Revue de presse du 27 février 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revue de presse du 27 février 2015"

Transcription

1 Revue de presse du 27 février 2015 Législation Communautaire Bourse et marchés financiers Doctrines (050356) MIF II ; avis techniques finaux de l ESMA à la Commission européenne ; protection des investisseurs, MEKOUI Frida (Banque et droit, 01/01/15, n 159, p.49-51) (050286) EMIR 2/5 : les techniques d'atténuation des risques, GAUDEMET Antoine (Revue de droit bancaire et financier, 01/01/15, n 1, p.35-37) (050284) EMIR 1/5 : le domaine d'application, GAUDEMET Antoine (Revue de droit bancaire et financier, 01/01/15, n 1, p.33-35) Procédures collectives (050212) Le nouveau règlement européen relatif aux procédures d'insolvabilité transfrontalières et les procédures de surendettement : l'occasion manquée de la France?, LEGRAND Véronique (Dalloz, 05/02/15, n 5, p ) Législation Internationale Bourse et marchés financiers (050292) Infrastructures de marché : difficultés financières ( OICV-IOSCO et CPMI, recovery of financial market infrastructures, october 2014), BONNEAU Thierry (Revue de droit bancaire et financier, 01/01/15, n 1, p.44) (050270) Utilité et périmètre des avis juridiques relatifs à la compensation centrale des contrats dérivés OTC : les premières ISDA Client Clearing Opinions, EKUE Hervé, VINCENT Laurent (Revue de droit bancaire et financier, 01/01/15, n 1, p.9-12) 1

2 Sociétés et autres groupements (050089) La Silicon Valley et le retour en grâce du droit de vote multiple, DUBOIS Edouard (Bulletin Joly Sociétés, 01/02/15, n 2, p ) Législation Nationale Assurances (050304) La banque et l assurance du bien financé, LEBLONB Nicolas (Revue de droit bancaire et financier, 01/01/15, n 1, p.65-68) (050298) Assurance-vie : optimiser la rédaction de la clause bénéficiaire familiale, LEROY Michel (Gazette du Palais, 01/02/15, n 32-34, p.17-22) Banque (050347) Le bitcoin, une monnaie? (Actes de la conférence organisée le 27 juin 2014 par l'association des doctorants et des docteurs d'assas)(banque et droit, 01/01/15, n 159, p.8-36) (050316) Recodification des règles d organisation interne : l arrêté du 3 novembre 2014 relatif au contrôle interne, ROUSSILLE Myriam (Banque et droit, 01/01/15, n 159, p.52-55) (050295) Réflexions sur une proposition de loi cherchant à sanctionner la violation du droit au compte, LASSERRE CAPDEVILLE Jérôme (Gazette du Palais, 11/02/15, n 42-43, p.4-6) (050266) Adaptation du Code monétaire et financier au nouveau mécanisme de surveillance unique par l'ordonnance n du 6 novembre 2014, LASSERRE CAPDEVILLE Jérôme (Revue de droit bancaire et financier, 01/01/15, n 1, p.3-4) Civil (050375) Qu'apporte la loi du 16 février 2015 au droit des personnes et de la famille?, COMBRET Jacques, BAILLON-WIRTZ Nathalie (J.C.P. N., 20/02/15, n 8-9, p.5-8) 2

3 (050258) Juste cause (et injuste clause) : brèves remarques sur le projet de réforme du droit des contrats, BOFFA Romain (Dalloz, 12/02/15, n 6, p ) Concurrence (050055) Like mother, like daughter, (sauf) en droit de la concurrence?, BERNARDEAU Ludovic (Revue Lamy de la concurrence, 01/01/15, n 42, p.74-83) Garantie (050278) Chronique : garanties du crédit, LEGEAIS Dominique, CERLES Alain (Revue de droit bancaire et financier, 01/01/15, n 1, p.23-26) Procédure (050172) Pouvoirs de sanction de la DGCCRF : vers une «pénalisation administrative», JOUFFIN Emmanuel (Banque, 01/02/15, n 781, p.57-61) Sociétés et autres groupements (050257) Chronique : entreprise et développement durable (2e partie), TREBULLE Francois-Guy (J.C.P. E., 12/02/15, n 7-8, p.44-51) (050255) AGOA 2015 : SA dont les titres financiers sont admis aux négociations sur un marché réglementé, SUPIOT Marie (J.C.P. E., 12/02/15, n 7-8, p.16-36) (050228) Assemblées d'actionnaires et d'obligataires : personnes habilitées à participer (D. n , 8 déc 2014), ROUSSILLE Myriam (Droit des sociétés, 01/02/15, n 2, p.30) Législation Institutions bancaires et financières (050452) Recommandation ACPR 2015-R-03 du 26 février 2015 sur le traitement des réclamations (Recommandations ACPR, 26/02/15) 3

4 Jurisprudence Législation Nationale Assurances Banque (050279) Assurance de groupe : point de départ de la prescription en matière de risque d'invalidité En matière d'assurance collective de prévoyance couvrant le risque d'invalidité, le sinistre réside dans la survenance de l'état d'invalidité de l'assuré, et ne peut être constitué qu'au jour de la consolidation de cet état. (Cass.Civ. - 11/09/ : Revue de droit bancaire et financier 2015, n 1, p.26 - note de DJOUDI Jamel) (050276) Non-lieu à renvoi d'une question prioritaire de constitutionnalité portant sur le droit au compte Le Conseil d'état estime que les dispositions de l'article L du CMF ne portent pas une atteinte disproportionnée à la liberté contractuelle et n'emportent aucune violation du droit de propriété ; elles se bornent, selon lui, à apporter des limites à son exercice justifiées par l'objectif d'intérêt général de lutte contre l'exclusion bancaire. (Conseil d'etat - 10/09/14 : Revue de droit bancaire et financier 2015, n 1, p.20 - note de CREDOT Francis J., SAMIN Thierry) Bourse et marchés financiers (050358) Sicav Luxalpha ; produit non spéculatif ; banque teneur de compte conservateur et récepteur et transmetteur d ordres ; absence de mandat de gestion et de convention de conseil ; manquement aux obligations d information, de conseil, de mise en garde (non) La cour d appel de Paris rejette la demande fondée d une part sur un manquement de la banque à sa mission de conservateur de titres et de transmetteur d ordres, d autre part sur un manquement à ses obligations d'information ainsi que de conseil et de mise en garde. (Cour d'appel - Paris - 19/12/14 : Banque et droit 2015, n 159, p.62 - note de STORCK Michel) (050351) PSI ; responsabilité ; devoir de mise en garde ; opérations sur warrants ; donneur d ordre non averti ; faute du donneur d ordre ; partage de responsabilité Un donneur d ordre, bien que non averti et peu conscient du risque attaché aux opérations sur warrants, était à même, du fait de son expérience professionnelle de dirigeant d une société florissante, de s inquiéter des lourdes pertes 4

5 éprouvées. Le donneur d ordre qui a pris des risques déraisonnables et fait preuve d une imprudence particulière en cherchant à compenser les pertes subies par des investissements de plus en plus importants, qui n ont fait qu aggraver la situation débitrice de son compte, a eu un comportement fautif ayant contribué à la réalisation de son propre préjudice. Il doit être tenu pour partiellement responsable de l aggravation du solde débiteur de son compte. (Cass.Com - 04/11/ : Banque et droit 2015, n 159, p.45) (050230) L'obligation d'information incombant au PSI qui intervient comme récepteur-transmetteur d'ordre en qualité de commissionnaire Le prestataire de service d'investissement qui intervient comme récepteur-transmetteur d'ordre en qualité de commissionnaire est tenu envers le donneur d'ordre d'une obligation d'information sur les conditions de souscription des parts du fonds. (Cass.Com - 25/11/ : Droit des sociétés 2015, n 2, p.32 - note de TORCK Stéphane) Civil (050365) Qui prélève bien ne renonce pas à la résiliation Ne caractérisent pas la renonciation du créancier à se prévaloir de la résiliation les prélèvements d échéances postérieurs à la mise en demeure, qui n ont d autre vocation que de réduire sa créance. (Cass.Com - 18/12/ : Revue Lamy Droit civil 2015, n 124, p.8 - note de BENILSI Stéphane) 5

6 Garantie (050341) Cautionnement ; article L C. conso. ; mention manuscrite incorrecte ; omission du terme «intérêts» ; validité ; limitation de la sûreté au principal de la dette Pour prononcer la nullité d un cautionnement, une cour d appel relève que la mention manuscrite ne reproduit pas exactement celle exigée par l article L du Code de la consommation puisqu il manque le mot «intérêts» dans l énoncé des sommes que la caution s engageait à garantir, le reste étant conforme à la formule légale, et retient que l omission du terme «intérêts», dont rien ne permet de dire si elle résulte d un oubli ou reflète la volonté du signataire, ne peut être qualifiée de simple erreur matérielle, puisqu elle introduit des contradictions dans l acte et une ambiguïté dans l étendue de l engagement de caution et que l on ne peut assimiler les intérêts normaux du prêt aux intérêts de retard. En statuant ainsi, alors que cette omission n avait pour conséquence que de limiter l étendue du cautionnement au principal de la dette sans en affecter la validité, la cour d appel a violé l article L du Code de la consommation. (Cass.Com - 04/11/ : Banque et droit 2015, n 159, p.75 - note de NETTER Emmanuel) Pénal (050332) La protection pénale des biens incorporels de l'entreprise : vers l'achèvement de la dématérialisation du délit? Dès lors que le prévenu a, en connaissance de cause, détourné en les dupliquant, pour son usage personnel, au préjudice de son employeur, des fichiers informatiques contenant des informations confidentielles et mis à sa disposition pour un usage professionnel, la cour d'appel, qui a caractérisé en tous ses éléments, tant matériel qu'intentionnel, le délit d'abus de confiance, a justifié sa décision le déclarant coupable du délit d'abus de confiance. (Cass.Crim - 22/10/ : Dalloz 2015, n 7, p note de MENDOZA-CAMINADE Alexandra) Procédure (050333) Marchés d'instruments financiers : le jeu du mistigri judiciaro-constitutionnel Renvoi au Conseil constitutionnel de deux QPC relatives au cumul de poursuites pénale et administrative du chef d'abus de marché. (Cass.Crim - 17/12/ : Droit pénal 2015, n 2, p.43 et 51 - note de ROBERT Jacques-Henri, PELTIER Virginie) Procédures collectives (050321) La sanction de la durée excessive de la liquidation judiciaire La durée excessive de la procédure de liquidation judiciaire et la violation du droit du débiteur d administrer ses biens et d en disposer sont sanctionnées en application des dispositions de la loi du 26 juillet 2005 non par la clôture de la procédure lorsqu il existe un actif réalisable susceptible de désintéresser même partiellement les créanciers, mais par la reconnaissance au profit du débiteur d une action en responsabilité contre l État, action pouvant être exercée par ce 6

7 dernier au titre de ses droits propres. (Cass.Com - 16/12/ : Revue Lamy Droit des affaires 2015, n 101, p.16 - note de MACORIG-VENIER Francine ) (050299) L'inopposabilité d'une cession de parts sociales réalisée en violation du principe de dessaisissement : une sanction applicable même à l'égard du cessionnaire de bonne foi Un débiteur en liquidation judiciaire a cédé, à un tiers de bonne foi, les parts sociales qu'il détenait dans une société. Après avoir assigné le cessionnaire, le liquidateur judiciaire a obtenu l'inopposabilité à la liquidation judiciaire de la cession et la restitution des dividendes perçus au titre des exercices de 2000 à La Cour de cassation a confirmé cette solution, aux motifs que l'article L du Code de commerce, dans sa rédaction antérieure à la loi du 26 juillet 2005, entraîne l'inopposabilité à la procédure collective de l'acte conclu en méconnaissance du dessaisissement du débiteur sans qu'il y ait lieu de rechercher si le ou les tiers concernés sont de bonne foi. (Cass.Com - 16/09/ : Petites Affiches 2015, n 11, p.31 - note de STEFANIA Thomas) Sociétés et autres groupements (050229) La présomption d'action de concert entre époux communs en biens Comment caractériser, par un faisceau d'indices graves et concordants, l'existence d'une action de concert entre époux? (Commission des sanctions de l'amf - 19/12/14 : Droit des sociétés 2015, n 2, p.32 - note de TORCK Stéphane) Législation Rapports (050430) La définition et la mise en oeuvre d'une stratégie nationale en matière d'éducation financière [rapport à consulter directement en ligne] (, CCSF, 01/02/15) (050428) Etude des parcours menant au surendettement (, Banque de France, 01/12/14) Législation Communautaire Banque Textes 7

8 (050346) Règlement d'exécution (UE) 2015/227 de la Commission du 9 janvier 2015 modifiant le règlement d exécution (UE) n 680/2014 définissant des normes techniques d exécution en ce qui concerne l information prudentielle à fournir par les établissements, conformément au règlement (UE) n 575/2013 du Parlement européen et du Conseil [texte de 630 p. Les annexes sont à consulter directement sur le site Eur-Lex, (J.O.U.E. série L n 48 du 20/02/15, p.1) (050345) Décision (PESC) 2015/277 du Conseil du 19 février 2015 modifiant la décision 2011/101/PESC concernant des mesures restrictives à l'encontre du Zimbabwe (J.O.U.E. série L n 47 du 20/02/15, p.20) (050344) Règlement d'exécution (UE) 2015/275 de la Commission du 19 février 2015 modifiant le règlement (CE) n 314/2004 du Conseil concernant certaines mesures restrictives à l'égard du Zimbabwe (J.O.U.E. série L n 47 du 20/02/15, p.15) (050343) Règlement d'exécution (UE) 2015/274 de la Commission du 19 février 2015 modifiant pour la deux cent vingt-sixième fois le règlement (CE) n 881/2002 du Conseil instituant certaines mesures restrictives spécifiques à l'encontre de certaines personnes et entités liées au réseau Al-Qaida (J.O.U.E. série L n 47 du 20/02/15, p.13) Nouvelles technologies et commerce électronique (050424) Décision d'exécution (UE) 2015/296 de la Commission du 24 février 2015 établissant les modalités de coopération entre les États membres en matière d'identification électronique conformément à l'article 12, paragraphe 7, du règlement (UE) n 910/2014 du Parlement européen et du Conseil sur l'identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques au sein du marché intérieur (J.O.U.E. série L n 53 du 25/02/15, p.14) Procédure (050425) Règlement délégué (UE) 2015/281 de la Commission du 26 novembre 2014 remplaçant les annexes I et II du règlement (UE) n 1215/2012 du Parlement européen et du Conseil concernant la compétence judiciaire, la reconnaissance et l'exécution des décisions en matière civile et commerciale (J.O.U.E. série L n 54 du 25/02/15, p.1) Législation Nationale Assurances (050423) Décret n du 23 février 2015 relatif aux certificats mutualistes ou paritaires (J.O. n 47 du 25/02/15, p.3549) 8

9 Banque (050421) Arrêté du 13 février 2015 portant nomination du directeur de la résolution de l'autorité de contrôle prudentiel et de résolution (J.O. n 47 du 25/02/15, p.3559) (050378) Arrêté du 16 février 2015 fixant pour l année 2015 le montant de la dotation de fonctionnement du Service de pilotage du dispositif de sortie des emprunts à risque (J.O. n 46 du 24/02/15, p.3324) (050352) Décret n du 20 février 2015 relatif aux conditions d'application des mesures de gel des avoirs (J.O. n 45 du 22/02/15, p.3301) Environnement (050478) Arrêté du 12 février 2015 modifiant l arrêté du 31 mai 2012 fixant la liste des installations classées soumises à l obligation de constitution de garanties financières en application du 5o de l article R du code de l environnement (J.O. n 48 du 26/02/15, p.3628) Propriété intellectuelle (050350) Loi n du 20 février 2015 portant diverses dispositions d'adaptation au droit de l'union européenne dans les domaines de la propriété littéraire et artistique et du patrimoine culturel (J.O. n 45 du 22/02/15, p.3294) Sociétés et autres groupements (050357) Délibération n du 22 janvier 2015 portant avis sur un projet de décret relatif au fichier national des interdits de gérer (FNIG) (demande d'avis n ) (J.O. n 44 du 21/02/15, p.2015) (050354) Décret n du 19 février 2015 relatif au fichier national des interdits de gérer (J.O. n 44 du 21/02/15, p.3231) 9

Revue de presse du 10 janvier 2014

Revue de presse du 10 janvier 2014 Revue de presse du 10 janvier 2014 Doctrines Législation Communautaire Bourse et marchés financiers (045534) Séparation et régulation des activités bancaires : la coopération forcée aux enquêtes de l'amf

Plus en détail

Revue de presse du 02 au 08 septembre 2011

Revue de presse du 02 au 08 septembre 2011 Revue de presse du 02 au 08 septembre 2011 Textes Législation Nationale Assurances (036959) Arrêté du 24 août 2011 relatif à certaines dispositions du code des assurances en matière d'assurance sur la

Plus en détail

Revue de presse du 15 janvier 2016

Revue de presse du 15 janvier 2016 Revue de presse du 15 janvier 2016 Législation Communautaire Doctrines (053552) Les normes adoptées par la BCE dans le cadre de sa fonction prudentielle : 1er janvier 2014 31 mars 2015 (2e partie), ADALID

Plus en détail

Revue de presse du 20 février 2015

Revue de presse du 20 février 2015 Revue de presse du 20 février 2015 Législation Communautaire Banque Doctrines (050176) Les règles encadrant le pouvoir de sanction de la BCE, BONNEAU Thierry (Banque, 01/02/15, n 781, p.50-52) Bourse et

Plus en détail

Revue de presse du 11 septembre 2015

Revue de presse du 11 septembre 2015 Revue de presse du 11 septembre 2015 Législation Communautaire Banque Doctrines (052232) L'individualisation des sanctions adoptées par l'union européenne sous forme de mesures restrictives (embargo, gel

Plus en détail

Revue de presse du 29 novembre 2013

Revue de presse du 29 novembre 2013 Revue de presse du 29 novembre 2013 Doctrines Législation Communautaire Nouvelles technologies et commerce électronique (045046) «Big data» et le principe de finalité, par SOLTANI Sarra (Revue Lamy Droit

Plus en détail

Revue de presse du 18 juillet 2014

Revue de presse du 18 juillet 2014 Revue de presse du 18 juillet 2014 Législation Communautaire Doctrines (048057) Infrastructures du marché : les apports de MIF II et MIFIR, PINCE Arnaud (Banque, 01/07/14, n 774, p.55-58) Législation Internationale

Plus en détail

INSTALLATION DE LA NOUVELLE AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL

INSTALLATION DE LA NOUVELLE AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL CHRISTINE LAGARDE MINISTRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI INSTALLATION DE LA NOUVELLE AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL Christine LAGARDE Conférence de presse du 9 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

Revue de presse du 19 au 25 juillet 2013

Revue de presse du 19 au 25 juillet 2013 Revue de presse du 19 au 25 juillet 2013 Textes (043998) Décret n 2013-635 du 12 juillet 2013 relatif à la BPI complétant la liste du décret n 96-1054 du 5/12/1996 pris pour l'application de l'article

Plus en détail

Revue de presse du 23 janvier 2015

Revue de presse du 23 janvier 2015 Revue de presse du 23 janvier 2015 Législation Communautaire Banque Doctrines (049872) Les défaillances bancaires et financières : un droit spécial [Colloque du 29 septembre 2014 - IRDA, CEDAG et EFB],

Plus en détail

Communiqué concernant l ordonnance n 2015-900 et le décret n 2015-903 du 23 juillet 2015 relatifs aux obligations comptables des commerçants

Communiqué concernant l ordonnance n 2015-900 et le décret n 2015-903 du 23 juillet 2015 relatifs aux obligations comptables des commerçants Communiqué concernant l ordonnance n 2015-900 et le décret n 2015-903 du 23 juillet 2015 relatifs aux obligations comptables des commerçants L ordonnance n 2015-900 et le décret n 2015-903 du 23 juillet

Plus en détail

FAUTE DE LA BANQUE ENVERS LE DEBITEUR

FAUTE DE LA BANQUE ENVERS LE DEBITEUR FAUTE DE LA BANQUE ENVERS LE DEBITEUR 2 ème chambre 18 juin 2013 RG 12/02752 Il ne peut être reproché à une banque d avoir fourni à la société débitrice des concours fautifs de nature à engager sa responsabilité

Plus en détail

Revue de presse du 11 juillet 2014

Revue de presse du 11 juillet 2014 Revue de presse du 11 juillet 2014 Législation Communautaire Doctrines (048047) Directive relative au crédit immobilier, (B.R.D.A., 30/06/14, n 12, p.13-16) Législation Internationale (047988) L'Etat face

Plus en détail

Revue de presse du 03 avril 2015

Revue de presse du 03 avril 2015 Revue de presse du 03 avril 2015 Législation Communautaire Doctrines (050651) Présentation et discussion autour de la publication de Droit & Croissance «Un droit européen du crédit pour les sociétés non

Plus en détail

Revue de presse du 07 au 13 juin 2013

Revue de presse du 07 au 13 juin 2013 Revue de presse du 07 au 13 juin 2013 Textes Législation Nationale Civil (043853) Décret n 2013-488 du 10 juin 2013 portant publication de l'accord entre la République française et la République fédérale

Plus en détail

FAUTE DE LA BANQUE ENVERS LE DEBITEUR

FAUTE DE LA BANQUE ENVERS LE DEBITEUR FAUTE DE LA BANQUE ENVERS LE DEBITEUR 2 ème chambre 18 juin 2013 RG 12/02752 Il ne peut être reproché à une banque d avoir fourni à la société débitrice des concours fautifs de nature à engager sa responsabilité

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2014-449 QPC du 6 février 2015 (Société Mutuelle des transports assurances) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 21 novembre 2014 par le Conseil d État (décision n 384353 du même jour),

Plus en détail

Revue de presse du 06 juin 2014

Revue de presse du 06 juin 2014 Revue de presse du 06 juin 2014 Législation Internationale Civil Doctrines (047533) La détermination de la qualité de conjoint survivant et d'héritier dans les successions internationales, BIDAUD-GARON

Plus en détail

Galop d essai (novembre 2013)

Galop d essai (novembre 2013) Bibliothèque numérique ASSAS.NET www.assas.net Galop d essai (novembre 2013) Droit du crédit Monsieur le Professeur Crocq Cas pratique www.assas.net Remerciements ASSAS.NET souhaite remercier très sincèrement

Plus en détail

SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Thouin-Palat et Boucard, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Thouin-Palat et Boucard, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 15 mars 2011 N de pourvoi: 10-11575 Publié au bulletin Cassation Mme Favre (président), président SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Thouin-Palat

Plus en détail

Revue de presse du 24 juillet 2015

Revue de presse du 24 juillet 2015 Revue de presse du 24 juillet 2015 Législation Communautaire Doctrines (051751) Lutte anti-blanchiment : le pas de deux du législateur européen, STORRER Pierre (, 01/07/15, n 786, p.72-77) (051857) Recent

Plus en détail

Revue de presse du 25 septembre 2015

Revue de presse du 25 septembre 2015 Revue de presse du 25 septembre 2015 Législation Communautaire Doctrines (052286) CRR/CRD 4 et supervision unique : quelles adaptations, quels chantiers à conduire? Les attentes des superviseurs, FORTESA

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE 22.2.2014 Journal officiel de l Union européenne C 51/3 III (Actes préparatoires) BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 19 novembre 2013 sur une proposition de directive du

Plus en détail

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence Michel Zavaro Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence L'assurance et les garanties financières de la construction itlcc Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine - 75001 Paris

Plus en détail

Revue de presse du 13 juin 2014

Revue de presse du 13 juin 2014 Revue de presse du 13 juin 2014 Législation Communautaire Doctrines (047582) Chronique de régulation bancaire européenne (CRD IV, séparation des activités de marché, résolution bancaire, MSU, services

Plus en détail

Revue de presse du 17 juin 2016

Revue de presse du 17 juin 2016 Revue de presse du 17 juin 2016 Législation Communautaire Bourse et marchés financiers Doctrines (055132) Les fonds européens ELTIF : un nouvel outil pour financer les investissements à long terme, JEZEQUEL

Plus en détail

Revue de presse du 07 novembre 2014

Revue de presse du 07 novembre 2014 Revue de presse du 07 novembre 2014 Législation Communautaire Doctrines (049211) MIF II : les nouvelles bases de la réglementation financière, BOUCHETA Haroun (Bulletin Joly Bourse et produits financiers,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 23 mai 2013 N de pourvoi: 12-83677 ECLI:FR:CCASS:2013:CR02760 Publié au bulletin Rejet M. Louvel (président), président SCP Waquet, Farge et Hazan,

Plus en détail

Revue de presse du 04 juillet 2014

Revue de presse du 04 juillet 2014 Revue de presse du 04 juillet 2014 Législation Communautaire Bourse et marchés financiers Doctrines (047769) La directive AIFM et son impact sur les fonds de private equity, DURAND Raphaël (Revue de droit

Plus en détail

N 2015 Paris le 6 novembre 2006

N 2015 Paris le 6 novembre 2006 N 2015 Paris le 6 novembre 2006 Département Législatif & Réglementaire/VT I DROIT CIVIL 10 Droit coopératif agricole 1022 Contentieux 10220 Coopératives contre sociétaires OBJET : Compte courant d activité

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme

Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme Recommandation sur la commercialisation des comptes à terme 2012-R-02 du 12 octobre 2012 1 Contexte Dans le cadre de son action de veille sur la publicité et les nouveaux produits, l ACP a constaté sur

Plus en détail

Conventions bilatérales signées avec des autorités étrangères

Conventions bilatérales signées avec des autorités étrangères Conventions bilatérales signées avec des autorités étrangères Accord de coopération entre la Commission bancaire et Dubai Financial Services Authority Préambule 1. Considérant que certaines banques et

Plus en détail

Revue de presse du 22 janvier 2016

Revue de presse du 22 janvier 2016 Revue de presse du 22 janvier 2016 Législation Communautaire Banque Doctrines (053554) La nouvelle réglementation européenne relative aux systèmes de cartes de paiement et aux commissions interbancaires,

Plus en détail

Revue de presse du 28 février 2014

Revue de presse du 28 février 2014 Revue de presse du 28 février 2014 Législation Communautaire Bourse et marchés financiers Doctrines (046465) Transparence : modifications de la directive du 15 décembre 2004, BONNEAU Thierry (Revue de

Plus en détail

PROCÉDURE. Classification des clients. DATE DE MISE À JOUR Mars 2014. Procédure de classification des clients Mars 2014 1

PROCÉDURE. Classification des clients. DATE DE MISE À JOUR Mars 2014. Procédure de classification des clients Mars 2014 1 PROCÉDURE Classification des clients DATE DE MISE À JOUR Mars 2014 1 Procédure de classification des clients SOMMAIRE SOMMAIRE 2 1. PRÉSENTATION DE LA MIFID 3 1.1. Buts de la MiFID 3 1.2. Champ d application

Plus en détail

Loi n 2006-05 du 21 Moharram 1427 correspondant au 20 février 2006 portant titrisation des créances, p. 11. Le Président de la République,

Loi n 2006-05 du 21 Moharram 1427 correspondant au 20 février 2006 portant titrisation des créances, p. 11. Le Président de la République, Loi n 2006-05 du 21 Moharram 1427 correspondant au 20 février 2006 portant titrisation des créances, p. 11. Le Président de la République, Vu la Constitution, notamment ses articles 119, 122 et 126; Vu

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 09/11/2012 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 18 février 2009 N de pourvoi: 05-16774 Non publié au bulletin Cassation M. Bargue (président), président Me Blondel, SCP Waquet,

Plus en détail

Revue de presse du 26 septembre 2014

Revue de presse du 26 septembre 2014 Revue de presse du 26 septembre 2014 Législation Communautaire Bourse et marchés financiers Doctrines (048642) Directive OPCVM V - Harmonisation des régimes de sanctions applicables aux gestionnaires d'opcvm,

Plus en détail

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE

SÉNAT PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE N 22 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 15 octobre 2008 PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE pour le financement de l économie, ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE,

Plus en détail

Club des juristes Projet de 14 ème directive. sur les transferts transfrontaliers des sièges sociaux des sociétés de capitaux

Club des juristes Projet de 14 ème directive. sur les transferts transfrontaliers des sièges sociaux des sociétés de capitaux Club des juristes Projet de 14 ème directive DIRECTIVE /./CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du. sur les transferts transfrontaliers des sièges sociaux des sociétés de capitaux LE PARLEMENT EUROPEEN

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie J.O n 133 du 10 juin 2004 page 10233 texte n 3 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie Ordonnance n 2004-504 du 7 juin 2004 portant transposition

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2015-486 QPC du 7 octobre 2015 (M. Gil L.) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 7 juillet 2015 par la Cour de cassation (chambre commerciale, arrêt n 769 du même jour), dans les conditions

Plus en détail

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du jeudi 10 septembre 2015 N de pourvoi: 14-17772 Publié au bulletin Rejet Mme Batut (président), président Me Le Prado, SCP Boutet-Hourdeaux, avocat(s)

Plus en détail

Revue de presse du 14 février 2014

Revue de presse du 14 février 2014 Revue de presse du 14 février 2014 Législation Communautaire Bourse et marchés financiers Doctrines (046208) Rapport d enquête sur les notations souveraines : l ESMA hausse le ton, SERGAKIS Konstantinos

Plus en détail

Revue de presse du 20 juin 2014

Revue de presse du 20 juin 2014 Revue de presse du 20 juin 2014 Législation Communautaire Doctrines (047680) Commissions interbancaires sur les paiements par carte : Bruxelles préfère la réglementation administrative à la régulation

Plus en détail

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 PV/04/11 CONSEIL DES GOUVERNEURS Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite OLAF : DÉCISION EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LA

Plus en détail

Cour de cassation Chambre commerciale Cassation partielle 30 mars 2010 N 09-14.287

Cour de cassation Chambre commerciale Cassation partielle 30 mars 2010 N 09-14.287 Jurisprudence Cour de cassation Chambre commerciale 30 mars 2010 n 09-14.287 Sommaire : Texte intégral : Cour de cassation Chambre commerciale Cassation partielle 30 mars 2010 N 09-14.287 République française

Plus en détail

Master-2 Recherche et Professionnel Droit de la coopération économique et des affaires internationales

Master-2 Recherche et Professionnel Droit de la coopération économique et des affaires internationales 1 Master-2 Recherche et Professionnel Droit de la coopération économique et des affaires es Universite Nationale du Vietnam-Hanoi Faculté de Droit Matières Objectifs du cours Compétences acquises UE UE-1

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

2 Avril 2009. Société comité d'entreprise de la société dimension data France

2 Avril 2009. Société comité d'entreprise de la société dimension data France Page 1 Document 1 de 1 Cour de cassation Chambre civile 1 2 Avril 2009 Cassation - renvoi Evry Sélectionné N 08-11.231 Société slg canal ce Société comité d'entreprise de la société dimension data France

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE PRATIQUE DES AFFAIRES LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE L'ORGANISATION DES POUVOIRS Pierre-Louis PÉRIN Avocat à la Cour Préface de Michel GERMAIN Professeur à l'université Panthéon-Assas Paris II Table

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 18/01/2011 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 6 janvier 2011 N de pourvoi: 09-70651 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Vincent et

Plus en détail

TRIBUNAL de COMMERCE Juridiction Belfort - Montbéliard Sociétés, commerçants, artisans Les remèdes face aux difficultés financières

TRIBUNAL de COMMERCE Juridiction Belfort - Montbéliard Sociétés, commerçants, artisans Les remèdes face aux difficultés financières TRIBUNAL de COMMERCE Juridiction Belfort - Montbéliard Sociétés, commerçants, artisans Les remèdes face aux difficultés financières 1 Rue de Morimont Site de l Espérance 90000 Belfort Votre contact «PREVENIR

Plus en détail

7 ème partie du rapport

7 ème partie du rapport 3 6 ème partie du rapport SOMMAIRE DU TOME II Avertissement : De très nombreuses modifications purement formelles ont été apportées au texte adopté par le Sénat, sans avoir fait l objet d amendements en

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 5 mars 2015 N de pourvoi: 14-11768 ECLI:FR:CCASS:2015:C100252 Non publié au bulletin Rejet Mme Batut (président), président SCP Le Bret-Desaché,

Plus en détail

Note d'information sur l'état du droit et de la jurisprudence

Note d'information sur l'état du droit et de la jurisprudence Note d'information sur l'état du droit et de la jurisprudence Après un bref rappel des faits et de la procédure (I), il sera démontré le droit à participation aux bénéfices générés par le contrat d assurance

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION DROIT

Plus en détail

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...................................................................................... 5 I. CODES Code civil (extraits)...............................................................................

Plus en détail

Revue de presse du 20 mars 2015

Revue de presse du 20 mars 2015 Revue de presse du 20 mars 2015 Législation Communautaire Bourse et marchés financiers Doctrines (050404) Les politiques de rémunération des sociétés de gestion d OPCVM, STORCK Michel (Bulletin Joly Bourse

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration

Plus en détail

Revue de presse du 21 mars 2014

Revue de presse du 21 mars 2014 Revue de presse du 21 mars 2014 Législation Communautaire Public Doctrines (046386) La crise économique et financière en France et dans l Union européenne, LAPRÉVOTE François-Charles (Revue Lamy de la

Plus en détail

Table des matières. CHAPITRE I Introduction générale... 11

Table des matières. CHAPITRE I Introduction générale... 11 Table des matières CHAPITRE I Introduction générale... 11 1. Caractère d ordre public... 13 1.1. Application territoriale... 13 1.2. Principe de faveur... 14 1.2.1 Types de clauses... 15 1.2.2 Institution

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3 Table des matières Avant-propos... 1 Partie introductive... 3 Le partage des compétences législatives... 3 Les pouvoirs de juridiction fédérale... 6 Les pouvoirs de juridiction provinciale... 7 Les compagnies

Plus en détail

Note sous Cass. Com., 18 Novembre 2014, n 12-28040. Texte de l arrêt commenté : Note :

Note sous Cass. Com., 18 Novembre 2014, n 12-28040. Texte de l arrêt commenté : Note : Règlement 1346/2000, procédure collective ouverte en France et avertissement des créanciers résidant dans d autres pays de l Union européenne : la méconnaissance du formalisme exigé par le droit européen

Plus en détail

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX

NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Christophe DENIZOT Docteur en droit Avocat à la Cour d appel de Paris Champ de compétence baux commerciaux et professionnels NEWSLETTER N 10 Mai à août 2011 ACTUALITE DES BAUX COMMERCIAUX Jurisprudence

Plus en détail

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE 1 - L'APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS (Application de la garantie dans le temps dans les assurances de responsabilité avant

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre

Commentaire. Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre Commentaire Décision n 2011-171/178 QPC du 29 septembre 2011 M. Michael C. et autre (Renvoi au décret pour fixer certaines dispositions relatives à l exercice de la profession d avocat) Le Conseil constitutionnel

Plus en détail

Revue de presse du 12 septembre 2014

Revue de presse du 12 septembre 2014 Revue de presse du 12 septembre 2014 Législation Communautaire Bourse et marchés financiers Doctrines (048607) Les "Questions and Answers", BONNEAU Thierry (Bulletin Joly Bourse et produits financiers,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 14/05/2013 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 24 avril 2013 N de pourvoi: 12-14377 ECLI:FR:CCASS:2013:C100415 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président),

Plus en détail

N 1619 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 1619 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI Document mis en distribution le 21 avril 2009 N 1619 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 15 avril 2009. PROJET

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE 65 TABLEAU COMPARATIF Texte du projet de loi Texte adopté par l Assemblée nationale Propositions de la Commission PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ÉQUILIBRE FINANCIER

Plus en détail

Délais d application des dispositions de la loi ALUR qui n entrent pas en vigueur immédiatement

Délais d application des dispositions de la loi ALUR qui n entrent pas en vigueur immédiatement ARC 04 2014 www.unarc.asso.fr Délais d application des dispositions de la loi ALUR qui n entrent pas en vigueur immédiatement La loi ALUR a été signée par le Président de la République le 24 mars 2014

Plus en détail

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires:

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: - A quelles conditions une convention de forfait en jours annuels est elle valable? - Les manquements de

Plus en détail

Revue de presse du 06 mars 2015

Revue de presse du 06 mars 2015 Revue de presse du 06 mars 2015 Législation Communautaire Doctrines (050336) Le règlement sur les documents d'informations clés relatifs aux produits d'investissement packagés de détail et fondés sur l'assurance

Plus en détail

Obs. : Assurance vie et irrévocabilité de l option pour le prélèvement libératoire

Obs. : Assurance vie et irrévocabilité de l option pour le prélèvement libératoire CE, 24 octobre 2014, n 366962 Assurance vie - Rachat -Prélèvement libératoire - Option - Irrévocabilité (oui) - Après l encaissement des revenus (non) Obs. : Assurance vie et irrévocabilité de l option

Plus en détail

La procédure de sauvegarde

La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde La procédure de sauvegarde est une procédure préventive, dont l objet principal est la prévention et l anticipation de la cessation des paiements d une entreprise. Elle est ouverte

Plus en détail

M 412 SYSTÈME JURIDIQUE ET JUDICIAIRE DUT GEA ANNÉE SPÉCIALE

M 412 SYSTÈME JURIDIQUE ET JUDICIAIRE DUT GEA ANNÉE SPÉCIALE M 412 SYSTÈME JURIDIQUE ET JUDICIAIRE DUT GEA ANNÉE SPÉCIALE Jean-François Paulin Maître de conférences en droit privé www.jfpaulin.com / jeanfrancoispaulin@gmail.com Qu est-ce que le Droit? Le Droit est

Plus en détail

L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES

L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES L INDEMNITÉ FORFAITAIRE POUR RETARD DE PAIEMENT QUESTIONS / RÉPONSES 1/ La mention de l indemnité sur les conditions générales de vente (CGV) et les factures et son versement en cas de retard sont-ils

Plus en détail

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015.

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015. FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». HAUTEUR BASE LÉGALE MODE DE CALCUL TAUX D INTÉRÊT LÉGAL Pour l année 2015 : 2,5% Avis publié au Moniteur belge du 30/01/2015. -Loi du 05/05/1865 relative au prêt à l intérêt. (M.B.

Plus en détail

Revue de presse du 16 au 22 novembre 2012

Revue de presse du 16 au 22 novembre 2012 Revue de presse du 16 au 22 novembre 2012 Textes Législation Nationale (041832) Décret n 2012-1269 du 19 novembre 2012 portant relèvement du plafond du livret A en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française

Plus en détail

Revue de presse du16 mai 2014

Revue de presse du16 mai 2014 Revue de presse du16 mai 2014 Législation Communautaire Banque Doctrines (047268) Union bancaire : volet résolution, GOURIO Alain, THEBAULT Laurence (Revue de droit bancaire et financier, 01/03/14, n 2,

Plus en détail

Lettre d Information Juridique et Fiscale. 10 janvier 2008 4 ème Trimestre 2007

Lettre d Information Juridique et Fiscale. 10 janvier 2008 4 ème Trimestre 2007 Lettre d Information Juridique et Fiscale 10 janvier 2008 4 ème Trimestre 2007 1. DROIT DES SOCIETES/ DROIT BOURSIER Sort de la clause de garantie de passif en cas de fusion absorption : Toute convention

Plus en détail

Vu la loi n 94-117 du 14 novembre 1994, portant réorganisation du marché financier,

Vu la loi n 94-117 du 14 novembre 1994, portant réorganisation du marché financier, Décret n 99-2773 du 13 décembre 1999 relatif à la fixation des conditions d ouverture des «Comptes Epargne en Actions», des conditions de leur gestion et de l utilisation des sommes et titres qui y sont

Plus en détail

Responsabilité des dirigeants d entreprise en société

Responsabilité des dirigeants d entreprise en société Responsabilité des dirigeants d entreprise en société François MOISES, avocat Un des objectifs de la constitution d une société est de mettre son patrimoine privé à l abri des poursuites des créanciers

Plus en détail

Cour de cassation, civile, Chambre civile 1, 11 décembre 2013, 12-23.802 12-23.803...

Cour de cassation, civile, Chambre civile 1, 11 décembre 2013, 12-23.802 12-23.803... Page 1 sur 5 Références Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du mercredi 11 décembre 2013 N de pourvoi: 12-23802 12-23803 12-23804 Non publié au bulletin Rejet M. Gridel (conseiller doyen

Plus en détail

Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013)

Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013) STATUTS Fondation MAAF Assurances Fondation d entreprise (mis à jour du conseil d administration du 13 novembre 2013) Les FONDATEURS soussignés : MAAF Assurances Société d'assurance mutuelle à cotisations

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières. Introduction

Textes de référence : Table des matières. Introduction LES PROCEDES COMMINATOIRES EQUIVALENTS OU VOISINS DE L ASTREINTE DANS LE SYSTEME JURIDIQUE DU PORTUGAL Textes de référence :! Article 829-A du Code Civil Portugais (rédaction du Décret-Loi n 262/83 du

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT MODELE DE CONVENTION DE DEPOT La présente convention est conclue entre: 1. l'entreprise d'assurances / le fonds de pension... dont le siège social est établi à..., ci-après dénommée l'entreprise d'assurances

Plus en détail

TRAITEMENT DU SURENDETTEMENT. Évolutions résultant de la loi portant réforme du crédit à la consommation

TRAITEMENT DU SURENDETTEMENT. Évolutions résultant de la loi portant réforme du crédit à la consommation Direction générale des activités fiduciaires et de place Direction de la surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière Service infobanque et surendettement TRAITEMENT DU SURENDETTEMENT

Plus en détail

LA PROTECTION DU CREANCIER DANS LA PROCEDURE SIMPLIFIEE DE RECOUVREMENT DES CREANCES CIVILES ET COMMERCIALES. Droit de l OHADA & Pratiques européennes

LA PROTECTION DU CREANCIER DANS LA PROCEDURE SIMPLIFIEE DE RECOUVREMENT DES CREANCES CIVILES ET COMMERCIALES. Droit de l OHADA & Pratiques européennes LA PROTECTION DU CREANCIER DANS LA PROCEDURE SIMPLIFIEE DE RECOUVREMENT DES CREANCES CIVILES ET COMMERCIALES Droit de l OHADA & Pratiques européennes Résume de l ouvrage Apollinaire A. de SABA 2 ème EDITION

Plus en détail

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2014 : 2,75% Avis publié au Moniteur belge du.

FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». Pour l année 2014 : 2,75% Avis publié au Moniteur belge du. FICHE «INTÉRÊTS LÉGAUX». TAUX D INTÉRÊT LÉGAL TAUX D INTÉRÊT LÉGAL DANS LES TRANSACTIONS COMMERCIALES HAUTEUR BASE LÉGALE MODE DE CALCUL Pour l année 2014 : 2,75% Avis publié au Moniteur belge du. -Loi

Plus en détail

Revue de presse du 09 octobre 2015

Revue de presse du 09 octobre 2015 Revue de presse du 09 octobre 2015 Législation Communautaire Banque Doctrines (052464) La création des mécanismes de résolution sous l influence de la crise financière, ROBINE David (Bulletin Joly Bourse

Plus en détail

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES Objectif: Examiner la réglementation des rapports entre le client et le banquier à travers l étude des contrats bancaires. LES CONTRATS BANCAIRES : La banque, comme

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

SCP Piwnica et Molinié, SCP de Chaisemartin et Courjon, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Piwnica et Molinié, SCP de Chaisemartin et Courjon, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 23 juin 2015 N de pourvoi: 14-17894 ECLI:FR:CCASS:2015:CO00604 Publié au bulletin Cassation partielle Mme Mouillard (président), président SCP

Plus en détail

Revue de presse du 10 avril 2015

Revue de presse du 10 avril 2015 Revue de presse du 10 avril 2015 Législation Communautaire Doctrines (050653) Avis technique de l ESMA à la Commission sur MiFID II et MiFIR Le point sur les rémunérations : le pire n est jamais sûr!,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 2 mars 2010 N de pourvoi: 09-12175 Non publié au bulletin Cassation Mme Favre (président), président SCP Célice, Blancpain et Soltner, SCP Roger

Plus en détail

N 125 SÉNAT PROJET DE LOI. concernant la centralisation de la documentation relative à la circulation routière. (Texte définitif.)

N 125 SÉNAT PROJET DE LOI. concernant la centralisation de la documentation relative à la circulation routière. (Texte définitif.) PROJET DE LOI adopté le 12 juin 1970. SECONDE N 125 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 1969-1970 PROJET DE LOI concernant la centralisation de la documentation relative à la circulation routière. (Texte définitif.)

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-161 QPC du 9 septembre 2011. Mme Catherine F., épouse L.

Commentaire. Décision n 2011-161 QPC du 9 septembre 2011. Mme Catherine F., épouse L. Commentaire Décision n 2011-161 QPC du 9 septembre 2011 Mme Catherine F., épouse L. (Sanction de la rétention de précompte des cotisations sociales agricoles) Le Conseil constitutionnel a été saisi, le

Plus en détail

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS

Formation 12. Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS Formation 12 Lutter contre les impayés. Formation + modèle de contrat. Module 1 : LES OUTILS POUR CONNAITRE LA SOLVABILITE DES CLIENTS A - LES OUTILS INTERNES DE L'ENTREPRISE 1 - Le service commercial

Plus en détail