LA LETTRE DES AMIS. Pourquoi une Lettre d Information et un Conseil de la Vie Sociale pour les usagers de notre Association et leurs proches?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA LETTRE DES AMIS. Pourquoi une Lettre d Information et un Conseil de la Vie Sociale pour les usagers de notre Association et leurs proches?"

Transcription

1 LES AMIS SERVICE A DOMICILE La création de notre Conseil de Vie Sociale. (page 1 ) Le trombinoscope des Amis. (pages 2-3) La question de la Dépendance (page 4 et 5) Informations utiles.. (page 6) Présentation de la «Chorale en Joie».. Et lettre de Lucile ( page 7) Adresses et renseignements utiles. (page 8) Comité de rédaction du Conseil de Vie Sociale -Scarlett Wilson- Courvoisier -Corinne Wigniolle -Nicole Aubert -MJ Peyrat-Flinois -Régine Le Bihan LA LETTRE DES AMIS A ses clients et leurs proches Numéro 1 - JANVIER 2012 Pourquoi une Lettre d Information et un Conseil de la Vie Sociale pour les usagers de notre Association et leurs proches? L Association «LES AMIS- Service à domicile» vous proposait par courrier le 21 avril 2010 la création d un Conseil de la Vie Sociale et vous adressait un questionnaire afin de mieux connaître vos attentes et vos propositions. Vous avez été nombreux à nous répondre et à reconnaître que cette initiative était intéressante, notamment pour favoriser une meilleure connaissance mutuelle, des liens plus chaleureux et une information davantage partagée entre usagers, leurs familles et l Association. Depuis, trois réunions du Conseil de la Vie Sociale ont été organisées pour vous : le 18 septembre 2010, les 12 mars et 17 septembre Elles ont permis et facilité les échanges directs entre vous, vos familles et les représentants élus et salariés de l Association sur des thèmes aussi variés que le fonctionnement d une association employeur, les métiers de l accompagnement et de l aide à domicile, la formation et la qualification des personnels intervenant à domicile ou encore la question des aides et financements. Aujourd hui, nous avons le plaisir de vous adresser la Lettre d Information n 1 de notre Association. Elle vient concrétiser la demande exprimée par vous-mêmes dans vos réponses au questionnaire du 21 avril 2010.Elle est conçue et rédigée par un comité de rédaction composé d un représentant des usagers, Mme Nicole Aubert, un représentant des familles, Mme Corinne Wigniolle, la Directrice de l Association, Mme Marie-Josselyne Peyrat-Flinois, un cadre de l Association, Mme Régine Le Bihan, et l élue chargée de ce dossier, Mme Scarlett Wilson- Courvoisier. Nous espérons qu elle répondra à vos souhaits, et attendons vos réactions, critiques, voire idées d articles pour préparer le n 2 de cette Lettre qui paraîtra deux fois par an. N hésitez pas à faire connaître votre avis et à participer à La Lettre. On a besoin de vous! En effet, Conseil de la Vie Sociale et Lettre d information n ont de sens que si vous, usagers et leurs proches, vous vous sentez concernés, et si vous faites vôtres ces «outils» de dialogue et les fassiez VIVRE. Scarlett Wilson-Courvoisier Page 1

2 «Les amis sont des compagnons de voyage, qui nous aident à avancer sur le chemin d une vie plus heureuse» ( Pythagore / av JC ) Les membres du Comité de rédaction de la lettre des AMIS à ses clients et familles De gauche à droite : Marie-Josselyne Peyrat-Flinois (directrice ), Scarlett Wilson-Courvoisier (administratrice), Régine Le Bihan (assistante direction ), Nicole Aubert ( cliente), Corinne Wigniolle (fille d une cliente), L équipe professionnelle ( encadrants et administratifs) de l association LES AMIS LES EQUIPES DU SSIAD, service de Soins Infirmiers à Domicile Catherine PANNIER-SANVELIAN. Directrice du SSIAD Catherine DOUGUET Assistante de Direction Santa GOMIS Infirmière coordinatrice Myriam BRUGUIERE Infirmière coordinatrice Dorothée OSSEMANN Infirmière coordinatrice Catherine GILBERT Infirmière coordinatrice Marie HENGUELLE Ergothérapeute Maryline Secrétaire standardiste Page 2

3 LES EQUIPES DU SAAD, service d Aide et d Accompagnement à Domicile Marie-Josselyne PEYRAT-FLINOIS Directrice Générale Patrick ORAIN Directeur Adjoint Régine LE BIHAN Assistante de Direction Inès MARTINEZ Responsable Ressources Humaines Annabelle DJIDI Secrétaire standardiste Romuald DESCLOITRES Responsable technique ( facturation et informatique) Delphine LAISNEY-GUILLET Responsable de secteur (Ternes) Paula MORRISSON Responsable de secteur (Ternes) Claudine DANQUIGNY Responsable de secteur (Batignolles) Lucie DEVIN Responsable de secteur (Batignolles) Naïma FEKIRI Responsable de secteur (Epinettes) Christine CHEVALLIER Responsable de secteur (Epinettes) Rabia KHOUFACHE Responsable de secteur (Plaine Monceau) Corinne BEC Responsable de secteur (Plaine Monceau) Sylvie SADAK-LABROUSSE Psychologue Cécile JUHEL Ergothérapeute Denise MANOIR Assistante de secteur Annick SUVA Assistante de secteur Angélique POUTEAU Secrétaire (gestion Personnel) Marie / Service Mandataire Page 3

4 «Il ne peut pas pleuvoir chez le voisin sans que nous n ayons les pieds mouillés» (Proverbe chinois) Dépendance, où en est-on? En 2007, Nicolas Sarkozy, alors candidat à la présidence de la République, promet de créer une 5 ème branche de la Sécurité sociale afin de prendre en charge la dépendance ( la Sécurité sociale compte aujourd hui quatre branches: maladie, famille, retraites, accidents du travail). Président de la République, il annonce le 12 mai 2009, un projet de loi sur la création d un 5ème risque de protection sociale. Le 16 novembre 2010, il réitère sa volonté de promulguer une loi avant la fin Le chantier est présenté comme «grand» et «prioritaire. Le Plan de rigueur annoncé le 24 août 2011 par le Premier Ministre reporte cette réforme à Faisons le point. La prise en charge de la perte d autonomie, désignée tantôt en termes de réforme de la dépendance, tantôt en termes de 5 ème risque de protection sociale, est inéluctable en raison du schéma démographique des prochaines années (forte augmentation du nombre des personnes âgées et de celui des personnes dépendantes en raison de handicaps, maladies neurologiques ou psychologiques). C est l une des préoccupations majeures des français. C est surtout un chantier difficile dans la mesure où il inclut enjeux financiers et enjeux culturels et que des conceptions différentes s affrontent. Des débats et expertises voulus par le gouvernement ont eu lieu au cours du 1 er semestre 2011, des solutions ont été avancées : il reste à mener des arbitrages et à prendre des décisions. Mais les enjeux sociétaux seront-ils abordés? Une politique publique sera-t-elle dessinée à cette occasion? La prise en charge de ces personnes combine aujourd hui solidarité familiale et solidarité collective, celle-ci par le biais de prestations comme l Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) servie par les Conseils Généraux (départements). Ces deux formes de solidarité ne manqueront pas d évoluer dans les années à venir. Dans quel sens? Les pistes explorées et les propositions faites dans le cadre des consultations organisées par le gouvernement n ont concerné jusqu ici et pour l essentiel, que la question du financement : une seconde journée de RTT, une assurance privée individuelle obligatoire dès 50 ans et l augmentation des droits de succession sur les gros patrimoines, une révision de l APA, une hausse de la Contribution Sociale Généralisée (CSG), une cotisation patronale et salariale dans l entreprise pour une couverture collective, un gage sur patrimoine. Les Conseils généraux, le Conseil Economique, Social et Environnemental, quelques grandes institutions et les associations d aide à domicile se sont déclarés en faveur d un renforcement de la solidarité nationale. Des experts, tels Bernard Ennuyer, sociologue et ancien directeur de notre Association «LES AMIS», ont constitué un Collectif «Pour un vrai 5 ème risque» lequel a rédigé un Manifeste dont voici quelques extraits sur la page suivante : Page 4

5 «Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu on ne les a pas tentées» (André Gide) Ce que nous ne voulons pas : - nous ne voulons pas de la stigmatisation du handicap quel que soit l âge des personnes concernées ni de la barrière d âge établie en 1997 à 60 ans. - nous ne voulons pas que subsistent des différences de «reste à charge» qui pèsent selon l âge sur les personnes en perte d autonomie ainsi que sur leur famille. - nous ne voulons pas de l apologie des prétendues vertus du recours au système d assurance à caractère commercial ni de l obligation de souscrire à une assurance privée individuelle. - nous ne voulons pas de la dégradation de notre système de protection sociale et, à ce titre, nous refusons une logique qui, au nom de la lutte contre les déficits, conduit à détricoter notre pacte social républicain fondé sur la solidarité. - nous ne voulons pas du recours sur succession ou du gage sur patrimoine Ce que nous voulons: - nous voulons la reconnaissance d un droit universel au maintien de l autonomie, indépendamment de l âge et de l origine du besoin d aide et de soin. Concrètement, ce nouveau droit a pour but de permettre en complément de l assurance maladie, le soutien à l autonomie. -nous voulons que toute personne en perte d autonomie puisse garder le libre choix de son lieu de vie et que sa charge financière et celle de sa famille soient indépendantes de ce choix. - nous voulons que puisse être retardée la survenue de la perte d autonomie par des actions de prévention. - nous voulons un nouveau champ de protection sociale qui doit constituer une opportunité pour la Nation de renforcement de la solidarité et de création de nouveaux métiers en lien avec l aide apportée par la famille et le voisinage.». Cela induit que nous changions de regard sur le handicap et les personnes âgées, ce terrible regard axé sur le coût du vieillissement, assimilant la vieillesse à la maladie, contraignant nos aînés à «une double peine». Cela exige de repenser notre société et de construire des politiques publiques avec l ensemble des citoyens. Scarlett Wilson- Courvoisier Pour plus d informations sur ce sujet, adresser un courrier à l Association Les AMIS ( S. WILSON) Page 5

6 «Savoir pour prévoir, afin de pouvoir» (Auguste Comte) informations utiles Service Tranquillité Seniors - Tél (appeler quelques jours avant) / Fax La Ville de Paris met gratuitement à la disposition des seniors un service d'accompagnement pour effectuer, en toute tranquillité et sécurité, des opérations de retrait ou de dépôt de fonds auprès de leur bureau de poste, de leur banque ou d'un distributeur automatique de billets. Ce service de proximité est gratuit et s adresse aux personnes n ayant pas de difficulté pour marcher.. [Plus d'infos sur Carte Paris à Domicile La carte Paris à domicile permet de bénéficier de 5 prestations de soutien à domicile pour vivre à la maison dans de bonnes conditions. téléalarme- port de repas, coiffure à domicile, - pédicurie à domicile, - diagnostic habitat. Pour les formalités ou pour toute information, adressez-vous à la section d arrondissement du Centre d'action sociale de la Ville de Paris, de votre domicile. ATTENTION :La carte "Paris à domicile" n'est pas cumulable avec les cartes de transport délivrées par le Centre d'action sociale de la Ville de Paris (CASVP / Mairie 17 ème : 20 rue des Batignolles PARIS Tél. : Tél. : Carte Améthyste Peuvent bénéficier de la Carte Améthyste les personnes retraitées sous certaines conditions et les handicapés bénéficiant de l'aah (Allocation pour adultes handicapés). Il existe deux sortes de cartes Améthyste : l'une permet de voyager gratuitement, l'autre à demi tarif sur le réseau SNCF et RATP d'ile-de-france uniquement. Cette carte se demande auprès des mairies ou des bureaux d'aide sociale des départements. [Plus d'infos sur Carte Emeraude Titre de transport permettant de voyager gratuitement (en fonction des ressources) sur l'ensemble du réseau RATP/SNCF, à Paris et en banlieue (zones 1 à 2). [Plus d'infos sur Page 6

7 «Sans la musique, la vie serait une erreur» - (Nietsche) «La chorale en joie» Un groupe de chorale a été créé récemment dans le 17 ème arrondissement, dans une salle prêtée par l Eglise St Michel (rue St Jean). Ces chorales vivent grâce à Martine Hannebelle, à l origine de la création de «Chorale en joie», et 14 bénévoles aujourd hui, formés à l accompagnement des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et de troubles apparentés. Chaque chorale est animée par une responsable, une co-responsable et un chef de chœur ( ou maitre de chant) avec son instrument ( piano numérique). La principale mission des chorales est d apporter de la joie aux personnes très vulnérables, et répond à trois objectifs essentiels : Apporter une «pause»à la souffrance morale des personnes malades, par le plaisir de chanter. Créer du lien social pour ces personnes qui se rencontrent et tissent des amitiés entre elles et avec les bénévoles de la chorale: la chorale est un lieu social en dehors de la cellule familiale Apporter un répit aux aidants familiaux, leur permettre de garder le lien avec leur parent malade : bien souvent, la famille «n en peut plus», se trouve découragée, désarmée, seule... Cette chorale peut leur permettre de poser un nouveau regard sur ce parent muré dans sa maladie et qui «se met à chanter», à communiquer avec les autres, ce parent qui sourit et dont le regard s anime soudain et pétille.. L approche très douce et appropriée de Martine Hannebelle et des bénévoles permet à ces personnes de s éveiller au plaisir du chant, de se rencontrer, et pour certains de retrouver la parole et le sourire..«le malade est heureux de chanter, la musique dont il garde mémoire, lui apporte du plaisir dans une atmosphère de partage. La musique réveille des épisodes de leur vie et accompagne leurs ressentis, leur permettant parfois de retrouver certains repères oubliés, et, sûrement, le sourire». Pour les personnes intéressées, s adresser par courrier à l Association LES AMIS ( MJ. Peyrat-Flinois) Extrait du livre «C était hier et c est demain - Lettres d anciens jeunes à de futurs vieux -» Lettre de Lucile, 96 ans et demi, à ses cousins : «Le demi est très important» Chers cousine et cousin, Je vais fêter bientôt mon anniversaire. Je suis toute étonnée d être arrivée à ce grand âge. Pensez donc! 96 ans et demi, car le «demi» est très important. Ce qui me surprend toujours, c est que l on me dise «tu as toute ta tête». Comme si cela n allait vraiment pas de soi. Ce n est pas parce qu on vieillit que l on «gâtise» automatiquement! J ai entendu dernièrement que les frères Bogdanov pensent que l on pourra bientôt vivre un siècle et demi! J en suis encore loin.. J ai toujours pensé que lorsque nous partons dans un autre monde à ce propos, je me demande, y a-t il une autre vie ou existe -t il plusieurs vies? Lorsque j étais enfant, je suis allée au théâtre avec mes parents voir la «Tosca». Lorsque l héroïne s est jetée par la fenêtre, je me suis levée et j ai crié. J ai dit à mes parents que j avais vu ou vécu cela. Ils m ont dit «mais non, c est la première fois que nous venons».alors, à mon prochain anniversaire et peut-être à une prochaine vie.. Page 7

8 «Le savoir que l on ne complète pas chaque jour diminue tous les jours» (Proverbe chinois ) Sites et adresses utiles Site Age Village : «bien vieillir et accompagner le grand âge». Site d information, services et conseils, pour les personnes âgées, leur entourage familial, et les professionnels. Site Mairie de Paris : informations, renseignements démarches pour accéder à tous les services dédiés aux parisiens. Mairie du 17 ème arrondissement (mairie17.paris.fr ) : 16, rue des Batignolles Paris Tél : De nombreux services et renseignements pour les résidents du 17 ème arrdt! LISA : ( Libérer / Sécuriser /Alléger les tâches administratives) service sécurisé d appui administratif, pour vous libérer de toutes vos tâches administratives, et faire les démarches nécessaires pour résoudre vos problèmes administratifs.tél : «TOURNE et VIS» 52, Bd de Vaugirard PARIS Tél. = % de réduction d impôts sur l ensemble des prestations proposées : plomberie, électricité, aménagement intérieur etc Assure l achat des fournitures nécessaires au bricolage souhaité. Interventions du lundi au samedi de 9h à 20h, sur rendez-vous, au tarif de 50 l heure ( paiement par carte bancaire, espèces ou CESU. MVAD -«Mieux vivre à - Tél : Dépannages et petit bricolage ( plombier, serrurier, électricien, bricoleur tous travaux, téléphoniste) Avantages : interventions illimitées, service modulable en fonction des besoins, abonnement résiliable à tout moment, déduction 50% des frais sur l impôt sur le revenu, chèque de réduction-fidélité de 60% par tirmestre, réduction de 50% sur la location d appareil ménager. Service PORT ÂGE ( service de la mairie de Paris) De la lecture pour les personnes ayant des difficultés à se déplacer, et qui peuvent bénéficier du service de portage de livres ( de leur choix) à domicile, gratuitement, toute l année. Il suffit de prendre rendez-vous au , une personne de toute confiance viendra vous voir pour déterminer vos goûts littéraires. Le service PAM / N Azur / fax : Assure le transport et l accompagnement, des personnes en situation de handicap, mais aussi des personnes âgées dépendantes et résidant à Paris. Les usagers doivent être titulaires d une carte d invalidité 80% minimum (délivrée par la Maison départementale des personnes handicapées) ou d une carte de stationnement délivrée par le ministère de la défense. Il peut aussi assurer le transport et l accompagnement des personnes âgées dépendantes, bénéficiaires de l APA. Solitud Ecoute ( rompre l isolement) : Service d Ecoute téléphonique des Petits Frères des Pauvres. Est ouvert à toute personne de plus de 50 ans. Le numéro vert fonctionne 7/7 de 15h à 18h. L appel est gratuit depuis un poste fixe. Voisin-Age - Tél : (visites de courtoisie et de soutien, appels téléphoniques..) : mettre en relation les Personnes âgées et les voisins en privilégiant la proximité, les affinités et la réciprocité des échanges, pour rompre l isolement. AUBOUTDUFIL un contact chaleureux et régulier par téléphone, à toute personne qui se sent seule et qui a envie de bavarder un moment. Service gratuit et sans engagement. Association auboutdufil Maison des Associations 22, Rue de la Saïda PARIS Tél Chers client(e)s et famille(s), faites nous parvenir, pour la prochaine édition, vos questions, informations et suggestions!.. Et BONNE ANNEE 2012! Page 8

auremar - Fotolia.com

auremar - Fotolia.com auremar - Fotolia.com Bien vivre chez soi Différents dispositifs permettent aux seniors giffois de rester chez eux avec des repas à domicile, des aides ponctuelles comme le ménage, le repassage, les courses

Plus en détail

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre.

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. 1 Qu est-ce qu un aidant familial Une personne qui vient en aide, à titre non professionnel

Plus en détail

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles DOSSIER DE PRESSE Février 2011 A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles Contact presse Service

Plus en détail

La reconnaissance du handicap

La reconnaissance du handicap Information La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale,

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale, Vous êtes un professionnel du corps médical ou des services sociaux, vous travaillez au sein d un établissement spécialisé, vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou

Plus en détail

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique.

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique. Placement en établissement médicalisé ou spécialisé Cette aide permet de faire face à la charge financière importante que représente le placement en établissement spécialisé de l adhérent ou de l ayant

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Comment se faire aider à domicile, quand on est retraité?

Comment se faire aider à domicile, quand on est retraité? Ménage, cuisine, jardinage, petit bricolage, assistance informatique Comment se faire aider à domicile, quand on est retraité? Information à l attention des retraités Le service à la personne est un secteur

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 Rapport présentant les caractéristiques de la délégation de service public DPAAH 03/12/2010 Page 1 sur 6 1. Contexte du projet

Plus en détail

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008

Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Intervention de Gilles LEPROUST, Maire d Allonnes Inauguration du lieu d écoute santé «Escale» Le lundi 6 octobre 2008 Ce soir, nous inaugurons un nouveau lieu pour un nouveau service mis à la disposition

Plus en détail

L engagement en pratique des gestionnaires de cas

L engagement en pratique des gestionnaires de cas L engagement en pratique des gestionnaires de cas Cyrille Lesenne Président de l'association Française des Gestionnaires de Cas (AFGC) Samuel Lesplulier Vice Président de l AFGC La gestion des cas La gestion

Plus en détail

Résidence Saint Jean

Résidence Saint Jean Résidence Saint Jean 41 Avenue Félix Baert 59380 BERGUES Tél : 03.28.68.62.99 Fax : 03.28.68.53.19 Email : stjean.residence@wanadoo.fr Site web : www.residence-saint-jean.fr Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf.

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf. Particulier employeur Juin 2012 Tout savoir sur le Cesu [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! Le Chèque emploi service universel (Cesu) L essayer, c est l adopter! Qui n a pas

Plus en détail

7 RÈGLES D OR POUR CONSTRUIRE UNE SOCIÉTÉ

7 RÈGLES D OR POUR CONSTRUIRE UNE SOCIÉTÉ ÉLECTIONS 2012 : LA FNATH INTERPELLE LES CANDIDATS Le prochain quinquennat sera marqué par la crise sociale et économique. Pleinement touchés, les accidentés de la vie ne devront pas être sacrifiés sur

Plus en détail

de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES?

de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES? dossier 2006 de presse OVP septembre 2007 SERVICES À LA PERSONNE QU EST-CE QUE C EST? COMMENT ÇA MARCHE? COMBIEN ÇA COÛTE? QUELS AVANTAGES? organisation vie pratique Une offre de prestations à domicile

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux Réduction d impôt sur le revenu Les avantages fiscaux La réduction ou le crédit d'impôt Toute personne ayant recours aux services d'une aide à domicile dans sa résidence principale, secondaire ou celle

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide Cabourg, Autrans, Grasse, Pornichet, La Rochelle, La carte des destinations de vacances laisse

Plus en détail

vous êtes senior - 43

vous êtes senior - 43 vous êtes senior - 43 Bien vieillir dans l Allier! Le Conseil général s engage à améliorer votre vie quotidienne la prévention, l aide à l autonomie, le mode d hébergement sont ses principales priorités.

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Et si on s aidait entre générations?

Et si on s aidait entre générations? Et si on s aidait entre générations? Le guide «Génération Voisins» Édito n Pourquoi agir? Vieillissement, perte d autonomie, isolement et rupture du lien social. Ces mots ne laissent personne indifférent.

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Sommaire 1 Contexte / préoccupations des Français 2 Des Français concernés par la dépendance des personnes âgées

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

LES EXONERATIONS FISCALES

LES EXONERATIONS FISCALES LES EXONERATIONS FISCALES Pour vous aider dans votre vie quotidienne, vous comptez faire appel à un salarié à domicile que vous l'employez via l'intermédiaire de notre association agréée, vous pouvez donc

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

Comment choisir sa maison de retraite?

Comment choisir sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 5 Résidence du soleil Comment choisir sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES Les différents types d établissement Les coûts en maison de retraite Le dossier

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE LE CESU PRÉFINANCÉ : DES AVANTAGES POUR TOUS

SERVICES À LA PERSONNE LE CESU PRÉFINANCÉ : DES AVANTAGES POUR TOUS SERVICES À LA PERSONNE LE CESU PRÉFINANCÉ : DES AVANTAGES POUR TOUS 2 SOMMAIRE Les chiffres clés 2014... 4 Le Chèque emploi service universel, qu est-ce que c est?.5 Quelles prestations régler avec le

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. MGEN. mgen.fr COMPLÉMENT AUTONOMIE. Rente mensuelle jusqu à 450

Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. MGEN. mgen.fr COMPLÉMENT AUTONOMIE. Rente mensuelle jusqu à 450 COMPLÉMENT AUTONOMIE Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. Capital 1 er équipement à partir de 750 Rente mensuelle jusqu à 450 * Dans les limites et conditions de la notice d information

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

Titre Cesu La Banque Postale

Titre Cesu La Banque Postale Titre Cesu La Banque Postale Les deux déclinaisons du Cesu Titre de Travail Simplifié (TTS) permet de rémunérer et de déclarer un salarié employé à domicile, s adresse aux entreprises, ainsi qu aux particuliers

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

À quoi servent les cotisations?

À quoi servent les cotisations? À quoi servent les cotisations? [ Le réseau Urssaf vous rend des comptes À quoi servent les cotisations? ] Depuis 1945, la France a fait le choix d une Sécurité sociale protégeant solidairement l ensemble

Plus en détail

Le projet de L Arche à Nancy, c est

Le projet de L Arche à Nancy, c est Vivre Avec des personnes ayant un handicap mental... Le projet de L Arche à Nancy Au plus près de la vie ordinaire Dans le partage des gestes quotidiens Le projet de L Arche à Nancy, c est de créer trois

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

du maintien à domicile bien VieilliR CHeZ soi Guide du FinanCement

du maintien à domicile bien VieilliR CHeZ soi Guide du FinanCement bien VieilliR CHeZ soi Guide du FinanCement du maintien à domicile Semaine nationale réalisée sous le haut patronage de la Ministre déléguée auprès de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé,

Plus en détail

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009.

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009. Chiffres clés 21 Créée en 24, la CNSA contribue au financement des politiques d aide à l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle consacre en particulier une grande part de son

Plus en détail

Tout savoir sur le Cesu

Tout savoir sur le Cesu Tout savoir sur le Cesu PARTICULIER EMPLOYEUR 2015 www.cesu.urssaf.fr LE CESU, L ESSAYER C EST L ADOPTER! Qui n a pas eu un jour envie d une aide pour le ménage, les devoirs des enfants, des travaux de

Plus en détail

Comment m informer au mieux?

Comment m informer au mieux? Comment m informer au mieux? Pour suivre le versement de ma pension d invalidité, j ouvre mon compte sur JE SUIS ACCOMPAGNÉ EN CAS D INVALIDITÉ L'ASSURANCE MALADIE EN LIGNE Pour en savoir plus sur l information

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

du Maintien à Domicile

du Maintien à Domicile AINE NATIONALE INTIEN À DOMICILE ENIORS VEMBRE 2012 Bien vieillir chez soi Guide du financement du Maintien à Domicile Semaine nationale réalisée sous le haut patronage de la Ministre déléguée auprès de

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Hérault. Les chiffres clés

Hérault. Les chiffres clés Hérault Les chiffres clés 1 2011 La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail est aux côtés des salariés, des entreprises des retraités Préparation et paiement de la retraite et Aide et accompagnement

Plus en détail

Financement Obsèques + Assistance Obsèques. Pour tout prévoir dès aujourd hui en toute sérénité

Financement Obsèques + Assistance Obsèques. Pour tout prévoir dès aujourd hui en toute sérénité Financement Obsèques + Assistance Obsèques Pour tout prévoir dès aujourd hui en toute sérénité JUILLET 2007 La Garantie Obsèques du Crédit Agricole UNE SOLUTION TRÈS COMPLÈTE POUR VOTRE TRANQUILLITÉ ET

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Assurance dépendance. Swiss autonomie. «Être à la charge de mes proches?ça, jamais! Voilà pourquoi j ai choisi Swiss autonomie.»

Assurance dépendance. Swiss autonomie. «Être à la charge de mes proches?ça, jamais! Voilà pourquoi j ai choisi Swiss autonomie.» Assurance dépendance Swiss autonomie «Être à la charge de mes proches?ça, jamais! Voilà pourquoi j ai choisi Swiss autonomie.» Les conséquences d une longévité naturelle Notre espérance de vie s est considérablement

Plus en détail

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Paris, le 12 juin 2014 Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Délibération n CONS. 13 12 juin 2014 Projet de loi de financement rectificative de la

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Pour un soutien médical sur mesure

Pour un soutien médical sur mesure Pour un soutien médical sur mesure Assistance soins médicaux Comment accéder aux services d Assistance soins médicaux 1. Téléphonez au 514 871-9884 ou sans frais au 1 877 778-9808. 2. Assurez-vous d avoir

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord 1 Centre Communal d Action Sociale Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord DOCUMENT UNIQUE VALANT : ACTE D ENGAGEMENT CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION Date

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

Un service vie quotidienne Portage de repas à domicile, foyers-restaurants, télé-alarme, accompagnement des déplacements, visites de convivialité.

Un service vie quotidienne Portage de repas à domicile, foyers-restaurants, télé-alarme, accompagnement des déplacements, visites de convivialité. Centre communal d action sociale Des services pour vous accompagner dans votre vie... Un service vie quotidienne Portage de repas à domicile, foyers-restaurants, télé-alarme, accompagnement des déplacements,

Plus en détail

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs,

Zurich-Opfikon, janvier 2011. Chères collaboratrices, chers collaborateurs, 2 Zurich-Opfikon, janvier 2011 Chères collaboratrices, chers collaborateurs, Avec votre retraite, c est une nouvelle tranche de vie qui commence. Vous avez maintenant l occasion de réaliser certains de

Plus en détail

Le Foyer d Hébergement

Le Foyer d Hébergement Le Foyer d Hébergement Résidences Strada et Vittoz du Complexe de Braconnac - Les Ormes Complexe de Braconnac - Les Ormes Jonquières - 81440 LAUTREC - Tél. 05 63 82 10 70 - Fax. 05 63 82 10 79 - e.mail

Plus en détail

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Groupe MEUSE Compte rendu de l Assemblée Générale Groupe Meuse du 19 mars 2015 L ANR Meuse organise son Assemblée

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

--------------------------------------------------------------- Mars 2015 --------------------------------- Les effectifs

--------------------------------------------------------------- Mars 2015 --------------------------------- Les effectifs --------------------------------------------------------------- Mars 2015 --------------------------------- Le mot du Président Cher(e)s Collègues, C'est avec un plaisir renouvelé que je m'adresse à vous

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE :

DECISION FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : FORMULAIRE UNIQUE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIERE OU D'ACCOMPAGNEMENT SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL NATURE DE L AIDE SOLLICITÉE : N dossier familial (IODAS) : Centre Médico-Social de Mende Travailleur Social Travailleur

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ Guide salariés n o 2 MARS 2015 Le livret du retraité Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION HÉBERGEMENT EN ÉTABLISSEMENT D ACCUEIL POUR PERSONNES ÂGÉES DOSSIER D INSCRIPTION Vous envisagez de vous inscrire dans un établissement d accueil pour personnes âgées. Afin de faciliter vos démarches,

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Ordonnance n o 2015-682 du 18 juin 2015 relative à la simplification des déclarations

Plus en détail

Salon des Seniors des 3, 4, 5 et 6 avril 2014 Stand D3

Salon des Seniors des 3, 4, 5 et 6 avril 2014 Stand D3 n w Click to edit Master text styles Second level l Third level Ø Fourth level w Stand D3 VIRAGE- VIAGER 2014 Le viager comme soludon de complément de retraite Une nouvelle forme : Le viager mutualisé

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Le Chèque emploi service universel en quelques mots

Le Chèque emploi service universel en quelques mots Le Chèque emploi service universel en quelques mots Qu'est-ce que le Chèque emploi service universel? Créé dans le cadre de la politique conduite pour favoriser les services à la personne (plan de développement

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

LE JOURNAL DES PATIENTS DE NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION ET D INFORMATION 3 OUVRAGES

LE JOURNAL DES PATIENTS DE NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION ET D INFORMATION 3 OUVRAGES LA NEWSLETTER / LIGUE REIN ET SANTÉ / AVRIL 2015 #19 NOUVEAUTÉ 2015 / DES PAGES À PHOTOCOPIER DESTINÉES À VOS PATIENTS LE JOURNAL DES PATIENTS DE NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION ET D INFORMATION 2 SITES

Plus en détail

IX TABLEAU RECAPITULATIF DES DEMARCHES

IX TABLEAU RECAPITULATIF DES DEMARCHES IX TABLEAU RECAPITULATIF DES DEMARCHES N fiches PRESTATIONS ORGARNISMES Sites internet 1 Aide à domicile 2 Chèque emploi service universel Associations d aide à domicile Centres locaux coordination gérontologique

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

DÉCOUVREZ DES SERVICES POUR VOUS SIMPLIFIER LA VIE. www.admr2b.org. Prix d une communication locale

DÉCOUVREZ DES SERVICES POUR VOUS SIMPLIFIER LA VIE. www.admr2b.org. Prix d une communication locale DÉCOUVREZ DES SERVICES POUR VOUS SIMPLIFIER LA VIE www.admr2b.org Prix d une communication locale Le projet politique de l ADMR Le projet politique de l ADMR vise à permettre aux familles et aux personnes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle activité vient de voir le jour. «Le BTP Gériatrique»

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle activité vient de voir le jour. «Le BTP Gériatrique» DOSSIER DE PRESSE Une nouvelle activité vient de voir le jour «Le BTP Gériatrique» Adapt 06 est une société de travaux tout corps d état, spécialisée dans l adaptation des logements pour les personnes

Plus en détail

Focus Assistance 2014

Focus Assistance 2014 Focus Assistance 2014 SOCIETE D ASSURANCE MUTUELLE LES SERVICES D ASSISTANCE INTÉGRÉS À VOS CONTRATS D ASSURANCES SOMMAIRE Assistance Route Tranquille... 3 Assistance Automobile... 4-5 Assistance Vie Tranquille...

Plus en détail

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS

LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS LE SERVICE INTERGENERATIONNEL DOSSIER DE CANDIDATURE JEUNE 16/17 ANS Le service Intergénérationnel est un service rendu par les jeunes durant l année de leurs 16 et/ou 17 ans. Il a pour l objet de répondre

Plus en détail

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république

HiDA Fiche 1. Je crois que ça va pas être possible ZEBDA. Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république HiDA Fiche 1 Education Civique Partie 1 La République et la citoyenneté Leçon EC1 - Les valeurs, principes et symboles de la république Je crois que ça va pas être possible ZEBDA Je crois que ça va pas

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite www.irp-auto.com IRP AUTO Qui sommes-nous? Nos métiers IRP AUTO, est le groupe de protection sociale des professionnels de l automobile. Il regroupe des

Plus en détail