Cher professeur, cher accompagnant,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cher professeur, cher accompagnant,"

Transcription

1

2 2

3 Présentation du projet... 4 Objectifs du projet... 4 Cher professeur, cher accompagnant, Ce carnet pédagogique a été créé afin de vous offrir des outils pour faciliter le travail d écriture du scénario. Il comporte une brève présentation du projet, une définition et des pistes de réflexion en lien avec la thématique, des propositions de jeux de langue ainsi que diverses explications permettant de mieux cerner le travail qu induit la mise en œuvre d un film publicitaire. theme... 5 Propositions d outils pour le travail d écriture... 6 Le scénario c est quoi?... 8 Le tournage Moteur et Action! Sources partenaires

4 1. Présentation du projet 2. Objectifs du projet Le Service Jeunesse de la Province de Liège, le Centre Culturel de l Arrondissement de Huy, l asbl «Clap!» bureau d accueil des tournages et le festival «Les Enfants terribles» s associent pour la troisième édition de «Pub Fiction». Par le biais de ce concours, le projet propose aux jeunes de 10 à 20 ans de partir à la découverte de leur créativité. Ce concours est ouvert aux particuliers, aux opérateurs jeunesse et aux écoles. Un particulier ou un groupe lauréat par tranche d âge (10 à 12 ans, 13 à 15 ans et 16 à 20 ans) est choisi par un jury composé de professionnels du cinéma, de l écriture et du monde culturel. L appel à projets s articule autour d une thématique centrale. L idée étant de permettre aux participants d utiliser les mécanismes de la publicité, non pas pour vanter un produit, mais bien mettre en lumière une idéologie, en fonction de leur singularité.une fois sélectionnés, les jeunes lauréats ont la possibilité de participer activement à la réalisation de leur scénario. Ils ont, à cet effet, des moyens logistiques et techniques mis à leur disposition. Les films réalisés sont ensuite mis à l honneur et diffusés dans le cadre d un évènement spécifique qui se déroulera dans le courant du mois de mai 2016 ainsi que sur le web via différents réseaux. Les participants au concours, dont le travail n a pas été primé se voient par ailleurs également valorisés au travers de l édition d un recueil de scénarios reprenant l ensemble des créations scénaristiques. Attention la date limite de rentrée des scénarios est le 15 janvier Info : Ce projet répond à un double objectif qui vise à mettre en exergue une démarche créative et innovante tout en permettant d ouvrir le champ des possibles et de la réflexion au service d un futur à la fois ambitieux et créatif. Susciter l intérêt d un adolescent est parfois une tâche assez ardue! Les différent partenaires susmentionnés proposent de stimuler l intérêt des jeunes âgés de 10 à 20 ans en développant ce projet innovant : le concours de scénarios de films publicitaires «PUB FICTION». Le scénario doit être envisagé comme un outil de «propagande», de conscientisation, en vue de sensibiliser le plus large public possible à la thématique choisie : pour cette édition , «LA CENSURE» est à décliner sous toutes ses formes en fonction de la sensibilité et de la créativité des participants. Une expérience unique qui va permettre aux jeunes de développer davantage leur sens critique, d'éveiller leur curiosité et leur sensibilité. L occasion de leur faire découvrir le langage particulier de la publicité, l écriture de scénarios, tout en défendant leurs points de vue et leurs opinions. Une opportunité exceptionnelle qui permettra aux grands vainqueurs de voir leur film tourné et diffusé sur le web via différents réseaux, ou encore sur grand écran lors de la cérémonie «PUB FICTION». Une aventure à ne pas manquer! 4

5 3. Thème «La censure» Pouvant être implicite ou explicite, LA CENSURE est sujette à de nombreuses polémiques. Les censeurs usent et parfois abusent de leur pouvoir pour bâillonner les idées subversives. Pour mille et une raisons qui suscitent la réflexion, là où certains emprisonnent, d autres s insurgent et usent de stratégies pour libérer les pensées insoumises. à travers ce concours, nous vous proposons d explorer les méandres fantasmagoriques que vous évoque cette vaste thématique. Avant de commencer le travail d écriture, il paraît opportun de jauger ce que la thématique évoque chez chacun d entre vous. Une petite tempête d idées communément appelée «brainstorming» peut éventuellement faire office de «mise en bouche». Vous pouvez également partir de la définition du mot «censure» afin d opérer un choix quant au sens que vous désirez lui donner. Vous trouverez ci-dessous la définition proposée par «Le Robert». Si le cœur vous en dit, vous pouvez également partir de définitions plus subjectives voire transgressives Censure Sens 1 Action de reprendre, de critiquer les paroles, les actions des autres. Blâme, condamnation, critique, improbation, réprobation. S exposer à la censure de son entourage. Sens 2 Condamnation d une opinion, d un texte, après un examen. Encourir les censures. Excommunication, index, interdit, monition, suspense. Sens 3 Examen des œuvres littéraires, des spectacles et publications, exigé par le pouvoir avant d en autoriser la diffusion. Soumettre une pièce à la censure. Journal interdit par la censure. Commission de censure. Censorial. Visa de censure d un film. Aussi autocensure. Définition du dictionnaire «Le petit Larousse illustré» Sens 4 Sanction défavorable à l égard de la politique d un gouvernement, votée par une assemblée. Motion de censure. Parti qui vote la censure. Sens 5 Refoulement dans l inconscient des éléments de la vie psychique que la société, les parents (ou leur image) ne tolèrent pas (doctrine de FREUD) Synonymes Blâme, condamnation, contrôle, coupure, désapprobation, désaveu, examen, filtre, jugement, prohibition, réprobation, reproche, veto. Contraires Apologie, approbation, éloge, exaltation, flatterie, louange. 5

6 Diverses formes de censures en mots et en images La presse Exemples de censures «MADE IN PRESSE» >> La pléthore Par définition, la pléthore est une abondance excessive de choses. En ce qui concerne la presse il s agit clairement de «noyer le poisson» en reléguant au deuxième, voire au troisième ou quatrième plan des informations pertinentes, mais gênantes, dans un flot d informations toujours plus abondantes et superflues. En associant les anciens vecteurs de la communication aux nouveaux, la censure par «noyade médiatique» abreuve facilement notre quotidien! >> La désinformation «Désinformation et pléthore, à la vie à la mort!», slogan «PUB FICTIF» quoique. La désinformation consiste à bloquer, tronquer, déformer ou détourner une information. Le moyen le plus simple de désinformer étant de ne pas appeler un chat, un chat. Elle propose de travestir la réalité pour protéger des intérêts privés ou influencer l opinion publique. L ART Parfois l art dérange, soulève des sujets que certains aimeraient voir tomber à la trappe au fond d une oubliette bien gardée. L arme non pas fatale mais robuste face à l art qui fait frémir les plus frileux d entre nous n est autre que cette bonne vieille censure. Face aux censeurs, certains artistes ont résisté et résistent encore pour la liberté de l art et l art de la liberté Diverses références vous sont proposées dans la rubrique bibliographie à quelques pages d ici. Celles-ci vous conteront des histoires d artistes censurés à différents moments sur notre ligne du temps. Bon voyage L AUTO-CENSURE Euh, je voulais vous dire enfin... euh non rien finalement, rien! 6 Baromètre de la liberté de la presse dans le monde en 2014, selon Reporters sans frontières

7 7

8 4. Propositions d outils pour le travail d écriture On peut inventer des slogans pour vanter des produits, des évènements, des idées, Mais l on peut tout aussi bien en créer qui tendent à les dénigrer, les blâmer et les décrier! Voici quelques petites astuces pour rendre vos slogans plus pertinents : Jouer sur les émotions à travers votre message, il paraît judicieux de mettre un point d honneur à toucher votre public. Votre slogan doit «piquer juste où il faut». Il doit créer le désir. à vous de trouver les «mots-choc» qui resteront gravés dans les méandres de la mémoire de vos spectateurs ainsi que dans leur cœur. Créer l illusion Votre slogan doit convaincre. Pour ce faire n hésitez pas à «tromper», à modifier le réel, à jouer sur les sens et sur la perception. Donner du rythme La rime permet de mettre en valeur et de marquer les esprits à coup de sonorités accrochantes. Créer l exclusivité Le fait que le «produit» ne soit pas accessible à tous renforce le désir de le posséder. Pour répondre à cela, les marques créent des séries limitées, des hors-série et des «clubs» de clients qui sont soidisant privilégiés. N hésitez pas à vous en inspirer pour convaincre. Les acrostiches se caractérisent par l utilisation de mots ou de groupes de mots dont la première lettre en forme un autre dans l ordre vertical. Les acrostiches peuvent être utilisés pour renforcer un message. Pour ce faire il faut veiller à ce que les mots ou les groupes de mots choisis soient en lien avec le thème. Exemple : P ouvant être petite ou grosse, I mpunément projetée, E lle cause des bosses. R oulant, déboulant, telle une danse, R are et précieuse, E n certaines circonstances 8

9 En laissant le hasard s occuper des mots, on peut créer des textes poétiques ou drôles. C est un jeu qui se joue à quelques-uns. Sur une feuille de papier pliée en accordéon, chacun (e) écrit en secret une partie de phrase. Il faut décider au départ de la structure de cette phrase : N + V (nom et verbe), N + V + N (nom, verbe et nom) - Le verbe doit pouvoir accepter un complément direct. N + V + Prép. + N (nom, verbe, préposition et nom) - Le verbe n accepte pas de complément direct mais seulement un complément indirect. N + A + V + N (nom, adjectif, verbe et nom) ou n importe quelle autre structure de phrase suivant le degré de connaissances grammaticales des élèves. Quand la feuille a fait le tour des joueurs, on la déplie et l on peut obtenir des choses étonnantes : «Le ciel entier cache mon amour.» On peut procéder autrement : il faut répondre cette fois à la question «C est quoi?» Le premier qui écrit doit écrire un nom. Le deuxième doit compléter la phrase «C est» sans connaître le nom qui a été écrit. Quand on déplie la feuille, on peut obtenir des phrases bizarres mais qui peuvent aussi faire réfléchir : «Le bonheur, c est un grand lac plein de crabes.» Une valise, c est le moment de partir. Une autre variante encore : ce sont les «conditions». Le premier joueur énonce une condition et le second écrit une phrase au conditionnel, sans connaître bien entendu la condition de départ. Cela peut donner : Si les poules avaient des dents, les trains iraient plus vite. Si j étais riche, les sens interdits n existeraient pas. Ce jeu de langue est tiré de la brochure «100 jeux de langue à l école et ailleurs», LANDROIT H., éditée par le Ministère de la Communauté Française, Service de la langue française. 9

10 5. Le scénario c est quoi? Le scénario est une œuvre écrite destinée aux arts scéniques et audiovisuels. Il est essentiel à la réalisation d un film. Il présente l histoire, son déroulement, les personnages ainsi que les actions. La présentation d un scénario diffère d une œuvre littéraire. En effet, un scénario se compose de didascalies et de dialogues. Les didascalies sont des indications scéniques complétant le dialogue mais n en faisant pas partie. Elles donnent des renseignements sur le jeu des acteurs et permettent aux lecteurs de mieux comprendre la vision de l auteur. Les didascalies peuvent indiquer : Un geste : pétrissant le pain. Une attitude : se sentant en ébullition. Un décor : sortant de derrière le buisson. La place des acteurs : Elle se met derrière son ami. Qui parle à qui : Parlant à Gertrude. Un objet : un appareil téléphonique. Dans l exemple ci-contre les didascalies sont entre parenthèses. C est à partir du scénario que se construit la mise en image du film. Chaque élément décrit dans le scénario est retranscrit graphiquement, un peu dans l esprit qu une bande dessinée. Cette mise en image permet au chef opérateur ( la personne qui filme ) de mieux maîtriser la façon dont il va devoir filmer les différents plans durant le tournage. Molière ( ), Tartuffe (1669), III, 3. (Il lui serre le bout des doigts) Oui, Madame, sans doute, et ma ferveur est telle... Ouf! Vous me serrez trop. C est par exces de zele. De vous faire autre mal je n eus jamais dessein, Et j aurais bien plutot... (Il lui met la main sur le genou) Que fait la votre main? 10

11

12 6. Le tournage Moteur et Action! Le tournage est un moment crucial dans la réalisation d un film. Il intervient après l écriture du scénario, la recherche des comédiens, des décors et des accessoires. C est le moment où l on produit les images du film. La durée du tournage varie en fonction des besoins du film. Elle peut s étendre sur plusieurs mois lorsqu il s agit de longs métrages. Le tournage peut soit se faire en studio (reconstitution de décors réels) ou en extérieur, de jour comme de nuit. De multiples compétences sont nécessaires pour le tournage du film. Du réalisateur qui chapeaute le tournage et dirige les acteurs, au chef opérateur qui est responsable des images et du cadre, au scripte qui veille au contenu de l image filmée, aux costumières, aux accessoiristes, aux décorateurs, aux techniciens en passant par les acteurs les personnes qui gravitent autour du «plateau» sont nombreuses. Elles ont toutes un rôle à jouer clairement défini au service du bon déroulement des opérations. Durant le tournage certaines scènes sont tournées plusieurs fois. Ces prises de vue faites avant le montage sont appelées les rushes. Une fois le tournage effectué, ce sont les monteurs qui se mettent en action, ils sélectionnent les meilleures images du tournage et les mettent bout à bout, ils ajoutent la musique et certains effets spéciaux pour donner naissance au film. Grâce au montage, les scènes du film peuvent être tournées de façon aléatoire, sans prendre en considération la chronologie du scénario. Les scènes se passant dans un même lieu peuvent ainsi être tournées au même moment ce qui facilite le travail du réalisateur et des acteurs durant le tournage. 12

13

14 7. Sources Bibliographie Ressources pour aborder la thématique Dossier pédagogique COPPENS Bruno et LEMAÎTRE Pascal, «L atelier des mots», Casterman, coll. «Les Grands Livres», FINKIELKRAUT A., «Petit fictionnaire illustré», collection Point-Virgule, n 2, éditions du Seuil. HAROS F., «écrire un scénario pour le cinéma : comédie, drame, policier, mélodrame, thriller, court métrage, fantastique», éditions Eyrolles, LANDROIT Henry, «100 jeux de langue à l école et ailleurs», Communauté française- Service de la langue français, mars RIVAIS Y., «Jeux de langage et d écriture: Littératurbulences», éditions Retz, ROTH J.M., «L écriture de scénarios», éditions Chiron, MILLS S., «Blackout», Éditions Faber & Faber, PLANTU, WILLIS FROM TUNIS, ZLATKOVSKY, BOLIGÁN, RAYMA, DANZIGER, KICHKA, BOUKHA- RI, ZOHORÉ, SLIM, PI SAN et GLEZ, «Caricaturistes: Fantassins de la démocratie», Éditions Actes Sud. SCHLESSER T., «L'art face à la censure. Cinq siècles d'interdits et de résistances», Éditions Beaux-Arts. Webographie Logiciel gratuit : CELTX (pour l écriture de scénarios). Sur le site : en tapant «comprendre la publicité» dans le moteur de recherche du site, vous pouvez avoir accès à un dossier pédagogique qui propose des fiches d activités «d éducation critique» à l intention des enseignants du fondamental et du secondaire. 14

15 15

16 8. Présentation des partenaires Le Service Jeunesse de la province de liège Des stages, des expositions itinérantes, des formations, des classes de dépaysement, un centre d'hébergement (et bien d'autres choses encore ) constituent la base de notre action, en collaboration étroite avec les communes, mais aussi les associations, mouvements de jeunesse et autres acteurs de terrain. L objectif global de notre politique culturelle de proximité est de renforcer ou de créer des initiatives locales dont les enjeux sont d entraîner la participation des enfants et des jeunes pour mieux comprendre l importance d une société démocratique et le rôle du citoyen. Notre service est en contact permanent avec les relais locaux, que ce soit dans la relation qui se noue à travers les collaborations avec les communes ou via notre présence lors des commissions communales de l Accueil Temps Libre auxquelles le Service assiste à titre consultatif. Ce travail de proximité nous semble être l un des premiers chaînons indispensables de l action supra-communale et de proximité menée par la Province de Liège. «CLAP!» bureau d accueil des tournages CLAP! est le bureau d accueil des tournages pour les provinces de Liège, Luxembourg et Namur. Initié en 2006 par la Région Wallonne et la Province de Liège, le bureau a pour mission de contribuer à attirer les tournages audiovisuels dans notre région. CLAP! valorise ainsi les décors wallons et les compétences techniques et artistiques disponibles chez nous en mettant à la disposition des producteurs audiovisuels des services gratuits tels que le repérage de lieux de tournage, une aide administrative pour obtenir les autorisations de tournage, des base de données de décors, comédiens, figurants, techniciens, Depuis sa création, CLAP! a ainsi participé à plus de 300 projets de films, téléfilms, publicités et clips musicaux, belges comme étrangers. L équipe de CLAP! se compose de 4 personnes et dispose de bureaux à Liège et à Namur. Le Centre culturel de l Arrondissement de Huy Le Centre culturel de l Arrondissement de Huy est un opérateur culturel important sur le territoire communal et sur l arrondissement de Huy-Waremme. Il n est ni un théâtre ni un centre dramatique, mais bien un Centre culturel régional. Les actions du Centre culturel rayonnent sur Huy et sur 18 communes affiliées, ce qui nécessite une équipe importante et se traduit par des missions très larges, inscrites dans un décret (lois communautaires ou régionales). Le Festival International des Ecoles de Cinéma Organisé par l asbl FIDEC, le Festival «Les Enfants terribles» a pour objectif principal la diffusion et la promotion de premiers films européens, courts et longs. à l affut de toutes les singularités et de toutes les émotions, le festival est celui de tous les publics curieux de propositions cinématographiques (im)pertinentes. 16

17 Premiers projets réalisés dans un cadre professionnel, au sein d une école de cinéma, d un atelier ou autoproduits y trouvent place. Des séances thématiques, des soirées festives ainsi que des programmes à destination des écoles et des familles complètent l offre. La troisième édition des Enfants terribles se déroulera du 15 au 18 octobre 2015 au Centre culturel de Huy. TERRITOIRES DE LA MÉMOIRE Situé à La Cité Miroir, au cœur de Liège, l asbl Les Territoires de la Mémoire est un centre d éducation à la Résistance et à la Citoyenneté. Il a été fondé en 1993 au lendemain d'un tristement célèbre dimanche noir d'élection qui a vu le retour décomplexé et inquiétant, des idées d'extrême droite. Les Territoires de la Mémoire effectuent quotidiennement un travail de mémoire auprès des enfants, des jeunes et des adultes avec un objectif clair : encourager l implication de tous dans la construction d une société démocratique plus solidaire qui placera l humain au centre de toutes les préoccupations. Son exposition permanente «Plus Jamais Ca! Parcours dans les camps nazis pour résister aujourd hui», guidée par la voix de l acteur Pierre Arditi, le son, les images, les jeux de lumière et la musique, est intense et émouvante. Elle rend un vibrant hommage aux millions de victimes de toutes les barbaries. Mais, «Plus jamais ça?», c est aussi une question. Pour rappeler la fragilité de nos acquis. La liberté d expression, face à la censure d un régime autoritaire, en est un. 17

18 Éditeur responsable : Province de Liège, Place Saint Lambert 18A, 4000 Liège. Réalisation : Cellule Graphique - Service Communication - Province de Liège - 09/2015. Getty Images 2015.

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique

Date : Lieu : 9h00 à 16h30. Consultations régionales : le gouvernement en ligne Communautique Date : Lieu : 9h00 à 16h30 Carnet de travail Ce carnet est à la fois, POUR VOUS, un carnet de notes, de travail et de réflexion ; Pour, un moyen de recueillir de l information sur les enjeux du gouvernement

Plus en détail

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises VIDEO FADA un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) est un réseau d associations, basées en Afrique et en Europe, qui a pour objectif d organiser

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

ATELIER PHILO ANIMATION STIB TRAVAIL DE CRÉATION MOMENT DE CLÔTURE SENSIBILISATION A UNE MOBILITE CITOYENNE COMPRENDRE LES ENJEUX

ATELIER PHILO ANIMATION STIB TRAVAIL DE CRÉATION MOMENT DE CLÔTURE SENSIBILISATION A UNE MOBILITE CITOYENNE COMPRENDRE LES ENJEUX SENSIBILISATION A UNE MOBILITE CITOYENNE ATELIER PHILO COMPRENDRE LES ENJEUX ANIMATION STIB APPRÉHENDER LA RÉALITÉ DE TERRAIN TRAVAIL DE CRÉATION FIXER LES NOTIONS ACQUISES MOMENT DE CLÔTURE SE RETROUVER

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ)

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Rue Godefroid 20 5000Namur Belgique 0476 / 84 94 56 081 / 74 29 19 www.acmj.be info@acmj.be Héloïse Rouard : heloise.rouard@acmj.be Manuela

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

CREATIVE WALLONIA La Semaine de la Créativité APPEL à CANDIDATURES 21à28 novembre 2011

CREATIVE WALLONIA La Semaine de la Créativité APPEL à CANDIDATURES 21à28 novembre 2011 CREATIVE WALLONIA La Semaine de APPEL à CANDIDATURES La Semaine de Dans le cadre du programme Creative Wallonia, la Semaine de est à la recherche d acteurs wallons de l innovation qui accepteraient d ouvrir

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES vous propose : Association de loi 1901 DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES Edito Sourds et entendants un seul

Plus en détail

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur

Mundaneum. Les collecteurs de mondes. RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web. Dossier du professeur Mundaneum RENAISSANCE 2.0: Voyage aux origines du Web Les collecteurs de mondes Dossier du professeur 1. Présentation de l animation Description Cet outil pédagogique a pour but de mettre l élève au centre

Plus en détail

Scénario n 25 : RÉALISER UN COURT-MÉTRAGE EN STOPMOTION

Scénario n 25 : RÉALISER UN COURT-MÉTRAGE EN STOPMOTION Scénario n 25 : RÉALISER UN COURT-MÉTRAGE EN STOPMOTION SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec des partenaires

Plus en détail

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ

PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ PETIT GUIDE POUR LA RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ EN PREAMBULE C est une épreuve de concours à part entière. C est le résultat d un vrai travail personnel. C est la pièce principale du dossier d inscription

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants Tu as entre 8 et 22 ans? Tu t occupes d un parent, grand-parent, d un frère ou d une sœur malade ou handicapé? Tu veux prendre un peu de temps pour toi? Viens participer à un séjour cinéma-répit où tu

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 titre trop long FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 Niveau et thème de programme Terminale L, «Lire-écrire-publier»

Plus en détail

Programme Concerté Pluri-acteurs. Algérie

Programme Concerté Pluri-acteurs. Algérie Programme Concerté Pluri-acteurs Algérie PHASE 2010-2012 PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE POUR LA REALISATION D UN PRODUIT AUDIO-VISUEL SUR JEUNESSE ET ENGAGEMENT CITOYEN I Rappel Le programme Joussour

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

Fou de la pub. Cahier de l élève. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation

Fou de la pub. Cahier de l élève. ou pub de fou! Situation d apprentissage et d évaluation 2 e cycle du secondaire OPTIONS Arts plastiques ou Arts plastiques et multimédia Fou de la pub ou pub de fou! Cahier de l élève Nom : SAÉ rédigée par Lyne Meloche pour le - 1 - Tâche 1 Je prends le temps

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs

Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs Vous avez un projet dans les domaines du spectacle vivant, des arts, des jeux, des sciences pour le jeune public de 0 à 12 ans et pour sa famille? La

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle Centre de Formation du Théâtre en Miettes LA PRESENTATION DETAILLEE DE LA FORMATION LE PUBLIC Cette formation s'adresse à plusieurs types de candidats : - Des candidats actuellement employés sur des postes

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

Offrez du Cinéma! UGC Business-to-Business

Offrez du Cinéma! UGC Business-to-Business Offrez du Cinéma! UGC Business-to-Business Promotion I Motivation I Fidélisation I Cadeaux d affaires UGC Business-to-Business Le groupe UGC Groupe européen d exploitation cinématographique, UGC est aussi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CLASSÉ TOP SECRET MERCI POUR VOTRE DISCRETION SURTOUT NE DIFFUSEZ PAS CE COMMUNIQUÉ!

DOSSIER DE PRESSE CLASSÉ TOP SECRET MERCI POUR VOTRE DISCRETION SURTOUT NE DIFFUSEZ PAS CE COMMUNIQUÉ! DOSSIER DE PRESSE CLASSÉ TOP SECRET MERCI POUR VOTRE DISCRETION SURTOUT NE DIFFUSEZ PAS CE COMMUNIQUÉ! Un vol va être commis Les enfants vont mener les investigations ça vous dit de suivre leur enquête

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

ÉDITO ABDERRAHMANE SISSAKO. président de la cinéfabrique

ÉDITO ABDERRAHMANE SISSAKO. président de la cinéfabrique ÉDITO Un enfant connaît toujours quelque chose qu on ne sait pas. C est le sens de l école : en y venant chacun apporte avec lui un enseignement. L étudiant n est pas seulement celui qui peut apprendre,

Plus en détail

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 EME VOIE SESSION 2010 ETUDE DE CAS

TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 EME VOIE SESSION 2010 ETUDE DE CAS TECHNICIEN SUPERIEUR TERRITORIAL CONCOURS INTERNE ET DE 3 EME VOIE SESSION 2010 ETUDE DE CAS portant sur l'option choisie par le candidat au sein de la spécialité au titre de laquelle il concourt. Durée

Plus en détail

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court DUO Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court En partenariat avec le CNC, la SACEM, et les écoles de Cinéma et de composition de musique de film. Depuis

Plus en détail

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS GUIDE DE COMMUNICATION LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS l'école des loisirs. Illustration extraite de «C'est moi le plus beau» de Mario Ramos SOMMAIRE L INSTITUT FRANÇAIS ET L ÉCOLE DES LOISIRS...3

Plus en détail

La Cyber base de Pont l Évêque

La Cyber base de Pont l Évêque Programme septembre 2015 juin 2016 La Cyber base de Pont l Évêque Quel que soit votre âge, votre formation ou vos envies, la Cyber base de Pont l Évêque met à votre disposition un espace multimédia connecté

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne

APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne APPEL A CANDIDATURE Projet artistique participatif à l échelle européenne La compagnie Zéotrope : Depuis 1999, la compagnie Zéotrope réinvente sans cesse le rapport spectateur(s) et comédiens(s), privilégiant

Plus en détail

La rédaction de mon programme éducatif. Ma pratique mise sur papier

La rédaction de mon programme éducatif. Ma pratique mise sur papier La rédaction de mon programme éducatif Ma pratique mise sur papier La rédaction de notre programme éducatif, une exigence du ministère L article 60 alinéas 9 du Règlement des services de garde éducatifs

Plus en détail

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012

Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Réseau des RAM Groupe de travail thématique «Développer un projet d éveil artistique et culturel» - 2012 Contexte : Dans le cadre de l animation du réseau des Relais Assistants Maternels des Deux-Sèvres

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc A l occasion du 7 ème Festival International de film Documentaire à Agadir qui se déroulera du

Plus en détail

Tous pour un... un pour tous!

Tous pour un... un pour tous! Tous pour un... un pour tous! Activités de développement de la solidarité Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

Animations /Formations

Animations /Formations Animations /Formations DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. Démocratie? La sécu? Institutions? Énergie? Communes? DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. MOC-CIEP Liège -Huy-Waremme

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois?

Étape. avec le français? Option 1 : Le dictionnaire. Option 2 : La synthèse de texte. Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Étape 1 Comment aborder la philanthropie pour la première fois? Découvrir la philanthropie peut se faire de différentes façons : par le français, l art, la musique, le sport, ce thème touchant transversalement

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

Brief - supports visuels Festival Silence, on court! édition 2011

Brief - supports visuels Festival Silence, on court! édition 2011 Brief - supports visuels Festival Silence, on court! édition 2011 Résumé de la demande : Recherchons jeune graphiste pour concevoir le visuel de la 4ème édition du Festival «Silence, on court!» Cette nouvelle

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

UNE VILLE QUI SAIT HABILITER SES CITOYENS À PARTICIPER AUX DÉCISIONS PUBLIQUES

UNE VILLE QUI SAIT HABILITER SES CITOYENS À PARTICIPER AUX DÉCISIONS PUBLIQUES MISE EN CONTEXTE: Réalisée à la bibliothèque Marc-Favreau dans le cadre de la démarche stratégique du bureau de la ville intelligente et numérique (BVIN), la causerie citoyenne du 16 novembre 2014 visait

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées VISITE D ENTREPRISE INTERVENTION DE PROFESSIONNELS EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE TABLE RONDE Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées Edition 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

1 - Le projet professionnel. de recherche d emploi. d. sa lettre de motivation? 5 - L entretien de recrutement.

1 - Le projet professionnel. de recherche d emploi. d. sa lettre de motivation? 5 - L entretien de recrutement. 1 - Le projet professionnel. 2 - La démarche d de recherche d emploi. d 3 - Comment réaliser r son C.V.? 4 - Comment réaliser r sa lettre de motivation? 5 - L entretien de recrutement. Les points essentiels

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Visite du collège Jean Rostand Un designer en résidence

Visite du collège Jean Rostand Un designer en résidence dossier de presse J e u d i 3 1 j a n v i e r 2 0 1 3 Visite du collège Jean Rostand Un designer en résidence par Gilles ARTIGUES, Vice-président du Conseil général de la Loire en charge de l Éducation

Plus en détail

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo»

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» L hôpital de jour pour adolescents de l ASM13 accueille pour des soins de longue durée des patients ayant tous présenté des troubles psychiques

Plus en détail

Présentation de TV RENNES 35

Présentation de TV RENNES 35 Présentation de TV RENNES 35 TV Rennes 35, née en 1987, il y a 20 ans, est l une des premières télévisions locales à avoir défriché le paysage audiovisuel et démontré l intérêt et l attente du public mais

Plus en détail

TFOU d ANIMATION concours de scénario SACD CONCOURS TFOU d ANIMATION 2014/2015 découvrir de nouveaux talents plaisir de lire

TFOU d ANIMATION concours de scénario SACD CONCOURS TFOU d ANIMATION 2014/2015 découvrir de nouveaux talents plaisir de lire Pour la 5ème édition de son concours de talents TFOU d ANIMATION, l équipe artistique jeunesse de TF1 a imaginé, pour la première fois, un concours de scénario. Co-organisé avec la SACD, le CONCOURS TFOU

Plus en détail

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA La Mini-entreprise : quel intérêt pour les jeunes? Les principes du programme pour le mini-entrepreneur: Lui faire découvrir

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION

PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION Studio Créatif Slot B est une société de production et de conseil audiovisuels Des techniciens passionnés et qualifiés + de 10 ans d expérience

Plus en détail

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents

FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents FESTEM France - Espagne - Slovénie -Trans Europe Music Le rôle des radios dans l émergence des nouveaux talents Retrouvez le projet sur facebook : FESTEM LE PROJET FESTEM : Des échanges radiophoniques

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Nous veillons chaque jour à préserver cette qualité de service qui est l'un des piliers de notre société.

Nous veillons chaque jour à préserver cette qualité de service qui est l'un des piliers de notre société. est une société de production & de post-production, film institutionnel, Pub, Documentaire, TV, Fiction et Vidéo clip Fondée par Mohammed EL ASRI, un jeune réalisateur, fraîchement installé au Maroc, ayant

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des

Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des TRANSCRIPTION -- BALADO # 7 Bonjour et bienvenue à la série de balados sur les stratégies d écoute à l intention des étudiants d immersion en français, produite par des professeurs de l Institut des langues

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Interventions ponctuelles

Interventions ponctuelles INTRODUCTION La bande dessinée (BD) ou Art séquentiel n'a pas cessé d évoluer et a su se renouveler. Elle s impose aujourd hui comme un média artistique à part entière. Longtemps considérée comme un art

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef opérateur du son Version 1 «Chef opérateur du son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son (en prise de son) DEFINITION DU METIER Le chef opérateur du son assure les prises de son sur les lieux

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

EXEMPLE DE DOSSIER ARTISTIQUE

EXEMPLE DE DOSSIER ARTISTIQUE EXEMPLE DE DOSSIER ARTISTIQUE 1 TITRE DE LA CREATION PHOTO / IMAGE DE VOTRE CHOIX Non obligatoire SOLO/ DUO / PIECE POUR 5 DANSEURS DATE DE LA CREATION et DUREE DE LA PIECE Précisez éventuellement la date

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

«ECLAT, une pépite pour votre entreprise»

«ECLAT, une pépite pour votre entreprise» «ECLAT, une pépite pour votre entreprise» Contact : Nathalie Arnoult Directrice ECLAT a.s.b.l. Education, Culture, Lecture, Art, Technologie Centre de Ressources Pédagogiques 8, Avenue Einstein - 1300

Plus en détail

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE Activités éducatives pour les élèves de 12 à 17 ans AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE NIVEAU : SECONDAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 12 À 17 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre par la pratique permet d accroître

Plus en détail

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr

La Région Centre accompagne les jeunes en Europe. Parcours d Europe. www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 La Région Centre accompagne les jeunes en Europe Parcours d Europe www.regioncentre.fr www.regioncentre.fr Parcours d EUROPE 2013-2014 De plus en plus de jeunes, lycéen(ne)s,

Plus en détail

La Caravane 2014-2015, c est :

La Caravane 2014-2015, c est : BILAN CARAVANE 2014-2015 La Caravane 2014-2015, c est : 2 compagnies impliquées 3 structures partenaires 104h d ateliers 41 participants 3 restitutions réussies 200 personnes touchées par un parcours de

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 11 e année Matière : Français (10331-10332), Informatique et société (63311A), Introduction à la programmation informatique (02411E)

Plus en détail

Nouveau magazine gratuit Édité par l association «Coquille d ours»* KIT PÉDAGOGIQUE Abonnements et animations

Nouveau magazine gratuit Édité par l association «Coquille d ours»* KIT PÉDAGOGIQUE Abonnements et animations .. Mensuel ludo-culturel des 7-12 ans à Lyon Saint-Etienne Grenoble Nouveau magazine gratuit Édité par l association «Coquille d ours»* KIT PÉDAGOGIQUE Abonnements et animations * Coquille d ours Coquille

Plus en détail

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants.

1) Crèche ( 0 à 3 ans) Avant 3 ans, les parents peuvent amener leurs enfants au Jardin d'enfants. Stage Bourses Individuelles Comenius «Situer les enseignements dans l espace européen» Rapport de stage FOURNET Raymond Ecole élémentaire Andilly Classe cycle 3 Stage de langues du 25/05/2009 au 12/06/2009

Plus en détail