Le potentiel phénolique du Cabernet franc

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le potentiel phénolique du Cabernet franc"

Transcription

1 Le potentiel phénolique du Cabernet franc Synthèse de 8 années dʼexpérimentations Yves Cadot INRA, UE 1117 Vigne et Vin, F Beaucouzé, France Avec la collaboration de : Michel Chevalier INRA, UMR 1259 GenHort, F Beaucouzé, France Maria Teresa Miñana Castelló INRA, UE 1117 Vigne et Vin, F Beaucouzé, France Michel Moutounet INRA, UMR 1083 Sciences Pour lʼœnologie, F Montpellier, France

2 Cet ouvrage de 56 pages est une synthèse de 8 années dʼexpérimentations réalisées par lʼéquipe «polyphénols» de lʼunité Vigne et Vin de lʼinra dʼangers. Une partie de ce travail a trouvé comme appui un réseau de parcelles pilotes, géré par Monsieur Nicolas Bottois, mis à disposition par Interloire dans notre unité. Mademoiselle Maria Térésa Miñana Castelló a développé des méthodes permettant dʼétudier les baies par lʼobservation des pellicules et des pépins. Dr. Michel Chevalier, Enseignant à lʼuniversité dʼangers, responsable du laboratoire de cytologie et dʼhistologie de lʼinra dʼangers et Dr. Michel Moutounet, Directeur de recherches à lʼinra et grand spécialiste des polyphénols, ont apporté chacun leur expertise scientifique. Gérard Barbeau, Directeur de lʼuvv a initié et coordonné ce travail de recherches. Lʼobjectif consistait à étudier le lien du terroir au vin, et en particulier en se focalisant sur les effets du terroir sur les composés phénoliques du Cabernet franc. Ces composés sont des éléments très importants à étudier pour deux raisons : - Ils «illustrent» lʼeffet terroir de manière importante car ils constituent des éléments essentiels dans les interactions entre la vigne et son environnement physique et biologique (relations avec les pathogènes, la lumière, lʼalimentation hydrique ). - Ils «caractérisent» le vin de manière importante car ils participent fortement aux critères de qualité des vins rouges (couleur, astringence, amertume ). Néanmoins, de nombreux «verrous» existaient et après plusieurs années de recherches, cette synthèse permet de «faire le point» sur les connaissances acquises. Des «verrous» existent encore, et cette synthèse ne constitue donc quʼun état actuel de ces connaissances. Nous poursuivons nos travaux dans le Val de Loire en collaboration avec des équipes du Languedoc. Yves Cadot

3 1) Qu est-ce que la maturité phénolique? Synthèse. Pour Yves Glories, la maturité phénolique prend en compte la teneur globale en molécules de cette famille, mais aussi leur structure et leur aptitude à lʼextraction 1,2. Ainsi, la maturité phénolique peut être définie comme le niveau de maturité permettant lʼobtention simultanée dʼun potentiel important et dʼune bonne capacité de diffusion dans le vin. Néanmoins, cette notion reste encore peu précise, car les propriétés des tanins condensés et les déterminants de leur extractibilité sont peu connus. Lʼétude de la maturité phénolique doit prendre en compte la teneur en ces composés, mais aussi leur structure, leur aptitude à être extraits, et dʼautres éléments comme le ratio liquide/solide et la teneur en sucres. Chacun de ces éléments est à rapprocher de la localisation de ces composés dans la baie. La maturité phénolique doit être rapprochée de la maturité «technologique» ou «industrielle», mesurée par le ratio sucres/acides de la pulpe 3. Cependant, il nʼexiste pas de parallèle évident entre lʼévolution des composés phénoliques de la baie, des sucres et des acides organiques, en particulier à lʼapproche de la maturité 4. La maturité physiologique correspond à la viabilité des pépins, considérés comme semences, et à lʼacquisition par le pépin de ses capacités germinatives. Celle-ci est atteinte peu après la véraison. 1 Lʼextraction correspond à la capacité des polyphénols à passer dans le vin au cours de la vinification. 2 3 Glories Y. (1998). Traité dʼœnologie, tome 2. Ed. Dunod, Paris (FRA). Lʼindice de maturité (Sucres totaux/acidité totale) et le coefficient de maturation (tartrate/malate+tartrate) sont deux exemples de rapports choisis pour définir cette maturité. 4 Cadot Y., Champenois R. (2004). Evolution de la composition en tanins de la baie de Vitis vinifera var. Cabernet franc. Approche de la maturation phénolique. Colloque Euroviti, Angers (FRA), 15 janvier 2004.

4 Développement. La seule connaissance des teneurs en anthocyanes et en tanins condensés nʼest pas suffisante. Plusieurs raisons peuvent être avancées : 1/ Lʼévolution des tanins condensés et des anthocyanes pendant la maturation nʼest pas corrélée. Si un maximum dʼanthocyanes est atteint vers la maturité, lʼévolution des tanins pendant la maturation est beaucoup moins évidente. 2/ La teneur et la structure des tanins de pellicules et de pépins sont différentes. Compte tenu de la grande diversité structurale de ces composés, leur analyse nʼest pas aisée. De plus, cette diversité explique des propriétés variées, en particulier dʼastringence. 3/ La composition en composés phénoliques est beaucoup plus hétérogène dans la baie et entre les baies en comparaison aux sucres et aux acides organiques (voir la figure 1 pour ce qui concerne lʼhétérogénéité de leur répartition dans la pellicule). Figure 1 : Localisation des composés phénoliques dans la pellicule du Cabernet franc à maturité. Les composés phénoliques sont colorés en violet. Les flèches rouges indiquent des cellules où les composés phénoliques sont présents mais dont lʼaspect est variable. La répartition des polyphénols est hétérogène ; certaines cellules nʼen contiennent pas, leur aspect varie beaucoup selon les cellules. Les différences dʼaspect selon les cellules, pourraient entraîner des différences de propriétés et/ou de concentrations. Cette relation entre aspect des cellules et propriétés des composés phénoliques nʼest pour lʼinstant quʼune hypothèse. Chez le Cabernet franc, la pulpe ne possède pas de tanins condensés, par contre des traces de tanins sont observables autour des vaisseaux.

5 Une vendange est par nature hétérogène. Des valeurs moyennes équivalentes entre parcelles pourraient révéler des réalités très différentes. La taille des baies est également hétérogène. Cette différence de taille a des conséquences sur la concentration en sucres, mais également sur la composition en polyphénols (voir figures 2 et 3). Figure 2 : Hétérogénéité de la vendange en anthocyanes. La vendange est hétérogène. Cette hétérogénéité a été étudiée en réalisant un tri des baies en fonction de la teneur en sucres (masse volumique). Les teneurs en anthocyanes, exprimées en mg/kg de baies (bâtons rouges), augmentent avec le degré alcoolique probable des baies (en jaune) car les anthocyanes sʼaccumulent lors de la maturation. Par contre, lorsque les teneurs en anthocyanes sont exprimées en mg/1000 baies (bâtons roses), lʼévolution est différente. On pourra remarquer que les baies les plus sucrées sont les moins riches en anthocyanes. Ce phénomène est expliqué par le fait que ces baies ont une taille moyenne faible : les baies les plus sucrées sont aussi les plus petites. Le nombre de pépins peu élevé explique la taille réduite des baies. Lʼaugmentation de la concentration en sucre est sans doute plus rapide dans des baies de petite taille, mais pour autant, cela ne traduit pas un développement physiologique plus rapide. Cette observation a été vérifiée sur plusieurs millésimes et plusieurs parcelles. Conclusion : dans cette vendange, les baies les plus sucrées ne sont pas forcément les plus mûres.

6 Figure 3 : Hétérogénéité de la vendange en tanins condensés. Les teneurs en tanins, exprimées en mg/kg de baies (bâtons rouges), augmentent avec le degré alcoolique probable des baies (en jaune). Par contre, lorsque les teneurs sont exprimées en mg/1000 baies (bâtons roses), lʼévolution nʼest pas significative. Il nʼy a pas dʼaccumulation de tanins durant la maturation, et les teneurs plus élevées des baies les plus sucrées sʼexpliquent par la plus petite taille des baies. Lors de la synthèse, lʼaugmentation de la concentration y a été plus rapide. Les évolutions des anthocyanes et des tanins lors de la maturation ne sont donc pas corrélées. La taille des baies est fonction de trois éléments : Du nombre de pépins : ils conditionnent le développement de la baie durant la phase de croissance herbacée. De son niveau de maturité : il existe une hétérogénéité importante liée à la floraison et à la véraison plus ou moins étalées dans le temps. De l'alimentation en eau de la plante : elle peut être hétérogène au sein de la parcelle. 4/ La capacité des anthocyanes et des tanins à être extraits nʼest pas prévisible. Les déterminants de cette extractibilité ne sont pas connus.

7 5/ La relation entre composition des raisins et qualité des vins nʼest pas aisée à mettre en évidence. Les propriétés sensorielles des tanins sont encore mal connues. De nouveaux composés apparaissent dans le vin, issus des réactions entre les composés phénoliques. Actuellement, une minorité des nouveaux composés néo-formés est identifiée. 6/ Lʼextraction est sous la dépendance de nombreux facteurs : la température, les méthodes dʼhomogénéisation, lʼadjonction de sulfites, la durée de contact, la teneur en éthanol, le ratio liquide/solide. Ce dernier est en partie influencé par le volume des baies. Ce volume est lui-même lié à lʼalimentation en eau de la vigne, en particulier lors de la maturation, mais également au nombre de pépins contenus dans la baie. Ce nombre de pépins, caractéristique dʼun cépage, peut varier entre parcelles et années en fonction des conditions de la floraison et de la véraison. Tous ces éléments devraient être pris en compte pour apprécier précisément le niveau de maturité phénolique du raisin. La qualité du raisin, qui sʼévalue à partir des qualités du vin produit, est complexe à rendre compte. La vinification en rouge ne se résume pas seulement à un phénomène de diffusion. Les tanins du vin ont pour origine ceux du raisin, mais ils sont déjà transformés pendant la diffusion. De nombreuses réactions ont lieu dès la diffusion. Finalement, la composition du produit obtenu est très différente de celle du produit dʼorigine, le raisin. Pour ces raisons, et en l'état actuel de nos connaissances, il nʼest pas aisé de mesurer cette maturité phénolique.

Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin

Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin Influence du fonctionnement de la vigne sur la qualité du vin G. BARBEAU I NRA Unité expérimentale Vigne et Vin, 42 rue Georges Morel, 49071 Beaucouzé-Cédex, Tel. (33) 2 41 22 56 60, Fax (33) 2 41 22 56

Plus en détail

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE

ETUDE D'ECOBIOS VIGNE Centre de Recherches de Bordeaux Unité Mixte de Recherches en Santé Végétale Equipe "Epidémiologie de la Pourriture grise" 71, avenue E. Bourleaux - B.P. 81 33883 VILLENAVE D'ORNON Cedex ETUDE D'ECOBIOS

Plus en détail

Recherches menées en viticulture et en œnologie à Agroscope

Recherches menées en viticulture et en œnologie à Agroscope Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Agroscope Recherches menées en viticulture et en œnologie à Agroscope Vivian Zufferey Changins 23 mai 2014 Viticulture, œnologie

Plus en détail

Le millésime 2012 en début d élevage L antithèse climatique de 2011, plutôt réussie sur les grands terroirs Pr. Denis Dubourdieu

Le millésime 2012 en début d élevage L antithèse climatique de 2011, plutôt réussie sur les grands terroirs Pr. Denis Dubourdieu Le millésime 212 en début d élevage L antithèse climatique de 211, plutôt réussie sur les grands terroirs Pr. Denis Dubourdieu Voici revenue la saison des spéculations sur le futur gustatif et commercial

Plus en détail

La Vinification en Alsace

La Vinification en Alsace La Vinification en Alsace La grande caractéristique des Vins d Alsace est qu ils sont tous élaborés à partir de cépages très aromatiques. Le vinificateur n aura de cesse, tout au long des vendanges et

Plus en détail

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne VITICULTURE 27 Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne Marc Chovelon Grab Mathieu Combier Chambre d Agriculture du Var Gilles Masson Centre du

Plus en détail

Climat et vigne en moyenne vallée de la Loire, France.

Climat et vigne en moyenne vallée de la Loire, France. Climat et vigne en moyenne vallée de la Loire, France. G. Barbeau, UMT VINITERA, Unité Vigne et Vin, INRA 42, rue Georges Morel, 4971 BEAUCOUZE CEDEX tel. (33) 2 41 22 56 6/72, fax (33) 2 41 22 56 65,

Plus en détail

Les rôles de l oxygène en phase post fermentaire

Les rôles de l oxygène en phase post fermentaire CONTRIBUTION SCIENTIFIQUE Les rôles de l oxygène en phase post fermentaire De Dominique Delteil, consultant L article a été publié sur le site Internet de l Institut Coopératif du Vin- ww.icv.fr- Flash

Plus en détail

Influence du changement. agronomiques de la vigne

Influence du changement. agronomiques de la vigne Influence du changement climatique sur les résultatsr agronomiques de la vigne à l'aide du modèle STICS Iñaki García a de Cortázar Atauri Unité CSE - Avignon Réunion Protection du Vignoble Changement Climatique

Plus en détail

Évaluation des maturités technologique, phénolique et aromatique de quatre cépages rustiques du Québec

Évaluation des maturités technologique, phénolique et aromatique de quatre cépages rustiques du Québec Évaluation des maturités technologique, phénolique et aromatique de quatre cépages rustiques du Québec RAPPORT FINAL Projet PSIH11-1-542 Présenté au Ministère de l agriculture, des pêcheries et de l alimentation

Plus en détail

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES L ASSEMBLEE GENERALE, sur proposition de la Commission III «Economie», à partir des travaux

Plus en détail

UTILISATION DU GRAPESCAN

UTILISATION DU GRAPESCAN UTILISATION DU GRAPESCAN POUR L EVALUATION QUALITATIVE DE LA VENDANGE -DONNEES DE FOND- -ELEMENTS PRATIQUES- Attention : les données produites dans cet article sont exclusivement relatives à l instrument

Plus en détail

La lettre d information du Syndicat de l AOC Corbières Boutenac SEPTEMBRE 2014 n 8

La lettre d information du Syndicat de l AOC Corbières Boutenac SEPTEMBRE 2014 n 8 Boutenac Info La lettre d information du Syndicat de l AOC Corbières Boutenac SEPTEMBRE 2014 n 8 Edito Nos lignes se sont coupées depuis plusieurs mois et pour cause! De nombreuses activités ont occupé

Plus en détail

FICHES DESCRIPTIVES DES PRINCIPAUX CEPAGES DE LA REGION BORDELAISE

FICHES DESCRIPTIVES DES PRINCIPAUX CEPAGES DE LA REGION BORDELAISE FICHES DESCRIPTIVES DES PRINCIPAUX CEPAGES DE LA REGION BORDELAISE Introduction avertissement Ces fiches descriptives représentent l ensemble des caractéristiques et des informations destinées à définir

Plus en détail

Liste des mots de refus Examen organoleptique des vins Côtes de Bourg, Bourg ou Bourgeais

Liste des mots de refus Examen organoleptique des vins Côtes de Bourg, Bourg ou Bourgeais Liste des mots de refus Examen organoleptique des vins Côtes de Bourg, Bourg ou Bourgeais Acescence : Dégustation : odeur d acétate d éthyle Cause : altération due aux bactéries acétiques et à certaines

Plus en détail

Château Chauvin : un terroir d exception. 1852 2014 : une histoire de dévouement. 2014 : une nouvelle page s écrit

Château Chauvin : un terroir d exception. 1852 2014 : une histoire de dévouement. 2014 : une nouvelle page s écrit Château Chauvin : un terroir d exception PAGE 04 1852 2014 : une histoire de dévouement PAGE 06 2014 : une nouvelle page s écrit PAGE 08 2014 : évolution & respect PAGE 10 Le millésime 2014 PAGE 12 La

Plus en détail

Les vinifications particulières

Les vinifications particulières C1-3.1 Valoriser le produit. Objectifs : Les vinifications particulières Identifier les méthodes d'élaboration des vinifications particulières. Schématiser les différentes vinifications particulières.

Plus en détail

itineraires les cahiers d itv France L effeuillage de la vigne N 1 MAI 2001 ITV01*01 23/09/02 11:25 Page 3

itineraires les cahiers d itv France L effeuillage de la vigne N 1 MAI 2001 ITV01*01 23/09/02 11:25 Page 3 ITV01*01 23/09/02 11:25 Page 3 les cahiers itineraires d itv France N 1 MAI 2001 L effeuillage de la vigne ITV01*01 23/09/02 11:26 Page 4 La collection des itinéraires techniques est éditée par l ITV France.

Plus en détail

Mode de conduite, travaux en vert, suivi de la maturité

Mode de conduite, travaux en vert, suivi de la maturité Mode de conduite, travaux en vert, suivi de la maturité 1 Maîtrise des rendements 2 Pratiques raisonnées de taille 5 Maîtrise de la charge à la taille 6 Surface Foliaire Exposée 8 Travaux en vert 15 Comment

Plus en détail

L IMAGERIE AERIENNE : APPLICATION A LA CARACTERISATION DES POTENTIELS VITICOLES ET OENOLOGIQUES.

L IMAGERIE AERIENNE : APPLICATION A LA CARACTERISATION DES POTENTIELS VITICOLES ET OENOLOGIQUES. L IMAGERIE AERIENNE : APPLICATION A LA CARACTERISATION DES POTENTIELS VITICOLES ET OENOLOGIQUES. J. ROUSSEAU 1, S. DUPIN 2, C. ACEVEDO-OPAZO 3, B. TISSEYRE 4, H. OJEDA 5 1 Institut Coopératif du Vin La

Plus en détail

Vignobles Dubard. Une famille Quatre domaines au fil de la Dordogne. Vignobles Dubard. Bergerac & Bordeaux wines. marine.dubard@orange.

Vignobles Dubard. Une famille Quatre domaines au fil de la Dordogne. Vignobles Dubard. Bergerac & Bordeaux wines. marine.dubard@orange. Vignobles Dubard Une famille Quatre domaines au fil de la Dordogne Château Les Farcies du Pech Vignobles Dubard Château Laulerie Château Nardou Clos de l Eglise Bergerac & Bordeaux wines marine.dubard@orange.fr

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

Journées Techniques Viticulture Biologique 15 & 16 décembre 2010 à Angers

Journées Techniques Viticulture Biologique 15 & 16 décembre 2010 à Angers E. Maille Journées Techniques Viticulture Biologique 15 & 16 décembre 2010 à Angers AIVB-LR SOMMAIRE CONFERENCE 1 : CHOIX DES ITINERAIRES TECHNIQUES Pratiques agro-viticoles et qualité des mouts... 5

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Extraction Assistée par Ultrasons

Extraction Assistée par Ultrasons Extraction Assistée par Ultrasons Extraction par ultrasons au laboratoire Deux types d équipements à ultrasons sont couramment utilisés dans le laboratoire. Le premier est le bain de nettoyage à ultrasons

Plus en détail

IGP CITE DE CARCASSONNE-CABERNET

IGP CITE DE CARCASSONNE-CABERNET IGP CITE DE CARCASSONNE-CABERNET Assemblage : 70% Cabernet franc - 30% Cabernet sauvignon Belle robe rouge avec des reflets violines - Nez très marqué par le fruits avec des notes de cassis, poivre et

Plus en détail

Fiches cépages. Technoresto.org

Fiches cépages. Technoresto.org Fiches cépages Technoresto.org Index Le chardonnay...1/16 Description...1/16...1/16...1/16...1/16 Le sauvignon...2/16 Description...2/16...2/16...2/16...2/16 Le viognier...3/16 Description...3/16...3/16...3/16...3/16

Plus en détail

La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité.

La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité. Juin 2015 POURRITURE GRISE La pourriture grise est un complexe de champignon appartenant à l espèce Botrytis cinerea. Il provoque des dégâts sur les grappes à maturité. Cycle et biologie des contaminations

Plus en détail

Mesure de la teneur en alcool

Mesure de la teneur en alcool 37 Mesure de la teneur en alcool 1 Rôle de l alcool dans les vins 285 1.1. Sur le plan organoleptique 285 1.2. Sur le plan biologique 285 1.3. Sur le plan réglementaire 285 1.4. Sur le plan commercial

Plus en détail

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire COLLECTION THEMA L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire CONTEXTE OBJET DE L ÉTUDE Avec près de 3 000 exploitations viticoles spécialisées, le vignoble du Val de Loire est

Plus en détail

Article de la Chambre d Agriculture de la Gironde Bilan thermique et énergétique d une cave : comment raisonner l investissement en cave

Article de la Chambre d Agriculture de la Gironde Bilan thermique et énergétique d une cave : comment raisonner l investissement en cave Page : 1/7 1. INTRODUCTION Depuis plusieurs années maintenant, la maîtrise des températures de vinification est devenue un outil incontournable pour produire des vins de qualité, permettant au vinificateur

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur Sujets propriétés des acides et des bases échelle

Plus en détail

La Gazette* des Vallons

La Gazette* des Vallons Edition de L Automne 2013 La Gazette* Bonjour à tous, Nous vous présentons la nouvelle édition de notre gazette dans laquelle vous trouverez notre actualité et toujours bien dʼautres choses encore. Nous

Plus en détail

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Marc DUBERNET* et Françoise GRASSET* Laboratoire DUBERNET - 9, quai d Alsace - 11100 Narbonne France 1. Objet Méthode

Plus en détail

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de de-vie nouvelles Bernard GALY Station Viticole du Bureau National Interprofessionnel du Cognac Entretiens cidricoles SIVAL Jeudi 19 janvier 2012 Contexte

Plus en détail

Programme Formations Vivelys

Programme Formations Vivelys Programme Formations Vivelys Année 2011 FORMATION DUREE BORDEAUX NÎMES TAIN L HERMITAGE AIX EN PROVENCE TARIF HT (par pers. avec repas) PILOTAGE DE LA MICRO-OXYGÉNATION 1 journée 10/03/2011 Sur demande

Plus en détail

Vigne. Porte-greffe : Richter 110

Vigne. Porte-greffe : Richter 110 Porte-greffe : Richter 110 1 Variétés Code GEVES Numéro de page Chasselas Doré de Fontainebleau Absente 2 Chasselas Panse Absente 3 Marseille Danlas A 4 Dattier de Beyrouth Absente 5 Gros vert Absente

Plus en détail

RESOLUTION OIV-VITI 469-2012 GUIDE D APPLICATION DU SYSTÈME HACCP (HAZARD ANALYSIS AND CRITICAL CONTROL POINTS) A LA VITICULTURE DE L OIV

RESOLUTION OIV-VITI 469-2012 GUIDE D APPLICATION DU SYSTÈME HACCP (HAZARD ANALYSIS AND CRITICAL CONTROL POINTS) A LA VITICULTURE DE L OIV RESOLUTION OIV-VITI 469-2012 GUIDE D APPLICATION DU SYSTÈME HACCP (HAZARD ANALYSIS AND CRITICAL CONTROL POINTS) A LA VITICULTURE DE L OIV L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, Suivant la proposition de la Commission I

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION EN 3 ANS COMMISSION TECHNIQUE DE L ACADEMIE DE NICE HOTELLERIE RESTAURATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION EN 3 ANS COMMISSION TECHNIQUE DE L ACADEMIE DE NICE HOTELLERIE RESTAURATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL RESTAURATION EN 3 ANS COMMISSION TECHNIQUE DE L ACADEMIE DE NICE HOTELLERIE RESTAURATION PROPOSITION DU GROUPE DE TRAVAIL «PRODUCTION DE SERVICES» ETAT AU 18 JUIN 2008 PROGRESSION

Plus en détail

Créer, sur ce terroir d excellence, l un des plus grands vins blancs secs du marché. «Sur ce terroir exceptionnel, je suis venu

Créer, sur ce terroir d excellence, l un des plus grands vins blancs secs du marché. «Sur ce terroir exceptionnel, je suis venu C est sur un très ancien terroir du Sauternais, parmi les plus grands du Bordelais, que se situe l acte de naissance du Clos des Lunes, récemment signé par Olivier Bernard et l équipe du Domaine de Chevalier.

Plus en détail

LIVRET DE DEGUSTATION www.sofravin.fr

LIVRET DE DEGUSTATION www.sofravin.fr L abus d alcool est dangereux pour la santé, A consommer avec modération LIVRET DE DEGUSTATION www.sofravin.fr 54 Cours du Docteur Long 69003 LYON FRANCE tel : 06 80 45 01 36 fax : 04 72 33 57 41 sofravin

Plus en détail

Détecteur de CO Fixe

Détecteur de CO Fixe !"#$%#$&')$*+,-.$/0#-%$)1&#-2-34#-0567 8798:987 8 Détecteur de CO Fixe Notice d installation et d utilisation Centrale de détection gaz monovoie Alarmes visuelles et sonore intégrées : 2 seuils dʼalarme

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE)

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) N : Date : 20 juin 2013 Nom : CORRECTION Classe :2L. EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) NOTE : /40 S. I. Définis les termes suivants : série A I. molécule : la plus petite partie d un corps qui en possède

Plus en détail

AMELIORATION DE LA PREVENTION CONTRE BOTRYTIS, INDICATEURS DE RIQUE AU VIGNOBLE ET PERSPECTIVES DES AGENTS DE LUTTE BIOLOGIQUE

AMELIORATION DE LA PREVENTION CONTRE BOTRYTIS, INDICATEURS DE RIQUE AU VIGNOBLE ET PERSPECTIVES DES AGENTS DE LUTTE BIOLOGIQUE AMELIORATION DE LA PREVENTION CONTRE BOTRYTIS, INDICATEURS DE RIQUE AU VIGNOBLE ET PERSPECTIVES DES AGENTS DE LUTTE BIOLOGIQUE Marc FERMAUD & Jean ROUDET (INRA UMR-Save, ISVV, Villenave d'ornon) 1. Contexte

Plus en détail

UN DOMAINE D EXCEPTION

UN DOMAINE D EXCEPTION UN DOMAINE D EXCEPTION Au cœur d un domaine de 200 hectares, dans une nature miraculeusement préservée, Château La Coste est une propriété viticole de 125 hectares en AOP Coteaux d Aix-en-Provence. Le

Plus en détail

Les Cépages blancs. La Muscadelle, ce cépage a pratiquement disparu.

Les Cépages blancs. La Muscadelle, ce cépage a pratiquement disparu. Les Bordeaux Blancs Les Cépages blancs le Sémillon, qui est sans aucun doute le cépage bordelais par excellence. Il est présent dans pratiquement tous les vins blancs. Sa bonne aptitude à prendre la pourriture

Plus en détail

Livret de dégustation Veuillez trouver ci-joint notre fiche descriptive des vins d automne-hiver 2013

Livret de dégustation Veuillez trouver ci-joint notre fiche descriptive des vins d automne-hiver 2013 Voyage de fin d études 2014 Livret de dégustation Veuillez trouver ci-joint notre fiche descriptive des vins d automne-hiver 2013 Au profit du voyage de fin d étude 2014, nous vous proposons une sélection

Plus en détail

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Fiche professeur TEME du programme : Comprendre ous-thème : Cohésion et transformations de la matière Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Type d activité : Activité expérimentale

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur

Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur 1 2 Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur le cavaillon car cavaillon propre et non travaillé

Plus en détail

L a coopérative, forme d organisation économique alternative à l entreprise

L a coopérative, forme d organisation économique alternative à l entreprise LES MUTATIONS DE L ORGANISATION COOPÉRATIVE À TRAVERS L ÉVOLUTION DE SES RÈGLES La rémunération de la vendange dans les caves coopératives du Midi par Françoise Jarrige (*) et Jean-Marc Touzard (**) (*)

Plus en détail

Optimiser la dose de semis du maïs

Optimiser la dose de semis du maïs Optimiser la dose de semis du maïs La moyenne des taux de semis de maïs utilisés par les producteurs aux États-Unis et au Canada a augmenté de 23 000 grains/acre en 1985 à plus de 30 000 grains/acre aujourd

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1. Dominique Mèneret, un négociant reconverti vigneron 3. Courteillac, la passion 6. L Aventure Winery, l association

DOSSIER DE PRESSE. 1. Dominique Mèneret, un négociant reconverti vigneron 3. Courteillac, la passion 6. L Aventure Winery, l association DOSSIER DE PRESSE 1. Dominique Mèneret, un négociant reconverti vigneron 3. Courteillac, la passion 6. L Aventure Winery, l association DOMAINES MÈNERET-AUDY 1 rue de la Verrerie 33000 BORDEAUX Tél. :

Plus en détail

Fédération Nationale des Distilleries Coopératives Viticoles

Fédération Nationale des Distilleries Coopératives Viticoles Fédération Nationale des Distilleries Coopératives Viticoles DOssIER analyse Du CYClE DE VIE Les distilleries coopératives viticoles et leurs fi liales, outils de développement durable les plus vertueux

Plus en détail

Evaluation de la typicité des vins liés au terroir : proposition de méthodes pour les professionnels de la filière

Evaluation de la typicité des vins liés au terroir : proposition de méthodes pour les professionnels de la filière Evaluation de la typicité des vins liés au terroir : proposition de méthodes pour les professionnels de la filière Ronan SYMONEAUX, Isabelle MAITRE, Frédérique JOURJON UMT VINITERA- Laboratoire GRAPPE

Plus en détail

V i n i f i c a t i o n

V i n i f i c a t i o n Jus de raisin : comment extraire le maximum du potentiel de la baie de raisin par Michel Mikolajzack (1), Mélanie Veyret (1), Pascale Williams (2), Thierry Doco (2), Jean-Louis Escudier (1) (1) Inra Unité

Plus en détail

Bilan Carbone des interventions viticoles

Bilan Carbone des interventions viticoles Chambre d agriculture de Vaucluse Bilan Carbone des interventions viticoles Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse Tél : 04.90.23.65.65 fax : 04.90.23.65.40 email : accueil@vaucluse.chambagri.fr

Plus en détail

FICHE DECOUVERTE DES CEPAGES

FICHE DECOUVERTE DES CEPAGES FICHE DECOUVERTE DES CEPAGES En tant que Vigneron d Honneur de Château d Azur, vous suivez pendant tout un millésime l élaboration de la cuvée rosée «Le Jardin du Soleil». Cette cuvée est principalement

Plus en détail

Une conférence-débat proposée par l Institut National de la Recherche Agronomique

Une conférence-débat proposée par l Institut National de la Recherche Agronomique Economies d'énergies dans les procédés agro-alimentaires : l'optimisation coût/qualité, un équilibre pas si facile à maîtriser Une conférence-débat proposée par l Institut National de la Recherche Agronomique

Plus en détail

ATELIERS DE DEGUSTATION DE CHAMPAGNE

ATELIERS DE DEGUSTATION DE CHAMPAGNE ATELIERS DE DEGUSTATION DE CHAMPAGNE 2015 La dégustation du champagne est un art qui convie l esprit et les sens. Pour apprendre à découvrir la nature des champagnes, charnus ou onctueux, délicats ou complexes,

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail

Pierre-Xavier Meschi 2008

Pierre-Xavier Meschi 2008 M@n@gement ISSN: 86-489 Editors: Alain Desreumaux, U. de Lille I Martin Evans, U. of Toronto Bernard Forgues, U. de Lille I Hugh Gunz, U. of Toronto Martina Menguzzato, U. de València 008 Impact de la

Plus en détail

Zerty.fr. Guide de lʼutilisateur

Zerty.fr. Guide de lʼutilisateur Zerty.fr Guide de lʼutilisateur Quʼest-ce que zerty Zerty est un logiciel de gestion de projet en ligne auquel nous avons ajouté une gestion commerciale très simple. Avec Zerty vous pourrez facilement

Plus en détail

Notice Kocide Opti. DuPont. Opti. Kocide. Kocide Opti. La protection cuivre à petite dose

Notice Kocide Opti. DuPont. Opti. Kocide. Kocide Opti. La protection cuivre à petite dose Notice Kocide DuPont Kocide Kocide La protection cuivre à petite dose Les enjeux du cuivre en viticulture Le cuivre est un fongicide de contact à action strictement préventive, doté d un mode d action

Plus en détail

Représenter un pays : la carte de France

Représenter un pays : la carte de France séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 séance 1 De la photo à la carte. Je découvre Avec l aimable autorisation de la Mairie de l Ile d Arz - www.iledarz.fr Emma va passer quelques jours de vacances à Bilhervé,

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 PRATIQUES OENOLOGIQUES SPECIFIQUES AUX VINS AROMATISES, AUX BOISSONS A BASE DE PRODUIT VITIVINICOLE ET AUX BOISSONS A BASE DE VIN L Assemblée Générale CONSIDERANT la résolution

Plus en détail

Enherbement et impacts sur la vigne

Enherbement et impacts sur la vigne Enherbement et impacts sur la vigne L enherbement réduit la vigueur de la vigne et conduit à une baisse de rendement! L enherbement en exerçant une concurrence sur la vigne, permet de moduler son alimentation

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

DATAROOM ELECTRONIQUE UN NOUVEAU PARADIGME

DATAROOM ELECTRONIQUE UN NOUVEAU PARADIGME LIVRE BLANC DATAROOM ELECTRONIQUE UN NOUVEAU PARADIGME 1 JANVIER 2010 Le partage dʼinformations confidentielles dans la vie des affaires La vie des affaires est ponctuée dʼéchanges dʼinformations entre

Plus en détail

RESOLUTION OIV-OENO 498-2013 MODIFICATIONS DES FICHES DE PRATIQUES ŒNOLOGIQUES RELATIVES AUX ENZYMES

RESOLUTION OIV-OENO 498-2013 MODIFICATIONS DES FICHES DE PRATIQUES ŒNOLOGIQUES RELATIVES AUX ENZYMES RESOLUTION OIV-OENO 498-2013 MODIFICATIONS DES FICHES DE PRATIQUES ŒNOLOGIQUES RELATIVES AUX ENZYMES L ASSEMBLEE GENERALE, Vu l'article 2 paragraphe 2 ii de l'accord du 3 avril 2001 portant création de

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

Avec ses vignes issues des terroirs les plus réputés de bourgogne du sud, le Château Portier vous propose une large sélection de vieux millésimes.

Avec ses vignes issues des terroirs les plus réputés de bourgogne du sud, le Château Portier vous propose une large sélection de vieux millésimes. Château Portier Le Château Portier, clos de murs, avec ses terrasses de platanes ombragées et ses tours bourguignonnes de tuiles vernissées, est un édifice caractéristique du Beaujolais. Bâti à quelques

Plus en détail

LE MOT DU PRESIDENT. «La technique pour le défi de la qualité»

LE MOT DU PRESIDENT. «La technique pour le défi de la qualité» LE MOT DU PRESIDENT Le Colloque Viticole et Œnologique Régional 2012, organisé par la Chambre d Agriculture de Loir-et-Cher aura pour thème cette année : «La technique pour le défi de la qualité» 2012

Plus en détail

Mémo Conversion Agriculture Biologique Productions végétales

Mémo Conversion Agriculture Biologique Productions végétales Mémo Conversion Agriculture Biologique Productions végétales Co-rédacteur Partenaires financiers Parution Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon L agriculture biologique est un mode de

Plus en détail

ITERG (Centre Technique Industriel de la filière des producteurs et transformateurs de corps gras)

ITERG (Centre Technique Industriel de la filière des producteurs et transformateurs de corps gras) GROUPE TECHNIQUE «EXPERIMENTATION NATIONALE SUR LA VALORISATION DES SOUS-PRODUITS VINICOLES» REUNION N 5 RELEVE DE CONCLUSIONS FRANCE AGRIMER MONTREUIL-SOUS-BOIS 26 JANVIER 2012 Participants Philippe BONNARD

Plus en détail

Année scolaire 2010-2011. ECOLE DE MATURITÉ Classes de 1 ère, 2 e et 3 e années NOTES CONDITIONS DE REUSSITE - CHANGEMENTS. Gymnase de Beaulieu

Année scolaire 2010-2011. ECOLE DE MATURITÉ Classes de 1 ère, 2 e et 3 e années NOTES CONDITIONS DE REUSSITE - CHANGEMENTS. Gymnase de Beaulieu Année scolaire 2010-2011 ECOLE DE MATURITÉ Classes de 1 ère, 2 e et 3 e années Gymnase de Beaulieu NOTES CONDITIONS DE REUSSITE - CHANGEMENTS Ce document est établi selon la Loi scolaire sur lʼenseignement

Plus en détail

Finance et performance des jeunes viticulteurs : les conséquences pour l installation

Finance et performance des jeunes viticulteurs : les conséquences pour l installation Finance et performance des jeunes viticulteurs : Julien Cadot, ISG Paris 1 Introduction A un moment ou un autre, le candidat à l installation en viticulture doit se poser la question du revenu qu il va

Plus en détail

Laboratoires Dubernet

Laboratoires Dubernet Laboratoires Dubernet SARL au capital de 10 000 RCS NARBONNE 452341837 Œnologie Conseil Vinification Elevage Analyse Analyse fine Audit Expertise Le traitement thermique des vins Article produit par Marc

Plus en détail

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments»

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» 1 «Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» Magali Marchand, Chef de service Diététique RHMS Diététicienne agréée ABD 12.01.2012 - Maison du

Plus en détail

Pascal Schlich, INRA

Pascal Schlich, INRA Pascal Schlich, INRA 1. Les limites du profil sensoriel classique 2. La Dominance Temporelle des Sensation (DTS) 3. Un questionnaire de mesure de la complexité perçue 4. Quatre applications aux boissons

Plus en détail

Visite à l ICV. En 2009, la création du GIE ICV-VVS permet de franchir un cap en regroupant toutes les ressources disponibles aux filiales ICV et VVS.

Visite à l ICV. En 2009, la création du GIE ICV-VVS permet de franchir un cap en regroupant toutes les ressources disponibles aux filiales ICV et VVS. Visite à l ICV Cette entreprise analyse les échantillons que les viticulteurs leur transmettent de toute la région PACA (départements 13, 83, 84 et un peu du 06, ce sont en général des coopératives viticoles

Plus en détail

Demie Journée Technique : Visite des Essais Biocontrôle Pourriture Grise. 03 Septembre 2015. Avec le Soutien Financier de :

Demie Journée Technique : Visite des Essais Biocontrôle Pourriture Grise. 03 Septembre 2015. Avec le Soutien Financier de : Demie Journée Technique : Visite des Essais Biocontrôle Pourriture Grise 03 Septembre 2015 ET Avec le Soutien Financier de : Dans le cadre des expérimentations menées par le Réseau Aquitain d'expérimentation

Plus en détail

I. Principe des dosages :

I. Principe des dosages : Dans les cours d'eau, notamment canalisés, et dans les régions densément habitées ou d'agriculture intensive, les nitrites sont souvent un paramètre important de déclassement des cours d'eau. Chez l'homme

Plus en détail

REGLEMENT DE L'USAGE DE LA MARQUE "CLOS, DOMAINES & CHÂTEAUX" (FIG.)

REGLEMENT DE L'USAGE DE LA MARQUE CLOS, DOMAINES & CHÂTEAUX (FIG.) REGLEMENT DE L'USAGE DE LA MARQUE "CLOS, DOMAINES & CHÂTEAUX" (FIG.) DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Le présent règlement régit l'usage de la marque "Clos, Domaines & Châteaux" (fig.) (CF. ANNEXES A ET

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Séminaire OPEN DATA de l AFIA et du RMT Modelia du 7 janvier 2015 Paris

Séminaire OPEN DATA de l AFIA et du RMT Modelia du 7 janvier 2015 Paris Diagnostic en santé végétale : Comment optimiser la collecte et le traitement de l information technique et scientifique? Action du Réseau Mixte Technologique «Diagnostic en santé végétale» VEGDIAG Labellisé

Plus en détail

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Observatoire de l'habitat de Paris L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Territorialité des prestations de services

Territorialité des prestations de services de services Synthèse d application au milieu agricole (viticole) 1 La qualité d assujetti dans le milieu agricole Ne se limite pas aux agriculteurs soumis (de plein droit ou sur option) au RSA (assujettis-redevables)

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE INVESTISSEMENT IMMOBILIER LOGEMENTS / COMMERCES / BUREAUX

ETUDE COMPARATIVE INVESTISSEMENT IMMOBILIER LOGEMENTS / COMMERCES / BUREAUX Page 1 ETUDE COMPARATIVE INVESTISSEMENT IMMOBILIER LOGEMENTS / COMMERCES / BUREAUX 1 Introduction La présente étude a pour objet de mettre en concurrence lʼinvestissement dans un ou plusieurs appartements,

Plus en détail

Droit à l éducation. Portée et mise en œuvre

Droit à l éducation. Portée et mise en œuvre Droit à l éducation Portée et mise en œuvre Observation générale 13 sur le droit à l éducation (art. 13 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels) Organisation des Nations

Plus en détail

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat Laboratoire de Zoologie et de Biologie générale Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Histologie-Embryologie

Plus en détail

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE VITICULTURE 212 V 12 / PACA 2 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse 1- Identification de l action a. Responsables techniques et partenaires :

Plus en détail

Contient:CONTENANT DU GLUTEN, OEUF ET DÉRIVÉS, LAIT ET DÉRIVÉS, NOIX ET DÉRIVÉS

Contient:CONTENANT DU GLUTEN, OEUF ET DÉRIVÉS, LAIT ET DÉRIVÉS, NOIX ET DÉRIVÉS noix NOIX (2,7%), sel, citron Contient:CONTENANT DU GLUTEN, OEUF ET DÉRIVÉS, LAIT ET DÉRIVÉS, NOIX ET DÉRIVÉS ananas partie de grain, ananas (< 2%), sel, citron, Colouring foods (carthame des teinturiers)

Plus en détail

Domaine Olivier Pithon Côtes du Roussillon

Domaine Olivier Pithon Côtes du Roussillon Automne 2012 Edition 2013 Domaine Olivier Pithon Côtes du Roussillon En moins de dix ans, ce vigneron originaire d Anjou, frère du fameux Jo des Côteaux du Layon, s est imposé parmi les domaines de référence

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

RECHERCHE & VITICULTURE IDÉES NOUVELLES POUR COMPRENDRE ET APPLIQUER IDÉES LA MÉTHODE COUSINIÉ

RECHERCHE & VITICULTURE IDÉES NOUVELLES POUR COMPRENDRE ET APPLIQUER IDÉES LA MÉTHODE COUSINIÉ RECHERCHE & VITICULTURE 500 IDÉES IDÉES NOUVELLES POUR COMPRENDRE ET APPLIQUER LA MÉTHODE COUSINIÉ Méthode agronomique éco-environnementale viticole par Jean-Pierre Cousinié RECHERCHE & VITICULTURE Entre

Plus en détail

Développement de la saveur et caractéristiques des sirops d exception

Développement de la saveur et caractéristiques des sirops d exception Développement de la saveur et caractéristiques des sirops d exception Stéphane Guay, biologiste responsable R&D chez Dominion & Grimm Martin Picard, chef du Pied de Cochon Qu est-ce qu un sirop d exception?

Plus en détail

Mise en lumière de votre excellence

Mise en lumière de votre excellence isycard Sommelier Cartes & Menus numériques : tablettes, smartphones, bornes tactiles 39 90 H.T. / mois Mise en lumière de votre excellence hôtels restaurants bars boutiques spas vins isycard Sommelier

Plus en détail