Guide de référence. Version 6.0 SP1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de référence. Version 6.0 SP1"

Transcription

1 Guide de référence Version 6.0 SP1

2 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives appartenant à Pitney Bowes Inc et/ou ses filiales et sociétés associées. Portrait Software, le logo Portrait Software, Portrait, et la marque Portrait de Portrait Software sont des marques déposées de Portrait Software International Limited et ne peuvent être utilisées ou exploitées de quelque manière que ce soit sans l'accord exprès, préalable et écrit de Portrait Software International Limited. Marques déposées Tous les autres noms de produits, noms de société, marques, logos et symboles mentionnés ci-après peuvent être des marques ou des marques déposées de leurs propriétaires respectifs. Assistance Portrait Software Si vous avez besoin d'aide concernant un sujet qui n'est pas couvert par cette documentation, essayez notre Base de Connaissance sur notre site Internet et suivez le lien vers votre produit. Vous pouvez également télécharger d'autres documents d'informations Portrait Software à partir de notre site. Si vous ne possédez pas de nom d'utilisateur ou de mot de passe, ou si vous les avez oubliés, nous vous prions de nous contacter par l'un des moyens énoncés ci-dessous. Si vous rencontrez un problème lors de l'utilisation, de l'installation ou avec la documentation de ce produit, veuillez nous contacter en utilisant l'une des méthodes suivantes : Courriel : Téléphone USA/Canada (numéro gratuit) Reste du monde Lorsque vous nous signalez un problème, il nous est utile de connaître : Le nom du logiciel Les circonstances dans lesquelles le problème est survenu Les messages d'erreur que vous avez vus (s'il y en a eu) La version du logiciel que vous étiez en train d'utiliser Pitney Bowes Software Inc. January 02, 2014

3 Table des matières Chapitre 1 : Dialogue Admin...11 Dialogue Admin...12 Hôtes Dialogue Server...12 Instances de base de données...12 Domaines client...15 Catégories...15 Configuration de dialogue...15 Types de groupes...15 Types d'opérations...16 Types de statuts de dialogues...16 Types d'événements...16 Types de statuts d'appels...16 Configuration d' non livré...17 Configuration d'activité...18 Types d'activités...18 Options de suivi des tâches...19 Intervalle d'affichage des tâches...19 Champs de tâches...19 Types de canaux...19 Canaux de sortie...20 Types de messages...22 Ressources...22 Référentiel SQL...22 Bases de données secondaires...23 Web Services...23 Référentiel de plugins...23 Utilisateurs et sécurité...25 Utilisateurs...25 Groupes d'utilisateurs...25

4 Droits d'accès...25 Sécurité d'objet...29 Journal de sessions d'utilisateurs...31 Admin. générale...32 Collections de paramètres...32 Systèmes d'applications...32 Maintenance de la table...32 Utilitaires de test...32 Chapitre 2 : Domaines client et expressions...35 Domaines client et expressions...36 Débuter avec les domaines...36 Étape 1 - Création du SQL de groupe principal...36 Étape 2 - Ajout d'un domaine...37 Étape 3 - Ajout du groupe de données principal...37 Étape 4 -Ajout des champs...38 Étape 5 - Modification de propriétés de champs...38 Étape 6 - Activation du nouveau domaine...38 Étape 7 - Test du domaine dans Customer View...39 Étape 8 - Test du domaine dans le concepteur de sélection...39 Étape 9 - Autres informations sur les domaines...39 Domaines client dans Visual Dialogue...40 Domaines client dans Customer View...40 Informations détaillées sur la configuration d'un domaine client...42 Propriétés des domaines client...42 Groupes de données...43 Champs...47 Types de données...51 Sources de recherche...51 Vérification du domaine client...52 Exécution de la vérification du domaine client...52 Messages relatifs à la vérification du domaine client...52 Expressions...58 Définitions de syntaxe d'expression...59 Opérateurs d'expressions...61 Types de données d'expressions...63 Fonctions d'expressions Portrait Dialogue 6.0 SP1

5 Chapitre 3 : Configuration de rapports...79 Rapports...80 Visionneuse de rapports...81 Formats de rapports...83 Report Parameter XML...84 Actions d'affichage des rapports...86 Chapitre 4 : Suivi des s et des liens...89 Suivi...90 Suivi des s...90 Suivi de lien...91 Détails sur le suivi des s et des liens...93 Suivi des réponses...95 Chapitre 5 : Objets de contenu...99 Objets de contenu URL d'objet de contenu Chapitre 6 : Fichiers publiés Fichiers publiés URL de fichiers publiés Chapitre 7 : Gestion des s non livrés Gestion des s non livrés Paramètres système pour les s non livrés Historisation des s non livrés Chapitre 8 : Importation et exportation d'objets Exportation et importation Exportations Importations Configuration d'un environnement complémentaire Chapitre 9 : URL shortening Guide de référence 5

6 Raccourci d'url Instances de base de données Paramètres Types de messages Chapitre 10 : API de plugin API de plugin Plugins de données client Plugins de branches Plugins d'expressions Plugins généraux Plugins de messages Plugins de canaux de sortie Types Types de paramètres de branche Types de données de questionnaire Interfaces Interface IMHAnswerForm Interface IMHAnswerFormList Interface IMHBranchDynamicList Interface IMHBranchInfo Interface IMHBranchParamDefs Interface IMHBranchPlugin Interface IMHCategory Interface IMHCacheItem Interface IMHCCCallStatusList Interface IMHCCProject Interface IMHChannelMessage Interface IMHMessageContainer Interface IMHCmsIdList Interface IMHCreateMessagePlugin Interface IMHCreateMessagePlugin Interface IMHCreateMessagePlugin Interface IMHContentItem Interface IMHContentItemList Interface IMHContentObjectRulePlugin Interface IMHContentObjectUtils Interface IMHContentRequestParams Portrait Dialogue 6.0 SP1

7 Interface IMHControlParamDefs Interface IMHCustomer Interface IMHCustomerContainer Interface IMHCustomerList Interface IMHCustomerSortFieldList Interface IMHCustomPluginServices Interface IMHDataField Interface IMHDataFields Interface IMHDataGroupPlugin Interface IMHDialog Interface IMHDialogUtils Interface IMHDialogGroup Interface IMHDialogOperation Interface IMHDialogServerServices Interface IMHDuplicateList Interface IMHDynamicValuesList Interface IMH BounceCodeList Interface IMHExprFunction Interface IMHExprFunctionPlugin Interface IMHGenericPlugin Interface IMHLicenseInfo Interface IMHMessage Interface IMHMessageAssembleInfo Interface IMHMessageAttachment Interface IMHMessageAttachmentList Interface IMHMessageBundle Interface IMHMessageUtils Interface IMHOutputChannelInfo Interface IMHOutputChannelPlugin Interface IMHParticipant Interface IMHParticipantContainer Interface IMHPlugin Interface IMHQryAlternative Interface IMHQryQuestion Interface IMHQrySection Interface IMHQuestionnaire Interface IMHQuestionnaireUtils Interface IMHReportEngine Guide de référence 7

8 Interface IMHReportFormat Interface IMHReportParameter Interface IMHReportParameterList Interface IMHReportTemplate Interface IMHSelection Interface IMHSQLDef Interface IMHSystemUser Interface IMHUnmergedMessage Interface IMHWebPublicFile Chapitre 11 : API Dialogue Server API Dialogue Server API Activity API Dialogue API Customer API Generic API Message API Emarketing Mail API Quest API Report API Selection API System API Telemarketing API Web Utils Chapitre 12 : Administration de HQ Portrait Shared Server Configurer Portrait HQ Configuration de la fréquence d'images Configuration du journal des applications de Portrait HQ Configuration de la base de données Portrait Shared Repository Configuration de Sharepoint Configuration de Portrait Shared Server Configuration de l'authentification Windows Configuration du journal de Portrait Shared Server Configuration des rapports de campagne Configuration des liens rapides dans MyView Activation de SSL/HTTPS Portrait Dialogue 6.0 SP1

9 Activation de l'approbation de campagne Modification des autorisations des utilisateurs HQ Configuration des activités marketing Configuration des types d'activité Configuration des sous-types d'activité Configuration des propriétés d'activité Configuration de canaux Configuration des cartes clients Intégration des données de résultats Tables opérationnelles Tables de résumé et schéma de création de rapports Journalisation de données provenant d'un outil externe Dépannage de HQ Échec de l'authentification à Portrait HQ après l'installation de SharePoint Problèmes liés aux informations d'identification de sécurité lors de l'exécution de Portrait HQ.342 Le dépannage d'application ne répond plus quand vous essayez de vous y connecter.343 Difficultés de téléchargement de Portrait Shared Services Création de noms principaux de service (SPN) pour Portrait Shared Services Journalisation Désinstallation de Dialogue Server après installation de Sharepoint et Portrait HQ Commentchangerlecompteencoursd'utilisationcommeComptedeserviceaprèsquePSSaétéinstallé Les tâches que j'ai créées ne s'affichent pas dans Portrait HQ «MyView» : Réception d'un message d'erreur «Failed retrieving task list» dans Portrait HQ Chapitre 13 : Mentions concernant les tiers Mentions concernant les tiers Guide de référence 9

10

11 Chapitre 1 Dialogue Admin Dans cette section : Dialogue Admin Hôtes Dialogue Server Instances de base de données Domaines client Configuration de dialogue Configuration d'activité Types de canaux Ressources Utilisateurs et sécurité Admin. générale

12 Dialogue Admin Dialogue Admin Dialogue Admin est l'application client d'administration de Portrait Dialogue. Hôtes Dialogue Server À partir de la fenêtre de navigation Dialogue Admin, vous pouvez vous connecter à un ou plusieurs hôtes Dialogue Server. Un hôte Dialogue Server représente une installation sur un serveur. Pour vous connecter à Dialogue Server, sélectionnez le nœud Hôtes Dialogue Server, puis choisissez Elément > Nouveau dans le menu. Modification de Propriétés de l'hôte La plupart des informations sous Propriétés de l'hôte sont en lecture seule. Elles portent sur la version logicielle et la licence. Cependant, il est possible de modifier les informations suivantes : Obliger le serveur à utiliser l'anglais (américain) (dans tous les cas) : Cette option permet d'écraser la langue de Dialogue Server et de toutes ses instances. Ainsi, les messages d'erreur et les autres informations affichées à l'écran par le serveur sont en anglais américain. Cette option est utile aux administrateurs système qui souhaitent que Dialogue Server utilise temporairement l'anglais américain pour afficher des informations sur les erreurs et les journaux. Remarque : Il existe un paramètre équivalent sous Instances de base de données qui permet d'écraser la langue pour une seule instance. Instances de base de données Dialogue Database peut être installé plusieurs fois sur un hôte Dialogue Server. Chaque installation est appelée instance de base de données. Toutes les instances disponibles sont répertoriées sous le nœud Instances de base de données. Remarque : Pour gérer une instance ou y accéder, l'utilisateur doit s'y connecter à l'aide d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe valides ou se connecter directement au serveur. Définition d'une nouvelle instance Pour définir et configurer une nouvelle instance : Vérifiez que le schéma de base de données Dialogue Server est installé. 12 Portrait Dialogue 6.0 SP1

13 Chapitre 1 : Dialogue Admin Sélectionnez le nœud Instances de base de données, puis choisissez Elément > Nouveau dans le menu. Cette opération doit être réalisée en local sur le serveur qui héberge Dialogue Server. Connectez-vous à l'instance à l'aide du nom d'utilisateur/mot de passe par défaut (voir le guide d'installation). Lorsque vous définissez ou modifiez une instance, vous pouvez configurer plusieurs propriétés importantes : Identifiant court (ISID) Identifiant court pour votre instance. L'identifiant court doit être constitué d'un ou de plusieurs caractères alphabétiques majuscules. Il doit en outre être différent de celui de toutes les autres instances figurant sur l'hôte Dialogue Server. Est une instance par défaut Par défaut est coché si l'instance sélectionnée est l'instance système par défaut (au sein de l'hôte Dialogue Server). Activer Service Dialog Manager Active ou désactive Service Dialog Manager. Ce service permet d'exécuter des tâches en arrière-plan comme des opérations programmées à l'avance et déclenchées par des événements. Activer le service d'envoi de messages Active ou désactive le service d'envoi de messages. Ce service permet d'envoyer des messages sortants à partir du système. Activer le service de réception d' s Active ou désactive le service de réception d' s. Ce service permet de récupérer et de gérer les s rejetés. Activer l'authentification Windows Cette option permet aux utilisateurs de se connecter au système avec leurs identifiants de connexion Windows sans fournir de nom d'utilisateur ni de mot de passe. Erreurs du serveur de journaux et messages de débogage Cette option permet de journaliser l'ensemble des erreurs et des exceptions dans les fichiers du dossier suivant : <DialogServer>\LogFiles\Errors Cette option permet également de journaliser diverses informations dans Portrait Dialogue Process Monitor. Mais surtout, elle permet de consigner les messages d'erreur SQL détaillés et d'activer la méthode LogDebugMessage de l'api de plugin. Obliger le serveur à utiliser l'anglais (américain) Cette option permet d'écraser la langue de l'instance ou de la session utilisateur. Ainsi, les messages d'erreur générés par Dialogue Server et les autres informations affichées à l'écran sont en anglais américain. Cette option est utile aux administrateurs système qui souhaitent qu'une instance utilise temporairement l'anglais américain pour afficher des informations sur les erreurs et les journaux. Remarque : Il existe un paramètre équivalent sous Propriétés de l'hôte qui permet d'écraser la langue du serveur pour toutes les instances. Guide de référence 13

14 Instances de base de données Instance hors ligne Cette option désactive l'instance et tout traitement de celle-ci côté serveur. Si cette option est sélectionnée, les utilisateurs ne peuvent pas se connecter ni appeler aucune méthode du serveur. Par contre, les appels de méthode en cours ne sont pas abandonnés. Cette option est utile, par exemple, lors de la maintenance de la base de données ou de la mise à niveau du système. Type de serveur de base de données L'un des SGBD pris en charge (actuellement, Oracle et Microsoft SQL Server). Chaîne de connexion Chaîne de connexion MS OLE DB utilisée pour se connecter à Dialogue Database. Remarque : si vous utilisez SQL Server Native Client, vous devez définir le paramètre Persist Security Info dans l'onglet Toutes de la boîte de dialogue de la chaîne de connexion sur True, afin de rendre persistant le mot de passe de l'utilisateur de la base de données. Langue de la base de données système Langue d'installation de Dialogue Database et des données du système. Il s'agit également de la langue d'interface utilisateur par défaut de l'instance. Remarque : Ce paramètre doit correspondre à la langue réelle de Dialogue Database. Appuyez sur le bouton Résoudre pour récupérer la langue de la table SYSTEM_INFO dans la base de données. Si vous spécifiez ou modifiez la chaîne de connexion, Dialogue Admin tente automatiquement de se connecter à la base de données et d'en extraire la langue. Nouvelle tentative de connexion La valeur Mini. détermine le délai avant l'exécution d'une nouvelle tentative de connexion lorsque Dialogue Database n'est pas disponible. Ce délai est multiplié par deux à chaque échec de connexion suivant jusqu'à ce que la valeur Maxi. soit atteinte. Cette dernière est ensuite utilisée comme délai pour les tentatives suivantes. Modification d'une instance Pour modifier les propriétés d'une instance, sélectionnez-la dans le navigateur Dialogue Admin, puis sélectionnez Elément > Propriétés dans le menu. Redémarrage d'une instance Pour redémarrer une instance, sélectionnez-la dans le navigateur Dialogue Admin, puis sélectionnez Elément > Redémarrer dans le menu. L'option de redémarrage est le plus souvent utilisée en cas d'échec d'une instance, par exemple, si la base de données n'est pas disponible. Le redémarrage d'une instance signale aux services Dialogue Server (MH Dialog Manager Service et MH Send Message Service) que l'instance est prête à être utilisée. Le redémarrage d'une instance permet également d'effacer l'ensemble de ses données en mémoire cache, y compris les requêtes SQL, définitions de domaines client, paramètres, etc. 14 Portrait Dialogue 6.0 SP1

15 Chapitre 1 : Dialogue Admin Domaines client Les domaines client contiennent tous les différents ensembles de clients définis dans Portrait Dialogue. Un ensemble de clients est appelé domaine client. Voici quelques exemples de domaines client : personnes, marché interentreprises, ménages ou prospects. Pour obtenir davantage d'informations et de l'aide en matière de domaines client, reportez-vous à la section Domaines client et expressions de l'assistance technique. Catégories Les catégories permettent de classer les clients dans des catégories. Un client peut appartenir à une ou plusieurs catégories. Il existe quatre types de catégories : Catégorie simple Un client peut ou non être membre d'une catégorie simple. Catégorie avec valeurs Si un client fait partie d'une catégorie avec valeurs, il obtient une ou plusieurs valeurs de cette catégorie. Si une catégorie comporte de nombreuses valeurs, le client peut obtenir différentes ces valeurs. Sinon, le client obtient une seule et unique valeur. Catégorie de score Si un client fait partie d'une catégorie de score, il comporte une valeur de score comprise entre une valeur minimale et une valeur maximale. Catégorie de blocage de canal Si un client fait partie d'une catégorie de blocage de canal, il ne reçoit aucun message ni aucune communication via ce canal. Exemple : Si un client fait partie d'une catégorie de blocage d' s, il ne reçoit pas d' . Configuration de dialogue La section Configuration de dialogue contient des sous-nœuds qui permettent de gérer des éléments entrant dans la conception d'un dialogue. Types de groupes Les types de groupes sont ceux définis et utilisés dans les dialogues. Un type de groupe porte un nom et contient un type de données. Il existe trois types de données de groupe : Base de données Le type de données Base de données représente l'ensemble des clients de votre base de données client, c'est-à-dire tous les clients du domaine client associé au dialogue. Guide de référence 15

16 Types d'opérations Standard Le type de données Standard est le type de données normal des participants au dialogue. Flou Le type de données Flou est utilisé dans les types de groupes qui représentent des clients non identifiés, par exemple, un marché ou une audience cible. Vous pouvez définir autant de types de groupes que vous le souhaitez pour personnaliser le mode de création de vos dialogues. Par contre, les fonctionnalités d'un groupe sont toujours définies par le type de données que vous choisissez. Types d'opérations Les types d'opérations définissent les opérations utilisées lors de la conception des dialogues dans Visual Dialogue. Vous pouvez définir autant de types d'opérations que vous le souhaitez. La logique sous-jacente aux opérations est exécutée dans des plugins. Il existe des plugins standard et des plugins personnalisés que vous pouvez programmer. Un type d'opération définit la relation entre une opération et un plugin. Cette relation est appelée «type de branche» et il est possible de configurer l'ordre des types de branches d'un type d'opération. En outre, il est possible de configurer le symbole utilisé pour une opération et la catégorie d'opération (utilisée pour une catégorisation visuelle dans Visual Dialogue), ainsi que les options d'exécution par défaut. Types de statuts de dialogues Les types de statuts de dialogues permettent de classer les dialogues suivant les différentes étapes de leur cycle de vie. Un dialogue correspond toujours à un type de statut défini. Vous pouvez définir autant de types de statuts que vous le souhaitez ; notez cependant que certains sont standard au système et ne peuvent être supprimés. Types d'événements Les types d'événements définissent les événements provenant de l'extérieur publiés dans Dialogue Server. Certains types d'événements sont standard et utilisés par le système lui-même. D'autres types d'événements peuvent être ajoutés à des projets d'intégration pour décrire un événement externe d'un autre système d'application. Dans ce cas, Dialogue Server en est informé. Il est possible de publier des événements via l'api Dialogue Server. Sinon, vous pouvez les publier directement dans Dialogue Database en appelant une procédure enregistrée. Types de statuts d'appels Un type de statut d'appel décrit l'historique des événements d'un client dans un projet Telemarketing. Il indique par exemple si l'appel a abouti ou si la ligne téléphonique du client est coupée. Vous pouvez définir autant de types de statuts d'appels que vous le souhaitez ; notez cependant que certains sont standard au système et ne peuvent être supprimés. 16 Portrait Dialogue 6.0 SP1

17 Chapitre 1 : Dialogue Admin Configuration d' non livré La section Configuration d' non livré contient des sous-nœuds permettant de configurer la gestion des s non livrés. Configurations de non livraison Dialogue Server peut gérer automatiquement les s non livrés. Il est possible de définir différentes configurations d' s de non livraison en fonction des s récupérés par MH Receive Mail Service auprès des différents comptes pour gérer ceux qui sont rejetés. Lorsque vous créez ou modifiez une configuration, vous obtenez une boîte de dialogue contenant cinq onglets. Général : Vous permet de donner un nom à la configuration et de l'activer ou de la désactiver. Pour que la configuration puisse traiter les s entrants, elle doit être activée. Vous devez également configurer les mappages des champs de domaines client. Ces mappages indiquent au service les champs des domaines qu'il doit utiliser pour déterminer le client supposé avoir reçu l' rejeté. Logique de rejet : Si vous cochez la case Rechercher l'id du message client, Receive Mail Service analyse les s rejetés pour obtenir l'id du message client de l' d'origine. Intervalle d'analyse en jours détermine le nombre de jours passés où rechercher l'historique des s envoyés pour identifier l'un d'entre eux qui a été rejeté. Adresses à ignorer lors de l'analyse est constitué d'une liste d'adresses séparées par des points-virgules à ignorer lors de l'analyse des s rejetés. En règle générale, vous y trouverez les adresses utilisées comme adresses de provenance dans les s sortants. Dans la section Traitement non automatique de l'onglet, vous pouvez configurer la gestion des s rejetés en cas d'intervention manuelle dans la gestion. Transférer à cette adresse correspond à l'adresse utilisée lorsqu'un rejeté est transmis pour être géré manuellement. Si vous cochez l'option Si possible, utiliser l'«adresse de provenance» initiale pour le transfert, l'adresse d'origine de l' rejeté est celle utilisée lors du transfert. Cette option est particulièrement utile lors de la gestion d' s rejetés qui n'en sont pas vraiment et qui sont plutôt des réponses de destinataires. Si vous ne cochez pas cette case ou si l'adresse d'origine est introuvable, l'«adresse de provenance» par défaut est celle utilisée comme adresse de provenance. Codes de rejet :Vous pouvez écraser la configuration de la gestion sous Codes de rejet. Serveurs de messagerie : Ici, vous pouvez configurer le mode de connexion du service aux serveurs de messagerie. Serveur de messagerie entrant permet de récupérer les s rejetés. Ici, la configuration de compte est généralement celle de l'adresse de provenance lors de l'envoi des s. Vous avez le choix entre trois différents types de serveurs entrants : pop prend en charge le protocole POP3. imap prend en charge le protocole IMAP4. Aucun ne récupère pas les s rejetés ; il fait appel à un programme externe pour le faire. Cela vous permet de créer votre propre programme de récupération d' s et de ne pas dépendre de MH Receive Mail Service pour le faire. Les s doivent être au format MIME standard et inclure des caractères de terminateur SMTP standard (CRLF.CRLF). Dans cette configuration, chaque figure dans un fichier distinct portant un nom unique. Les fichiers doivent être placés dans "<RépertoireDeTravail>\<Nom de la configuration>\entrant", où le répertoire entrant est celui que vous avez in- Guide de référence 17

18 Configuration d'activité diqué dans RépertoireDeTravail pour le système de gestion des s rejetés et Nom de la configuration est le nom de la configuration du système. Serveur de messagerie sortant est utilisé lors du transfert d' s et de l'envoi de rapports. Autre : Si vous cochez la case Toujours consigner les infos client Receive Mail Service met systématiquement en correspondance les s rejetés et le client concerné et consigne ces informations dans Dialogue Database. Si vous ne la cochez pas, Receive Mail Service consigne uniquement les informations relatives aux s rejetés sans les informations client. En ce qui concerne les codes de rejet dont l'action de rejet est définie sur Evénement, les s rejetés sont systématiquement consignés avec les informations client, quelle que soit la configuration de ce paramètre. Si vous cochez cette option, les performances de votre système risquent d'en être affectées. Adresse du destinataire du rapport correspond à l'adresse des destinataires devant recevoir les rapports Receive Mail Service. Ce rapport contient le nombre total d' s rejetés et triés par code de rejet. Vous pouvez configurer le délai entre chaque distribution à l'aide de l'option Intervalle en minutes. Receive Mail Service conserve les s qu'il récupère sur le disque. Si le système reçoit un grand nombre d' s rejetés, ces informations peuvent prendre beaucoup de place. Pour réduire l'espace occupé, vous pouvez configurer le service pour qu'il supprime les fichiers les plus anciens. Pour ce faire, utilisez Intervalle en jours. Codes de rejet Il existe plusieurs raisons pouvant entraîner le rejet d'un . Dans Dialogue Server, vous pouvez définir ces raisons à l'aide de codes d' s rejetés. Chaque code de rejet représente une raison de rejet d' s. Et le système peut traiter différemment les s correspondant à des codes de rejet distincts. Action de rejet détermine le mode de gestion d'un portant un code de rejet donné. Il existe trois types d'action : Ignorer - Les s rejetés sont ignorés et le système n'entreprend aucune action. Evénement - Le système publie un événement s'il peut identifier le destinataire d'origine de l' . Transmettre - L' rejeté est transmis à une adresse spécifique. Mettre à jour le journal de messages détermine si la table de base de données MESSAGE_LOG est mis à jour en cas de rejet d'un . Cette mise à jour a lieu uniquement si le système réussit à identifier l' d'origine à l'aide des informations de l' rejeté. Configuration d'activité L'option Configuration d'activité contient des sous-nœuds utilisés pour configurer les types d'activités et le comportement des tâches. Types d'activités Les types d'activités définissent les activités client enregistrées dans Dialogue Database. Une activité décrit une interaction avec un client. 18 Portrait Dialogue 6.0 SP1

19 Chapitre 1 : Dialogue Admin Vous pouvez définir autant de types d'activités que vous le souhaitez. Lorsque vous définissez un type d'activité, vous pouvez spécifier si un utilisateur peut ou non insérer manuellement cette dernière via l'application Web. Certaines activités sont automatiquement publiées lors de l'exécution de dialogues ; d'autres sont publiées via l'application Web par un utilisateur ou via l'api Dialogue Server depuis d'autres systèmes d'applications. Dialogue Database comporte une procédure d'enregistrement permettant d'y publier directement des activités. Options de suivi des tâches Les options de suivi des tâches sont des valeurs standard de configuration de la durée de suivi d'une tâche. Vous pouvez définir autant d'ensembles d'options que vous le souhaitez, et ces éléments figureront dans une liste déroulante sur l'interface utilisateur. Intervalle d'affichage des tâches Les intervalles d'affichage des tâches sont des valeurs de filtrage standard de la liste Mes tâches dans Customer View. Vous pouvez définir autant d'ensembles d'intervalles que vous le souhaitez et ces éléments figureront sur l'interface utilisateur. Champs de tâches Les champs de tâches forment un ensemble de champs mappé aux champs de données des domaines client. Une tâche est associée à (ou enregistrée sous) un client d'un domaine client. Lors de l'affichage d'une liste de tâches, celles-ci peuvent être associées à des clients de différents domaines. Pour pouvoir afficher les informations client d'une liste, on utilise le concept de champs de tâches. Un champ de tâche est mappé vers des champs de données dans les domaines client utilisés avec des tâches. Lorsque le système génère une liste de tâches avec des colonnes de champs de tâches, les données des différents domaines sont récupérées et s'affichent dans ces colonnes. Dans Dialogue Database, la table TASK_FIELD définit les champs de tâches, tandis que TA- SK_FIELD_MAPPING contient les références aux champs de domaines. Les champs de tâches sont utilisées à la fois dans le Gestionnaire des tâches de Visual Dialogue et dans Mes tâches de Customer View. Types de canaux Les types de canaux regroupent tous les médias et autres moyens/méthodes de communication avec les clients. Certains canaux sont des canaux de communication physiques, comme la messagerie électronique, le fax ou les SMS. D'autres canaux représentent des situations de communication comme des réunions. Dialogue Database comporte un ensemble de types de canaux standard, mais vous pouvez en configurer d'autres en toute liberté, suivant vos besoins. Guide de référence 19

20 Canaux de sortie Canaux de sortie Un canal de sortie est l'utilisation physique d'un canal pour réaliser une communication sortante. Par exemple, le canal de sortie du type de canal exécute, via un plugin de canal, la logique d'envoi d' s à l'aide du protocole SMTP. Certains types de canaux peuvent, le cas échéant, correspondre à plusieurs applications physiques. Par exemple, l'envoi de messages SMS dispose de différentes applications suivant le fournisseur de services SMS (ou opérateur de télécoms utilisé pour distribuer des messages SMS). Un plugin de canal de sortie définit un ensemble de paramètres de contrôle. Certains d'entre eux sont fixes et configurés sous les propriétés du canal de sortie. D'autres sont configurés pour chaque modèle de message. Les paragraphes ci-dessous décrivent les paramètres de contrôle fixes utilisés par les canaux électroniques installés. Paramètres de contrôle fixes pour les messages d' s Le canal de sortie utilise les paramètres de contrôle fixes suivants. La plupart d'entre eux sont des valeurs définies par les protocoles d' s standard. Cependant, notez que certains sont propres à Dialogue Server. IP d'hôte SMTP Port hôte SMTP La session a expiré. Nom d'utilisateur Mot de passe Agent Jeu de caractères par défaut Codage du transfert de contenu QuotedPrintable RFC2045 Nom de l'adresse IP du serveur de messagerie SMTP utilisé pour envoyer des s. Ce paramètre est obligatoire. Numéro de port utilisé par le serveur de messagerie SMTP. La valeur par défaut de ce paramètre est 25. Ce paramètre est obligatoire. Valeur de temporisation en millisecondes utilisée lors d'une tentative de connexion au serveur de messagerie SMTP. Ce paramètre est obligatoire. Spécifie le nom d'utilisateur utilisé pour se connecter au serveur de messagerie SMTP en cas d'authentification requise. Spécifie le mot de passe utilisé pour se connecter au serveur de messagerie SMTP en cas d'authentification requise. Paramètre facultatif qui identifie le programme ayant créé l' . La valeur par défaut de ce paramètre est Dialogue Server. Indique le jeu de caractères par défaut utilisé pour l' . Le jeu de caractères par défaut est UTF-8 Indique le codage de transfert par défaut utilisé pour l' . Les valeurs possibles sont les suivantes : Quoted-Printable (QP), Base64 et 7bit. Le codage par défaut est Quoted-Printable. Indique que le message doit être compatible avec le codage RFC La valeur par défaut est True. Renvoyer l'adresse Spécifie une adresse de chemin de retour. Par défaut (si ce champ est vierge), le champ d'en-tête de chemin de retour est défini sur la même valeur 20 Portrait Dialogue 6.0 SP1

21 Chapitre 1 : Dialogue Admin En cas d'erreur, générer un avis de non livraison que celle du champ de provenance de l' . Ce paramètre est généralement utilisé pour acheminer tous les messages rejetés vers un compte de rejet. Spécifie si un rejeté doit être généré et envoyé au compte configuré pour recevoir des s rejetés. Si ce paramètre est défini sur True, des s rejetés sont générés en cas d'erreur conforme aux paramètres Codes d'erreur de non livraison permanente et Codes d'erreur de non livraison temporaire. Codes d'erreur de non livraison permanente Codes d'erreur de non livraison temporaire Résultat visé Chemin de sortie Liste de codes d'erreur SMTP séparés par des virgules gérés comme des s rejetés de façon permanente. Liste de codes d'erreur SMTP séparés par des virgules gérés comme des s rejetés de façon temporaire. Spécifie le résultat du plugin d'envoi d' s. Les valeurs possibles sont les suivantes : Aucun, SMTP et Fichier. La valeur par défaut est SMTP. Utilisé pour spécifier le chemin complet vers lequel les fichiers d' s sont enregistrés en cas d'utilisation de Fichier comme Résultat visé. Paramètres de contrôle fixes pour les messages Facebook Les canaux de sortie Facebook ne comportent aucun paramètre de contrôle fixe. Tous les paramètres de contrôle Facebook sont configurables pour chaque modèle de message. Paramètres de contrôle fixes pour les messages FTP Le canal de sortie FTP ne comporte aucun paramètre de contrôle fixe. Vous pouvez configurer tous les paramètres de contrôle FTP de chaque modèle de message. Paramètres de contrôle fixes pour les messages SMS Les paramètres de contrôle suivants sont utilisés avec les types de messages SMS. URL du serveur URL de la passerelle SMS du fournisseur de services SMS. Le paramètre URL du serveur est obligatoire. Remarque : Les paramètres de contrôle des types de messages SMS peuvent varier d'une installation à l'autre, car le système est configuré pour utiliser différents fournisseurs de passerelles SMS. Les paramètres répertoriés sont ceux utilisés avec le fournisseur de passerelles SMS ScanGIT en Norvège. Paramètres de contrôle fixes pour les messages Twitter Les canaux de sortie Twitter ne comportent aucun paramètre de contrôle fixe. Tous les paramètres de contrôle Twitter sont configurables pour chaque modèle de message. Guide de référence 21

22 Types de messages Types de messages Les types de messages définissent le mode de création des messages. Un modèle ou un message de base est toujours basé sur un type de message. Un type de message utilise un plugin pour créer le message. En règle générale, ce plugin fusionne avec le modèle de message ou le message de base contenant les données client (d'un domaine client). Il est possible de personnaliser un plugin de message. Dialogue Server propose un ensemble de plugins par défaut : MH Plugin de fusion de texte MH Plugin de fusion RTF MH Plugin de transformation XSL MH MS Plugin de combinaison Lors de la configuration d'un type de message, il est possible de définir un certain nombre de propriétés. Les propriétés les plus importantes sont les suivantes : Un canal de sortie facultatif utilisé pour envoyer des messages de ce type Le plugin utilisé pour créer (fusionner) le message Un type d'activité par défaut à générer en cas de création de ce type de message La possibilité ou non d'utiliser l'éditeur de messages intégré ou un éditeur externe pour modifier des modèles et des messages de base Optimisation de l'enregistrement de messages L'option Autoriser l'optimisation de l'archivage détermine s'il est possible d'optimiser le mode d'enregistrement des messages dans la base de données pour réduire la quantité de données enregistrées. Le plugin de message utilisé doit prendre en charge l'optimisation de l'enregistrement. Le plugin de fusion de texte et le plugin de fusion RTF prennent en charge l'optimisation de l'enregistrement. Si l'option Autoriser l'optimisation de l'archivage est désactivée, le contenu de message final est systématiquement enregistré. Ressources Ressources contient un ensemble d'éléments système de bas niveau spécifiques. Ces éléments sont généralement gérés par des utilisateurs techniques chargés de l'intégration aux autres systèmes et sources de données et du déploiement de plugins personnalisés. Référentiel SQL Référentiel SQL contient des groupes de instructions SQL personnalisées utilisées par Dialogue Server. Il est possible d'ajouter et de personnaliser des requêtes SQL dans plusieurs situations différentes : Pour récupérer des données dans des domaines client 22 Portrait Dialogue 6.0 SP1

23 Chapitre 1 : Dialogue Admin Pour mettre à jour des données provenant de domaines client Pour exécuter des instructions SQL provenant de plugins personnalisés Pour réaliser les opérations Sélectionner et Séparer dans un dialogue en fonction de commandes SELECT Remarque : Lorsque l'option de menu Afficher > Données système est cochée, les requêtes SQL utilisées en interne par Dialogue Server sont affichées en plus des requêtes SQL personnalisées. Ne modifiez pas ces requêtes SQL. Bases de données secondaires Normalement, les instructions SQL sont exécutées à l'aide de la connexion par défaut. La connexion par défaut est la connexion OLE DB utilisée pour se connecter à Dialogue Database. Cependant, il peut arriver que Dialogue Server ait besoin de récupérer des données d'autres bases de données via d'autres connexions. Par exemple, un ensemble de fichiers de base de données Paradox peuvent représenter une base de données client. Ce type de base de données est appelé base de données secondaire et comporte sa propre connexion. La configuration d'une base de données secondaire entraîne celle d'une chaîne de connexion OLE DB. En outre, vous devez spécifier un type de base de données pour que Dialogue Server sache comment formater les instructions SQL. CONSEIL : Un grand nombre de pilotes OLE DB et ODBC accessibles via OLD DB ne prennent pas en charge la mise en commun des connexions et des transactions MTS. Ceci peut entraîner des erreurs telles qu'echec d'inscription de la transaction de l'appelant. Pour contourner cette inscription automatique des transactions et ce regroupement des connexions, ajoutez les éléments suivants à la chaîne de connexion : ;OLE DB Services=-3 Les valeurs correctes peuvent être, dans certains cas, 0 ou -4 au lieu de -3. Sachez que l'ajout de ce paramètre désactive les transactions pour cette connexion à la base de données. Web Services Services WEB contient un ensemble de services Web connus de Dialogue Server. Lorsque le serveur sait comment appeler un service Web, il peut utiliser ce dernier comme source de données dans un domaine client ou l'appeler à partir d'une opération dans un dialogue. Remarque : La version logicielle actuelle ne déploie pas complètement les services Web et leurs applications. Référentiel de plugins Référentiel de plugins contient des bouts de code, ou plugins, qui exécutent les fonctions personnalisables. Il est possible de développer et d'installer un plugin sous forme d'objet COM, de classe.net ou de script. L'approche des scripts utilise le script Windows et prend en charge les langages des scripts installés, tels que VBScript, JScript et PerlScript. Lorsqu'il en a besoin, Dialogue Server charge et appelle des plugins. Par exemple, il appelle des plugins en cas d'exécution d'une opération de dialogue. Guide de référence 23

24 Référentiel de plugins Différents types de plugins Il existe six groupes de plugins : Plugins de données client Ces plugins sont utilisés, lors de la définition de domaines client, pour mettre à jour les données client. Plugins de branches de dialogue Ces plugins déploient les branches des opérations de dialogue. Nombre de ces plugins, installés avec le système, se présentent sous forme de script et contiennent du code source libre. Plugins d'expressions Ces plugins exécutent les fonctions d'expressions définies par l'utilisateur. Plugins de messages Ces plugins permettent de créer des messages. Par exemple, l'un des plugins standard fusionne des modèles Word et des données client. Plugins de canaux de sortie Ces plugins exécutent la communication physique (sortante) via un canal. Par exemple, le Plugin d'envoi d' s envoie des s via le protocole SMTP. Plugins généraux Ces plugins exécutent une logique personnalisée. L'API Dialogue Server peut les appeler en incluant n'importe quel nombre de paramètres d'entrée et une valeur de retour. Ces quatre types de plugins suivent différentes règles de mise en œuvre. Ces fonctions varient d'un type de plugin à l'autre. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section sur les API de plugins pour en obtenir une description détaillée. Installation de plugins développés sous forme d'objets COM Les plugins développés sous forme d'objets COM doivent être enregistrés en local sur la machine hébergeant Dialogue Server. Normalement, les objets COM sont enregistrés à l'aide de l'outil Windows regsvr32.exe. Dans Dialogue Admin, il convient de saisir l'identifiant GUID représentant l'id de classe de l'objet COM dans la fenêtre Propriétés du plugin. Installation de plugins développés sous forme de classes.net Les plugins de type.net sont créés sous forme de classes dans une bibliothèque de classes.net. Vous devez spécifier le nom du fichier et le chemin de la bibliothèque compilée, ou de l'assemblage, dans la fenêtre Propriétés du plugin de Dialogue Admin. Il doit s'agir d'un chemin local sur la machine hébergeant Dialogue Server, et non d'une ressource réseau. Vous devez également spécifier le nom et l'espace de nommage de la classe. Vous pouvez en outre spécifier un fichier de configuration (similaire à app.config) pour ce type de plugin. Vous devez placer le fichier de configuration dans le même répertoire que l'assemblage.net et lui donner le même nom que cet assemblage, suivi de.config. Exemple : myplugin.dll.config est le nom du fichier de configuration de l'assemblage myplugin.dll. Les plugins de type.net proposent une option «Toujours exécuter dans un domaine d'application distinct». Si vous cochez cette case, chaque instance de la classe de plugins est créée dans un nouveau domaine d'application.net. La création de nouveaux domaines d'application entraîne davantage d'ini- 24 Portrait Dialogue 6.0 SP1

25 Chapitre 1 : Dialogue Admin tialisation et risque de ralentir les performances. Cela se vérifie par exemple si WCF (Windows Communication Foundation) doit être initialisé. Cependant, cette option s'avère utile si les instances du plugin doivent être séparées, par exemple, à cause de problèmes de sécurité des threads. Notez que pour le MH Plugin d'envoi d' s, vous devez obligatoirement cocher cette option. Utilisateurs et sécurité Utilisateurs et sécurité contient des sous-nœuds qui permettent de configurer les utilisateurs système, les groupes d'utilisateurs et leurs droits d'accès, ainsi que la sécurité des objets. Utilisateurs Les utilisateurs sont les opérateurs (ou personnes) ayant accès à Portrait Dialogue. Un utilisateur dispose d'un nom d'utilisateur, d'un nom complet et d'un mot de passe. Il est également possible de définir certaines propriétés facultatives, comme l'adresse et le numéro de téléphone portable. Un utilisateur dispose de différents droits d'accès au système et peut faire partie d'un ou de plusieurs groupes d'utilisateurs. Un utilisateur hérite des droits d'accès des groupes dont il fait partie. L'utilisateur dit «interne» est utilisé en interne et ne doit pas être modifié. CONSEIL :Pour copier un utilisateur, sélectionnez-le, puis sélectionnez Elément > Copier dans le menu. Groupes d'utilisateurs Un groupe d'utilisateurs est composé d'utilisateurs système. Les membres d'un groupe héritent des droits d'accès attribués à ce groupe. Droits d'accès Le tableau ci-dessous décrit les différents droits d'accès qu'il est possible d'attribuer aux utilisateurs et groupes d'utilisateurs. Module Droit d'accès Description Dialogue Server Dialogue Admin Autoriser l'utilisateur à créer des sessions utilisateur pour d'autres utilisateurs Autoriser l'utilisateur à se connecter à Dialogue Admin L'utilisateur peut se connecter au nom d'un autre utilisateur à l'aide de la méthode d'api LoginDelegate. Permet à l'utilisateur de se connecter à une instance de Dialogue Admin. Autoriser l'utilisateur à modifier les données dans Dialogue Admin Permet à l'utilisateur d'apporter toutes sortes de modifications dans Dialogue Admin, sauf celles relatives aux utilisateurs et à la sécurité système. Guide de référence 25

26 Droits d'accès Autoriser l'utilisateur à modifier la sécurité système Permet à l'utilisateur de modifier la sécurité système dans Dialogue Admin. Dialogue Autoriser l'utilisateur à se connecter à Visual Dialogue Permet à l'utilisateur de se connecter à Dialogue. Autoriser l'utilisateur à créer de nouveaux dialogues Autoriser l'utilisateur à modifier des dialogues Autoriser l'utilisateur à supprimer des dialogues Autoriser l'utilisateur à exécuter des dialogues L'utilisateur peut créer de nouveaux dialogues dans Dialogue. L'utilisateur peut modifier des dialogues dans Dialogue. L'utilisateur peut supprimer des dialogues dans Dialogue. L'utilisateur peut exécuter des opérations de dialogue dans la vue Exécuter d'un dialogue. Autoriser l'utilisateur à effacer des dialogues L'utilisateur peut effacer toutes les données d'exécution d'un dialogue, y compris supprimer tous ses participants. Autoriser l'utilisateur à concevoir des questionnaires Autoriser l'utilisateur à supprimer des données de réponse Autoriser l'utilisateur à accéder à l'organisateur de tâches Autoriser l'utilisateur à accéder à la synthèse de tâches Autoriser l'utilisateur à créer de nouveaux modèles de rapports Autoriser l'utilisateur à modifier des modèles de rapports L'utilisateur peut créer, modifier et supprimer des questionnaires. L'utilisateur peut supprimer des données de réponse de Dialogue. L'utilisateur peut ouvrir et utiliser le module Organisateur de tâches dans Dialogue. N'inclut pas les droits d'accès à la vue Synthèse des tâches. L'utilisateur peut accéder à la vue Synthèse de tâches (il doit aussi avoir accès au Gestionnaire de tâches). L'utilisateur peut créer de nouveaux modèles de rapports dans Dialogue. L'utilisateur peut modifier et supprimer des modèles de rapports dans Dialogue. Autoriser l'utilisateur à supprimer des données de suivi d' s et de liens L'utilisateur peut supprimer des données de suivi d' s et de liens de Dialogue. Autoriser l'utilisateur à concevoir des modèles principaux Autoriser l'utilisateur à concevoir des objets de contenu Autoriser l'utilisateur à exporter des données client L'utilisateur peut créer, modifier et supprimer des modèle principaux. L'utilisateur peut créer, modifier et supprimer des objets de contenu. L'utilisateur peut exporter des données client de Dialogue. 26 Portrait Dialogue 6.0 SP1

27 Chapitre 1 : Dialogue Admin Autoriser l'utilisateur à exporter des objets Autoriser l'utilisateur à importer des objets L'utilisateur peut exporter des objets de Dialogue. Les utilisateurs peuvent importer des objets dans Dialogue. Customer View Autoriser l'utilisateur à se connecter à Customer View L'utilisateur peut se connecter au module Web Customer View. Autoriser l'utilisateur à parcourir les données client Autoriser l'utilisateur à modifier des données client Autoriser l'utilisateur à supprimer des clients Autoriser l'utilisateur à modifier des activités Autoriser l'utilisateur à supprimer des activités Autoriser l'utilisateur à modifier des messages Autoriser l'utilisateur à supprimer des messages L'utilisateur peut rechercher des clients dans des domaines client et afficher des données client individuelles. L'utilisateur peut ajouter de nouveaux clients et modifier des clients existants. L'utilisateur peut supprimer des clients existants. L'utilisateur peut ajouter et modifier les activités d'un client. L'utilisateur peut supprimer les activités d'un client. L'utilisateur peut ajouter et modifier les messages d'un client. L'utilisateur peut supprimer les messages d'un client. Autoriser l'utilisateur à afficher des formulaires de réponse L'utilisateur peut afficher les formulaires de réponse d'un client. Autoriser l'utilisateur à modifier des formulaires de réponse Autoriser l'utilisateur à supprimer des formulaires de réponse Autoriser l'utilisateur à modifier des adhésions à des catégories Autoriser l'utilisateur à supprimer des adhésions à des catégories Autoriser l'utilisateur à parcourir des dialogues Autoriser l'utilisateur à modifier la participation à un dialogue Autoriser l'utilisateur à supprimer la participation à un dialogue L'utilisateur peut ajouter et modifier les formulaires de réponse d'un client. L'utilisateur peut supprimer un formulaire de réponse d'un client. L'utilisateur peut ajouter et modifier des adhésions à des catégories. L'utilisateur peut supprimer l'adhésion à une catégorie d'un utilisateur. L'utilisateur peut parcourir les dialogues auxquels un client a participé. L'utilisateur peut ajouter un client à un dialogue si ce dernier comporte des groupes qui autorisent l'insertion manuelle de participants. L'utilisateur peut empêcher un client de participer à un dialogue. Guide de référence 27

28 Droits d'accès Telemarketing Web Autoriser l'utilisateur à accéder à des projets Telemarketing L'utilisateur peut se connecter au module Telemarketing Web et accéder à n'importe quel projet TM. Cet utilisateur joue alors le rôle d'opérateur dans l'ensemble des projets. Normalement, des projets Telemarketing lui sont attribués via le concepteur Telemarketing de Dialogue et il n'a pas accès à tous les projets. Remarque : Report Portal Autoriser l'utilisateur à accéder à des rapports sur des projets TM Autoriser l'utilisateur à se connecter à Report Portal Autoriser l'utilisateur à exécuter des rapports L'utilisateur peut afficher la page de rapports Telemarketing au sein du module Telemarketing Web. L'utilisateur peut se connecter à Report Portal. L'utilisateur peut exécuter des rapports de Report Portal. Autoriser l'utilisateur à afficher les versions archivées des rapports Autoriser l'utilisateur à enregistrer des rapports dans les archives L'utilisateur peut afficher les versions archivées des rapports à partir de Report Portal. L'utilisateur peut enregistrer dans les archives de rapports des rapports qu'il a exécutés dans Report Portal. Autoriser l'utilisateur à supprimer des rapports des archives L'utilisateur peut supprimer des rapports archivés dans Report Portal. Autoriser l'utilisateur à écraser des paramètres système L'utilisateur peut modifier les paramètres d'id d'utilisateur et de nom d'utilisateur dans les rapports système. Dashboard Autoriser l'utilisateur à se connecter à Dashboard Autoriser l'utilisateur à modifier ses propres paramètres Dashboard L'utilisateur peut se connecter à Dashboard. L'utilisateur peut personnaliser des composants graphiques partagés et configurer ses propres composants graphiques. Autoriser l'utilisateur à modifier les paramètres par défaut de Dashboard L'utilisateur peut ajouter et configurer des composants graphiques partagés par tous les utilisateurs. Web Portal Autoriser l'utilisateur à accéder à Message Designer Autoriser l'utilisateur à modifier des modèles Message Designer L'utilisateur peut se connecter à l'outil de conception de messages. L'utilisateur peut créer et modifier des modèles dans l'outil de conception de messages. 28 Portrait Dialogue 6.0 SP1

29 Chapitre 1 : Dialogue Admin Autoriser l'utilisateur à supprimer des modèles Message Designer Autoriser l'utilisateur à évaluer le taux de spam des modèles d' Autoriser l'utilisateur à tester des messages d'envoi L'utilisateur peut supprimer des modèles dans l'outil de conception de messages. L'utilisateur peut utiliser la fonctionnalité de taux de spams dans l'outil de conception de messages. L'utilisateur peut utiliser la fonctionnalité de taux de spams dans l'outil de conception de messages. Outlook Plugin Autoriser l'utilisateur à se connecter au plugin MS Outlook L'utilisateur peut se connecter au plugin Outlook et l'utiliser. Sécurité d'objet Sécurité d'objet contient différents types d'objets dont vous pouvez définir la propriété et que, dans certains cas, vous pouvez déverrouiller si l'option de verrouillage/déverrouillage s'applique. À chaque objet correspond un propriétaire. Par défaut, le propriétaire est l'utilisateur qui a créé l'objet. Dans Visual Dialogue, l'utilisateur peut verrouiller plusieurs objets pour les modifier. S'il s'avère qu'il est nécessaire de déverrouiller un objet, un administrateur système peut le faire à partir de la fenêtre Propriétés de l'objet. Il est également possible de configurer individuellement les droits d'accès de certains objets. Il existe quatre types d'objets : Domaines client Il est possible de configurer de manière détaillée les droits d'accès d'un domaine client. Ces droits d'accès s'appliquent aux utilisateurs de Web Applications. Dialogues Il est possible de configurer de manière détaillée les droits d'accès de chaque dialogue. Cela permet de contrôler les droits d'accès au sein de Visual Dialogue. Modèles de rapport Il est possible de configurer de manière détaillée les droits d'accès de chaque modèle de rapport. Cela permet de contrôler à la fois l'accès au concepteur de modèles de rapports au sein de Visual Dialogue et l'accès aux modèles dans Report Portal. Projets Telemarketing Chaque projet Telemarketing apparaît sous forme d'objet. Il est possible de configurer des droits d'accès comme Agir en tant qu'opérateur Telemarketing. Description des droits d'accès s'appliquant aux objets Le tableau ci-dessous décrit les différents droits d'accès qu'il est possible d'attribuer à des utilisateurs et groupes d'utilisateurs pour chaque objet. Guide de référence 29

30 Sécurité d'objet type d'objet Domaine client Droit d'accès Accéder aux données client dans Customer View Description L'utilisateur peut rechercher et afficher des clients dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à modifier des données client L'utilisateur peut ajouter un nouveau client et modifier des clients existants dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à supprimer des clients L'utilisateur peut supprimer des clients dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à modifier des activités L'utilisateur peut ajouter et modifier des activités de clients dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à supprimer des activités L'utilisateur peut supprimer des activités de clients dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à modifier des messages L'utilisateur peut ajouter et modifier des messages de clients dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à supprimer des messages Autoriser l'utilisateur à accéder à des formulaires de réponse L'utilisateur peut supprimer des messages de clients dans le domaine. L'utilisateur peut parcourir et afficher des formulaires de réponse de clients dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à modifier des formulaires de réponse L'utilisateur peut enregistrer de nouveaux formulaires de réponse et modifier les formulaires de réponse existants de clients dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à supprimer des formulaires de réponse L'utilisateur peut supprimer des formulaires de réponse enregistrés pour des clients dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à modifier des adhésions à des catégories L'utilisateur peut ajouter et modifier des adhésions de clients à des catégories dans le domaine. Autoriser l'utilisateur à supprimer des adhésions à des catégories Autoriser l'utilisateur à modifier la participation à un dialogue L'utilisateur peut supprimer des adhésions de clients à des catégories dans le domaine. L'utilisateur peut ajouter des clients comme participants à des dialogues dans le domaine. Cette option est réservée aux dialogues dont les groupes permettent l'insertion manuelle de participants. Autoriser l'utilisateur à supprimer la participation à un dialogue L'utilisateur peut empêcher des clients de participer à un dialogue dans le domaine. Boîte de dialogue Modifier le dialogue L'utilisateur peut modifier le dialogue dans Visual Dialogue. 30 Portrait Dialogue 6.0 SP1

31 Chapitre 1 : Dialogue Admin Modèle de rapport Projet Telemarketing Supprimer un dialogue Exécuter un dialogue Effacer un dialogue Modifier un modèle de rapport Exécuter le rapport Afficher les versions archivées du rapport Archiver des rapports Autoriser l'utilisateur à supprimer des rapports des archives Autoriser l'utilisateur à écraser des paramètres système Agir en tant qu'opérateur Telemarketing Autoriser l'utilisateur à accéder à des rapports sur des projets TM L'utilisateur peut supprimer le dialogue dans Visual Dialogue. L'utilisateur peut exécuter des opérations dans la vue Exécuter du dialogue dans Visual Dialogue. L'utilisateur peut effacer le dialogue dans Visual Dialogue. Cette opération supprime toutes les données d'exécution du dialogue, y compris ses participants. L'utilisateur peut modifier et supprimer le modèle de rapport dans Visual Dialogue. L'utilisateur peut exécuter le rapport depuis Report Portal. L'utilisateur peut afficher les versions archivées des rapports à partir de Report Portal. L'utilisateur peut enregistrer dans les archives de rapports des rapports qu'il a exécutés dans Report Portal. L'utilisateur peut supprimer des rapports archivés dans Report Portal. L'utilisateur peut modifier les paramètres d'id d'utilisateur et de nom d'utilisateur dans les rapports système. L'utilisateur peut jouer le rôle d'opérateur TM dans un projet Telemarketing. Ces droits d'accès sont attribués via le concepteur Telemarketing dans Visual Dialogue. L'utilisateur peut afficher la page de rapports du projet dans le module Telemarketing Web. Journal de sessions d'utilisateurs Journal de sessions d'utilisateurs permet d'accéder à l'historique des connexions utilisateur, y compris à celui des utilisateurs en cours de connexion. CONSEIL :Pour déconnecter un utilisateur actif, sélectionnez-le sous le nœud Actif, puis sélectionnez Elément > Fermer la session dans le menu. Guide de référence 31

32 Admin. générale Admin. générale Admin. générale est une collection d'éléments divers configurables. Collections de paramètres Les collections de paramètres sont différents ensembles de paramètres système. Un administrateur système peut modifier les paramètres système. Il est possible d'ajouter des collections de paramètres ainsi que des paramètres. Systèmes d'applications Un système d'applications est soit un module d'applications standard Portrait Dialogue, soit un autre système intégré à Dialogue Server. On a recours au concept de système d'applications dans les contextes suivants : Connexion Lorsqu'une application se connecte à Dialogue Server, elle doit spécifier un système d'applications valide. Evénements Lors de la publication d'un événement dans Dialogue Server, le serveur conserve une trace du système d'applications qui l'a publié. Maintenance de la table Maintenance de la table permet aux utilisateurs d'accéder aux tables de bases de données dans Dialogue Database: Propriétés Si vous sélectionnez une table puis Elément > Propriétés, vous obtenez une liste descriptive des colonnes de la table sélectionnée. Ouvrir Si vous sélectionnez une table, puis Elément > Ouvrir, vous pouvez modifier les données de la table sélectionnée. Avertissement : Seul un technicien agréé, ayant une connaissance approfondie du modèle Dialogue Database, peut procéder à la modification des données d'une table de base de données. Utilitaires de test La prise en charge Microsoft utilise généralement trois principaux utilitaires pour déboguer les transactions MSDTC et les erreurs associées : 32 Portrait Dialogue 6.0 SP1

33 Chapitre 1 : Dialogue Admin DTCPing : téléchargement et documentation sur Utilisez l'outil DTCPing pour vérifier la prise en charge des transactions distribuées sur les pare-feu ou par rapport aux réseaux. L'outil DTCPing doit être installé sur les ordinateurs client et serveur. Il constitue une alternative satisfaisante à l'utilitaire DTCTester lorsque SQL Server n'est installé sur aucun ordinateur. DTCTester : téléchargement et documentation sur Utilisez l'outil DTCTester pour vérifier la prise en charge des transactions distribuées sur les pare-feu ou par rapport aux réseaux. L'utilitaire DTCTester utilise ODBC pour vérifier la prise en charge des transactions par rapport à une base de données SQL Server. Pour l'utiliser, SQL Server doit donc être installé sur l'un des ordinateurs testés. NetMon : disponible sur les disques de configuration ou le kit de ressources Windows. Guide de référence 33

34

35 Chapitre 2 Domaines client et expressions Dans cette section : Domaines client et expressions Débuter avec les domaines Domaines client dans Visual Dialogue Domaines client dans Customer View Informations détaillées sur la configuration d'un domaine client Vérification du domaine client Expressions

36 Domaines client et expressions Domaines client et expressions Introduction Portrait Dialogue permet d'accéder aux données client via différentes sources. Pour définir le mode d'accès aux données client, on utilise le concept de domaine client. Les domaines client sont configurés dans Dialogue Admin et représentent tous les différents types de clients de Dialogue Server. Voici quelques exemples de domaines client : personnes, marché interentreprises, ménages ou prospects. Un domaine client peut être composé de données provenant d'une ou de plusieurs sources. Dialogue Server utilise la définition de domaine client pour accéder aux données client et rendre cellesci accessibles aux applications via ses API. Une langue constituée d'expressions est définie au-dessus des domaines client. Les expressions représentent un moyen unifié d'envoyer des requêtes relatives à des données client, quelle que soit la source d'informations sous-jacente. Débuter avec les domaines La section Débuter avec les domaines constitue une introduction au mode de configuration des domaines. Grâce à un flux de travail constitué de différentes étapes, vous pouvez créer un domaine simple. Le domaine créé dans ce manuel représente des individus d'une base de données client standard. La première étape consiste à créer le SQL de groupe principal. Étape 1 - Création du SQL de groupe principal Pour définir un domaine client, nous devons tout d'abord écrire une instruction SQL permettant de sélectionner des clients dans la base de données. Appelons cette commande SQL de groupe principal, parce qu'elle définit le groupe de données principal du domaine. Dans cet exemple, sélectionnons des individus dans la base de données client standard. Pour ce faire, nous devons sélectionner deux tables : Client et Personne. Comme illustré ci-après, nous écrivons une commande SELECT pour récupérer une sélection appropriée de colonnes provenant des deux tables. 36 Portrait Dialogue 6.0 SP1

37 Chapitre 2 : Domaines client et expressions La instruction SQL est enregistrée dans le référentiel SQL de Dialogue Admin. Pour ajouter une définition SQL au référentiel SQL, sélectionnez un groupe SQL dans le navigateur (côté gauche de l'écran), puis Elément > Nouveau... dans le menu. Étape 2 - Ajout d'un domaine La seconde étape consiste à ajouter le domaine lui-même. Sélectionnez le nœud Domaine client dans Dialogue Admin, puis Elément > Nouveau... dans le menu. Une fenêtre s'affiche, vous demandant le nom du nouveau domaine. Une fois le nom renseigné, l'editeur de domaines client s'affiche dans Dialogue Admin. Étape 3 - Ajout du groupe de données principal L'étape suivante consiste à ajouter le groupe de données principal au domaine à l'aide de la instruction SQL définie à l'étape 1. Ajoutez un nouveau groupe en sélectionnant Groupe > Nouveau... dans le menu. La fenêtre Propriétés de groupe s'ouvre. Guide de référence 37

38 Étape 4 -Ajout des champs Commencez par choisir un nom pour le groupe principal. Si vous le souhaitez, vous pouvez également saisir une description. Sélectionnez ensuite l'onglet Source de données pour associer la instruction SQL créée à l'étape 1 au groupe. Utilisez le bouton «...» pour sélectionner la instruction SQL. La fenêtre de navigateur SQL s'ouvre. Repérez la instruction SQL créée à l'étape 1, puis cliquez sur OK. À présent, le groupe est défini de manière à récupérer des données à l'aide de la commande SELECT spécifiée. Pour terminer l'ajout du groupe, cliquez sur OK dans la fenêtre de propriétés. Étape 4 -Ajout des champs Après avoir ajouté le groupe de données principal, il nous faut ajouter les champs du groupe. Sélectionnez Champ > Actualiser la liste de champs... dans le menu. Les colonnes de la clause SELECT de la instruction SQL apparaissent maintenant sous forme de champs du groupe. Pour que le système soit en mesure d'identifier les clients du domaine de manière unique, nous devons lui indiquer le champ correspondant. C'est pourquoi nous devons spécifier un champ comme champ d'identification du groupe. Dans la base de données client, la colonne cust_char_id de la table Client est prévue pour servir d'id unique pour un domaine. Pour spécifier l'id unique, sélectionnez cust_char_id, puis Champ > Utiliser comme champ ID dans le menu. cust_char_id est maintenant indiqué comme le champ d'identification et une icône en forme de clé s'affiche devant le nom du champ. Étape 5 - Modification de propriétés de champs Il est possible de configurer de nombreuses propriétés d'un champ. L'ensemble des propriétés sont décrites en détail à la Champs à la page 47. Sous l'onglet Général de la fenêtre Propriétés, vous pouvez attribuer au champ un nom facile à retenir et différent de celui de la colonne correspondante dans la base de données ; vous pouvez également ajouter une description de champ plus détaillée pour permettre aux utilisateurs de mieux comprendre l'utilité du champ. Sous l'onglet Web de la fenêtre Propriétés, vous pouvez configurer des options relatives aux applications Web, comme l'accès du champ dans Customer View. Étape 6 - Activation du nouveau domaine Le nouveau domaine est maintenant presque prêt pour la phase de test. Cependant, nous devons auparavant l'activer et l'enregistrer. La fenêtre de propriétés du domaine permet de contrôler certaines propriétés essentielles du domaine. Pour l'ouvrir, sélectionnez Fichier > Propriétés... dans le menu. Pour activer le domaine, cochez la case Activé dans la fenêtre de propriétés. Par défaut, les domaines sont désactivés, car, lorsqu'ils sont en construction, les utilisateurs des applications Web ne doivent pas les voir. 38 Portrait Dialogue 6.0 SP1

39 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Pour que le domaine soit disponible dans Customer View, cliquez sur l'onglet Web de la fenêtre de propriétés. Cochez la case Afficher dans Customer View. Le domaine est désormais disponible sur la page de recherche de Customer View. L'onglet Web contient également quelques autres options. Champ de remarque est un champ facultatif affiché sur un onglet distinct dans Customer View. Groupe d'adresses est un groupe facultatif contenant des adresses. S'il est spécifié, il est traité de manière spéciale dans l'interface utilisateur de Customer View. Activer le profil Web du client indique si l'application Customer Web Access active les pages de profils client de ce domaine. Si cette option est activée, des s contenant des liens vers une page de profil peuvent être envoyés à un client dans ce domaine. Champ d'affichage correspond au champ à afficher lors de la création de liens vers les clients, par exemple dans la liste de clients récents de Customer View. Par défaut, c'est l'id client qui est utilisé, mais, à des fins de convivialité, ce tutoriel utilise un concaténation du prénom et du nom de famille. Pour finir, fermez la fenêtre de propriétés du domaine et sélectionnez Fichier > Enregistrer dans le menu pour enregistrer toutes les modifications apportées au nouveau domaine. Étape 7 - Test du domaine dans Customer View Pour accéder aux clients du nouveau domaine, ouvrez Customer View, puis sélectionnez Rechercher > Personnes dans le menu de gauche. Vous pouvez maintenant utiliser les champs du domaine comme critères de recherche. Notez que ce sont les nouveaux noms de champs qui s'affichent et non ceux récupérés depuis SQL. Lancez une recherche en saisissant des critères de recherche (par exemple, A* dans le champ Prénom). Pour afficher un client, double-cliquez dessus dans la liste Résultat de recherche. Étape 8 - Test du domaine dans le concepteur de sélection Pour tester le nouveau domaine dans le concepteur de sélection, ouvrez Visual Dialogue, puis sélectionnez Fichier > Nouveau > Sélection dans le menu. L'Assistant Nouvelle sélection s'affiche, permettant de sélectionner le nouveau domaine client dans la liste déroulante Domaine client. Le concepteur de sélection s'affiche sans aucun critère de sélection défini. À droite de l'écran, la boîte à outils de Visual Dialogue affiche les champs du nouveau domaine. Elle permet l'utilisateur de définir des critères de sélection. Par exemple, pour définir un critère associé au champ Enregistré, double-cliquez sur Enregistré dans la boîte à outils. Une fenêtre de critère s'ouvre. Une fois le critère défini, vous pouvez utiliser Sélection > Echantillon de sélection pour obtenir un aperçu des clients correspondant au critère. Étape 9 - Autres informations sur les domaines Pour en savoir plus sur les domaines client, reportez-vous à la section Informations détaillées sur la configuration d'un domaine client, qui décrit l'ensemble des propriétés d'un domaine et de ses groupes et champs. Guide de référence 39

40 Domaines client dans Visual Dialogue Domaines client dans Visual Dialogue Les différents modules de Visual Dialogue utilisent les définitions de domaines client pour permettre à l'utilisateur de créer des sélections, des dialogues et des modèles de messages. Domaines client et dialogues Un dialogue est toujours associé à un domaine client donné. Ainsi, tous les participants à ce dialogue font partie de ce domaine client. Cette restriction est appliquée car les opérations d'un dialogue sont configurées en fonction de la définition d'un domaine. Lors de l'exécution d'un dialogue, les données client du domaine sont utilisées de différentes manières. Par exemple, l'opération de création du contenu d'un récupère les données nécessaires via le domaine client. Une opération de séparation utilise les données client pour décider du mode de répartition des clients en différents groupes. Lors de l'affichage des participants à un groupe de dialogues, les informations affichées sont récupérées via le domaine client. Domaines client et sélections Lors de la conception de sélections dans Visual Dialogue, l'utilisateur peut définir des critères basés sur les informations disponibles via le domaine client. Les critères d'une sélection sont exprimés dans la langue utilisée pour traiter les groupes et les champs d'un domaine. Une sélection est toujours associée à un domaine client donné. Lors de l'affichage des clients dans une sélection (sélection d'échantillon), les informations affichées correspondent à un sous-ensemble ou à tous les champs du domaine. Domaines client et messages Lors de la création d'un nouveau modèle de message ( , SMS, exportation, etc.), l'utilisateur doit choisir le domaine client de destination. Lors de la conception du modèle, il peut sélectionner les champs du domaine à fusionner dans le modèle. Par exemple, il peut définir l'adresse de destination d'un sur l'adresse des personnes définie dans le domaine. En outre, il peut inclure les noms des clients et d'autres informations pour personnaliser la communication avec les clients. Domaines client dans Customer View Customer View est une application Web axée sur les clients qui permet de trouver, d'afficher et de modifier les informations client. Le domaine client est au cœur de sa conception. Les données client disponibles dans Customer View sont les groupes et les champs définis dans vos domaines client. 40 Portrait Dialogue 6.0 SP1

41 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Recherche de clients Dans Customer View, il est possible d'effectuer des recherches dans tous les champs d'un domaine client, à condition de le définir ainsi. Cependant, le plus souvent, il est préférable de définir un petit ensemble de champs affichés sur la page de recherche. Dialogue Admin permet de procéder à cette configuration. Lorsque l'utilisateur lance une recherche en fonction d'un ou de plusieurs critères, l'application Web élabore une expression de recherche en arrière-plan, qu'elle envoie à Dialogue Server. L'application Web obtient en retour un ensemble de données client provenant du domaine, dans un document XML. Affichage d'un client Lors de l'ouverture d'un client donné dans Customer View, l'application Web envoie une requête auprès du serveur pour obtenir les données disponibles du domaine. La page client est construite de manière dynamique en fonction de la configuration du domaine client. Enregistrement ou modification d'un client La page Web utilisée pour enregistrer et mettre à jour les données client est construite de manière dynamique à partir de la définition du domaine. Il est possible de définir les groupes et les champs d'un domaine de sorte qu'ils puissent être modifiés dans Dialogue Admin. Lors de l'application des modifications, celles-ci sont envoyées à Dialogue Server sous forme de document XML. Le serveur valide ensuite les données et suit les étapes nécessaires à l'application des modifications. Ces opérations s'effectueront en fonction de la configuration du domaine en cours. Les règles de validation de champ définies dans le domaine sont implémentées de façon dynamique comme JavaScript dans la page Web de modification du client. Lors de la modification d'un client, les champs de recherche dans le domaine peuvent apparaître sous la forme de zones combinées. En outre, il est possible de définir des règles afin de rechercher des valeurs de champs lorsqu'un autre champ obtient une valeur. Par exemple, la ville peut être recherchée lorsque l'utilisateur saisit le code postal. Ces recherches sont définies dans le domaine et implémentées en tant qu'appels de service Web en JavaScript. Autres applications Web Les applications Telemarketing et Customer Web Access sont d'autres exemples d'applications Web. À l'instar de Customer View, ces applications utilisent la définition de domaine afin de créer, de façon dynamique, des pages permettant d'afficher et de modifier les données client. Création de vos applications Web Il existe une structure permettant de créer des applications Web dans Microsoft ASP.NET. Elle est appelée Infrastructure Web et bénéficie d'une documentation complète sur le CD d'installation. L'infrastructure Web est une bibliothèque de classes créée pour fournir les services communs nécessaires aux applications Web qui communiquent avec Dialogue Server. Cette structure facilite la création d'applications qui lisent et mettent à jour les données client. L'ensemble des applications Web standard utilise l'infrastructure Web. Guide de référence 41

42 Informations détaillées sur la configuration d'un domaine client Informations détaillées sur la configuration d'un domaine client Les domaines client sont définis dans Dialogue Admin. Pour créer un nouveau domaine, repérez le nœud appelé Customer Domains du navigateur Admin, puis sélectionnez Elément > Nouveau dans le menu. Pour modifier un domaine existant, repérez le domaine dans le navigateur Admin, puis sélectionnez Elément > Ouvrir dans le menu. La fenêtre d'édition des domaines client est illustrée ci-dessous. À gauche se trouvent les groupes de données du domaine. Le nœud supérieur est le groupe principal, qui définit tous les clients du domaine. Les sous-groupes contiennent des informations complémentaires comme le lieu de travail, des adresses, des activités, etc. À droite, la fenêtre propose deux modes : Champs de données et Associations de paramètres. Vous pouvez modifier le mode à l'aide des onglets inférieurs. Le mode Champs de données permet d'afficher tous les champs définis dans le groupe de données sélectionné à gauche. Ces champs comportent un type de données, une taille et d'autres propriétés. Le mode Associations de paramètres décrit la manière dont les champs d'un sous-groupe sont associés au groupe principal. Propriétés des domaines client Tout domaine client possède un ensemble de propriétés. Dans le menu, sélectionnez Fichier > Propriétés pour inspecter ou modifier les propriétés. La fenêtre des propriétés est divisée en plusieurs onglets : --> Propriétés générales --> Propriétés Web --> Propriétés de connexion Propriétés générales Le premier onglet de la fenêtre des propriétés contient les données importantes relatives au domaine. Le répertoire racine correspond au chemin d'accès dans lequel les fichiers associés à un domaine sont enregistrés. Ces fichiers peuvent être des modèles, des messages ou des journaux. Normalement, l'utilisateur ne modifie pas ce chemin d'accès, car celui-ci est généré automatiquement lors de la création d'un domaine. Si la case Activé est décochée, le domaine est désactivé et n'est plus disponible dans les applications client (Customer View, Visual Dialogue, etc.). Propriétés Web Le deuxième onglet de la fenêtre des propriétés contient les paramètres relatifs aux applications Web. Cochez Afficher dans Customer View pour que le domaine soit disponible dans Customer View. 42 Portrait Dialogue 6.0 SP1

43 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Le champ de remarque est un champ facultatif qui apparaît dans l'onglet Remarque de la page du client dans Customer View. Groupe d'adresses est un groupe de données contenant les informations d'adresse. En cas de définition, ce groupe s'affiche de façon plus appropriée dans Customer View. Activer contrôle des doublons détermine si le contrôle des doublons a été activé pour ce domaine. Le contrôle des doublons est utilisé lorsque des clients sont insérés ou modifiés dans Customer View. Pour utiliser le contrôle des doublons, cochez Activer contrôle des doublons et implémentez la méthode CheckForDuplicates(...) dans le plugin de mise à jour du groupe de données principal du domaine. Pour plus d'informations sur l'implémentation des plugins de mise à jour, reportez-vous à la section Plugins de données client. Activer le profil Web du client indique si l'application Customer Web Access active les pages de profil client pour ce domaine. Si cette option est activée, des s contenant des liens vers une page de profil peuvent être envoyés à un client dans ce domaine. Le champ d'affichage correspond au champ de domaine affiché dans les libellés et les raccourcis lorsqu'il est question d'un client. Si aucun champ d'affichage n'est spécifié, l'id client est utilisé. Propriétés de connexion Le troisième onglet de la fenêtre des propriétés contient les paramètres associés à la fonctionnalité intégrée d'authentification du client. Cochez Activer la connexion client afin d'activer la connexion client pour le domaine client en cours. La connexion client permet l'authentification des clients dans l'application Customer Web Access. Par exemple, un client peut être invité à se connecter avant de répondre à un questionnaire. Une fois connecté, le client est identifié et le formulaire de réponse est adapté en fonction du client. De plus, la fonctionnalité de connexion peut être utilisée dans une application personnalisée, puisque les méthodes servant à authentifier les clients sont disponibles dans l'api Dialogue Server. Il est nécessaire de sélectionner un ID de connexion. Il doit s'agir d'un champ unique dans le domaine client. En général, l'id de contact (comme dans la capture d'écran ci-dessous) est unique, alors que le prénom ne l'est pas. Mot de passe peut être configuré de manière à être généré automatiquement par Dialogue Server ; il est également possible de sélectionner un champ de domaine comme mot de passe. Le paramètre Mot de passe non exigé pour la connexion au profil Web détermine si seul l'id de connexion (et non à la fois l'id de connexion et le mot de passe) doit être indiqué lorsque le client se connecte au profil Web. Pour ce qui est des questionnaires, ce comportement peut être contrôlé dans Visual Dialogue pour chaque questionnaire. Groupes de données Présentation des différents types de groupes Un domaine contient toujours un groupe principal de données client. Ce groupe principal doit toujours récupérer ses données à l'aide d'une instruction SQL SELECT, qui retourne un ensemble de données avec exactement une ligne par client. Une colonne dans l'ensemble de données retourné identifie le client (on l'appelle également mh_customer_id). Guide de référence 43

44 Groupes de données En outre, un domaine client peut contenir des sous-groupes de données client. Ces groupes de données sont de différents types : Groupes un-à-plusieurs (retournent plusieurs lignes) Ces groupes retournent n'importe quel nombre de lignes par client. Exemple : Tous les employés d'une société. (Le groupe principal contient des sociétés). Groupes un-à-un Ces groupes renvoient zéro ou une ligne par client. Exemple : Adresse postale principale du client. Types de groupes booléens Ces groupes définissent un champ de données booléennes qui a la valeur True ou False pour un client donné. Exemple : Une instruction SQL avancée peut être utilisée pour déterminer si des clients ont droit à une carte de crédit. Remarque : Pour obtenir les meilleures performances lorsque la taille des groupes de clients impliqués est importante, les données de domaine doivent être accessibles via la même connexion de base de données (chaîne de connexion) que pour la base de données Dialogue. Groupes système Les groupes système sont des groupes spécifiques définis par le système. Pour plus d'informations sur les groupes système, reportez-vous à la section Groupes système Ajout d'un nouveau groupe Pour ajouter un nouveau groupe de données à un domaine, cliquez sur la hiérarchie de groupe dans la partie gauche de la fenêtre de domaine, puis sélectionnez Groupe > Nouveau... dans le menu. La fenêtre des propriétés de groupe s'affiche. Fenêtre Propriétés de groupe La fenêtre des propriétés du groupe de données contient les paramètres qui définissent le type de groupe, la source de données, la manière dont les données sont mises à jour, ainsi que les paramètres Web. La fenêtre des propriétés est divisée en plusieurs onglets : --> Propriétés générales --> Propriétés de la source de données --> Propriétés des mises à jour des données --> Propriétés Web Propriétés générales Le premier onglet contient des propriétés importantes. Nom du groupe correspond au nom du groupe. Ce nom peut contenir des lettres (minuscules et majuscules), des chiffres et un tiret bas. Il doit commencer par une lettre. Il ne peut pas contenir d'espace. Fonction d'expression : ce type de nom est réservé et ne peut pas être utilisé comme un nom du groupe. De plus, le nom doit être conforme à la syntaxe Nom XML (Extensible Markup Language) 1.0 (quatrième édition). Vous devez utiliser la fonctionnalité Vérification du domaine client pour valider le nom. 44 Portrait Dialogue 6.0 SP1

45 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Utilisation avancée uniquement doit être sélectionné si le groupe est habituellement masqué à l'utilisateur. Type de groupe booléen détermine si ce groupe est de type booléen. Type de groupe un-à-plusieurs indique si ce groupe retourne plusieurs enregistrements par client. Expression de ligne par défaut (facultatif) indique une expression permettant de récupérer une ligne par défaut pour un groupe un-à-plusieurs (non utilisé actuellement). Champ d'identification est la clé unique du groupe. Elle est facultative pour tous les groupes, à l'exception du groupe principal. Dans le groupe principal, elle représente l'id de client (mh_customer_id). Champ d'identification peut également être défini à partir du menu du champ lorsqu'un champ est sélectionné. Propriétés de la source de données L'onglet Source de données permet à l'utilisateur de sélectionner une source de données. Pour ce faire, celui-ci doit sélectionner une instruction SQL dans le référentiel SQL. Normalement, lors de la création d'un groupe de données, l'utilisateur définit l'instruction SQL à l'avance. L'instruction SQL doit généralement sélectionner les colonnes qui correspondent aux champs dans le groupe. Toutefois, différentes règles s'appliquent aux instructions SQL, selon le type de groupe : Groupe principal Les requêtes SQL Groupe principal doivent retourner le champ d'id de client. Notez que ce champ d'id doit être une colonne de chaîne. Groupes un-à-un Les requêtes SQL Groupes un-à-un doivent retourner zéro ou une ligne par client. Si plusieurs lignes sont retournées, le domaine ne fonctionne pas correctement. Groupes un-à-plusieurs Les requêtes SQL Groupes un-à-plusieurs peuvent retourner n'importe quel nombre de lignes par client. Types de groupes booléens Un groupe booléen représente la valeur true ou false. Une requête SQL de groupe booléen doit retourner une ligne si le champ booléen défini par le groupe a la valeur true. Si aucune ligne n'est retournée, le champ a la valeur false. Les requêtes SQL ne doivent jamais retourner plusieurs lignes par client. L'option Récupérer les données dans des requêtes distinctes affecte la manière dont Dialogue Server crée des requêtes SQL pour récupérer des données dans le groupe de domaines. Si cette option est sélectionnée, le serveur tente d'accéder à ce groupe de domaines à l'aide de requêtes séparées, plutôt que de joindre la requête SQL sélectionnée avec des instructions SQL d'autres groupes de domaines. À l'inverse, si elle n'est pas sélectionnée, le serveur utilise des jointures externes sur la requête SQL du groupe principal dans le domaine. Notez que cette option s'applique uniquement aux groupes un-à-un. Une fois qu'il a indiqué la source de données, l'utilisateur peut cliquer sur OK, puis sélectionner Champ > Actualiser la liste de champs dans le menu. La fenêtre de domaine affiche alors tous les champs disponibles dans SQL. Les instructions SQL ne peuvent pas contenir de variables d'hôte. Cependant, les colonnes qui doivent concerner des données dans le groupe principal doivent être incluses dans la partie sélectionnée et définies en tant que mises en correspondance de paramètres. Guide de référence 45

46 Groupes de données Pour ajouter une nouvelle mise en correspondance de paramètres, sélectionnez Paramètre > Nouveau... dans le menu principal. Une fenêtre permet à l'utilisateur de sélectionner un champ dans le nouveau groupe de données et de l'associer à un champ dans le groupe principal ou à une valeur constante. La partie grisée de l'onglet Source de données est désactivée dans cette version et destinée à une utilisation future. Propriétés des mises à jour des données Un groupe de données peut éventuellement être modifiable. Deux méthodes sont prises en charge pour mettre à jour les données : 1) La mise à jour automatique prend en charge la mise à jour d'une seule table de base de données uniquement. À l'aide de cette méthode, Dialogue Server génère des instructions SQL pour appliquer les mises à jour. Il convient d'indiquer le nom de la table à mettre à jour. Dialogue Server peut éventuellement générer des ID uniques lorsque des enregistrements sont insérés ; le champ indiqué comme champ d'identification (onglet général) obtient l'id généré. Pour utiliser cette fonction, vous devez indiquer un nom unique pour la séquence (par exemple, MY_SEQ_PERSONS). 2) La méthode de mise à jour Utiliser un plugin pour mettre à jour la base de données est la plus flexible. L'utilisateur indique ensuite un plugin dans lequel le processus de mise à jour est implémenté en tant que script. Le plugin doit être défini dans le référentiel de plugins. Pour plus d'informations sur l'implémentation des plugins de mise à jour, reportez-vous à la section Plugins de données client. Propriétés Web Afficher dans Customer View indique si le groupe de données s'affiche lorsqu'un client est ouvert dans Customer View. Si vous désactivez cette propriété, le paramètre similaire d'un champ de données est ignoré. Charger les données à la demande détermine si Customer View extrait des données de ce groupe de données lorsque l'utilisateur clique sur l'onglet contenant la liste des données de ce groupe. Dans le cas contraire, les données sont extraites lors de l'ouverture de la page du client. Ce paramètre s'applique aux groupes de données affichés dans la partie inférieure (onglet) de la page du client dans Customer View. Consultable dans Customer View détermine si les champs de ce groupe de données peuvent être affichés en tant que champs de recherche dans Customer View. Si vous désactivez cette propriété, le paramètre similaire d'un champ de données est ignoré. Utiliser le mode d'édition par onglets s'applique uniquement aux groupes un-à-plusieurs. Lorsque vous sélectionnez cette option, le groupe situé dans la partie supérieure de la page du client dans Customer View s'affiche. Une liste déroulante permet alors de passer d'une ligne de données à une autre dans le groupe. La valeur affichée dans la liste déroulante correspond à celle spécifiée dans Champ d'affichage d'onglet. Par exemple, cette option est appropriée si le client possède plusieurs adresses. Groupes système Les groupes système sont des groupes spécifiques prédéfinis. Ils contiennent des données sur les clients, qui proviennent de la base de données Dialogue Server. 46 Portrait Dialogue 6.0 SP1

47 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Ajout d'un nouveau groupe système Pour ajouter un nouveau groupe système à un domaine, cliquez sur la hiérarchie de groupe dans la partie gauche de la fenêtre de domaine, puis sélectionnez Groupe > Nouveau groupe système... dans le menu. Une fenêtre permet à l'utilisateur de faire un choix parmi les groupes système disponibles. Il est possible de sélectionner plusieurs groupes à la fois. Dès que l'utilisateur clique sur OK, le groupe et ses champs sont ajoutés au domaine. Les propriétés des groupes système et leurs champs ne sont pas aussi flexibles que les groupes de données normaux. Toutefois, il est possible de modifier leur nom et leur description. Vous pouvez également modifier les propriétés Web. Présentation des différents groupes système Cinq groupes système sont actuellement disponibles dans le système. Il s'agit de groupes un-à-plusieurs. Vous avez la possibilité d'ajouter ultérieurement des groupes supplémentaires. Activités contient des informations sur toutes les activités liées au client. FormulairesDeRéponse contient des informations sur tous les formulaires de réponse associés au client. Ce groupe contient une ligne de données par formulaire de réponse. Catégories contient des informations sur toutes les catégories dont un client est membre. Dialogues regroupe des informations sur les dialogues auxquels le client participe. Ce groupe contient une ligne de données par participant actif. Messages contient une ligne de données par message envoyé au client. Champs Un champ représente une valeur de données unique relative à un client du domaine. Ses principales propriétés sont son nom et son type de données. La source de données d'un groupe définit un ensemble de champs contenus dans ce groupe de données. Il s'agit de champs de données standard. En outre, un groupe peut contenir des champs de recherche, c'est-à-dire des champs virtuels basés sur les données récupérées depuis une source de recherche. La section ci-dessous est consacrée aux champs de recherche. Fenêtre de propriétés de champ Pour les modifier les propriétés d'un champ, double-cliquez sur le champ ou sélectionnez Champ > Propriétés... dans le menu. La fenêtre de propriétés d'un champ contient des paramètres tels que le nom, le type de données, le comportement de recherche, la validation, le contenu logique et le Web : --> Propriétés générales --> Recherche --> Validation --> Type de contenu --> Propriétés Web Guide de référence 47

48 Champs Propriétés générales Le premier onglet affiche les propriétés essentielles. Nom du champ est le nom du champ affiché dans les applications. Il peut être différent du Nom du champ source, qui est le nom du champ sous-jacent (le plus souvent, le nom de la colonne correspondante dans une base de données). Ce nom peut contenir des lettres (minuscules et majuscules), des chiffres et un tiret bas. Il doit commencer par une lettre. Il ne peut pas contenir d'espace. Les noms de fonctions d'expressions sont réservés et il n'est pas possible de les utiliser comme noms de champs. De plus, le nom doit être conforme à la syntaxe Nom XML (Extensible Markup Language) 1.0 (quatrième édition). Vous devez utiliser la fonctionnalité Vérification du domaine client pour valider le nom. L'option Utilisation avancée uniquement ne doit être cochée que si le champ est normalement masqué à l'utilisateur. Type de données correspond au type de données du champ. Pour obtenir une liste de types valides, reportez-vous à la rubrique Types de données. Taille correspond à la taille physique du champ. Normalement, cette valeur est automatiquement fixée lors de l'actualisation de la liste de champs. En lecture seule indique s'il est possible ou non de mettre le champ à jour. Cette option est activée uniquement s'il est possible de mettre à jour le groupe de données. Propriétés de recherche Propriétés de recherche L'onglet Recherche permet à l'utilisateur de spécifier une source dans laquelle rechercher des valeurs. L'utilisateur peut donc récupérer des valeurs depuis une source de recherche et les affecter à un champ, par exemple, lorsqu'il modifie un client dans Customer View. Une source de recherche correspond à un jeu de données contenant des colonnes et des lignes de données. Chaque ligne contient une valeur de recherche possible. Champ clé constitue un autre champ du même groupe de données. Champ clé de recherche correspond à une colonne de la source de recherche ; dans ce cas, il s'agit de PC_CODE. Lors d'une recherche, la valeur de Champ clé doit correspondre à celle de Champ clé de recherche ; cela signifie que Champ clé de recherche doit contenir des valeurs uniques, à savoir, une valeur de Champ clé correspondant à zéro ou une ligne. En cas de recherche et de détection d'une correspondance, la valeur du champ doit être identique à celle du Champ de résultat de recherche. Le Champ de résultat de recherche correspond à une colonne du jeu de données de la source de recherche. Il spécifie le résultat de la recherche. L'ensemble des paramètres de recherche indiquent qu'il est possible de trouver des valeurs pour ce champ en prenant la valeur du Champ clé et en recherchant dans la source de rechercheune correspondance de PC_CODE (Champ de clé de recherche). Champs utilisant une recherche vs champs de recherche Il est possible de définir un type de champ spécial appelé champ de recherche qui n'existe pas dans la source de données du groupe et est appelé Champ virtuel. Un champ de recherche doit correspondre à une recherche définie ; l'onglet de recherche de sa fenêtre de propriétés doit donc être configuré. 48 Portrait Dialogue 6.0 SP1

49 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Dans l'exemple suivant, nous supposons que le groupe de données principal comporte un champ pers_pms_id contenant un numéro représentant l'état civil du client. Au lieu d'afficher pers_pms_id auprès de l'utilisateur, créons un champ de recherche appelé Etat civil. Pour créer un nouveau champ de recherche, sélectionnez Champ > Nouveau champ de recherche... dans le menu. Auparavant, nous avons défini une source de recherche contenant le jeu de données suivant : pms_id pms_desc Célibataire Marié(e) En concubinage Pour trouver les valeurs d'etat civil, on utilise la valeur de pers_pms_is pour trouver une correspondance dans le jeu de données de recherche. Dans Customer View, il est possible d'afficher le champ de recherche Etat civil au lieu de pers_pms_id. La page de recherche comporte une zone déroulante permettant à l'utilisateur de choisir entre Célibataire, Marié(e) et En concubinage. En outre, la page de modification du client permet à l'utilisateur de sélectionner une valeur pour Etat civil. Lors de la mise à jour, l'application actualise pers_pms_id en arrière-plan en y indiquant l'id correct ; cette opération est masquée à l'utilisateur. Filtrage des recherches (groupes un-à-plusieurs uniquement) L'option Liste des valeurs de recherche permet de filtrer les valeurs de recherche en fonction de la valeur d'un autre champ du groupe de données. Si vous configurez le filtrage des recherches, celui-ci est généralement utilisé par les applications utilisateur pour filtrer les valeurs disponibles dans des zones combinées déroulantes. Le filtrage des recherches est pris en charge dans le concepteur de sélection de Visual Dialogue et dans Customer View (page de recherche et page de modification un-à-plusieurs). Le filtrage des recherches est actuellement pris en charge uniquement pour les champs un-à-plusieurs. Si vous configurez le filtrage des recherches, le champ appelé Champ de filtre est celui qui définit le filtre. Seuls les champs du groupe un-à-plusieurs peuvent être configurés comme champs de filtre. En outre, seuls les champs disposant eux-mêmes d'une recherche peuvent être sélectionnés.champ clé de filtre est le champ de la Source de recherche utilisé pour filtrer les valeurs de recherche. Propriétés de validation Propriétés de validation Les champs modifiables peuvent disposer de règles de validation. Celles-ci sont configurées dans l'onglet de validation. Attribuer une valeur par défaut est la case à cocher si la valeur par défaut convient. Dans ce cas, Customer View renseigne automatiquement la valeur Default lors de l'insertion de nouvelles lignes. Obligatoire est la case à cocher si le champ ne peut pas accepter de valeur vierge. Valeur/longueur mini. et Valeur/longueur maxi. s'appliquent aux champs numériques et de chaînes. Ces valeur permettent de définir les valeurs minimale et maximale des champs numériques ainsi que les longueurs minimale et maximale des champs de chaînes. Guide de référence 49

50 Champs Il est également possible d'utiliser une expression rationnelle pour valider les valeurs. Par exemple, un modèle d'expression rationnelle est défini pour valider une adresse . Message d'erreur d'expression rationnelle contient le message qui s'affiche auprès de l'utilisateur en cas d'échec de validation. Il est possible de cliquer sur le bouton à droite du modèle d'expression rationnelle pour vérifier l'expression. Même si Dialogue Server valide les champs, Customer View exécute quant à lui des règles de validation au format JavaScript sur les pages Web pour créer une interface rapide et conviviale. Propriétés du type de contenu Propriétés du type de contenu L'onglet Type de contenu permet d'indiquer qu'un champ revêt une signification spéciale. Deux options sont possibles. Tout d'abord, il est possible de définir un champ pour qu'il pointe vers un autre domaine client. Par exemple, il est possible de définir le champ ContactID du domaine Société pour qu'il pointe vers le domaine Contact. Cela signifie que les valeurs de ContactID doivent correspondre à celles du champ d'identification (ID client) du domaine Contact. L'option Activer les mises à jour du domaine dans Customer View garantit que Customer View affiche les raccourcis (boutons) permettant d'insérer, de modifier et de supprimer des clients dans le domaine associé à partir du domaine Société. Cette option s'applique uniquement aux groupes un-à-plusieurs. Par ailleurs, il existe un ensemble de paramètres appelés Autre type de contenu du champ. Ceux-ci sont utilisés avec les champs comme les adresses , les URL et les numéros de téléphone, dont les valeurs représentent un contenu susceptible d'être ouvert pour qu'une application puisse entreprendre des actions spécifiques. Par exemple si vous sélectionnez URL (adresse Internet), Customer View ouvre le lien dans une nouvelle fenêtre de navigateur si l'utilisateur clique sur un petit symbole en regard du champ. Propriétés Web Propriétés Web L'onglet de propriétés Web contient des paramètres correspondant aux applications Web. Customer View Afficher dans Customer View indique si le champ est visible dans Customer View, tandis que Consultable dans Customer View indique si le champ est affiché sous forme de critères de recherche dans Customer View. Profil client Afficher dans un profil client indique si le champ est affiché sur le profil Web client de Customer Web Access. Si le client est autorisé à mettre à jour le champ via la page de profil, cochez la case Autoriser la mise à jour depuis un profil client. Télémarketing Afficher dans le Web Telemarketing indique si le champ est affiché dans l'application Web Telemarketing. Si les opérateurs Telemarketing sont autorisés à mettre à jour le champ, cochez la case Autoriser la mise à jour depuis le Web Telemarketing. Paramètres de recherche 50 Portrait Dialogue 6.0 SP1

51 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Mettre le jeu de données de la source de recherche en mémoire cache s'applique aux champs de recherche. Cette option permet de déterminer si le jeu de données de recherche doit ou non être mis en mémoire cache par les applications Web. Cette option est utile si le jeu de données de recherche est trop volumineux. Elle est en général laissée telle quelle. Afficher sous forme de menu déroulant indique s'il convient d'afficher le champ avec un menu déroulant contenant l'ensemble des valeurs du jeu de données de recherche. Types de données Introduction Un ensemble de types de données est défini dans Dialogue Admin. Ces types sont utilisés comme types de données logiques lors de la définition de domaines client. Types de données Le tableau ci-dessous décrit les différents types de données. Nom de type de données chaîne entier float Date et heure date booléen binaire Int64 Description type de données String type de données Integer Données de type Valeur en virgule flottante Données de type Date et Heure Données de type Date (sans la partie Heure de datetime) type de données booléen Données de type Valeur binaire Données de type Entier 64 bits entre l'entier et la valeur en virgule flottante Sources de recherche À propos des sources de recherche Une source de recherche est une source de données utilisée lors de la définition des recherches sur les champs de données. Dans la version actuelle, l'ensemble des sources de recherche sont basées sur des requêtes SQL enregistrées dans le référentiel SQL. À propos des requêtes de recherche SQL Une requête de recherche SQL prend la forme d'une commande SELECT renvoyant un ensemble de colonnes, y compris les champs Rechercher un champ clé et Champ de résultat de recherche. Plusieurs Guide de référence 51

52 Vérification du domaine client champs peuvent partager une même source de recherche. C'est pourquoi cette dernière contient souvent plus de deux colonnes. Définition d'une nouvelle source de recherche Pour définir une nouvelle source de recherche, procédez comme suit. 1. Vérifiez que la requête de recherche SQL se trouve dans le référentiel SQL. 2. Ouvrez la fenêtre Définir les sources de recherche en sélectionnant Fichier > Définir les sources de recherche. 3. Cliquez ensuite sur le bouton Nouveau... et donnez un nom à la nouvelle source de recherche. 4. Sélectionnez la requête de recherche SQL à utiliser. 5. Cliquez sur Actualiser les champs pour récupérer une liste de colonnes de l'instruction SQL. 6. Cliquez sur Fermer pour revenir à la fenêtre principale du domaine client. La source de recherche et ses champs sont maintenant disponibles pour la configuration des recherches dans la fenêtre de propriétés de champ. Vérification du domaine client La configuration des domaines client peut s'avérer une tâche complexe, surtout lorsque vous travaillez avec des domaines de taille conséquente. Vous disposez d'une grande liberté lorsque vous configurez un domaine client, ce qui vous permet d'accéder à différentes sources de données client. Toutefois, cette liberté peut laisser créer des configurations qui ne fonctionnent pas correctement ou ne fonctionnent pas du tout. Utilisez l'outil Vérification du domaine client pour éviter une partie de ces problèmes. Pour plus d'informations, reportez-vous aux rubriques suivantes : --> Exécution de la vérification du domaine client --> Messages relatifs à la vérification du domaine client Exécution de la vérification du domaine client La vérification du domaine client s'effectue à partir de la fenêtre d'édition du domaine client. Pour démarrer la vérification, cliquez sur le bouton Vérifier ou utilisez la touche F9. Une fois l'opération terminée, le résultat s'affiche dans un volet situé sous la liste des champs. Ce volet contient la liste des messages décrivant les problèmes (éventuels) relatifs à la configuration du domaine. Vous pouvez double-cliquer ou appuyer sur Entrée en vous plaçant sur un message de vérification de la liste pour mettre le focus sur le problème relatif à la configuration du domaine. Messages relatifs à la vérification du domaine client Introduction Lorsque vous effectuez la vérification du domaine client, une liste de messages répertorie les problèmes possibles liés à la configuration du domaine. Le tableau ci-dessous décrit en détail ces messages. 52 Portrait Dialogue 6.0 SP1

53 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Type Attention Message Vous devez définir une valeur par défaut pour le champ '<nom du champ>'. Description Vous avez configuré un champ de données de sorte qu'il utilise une valeur par défaut, mais la valeur par défaut indiquée est vierge. Attention Conseil Erreur Erreur Erreur Le paramètre '<nom du paramètre>' doit comporter une valeur par défaut. Un nom de domaine doit commencer par un caractère alphanumérique. Un groupe d'adresses Web de domaine ne peut pas être de type booléen. Un groupe un-à-plusieurs d'adresses Web de domaine doit utiliser un mode d'édition par tabulation. Si le contrôle des doublons est activé, un groupe de domaines principal doit utiliser un plugin pour la mise à jour des données. Vous avez configuré une mise en correspondance de paramètres de sorte qu'elle utilise une valeur de paramètre constante, mais la valeur constante indiquée est vierge. Il ne s'agit pas d'une erreur ; la meilleure pratique consiste à faire commencer le nom de domaine par un caractère ou un chiffre. Si vous configurez le domaine de sorte qu'il ait un groupe d'adresses Web, ce groupe de données ne peut pas être un groupe booléen. Si vous configurez le domaine de sorte qu'il ait un groupe d'adresses Web, ce groupe de données doit être configuré de manière à utiliser le mode d'édition Web par onglets. Vous avez activé le contrôle des doublons dans votre domaine, mais le groupe de données principal n'est pas configuré pour utiliser un plugin afin de mettre à jour les données. Erreur Le domaine doit porter un nom. Vous n'avez pas indiqué de nom pour votre domaine. Erreur Erreur Attention Attention Vous devez spécifier un nom pour le champ. Vous devez spécifier un nom pour le groupe. Vous avez créé un champ de données, mais vous ne lui avez pas attribué de nom. Vous avez créé un groupe de données, mais vous ne lui avez pas attribué de nom. Dans la définition de domaine client associée pour '<nom du Vous avez configuré un champ de données à associer à un autre domaine client, mais le type de données du champ>', le champ d'identification champ diffère du type de données du champ d'identificacomporte un type de données différent tion dans le domaine avec lequel vous effectuez l'assodation du champ lui-même. ciation. Cela peut provoquer des erreurs ou une dégra- des performances. Dans la définition de la recherche pour '<nom du champ>', les types Vous avez configuré un champ de données de sorte qu'il utilise une source de recherche, mais le type de données de données du champ clé de redu du champ clé de recherche diffère du type de données cherche et du champ clé sont différents. champ clé. Cela peut provoquer des erreurs ou une dégradation des performances. Attention Dans la définition de la recherche pour '<nom du champ>', le champ de résultat de recherche comporte Vous avez configuré un champ de données de sorte qu'il utilise une source de recherche, mais le type de données du résultat de la recherche n'est pas le même que le Guide de référence 53

54 Messages relatifs à la vérification du domaine client Attention un type de données différent du champ lui-même. Vous avez configuré une mise en correspondance de paramètres pour établir une liaison avec un champ, mais le type de données du champ de paramètre et du champ auquel il est associé n'est pas le même. Cela peut pro- voquer des erreurs ou une dégradation des performances. Dans la définition de paramètre pour '<nom du paramètre>', les types de données du champ de mise en correspondance et du champ de paramètre sont différents. type de données du champ lui-même. Cela peut provoquer des erreurs ou une dégradation des performances. Erreur Attention Impossible de trouver le champ de Vous avez configuré une mise en correspondance de mise en correspondance du para- paramètres pour établir une liaison avec un champ, mais mètre '<nom du paramètre>' dans le champ auquel il est associé est introuvable dans le le groupe de données parent. groupe parent. Cela peut se produire si le champ a été renommé ou supprimé du groupe de données parent après la définition de la mise en correspondance de paramètres. La valeur par défaut ne peut pas être convertie en type de données Vous avez configuré un champ de données de sorte qu'il utilise une valeur par défaut, mais la valeur par défaut de champ du champ '<nom du spécifiée ne peut pas être convertie en type de données champ>'. du champ. Attention Conseil Erreur Erreur Erreur Erreur Il n'est pas possible de convertir la valeur par défaut en type de données de champ du paramètre '<nom du paramètre>'. Le domaine n'est pas activé. Le domaine doit comporter au moins un groupe de données. Le nom de domaine contient un caractère non autorisé. Impossible de trouver le groupe d'adresses Web de domaine '<nom du groupe>' dans le domaine. Impossible de trouver le champ d'affichage Web de domaine '<nom du champ>' dans le domaine. Vous avez configuré une mise en correspondance de paramètres de sorte qu'elle utilise une valeur par défaut, mais la valeur par défaut spécifiée ne peut pas être convertie en type de données du champ. Vous n'avez pas activé le domaine. Cela signifie que le domaine n'est pas accessible depuis Visual Dialogue ou des applications Web. Notez que le domaine est désactivé par défaut lorsque vous le créez. Vous n'avez défini aucun groupe de données pour le domaine. Votre domaine doit avoir au moins un groupe de données pour pouvoir extraire des données client. Le nom d'un domaine client ne peut pas contenir de points, de guillemets simples ou de guillemets doubles. Vous avez configuré votre domaine de sorte qu'il utilise un groupe d'adresses Web, mais le groupe de données est introuvable dans la définition de domaine. Cela peut se produire si le groupe de données a été renommé ou supprimé après la configuration de votre domaine pour qu'il utilise un groupe d'adresses Web. Vous avez configuré votre domaine de sorte qu'il utilise un champ d'affichage Web, mais le champ de données est introuvable dans la définition de domaine. Cela peut se produire si le champ de données a été renommé ou 54 Portrait Dialogue 6.0 SP1

55 Chapitre 2 : Domaines client et expressions supprimé après la configuration de votre domaine pour qu'il utilise un champ d'affichage Web. Erreur Erreur Erreur Erreur Erreur Le champ d'affichage Web de domaine ne peut pas être de type 'booléen' ou 'binaire'. Impossible de trouver le champ de remarque Web de domaine '<nom du champ>' dans le domaine. Le champ de remarque Web de domaine doit être de type 'string'. Le champ '<nom du champ>' ne peut pas comporter de valeur/longueur maximale. Le champ '<nom du champ>' ne peut pas comporter de valeur/longueur minimale. Si vous configurez le domaine de sorte qu'il possède un champ d'affichage Web, le type de données de ce champ ne peut pas être 'booléen' ou 'binaire'. Vous avez configuré votre domaine de sorte qu'il utilise un champ de remarque Web, mais le champ de données est introuvable dans la définition de domaine. Cela peut se produire si le champ de données a été renommé ou supprimé après la configuration de votre domaine pour qu'il utilise un champ de remarque Web. Si vous configurez le domaine de sorte qu'il possède un champ de remarque Web, le type de données de ce champ doit être 'string'. Si vous configurez un champ de données de sorte qu'il ait une valeur/longueur maximale, le type de données du champ doit être 'string', 'integer', 'int64' ou 'float'. Si vous configurez un champ de données de sorte qu'il ait une valeur/longueur minimale, le type de données du champ doit être 'string', 'integer', 'int64' ou 'float'. Erreur Le champ '<nom du champ>' doit être validé à l'aide d'une expression rationnelle, mais aucune expression n'a été définie. Vous avez configuré un champ de données à valider à l'aide d'une expression rationnelle, mais le modèle d'expression rationnelle spécifié est vide. Erreur Attention Le nom du champ '<nom du champ>' contient un ou plusieurs caractères non autorisés. Le nom du champ '<nom du champ>' est un nom de fonction d'expression. Le nom d'un champ de données ne peut contenir que les lettres de 'A' à 'Z', '', '', '', des chiffres et des caractères de soulignement. Le nom d'un champ de données ne doit pas être identique au nom d'une fonction d'expression, car cela peut provoquer des erreurs ou des résultats inattendus dans l'analyseur d'expression interne. Erreur Le groupe '<nom du groupe>' ne comporte aucun champ de données. Vous n'avez pas défini de champ de données pour le groupe de données. Vous pouvez sélectionner Actualiser la liste de champs dans le menu pour ajouter des champs au groupe de données. Erreur Attention Le groupe '<nom du groupe>' ne comporte aucune source de données. Le groupe '<nom du groupe>' ne comporte aucune mise en correspondance de paramètres. Vous n'avez pas sélectionné de source de données pour le groupe de données. Le groupe de données doit avoir une source de données pour pouvoir extraire des données client. Vous n'avez pas configuré de mise en correspondance de paramètres pour le groupe de données. Tous les groupes de données, à l'exception du groupe principal, Guide de référence 55

56 Messages relatifs à la vérification du domaine client doivent avoir des mises en correspondance de paramètres pour spécifier comment les données dans le groupe sont liées aux données dans son groupe de données parent. Attention Il est possible de mettre à jour le groupe '<nom du groupe>', mais tous ses champs sont en lecture seule. Vous avez configuré un groupe de données de sorte qu'il soit modifiable, mais tous les champs de données du groupe sont configurés pour être en lecture seule. Cela signifie que vous ne pouvez pas éditer les données contenues dans le groupe. Erreur Le nom du groupe '<nom du groupe>' contient un ou plusieurs caractères non autorisés. Le nom d'un groupe de données ne peut contenir que les lettres de 'A' à 'Z', '', '', '', des chiffres et des caractères de soulignement. Attention Le nom du groupe '<nom du groupe>' est un nom de fonction d'expression. Le nom d'un groupe de données ne doit pas être identique au nom d'une fonction d'expression, car cela peut provoquer des erreurs ou des résultats inattendus dans l'analyseur d'expression interne. Erreur Impossible de trouver le champ clé '<nom du champ>' défini pour la Vous avez configuré une recherche pour un champ de données, mais le champ clé est introuvable dans le recherche du champ '<nom du groupe de données auquel appartient le champ. Cela champ>' dans le groupe de données. peut se produire si le champ clé a été renommé ou sup- primé du groupe de données après la définition de la recherche. Erreur Le domaine client associé utilisé dans le champ '<nom du champ>' n'est pas valide : '<message d'erreur>'. Vous avez configuré un champ de données de manière à l'associer à un autre domaine client, mais il est impossible d'accéder au domaine associé. Vous devez prendre connaissance du message d'erreur pour découvrir le problème concernant le domaine associé. Erreur Erreur Erreur Impossible de trouver le champ clé de recherche '<nom du champ>' Vous avez configuré une recherche pour un champ de données, mais le champ clé de recherche est introuvable défini pour la recherche du champ dans la source de recherche. Cela peut se produire si le '<nom du champ>' dans la source champ clé de recherche a été renommé ou supprimé de de recherche. la source de recherche après la définition de la recherche. Impossible de trouver le champ de résultat de recherche '<nom du Vous avez configuré une recherche pour un champ de données, mais le champ de résultat de recherche est champ>' défini pour la recherche introuvable dans la source de recherche. Cela peut se du champ '<nom du champ>' dans produire si le champ de résultat de recherche a été reno- la source de recherche. mmé ou supprimé de la source de recherche après la définition de la recherche. Impossible de trouver la source de recherche '<source de recherche>' Vous avez configuré une recherche pour un champ de données, mais la source de recherche est introuvable définie pour la recherche du charecherche dans le domaine. Cela peut se produire si la source de mp '<nom du champ>' dans le domainenition a été renommée ou supprimée après la défi- de la recherche. 56 Portrait Dialogue 6.0 SP1

57 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Erreur Erreur Erreur Erreur Attention Erreur Erreur Erreur Impossible de trouver le champ clé Vous avez configuré une recherche avec un filtre de recherche sur un champ, mais le champ clé de filtre de de filtre de recherche <nom du champ> défini pour la recherche recherche est introuvable dans la source de recherche. du champ <nom du champ> dans Cela peut se produire si le champ a été renommé ou la source de recherche. Le champ <nom du champ> est configuré avec un filtre de recherche. Cette opération est auto- risée uniquement si le champ fait partie d'un groupe un-à-plusieurs. supprimé de la source de recherche après la définition de la recherche. Le filtrage des recherches n'est pris en charge que pour les groupes un-à-plusieurs. Vous avez probablement configuré un filtre de recherche pour un groupe un-àplusieurs et, ultérieurement, ce groupe a été transformé en groupe un-à-un. Impossible de trouver le champ de filtre de recherche <nom du cha- Vous avez configuré une recherche avec un filtre de recherche sur un champ, mais le champ de filtre est introump> défini pour la recherche du vable dans le groupe de données auquel appartient le champ <nom du champ> dans le champ. Cela peut se produire si le champ de filtre a été groupe de données. renommé ou supprimé du groupe de données après la définition de la recherche. Le champ de filtre de recherche <non du champ> défini pour la re- Vous avez configuré une recherche avec un filtre de recherche sur un champ, mais le champ de filtre ne comcherche du champ <nom du cha- porte pas de recherche (alors que celle-ci est obligatoire). mp> ne comporte pas de source Cette erreur peut se produire si la recherche du champ de recherche. de filtre a été supprimée après la définition du filtre de recherche. Le groupe de domaines principal identifiant le type de données de champ est différent du type de données 'mh_customer_id'. Le groupe de domaines principal doit comporter un champ d'identification. La longueur maximale du champ '<nom du champ>' n'est pas valide. La valeur maximale du champ '<nom du champ>' n'est pas valide. Le champ de données d'identification dans le groupe de données principal permet d'associer les données client dans le domaine à d'autres données client dans la base de données Dialogue. Si le type de données du champ d'identification diffère de celui de l'identifiant client utilisé à d'autres endroits du système, cela peut provoquer des erreurs ou une dégradation des performances. Les données client dans votre domaine sont associées à d'autres données client dans la base de données Dialogue via le champ d'identification du groupe de données principal. Pour que le domaine fonctionne, vous devez donc définir un champ d'identification pour le groupe de domaines principal. Vous avez configuré une longueur maximale pour le champ de données, mais la valeur n'est pas valide. Vous ne pouvez définir une longueur maximale que pour les champs de type 'string', et il doit s'agir d'un nombre entier. Vous avez configuré une valeur maximale pour le champ de données, mais la valeur n'est pas valide. Vous ne pouvez définir une valeur maximale que pour les champs Guide de référence 57

58 Expressions 'integer', 'int64' ou 'float', et la valeur n'est pas valide s'il est impossible de la convertir en type de données du champ. Erreur Erreur Erreur Erreur Erreur Erreur La longueur minimale du champ '<nom du champ>' n'est pas valide. La valeur minimale du champ '<nom du champ>' n'est pas valide. Vous avez configuré une longueur minimale pour le champ de données, mais la valeur n'est pas valide. Vous ne pouvez définir une longueur minimale que pour les champs de type 'string', et il doit s'agir d'un nombre entier. Vous avez configuré une valeur minimale pour le champ de données, mais cette valeur n'est pas valide. Vous ne pouvez définir une valeur minimale que pour les champs 'integer', 'int64' ou 'float', et la valeur n'est pas valide s'il est impossible de la convertir en type de données du champ. Impossible de trouver le champ de Vous avez configuré une mise en correspondance de paramètre du paramètre '<nom du paramètres, mais le champ de paramètre est introuvable paramètre>' dans le groupe de dans le groupe de données. Cela peut se produire si le données. champ a été renommé ou supprimé du groupe après la définition de la mise en correspondance de paramètres. La validation d'expression rationnelle du champ '<nom du champ>' soit validé à l'aide d'une expression rationnelle, mais il Vous avez configuré un champ de données de sorte qu'il ne se compile pas : '<message existe une erreur dans l'expression rationnelle et celle- d'erreur>'. ci ne se compile pas. Vous devez prendre connaissance du message d'erreur pour découvrir le problème concernant l'expression rationnelle. Il existe deux ou plusieurs champs portant le nom '<nom du champ>'. Il existe deux ou plusieurs groupes portant le nom '<nom du groupe>'. Deux champs de données ou plus portent le même nom dans un groupe de données. Chaque nom du champ dans un groupe de données doit être unique. Deux groupes de données ou plus ont le même nom du groupe. Chaque nom du groupe dans un domaine doit être unique. Expressions Présentation des expressions Les expressions permettent d'accéder aux données des domaines client. La langue constituée d'expressions présente une syntaxe formelle, conçue pour faciliter l'utilisation et la compréhension des expressions. Les expressions sont utilisées dans différentes parties de la suite de produits. 58 Portrait Dialogue 6.0 SP1

59 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Expressions et sélections Les expressions sont utilisées dans des sélections pour définir des critères. Dans le concepteur de sélection de Visual Dialogue, une expression définit une sélection. L'utilisateur développe cette expression soit en ajoutant des critères dans la vue Conception, soit en modifiant directement l'expression dans la vue Expression. L'exemple suivant illustre la sélection de tous les clients possédant une adresse has Address Expressions et applications Web Les applications Web vous permettent d'utiliser des expressions pour définir des critères de recherche avancés. Expressions et messages Lorsque vous utilisez des modèles de messages et des messages de base, vous pouvez insérer des expressions dans le texte du modèle. Par exemple, dans un , vous pouvez utiliser des fonctions d'expressions pour générer une URL pointant vers des formulaires de réponse : «#AnswerFormURL(1048, 1101, -1, -1, TRUE)» Remarque : Le caractère # indique au système qu'il doit traiter le champ de fusion comme une expression et non comme un simple champ de données comme FirstName. Expressions et Dialogue Admin Dialogue Admin comprend un outil appelé Analyseur d'expressions. Cet outil est conçu pour vous aider à tester des expressions. Définitions de syntaxe d'expression Expressions de groupe principal Groupe principal est le groupe du niveau le plus élevé dans une définition de domaine client. En général, il s'agit du groupe Personne qui retourne des données telles que Firstname, Lastname, etc. Pour écrire des expressions accédant aux données de groupe, vous pouvez utiliser directement les noms de champ. Exemples : Firstname = "Jean" Firstname = "Jean" and Lastname = "Dubois" Vous pouvez également utiliser un préfixe avec les noms de groupes principaux : Person.Firstname = "Jean" Guide de référence 59

60 Définitions de syntaxe d'expression Expressions de groupe un-à-un Les groupes un-à-un correspondent à des groupes de données qui ne retournent qu'une seule ligne de données par client, ou aucune. En général, il s'agit de l'adresse postale principale ou de la société d'une personne. Ces groupes sont définis dans le domaine comme ne retournant qu'une seule ligne. Pour écrire des expressions accédant à ces données, utilisez les noms de champ précédés du nom du groupe : Exemples : Address.Streetname = "Rue Grande*" Company.Name = "DUPORT" Expressions de groupe un-à-plusieurs Les groupes de données qui retournent plusieurs lignes par client sont appelés groupes un-à-plusieurs. Il s'agit généralement des groupes de données client Activités, Documents ou FormulairesDeRéponse. Ces groupes sont définis dans le domaine comme retournant plusieurs lignes (reportez-vous à la page des propriétés de groupe). Pour écrire des expressions accédant à des groupes un-à-plusieurs, vous devez vérifier l'existence des données. L'opérateur d'expressions has est essentiel. Selon que la valeur true ou false est retournée, cet opérateur vérifie si un groupe de données contient des informations. Exemples : has Documents has Documents[DocName = "Rapport*"] Le premier exemple ci-dessus retourne les clients ayant au moins un document, alors que le second retourne les clients ayant au moins un document dont le nom commence par le terme "Rapport". Autres exemples : has Documents[DocId = 1000 et DocType = "Lettre"] has Documents[DocDate > ' '] NumberOf( Activities ) > 2 Notez que le dernier exemple utilise une fonction d'expression appelée NumberOf(...), qui retourne le nombre d'éléments dans le groupe un-à-plusieurs Activités. Valeurs numériques et séparateur décimal dans les expressions Le caractère '.' (norme américaine) est utilisé comme séparateur décimal dans les expressions. Le caractère ',' (virgule) est utilisé pour séparer des paramètres de fonction. CustomerScore > 2,5 Valeurs de date et d'heure dans les expressions Les valeurs constantes de date et d'heure sont affichées entre guillemets simples. La syntaxe formelle des valeurs de date et d'heure suit celle utilisée dans XML : AAAA-MM-JJTHH:MM:SS', exemple : ' T17:00:00' 60 Portrait Dialogue 6.0 SP1

61 Chapitre 2 : Domaines client et expressions L'heure peut évidemment être exclue : 'AAAA-MM-JJ', exemple : ' ' En outre, le format de date/heure régionale en cours de Dialogue Server est pris en charge. Exemples (format de date/heure français) : ' :00' ' ' Opérateurs d'expressions Opérateurs et expressions Les expressions ont un ensemble d'opérateurs intégrés qui sont utilisés comme éléments de base dans les expressions. Il existe plusieurs types d'opérateurs. Opérateurs de comparaison Les opérateurs suivants permettent de comparer les valeurs dans les expressions : = Le signe égal permet de vérifier si deux valeurs sont identiques. > Ce signe permet de vérifier si la valeur située à droite est supérieure à celle située à gauche. < Ce signe permet de vérifier si la valeur située à droite est inférieure à celle située à gauche. >= Ce signe permet de vérifier si la valeur située à droite est supérieure ou égale à celle située à gauche. <= Ce signe permet de vérifier si la valeur située à droite est inférieure ou égale à celle située à gauche. <> Différent de permet de vérifier si deux valeurs sont différentes. Opérateurs logiques Les opérateurs suivants sont des opérateurs logiques utilisés dans l'algèbre booléenne : NOT L'opérateur logique Ne PAS retourne la valeur false si la valeur qui suit est true, et vice versa. ET Guide de référence 61

62 Opérateurs d'expressions Retourne la valeur true si, et seulement si, les valeurs situées à droite et à gauche sont true. OR Retourne la valeur true si au moins l'une des valeurs situées à droite et à gauche est true. Opérateurs arithmétiques Les opérateurs suivants sont arithmétiques et permettent de manipuler les valeurs numériques: + Retourne la somme de deux valeurs. - Retourne la différence entre deux valeurs. * Retourne le produit de deux valeurs. / Retourne la valeur de gauche divisée par la valeur de droite. Opérateur de chaîne "+" L'opérateur "+" peut, en plus d'additionner des valeurs numériques, être utilisé pour concaténer des valeurs de chaîne. Exemple : Lastname + ', ' + Firstname Cette expression retourne des valeurs comme celles qui suivent : "Jean, Georges T." Opérateur "has" L'opérateur "has" est important dans les expressions et fonctionne différemment selon l'argument qui le suit. Il retourne toujours true ou false. Si l'argument est un champ de données, la valeur de retour est true si le champ contient une valeur. Exemples : has Address has Address.Postcode Si l'argument est un groupe de données, la valeur de retour est true si ce groupe possède au moins un élément (ou une ligne) pour le client donné. Exemples : has Address has Documents has Activities[ChannelType = "SMS"] 62 Portrait Dialogue 6.0 SP1

63 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Opérateur de dénomination ":" L'opérateur ":" est utilisé pour nommer ou décrire des critères individuels. Exemple : "Le client a une adresse " : has "Souhaite des informations complémentaires : Oui BoolAnswer(1000, 10, 1) L'application principale de cet opérateur est dans le concepteur de sélection, pour donner une description conviviale aux critères. Types de données d'expressions Introduction Ensemble de types de données utilisés par les expressions et les plugins d'expressions. Types de données Le tableau ci-dessous décrit les différents types de données. Nom de type de données chaîne entier float Date et heure date booléen Description type de données String type de données Integer Données de type Valeur en virgule flottante Données de type Date et Heure Données de type Date (sans la partie Heure de datetime) type de données booléen Fonctions d'expressions Fonctions et expressions Les expressions couvrent un grand nombre de fonctions. Certaines fonctions permettent d'accéder à des données de domaines client et de les manipuler ; d'autres sont par exemple associées aux questionnaires et à Customer Web Access. Groupes de fonctions d'expressions Les catégories de fonctions d'expressions suivantes sont à votre disposition : Fonctions d'agrégation Cette catégorie de fonctions d'expressions prend en charge l'agrégation de données. Fonctions d'analyse Cette catégorie de fonctions d'expressions prend en charge l'intégration à Portrait Customer Analytics. Guide de référence 63

64 Fonctions d'expressions Fonctions relatives aux objets de contenu Cette catégorie de fonctions d'expressions permet d'accéder à des objets de contenu et de les exécuter. Fonctions Customer Web Access Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de prendre en charge l'accès client aux applications Web. Certaines fonctions génèrent des URL pointant vers des pages Web personnalisées de Dialogue Server. Ces fonctions sont généralement utilisées dans les modèles de messages. Fonctions de date et d'heure Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de gérer des valeurs de date et d'heure. Fonctions de dialogue Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de gérer des dialogues et leurs participants. Fonctions d'aide Cette catégorie de fonctions d'expressions comporte un ensemble de méthodes d'assistance capables de répondre à des besoins spéciaux. Fonctions numériques Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de gérer des valeurs numériques. Fonctions de questionnaire Cette catégorie de fonctions d'expressions permet d'accéder aux données des questionnaires. Grâce à ces fonctions, vous pouvez accéder aux réponses des clients via des expressions. Fonctions Report Viewer Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de générer des URL pointant vers l'application Web Report Viewer. Fonctions RTF Cette catégorie de fonctions d'expressions est utilisée lors de la gestion de modèles de messages RTF (Rich Text Format). Fonctions de sélection Cette catégorie de fonctions d'expressions s'applique aux sélections. Fonctions de chaîne Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de gérer des valeurs de chaîne. Fonctions système Cette catégorie de fonctions d'expressions opère au niveau du système. Fonctions définies par l'utilisateur Les fonctions définies par l'utilisateur sont des fonctions personnalisées ajoutées par les utilisateurs dans Dialogue Admin. Pour en savoir plus, reportez-vous à la section Plugins d'expressions. Appel de fonctions d'expressions Notez que si vous appelez des fonctions faisant appel à plusieurs arguments, ces derniers doivent être séparés par des virgules. 64 Portrait Dialogue 6.0 SP1

65 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Fonctions d'expressions définies par l'utilisateur Il est possible de définir de nouvelles fonctions d'expressions en exécutant des plugins d'expressions. Ces fonctions sont appelées fonctions définies par l'utilisateur. Pour en savoir plus, reportez-vous à la section Plugins d'expressions. Fonctions d'agrégation Présentation de la solution Cette catégorie de fonctions d'expressions prend en charge l'agrégation de données. float Max( array of integer or float Values ) Renvoie la valeur maximale d'une table de valeurs, c'est-à-dire la valeur la plus élevée d'un champ dans un groupe un-à-plusieurs. L'exemple suivant renvoie la commande la plus importante d'un client. Exemple : Max( Orders.Amount ) float Min( array of integer or float Values ) Renvoie la valeur minimale d'une table de valeurs, c'est-à-dire la valeur la plus faible d'un champ dans un groupe un-à-plusieurs. L'exemple suivant renvoie la commande la plus faible d'un client. Exemple :Les valeurs Min( Orders.Amount ) sont différentes. integer NumberOf( datagroup DataGroup ) Renvoie le nombre d'éléments d'un groupe de données pour le client donné. L'exemple suivant renvoie le nombre de formulaires de réponse enregistrés pour un client. Exemple : NumberOf( AnswerForms ) float Sum( array of integer or float Values ) Renvoie la somme d'une table de valeurs, c'est-à-dire la somme d'un champ dans un groupe un-àplusieurs. L'exemple suivant renvoie la somme de toutes les commandes d'un client. Exemple : Sum( Orders.Amount ) Fonctions d'analyse Présentation de la solution Cette catégorie de fonctions d'expressions prend en charge l'intégration à Portrait Customer Analytics. float EvaluateRule( string RuleName ) Guide de référence 65

66 Fonctions d'expressions Évalue et renvoie le résultat d'une règle analytique en fonction du client en cours. La règle spécifiée est évaluée à l'aide d'un moteur d'évaluation du score en temps réel. La valeur renvoyée est une valeur en virgule flottante ; cela signifie que la règle à évaluer doit renvoyer une valeur numérique (nombre entier ou en virgule flottante). RuleName est le nom de la règle. Exemple : EvaluateRule( "MyScoringRule" ) datetime EvaluateRuleDatetime( string RuleName ) Comme EvaluateRule(..), sauf que la valeur renvoyée est une valeur datetime (date/heure). Par conséquent, la règle spécifiée doit également renvoyer une valeur datetime. string EvaluateRuleString( string RuleName ) Comme EvaluateRule(..), sauf que la valeur renvoyée est une chaîne. Par conséquent, la règle spécifiée doit également renvoyer une chaîne. Fonctions relatives aux objets de contenu Présentation de la solution Cette catégorie de fonctions d'expressions permet d'exécuter des objets de contenu. string ContentObject( string ContentObjectKey, string RequestParams ) Exécute un objet de contenu et renvoie le contenu obtenu au format HTML. ContentObjectKey est une chaîne unique qui identifie l'objet de contenu. Cette valeur se trouve sous Propriétés de l'objet de contenu dans Visual Dialogue. RequestParams est une chaîne contenant des paramètres supplémentaires lors de l'appel vers les objets de contenu. Le format de cette chaîne est le suivant : <param1>=<value1>;<param2>=<value2>;...;<paramn>=<valuen> Exemple : MyInfo1=B;MyInfo2=C string ContentObjectText( string ContentObjectKey, string RequestParams ) Exécute un objet de contenu et renvoie le contenu obtenu au format texte. ContentObjectKey est une chaîne unique qui identifie l'objet de contenu. Cette valeur se trouve sous Propriétés de l'objet de contenu dans Visual Dialogue. RequestParams est une chaîne contenant des paramètres supplémentaires lors de l'appel vers les objets de contenu. Le format de cette chaîne est le suivant : <param1>=<value1>;<param2>=<value2>;...;<paramn>=<valuen> 66 Portrait Dialogue 6.0 SP1

67 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Exemple : MyInfo1=B;MyInfo2=C Remarque : La fonction ContentObject(..) est adaptée lors de la conception d' s HTML, tandis que la fonction ContentObjectText(..) l'est dans les s textuels et les messages SMS. Fonctions de date et d'heure Présentation de la solution Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de gérer des valeurs de date et d'heure. datetime AddMonths( datetime or date DateValue, integer MonthsToAdd ) Renvoie la valeur datetime ou date de DateValue avec les mois MonthsToAdd qui lui sont ajoutés. integer Age( datetime or date Value ) Calcule et renvoie le nombre d'années écoulées depuis une valeur date ou datetime donnée. Cette fonction est très pratique pour déduire l'âge d'une personne à partir de sa date de naissance. date DateValue( datetime Value ) Renvoie uniquement la partie date de la valeur d'entrée. integer Day( datetime or date Value ) Renvoie le jour d'une valeur datetime ou date. integer DayOfWeek( datetime or date Value ) Renvoie le jour de la semaine d'une valeur datetime ou date. Le résultat est toujours un nombre entier entre 1 et 7, mais le jour considéré comme le premier jour de la semaine est déterminé par votre base de données. datetime EncodeDateTime( string DatePart, string TimePart) Renvoie la valeur datetime value correspondant aux deux paramètres de chaîne DatePart et TimePart. Le format de ces paramètres suit les paramètres régionaux en cours de Dialogue Server. integer Month( datetime or date Value ) Renvoie le mois d'une valeur datetime ou date. datetime Now() Renvoie la date et l'heure actuelles. date Today() Renvoie la date en cours sans l'heure. integer Year( datetime or date Value ) Guide de référence 67

68 Fonctions d'expressions Renvoie l'année d'une valeur datetime ou date. Fonctions Customer Web Access Présentation de la solution Les fonctions d'expressions suivantes permettent de prendre en charge l'accès client aux applications Web. Certaines fonctions génèrent des URL pointant vers des pages Web personnalisées. Ces fonctions sont généralement utilisées dans les modèles de messages. string AnswerFormURL( integer UrlType, integer QuestionnaireID, integer LayoutID, integer BroadcastID, integer DialogID, bool Scramble) Renvoie une chaîne contenant une URL pointant vers une page Web de formulaire de réponse. Cette URL contient des informations relatives au formulaire de réponse d'un client ou d'un participant à un dialogue donné. UrlType est un nombre qui indique le type d'url à générer : Index de type d'url Description Réponse anonyme Réponse identifiée (CustomerID de l'url) Connexion client (à l'aide de LoginID et de Password) Connexion du participant (à l'aide de ParticipantID et de Password) QuestionnaireID est l'id du questionnaire et LayoutID celui de la mise en page à afficher. Pour utiliser une mise en page par défaut générée de manière automatique, configurez LayoutID sur -1. BroadcastID est l'id de la diffusion à laquelle les formulaires de réponse doivent être associés. Si vous n'utilisez pas de diffusion, configurez BroadcastID sur -1. Dialog ID est l'id du dialogue en cas de connexion d'un participant. Si l'utilisation d'un dialogue n'est pas appropriée ou si la connexion doit être indépendante du dialogue, configurez DialogID sur -1. Scramble indique s'il convient ou non de crypter les paramètres d'url pour masquer leur contenu aux clients ouvrant l'url. Dans un modèle d' , l'exemple de champ de fusion suivant génère ce type d'url : «#AnswerFormURL(1048, 1101, -1, -1, TRUE)» Remarque : Le caractère # indique au système qu'il doit traiter le champ de fusion comme une expression et non comme un simple champ de données de type «FirstName». string AnswerFormURLEx( integer UrlType, integer QuestionnaireID, integer LayoutID, integer BroadcastID, integer DialogID, bool Scramble, bool NoTrack) 68 Portrait Dialogue 6.0 SP1

69 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Comme AnswerFormURL( ), mais inclut un paramètre qui désactive le suivi des réponses à des fins de test. NoTrack indique si le paramètre NoTrack est inclus ou non dans l'url générée. Cette fonction désactive le suivi des réponses dans l'application Customer Web Access. Remarque : L'option NoTrack est utile uniquement si le suivi des réponses est activé pour le questionnaire utilisé. string CustLoginID( ) Renvoie l'id de connexion du client en cours. string CustomURL( string BaseURL, bool Scramble) Renvoie une chaîne contenant une URL pointant vers une page Web. Scramble indique s'il convient ou non de crypter les paramètres d'url pour masquer leur contenu aux clients ouvrant l'url. string CustPassword( ) Renvoie le mot de passe du client en cours. string MessageUrl( string MessageID, bool Scramble) Renvoie une URL permettant d'afficher un message dans l'application Customer Web Access. MessageID est l'identifiant unique du message. Scramble indique s'il convient ou non de crypter les paramètres d'url pour masquer leur contenu aux clients ouvrant l'url. string TrackImage( ) Cette fonction, utilisée dans les s HTML, renvoie une chaîne contenant une balise d'image HTML. Cette balise d'image télécharge une image depuis l'application Web Utils. Cette application détecte le téléchargement de l'image et s'en souvient. Ainsi, Dialogue Server est informé lorsqu'un client donné a ouvert un pour le lire. string TrackImageEx( string ImageName ) TrackImageEx procède comme TrackImage, sauf que le nom du fichier de l'image à télécharger est spécifié par l'utilisateur. ImageName est le nom du fichier de l'image à télécharger. Celle-ci doit être enregistrée dans un dossier spécifique sous l'application Web Utils. Seules les images au format.gif sont prises en charge. bool HasOpened ( integer TemplateID ) HasOpened est utilisé en association avec le mécanisme Suivi des s dans Dialogue Server. Lorsqu'un message HTML est envoyé à un client et que la fonction Suivi des s est activée dans ce message, le système détecte l'ouverture de cet par le client. HasOpen renvoie une valeur True si un client a ouvert un basé sur un modèle de message spécifié. Guide de référence 69

70 Fonctions d'expressions TemplateID est l'id unique d'un modèle de message conçu dans Visual Dialogue (correspondant à une valeur dans la colonne de base de données DOC_BASE_MESSAGE.DBM_ID). bool HasOpenedLink( integer TemplateID, string LinkName ) HasOpenedLink est utilisé en association avec le mécanisme Suivi de lien dans Dialogue Server. Un message peut contenir des liens (URL) qui peuvent faire l'objet d'un suivi (Suivi de lien activé). Dans ce cas, le système détecte l'ouverture par des clients de ces liens figurant dans les s qu'ils ont reçus. HasOpenLink renvoie une valeur True si un client a ouvert un lien spécifique dans un message donné. TemplateID est l'id unique d'un modèle de message conçu dans Visual Dialogue (correspondant à une valeur dans la colonne de base de données DOC_BASE_MESSAGE.DBM_ID). Si TemplateID est configuré sur 0, la fonction vérifie tous les messages (quel que soit le modèle). LinkName est le nom du lien ayant fait l'objet d'un suivi tel que spécifié lors de la conception du modèle dans l'outil de conception de messages ou lors de l'appel de la fonction d'expression TrackURL. bool HasOpenedLinkEx( integer TemplateID, string Url ) HasOpenedLinkEx procède exactement comme HasOpenLink, sauf que le nom du lien ayant fait l'objet d'un suivi est remplacé par une URL. Url est l'adresse (l'url) du lien faisant l'objet d'un suivi. string PublicFileURL( string ContentID ) Renvoie l'url pointant vers un fichier publié pour le Web. Ces fichiers sont enregistrés dans la table de base de données WEB_PUBLIC_FILE. Les URL renvoyées pointent vers l'application Web Utils. ContentID est une chaîne (GUID) qui identifie le fichier de manière unique. string ScrambleURL(string Url ) Permet de crypter une URL. Url est l'url à crypter. string ShortenAndNameURL( string OriginalUrl, string ShortUrlName, bool EnableLinkTracking, bool ReplaceExistingNamedUrl, string ShortUrlPrefix ) Renvoie une URL raccourcie pour OriginalUrl avec un préfixe ShortUrlPrefix facultatif ajouté à la partie nommée du chemin d'accès URL, à savoir, Si le paramètre EnableLinkTracking est défini sur True, il collecte les informations de suivi des liens et utilise le nom d'url raccourci comme nom de lien. Il renvoie la même URL à chaque appel, sauf s'il a été précédemment appelé avec des paramètres différents, auquel cas il génère une erreur. Il est possible d'écraser ce comportement en définissant le paramètre ReplaceExistingNamedUrl sur True. Cependant, dans ce cas, les URL raccourcies précédemment générées sont redirigées vers la dernière OriginalUrl. N.B.! La table de base de données d'url raccourcies est commune à tous les domaines client de l'instance. Une URL raccourcie nommée peut uniquement être utilisée pour un domaine. string ShortenAndTrackURL( string OriginalUrl, string LinkName, string ShortUrlPrefix ) Renvoie une URL raccourcie pour OriginalUrl avec un préfixe ShortUrlPrefix facultatif ajouté à la partie nommée du chemin d'accès URL, à savoir, 70 Portrait Dialogue 6.0 SP1

71 Chapitre 2 : Domaines client et expressions gn/ahf56yx. Portrait Dialogue collecte les informations de suivi des liens pour le LinkName donné. Il renvoie une URL différente à chaque appel. string ShortenURL( string OriginalUrl, string ShortUrlPrefix ) Renvoie une URL raccourcie pour OriginalUrl avec un préfixe ShortUrlPrefix facultatif ajouté à la partie nommée du chemin d'accès URL, à savoir, Il renvoie une URL différente à chaque appel. string TrackURL( string OriginalURL, string LinkName ) Permet de créer des URL qui sont suivies par le système de suivi des liens. OriginalURL est l'url pointant vers la page Web vers laquelle le client (l'utilisateur du navigateur) va être dirigé. LinkName est un nom défini par l'utilisateur du lien à suivre. string TrackURLAnonymous( string OriginalURL, string LinkName ) Permet de créer des URL qui sont suivies par le système de suivi des liens. OriginalURL est l'url pointant vers la page Web vers laquelle le client (l'utilisateur du navigateur) va être dirigé. LinkName est un nom défini par l'utilisateur du lien à suivre. Le suivi est enregistré de manière anonyme. Cela signifie qu'il est impossible d'identifier le client faisant l'objet d'un suivi (pour un suivi avec identification, utilisez la fonction TrackURL( )). string UnsubscribeURL( string or integer CategoryNameOrID, bool Scramble) Renvoie une chaîne contenant une URL pointant vers une page de désinscription personnalisée. CategoryName est le nom, ou ID unique, de la catégorie contrôlant l'inscription. Il peut s'agir par exemple d'une catégorie appelée Bulletin d'information. Tous les clients faisant partie de cette catégorie recevront un bulletin d'information hebdomadaire. Sur la page Web indiquée par l'url, les clients peuvent contrôler leur inscription à cette catégorie. Scramble indique s'il convient ou non de crypter les paramètres d'url pour masquer leur contenu aux clients ouvrant l'url. string WebProfileLoginURL( bool Scramble) Renvoie une chaîne contenant une URL pointant vers la page de connexion du profil Web du client. Scramble indique s'il convient ou non de crypter les paramètres d'url pour masquer leur contenu aux clients ouvrant l'url. string WebProfileURL( bool Scramble) Renvoie une chaîne contenant une URL pointant vers le profil Web du client. Scramble indique s'il convient ou non de crypter les paramètres d'url pour masquer leur contenu aux clients ouvrant l'url. Fonctions de dialogue Présentation de la solution Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de gérer des dialogues et leurs participants. Guide de référence 71

72 Fonctions d'expressions string GetCustomValue( string or integer ValueName ) Renvoie une valeur de la collection de valeurs personnalisées d'un participant. ValueName est le nom de la valeur. Remarque : Pour en savoir plus, reportez-vous à la section ci-dessous relative à SetCustomValue. bool HasBranchHistory( integer BranchID ) Renvoie une valeur booléenne True si le client a été traité par une branche de dialogue donnée, c'està-dire, s'il a été déplacé à un moment donné sur la branche jusqu'au groupe de destination de cette dernière. BranchID est l'identifiant unique de la branche de dialogue. Cette valeur figure dans la fenêtre Propriétés d'opération du Concepteur de dialogues de Visual Dialogue. Remarque : Pour que cette fonction soit opérationnelle, la connexion du participant doit être activée pour l'opération de dialogue donnée. bool HasOperationHistory( integer OperationID ) Renvoie une valeur booléenne True si le client a été traité par une opération de dialogue spécifique, c'est-à-dire, s'il a été déplacé à un moment donné sur l'une des branches de l'opération. OperationID est l'identifiant unique de l'opération de dialogue. Cette valeur figure dans la fenêtre Propriétés d'opération du Concepteur de dialogues de Visual Dialogue. Remarque : Pour que cette fonction soit opérationnelle, la connexion du participant doit être activée pour l'opération de dialogue donnée. void SetCustomValue( string or integer ValueName, string Value ) Définit une valeur dans la collection de valeurs personnalisées d'un participant. ValueName est le nom de la valeur à définir. Les valeurs personnalisées font partie d'une collection de noms/valeurs enregistrés dans les participants au dialogue. Chaque participant peut avoir un nombre illimité de paires de noms/valeurs. Les valeurs personnalisées sont enregistrées dans le champ de base de données DLG_PARTICIPA- NT.DP_CUSTOM_VALUES. Remarque : L'utilisation de cette fonction en dehors du contexte d'un participant n'entraîne pas d'échec, mais la valeur n'est pas enregistrée dans la base de données. Fonctions d'aide Présentation de la solution Les fonctions d'expressions suivantes représentent des méthodes d'assistance permettant de répondre à des besoins spéciaux. 72 Portrait Dialogue 6.0 SP1

73 Chapitre 2 : Domaines client et expressions datetime FieldValueDatetime( string FieldName ) Renvoie la valeur d'un champ de données dans le domaine client d'une instruction SQL personnalisée. Les instructions SQL personnalisées sont utilisées dans l'outil de conception de messages de Visual Dialogue. Si le champ spécifié fait partie d'un groupe de données un-à-plusieurs, la valeur de l'enregistrement en cours est renvoyée. float FieldValueNumber( string FieldName ) Renvoie la valeur d'un champ de données dans le domaine client d'une instruction SQL personnalisée. Les instructions SQL personnalisées sont utilisées dans l'outil de conception de messages de Visual Dialogue. Si le champ spécifié fait partie d'un groupe de données un-à-plusieurs, la valeur de l'enregistrement en cours est renvoyée. string FieldValueString( string FieldName ) Renvoie la valeur d'un champ de données dans le domaine client d'une instruction SQL personnalisée. Les instructions SQL personnalisées sont utilisées dans l'outil de conception de messages de Visual Dialogue. Si le champ spécifié fait partie d'un groupe de données un-à-plusieurs, la valeur de l'enregistrement en cours est renvoyée. Fonctions numériques Présentation de la solution Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de gérer des dialogues et leurs participants. float Random( ) Renvoie un nombre aléatoire compris entre 0 et 1 (0 <= n < 1). Remarque : Lorsque cette fonction est exprimée au format SQL, elle utilise une fonctionnalité spécifique du SGBD. Dans ce cas, son exécution est différente sur SQL Server et sur Oracle. Fonctions de questionnaire Présentation de la solution Les fonctions d'expressions suivantes permettent d'accéder aux données d'un questionnaire. Grâce à ces fonctions, vous pouvez accéder aux réponses des clients via des expressions. Certains paramètres sont utiles à plusieurs des fonctions ci-dessous et définis comme suit : QuestionnaireID est l'id du questionnaire ; QuestionKey est la clé de la question ; et QuestionKey est une chaîne d'identification unique d'une question au sein d'un questionnaire. La chaîne QuestionKey est automatiquement attribuée à une question lors de son insertion dans le Concepteur de questionnaires de Visual Dialogue ; son format par défaut est le suivant : Q1, Q2, Q3,..., Qn. Cependant, l'utilisateur peut modifier la chaîne QuestionKey et, par exemple, utiliser la clé FNAME pour la question Firstname. Guide de référence 73

74 Fonctions d'expressions Lorsque la chaîne QuestionKey s'applique à des questions, AlternativeKey s'applique aux alternatives d'une question. AlternativeKey est une valeur unique au sein d'une question. Le format par défaut des clés d'alternatives est le suivant : A1, A2, A3,..., An. IncludeIncomplete est un paramètre booléen qui indique si les formulaires de réponse incomplets doivent être pris en compte ou non lors de l'évaluation du résultat des différentes fonctions. En cas d'omission de ce paramètre, sa valeur par défaut est False. Dans ce cas, seuls les formulaires de réponse complets sont pris en compte. bool AnswerCombination( integer QuestionnaireID, string QuestionKey, string AlternativeKeys, bool UseOR, bool IncludeIncomplete = False ) AnswerCombination renvoie une valeur True ou False suivant une combinaison de réponses. AlternativeKeys est une liste de clés d'alternatives séparées par des points-virgules. UseOR indique si toutes les alternatives de la liste AlternativeKeys doivent comporter une réponse ou si une réponse à une seule alternative est suffisante. Exemple : AnswerCombination(1000, "Q2", "A1;A2;A3", True) string AnswerComment( integer QuestionnaireID, integer SectionNo, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie le commentaire de la section indiquée. SectionNo est le numéro de la section. La première section du questionnaire porte le numéro 1. date AnswerDate( integer QuestionnaireID, string QuestionKey, string AlternativeKey, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie la réponse à une question ou à une alternative du type de données date. datetime AnswerDateTime( integer QuestionnaireID, string QuestionKey, string AlternativeKey, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie la réponse à une question ou à une alternative du type de données datetime. float AnswerFloat( integer QuestionnaireID, string QuestionKey, string AlternativeKey, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie la réponse à une question ou à une alternative du type de données float (virgule flottante). integer AnswerInt( integer QuestionnaireID, string QuestionKey, string AlternativeKey, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie la réponse à une question ou à une alternative du type de données integer (nombre entier). string AnswerSingleChoice( integer QuestionnaireID, string QuestionKey, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie la clé d'alternative en réponse à une question à choix unique. string AnswerSingleChoiceText( integer QuestionnaireID, string QuestionKey, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie le libellé d'alternative en réponse à une question à choix unique. 74 Portrait Dialogue 6.0 SP1

75 Chapitre 2 : Domaines client et expressions string AnswerText( integer QuestionnaireID, string QuestionKey, string AlternativeKey, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie la réponse à une question ou à une alternative du type de données string (chaîne). bool HasAnswerForm( integer QuestionnaireID, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie la valeur True si le client a répondu au questionnaire spécifié (dans le contexte donné) ; sinon, renvoie la valeur False. bool HasInclompleteResponse( integer QuestionnaireID, integer LayoutID, integer PageIndex ) Renvoie une valeur true si le client a commencé à répondre au questionnaire spécifié sans terminer sa réponse. HasIncompleteResponse( ) s'applique uniquement si Suivi des réponses est activé. LayoutID est l'id unique de la mise en page du questionnaire utilisée. PageIndex correspond au nombre de pages ouvertes (affichées par le répondant) dans la réponse incomplète. PageIndex commence par 1 sur la première page de la mise en page. bool IsAnswered( integer QuestionnaireID, string QuestionKey, string AlternativeKey, bool IncludeIncomplete = False ) Renvoie la valeur True si la question ou l'alternative spécifiée obtient une réponse (ou est sélectionnée pour les questions à choix multiples) ; sinon, la valeur False est renvoyée. Fonctions Report Viewer Présentation de la solution Cette catégorie de fonctions d'expressions permet de générer des URL pointant vers l'application Web Report Viewer. string ArchivedReportURL( string or integer ArchivedReportID, bool Scramble ) Renvoie une chaîne contenant l'url permettant d'afficher le rapport archivé spécifié. Le rapport est affiché à son format d'affichage par défaut. ArchivedReportID est l'id unique du rapport archivé (colonne de base de données REPORT_AR- CIVDE.RA_ID). Scramble indique s'il convient ou non de crypter les paramètres d'url pour masquer leur contenu aux personnes ouvrant cette dernière. string ArchivedReportURL( string or integer ArchivedReportID, integer FormatIndex, integer Action, bool Scramble ) Renvoie une chaîne contenant l'url permettant d'afficher le rapport archivé spécifié au format indiqué. ArchivedReportID est l'id unique du rapport archivé (colonne de base de données REPORT_AR- CIVDE.RA_ID). Guide de référence 75

76 Fonctions d'expressions FormatIndex est un nombre entier qui indique le format d'affichage du rapport archivé. Pour obtenir une liste de définitions de formats, reportez-vous à la section Formats de rapports. Action est un nombre entier qui indique le mode de présentation du rapport auprès de l'utilisateur. Pour obtenir une liste des définitions d'actions, reportez-vous à la section Actions d'affichage des rapports. Scramble indique s'il convient ou non de crypter les paramètres d'url pour masquer leur contenu aux personnes ouvrant cette dernière. Fonctions RTF Présentation de la solution Les fonctions d'expressions suivantes sont utilisées avec les modèles de messages au format RTF (Rich Text Format). string RtfInsertPicture( string Filename, integer ScaleFactor ) Lors de la fusion de message, insère une image dans un modèle RTF. La valeur renvoyée est une chaîne représentant une balise d'image RTF. Filename est le chemin complet et le nom du fichier de l'image ou du fichier image à insérer. ScaleFactor est un nombre indiquant si l'image doit ou non être mise à échelle. ScaleFactor est exprimé en pourcentage de la taille d'origine de l'image. La valeur 0 (ou 100) indique l'absence de mise à échelle. string RtfInsertPictureCID( string CID, integer ScaleFactor ) RtfInsertPictureCID procède comme RtfInsertPicture, sauf que l'image est chargée depuis Fichiers publiés et non depuis un fichier. CIDest l'identifiant unique figurant dans la bibliothèque Fichiers publiés de Dialogue Server. Remarque : Les fichiers publiés sont décrits dans le fichier d'aide Visual Dialogue. Fonctions de sélection et de liste Présentation de la solution Cette catégorie de fonctions d'expressions s'applique aux sélections et aux listes. bool IsInSelection( integer SelectionID ) Renvoie la valeur TRUE si le client fait partie de la sélection spécifiée par SelectionID. IsInSelection définit les critères de sous-sélection du concepteur de sélection. Remarque : L'utilisation de IsInSelection est limitée dans deux cas : 1) La sélection spécifiée par SelectionID ne peut pas spécifier de valeur de contexte (impossible de cocher l'option 76 Portrait Dialogue 6.0 SP1

77 Chapitre 2 : Domaines client et expressions Utiliser le contexte dans la sélection dans le concepteur de sélection). 2) La sélection doit pouvoir être convertie en instruction SQL (la plupart des sélections le sont). bool IsInList(liste integer ou string) Renvoie la valeur TRUE si le client fait partie de la liste spécifiée par List. Le paramètre List peut contenir soit l'id unique de la liste (colonne de base de données LIST.LST_ID), soit le nom de la liste (colonne de base de données LIST.LST_NAME). IsInList peut par exemple être utilisé pour définir des critères dans le concepteur de sélection faisant référence à une liste de clients qui a été exportée depuis l'application Portrait Explorer. Fonctions de chaîne Présentation de la solution Les fonctions d'expressions suivantes permettent de gérer les valeurs de chaînes. string HtmlEncode( string UncodedString ) Renvoie la chaîne d'entrée après l'avoir cryptée au format HTML. string IfString( bool Condition, string TrueValue, string FalseCondition ) Si la valeur de Condition est True, renvoie une chaîne ; si cette valeur est False, renvoie une autre chaîne. Dans l'exemple suivant, la valeur renvoyée varie suivant que la communication via des messages SMS est effective ou non. Exemple : IfString( has Activities[Channel="SMS"], "a reçu un SMS", "n'a pas reçu de SMS") integer Length( string Value ) Renvoie la longueur de la chaîne d'entrée. string LowerCase( string Value ) Renvoie la chaîne d'entrée en minuscules. integer StrToInt ( string Value ) Convertit une chaîne en nombre entier. La valeur d'entrée doit être un nombre entier valide ; sinon, cela entraîne une exception. string ToString( Value ) Renvoie une valeur d'entrée, qui n'est pas une chaîne, convertie en chaîne. string UpperCase( string Value ) Renvoie la chaîne d'entrée en majuscules. Guide de référence 77

78 Fonctions d'expressions Fonctions système Présentation de la solution Les fonctions d'expressions suivantes opèrent au niveau du système. string UserCellular() Renvoie le numéro de téléphone portable de l'utilisateur en cours. string UserDisplayName() Renvoie le nom réel de l'utilisateur en cours. string User () Renvoie l'adresse de l'utilisateur en cours. string UserName() Renvoie le nom d'utilisateur de l'utilisateur en cours. 78 Portrait Dialogue 6.0 SP1

79 Chapitre 3 Configuration de rapports Dans cette section : Rapports Visionneuse de rapports Formats de rapports Report Parameter XML Actions d'affichage des rapports

80 Rapports Rapports À propos des rapports Portrait Dialogue fournit des fonctions de création de rapports. Les différentes parties des fonctions de création de rapports se répartissent dans différents modules de la suite. Le diagramme qui suit illustre ceci. 80 Portrait Dialogue 6.0 SP1

81 Chapitre 3 : Configuration de rapports Concepteur de rapports de Visual Dialogue Les rapports sont conçus dans Visual Dialogue. Dans le concepteur de rapports, l'utilisateur travaille avec des modèles de rapport et définit les sources de données, les paramètres, ainsi que la mise en page d'un rapport. Report Engine dans Dialogue Server Report Engine dans Dialogue Server prend en charge la production du rapport dans différents formats. À l'aide de l'api Dialogue Server (ReportAPI), les programmeurs et les intégrateurs peuvent utiliser les rapports par programme. Les définitions de modèle de rapport et les rapports archivés sont enregistrés dans un ensemble de tables situées dans la base de données de Dialogue Server. Report Portal Report Portal est une application Web qui fournit aux utilisateurs une interface permettant de rechercher, d'exécuter et d'afficher des rapports. Les utilisateurs se connectent à cette application pour exécuter et afficher des rapports en fonction de leurs droits d'accès. Visionneuse de rapports Report Viewer est une application Web dont l'objectif est de prendre en charge la distribution des rapports. Report Viewer prend en charge l'affichage et le téléchargement de rapports via des paramètres URL. Les utilisateurs ne se connectent pas à Report Viewer, mais accèdent uniquement au rapport spécifié grâce à une URL unique. Normalement, ces URL sont codées et contiennent une somme de contrôle pour éviter toute manipulation. Plus d'informations. Visionneuse de rapports Introduction Report Viewer permet d'afficher des rapports archivés et d'exécuter des modèles de rapport. Lien vers un rapport archivé Il est possible de créer un lien direct vers un rapport archivé. Cela ouvre le rapport archivé dans Report Viewer. Format URL décrit : (le texte en gras correspond aux paramètres facultatifs.) ArchiveID=[ARCHIVE ID]&Action=[ACTION]& FormatIndex=[FORMAT INDEX]&Instance=[INSTANCE_NAME] Paramètres URL : Guide de référence 81

82 Visionneuse de rapports Le paramètre ArchiveID est obligatoire. Remplacez [ARCHIVE ID] dans l'url par l'id du rapport archivé. Le paramètre Action est facultatif. Utilisez ce paramètre afin de définir différentes actions d'affichage pour le rapport. Remplacez [ACTION] dans l'url par l'action souhaitée. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Actions d'affichage des rapports. Le paramètre FormatIndex est facultatif. Utilisez-le pour remplacer le format par défaut du rapport archivé. Remplacez [FORMAT INDEX] dans l'url par le format souhaité. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Formats de rapport. Le paramètre Instance est facultatif. Il permet de spécifier le nom de l'instance à utiliser. Si vous n'en indiquez aucun, l'instance par défaut est utilisée. Exemple : ArchiveID=1061&FormatIndex=1&Action=Browse Exécution d'un modèle de rapport Il est possible de créer un lien vers Report Viewer et d'exécuter un rapport, avec ou sans paramètres. Lors de l'exécution d'un rapport avec les paramètres du rapport, l'id du modèle et les paramètres du rapport doivent être fournis. Lors de la spécification des paramètres de rapport dans l'url, le nom et la valeur du paramètre (et facultativement l'opérateur du paramètre) doivent être donnés. Si l'opérateur du paramètre du rapport n'est pas précisé, l'opérateur par défaut est utilisé. Format URL décrit : (le texte en gras correspond aux paramètres facultatifs.) Sans paramètre de rapport : TemplateID=[TEMPLATE ID]&Action=[ACTION]&FormatIndex=[FORMAT INDEX] Avec des paramètres de rapport : TemplateID=[TEMPLATE ID]&Action=[ACTION]&FormatIndex=[FORMAT INDEX]&Instance=[IN- STANCE_NAME]& pname[1,2...]=[parameter NAME]& pvalue[1,2...]=[parameter VALUE]& poperator[1,2...]=[parameter OPERATOR] Paramètres URL : Le paramètre TemplateID est obligatoire. Remplacez [TEMPLATE ID] dans l'url par l'id de modèle du rapport. Le paramètre Action est facultatif. Utilisez ce paramètre afin de définir différentes actions d'affichage pour le rapport. Remplacez [ACTION] dans l'url par l'action souhaitée. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Actions d'affichage des rapports. 82 Portrait Dialogue 6.0 SP1

83 Chapitre 3 : Configuration de rapports Le paramètre FormatIndex est facultatif. Utilisez-le pour remplacer le format par défaut du rapport archivé. Remplacez [FORMAT INDEX] dans l'url par le format souhaité. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Formats de rapport. Le paramètre Instance est facultatif. Il permet de spécifier le nom de l'instance à utiliser. Si vous n'en indiquez aucun, l'instance par défaut est utilisée. Spécifiez le premier paramètre de rapport comme suit : pname1=[parameter NAME]&pvalue1=[PA- RAMETER VALUE] Spécifiez le deuxième paramètre de rapport comme suit : pname2=[parameter NAME]&pvalue2=[PARAMETER VALUE] et ainsi de suite... Exemple : TemplateID=1267&FormatIndex=1&Action=Browse URL codées Dans les exemples précédents, les valeurs de paramètre URL (par exemple, ArchiveID) sont exprimées en "texte clair". ReportViewer prend également en charge les valeurs de paramètre URL qui doivent être codées avec une somme de contrôle. Dialogue Admin contient un outil qui vous aide à coder et décoder les URL. Cet outil est disponible via Outils dans le menu principal de Dialogue Admin. Exemple : URL non codée : ArchiveID=1061&FormatIndex=1&Action=Browse URL codée : ArchiveID=085D0158&FormatIndex=08&Action=7B1F581E4609&CheckSum=015A0F Formats de rapports Introduction Il est possible d'afficher les rapports dans différents formats. Un index de format permet d'indiquer les formats lors de l'appel de l'api Dialogue Server ou lors de la manipulation d'url permettant d'accéder aux applications Web Report Portal et Report Viewer. Présentation des formats de rapport Le tableau ci-dessous définit les différents formats disponibles. Index de format Description Fichiers de sortie Guide de référence 83

84 Report Parameter XML Fichiers PDF Adobe Acrobat HTML - avec sauts de page HTML - une page XHTML Format RTF Microsoft Excel - une seule page Format d'image JPEG Format d'image GIF Format d'image BITMAP Métafichier Windows Métafichier Windows amélioré Microsoft Excel - Pages multiples Un fichier PDF est généré. Un fichier HTML par page est généré. Les images et les tableaux sont renvoyés au format de fichier JPG. Un fichier HTML contenant toutes les pages est généré. Les images et les tableaux sont renvoyés au format de fichier JPG. Un fichier XHTML par page est généré. Les images et les tableaux sont renvoyés au format de fichier JPG. Un fichier RTF est généré. Une feuille Excel est générée. Ne comprend pas les graphiques. Un fichier JPG par page est généré. Un fichier GIF par page est généré. Un fichier BMP par page est généré. Un fichier WMF par page est généré. Un fichier EMF par page est généré. Une feuille Excel par page de rapport est générée. Comprend les graphiques (par ex., les images). Les graphiques seront inclus en tant qu'images. Exemples Voici un exemple d'url permettant d'afficher un rapport dans Report Viewer : ArchiveID=1061&FormatIndex=1&Action=Browse Report Parameter XML Présentation de la solution Report Parameter XML est un document XML utilisé dans l'api de rapport de Dialogue Server. Le document Report Parameter XML permet de spécifier les paramètres de rapport appliqués lors de la création d'un rapport. Format Report Parameter XML Lors de la spécification d'un paramètre dans Report Parameter XML, le nom, le type de données, l'opérateur et la valeur du paramètre sont indiqués. 84 Portrait Dialogue 6.0 SP1

85 Chapitre 3 : Configuration de rapports Chaque paramètre est représenté par un nœud XML param. Tous les nœuds param sont des enfants du nœud XML racine appelé xml. Chaque nœud XML param spécifie le nom, le type de données, l'opérateur et la valeur du paramètre. Spécifier le nœud string_value de chaîne Spécifier des valeurs de paramètre numériques (de type 'integer' et 'float') dans le nœud number_value Spécifier des valeurs de paramètre de date/heure dans le nœud datetime_value Les opérateurs valides sont les suivants : Égal ( =) Inférieur à (<) Inférieur ou égal à (<=) Supérieur à (>) Supérieur ou égal à (>=) Différent de (<>) Dans (in) (s'applique uniquement aux données de type 'string' et 'integer') Report Parameter XML - Exemple Voici des exemples pour Report Parameter XML. Remarque : L'opérateur doit être codé : < code en < et > code en > <xml> <param> <name>contact ID</name> <type>integer</type> <operator>=</operator> <number_value>1031</number_value> </param> <param> <name>contact name</name> <type>string</type> <operator>=</operator> <string_value>john Johnsen</string_value> </param> <param> <name>last Contacted</name> <type>datetime</type> <operator><=</operator> <datetime_value> </datetime_value> </param> <param> <name>scoring</name> <type>float</type> <operator><></operator> <number_value>5.5</number_value> </param> </xml> Guide de référence 85

86 Actions d'affichage des rapports Utilisation de l'opérateur IN Lorsqu'il s'affiche, l'opérateur IN permet de spécifier plusieurs valeurs de paramètre. L'opérateur IN fonctionne uniquement avec les types de données string et integer. L'exemple suivant décrit l'utilisation de l'opérateur IN : <xml> <param> <name>address_types</name> <type>string</type> <operator>in</operator> <string_value>'office_address', 'postal_address', 'delivery_address'<string_value> </param> <param> <name>products</name> <type>integer</type> <operator>in</operator> <string_value>2, 44, 80, 34</string_value> </param> </xml> Actions d'affichage des rapports Introduction Lors de l'affichage d'un rapport via une URL dans Report Viewer, il est possible de spécifier différentes actions d'affichage sous forme de paramètres d'url. Présentation des actions d'affichage des rapports Le tableau ci-dessous définit les différentes actions d'affichage disponibles. Index d'action 0 Action Parcourir Description Le rapport est affiché dans le navigateur Web avec une barre de navigation. Cette action d'affichage convient aux rapports contenant plusieurs fichiers (par exemple, au format HTML avec des sauts de page). Remarque : Si le format du rapport ne permet pas son affichage au sein d'une page HTML, l'action d'affichage Open est utilisée ; sinon, l'action Browse est celle utilisée par défaut. 1 Ouvrir Le fichier de rapport est ouvert par le navigateur Web. Le comportement d'ouverture par défaut du type de fichier est utilisé. Remarque : Si le rapport comprend plusieurs fichiers (par exemple, au format HTML avec des sauts de page), la première page est ouverte par défaut. Pour ouvrir une autre page, utilisez le paramètre Pa- 86 Portrait Dialogue 6.0 SP1

87 Chapitre 3 : Configuration de rapports genumber querystring parameter (...Action=Open&PageNumber=3...). 2 Enregistrer Si vous indiquez une page inexistante, vous obtenez un message d'erreur. Le fichier de rapport est téléchargé et le navigateur invite l'utilisateur à l'enregistrer à un emplacement. Remarque : Si le rapport comprend plusieurs fichiers (par exemple, au format HTML avec des sauts de page), seule la première page est téléchargée. 3 Imprimer Le fichier de rapport est téléchargé et le navigateur ouvre une boîte de dialogue invitant l'utilisateur à l'imprimer. Remarque : Cette action d'affichage fonctionne uniquement au format de rapport HTML. 4 Print- Close Identique à Print, mais la fenêtre du navigateur se ferme après l'impression (si elle n'est pas ouverte à partir d'une autre page Web, la confirmation de l'utilisateur est nécessaire). Remarque : Cette action d'affichage fonctionne uniquement au format de rapport HTML. Exemples Voici un exemple d'url permettant d'afficher un rapport dans Report Viewer : ArchiveID=1061&FormatIndex=1&Action=Browse Voir également Report Portal comporte les mêmes actions d'affichage. Pour en savoir plus, reportez-vous à la documentation Report Portal. Guide de référence 87

88

89 Chapitre 4 Suivi des s et des liens Dans cette section : Suivi Suivi des s Suivi de lien Détails sur le suivi des s et des liens Suivi des réponses

90 Suivi Suivi Suivi des s et des liens Les fonctionnalités de suivi des s et de suivi des liens sont incluses dans l'application Web Utilities. Le suivi sert principalement pour les s créés dans Visual Dialogue (voir le guide Visual Dialogue pour plus d'informations), mais peut également être utilisé de manière indépendante en ajoutant des URL de suivi aux s et aux pages Web. Reportez-vous à la section Détails sur le suivi des s et des liens pour savoir comment le système journalise le suivi et pour obtenir d'autres détails techniques. Suivi des réponses La fonctionnalité de suivi des réponses fait partie de la fonctionnalité de questionnaire ; elle est utilisée lorsque des réponses sont enregistrées via l'application Customer Web Access (CWA) ou l'application Web Telemarketing. Suivi des s Introduction Une balise d'image est insérée dans les s à suivre. Lorsque le destinataire reçoit l' , l'image est téléchargée et les informations sur ce destinataire sont journalisées. Structure de l'url d'image L'URL d'image contient plusieurs parties utilisées pour identifier l' qui télécharge l'image. L'URL contient les paramètres suivants : Paramètres Instance ID du message client Nom Instance de Dialogue Server ID identifiant le client et le message. Cette valeur équivaut à la colonne de base de données CUSTOMER_MESSAGE.CM_ID. Affectez la valeur 0 à l'id du message client si la valeur est inconnue ou 'nt' pour désactiver le suivi. 90 Portrait Dialogue 6.0 SP1

91 Chapitre 4 : Suivi des s et des liens Figure 1 - Présentation des différentes parties de l'url d'image Image de suivi L'image de suivi par défaut est une image GIF 1 x 3 pixels (largeur de trois pixels) transparente. Dans la mesure où elle est transparente, elle ne s'affiche pas dans l' , et comme sa taille n'est que de 1x 3 pixels, elle a un impact minimal sur les autres éléments de l' . Vous pouvez remplacer l'image par défaut par d'autres images en ajoutant celles-ci au dossier Resources/ETImages dans le dossier de l'application Web Utilities. Pour que la nouvelle image soit utilisée à la place de l'image par défaut, vous devez remplacer la partie Image téléchargée de l'url d'image indiquée dans la Figure 1, par le nom de la nouvelle image. Si aucune image portant le nom spécifié n'est trouvée dans le catalogue ETImages, le nom par défaut est utilisé. Suivi de lien Introduction Le suivi des liens effectue un enregistrement chaque fois qu'un utilisateur clique sur les liens pour lesquels le suivi est activé. Lorsqu'un utilisateur clique sur un lien suivi, il est d'abord dirigé vers la partie de suivi des liens de l'application Web Utilities. L'application Web Utilities journalise le clic et redirige l'utilisateur vers l'url de destination. Structure de l'url de lien Le suivi des liens identifie les liens sur lesquels l'utilisateur a cliqué en extrayant les informations de l'url. L'URL contient les paramètres suivants : Paramètres Partie Instance Partie ID du message client Nom L'instance. Obligatoire. ID identifiant le client et le message. Cette valeur équivaut à la colonne de base de données CUSTOMER_MESSAGE.CM_ID. Non obligatoire. Utiliser 0 si la valeur est inconnue ou 'nt' pour désactiver le suivi. Guide de référence 91

92 Suivi de lien Partie ID de nom de lien Partie ID de lien Paramètre de chaîne de requête de redirection Paramètre de somme de contrôle ID de nom du lien. Utilisé uniquement par Visual Dialogue. Non obligatoire. Utiliser 0 lorsque le lien est créé manuellement. Le nom du lien est principalement utilisé à des fins de création de rapports. Non obligatoire. Supprimer si non nécessaire. URL de destination. Obligatoire. Une somme de contrôle garantit l'intégrité de l'url de destination. Configurable si obligatoire. Si obligatoire, seule une redirection avec une somme de contrôle présente et valide sera acceptée. Si non obligatoire, les liens de redirection sans somme de contrôle sont également acceptés. Le suivi de liens prend en charge deux structures d'url différentes : l'une est utilisée par Visual Dialogue, l'autre sert si le lien est créé en dehors de Visual Dialogue. La différence est que Visual Dialogue utilise un ID de nom de lien, plutôt que le nom du lien lui-même. Dans la mesure où cette opération s'avère compliquée en cas de création de liens en dehors de Visual Dialogue, il est également possible d'ajouter le nom du lien comme un paramètre de la chaîne de requête. Remarque : Si la somme de contrôle est obligatoire, les liens créés manuellement ne fonctionneront pas s'ils ne contiennent pas de somme de contrôle. Activer la vérification de suivi de lien (somme de contrôle) Par défaut, le mécanisme de suivi de lien ne nécessite pas de somme de contrôle dans les URL de suivi de lien. Il en est ainsi pour garantir la compatibilité avec les URL dans les messages envoyés avant la mise à niveau vers la version Portrait Dialogue 6.0 SP1

93 Chapitre 4 : Suivi des s et des liens Pour forcer la vérification de l'intégrité (somme de contrôle obligatoire), un paramètre dans le fichier web.config sous <WebUtilities>\LT doit être modifié : <checksum enable="true"> <instances> <!--<instance name="instancename" enable="true" defaultredirect="" />--> </instances> </checksum> Ce fichier de configuration contient également des paramètres pour fournir une URL de redirection à utiliser si la somme de contrôle n'est pas correcte ou manquante. Une section par défaut existe dans le fichier de configuration, mais une section pour chaque instance de base de données peut également être présente. Des sections d'instance écraseront les valeurs par défaut. Remarque : Il est recommandé d'activer la vérification de l'intégrité pour les nouvelles installations de Portrait Dialogue. Détails sur le suivi des s et des liens Journalisation La table WEB_TRACK_LOG permet d'enregistrer les informations sur les s et les liens suivis. Le premier tableau ci-dessous contient les informations journalisées lorsque le destinataire d'un télécharge une image de suivi, alors que le second tableau présente les informations journalisées lorsqu'un lien suivi est journalisé. Informations enregistrées lorsqu'un suivi est ouvert Informations enregistrées Date et heure auxquelles l'image a été téléchargée ID du message client Type d'élément de fichier journal ( _OPEN) Chaîne d'agent utilisateur (chaîne identifiant le navigateur) Type de navigateur Version du navigateur Plate-forme (système d'exploitation) Champ utilisé dans la table WEB_TRACK_LOG WTL_TIMESTAMP WTL_CM_ID WTL_LOG_TYPE WTL_USER_AGENT WTL_BROWSER_TYPE WTL_BROWSER_VERSION WTL_PLATFORM Informations enregistrées lorsque l'utilisateur clique sur un lien suivi Informations enregistrées Champ utilisé dans la table WEB_TRACK_LOG Guide de référence 93

94 Détails sur le suivi des s et des liens Date et heure auxquelles l'image a été téléchargée WTL_TIMESTAMP ID du message client Remarque : La valeur '0' indique que l'id du message client et le client lui-même ne sont pas identifiés. WTL_CM_ID Nom du lien URL de destination Type d'élément de fichier journal (LINK) Chaîne d'agent utilisateur (chaîne identifiant le navigateur) Type de navigateur Version du navigateur Plate-forme (système d'exploitation) WTL_LINK_NAME WTL_URL WTL_LOG_TYPE WTL_USER_AGENT WTL_BROWSER_TYPE WTL_BROWSER_VERSION WTL_PLATFORM Configuration de l'historisation des liens et des s Le fichier web.config de l'application Web Utilities contient des paramètres déterminant la manière dont le suivi des liens et des s est géré. Nom du paramètre LogMethod SaveLogAfterXSeconds LogFileLocation MaxLogFileSize Description Spécifie la méthode de historisation à utiliser. Reportez-vous au tableau ci-dessous pour connaître les différents types de fichiers journaux pris en charge. Spécifie le nombre de secondes devant s'écouler avant l'enregistrement des éléments de fichier journal dans la base de données/le fichier. Les enregistrements sont sauvegardés dans le fichier/la base de données lorsqu'un élément de fichier journal est enregistré et que le nombre de secondes depuis la dernière sauvegarde a dépassé la valeur spécifiée. Emplacement du fichier journal Taille maximale de fichier journal en Ko. Par défaut, elle est illimitée. Le suivi des liens et des s prend en charge plusieurs méthodes de historisation : Méthode Base de données Description Historisation dans la base de données uniquement 94 Portrait Dialogue 6.0 SP1

95 Chapitre 4 : Suivi des s et des liens Fichier Base de données et fichier Base de données ou fichier (par défaut) Aucun(e) Historisation dans le fichier uniquement Historisation dans la base de données et le fichier. Historisation dans la base de données. Journalise dans le fichier en cas d'échec de l'historisation dans la base de données. Aucune historisation. Statistiques et état de l'application L'application Web Utilities contient une page Web permettant un accès simple aux statistiques de historisation et aux messages d'erreur. Ces informations peuvent être consultées à l'adresse suivante : Par défaut, la page est désactivée ; vous pouvez l'activer en modifiant le paramètre StatisticsMode dans le fichier web.config du dossier de l'application. Historisation personnalisée Les applications personnalisées peuvent facilement ajouter la fonctionnalité de suivi des s et des liens à l'aide des services Web dans l'api Web Utils. Suivi des réponses Introduction La fonction de suivi des réponses est utilisée pour suivre l'avancement des personnes interrogées dans les questionnaires. Un élément de fichier journal de suivi des réponses est enregistré dans la base de données pour chacune des pages d'un questionnaire qu'un répondant visite. Utilisation du suivi des réponses Visual Dialogue contient un rapport standard qui permet d'accéder facilement aux données de suivi des réponses d'un questionnaire. Le rapport récapitule les informations suivantes : Nombre de personnes interrogées ayant répondu intégralement au questionnaire. Pourcentage de répondants ayant complété les différentes pages du questionnaire (par rapport au nombre total de répondants ayant commencé à remplir le questionnaire). Temps moyen passé pour répondre au questionnaire. Temps moyen passé pour traiter les différentes pages du questionnaire. Guide de référence 95

96 Suivi des réponses Exigences en termes de suivi des réponses Le suivi des réponses est implémenté dans les modules Customer Web Access et Telemarketing Web. Reportez-vous au guide Visual Dialogue pour obtenir des informations sur l'activation du suivi des réponses. Le suivi des réponses est lié à la présentation d'un questionnaire, dans la mesure où cette présentation définit les pages d'un questionnaire. Par conséquent, un questionnaire nécessite une présentation pour que le suivi des réponses fonctionne. Cas d'activation du suivi des réponses Le suivi des réponses n'est activé que lorsque le répondant remplit le questionnaire, et non lorsque ce dernier est testé. Ainsi, le suivi des réponses est désactivé lorsque le questionnaire est ouvert depuis Visual Dialogue (par exemple, lorsqu'il est ouvert à partir d'un dans le gestionnaire de messages ou l'aperçu du message). Le suivi des réponses peut également être désactivé lors de la création d'une URL de questionnaire dans le concepteur de questionnaires, en sélectionnant "Désactiver le suivi des réponses". Visual Dialogue désactive le suivi des réponses en ajoutant un paramètre QueryString appelé 'notrack' dans l'url utilisée pour ouvrir le questionnaire. Les liens de questionnaire contenus dans les s incluent ce paramètre tant que les s sont ouverts avec Visual Dialogue, mais ce paramètre est supprimé lorsque l' est envoyé. Éléments de fichier journal du suivi des réponses Le suivi des réponses utilise trois types d'éléments de fichier journal différents : Début : l'élément de fichier journal Début est enregistré lorsqu'un répondant ouvre le questionnaire pour la première fois. Entrée de page : l'élément de fichier journal Entrée de page est enregistré lorsqu'un répondant accède à une nouvelle page. Terminé : l'élément de fichier journal Terminé est enregistré lorsqu'un répondant termine de remplir le questionnaire. Mise en cache Pour améliorer les performances, les éléments de fichier journal du suivi des réponses ne sont pas enregistrés directement dans la base de données. Ils sont mis en cache sur le serveur Web et enregistrés en masse dans la base de données. Par défaut, les éléments de fichier journal sont enregistrés dans la base de données si un nouvel élément de fichier journal est enregistré et que le dernier enregistrement remonte à plus de 10 secondes. Toutefois, il est possible de modifier la fréquence d'enregistrement des éléments de fichier journal à l'aide du paramètre SaveResponseLogAfterXSeconds contenu dans le fichier web.config du module approprié. Les éléments de fichier journal du suivi des réponses mis en cache sont également enregistrés si le module est déchargé. Informations enregistrées lors du suivi des réponses : La table QRY_RESPONSE_TRACK_LOG est utilisé pour enregistrer les informations sur le suivi des réponses. Le tableau ci-dessous contient les informations journalisées : 96 Portrait Dialogue 6.0 SP1

97 Chapitre 4 : Suivi des s et des liens Informations enregistrées Description Champ utilisé dans la table QRY_RESPO- NSE_TRACK_LOG ID de présentation L'ID de la présentation du questionnaire utilisée lors du suivi des réponses. QRTL_QL_ID AnswerForm ID QRTL_QAF_ID Identificateur de réponse Tous les éléments de fichier journal enregistrés par un répondant au cours d'une seule réponse ont le même identificateur de réponse. L'ID du formulaire de réponse. Uniquement défini si le répondant a terminé de remplir le questionnaire. QRTL_RESPONSE_IDENTI- FIER Horodatage Type de fichier journal Index de page Est anonyme ID de domaine client ID de client Contexte ID de participant au dialogue ID de projet Telemarketing Nom du type de canal ID de diffusion Moment où l'élément de fichier journal a été enregistré. Le type de l'élément de fichier journal (début, entrée de page ou terminé). L'index de page du questionnaire lors de la génération de l'élément de fichier journal. Indique que le répondant remplit le questionnaire de manière anonyme. L'ID du domaine client. L'ID du client. Le contexte. L'ID du participant au dialogue. L'ID du projet Telemarketing (si le questionnaire a été rempli via le module Telemarketing). Le nom du type de canal utilisé lors du remplissage du questionnaire. L'ID de diffusion. Les diffusions sont enregistrées dans la table de base de données FUZZY_MES- SAGES. QRTL_TIMESTAMP QRTL_LOG_TYPE QRTL_PAGE_INDEX QRTL_IS_ANONYMOUS QRTL_CD_ID QRTL_CUSTOMER_ID QRTL_CONTEXT QRTL_DP_ID QRTL_CCP_ID QRTL_CT_NAME QRTL_FM_ID URL L'URL utilisée pour accéder au questionnaire (uniquement insérée pour les éléments de fichier journal de type "Début"). QRTL_URL Type de connexion Le type de connexion utilisé lors du remplissage du questionnaire (uniquement inséré lorsque le questionnaire a été rempli via le module Customer Web Access). QRTL_LOGIN_TYPE Guide de référence 97

98 Suivi des réponses Mise à jour AnswerForm Spécifie si l'élément de fichier journal est enregistré lors de la mise à jour d'un AnswerForm. QRTL_IS_ANS- WER_FORM_UPDATE Agent utilisateur Type de navigateur La chaîne Agent utilisateur du navigateur Internet ayant servi pour répondre au questionnaire (uniquement insérée pour les éléments de fichier journal de type "Début"). Le type du navigateur Internet utilisé pour répondre au questionnaire (uniquement inséré pour les éléments de fichier journal de type "Début"). QRTL_USER_AGENT QRTL_BROWSER_TYPE Version du navigateur Pitney Bowes Spectrum La version du navigateur Internet utilisé pour répondre au questionnaire (uniquement insérée pour les éléments de fichier journal de type "Début"). La plate-forme utilisée par le répondant qui a rempli le questionnaire. QRTL_BROWSER_VERSION QRTL_PLATFORM 98 Portrait Dialogue 6.0 SP1

99 Chapitre 5 Objets de contenu Dans cette section : Objets de contenu URL d'objet de contenu

100 Objets de contenu Objets de contenu Les objets de contenu définissent du contenu dynamique dans lequel le contenu réel affiché est choisi en évaluant un ensemble de règles. Ils sont généralement utilisés dans les questionnaires, les s et les styles My Profile, mais ils peuvent aussi l'être sur n'importe quelle page Web, tant que l'application Web Utilities est disponible. URL d'objet de contenu Modes d'objet de contenu Les objets de contenu peuvent être affichés en utilisant l'un de ces deux modes : le mode Page ou le mode Imbriqué. Mode Page Un objet de contenu affiché en mode Page apparaît sur une pleine page HTML et doit être affiché à l'aide d'une balise iframe ou d'un autre élément similaire. L'exemple suivant illustre comment un objet de contenu peut être inclus dans une iframe : <iframe src="http://server/mhwu/co/contentobject.axd? om=page&cok=content_1" ></iframe> Mode Imbriqué Un objet de contenu affiché en mode Imbriqué apparaît dans un code HTML partiel et doit être inclus dans une autre page Web. L'objet de contenu est ajouté à la page Web en incluant une balise de script avec une référence à l'objet de contenu, à l'endroit où cet objet doit apparaître. L'exemple suivant illustre comment un objet de contenu peut être inclus dans une page Web : <script src="http://dev004/mhwu/co/object.axd? om=wrapped&cok=content_1000&customerid=106981&showerror" type="text/javascript"></script> Structure URL de l'objet de contenu L'URL qui spécifie un objet de contenu peut regrouper les paramètres suivants : Paramètre Clé de paramètre Nom 100 Portrait Dialogue 6.0 SP1

101 Chapitre 5 : Objets de contenu Mode de l'objet de contenu Instance ID de domaine OM COK Instance Il s'agit de la manière dont l'objet de contenu est affiché (paramètre obligatoire). Valeurs valides : Page : l'objet de contenu est affiché comme une pleine page HTML. Wrapped : l'objet de contenu est affiché comme du code HTML partiel. Il s'agit de la clé de l'objet de contenu (paramètre obligatoire). Indique l'instance de Dialogue Server dont l'objet de contenu fait partie. Si aucune instance n'est spécifiée, celle par défaut est utilisée. ID du domaine client. ID de client Clé de l'objet de contenu CustDomainId CustomerId L'ID de client peut être indiqué pour afficher le contenu spécifique au client. Contexte Contexte Le contexte. Valeur par défaut : "0". ID de participant L'ID de participant peut être utilisé à la place de l'id de client pour afficher le contenu spécifique au client. Afficher l'erreur Origine Aucun suivi Paramètres supplémentaires Mise en cache ParticipantId showerror origine notrack C Indique si un message d'erreur doit apparaître lorsqu'une erreur se produit au moment de l'affichage de l'objet de contenu. Cette option est utilisée principalement lors des débogages. Valeur facultative spécifiant l'origine de la requête à l'objet de contenu. Cette valeur est enregistrée dans une colonne séparée (origine_col) de la table de base de données (fichier_journal_objet_contenu) où sont journalisées les exécutions de l'objet de contenu. Ainsi, le paramètre convient à la création de rapport. Si le suivi des liens est utilisé dans l'objet de contenu, la spécification de ce paramètre désactive le suivi. Vous pouvez inclure tout paramètre supplémentaire de votre choix. Ces paramètres peuvent être extraits et utilisés dans les règles et éléments de contenu d'un objet de contenu. Ce paramètre indique si la mise en cache est utilisée, et de quelle manière. Ignorer - Aucune mise en cache n'est utilisée. Il s'agit, en outre, du comportement par défaut lorsqu'aucun paramètre "C" n'est spécifié. Use : l'élément de contenu est retourné depuis la mémoire cache s'il s'y trouve, et depuis Dialogue Server s'il est introuvable dans la mémoire cache. Clear : supprime l'élément de contenu de la mémoire cache et retourne une nouvelle copie à partir de Dialogue Server. Guide de référence 101

102 URL d'objet de contenu ClearOnly : supprime de la mémoire cache l'élément de contenu sans rien retourner. Remarque : Les éléments de contenu sont mis en mémoire cache en fonction des paramètres suivants : Si aucun ID de participant n'est spécifié : Mode de l'objet de contenu, Clé de l'objet de contenu, Instance, ID de domaine, ID de client, Contexte et Paramètres supplémentaires. Si un ID de participant est spécifié : Mode de l'objet de contenu, Clé de l'objet de contenu, Instance, ID de participant et Paramètres supplémentaires. Délai d'expiration de mise en cache CTO Durée en minutes pendant laquelle les éléments de contenu sont mis en cache. Le délai d'expiration de mise en cache est glissant, ce qui signifie qu'il est redéfini chaque fois que l'élément est utilisé. Le délai d'expiration de mise en cache par défaut est de 5 minutes. L'image ci-dessous présente la structure URL de l'objet de contenu : Figure 1 - Structure URL de l'objet de contenu. 102 Portrait Dialogue 6.0 SP1

103 Chapitre 6 Fichiers publiés Dans cette section : Fichiers publiés URL de fichiers publiés

104 Fichiers publiés Fichiers publiés Un fichier publié est un fichier enregistré par Dialogue Server, outil dans lequel il sera accessible. Il est accessible sur Internet par le biais d'une URL spécialement créée, et peut être utilisé dans toute page Web. URL de fichiers publiés Structure des URL de fichiers publiés L'URL spécifiant un fichier publié contient les paramètres suivants : Paramètre Instance ID du contenu nom du fichier Mode d'actualisation (facultatif) Nom du paramètre refreshmode Nom Spécifie l'instance de Dialogue Server à laquelle les fichiers publiés appartiennent. L'ID de contenu des fichiers publiés. Spécifie le nom du fichier publié. Spécifie comment traiter les éventuelles versions mises en cache du fichier. Reportez-vous à la figure ci-dessous pour obtenir un exemple. Valeurs de paramètres autorisées : 0 - Retourner le fichier. Retourne le fichier à partir de la mémoire cache, s'il s'y trouve, et à partir de Dialogue Server dans le cas contraire. 1 - Effacer la mémoire cache. Supprime toutes les versions mises en cache du fichier (ne retourne pas le fichier). 2 - Effacer la mémoire cache et retourner le fichier. Supprime toutes les versions mises en cache du fichier et obtient une 104 Portrait Dialogue 6.0 SP1

105 Chapitre 6 : Fichiers publiés nouvelle version de Dialogue Server. Utiliser la boîte de dialogue "Enregistrer sous..." (facultatif) usesaveasdialog La boîte de dialogue "Enregistrer sous..." s'affiche en fonction du type du fichier publié. Le comportement par défaut peut être ignoré en spécifiant ce paramètre. Par défaut, la boîte de dialogue "Enregistrer sous..." s'affiche pour tous les types de fichiers, à l'exception de ceux qui suivent : Images - Fichiers avec les extensions bmp, gif, jpg, jpeg, et png Fichiers HTML - Fichiers avec les extensions htm et html Fichiers PDF Valeurs de paramètres autorisées : true - La boîte de dialogue "Enregistrer sous..." est utilisée. false - La boîte de dialogue "Enregistrer sous..." n'est pas utilisée. La figure ci-dessous affiche la structure de l'url du fichier publié : Figure 1 - Structure de l'url du fichier publié. Guide de référence 105

Notes de publication. Version 6.0 SP1

Notes de publication. Version 6.0 SP1 Notes de publication Version 6.0 SP1 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives appartenant à Pitney Bowes Inc et/ou

Plus en détail

Guide d'installation client. Version 6.0 SP1

Guide d'installation client. Version 6.0 SP1 Guide d'installation client Version 6.0 SP1 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives appartenant à Pitney Bowes Inc

Plus en détail

Guide d'administration d'intégration de Portrait Dialogue 6.0. Version 7.0A

Guide d'administration d'intégration de Portrait Dialogue 6.0. Version 7.0A Guide d'administration d'intégration de Portrait Dialogue 6.0 Version 7.0A 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives

Plus en détail

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation Outlook 2002 Rév 1.1 4 décembre 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation - Outlook XP Introduction Ce

Plus en détail

Guide d'installation. Version 4.0

Guide d'installation. Version 4.0 Guide d'installation Version 4.0 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives appartenant à Pitney Bowes Inc et/ou ses

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de Visual Dialogue. Version 6.0

Guide de l'utilisateur de Visual Dialogue. Version 6.0 Guide de l'utilisateur de Visual Dialogue Version 6.0 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives appartenant à Pitney

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur BlackBerry Internet Service Version: 4.5.1 Guide de l'utilisateur Publié : 2014-01-08 SWD-20140108170135662 Table des matières 1 Mise en route...7 À propos des formules d'abonnement pour BlackBerry Internet

Plus en détail

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4 BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino Version: 4.1 Service Pack: 4 SWD-311541-0911043520-002 Table des matières 1 Gestion des comptes d'utilisateur... 7 Ajouter un compte utilisateur...

Plus en détail

StreamServe Persuasion SP4 Control Center

StreamServe Persuasion SP4 Control Center StreamServe Persuasion SP4 Control Center Manuel utilisateur Rév. PA23 StreamServe Persuasion SP4 Control Center - Manuel utilisateur Rév. PA23 2001-2009 STREAMSERVE, INC. TOUS DROITS RESERVES Brevet américain

Plus en détail

Licence et activation de MapInfo Professional 12.0

Licence et activation de MapInfo Professional 12.0 Licence et activation de Asie-Pacifique / Australie : Téléphone : +61 2 9437 6255 pbsoftware.australia@pb.com pbsoftware.singapore@pb.com www.pitneybowes.com.au/software Canada : Téléphone : +1 416 594

Plus en détail

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013

Guide d'installation. Release Management pour Visual Studio 2013 1 Guide d'installation Release Management pour Visual Studio 2013 Le contenu de ce document est fourni «en l'état». Les informations et les points de vue contenus dans ce document, y compris les URL et

Plus en détail

Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning

Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning Guide de configuration de SQL Server pour BusinessObjects Planning BusinessObjects Planning XI Release 2 Copyright 2007 Business Objects. Tous droits réservés. Business Objects est propriétaire des brevets

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) Remarques 1. L'installation de STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) s'effectue en deux temps

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide 1. À propos de ce guide Ce guide vous aide à installer et à commencer à utiliser BitDefender Security for Mail Servers. Pour des instructions détaillées, veuillez vous référer

Plus en détail

CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows

CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows CA ARCserve Backup Patch Manager pour Windows Manuel de l'utilisateur r16 La présente documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après nommés "Documentation"),

Plus en détail

Online Help StruxureWare Data Center Expert

Online Help StruxureWare Data Center Expert Online Help StruxureWare Data Center Expert Version 7.2.7 Système virtuel StruxureWare Data Center Expert Le serveur StruxureWare Data Center Expert 7.2 est disponible comme système virtuel pris en charge

Plus en détail

Guide de déploiement

Guide de déploiement Guide de déploiement Installation du logiciel - Table des matières Présentation du déploiement du logiciel CommNet Server Windows Cluster Windows - Serveur virtuel CommNet Agent Windows Cluster Windows

Plus en détail

Manuel d'utilisation Microsoft Apps

Manuel d'utilisation Microsoft Apps Manuel d'utilisation Microsoft Apps Édition 1 2 À propos de Microsoft Apps À propos de Microsoft Apps Avec Microsoft Apps, vous disposez des applications professionnelles Microsoft sur votre téléphone

Plus en détail

Brainloop Secure Client pour Windows version 1.3 Guide de l'utilisateur

Brainloop Secure Client pour Windows version 1.3 Guide de l'utilisateur Brainloop Secure Client pour Windows version 1.3 Guide de l'utilisateur Copyright Brainloop AG, 2004-2015. Tous droits réservés. Version du document : 1.3 Tous les noms de marque citées dans ce document

Plus en détail

Les règles du contrôleur de domaine

Les règles du contrôleur de domaine Les règles du contrôleur de domaine Menu démarrer et barre des taches Supprimer le dossier des utilisateurs du menu Démarrer Désactiver et supprimer les liens vers Windows Update Supprimer le groupe de

Plus en détail

v7.1 SP2 Guide des Nouveautés

v7.1 SP2 Guide des Nouveautés v7.1 SP2 Guide des Nouveautés Copyright 2012 Sage Technologies Limited, éditeur de ce produit. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, photocopier, reproduire, traduire, copier sur microfilm,

Plus en détail

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2)

LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) LANDPARK HELPDESK GUIDE DE PRISE EN MAIN (VERSION 3.9.2) Avril 2014 Installation de l application Pré-requis (page 2) Mise en place de la base de données Base de données SQL Express (page 2) Base de données

Plus en détail

Vue d'ensemble de Document Portal

Vue d'ensemble de Document Portal Pour afficher ou télécharger cette publication ou d'autres publications Lexmark Document Solutions, cliquez ici. Vue d'ensemble de Document Portal Lexmark Document Portal est une solution logicielle qui

Plus en détail

Retek Data Warehouse Web 3.0 Notes de publication

Retek Data Warehouse Web 3.0 Notes de publication Retek Data Warehouse Web 3.0 Notes de publication AIDER LA DISTRIBUTION A CREER, GERER ET SATISFAIRE LA DEMANDE DE SES CLIENTS Retek Data Warehouse Le logiciel décrit dans cette documentation est fourni

Plus en détail

Petit guide d'installation de l'option de numérisation vers courriel

Petit guide d'installation de l'option de numérisation vers courriel Xerox WorkCentre M118i Petit guide d'installation de l'option de numérisation vers courriel 701P42684 Ce guide constitue une référence rapide pour configurer l'option de numérisation vers courriel sur

Plus en détail

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Annexe I Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Cette annexe traite des sujets suivants : A propos de Remote Media Agent Comment fonctionne Remote Media Agent Conditions requises pour

Plus en détail

Alfresco Mobile pour Android

Alfresco Mobile pour Android Alfresco Mobile pour Android Guide d'utilisation de l'application Android version 1.1 Commencer avec Alfresco Mobile Ce guide offre une présentation rapide vous permettant de configurer Alfresco Mobile

Plus en détail

Boîte à outils OfficeScan

Boîte à outils OfficeScan Boîte à outils OfficeScan Manuel de l'administrateur Sécurité des points finaux Protection ti en ligne Sécurité Web Trend Micro Incorporated se réserve le droit de modifier sans préavis ce document et

Plus en détail

Ce guide de démarrage rapide fournit des instructions générales sur la configuration d'une appliance McAfee Web Gateway.

Ce guide de démarrage rapide fournit des instructions générales sur la configuration d'une appliance McAfee Web Gateway. Guide de démarrage rapide Révision B McAfee Web Gateway version 7.3.2.2 Ce guide de démarrage rapide fournit des instructions générales sur la configuration d'une appliance McAfee Web Gateway. Avant de

Plus en détail

ETI/Domo. Français. www.bpt.it. ETI-Domo Config 24810150 FR 10-07-144

ETI/Domo. Français. www.bpt.it. ETI-Domo Config 24810150 FR 10-07-144 ETI/Domo 24810150 www.bpt.it FR Français ETI-Domo Config 24810150 FR 10-07-144 Configuration du PC Avant de procéder à la configuration de tout le système, il est nécessaire de configurer le PC de manière

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de Telemarketing. Version 6.0 SP1

Guide de l'utilisateur de Telemarketing. Version 6.0 SP1 Guide de l'utilisateur de Telemarketing Version 6.0 SP1 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives appartenant à Pitney

Plus en détail

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP

Microsoft Dynamics. Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Microsoft Dynamics Installation de Management Reporter for Microsoft Dynamics ERP Date : mai 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation... 3 Configuration requise... 3 Installation de Management

Plus en détail

Module SMS pour Microsoft Outlook MD et Outlook MD Express. Guide d'aide. Guide d'aide du module SMS de Rogers Page 1 sur 40 Tous droits réservés

Module SMS pour Microsoft Outlook MD et Outlook MD Express. Guide d'aide. Guide d'aide du module SMS de Rogers Page 1 sur 40 Tous droits réservés Module SMS pour Microsoft Outlook MD et Outlook MD Express Guide d'aide Guide d'aide du module SMS de Rogers Page 1 sur 40 Table des matières 1. Exigences minimales :...3 2. Installation...4 1. Téléchargement

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 6 : Transfert de données

Corrigé de l'atelier pratique du module 6 : Transfert de données Corrigé de l'atelier pratique du module 6 : Transfert de données Table des matières Atelier pratique 6 : Transfert de données 1 Exercice 1 : Création d'un package SSIS 1 Exercice 2 : Déploiement d'un package

Plus en détail

Guide d'installation de Backup Exec Cloud Storage pour Nirvanix. Version 1.0

Guide d'installation de Backup Exec Cloud Storage pour Nirvanix. Version 1.0 Guide d'installation de Backup Exec Cloud Storage pour Nirvanix Version 1.0 Guide d'installation de Backup Exec Cloud Storage pour Nirvanix Le logiciel décrit dans cet ouvrage est fourni avec un contrat

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise Server Remarques : 1. L'installation de STATISTICA Entreprise Server s'effectue en deux temps : a) l'installation du serveur et

Plus en détail

Guide de déploiement Version du logiciel 7.0

Guide de déploiement Version du logiciel 7.0 Guide de déploiement Version du logiciel 7.0 Installation du logiciel - Table des matières Présentation du déploiement du logiciel CommNet Server Windows Cluster Windows - Serveur virtuel SNMP Enabler

Plus en détail

Bienvenue dans le Guide de mise en route - Utilitaires

Bienvenue dans le Guide de mise en route - Utilitaires Bienvenue dans le Guide de mise en route - Utilitaires Table des matières Bienvenue dans le Guide de mise en route - Utilitaires... 1 Performance Toolkit... 3 Débuter avec Performance Toolkit... 3 Installation...

Plus en détail

Guide d utilisation de Microsoft Advanced Group Policy Management 3.0

Guide d utilisation de Microsoft Advanced Group Policy Management 3.0 Guide d utilisation de Microsoft Advanced Group Policy Management 3.0 Microsoft Corporation Publication : octobre 2008 Résumé Ce guide comporte des instructions pas à pas pour l exécution de tâches à l

Plus en détail

SafeGuard Enterprise Guide de mise à niveau. Version du produit : 7

SafeGuard Enterprise Guide de mise à niveau. Version du produit : 7 SafeGuard Enterprise Guide de mise à niveau Version du produit : 7 Date du document : décembre 2014 Table des matières 1 À propos de ce guide...3 2 Vérification de la configuration système requise...4

Plus en détail

CA Desktop Migration Manager

CA Desktop Migration Manager CA Desktop Migration Manager Manuel de configuration du déploiement DMM Service Pack 12.8.01 La présente Documentation, qui inclut des systèmes d'aide et du matériel distribués électroniquement (ci-après

Plus en détail

Manuel de l'application SMS

Manuel de l'application SMS Manuel de l'application SMS Copyright 1998-2002 Palm, Inc. Tous droits réservés. Graffiti, HotSync et Palm OS sont des marques déposées de Palm, Inc. Le logo HotSync, Palm et le logo Palm sont des marques

Plus en détail

GFI MailArchiver 6.2 for Exchange. Manuel d'utilisation. GFI Software Ltd.

GFI MailArchiver 6.2 for Exchange. Manuel d'utilisation. GFI Software Ltd. GFI MailArchiver 6.2 for Exchange Manuel d'utilisation GFI Software Ltd. http://www.gfi.com E-mail : info@gfi.com Les informations contenues dans ce document sont susceptibles d'être modifiées sans avis

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station

GUIDE D'INSTALLATION. AXIS Camera Station GUIDE D'INSTALLATION AXIS Camera Station À propos de ce guide Ce guide est destiné aux administrateurs et utilisateurs AXIS Camera Station. Il s'applique à la version logicielle 3.31 et ultérieure. Il

Plus en détail

Guide d'installation et de configuration d'ibm SPSS Modeler Social Network Analysis 16

Guide d'installation et de configuration d'ibm SPSS Modeler Social Network Analysis 16 Guide d'installation et de configuration d'ibm SPSS Modeler Social Network Analysis 16 Remarque Certaines illustrations de ce manuel ne sont pas disponibles en français à la date d'édition. Table des matières

Plus en détail

Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS

Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS 1 PleskWebpack MAS_FR- Octobre 2010 SOMMAIRE - Introduction 1 - Créer un compte FTP et les droits d accès 2 - Utiliser l outil de rapport (statweb,

Plus en détail

Guide d'utilisation rapide de Polycom RealPresence Content Sharing Suite

Guide d'utilisation rapide de Polycom RealPresence Content Sharing Suite Guide d'utilisation rapide de Polycom RealPresence Content Sharing Suite Version 1.2 3725-69871-001 Rév. A Novembre 2013 Ce guide vous apprend à partager et à visualiser des contenus pendant une téléconférence

Plus en détail

DIASER Pôle Assistance Rectorat http://www.ac-montpellier.fr/sections/personnelsen/intranet/assistanceinformatique

DIASER Pôle Assistance Rectorat http://www.ac-montpellier.fr/sections/personnelsen/intranet/assistanceinformatique Mars 2009 DIASER Pôle Assistance Rectorat http://www.ac-montpellier.fr/sections/personnelsen/intranet/assistanceinformatique Tel : 48.00 Sécurisation de la messagerie Académique L'accès à votre courrier

Plus en détail

DocuShare Print and Email Guide de configuration et d'utilisation

DocuShare Print and Email Guide de configuration et d'utilisation Guide de configuration et d'utilisation 2012 Xerox Corporation. Tous droits réservés. Tous droits non publiés réservés en vertu des lois sur le copyright des États-Unis. La reproduction du contenu publié

Plus en détail

StreamServe Persuasion SP3

StreamServe Persuasion SP3 StreamServe Persuasion SP3 Manuel d installation Rév. PA1 StreamServe Persuasion SP3 - Manuel d installation Rév. PA1 2008 StreamServe, Inc. StreamServe est une marque commerciale de StreamServe, Inc.

Plus en détail

Microsoft Windows Server Update Services. Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0. Pour des

Microsoft Windows Server Update Services. Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0. Pour des Microsoft Windows Server Update Services Conditions requises pour l'installation de WSUS Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0. Pour des instructions sur le mode d'installation des services

Plus en détail

Manuel de l'application SMS

Manuel de l'application SMS Manuel de l'application SMS Copyright 1998-2002 Palm, Inc. Tous droits réservés. Graffiti, HotSync, le logo Palm et Palm OS sont des marques déposées de Palm, Inc.. Le logo HotSync et Palm sont des marques

Plus en détail

Vous y trouverez notamment les dernières versions Windows, MAC OS X et Linux de Thunderbird.

Vous y trouverez notamment les dernières versions Windows, MAC OS X et Linux de Thunderbird. MAIL > configuration de mozilla thunderbird > SOMMAIRE Qu'est ce que Thunderbird? Téléchargement du logiciel Thunderbird Configuration Installation d'un compte POP Installation d'un compte IMAP En cas

Plus en détail

Guide de l'utilisateur. Version 7.0A

Guide de l'utilisateur. Version 7.0A Guide de l'utilisateur Version 7.0A 2013 Pitney Bowes Software Inc. Tous droits réservés. Ce document peut contenir des informations confidentielles et exclusives appartenant à Pitney Bowes Inc et/ou ses

Plus en détail

Outlook Connector for MDaemon

Outlook Connector for MDaemon Outlook Connector for MDaemon Guide d installation et d optimisation des performances Considérations sur le déploiement La liste ci-dessous énonce les problèmes devant être pris en compte avant le déploiement.

Plus en détail

Administration Centrale : Opérations

Administration Centrale : Opérations Administration Centrale : Opérations 2 Administration Centrale Opération 30/01/09 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Topologie et services... 4 2.1 Serveurs de la Batterie... 4 2.2 Services sur le Serveur...

Plus en détail

An Apple Subsidiary. Notes de publication des programmes d'installation et de mise à jour FileMaker Server 13.0v2

An Apple Subsidiary. Notes de publication des programmes d'installation et de mise à jour FileMaker Server 13.0v2 An Apple Subsidiary Notes de publication des programmes d'installation et de mise à jour FileMaker Server 13.0v2 Description du logiciel Le programme d'installation installe FileMaker Server 13.0v2 pour

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de Cisco Unified MeetingPlace pour Outlook, version 7.1

Guide de l'utilisateur de Cisco Unified MeetingPlace pour Outlook, version 7.1 Guide de l'utilisateur de Cisco Unified MeetingPlace pour Outlook, version 7.1 Siège social pour le continent américain Cisco Systems, Inc. 170 West Tasman Drive San Jose, CA 95134-1706 États-Unis http://www.cisco.com

Plus en détail

Client SQL Server version 3

Client SQL Server version 3 Client SQL Server version 3 Présentation du programme Par Jean-Pierre LEON Mise à jour du 10/06/2014 Page 2 sur 21 Présentation du logiciel Ouvrir, analyser, consulter, modifier une base de données au

Plus en détail

FileMaker 13. Guide ODBC et JDBC

FileMaker 13. Guide ODBC et JDBC FileMaker 13 Guide ODBC et JDBC 2004-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054 FileMaker et Bento sont des marques commerciales de

Plus en détail

Serveur de licences. Version 4.1. Guide de l'utilisateur

Serveur de licences. Version 4.1. Guide de l'utilisateur Serveur de licences Version 4.1 Guide de l'utilisateur Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune manière engager le distributeur

Plus en détail

Prise en main de votre Kit Internet Mobile Palm

Prise en main de votre Kit Internet Mobile Palm Prise en main de votre Kit Internet Mobile Palm Copyright Copyright 2000 Palm, Inc. ou ses filiales. Tous droits réservés. Graffiti, HotSync, PalmModem, Palm.Net et Palm OS sont des marques déposées de

Plus en détail

WEBSTATISTICA - Version 10

WEBSTATISTICA - Version 10 WEBSTATISTICA - Version 10 Instructions d'installation WEBSTATISTICA Serveur Unique pour utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous

Plus en détail

Publication d'application

Publication d'application Publication d'application Vue d'ensemble JetClouding supporte 3 types de publication d'application: Microsoft Remote Desktop: L'utilisateur verra le Bureau à distance Windows dans la session. Le contrôle

Plus en détail

d'administration Guide BlackBerry Internet Service Version: 4.5.1

d'administration Guide BlackBerry Internet Service Version: 4.5.1 BlackBerry Internet Service Version: 4.5.1 Guide d'administration Publié : 2014-01-14 SWD-20140114161813410 Table des matières 1 Mise en route...6 Disponibilité des fonctionnalités d'administration...

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005

Corrigé de l'atelier pratique du module 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005 Corrigé de l'atelier pratique du module 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005 Table des matières Atelier pratique 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005 1 Exercice 1 : Réalisation

Plus en détail

Sage ACT! 2011 Démarrage rapide pour les nouveaux utilisateurs

Sage ACT! 2011 Démarrage rapide pour les nouveaux utilisateurs Sage ACT! 2011 Démarrage rapide pour les nouveaux utilisateurs Bienvenue dans Sage ACT! 2011. Sage ACT! 2011 est le numéro un de la famille des solutions pour la gestion de contacts et de clients. Il vous

Plus en détail

STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8)

STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8) STATISTICA Réseau Concurrent (licences flottantes) : Instructions d'installation pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix (Version 8) Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation

Plus en détail

Extension WebEx pour la téléphonie IP Cisco Unified

Extension WebEx pour la téléphonie IP Cisco Unified Extension WebEx pour la téléphonie IP Cisco Unified Guide d utilisation Version 2.7 Copyright 1997 2010 Cisco et/ou ses affiliés. Tous droits réservés. Cisco, WebEx et Cisco WebEx sont des marques déposées

Plus en détail

(Fig. 1 :assistant connexion Internet)

(Fig. 1 :assistant connexion Internet) MAIL > configuration de OUTLOOK EXPRESS > SOMMAIRE Qu'est ce que Outlook Express? Configuration Installation d'un compte POP Installation d'un compte IMAP Configuration du serveur SMTP En cas de problème

Plus en détail

Guide de configuration des messages d'alerte et des destinations de numérisation X500 Series

Guide de configuration des messages d'alerte et des destinations de numérisation X500 Series Guide de configuration des messages d'alerte et des destinations de numérisation X500 Series www.lexmark.com juillet 2007 Lexmark et Lexmark accompagné du logo en forme de diamant sont des marques de Lexmark

Plus en détail

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS OUTLOOK 2010

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS OUTLOOK 2010 PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS OUTLOOK 2010 Ref : FP. P894 V 5.0 Résumé Ce document vous indique comment paramétrer votre messagerie sous Microsoft Outlook 2010. Vous pourrez notamment, créer, modifier

Plus en détail

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs Tec Local 4.0 Manuel d'installation : Mode acheteur & multi-utilisateurs (client) TecLocal 4.0 Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs (client) Version: 1.0 Auteur: TecCom Solution Management

Plus en détail

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés.

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik Sense Desktop Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik, QlikTech, Qlik Sense,

Plus en détail

Alcatel-Lucent OpenTouch Conversation pour PC. Guide utilisateur R2.0.2. 8AL90631FRABed02 1443

Alcatel-Lucent OpenTouch Conversation pour PC. Guide utilisateur R2.0.2. 8AL90631FRABed02 1443 Alcatel-Lucent OpenTouch Conversation pour PC Guide utilisateur R.0. 8AL9063FRABed0 443 . OpenTouch Conversation pour PC... 3. Lancer OpenTouch Conversation... 3 3. Description de la page d accueil...

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

Installation et gestion du site Web de rapports dans cet article :

Installation et gestion du site Web de rapports dans cet article : Base de connaissances SiteAudit Installation et gestion du site Web de rapports dans cet article : Avril 2010 Présentation des fonctionnalités Installation de RWS Gestion des dossiers de rapport Accès

Plus en détail

Procédure d'installation complète de Click&Decide sur un serveur

Procédure d'installation complète de Click&Decide sur un serveur Procédure d'installation complète de Click&Decide sur un serveur Prérequis du serveur : Windows 2008 R2 or greater (64-bits) Windows 2012 (64-bits) - Le composant IIS (Internet Information Services) de

Plus en détail

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5 L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5. Préparation à l installation de MS Proxy server Ce logiciel

Plus en détail

Dell Server PRO Management Pack 4.0 pour Microsoft System Center Virtual Machine Manager Guide d'installation

Dell Server PRO Management Pack 4.0 pour Microsoft System Center Virtual Machine Manager Guide d'installation Dell Server PRO Management Pack 4.0 pour Microsoft System Center Virtual Machine Manager Guide d'installation Remarques, précautions et avertissements REMARQUE : Une REMARQUE indique des informations importantes

Plus en détail

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server. Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server Guide de démarrage rapide ESET Smart Security apporte à votre ordinateur une excellente protection contre les codes malveillants. Fondé sur la technologie

Plus en détail

Manual D Utilisateur De SmartLibrary

Manual D Utilisateur De SmartLibrary Manual D Utilisateur De SmartLibrary TABLE DES MATIÈRES NUMÉRO DE PAGE Sommaire de SmartLibrary 3 Console d'administration 4 Configurer SmartLibrary 4 Définir les paramètres de suppression automatique

Plus en détail

Préparer la synchronisation d'annuaires

Préparer la synchronisation d'annuaires 1 sur 6 16/02/2015 14:24 En utilisant ce site, vous autorisez les cookies à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité En savoir plus France (Français) Se connecter Rechercher sur TechNet avec Bing

Plus en détail

Sage CRM. Sage CRM 7.3 Guide CTI

Sage CRM. Sage CRM 7.3 Guide CTI Sage CRM Sage CRM 7.3 Guide CTI Copyright 2014 Sage Technologies Limited, éditeur de ce produit. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, photocopier, reproduire, traduire, copier sur microfilm,

Plus en détail

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur Serveur de Licences Acronis Guide Utilisateur TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 1.1 Présentation... 3 1.2 Politique de Licence... 3 2. SYSTEMES D'EXPLOITATION COMPATIBLES... 4 3. INSTALLATION DU

Plus en détail

LES 2 TYPES LES PLUS COURANTS DE MESSAGERIE SONT

LES 2 TYPES LES PLUS COURANTS DE MESSAGERIE SONT III LA MESSAGERIE 19 III. LA MESSAGERIE Elle va permettre d'échanger des messages et éventuellement des fichiers avec d'autres utilisateurs. LES 2 TYPES LES PLUS COURANTS DE MESSAGERIE SONT : POP3 : les

Plus en détail

Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows

Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows Table des matières Avis aux lecteurs canadiens...... v Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Installation...............

Plus en détail

Projet «Get Host In»

Projet «Get Host In» Projet «Get Host In» Manuel d' utilisation Version 1.0 08 Janvier 2007 Equipe Projet Sébastien Duthil Johann Camus Alexandre Adjévi Koudossou Historique des révisions Date Version Description Auteur 08-01-2007

Plus en détail

CCI.Courier. Échange des données de commande entre le PC de la ferme et le terminal. Manuel d'utilisation. Achat : CCI.Courier v2.

CCI.Courier. Échange des données de commande entre le PC de la ferme et le terminal. Manuel d'utilisation. Achat : CCI.Courier v2. CCI.Courier Échange des données de commande entre le PC de la ferme et le terminal Manuel d'utilisation Achat : CCI.Courier v2.0 Copyright 2014 Copyright by Competence Center ISOBUS e.v. Albert-Einstein-Str.

Plus en détail

Vous pouvez aussi à tout moment accéder à la fenêtre de rédaction d'un e-mail par 'Fichier Nouveau Message'

Vous pouvez aussi à tout moment accéder à la fenêtre de rédaction d'un e-mail par 'Fichier Nouveau Message' CYBER-FACTEUR : LE GESTIONNAIRE DE COURRIER DE NETSCAPE Aide-mémoire des fonctionnalités du gestionnaire de courrier de Netscape Netscape Messenger. Pour faciliter la lecture, nous utiliserons les conventions

Plus en détail

BlackBerry Social Networking Application Proxy pour IBM Lotus Quickr Version: 1.1.0. Guide d'installation et de configuration

BlackBerry Social Networking Application Proxy pour IBM Lotus Quickr Version: 1.1.0. Guide d'installation et de configuration BlackBerry Social Networking Application Proxy pour IBM Lotus Quickr Version: 1.1.0 Guide d'installation et de configuration SWDT898336-1017761-0419124629-002 Table des matières 1 Généralités... 3 Architecture

Plus en détail

Hosted Email Security Outil de synchronisation Active Directory Guide de l'utilisateur

Hosted Email Security Outil de synchronisation Active Directory Guide de l'utilisateur TREND MICRO Hosted Email Security Outil de synchronisation Active Directory Guide de l'utilisateur Intégrer la protection contre les menaces électroniques dans un service hébergé m s Sécurité des messages

Plus en détail

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS MICROSOFT OUTLOOK 2007

PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS MICROSOFT OUTLOOK 2007 PARAMETRER LA MESSAGERIE SOUS MICROSOFT OUTLOOK 2007 Ref : FP. P88 V 8.0 Résumé Ce document vous indique comment paramétrer votre messagerie sous Microsoft Outlook 2007. Vous pourrez notamment, créer,

Plus en détail

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence simultanée)

IBM SPSS Statistics Version 22. Instructions d'installation sous Windows (licence simultanée) IBM SPSS Statistics Version 22 Instructions d'installation sous Windows (licence simultanée) Table des matières Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Installation...............

Plus en détail

Configuration de l'installation de Microsoft SQL Server 7.0 pour ICM 4.5.x et 4.6.x

Configuration de l'installation de Microsoft SQL Server 7.0 pour ICM 4.5.x et 4.6.x Configuration de l'installation de Microsoft SQL Server 7.0 pour ICM 4.5.x et 4.6.x Contenu Introduction Conditions préalables Conditions requises Composants utilisés Conventions Installation du Serveur

Plus en détail

Manuel d utilisation email NETexcom

Manuel d utilisation email NETexcom Manuel d utilisation email NETexcom Table des matières Vos emails avec NETexcom... 3 Présentation... 3 GroupWare... 3 WebMail emails sur internet... 4 Se connecter au Webmail... 4 Menu principal... 5 La

Plus en détail

Module 13 : Mise en œuvre des serveurs Microsoft DNS

Module 13 : Mise en œuvre des serveurs Microsoft DNS Module 13 : Mise en œuvre des serveurs Microsoft DNS 0RGXOH#46#=#0LVH#HQ#±XYUH#GHV#VHUYHXUV#0LFURVRIW#'16# # 5

Plus en détail

StreamServe Persuasion SP4

StreamServe Persuasion SP4 StreamServe Persuasion SP4 Manuel d installation Rév. A StreamServe Persuasion SP4 - Manuel d installation Rév. A 2001-2009 STREAMSERVE, INC. TOUS DROITS RESERVES Brevet américain n 7,127,520 Aucune partie

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation STATISTICA en Réseau Classique avec Validation du Nom de Domaine Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA s'effectue en deux

Plus en détail