Les soirées INFODROIT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les soirées INFODROIT"

Transcription

1 Les soirées INFODROIT Les Procédures disciplinaires 16 ème soirée INFODROIT de l Union Départementale CFDT PARIS en collaboraaon avec le cabinet ALTALEXIS 12 mars 2013 Animées par Emmanuel MOUGNEAU, secrétaire départemental en charge de la poli;que juridique et Marc ROBERT, avocat du cabinet ALTALEXIS

2 Le pouvoir disciplinaire de l employeur Le contrat de travail se définit juridiquement comme un contrat organisant la fourniture d un travail en contrepar9e d une rémunéra9on le tout sous un lien de subordina9on juridique. Le lien de subordina9on juridique est classiquement entendu comme: - Le pouvoir de donner des direc9ves - Le pouvoir d en contrôler l exécu9on - Le pouvoir d en sanc9onner la mauvaise exécu9on La réglementa9on du pouvoir disciplinaire de l employeur vise à garan9r aux salariés le respect de leurs droit fondamentaux

3 SOMMAIRE Le contrôle des salariés L échelle des sanctions Le formalisme et les délais Les salariés protégés

4 Le contrôle des salariés

5 L employeur peut-il tout contrôler? Les moyens de contrôle u9lisés par l employeur ne doivent pas porter de restric2ons dispropor2onnées aux droits et libertés des salariés L CT: Nul ne peut apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collec9ves de restric9ons qui ne seraient pas jus9fiées par la nature de la tâche à accomplir ni propor9onnées au but recherché. Casuis9que sur la vie privée la liberté d expression l aspect physique la liberté d opinion.. Exemples: - Secret de correspondance : men9on du caractère personnel - Clé USB connecté à l ordinateur professionnel (Soc. 12 février 2013 n ) - Coffre uniquement professionnel / ves9aire «personnel» - Géolocalisa9on : si aucune autre possibilité (Soc. 3 novembre 2011)

6 L employeur peut-il tout utiliser? Le comité d entreprise doit être informé ET consulté sur les moyens et les techniques de contrôle de l ac9vité des salariés : L al.3 CT «Le comité d'entreprise est informé et consulté, préalablement à la décision de mise en œuvre dans l'entreprise, sur les moyens ou les techniques perme9ant un contrôle de l'ac2vité des salariés» En cas de traitement automa9sé d informa9ons nomina9ves l employeur doit faire une déclara9on préalable à la CNIL En cas de non respect de ces obliga9on : les preuves collectés par l employeur ne peuvent servir de preuve des fautes commises par le salariés (géolocalisa9on, vidéosurveillance, filature etc ) Possibilité de medre en œuvre la responsabilité pénale de l employeur, entrave si contrôle des déplacements des membres des IRP, adeinte à la vie privée etc..

7 Sanction disciplinaire: définition Cons9tue une sanc9on toute mesure: - autre que les observa9ons verbales - prise par l'employeur à la suite d'un agissement du salarié - considéré par l'employeur comme fau9f, - que cede mesure soit de nature à affecter immédiatement ou non - la présence du salarié dans l'entreprise, sa fonc9on, sa carrière ou sa rémunéra9on (L CT) Une mise en garde orale n est pas une sanc9on mais elle devient un «aver9ssement» si elle est adressée par écrit, même par .

8 Sanction disciplinaire: Les Sanctions interdites Les sanc9ons prohibées: sanc2ons pécuniaires - Les amendes ou autres sanc9ons pécuniaires sont interdites Toute disposi9on ou s9pula9on contraire est réputée non écrite (L1331-2CT) - Le fait d'infliger une amende ou une sanc9on pécuniaire en méconnaissance des disposi9ons de l'ar9cle L est puni d'une amende de (L ) Les sanc9ons prohibées: sanc2ons discriminatoires - aucun salarié ne peut être sanc9onné, licencié ou faire l'objet d'une mesure discriminatoire, directe ou indirecte, en raison de son origine, de son sexe, de ses moeurs, de son orienta9on ou iden9té sexuelle, de son âge, de sa situa9on de famille ou de sa grossesse, de ses caractéris9ques géné9ques, de son appartenance ou de sa non- appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une na9on ou une race, de ses opinions poli9ques, de ses ac9vités syndicales ou mutualistes, de ses convic9ons religieuses, de son apparence physique, de son nom de famille ou en raison de son état de santé ou de son handicap

9 Sanction disciplinaire: Non cumul des sanctions NON BIS IN IDEM Un même fait ne peut jus2fier successivement deux mesures disciplinaires - Pas de licenciement après un aver;ssement en l absence de fait nouveau - Pas de mise à pied conservatoire après une mise à pied disciplinaire Des faits différents ne peuvent pas abou2r à deux sanc2ons si l employeur connaissait les deux faits à la première sanc9on (Soc. 22 mars 2011 n ) - «L'employeur qui, bien qu'informé de l'ensemble des faits reprochés au salarié, choisit de lui no9fier un aver9ssement seulement pour certains d'entre eux, épuise son pouvoir disciplinaire et ne peut prononcer un licenciement pour des faits antérieurs à la sanc9on prononcée» Mais si une nouvelle faute après l envoi de la première sanc9on, l employeur récupère son pouvoir disciplinaire (Soc. 12 février 2013 n )

10 Sanction disciplinaire : Prescriptions des faits fautifs 2 MOIS Aucun fait fau9f ne peut donner lieu à lui seul à l engagement de poursuites disciplinaires au- delà d un délai de deux mois à compter du jour où l employeur en a eu connaissance (L CT) Point de départ: La connaissance des faits par l employeur - connaissance exacte et complète des faits Ex2nc2on du délai: (R CT) - Expire à vingt- quatre heures le jour du mois suivant qui porte le même quan9ème que le jour fixé pour l'entre9en. - A défaut d'un quan9ème iden9que, le délai expire le dernier jour du mois suivant à vingt- quatre heures. - Lorsque le dernier jour de ce délai est un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé, le délai est prorogé jusqu'au premier jour ouvrable suivant.

11 Sanction disciplinaire : Prescriptions des faits fautifs Suspension du délai de 2 MOIS : Engagement des poursuites: Le délai de deux mois s applique au déclenchement des poursuites disciplinaires et non au prononcé de la sanc9on. Exemples d engagement de poursuites: présenta9on de la sanc9on (aver9ssement sans entre9en) convoca9on à un entre9en préalable mise à pied conservatoire Exercice de poursuites pénales dans le même délai: (L1332-4CT) Le délai est interrompu jusqu à la décision défini9ve de la juridic9on pénale. Ni la maladie, la maladie professionnelle, l accident du travail n interrompent ou ne suspendent le délai.

12 Sanction disciplinaire : La mise à pied La mise à pied conservatoire: Lorsque les faits reprochés au salarié ont rendu indispensable une mesure conservatoire de mise à pied à effet immédiat: - Pas une sanc9on (pas d entre9en préalable) - Interrompt la prescrip9ons des faits fau9fs - FG ou FL dispensera l employeur de la rémunérer in fine La mise à pied disciplinaire Est en elle même la sanc9on et doit donc respecter la procédure disciplinaire La mise à pied conservatoire peut devenir en tout ou par9e la mise à pied disciplinaire si l employeur ne procède pas à un licenciement NB: L employeur peut également procéder à une muta9on de poste à 9tre conservatoire (par exemple dans l adente d une décision pénale)

13 La procédure disciplinaire

14 Convoca9on Procédure disciplinaire Incidence sur le salarié Pas licenciement Convoca9on à entre9en obligatoire sauf si la sanc9on n a pas d influence sur la présence, la carrière du salarié (pas de convoca9on/pas d entre9en) Pas de délai minimum entre la convoca9on et l entre9en Entre9en L employeur indique le mo9f et la sanc9on envisagée Le salariés peut se faire assister par une personne appartenant au personnel de l entreprise Le refus d aller à l entre9en n est en principe pas fau9f, ni les propos tenus dans l entre9en No9fica9on Pas moins de 1 jour franc, ni plus d un mois après le jour fixé pour l entre9en (L1232-2) Pouvoir d individualisa9on des sanc9ons Si un règlement intérieur, l employeur ne peut prononcer d autres sanc9ons

15 Notification de la sanction Soit sanc2on sans incidence (pas d entre9en) : no9fica9on dans les 2 mois de la connaissance des faits fau9fs par l employeur Soit convoca2on à entre2en préalable : (L al.3 CT) - no9fica9on après 2 jours ouvrables après l entre9en - no9fica9on expédiée au plus tard 1 mois après le jour de l entre9en La sanc2on est mo2vée et ce9e mo2va2on fixe les limites du li2ges. L absence de mo9va9on rend la sanc9on injus9fiée. L employeur ne peut plus invoquer des faits dis9ncts pour jus9fier la sanc9on.

16 Contestation de La sanction Compétence : conseil de prud hommes (L CT) Contrôle: Régularité de la procédure et jus9fica9on de la sanc9on Preuve partagée et le doute profite au salarié Pouvoir du conseil: Annuler une sanc9on irrégulière en la forme, injus9fiée ou dispropor9onnée Indemnisa9on du préjudice (sauf pour un licenciement, une rupture de contrat) Pas de modifica9on de la sanc9on Conséquences de l annula2on: Annule la sanc9on, pas la procédure antérieure à la sanc9on, l employeur à donc 1 mois pour no9fier une nouvelle sanc9on. Sauf si annula9on de la sanc9on pour défaut d entre9en préalable : le délai de prescrip9on n a pas été interrompu.

17 Procédure disciplinaire Licenciement Diciplinaire En cas de procédure de licenciement pour mo9f disciplinaire, il convient de cumuler les disposi9ons de procédure rela9ves aux sanc9ons avec les disposi9ons rela9ves aux procédures de licenciement

18 Procédure disciplinaire Licenciement Disciplinaire Convoca2on Forme: Convoca9on par LRAR ou remise en main propre (moyen de preuve de la date, donc huissier, chronopost etc (pas oral ni télécopie) Délai : Expédi9on au plus tard dans les 2 mois de la connaissance des faits L employeur n est pas tenu de faire droit à une demande de déplacement de date Contenu: Objet, date, heure, lieu, Possibilité pour le salarié de se faire assister ( absence d IRP 1 conseiller de la liste départementale, 2 l adresse où cede liste est disponible) La mesure peut aller jusqu au licenciement

19 Procédure disciplinaire Licenciement Disciplinaire Entre2en Date: Pas avant 5 jours ouvrables après la présenta9on de la ledre de convoca9on au salarié (sanc9on irrégularité) Peut être fixé hors du temps de travail (preuve d un préjudice) Lieu: Libre sauf si vexatoire (lieu public) Eloigné (remboursement de frais) Contenu: Employeur indique les mo9fs de la décision envisagée et recueille les explica9ons du salarié ( CT) Par2cipant: Employeur, son représentant ayant qualité, peut être également assisté par un membre du personnel

20 Procédure disciplinaire Licenciement Disciplinaire No2fica2on Date: Pas d expédi9on moins de 2 jours ouvrables après la date d entre9en (L CT) Pas d expédi9on plus d un mois après la date d entre9en (sanc9on ss CRS) Contenu: L employeur indique le mo9f du licenciement La ledre de licenciement fixe les limites du li9ge Conséquence: La rupture du contrat de travail au jour où l employeur envoie la ledre recommandée de licenciement.

21 Procédure disciplinaire Licenciement Disciplinaire Contrôle Aden9on nullité du licenciement Le juge ne peut annuler un licenciement que si la loi le prévoit expressément ou en cas de viola9on d'une liberté fondamentale La loi prévoit la nullité notamment des licenciements prononcés en méconnaissance ou en viola9on des disposi9ons suivantes : non- discrimina9on, droit de grève, exercice légi9me du droit de retrait, protec9on accordée aux vic9mes d'accidents du travail ou de maladie professionnelle, aux femmes enceintes, aux vic9mes ou témoins de harcèlement moral ou sexuel, aux représentants du personnel, aux salariés membres d'un conseil municipal, général ou régional, aux salariés licenciés économiques en l'absence d'un PSE ou en applica9on d'un plan nul. Indemnité pour licenciement irrégulier Indemnité pour licenciement sans cause réelle et sérieuse

22 Règlement intérieur Convention et sanction Le règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises de 20 salariés et plus. Le RI fixe les règles rela9ves à la discipline, notamment la nature et l échelle des sanc9ons que peut prendre l employeur (L CT) Exemple d échelle des sanc9ons: aver9ssement ou le blâme, la mise à pied, la muta9on, la rétrograda9on, le licenciement Si un règlement fait une corréla9on entre un comportement et une sanc9on, il convient de respecter ce lien.

23 Salarié protégé Et procédure disciplinaire Le représentant du personnel est soumis au pouvoir disciplinaire dans l exécu9on de son contrat de travail Dans l exercice de son mandat il faut un abus de préroga9ves Procédure de mise à pied conservatoire: - suspension du contrat de travail mais pas du mandat - délais: - élu ou RS CE : convoca9on du CE dans les 10 jours puis demande d autorisa9on à l inspec9on dans le 48 heures - DS :la décision mo9vée de mise à pied doit être no9fiée à l inspec9on dans les 48 heures Procédure de licenciement: - Convoca9on entre9en préalable => entre9en => consulta9on du CE (pas pour tous les mandats) => demande d autorisa9on inspec9on du travail => no9fica9on du licenciement en cas d accord (le délai d1 mois cours à compter de l autorisa9on)

24 Les soirées INFODROIT Les Procédures disciplinaires 16 ème soirée INFODROIT de l Union Départementale CFDT PARIS en collaboraaon avec le cabinet ALTALEXIS 12 mars 2013 Animées par Emmanuel MOUGNEAU, secrétaire départemental en charge de la poli;que juridique et Marc ROBERT, avocat du cabinet ALTALEXIS

Les sanctions disciplinaires

Les sanctions disciplinaires Les sanctions disciplinaires Définition : La sanction disciplinaire est un acte unilatéral pris par le chef d entreprise pour sanctionner le comportement fautif du salarié. L employeur a un droit de sanction

Plus en détail

Les sanctions disciplinaires. Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social

Les sanctions disciplinaires. Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social Les sanctions disciplinaires Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social Petit déjeuner RH CCI Jeudi 22 mai 2014 Introduction Définition du pouvoir disciplinaire

Plus en détail

TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer.

TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer. TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer. Chapitre 1 : SITUATION PROFESSIONNELLE Question n 1 : Selon l article L 1321-1 du code du travail : «dans le règlement intérieur, l employeur fixe

Plus en détail

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES Le pouvoiir diisciiplliinaiire de ll emplloyeur fiiche Introduction Pour guider les comportements de ses salariés vers l atteinte de l objectif organisationnel, l

Plus en détail

Les motifs du licenciement

Les motifs du licenciement Chapitre 1 Les motifs du licenciement Exigence d une cause réelle et sérieuse Légalité du motif Contrôle des motifs par les tribunaux Une exception : la période d essai L a décision de l employeur de rompre

Plus en détail

PROCEDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF PERSONNEL

PROCEDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF PERSONNEL PROCEDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF PERSONNEL 15/12/2014 La décision de rupture du contrat à durée indéterminée prise par l'employeur doit obéir à une condition générale liée à la légitimité du motif

Plus en détail

pratiques Sanctionner un salarié les erreurs à éviter

pratiques Sanctionner un salarié les erreurs à éviter pratiques [pouvoir disciplinaire de l employeur] Sanctionner un salarié les erreurs à éviter Qu il s agisse de prononcer un avertissement ou un licenciement pour faute lourde, l exercice du droit disciplinaire

Plus en détail

PROCEDURE LICENCIEMENT FAUTE LOURDE OU GRAVE

PROCEDURE LICENCIEMENT FAUTE LOURDE OU GRAVE PROCEDURE LICENCIEMENT FAUTE LOURDE OU GRAVE Entreprise sans institution représentative du personnel FEDERATION NATIONALE DES DETAILLANTS EN CHAUSSURES DE FRANCE 46, boulevard Magenta-75010 PARIS TEL :

Plus en détail

La protection contre les discriminations

La protection contre les discriminations Accueil > Informations pratiques > Fiches pratiques > Egalité professionnelle / Discrimination Dernière mise à jour le 22 avril 2010 La protection contre les discriminations Synthèse Toute décision de

Plus en détail

LE POUVOIR DISCIPLINAIRE DE L EMPLOYEUR

LE POUVOIR DISCIPLINAIRE DE L EMPLOYEUR LE POUVOIR DISCIPLINAIRE DE L EMPLOYEUR Au niveau de l entreprise, l employeur dispose de 3 pouvoirs : * Le pouvoir de direction * Le pouvoir réglementaire * Le pouvoir disciplinaire C est au pouvoir disciplinaire

Plus en détail

Le droit d alerte «libertés» des Délégués du Personnel

Le droit d alerte «libertés» des Délégués du Personnel page1/13 Le droit d alerte «libertés» des Délégués du Personnel é m e r g e n c e s Note juridique d information 2007 SOMMAIRE L alerte : la mission spécifique de Délégué aux libertés... 1 L alerte : les

Plus en détail

LA RESPONSABILITÉ PÉNALE EN CAS D INFRACTION AU CODE DE LA ROUTE AVEC UN VÉHICULE D ENTREPRISE

LA RESPONSABILITÉ PÉNALE EN CAS D INFRACTION AU CODE DE LA ROUTE AVEC UN VÉHICULE D ENTREPRISE LA RESPONSABILITÉ PÉNALE EN CAS D INFRACTION AU CODE DE LA ROUTE AVEC UN VÉHICULE D ENTREPRISE Différence entre véhicule de foncdon et véhicule de service Véhicule de foncdon : mise à disposi,on personnelle

Plus en détail

LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE

LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE République française Polynésie française www.cgf.pf LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I Les droits liés à la personne A La définition générale des droits

Plus en détail

PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL

PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL FIL D ACTUALITE MAI 2015 PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL Rupture conventionnelle : de nouvelles précisions Dans deux arrêts du 25 mars 2015, la Cour de cassation considère d une part

Plus en détail

Que faire face à une situation de discrimination à l embauche?

Que faire face à une situation de discrimination à l embauche? Que faire face à une situation de discrimination à l embauche? 1 SOMMAIRE p. 3 > Les différentes formes de discrimination p. 4 > La protection contre les discriminations p. 9 > Les preuves de discriminations

Plus en détail

Le règlement intérieur de l entreprise

Le règlement intérieur de l entreprise Le règlement intérieur de l entreprise Philippe DI MAGGIO Direction du travail et de l emploi Le règlement intérieur est un document qui précise un certain nombre d'obligations, notamment en matière d'hygiène,

Plus en détail

Absence pour maladie sans justification

Absence pour maladie sans justification Absence pour maladie sans justification Un salarié engagé comme aide-cuisinier est en arrêt de maladie depuis le 13/11/2003. La reprise du travail est fixée au 14/05/2004. Mais il ne se présente pas au

Plus en détail

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61 Table des matières Introduction 13 Chapitre I L objet et la finalité du droit du travail 14 Section I L objet du droit du travail 15 Section II La fonction du droit du travail 16 Chapitre II Histoire du

Plus en détail

Titre 1 : cadre juridique d une relation de travail : liberté, égalité, fraternité

Titre 1 : cadre juridique d une relation de travail : liberté, égalité, fraternité Titre 1 : cadre juridique d une relation de travail : liberté, égalité, fraternité Chapitre 1 : liberté et droit du travail Jean Emmanuel Ray : on passe du salarié citoyen, au citoyen salarié I. Reconnaissance

Plus en détail

On distingue traditionnellement le licenciement pour motif personnel du licenciement pour motif économique.

On distingue traditionnellement le licenciement pour motif personnel du licenciement pour motif économique. Le licenciement Le licenciement est soumis à de nombreuses lois. Il convient de pouvoir distinguer les différents motifs justifiant l'engagement d'une procédure de licenciement ainsi que les droits et

Plus en détail

Comment choisir la sanction appropriée?

Comment choisir la sanction appropriée? La discipline dans l entreprise Fiche n 13/040 Comment choisir la sanction appropriée? L employeur dispose d un large pouvoir d appréciation pour sanctionner un comportement fautif du salarié. Toutefois,

Plus en détail

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com.

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com. DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com Introduction 1. Notion et domaine du droit du travail A) Droit et travail

Plus en détail

Formation droit social M E R C R E D I 2 3 A V R I L 2 0 1 4

Formation droit social M E R C R E D I 2 3 A V R I L 2 0 1 4 Formation droit social Les modalités de rupture du contrat de travail en quelques mots SÉVERINE DEVOIZE A V O C A T A S S O C I É GILLES PRIETZ C O N S E I L L E R P R U D H O M M E S M E R C R E D I 2

Plus en détail

LA LIBERTÉ D EXPRESSION AU. 31 mai 2011

LA LIBERTÉ D EXPRESSION AU. 31 mai 2011 LA LIBERTÉ D EXPRESSION AU TRAVAIL 31 mai 2011 Article L.1121.1 du code du travail L individu n abdique plus aucun de ses droits fondamentaux en entrant au travail La liberté d expression est protectrice

Plus en détail

L emploi direct d un assistant de vie. Quelques points de droit essentiels

L emploi direct d un assistant de vie. Quelques points de droit essentiels L emploi direct d un assistant de vie Quelques points de droit essentiels L emploi direct CDI ou CDD? L exigence d un contrat Les conditions d emploi La question des horaires La liberté de l employeur

Plus en détail

Pouvoir de direction - Définition

Pouvoir de direction - Définition L'étude du pouvoir de direction conduit à s'interroger sur le fondement du rapport inégalitaire entre employeurs et salariés dans un contexte d'égalité civile. L'employeur dispose d'un pouvoir général

Plus en détail

Journée COROMA- CRIAD- GREA 3 octobre 2013

Journée COROMA- CRIAD- GREA 3 octobre 2013 Journée COROMA- CRIAD- GREA 3 octobre 2013 «Droits et devoirs des usagers/pa1ents lors d une prise en charge ins1tu1onnelle le point de vue du droit du travail» Valen(ne Gétaz Kunz Dr en droit Avocate

Plus en détail

OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR ENVERS UN(E) EMPLOYE(E) LGBT

OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR ENVERS UN(E) EMPLOYE(E) LGBT OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR ENVERS UN(E) EMPLOYE(E) LGBT 1 Plan de l exposé No%ons Obliga%ons de l employeur Protec%on de la personnalité Résilia%on abusive Loi sur l égalité entre femmes et hommes Conclusion

Plus en détail

L EVALUATION PROFESSIONNELLE

L EVALUATION PROFESSIONNELLE INFODROIT- 22 mars 2011 L EVALUATION PROFESSIONNELLE Dossier préparé et présenté par Lamiel TURLOT, juriste à l UD CFDT Paris SOMMAIRE L évaluation professionnelle, une obligation pour l employeur?...3

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-084

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-084 Décision du Défenseur des droits MLD-2014-084 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à des observations en justice Domaine(s) de compétence de l Institution : Lutte contre les discriminations

Plus en détail

Le licenciement pour motif personnel en Belgique, en France et au Luxembourg Comment le mettre en oeuvre et ses conséquences potentielles?

Le licenciement pour motif personnel en Belgique, en France et au Luxembourg Comment le mettre en oeuvre et ses conséquences potentielles? Le licenciement pour motif personnel en Belgique, en France et au Luxembourg Comment le mettre en oeuvre et ses conséquences potentielles? Jeudi 28 mai 2015 Modératrice & Intervenante Sarah Daubin Fromont

Plus en détail

Allemagne: Licenciement d un salarié

Allemagne: Licenciement d un salarié Allemagne: Licenciement d un salarié Allemagne: Licenciement d un salarié Le licenciement («Kündigung») par une société allemande ou française d un salarié employé en Allemagne n est pas aussi strictement

Plus en détail

INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES

INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES Sanjay NAVY Avocat IUT DE LENS - SRC (semestre 4) INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES Ce cours est composé de deux parties : 1- Les relations juridiques des entreprises avec leurs salariés Cours

Plus en détail

Modèle de tableau d affichage (obligations minimales pour les petites entreprises) Mise à jour : Novembre 2015

Modèle de tableau d affichage (obligations minimales pour les petites entreprises) Mise à jour : Novembre 2015 Modèle de tableau d affichage (obligations minimales pour les petites entreprises) Mise à jour : Novembre 2015 Tableau d affichage Annexe 1 Egalité salariale hommes-femmes : Articles du Code du Travail

Plus en détail

Conseiller du Salarié en Île-de-France

Conseiller du Salarié en Île-de-France Guide pratique à l usage du Conseiller du Salarié en Île-de-France sommaire général Memento juridique de la rupture du contrat de travail déroulement de la mission Le conseiller du salarié Licenciement

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE 1- Objet 1.1 Les présentes condi

Plus en détail

Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé?

Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé? FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé? Dernières jurisprudences Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13

Plus en détail

Fiche n 3 * * * * * I. Les modalités d information de l employeur et des représentants des salariés de la décision prise par le DIRECCTE...

Fiche n 3 * * * * * I. Les modalités d information de l employeur et des représentants des salariés de la décision prise par le DIRECCTE... Fiche n 3 Conséquences de la décision de l autorité administrative suite à la demande de validation ou d homologation du projet de licenciement économique collectif La décision administrative de validation

Plus en détail

Surfer au travail : prudence est mère de sureté

Surfer au travail : prudence est mère de sureté Surfer au travail : prudence est mère de sureté Rares sont aujourd hui les salariés qui ne disposent pas d une connexion Internet sur leur lieu de travail. Internet constitue en effet un outil indispensable

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur.

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur. DCG - UE03 DROIT SOCIAL - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur. I ÉTUDE DE SITUATIONS PRATIQUES (13 points) Dossier 1 Rappeler les

Plus en détail

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

Condi&ons générales de vente En vigueur à par&r du 25 novembre 2015

Condi&ons générales de vente En vigueur à par&r du 25 novembre 2015 Condi&ons générales de vente En vigueur à par&r du 25 novembre 2015 Les présentes condi&ons générales de vente régissent les achats réalisés par les internautes sur le site internet www.cteasy.com Ar#cle

Plus en détail

Lettre d Information Juridique CFDT UTI Métropole N 34 - Août 2013

Lettre d Information Juridique CFDT UTI Métropole N 34 - Août 2013 254, Boulevard de l Usine 59000 LILLE Tél. : 03 20 88 36 20 - Fax : 03 20 53 21 44 Email : cfdt.metropole.lilloise@orange.fr Site : www.cfdt-metropolelilloise.fr Lettre d Information Juridique CFDT UTI

Plus en détail

E 22 LES FORMALITES DE LICENCIEMENT POUR MOTIF PERSONNEL. Mai 2011

E 22 LES FORMALITES DE LICENCIEMENT POUR MOTIF PERSONNEL. Mai 2011 E 22 LES FORMALITES DE LICENCIEMENT POUR MOTIF PERSONNEL Mai 2011 Pour toute précision concernant le contenu de ce document, contacter M. Eric CROIZET ou Mme Magali REBMANN Tél : 03.88.19.79.32 courriel

Plus en détail

Le licenciement, motifs, procédures et indemnités.

Le licenciement, motifs, procédures et indemnités. Le licenciement, motifs, procédures et indemnités. Le licenciement individuel, c'est à dire celui que ne concerne qu'un seul salarié, peut reposer soit sur un motif économique (mutations technologiques

Plus en détail

LE LICENCIEMENT. Présenté par: AITOUYHYANE Hamza ZAKI Ghita Encadré par: Mr Larhzal

LE LICENCIEMENT. Présenté par: AITOUYHYANE Hamza ZAKI Ghita Encadré par: Mr Larhzal LE LICENCIEMENT Présenté par: AITOUYHYANE Hamza ZAKI Ghita Encadré par: Mr Larhzal Introduction Votre qualité d'employeur vous autorise à sanctionner un salarié fautif. Cette sanction peut prendre la forme

Plus en détail

SCP Meier-Bourdeau et Lécuyer, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Meier-Bourdeau et Lécuyer, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 20/03/2015 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 3 mars 2015 N de pourvoi: 13-23857 ECLI:FR:CCASS:2015:SO00362 Non publié au bulletin Rejet M. Frouin (président), président SCP Meier-Bourdeau

Plus en détail

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE LA RUPTURE CONVENTIONNELLE Maître Nicole BIOLET, Avocat au Barreau de Grasse Le 14/05/09 La rupture amiable (ou départ négocié) a toujours été admise par la jurisprudence sur le fondement de l article

Plus en détail

Licenciement Mode d emploi

Licenciement Mode d emploi Licenciement Mode d emploi 1 Préparation du dossier de rupture 1 - En cas de licenciement pour motif personnel 2 - En cas de licenciement pour motif 2 1 - Licenciement pour motif personnel Phase préalable

Plus en détail

L Aspect physique des salariés

L Aspect physique des salariés www.rocheblave.com L Aspect physique des salariés L Aspect physique des salariés Poids et mensurations Barbe et moustache Les salariés sont-ils libres de leur aspect physique? Coiffure L aspect physique

Plus en détail

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION CHAPITRE 8 LE LIEN DE SUBORDINATION : LE CONTRAT DE TRAVAIL ET LES POUVOIRS DE L EMPLOYEUR I. LA DISTINCTION ENTRE LE TRAVAIL SUBORDONNE ET LE TRAVAIL INDEPENDANT La loi n a pas défini la notion de salarié.

Plus en détail

La Jurisprudence sociale de Janvier / février 2013

La Jurisprudence sociale de Janvier / février 2013 La Jurisprudence sociale de Janvier / février 2013 Sommaire 1 - Comportements fautifs successifs et sanctions disciplinaires : Dès lors que le salarié réitère un comportement fautif après la notification

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

CONDITIONS!GENERALES!DE!VENTE!

CONDITIONS!GENERALES!DE!VENTE! !!! CONDITIONS!GENERALES!DE!VENTE! Le!client!reconnait!avoir,!préalablement!à!la!passa@on!de!la!commande,!pris!connaissance!de! l ensemble!des!informa@ons!précitées!et!des!condi@ons!générales!de!vente.!

Plus en détail

La protection des représentants du personnel

La protection des représentants du personnel La protection des représentants du personnel Les représentants du personnel bénéficient d une protection dans leur emploi afin de mener à bien leurs missions en lien avec leur mandat. Cette protection

Plus en détail

PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL

PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL FIL D ACTUALITE JUIN 2015 PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL Congés conventionnels non-pris : la charge de la preuve repose sur le salarié Le salarié doit apporter la preuve qu il n a pu

Plus en détail

info ACTUALITÉ JURIDIQUE SOCIAL Le cumul emploi retraite dans la réforme des retraites

info ACTUALITÉ JURIDIQUE SOCIAL Le cumul emploi retraite dans la réforme des retraites n 5 > 7 mars 2014 info Sommaire > Le cumul emploi retraite dans la réforme des retraites > Discrimination : nouveau cas > Application du régime des clauses abusives aux sociétés commerciales > Mésentente

Plus en détail

Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé?

Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé? FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé? Dernières jurisprudences Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-257. Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Décision du Défenseur des droits MLD-2015-257. Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 22 octobre 2015 Décision du Défenseur des droits MLD-2015-257 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011

Plus en détail

LES LIMITES DE L UTILISATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS L ENTREPRISE AVERTISSEMENT :

LES LIMITES DE L UTILISATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS L ENTREPRISE AVERTISSEMENT : LES LIMITES DE L UTILISATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES DANS L ENTREPRISE AVERTISSEMENT : La réglementation sur les nouvelles technologies est dispersée, dans le code du travail, dans les lois, dans les

Plus en détail

Charte FIGARO CLASSIFIEDS

Charte FIGARO CLASSIFIEDS Charte FIGARO CLASSIFIEDS PARTIE 1 : NOTRE ENGAGEMENT 1. Notre engagement Leader privé du marché des annonces d emploi sur Internet en France, FIGARO CLASSIFIEDS a développé une offre Emploi unique sur

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

LICENCIEMENT INDIVIDUEL POUR MOTIF ECONOMIQUE D UN SALARIE NON PROTEGE DANS UN CABINET DEPOURVU D INSTITUTIONS REPRESENTATIVES DU PERSONNEL

LICENCIEMENT INDIVIDUEL POUR MOTIF ECONOMIQUE D UN SALARIE NON PROTEGE DANS UN CABINET DEPOURVU D INSTITUTIONS REPRESENTATIVES DU PERSONNEL LICENCIEMENT INDIVIDUEL POUR MOTIF ECONOMIQUE D UN SALARIE NON PROTEGE DANS UN CABINET DEPOURVU D INSTITUTIONS REPRESENTATIVES DU PERSONNEL AVERTISSEMENT : La présente note ne constitue qu un rappel sommaire

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr Fiche à jour au MATIERE : Droit du travail Auteur :Stéphanie ARIAGNO PRACCA I. Cas pratique

Plus en détail

REGLEMENT DISCIPLINAIRE

REGLEMENT DISCIPLINAIRE REGLEMENT DISCIPLINAIRE ART. - 1. Le présent règlement, établi conformément à l article 10 des statuts de la Fédération Française Motonautique, remplace le règlement approuvé le 1 er décembre 2001 et modifié

Plus en détail

Le licenciement en France

Le licenciement en France Le licenciement en France La décision de l employeur de licencier un salarié employé à durée indéterminée ne peut pas être fondée sur n importe quel motif au libre choix de l employeur. Le droit français

Plus en détail

Traçabilité extrêmement difficile. Dimension interna:onale

Traçabilité extrêmement difficile. Dimension interna:onale Rapidité Anonymat Traçabilité extrêmement difficile Dimension interna:onale La compétence juridic:onnelle CJUE 3 octobre 2013 Pinckney : en ma'ère d a,einte aux droits patrimoniaux d auteur, le li'ge peut

Plus en détail

Jurisprudences Harcèlement moral

Jurisprudences Harcèlement moral Jurisprudences Harcèlement moral Les éléments constitutifs du délit de harcèlement Des agissements se déroulant sur une courte durée n écartent pas la qualification de harcèlement moral Rappel : l'article

Plus en détail

Adresse : Code postal : Ville : Tél :... Web : www... E-mail :.@... Pays Préfixe Numéro tel direct : +... Adresse :... 3 année

Adresse : Code postal : Ville : Tél :... Web : www... E-mail :.@... Pays Préfixe Numéro tel direct : +... Adresse :... 3 année CONTRAT DE STAGE Entre les soussignés: L ENTREPRISE :. Secteur : Agence de voyage Hôtellerie Société d événement Agence MICE Animation Office de tourisme autres :.... Représentée par Mr/Mrs.qui dispose

Plus en détail

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE

RAPPEL DE COURS. L embauche. I. Le placement. II. Les filières de recrutement. 1. Le service public de l emploi CHAPITRE 1 CHAPITRE I. Le placement RAPPEL DE COURS L activité de placement consiste à fournir à titre habituel des services visant à rapprocher offres et demandes d emploi sans que la personne assurant cette activité

Plus en détail

Préven(on de la pénibilité au travail (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites)

Préven(on de la pénibilité au travail (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) au travail (loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010, portant réforme des retraites) 1 - Le renforcement de la préven4on La loi sur les retraites a généralisé l obliga(on de préven(on de la pénibilité: - En

Plus en détail

Code du travail de Nouvelle-Calédonie. (Partie législative)

Code du travail de Nouvelle-Calédonie. (Partie législative) (Partie législative) Historique : Créé par : Modifié par : Modifié par : Modifié par : Modifié par : Modifié par : Modifié par : Modifié par : Modifié par : Complété par : Loi de pays n 2008-2 du 13 février

Plus en détail

Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014. Les responsabilités des encadrants

Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014. Les responsabilités des encadrants Stage Ini*ateur Club Comité Départemental 54 Nancy 11 et 12 octobre 2014 Les responsabilités des encadrants Introduc)on De par ses préroga*ves et ses fonc*ons, l ini*ateur a des responsabilités et des

Plus en détail

Accidents du travail ou de trajet Les obligations déclaratives

Accidents du travail ou de trajet Les obligations déclaratives 1 Accidents du travail ou de trajet Les obligations déclaratives Lorsqu un salarié est victime d un accident du travail ou de trajet*, le cabinet d avocats employeur et le salarié sont astreints à certaines

Plus en détail

FAUTE LOURDE IMPUTABILITE DE LA RUPTURE. Chambre sociale 4, 22 Octobre 2014 RG 14/1205

FAUTE LOURDE IMPUTABILITE DE LA RUPTURE. Chambre sociale 4, 22 Octobre 2014 RG 14/1205 FAUTE LOURDE Chambre sociale 4, 22 Octobre 2014 RG 14/1205 Constitue une faute lourde le fait pour le salarié d'un hôtel de supprimer les comptes Facebook et Twitter de l'établissement, l'impossibilité

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 2 ème partie : Les principes du licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 2 ème partie : Les principes du licenciement pour motif économique Mieux connaître le licenciement économique 2 ème partie : Les principes du licenciement pour motif économique I. L obligation préalable d adaptation et de reclassement «Le licenciement pour motif économique

Plus en détail

A LA UNE. L indemnisation due en cas de licenciement nul pour violation du statut protecteur est plafonnée à trente mois

A LA UNE. L indemnisation due en cas de licenciement nul pour violation du statut protecteur est plafonnée à trente mois NEWSLETTER SOCIALE M A I 2 0 1 5 A LA UNE L indemnisation due en cas de licenciement nul pour violation du statut protecteur est plafonnée à trente mois La loi du 2 août 2005 a porté la durée des mandats

Plus en détail

Discriminations en entreprise

Discriminations en entreprise Discriminations en entreprise Collection «L essentiel pour agir» Discriminations en entreprise Salariés : savoir s en défendre Employeurs : savoir les éviter Édition 2009 Ouvrage conçu et réalisé sous

Plus en détail

Le recrutement des candidats

Le recrutement des candidats Le recrutement des candidats Article juridique publié le 01/06/2013, vu 1082 fois, Auteur : Chris 37 Les règles relatives au recrutement des candidats à l'embauche I Quels candidats recruter? Priorité

Plus en détail

ATELIER DE LA PROFESSION

ATELIER DE LA PROFESSION ATELIER DE LA PROFESSION Comment guider le chef d'entreprise dans la gestion des contrats de travail en fonction de ses attentes, de l embauche à la rupture? Comment guider le chef d'entreprise dans la

Plus en détail

Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail. Confédération Française de l'encadrement-cgc. I. Qu est-ce que l inaptitude?

Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail. Confédération Française de l'encadrement-cgc. I. Qu est-ce que l inaptitude? Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail Fiches pratiques www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc L inaptitude Vous êtes salarié et êtes confronté à cette situation

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR FORMATIONS

RÈGLEMENT INTÉRIEUR FORMATIONS RÈGLEMENT INTÉRIEUR FORMATIONS Préambule TECHNOPOL TECHNO PARADE est un organisme de formation professionnelle dont le siège social est. L association TECHNOPOL TECHNO PARADE est en cours de déclaration

Plus en détail

CFDT UTI Métropole N 23 - Septembre 2012

CFDT UTI Métropole N 23 - Septembre 2012 104, rue Jeanne D'Arc 59000 LILLE Tél. : 03 20 88 36 20 - Fax : 03 20 53 21 44 Email : cfdt.metropole.lilloise@orange.fr Site : www.cfdt-metropolelilloise.fr Lettre d Information Juridique CFDT UTI Métropole

Plus en détail

RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CONTRAT DE TRAVAIL

RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CONTRAT DE TRAVAIL RUPTURE CONVENTIONNELLE DU CONTRAT DE TRAVAIL 23/09/2013 La Loi de Modernisation du Marché du Travail, du 25 juin 2008, a créé une nouvelle forme de rupture du contrat de travail : la rupture conventionnelle.

Plus en détail

Procédure de licenciement pour motif personnel

Procédure de licenciement pour motif personnel Procédure de licenciement pour motif personnel Entreprise sans institution représentative du personnel FEDERATION NATIONALE DES DETAILLANTS EN CHAUSSURES DE FRANCE 46, boulevard Magenta-75010 PARIS TEL

Plus en détail

SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 15/06/2012 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 23 mai 2012 N de pourvoi: 10-18341 Publié au bulletin Renvoi devant la cour de justice de l u.e. M. Lacabarats (président), président

Plus en détail

Adresse : Code postal : Ville : Tél :... Web : www... E-mail :.@... Pays Préfixe Numéro tel direct : +... Adresse :... 3 année

Adresse : Code postal : Ville : Tél :... Web : www... E-mail :.@... Pays Préfixe Numéro tel direct : +... Adresse :... 3 année CONTRAT DE STAGE Entre les soussignés: L ENTREPRISE :. Secteur : Agence de voyage Hôtellerie Société d événement Agence MICE Animation Office de tourisme autres :.... Représentée par Mr/Mrs.qui dispose

Plus en détail

L INTERIM S ENGAGE TOUS LES JOURS CONTRE LA DISCRIMINATION. Diversité. Intégration. Compétences. Emploi. Guide juridique et pratique

L INTERIM S ENGAGE TOUS LES JOURS CONTRE LA DISCRIMINATION. Diversité. Intégration. Compétences. Emploi. Guide juridique et pratique Guide-160x230-V2 2/10/06 11:35 Page 1 L INTERIM S ENGAGE TOUS LES JOURS CONTRE LA DISCRIMINATION. Diversité Intégration Compétences Emploi Guide juridique et pratique sommaire Préambule Différence entre

Plus en détail

Les missions du médecin du travail

Les missions du médecin du travail Les missions du médecin du travail Service interentreprises Docteur Dorothée Claude 26 novembre 2013 Le service de santé au travail interentreprises Associa?on 1901 à but non lucra?f Organisée par les

Plus en détail

LES ENTRETIENS D EVALUATION DES SALARIES

LES ENTRETIENS D EVALUATION DES SALARIES Petit-déjeuner du cabinet du 7 octobre 2011 Petit déjeuner d information du 6 novembre 09 INTRODUCTION L évaluation des salariés revêt de multiples intérêts pour l employeur comme pour le salarié. Pour

Plus en détail

B. Pour les travailleurs du Privé

B. Pour les travailleurs du Privé F14 Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt Lutte contre les discriminations Créée le 15 novembre 2005 - Dernière modification le 9 septembre 2008 A. Dans la fonction publique B. Pour les

Plus en détail

Quid des nouveautés!

Quid des nouveautés! ZOOM SUR LA LOI MACRON A l approche du vote définitif de la loi sur la croissance, l activité et l égalité des chances économiques, dite «Loi Macron», qui aura lieu le 12 mai 2015, il est intéressant d

Plus en détail

Le statut unique et les nouveaux délais de préavis

Le statut unique et les nouveaux délais de préavis Le statut unique et les nouveaux délais de préavis Vincent Rouls! Senior Legal Advisor - SECUREX Plan Etat des lieux Préavis donné par l employeur Préavis donné par le travailleur Outplacement Mesures

Plus en détail

MODIFICATION DU CONTRAT DE TRAVAIL

MODIFICATION DU CONTRAT DE TRAVAIL MODIFICATION DU CONTRAT DE TRAVAIL 06/11/2008 Le contrat de travail fait en principe la loi entre les parties qui sont tenues d'en respecter les clauses. Toutefois, dans la mesure où il s'agit d'un contrat

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

Ar@cle 1 OBJET. Ar@cle 2 PARTICIPATION. 2.1. Accès au Jeu

Ar@cle 1 OBJET. Ar@cle 2 PARTICIPATION. 2.1. Accès au Jeu REGLEMENT DU JEU SANS OBLIGATION D ACHAT«CHEERZ DONNE VIE A VOS PHOTOS» ORGANISE PAR LA SOCIETE STARDUST MEDIA & COMMUNICATION - CHEERZ DU 11 MAI 2016 AU 22 MAI 2016 Ar@cle 1 OBJET La société STARDUST

Plus en détail

Fiche conseil LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL. Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion

Plus en détail

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G (1) L établissement d un règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises ou établissements où sont employés habituellement au moins 20 salariés. Règlement intérieur Voir commentaire -1 Le règlement

Plus en détail

Code Disciplinaire. Commission Disciplinaire de Première Instance Commission Disciplinaire d Appel Règlement de Fonctionnement

Code Disciplinaire. Commission Disciplinaire de Première Instance Commission Disciplinaire d Appel Règlement de Fonctionnement Code Disciplinaire Commission Disciplinaire de Première Instance Commission Disciplinaire d Appel Règlement de Fonctionnement Version 17/05/2013 STATUTS F.I.J. : ANNEXE 1 : CODE DISCIPLINAIRE de la FIJ

Plus en détail

Comment réagir face à une absence injustifiée du salarié?

Comment réagir face à une absence injustifiée du salarié? Comment réagir face à une absence injustifiée du salarié? Madame, Monsieur Veuillez trouver ci-dessous la procédure à suivre en cas d absence injustifiée d un salarié. L absence injustifiée d un salarié

Plus en détail