Le potentiel phénolique du Cabernet franc

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le potentiel phénolique du Cabernet franc"

Transcription

1 Le potentiel phénolique du Cabernet franc Synthèse de 8 années dʼexpérimentations Yves Cadot INRA, UE 1117 Vigne et Vin, F Beaucouzé, France Avec la collaboration de : Michel Chevalier INRA, UMR 1259 GenHort, F Beaucouzé, France Maria Teresa Miñana Castelló INRA, UE 1117 Vigne et Vin, F Beaucouzé, France Michel Moutounet INRA, UMR 1083 Sciences Pour lʼœnologie, F Montpellier, France

2 Cet ouvrage de 56 pages est une synthèse de 8 années dʼexpérimentations réalisées par lʼéquipe «polyphénols» de lʼunité Vigne et Vin de lʼinra dʼangers. Une partie de ce travail a trouvé comme appui un réseau de parcelles pilotes, géré par Monsieur Nicolas Bottois, mis à disposition par Interloire dans notre unité. Mademoiselle Maria Térésa Miñana Castelló a développé des méthodes permettant dʼétudier les baies par lʼobservation des pellicules et des pépins. Dr. Michel Chevalier, Enseignant à lʼuniversité dʼangers, responsable du laboratoire de cytologie et dʼhistologie de lʼinra dʼangers et Dr. Michel Moutounet, Directeur de recherches à lʼinra et grand spécialiste des polyphénols, ont apporté chacun leur expertise scientifique. Gérard Barbeau, Directeur de lʼuvv a initié et coordonné ce travail de recherches. Lʼobjectif consistait à étudier le lien du terroir au vin, et en particulier en se focalisant sur les effets du terroir sur les composés phénoliques du Cabernet franc. Ces composés sont des éléments très importants à étudier pour deux raisons : - Ils «illustrent» lʼeffet terroir de manière importante car ils constituent des éléments essentiels dans les interactions entre la vigne et son environnement physique et biologique (relations avec les pathogènes, la lumière, lʼalimentation hydrique ). - Ils «caractérisent» le vin de manière importante car ils participent fortement aux critères de qualité des vins rouges (couleur, astringence, amertume ). Néanmoins, de nombreux «verrous» existaient et après plusieurs années de recherches, cette synthèse permet de «faire le point» sur les connaissances acquises. Des «verrous» existent encore, et cette synthèse ne constitue donc quʼun état actuel de ces connaissances. Nous poursuivons nos travaux dans le Val de Loire en collaboration avec des équipes du Languedoc. Yves Cadot

3 1) Qu est-ce que la maturité phénolique? Synthèse. Pour Yves Glories, la maturité phénolique prend en compte la teneur globale en molécules de cette famille, mais aussi leur structure et leur aptitude à lʼextraction 1,2. Ainsi, la maturité phénolique peut être définie comme le niveau de maturité permettant lʼobtention simultanée dʼun potentiel important et dʼune bonne capacité de diffusion dans le vin. Néanmoins, cette notion reste encore peu précise, car les propriétés des tanins condensés et les déterminants de leur extractibilité sont peu connus. Lʼétude de la maturité phénolique doit prendre en compte la teneur en ces composés, mais aussi leur structure, leur aptitude à être extraits, et dʼautres éléments comme le ratio liquide/solide et la teneur en sucres. Chacun de ces éléments est à rapprocher de la localisation de ces composés dans la baie. La maturité phénolique doit être rapprochée de la maturité «technologique» ou «industrielle», mesurée par le ratio sucres/acides de la pulpe 3. Cependant, il nʼexiste pas de parallèle évident entre lʼévolution des composés phénoliques de la baie, des sucres et des acides organiques, en particulier à lʼapproche de la maturité 4. La maturité physiologique correspond à la viabilité des pépins, considérés comme semences, et à lʼacquisition par le pépin de ses capacités germinatives. Celle-ci est atteinte peu après la véraison. 1 Lʼextraction correspond à la capacité des polyphénols à passer dans le vin au cours de la vinification. 2 3 Glories Y. (1998). Traité dʼœnologie, tome 2. Ed. Dunod, Paris (FRA). Lʼindice de maturité (Sucres totaux/acidité totale) et le coefficient de maturation (tartrate/malate+tartrate) sont deux exemples de rapports choisis pour définir cette maturité. 4 Cadot Y., Champenois R. (2004). Evolution de la composition en tanins de la baie de Vitis vinifera var. Cabernet franc. Approche de la maturation phénolique. Colloque Euroviti, Angers (FRA), 15 janvier 2004.

4 Développement. La seule connaissance des teneurs en anthocyanes et en tanins condensés nʼest pas suffisante. Plusieurs raisons peuvent être avancées : 1/ Lʼévolution des tanins condensés et des anthocyanes pendant la maturation nʼest pas corrélée. Si un maximum dʼanthocyanes est atteint vers la maturité, lʼévolution des tanins pendant la maturation est beaucoup moins évidente. 2/ La teneur et la structure des tanins de pellicules et de pépins sont différentes. Compte tenu de la grande diversité structurale de ces composés, leur analyse nʼest pas aisée. De plus, cette diversité explique des propriétés variées, en particulier dʼastringence. 3/ La composition en composés phénoliques est beaucoup plus hétérogène dans la baie et entre les baies en comparaison aux sucres et aux acides organiques (voir la figure 1 pour ce qui concerne lʼhétérogénéité de leur répartition dans la pellicule). Figure 1 : Localisation des composés phénoliques dans la pellicule du Cabernet franc à maturité. Les composés phénoliques sont colorés en violet. Les flèches rouges indiquent des cellules où les composés phénoliques sont présents mais dont lʼaspect est variable. La répartition des polyphénols est hétérogène ; certaines cellules nʼen contiennent pas, leur aspect varie beaucoup selon les cellules. Les différences dʼaspect selon les cellules, pourraient entraîner des différences de propriétés et/ou de concentrations. Cette relation entre aspect des cellules et propriétés des composés phénoliques nʼest pour lʼinstant quʼune hypothèse. Chez le Cabernet franc, la pulpe ne possède pas de tanins condensés, par contre des traces de tanins sont observables autour des vaisseaux.

5 Une vendange est par nature hétérogène. Des valeurs moyennes équivalentes entre parcelles pourraient révéler des réalités très différentes. La taille des baies est également hétérogène. Cette différence de taille a des conséquences sur la concentration en sucres, mais également sur la composition en polyphénols (voir figures 2 et 3). Figure 2 : Hétérogénéité de la vendange en anthocyanes. La vendange est hétérogène. Cette hétérogénéité a été étudiée en réalisant un tri des baies en fonction de la teneur en sucres (masse volumique). Les teneurs en anthocyanes, exprimées en mg/kg de baies (bâtons rouges), augmentent avec le degré alcoolique probable des baies (en jaune) car les anthocyanes sʼaccumulent lors de la maturation. Par contre, lorsque les teneurs en anthocyanes sont exprimées en mg/1000 baies (bâtons roses), lʼévolution est différente. On pourra remarquer que les baies les plus sucrées sont les moins riches en anthocyanes. Ce phénomène est expliqué par le fait que ces baies ont une taille moyenne faible : les baies les plus sucrées sont aussi les plus petites. Le nombre de pépins peu élevé explique la taille réduite des baies. Lʼaugmentation de la concentration en sucre est sans doute plus rapide dans des baies de petite taille, mais pour autant, cela ne traduit pas un développement physiologique plus rapide. Cette observation a été vérifiée sur plusieurs millésimes et plusieurs parcelles. Conclusion : dans cette vendange, les baies les plus sucrées ne sont pas forcément les plus mûres.

6 Figure 3 : Hétérogénéité de la vendange en tanins condensés. Les teneurs en tanins, exprimées en mg/kg de baies (bâtons rouges), augmentent avec le degré alcoolique probable des baies (en jaune). Par contre, lorsque les teneurs sont exprimées en mg/1000 baies (bâtons roses), lʼévolution nʼest pas significative. Il nʼy a pas dʼaccumulation de tanins durant la maturation, et les teneurs plus élevées des baies les plus sucrées sʼexpliquent par la plus petite taille des baies. Lors de la synthèse, lʼaugmentation de la concentration y a été plus rapide. Les évolutions des anthocyanes et des tanins lors de la maturation ne sont donc pas corrélées. La taille des baies est fonction de trois éléments : Du nombre de pépins : ils conditionnent le développement de la baie durant la phase de croissance herbacée. De son niveau de maturité : il existe une hétérogénéité importante liée à la floraison et à la véraison plus ou moins étalées dans le temps. De l'alimentation en eau de la plante : elle peut être hétérogène au sein de la parcelle. 4/ La capacité des anthocyanes et des tanins à être extraits nʼest pas prévisible. Les déterminants de cette extractibilité ne sont pas connus.

7 5/ La relation entre composition des raisins et qualité des vins nʼest pas aisée à mettre en évidence. Les propriétés sensorielles des tanins sont encore mal connues. De nouveaux composés apparaissent dans le vin, issus des réactions entre les composés phénoliques. Actuellement, une minorité des nouveaux composés néo-formés est identifiée. 6/ Lʼextraction est sous la dépendance de nombreux facteurs : la température, les méthodes dʼhomogénéisation, lʼadjonction de sulfites, la durée de contact, la teneur en éthanol, le ratio liquide/solide. Ce dernier est en partie influencé par le volume des baies. Ce volume est lui-même lié à lʼalimentation en eau de la vigne, en particulier lors de la maturation, mais également au nombre de pépins contenus dans la baie. Ce nombre de pépins, caractéristique dʼun cépage, peut varier entre parcelles et années en fonction des conditions de la floraison et de la véraison. Tous ces éléments devraient être pris en compte pour apprécier précisément le niveau de maturité phénolique du raisin. La qualité du raisin, qui sʼévalue à partir des qualités du vin produit, est complexe à rendre compte. La vinification en rouge ne se résume pas seulement à un phénomène de diffusion. Les tanins du vin ont pour origine ceux du raisin, mais ils sont déjà transformés pendant la diffusion. De nombreuses réactions ont lieu dès la diffusion. Finalement, la composition du produit obtenu est très différente de celle du produit dʼorigine, le raisin. Pour ces raisons, et en l'état actuel de nos connaissances, il nʼest pas aisé de mesurer cette maturité phénolique.

Comment déguster des baies de raisin?

Comment déguster des baies de raisin? Comment déguster des baies de raisin? Application au Cabernet franc de Loire Philippe Chrétien IFV Pôle Val de Loire Centre - philippe.chretien@vignevin.com Introduction La qualité du vin est une forte

Plus en détail

Créateur de la Cosmétique Végétale ANTI-FATIGUE. Marque déposée par Yves Rocher

Créateur de la Cosmétique Végétale ANTI-FATIGUE. Marque déposée par Yves Rocher Créateur de la Cosmétique Végétale Dossier scientifique ANTI-FATIGUE Le facteur perçu par les femmes N 1: la FATIGUE. La Recherche en Cosmétique Végétale Yves Rocher a mis en lumière l importance d une

Plus en détail

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE Centre de Recherches de Bordeaux Unité Mixte de Recherches en Santé Végétale Equipe "Epidémiologie de la Pourriture grise" 71, avenue E. Bourleaux - B.P. 81 33883 VILLENAVE D'ORNON Cedex ETUDE D'ECOBIOS

Plus en détail

Masterclass Loire Millésime 2017

Masterclass Loire Millésime 2017 Masterclass Loire Millésime 2017 Abbaye de Fontevraud, April 2017 CQFDgustation 45 rue Bernard Palissy, 37000 Tours 33 (0)2 47 05 73 32 cqfdgustation@free.fr www.degustation.net Intervenants : Maurice

Plus en détail

Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin

Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin G. BARBEAU I NRA Unité expérimentale Vigne et Vin, 42 rue Georges Morel, 49071 Beaucouzé-Cédex, Tel. (33) 2 41 22 56 60, Fax (33) 2 41 22 56

Plus en détail

Influence du changement. agronomiques de la vigne

Influence du changement. agronomiques de la vigne Influence du changement climatique sur les résultatsr agronomiques de la vigne à l'aide du modèle STICS Iñaki García a de Cortázar Atauri Unité CSE - Avignon Réunion Protection du Vignoble Changement Climatique

Plus en détail

Réalisation : www.lestudio28.com - Photos : Thinkstockphotos - www.oldbookillustrations.com

Réalisation : www.lestudio28.com - Photos : Thinkstockphotos - www.oldbookillustrations.com Quand tu rencontreras le vigneron, n hésite pas à lui poser toutes les questions que tu veux! Tu seras alors un vrai petit expert de la vigne! Des actions pédagogiques autour de l univers de la vigne existent

Plus en détail

Recherches menées en viticulture et en œnologie à Agroscope

Recherches menées en viticulture et en œnologie à Agroscope Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Agroscope Recherches menées en viticulture et en œnologie à Agroscope Vivian Zufferey Changins 23 mai 2014 Viticulture, œnologie

Plus en détail

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t Atelier 2 Les activités expérimentales Les axes de réflexion de cet atelier De l importance des consignes à la mise en activité des élèves L incidence de la construction de la situation proposée L incidence

Plus en détail

L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF

L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF Colloque L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF Auteurs : François Davaux, Flora Dias, J.Luc Favarel ITV France Midi-Pyrénées Contacts : V innopôle BP 22 81310 Lisle sur Tarn Date de publication

Plus en détail

Le Dyostem : un outil d'aide à la décision supplémentaire pour le vinificateur

Le Dyostem : un outil d'aide à la décision supplémentaire pour le vinificateur Le Dyostem : un outil d'aide à la décision supplémentaire pour le vinificateur Synthèse des essais (2010 à 2012) Lettre actualités n 74 - Novembre 2015 Emmanuel VINSONNEAU : IFV Pôle Bordeaux-Aquitaine

Plus en détail

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne VITICULTURE 27 Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne Marc Chovelon Grab Mathieu Combier Chambre d Agriculture du Var Gilles Masson Centre du

Plus en détail

Facteurs favorisant le développement de Brettanomyces à la vigne et au cours de la vinification

Facteurs favorisant le développement de Brettanomyces à la vigne et au cours de la vinification Patricia TAILLANDIER, Pascal BARBIN, Jean-François GILIS, Pierre STREHAIANO Facteurs favorisant le développement de Brettanomyces à la vigne et au cours de la vinification Contexte au démarrage de l étude

Plus en détail

La vigne et le raisin

La vigne et le raisin C1-3.1 Valoriser le produit. Objectifs : La vigne et le raisin Expliquer l'influence de la maturité du raisin sur la qualité et le type de vin à obtenir. Citer les différents composants de la grappe de

Plus en détail

Inertys Pressurage sous gaz inerte. UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1

Inertys Pressurage sous gaz inerte. UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1 Inertys Pressurage sous gaz inerte UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1 Gestion de l oxygène Les travaux scientifique ont mis en évidence l importance de la maîtrise de l oxygène dans l élaboration d un vin

Plus en détail

Changins. Fondation 1948. Infrastructure. Sommaire. Changins 3 Ecoles. Les polyphénols dans le thé, vin, chocolat et café Le Vin

Changins. Fondation 1948. Infrastructure. Sommaire. Changins 3 Ecoles. Les polyphénols dans le thé, vin, chocolat et café Le Vin Changins Les polyphénols dans le thé, vin, chocolat et café Le Vin HES pour la viticulture et l'œnologie yon Texte Ramón Mira de rduña Heidinger Changins - Haute Ecole de Viticulture et enologie, Switzerland

Plus en détail

GESTION DE PARC INFORMATIQUE

GESTION DE PARC INFORMATIQUE GESTION DE PARC INFORMATIQUE QU EST-CE QUE LA GESTION DE PARC? La gestion de parcs informatiques comprend le suivi d un parc informatique, ce qui va de l installation du matériel adapté à l entreprise

Plus en détail

PULVERISATION DE LEVURES A LA VIGNE : UN OUTIL DE LUTTE PREVENTIF CONTRE LE DEVELOPPEMENT D ASPERGILLUS CARBONARIUS J.M. SALMON

PULVERISATION DE LEVURES A LA VIGNE : UN OUTIL DE LUTTE PREVENTIF CONTRE LE DEVELOPPEMENT D ASPERGILLUS CARBONARIUS J.M. SALMON PULVERISATION DE LEVURES A LA VIGNE : UN OUTIL DE LUTTE PREVENTIF CONTRE LE DEVELOPPEMENT D ASPERGILLUS CARBONARIUS J.M. SALMON INRA MONTPELLIER UMR n 1083 «Sciences pour l Oenologie» et INRA GRUISSAN

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de travaux et encadrement de chantier de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Épreuve collaborative

Épreuve collaborative Épreuve collaborative Pour chaque partie, la grille permet d apprécier, selon quatre niveaux, les compétences développées dans le sujet par le candidat. Pour cela, elle s appuie sur des indicateurs traduisant

Plus en détail

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Page : 17/ 77 III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Le choix d un couple donneur-accepteur dépend de la technique utilisée (FRET, TR- FRET, BRET, etc.) et des molécules disponibles pour ces

Plus en détail

Guide sur la maturation polyphénolique à l'intention des viticulteurs genevois

Guide sur la maturation polyphénolique à l'intention des viticulteurs genevois REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département du territoire Service de l agriculture Station de viticulture et d œnologie Guide sur la maturation polyphénolique à l'intention des viticulteurs genevois Bilan

Plus en détail

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou CONCEPT DES TRAITS FONCTIONNELS Application pour l enherbement des cultures pérennes Elena Kazakou Dans cet exemple je vais vous présenter le concept des traits fonctionnels et vous illustrer comment on

Plus en détail

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Marc DUBERNET* et Françoise GRASSET* Laboratoire DUBERNET - 9, quai d Alsace - 11100 Narbonne France 1. Objet Méthode

Plus en détail

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de de-vie nouvelles Bernard GALY Station Viticole du Bureau National Interprofessionnel du Cognac Entretiens cidricoles SIVAL Jeudi 19 janvier 2012 Contexte

Plus en détail

LA VINIFICATION. survol

LA VINIFICATION. survol LA VINIFICATION survol PLAN A LA VIGNE La matière première Les vendanges A LA CAVE Les différents type de vinification Les opérations QUELQUES PRINCIPES D ŒNOLOGIE Les bases Le sulfitage Les maladies La

Plus en détail

1 La visualisation des logs au CNES

1 La visualisation des logs au CNES 1 La visualisation des logs au CNES 1.1 Historique Depuis près de 2 ans maintenant, le CNES a mis en place une «cellule d analyse de logs». Son rôle est multiple : Cette cellule est chargée d analyser

Plus en détail

Pousser l expression aromatique des vins L exemple Gersois

Pousser l expression aromatique des vins L exemple Gersois Pousser l expression aromatique des vins L exemple Gersois Thierry Dufourcq IFV SUD-OUEST www.vignevin-sudouest.com Objectif : valoriser le potentiel «thiols» des vins Identifier des indicateurs du profil

Plus en détail

La Vinification en Alsace

La Vinification en Alsace La Vinification en Alsace La grande caractéristique des Vins d Alsace est qu ils sont tous élaborés à partir de cépages très aromatiques. Le vinificateur n aura de cesse, tout au long des vendanges et

Plus en détail

etude morphocristalline CLOS PHILIPPOT MILLESIME 2008

etude morphocristalline CLOS PHILIPPOT MILLESIME 2008 etude morphocristalline CLOS PHILIPPOT MILLESIME 2008 DESCRIPTIF TECHNIQUE Concentration utilisée 1.2ml Axe central bien place en hauteur mais déporté à droite Signature de type fruit bien formée, profonde

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management des organisations de l Université Paris Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

La Maîtrise de la Fermentation Malolactique

La Maîtrise de la Fermentation Malolactique La Maîtrise de la Fermentation Malolactique La fermentation malolactique est une évolution très souvent recherchée dans le process d élaboration du champagne. Les vins sont généralement tirés «avec malo»

Plus en détail

Colloque IFV Sud-Ouest

Colloque IFV Sud-Ouest Colloque IFV Sud-Ouest Vin blanc et protéines Optimisation de l utilisation de la bentonite : intérêt des collages sur moût pour préserver l aromatique des vins SAUVAGE François-Xavier UMR 1083 Sciences

Plus en détail

Estelle SALLES Saint Jean de la Blaquière LANGUEDOC / SUD DE FRANCE

Estelle SALLES Saint Jean de la Blaquière LANGUEDOC / SUD DE FRANCE Estelle SALLES Saint Jean de la Blaquière LANGUEDOC / SUD DE FRANCE Les composés phénoliques : de la vigne au vin. Présentation Première partie : Facteurs de synthèse à la vigne Deuxième partie Facteurs

Plus en détail

LE GLUTATHION ET SON UTILISATION EN VINIFICATION

LE GLUTATHION ET SON UTILISATION EN VINIFICATION LE GLUTATHION ET SON UTILISATION EN VINIFICATION Qu est-ce que le glutathion? Le glutathion (L-g-glutamyl-L-cystéinylglycine) est un tripeptide constitué de trois acides aminés: le glutamate, la cystéine

Plus en détail

Le millésime 2008. Laurence GENY, Bernard DONECHE et Denis DUBOURDIEU. Faculté d Œnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2

Le millésime 2008. Laurence GENY, Bernard DONECHE et Denis DUBOURDIEU. Faculté d Œnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2 Le millésime 2008 Laurence GENY, Bernard DONECHE et Denis DUBOURDIEU Faculté d Œnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de Bordeaux Avec la participation

Plus en détail

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Coordonné par l Institut europeén de la santé des femmes www.eurohealth.ie Cancer et Génétique Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez

Plus en détail

La valorisation du séquençage de la vigne. La filière vitivinicole française : questions posées à la recherche

La valorisation du séquençage de la vigne. La filière vitivinicole française : questions posées à la recherche La valorisation du séquençage de la vigne La filière vitivinicole française : questions posées à la recherche Christophe Riou Directeur Technique Inter Rhône Cniv Le séquençage du génome de la vigne :

Plus en détail

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Fiche professeur TEME du programme : Comprendre ous-thème : Cohésion et transformations de la matière Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Type d activité : Activité expérimentale

Plus en détail

Programme Formations Vivelys

Programme Formations Vivelys Programme Formations Vivelys Année 2011 FORMATION DUREE BORDEAUX NÎMES TAIN L HERMITAGE AIX EN PROVENCE TARIF HT (par pers. avec repas) PILOTAGE DE LA MICRO-OXYGÉNATION 1 journée 10/03/2011 Sur demande

Plus en détail

LE PROFIL RAISIN CONCEPTS, MODÈLES & APPLICATIONS

LE PROFIL RAISIN CONCEPTS, MODÈLES & APPLICATIONS LE PROFIL RAISIN CONCEPTS, MODÈLES & APPLICATIONS LE CHARGEMENT EN SUCRES : UN MARQUEUR INTÉGRATIF L évolution de la quantité de sucres par baie : un paramètre physiologique, intégratif du comportement

Plus en détail

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN

CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CODE D USAGES POUR LA PRÉVENTION ET LA RÉDUCTION DE L OCHRATOXINE A DANS LE VIN CAC/RCP 63-2007 1. PRÉAMBULE Les mycotoxines, en particulier l'ochratoxine A (OTA), sont des métabolites secondaires produits

Plus en détail

Fiche n 9 : Le brunissement des pommes Niveau : 1 ère S SVT

Fiche n 9 : Le brunissement des pommes Niveau : 1 ère S SVT FICHE RÉCAPITULATIVE Lorsque nous croquons une pomme, la chair de celle-ci est blanche. Nous avons tous pu remarquer, après avoir oublié cette même pomme croquée sur une table pendant plusieurs minutes,

Plus en détail

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE

CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL CEANS-WP/5 15/4/08 CONFÉRENCE SUR L ÉCONOMIE DES AÉROPORTS ET DES SERVICES DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 15 20 septembre 2008 Point 1

Plus en détail

LE MARKETING SENSORIEL DU POINT DE VENTE. Dunod

LE MARKETING SENSORIEL DU POINT DE VENTE. Dunod BRUNO DAUCE DELPHINE DION KARINE GALLOPEL VIRGINIE MAILLE ERIC REMY SOPHIE RIEUNIER BERNARD ROULLET EDOUARD SIEKIERSKI OUVRAGE COORDONNE PAR SOPHIE RIEUNIER LE MARKETING SENSORIEL DU POINT DE VENTE Créer

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Expérience Vin : Pack Presse

Expérience Vin : Pack Presse Expérience Vin : Pack Presse Le concept de l Expérience Vin Gourmet Odyssey L Expérience Vin Gourmet Odyssey est un nouveau parcours oentouristique qui donne aux amateurs de vin la possibilité d aller

Plus en détail

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique.

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique. Entretien de votre cep de vigne Stades repères de la vigne Repos d hiver Bourgeons dans le coton Pointe verte Eclatement des bourgeons Nom : Vitis vinifera Famille : Vitacées Type : Arbuste fruitier Hauteur

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Entrainement sportif de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Aspects pratiques du levurage en conditions méditerranéennes Technique d inoculation et rapport entre population sélectionnée et population indigène

Aspects pratiques du levurage en conditions méditerranéennes Technique d inoculation et rapport entre population sélectionnée et population indigène Aspects pratiques du levurage en conditions méditerranéennes Technique d inoculation et rapport entre population sélectionnée et population indigène DELTEIL D. Institut Coopératif du Vin, La Jasse de Maurin,

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

Conservation des grains de céréales et des farines

Conservation des grains de céréales et des farines Les calculatrices sont autorisées conformément à la circulaire no 99-186 du 16 novembre 1999. La clarté du raisonnement et la qualité de la rédaction interviennent dans l appréciation des copies. Conservation

Plus en détail

Les Aimants en cycle 2

Les Aimants en cycle 2 E Plé IUFM CA Centre de Troyes 1 Les Aimants en cycle 2 Représentations initiales des enfants Pour les enfants de cet âge, un aimant est un objet magique du fait de sa capacité à attirer les objets à distance

Plus en détail

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme RÈGLES DU JEU C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme Présentation et règles du jeu de cartes «La cohésion sociale au cœur du développement durable» Un jeu pour travailler ensemble sur

Plus en détail

Brettanomyces : biodiversité et conséquences.

Brettanomyces : biodiversité et conséquences. Brettanomyces : biodiversité et conséquences. Béatrice VINCENT (1), Morvan COARER (2), Aurélie PAIN (2) (1) Institut Français de la Vigne et du Vin 21200 Beaune (2) Institut Français de la Vigne et du

Plus en détail

LE VIN. I. Définition et Présentation Son Histoire Sa Typologie

LE VIN. I. Définition et Présentation Son Histoire Sa Typologie LE VIN LE VIN I. Définition et Présentation Son Histoire Sa Typologie II. De la Vigne au Vin Les travaux de la Vigne Les Différentes Vinifications L élevage du vin Contrôle de qualité et Commercialisation

Plus en détail

la grappe d autan Le 15 juillet dernier, Melle Cécile Prouteau soutenait son n 40 - JUILLET 2002 J.François Roussillon, SOMMAIRE EDITO

la grappe d autan Le 15 juillet dernier, Melle Cécile Prouteau soutenait son n 40 - JUILLET 2002 J.François Roussillon, SOMMAIRE EDITO n 4 - JUILLET 22 la grappe d autan EDITO SOMMAIRE DOSSIER CONNAISSANCE AROMATIQUE DES VINS DE MIDI-PYRENEES : POUR UNE OPTIMISATION DE LA CULTURE DE LA VIGNE ET DE LA VINIFICATION 2ÈME PARTIE : RELATION

Plus en détail

AZIENDA AGRICOLA ALBANA LA TORRE DI BEGHI MARIA VIA CASTELLANA 3 19035 LA SPEZIA

AZIENDA AGRICOLA ALBANA LA TORRE DI BEGHI MARIA VIA CASTELLANA 3 19035 LA SPEZIA AZIENDA AGRICOLA ALBANA LA TORRE DI BEGHI MARIA VIA CASTELLANA 3 19035 LA SPEZIA NOS PRODUITS http://www.albanalatorre.it (+39) 333 8397759 info@albanalatorre.it ALBANA LA TORRE BLANC CINQUE TERRE DOC

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

Indicateurs de résultats en Agriculture Durable

Indicateurs de résultats en Agriculture Durable Indicateurs de résultats en Agriculture Durable Formation «Mesures et indicateurs en agriculture durable» - 5 mars et 19 mai 2008- FNCIVAM Indicateurs clés socio-économiques Les indicateurs connus sont

Plus en détail

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Diversification de l'encépagement. Nielluccio

Diversification de l'encépagement. Nielluccio synthèse Diversification de l'encépagement Nielluccio Propriétaire exploitant : Monsieur BB, 9 Montblanc Cépage testé :, clones italiens,, sur SO, Témoin : Système de taille : coursons, palissage Sol :

Plus en détail

Itinéraires d élaboration des vins : les évaluer pour les faire évoluer

Itinéraires d élaboration des vins : les évaluer pour les faire évoluer Page : 1 / 7 Contexte et objectifs Les secteurs vitivinicoles français mais également international sont actuellement en pleine mutation. De la production à la mise en marché des vins, les enjeux sont

Plus en détail

I-1 : Principes clés de la consolidation des comptes I-2 : Périmètre et méthodes de consolidation

I-1 : Principes clés de la consolidation des comptes I-2 : Périmètre et méthodes de consolidation I-1 : Principes clés de la consolidation des comptes I-2 : Périmètre et méthodes de consolidation I-3 : pourcentage de contrôle et pourcentage d intérêt II-1 : les missions de l auditeur des comptes consolidés

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

L évaluation de la maturité du raisin par analyse sensorielle : Un outil d aide à la décision

L évaluation de la maturité du raisin par analyse sensorielle : Un outil d aide à la décision L évaluation de la maturité du raisin par analyse sensorielle : Un outil d aide à la décision Préparé par : Le Centre de Développement Bioalimentaire du Québec (CDBQ) Rédigé par : Karine Pedneault, Ph.D.,

Plus en détail

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il?

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il? TP : ETUDE D UNE BOISSON POUR LE SPORT : une boisson riche en glucides La nutrition du sportif : Avoir une bonne nutrition contribue non seulement à améliorer les performances mais cela permet aussi de

Plus en détail

DOMAINE DENIS FOUQUERAND & FILS

DOMAINE DENIS FOUQUERAND & FILS S A N T E N AY " C O M M E D E S S U S " r o u g e Cépage : Le pinot noir est le cépage unique Nature du sol : Argilo calcaire Exposition : Plein sud et sud ouest Pratique culturale : Lutte raisonnée phyto

Plus en détail

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration 1. Objectifs : Objectifs de savoir: Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration Identifier les facteurs qui influencent la transpiration Etablir la relation entre l'absorption

Plus en détail

Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh

Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh Laure Beff, Yvon Lambert, Nicolas Beaudoin, Bruno Mary et Thierry

Plus en détail

Viticulture/OEnologie

Viticulture/OEnologie Date : 30 novembre Lieu : Crouzilles PRÉVENTION DES MALADIES DU BOIS GRÂCE À LA TAILLE (ancienne initiation à la taille Guyot Poussard) Améliorer la taille sur votre exploitation pour respecter les flux

Plus en détail

AG Technique Commission de Développement Viticole. Activités 2014

AG Technique Commission de Développement Viticole. Activités 2014 AG Technique Commission de Développement Viticole Activités 2014 Au service de la technique sur les exploitations; Anticiper les questions de demain, stimuler et participer à l innovation, Renforcer l

Plus en détail

Premier projet (Thèse) : Étude des mécanismes dinteraction protéineligand par une approche couplant la simulation moléculaire et la chimie quantique

Premier projet (Thèse) : Étude des mécanismes dinteraction protéineligand par une approche couplant la simulation moléculaire et la chimie quantique Parmi les projets en cours sur la thématique Bioinformatique du Laboratoire de Biochimie et Génétique Moléculaire (LBGM), deux d entre eux seront présentés ici et sont orientés uniquement vers l utilisation

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Utilisation de l analyse sensorielle pour évaluer les potentialités œnologiques des raisins

Utilisation de l analyse sensorielle pour évaluer les potentialités œnologiques des raisins Utilisation de l analyse sensorielle pour évaluer les potentialités œnologiques des raisins Jacques ROUSSEAU et et Florence GRAS ICV, Institut Coopératif du du Vin, La La Jasse de de Maurin, Lattes, 34970,

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Proposition de poste en bénévolat

Proposition de poste en bénévolat Responsable financier [Membre du bureau - Trésorier] Il/elle a pour mission, avec les membres du Bureau, de tenir la comptabilité de l'association et de ses différents projets. Il/elle a à cœur d'accompagner

Plus en détail

Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM)

Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM) bmi-fact+ Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM) Module commun aux applications bmi-fact, bmi-compta, POWERGES et Gest-Office. Qu est-ce qu un CRM (Customer Relationship

Plus en détail

Le «data mining», une démarche pour améliorer le ciblage des contrôles

Le «data mining», une démarche pour améliorer le ciblage des contrôles MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Le «data mining», une démarche pour améliorer le ciblage des contrôles La lutte contre la fraude aux finances publiques a été renforcée ces dernières années et a

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Dépôt. Mécanismes. Fiche détaillée Niveau (A partir de la 1ère)

Dépôt. Mécanismes. Fiche détaillée Niveau (A partir de la 1ère) Dépôt Mécanismes Fiche détaillée Niveau (A partir de la 1ère) I. Introduction Les mécanismes de dépôt comprennent à la fois les phénomènes qui se font par l'intermédiaire des précipitations, ou dépôt humide,

Plus en détail

Alternance et formation post-concours. Intérêt et principaux points de vigilance dans sa mise en œuvre par les services

Alternance et formation post-concours. Intérêt et principaux points de vigilance dans sa mise en œuvre par les services Ministère de l Equipement, des Transports et du Logement CEDIP Centre d Evaluation, de Documentation et d Innovation Pédagogiques Alternance et formation post-concours Intérêt et principaux points de vigilance

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Génie logiciel, système d'information de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

Comment déguster des baies de raisin?

Comment déguster des baies de raisin? Comment déguster des baies de raisin? Application au Cabernet franc de Loire Avec le soutien financier de 1 Pourquoi faire? La qualité du vin commence au vignoble avec la qualité et le niveau de maturité

Plus en détail

SOCIÉTÉ SOCIÉTÉ DE GESTION INDÉPENDANTE INDÉPENDANTE. Créée en 2001 et détenue majoritairement par ses associés fondateurs et ses salariés (89.

SOCIÉTÉ SOCIÉTÉ DE GESTION INDÉPENDANTE INDÉPENDANTE. Créée en 2001 et détenue majoritairement par ses associés fondateurs et ses salariés (89. Finance et Œnologie SOCIÉTÉ INDÉPENDANTE SOCIÉTÉ DE GESTION INDÉPENDANTE Créée en 2001 et détenue majoritairement par ses associés fondateurs et ses salariés (89.5%] Un seul métier : la gestion d actifs

Plus en détail

Gémozac au cœur du vignoble de Cognac est situé en saintonge romane proche de l'estuaire de la Gironde.

Gémozac au cœur du vignoble de Cognac est situé en saintonge romane proche de l'estuaire de la Gironde. Gémozac au cœur du vignoble de Cognac est situé en saintonge romane proche de l'estuaire de la Gironde. Depuis 5 générations... Distillateurs de profession Nous avons su extraire des vignes Un nouveau

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 5.

Devoir de Sciences Physiques n 5. Devoir de Sciences Physiques n 5. EXERCICE I. LES INDICATEURS COLORÉS NATURELS DE LA CUISINE À LA CHIMIE La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acidobasiques remonte à 1767 par

Plus en détail

Préparation des échantillons pour l analyse en LC MS

Préparation des échantillons pour l analyse en LC MS Préparation des échantillons pour l analyse en LC MS Grégory Genta Jouve Spectrométrie de masse appliquée aux Substances Naturelles Sommaire Introduction Homogénéisation Les différents types d extraction

Plus en détail

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016)

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) CENTRE TECHNIQUE HORTICOLE DE TAMATAVE La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) Centre Technique Horticole de Tamatave Tél.

Plus en détail

La méthode des quotas

La méthode des quotas La méthode des quotas Oliviero Marchese, décembre 2006 1 La méthode des quotas Principe de la méthode Point de départ et but recherché Caractère «intuitif» de la méthode A quoi ressemble une feuille de

Plus en détail

Redécouvrir la Carmenère, le Petit Verdot et le Cot

Redécouvrir la Carmenère, le Petit Verdot et le Cot Redécouvrir la Carmenère, le Petit Verdot et le Cot Page : 1 / 7 En Gironde, le Merlot N, le Cabernet Sauvignon N et le Cabernet franc N sont les cépages rouges les plus utilisés. Bien connus pour leur

Plus en détail