Un peu de culture : Bases N osql L 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un peu de culture : Bases N osql L 1"

Transcription

1 Un peu de culture : Bases NoSQL 1

2 Introduction Les bases de données NoSQL (no-sql ou Not Only SQL) sont un sujet tres à la mode en ce moment. Il y a une centaine de version de bases NOSQL But du cours : présenter les éléments communs de ces bases de données et voir les capacités et possibilités de ces bases par rapport aux bases SQL. of SQL databases. 2

3 Web 2.0 Architecture Attirer des consommateurs éparses - Service utile - Mobilité - Social et connection Monétiser sur l individuel - Upsell service - VIP - Rapide - Possibilités supplémentai res Online Business Application Monétiser le social: - Révéler l expérience utilisateur individuelle - Revendre de données agrégrés(e.g., publicitaires)

4 Social Network: Business Problem 100s de millions d utilisateurs 10s million d utilisateurs concurrents Terabytes à petabytes de données Données structurées ou pas Nécessite éventuellement de la consistance de données entre utilisateurs E.g. voir les MAJ des vos amis sur votre profil

5 Solution Partition des données utilisateurs sur des dizinaes d ordis Propager les MAJ d une BD sur Propager les MAJ d une BD sur d autres BD dispos utilisant des Service de Message dispo et asynchrone

6 Plan SQL Le standard Caratéristiques Quelquesexemples NoSQL NoSQL- Definition Caratéristiquesgénérales Types de bases NOSQL Quelquesexemples 6

7 Standard SQL Le standard ISO/IEC 9075 en quelques dates 1987 ISO/IEC Standard 1989 Intégrité rérérentiel 1992 SQL SQL/CLI (ODBC) 1996 SQL/PSM Extension de langage procédural 1999 Types définis par les utilisateurs 2003 SQL/XML 2008 Extensions et corrections 2011 (or 2012) Versionnageet application des tables de time periods 7

8 Caracteristiques SQL Des données stockées en colonnes et en tables Des relations représentées par des données DML DDL Transactions Abstraction du niveau physique 8

9 Aspect physique des bases SQL Applications qui spécifique quoi mais pas comment Moteur d optimisation de requetes La couche physique peut etre modifiée Création d index pour le support des requetes Dans la mémoire de la BDD 9

10 Data Manipulation Language (DML) Donnéesmanipuléespar Select, Insert, Update, & Delete Select T1.Column1, T2.Column2 From Table1, Table2 Where T1.Column1 = T2.Column1 Aggregation Etats composés Fonctions et Procedures Protocole de transaction explicite 10

11 Data Definition Language Schéma défini dès le départ Create Table (Column1 Datatype1, Column2 Datatype2, ) Contraintesdéfiniespour renforcerles liens entre données Clé primaire Clé étrangère Etc. Triggers poour Insert, Update, & Delete Modules stockés Alter Drop Controle d accès et sécurité 11

12 Transactions Propriétés ACID Atomicité Toutesles tachesdansdes transactions completes (commit) ou aucune tache si pas complete Consistance Unetransaction transformeunebd d un état consistant vers un autre. La consistance estdéfinien termede contraintes. Isolatation Le résultat de changement lors d une transaction n est pas visible avant qu un commit est eu lieu. Durabilité Le résultatdes transactions commitées survit aux pannes 12

13 BDD SQL Quelques Exemples Commerciales IBM DB2 Oracle RDMS Microsoft SQL Server Sybase SQL Anywhere Open Source (avec des options commerciales) MySQL Ingres La majeure partie des acteurs du marché utilisent des bases SQL! 13

14 NoSQL -Definition From Next Generation Databases mostly addressing some of the points: being non-relational, distributed,open-sourceand horizontal scalable. The original intention has been modern web-scale databases. The movement began early 2009 and is growing rapidly. Often more characteristics apply as: schema-free, easy replication support, simple API, eventually consistent/ BASE(not ACID), a huge data amount, and more. 14

15 NoSQL -Definition From La nouvelle génération de BD ont pour propriétés communes la plupartdu temps : d etrenon relationnelle, distribuée, open source and scalable horizontalement. L intentionoriginaleétaitde servircommebase pour les systèmes modernes de données scalables sur le web. Le mouvement démarra au début 2009 et grandit rapidement. Le plus souventles caractéristiquessontle suivantes: pas de schéma, support facile de la réplication, API simple, éventuellementconsistent / BASE (pas ACID), beaucoup de données et bien plus 15

16 Projects NoSQL 122 NoSQL Databases Cassandra CouchDB Hadoop& Hbase MongoDB StupidDB Etc. 16

17 Caractéristiques NOSQL Gros volume de données Google s big data Replication scalable et distribution Des 100 ainesde machines Distribuées partout dans le monde Des requetes qui obtiennent rapidement une réponse Beaucoup de requetes, peu de MAJ Asynchronicité des insertions et Updates Pas oupeude schéma ACID non respectés la plupart du temps Theoreme CAP Open source 17

18 Transactions BASE Acronyme à l opposé de ACID Basically Available, Soft state, Eventually Consistent Caractéristiques Consistance pauvre OK Disponibilité en premier Meilleur effort Réponse approximative Aggressif(optimiste) Simple et rapide 18

19 Theoreme CAP Un systemedistribuéne peutavoirqu unede ses deux caractéristiques Consistence Disponibilité Toléranceà la partition de données 19

20 Consistance Tous les noeuds voient la meme donnée au meme moment Wikipedia Les clients pervoivent un ensemble d opérations comme si elles étaient faites en une seule Plus comme la propriété Atomic d ACID 20

21 Disponibilité Les erreurs de certains noeuds ne doivent pas empecher les autres de perdurer - Wikipédia Chaque opération doit fournir une réponse 21

22 Tolérance au partitionnement Le systeme continue de fonctionner meme en cas de perte de message Wikipedia Les operations seront terminées, meme si certains éléments sont incomplets Pritchett 22

23 Types de bases NoSQL En gros, Column Store Chaquebloc de stockage provient d une seule et meme colonne Document Store Stockedes documents consistués d éléments marqués Key-Value Store Table de hachagede clés 23

24 Modèle de données Data Model Exemple Simple Key-Value Pairs Memcache, Redis, Dynamo, Voldermort, LevelDB, Azure Caching Wide Sparse Column Sets HyperTable, Big Table, Cassandra, HBASE, Hyperbase, Amazon DynamoDB, Windows Azure Tables, SQL Server/Azure Sparse columns BLOBs Amazon S3, Oracle Berkeley NoSQL, Windows Azure Blob Store, SQL Server RBS/FileTable JSON Documents Graph Objects and XML Documents Extended Relational MongoDB, CouchBase, Riak, RavenDB Neo4J, GraphDB, HypergraphDB, Stig, Intellidimension Versant, OracleBerkeley NoSQL, MarkLogic, existdb, EMC HiveDB, SQL Server/Azure, Oracle, IBM DB2 Oracle, EMC SQLFire, IBM DB2, MySQL, Postgres, SQL Server/Azure

25 NoSQL Exemple: Stockage Column Chaque bloc de stockage contient des données d une seule et unique colonne Exemple: Hadoop/Hbase Yahoo, Facebook Exemple: Ingres VectorWise Stockage Column Store intégré dans une BDD SQLhttp://www.ingres.com/products/vectorwise 25

26 Column Store Comments Plus efficace que les lignes ou les docments c est stocké si : De nombreux documents/lignes/enregistrements sont insérés au meme moment donc les mises à jour sur des blocs de colonnes peuvent etre agregees. Accès uniquement à des documents dans une ligne/un doc/un enregistrement 26

27 NoSQLExemple: StockageDocument Exemple: CouchDB BBC Exemple: MongoDB Foursquare, Shutterfly JSON JavaScript Object Notation 27

28 CouchDB JSON Exemple { "_id": "guid goes here", "_rev": "314159", "type": "abstract", "author": "Keith W. Hare" "title": "SQL Standard and NoSQL Databases", } "body": "NoSQL databases (either no-sql or Not Only SQL) are currently a hot topic in some parts of computing.", "creation_timestamp": "2011/05/10 13:30: " 28

29 CouchDB JSON Tags "_id" GUID Global Unique Identifier Passé à ougénérépar CouchDB "_rev" Revision number Mécanisme de versionning "type", "author", "title", etc. Des tags arbitraires Moinsde schémas Peuventetrevalidéesa posteriori par des routines de programmeurs 29

30 NoSQLExemples: StockageKey-Value Hah tables de clés Les valeurs tockées avec les clés Un accès rapide aux petites données en valeurs Exemple Project-Voldemort Linkedin Exemple MemCacheDB Le stockagedu dessousestla base Berkeley-DB 30

31 Map Reduce Technique pour rechercher et interroger des gros volumes de données 2 Phases, Map & Reduce Map Extraire des ensembles de paires des données sous jacentes Travail fait potentiellement en parallele sur plusieurs machines Reduce Fusionneet trieles paires Les résultats peuvent etre utiles à d autres requetes 31

32 Map Reduce Les techniques Map Reduce dépendent du produit Implementée par des développeurs, pas par des logiciels au dessus 32

33 Stocker et modifier des données La syntaxe varie HTML Java Script Etc. Asynchrone - insertion et mise à jour n attendent pas les confirmations Versionning Concurrence optimisée 33

34 Récupération de données La syntaxevarie Il n ya pas de langageattitré Des langages de programmation procéduraux commejava et C L applicationspécifiedes cheminsde recherche Pas d optimisation de requetes Uneréponserapideestcequi importe Il n ya pas qu uneseuleréponsevalable 34

35 Open Source Un cout de prime abord moindre Un large éventail de distribution possible en fonction du hardware 35

36 NoSQL résumé Les bases de données NOSQL rejettent Le trop plein de transactions ACID La Complexité de SQL Le design de schématropen amont Les expression de langages déclaratives La technologie d hier Le programmeur est responsable de : Langage procédure pas a pas Chemin d accès de navigation 36

37 En résumé Bases de données SQL Schémas prédéfinis Définition standard et interface langagiere Consistance strict Une sémantique bien définie NoSQL Pas de schémas prédéfinis Définition au produit, un langage d interface Obtenir une réponse rapidement plutot que correcte 37

38 38

Introduction aux bases de données NoSQL

Introduction aux bases de données NoSQL Introduction aux bases de données NoSQL Khaled Tannir ets@khaledtannir.net Montréal - 23 Juillet 2015 Qui suis-je? Khaled TANNIR Big Data Architect Lead 20 ans d expérience ets@khaledtannir.net @khaled_tannir

Plus en détail

NoSQL. Introduction 1/23. I NoSQL : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte. I table d associations - Map - de couples (clef,valeur)

NoSQL. Introduction 1/23. I NoSQL : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte. I table d associations - Map - de couples (clef,valeur) 1/23 2/23 Anne-Cécile Caron Master MIAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 I : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte d utilisation n est donc pas celui des SGBDR. I Origine : recherche

Plus en détail

Groupe de Discussion Big Data Aperçu des technologies et applications. Stéphane MOUTON stephane.mouton@cetic.be

Groupe de Discussion Big Data Aperçu des technologies et applications. Stéphane MOUTON stephane.mouton@cetic.be Groupe de Discussion Big Data Aperçu des technologies et applications Stéphane MOUTON stephane.mouton@cetic.be Recherche appliquée et transfert technologique q Agréé «Centre Collectif de Recherche» par

Plus en détail

NoSql. Principes. Google (Map Reduce, Big Table) et Amazone (Dynamo) pour faire face à la monté en charge liée au BigData

NoSql. Principes. Google (Map Reduce, Big Table) et Amazone (Dynamo) pour faire face à la monté en charge liée au BigData NoSql Principes Google (Map Reduce, Big Table) et Amazone (Dynamo) pour faire face à la monté en charge liée au BigData Les SGBD NoSql partagés ne peuvent satisfaire que 2 critères au plus NoSql Les transactions

Plus en détail

NoSQL. Introduction 1/30. I NoSQL : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte. I table d associations - Map - de couples (clef,valeur)

NoSQL. Introduction 1/30. I NoSQL : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte. I table d associations - Map - de couples (clef,valeur) 1/30 2/30 Anne-Cécile Caron Master MIAGE - SGBD 1er trimestre 2014-2015 I : Not Only SQL, ce n est pas du relationnel, et le contexte d utilisation n est donc pas celui des SGBDR. I Origine : recherche

Plus en détail

NoSQL : hype ou innovation? Grégory Ogonowski / Recherches Octobre 2011

NoSQL : hype ou innovation? Grégory Ogonowski / Recherches Octobre 2011 NoSQL : hype ou innovation? Grégory Ogonowski / Recherches Octobre 2011 Sommaire Introduction Théorème CAP NoSQL (principes, mécanismes, démos,...) Ce que nous avons constaté Recommandations Conclusion

Plus en détail

NoSQL Faut-il franchir le pas?

NoSQL Faut-il franchir le pas? NoSQL Faut-il franchir le pas? Guillaume HARRY Journées rbdd Octobre 2015 Sommaire 1. Evolution des bases de données 2. Le mouvement NoSQL 3. Les grandes familles du NoSQL 4. Aller ou non vers le NoSQL?

Plus en détail

Cassandra chez Chronopost pour traiter en temps réel 1,5 milliard d événements par an

Cassandra chez Chronopost pour traiter en temps réel 1,5 milliard d événements par an Cassandra chez Chronopost pour traiter en temps réel 1,5 milliard d événements par an Qui suis-je? Alexander DEJANOVSKI Ingénieur EAI Depuis 15 ans chez Chronopost @alexanderdeja Chronopost International

Plus en détail

Les bases de données relationnelles

Les bases de données relationnelles Bases de données NO SQL et SIG : d un existant restreint à un avenir prometteur CHRISTIAN CAROLIN, AXES CONSEIL CAROLIN@AXES.FR - HTTP://WWW.AXES.FR Les bases de données relationnelles constituent désormais

Plus en détail

MIF18 - Les SGBD Non-Relationnels

MIF18 - Les SGBD Non-Relationnels MIF18 - Les SGBD Non-Relationnels Fabien Duchateau fabien.duchateau [at] univ-lyon1.fr Université Claude Bernard Lyon 1 2013-2014 Transparents disponibles sur http://liris.cnrs.fr/~ecoquery/dokuwiki/doku.php?id=

Plus en détail

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013

NFA 008. Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 NFA 008 Introduction à NoSQL et MongoDB 25/05/2013 1 NoSQL, c'est à dire? Les bases de données NoSQL restent des bases de données mais on met l'accent sur L'aspect NON-relationnel L'architecture distribuée

Plus en détail

AVRIL 2014. Au delà de Hadoop. Panorama des solutions NoSQL

AVRIL 2014. Au delà de Hadoop. Panorama des solutions NoSQL AVRIL 2014 Panorama des solutions NoSQL QUI SOMMES NOUS? Avril 2014 2 SMILE, EN QUELQUES CHIFFRES 1er INTÉGRATEUR EUROPÉEN DE SOLUTIONS OPEN SOURCE 3 4 NOS EXPERTISES ET NOS CONVICTIONS DANS NOS LIVRES

Plus en détail

NoSQL : en Quête de Performances Extrêmes

NoSQL : en Quête de Performances Extrêmes NoSQL : en Quête de Performances Extrêmes Alors que l audience du web croît sans cesse, les applications Internet à succès ont été confrontées aux mêmes problèmes de base de données : si les serveurs web

Plus en détail

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS Bases de Données Stella MARC-ZWECKER Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS stella@unistra.u-strasbg.fr 1 Plan du cours 1. Introduction aux BD et aux SGBD Objectifs, fonctionnalités et évolutions

Plus en détail

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS Bases de Données Stella MARC-ZWECKER Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS stella@unistra.u-strasbg.fr 1 Plan du cours 1. Introduction aux BD et aux SGBD Objectifs, fonctionnalités et évolutions

Plus en détail

Technologies du Web. Ludovic DENOYER - ludovic.denoyer@lip6.fr. Février 2014 UPMC

Technologies du Web. Ludovic DENOYER - ludovic.denoyer@lip6.fr. Février 2014 UPMC Technologies du Web Ludovic DENOYER - ludovic.denoyer@lip6.fr UPMC Février 2014 Ludovic DENOYER - ludovic.denoyer@lip6.fr Technologies du Web Plan Retour sur les BDs Le service Search Un peu plus sur les

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Département informatique de l IUT (de l université) de Bordeaux Cours de Bases de Données : NoSQL 19 août 2015 Olivier Guibert. NoSQL.

Département informatique de l IUT (de l université) de Bordeaux Cours de Bases de Données : NoSQL 19 août 2015 Olivier Guibert. NoSQL. Département informatique de l IUT (de l université) de Bordeaux Cours de Bases de Données : NoSQL 19 août 2015 Olivier Guibert NoSQL Not only non relational Plan Généralités SGBD Relationnel Théorème CAP

Plus en détail

Cartographie des solutions BigData

Cartographie des solutions BigData Cartographie des solutions BigData Panorama du marché et prospective 1 1 Solutions BigData Défi(s) pour les fournisseurs Quel marché Architectures Acteurs commerciaux Solutions alternatives 2 2 Quels Défis?

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Datomic. La base qui détonne (aka database as a value)

Datomic. La base qui détonne (aka database as a value) Datomic La base qui détonne (aka database as a value) Identité Base de données NoSQL Distribuée ("cloud"!) ACID Annoncée début 2012 Version 0.8.XXXX Rich Hickey et Relevance (Clojure!) Licence privative

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Cloud et scalabilité Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Hibernate vs. le Cloud Computing

Hibernate vs. le Cloud Computing Hibernate vs. le Cloud Computing Qui suis-je? Julien Dubois Co-auteur de «Spring par la pratique» Ancien de SpringSource Directeur du consulting chez Ippon Technologies Suivez-moi sur Twitter : @juliendubois

Plus en détail

Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple

Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple Apprendre le langage SQL le DDL - 1 / 30 - Apprendre le langage SQL par l exemple Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire l objet d une exploitation

Plus en détail

MapReduce. Malo Jaffré, Pablo Rauzy. 16 avril 2010 ENS. Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15

MapReduce. Malo Jaffré, Pablo Rauzy. 16 avril 2010 ENS. Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15 MapReduce Malo Jaffré, Pablo Rauzy ENS 16 avril 2010 Malo Jaffré, Pablo Rauzy (ENS) MapReduce 16 avril 2010 1 / 15 Qu est ce que c est? Conceptuellement Données MapReduce est un framework de calcul distribué

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Introduction du cours Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

NoSQL. Etat de l art et benchmark

NoSQL. Etat de l art et benchmark NoSQL Etat de l art et benchmark Travail de Bachelor réalisé en vue de l obtention du Bachelor HES par : Adriano Girolamo PIAZZA Conseiller au travail de Bachelor : David BILLARD, Professeur HES Genève,

Plus en détail

Gestion de données complexes

Gestion de données complexes Master 2 Informatique Spécialité AIGLE Gestion de données complexes Amayas ABBOUTE Gilles ENTRINGER SOMMAIRE Sommaire i 1 - Introduction 1 2 - Technologies utilisées 2 2.1 API Jena........................................

Plus en détail

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB

XML et Bases de données. XMLType Oracle XML DB Oracle XML DB Oracle XML DB Depuis la version 9i et de façon enrichie dans la version 10g, Oracle propose des outils pour gérer des documents XML Depuis la 10g il n'y a plus d'extraction car auparavant

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

BIG DATA. Veille technologique. Malek Hamouda Nina Lachia Léo Valette. Commanditaire : Thomas Milon. Encadré: Philippe Vismara

BIG DATA. Veille technologique. Malek Hamouda Nina Lachia Léo Valette. Commanditaire : Thomas Milon. Encadré: Philippe Vismara BIG DATA Veille technologique Malek Hamouda Nina Lachia Léo Valette Commanditaire : Thomas Milon Encadré: Philippe Vismara 1 2 Introduction Historique des bases de données : méthodes de stockage et d analyse

Plus en détail

Les technologies du Web, en condensé

Les technologies du Web, en condensé Les technologies du Web, en condensé Georges Gouriten georges.gouriten@telecom-paristech.fr Master COMASIC, 8 février 2012 8h30 10h et 10h15 11h45 Les technologies fondatrices du Web 13h30 15h et 15h15

Plus en détail

Système de base de données

Système de base de données Système de base de données 1. INTRODUCTION Un système de base de données est un système informatique dont le but est de maintenir les informations et de les rendre disponibles à la demande. Les informations

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition)

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition) Avant-propos 1. Les objectifs de ce livre 13 2. Les principaux sujets qu'aborde ce livre 13 3. À qui s adresse ce livre? 14 4. Les pré-requis 14 Introduction à MySQL 1. Introduction aux bases de données

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases documentaires Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL. Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI

Vulnérabilités logicielles Injection SQL. Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI Vulnérabilités logicielles Injection SQL Chamseddine Talhi École de technologie supérieure (ÉTS) Dép. Génie logiciel et des TI 1 Plan SQL Injection SQL Injections SQL standards Injections SQL de requêtes

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 PRÉSENTATION DE TSQL... 2 1.1 Historique... 2 1.2 Les différents types d instructions... 2 1.2.1 Langage de Définition des Données... 2 1.2.2 Langage de Manipulation des Données...

Plus en détail

Un peu d histoire. Qu est-ce que MongoDB?

Un peu d histoire. Qu est-ce que MongoDB? Un peu d histoire Initialement développé par 10gen en 2007 10gen rebaptisé en 2013 MongoDB, Inc. Son nom vient de "humongous" (c est énorme!!) Mis en open source en 2009 Dernière version stable (3.0.2)

Plus en détail

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données Commandes de définition de données (DDL) Commandes de mise-à-jour de données (DML) Vues SQL-MAJ, vues-1 / 33 Exemple Définition de la relation

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL

Vulnérabilités logicielles Injection SQL MGR850 Hiver 2014 Vulnérabilités logicielles Injection SQL Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan SQL Injection SQL Injections

Plus en détail

Le NoSQL - Cassandra

Le NoSQL - Cassandra Le NoSQL - Cassandra Thèse Professionnelle Xavier MALETRAS 27/05/2012 Ce document présente la technologie NoSQL au travers de l utilisation du projet Cassandra. Il présente des situations ainsi que des

Plus en détail

Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 34 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL

Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 34 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 34 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire

Plus en détail

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE 07/04/2014 Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique ADMINISTRATION ET TUNING DE BASES DE DONNÉES CHAPITRE 1 ARCHITECTURE RESPONSABLE DR K. BOUKHALFA

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise

OpenPaaS Le réseau social d'entreprise OpenPaaS Le réseau social d'entreprise Spécification des API datastore SP L2.3.1 Diffusion : Institut MinesTélécom, Télécom SudParis 1 / 12 1OpenPaaS DataBase API : ODBAPI...3 1.1Comparaison des concepts...3

Plus en détail

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE BASES DE DONNÉES AVANCÉES 2014-2015 20/10/2014. Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE BASES DE DONNÉES AVANCÉES 2014-2015 20/10/2014. Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique BASES DE DONNÉES AVANCÉES 2014-2015 RESPONSABLES M. KAMEL BOUKHALFA (SII CHAPITRE 1 ARCHITECTURE 1

Plus en détail

Hadoop, les clés du succès

Hadoop, les clés du succès Hadoop, les clés du succès Didier Kirszenberg, Responsable des architectures Massive Data, HP France Copyright 2015 Hewlett-Packard Development Company, L.P. The information contained herein is subject

Plus en détail

ELASTICSEARCH MAINTENANT EN VERSION 1.4

ELASTICSEARCH MAINTENANT EN VERSION 1.4 ELASTICSEARCH MAINTENANT EN VERSION 1.4 firm1 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Les principaux atouts 7 2.1 Moteur de recherche vs Moteur d indexation.................... 7 2.2 Du

Plus en détail

Introduction à MapReduce/Hadoop et Spark

Introduction à MapReduce/Hadoop et Spark 1 / 36 Introduction à MapReduce/Hadoop et Spark Certificat Big Data Ludovic Denoyer et Sylvain Lamprier UPMC Plan 2 / 36 Contexte 3 / 36 Contexte 4 / 36 Data driven science: le 4e paradigme (Jim Gray -

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger. par Amina GACEM. Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales

Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger. par Amina GACEM. Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Évolution des SGBDs par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Evolution des SGBDs Pour toute remarque, question, commentaire

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen. Faculté des Sciences. Département d Informatique

République Algérienne Démocratique et Populaire. Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen. Faculté des Sciences. Département d Informatique République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique Mémoire de fin d études Pour l obtention du diplôme de Master en Informatique

Plus en détail

Les participants repartiront de cette formation en ayant une vision claire de la stratégie et de l éventuelle mise en œuvre d un Big Data.

Les participants repartiront de cette formation en ayant une vision claire de la stratégie et de l éventuelle mise en œuvre d un Big Data. Big Data De la stratégie à la mise en oeuvre Description : La formation a pour objet de brosser sans concession le tableau du Big Data. Les participants repartiront de cette formation en ayant une vision

Plus en détail

L écosystème Hadoop Nicolas Thiébaud ni.thiebaud@gmail.com. Tuesday, July 2, 13

L écosystème Hadoop Nicolas Thiébaud ni.thiebaud@gmail.com. Tuesday, July 2, 13 L écosystème Hadoop Nicolas Thiébaud ni.thiebaud@gmail.com HUG France 250 membres sur la mailing liste 30 présentations 9 meetups organisés, de 20 à 100 invités Présence de Cloudera, MapR, Hortonworks,

Plus en détail

TP1 POSTG. Géomatique. Session TP1. p. 1

TP1 POSTG. Géomatique. Session TP1. p. 1 Certificatt Universitaire en Urbanisme et Développementt Durable Session Géomatique et Systèmes d Informations Géographique P POSTG GRESQL PO INSTALLATION OSTGIS QUANTUMGIS p. 1 Session Géomatique et Systèmes

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Introduction a MongoDB Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

10/04/2011. Serveur de données. Serveur de données. Client. Programme d'application Logiciel intermédiaire Pilote de télécommunication.

10/04/2011. Serveur de données. Serveur de données. Client. Programme d'application Logiciel intermédiaire Pilote de télécommunication. 1 BD locale BD locale Programme d'application Logiciel intermédiaire Client SGBD réparti Logiciel intermédiaire données SGBD réparti Logiciel intermédiaire données 2 Bénéfices potentiels Performance Fiabilité

Plus en détail

La refondation de l informatique Des opportunités pour les entreprises

La refondation de l informatique Des opportunités pour les entreprises La refondation de l informatique Des opportunités pour les entreprises DENIS ATTAL VP TECHNICAL, CRITICAL INFORMATION SYSTEMS AND CYBER-SECURITY www.thalesgroup.com QUESTION Quelle est la discipline dans

Plus en détail

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron Le langage SQL (première partie) 1 Plan Le S.G.B.D. postgres Le langage SQL Langage de manipulation de données Langage de requêtes 2 Quelques mots sur Postgres (1/2) Travaux de Stonebraker (Univ. Berkeley)

Plus en détail

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Loïc Paulevé, Nassim Hadj-Rabia (2009), Pierre Levasseur (2008) Licence professionnelle SIL de Nantes, 2009, version 1 Ces notes ont été élaborées

Plus en détail

Les technologies du Big Data

Les technologies du Big Data Les technologies du Big Data PRÉSENTÉ AU 40 E CONGRÈS DE L ASSOCIATION DES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS PAR TOM LANDRY, CONSEILLER SENIOR LE 20 MAI 2015 WWW.CRIM.CA TECHNOLOGIES: DES DONNÉES JUSQU'À L UTILISATEUR

Plus en détail

Introduction aux bases de données relationnelles

Introduction aux bases de données relationnelles Formation «Gestion des données scientifiques : stockage et consultation en utilisant des ases de données» 24 au 27 /06/08 Introduction aux ases de données relationnelles Christine Tranchant-Dureuil UMR

Plus en détail

PostgreSQL 9.x: une nouvelle ère!

PostgreSQL 9.x: une nouvelle ère! PostgreSQL 9.x: une nouvelle ère! Jean-Paul Argudo Dalibo L Expertise PostgreSQL Paris, France http://www.solutionslinux.fr/ Agenda 1 À propos 2 PostgreSQL et NoSQL hstore JSON PL/v8 3 Avant PostgreSQL

Plus en détail

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer Bases de Données Réparties Définition Architectures Outils d interface SGBD Réplication SGBD répartis hétérogènes BD réparties Principe : BD locales, accès locaux rapides accès aux autres SGBD du réseau

Plus en détail

Le BigData, aussi par et pour les PMEs

Le BigData, aussi par et pour les PMEs Parole d expert Le BigData, aussi par et pour les PMEs Stéphane MOUTON, CETIC Département Software and Services Technologies Avec le soutien de : LIEGE CREATIVE Le Big Data, aussi par et pour les PMEs

Plus en détail

[BIG DATA & NOSQL] Rédigé par : Belhaj Hajar & Khanoun Chaimae Encadré par : Mr Badir Hassan

[BIG DATA & NOSQL] Rédigé par : Belhaj Hajar & Khanoun Chaimae Encadré par : Mr Badir Hassan ECOLE SUPERIEURE DE SCIENCES TECHNIQUES ET DE MANAGMENT [BIG DATA & NOSQL] Rédigé par : Belhaj Hajar & Khanoun Chaimae Encadré par : Mr Badir Hassan Abstract Big data, which refers to the data sets that

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr http://www-bd.lip6.fr/ens/li345-2013/index.php/lescours 1 Contenu Transactions en pratique Modèle relationnel-objet

Plus en détail

Technologies Web. Ludovic Denoyer Sylvain Lamprier Mohamed Amine Baazizi Gabriella Contardo Narcisse Nya. Université Pierre et Marie Curie

Technologies Web. Ludovic Denoyer Sylvain Lamprier Mohamed Amine Baazizi Gabriella Contardo Narcisse Nya. Université Pierre et Marie Curie 1 / 22 Technologies Web Ludovic Denoyer Sylvain Lamprier Mohamed Amine Baazizi Gabriella Contardo Narcisse Nya Université Pierre et Marie Curie Rappel 2 / 22 Problématique Quelles technologies utiliser

Plus en détail

BD50. TP5 : Développement PL/SQL Avec Oracle SQL Developer. Gestion Commerciale

BD50. TP5 : Développement PL/SQL Avec Oracle SQL Developer. Gestion Commerciale Département Génie Informatique BD50 TP5 : Développement PL/SQL Avec Oracle SQL Developer Gestion Commerciale Françoise HOUBERDON & Christian FISCHER Copyright Avril 2007 Présentation de la gestion commerciale

Plus en détail

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Durée: 3 Jours Description Ce cours offre aux étudiants une introduction à la technologie de

Plus en détail

SQL Historique 1982 1986 1992

SQL Historique 1982 1986 1992 SQL Historique 1950-1960: gestion par simple fichier texte 1960: COBOL (début de notion de base de données) 1968: premier produit de sgbdr structuré (IBM -> IDMS) 1970-74: élaboration de l'outil d'analyse

Plus en détail

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL

L2 sciences et technologies, mention informatique SQL Bases de données L2 sciences et technologies, mention informatique SQL ou : le côté obscure de la jolie théorie films titre réalisateur année starwars lucas 1977 nikita besson 1990 locataires ki-duk 2005

Plus en détail

Introduction à. Oracle Application Express

Introduction à. Oracle Application Express Introduction à Oracle Application Express Sommaire Qu est-ce que Oracle Application Express (APEX)? Vue d ensemble des fonctionnalités et des différents composants d Oracle APEX Démonstration de création

Plus en détail

Document réalisé par Khadidjatou BAMBA

Document réalisé par Khadidjatou BAMBA Comprendre le BIG DATA Document réalisé par Khadidjatou BAMBA 1 Sommaire Avant propos. 3 Historique du Big Data.4 Introduction.....5 Chapitre I : Présentation du Big Data... 6 I. Généralités sur le Big

Plus en détail

20 ans du Master SIAD de Toulouse - BigData par l exemple - Julien DULOUT - 22 mars 2013. 20 ans du SIAD -"Big Data par l'exemple" -Julien DULOUT

20 ans du Master SIAD de Toulouse - BigData par l exemple - Julien DULOUT - 22 mars 2013. 20 ans du SIAD -Big Data par l'exemple -Julien DULOUT 20 ans du Master SIAD de Toulouse - BigData par l exemple - Julien DULOUT - 22 mars 2013 20 ans du SIAD -"BigData par l'exemple" -Julien DULOUT Qui a déjà entendu parler du phénomène BigData? Qui a déjà

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 28 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL

Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 28 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL Apprendre le langage SQL - Le DDL - 1 / 28 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 1 : le DDL Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

Big Data. Cyril Amsellem Consultant avant-vente. 16 juin 2011. Talend 2010 1

Big Data. Cyril Amsellem Consultant avant-vente. 16 juin 2011. Talend 2010 1 Big Data Cyril Amsellem Consultant avant-vente 16 juin 2011 Talend 2010 1 Big Data Architecture globale Hadoop Les projets Hadoop (partie 1) Hadoop-Core : projet principal. HDFS : système de fichiers distribués

Plus en détail

Introduction Mysql API mysqli Annexe. Introduction à PHP. Web et SGBD : un exemple avec Mysql. IUT de Fontainebleau. 8 mars 2014. Introduction à PHP

Introduction Mysql API mysqli Annexe. Introduction à PHP. Web et SGBD : un exemple avec Mysql. IUT de Fontainebleau. 8 mars 2014. Introduction à PHP Web et SGBD : un exemple avec IUT de Fontainebleau 8 mars 2014 1 2 Modèle relationnel 3 4 listes des fonctions mysqli 1 2 Modèle relationnel 3 4 listes des fonctions mysqli Problématique Sites dynamiques

Plus en détail

Présentation du PL/SQL

Présentation du PL/SQL I Présentation du PL/ Copyright Oracle Corporation, 1998. All rights reserved. Objectifs du Cours A la fin de ce chapitre, vous saurez : Décrire l intéret du PL/ Décrire l utilisation du PL/ pour le développeur

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

Les activités de recherche sont associées à des voies technologiques et à des opportunités concrètes sur le court, moyen et long terme.

Les activités de recherche sont associées à des voies technologiques et à des opportunités concrètes sur le court, moyen et long terme. Mémoires 2010-2011 www.euranova.eu EURANOVA R&D Euranova est une société Belge constituée depuis le 1er Septembre 2008. Sa vision est simple : «Être un incubateur technologique focalisé sur l utilisation

Plus en détail

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION Distribution de données avec Oracle G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 1 Plan 12. Distribution de données 12.1 Génération des architectures C/S et Oracle

Plus en détail

Fouillez facilement dans votre système Big Data. Olivier TAVARD

Fouillez facilement dans votre système Big Data. Olivier TAVARD Fouillez facilement dans votre système Big Data Olivier TAVARD A propos de moi : Cofondateur de la société France Labs Développeur (principalement Java) Formateur en technologies de moteurs de recherche

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données BD4 SB, FC, & N G d R Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Janvier 2015 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Introduction aux bases de données 1/10

Plus en détail

Vocabulaire 1/2. Base de données : collection de données interreliées. SGBD : système de gestion de bases de données.

Vocabulaire 1/2. Base de données : collection de données interreliées. SGBD : système de gestion de bases de données. Bases de données Au menu : Vocabulaire Le modèle relationnel Types de bases de données Implémentation libre : MySQL Le SQL (Simple Query Language) Administration d'un SGBD Sécurité des SGBD Vocabulaire

Plus en détail

Cours PL/SQL. Cours PL/SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr

Cours PL/SQL. Cours PL/SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Cours PL/SQL E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Programmation au sein du SGBD Pourquoi? Les contraintes prédéfinies ne sont pas toujours suffisantes. Exemple : tout nouveau prix pour un CD doit avoir

Plus en détail

Manuel pour la base de données IBM DB2

Manuel pour la base de données IBM DB2 Manuel pour la base de données IBM DB2 Version 4.1 Windows BusinessObjects TM Version 4.1 Manuel pour la base de données IBM DB2 Révision 4 Le logiciel et le présent ouvrage ne peuvent en aucun cas, en

Plus en détail

PHP /MySQL Interface d'accès aux BDDs PDO. Youssef CHAHIR

PHP /MySQL Interface d'accès aux BDDs PDO. Youssef CHAHIR PHP /MySQL Interface d'accès aux BDDs PDO Youssef CHAHIR 1 PLAN Architecture Interface phpmyadmin Créer une interface PHP/MySQL : Établir une connexion Exécuter une requête Gérer les erreurs Exploiter

Plus en détail

Comparaison de tables à distance

Comparaison de tables à distance Rapport de recherche A/375/CRI Fabien Coelho fabien@coelho.net composé avec LAT E X, révision 463 du document 1 Fabien Coelho job enseignant-chercheur à MINES ParisTech ingénieur civil 1993, docteur en

Plus en détail

Introduction au langage SQL

Introduction au langage SQL Introduction au langage SQL 1. Description SQL est un acronyme pour Structured Query Language qui a été conçu par IBM, et a succédé au langage SEQUEL. C est maintenant le langage le plus utilisé dans les

Plus en détail