Questions sociales : Droit du travail

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Questions sociales : Droit du travail"

Transcription

1 Université Montesquieu-Bordeaux IV Institut d Etudes politiques de Bordeaux Prép ENA O. PUJOLAR, Maître de conférences Questions sociales : Droit du travail Répartition des Fiches - Exposés Séance n 2 : Les sources du droit du travail Pourquoi un droit du travail? L articulation des sources du droit du travail Thomas AUVERGNON Anne-Marie GUIRCHOUX Séance n 3 : Le contrôle de l application du droit du travail Le rôle de l inspecteur du travail Sylvain MARY & Teddy THEODOSE L impartialité de la juridiction prud homale Gaëlle GBABODE Séance n 4 : Le contrat de travail La notion de contrat de travail (apparition, évolutions, actualités) La protection du candidat à l embauche Séance n 5 : Les contrats de travail atypiques et précaires Les contrats de travail à durée déterminée Le recours au travail intérimaire Florent DAUCHE Anne-Sophie BOULAY Estelle ROCKLIN Dominique VRIGNAUD Séance n 6 : Le changement d employeur Externalisation et maintien des contrats de travail Les transferts du privé vers le public Séance n 7 : la modification du contrat de travail Flexibilité et contrat de travail Protection du salarié et modification du contrat de travail Séance n 8 : la rupture du contrat de travail La cause réelle et sérieuse de licenciement La démission du salarié Séance n 9 : Le licenciement pour motif économique Le contrôle des licenciements économiques Les motifs économiques de licenciement Anne-Marie GUIRCHOUX Thierry LAVIGNE Michèle LATOUCHE Florent VERSTAVEL Marie BLONDEL Arnaud ROUSSEAU Julie FAUCHER Florence NEGRE Séance n 10 : la représentation du personnel La liberté syndicale Thomas RAMBAUD Les organes de représentation des salariés Julian SANABRIA Séance n 11 : la négociation collective La négociation collective d entreprise Ghislain MOREAU Le monopole syndical et la négociation collective Jérémie GEUS Séance n 12 : Libertés publiques et entreprise Le pouvoir normatif de l employeur Florent DAUCHE Les limites du droit de grève Karima GASSEM

2 Questions sociales : Droit du travail Répartition des Fiches techniques Répartition des groupes : Groupe G1 BLONDEL ESPAGNO MOREAU VERSTAVEL Marie Claire Ghislain Florent Groupe G2 BOULAY LALANNE LATOUCHE AUVERGNON Anne-Sophie Camille Michèle Thomas Groupe G3 FAUCHER ROUSSEAU SANABRIA Julie Arnaud Julian Groupe G4 GASSEM MARY THEODOSE GUIRCHOUX Karima Sylvain Teddy Anne-Marie Groupe G5 GBABODE NEGRE LAVIGNE DAUCHE Gaëlle Florence Thierry Florent Groupe G6 GEUS VILA CANTON Jérémie Andrée Christophe

3 Groupe G7 RAMBAUD SINNAEVE VRIGNAUD Thomas Stéphane Dominique Groupe G8 BOULLET ROCKLIN COLOU ONIAS Aurélie Estelle Marie Laetitia Attribution des fiches : 1. Les grandes dates du droit du travail 2. Les réformes récentes en droit du travail 3. La simplification du droit du travail 4. La notion de droit «social» 5. La notion de droit du travail 6. Les fonctions du droit du travail 7. La responsabilité sociale des entreprises 8. Droit du travail et gestion du personnel 9. La compétitivité de l entreprise et le droit du travail 10. La fidélisation du personnel 11. Les NTIC et le droit du travail 12. L autonomie du droit du travail 13. Préambule de 1946 et droit du travail 14. Le droit international du travail 15. Le droit européen du travail 16. L influence du droit social communautaire sur le droit du travail français 17. La jurisprudence sociale communautaire : arrêts marquants 18. La jurisprudence constitutionnelle en droit du travail : décisions marquantes 19. L usage en droit du travail 20. L engagement unilatéral de l employeur 21. Le règlement intérieur 22. L encadrement du pouvoir de direction 23. Les chartes d entreprises 24. Le conseil de prud hommes 25. La procédure devant le Conseil de prud hommes 26. L inspection du travail 27. Le contentieux administratif des décisions de l inspecteur du travail 28. La notion de contrat de travail 29. Les critères du contrat de travail 30. La subordination du salarié 31. Le mandat social et le contrat de travail 32. Le travail dissimulé 33. Le contrat à durée déterminée

4 34. Le travail temporaire 35. La fausse sous-traitance 36. L apprentissage 37. Le travail à domicile 38. Le portage salarial 39. Le recrutement d un salarié 40. La période d essai 41. La loyauté dans le contrat de travail 42. L intérêt de l entreprise et les clauses du contrat de travail 43. La suspension du contrat de travail 44. La modification du contrat de travail 45. Transfert d entreprise et contrat de travail 46. Les transferts d entreprises du privé vers le public 47. Accords collectifs et conventions collectives 48. Les accords d entreprise 49. Les accords collectifs atypiques 50. L ordre public social 51. Le principe de faveur 52. La négociation annuelle obligatoire dans l entreprise 53. L unité économique et sociale 54. La notion d établissement de l entreprise en droit du travail 55. La dénonciation de la convention collective 56. Les concours de conventions collectives 57. La mise en cause de la convention collective 58. Extension et élargissement des conventions collectives 59. Le syndicat professionnel 60. La représentativité des syndicats 61. Le comité d entreprise 62. Le financement du comité d entreprise 63. L expert du comité d entreprise 64. Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail 65. Les délégués du personnel 66. Les délégués syndicaux 67. La section syndicale 68. Les crédits d heures des représentants du personnel 69. Le délit d entrave au fonctionnement de la représentation du personnel 70. Le comité d entreprise européen 71. Le sort des contrats de travail dans les entreprises en redressement ou liquidation judiciaires 72. La prescription des fautes disciplinaires 73. L amnistie et les fautes disciplinaires 74. La démission 75. La résiliation conventionnelle du contrat de travail 76. La résolution judiciaire du contrat de travail 77. L autolicenciement 78. L évolution du droit du licenciement 79. La cause réelle et sérieuse de licenciement 80. Le licenciement pour motif personnel 81. L échelle des fautes du salarié 82. La perte de confiance, cause de licenciement 83. Le licenciement économique 84. Les alternatives au licenciement économique

5 85. L ordre des licenciements économiques 86. La procédure du licenciement économique individuel 87. La procédure du licenciement économique collectif 88. Le conseiller du salarié 89. Les différents cas de nullité du licenciement 90. Les conséquences de la nullité du licenciement 91. Le plan de sauvegarde de l emploi 92. Le reclassement 93. Les indemnités versées à l occasion d un licenciement 94. Le préavis en cas de rupture du contrat de travail 95. Le licenciement des représentants du personnel 96. Le reclassement du salarié et l entreprise appartenant à un groupe de sociétés 97. La réintégration 98. Les garanties d emploi 99. La notion de temps de travail effectif 100. La durée du travail à temps complet 101. Les congés payés 102. Le travail à temps partiel 103. Mise en place et accès au travail à temps partiel 104. Le repos hebdomadaire 105. Les différentes formes de repos compensateurs 106. Les heures d équivalence 107. Le forfait d heures supplémentaires 108. La nature juridique du salaire 109. Les avantages acquis 110. Le SMIC 111. Les pourboires 112. Les primes 113. Le contentieux de la rémunération 114. L intéressement et la participation 115. L épargne d entreprise 116. La mise en place de la prévoyance d entreprise et de branche 117. Les garanties de rémunération en cas d insolvabilité de l employeur 118. L AGS 119. Les saisies sur les rémunérations 120. La grève 121. Faut-il réglementer la grève dans les entreprises privées? 122. Les fautes commises à l occasion d une grève 123. Le piquet de grève et l occupation des locaux 124. Le lock-out 125. Le droit d alerte 126. Le droit de retrait 127. Maladie et inaptitude professionnelles du salarié 128. Maladie et inaptitude non professionnelles du salarié 129. La protection de la femme enceinte en droit du travail 130. Congés de maternité, de paternité, d adoption 131. L égalité entre hommes et femmes en droit du travail 132. Le respect de la vie personnelle du salarié 133. L emploi des handicapés 134. L alcool et les drogues sur le lieu du travail 135. Le droit à la formation professionnelle 136. L ancienneté du salarié

6 137. Discriminations et droit du travail 138. Les atteintes à la dignité du salarié 139. Harcèlements moral et sexuel en droit du travail 140. L accident du travail 141. L accident de trajet 142. Le certificat de travail 143. Le reçu pour solde de tout compte 144. L indemnisation du chômage 145. Le chômage partiel 146. Le PARE 147. La préretraite 148. La retraite et le droit du travail 149. Les clauses-guillotine à l âge de la retraite 150. La responsabilité pénale du chef d entreprise 151. La délégation de pouvoirs à un membre de l entreprise 152. Les cadres 153. La transaction en droit du travail 154. La force majeure en droit du travail 155. Le médecin du travail 156. La priorité de réembauchage 157. Le travail de nuit 158. Les objectifs professionnels 159. La santé mentale du salarié 160. Le congé individuel de formation 161. Le congé de reclassement 162. Médiation, conciliation et arbitrage dans les conflits collectifs 163. La responsabilité du salarié à l égard de l employeur 164. L effectif de l entreprise 165. Les aides publiques à l emploi 166. Le fonds national pour l emploi

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 Liste des abréviations... 7 Introduction générale... 13 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 1 Les normes universelles de l OIT... 14 2 Les normes régionales européennes...

Plus en détail

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence Certificat de Maîtrise de Compétence Législation sociale Le Certificat de Maîtrise de Compétence : un parcours intensif de formation pour accroître son degré d expertise et de performance dans un domaine

Plus en détail

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE Daniel MARCHAND Professeur titulaire de la Chaire de Droit Social du Conservatoire National des Arts et Métiers Ouvrage initié par Yves DELAMOTTE Professeur Honoraire au Conservatoire National des Arts

Plus en détail

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration.

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration. Notre Cabinet vous propose de vous accompagner et de vous conseiller de la manière la plus efficace possible à travers cette large gamme de procédure que vous aurez à réaliser tout au long du développement

Plus en détail

LISTE DES MOTS DU DICTIONNAIRE

LISTE DES MOTS DU DICTIONNAIRE LISTE DES MOTS DU DICTIONNAIRE Les numéros indiqués sont ceux des pages Les mots suivis d un astérisque renvoient à des définitions synonymes Une table thématique figure aux pages 13 à 20 et une table

Plus en détail

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61 Table des matières Introduction 13 Chapitre I L objet et la finalité du droit du travail 14 Section I L objet du droit du travail 15 Section II La fonction du droit du travail 16 Chapitre II Histoire du

Plus en détail

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172)

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE A : DISPOSITIONS ANNULEES ET REMPLACEES PAGES 2 ARTICLE B :

Plus en détail

Sommaire. 1 er partie - Les relations individuelles du travail...29. Introduction...19 Historique...21

Sommaire. 1 er partie - Les relations individuelles du travail...29. Introduction...19 Historique...21 Sommaire Introduction...19 Historique...21 1 er partie - Les relations individuelles du travail...29 Chapitre 1 - Les sources normatives du droit du travail...31 Quelles sont les sources du droit du travail?...32

Plus en détail

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com.

DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com. DUT GEA 2 ème année semestre 3 et 4 M 31 04 Cours Droit du travail (34,5h) plan détaillé Jean-François Paulin www.jfpaulin.com Introduction 1. Notion et domaine du droit du travail A) Droit et travail

Plus en détail

UE 3 - DROIT SOCIAL. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction : les sources du droit social (15 heures)

UE 3 - DROIT SOCIAL. Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction : les sources du droit social (15 heures) UE 3 - DROIT SOCIAL Niveau L : 150 heures 12 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Introduction : les sources du droit social (15 heures) Cette introduction a un triple objet : -

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

UE 3 Droit social Le programme

UE 3 Droit social Le programme UE 3 Droit social Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction : les sources

Plus en détail

La protection des salariés

La protection des salariés Chapitre 7 La protection des salariés Thème Sens et portée de l étude Notions et contenus à construire 3.2. La protection des salariés Compte tenu de la situation de subordination du salarié, le droit

Plus en détail

Aide pour les formations

Aide pour les formations Aide pour les formations 1 Janvier 2008 Qu elles viennent des bases nouvelles ou des représentants syndicaux nouveaux, la Fédération souhaite répondre efficacement aux multiples demandes de formations

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

TABLE DES MATIERES TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. Champ d'application (art. 1er)... 3. Durée de la convention (art. 2)... 4. Révision (art. 3)...

TABLE DES MATIERES TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. Champ d'application (art. 1er)... 3. Durée de la convention (art. 2)... 4. Révision (art. 3)... TABLE DES MATIERES Signataires...... 1 Pages Convention Collective Nationale de commerces de gros du 23 juin 1970 : TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES Champ d'application (art. 1er)... 3 Durée de la convention

Plus en détail

DÉFINITION DU CONTRAT DE TRAVAIL. Critères d existence du contrat. Présomption légale de non salariat. Contrats voisins du contrat de travail

DÉFINITION DU CONTRAT DE TRAVAIL. Critères d existence du contrat. Présomption légale de non salariat. Contrats voisins du contrat de travail I MAJ.11-2015 SOMMAIRE A - CONCLUSION DU CONTRAT DE TRAVAIL DÉFINITION DU CONTRAT DE TRAVAIL Critères d existence du contrat Présomption légale de non salariat Contrats voisins du contrat de travail compatibilité

Plus en détail

FORMATION DROIT DU TRAVAIL POUR LES MANAGERS : LES FONDAMENTAUX

FORMATION DROIT DU TRAVAIL POUR LES MANAGERS : LES FONDAMENTAUX FORMATION DROIT DU TRAVAIL POUR LES MANAGERS : LES FONDAMENTAUX Catégorie : Public ciblé : Pré-requis : Les objectifs opérationnels : Intervenant : Méthode pédagogique : Moyens pédagogiques : Organisation

Plus en détail

Table des matières. CHAPITRE I Introduction générale... 11

Table des matières. CHAPITRE I Introduction générale... 11 Table des matières CHAPITRE I Introduction générale... 11 1. Caractère d ordre public... 13 1.1. Application territoriale... 13 1.2. Principe de faveur... 14 1.2.1 Types de clauses... 15 1.2.2 Institution

Plus en détail

Sommaire détaillé 9 AR

Sommaire détaillé 9 AR Sommaire détaillé 1 CONTRÔLE DU TRAVAIL... 1.001 A - Ouverture d un établissement industriel et commercial... 1.101 1 - Déclaration nominative préalable à l embauche... 1.102 2 - Registre du commerce -

Plus en détail

Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé?

Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé? FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé? Dernières jurisprudences Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13

Plus en détail

TABLE GÉNÉRALE ANALYTIQUE

TABLE GÉNÉRALE ANALYTIQUE TABLE GÉNÉRALE ANALYTIQUE Un sommaire analytique détaillé figure en tête de chaque fiche et des tables alphabétiques aux pages 1051 à 1072 La numérotation des paragraphes n est pas continue 1 re partie

Plus en détail

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL Les salariés de votre entreprise ont élu leur(s) délégué(s) du personnel. Vous avez pu constater que la loi

Plus en détail

A - DIFFÉRENTES CATÉGORIES D'AGENTS CONTRACTUELS LES AGENTS CONTRACTUELS DE DROIT PRIVÉ. Principe général. Le contrat d apprentissage

A - DIFFÉRENTES CATÉGORIES D'AGENTS CONTRACTUELS LES AGENTS CONTRACTUELS DE DROIT PRIVÉ. Principe général. Le contrat d apprentissage I MAJ.05-2015 SOMMAIRE A - DIFFÉRENTES CATÉGORIES D'AGENTS CONTRACTUELS LES AGENTS CONTRACTUELS DE DROIT PRIVÉ A10 A10 Le contrat d apprentissage A11 Le contrat unique d insertion A12 LES AGENTS CONTRACTUELS

Plus en détail

PLANNING FORMATIONS FORMATIONS INITIALES 2013-2014. 518 TTC/personne (Repas non inclus)

PLANNING FORMATIONS FORMATIONS INITIALES 2013-2014. 518 TTC/personne (Repas non inclus) PLANNING FORMATIONS FORMATIONS INITIALES. ELUS DELEGUES DU PERSONNEL. Prix (2 jours) : Dates : 355 TTC / personne (Repas non inclus) 11 ET 12 MARS 2014 24 ET 25 MARS 2014 14 ET 15 AVRIL 2014 22 ET 23 AVRIL

Plus en détail

Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008

Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008 Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008 Pourquoi un nouveau code du travail? Le code du travail datait de 1973. Au fil des ans, sa structure était devenue de plus en plus complexe. Pour

Plus en détail

Fiche 1. Logo ERIDYA - format enveloppe.jpg LES DELEGUES DU PERSONNEL

Fiche 1. Logo ERIDYA - format enveloppe.jpg LES DELEGUES DU PERSONNEL Fiche 1 Logo ERIDYA - format enveloppe.jpg LES DELEGUES DU PERSONNEL S O M M A I R E Fiche Informations pratiques 1 Les élections 2 Le rôle du délégué du personnel 3 I N F O R M A T I O N S P R A T I Q

Plus en détail

La convention collective des hôtels, cafés, restaurants

La convention collective des hôtels, cafés, restaurants Lexbase La convention collective des hôtels, cafés, restaurants Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3264-4 Sommaire PREMIÈRE PARTIE Convention collective des hôtels, cafés, restaurants commentée

Plus en détail

Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé?

Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé? FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Représentant du personnel : un salarié pas comme les autres. Protégé ou exposé? Dernières jurisprudences Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13

Plus en détail

La convention collective des cabinets d avocats

La convention collective des cabinets d avocats Lexbase La convention collective des cabinets d avocats N Lexbase E4883ATZ Brochure JO 3078 Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3284-9 Introduction...1 Mode d emploi...9 PREMIÈRE PARTIE Convention

Plus en détail

LE LICENCIEMENT POUR MOTIF ECONOMIQUE

LE LICENCIEMENT POUR MOTIF ECONOMIQUE LE LICENCIEMENT POUR MOTIF ECONOMIQUE I. CONDITIONS Définition un motif de licenciement non inhérent à la personne du salarié lié à des causes économiques ayant des conséquences sur l'emploi. Validité

Plus en détail

CSM FORMATION CSM FORMATION. Programme 2015. Murat LE BILAN SOCIAL CONTENU L OFFRE 2015

CSM FORMATION CSM FORMATION. Programme 2015. Murat LE BILAN SOCIAL CONTENU L OFFRE 2015 LE BILAN SOCIAL Savoir élaborer des tableaux de bord. Réaliser un bilan social. Responsables du service du personnel. Etre familier avec les tâches administratives du Service des Ressources Humaines. Spécialiste

Plus en détail

Présentation de l épreuve

Présentation de l épreuve MÉTHODO Présentation de l épreuve 1. Programme de l arrêté du 22 décembre 2006 Durée de l enseignement (à titre indicatif) 12 ECTS 150 heures Thèmes Sens et portée de l étude Notions et contenus 1. Introduction

Plus en détail

INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES

INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES Sanjay NAVY Avocat IUT DE LENS - SRC (semestre 4) INITIATION AU DROIT DU TRAVAIL ET DES SOCIETES Ce cours est composé de deux parties : 1- Les relations juridiques des entreprises avec leurs salariés Cours

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Introduction............................................... 7 Définition des emplois à domicile.................................

Plus en détail

LOIS DES 6 ET 17 AOUT 2015 DITES MACRON ET REBSAMEN DISPOSITIONS RELATIVES AUX REPRESENTANTS DU PERSONNEL ET DES SYNDICATS

LOIS DES 6 ET 17 AOUT 2015 DITES MACRON ET REBSAMEN DISPOSITIONS RELATIVES AUX REPRESENTANTS DU PERSONNEL ET DES SYNDICATS DELEGATION UNIQUE DU PERSONNEL LOIS DES 6 ET 17 AOUT 2015 DITES MACRON ET REBSAMEN DISPOSITIONS RELATIVES AUX REPRESENTANTS DU PERSONNEL ET DES SYNDICATS de 50 et plus La faculté de constituer une délégation

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL I. Introduction Le contrat de travail définit les conditions de travail et de rémunération du salarié. Il ne peut être contraire à la loi, aux conventions collectives ou aux usages

Plus en détail

PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL

PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL FIL D ACTUALITE JUIN 2015 PARTIE I : LES RELATIONS INDIVIDUELLES DE TRAVAIL Congés conventionnels non-pris : la charge de la preuve repose sur le salarié Le salarié doit apporter la preuve qu il n a pu

Plus en détail

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1 Le délégué syndical Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement d au moins 50 salariés peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué syndical

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

Comment négocier son départ dans de bonnes conditions? Conférence - débat du 23 juin 2005 Essec Alumni Executive MBA Alumni

Comment négocier son départ dans de bonnes conditions? Conférence - débat du 23 juin 2005 Essec Alumni Executive MBA Alumni Conférence - débat du 23 juin 2005 Essec Alumni Executive MBA Alumni Le plus simple Pas d indemnité envisageable Préavis à effectuer sauf négociation Pas d Assedic sauf motif légitime Très rare Indemnité

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

APTITUDE ET INAPTITUDE MÉDICALE AU POSTE DE TRAVAIL

APTITUDE ET INAPTITUDE MÉDICALE AU POSTE DE TRAVAIL APTITUDE ET INAPTITUDE MÉDICALE AU POSTE DE TRAVAIL Attention Les notions d inaptitude et d invalidité sont totalement indépendantes l une de l autre. Seul le médecin du travail peut se prononcer sur l

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

EPREUVES ET PROGRAMMES DES CONCOURS COMPLEMENTAIRES

EPREUVES ET PROGRAMMES DES CONCOURS COMPLEMENTAIRES EPREUVES ET PROGRAMMES DES CONCOURS COMPLEMENTAIRES LES EPREUVES Ces concours comprennent des épreuves d admissibilité et d admission. Chacune des épreuves est notée de 0 à 20. Nature de l épreuve Admissibilité

Plus en détail

Les obligations sociales des employeurs

Les obligations sociales des employeurs Animateur : Benoît BOUMARD Réunion information 28 Mars 2013 Les obligations sociales des employeurs Les formalités incontournables de l embauche Le formalisme des contrats particuliers Les obligations

Plus en détail

TABLE ALPHABÉTIQUE (Le chiffre romain indique le numéro du titre et le nombre qui suit le numéro de l article)

TABLE ALPHABÉTIQUE (Le chiffre romain indique le numéro du titre et le nombre qui suit le numéro de l article) TABLE ALPHABÉTIQUE (Le chiffre romain indique le numéro du titre et le nombre qui suit le numéro de l article) Absence Autorisation d absence, II.3 Absence pour recherche d emploi Période d essai, IV.7

Plus en détail

Actualité du Droit Social

Actualité du Droit Social 1 Actualité du Droit Social janvier 2012 Table des matières 1. Actualité jurisprudentielle... 2 1.1 Obligation de sécurité-résultat de l employeur... 2 1.2 Modification de la durée du travail... 2 1.3

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

Outils et pratiques CONTRATS DE TRAVAIL Parcours pédagogique de 14 heures (2 journées)

Outils et pratiques CONTRATS DE TRAVAIL Parcours pédagogique de 14 heures (2 journées) FICHE PEDAGOGIQUE Outils et pratiques CONTRATS DE TRAVAIL Parcours pédagogique de 14 heures (2 journées) Objet : PROGRAMME DE FORMATION Objectif : Sécuriser et optimiser la rédaction des contrats de travail

Plus en détail

Les conséquences du franchissement de seuil d effectifs de personnel

Les conséquences du franchissement de seuil d effectifs de personnel Mois AAAA Mois AAAA Mise à jour décembre 2008 de seuil d effectifs de personnel En bref Une opération de restructuration s accompagne en général d une modification des effectifs des entités concernées

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

Le Contrat de travail Formation Exécution Résiliation

Le Contrat de travail Formation Exécution Résiliation Le Contrat de travail Formation Exécution Résiliation Jeudi 28 février 2013 Philippe POUZET N 1 I LA REDACTION DU CONTRAT II L EXECUTION DU CONTRAT III L EXTINCTION DU CONTRAT N 2 I LA REDACTION DU CONTRAT

Plus en détail

BUSINESS LUNCH VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014. #NumCroissance2014 @syntecnumerique

BUSINESS LUNCH VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014. #NumCroissance2014 @syntecnumerique BUSINESS LUNCH VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014 #NumCroissance2014 @syntecnumerique POINT SOCIAL Valérie ROULLEAU I DÉLÉGUÉE AUX AFFAIRES SOCIALES / SYNTEC NUMÉRIQUE LE FORFAIT ANNUEL EN JOURS I Les 3 modalités

Plus en détail

TITRE I : LA VISION CONCILIATRICE DES RAPPORTS : LA NEGOCIATION COLLECTIVE ET LA REPRESENTATION COLLECTIVE

TITRE I : LA VISION CONCILIATRICE DES RAPPORTS : LA NEGOCIATION COLLECTIVE ET LA REPRESENTATION COLLECTIVE FACULLTÉ ddee DROIT, I, ddee ss SCIENCES POLL ITII IQUES,, ÉCONOMIQUES eet t ddee GESTION Plan du cours de Droit du Travail RELATIONS COLLECTIVES DE TRAVAIL Licence de Droit L3, 2 semestre Patrice Reis

Plus en détail

PRINCIPES DE BASE EN GESTION DES RH

PRINCIPES DE BASE EN GESTION DES RH PRINCIPES DE BASE EN GESTION DES RH Acquérir les bases en droit du travail Connaître le champ d action de la fonction RH Savoir trouver les informations et textes nécessaires à la fonction La politique

Plus en détail

Loi relative à la Sécurisation de l emploi

Loi relative à la Sécurisation de l emploi Synthèse Loi relative à la Sécurisation de l emploi 1 Santé et prévoyance (incapacité de travail, invalidité, décès) => Généralisation de la couverture complémentaire santé => Généralisation de la couverture

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur.

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur. DCG - UE03 DROIT SOCIAL - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur. I ÉTUDE DE SITUATIONS PRATIQUES (13 points) Dossier 1 Rappeler les

Plus en détail

du 1 er juillet au 31 août 2014

du 1 er juillet au 31 août 2014 du Secteur Juridique FO du 1 er juillet au 31 août 2014 Textes législatifs et réglementaires La consommation d alcool sur le lieu de travail Le décret n 2014-754 du 1 er juillet 2014 est venu modifier

Plus en détail

Avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi

Avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi Avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi Le 11 février 2013, l'avant-projet de loi relatif à la sécurisation de l'emploi transposant les dispositions de l'accord national interprofessionnel

Plus en détail

Épreuve n 3 : droit social

Épreuve n 3 : droit social Épreuve n 3 : droit social Nature : épreuve écrite portant sur l étude d une ou de plusieurs situations pratiques et/ou le commentaire d un ou plusieurs documents et/ou une ou plusieurs questions. Durée

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL LIVRE PREMIER: RELATIONS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES DU TRAVAIL LIVRE II: REGLEMENTATION ET CONDITIONS DE TRAVAIL

CODE DU TRAVAIL LIVRE PREMIER: RELATIONS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES DU TRAVAIL LIVRE II: REGLEMENTATION ET CONDITIONS DE TRAVAIL CODE DU TRAVAIL LIVRE PREMIER: RELATIONS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES DU TRAVAIL LIVRE II: REGLEMENTATION ET CONDITIONS DE TRAVAIL LIVRE III: PROTECTION, SECURITE ET SANTE DES SALARIES LIVRE IV: REPRESENTATION

Plus en détail

Chapitre 1 : Le rôle de la Sécurite sociale

Chapitre 1 : Le rôle de la Sécurite sociale So m m a i r e Préambule La gestion administrative de l absence d un salarié ou comment faire face aux formalités à accomplir? 1. Votre salarié ne se présente plus à son poste : quelle politique de réaction?....

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015 Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015 SOMMAIRE Création de CPRI (commissions paritaires régionales interprofessionnelles)

Plus en détail

Grands principes du droit du travail : les propositions de la CFDT à la commission Badinter

Grands principes du droit du travail : les propositions de la CFDT à la commission Badinter N 04 du 14 janvier 2016 Destinataires :. Bureau national. Fédérations. URI. UD. Secrétaires confédéraux Grands principes du droit du travail : les propositions de la CFDT à la commission Badinter La CFDT

Plus en détail

CIRCULAIRES D'INFORMATIONS UDOGEC SOMMAIRE au 17 Décembre 2007

CIRCULAIRES D'INFORMATIONS UDOGEC SOMMAIRE au 17 Décembre 2007 S D' UDOGEC SOMMAIRE au 17 Décembre 2007 A Accessibilité des personnes handicapées Etab. 2007 06/07.7 Annexe 3 Accidents scolaires 02/03.9 Annexe 1 Accord des 35 heures 99/00.1 Activités OGEC - APEL et

Plus en détail

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1 Le CHSCT 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens 1 Le CHSCT 1. Ses missions 2 Domaines de compétence Le CHSCT est compétent pour toutes les questions en lien avec : L hygiène, La sécurité, Les conditions

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

Proposition de deux situations d évaluation

Proposition de deux situations d évaluation Titre Propriétés Type de ressource Niveau Matière Public Description Thème Objectifs Pré-requis Outils numériques associés Mots-clés (notions) Droit STS Deuxième année Description Proposition de deux situations

Plus en détail

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010 Congés payés : les points à maîtriser Octobre 2010 Sommaire Conditions d ouverture des droits à congés Calcul de la durée des congés Décompte des congés Obligation de prise des congés Paiement des congés

Plus en détail

Table des matières. Hervé Deckers et Laurent Dear

Table des matières. Hervé Deckers et Laurent Dear Table des matières Avant-propos 7 Hervé Deckers et Laurent Dear étendue et limites de la protection 11 Jacques Clesse et Sabine Cornélis Introduction 11 Section 1. L évolution de la protection de 1948

Plus en détail

Table des matières. table des matières. Section 2 Principes... 27. Section 2 Le décret de septembre... 13. Section 3 Le décret d août...

Table des matières. table des matières. Section 2 Principes... 27. Section 2 Le décret de septembre... 13. Section 3 Le décret d août... Table des matières Introduction................................................ 5 Chapitre 1 L emploi des langues en matière sociale........................ 7 Section 1 Principes........................................

Plus en détail

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP)

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP) REPRESENTATION DU PERSONNEL La réglementation du travail permet, au personnel des entreprises qui comptent un effectif minimum, de bénéficier d une représentation sous 4 institutions distinctes : les délégués

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 CATALOGUE DE FORMATIONS FORMATIONS PAIE 7, montée des Emeries 13580 La Fare les Oliviers Tel : 09 50 78 95 09 Fax : 09 55 78 95 09 E-mail : contact@formations-paie.fr URL: http://formations-paie.fr/

Plus en détail

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE. Analyse détaillée. Direction des Relations Sociales. Décembre 2008

LA RUPTURE CONVENTIONNELLE. Analyse détaillée. Direction des Relations Sociales. Décembre 2008 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE Analyse détaillée Direction des Relations Sociales Décembre 2008 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE : UNE INNOVATION Ni un licenciement, ni une démission C est un nouveau mode spécifique

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL LIVRE PREMIER: RELATIONS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES DU TRAVAIL LIVRE II: REGLEMENTATION ET CONDITIONS DE TRAVAIL

CODE DU TRAVAIL LIVRE PREMIER: RELATIONS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES DU TRAVAIL LIVRE II: REGLEMENTATION ET CONDITIONS DE TRAVAIL CODE DU TRAVAIL LIVRE PREMIER: RELATIONS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES DU TRAVAIL LIVRE II: REGLEMENTATION ET CONDITIONS DE TRAVAIL LIVRE III: PROTECTION, SECURITE ET SANTE DES SALARIES LIVRE IV: REPRESENTATION

Plus en détail

Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail. Confédération Française de l'encadrement-cgc. I. Qu est-ce que l inaptitude?

Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail. Confédération Française de l'encadrement-cgc. I. Qu est-ce que l inaptitude? Secteur Conditions de travail, Handicap et Santé au travail Fiches pratiques www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc L inaptitude Vous êtes salarié et êtes confronté à cette situation

Plus en détail

LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES

LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES 17/09/2013 "Matinées de formation" 1 1 - Loin 2013-504du14juin2013relativeàlasécurisationdel'emploi - Publiée aujodu16 - Issue de l ANI du 11

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

L emploi direct d un assistant de vie. Quelques points de droit essentiels

L emploi direct d un assistant de vie. Quelques points de droit essentiels L emploi direct d un assistant de vie Quelques points de droit essentiels L emploi direct CDI ou CDD? L exigence d un contrat Les conditions d emploi La question des horaires La liberté de l employeur

Plus en détail

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES

D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES D I R E C T I O N D E S RESSOURCES HUMAINES BILAN SOCIAL EXERCICE 22 Place de l O.I.T. Colobane BP. 102 Dakar Sénégal Tél. (221) 889 19 89 Ninéa 20219210C0 1 AVANT PROPOS Outil de gestion prévisionnelle

Plus en détail

Parcours RH (modularisable)

Parcours RH (modularisable) Parcours RH (modularisable) OBJECTIF Maîtriser les règles et obligations liées à la gestion des ressources humaines, en terme de gestion des contrats de travail, de gestion des relations avec les instances

Plus en détail

LE PRET DE MAIN D OEUVRE

LE PRET DE MAIN D OEUVRE LE PRET DE MAIN D OEUVRE CCI CHERBOURG-COTENTIN Marie-Laure LAURENT Avocat au Département Droit social Tel : 02.33.88.36.36 Mail : marie-laure.laurent@fidal.fr Mardi 25 juin 2013 1 Relation triangulaire

Plus en détail

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Ch.1 - Champs d application «La CC du sport règle ( ) les relations entre les employeurs et les salariés des entreprises exerçant leur activité

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

Calculer et verser la prime de vacances

Calculer et verser la prime de vacances Exemple de fiche conseil Déterminer les frais professionnels, les primes et les avantages en nature Calculer et verser la prime de vacances Référence WS0.05.2.050 Saisissez la Référence WS0.05.2.050 dans

Plus en détail

Le droit du travail. par ses sources

Le droit du travail. par ses sources Le droit du travail par ses sources Pierre Verge Gilles Trudeau Guylaine Vallée On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ. Centre-Ville

Plus en détail

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations 11ème Université Interprofessionnelle Mercredi 25 septembre 2013 Espace Tête d Or - Villeurbanne Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations Atelier n 1 Audit social et diagnostic

Plus en détail

Les motifs du licenciement

Les motifs du licenciement Chapitre 1 Les motifs du licenciement Exigence d une cause réelle et sérieuse Légalité du motif Contrôle des motifs par les tribunaux Une exception : la période d essai L a décision de l employeur de rompre

Plus en détail

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS (7BB) ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS Entre les parties L UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE UES du GROUPE MALAKOFF représentée par Monsieur Stéphane ROSTAND Directeur des Ressources Humaines Et Les représentants

Plus en détail

Premier emploi 6 e édition. Sommaire détaillé

Premier emploi 6 e édition. Sommaire détaillé Premier emploi 6 e édition Sommaire détaillé Au tout début..., le contrat de travail Fiche 1 Mon employeur doit-il obligatoirement me faire un contrat de travail? Fiche 2 Contrat à durée déterminée ou

Plus en détail

3 / Nom, fonction et coordonnées de la personne qui a rempli le questionnaire que la fédération pourra contacter pour des précisions :

3 / Nom, fonction et coordonnées de la personne qui a rempli le questionnaire que la fédération pourra contacter pour des précisions : Date : SE PREPARER A APPLIQUER LA CONVENTION COLLECTIVE DE LA BRANCHE DE L AIDE, DE L ACCOMPAGNEMENT, DES SOINS ET DES SERVICES A DOMICILE (BAD) Le guide d auto questionnement a pour finalité de permettre

Plus en détail

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations

L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations L ABSENCE D UN SALARIE : Pour maladie ou accident du travail Droits et Obligations FICHE CONSEIL Chemin d accès : METHODES/OUTILS/2.DEVELOPPER/FICHES CONSEIL/SOCIAL RH/DIVERS Page : 1/5 1. L arrêt maladie

Plus en détail

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45 portant diverses mesures relatives au temps de travail, à la charge de travail et aux carrières des cadres Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Directeur

Plus en détail

DROIT SOCIAL Niveau I : Tout savoir sur le contrat de Travail

DROIT SOCIAL Niveau I : Tout savoir sur le contrat de Travail Logo de l organisme de Formation Intitulé DROIT SOCIAL Niveau I : Tout savoir sur le contrat de Travail Public Dirigeant salarié, personnel administratif et comptable d'entreprises de moins de 250 salariés,

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

LES MESURES SOCIALES PREVUES PAR LA LOI MACRON

LES MESURES SOCIALES PREVUES PAR LA LOI MACRON LES MESURES SOCIALES PREVUES PAR LA LOI MACRON La loi pour la croissance, l activité et l égalité des chances économiques, dite loi Macron, a été promulguée le 7 août 2015. Certaines mesures sont applicables

Plus en détail

Les représentants du personnel

Les représentants du personnel - N 240/2009 LSQ n 15490 IRP 01/09 Utilisation et paiement des heures de délégation LÉGISLATION SOCIALE SOMMAIRE 1. UTILISATION DES HEURES Comment utiliser les heures de délégation? Information préalable

Plus en détail

La santé et la sécurité au travail

La santé et la sécurité au travail La santé et la sécurité au travail Septembre 2010 La santé et la sécurité au travail Cass. soc. 23 février 2002 Obligation de sécurité de résultat de l employeur à l égard des salariés Décès de salariés

Plus en détail

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.»

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 7 JUILLET 2010 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL NOR

Plus en détail