VÉRIFICATION DU MAINTIEN EN CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VÉRIFICATION DU MAINTIEN EN CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION"

Transcription

1 VÉRIFICATION DU MAINTIEN EN CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION Selon l article du code du travail Visite règlementaire périodique 1 an Raison sociale :... Mairie de CAZERES Lieu de la vérification :... «Stade des capucins» Impasse des capucins CAZERES SUR GARONNE Activité principale :... Activités sportives de plein air ERP 2 ème groupe 5 ème catégorie : Oui Type : Effectif : (Rapport ERP 01) ERP 1 er groupe 1 à 4 ème catégorie : Oui Type : PA Effectif : 350 (Rapport ERP 02) Rapport initial n :... Date : Société émettrice du rapport initial :... Présenté Non présenté Date de la dernière visite quadriennale :... 21/04/2010 Présenté Non présenté Date de la précédente intervention périodique... 15/02/2012 Date d intervention :... 05/02/2013 Durée de la vérification :... 2h00 La vérification concerne :... L ensemble du bâtiment Compte rendu de fin de visite effectué auprès de : M. DAUVERGNE... Non effectué Qualité : Électricien Vérification effectuée par :... David DABERNAT Vérification effectuée en présence de :... M. DAUVERGNE Responsable de la surveillance de l installation :... M. CREA Qualité : Électricien Qualité : Responsable technique Registre de contrôle : Visé Non présenté Adressé en complément Ce rapport comprend 10 pages et est adressé le 6 mars L Expert Sécurité ACCREDITATION N rév. 2 PORTEE DISPONIBLE SUR Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 1/10

2 Sommaire 1 Limites de la mission de contrôle selon l arrêté du 26 décembre Caractéristiques des installations vérifiées Changements ou modifications intervenues dans la nature des locaux ou dans les installations depuis la précédente vérification Partie des installations non vérifiées, motif et nature des points non contrôlés lors de la visite Récapitulatif des observations Résultats des mesurages Méthodologie des mesurages Abréviations utilisées dans le rapport Limites de la mission de contrôle selon l arrêté du 26 décembre POINTS EAMINÉS Nota. En l'absence de mention de domaine particulier de tension, le point s'applique à tous les domaines de tension. A. Conditions générales d'installation Examen sur site 1. Adaptation des matériels aux conditions d'influences externes 2. Conformité des matériels BT ayant une fonction de sécurité 3. Mise en œuvre des canalisations 4. Fixation et état mécanique apparent des matériels VÉRIFICATION PÉRIODIQUE Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 2/10 Essai Mesurage 5. Isolement des installations BT 6. Identification des circuits et des appareillages repérage des conducteurs 7. Sectionnement 8. Coupure d'urgence 9. Locaux renfermant des matériels HT (4) : 9.1. Conditionnement - ventilation 9.2. Portes - conditions d'ouverture et de fermeture 9.3. Éclairage de sécurité 9.4. Canalisations étrangères 9.5. Protection des transformateurs contre les surintensités et des défauts internes 9.6. Absence de fuite et niveau de diélectrique liquide 9.7. Tabourets, tapis, gants, perches à corps, appareils de vérification d'absence de tension B. Protections contre les risques de chocs électriques 1. Prises de terre 2. Conducteurs de protection et liaisons équipotentielles 3. Protection contre les risques de contact direct : 3.1. Éloignement 3.2. Obstacles 3.3. Enveloppes 3.4. Verrouillages, schémas et consignes de manœuvre 3.5. Isolation

3 3.6. Culots, douilles, prises de courant, prolongateurs et connecteurs 3.7. Lignes de contact 3.8. Prescriptions spécifiques aux locaux à risques particuliers de choc électrique 4. Protection contre les risques de contact indirect : 4.1. Prescriptions spécifiques aux installations BT et TBT : Limiteurs de surtension Contrôleurs permanents d'isolement Dispositifs différentiels à courant résiduel Dispositifs de coupure à maximum de courant Isolation double ou renforcée Séparation électrique TBTS - TBTP 4.2. Prescriptions spécifiques aux installations HT, coupure au premier défaut, excepté pour les schémas à neutre isolé C. Protections contre les risques de brûlures, d'incendie et d'explosion 1. Échauffements anormaux 2. Protection contre les surcharges et les courts-circuits 3. Pouvoirs de coupure 4. Appareillages de sectionnement et de commande - prises de courant BT de courant assigné supérieur à 32 A 5. Installations où il est fait usage de diélectrique liquide inflammable ou installations renfermant des transformateurs de type sec 6. Prescriptions spécifiques aux locaux et emplacements à risque d'incendie ou d'explosion D. Installations d'éclairage de sécurité Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 3/10

4 2 Caractéristiques des installations vérifiées. Réseau de distribution: Mono 230 V Tri 230 V Tri 400 V Tri 20 kv Calibre du disjoncteur principal basse tension : 125 A Pouvoir de coupure de l installation adaptée à Icc : Tarif BLEU : 3 ka (fusible AD) Tarif JAUNE : 20 ka en l absence de précision du service local de distribution Tarif VERT : Valeur calculée selon guide UTE soit : ka Transformateur privé : Puissance : kva Oui Non Schéma des liaisons à la terre (régime du neutre) : TT TN IT Schéma de l installation : Présenté Incomplet Non présenté Local électrique à risque particulier : Sans objet Transfo TGBT GE 3 Changements ou modifications intervenus dans la nature des locaux ou dans les installations depuis la précédente vérification. Aucun changement ou modification ne nous a été signalé. 4 Partie des installations non vérifiée, motif et nature des points non contrôlés lors de la visite. À défaut de moyens d accès fournis par l exploitant, les récepteurs sont considérés inaccessibles à partir de 3 mètres de hauteur. Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 4/10

5 5 Récapitulatif des observations N Obs.* Article CDT Norme Article Observation** 1/10 R NFC /10 R NFC /10 R NFC /10 R NFC /10 R NFC /10 R NFC /13 R NFC /13 R NFC Il convient de laisser à disposition le schéma de l installation électrique ainsi que le plan des canalisations enterrées. Identifier de façon durable par couleur normalisée «rouge, noir, marron» les conducteurs de phase, «bleu» le conducteur de neutre et «vert/jaune» le conducteur de protection dans le TGBT extérieur : - Les conducteurs de phase sous les contacteurs CT 63A, - Le conducteur de protection. Protéger par plastron ou par un écran, tous les éléments sous tension (jeu de barre d arrivée) pouvant provoquer des chocs électriques dans le TGBT extérieur, ou identifier ce local comme local réservé aux électriciens. Identifier les départs concernés par cette observation dans le TGBT extérieur: - 4 Départs INT 4x63A - DR 30mA, «NI», - 1 Départ DJ 10+N - DR - 30mA, «NI», - 1 Départ DJ 4x125A - DR 1A, «NI», Reprendre la sélectivité verticale des départs du TGBT : - DJ 10+N DR 30mA «NI» (pc), avec le départ amont DJ 463A DR 30mA «NI» du tableau TGBT. Relier au circuit de protection la prise de courant se trouvant dans le local du TGBT extérieur. Remplacer le sectionneur du tableau électrique de l infirmerie, il n est plus manœuvrable et n assure plus la coupure d urgence. Améliorer la valeur de la prise de terre du tableau de la buvette à une valeur inférieure à 100 ohms, il est souhaitable de le raccorder au conducteur principal de protection du TGBT extérieur. * : Les observations récurrentes d une année sur l autre sont mises en évidence par l identification de l année d apparition de la nonconformité. Exemple : 1/09 signifie qu il s agit de l observation 1 apparue en Le numéro d observation renvoie au dispositif ou à l installation détaillée dans le rapport. ** : La solution proposée pour chaque non-conformité est une solution parmi d autres, libre au chef d établissement d en appliquer une autre s il le désire. Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 5/10

6 6 Résultats des mesurages RÉSISTANCE DES PRISES DE TERRE Valeur en EMPLACEMENT ET DÉSIGNATION AVIS* OHMS Barrette de terre fermée : TD Ω C N Observation Corrigé le (date) Barrette de terre fermée : TD2 255 Ω NC 8 Boucle ouverte (méthode des 3 piquets) - SO RESISTANCE DE LA CONTINUITE DES CONDUCTEURS DE PROTECTIONS De TGBT au TD1 0.7 Ω C Du 1 ème au 2 ème Niveau de distribution - SO Du 2 ème au 3 ème Niveau de distribution - SO Pour les Schémas TT Terre et masses interconnectées côté B.T. : Selon D 6-3 guide UTE C Pour les schémas TN et IT : Terre et masses interconnectées : Au point le plus près de la L.E.P. Selon guide UTE 15 C 105 tableau DC- D6 Et selon D 6-2 < 2 Ω C - SO ISOLEMENT DES CIRCUITS TERMINAU B.T.A. ISOLEMENT/TERRE (> 500 kω) EMPLACEMENT et DÉSIGNATION N Observation Corrigé le VALEUR AVIS* (date) Tous circuits fixes > à 500 kω C Tous matériels amovibles raccordés > à 500 kω C Tous matériels amovibles non raccordés > à 500 kω C EMPLACEMENT ET DÉSIGNATION Seuil (ma) Avis* N observation Corrigé le (date) NI TGBT extérieur 1000 C NI TGBT extérieur 30 C NI TGBT extérieur 30 C NI TGBT extérieur 30 C NI TGBT extérieur 30 C NI TGBT extérieur 30 C 5 Q2 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 30 C Q12 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 30 C Q22 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 30 C Q31 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 30 C Q40 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 30 C Q42 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 30 C Q45 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 30 C Q47 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 300 C Q49 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 300 C Q53 - TD 1 (Infirmerie / Vestiaire) 30 C * : C : Conforme - NC : Non Conforme - SO : Sans Objet NI : Non identifié INAC : Inaccessible - PI : Pour Info Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 6/10

7 EMPLACEMENT ET DÉSIGNATION Seuil (ma) Avis* N observation Corrigé le (date) Général TD2 (buvette) 500 NC 8 Ni TD2 (buvette) 30 C CONTROLEUR PERMANENT D ISOLEMENT Valeur de la résistance de test : 440 Ω 910 Ω 4, 2 kω 9 kω 21 kω 89 kω Essai du C.P.I. et AVIS : * SO SO SO SO SO SO N Observation : Corrigé le (date) : * : C : Conforme - NC : Non Conforme - SO : Sans Objet NI : Non identifié INAC : Inaccessible - PI : Pour Info Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 7/10

8 7 Méthodologie des mesurages Appareils de mesure utilisés de D. DABERNAT : a - Isolement : MEGGER MFT 1825 b - Résistance de prise de terre : MEGGER MFT 1825 c - Continuité des circuits de protection : MEGGER MFT 1825 d - Dispositif DR : MEGGER MFT 1825 e - Testeur de CPI Française d instrumentation FITEST CPI Essai des dispositifs à courant différentiel résiduel (DDR) Étendue : L essai est effectué sur l ensemble des dispositifs à courant différentiel- résiduel (DDR) lorsque les conditions d exploitation ou le maintien de la sécurité des personnes le permettent. Méthodologie : Les DDR sont testés : Par action sur le bouton test de l appareil, s il existe. Par création soit d un défaut réel sur l installation, soit d un défaut en amont / aval sur l appareil. Les essais sont effectués à l aide d un appareil de mesure équipé d une résistance variable permettant une augmentation progressive du courant d essai. Critères d appréciation des résultats : Le résultat d essai est jugée correct si la valeur de déclenchement est comprise entre la valeur assigné du dispositif (IΔn) et la moitié de cette valeur (IΔ n/2) Essai des contrôleurs permanents d isolement Étendue : L essai des contrôleurs permanents d isolement (CPI) est effectué sur les installations à neutre isolé ou impédant (schéma de liaison à la terre IT) Méthodologie : Tous les CPI sont testés : Par action sur le bouton test de l appareil. Par création d un défaut réel sur l installation à l aide d une boite à résistances calibrées, à la condition d absence de signalisation de défaut d isolement sur l installation. Critères d appréciation des résultats : Cohérence entre la valeur de la résistance calibrée utilisée pour le test et la valeur de réglage du seuil de déclenchement du CPI. Vérification du bon fonctionnement de la signalisation de report de défaut ainsi que la pertinence de son emplacement. Mesures de continuité des mises à la terre Étendue : Les mesures de continuité sont effectuées lors de chaque vérification quel qu en soit le type et concernent : Les liaisons entre chaque niveau de la distribution (vérifications visuelles en cas d impossibilité de mesure) La totalité des matériels fixes autres que les appareils d éclairage et prises de courant. La totalité des matériels amovibles, y compris prolongateurs et leurs accessoires. Dans le cas des vérifications initiales, vérification de : La totalité des prises de courant accessibles et de la totalité des appareils d éclairage fixes. Dans le cas des vérifications périodiques, vérification de : La moitié de prises de courant accessibles dans les locaux de bureaux et de la totalité des prises de courant accessibles dans les autres locaux. Le tiers des appareils d éclairage fixes. NOTA : La totalité des prises de courant des bureaux doit être vérifiée au bout de deux vérifications et la totalité des appareils d éclairage doit être vérifiée au bout de trois vérifications. Méthodologie : Mesure effectuée entre chaque masse concernée et le point le plus proche de la liaison équipotentielle principale. Cette mesure est effectuée à l aide d un ohmmètre délivrant un courant d au moins 0,2A sous une tension inférieure à 24Volts (NFC chapitre 612.2). Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 8/10

9 Critères d appréciation des résultats : La valeur de continuité est considérée comme satisfaisante dans les conditions suivantes : Visite initiale Visite périodique Domaine BT Suivant les valeurs du tableau DC et DD du guide UTE-C RC à 2 ohms Domaine HT RC à 50/Id Id : courant de défaut de terre max. Mesures d isolement en BT Étendue : Les mesures d isolement sont effectuées sur : Les circuits dont le dispositif à courant différentiel résiduel est défectueux. Les circuits alimentant les matériels fixes et semi-fixes, dont la mise à la terre est constatée inexistante ou défectueuse. Les appareils portatifs à main et mobiles présentés, à l exception de ceux de classe 2 et de classe 3. Méthodologie : La mesure d isolement est effectuée entre chaque conducteur actif et le circuit de protection (NFC chapitre 612.3) à l aide d un mégohmmètre approprié suivant le domaine de tension. Critères d appréciation des résultats : La valeur de résistance d isolement est considérée comme satisfaisante dans les conditions suivantes : Domaine de tension Tension d essai en courant continu (V) Résistance d isolement (M. ohms) BTA 500 0,5 BTB Mesure de la résistance des prises de terre Étendue : Les mesures des résistances des prises de terre sont effectuées lors de chaque vérification, quel qu en soit le type. Méthodologie : Les mesures sont effectuées : Soit par la méthode des deux terres auxiliaires (piquets de terre) Soit par la méthode de la résistance de boucle de défaut lorsque l emplacement de l installation ne permet pas de disposer de deux prises de terre auxiliaires (milieu urbain). La mesure des prises de terre est effectuée barrette fermée et barrette ouverte. Toutefois, une mesure barrette fermée seule est possible en cas de certitude d absence de liaison de l installation à une prise de terre de fait. Critères d appréciation des résultats : La valeur de la prise de terre est considérée comme satisfaisante dans les conditions suivantes : Masses BT Ra<50/Δ In Valeurs maximales des prises de terre Schémas Réseau Réseau des liaisons Désignation des prises de terre Souterrain aérien ou à la terre mixte (IE=1000A) (IE=300A) TNR - ITR Masses HT + neutre BT+ masses BT (Rpab) (*) TTN - ITN Masses HT + neutre BT (Rpb) UTP (KV) TTS - ITS Réseau à neutre compensé (IE=40A) Masses HT (Rp) Neutre BT (Rb) Δ In : Courant différentiel- résiduel assigné du dispositif de protection en tête de l installation. (*) : Aucune valeur prescrite dans la mesure où les installations alimentées par le poste se trouvent entièrement dans la zone d équipotentialité. Si des masses sont situées hors de cette zone, la résistance de la prise de terre ne doit pas dépasser 1 ohm. UTP : Contrainte de tension à fréquence industrielle des matériels à basse tension du poste. Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 9/10

10 8 Abréviations utilisées dans le rapport APPAREILLAGE ÉLECTRIQUE FU Gl... Fusible installation FU am... Fusible moteur CT.... Contacteur Int.... Interrupteur Inv.... Inverseur Sect.... Sectionneur R.... Relais Rt... Relais thermique TC... Transformateur de courant PC... Prise de courant IP... Indice de protection BAES... Bloc autonome d'éclairage de secours (évacuation) L.port.... Lampe portative BEA... Bloc d éclairage d ambiance ECL., Ecl.. Appareil d éclairage DJ... Disjoncteur TGBT... Tableau général basse tension TD... Tableau divisionnaire L,U,B,C,D. Courbes de déclenchements des disjoncteurs BAEH... Bloc autonome d éclairage pour habitat DJM... Disjoncteur moteur AGBT... Armoire générale basse tension BT... Basse tension 50V à 1000 V TBTS.... Très basse tension de sécurité CLASSES DE TENSION HT... Haute tension > 1000V TBTP.... Très basse tension de protection OBSERVATIONS NI... Non Identifié C... Conforme NC... Non Conforme SO... Sans objet... Phrase validée... Phrase non validée Obs.... Observations NV... Non vérifié NT... Non testé INAC... Inaccessible TT... Directement relié à la terre RÉGIME DE NEUTRE TN... Mise au neutre IT... Neutre impédant CL2, Cl2, CLII : Double isolation ou isolation renforcée CL3, Cl3, CLIII : Très basse tension DIVERS TEST... Essai sur bouton «TEST» effectué Rapport n 1362_ _5_6_7_8_4524m 10/10

VÉRIFICATION DU MAINTIEN EN CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION

VÉRIFICATION DU MAINTIEN EN CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION VÉRIFICATION DU MAINTIEN EN CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION Selon l article 4226-16 du code du travail Visite règlementaire périodique 1 an Raison sociale :... Mairie de

Plus en détail

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes ANNEXE III Tableau de correspondance entre les articles R.4215-3 à R.4215-13 exprimant les principes généraux qui s appliquent à la conception et à la réalisation des installations électriques et les parties,

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Sommaire A. Généralités B. Applications au schéma TT C. Applications au schéma IT 2 A - Généralités

Plus en détail

VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION Selon l article 4226-14 du code du travail

VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION Selon l article 4226-14 du code du travail VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION Selon l article 4226-14 du code du travail Visite réglementaire Initiale Quadriennale Mise en demeure Raison sociale :...

Plus en détail

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011 BUREAU VERITAS 5 bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX Urbania Val d Ouest 38 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES Téléphone :01 47 52 49 70 Télécopie : 01 47 77 03 22 A l attention de Mme ALILI

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE type de la séance : T.D. série : alimentation en énergie électrique 1 ère S.E.N. : AVM L installation électrique Date : Durée : 0 h 55 Objectif : ce travail doit vous permettre de mettre en œuvre, partiellement,

Plus en détail

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES ***************************************** ****************************************** Avertissement : Tout diagnostic d installations électriques

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

Rapport de vérification périodique

Rapport de vérification périodique Rapport de vérification périodique AAAAAAAAAAAA N 072844211301 R 001 AAAAAAAAAAAA Référence client Entreprise Vérification des installations électriques permanentes effectuée dans le cadre des articles

Plus en détail

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique.

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. Page 1 sur 17 Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. 1) LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES : A) L INFLUENCE DU COURANT DANS LE CORPS HUMAIN : Effets du

Plus en détail

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 Article 46 II. L'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître

Plus en détail

Rapport détaillé de vérification périodique

Rapport détaillé de vérification périodique Rapport détaillé de vérification périodique AAAAAAAAAAAA N 077789221401 R 003 AAAAAAAAAAAA Référence client 201204125212 signé le 19/07/2012 Entreprise INRA CENTRE RECHERCHES ORLEANS 2163 Avenue de la

Plus en détail

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations SOMMAIRE A/ Modification d une installation électrique A1/ Cahier des charges A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations A3/ Application pratique: Montage n 2 B/ Maintenance d une installation

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

ELECTRICITE Page 1 sur 5

ELECTRICITE Page 1 sur 5 ELECTRICITE Page 1 sur 5 CADRE LEGISLATIF ET NORMATIF A compter du 1 er janvier 2009 un diagnostic électrique est requis pour toute opération de vente concernant un bien à usage d habitation dont l installation

Plus en détail

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014 ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique conformément à la législation en vigueur : Décret n 2008-384

Plus en détail

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF LOT N 1 ELECTRICITE Service Technique. Mairie de CLOUANGE. M.COSTALONGA

Plus en détail

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012

1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 1 - HABILITATION ELECTRIQUE Nouvelle norme NF C 18-510 de janvier 2012 Extrait du Décret n 2010-1118 du 22 septembre 2010 relatif aux opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage.

Plus en détail

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque nature qu elles soient, qui pourraient se trouver dans

Plus en détail

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle I. Protection des personnes : Régimes de neutre 1. Nécessité de la liaison à la terre L'énergie électrique demeure dangereuse et la majorité des accidents est due aux défauts d'isolement des récepteurs.

Plus en détail

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA

S1.3:Schémas de liaison à la terre BTA Table des matières 1 Les S.L.T 1 1.1 Pourquoi un schéma des liaisons à la terre?................... 1 1.2 Schéma IT..................................... 3 1.3 Le fonctionnement pour un réseau (1km).....................

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE

LE RISQUE ELECTRIQUE Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Pôle Concours, Emploi, Santé, Sécurité, Organisation du Travail et Maintien dans l Emploi Service Prévention LE RISQUE ELECTRIQUE En 2010,

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TP LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET Durée : 3 heures Fichier: SLT_TN_10-11 S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Notion de contact direct et indirect Tension de contact et tension

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES

TEST DE CONNAISSANCES FORMATION A LA PREVENTION DES RISQUES D ORIGINE ELECTRIQUE TEST DE CONNAISSANCES Pour HABILITATION : B1 Date du contrôle:.../.../... NOM :... PRENOM :... Règles d'évaluation et de notation du test Ce test

Plus en détail

Prévention des risques électriques

Prévention des risques électriques Sommaire des diaporamas 1. STATISTIQUES 1) Accidents d'origine électriques ayant occasionnés des arrêts de travail 2) Accidents d'origine électrique ayant occasionnés une invalidité permanente 3) Décès

Plus en détail

Chapitre C Raccordement au réseau de distribution publique BT

Chapitre C Raccordement au réseau de distribution publique BT Chapitre C Raccordement au réseau de 1 2 3 4 5 Sommaire Introduction 1.1 Le branchement selon la norme NF C 14-100 et les C2 matériels selon des spécifications techniques 1.2 Les différentes tensions C2

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Rapport détaillé de vérification périodique

Rapport détaillé de vérification périodique Rapport détaillé de vérification périodique AAAAAAAAAAAA N 054839310701 R 007 AAAAAAAAAAAA Référence client 2007-21011 VERIF. DES INST. ELECTRIQUES AVEC POSTE H.T.A.-D.88-1056 Entreprise INRA CENTRE DE

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 Installations électriques Code du Travail Articles R4215-1 à R4215-3 Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées

Plus en détail

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes :

Ces cadres normatifs visent les applications d éclairage extérieur suivantes : Ce condensé explicatif permet de mettre en exergue les notions normatives principales liées aux installations neuves et en rénovation d éclairage extérieur. Le cadre normatif NF C 17-200 de juin 2007 en

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents

S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE. La Norme NF C 15-100. Étude de documents S5.1 LE RISQUE ELECTRIQUE La Norme NF C 15-100 Étude de documents Savoir S5.1 S5.2 S3.1 S6.2 Niveau de Maîtrise 3 3 4 3 02/11/10 page 1 / 9 FICHE CONTRAT COURS NFC 15-100 ETUDE DE DOCUMENTS THEME : SECURITE

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO 1 RACCORDEMENT AU RESEAU EDF Coffret de branchement saillie au réseau Edf Tarif Jaune avec équipement complet Ens 1 Interrupteur sectionneur à coupure visible U 1 Disjoncteur de branchement 4x60/90A réglable

Plus en détail

Habilitation électrique

Habilitation électrique Enseigner la prévention des risques professionnels INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE. 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. (1)40 44 30 00. ED 1522. 1996 Habilitation électrique LA

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution UTE C 15-712-1 Juillet 2010 UNION TECHNIQUE DE L'ELECTRICITE INSTALLATIONS ELECTRIQUES A BASSE TENSION GUIDE PRATIQUE Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution Photovoltaic

Plus en détail

Rapport de vérification périodique

Rapport de vérification périodique Rapport de vérification périodique AAAAAAAAAAAA N 072843661301 R 001 AAAAAAAAAAAA Référence client Entreprise MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE PARC CUNEO D'ORNANO BP 407 20000 AJACCIO Compte rendu Q18 de vérification

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique Georges Fénié Élodie Diederichs L installation électrique dans l Habitat existant Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13309-7 l'installation électrique SOMMAIRE Chapitre 1 - Généralités...7 Domaine d

Plus en détail

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique

Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Etude de l'alimentation en énergie électrique (HTA) d'un centre pharmaceutique Produits chimiques Produire des médicaments Médicaments manufacturés Centre pharmaceutique présentation Page 1 sur 10 Pour

Plus en détail

INSTALLATIONS ELECTRIQUES. Rapport de vérification IMMEUBLE

INSTALLATIONS ELECTRIQUES. Rapport de vérification IMMEUBLE Agence Equipements Rennes b, Avenue des Peupliers CS 778 557 CESSON SEVIGNE CEDEX Tel :.99.8.. Fax :.99.8..9 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUB AVENUE JANVIER BP 7 5 RENNES CEDEX 9 INSTALLATIONS ELECTRIQUES

Plus en détail

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES Durée : 14 heures 2 journées Personnels non électriciens travaillant à proximité ou au voisinage d installations électriques, ou effectuant des travaux élémentaires simples - Documentation fournie à chacun

Plus en détail

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T.

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T. TECHNOLOGIE Objectifs : Être capable de décoder un schéma de réseau, de consulter les prescriptions et règles de sécurité, éventuellement de déterminer les causes d'un mauvais fonctionnement dans un poste

Plus en détail

Parafoudres modulaires

Parafoudres modulaires 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : (+33) 05 55 06 87 87 - Télécopie : (+33) 05 55 06 88 88 Parafoudres modulaires SOMMAIRE Page 1. Caractéristiques générales... 1-2 2. Cotes d encombrement...2 3. Caractéristiques

Plus en détail

Equipements de protection pour la basse tension

Equipements de protection pour la basse tension GEL 22230 Appareillage électrique Equipements de protection pour la basse tension Jérôme Cros 1 Disjoncteur Un disjoncteur est un appareil de connexion capable d établir, de supporter et d interrompre

Plus en détail

NOTICE D EXPLOITATION EAE-AES CORAIL 24/2

NOTICE D EXPLOITATION EAE-AES CORAIL 24/2 NOTICE D EXPLOITATION EAE-AES CORAIL 24/2 CONSIGNES DE SECURITE CE MATERIEL EST DESTINE A ETRE RACCORDE AU RESEAU DE DISTRIBUTION PUBLIC. AFIN D EVITER TOUT RISQUE DE CHOC ELECTRIQUE, L INSTALLATION DOIT

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10 à 13 du code de la construction et de l'habitation. Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008

Plus en détail

Concours d'agent de maîtrise Filière technique

Concours d'agent de maîtrise Filière technique Concours d'agent de maîtrise Filière technique FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS INTERNE ET TROISIEME CONCOURS D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL 2013- MERCREDI 16 JANVIER 2013 EPREUVE : vérification

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

Rapport quadriennal de vérification périodique

Rapport quadriennal de vérification périodique Rapport quadriennal de vérification périodique AAAAAAAAAAAA N 067824981401 R 001 AAAAAAAAAAAA Référence client 4500166854/09.04.14 Entreprise UNIVERSITE DE CAEN AMPHI P.DAURE - AULA MAGNA - REPRO CAMPUS

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530

HABILITATION ELECTRIQUE. Norme UTE C 18-510 et C 18-530 HABILITATION ELECTRIQUE Norme UTE C 18-510 et C 18-530 REGLEMENTATION En application au décret N 88-1056 du 14 Novembre 1988 concernant la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent

Plus en détail

Rapport de vérification électricité visite périodique BATIMENT ADMINISTRATION

Rapport de vérification électricité visite périodique BATIMENT ADMINISTRATION BUREAU VERITAS PERPIGNAN 3 boulevard de Clairfont 66350 TOULOUGES A l'attention de M. RESPONSABLE INRA DOMAINE DU MAS BLANC 66200 ALENYA Téléphone : 04 68 68 17 00 Télécopie : 04 68 55 40 06 Rapport de

Plus en détail

Les dispositifs différentiels résiduels 30 ma et les centres informatiques

Les dispositifs différentiels résiduels 30 ma et les centres informatiques LIVRE BLANC Les dispositifs différentiels résiduels 30 ma et les centres informatiques 1 INTRODUCTION Ce livre blanc se veut exhaustif et regroupe les divers argumentaires explicites et existants pour

Plus en détail

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13S32PROTECTIONELECPRO S32 LA PROTECTION ELECTRIQUE LA PROTECTION EN INSTALLATION DOMESTIQUE 1.1)Observation d une installation électrique domestique 1.2)Protection générale d une installation électrique

Plus en détail

Rapport de vérification électricité visite périodique LOGEMENT DE FONCTION

Rapport de vérification électricité visite périodique LOGEMENT DE FONCTION BUREAU VERITAS LERMONT-FERRAND Rue du bois joli S90002 63801 OURNON D'AUVERGNE Téléphone : 04 73 14 37 50 Télécopie : 04 73 14 37 59 A l'attention de M. AZARD UNION GROUPEMENTS D AHATS PUBLIS BATIMENT

Plus en détail

Label habitat existant, Promotelec. objectif atteint! Aujourd hui, Promotelec simplifie la démarche d attribution du. La campagne d affichage qui a

Label habitat existant, Promotelec. objectif atteint! Aujourd hui, Promotelec simplifie la démarche d attribution du. La campagne d affichage qui a Actualité Label habitat existant, Promotelec innove Double changement, cette année, pour le Label Promotelec habitat existant : une procédure simplifiée pour la demande d attribution du label et, à titre

Plus en détail

Etablis de câblage standards

Etablis de câblage standards Etablis de câblage standards Poste pour 2 utilisateurs. Existe en 2 versions, mono ou triphasé. Chaque poste est livré avec : l 2 pupitres de distribution verticaux autonomes (descriptif ci-dessous) l

Plus en détail

Optimisez vos tableaux électriques. avec des solutions techniques compétitives

Optimisez vos tableaux électriques. avec des solutions techniques compétitives Optimisez vos tableaux électriques avec des solutions techniques compétitives 2 Sommaire 4 7 8 14 Introduction Solution d'optimisation par filiation pour les tableaux tertiaires y 6 ka et y 10 ka Solution

Plus en détail

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE COMPETENCES VISEES: - Identifier les matériels qui concourent à la protection des personnes Habilitation électrique_gelv2k5.doc 2. Les ouvrages électriques.

Plus en détail

Annexe 18 D'UNE INSTALLATION ELECTRIQUE STE COOPERATIVE AGRICOLE DE VINIFICATION 37 RUE DE L ESPERANCE CAVE DE COURSAN - ARMISSAN 11110 COURSAN

Annexe 18 D'UNE INSTALLATION ELECTRIQUE STE COOPERATIVE AGRICOLE DE VINIFICATION 37 RUE DE L ESPERANCE CAVE DE COURSAN - ARMISSAN 11110 COURSAN Annee 8 STE COOPERATIVE AGRICOLE DE VINIFICATION 37 RUE DE L ESPERANCE CAVE DE COURSAN - ARMISSAN 0 COURSAN D'UNE INSTALLATION ELECTRIQUE relatif à la protection des travailleurs (Code du travail) Vérification

Plus en détail

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Document réalisé par Michel LAMBERT 1 1. Description du projet 1.1 Schéma de principe Réseau de distribution

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Une installation électrique est constituée par l ensemble des circuits qui sont associés en vue de l utilisation de l énergie électrique. L installation électrique d

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

- Les installations permanentes - Les installations temporaires VERIFICATION INITIALE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES PERMANENTES

- Les installations permanentes - Les installations temporaires VERIFICATION INITIALE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES PERMANENTES S a n t é a u t r a v a i l Vérifications électriques Afin de renforcer la prévention du risque électrique, de nouvelles mesures sont venues compléter les obligations réglementaires. Outre des modifications

Plus en détail

TRABTECH Power & Signal Quality

TRABTECH Power & Signal Quality Guide d installation TRABTECH Power & Signal Quality Choix et mise en œuvre Parafoudres Basse Tension Nouvelle Gamme 2015 Certifiée conforme EN61643-11 1 Sommaire Parafoudres Type 1, Type 2 et Type 3 Généralité

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

1 Schéma d organisation du réseau électrique en France

1 Schéma d organisation du réseau électrique en France Nom.. Prénom.. Les réseaux Haute Tension et la distribution HT - BT Date : 1 Schéma d organisation du réseau électrique en France Production (Postes d interconnexion) Transport (Postes sources) Distribution

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

Armoires et coffrets électriques pour installations de chantier en basse tension

Armoires et coffrets électriques pour installations de chantier en basse tension Fiche Prévention G4 F 01 12 Armoires et coffrets électriques pour installations de chantier en basse tension Cette fiche décrit les principales caractéristiques des armoires et coffrets électriques utilisés

Plus en détail

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES Laurent NABOULET Chef de service Logistique PAC Victoire Responsable PCSI PAC Victoire LA REGLEMENTATION Abrogation du décret du 14 novembre

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

Santé Sécurité Au Travail

Santé Sécurité Au Travail I.U.T. G.E.I.I. Soissons 1 ère Année Santé Sécurité Au Travail Régime de distribution de l électricité Classification de l appareillage S. CARRIERE 1 Partie 1 HABILITATION ÉLECTRIQUE 2 Introduction de

Plus en détail

I r A 625 1250. I i A 2500 10000. ka 80

I r A 625 1250. I i A 2500 10000. ka 80 Référence : IZMN2 A1250 Code : 225536 Désignation Disjoncteur 3p 1250A Données de commande Taille Nombre de pôles Caractéristiques électriques relatives à la puissance Courant assigné ininterrompu I u

Plus en détail

I r A 500 1000. I i A 2000 8000. ka 80

I r A 500 1000. I i A 2000 8000. ka 80 Référence : IZMN2 A1000 Code : 225535 Désignation Disjoncteur 3p 1000A Données de commande Taille Nombre de pôles Caractéristiques électriques relatives à la puissance Courant assigné ininterrompu I u

Plus en détail

État de l installation intérieure d Électricité

État de l installation intérieure d Électricité État de l installation intérieure d Électricité Bien Immobilier Propriétaire Donneur d ordre Logement Distributeur d électricité 94, rue de Courcelles 51100 REIMS REIMS METROPOLE Direction de la Maintenance

Plus en détail

Le circuit de communication du branchement

Le circuit de communication du branchement Le circuit de communication du branchement ÉLECTRICITÉ RÉSEAU DISTRIBUTION FRANCE FFIE SERCE FEDELEC UNA3E-CAPEB FNCCR CONSUEL Juillet 2011 - n 16 Ce document définit les conditions de réalisation du téléreport

Plus en détail

VÉRIFICATIONS. Première vérification et contrôle final

VÉRIFICATIONS. Première vérification et contrôle final VÉRIFICATIOS OIBT 5.3.16.6 6.1.3.8 Première vérification et contrôle final L Ordonnance fédérale sur les installations à basse tension «OIBT» exige à l article 24 qu une première vérification soit faite

Plus en détail

NIBT 2015. Protection du conducteur neutre pas nouveau. Tableau 4.3.5.3.1 3L + N 3L L + N 2L S N = S L S N 0 S L LLLN LLLN LLL LN LL

NIBT 2015. Protection du conducteur neutre pas nouveau. Tableau 4.3.5.3.1 3L + N 3L L + N 2L S N = S L S N 0 S L LLLN LLLN LLL LN LL La filiation : le disjoncteur amont limiteur et aide les disjoncteurs en aval! Attention même fabricant et lire tabelle Si HPC en amont doit être testé en laboratoire Une étiquette doit être apposée sur

Plus en détail

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT

FORME D ELECTRISATION : schéma de liaison à terre TT NORMES UTE NFC 15-100 Chaque partie des installations ou appareillage a des normes adaptées : Exemple : * Mode de pose des canalisations : UTE C15-520 * Alarme : UTE C15-411 ACCIDENT DU TRAVAIL D ORIGINE

Plus en détail

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1

Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Tâche professionnelle liée au niveau d habilitation Tâche N 1 Condition de réalisation de la tâche B1V Ouvrage concerné : Système didactisé de ventilation du métropolitain de PARIS. Lieu : Laboratoire

Plus en détail

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS 1- GÉNÉRALITÉS Le coffret comptage S19 est destiné au raccordement des clients basse tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kva et limitée à 250 kva. Celui-ci, conformément à la NF C 14-100,

Plus en détail

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 07/IMO/2128/STC AFNOR

Plus en détail

Bilan des contrôles sur les installations de production à énergie renouvelable dans le cadre du décret n 72-1120 du 14 déc.

Bilan des contrôles sur les installations de production à énergie renouvelable dans le cadre du décret n 72-1120 du 14 déc. Bilan des contrôles sur les installations de production à énergie renouvelable dans le cadre du décret n 72-1120 du 14 déc. 1972 modifié 1. Introduction Au titre du décret n 72-1120 du 14 déc. 1972 modifié,

Plus en détail

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE Dossier B Ce dossier contient les documents suivants : - Travail demandé :... pages B2 à B3. - Documentations techniques :... page B4 à B20. B 1 B1. ÉTUDE DE L ALIMENTATION HTA

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT)

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension

Plus en détail

Boitier de télécommande multi-fonctions pour blocs autonomes d éclairage de sécurité réf. : 140 012

Boitier de télécommande multi-fonctions pour blocs autonomes d éclairage de sécurité réf. : 140 012 NOTICE D EMPLOI ET D ENTRETIEN Boitier de télécommande multi-fonctions pour blocs autonomes d éclairage de sécurité réf. : Caractéristiques techniques Capacité de commande : 300 blocs Fixation... : sur

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements GUIDE TECHNIQUE Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique GUIDE DESCRIPTIF DU MATERIEL POUR LA MISE EN PLACE DES RACCORDEMENTS

Plus en détail

Hébergement TNT TOUR EIFFEL -

Hébergement TNT TOUR EIFFEL - O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 5 Hébergement TNT TOUR EIFFEL - ANNEXE H8 CAHIER DES CHARGES POUR LA FOURNITURE DE L ENERGIE Version 2015_1 du 01 juin 2015 * Imaginer des solutions pour un monde

Plus en détail

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS Les installations électriques Basse Tension (B.T.) sont soumises à un ensemble de textes qui peuvent être classés en 3 catégories : les textes réglementaires

Plus en détail