, dont elles assumèrent également la suppléance. Membre du Comité scientifique de l ouvrage collectif Fribourg, une ville aux XIX e et XX e siècles Freiburg, eine Stadt im 19. und 20. Jahrhundert (Fribourg, Editions La Sarine 2007, 479p., + cédérom), les AVF ont assuré le secrétariat de rédaction, ainsi que la coordination générale de cet important projet collectif placé sous la direction du professeur Francis Python. Soutenu financièrement par la Bourgeoisie de la Ville de Fribourg, ledit projet était placé sous le patronage du Conseil communal, de la Bourgeoisie et du Comité d organisation du 850 ème anniversaire. Fort d un premier tirage de 4'000 exemplaires, puis de 2'000 en septembre, il a été officiellement présenté à la presse le 15 mai Si les AVF ne peuvent que se féliciter de l intérêt et du remarquable soutien de nombreuses institutions et associations culturelles, de services administratifs et de personnes privées en vue de sa réalisation, cet ouvrage de référence a toutefois mis à forte contribution leur effectif déjà restreint. Parallèlement à cette publication, des actions de sensibilisation sur l histoire urbaine ont été mises sur pied à l intention des enseignants et élèves des classes primaires et secondaires de la ville et du canton, avec entre autres le concours du Centre fribourgeois de documentation pédagogique [CFDP]. c) Autres activités Le 10 mars 2007, les membres de la députation socialiste au Grand Conseil fribourgeois ont été les hôtes des AVF pour une présentation de leur nouvel écrin et de leurs activités patrimoniales au service de la cité. Les 23 et 30 avril, ainsi que les 7 et 14 mai 2007, les AVF ont accueilli deux stagiaires en vue de la préparation de leur CFC d Assistant(e) en Information Documentaire (AID), stagiaires provenant de la BCUF et du CFDP. Le 11 mai 2007, les AVF ont été représentées à la Journée d étude de l AAS, dont le thème était : «Archiv und Öffentlichkeitsprinzip Archives et transparence administrative» [Bern, Institut für Bildungsmedien].

20 Le 22 mai 2007, les AVF ont reçu les représentants du Bureau interparoissial de la ville de Fribourg pour une présentation de leurs locaux et de leurs activités. Le 6 juin 2007, les AVF ont accueilli M. Maximilian Stemp, représentant de la Société Civile pour l Œuvre et la Mémoire d Antoine de Saint Exupéry. Cette visite s inscrit dans la poursuite de projets de ladite Société et des AVF rappelant l épisode «fribourgeois» de l auteur du Petit Prince, consécutivement aux manifestations et à l exposition «Du vent, du sable et des étoiles» ayant marqué, en 2000, le centenaire de sa naissance [cf. Conseil communal de la Ville de Fribourg. Rapport de gestion Exercice 2000, pp ]. A l intention des étudiant(e)s de troisième année du Collège Saint-Michel devant effectuer un travail de maturité en histoire régionale, les AVF, avec le concours des AEF et de la BCUF, ont mis sur pied, le 16 novembre 2007, une visite thématique ad hoc et présenté leurs nouveaux locaux Relations de service Membre du Deutscher Geschichtsforschender Verein des Kantons Freiburg, de l Institut Fribourgeois d Héraldique et de Généalogie, de la Société d Histoire du Canton de Fribourg et de la Société d Histoire de la Suisse Romande, les AVF suivent attentivement les travaux et programmes proposés par ces quatre sociétés, y compris les activités de l Association des Amis de Clio du CO de Jolimont. De même, elles sont en étroite relation avec diverses associations s occupant du patrimoine tant sur le plan local et fédéral, qu à l étranger. Des liens ont été noués ou entretenus avec plusieurs instituts et chaires de l Université de Fribourg et du pays, notamment à l occasion du 850 ème anniversaire. Outre l Université, des entretiens ont également eu lieu avec des représentants des Amis du Chemin de Saint-Jacques/ Freunde des Jakobsweges (section Suisse), du «Projet Fribourg-Martini 1606», de Fribourg Tourisme et des milieux économiques. Divers contacts professionnels ont été établis ou poursuivis avec nombre d institutions culturelles et archivistiques diocésaines, communales, cantonales, fédérales et étrangères, avec la Haute Ecole de Gestion de Genève, par l entremise de son Département information et documentation, avec le Groupe de travail des Archives communales suisses, avec l AAS et sa Commission nationale de formation, ainsi qu avec le Forum des archivistes genevois. De nombreux liens ont été développés avec les médias, aussi bien sur le plan local, régional, national qu international : dossiers de presse, enregistrements..., principalement à l occasion des festivités du 850 ème anniversaire. Enfin, sur le plan cantonal et communal, les AVF entretiennent également des contacts avec l Etat civil et le Préposé communal à la protection des données, sont représentées dans la Commission cantonale de nomenclature des noms locaux, le Groupe de travail Cimetière Saint-Léonard (monuments funéraires) et animent le Groupe de travail interne pour la dénomination des noms de rues, avec la collaboration du Service communal du cadastre. 1.6 Centrale d'impression La Centrale d'impression est en fonction depuis le 1er septembre Elle compte trois collaborateurs dont la tâche consiste à multicopier des documents en quantités relativement importantes.

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch)

sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch) Loi du 10 septembre 2015 Entrée en vigueur :... sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les articles 19 al. 2, 22 al. 1 et 73 al. 3 de la Constitution

Plus en détail

Une année marquée par une consolidation des objectifs du Conseil communal pour l actuelle législature

Une année marquée par une consolidation des objectifs du Conseil communal pour l actuelle législature AVANT-PROPOS Une année marquée par une consolidation des objectifs du Conseil communal pour l actuelle législature Si le rapport de gestion est l occasion de présenter l ensemble des activités de l administration

Plus en détail

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR)

Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Page 1 / 8 Statuts de l Association du Pôle scientifique et technologique du canton de Fribourg (PST-FR) Art. 1 Constitution I. Constitution, siège Sous la dénomination «Pôle scientifique et technologique

Plus en détail

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève

Statuts. de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Statuts de la Chambre de commerce, d industrie et des services de Genève Avril 2010 1 I. DÉNOMINATION, SIÈGE, BUT Article 1 er : Dénomination Il est constitué, sous la dénomination «Chambre de commerce,

Plus en détail

Toute désignation de personne, de fonction ou de profession utilisée dans les présents statuts s applique indifféremment aux femmes et aux hommes.

Toute désignation de personne, de fonction ou de profession utilisée dans les présents statuts s applique indifféremment aux femmes et aux hommes. Projet de statuts de la Fondation du Théâtre Kléber-Méleau (version 1/Ecublens du 10.04.2015-4/Renens du 04.03.2015) Toute désignation de personne, de fonction ou de profession utilisée dans les présents

Plus en détail

Règles de gestion du Fonds lausannois d intégration - FLI

Règles de gestion du Fonds lausannois d intégration - FLI et de la protection Règles de gestion du Fonds lausannois d intégration - FLI Préambule Lausanne est une ville internationale : 42% de sa population n a pas de passeport suisse, plus de 160 nationalités

Plus en détail

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens

Conclue entre les Municipalités de : Chavannes-près-Renens Crissier Écublens Renens Convention régissant les relations techniques et financières dans le cadre du crédit de construction de la rénovation urbaine de la Gare de Renens, lot 3 «espaces publics». Conclue entre les Municipalités

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

ASSOCIATION ROMANDE DES FOURRIERS SUISSES

ASSOCIATION ROMANDE DES FOURRIERS SUISSES ASSOCIATION ROMANDE DES FOURRIERS SUISSES STATUTS DE L ARFS applicables à partir du 15 avril 2012 avec l accord du Comité central de l ASF I. NOM ET SIÈGE DE L ASSOCIATION Article premier 1. L Association

Plus en détail

REGLEMENT D ORGANISATION DE

REGLEMENT D ORGANISATION DE REGLEMENT D ORGANISATION DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE DE FORMATION DES ENSEIGNANTS Conformément au principe constitutionnel de l égalité des sexes, toute désignation de personne, de statut ou de fonction

Plus en détail

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS)

FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) FORMATION DU COMMERCE DE DETAIL SUISSE (FCS) BILDUNG DETAILHANDEL SCHWEIZ (BDS) FORMAZIONE NEL COMMERCIO AL DETTAGLIO IN SVIZZERA (FCS) ORGANISATION FAÎTIERE DES EMPLOYEURS ET DES ORGANISATIONS PATRONALES

Plus en détail

2) Information : BASIS propose à ses membres : - un service d information juridique, sociale et comptable

2) Information : BASIS propose à ses membres : - un service d information juridique, sociale et comptable statuts de l'association Basis Art. 1 nom : Sous la dénomination «Bureau Arts de la Scène des Indépendants Suisses» (B.A.S.I.S.), il est constitué une association régie par les présents statuts et par

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

F ONDS CULTUREL R IVIERA

F ONDS CULTUREL R IVIERA F ONDS CULTUREL R IVIERA CONVENTION ENTRE LES COMMUNES DE BLONAY, CHARDONNE, CORSEAUX, CORSIER, JONGNY, MONTREUX, ST-LÉGIER-LA CHIÉSAZ, LA TOUR-DE-PEILZ, VEVEY ET VEYTAUX FONDS CULTUREL R IVIERA - SERVICE

Plus en détail

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine.

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine. Règlement provisoire relatif à la mission Recherche appliquée et Développement dans le domaine Musique et Arts de la scène de la HES-SO Version du 4 novembre 2014 Le Rectorat de la Haute école spécialisée

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 20 février 2014 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados Sommaire 1. Performance énergétique et permis de construire : extension de l

Plus en détail

Société Suisse de Pédagogie Musicale Section genevoise. Statuts

Société Suisse de Pédagogie Musicale Section genevoise. Statuts Société Suisse de Pédagogie Musicale Section genevoise Statuts 1. Siège et buts de la Société Art. 1 La section genevoise (S.G.) de la Société suisse de pédagogie musicale (S.S.P.M), créée le 29 novembre

Plus en détail

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations

Il peut mettre en œuvre lui-même des mesures préventives. Art. 3 b) Etablissement de directives et recommandations 460. Règlement du 0 décembre 0 sur le sport (RSport) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 juin 00 sur le sport (LSport) ; Sur la proposition de la Direction de l instruction publique,

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

STATUTS de l'association des chargés* de communication des communes de Suisse romande «A3C Romandie»

STATUTS de l'association des chargés* de communication des communes de Suisse romande «A3C Romandie» STATUTS de l'association des chargés* de communication des communes de Suisse romande «A3C Romandie» DENOMINATION, BUTS ET SIEGE DE L'ASSOCIATION Article 1 Dénomination L'Association des chargé-e-s de

Plus en détail

B 2 15.01. Règlement d application de la loi sur les archives publiques (RArch) Disposition générale. Titre II (3) Organisation de l archivage

B 2 15.01. Règlement d application de la loi sur les archives publiques (RArch) Disposition générale. Titre II (3) Organisation de l archivage Règlement d application de la loi sur les archives publiques (RArch) B 2 15.01 du 21 août 2001 (Entrée en vigueur : 1 er septembre 2001) Le CONSEIL D ÉTAT de la République et canton de Genève vu l article

Plus en détail

Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS

Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS Institut Romand de Formation en Assurances STATUTS Etat au 04-04-2008 - 2 - Article 1 : Constitution Il est constitué sous le nom d'«institut Romand de Formation en Assurances», ci-après IRFA, une association

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATIONS DES AMIS DE BERNARD GARO

STATUTS DE L'ASSOCIATIONS DES AMIS DE BERNARD GARO STATUTS DE L'ASSOCIATIONS DES AMIS DE BERNARD GARO I BUTS, AFFILIATION, RESSSOURCES, SIEGE, DUREE I.1 Sous le nom de ASSOCIATION DES AMIS DE, ci-après «ASSOCIATION» est créée une association régie par

Plus en détail

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ SUISSE DE MÉDECINE DE LA REPRODUCTION (SSMR)

STATUTS DE LA SOCIÉTÉ SUISSE DE MÉDECINE DE LA REPRODUCTION (SSMR) STATUTS DE LA SOCIÉTÉ SUISSE DE MÉDECINE DE LA REPRODUCTION (SSMR) I. Nom et siège Art. 1 La «Société Suisse de Médecine de la Reproduction (SSMR)» est une association aux termes de l art. 60 ss. CC dont

Plus en détail

Chapitre 1 : Fondation

Chapitre 1 : Fondation Statuts du Ski-Club Vallée de Joux Chapitre 1 : Fondation 1.1 Le Ski-Club Vallée de Joux a été constitué, le 9 juillet 2008 au Sentier. Ce nom remplace celui du Ski- Club Orient-Sentier fondé en 1946 à

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS. Art.1

ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS. Art.1 ASSOCIATION SUISSE POUR LA QUALITE DANS LES SOINS PALLIATIFS STATUTS I. Nom et siège Art.1 Sous le nom de qualitépalliative, Association suisse pour la qualité dans les soins palliatifs existe une association

Plus en détail

Statuts de l Association Association des Olympiades Scientifiques Suisses

Statuts de l Association Association des Olympiades Scientifiques Suisses Statuts de l Association Association des Olympiades Scientifiques Suisses Version du 07 mai 2012 I. Dénomination, Siège et But Article premier Dénomination Il existe, sous la dénomination «Association

Plus en détail

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif

Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Modèle de statuts pour les Sociétés de tir sportif Edité par la Fédération sportive suisse de tir Ce modèle de statuts peut servir de guide aux sociétés de tir sportif pour l élaboration et la révision

Plus en détail

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial.

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial. STATUTS ASASE ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE SŒUR EMMANUELLE 19, rue du Rhône 1204 Genève T: +41 (0)22 311 20 22 F: + 41 (0)22 310 21 93 info@asase.org www.asase.org VERSION 2011 A. Raison sociale, but,

Plus en détail

Statuts de l association MEMORIAV

Statuts de l association MEMORIAV Traduction française des statuts de Memoriav; La version allemande fait foi. Statuts de l association MEMORIAV Association pour la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle suisse Article premier Dénomination

Plus en détail

Commune de Bussigny-près-Lausanne

Commune de Bussigny-près-Lausanne Municipalité T. 021 706 11 20 F. 021 706 11 39 greffe@bussigny.ch N/réf : CW/fc AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY-PRES-LAUSANNE Bussigny-près-Lausanne, le 18 août 2010 Préavis municipal N 10 /2010 relatif

Plus en détail

Statuts du Parti vert libéral vaudois

Statuts du Parti vert libéral vaudois Statuts du Parti vert libéral vaudois Modifiés par l Assemblée générale du 7 mai 2013 GENERALITES Article 1 Le Parti vert'libéral vaudois (ci-après «le Parti») est une Association régie par les présents

Plus en détail

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX

MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS. 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX MAISON DES SCIENCES DE L HOMME D AQUITAINE STATUTS 10, Esplanade des Antilles Domaine Universitaire 33607 PESSAC CEDEX Tél. +33 (0)5 56 84 68 00 Fax +33 (0) 5 56 84 68 10 http://www.msha.fr STATUTS Modifiés

Plus en détail

l'activité du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (ci-après: CPLN).

l'activité du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (ci-après: CPLN). Règlement organique du Centre cantonal de formation professionnelle du Littoral neuchâtelois (CPLN) LA CONSEILLÈRE D'ETAT, CHEFFE DU DEPARTEMENT DE L'EDUCATION, DE LA CULTURE ET DES SPORTS DE LA RÉPUBLIQUE

Plus en détail

Statuts. Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE) du 30 juin 2014

Statuts. Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE) du 30 juin 2014 Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE) Statuts du 30 juin 204 c/o mcw Wuhrmattstrasse 28 4800 Zofingue 062 5 20 info@sf-mvb.ch www.sf-mvb.ch Sommaire I. Dénomination, siège et but

Plus en détail

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité I Nom, Siège, Buts et Tâches Statuts Article 1 Article 2 Article 3 Nom L Association se nomme ASPEDAH (Association

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DE LA REGION DU GROS-DE-VAUD

STATUTS DE L ASSOCIATION DE LA REGION DU GROS-DE-VAUD STATUTS DE L ASSOCIATION DE LA REGION DU GROS-DE-VAUD CHAPITRE I Dénomination, siège, durée, but, composition ARTICLE 1 Sous le nom ASSOCIATION DE LA REGION DU GROS-DE-VAUD, il est créé une association

Plus en détail

Statuts I. BUT ET SIEGE II. SOCIETAIRES

Statuts I. BUT ET SIEGE II. SOCIETAIRES Case postale 7141 tél. 031 / 323 53 36 3001 Berne fax 031 / 322 37 46 www.svri.ch Statuts I. BUT ET SIEGE Art. 1 But L "Association suisse pour le développement de l informatique juridique" vise à promouvoir,

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

S T A T U T S. L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE

S T A T U T S. L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE S T A T U T S L Association BEP, Bien-Etre & Performance TITRE PREMIER NOM - BUT - SIEGE Article premier : NOM Il est formé sous la dénomination «l Association BEP, Bien-Etre & Performance», une association

Plus en détail

Schweizerische Gesellschaft für Reinraumtechnik Société Suisse pour la prévention de la contamination Swiss Society for Contamination Control

Schweizerische Gesellschaft für Reinraumtechnik Société Suisse pour la prévention de la contamination Swiss Society for Contamination Control Schweizerische Gesellschaft für Reinraumtechnik Société Suisse pour la prévention de la contamination Swiss Society for Contamination Control S T A T U T S I. Nom, siège et but Art. 1 Art.2 La Société

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES STATUTS DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 Sous la raison sociale «Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie - Association des industries vaudoises» (ci-après CVCI), il est constitué une association

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE»

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 1 STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 2 ARTICLE 1 DESIGNATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le

Plus en détail

CONVENTION DE SUBVENTION ENTRE LE DEPARTEMENT DE L ISERE, GRENOBLE-ALPES METROPOLE

CONVENTION DE SUBVENTION ENTRE LE DEPARTEMENT DE L ISERE, GRENOBLE-ALPES METROPOLE CONVENTION DE SUBVENTION ENTRE LE DEPARTEMENT DE L ISERE, GRENOBLE-ALPES METROPOLE ET L ASSOCIATION POUR UN CONSERVATOIRE DE L INFORMATIQUE ET DE LA TELEMATIQUE (ACONIT) ENTRE Le DÉPARTEMENT DE L ISÈRE

Plus en détail

Dagobert BANZIO MINISTRE DU COMMERCE FONCTION MINISTERIELLE ET PARLEMENTAIRE

Dagobert BANZIO MINISTRE DU COMMERCE FONCTION MINISTERIELLE ET PARLEMENTAIRE Dagobert BANZIO MINISTRE DU COMMERCE Date et lieu de naissance : 21 Juin 1957 à Tinhou S/P de Bloléquin Situation familiale : Marié, Père de 7 enfants FONCTION MINISTERIELLE ET PARLEMENTAIRE Ministre de

Plus en détail

G 2 05.01 - Règlement d exécution de la loi d application des dispositions fédérales e...

G 2 05.01 - Règlement d exécution de la loi d application des dispositions fédérales e... G 05.0 - Règlement d exécution de la loi d application des dispositions fédérales e... http://www.ge.ch/legislation/rsg/f/s/rsg_g_05p0.html Page of 6 4.07.00 Règlement d exécution de la loi d application

Plus en détail

Appel à projets régional Télémédecine. Edition 2012

Appel à projets régional Télémédecine. Edition 2012 Appel à projets régional Télémédecine Edition 2012 RÈGLEMENT Date limite de dépôt des dossiers : 14 septembre 2012 EXPOSÉ DES MOTIFS Dans le cadre de la mise en œuvre du Contrat de projets Etat Région

Plus en détail

but lucratif organisée corporativement au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

but lucratif organisée corporativement au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse. Titre préliminaire AEAG : Association des Etudiants Albanais de Genève Art. - CONSTITUTION L Association des Etudiants Albanais de Genève (AEAG) est une association sans but lucratif organisée corporativement

Plus en détail

Statuts egov Innovation Center

Statuts egov Innovation Center Statuts egov Innovation Center (version 10.10.2013) Préambule L association «egov Innovation Center» est une association à but non lucratif s inscrivant dans une dimension d intérêt public. L association

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11015-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11015-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11015-A Date de dépôt : 19 novembre 2012 Rapport de la Commission des finances chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat ouvrant un crédit d investissement de

Plus en détail

Conclue entre : Les communes de CHAVANNES-PRES-RENENS CRISSIER ECUBLENS et RENENS. Lesquelles exposent préalablement ce qui suit :

Conclue entre : Les communes de CHAVANNES-PRES-RENENS CRISSIER ECUBLENS et RENENS. Lesquelles exposent préalablement ce qui suit : Annexe I : projet de convention intercommunale, 30.11.2010 CONVENTION RÉGISSANT LES RELATIONS TECHNIQUES ET FINANCIÈRES DANS LE CADRE DU CRÉDIT D ÉTUDE POUR LA PHASE DE PROJET DÉFINITIF «RÉNOVATION URBAINE

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DE L ESPACE DE VIE ENFANTINE LES MOUSSAILLONS

STATUTS DE L ASSOCIATION DE L ESPACE DE VIE ENFANTINE LES MOUSSAILLONS STATUTS DE L ASSOCIATION DE L ESPACE DE VIE ENFANTINE LES MOUSSAILLONS Chapitre 1 : DISPOSITIONS GENERALES Article I. CONSTITUTION Sous la dénomination Les Moussaillons, il est constitué, conformément

Plus en détail

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial.

S T A T U T S. 6. L association ne poursuit aucun but lucratif ou commercial. S T A T U T S I. NOM, SIÈGE ET BUT. Art. 1 Dénomination 1. L Association "Secours d'hiver / Canton de Fribourg" est une association à durée illimitée au sens des articles 60 et suivants du Code civil suisse.

Plus en détail

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts

Association Suisse pour l environnement et le développement durable. Statuts Association Suisse pour l environnement et le développement durable Statuts 1 S T A T U T S suissegreen août2010 Constitution du 15.05.2010 Modifications des statuts I. DISPOSITIONS GENERALES Article premier

Plus en détail

Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne

Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne Stiftung für die nachhaltige Entwicklung der Bergregionen Statuts de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Sous le nom de ARTICLE 1 "Fondation

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION PRO FORTINS NEUCHATEL

STATUTS DE L ASSOCIATION PRO FORTINS NEUCHATEL PRO FORTINS NEUCHATEL STATUTS DE L ASSOCIATION PRO FORTINS NEUCHATEL Nature juridique et siège Art. 1 Pro Fortins Neuchâtel est une association à but idéal sans but lucratif, régie par les présents statuts

Plus en détail

étudiants internationaux L essentiel des Chiffres Clés 7 Juin 2013

étudiants internationaux L essentiel des Chiffres Clés 7 Juin 2013 3 6 étudiants internationaux 7 Juin 213 CHIFFRES CLÉS MONDE Selon l UNESCO en 21, on comptait 3 6 étudiants internationaux dans le monde. Ce nombre a augmenté de 38 % depuis 26. Les premiers continents

Plus en détail

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 Entre les adhérents aux présents statuts est constituée une association qui

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS»

Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS» Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS» Nom, siège, but Art. 1 La «Société suisse d hydrologie et de limnologie» (SSHL) est une association au sens de l art. 60 ff du Code civil suisse.

Plus en détail

«Pour une formation professionnelle duale en Suisse»

«Pour une formation professionnelle duale en Suisse» «Pour une formation professionnelle duale en Suisse» Statuts I. Nom, siège et buts 1. Nom et siège Sous le nom de «Pour une formation professionnelle duale en Suisse» est constituée une Association au

Plus en détail

Statuts de l association

Statuts de l association Statuts de l association 24.04.2015 Table des matières 0. Historique des modifications... 3 1. Dénomination et sièges... 4 2. Buts... 4 3. Ressources... 4 3.1 Cotisations... 5 3.2 Comptabilité... 5 4.

Plus en détail

et de conduire la recherche;

et de conduire la recherche; WHA18.44 Création d'un Centre international de Recherche sur le Cancer La Dix -Huitième Assemblée mondiale de la Santé, Attendu que l'article 18 de la Constitution prévoit, notamment, que l'une des attributions

Plus en détail

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales STATUTS OBJET SIEGE SOCIAL DUREE ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile

réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile Convention intercantonale du 20 mai 2005 réglant la fréquentation d une école située dans un canton autre que celui de domicile Les chefs des départements de l instruction publique, de la formation et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial

7 juin 2010 Journal Officiel de la République Démocratique du Congo Première partie - n spécial Première partie 51 ème année Numéro spécial JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa - 7 juin 2010 PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Loi organique

Plus en détail

Convention pour la sauvegarde du patrimoine architectural de l Europe

Convention pour la sauvegarde du patrimoine architectural de l Europe Texte original Convention pour la sauvegarde du patrimoine architectural de l Europe 0.440.4 Conclue à Grenade le 3 octobre 1985 Approuvée par l Assemblée fédérale le 6 décembre 1995 1 Instrument de ratification

Plus en détail

Statuts de l association «Réseau Danse Suisse»

Statuts de l association «Réseau Danse Suisse» Statuts de l association «Réseau Danse Suisse» I. DÉNOMINATION Article premier : Dénomination et siège Sous la dénomination «Réseau Danse Suisse» est constituée une association au sens des articles 60

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE ARCHIVES MUNICIPALES DE SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE DEFINITION DES ARCHIVES Code du patrimoine Partie législative o LIVRE II : ARCHIVES TITRE Ier : RÉGIME GÉNÉRAL DES ARCHIVES

Plus en détail

Liste positive des documents/dossiers/ données à conserver de manière définitive JEUNESSE - CULTURE - EGLISES OBSERVATIONS

Liste positive des documents/dossiers/ données à conserver de manière définitive JEUNESSE - CULTURE - EGLISES OBSERVATIONS Liste positive des documents/dossiers/ données à conserver de manière définitive Chapitre 5 Formation - Jeunesse - Culture -Eglises 5. FORMATION - JEUNESSE - CULTURE - EGLISES 50.00.00 AUTORITES SCOLAIRES

Plus en détail

GÉOTHERMIE.CH Société suisse pour la géothermie

GÉOTHERMIE.CH Société suisse pour la géothermie Statuts de l'association GÉOTHERMIE.CH Société suisse pour la géothermie (ci-après «l'association») (Association de droit privé) Article 1 Dénomination, siège Sous l appellation GÉOTHERMIE.CH (Société

Plus en détail

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012

STATUTS ARAET. Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 -1- STATUTS ARAET Approuvés par l'assemblée générale de l'araet, le 17 mars 2012 TITRE I : Nom Buts Siège - Durée Article 1 : Nom 1.1 L Association Romande Arts, Expression et Thérapies - ARAET - est une

Plus en détail

(Entrée en vigueur : 1 er janvier 2009)

(Entrée en vigueur : 1 er janvier 2009) Contrat de prestations entre la Conférence des départements de l'économie publique de Suisse occidentale et l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en tant qu'institution coordinatrice du Consortium

Plus en détail

Art. 2 : Siège et durée L Association a son siège dans la République et canton de Genève à l adresse de son secrétariat. Sa durée est illimitée.

Art. 2 : Siège et durée L Association a son siège dans la République et canton de Genève à l adresse de son secrétariat. Sa durée est illimitée. Association Alzheimer Suisse Section de Genève Chemin des Fins 27 1218 Grand Saconnex STATUTS Dans les présents statuts, toute dénomination de personne, de statut ou de fonction recouvre l homme ou la

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 8.. Loi du mars 999 sur l Hôpital cantonal Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du er décembre 998 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l

Plus en détail

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2 Le programme ALBAN Centro Franco- Brasileiro de Documentação Técnica e Científica ALBAN - Programme Communautaire de bourses d études pour les ressortissants de l Amérique Latine en Europe Sommaire Présentation

Plus en détail

Statuts GS1 Suisse. Ensemble pour créer des valeurs

Statuts GS1 Suisse. Ensemble pour créer des valeurs Statuts GS1 Suisse Ensemble pour créer des valeurs GS1 Suisse Statuts Statuts Association GS1 Suisse I Nom, siège et objectif de l association Art. 1 Nom et siège 1. Sous le nom Association GS1 Suisse

Plus en détail

ASSOCIATION CEREBRAL GENEVE STATUTS

ASSOCIATION CEREBRAL GENEVE STATUTS ASSOCIATION CEREBRAL GENEVE STATUTS I. DISPOSITIONS GENERALES Art. 1 Nom et siège Sous la dénomination ASSOCIATION CEREBRAL GENEVE est constituée une association, au sens des articles 60 et suivants du

Plus en détail

Société Suisse de Transplantation (SST)

Société Suisse de Transplantation (SST) Société Suisse de Transplantation (SST) REVISION DES STATUTS du 1.6.2008 Conformément à la séance de la Commission constitutive du 11.1.2002 Buts et objectifs de la Société Art. 1 Art. 2 La Société Suisse

Plus en détail

Projet de modification de la loi concernant la profession d'avocat - RSJU 188.11

Projet de modification de la loi concernant la profession d'avocat - RSJU 188.11 Projet de modification de la loi concernant la profession d'avocat - RSJU 188.11 Tableau comparatif Législation actuelle Projet de loi Commentaires La loi du 3 septembre 2003 concernant la profession d'avocat

Plus en détail

DEMANDE D UN CREDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 250'000.00 POUR ELABORER LE PDCom, LE PGA ET LE REGLEMENT DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS

DEMANDE D UN CREDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 250'000.00 POUR ELABORER LE PDCom, LE PGA ET LE REGLEMENT DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS Commune d'echichens PREAVIS N 06/2015 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DEMANDE D UN CREDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 250'000.00 POUR ELABORER LE PDCom, LE PGA ET LE REGLEMENT DE LA POLICE DES CONSTRUCTIONS

Plus en détail

Statuts CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Statuts CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Statuts CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Nom et siège 1.1. Bibliothèque Information Suisse (BIS), ci-après nommée «l Association», est une association au sens des articles 60 ss du Code civil

Plus en détail

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique République Française ASSEMBLEE SECRETARIAT GENERAL N 32 2005/APS Du 1 er décembre 2005 AMPLIATIONS HC 1 Com Del 1 Gouvernement 1 Congrès 1 APS 40 SGPS 2 Trésorier 1 Directions 11 JONC 1 DELIBERATION relative

Plus en détail

Statuts Association Pro Senectute Genève

Statuts Association Pro Senectute Genève . Statuts Association Pro Senectute Genève Préambule Le présent document, les termes employés pour désigner des personnes sont pris au sens générique ; ils ont à la fois valeur d un féminin et d un masculin.

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE

COMMISSION PERMANENTE Délibération affichée, rendue exécutoire, après transmission au Contrôle de la Légalité le : 12/07/13 AR n : A078-227806460-20130705-72937-DE-1-1_0 REPUBLIQUE FRANÇAISE CONSEIL GENERAL DES YVELINES 2013-CP-4715.1

Plus en détail

Statuts de l Association Suisse des Tambours et Fifres

Statuts de l Association Suisse des Tambours et Fifres Statuts de l Association Suisse des Tambours et Fifres Version française du 5..04 TABLE DES MATIÈRES I. FONDEMENTS... II. ORGANISATION... III. SOCIÉTAIRES... 4 IV. DROITS ET DEVOIRS DES SOCIÉTAIRES...

Plus en détail

STATUTS. du 25 mai 2010

STATUTS. du 25 mai 2010 STATUTS du 25 mai 2010 PRÉAMBULE L association Vivre sans violence a été créée en 2006 par trois institutions vaudoises œuvrant à la prévention de la violence dans le couple: le Centre d accueil MalleyPrairie,

Plus en détail

Unit é* Travail*Progrès SECRETARIAT GENERAL LA VIE DES ASSEMBLEES DANS L ESPACE FRANCOPHONE RECUEIL DES PROCEDURES ET DES PRATIQUES PARLEMENTAIRES

Unit é* Travail*Progrès SECRETARIAT GENERAL LA VIE DES ASSEMBLEES DANS L ESPACE FRANCOPHONE RECUEIL DES PROCEDURES ET DES PRATIQUES PARLEMENTAIRES ASSEMBLEE NATIONALE.. SECRETARIAT GENERAL. SECRETARIAT GENERAL ADJOINT DIRECTION DES AFFAIRES LEGISLATIVES DE LA COOPERATION INERPARLEMENTAIRE ET DES RELATIONS INTERNATIONALES REPUBLIQUE DU CONGO Unit

Plus en détail

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9

Table des matières. Table des matières. Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 Table des matières Sommaire... 5 Avant-propos... 7 Thierry Tanquerel Le cadre institutionnel des agglomérations en Suisse... 9 I. Introduction... 9 II. Le cadre juridique... 10 A. Le droit fédéral... 10

Plus en détail

Statuts. Recyclage Formation Suisse R-Suisse. Organisation du monde du travail (OMT) de la branche du recyclage suisse

Statuts. Recyclage Formation Suisse R-Suisse. Organisation du monde du travail (OMT) de la branche du recyclage suisse Statuts Recyclage Formation Suisse R-Suisse Organisation du monde du travail (OMT) de la branche du recyclage suisse Table des matières I NOM, OBJECTIF, SIÈGE, DURÉE 3 Article 1: nom de l'association 3

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION Référence : 10.01 Validation : 02.07.2009 Version : 3 Fichiers : 10.01_statutsCVD Nous sommes solidaires. 2 STATUTS DE L ASSOCIATION CARITAS VAUD Art. 1 Dénomination Créée en 1942,

Plus en détail

Protocole n 15 portant amendement à la Convention de sauvegarde des Droits de l'homme et des Libertés fondamentales (STCE n 213) Rapport explicatif

Protocole n 15 portant amendement à la Convention de sauvegarde des Droits de l'homme et des Libertés fondamentales (STCE n 213) Rapport explicatif Protocole n 15 portant amendement à la Convention de sauvegarde des Droits de l'homme et des Libertés fondamentales (STCE n 213) Introduction Rapport explicatif 1. La Conférence de haut niveau sur l avenir

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (AIPPI SUISSE) S T A T U T S. A. Nom, siège et but de l'association

ASSOCIATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (AIPPI SUISSE) S T A T U T S. A. Nom, siège et but de l'association ASSOCIATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (AIPPI SUISSE) S T A T U T S A. Nom, siège et but de l'association 1 Sous le nom de "Association suisse pour la protection de la propriété

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 11 mars 2010 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Trente-septième session Vienne, 10-12 mai 2010

Plus en détail