- Communiqué de Presse -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- Communiqué de Presse -"

Transcription

1 Paris, le 7 janvier Communiqué de Presse - L Union Financière de France lance GPS - Gestion Pilotée et Suivi : un concept de gestion innovant en adéquation avec les attentes de la clientèle patrimoniale, et l Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale. L ampleur et la complexité de la crise financière ont non seulement modifié la donne en matière d investissements financiers mais elles ont également modifié les comportements des Français et plus particulièrement ceux des patrimoniaux en ce qui concerne leurs investissements. Notre engagement à l égard de nos clients nous a amené à entamer une réflexion de fond sur les attentes de notre cible de manière à faire évoluer notre offre. Nous avons tiré 2 enseignements majeurs de la crise : la diversification est nécessaire mais pas forcément suffisante pour diminuer le risque, l investissement en actions n est pas toujours payant à long terme. Ces évolutions majeures nous ont conduits à concevoir une nouvelle approche de la gestion des risques pour mieux satisfaire nos clients : Le GPS : Gestion Pilotée et Suivi 1

2 Le GPS : Gestion Pilotée et Suivi de l Union Financière de France. GPS a été conçu pour : permettre une allocation diversifiée à la fois plus flexible et plus réactive aux évolutions des marchés parce qu elle est pilotée, faire en sorte que le niveau d exposition au risque des investissements soit toujours adapté au profil d investisseur de nos clients, grâce à un suivi régulier et structuré, être encore plus clairs dans notre manière de communiquer sur la gestion et le positionnement des avoirs financiers de nos clients. LES 7 INNOVATIONS DU GPS Une nouvelle définition du risque, Des gestions diversifiées qui s assument, Une carte de préconisation, Des gestions (réellement) flexibles, Une implication forte de l UFF dans les décisions de gestion, Une information permanente, Une mesure de la satisfaction client. LES 3 POINTS CLES 1- Une définition précise des actifs risqués et non risqués et 3 typologies de gestion 2

3 Les 3 types de gestion Gestions GPS UFF Gestion Flexible 0-30 UFF Gestion Flexible 0-70 Niveau de Risque Faible 30% Modéré 70% UFF Diversifié 0-70 Modéré 70% UFF Gestion Flexible Exposition maximale au risque Fort 100% Gestionnaire Date de lancement La Française des Placements La Française des Placements Aviva Investors France En cours de sélection 2 novembre 09 2 novembre 09 2 novembre 09 1 er trimestre 2010 Ces fonds ont pour caractéristiques principales : un niveau maximal de risque identifié sur les marchés financiers : 30, 70 ou 100% selon les cas ; un organe de décision spécifique pour monitorer régulièrement l allocation du risque : le Comité d Échanges Stratégiques. 2- La création d un Comité d Échanges Stratégiques Il est composé des gestionnaires des différents fonds GPS, de membres de la Direction Générale de l UFF, et d une société externe qui nous aide dans la mesure des risques sur les marchés financiers. Il se réunit mensuellement (ou dès que des circonstances exceptionnelles l exigent). Le but de ce comité est d établir le positionnement stratégique des fonds en matière de risque sur les marchés financiers pour un mois donné : entre les placements risqués et non risqués, plus spécifiquement la place des actions dans les placements risqués. La différence par rapport à un comité d allocation traditionnel est l intégration du point de vue UFF (direction, conseiller et intérêt clients) et de la dimension «satisfaction client» dans ces échanges, ce qui peut à certains moments contribuer à plus de retenue dans la prise de risque. 3- Un suivi régulier du niveau d exposition au risque des clients A travers ses gestions labellisées GPS, l UFF s engage à suivre en permanence la composition des avoirs de ses clients en fonction de leur degré d acceptation du risque et de leur objectif patrimonial, grâce à une carte d allocation personnalisée. Cette carte est une combinaison entre le profil d investisseur et la durée de l investissement. Afin d affiner en continu notre compréhension des cibles patrimoniales, nous avons demandé à l IFOP de réaliser un Observatoire de la Clientèle Patrimoniale. 3

4 L Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale Face aux ruptures générées par la crise, l Union Financière de France a souhaité se doter d un outil de pilotage des attentes et comportements de ses clientèles à l égard de l investissement. De façon complémentaire aux études menées par la profession financière, cet Observatoire a 4 atouts : STRATEGIQUE : il se concentre sur les clientèles s intéressant à la gestion de leur patrimoine, c'est-à-dire, les Français détenteurs au minimum de de patrimoine financier ; RECURRENT : le marché étant en mutation tant du côté de la demande que de l offre, il était impératif de mener une observation en continu, c est pourquoi nous prévoyons deux rendez-vous par an ; EXPLORATOIRE : sur un fond de plus grande frilosité des Français face aux risques, explorer en profondeur les ruptures induites par la crise pour préparer l avenir était indispensable, c est pourquoi, nous ne nous sommes pas contentés de faire une mesure quantitative mais avons également réalisé une phase qualitative préalable ; CONNECTE : c'est-à-dire qu il s enrichit en permanence des constats d autres études réalisées tant par l équipe Finance de l Ifop que par les études menées sur la place. PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DE L OBSERVATOIRE UFF-IFOP La crise s est traduite par une baisse de la capacité d épargne et de placement pour un peu moins d un Français patrimonial sur deux ; parallèlement, 45% des patrimoniaux disent que la crise a eu un impact sensible sur leur comportement de placement. Nous tirons trois grands constats de cette première vague de l Observatoire : 1- La crise a exacerbé la perception du risque lié aux placements financiers et a radicalisé les comportements des clientèles patrimoniales Les Clientèles Patrimoniales ont envisagé durant cette période de crise «le risque de perte totale de leur patrimoine». Certains estiment désormais que tous les produits financiers sont risqués. Même si on note auprès de tous une réserve vis-à-vis de la prise de risque, l étude montre que tous les profils de clientèles ne réagissent pas de la même façon : Les moins exposés au risque sont paradoxalement les plus en attente d être rassurés sur l absence de risque : il s agit des profils moins aisés (tant patrimoine que revenus), de ceux dont la structure de portefeuille est peu risquée. La perception du risque de ces profils est renforcée par le sentiment d être dépassé ou de subir le choix d investissement. 4

5 Autre paradoxe, les patrimoines plus élevés, qui ont le plus souffert de la baisse des marchés sont plus souvent prêts à faire de nouveau confiance au marché et à prendre des risques maîtrisés mais en s appuyant sur leurs conseillers. En haut de l échelle, les CSP+ ainsi que les détenteurs de patrimoine très dynamiques (>30% de risque) prennent également des risques maîtrisés mais se distinguent des précédents par l autonomie dans leurs prises de décision. 2- Le besoin accru de sécurité et de garantie s accompagne d un besoin grandissant de traçabilité du risque contenu dans les produits d investissement Il demeure une forte aversion au risque : ils sont 33% à déclarer être ouverts à prendre des risques modérés et 6% des risques forts ; ils ne sont pas prêts à renforcer la part de produits risqués dans leur portefeuille (pas plus de 20% de produits risqués ce qui correspond au niveau de risque actuel). En conséquence de cette attitude sécuritaire la notion de risque d un placement vient en 5 ème rang d importance dans les critères de choix d un investissement. En revanche, l information et la lisibilité du risque des placements financiers interviennent dans les critères prioritaires pour la gestion du patrimoine. Ceux qui ont besoin d être rassurés se recrutent parmi les populations les moins aisées, qu il s agisse d être rassuré sur le niveau d exposition au risque produit ou sur la solidité de leur établissement. On retrouve en particulier les revenus inférieurs à euros, les profils financiers peu exposés au risque produit et les professions intermédiaires. 3- La crise montre l émergence du sentiment de divergence d intérêt entre les conseillers bancaires généralistes et les clients et fait évoluer les attentes en matière de conseils et d accompagnement 57% des patrimoniaux qui ont comme interlocuteur un conseiller bancaire généraliste pensent que celui-ci sert avant tout les intérêts de son employeur. Le jugement est beaucoup moins sévère en ce qui concerne les conseillers spécialisés, indépendants ou bancaires. Les études réalisées par ailleurs auprès du grand public montrait une plus grande indulgence de la clientèle vis-à-vis des conseillers. 60% des patrimoniaux pensent que les établissements bancaires n ont pas changé suite à la crise alors qu ils pensaient que la crise allait permettre la rénovation attendue du mode de fonctionnement, en particulier au niveau relationnel. Ce qui tend à renforcer la déception vis-à-vis du secteur. 5

6 Par conséquent, on note deux attentes montantes : Une attente de conseils experts et de pro-activité dans un but précis d avoir une meilleure maîtrise de ses choix. En effet 44% des patrimoniaux souhaitent avoir pour interlocuteur principal un conseiller spécialisé dans le futur alors qu ils ne sont que 26% aujourd hui à avoir un conseiller spécialisé (bancaire ou indépendant), Et 59% déclarent écouter les recommandations de leurs conseillers et également s informer par eux-mêmes. L émergence d un client à double boussole : le conseil de l expert complété de ses propres recherches (internet, activation de son réseau). Et une deuxième attente de plus grande autonomie auprès d un nombre plus limité : les patrimoniaux avertis : ils représentent 14% des patrimoniaux français et 25% des CSP+. Cette évolution vers la recherche d un conseiller plus expert et vers davantage d autonomie risque de se faire au détriment du conseiller bancaire généraliste qui conserverait les patrimoines plus modestes et moins impliqués. Rappel méthologique de l étude : Une phase qualitative : 4 focus groupe 2 groupes de patrimoniaux et 2 groupes clients UFF, réalisés à Paris et Lille Patrimoine global d au moins dont de patrimoine financier. Multi bancarisés. Une phase quantitative : 301 Français patrimoniaux : Patrimoine financier personnel hors immobilier > ou patrimoine moindre (minimum ) mais intention de réaliser un placement financier dans les 2 ans. Tous détenteurs de valeurs mobilières et/ou d assurance vie; Interrogés à partir d un fichier représentatif de la population française, Cette population peut être estimée à 9% des Français. 151 clients de l UFF ont également été interrogés mais ne font pas partie du spectre restitué. 6

7 L Union Financière de France en quelques mots Créée en 1968, l Union Financière de France est une banque spécialisée dans le conseil en création et gestion de patrimoine, qui offre des produits et services adaptés aux clients particuliers et aux entreprises. Sa gamme de produits comprend l immobilier, les valeurs mobilières et l assurance vie ainsi qu un large éventail de produits destinés aux entreprises (plan d épargne retraite, plan d épargne salariale, gestion de liquidités à moyen terme, etc.). L Union Financière de France dispose d un réseau dense présent partout en France et est composée de près de salariés, dont 880 dédiés au conseil. Au 30 septembre 2009, l Union Financière de France compte clients, dont particuliers et entreprises. L Union Financière de France est cotée sur Euronext Paris Compartiment B Code Euroclear 3454 Code ISIN FR L Ifop en bref L Ifop est depuis 1938 un des pionniers et l un des leaders sur le marché des sondages d opinion et des études marketing. Au delà de ses 3 pôles métiers (omnibus, panels, phone city), l'ifop est structuré autour de 6 secteurs porteurs et en résonnance avec les mutations de la société et des marchés : Opinion et Stratégies d'entreprise; Consumer centré sur les marchés de la grande consommation, de la maison et du bien être; les Services articulés autour de 3 secteurs à fort potentiel, l'énergie, la banque et l'assurance et la mobilité ; les Médias et le Numérique, la Santé qui compte une organisation Global Healthcare et le Luxe. Depuis 2008, Ifop renforce son activité Quali et a créé un département Tendances & Planning Stratégique afin de répondre aux enjeux à caractère plus prospectif des annonceurs. Ces pôles d activité partagent tous une même culture des méthodologies de recueil online et offline. L Ifop intervient dans une cinquantaine de pays à travers le monde, à partir de ses quatre implantations : Paris, Toronto, Buenos Aires et Shangha Contacts presse : Union Financière de France Agence Golin Harris Hélène SADA-SULIM Relations Presse Directrice de la Communication Coralie Ménard Tél : Tél :

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE 2015

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE 2015 PARIS, LE 13 OCTOBRE OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE 2015 Enseignement majeur de l édition 2015 de l Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale : les Français patrimoniaux montrent

Plus en détail

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études 7 janvier 2010 6-8, rue Eugène Oudiné, 75013 Paris tél.

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE. Point 2

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE. Point 2 OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE Point 2 Observatoire UFF-IFOP - 5 novembre 2010 Sommaire Pourquoi un Observatoire de la Clientèle Patrimoniale? Nicolas Schimel Principaux Résultats Marie

Plus en détail

Les Français et les complémentaires santé

Les Français et les complémentaires santé Les Français et les complémentaires santé Sondage Ifop pour Lecomparateurassurance.com Contact Ifop : Romain Bendavid Directeur de clientèle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44

Plus en détail

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 15 JUILLET 2013 UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes UFF, acteur majeur de la commercialisation de FCPI, lance son

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 / 06 16 97 06 01 frederic.micheau@ifop.com

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

Observatoire des réseaux sociaux Janvier 2010

Observatoire des réseaux sociaux Janvier 2010 Connection creates value Observatoire des réseaux sociaux Janvier 2010 Note méthodologique Echantillon Echantillon de 1 002 personnes, représentatif de la population internaute française âgée de 18 ans

Plus en détail

pour Les Français et la géolocalisation

pour Les Français et la géolocalisation pour Les Français et la géolocalisation Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les outils de géolocalisation B L utilisation de la géolocalisation 1 Note méthodologique

Plus en détail

L arbre de décision d achat des Français

L arbre de décision d achat des Français L arbre de décision d achat des Français Avril 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Les Français et la consommation cross-canal. Septembre 2012

Les Français et la consommation cross-canal. Septembre 2012 Les Français et la consommation cross-canal Septembre 2 Note méthodologique Étude réalisée pour : Generix Échantillon : Echantillon de 00 personnes, représentatif de la population française âgée de 8 ans

Plus en détail

Dossier de presse. Skandia Investment Advice

Dossier de presse. Skandia Investment Advice Dossier de presse Skandia Investment Advice 1 Sommaire Communiqué de presse... 3 Skandia innove avec un service complet de sélection de fonds et d analyse financière : Skandia Investment Advice... 5 A

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Les Français et la baisse des aides et réductions d impôt liées à la garde des enfants à domicile

Les Français et la baisse des aides et réductions d impôt liées à la garde des enfants à domicile Les Français et la baisse des aides et réductions d impôt liées à la garde des enfants à domicile Sondage Ifop pour la Fédération du Service aux Particuliers Octobre 2014 N 112530 Contacts Ifop : Frédéric

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

Les français sont prêts à adopter des mesures encore plus fortes chez les jeunes conducteurs pour faire diminuer le nombre d accidents!

Les français sont prêts à adopter des mesures encore plus fortes chez les jeunes conducteurs pour faire diminuer le nombre d accidents! Communiqué de presse Paris, le 4 mai 2015 www.jeune-conducteur-assur.com Les français sont prêts à adopter des mesures encore plus fortes chez les jeunes conducteurs pour faire diminuer le nombre d accidents!

Plus en détail

COMMUNIQUE. Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse

COMMUNIQUE. Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse Communiqué COMMUNIQUE Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse PARIS - 17 novembre 2009 SEITOSEI, agence de communication et marketing financiers, en partenariat avec la Fédération Française

Plus en détail

Entreprise et nouvelles technologies

Entreprise et nouvelles technologies Entreprise et nouvelles technologies Sondage Ifop pour ARESSY RP à l occasion du salon Documation-MIS 2015 Contacts Ifop : Anne-Sophie Vautrey / Thomas Simon Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

Le Conseil de l UFF n 4

Le Conseil de l UFF n 4 GESTION DU PATRIMOINE DES ENTREPRENEURS Le Conseil de l UFF n 4 PARIS, LE 22 JANVIER 2015 LA GESTION DU RISQUE POUR LES ACTIFS FINANCIERS DU CHEF D ENTREPRISE Par Vincent Dupin, Responsable du Département

Plus en détail

Dossier de presse Skandia Labels

Dossier de presse Skandia Labels Dossier de presse Skandia Labels 1 Sommaire Communiqué de presse... 3 Skandia crée une nouvelle Direction Commerciale dédiée aux Banques Privées et Grands Comptes... 5 Skandia Labels : une offre personnalisable...

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

Enquête auprès des 18-25 ans

Enquête auprès des 18-25 ans Octobre 2012 N 110 513 Présentation des résultats Contacts : 01 45 84 14 44 Frédéric Micheau Bénédicte Simon prenom.nom@ifop.com Enquête auprès des 18-25 ans pour Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats

Plus en détail

BIL Belgique À vos côtés, pour vous.

BIL Belgique À vos côtés, pour vous. FR banque privée BIL Belgique À vos côtés, pour vous. BELGIUM BIL Belgique À vos côtés, pour vous. Enseigne réputée et reconnue dans la plus pure tradition des banques privées internationales, BIL Belgique

Plus en détail

Dossier de presse. Skandia Liberté

Dossier de presse. Skandia Liberté Dossier de presse Skandia Liberté nos talents à votre mesure SKANDIA / DOSSIER DE PRESSE / MARS 2008 0 Sommaire Communiqué de presse... 2 Skandia diversifie son offre produits... 4 La clientèle patrimoniale,

Plus en détail

Swiss Life et Budget Insight s associent et lancent LaFinBox : la première application qui offre une vision globale de son patrimoine financier

Swiss Life et Budget Insight s associent et lancent LaFinBox : la première application qui offre une vision globale de son patrimoine financier Communiqué de presse Paris, le 15 décembre 2015 Swiss Life et Budget Insight s associent et lancent LaFinBox : la première application qui offre une vision globale de son patrimoine financier Aujourd hui,

Plus en détail

Regards sur les objets connectés dans le domaine du service à la personne

Regards sur les objets connectés dans le domaine du service à la personne Regards sur les objets connectés dans le domaine du service à la personne Sondage Ifop pour la Fédération du Service aux Particuliers Contact Ifop : Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint de l Ifop Département

Plus en détail

La sensibilité des Français aux modes d élevage des poulets de chair

La sensibilité des Français aux modes d élevage des poulets de chair La sensibilité des Français aux modes d élevage des poulets de chair N 19179 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Cécile Lacroix-Lanoë cecile.lacroix-lanoe@ifop.com Janvier 2011

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Banque Leonardo UNE BANQUE PRIVÉE SINGULIÈRE

Banque Leonardo UNE BANQUE PRIVÉE SINGULIÈRE Un groupe bancaire indépendant et multifamilial Banque Leonardo est la filiale française du groupe bancaire Banca Leonardo S.p.A.. Institution fondée par Gerardo Braggiotti (ex vice-chairman de Lazard

Plus en détail

Une approche sur-mesure

Une approche sur-mesure L offre de services de HSBC Private Bank en France Le cœur de notre métier consiste à vous fournir des conseils de qualité et à mettre en œuvre les solutions d investissements permettant de répondre précisément

Plus en détail

federal multi patrimoine

federal multi patrimoine federal multi patrimoine bâti POUR réussir. Federal multi Patrimoine : Processus de gestion L allocation Les modèles de suivi de tendances «multi classes d actifs» sont issus de la recherche Federal Finance,

Plus en détail

diversifier - Développer - Pérenniser

diversifier - Développer - Pérenniser diversifier - Développer - Pérenniser SOMMAIRE 1/ BMCE Capital Gestion Privée Mot du Directeur Général Une société issue d un groupe bancaire de dimension internationale Une gestion patrimoniale bénéficiant

Plus en détail

Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie

Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie Recommandation sur le recueil des informations relatives à la connaissance du client dans le cadre du devoir de conseil en assurance vie 2013-R-01 du 8 janvier 2013 1 Contexte Pour la commercialisation

Plus en détail

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC Fédération Française de Cardiologie Septembre 2011 Fédération Française de Cardiologie N 19792 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Enquête auprès

Plus en détail

Etude pour l université d été du CNOA

Etude pour l université d été du CNOA Etude pour l université d été du CNOA Sondage Ifop pour le Conseil National de l Ordre des Architectes N 112209 Contacts Ifop : Damien Philippot / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable.

Une solution patrimoniale sur mesure. Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Delfea Une solution patrimoniale sur mesure EN BREF Vous cherchez à optimiser la gestion de votre patrimoine tout en profitant d une solution financière modulable. Définissez votre stratégie d investissement

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE Développer harmonieusement votre patrimoine 1 Un partenaire proche, fiable, solide Développer son patrimoine nécessite une relation de proximité. Avec plus d un million

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

Les Français et la situation dans les banlieues 10 ans après les émeutes de 2005

Les Français et la situation dans les banlieues 10 ans après les émeutes de 2005 Les Français et la situation dans les banlieues 10 ans après les émeutes de 2005 Sondage Ifop pour la Fondation Jean Jaurès Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Les particuliers fortunés en région : Quelles attentes à l égard de la Banque Privée?

Les particuliers fortunés en région : Quelles attentes à l égard de la Banque Privée? Les particuliers fortunés en région : Quelles attentes à l égard de la Banque Privée? Une étude exclusive réalisée par TNS Sofres Daniel Truchi, Directeur de SG Private Banking Frédéric Chassagne, Directeur

Plus en détail

Position AMF n 2013-02 Le recueil des informations relatives à la connaissance du client

Position AMF n 2013-02 Le recueil des informations relatives à la connaissance du client Position AMF n 2013-02 Le recueil des informations relatives à la connaissance du client Textes de référence : articles 314-44, 314-46, 314-47, 314-51 à 314-53 et 325-7 du règlement général de l AMF 1.

Plus en détail

16 DÉCEMBRE 2014 ACTION DE GROUPE, UNE NOUVELLE ARME DE DISSUASION MASSIVE ENTRE LES MAINS DES CONSOMMATEURS? 91%

16 DÉCEMBRE 2014 ACTION DE GROUPE, UNE NOUVELLE ARME DE DISSUASION MASSIVE ENTRE LES MAINS DES CONSOMMATEURS? 91% 16 DÉCEMBRE 2014 ACTION DE GROUPE, UNE NOUVELLE ARME DE DISSUASION MASSIVE ENTRE LES MAINS DES CONSOMMATEURS? 91% des Français sont favorables à l action de groupe Résultats de l enquête «Les Français

Plus en détail

Observatoire 2011 de l opinion sur l image des banques -Juin 2011 Présentation du 16 09 2011

Observatoire 2011 de l opinion sur l image des banques -Juin 2011 Présentation du 16 09 2011 FBF PRESENTATION DES RESULTATS N 23938 Marie Laurence GUENA Elodie VAN CUYCK Marion LAMBOLEY Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Observatoire 2011 de

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

Alliance Carton Nature

Alliance Carton Nature Alliance Carton Nature Présenta)on des résultats de l étude «Percep2on des emballages alimentaires par les consommateurs» menée par l ins)tut IFOP www.alliance- carton- nature.org Sommaire Introduc2on

Plus en détail

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure ANDRÉ CAMO PRÉSIDENT DE GROUPE PRIMONIAL «NOTRE INDÉPENDANCE CAPITALISTIQUE GARANTIT NOTRE INDÉPENDANCE D ESPRIT. NOUS

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2014 Perception du risque et comportement d investissement 3 décembre 2014 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale? Parce

Plus en détail

Une empreinte régionale, un lien particulier.

Une empreinte régionale, un lien particulier. N T P I P O F I L D U N B A N Q U Une empreinte régionale, un lien particulier. La banque DUPUY, D PAVAL s affirme comme La banque du Languedoc-oussillon. 1845 10 septembre, création à Cette (ète), par

Plus en détail

AXA Private Management Une structure dédiée à la gestion financière

AXA Private Management Une structure dédiée à la gestion financière AXA Private Management Une structure dédiée à la gestion financière AXA Private Management, qui sommes-nous? Une équipe de gérants expérimentés, qui s appuie sur l expertise du Groupe AXA, un des leaders

Plus en détail

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé Communiqué de Presse E Information sous embargo jusqu au 4/09 à 9h A trois mois de la généralisation de la complémentaire santé collective Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices

Plus en détail

Bienvenue chez Private Estate Life

Bienvenue chez Private Estate Life Bienvenue chez Private Estate Life Introduction à Private Estate Life La compagnie Private Estate Life est une compagnie d assurance-vie établie à Luxembourg depuis 1991 dont l objectif est de devenir

Plus en détail

UFF lance UFF ACTIO RENDEMENT 2016 en partenariat avec Société Générale

UFF lance UFF ACTIO RENDEMENT 2016 en partenariat avec Société Générale PARIS, LE 16 juin 2016 UFF lance UFF ACTIO RENDEMENT 2016 en partenariat avec Société Générale Dans un contexte de taux historiquement faibles et afin de répondre aux attentes des investisseurs à la recherche

Plus en détail

L image des banques auprès des TPE/PME

L image des banques auprès des TPE/PME Shanghai Paris Toronto Buenos Aires www.ifop.com L image des banques auprès des TPE/PME 1002 entreprises ont été interrogées en février 2008 : 377 micro-entreprises (0 à 5 salariés) 261 TPE (6 à 19 salariés)

Plus en détail

Usage interne. AXA Gestion Privée Offres & Engagements

Usage interne. AXA Gestion Privée Offres & Engagements Usage interne AXA Gestion Privée Offres & Engagements 1 AXA Gestion Privée Janvier 2011 Une offre produits & services complète pour répondre aux besoins des clients haut de gamme Ingénierie patrimoniale

Plus en détail

L AUDIT PATRIMONIAL DE QUOI S AGIT-IL?

L AUDIT PATRIMONIAL DE QUOI S AGIT-IL? L AUDIT PATRIMONIAL DE QUOI S AGIT-IL? THESAURUS Stratège en patrimoine depuis 1996 L AUDIT PATRIMONIAL UN PRÉALABLE INDISPENSABLE POUR Clarifier votre situation actuelle Identifier les points forts et

Plus en détail

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale?

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? Skandia renforce son positionnement en France Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? 7 mai 2010 Sommaire 1. Présentation et actualité du Groupe Old

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Les Français et la découverte de nouveaux vins

Les Français et la découverte de nouveaux vins Les Français et la découverte de nouveaux vins Novembre 2013 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Vente à la propriété.com Echantillon : Echantillon de 1003 personnes, représentatif

Plus en détail

Conférence de presse du 14 octobre 2014 Les Français et l investissement en entreprise

Conférence de presse du 14 octobre 2014 Les Français et l investissement en entreprise Conférence de presse du 14 octobre 2014 Les Français et l investissement en entreprise Résultats de l étude quantitative A : Actionaria De : OpinionWay OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris

Plus en détail

Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables?

Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables? Better thinking. Together. Epargne : prudence et ambition sont-ils conciliables? 1 ère étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Sommaire Fiche technique 3 Objectif Retraite

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC.

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. À chaque patrimoine familial sa propre histoire. Avec beaucoup de persévérance et de sagacité, vous vous êtes constitué un patrimoine

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

Etude de marché sur les SCPI - 16 questions à l attention des CGP

Etude de marché sur les SCPI - 16 questions à l attention des CGP Etude de marché sur les SCPI - 16 questions à l attention des CGP Etude de marché SCPI Exclusive Partners, société indépendante de conseil en investissement a réalisé en août-septembre 2012 une étude auprès

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Pourquoi choisir la TD pour vos besoins en gestion de patrimoine? Vos occasions se multiplient avec la croissance de votre

Plus en détail

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION ALLOCATION D ACTIFS ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION L'allocation d'actifs représente la stratégie de répartition des actifs financiers au sein d'un portefeuille. Le montant investi est divisé entre

Plus en détail

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Le spécialiste du crédit à la consommation

Plus en détail

L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012

L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012 L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012 Contacts : UFF DIRECTION COMMUNICATION HÉLÈNE SADA-SULIM Tél : 01 40 69 64 77 email : helene_sada-sulim@unionfinancieredefrance.fr Relations Presse Golin Harris

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Mon futur à composer Cardif Multiplus Perspective Mon assurance vie diversifiée aujourd hui pour mes projets de demain Cardif propose Cardif

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

Vos projets au cœur de votre Gestion Financière

Vos projets au cœur de votre Gestion Financière Vos projets au cœur de votre Gestion Financière un profil financier un profil financier un profil financier un profil financier un profil financier un profil financier un profil financier vos projets quatre

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DE L ALLOCATION D ACTIFS EN GESTION DE PORTEFEUILLE De la mise en place d un portefeuille à son pilotage au quotidien

LES FONDAMENTAUX DE L ALLOCATION D ACTIFS EN GESTION DE PORTEFEUILLE De la mise en place d un portefeuille à son pilotage au quotidien LES FONDAMENTAUX DE L ALLOCATION D ACTIFS EN GESTION DE PORTEFEUILLE De la mise en place d un portefeuille à son pilotage au quotidien L approche et le positionnement du cabinet ELESYS Un cabinet indépendant

Plus en détail

La route des vacances, la vitesse et vous

La route des vacances, la vitesse et vous La route des vacances, la vitesse et vous Sondage Ifop pour MMA et Europe 1 Contact Ifop : Anne-Sophie Vautrey Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 anne-sophie.vautrey@ifop.com

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES

LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES LE CLIENT AU CENTRE DE LA STRATEGIE DES COMPAGNIES D ASSURANCES Le contexte du marché algérien Les motifs d une bonne gestion de la relation client Les principes structurels de l Entreprise Les objectifs

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

PREDIVIE TRANSMISSION

PREDIVIE TRANSMISSION ASSURANCE VIE PREDIVIE TRANSMISSION L ASSURANCE VIE DÉDIÉE À LA TRANSMISSION DU CAPITAL À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous conseillons nos clients pour leur apporter une réponse adaptée à chacun

Plus en détail

Your Trusted Wealth Manager

Your Trusted Wealth Manager Your Trusted Wealth Manager QUI NOUS SOMMES TURQUOISE CAPITAL MANAGEMENT LTD ( TURQUOISE ) agit dans le cadre d un agrément octroyé par la FSC en tant que Conseiller en Placements (Sans Restriction) plus

Plus en détail

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005 Philippe TABOUIS / Niels COURT-PAYEN Contacts TNS Sofres Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES Avec le soutien de : 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

La confiance décroche chez les dirigeants de PME-ETI

La confiance décroche chez les dirigeants de PME-ETI Résultats du 42 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI La confiance décroche chez les dirigeants de PME-ETI Paris, le 18 décembre 2014 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au

Plus en détail

CARNIEL. Monsieur Gabriele LONGO Président Directeur Général 04.96.20.75.01 - glongo@carniel.net

CARNIEL. Monsieur Gabriele LONGO Président Directeur Général 04.96.20.75.01 - glongo@carniel.net DOSSIER DE PRESSE CARNIEL A C T I V A T E U R D E R E L A T I O N C L I E N T Monsieur Gabriele LONGO Président Directeur Général 04.96.20.75.01 - glongo@carniel.net MARSEILLE - 30 COURS LIEUTAUD - 13001

Plus en détail

Septembre 2015 UAF LIFE PATRIMOINE : BILAN ET PERSPECTIVES DOSSIER DE PRESSE

Septembre 2015 UAF LIFE PATRIMOINE : BILAN ET PERSPECTIVES DOSSIER DE PRESSE Septembre 2015 UAF LIFE PATRIMOINE : BILAN ET PERSPECTIVES DOSSIER DE PRESSE Sommaire I. DES RÉSULTATS EN PHASE p. 3 AVEC LES AMBITIONS II. QUATRE ENJEUX MAJEURS p. 5 DE DÉVELOPPEMENT 1- Une nouvelle donne

Plus en détail