Bisulfite 6 BISULFITE DE POTASSIUM OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E 224). KHSO 3

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bisulfite 6 BISULFITE DE POTASSIUM OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E 224). KHSO 3"

Transcription

1 Bisulfite 6 OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E 224) Dose : 1 cl apporte 0,6 g de So 2 sur vendange, moût ou vin * Densité (%) /-20 * ph 4-4,9 (g/l) 60 +/-5 Bidon de 22 kg

2 Bisulfite 10 OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E224) * Couleur : jaune verdâtre Dose : 1 cl apporte 1 g de So 2 sur vendange, moût ou vin * Densité (%) /-50 (g/l) 100 +/-5 Bidon de 24 kg (<5 C)

3 Bisulfite 18 OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E224) Dose : 1 cl apporte 1,8 g de So 2 sur vendange, moût ou vin * Densité (%) /-20 (g/l) 180 +/-5 Bidon de 25 kg (<5 C)

4 Bisulfite 15 OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E 224) * Couleur : jaune verdâtre Dose : 1 cl apporte 1,5 g de So 2 sur vendange, moût ou vin * Densité /-50 (g/l) 150 +/-5 Bidon de 24 kg

5 Bisulfite 8 OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E224) Dose : 1 cl apporte 0,8 g de So 2 sur vendange, moût ou vin * Densité (%) /-20 (g/l) 80 +/-5 Bidon de 22 kg (<5 C)

C H A M PA G N E GASMAR

C H A M PA G N E GASMAR Année de récolte : 2010 Composition de la cuvée : «elle et moi» Chardonnay : 0 % Pinot Noir : 5 % Meunier : 95 % Vin de réserve : 30 % Alcool : 12.5 % Acidité Totale (en g H2SO4/l) : 4.5 Acidité Volatile

Plus en détail

1 ère S L alcootest Chimie Mesure

1 ère S L alcootest Chimie Mesure Page 1 sur 5 1 ère S Chimie Mesure - Enoncé - A. Première partie : la formule de Widmark Monsieur Bacchus, de masse M = 80 kg, consomme de l alcool au cours d un repas : il boit 3 verres de vin (1 verre

Plus en détail

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Marc DUBERNET* et Françoise GRASSET* Laboratoire DUBERNET - 9, quai d Alsace - 11100 Narbonne France 1. Objet Méthode

Plus en détail

CHAPITRE 5 Dosages par précipitation

CHAPITRE 5 Dosages par précipitation CHAPITRE 5 Dosages par précipitation I- Introduction Une réaction formant un précipité peut être utilisée comme réaction de dosage, à condition qu elle soit : totale, le précipité doit être pratiquement

Plus en détail

PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39

PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39 SEG FT 0821 PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39 (extrait) Version B du : 03/12/2012 Vins et spiritueux Critères d acceptation des échantillons au laboratoire - Le prélèvement peut être effectué par le demandeur

Plus en détail

Produits œnologiques adaptés à l élaboration des vins biologiques conformément au règlement (UE) N 203/2012

Produits œnologiques adaptés à l élaboration des vins biologiques conformément au règlement (UE) N 203/2012 œnologiques adaptés à l élaboration des vins biologiques conformément au règlement (UE) N 203/2012 Les conditions de production en agriculture biologique dans la communauté européenne sont définies par

Plus en détail

Gazon. plantco France. C est aussi une gamme complète de peintures de traçage

Gazon. plantco France. C est aussi une gamme complète de peintures de traçage plantco France C est aussi une gamme complète de peintures de traçage extra Stadia II Peinture blanche extra Stadia II EXTRA Peinture de traçage à diluer extra blanche. Mesure de couleur Index de blancheur

Plus en détail

Petit déjeuner Les sulfites et le vin

Petit déjeuner Les sulfites et le vin Petit déjeuner Les sulfites et le vin Les molécules de substitution au SO 2 Frédéric CHARRIER, IFV Pôle Val de Loire-Centre frederic.charrier@vignevin.com 14 juin 2013 Alternatives aux sulfites Celles

Plus en détail

SEG FT Version E du : 27/11/2015. PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39 (extrait) Vins et spiritueux

SEG FT Version E du : 27/11/2015. PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39 (extrait) Vins et spiritueux SEG FT 0821 PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39 (extrait) Version E du : 27/11/2015 Vins et spiritueux Critères d acceptation des échantillons au laboratoire Le prélèvement peut être effectué par le demandeur

Plus en détail

MANNOSTAB BREVET N 2726284 STAB NATURAL STABILITY OF WINES

MANNOSTAB BREVET N 2726284 STAB NATURAL STABILITY OF WINES MANNOSTAB BEVET N 2726284 STAB Dix années de recherche fondamentale et appliquée ont été nécessaires à LAFFOT pour isoler, identifier, extraire et produire une macromolécule qui révolutionne aujourd hui

Plus en détail

Inertys Pressurage sous gaz inerte. UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1

Inertys Pressurage sous gaz inerte. UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1 Inertys Pressurage sous gaz inerte UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1 Gestion de l oxygène Les travaux scientifique ont mis en évidence l importance de la maîtrise de l oxygène dans l élaboration d un vin

Plus en détail

Laboratoire Boland : Oenofrance Crézancy :

Laboratoire Boland : Oenofrance Crézancy : Chaque année est différente Nous vous proposons ci-dessous quelques conseils. Nous tenons à votre disposition tous les documents nécessaires à la vendange. Vous trouverez également sur notre site Internet

Plus en détail

LIVRE BLANC. Ajout de tanins œnologiques en début de macération du Pinot noir : Impact sur la stabilisation de la couleur

LIVRE BLANC. Ajout de tanins œnologiques en début de macération du Pinot noir : Impact sur la stabilisation de la couleur LIVRE BLANC Ajout de tanins œnologiques en début de macération du Pinot noir : Impact sur la stabilisation de la couleur David Llodrá, Directeur de la Recherche & du Développement, Oak Solutions Group

Plus en détail

PIEDS DE CUVE : SÉCURISER SES FERMENTATIONS EN LEVURES INDIGÈNES

PIEDS DE CUVE : SÉCURISER SES FERMENTATIONS EN LEVURES INDIGÈNES PIEDS DE CUVE : SÉCURISER SES FERMENTATIONS EN LEVURES INDIGÈNES EUROVITI 2015 «VINIFICATION BAS INTRANTS : LES CLÉS DE LA RÉUSSITE» 14 janvier 2015 Marie-Charlotte COLOSIO IFV Pôle Val de Loire-Centre

Plus en détail

Taux de combinaison du SO 2 dans les vins rouges : Influence de la conduite des fermentations et de la date de récolte. Joana Coulon, Laffort

Taux de combinaison du SO 2 dans les vins rouges : Influence de la conduite des fermentations et de la date de récolte. Joana Coulon, Laffort Taux de combinaison du dans les vins rouges : Influence de la conduite des fermentations et de la date de récolte Joana Coulon, Laffort Les différentes formes du Les différentes formes du actif (moléculaire)

Plus en détail

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE Centre de Recherches de Bordeaux Unité Mixte de Recherches en Santé Végétale Equipe "Epidémiologie de la Pourriture grise" 71, avenue E. Bourleaux - B.P. 81 33883 VILLENAVE D'ORNON Cedex ETUDE D'ECOBIOS

Plus en détail

RHONE-MEDITERRANEE COMPTE-RENDU TECHNIQUE

RHONE-MEDITERRANEE COMPTE-RENDU TECHNIQUE RHONE-MEDITERRANEE COMPTE-RENDU TECHNIQUE 2001-2002 CUVERIES DE MACERATION EN ROUGE : ETUDE DE NOUVEAUX EQUIPEMENTS FAVORISANT L EXTRACTION DES COMPOSES POLYPHENOLIQUES. Action conduite dans le cadre du

Plus en détail

Aspects pratiques. Comment réussir la vinification des vins biologiques QUID? Le 2 juillet 2015, Domaine de Bellavista

Aspects pratiques. Comment réussir la vinification des vins biologiques QUID? Le 2 juillet 2015, Domaine de Bellavista Aspects pratiques Comment réussir la vinification des vins biologiques QUID? PRESERVER LE PROFIL SENSORIEL DE VOS VINS TOUT EN RESPECTANT LA REGLEMENTATION EUROPEENNE DES VINS BIO? Guide technique de la

Plus en détail

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de de-vie nouvelles Bernard GALY Station Viticole du Bureau National Interprofessionnel du Cognac Entretiens cidricoles SIVAL Jeudi 19 janvier 2012 Contexte

Plus en détail

Outil d aide à la décision basé sur la spectroscopie IRTF. Classification des vendanges en fonction de la qualité sensorielle des vins

Outil d aide à la décision basé sur la spectroscopie IRTF. Classification des vendanges en fonction de la qualité sensorielle des vins Outil d aide à la décision basé sur la spectroscopie IRTF Classification des vendanges en fonction de la qualité sensorielle des vins 1 Absorbance Absorbance 1.8.6.4.2 -.2 -.4 28 26 24 Spectres Cetim 22

Plus en détail

Modèle de registre de traçabilité

Modèle de registre de traçabilité 210, bd Vermorel - 69400 Villefranche Modèle de registre de traçabilité Registre de traçabilité à la vigne Registre de traçabilité en cave 3 campagne 2010-2011 Document réalisé par l Union des Vignerons

Plus en détail

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation

Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation Acides et bases Exercices Mélanges et dissociation 2.1 Quelles sont les concentrations (initiales, avant disociation ou réaction) c 0 a) de l acide acétique dans un mélange de 50 ml d acide acétique molaire

Plus en détail

ETUDE SCIENTIFIQUE. L influence de l emballage dans la conservation du vin. Résultats à 12 mois 2009-2010 HC /12.07

ETUDE SCIENTIFIQUE. L influence de l emballage dans la conservation du vin. Résultats à 12 mois 2009-2010 HC /12.07 ETUDE SCIENTIFIQUE L influence de l emballage dans la conservation du vin Résultats à 12 mois 2009-2010 ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin) L ISVV est le plus grand centre de recherche et

Plus en détail

PRODUITS TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE d Hygiène.

PRODUITS TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE SOUS-TITRE d Hygiène. Produits d Hygiène PRODUITS TITRE TITRE HYGIÈNE DES CHAIS... 4/5/7 Carnet d Hygiène... 6 Produits d Entretien... 8 PRODUITS RÉF. 593302-15 KG RÉF. 593303-33 KG Bidon 15 kg - Bidon 33 kg Liquide légèrement

Plus en détail

Seconde TP1 Sciences. Mettre environ 3 ml des solutions indiquées ci-dessous dans 3 tubes à essais numérotés 1, 2 et 3. TUBE 2

Seconde TP1 Sciences. Mettre environ 3 ml des solutions indiquées ci-dessous dans 3 tubes à essais numérotés 1, 2 et 3. TUBE 2 NOM : Date : TP 1 : IDENTIFICATION DES IONS La législation impose que la composition des eaux en bouteilles soit affichée sur leur étiquette. Plusieurs ions sont généralement mentionnés, dans des quantités

Plus en détail

Vers une réduction optimisée du SO2 dans le vin. le 05 juillet Guillaume DRUART

Vers une réduction optimisée du SO2 dans le vin. le 05 juillet Guillaume DRUART Vers une réduction optimisée du SO2 dans le vin le 05 juillet 2012 Guillaume DRUART Les 3 points clés dans la réduction du SO2 dans le vin Maitrise de l O2 ph Optimisation du SO2 2 Les effets du SO2 Antiseptique

Plus en détail

Dans cet atelier, nous allons étudier le taux d'alcoolémie en fonction de ces différents critères.

Dans cet atelier, nous allons étudier le taux d'alcoolémie en fonction de ces différents critères. Finale : énoncé Introduction Le taux d'alcoolémie varie en fonction de la quantité d alcool ingérée bien sûr mais aussi du poids, de l'état de fatigue, du sexe de la personne et du temps écoulé depuis

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

Riesling Grand Cru - Nos Millésimes d'exception

Riesling Grand Cru - Nos Millésimes d'exception Charles Wantz 1999 Grand Cru - Nos Millésimes d'exception Le vin Grand Cru, présente une robe jaune pâle qui deviendra or lors du Charles Wantz 2000 Grand Cru - Nos Millésimes d'exception Le vin Grand

Plus en détail

A l'origine, une source unique

A l'origine, une source unique A l'origine, une source unique PeKacid 0-60-20 est une nouvelle source innovante de P205 pour les sols calcaires et les eaux dures Acide phosphorique solide en sacs Produit cristallisé acidifiant PH 2.2

Plus en détail

Usage des enzymes pectolytiques application aux opérations préfermentaires sur vin Rosé

Usage des enzymes pectolytiques application aux opérations préfermentaires sur vin Rosé Usage des enzymes pectolytiques application aux opérations préfermentaires sur vin Rosé Laure CAYLA IFV Pôle National Rosé Centre du Rosé Philippe COTTEREAU IFV RM & Laurence GUERIN IFV VdL avec le soutien

Plus en détail

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008 EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ème ANNEE OPTION SPECIFIQUE BIOLOGIE - CHIMIE EPREUVE DE CHIMIE Date : mai 2008 Durée : 3 heures Matériel mis à disposition

Plus en détail

VINIFICATION SANS SULFITES La question de l oxydation. Arnaud IMMELE Œnologue, consultant, Spécialisé en vinification bio-nutritionnelle

VINIFICATION SANS SULFITES La question de l oxydation. Arnaud IMMELE Œnologue, consultant, Spécialisé en vinification bio-nutritionnelle VINIFICATION SANS SULFITES La question de l oxydation Arnaud IMMELE Œnologue, consultant, Spécialisé en vinification bio-nutritionnelle VINIFICATION sans SULFITES VINIFICATION avec OXYGENE OXYGENE LA QUESTION

Plus en détail

SurTec 675 Passivation Transparente sur dépôts de Zinc et alliages de Zinc- Nickel

SurTec 675 Passivation Transparente sur dépôts de Zinc et alliages de Zinc- Nickel Protection upgraded SurTec 675 Passivation Transparente sur dépôts de Zinc et alliages de Zinc- Nickel Présentation Passivation trivalente exempte de cobalt pour alliages de zinc et zinc-nickel Produit

Plus en détail

«Changez de ligne avec le professionnel du traçage»

«Changez de ligne avec le professionnel du traçage» Fabrication française Peintures pour le traçage des terrains de sports «Changez de ligne avec le professionnel du traçage» Peintures prêtes à l emploi Peintures de traçage pour terrains de sports Cartouches

Plus en détail

Revue de contrat. Liste des paramètres accrédités COFRAC Programme 78 : Analyses des vins et des moûts. Code Nature de l analyse

Revue de contrat. Liste des paramètres accrédités COFRAC Programme 78 : Analyses des vins et des moûts. Code Nature de l analyse Liste des paramètres accrédités COFRAC Programme 78 : Analyses des vins et des moûts Code Nature de l analyse A.12 Masse volumique et Densité Densimétrie électronique X.10 Masse volumique (0.986 à 1.000

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET REMPLACEMENT 2015 Métropole - Antilles - Guyane - Réunion Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice Le sujet

Plus en détail

RÈGLES FRANÇAISES POUR L'ALCOOLOGIE & L'OENOLOGIE

RÈGLES FRANÇAISES POUR L'ALCOOLOGIE & L'OENOLOGIE RÈGLES FRANÇAISES POUR L'ALCOOLOGIE & L'OENOLOGIE Classement par emploi et par marque. DÉTERMINATION DU DEGRÉ ALCOOLIQUE DES VINS & CIDRES, méthode ébulliomètrique. TAVERNIER-GRAVET Règle en matière plastique,

Plus en détail

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel 1 Principe Importance de la mesure de la teneur en chlore actif La mesure de la teneur en chlore actif est très importante pour un fabricant, un préparateur

Plus en détail

Vigne, vin et chimie H 5

Vigne, vin et chimie H 5 Vigne, vin et chimie HO HO O 2 C 2 H 5 + 2 CO 2 Les raisins sont les fruits de la vigne, espèce botanique appartenant au genre vitis (vitis vinifera, labrusca) dont les inflorescences sont des grappes

Plus en détail

LA VINIFICATION. survol

LA VINIFICATION. survol LA VINIFICATION survol PLAN A LA VIGNE La matière première Les vendanges A LA CAVE Les différents type de vinification Les opérations QUELQUES PRINCIPES D ŒNOLOGIE Les bases Le sulfitage Les maladies La

Plus en détail

L alcool, ennemi de la sécurité au volant

L alcool, ennemi de la sécurité au volant L alcool, ennemi de la sécurité au volant Ce que l élève doit retenir Le seuil d alcoolémie tolérée au Luxembourg est de 0,8 g par litre de sang. Ce seuil peut être atteint dès le premier verre. L alcoolémie

Plus en détail

PRESENTATION MISE EN ŒUVRE DES PRODUITS ŒNOLOGIQUES DE LAFFORT OENOLOGIE

PRESENTATION MISE EN ŒUVRE DES PRODUITS ŒNOLOGIQUES DE LAFFORT OENOLOGIE PRESENTATION ET MISE EN ŒUVRE DES PRODUITS ŒNOLOGIQUES DE LAFFORT OENOLOGIE Juin 2014 --------------------------------------------------------------------------------------------------- XC Œnologie 17,

Plus en détail

SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN

SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN SCIENCES ET LABO GROUPE4 SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN a) L'eau Pour identifier la présence d'eau dans le jus de raisin et le vin blanc, on met les substances

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 00 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Durée de l épreuve : h NOM : PRENOM : ELEVE EN CLASSE DE TERMINALE : DU

Plus en détail

Réduire les sulfites dans les vins signifie-t-il utiliser moins d intrants?

Réduire les sulfites dans les vins signifie-t-il utiliser moins d intrants? Réduire les sulfites dans les vins signifie-t-il utiliser moins d intrants? Frédéric CHARRIER, IFV Pôle Val de Loire-Centre frederic.charrier@vignevin.com Pourquoi réduire les sulfites dans les vins? Sulfites

Plus en détail

Notice technique Le collage des vins

Notice technique Le collage des vins Notice technique Le collage des vins 1 POURQUOI COLLER? Le collage est l opération qui consiste à incorporer un adjuvant au vin (ou au moût). Elle permet de : 1.1 AMÉLIORER LA LIMPIDITÉ La limpidité, c

Plus en détail

L ACTION des SULFITES

L ACTION des SULFITES Petit déjeuner - 14 juin 2013 Moutounet M., Blondin B. L ACTION des SULFITES UE PECH ROUGE INNOVATION ET DIVERSIFICATION EN VITICULTURE ET OENOLOGIE SO 2 propriétés oenologiques ANTIOXYDANT Antioxydasiques

Plus en détail

DS n 8 Physique & Chimie

DS n 8 Physique & Chimie DS n 8 Physique & Chimie CONTROLE DE QUALITE D UN LAIT D APRES PONDICHERY 2014 (+ LIBAN 2014) [7 PTS] Le lait de vache est un liquide biologique de densité 1,03. Il est constitué de 87 % d'eau, 4,7 % de

Plus en détail

La Cytométrie de Flux. Un nouvel outil pour une meilleure gestion des vinifications

La Cytométrie de Flux. Un nouvel outil pour une meilleure gestion des vinifications La Cytométrie de Flux Un nouvel outil pour une meilleure gestion des vinifications Impact du suivi microbiologique sur les vins blancs d Alsace Impact qualitatif Fermentation malo-lactique non souhaitée

Plus en détail

Etude des composantes de l acidité volatile dans les vins Résultats pratiques

Etude des composantes de l acidité volatile dans les vins Résultats pratiques Etude des composantes de l acidité volatile dans les vins Résultats pratiques Marc DUBERNET (1), Matthieu DUBERNET (1), et Daniel PERALDI (2) (1) Laboratoire d œnologie Dubernet 9 quai d Alsace, Narbonne

Plus en détail

ÂGE DE LA VIGNE. II. INFLUENCE SUR LA QUALITÉ DES RAISINS ET DES VINS

ÂGE DE LA VIGNE. II. INFLUENCE SUR LA QUALITÉ DES RAISINS ET DES VINS ZUFFEREY ET MAIGRE, AGE DE LA VIGNE II: INFLUENCE SUR LA QUALITE DES RAISINS ET DES VINS, P.1 ÂGE DE LA VIGNE. II. INFLUENCE SUR LA QUALITÉ DES RAISINS ET DES VINS V. ZUFFEREY 1, D. MAIGRE 2 Station de

Plus en détail

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud,

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud, Les idées reçues ADIJA oct 2012 Dr C Renaud, La pollution de l air est plus mauvaise pour la santé que la fumée de tabac! VRAI - FAUX FAUX La fumée est le champion des polluants, avant les moisissures

Plus en détail

REFERENTIEL DU VIGNERON JURASSIEN Année 2012

REFERENTIEL DU VIGNERON JURASSIEN Année 2012 REFERENTIEL DU VIGNERON JURASSIEN Année 2012 Ce référentiel du vigneron jurassien version 2012 a été réalisé d'après les travaux d un partenariat Société de Viticulture du Jura, CER France, Chambre d Agriculture

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 PRATIQUES OENOLOGIQUES SPECIFIQUES AUX VINS AROMATISES, AUX BOISSONS A BASE DE PRODUIT VITIVINICOLE ET AUX BOISSONS A BASE DE VIN L Assemblée Générale CONSIDERANT la résolution

Plus en détail

Petit déjeuner - 14 juin Les sulfites et le vin La réglementation. Hervé PEY (DGCCRF)

Petit déjeuner - 14 juin Les sulfites et le vin La réglementation. Hervé PEY (DGCCRF) Petit déjeuner - 14 juin 2013 Les sulfites et le vin La réglementation Hervé PEY (DGCCRF) La Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes veille au bon fonctionnement

Plus en détail

L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF

L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF Colloque L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF Auteurs : François Davaux, Flora Dias, J.Luc Favarel ITV France Midi-Pyrénées Contacts : V innopôle BP 22 81310 Lisle sur Tarn Date de publication

Plus en détail

«UNE VITICULTURE RESPECTUEUSE DE L HOMME ET DE LA NATURE» Assemblée Générale ICV Avril 2015

«UNE VITICULTURE RESPECTUEUSE DE L HOMME ET DE LA NATURE» Assemblée Générale ICV Avril 2015 «UNE VITICULTURE RESPECTUEUSE DE L HOMME ET DE LA NATURE» Assemblée Générale ICV Avril 2015 1 PRESENTATION 2 Données clés 3 Production en 2014 : 100,000 hl 53,8% 35,5% AOC ROSE AOC BLANC Autres AOC ROUGE

Plus en détail

MAPA REFERENCE n CL15/012 ANNEXE A L'ACTE D'ENGAGEMENT APPAREILS CARACTERISTIQUES MINIMALES REQUISES CARACTERISTIQUES PROPOSEES

MAPA REFERENCE n CL15/012 ANNEXE A L'ACTE D'ENGAGEMENT APPAREILS CARACTERISTIQUES MINIMALES REQUISES CARACTERISTIQUES PROPOSEES MAPA REFERENCE n CL15/012 ANNEXE A L'ACTE D'ENGAGEMENT Marques/Modèles : Constructeur : UN COPIEUR NUMERIQUE NEUF COULEUR ADMINISTRATION LIEU : BATIMENT ADMINISTRATIF 3ème étage Capacité du chargeur environ

Plus en détail

Engrais verts hivernaux en viticulture

Engrais verts hivernaux en viticulture Engrais verts hivernaux en viticulture Laure Gontier INSTITUT FRANÇAIS DE LA VIGNE ET DU VIN Pôle Sud-Ouest, V innopôle, BP 22, 81310 Lisle sur Tarn - France Logo intervenant 3 Engrais verts hivernaux

Plus en détail

TRIEUR ET SEPARATEUR MECANIQUE DE VENDANGE

TRIEUR ET SEPARATEUR MECANIQUE DE VENDANGE TRIEUR ET SEPARATEUR MECANIQUE DE VENDANGE E. VINSONNEAU M. VERGNES C. LIADOUZE ITV BORDEAUX-BLANQUEFORT J.M. MARON F. PRIOU Chambre d'agriculture de la Gironde - Service Vin Synthèse des résultats d essais

Plus en détail

Développement d une nouvelle biomasse de levures pour les vins de Chardonnay.

Développement d une nouvelle biomasse de levures pour les vins de Chardonnay. Développement d une nouvelle biomasse de levures pour les vins de Chardonnay. Gerbaux V., Davanture I. et Guilloteau A. IFV Unité de Beaune, Bourgogne. Introduction. L IFV, en partenariat avec les Sociétés

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

COMMENT CHOISIR SES ENGRAIS EN PRODUCTION D ANNUELLES JULIE MONETTE, AGR. PLANTPRODUCTS

COMMENT CHOISIR SES ENGRAIS EN PRODUCTION D ANNUELLES JULIE MONETTE, AGR. PLANTPRODUCTS COMMENT CHOISIR SES ENGRAIS EN PRODUCTION D ANNUELLES JULIE MONETTE, AGR. PLANTPRODUCTS PRINCIPAUX OBJECTIFS DANS LE CHOIX DES ENGRAIS Maintient du ph du substrat Apport adéquat d éléments Ajuster selon

Plus en détail

OenoFoss Un contrôle qualité instantané tout au long du processus de vinification

OenoFoss Un contrôle qualité instantané tout au long du processus de vinification OenoFoss Un contrôle qualité instantané tout au long du processus de vinification L OenoFoss est un analyseur spécialisé permettant la mesure rapide et systématique des paramètres clés lors de la vinification.

Plus en détail

BIODOUX PH PAQUET 2 PLIS

BIODOUX PH PAQUET 2 PLIS BIODOUX PH PAQUET 2 PLIS 11.2 x 21 cm Pure ouate de cellulose 2 x 17.5 gr/m² Nombre de formats 250 feuilles Conditionnement Colis de 30 paquets Réf : 11001 BIODOUX PH 200 FEUILLES (L x l) 12 x 10 cm Pure

Plus en détail

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons :

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons : Exercice : La chaptalisation (7points) = 0,25pt donc 28 1 OH 2 C est un alcool primaire. 3 C 6 H 12 O 6 -> 2C 2 H 6 O + 2CO 2 2. 2.1 La stœchiométrie de l équation de la réaction, nous montre qu un mole

Plus en détail

MENU 29,50. un plat principal et un dessert. Apéritief Verre de cava ou d un apéritif non alcoolisé

MENU 29,50. un plat principal et un dessert. Apéritief Verre de cava ou d un apéritif non alcoolisé MENU 29,50 un plat principal et un dessert MENU 36,00 une entrée et un plat principal MENU 42,00 un plat principal, un dessert, le vin et de l eau Boisson 1/2 bouteille de vin blanc - Chardonnay Chibet

Plus en détail

Réduction de la teneur en sucre des moûts

Réduction de la teneur en sucre des moûts Réduction de la teneur en sucre des moûts P Cottereau, D Solanet : ITV France - Domaine de Donadille 30230 Rodilhan philippe.cottereau@itvfrance.com, dominique.solanet@itvfrance.com P Vuchot, E Ferment

Plus en détail

Vin bio à sucres résiduels : alternative à l utilisation du sorbate de potassium

Vin bio à sucres résiduels : alternative à l utilisation du sorbate de potassium Vin bio à sucres résiduels : alternative à l utilisation du sorbate de potassium Philippe Chrétien Avec le soutien financier de la CAB PDL Contexte Evolution réglementaire : interdiction du sorbate en

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO

RÉSOLUTION OIV-OENO RÉSOLUTION OIV-OENO 466-2012 MODIFICATION DE LA MÉTHODE D ÉVALUATION DE LA TENEUR EN SUCRES DES MOÛTS, DES MOÛTS CONCENTRÉS ET DU SUCRE DE RAISIN PAR RÉFRACTOMÉTRIE (OENO 21/2004) L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Plus en détail

l Objectif général : Décrire, comparer et adapter sa consommation d alcool.

l Objectif général : Décrire, comparer et adapter sa consommation d alcool. Fiche pédagogique Thème : Alcool Niveau : Collège (4 ème, 3 ème ), lycée Durée : 45 Le Bar Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l Référence au socle commun des connaissances et des

Plus en détail

Contenu. Compétences

Contenu. Compétences Séance 2 Correction Contenu Composition chimique d une eau de consommation Compétences Analyse qualitative d une eau Exercice I Les différentes eaux L eau minérale naturelle possède des propriétés favorables

Plus en détail

Le décanteur centrifuge en vinification blanc et rosé. Alain SAMSON - Unité Expérimentale de Pech Rouge

Le décanteur centrifuge en vinification blanc et rosé. Alain SAMSON - Unité Expérimentale de Pech Rouge Le décanteur centrifuge en vinification blanc et rosé Alain SAMSON - Unité Expérimentale de Pech Rouge Petit déjeuner du 16 janvier 2014 Historique rapide de l évolution des pressoirs Pressoir vertical

Plus en détail

Physique chimie 3 eme Chapitre 8 Réaction de l acide chlorhydrique avec le fer et le zinc

Physique chimie 3 eme Chapitre 8 Réaction de l acide chlorhydrique avec le fer et le zinc Physique chimie 3 eme Plan du cours: Réaction du fer et de l acide chlorhydrique La réaction du zinc et de l acide chlorhydrique Tests de détection des ions en solution Exercices: livre BELIN page 74 et

Plus en détail

TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014

TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014 TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014 Exercice I. (Physique) Réduire la consommation d'énergie est, de nos jours, au cœur des préoccupations afin de préserver l'environnement, épargner les ressources naturelles

Plus en détail

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison?

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison? CME 5.3 Pourquoi adoucir l eau? Monsieur EAUCLAIR emménage dans une nouvelle région. Il constate que sa cafetière s est entartrée au bout de deux mois. Un de ses amis lui dit que : «ton eau n est pas claire

Plus en détail

LES FICHES DE VINIFICATION

LES FICHES DE VINIFICATION LES FICHES DE VINIFICATION MILLESIME 2013 Crémant p.3 Crémant sans Malo p.4 Crémant avec Malo p.5 Crémant Bio p.6 SOMMAIRE Crémant sans SO 2 Pinot Noir Pinot, Gewurztraminer Sylvaner, Muscat, Riesling

Plus en détail

Extrait des «Avancées technologiques en Midi-Pyrénées : bilan de 5 années d expérience» Journée Technique (compte-rendu)

Extrait des «Avancées technologiques en Midi-Pyrénées : bilan de 5 années d expérience» Journée Technique (compte-rendu) Extrait des «Avancées technologiques en Midi-Pyrénées : bilan de 5 années d expérience» Journée Technique (compte-rendu) INTERET DES MODELES DUTEAU ET MAUJEAN POUR DETERMINER LA MATURITE DES RAISINS BLANCS

Plus en détail

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées

Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées Examen de Chimie des eaux septembre 2002 T. MOUTIN Licence Sciences de la Terre Durée : 1 heure Documents non autorisés, calculatrices autorisées On considère une eau en équilibre avec le CO 2 (g) dont

Plus en détail

DÉCAPER LES PEINTURES DU BÂTIMENT, COLLES ET VERNIS AVEC DECAPANT PEINTURE COLLE ET VERNIS GELIFIE SANS SOLVANT

DÉCAPER LES PEINTURES DU BÂTIMENT, COLLES ET VERNIS AVEC DECAPANT PEINTURE COLLE ET VERNIS GELIFIE SANS SOLVANT Décapant peinture colle et vernis gélifié Décapant nouvelle génération gel concentré pour peinture, colle et vernis à action rapide. Sans solvant, écologique, ne coule pas, utilisé pour le nettoyage des

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

La diffusion de couleur à partir du raisin : Mise au point de deux méthodes d analyses adaptées à la vinification en rosé

La diffusion de couleur à partir du raisin : Mise au point de deux méthodes d analyses adaptées à la vinification en rosé La diffusion de couleur à partir du raisin : Mise au point de deux méthodes d analyses adaptées à la vinification en rosé Gilles MASSON - Chambre d Agriculture du Var Laure CAYLA - ITV France Alain GUITTARD

Plus en détail

PRODUITS CHIMIQUES POUR EAU DE CHAUDIÈRE

PRODUITS CHIMIQUES POUR EAU DE CHAUDIÈRE Produits détartrants pour lavages chimiques NYTRA LC 1430 Détartrant pour chaudières PRODUITS CHIMIQUES POUR EAU DE CHAUDIÈRE Produit acide constitué d un mélange d acides inorganiques et organiques, d

Plus en détail

Document N : Méthode d analyse pouvant être réalisée sous accréditation COFRAC Méthode d analyse non accréditée. Vins

Document N : Méthode d analyse pouvant être réalisée sous accréditation COFRAC Méthode d analyse non accréditée. Vins Document N : L PAM Laboratoire d œnologie LISTE DES ET DES METHODES EMPLOYEES DATE 02/09/2015 Page : 1/7 INDICE DE REVISION 05 GESTIONNAIRE Fonction et visa LOIGNON Marie-Cécile, Responsable Techniques

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2011 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 4 FICHE DE CHOIX (à rendre) LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUIT NECESSAIRES A LA MISE

Plus en détail

Pousser l expression aromatique des vins L exemple Gersois

Pousser l expression aromatique des vins L exemple Gersois Pousser l expression aromatique des vins L exemple Gersois Thierry Dufourcq IFV SUD-OUEST www.vignevin-sudouest.com Objectif : valoriser le potentiel «thiols» des vins Identifier des indicateurs du profil

Plus en détail

CH11. DES SUBSTANCES DANS L EAU DES BOISSONS.

CH11. DES SUBSTANCES DANS L EAU DES BOISSONS. CH11. DES SUBSTANCES DANS L EAU DES BOISSONS. Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire automatiquement sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous

Plus en détail

Guide Vinification. Ce texte s applique à compter du 01/08/2012. Concrètement, ce règlement entre donc en application pour les vendanges 2012

Guide Vinification. Ce texte s applique à compter du 01/08/2012. Concrètement, ce règlement entre donc en application pour les vendanges 2012 Guide Vinification 1 La réglementation sur la vinification biologique a été adoptée le 8 Février 2012 par la Commission Européenne. Elle va être publiée prochainement dans un nouveau chapitre du règlement

Plus en détail

VIN BIO/VIN DEMETER : QUELLES DIFFERENCES?

VIN BIO/VIN DEMETER : QUELLES DIFFERENCES? VIN BIO/VIN DEMETER : QUELLES DIFFERENCES? Quelles sont les garanties supplémentaires apportées par un vin Demeter par rapport à un vin bio? Elles sont nombreuses! En voici la synthèse. 1. Comparaison

Plus en détail

ENGRAIS VERTS HIVERNAUX

ENGRAIS VERTS HIVERNAUX ENGRAIS VERTS HIVERNAUX EN VITICULTURE Laure Gontier INSTITUT FRANÇAIS DE LA VIGNE ET DU VIN Pôle Sud-Ouest, V innopôle, BP 22, 81310 Lisle sur Tarn - France Website: www.vignevin.com Commission Technique

Plus en détail

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT

QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT Remplissage des eaux de chauffage et traitement d'eau QUALITÉ DE L EAU DANS LES INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT SA Route du Madelain 6 1753 Matran Association des techniciens en chauffage, climatisation

Plus en détail

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES.

Connaissances Capacités Exemples d'activités L'ION : COMPRENDRE LA CONDUCTION ÉLECTRIQUE DANS LES SOLUTIONS AQUEUSES. Niveau 3 ème Document du professeur 1/ 9 Physique Chimie La chimie, science de la transformation de la matière. Nature du courant électrique dans les solutions aqueuses ioniques. Migration des ions. Programme

Plus en détail

Spectroscopie UV - visible

Spectroscopie UV - visible Spectroscopie UV - visible ACTIVITES 6 Activité de découverte 2 : Spectre et couleur Le «vert malachite» est un colorant organique de synthèse. La teinte de ses solutions (document 1) ressemble à celle

Plus en détail

FOOTBALL. Ils nous font confiance. www.lelievre-communication.com. Photos non-contractuelles - Nos prix sont exprimés TTC

FOOTBALL. Ils nous font confiance. www.lelievre-communication.com. Photos non-contractuelles - Nos prix sont exprimés TTC 5 1 0 o g u e 2 FOOTBALL C a t a l Ils nous font confiance www.lelievre-communication.com NIKE Jeu de 14 maillots et shorts 13 joueurs + 1 gardien Modèle : Park adultes Marquage : logo club, logo sponsor

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

Concours ATPL 2011 EXTERNE

Concours ATPL 2011 EXTERNE Concours ATPL 011 EXTERNE Sciences physiques et chimiques Dans les questions numérotées de 1 à 13, vous ne cocherez que les réponses exactes. Pour chacune de ces 13 questions, il y a entre 0 et 5 réponses

Plus en détail