Rapport de vérification électricité visite périodique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de vérification électricité visite périodique"

Transcription

1 BUREAU VERITAS ST-QUENTIN-EN-YVELINES Immeuble 'Le Florestan' 2 bd Vauban MONTIGNY- LE- BRETONNEUX ST-QUENTIN-EN-YVELINES edex A l'attention de LATERZA INSEE 7 RUE STEPHENSON ST QUENTIN EN Y EDEX Téléphone : Télécopie : Rapport de vérification électricité visite périodique INTERVENTION : du 23/10/2012 au 26/10/2012 Durée de l intervention : 3.5 jour(s) LIEU D'INTERVENTION : 7 RUE STEPHENSON ST QUENTIN EN Y EDEX Activité de l établissement : Statistiques sondages population Électricité : Sans observation Présence de non conformité X Rapport n : /1.1.1.P Date du rapport : 29/10/2012 Rédigé par : Pascal PLANHAIS Date de la précédente vérification : 18/03/2010 Accréditation ofrac n 3-004,Inspection Liste des sites accrédités et portée disponible sur e document a été validé par son auteur. BUREAU VERITAS SA - Société Anonyme au capital social de ,04 euros Siège social - 67/71 boulevard du château Neuilly sur Seine - RS Nanterre B

2 Sommaire LISTE REAPITULATIVE DES OBSERVATIONS ISSUES DE LA VERIFIATION...3 INSEE - ST QUENTIN EN YVELINES (INSEE)...3 INFORMATIONS GENERALES...10 RAPPORT DES PREEDENTES VERIFIATIONS...10 PERSONNE HARGEE DE LA SURVEILLANE DE L INSTALLATION...10 INSTALLATIONS VERIFIEES...10 MODIFIATIONS APPORTEES AUX INSTALLATIONS...10 VERIFIATION RELATIVE A LA PROTETION DES TRAVAILLEURS...11 INFORMATION DOUMENTAIRE...11 TEXTES DE REFERENE...11 MODALITE DE VERIFIATION...11 REGISTRE DE SEURITE...12 ONDITION DE MISE HORS TENSION...12 RESULTATS DES MESURES ET ESSAIS...13 ONDITIONS DE MESURE...13 ABREVIATION, SIGLES ET REPERES UTILISES DANS LES TABLEAUX DE MESURES...13 APPAREILS DE MESURES UTILISES...13 PRISES DE TERRE...14 AVIS SUR ARTILES...15 SYNOPTIQUE DE L INSTALLATION ELETRIQUE HAUTE TENSION...21 SYNOPTIQUE DE L INSTALLATION ELETRIQUE BASSE TENSION...22 opyright Bureau Veritas 2012 page 2/25 en date du 29/10/2012

3 LISTE REAPITULATIVE DES OBSERVATIONS ISSUES DE LA VERIFIATION INSEE - ST QUENTIN EN YVELINES (INSEE) N d'obs. Date de 1 ère apparition ode OBS Observations Art. ref. Suite donnée INSTALLATIONS HAUTE TENSION LOAUX ET REEPTEURS ELETRIQUES BATIMENT INSEE 1 23/10/2012 PP/241012/ /1 Eviter l'accumulation de prolongateurs par l'ajout de prises supplémentaire de l'ensemble des locaux, fixer les goulottes de sol et continuer la pose de celle-ci. INSTALLATIONS BASSE ET TRES BASSE TENSION ELAIRAGE DE SEURITE : ARATERISTIQUES DT R NF Art.51 BATIMENT INSEE fixe 2 20/02/ /1 Assurer le fonctionnement de la télécommande de mise au repos des blocs secours des zones circulations / halls et escaliers de secour DT R Arrêté A.14/12/2011 art 11 LOAUX ET REEPTEURS ELETRIQUES BATIMENT INSEE 3 23/10/2012 PP/241012/ /1 Placer dans chaque armoire qui en sont dépourvues un shéma électrique à jour en précisant notement: -le courant de court-circuit -la longueur et nature des câbles Nota : haque modification apportée devrons faire l'objet d'une note de calcul ou devra être traitée comme une distribution TT et être équipé d'une protection différentielle (30 ma pour les circuits P). DT R NF Art /10/2012 PP/241012/ /1 Dans les circulations replacer les grilles manquantes de protection sur les appareils d'éclairage DT R NF 5 23/10/2012 PP/241012/ /1 Réaliser la liaison équipotentielle sur les chemins de câbles ou support métallique supportant du matériel électrique (des boites de jonction, des interrupteurs, des P...) qui n'a pas été fixé de manière à rester en classe II DT R NF BATIMENT INSEE > 1er étage > Bureaux (documentation) 6 15/03/2010 SB/190310/ /1 Réviser lebloc secours DT R Arrêté A.14/12/2011 art 11 BATIMENT INSEE > 1er sous-sol > Parking 1er sous-sol 7 23/10/2012 PP/261012/ /1 Reposer une vasque manquant située coté boitier code d'ouverture du portail DT R NF Art BATIMENT INSEE > 1er sous-sol > Salle de réunion caverne 8 15/03/2010 SB/190310/ /1 Réviser le bloc secours coté droite DT R Arrêté A.14/12/2011 art 11 BATIMENT INSEE > 2ème étage > irculation bureau 202 > LOAL TEHNIQUE /10/2012 PP/241012/ /1 Raccorder sous boite bisolante un cable laissé en volant DT R NF BATIMENT INSEE > 2ème sous-sol 10 23/10/2012 PP/261012/ /1 Refaire le maillage parafoudre en terrasse (colonnes descentes) plusieurs points de soudure cassés. DT R NF BATIMENT INSEE > 2ème sous-sol > Sas local armoires (caverne) > Archives personnel 11 23/10/2012 PP/261012/ /1 Fixer par chainette indépendant du faux plafond les "paves fluo" DT R NF opyright Bureau Veritas 2012 page 3/25 en date du 29/10/2012

4 N d'obs. Date de 1 ère apparition ode OBS Observations Art. ref. Suite donnée BATIMENT INSEE > 3ème étage 12 15/03/2010 SB/190310/ /1 Replacer un enjoliveur sur une prise de courant de la goulotte dans le bureau n 300 DT R NF 13 15/03/2010 SB/190310/ /1 Eviter les rallonges au sol dans les passages en ajoutant des goulottes de sol dans les bureaux n 306A, 307, 309A DT R NF Art BATIMENT INSEE > 3ème étage > Bureau 301 (réunion) 14 15/03/2010 SB/190310/ /1 Refermer la goulotte DT R NF BATIMENT INSEE > 3ème étage > Bureau 309 A+B 15 10/03/ /1 Remettre en état le boitier des P dans le bureau 309A DT R NF 16 10/03/ /1 Refixer l'interrupteur du bureau 309 A DT R NF BATIMENT INSEE > 3ème étage > Bureau /10/2012 PP/251012/ /1 Relier au circuit de protection la P de sol gauche marquée d'une croix DT R NF BATIMENT INSEE > 4ème étage > Bureau /03/2010 SB/190310/ /1 Refixer l'interrupteur DT R NF BATIMENT INSEE > 4ème étage > Bureau 419 (ressources financières) 19 15/03/2010 SB/190310/ /1 Refixer l'interrupteur DT R NF BATIMENT INSEE > 4ème étage > Bureau 424 > Local informatique 20 20/02/ /1 Isoler le câble derrière la porte dans une boîte de jonction. DT R NF BATIMENT INSEE > 4ème étage > irculation bureaux 21 23/10/2012 PP/251012/ /1 Remédier au non fonctionnement du bloc d'éclairage de sécurité suivant.coté acces escalier E2 DT R Arrêté A.14/12/2011 art 11 BATIMENT INSEE > 5ème étage > Bureau /03/2010 SB/220310/ /1 Refixer l'interrupteur DT R NF BATIMENT INSEE > 6ème étage > Bureau 603 (infor) 23 10/03/ /1 Refermer l'angle de la goulotte DT R NF BATIMENT INSEE > 6ème étage > Local 606 (salle informatique) 24 10/03/ /1 Refermer la goulotte du coffret STE DT R NF BATIMENT INSEE > Locaux uisine/rd > uisine + couloir 25 23/10/2012 PP/241012/ /1 Reposer une vasque sur le fluo coté stérélisateur a couteaux DT R NF Art BATIMENT INSEE > Locaux uisine/rd > uisine + couloir > Local préparations froides 26 23/10/2012 PP/241012/ /1 Reposer une vasque sur un fluo DT R NF Art BATIMENT INSEE > Locaux uisine/rd > Local conditionnement 27 23/10/2012 PP/241012/ /1 Remettre en état l'aret d'urgence bas DT R NF Art BATIMENT INSEE > Locaux uisine/rd > Zone livraison > Economat 28 23/10/2012 PP/251012/ /1 Relier a la terre la chambre froide négative(présence d'une tension résuduelle de 90V sur la masse) DT R NF BATIMENT INSEE > RD coté acces cuisine > J 29 23/10/2012 PP/261012/ /1 Identifier individuellement les différentes prises de terre et conducteurs de protection raccordés dans ce local au niveau de la plaque collectrice (prise de terre du neutre, prise de terre des masses BTA et HTA, liaison équipotentielle, etc ). DT R NF Art opyright Bureau Veritas 2012 page 4/25 en date du 29/10/2012

5 N d'obs. Date de 1 ère apparition ode OBS Observations Art. ref. Suite donnée BATIMENT INSEE > RD coté acces cuisine > Local autocom /03/ /1 Obstruer les orifices du coffret P situé derriere la baie réseau DT R NF BATIMENT INSEE > Rez de chaussée > Accès chauf.(sas)+récep.march. > haufferie (gaz) 31 23/10/2012 PP/241012/ /1 Identifier les départs "force" et "eclairage". DT R NF Art /10/2012 PP/241012/ /1 Remplacer le verre dormant qui est cassé. DT R NF 33 15/03/2010 SB/190310/ /1 Réaliser ls liaisons équipotentielles visbles des éléments conducteurs étrangers à l'installation électrique DT R NF BATIMENT INSEE > Rez de chaussée > Bureau réception /10/ /1 Eviter l'accumulation de prolongateurs par l'ajout de prises supplémentaires. DT R NF Art BATIMENT INSEE > Rez de chaussée > Bureau réception 001 > Local 05(technique) 35 23/10/2012 PP/261012/ /1 Réviser le bloc d'évacuation DT R Arrêté A.14/12/2011 art 11 BATIMENT INSEE > Rez de chaussée > ircul. côté chauf. depuis haut > Service commun /10/2012 PP/261012/ /1 Refermer la goulotte au dessus du coffret BT REEPTEURS / POINTS LUMINEUX / PRISES DE OURANT DT R NF BATIMENT INSEE > 1er étage > ircul. côté local technique 105 Eclairage fluo 37 10/03/ /1 Replacer une grille de protection DT R NF BATIMENT INSEE > 1er sous-sol > Parking 1er sous-sol Hublot 38 20/02/ /1 Replacer la verrine. DT R NF BATIMENT INSEE > 1er sous-sol > Salle de réunion caverne Eclairage fluo 39 10/03/ /1 Fixer par chainette indépendant du faux plafond les appareils d'éclairages DT R NF BATIMENT INSEE > 2ème étage > Bureau 207 offret BT 40 20/02/ /1 Rendre accessible le coffret électrique s'il est alimenté. DT R NF Art P murale 41 20/02/ /1 Refixer une prise de courant. DT R NF BATIMENT INSEE > 2ème étage > Bureau 209A Informatique 42 20/02/ /1 Refermer la plinthe sur le mur de droite. DT R NF BATIMENT INSEE > 2ème étage > Bureau 214A P plinthe 43 20/02/ /1 Obturer la plinthe (côté fenêtre). DT R NF BATIMENT INSEE > 2ème étage > Local 216 (photocopieur) P sol 44 20/02/ /1 Replacer le couvercle de protection sur le boîtier de la prise de courant sol. DT R NF opyright Bureau Veritas 2012 page 5/25 en date du 29/10/2012

6 N d'obs. Date de 1 ère apparition ode OBS Observations Art. ref. Suite donnée BATIMENT INSEE > 2ème sous-sol > Machinerie ascenseur Armoire machinerie DTU 45 10/03/ /1 Identifier durablement avec des étiquettes les départs DT R NF Art /03/2010 SB/190310/ /1 Protéger les deux départs de type souple en 3x1mm issue du gros bornier général DT R NF Art /02/ /1 Diminuer le nombre de câbles sur la borne d'arrivée afin d'éviter tout échauffement. DT R NF Art /02/ /1 Raccorder toutes les terres sur la barre collectrice générale. DT R NF Art BATIMENT INSEE > 3ème étage > Bureau 300 (équipe paris A) P plinthe 49 20/02/ /1 Refermer la plinthe côté fenêtre. DT R NF BATIMENT INSEE > 3ème étage > irculation bureaux suite P 50 20/02/ /1 Refixer une prise de courant. DT R NF BATIMENT INSEE > 5ème étage > Bureau Ingénierie > Local info (jouxtant) limatiseur EFIM 51 20/02/ /1 Replacer son capot de protection. DT R NF BATIMENT INSEE > 6ème étage > Bureau 604 limatiseur ARRIER 52 20/02/ /1 Remettre en état la commande du climatiseur. DT R NF BATIMENT INSEE > 6ème étage > Bureau 611 Eclairage fluo 53 14/10/ /1 Refaire ou améliorer la liaison à la terre des deux premiers éclairages fluo (en entrant) DT R NF BATIMENT INSEE > 6ème étage > Local 606 (salle informatique) P murale 54 10/03/ /1 Refixer la P derrière la porte DT R NF BATIMENT INSEE > 6ème étage > Local 612 (stockage info) > Local info limatiseur EFIM 55 20/02/ /1 Remettre en état le climatiseur. DT R NF BATIMENT INSEE > 6ème étage > Local 614 offret 11 PI 56 20/02/ /1 Refermer la goulotte au dessus du coffret DT R NF BATIMENT INSEE > Locaux uisine/rd > Sanitaire femme > W Hublot 57 12/02/ /1 Replacer la verrine DT R NF BATIMENT INSEE > Locaux uisine/rd > Sanitaire homme > W Hublot 58 20/02/ /1 Replacer la verrine. DT R NF opyright Bureau Veritas 2012 page 6/25 en date du 29/10/2012

7 N d'obs. Date de 1 ère apparition ode OBS Observations Art. ref. Suite donnée BATIMENT INSEE > Rez de chaussée > irculation vers cuisine > W femmes Hublot 59 10/03/ /1 Replacer les verrines DT R NF BATIMENT INSEE > Rez de chaussée > irculation vers cuisine > W hommes Hublot 60 10/03/ /1 Replacer les verrines DT R NF BATIMENT INSEE > Rez-de-dalle > irculation bureaux 1ère partie > Graphitèque D28 P 61 14/11/ /1 Refaire ou améliorer la liaison à la terre des prises de courant du(des) récepteur(s) ci-après : P marquée d'une croix (coté photocopieuse) DT R NF BATIMENT INSEE > Rez-de-dalle > irculation bureaux 1ère partie > Local D16 (local photocopieur) P murale 62 12/02/ /1 Refixer la P DT R NF 63 23/10/2012 PP/261012/ /1 Améliorer ou réaliser la continuité de la liaison au conducteur de protection (valeur maximale de 2 Ohms). DT R NF BATIMENT INSEE > Rez-de-dalle > irculation bureaux 1ère partie > Salle D 20 cartographic P plinthe 64 20/02/ /1 Remettre le couvercle sur la goulotte sous le radiateur côté fenêtre. DT R NF OFFRETS ET ARMOIRES ELETRIQUES BATIMENT INSEE Armoire climatisation 65 23/10/2012 PP/231012/ /1 Remplacer les disjoncteurs de type "D'clic" par des disjoncteurs de type industriels DT R NF Art BATIMENT INSEE > 1er étage > Local technique n 105 Armoire 1er étage 66 23/10/2012 PP/231012/ /1 Identifier le conducteur "PEN" d'alimentation armoire en vert/jaune /bleu en aval de la barrette de séparation DT R NF Art BATIMENT INSEE > 1er sous-sol > Local technique (TGBT) Armoire générale 1er sous-sol 67 20/10/ /1 Fournir le bon schéma. DT R NF Art /10/2012 PP/231012/ /1 Obturer le dessus de l'armoire DT R NF 69 14/11/ /1 Remettre en état le voyant "présence tension". DT R NF Art BATIMENT INSEE > 2ème étage > Bureau 207 offret bureau /10/ /1 Armoire inaccessible, ne rien entreposer devant. DT R NF Art BATIMENT INSEE > 2ème étage > irculation bureau 202 > LOAL TEHNIQUE 203 Armoire 2ème étage (203) 71 15/03/2010 SB/190310/ /1 Enrubanner sur toute la longueur apparente le conducteur bleu raccordé sur la barre collectrice de terre en bicolores vert/jaune DT R NF Art /02/ /1 Raccorder le PEN directement sur la barrette de séparation et l'identifier en vert/jaune/ bleu DT R NF opyright Bureau Veritas 2012 page 7/25 en date du 29/10/2012

8 N d'obs. Date de 1 ère apparition ode OBS Observations Art. ref. Suite donnée BATIMENT INSEE > 2ème sous-sol > Local après sas Arm. archives nouv. partie (M.S) 73 20/02/ /1 Remettre en service les voyants de la coupure armoire. DT R NF Art BATIMENT INSEE > 2ème sous-sol > Sas local armoires (caverne) offret 2ème S/S archives 74 15/03/2010 SB/190310/ /1 Installer un dispositif différentiel à courant résiduel 30mA sur le circuit prise de courant local TV et remplacer le DR 300mA du genéral P par un 30mA DT R NF Art.531 BATIMENT INSEE > 3ème étage > Local technique 303 Armoire 3ème étage 75 23/10/2012 PP/231012/ /1 Identifier en vert/jaune /bleu le conducteur "PEN" en amont de la barrette de coupure DT R NF Art BATIMENT INSEE > 5ème étage > Local technique 503 Armoire local /10/2012 PP/231012/ /1 Identifier en vert/jaune/bleu le conducteur "PEN" en aval de la barrette de coupure DT R NF Art /10/2012 PP/231012/ /1 Raccorder sur bornes fixes les conducteurs en volant DT R NF Art.410 offret clim local /10/ /1 Remettre en place les plastrons manquants en face avant du coffret DT R NF BATIMENT INSEE > 6ème étage > Local technique 603 Armoire 6ème étage 79 23/10/2012 PP/231012/ /1 Identifier en vert/jaune /bleu le conducteur "PEN" en amont de la barrette de coupure DT R NF Art BATIMENT INSEE > Locaux uisine/rd > ouloir bureau/cuisine > placard TGBT cuisine Armoire générale TDO 80 10/03/ /1 Obturer les orifices des plastrons de la cellule de droite DT R NF BATIMENT INSEE > RD coté acces cuisine > J T.G.B.T. Local transformateur 81 10/03/ /1 Isoler et identifier le câble en attente DT R NF 82 14/11/ /1 Protéger la canalisation 3X16 mm² issu du disjoncteur "informatique" à l'aide d'un disjoncteur calibré au maximum à 76 A. DT R NF Art /11/ /1 Solidariser par un anneau soudé les clés de consignations sur le disjoncteur "informatique". DT R NF Art /10/ /1 Rallonger la poignée de sectionnement du départ "Général bâtiment". DT R NF Art BATIMENT INSEE > Rez de chaussée > Bureau réception 001 > Local 05(technique) Tableau rez-de-chaussée 85 14/10/ /1 Déposer ou isoler les âbles électriques laissés en attente dans le local. DT R NF 86 14/10/ /1 Mettre un disjoncteur de type MA sur le départ désenfumage (tolère les démarrages intempestifs) il doit toujours être enclenché (1 info transitant via la baie SSI). DT R NF DISPOSITIFS BT BATIMENT INSEE > 1er sous-sol > Local technique (TGBT): Armoire générale 1er sous-sol Armoire générale niv. 2/ /10/2012 PP/241012/ /1 Remplacer le DR 30mA du départ armoire "caverne" par un DR1A comme indiqué sur le shéma de l'armoire "AVERNE" afin d'avoir une séletivitée DT R R NF Art RIDEAU opyright Bureau Veritas 2012 page 8/25 en date du 29/10/2012

9 N d'obs. Date de 1 ère apparition ode OBS Observations Art. ref. Suite donnée 88 23/10/2012 PP/231012/ /1 Installer un dispositif différentiel à l'origine des départs "rideau" DT R NF Art.531 BATIMENT INSEE > 1er sous-sol > Sas monte-charge+accès parking: Armoire parking P local archives popul /10/2012 PP/241012/ /1 Remplacer le DR300mA par un 30mA DT R NF BATIMENT INSEE > Locaux uisine/rd > ouloir bureau/cuisine > placard TGBT cuisine: Armoire générale TDO Réserve équipée D /02/ /1 Afin d'assurer la protection des personnes contre les risques d'électrocution, remplacer le dispositif différentiel du circuit " Réserve équipée D64 " qui ne fonctionne pas. DT R NF Art.531 BATIMENT INSEE > RD coté acces cuisine > J: T.G.B.T. Local transformateur GENERAL BATIMENT 91 14/11/ /1 alibrer le dispositif de protection contre les surintensités du circuit : " GENERAL BATIMENT " à 909 A. DT R NF Art P poste 92 23/10/2012 PP/231012/ /1 Installer un dispositif différentiel à courant résiduel 30mA sur le circuit prise de courant DT R NF BATIMENT INSEE > Rez de chaussée > Bureau réception 001 > Local 05(technique): Armoire VM (Extraction 1 et 2) Non repéré 93 14/10/ /1 Identifier ce départ durablement. DT R NF Art BATIMENT INSEE > Rez de chaussée > Bureau réception 001 > Local 05(technique): Tableau rez-de-chaussée Départ non repéré 94 14/10/ /1 Identifier ce départ. DT R NF Art /02/ /1 Identifier le départ. DT R NF Art Général P /10/2012 PP/261012/ /1 Remplacer le dispositif différentiel défectueux : afin d'assurer la protection des personnes contre les risques d'électrocution. DT R R NF Art NI (1 cofret haut) 97 23/10/2012 PP/261012/ /1 Identifier ce départ DT R NF Art BATIMENT INSEE > Rez-de-dalle > irculation bureaux 1ère partie > Local D05: offret gauche GENERAL 98 12/02/ /1 Remplacer l'interrupteur par un disjonsteur risque de surcharge DT R NF Art Nota : Les différentes préconisations formulées ci-dessus permettent de répondre aux exigences du(des) texte(s) de référence. Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que ces préconisations n intègrent pas les conditions d exploitation. Il appartient donc au chef d établissement d établir la pertinence de la solution proposée vis-à-vis des contraintes d exploitation. opyright Bureau Veritas 2012 page 9/25 en date du 29/10/2012

10 INFORMATIONS GENERALES RAPPORT DES PREEDENTES VERIFIATIONS Rapport de la précédente vérification périodique Ref ou N du rapport Rapport de la précédente vérification initiale : Présenté : / P : Non Présenté Rapport détaillé(dit quadriennal)datant de moins de quatre ans : Non Présenté Les rapports de vérification initiale ou quadriennale ainsi que les rapports périodiques antérieurs sont nécessaires à la réalisation des vérifications périodiques, ils sont à fournir par le chef d'établissement tel que défini dans l'arrêté du 26/12/2011. Si l'un de ces rapports est absent, l'étendue de notre vérification sera limitée et peut conduire à des conclusions erronées. Bureau Veritas est à la disposition du chef d'établissement afin d'établir ou compléter ces documents dans le cadre de mission complémentaire. PERSONNE HARGEE DE LA SURVEILLANE DE L INSTALLATION INSTALLATIONS VERIFIEES Installations vérifiées : Ensemble des installations accessibles et présentées Nota : onformément à l arrêté du 26/12/2011, le chef d établissement doit préalablement, à toute intervention ultérieure, faire procéder à la vérification de la mise à la terre des appareils d éclairages fixes qui n ont pas fait l objet de la présente vérification. Origine de l installation vérifiée : Poste de livraison transformation Nota : Toute éventuelle inexactitude ou omission constatée dans le rapport (désignation, caractéristiques techniques, etc) doit être signalée à BUREAU VERITAS. MODIFIATIONS APPORTEES AUX INSTALLATIONS Mise en conformité partielle suivant notre dernier rapport. opyright Bureau Veritas 2012 page 10/25 en date du 29/10/2012

11 VERIFIATION RELATIVE A LA PROTETION DES TRAVAILLEURS La vérification a pour objectif de signaler les points de non-conformité des installations électriques par rapport aux textes de référence définis ci-dessous. ependant la conformité des matériels marqués E n est pas remise en cause. Notre vérification se limite à leur adaptation aux conditions d utilisation et à leur état apparent. Nota : L examen des matériels électriques en présentation ou destinés à la vente est exclu de notre vérification. INFORMATION DOUMENTAIRE L ensemble des éléments d information ci-dessous est nécessaire à la réalisation de la vérification et est à fournir par le chef d établissement tel que défini dans l arrêté du 26/12/2011. Si l un de ces éléments est incomplet ou absent, l étendue de notre vérification sera limitée et peut conduire à des conclusions erronées.toutefois, nous nous tenons à la disposition du chef d établissement afin d établir ou compléter ces documents dans le cadre d une mission complémentaire (à l exception du document «Déclaration E de conformité»). Dossier Technique Documents 1- Plans des locaux (listes des Influences externes, zonage*) Non Présenté 2 - Plan de masse à l'échelle des installations avec implantation des prises de terre et des canalisations électriques enterrées 3 - ahier des prescriptions techniques ayant permis la réalisation des installations 4 - Schémas unifilaires des installations électriques (tableaux électriques) Incomplet 5 - arnets de câbles 6 - Notes de calcul pour le dimensionnement des canalisations et des dispositifs de protection 8 - Déclaration E de conformité et notice d'instruction des matériels dans les zones ATEX Avis Non Présenté 9- Liste des installations de sécurité et effectif max des différents locaux où bâtiments Non Présenté 10 - opie des attestations de conformité en application du décret n du 14/12/72 DRPE Document DRPE Référence : Non Présenté ERP : Rapport de vérification réglementaire après travaux (RVRAT) des installations électriques Sans Objet *Si un DRPE existe s'y reporter, TEXTES DE REFERENE «ODE DU TRAVAIL Articles R à R , R à R et leurs arrêtés pris pour application, normes applicables.» INSEE - ST QUENTIN EN YVELINES Arrêtés : - Eclairage de sécurité - Appareils amovibles Normes: - NF NF MODALITE DE VERIFIATION A l issue de notre vérification, nous avons fait part de nos observations à : M. LATERZA, RESPONSABLE SG opyright Bureau Veritas 2012 page 11/25 en date du 29/10/2012

12 REGISTRE DE SEURITE Visé à l'issue de la vérification ONDITION DE MISE HORS TENSION En Haute Tension : Du fait des impératifs d exploitation du client, celui-ci ne nous a pas permis d effectuer la mise hors tension des installations en haute tension. De ce fait, nous n avons pas pu vérifier l état interne de l appareillage des matériels HT et des dispositifs de verrouillage associés. Nous sommes à votre disposition pour définir, selon les termes du contrat, les modalités d un complément de vérification qui pourra être effectué à l occasion des interventions de maintenance. En Basse Tension : Du fait des impératifs d exploitation du client, celui-ci ne nous a permis d effectuer la mise hors tension que sur une partie des installations en basse tension. De ce fait, les dispositifs différentiels résiduels ont été testés partiellement. Nous vous rappelons que ces vérifications visant à assurer la sécurité des personnes sont obligatoires. Nous sommes à votre disposition pour définir, selon les termes du contrat, les modalités d un complément de vérification. opyright Bureau Veritas 2012 page 12/25 en date du 29/10/2012

13 RESULTATS DES MESURES ET ESSAIS ONDITIONS DE MESURE MESURES D'ISOLEMENT Les mesures d isolement par rapport à la terre sont effectuées sous 500 V continu sur les canalisations en aval des DDR défectueux ou sur les canalisations pour lesquelles il a été constaté une absence de DDR nécessaire pour la protection des personnes (contacts indirects), sur les matériels amovibles hors tension, ou sur les récepteurs dont la liaison à la terre a été jugée défectueuse. La valeur est considérée comme satisfaisante si elle est supérieure à 0,5 M.ohms. VÉRIFIATION DE LA ONTINUITÉ ET DE LA RÉSISTANE DES ONDUTEURS DE PROTETION ET DES LIAISONS EQUIPOTENTIELLES La vérification de la continuité des conducteurs de protection est effectuée à l'aide d'un ohmmètre ou d un milliohmmètre. Elle est correcte si la valeur mesurée satisfait aux prescriptions du guide UTE D6. ESSAIS DE DELENHEMENT DES DISPOSITIFS DIFFERENTIELS RESIDUELS La valeur du seuil de déclenchement est correcte si elle est comprise entre 0,5 n et n. ( n : sensibilité du dispositif différentiel). Les essais sont réalisés entre une phase et la terre. En cas de manque de sélectivité, les essais sont réalisés entre le neutre ou une phase amont et une autre phase en aval. MESURE DES IMPEDANES DE BOULE (protection "contacts indirects") ette mesure est effectuée si nécessaire à l aide d un milliohmmètre de boucle. Le dispositif de protection est correct, si son temps de coupure pour le courant de défaut déterminé, satisfait aux prescriptions du guide UTE MESURE DE RÉSISTANE DE PRISE DE TERRE ette mesure est effectuée en choisissant suivant l installation, l une des méthodes ci-après : - En régime TT : Mesure de boucle. Le résultat est satisfaisant si la résistance mesuré (UL : tension limite conventionnelle ; n :sensibilité du différentiel principal).ette méthode donne un résultat par excès. - En régime IT, TN, et avant mise sous tension : Mesure à l aide d un telluromètre. Le résultat de la mesure est satisfaisant s il est inférieur ou égal aux seuils fixés par les réglementations en vigueur suivant l utilisation de la prise de terre (NF , NF , NF , etc.) MESURE DU SOL ANTISTATIQUE La mesure est réalisée à l aide d un mégohmmètre entre la barrette de liaison équipotentielle du local et le sol par l intermédiaire d un trépied métallique tel que défini au titre 6 de la NF inq mesures sont effectuées dans les quatre angles et au centre du local. La valeur la plus élevée des moyennes des mesures réalisées est retenue et considérée comme satisfaisante si elle est inférieure à 25 M. ohms. ABREVIATION, SIGLES ET REPERES UTILISES DANS LES TABLEAUX DE MESURES PRISE DE TERRE Nature de la prise de terre Non communiqué einturage à fond de fouille Ensemble de prises de terre interconnectées Piquet de terre Repère N FF EI PT A (Autre) Méthode de mesure Par résistance de boucle Par telluromètre ode mesure Barrette ouverte Barrette fermée Ensemble interconnecté Repère RB T Repère A B REEPTEURS ELETRIQUES : P (Vérif. / acc.) : Prise de courant (vérifiée / accessible) AE (Vérif. / Exist.) : Appareil d éclairage (Vérifié / existant) APPAREILS DE MESURES UTILISES Mesure de la résistance de prises de terre : Ponta-ohms (PONTARLIER ELETRONIQUE) Mesure de l'isolement : Sans Objet Vérification de la continuité et de la résistance des conducteurs de protection et des liaisons équipotentielles : BMM 401 (MEGGER) Test de déclenchement des dispositifs différentiels : Ponta-mesure (PONTARLIER ELETRONIQUE) Mesure des impédances de boucle : Sans Objet Essais de fonctionnement des contrôleurs permanents d'isolement : Sans Objet opyright Bureau Veritas 2012 page 13/25 en date du 29/10/2012

14 PRISES DE TERRE Emplacement et désignation Nature prise de terre (1) Résistance de prise de terre Méthode de mesure (1) Valeur mesurée (Ohms) ode mesure (1) ommentaires N d'obs (*) INSEE - ST QUENTIN EN YVELINES(INSEE) BATIMENT INSEE > 1er sous-sol > Local technique (TGBT) Terre des masses BT N RB 2 B BATIMENT INSEE > RD coté acces cuisine > J Terre des masses HT N RB 1 B (1) onsulter la liste des abréviations opyright Bureau Veritas 2012 page 14/25 en date du 29/10/2012

Rapport de vérification électricité visite périodique LOGEMENT DE FONCTION

Rapport de vérification électricité visite périodique LOGEMENT DE FONCTION BUREAU VERITAS LERMONT-FERRAND Rue du bois joli S90002 63801 OURNON D'AUVERGNE Téléphone : 04 73 14 37 50 Télécopie : 04 73 14 37 59 A l'attention de M. AZARD UNION GROUPEMENTS D AHATS PUBLIS BATIMENT

Plus en détail

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF

VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF VILLE DE CLOUANGE MISE EN CONFORMITE ELECTRIQUE HOTEL EUROPA ET VIDEO CLUB 17, RUE CLEMENCEAU C.D.P.G.F DETAIL QUANTITATIF ET ESTIMATIF LOT N 1 ELECTRICITE Service Technique. Mairie de CLOUANGE. M.COSTALONGA

Plus en détail

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011

Affaire n : 2 282 131 N/Réf : CB623/2010/272/BC/CD Rapport émis par : B. COZE Rueil-Malmaison, le 7 mars 2011 BUREAU VERITAS 5 bd Marcel POURTOUT 92563 RUEIL MALMAISON CEDEX Urbania Val d Ouest 38 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES Téléphone :01 47 52 49 70 Télécopie : 01 47 77 03 22 A l attention de Mme ALILI

Plus en détail

VÉRIFICATION DU MAINTIEN EN CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION

VÉRIFICATION DU MAINTIEN EN CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION VÉRIFICATION DU MAINTIEN EN CONFORMITÉ DES INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES BASSE ET HAUTE TENSION Selon l article 4226-16 du code du travail Visite règlementaire périodique 1 an Raison sociale :... Mairie de

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Rapport de vérification électricité visite périodique BATIMENT ADMINISTRATION

Rapport de vérification électricité visite périodique BATIMENT ADMINISTRATION BUREAU VERITAS PERPIGNAN 3 boulevard de Clairfont 66350 TOULOUGES A l'attention de M. RESPONSABLE INRA DOMAINE DU MAS BLANC 66200 ALENYA Téléphone : 04 68 68 17 00 Télécopie : 04 68 55 40 06 Rapport de

Plus en détail

Rapport de vérification électricité visite périodique BATIMENT EXPLOITATION

Rapport de vérification électricité visite périodique BATIMENT EXPLOITATION BUREAU VERITAS PERPIGNAN 3 boulevard de Clairfont 66350 TOULOUGES A l'attention de M. RESPONSABLE INRA DOMAINE DU MAS BLANC 66200 ALENYA Téléphone : 04 68 68 17 00 Télécopie : 04 68 55 40 06 Rapport de

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

Label habitat existant, Promotelec. objectif atteint! Aujourd hui, Promotelec simplifie la démarche d attribution du. La campagne d affichage qui a

Label habitat existant, Promotelec. objectif atteint! Aujourd hui, Promotelec simplifie la démarche d attribution du. La campagne d affichage qui a Actualité Label habitat existant, Promotelec innove Double changement, cette année, pour le Label Promotelec habitat existant : une procédure simplifiée pour la demande d attribution du label et, à titre

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement.

MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. MISE EN SERVICE D UN EQUIPEMENT Pourquoi effectuer la mise en service d un équipement. 1.1. Vérifications à effectuer avant toute mise en service La mise en service est une opération obligatoire imposée

Plus en détail

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 07/IMO/2128/STC AFNOR

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE En application de l arrêté du 4 avril 2011 et de la norme XP C16-600 Réf dossier n 100512.4204 A Désignation du ou des immeubles bâti(s) LOCALISATION DU

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011 21 rue Albert Joly - 78000 VERSAILLES CABINET RICHARD Compagnie d assurance : BEAZLEY N de police : PI000112P09 valable jusqu au 31/01/2014 Tél. : 01 39 50 40 09 Fax : 01 39 51 66 23 Email : immo.richard@wanadoo.fr

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Obligations immobilières : Amiante / Termite / Plomb / Loi Carrez Certificat d habitabilité / Electricité Diagnostic de Performance Energétique DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Norme XP C 16 600 N de dossier : 1201-TILLY Date du rapport : 31 janvier 2012 A / Désignation du ou des immeubles bâti(s)

Plus en détail

Le circuit de communication du branchement

Le circuit de communication du branchement Le circuit de communication du branchement ÉLECTRICITÉ RÉSEAU DISTRIBUTION FRANCE FFIE SERCE FEDELEC UNA3E-CAPEB FNCCR CONSUEL Juillet 2011 - n 16 Ce document définit les conditions de réalisation du téléreport

Plus en détail

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

RAPPORT D'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE BUREAU VERITAS Agence : STRASBOURG 4 Rue du Parc - Oberhausbergen 67088 STRASBOURG Cedex 02 Tél : 03 88 56 84 62 Fax : 03 88 56 84 56 CONSEIL GENERAL DU BAS RHIN PLACE DU QUARTIER BLANC 67000 STRASBOURG

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Etat de l Installation Intérieure d Electricité Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 14/IMO/0338 AFNOR XP C 16-600 (février 2011)

Plus en détail

Rapport détaillé de vérification périodique

Rapport détaillé de vérification périodique Rapport détaillé de vérification périodique AAAAAAAAAAAA N 077789221401 R 003 AAAAAAAAAAAA Référence client 201204125212 signé le 19/07/2012 Entreprise INRA CENTRE RECHERCHES ORLEANS 2163 Avenue de la

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation Arrêté

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 02249-AGRASC-10-13 AFNOR XP C 16-600

Plus en détail

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE 250 834 RCS Limoges31/12/2013XFR 0050627LI et XFR0048625FI09A BATIMENT C 1 AVENUE NEIL ARMSTRONG 33700 MERIGNAC Tel : Fax : A ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES REFERENTIEL DE DIAGNOSTIC DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES ***************************************** ****************************************** Avertissement : Tout diagnostic d installations électriques

Plus en détail

Concours d'agent de maîtrise Filière technique

Concours d'agent de maîtrise Filière technique Concours d'agent de maîtrise Filière technique FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS INTERNE ET TROISIEME CONCOURS D AGENT DE MAITRISE TERRITORIAL 2013- MERCREDI 16 JANVIER 2013 EPREUVE : vérification

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE RELATIVE AUX AVIS TECHNIQUES SUR LES PROJETS

Plus en détail

Chapitre C Raccordement au réseau de distribution publique BT

Chapitre C Raccordement au réseau de distribution publique BT Chapitre C Raccordement au réseau de 1 2 3 4 5 Sommaire Introduction 1.1 Le branchement selon la norme NF C 14-100 et les C2 matériels selon des spécifications techniques 1.2 Les différentes tensions C2

Plus en détail

Le guide de l électricien

Le guide de l électricien Jacques HOLVECK Le guide de l électricien Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11575-X Sommaire Introduction........................................................1 1. Conception et structure d'une installation...................

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011

Etat de l Installation Intérieure d électricité Arrêté du 4 avril 2011 18, rue de la croisade - 35630 SAINT-GONDRAN SARL AIDE IMMO DIAG Compagnie d assurance : GAN N de police : A23540 016565 valable jusqu au 07/06/2015 Tél. : 0603670409 Fax : 0981409440 Email : aide.immo@free.fr

Plus en détail

Occupé (luminaires en place)

Occupé (luminaires en place) .. SARL CABINET ROUSSEL EXPERTISES IMMOBILIERES Frédéric ROUSSEL, Expert Immobilier, Membre de la CSEIF Expertises de valeurs Etat Descriptif de Division Attestations de superficie Diagnostics Techniques

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE SARL CLAUDE MOREAU 401 rue de Bordeaux 16000 ANGOULEME Tél. : 05 45 94 10 94 - Fax : 05 45 94 66 57 http://www.claude-moreau-diagnostic.com ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE Date de la mission

Plus en détail

N de dossier : 2012NOV288JOKELA Date de création : 10/11/2012

N de dossier : 2012NOV288JOKELA Date de création : 10/11/2012 RAPPORT DE L ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE D IMMEUBLE(S) A USAGE D HABITATION La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique conformément

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Page 1 INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Une installation électrique est constituée par l ensemble des circuits qui sont associés en vue de l utilisation de l énergie électrique. L installation électrique d

Plus en détail

Sécurité électrique bloc opératoire

Sécurité électrique bloc opératoire Sécurité électrique bloc opératoire Intervenant : Thierry CAUCHARD thierry.cauchard@socotec.fr Diaporama n 1 Sommaire Risques liés à l électricité Normes de référence Règles à respecter Diaporama n 2 Risques

Plus en détail

4 Installation des parafoudres

4 Installation des parafoudres 4 nstallation des parafoudres 4.1 Raccordement Les connexions aux récepteurs d'un parafoudre doivent être les plus courtes possibles afin de réduire la valeur du niveau de protection en tension (Up installé)

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 2014-09-3370 AFNOR XP C 16-600

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Conformément au Code de la Construction et de l Habitation : articlel134, la LOI n 2006-872 du 13 juillet

Plus en détail

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat

Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Les évolutions de la norme NF C 15-100 dans l habitat Ce document présente les principales évolutions normatives dans les locaux d habitation. Vous y trouverez également trois schémas de principe conformes

Plus en détail

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité

Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité TEST HABILITATION Quizz 1 Textes et Normes Quel est le document principal qui vous précise les instructions de sécurité La norme NFC 15-100 Les prescriptions UTE C18 510 Le règlement interne de l'entreprise

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO

REHABILITATION ET RESTRUCTURATION D'UNE MAIRIE ANNEXE AUTERIVE (31) PHASE PRO 1 RACCORDEMENT AU RESEAU EDF Coffret de branchement saillie au réseau Edf Tarif Jaune avec équipement complet Ens 1 Interrupteur sectionneur à coupure visible U 1 Disjoncteur de branchement 4x60/90A réglable

Plus en détail

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires

RACCORDEMENT PROVISOIRE. guide technique des raccordements provisoires DOCUMENTATION TECHNIQUE DE RÉFÉRENCE (DTR) d ESR RACCORDEMENT PROVISOIRE guide technique des raccordements provisoires Résumé Ce document est associé à la «Procédure de traitement des demandes de raccordement

Plus en détail

ECLAIRAGE PROVISOIRE DES CHANTIERS DE BATIMENT ET DE GENIE CIVIL

ECLAIRAGE PROVISOIRE DES CHANTIERS DE BATIMENT ET DE GENIE CIVIL ECLAIRAGE PROVISOIRE DES CHANTIERS DE BATIMENT ET DE GENIE CIVIL Recommandations CRAMIF N 19 ECLAIRAGE PROVISOIRE DES CHANTIERS DE BATIMENT ET DE GENIE CIVIL Recommandations CRAMIF N 19 Approuvées par

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution

GUIDE PRATIQUE. Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution UTE C 15-712-1 Juillet 2010 UNION TECHNIQUE DE L'ELECTRICITE INSTALLATIONS ELECTRIQUES A BASSE TENSION GUIDE PRATIQUE Installations photovoltaïques raccordées au réseau public de distribution Photovoltaic

Plus en détail

Moyens mis à disposition : Signature et Cachet du Cabinet Fait à Strasbourg le 21/10/2009

Moyens mis à disposition : Signature et Cachet du Cabinet Fait à Strasbourg le 21/10/2009 RAPPORT DE L ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION La présente mission consiste à établir un état de l installation électrique, en vue d évaluer les risques pouvant porter

Plus en détail

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque

Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque Ce document n est pas contractuel. CATU décline toute responsabilité au sujet du contenu de ce guide, ainsi que des erreurs ou omissions de quelque nature qu elles soient, qui pourraient se trouver dans

Plus en détail

Protection des matériels et des personnes dans les installations électriques

Protection des matériels et des personnes dans les installations électriques Protection des matériels et des personnes dans les installations électriques Pour protéger une installation électrique ou les personnes qui l'utilisent, il va falloir détecter les défauts (surcharge, courts-circuits,

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements

GUIDE TECHNIQUE. Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements GUIDE TECHNIQUE Guide descriptif du matériel pour la mise en place des raccordements Version V0 du 01.09.2011 Référentiel Technique GUIDE DESCRIPTIF DU MATERIEL POUR LA MISE EN PLACE DES RACCORDEMENTS

Plus en détail

Les Schémas de Liaisons à la Terre ou Les régimes des neutres. Risques Physiques B3 16/06/2008 M. Bonnefoy - P. Lepeut

Les Schémas de Liaisons à la Terre ou Les régimes des neutres. Risques Physiques B3 16/06/2008 M. Bonnefoy - P. Lepeut Les Schémas de Liaisons à la Terre ou Les régimes des neutres 1 Introduction L énergie électrique, bien qu utile, utile, est dangereuse pour l homme. l Si un courant traverse le corps humain, il y a risque

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 15/0205/MOR AFNOR XP C 16-600 (février

Plus en détail

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON MAITRE D'OUVRAGE SMINA 135 avenue Pierre SEMARD 84000 AVIGNON Lot n 14 ELECTRICITE DPGF MAITRE D'OEUVRE : Monsieur J. F. QUELDERIE 5 rue Nicolas Lescuyer 84000

Plus en détail

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE

1 ère S.E.N. : AVM TRAVAIL A FAIRE type de la séance : T.D. série : alimentation en énergie électrique 1 ère S.E.N. : AVM L installation électrique Date : Durée : 0 h 55 Objectif : ce travail doit vous permettre de mettre en œuvre, partiellement,

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Sommaire A. Généralités B. Applications au schéma TT C. Applications au schéma IT 2 A - Généralités

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS La réglementation : C est la loi Les supports réglementairesr Le règlement de sécurité : C est l ensemble des textes relatifs à la sécurité applicables aux Établissements

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988

1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 1 - HABILITATION ELECTRIQUE ET REGLEMENTATION DECRET N 88-1056 DU 14 NOVEMBRE 1988 Article 46 II. L'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité ORGANISME CHARGE DE LA MISSION : Raison sociale : SARL C.A.P Adresse : 57, rue Pascal - 59000 - LILLE Tél. : 06 61 55 90 70 N Identification : 481 913 838 00027 ASSURANCE : ELITE INSURANCE COMPANY N PRCCEL008

Plus en détail

*********************************

********************************* NOM :... PRENOM :... Qualité :... ********************************* Présentation du contrôle des acquis pour la formation à l habilitation électrique de niveau ELECTRICIEN EXECUTANT B1V BASSE TENSION TEST

Plus en détail

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014 ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique conformément à la législation en vigueur : Décret n 2008-384

Plus en détail

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS 2012 AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS VOUS VENDEZ VOTRE BIEN IMMOBILIER? INFO CONSEIL Diagnostic vous donne les Informations nécessaires et indispensables

Plus en détail

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1

LES TRAVAUX ELECTRIQUES Page 1 LES TRAVAUX ELECTRIQUES 1 / DEFINITIONS 1-1 / TRAVAUX Les travaux ont pour but: de réaliser, de modifier, d'entretenir, de réparer un ouvrage électrique. Ils font l'objet d'une étude préalable générale,

Plus en détail

L électricité d une habitation

L électricité d une habitation Maison : http://www.ttechno.fr/capet/appeda VUE 3D de la maison http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 1 Sommaire automatique http://www.lyceejoliotcurie77.fr/ 2 Le tableau électrique : Les règles s appliquant

Plus en détail

L ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ DANS LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC, SOUMIS AU CODE DU TRAVAIL (1)

L ÉCLAIRAGE DE SÉCURITÉ DANS LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC, SOUMIS AU CODE DU TRAVAIL (1) Les informations techniques PROMOTELE L ÉLAIRAGE E SÉURITÉ ANS LES ÉTABLISSEMENTS REEVANT U PUBLI, SOUMIS AU OE U TRAVAIL (1) I. RAPPEL E LA RÉGLEMENTATION Tous les établissements recevant du public doivent

Plus en détail

LIAISON EQUIPOTENTIELLE

LIAISON EQUIPOTENTIELLE LIAISON EQUIPOTENTIELLE Marius Vez, Electrosuisse Romandie Edition 2005 1 INTRODUCTION 2 1.1 Exemple d installation sans liaison équipotentielle 2 1.2 Exemple d installation avec liaison équipotentielle

Plus en détail

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance RÉGLEMENTATION L éclairage de sécurité et l alarme incendie (suite) 2. Les établissements recevant des travailleurs (ERT) Pour les Établissements Recevant des Travailleurs (ERT), l effectif théorique des

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES

TEST DE CONNAISSANCES FORMATION A LA PREVENTION DES RISQUES D ORIGINE ELECTRIQUE TEST DE CONNAISSANCES Pour HABILITATION : B1 Date du contrôle:.../.../... NOM :... PRENOM :... Règles d'évaluation et de notation du test Ce test

Plus en détail

1 - Les différents types de défaut

1 - Les différents types de défaut Principe général de la protection 1 - Les différents types de défaut Une augmentation ou une diminution anormale des grandeurs nominales dans un circuit électrique constitue un défaut ou une perturbation.

Plus en détail

Etude d un ouvrage Texte série 4. Mise en service

Etude d un ouvrage Texte série 4. Mise en service Etude d un ouvrage Texte série 4 Mise en service 1. Mesures de grandeurs électriques...3 1.1. Introduction ------------------------------------------------------------------ 3 1.2. Mesure d une tension

Plus en détail

Habilitation électrique

Habilitation électrique Enseigner la prévention des risques professionnels INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE. 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. (1)40 44 30 00. ED 1522. 1996 Habilitation électrique LA

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 4 Électricité Maître d'ouvrage Mairie

Plus en détail

Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A

Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A Détection automatique et mise en oeuvre simplifiée Les + produits De 2 à 16 boucles de détection Avec CMSI intégré ou externe Jusqu à 10 tableaux répétiteurs Borniers

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

Kit photovoltaïque intégré

Kit photovoltaïque intégré Kit photovoltaïque intégré pour maison individuelle 1 SOMMAIRE 1. COMPOSITION DU KIT 3kWc SILIKEN :... 3 2. MONTAGE ELECTRIQUE :... 4 2.1. Câblage du kit de production d énergie photovoltaïque :... 4 A.

Plus en détail

TRABTECH Power & Signal Quality

TRABTECH Power & Signal Quality Guide d installation TRABTECH Power & Signal Quality Choix et mise en œuvre Parafoudres Basse Tension Nouvelle Gamme 2015 Certifiée conforme EN61643-11 1 Sommaire Parafoudres Type 1, Type 2 et Type 3 Généralité

Plus en détail

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5

protection.odt I-mise-en-service-ed 1 /5 * Pourquoi un différentiel :Évolution de la norme C15-100 Les bureaux, les maisons, les bâtiments spécialisés, sont de plus en plus équipés d appareils ménager ou d appareils professionnels incluant des

Plus en détail

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit.

de la salle d eau Volume 0 : la baignoire ou la douche Tout matériel électrique (sèche-cheveux, rasoir, téléphone portable, etc.) est interdit. Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Installations électriques des bâtiments. Mise en situation : Mr Dupond a decidé de refaire sa salle de bain. Avant de poser le carelage, il

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE

LE RISQUE ELECTRIQUE Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Pôle Concours, Emploi, Santé, Sécurité, Organisation du Travail et Maintien dans l Emploi Service Prévention LE RISQUE ELECTRIQUE En 2010,

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION N de dossier : 2015-01-013 Date du rapport : 16 janvier 2015 A / Désignation du ou des immeubles bâti(s) : Localisation

Plus en détail

Conditions Particulières

Conditions Particulières Le 18 février 2015 Modèle de Convention d exploitation pour un Site de consommation raccordé au Réseau Public de Distribution HTA ou HTB Conditions Particulières Résumé La Convention de Conduite et d Exploitation

Plus en détail

Electricité, Dangers, et

Electricité, Dangers, et Electricité, Dangers, et sécurité é Plan du chapitre 1. Structure des réseaux 2. Les risques électriques 3. Les textes t réglementaires 4. Protections préventives en TBT et BT 2 Plan du chapitre 1. Structure

Plus en détail

Equipements de protection pour la basse tension

Equipements de protection pour la basse tension GEL 22230 Appareillage électrique Equipements de protection pour la basse tension Jérôme Cros 1 Disjoncteur Un disjoncteur est un appareil de connexion capable d établir, de supporter et d interrompre

Plus en détail

Lycée G MONERVILLE- STS électrotechnique. FORMATION A L HABILITATION ELECTRIQUE : Présentation du système de ventilation du métro de PARIS

Lycée G MONERVILLE- STS électrotechnique. FORMATION A L HABILITATION ELECTRIQUE : Présentation du système de ventilation du métro de PARIS Classe : ELECTROTECHNIQUE Lycée G MONERVILLE- STS électrotechnique FORMATION A L HABILITATION ELECTRIQUE : Présentation du système de ventilation du métro de PARIS Durée 1h30 I. PRESENTATION DU SYSTEME

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

RAPPORT INITIAL CONST. LOCAL TECHNIQUE 200M² COMMUNE DE PRASVILLE 8 RUE DE LA MAIRIE 28150 PRASVILLE 28 PRASVILLE

RAPPORT INITIAL CONST. LOCAL TECHNIQUE 200M² COMMUNE DE PRASVILLE 8 RUE DE LA MAIRIE 28150 PRASVILLE 28 PRASVILLE COMMUNE DE PRASVILLE 8 RUE DE LA MAIRIE 28150 PRASVILLE RAPPORT INITIAL CONST. LOCAL TECHNIQUE 200M² 28 PRASVILLE N DE CLIENT : 1609840286001 N DE CONVENTION : CHRONO : 1 VOTRE INTERLOCUTEUR APAVE : Frédéric

Plus en détail

E. 2. Guide technique

E. 2. Guide technique E. 2 Guide technique Guide technique La norme NF C 15-100 Page E. 4 Régimes de neutre Page E. 8 Tarification EDF Page E. 11 Filiation Page E. 12 Degrés de protection Page E. 13 Détermination des courants

Plus en détail

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE

LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE LE DOSSIER DE L INSTALLATION ELECTRIQUE (Voir article 270-271-272-275) Un dossier est l'ensemble des documents se rapportant à une même installation. Le dossier doit être établi en double exemplaire au

Plus en détail

GAMMES DE MAINTENANCE

GAMMES DE MAINTENANCE OPÉRATION Á EFFECTUER SUR LE MATÉRIEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE non asservi à l énergie électrique EXTINCTEUR ET RIA - Vérification fonctionnelle et nettoyage des pièces et organes principaux des appareils,

Plus en détail

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T.

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T. 1 DEPOSE Neutralisation et dépose de l'installation électrique existante Ens 1 1-TOTAL DEPOSE H.T. 2 INSTALLATION DE CHANTIER mise en place d'un branchement provisoire 400V 3P+N+T nécessaire pour l'ensemble

Plus en détail

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES

FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES FORMATION INITIALE ASSISTANT DE PREVENTION RISQUES ELECTRIQUES Laurent NABOULET Chef de service Logistique PAC Victoire Responsable PCSI PAC Victoire LA REGLEMENTATION Abrogation du décret du 14 novembre

Plus en détail

Tenantslife. Alexandre-Olynthe CECCHINI [FRANCE :ELECTRICITE EN COPROPRIETE]

Tenantslife. Alexandre-Olynthe CECCHINI [FRANCE :ELECTRICITE EN COPROPRIETE] 2010 Tenantslife Alexandre-Olynthe CECCHINI [FRANCE :ELECTRICITE EN COPROPRIETE] http://www.universimmo.com/accueil/unidossier_copropriete_et_travaux_installation_electriqu e.asp L article qui va vous

Plus en détail

LOT N 03 ELECTRICITE

LOT N 03 ELECTRICITE CCTP Electricité 1 LOT N 03 ELECTRICITE 1. ELECTRICITE... 2 1.1.1. GENERALITES...2 1.1.2. REGLEMENTATION...2 1.1.3. CARACTERE INDICATIF DU DOSSIER DE CONSULTATION...2 1.1.4. MISSION DE L'ENTREPRISE...3

Plus en détail