protection du bois - Alternatives à l'utilisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "protection du bois - Alternatives à l'utilisation"

Transcription

1 Développement de méthodes non biocides de protection du bois - Alternatives à l'utilisation des biocides classiques? Philippe GERARDIN, LERMAB, Faculté des Sciences et Technique, Vandoeuvre Site internet:

2 La ressource bois Une ressource renouvelable Un matériau capable de stocker le CO 2 Un matériau à faible impact environnemental Un secteur économique important Des perspectives importantes de développement Un rôle primordial dans l aménagement du territoire

3 Le bois, un matériau d ingénierie Contextuel, économique, esthétique Porteur de cohérences techniques et structurelles Styles et écritures variés Léger, isolant, résistant t au feu Haute qualité environnementale Grande diversité dans la nature et le choix des essences Mais Pérennité plus ou moins bonne en fonction des essences et des conditions d emploi

4 Causes de vieillissement du Bois Agents abiotiques humidité rayonnement U.V température agents chimiques Agents biotiques champignons bactéries insectes mollusques marins Protection nécessaire pour accroître sa durée de vie

5 Techniques classiques de préservation - Recours à différents produits biocides - Traitements préventifs ou curatifs - Différents procédés de traitement permettant une imprégnation plus ou moins profonde du produit

6 Définition des classes d emploi Définir le traitement le mieux adapté pour une utilisation donnée Classe Situation en service Risques biologiques 1 Toujours sec Insectes 2 3 Humide occasionnellement Alternance humide / sec Insectes, champignons de surface Insectes, champignons de surface, pourritures 4 Humide en Insectes, champignons permanence de surface, pourritures 5 Eau de mer Insectes, champignons de surface, pourritures, térébrants marins Limiter it l utilisation de biocides id dans le but de réduire les nuisances environnementales

7 Contexte législatif et environnemental nouveau - Prise de conscience collective pour la protection de l environnement - Gestion durable des ressources naturelles - Mise en place de législations destinées à protéger l environnement (Directive Biocide, Loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie énergie, directive REACH ) Opportunités pour le développement de nouvelles méthodes de Opportunités pour le développement de nouvelles méthodes de protection du bois telles que les méthodes «non biocides» basées sur la modification chimique ou thermique du matériau

8 Traitement Thermique Modification de la structure chimique du bois par chauffage à des températures comprises entre 180 et 240 C sous atmosphère inerte lui conférant des propriétés nouvelles - Augmentation de la stabilité dimensionnelle du bois et de sa durabilité aux agents de pourritures - Affaiblissement des propriétés mécaniques -Changement de couleur Application pour des usages - Application pour des usages en classe 3 ou le bois n est pas en contact direct avec le sol

9 - Différents procédés existent sur le marché dont les principales différences résident dans la nature du milieu utilisé pour prévenir le bois de la combustion (vapeur d eau surchauffée, azote, gaz de pyrolyse, huile) - Dégradation contrôlée des constituants des parois cellulaires du bois Forte dégradation des hémicelluloses l Dégradation de la cellulose amorphe Modification du réseau polymère de la lignine Diminution du taux d humidité du bois Augmentation de le stabilité dimensionnelle Augmentation de la durabilité aux micro-organismes Diminution des propriétés mécaniques Eff t d difi ti hi i i t t i lé l i t Effet des modifications chimiques intervenant au niveau moléculaire et macromoléculaire sur les propriétés macroscopiques du matériau

10 Q l l d Quelques exemples de réalisations

11 Furfurylation, un exemple de modification chimique - Traitement réalisé par imprégnation d alcool furfurylique, obtenu à partir de sous-produits agricoles, suivi d une polymérisation à chaud Résidus agricoles O CHO O CH 2 OH furfural alcool furfurylique + 2 H O n O CH 2 OH O CH 2 2 O CH 2 O CH 2 OH n-2 - Densification du bois conduisant à un composite bois/polymère

12 Afin de vous aider à protéger votre confidentialité, PowerPoint a empêché le téléchargement automatique de cette image externe. Pour la télécharger et l'afficher, cliquez sur Options dans la barre de message, puis cliquez sur Autoriser le contenu externe. Propriétés - Augmentation de la stabilité dimensionnelle - Augmentation de la dureté - Augmentation de la durabilité, performance similaires aux bois traités CCA - Augmentation de la résistance aux termites et organismes marins - Peu toxique pour l environnement - Esthétique, apparence similaire à celle des bois tropicaux Kebony Kebony Kebony

13 Composites bois / polymères thermoplastiques - Combinaisons de poudres de bois, de thermoplastiques et de différents additifs - Technologie des matières plastiques : thermoformage, extrusion, injection - Résistant à l'humidité, stable dimensionnellement, entretien facile, résistant aux micro-organismes utilisables en classe 4 en remplacement desboistraités CCA

14 Préserver le bois c est agir pour le développement durable De façon directe - Développer des produits à faible impact environnemental - Promouvoir l utilisation du bois De façon indirecte - Matériau à faible coût carbone capable de stocker le CO 2 et de lutter contre l émission de gaz à effet de serre - Matériau permettant des économies d énergie - Préserver la biodiversité en limitant l utilisation d essences exotiques et en favorisant l utilisation d essences naturellement peu durables

Traitement thermique du bois

Traitement thermique du bois Traitement thermique du bois Principe et applications JCL Environnement. 28 Septembre 2010. Introduction Traitements chimiques o CCA, Créosote, PCP Traitement thermique est un procédé ancien o Exemple:

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

Les bois modifiés thermiquement

Les bois modifiés thermiquement Les bois modifiés thermiquement Carl Tremblay, chercheur Produits à valeur ajoutée Division de l'est www.valuetowood.ca www.valeuraubois.ca www.valeuraubois.ca Introduction Bois modifié thermiquement :

Plus en détail

PPG, TRAITEMENT DE PRÉSERVATION DU BOIS INDUSTRIEL

PPG, TRAITEMENT DE PRÉSERVATION DU BOIS INDUSTRIEL les experts PPG, expert en revêtements, vous propose une offre de traitements et de produits de décoration protégeant le bois tout au long de sa transformation : depuis la scierie, jusqu à l utilisation

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Présentation du process. Assembleur de murs thermo-économiques

Présentation du process. Assembleur de murs thermo-économiques Présentation du process Assembleur de murs thermo-économiques Présentation du brevet COMPOMUR Janvier 2013 L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche

Plus en détail

Durabilité et préservation des bois

Durabilité et préservation des bois préservation des bois Méthodologie de 1 Durabilité des ouvrages bois Réflexions de mise en œuvre du matériau: choix du matériau: aptitude à l emploi durée de service souhaitée mise en service d un matériau

Plus en détail

LES AGENTS DE DEGRADATION DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION ---------------------------

LES AGENTS DE DEGRADATION DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION --------------------------- LES AGENTS DE DEGRADATION DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION --------------------------- Dispositions normatives et réglementaires Conception d un ouvrage classe d emploi des bois Durabilité Imprégnabilité

Plus en détail

La collaboration avec les distributeurs leaders garantit une disponibilité généralisée du produit FOREX à travers toute l Europe.

La collaboration avec les distributeurs leaders garantit une disponibilité généralisée du produit FOREX à travers toute l Europe. MADE IN SWITZERLAND. Airex AG, fondé en 1956, est leader dans le secteur du plastique expansé grâce à des innovations ciblées. En plus des fabrications de solutions techniques pour l industrie, Airex AG

Plus en détail

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke BIOMASSE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke LA BIOMASSE 1. Matière animale ou végétale qui peut être convertie en énergie. 2. Pendant la presque totalité de l histoire humaine, la biomasse a été la

Plus en détail

Stora Enso ThermoWood. Le choix écologique. www.storaenso.com

Stora Enso ThermoWood. Le choix écologique. www.storaenso.com Stora Enso ThermoWood Le choix écologique www.storaenso.com Stora Enso Pour le bien des hommes et de la planète tout entière. Stora Enso est un fournisseur leader de solutions renouvelables dans l emballage,

Plus en détail

Préservation des bois Cadre normatif et réglementaire

Préservation des bois Cadre normatif et réglementaire Préservation des bois Cadre normatif et réglementaire Conception d un ouvrage Conception d un ouvrage classe d emploi des bois Conception d un ouvrage classe d emploi des bois Durabilité Conception d un

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

7 bonnes. raisons. choisir. le BOIS. traite ... autoclave LA FORCE DU BOIS

7 bonnes. raisons. choisir. le BOIS. traite ... autoclave LA FORCE DU BOIS 7 bonnes raisons de choisir le BOIS traite en... autoclave LA FORCE DU BOIS Arbust Association pour la Revalorisation des Bois Utilisant un Système de Traitement. Construire une maison, aménager un jardin,

Plus en détail

www.forex.eu MADE IN SWITZERLAND.

www.forex.eu MADE IN SWITZERLAND. MADE IN SWITZERLAND. Airex AG, fondé en 1956, est leader dans le secteur du plastique expansé grâce à des innovations ciblées. En plus des fabrications de solutions techniques pour l industrie, Airex AG

Plus en détail

Classes d'emploi. == ============www.lignum.ch Informations complémentaires= = = = = = = ==========Classes d'emploi=

Classes d'emploi. == ============www.lignum.ch Informations complémentaires= = = = = = = ==========Classes d'emploi= = Classes d'emploi La norme SN EN 335 distingue, en dehors de l environnement marin qui ne concerne pas la Suisse, 4 classes d emploi. Les critères de répartition entre ces classes sont l humidité du et

Plus en détail

Colles et résines. Les colles en génie civil

Colles et résines. Les colles en génie civil Colles et résines Les colles en génie civil Les colles en génie civil Collage = technique d assemblage Autres techniques: Boulonnage Soudure Vissage Le collage meilleur que les autres? Les colles en

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Traitement de préservation des bois

Traitement de préservation des bois Etapes à suivre pour le «Choix d un bois naturellement durable ou traité» Classe d emploi de l ouvrage Traitement de préservation des bois Choisir une essence (résineuse, feuillue ou tropicale) Vérifier

Plus en détail

Communiqué de Presse 1 Juillet 2010

Communiqué de Presse 1 Juillet 2010 Communiqué de Presse 1 Juillet 2010 A.S.T Groupe développe la maison ossature bois Natilia en promotion immobilière www.maison-natilia.fr Contact Presse: Laure GONTARD communication@ast-groupe.fr 04 72

Plus en détail

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter?

L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? L habitat écologique : Effet de mode ou une évolution profonde de nos modes d habiter? Intervention de Louardi BOUGHEDADA Vice-Président Energie Climat Communauté Urbaine de Dunkerque DGST Mission Ingénierie

Plus en détail

Questionnaire aux acteurs du

Questionnaire aux acteurs du : Questionnaire aux acteurs du La CIREST et la commune de Saint-André mettent en place un Plan Climat Energie Territorial. Nous vous remercions de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Qu est ce

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

le réflexe feuillus! Adoptez Les feuillus, la solution pour l aménagement extérieur

le réflexe feuillus! Adoptez Les feuillus, la solution pour l aménagement extérieur Crédit : Estelle BILLIOTTE, Agence JOLY&LOIRET, Le Grand Parquet FONTAINEBLEAU Adoptez Les feuillus, la solution pour l aménagement extérieur Les bonnes raisons d utiliser les feuillus dans la réalisation

Plus en détail

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable énergie renouvelable 15 M Ha, c est = 25 % du territoire feuillus = 64 % résineux = 36 % Le stère (unité commerciale principale) est le volume de 1 m3 de bois Suivant le coefficient d empilage, le volume

Plus en détail

Spécialiste de l hydroculture. Nous proposons 9 modules de formation :

Spécialiste de l hydroculture. Nous proposons 9 modules de formation : Spécialiste de l hydroculture Nous proposons 9 modules de formation : Module 1 : Historique de la lutte contre les ravageurs. Module 2 : Règles de base sur la santé des végétaux. Module 3 : Les stress

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Toitures flagon tpo SOPREMA GROUP

Toitures flagon tpo SOPREMA GROUP Toitures flagon tpo SOPREMA GROUP Les membranes FLAGON TPO FLAG - Une gamme de produits aboutie Filiale du Groupe SOPREMA depuis 2007, la société Flag compte parmi les leaders mondiaux du marché dans la

Plus en détail

RIEN QUE POUR VOS YEUX

RIEN QUE POUR VOS YEUX RIEN QUE POUR VOS YEUX Ceux qui ne regardent pas bien ne voient pas les dangers qui les entourent. Presque chaque jour, les travailleurs sont confrontés sur leur lieu de travail à un large éventail de

Plus en détail

Imaginez un Québec sans déchets enfouis; la solution passe-t-elle par la valorisation énergétique?

Imaginez un Québec sans déchets enfouis; la solution passe-t-elle par la valorisation énergétique? Imaginez un Québec sans déchets enfouis; la solution passe-t-elle par la valorisation énergétique? 5 e rencontre municipale de l énergie Association québécoise de la maîtrise de l énergie Gérard Gosselin,

Plus en détail

PRÉVENTIF. PRODUITS DE PRÉSERVATION de classes 1, 2 et 3 A à usage industriel Destinés aux bois de structure

PRÉVENTIF. PRODUITS DE PRÉSERVATION de classes 1, 2 et 3 A à usage industriel Destinés aux bois de structure PRODUITS DE PRÉSERVATION de classes 1, 2 et 3 A à usage industriel Destinés aux bois de structure Une recherche innovante s inscrivant dans le développement durable Leader en France sur les marchés du

Plus en détail

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy.

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy. Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets torréfaction pyrolyse gazéification www.biogreen-energy.com Procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets

Plus en détail

EFFET DE LA CARIE SUR LA QUALITÉ DU BOIS DU THUYA OCCIDENTAL (THUJA OCCIDENTALIS. L): Propriétés Anatomiques, Chimiques et Mécaniques.

EFFET DE LA CARIE SUR LA QUALITÉ DU BOIS DU THUYA OCCIDENTAL (THUJA OCCIDENTALIS. L): Propriétés Anatomiques, Chimiques et Mécaniques. EFFET DE LA CARIE SUR LA QUALITÉ DU BOIS DU THUYA OCCIDENTAL (THUJA OCCIDENTALIS. L): Propriétés Anatomiques, Chimiques et Mécaniques. Besma Bouslimi 1, 2, 3, Ahmed Koubaa 1, 2, 3 et Yves Bergeron 2, 3

Plus en détail

dans le respect de l environnement!!!

dans le respect de l environnement!!! ISOLER dans le respect de l environnement!!! Journée durabilité dans les bâtiments, Bienne, le 27 mai 2011 1 bonne raison pour isoler: En Suisse, plus de 40% des émissions de CO2 sont imputables à la consommation

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme :

Les effets possibles peuvent toucher les milieux de l'environnement comme : Empreintes Les milieux Le défi de l'énergie L'énergie est indispensable, mais c'est aussi un des secteurs posant les plus grands défis en matière de pollution et de changements climatiques. Il existe plusieurs

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

FENETRES ET PORTES FENETRES

FENETRES ET PORTES FENETRES FENETRES ET PORTES FENETRES Savoir choisir sa fenêtre Le remplacement des fenêtres, portes et volets assure bien-être et confort. C est un investissement à long terme à ne pas négliger. La majorité des

Plus en détail

Le méthane (CH4) Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Le méthane (CH4) Polluants. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Le méthane (C4) Polluants Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) I. La molécule de Méthane C Le méthane est un hydrocarbure de la famille des alcanes de formule brute C4. C'est un gaz que l'on trouve

Plus en détail

1 er. anti-mousse uniquement naturel

1 er. anti-mousse uniquement naturel 1 er anti-mousse uniquement naturel 2 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 3 Jade et le développement durable : Un véritable engagement SOCIÉTÉ Satisfaire les besoins intergénérationnels en santé, éducation, habitat,

Plus en détail

La signature d un bois de chauffage de qualité

La signature d un bois de chauffage de qualité La signature d un bois de chauffage de qualité Un gage de qualité pour le consommateur La charte Normandie Bois Bûche a été réalisée afin : de promouvoir un bois bûche de qualité en termes de rendement

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE

LA OUATE DE CELLULOSE L isolation écologique Economie de chauffage Sans danger pour la santé Classement au feu LA OUATE DE CELLULOSE pour combles perdus, planchers et murs Fabrication française www.ouatedecellulose-cedmat.fr

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans!

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Construction et Isolation 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Achèteriez-vous aujourd hui une maison de classe énergie E? Bien évidemment

Plus en détail

le Risque Incendie École du FEU

le Risque Incendie École du FEU le Risque Incendie École du FEU L ennemi n 1, c est... Le FEU Énergie d'activation Source de chaleur, Flamme nue, Etincelle électrique, Frottement, échauffement... La Combustion Définition : C est une

Plus en détail

FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE

FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE Rencontres des Nouveaux Mondes 2006 APRÈS LE PÉTROLE : UN MONDE À INVENTER FAIRE LE PLEIN D ÉNERGIE VERTE usages agriculture énergie usage domestique industrie commerce, services transport usages éclairer

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS une priorité pour l environnement. La ouate de cellulose Climacell Installée depuis 1994 en Allemagne

Plus en détail

Retour à la base. Bill Smith. SUNY ESF Wood Products New England Kiln Drying Association Syracuse, NY

Retour à la base. Bill Smith. SUNY ESF Wood Products New England Kiln Drying Association Syracuse, NY Retour à la base Bill Smith SUNY ESF Wood Products New England Kiln Drying Association Syracuse, NY Pourquoi séchons-nous le bois? Le bois est un tissu fibreux structurel qui supporte les plantes ligneuses

Plus en détail

Catalogue des formations proposées par S 3

Catalogue des formations proposées par S 3 Catalogue des formations proposées par S 3 Rue d En Bas 31580 LOUDET Tél. : 05.61.94.91.83 06.22.39.29.69 PreventionS3@yahoo.fr Principes généraux q Les modules de formation sont construits sur un modèle

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES pour atteindre le en 2025? Quels types de scénarios possibles aux horizons 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France? Eléments de définition Le, ou bouquet énergétique, est

Plus en détail

BIODIVERSITÉ ET PROJET

BIODIVERSITÉ ET PROJET BIODIVERSITÉ ET PROJET FERROVIAIRE, COMMENT INTÉGRER LES GRANDS ENJEUX ÉCOLOGIQUES? FNE Pays de la Loire Xavier METAY 18 novembre 2014 Redon FNE et LNOBPL, quels liens? Le mouvement associatif lié à France

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Les matériaux sains. sommaire A. Introduction

Les matériaux sains. sommaire A. Introduction sommaire A. Introduction confort thermique considérations murs cycle de vie énergie grise B. Matériaux de construction Le bois La terre La maçonnerie à joint mince C. Matériaux d isolation isolation répartie

Plus en détail

les EMBAllAGEs «VErTs»

les EMBAllAGEs «VErTs» Europe & International UnE histoire VrAIE sur les EMBAllAGEs «VErTs» DES SOLUTIONS. AU SERVICE DE VOTRE RÉUSSITE. /gogreen regarder la vidéo Une histoire vraie Allégations environnementales Faits environnementaux

Plus en détail

La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles

La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles Pr Jean-Michel Lavoie (Ph.D) Département de génie chimique et de génie biotechnologique Faculté

Plus en détail

Le cluster d'entreprises CREER: partage d'expériences et amélioration des démarches d'innovation environnementale Dijon, le 13 décembre 2011

Le cluster d'entreprises CREER: partage d'expériences et amélioration des démarches d'innovation environnementale Dijon, le 13 décembre 2011 Le cluster d'entreprises CREER: partage d'expériences et amélioration des démarches d'innovation environnementale Dijon, le 13 décembre 2011 Sébastien Zinck Chef d équipe Eco-conception, Europe, Steelcase

Plus en détail

Structure de la cellulose

Structure de la cellulose Structure de la cellulose et différentes voies de bioraffinage 21 octobre 2009 Jean-Luc WERTZ Structure de la cellulose 3 niveaux structurels: - moléculaire - cristallin - ultrastructurel 1 Structure moléculaire

Plus en détail

Une solution naturelle et durable

Une solution naturelle et durable Tuile de Bois CHATAIGNIER naturel COUVERTURE BOIS NATURELLE / ECOLOGIQUE Une solution naturelle et durable Atouts Bois français, géré durablement. Essence traditionnelle, robuste et durable. Bonne stabilité

Plus en détail

Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux

Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux Les matières plastiques, recyclabilité et écoconception Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux Frédéric Ruch- Cetim-Cermat

Plus en détail

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels.

ADAPTABILITE. Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. RIGUEUR CONFIANCE EXIGENCE ECOUTE EXPERTISE RESPECT ADAPTABILITE Les Formations En Sécurité Des Risques Professionnels. Des outils pragmatiques, des Conseils sur mesures pour faire avancer la Santé & Sécurité

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE

LA OUATE DE CELLULOSE LA OUATE DE CELLULOSE Fabrication : C est sur une ligne de fabrication entièrement automatisée que le papier journal est broyé puis mélangé au sel de bore et à l acide borique afin d obtenir la qualité

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

Partie A : Le superéthanol E85

Partie A : Le superéthanol E85 BTS AA 2011 Pour répondre aux différentes contraintes en terme de disponibilité des ressources énergétiques d origine fossile et pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de

Plus en détail

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Le magazine en ligne de l actualité technique et scientifique équine Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Par : Pauline Doligez, IFCE «La méthanisation constitue une réponse

Plus en détail

LES MATERIAUX. La fabrication du PVC

LES MATERIAUX. La fabrication du PVC LES MATERIAUX. La fabrication du PVC S5.4: MATERIAUX COMPOSANTS DU SECTEUR PROFESSIONNEL. C1.1: Décoder, analyser les données de définition. C3.2: Préparer les matériaux, quincaillerie et accessoires.

Plus en détail

L ALLIANCE DU DESIGN ET DES PERFORMANCES. UPM ProFi Deck

L ALLIANCE DU DESIGN ET DES PERFORMANCES. UPM ProFi Deck L ALLIANCE DU DESIGN ET DES PERFORMANCES UPM ProFi Deck Munich, Allemagne Le Green Good Design est décerné par l Athenaeum de Chicago : Musée d Architecture et de Design et le Centre Européen pour l Architecture,

Plus en détail

La certification au FCBA. Bayonne le 28 septembre 2010 Eric Debanne Auditeur Technique

La certification au FCBA. Bayonne le 28 septembre 2010 Eric Debanne Auditeur Technique La certification au FCBA La Certification Une activité qui couvre tous les secteurs, forestiers, construction, ameublement L un des trois grands dans le domaine de la construction avec le CSTB et le LNE

Plus en détail

Révolutionnaire en bois. Le bois durable pour les constructions nouvelles et renovées

Révolutionnaire en bois. Le bois durable pour les constructions nouvelles et renovées Révolutionnaire en bois Le bois durable pour les constructions nouvelles et renovées Valeur isolation (λ D 0,095 W/(m 2.K)) - (λ 90/90 0,092 W/(m 2.K)) Facile à l entretien 2 Classe de durabilité 2 3 brevets

Plus en détail

Le verre de l habitat durable.

Le verre de l habitat durable. Création Image & Stratégie Illustrations A. Lainé / P. Chédal Saint-Gobain Glass France RCS Nanterre B 998 269 211 - G1-DOC0001/07-12 90000 Sous réserve de modifications Le verre de l habitat durable.

Plus en détail

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell

climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort climacell Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS une priorité pour l environnement. La Climacell Installée depuis 1994 en Allemagne à Angelbachtal, l

Plus en détail

climacell ouate de cellulose Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Climacell Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS

climacell ouate de cellulose Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Climacell Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS Isoler naturellement avec la Ouate de Cellulose Climacell Économie Écologie Confort L ISOLATION DES BÂTIMENTS une priorité pour l environnement. La Climacell Installée depuis 1984 en Allemagne à Angelbachtal,

Plus en détail

La valorisation du biogaz par stations de cogénération

La valorisation du biogaz par stations de cogénération La valorisation du biogaz par stations de cogénération Frank Steenhaut Séminaire sur la BIOMETHANISATION 26 janvier 2006 - TOURNAI Les secteurs d activités Secteurs d'activités Fabrication Ingénierie Stations

Plus en détail

Biomasse et ses applications Production de vapeur et/ou électricité combinées Par Daniel Jacques Ecotherma Énergie Inc.

Biomasse et ses applications Production de vapeur et/ou électricité combinées Par Daniel Jacques Ecotherma Énergie Inc. Biomasse et ses applications Production de vapeur et/ou électricité combinées Par Daniel Jacques Ecotherma Énergie Inc. Daniel Jacques Ing. Ecotherma Énergie Inc. 750, 111 Rue Saint-Georges, QC 418-221-1783

Plus en détail

Construisons en aluminium pour les générations futures

Construisons en aluminium pour les générations futures Construisons en aluminium pour les générations futures La Haute Qualité Environnementale avec l aluminium Les qualités de l aluminium (résistance, légèreté, malléabilité, recyclabilité ) répondent aux

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

MADERA. Madera MicroLook + Silhouette

MADERA. Madera MicroLook + Silhouette MADERA LE BOIS : le plus beau, le plus naturel des éléments que vous puissiez trouver pour la décoration intérieure, est désormais disponible dans la gamme Armstrong. Le bois : un matériau riche, naturel

Plus en détail

Electricité et cogénération biomasse

Electricité et cogénération biomasse Electricité et cogénération biomasse Etienne Lebas COGEBIO Mars 2013 Procédés de conversion de la biomasse Source : European Comission Technologies de cogénération biomasse Méthanisation Pyrolyse Gazéification

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE

POELE A BOIS OBJET UNE ENERGIE RENOUVELABLE POELE A BOIS OBJET Cette fiche fait le point sur la mise en place d appareils de chauffage au bois dans les maisons individuelles rénovées au niveau BBC-Rénovation : inserts, foyers fermés et poêles fonctionnant

Plus en détail

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN

Avec DUOSUN. Avant DUOSUN La dernière invention DUOSUN est un capteur solaire thermique qui fonctionne bien mieux. Il est moins cher et est plus propre que les autres produits actuellement disponibles. Ce capteur est destiné à

Plus en détail

RENOLIT ONDEX : LA PLAQUE DE COUVERTURE POUR UNE ARCHITECTURE DURABLE

RENOLIT ONDEX : LA PLAQUE DE COUVERTURE POUR UNE ARCHITECTURE DURABLE : LA PLAQUE DE COUVERTURE POUR UNE ARCHITECTURE DURABLE La Halle du Toueur France 2004 www.ondex.com Shigeru Ban Les Halles Dubigeon France 2007 Cabinet Alexandre CHEMETOFF RÉSISTANT la bi-orientation

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

13. PROTOXYDE D'AZOTE (N2O)

13. PROTOXYDE D'AZOTE (N2O) 1.Introduction.1.1.Toxicité / effet sur l'environnement 13. PROTOXYDE D'AZOTE (N2O) Le protoxyde d azote (N2O) présent dans l air ambiant n est pas toxique pour la santé, l environnement naturel ou l environnement

Plus en détail

>I En savoir plus I Développement durable

>I En savoir plus I Développement durable g Qu est ce que c est? 1987 Rapport Brundtland Commission des Nations Unies sur l Environnement et le Développement «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans

Plus en détail

Les parois de chambres froides

Les parois de chambres froides Les parois de chambres froides présentation de : Illustrations de sources diverses. 1 Objectifs du cours Identifier les modes de transferts Réaliser un bilan thermique pour un échangeur un mur un container

Plus en détail

Adoptez le réflexe feuillus!

Adoptez le réflexe feuillus! Adoptez le réflexe feuillus! Crédit : Chloé de la Chaise Les feuillus, la solution pour l aménagement extérieur FEUILLUS D EXTÉRIEUR Châtaignier I Chêne I Frêne I Robinier Châtaignier I Chêne I Frêne

Plus en détail

Swiss Construction Services SAUNAS

Swiss Construction Services SAUNAS Swiss Construction Services SAUNAS Description générale de saunas fabriquées Les SAUNAS faits sur mesure selon votre goût et vos besoins sont destinés à la fois aux personnes physiques exigeantes, axées

Plus en détail

L outil SPEC : calculez l efficacité de votre chaufferie vapeur

L outil SPEC : calculez l efficacité de votre chaufferie vapeur L outil SPEC : calculez l efficacité de votre chaufferie vapeur Colloque multiénergie AGPI Marie-Joëlle Lainé, ing. Conseillère Groupe DATECH Plan de présentation 1. Mise en contexte 2. Définition d une

Plus en détail

FORMATION PATHOLOGIES BIOLOGIQUES DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION. Connaître le bois et ses technologies. Identifier les agents de dégradation du bois

FORMATION PATHOLOGIES BIOLOGIQUES DU BOIS DANS LA CONSTRUCTION. Connaître le bois et ses technologies. Identifier les agents de dégradation du bois Alain LEMAIGRE Expert Bois Consultant Expertise construction bois Expertise préservation et attaques biologiques SEB Membre de la Société des Experts Bois (Wood Experts Society EU) FORMATION PATHOLOGIES

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. L isolation permet d apporter un meilleur confort de vie et de faire des économies d énergies IL y a deux

Plus en détail

Caméléwood. la fenêtre BOIS, qui permet comme le Caméléon, de se fondre dans l environnement.

Caméléwood. la fenêtre BOIS, qui permet comme le Caméléon, de se fondre dans l environnement. Caméléwood la fenêtre BOIS, qui permet comme le Caméléon, de se fondre dans l environnement. FENETRES FRANC COMTOISES MENUISERIE THIEBAUD 20 RUE DE LA GRANGE 25380 BELLEHERBE Tel : 03 81 44 36 65 contact@fenetres-franc-comtoises.com

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons Réalisé par Mathilde et Maxime 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Nous connaissons deux types d isolant : - les isolants thermiques - les isolants

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

Le marquage laser des polymères

Le marquage laser des polymères Le marquage laser des polymères Pour un marquage précis et permanent Le marquage laser est un procédé innovant qui permet d écrire précisément sur les matériaux les plus divers tels que le bois, le papier

Plus en détail

promouvoir les PME - protéger le climat

promouvoir les PME - protéger le climat Protéger le climat. Soutenir les PME. Une histoire de succès jusqu'en 2020 promouvoir les PME - protéger le climat Aperçu Fondation Suisse pour le Climat Quelles sont les offres de soutien? Quelle est

Plus en détail

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4 Énergie

Plus en détail

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE COMPLEXE CINEMATOGRAPHIQUE DU PLATEAU DE LA BRIE PROJET DE CINEMA SUR LE TERRITOIRE DE COULOMMIERS NOTICE DEMARCHE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE: COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA BRIE DES

Plus en détail