FONDATION DE RECHERCHE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DU QUÉBEC (FRESIQ)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FONDATION DE RECHERCHE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DU QUÉBEC (FRESIQ)"

Transcription

1 FONDATION DE RECHERCHE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DU QUÉBEC () PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE de la FONDATION DE RECHERCHE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DU QUÉBEC (), tenue le dimanche 23 octobre 2011 à 17 h, au salon Été des Indiens de l Hôtel Hyatt Regency, situé au 1255, rue Jeanne-Mance, Montréal (Québec). 1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE À 17 h 5, Sylvie Marier, secrétaire du Conseil d administration, ouvre l Assemblée générale annuelle de la Fondation de recherche en sciences infirmières du Québec (). Elle présente les personnes qui l accompagnent sur l estrade : Gyslaine Desrosiers, présidente, et Françoise Ladouceur, adjointe de réunions. 2. VÉ R IFICATION DU QUOR UM La secrétaire du Conseil d administration indique que le quorum requis est de 10 personnes et qu au moins 18 personnes sont présentes, elle confirme donc l atteinte du quorum. L avis de convocation de la présente assemblée a été envoyé par courriel aux membres, le 6 octobre Les délais et le quorum étant respectés, l Assemblée peut valablement délibérer. 3. PRÉSENTATION DES MEMB R E S DU CONS E IL D ADMINIS TR ATION Au 31 mars 2011, la composition du Conseil d administration était la suivante : Gyslaine Desrosiers Présidente Présidente O.I.I.Q. Anne Côté Administratrice Vice-présidente Affaires corporatives et secrétaire Groupe Santé Sedna inc. Lise Fillion Administratrice Professeure titulaire Faculté des sciences infirmières Université Laval 1 / 10

2 Lorraine Freeman Administratrice Directrice principale Direction du marché de l affinité TD Assurance Meloche Monnex Sylvie Lavallée Administratrice Directrice associée Projet clinique CHUM Annette Lefebvre Trésorière Annette Lefebvre Avocate Pierre Legault Administrateur Vice-président, indemnisation La Capitale assurances générales Carole Mercier Administratrice Secrétaire générale O.I.I.Q. Mehdi Perrault Administrateur Directeur principal, Unité de développement des alliances et des affinités Banque Nationale Groupe financier MEMBRES D OFFICE Judith Leprohon Resp. affaires scientifiques Directrice scientifique O.I.I.Q. Denise Beaulieu Secrétaire par intérim Direction, Services aux clientèles et promotion - O.I.I.Q. 4. ADOPTION DE L ORDRE DU J OUR Sur proposition de Diane Saulnier, appuyée de Lise Racette, IL EST RÉSOLU D ADOPTER l ordre du jour tel qu il est présenté. ADOPTÉE À L UNANIMITÉ Résolution [AGA ] 4 5. ADOPTION DU PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 7 NOVE MB R E 2010 Le procès-verbal de l Assemblée générale annuelle du 7 novembre 2010 ayant été remis aux membres préalablement, sa lecture n est pas requise. Sur proposition de Lorraine Freeman, appuyée de Carole Deshaies, 2 / 10

3 IL EST RÉSOLU D ADOPTER le procès-verbal de l Assemblée générale annuelle du 7 novembre 2010 tel que rédigé. ADOPTÉE À L UNANIMITÉ Résolution [AGA ] 5 6. MOT DE L A PRÉSIDENTE Madame Gyslaine Desrosiers, présidente, remercie les personnes présentes. Depuis près de 25 ans, la accomplit sa mission de promouvoir l avancement des sciences infirmières et l amélioration continue des soins infirmiers au Québec par le soutien de la recherche et le transfert des connaissances. Depuis sa création en 1987 par l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, la Fondation vise à sensibiliser le plus grand nombre de donateurs possible au fait que la recherche en sciences infirmières permet de développer des connaissances de pointe en soins infirmiers, contribuant ainsi à améliorer la santé et la qualité de vie des patients et de leurs proches. Ainsi, depuis sa création, le but ultime de la est d encourager une plus grande participation des infirmières à la recherche afin de répondre plus efficacement aux besoins de santé de plus en plus complexes de la population. Au cours du dernier exercice financier, la Fondation a donc continué à investir dans la formation de chercheurs en sciences infirmières, de même que dans des projets novateurs de recherche clinique. Ainsi, la a attribué $, dont 15 % ont été consacrés à deux subventions de son Programme de recherche clinique et 85 % ont servi de levier dans le cadre de partenariats avec le Fonds de recherche en santé du Québec (FRSQ), le Groupe de recherche interuniversitaire en interventions en sciences infirmières du Québec (GRIISIQ), le Réseau québécois de recherche sur le vieillissement (RQRV) et les Instituts de recherche en santé du Canada - Institut du vieillissement (IRSC-IV). L année a aussi été marquée par l amorce d une importante réflexion stratégique sur la notoriété et la visibilité de la, ainsi que sur les moyens d augmenter le nombre de donateurs. La présidente profite de cette occasion pour adresser ses remerciements aux membres du Conseil d administration qui a eu le courage de mettre de l avant une réflexion sur la remise en question du statu quo. Malgré ses efforts de promotion, la fait face à plusieurs défis. En effet, même si le public voue une grande admiration au travail des infirmières et des infirmiers, la mission de la Fondation ne semble pas l interpeller le concerner. Ce manque de proximité de la Fondation semble également toucher les infirmières et les infirmiers. En effet, au cours des dernières années, on note une diminution de la participation de la communauté infirmière aux campagnes de financement de la Fondation. 3 / 10

4 Pour la soutenir dans sa réflexion sur son avenir, le Conseil d administration a formé un comité qui avait pour mandat de faire un bilan de l organisme, d analyser son environnement externe et de dresser un portrait de sa situation actuelle. Au mois de juillet, le Comité de stratégies a présenté un document d analyse de planification stratégique au Conseil d administration de la Fondation. Les principaux constats tirés de cette analyse sont les suivants : Premier organisme à promouvoir la recherche en sciences infirmières au Québec dans les années 1980, la Fondation doit maintenant composer avec un environnement externe fort différent qu à ses débuts. Aujourd hui, on compte plusieurs centres et fonds de recherche qui soutiennent la recherche en sciences infirmières ainsi que trois chaires On peut donc considérer que la mission de la, de promouvoir l avancement des sciences infirmières, est réalisée. La est une fondation sans capitalisation et ses revenus sont en déclin, se situant sous la barre des $. Elle compte 800 membres et seulement 1 % des infirmières en sont membres. La Fondation fait face à une situation de renouvellement. Les donateurs étant sollicités de toutes parts et pour toutes les causes, la doit absolument inspirer un sentiment d appartenance de la part des infirmières et attirer le public ainsi que les grands donateurs qui vouent une grande admiration pour le travail des infirmières et infirmiers. Par ailleurs, afin d alimenter la réflexion sur l avenir de la Fondation, un audit de perception a aussi été réalisé afin de connaître le point de vue de dix personnalités québécoises du monde des affaires et de la philanthropie. Les principales conclusions qui sont ressorties de cet audit sont les suivantes : Les infirmières et les infirmiers bénéficient d un grand capital de sympathie envers le public. La n est pas connue. La santé est une cause qui touche tout le monde. L amélioration des soins aux patients interpellerait davantage les donateurs potentiels. Le soutien à la recherche est perçu comme une action plus difficile à «vendre» auprès de donateurs potentiels, les retombées étant intangibles à court terme. C est une cause abstraite pour plusieurs. Il faudrait éviter l utilisation du terme «recherche» dans le nom de la Fondation, la recherche étant moins attrayante pour les donateurs. Il faudrait également s assurer de viser en premier lieu les infirmières et les infirmiers, que plusieurs voient comme le principal public cible de la Fondation, tant comme bénéficiaires de ses actions que comme donateurs potentiels. Ainsi, à la lumière de l analyse de planification stratégique et de l audit externe effectué, le Conseil d administration de la Fondation a recommandé, en septembre dernier, au Conseil d administration de l Ordre de redéfinir la vocation et la mission de la Fondation et de procéder à son repositionnement auprès des infirmières et infirmiers ainsi que des donateurs, notamment par : 4 / 10

5 - l articulation fine de la mission, de la vision, de la programmation et du plan d action d une fondation renouvelée; - la création d une nouvelle identité visuelle; - l organisation de groupes de discussion auprès d infirmières et infirmiers afin de tester le repositionnement et la nouvelle image de la Fondation; Le Conseil d administration de l Ordre a accueilli favorablement la demande du Conseil d administration de la Fondation. Il a mandaté la direction de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec afin de présenter un plan de travail et un budget en vue de redéfinir la vocation et la mission de la Fondation et de procéder à son repositionnement auprès des infirmières et infirmiers ainsi que des donateurs. Au cours des prochains mois, un travail considérable sera fait afin de pouvoir procéder au lancement de la Fondation «renouvelée» dans le cadre de l AGA En terminant, la présidente remercie les membres du Conseil d administration ainsi que ceux du Comité scientifique. Leur contribution au cours de la dernière année a été des plus précieuses. De plus, en son nom personnel et au nom de toute l équipe de la, elle tient à remercier les donateurs et partenaires de demeurer fidèles et généreux envers l amélioration des soins infirmiers et le mieux-être de la population. 7. AFFAIRES DÉCOULANT Sylvie Marier indique qu il n y a pas d affaires découlant de la dernière assemblée générale annuelle, sauf l approbation du règlement refondu par le ministre de l Industrie du Canada, dont il sera question ultérieurement. 8. PR ÉSENTATION DU R APPOR T ANNUE L DE LA FR E S IQ B OURSES ET SUBVENTIONS La présidente invite Judith Leprohon, directrice scientifique de l Ordre et responsable des affaires scientifiques, à présenter le programme de bourses et subventions Au cours de cette année, la a attribué un montant total de $ dans le cadre de quatre programmes de bourses et subventions. 1. PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE Deux subventions ont été accordées : $ ont été remis à France Dupuis, Geneviève Harbec, Karine Houle et Marie-France Vachon [CHU Sainte-Justine] pour le projet Validation d une intervention infirmière systémique familiale visant à accompagner les familles ayant un adolescent atteint d un problème chronique de santé. 5 / 10

6 $ ont été remis à Andrea Maria Laizner, Nancy Filteau et Roch Beauchemin [CUSM - Hôpital Royal Victoria] pour le projet Patients perceptions of their sense of wellness while receiving hemodiafiltration treatment. 2. PROGRAMME CONJOINT FRSQ/ DE CHERCHEURS BOURSIERS RÉGULIERS ET CLINICIENS ET DE BOURSES DE FORMATION POSTDOCTORALE EN RECHERCHE Une somme de $ a été remise à 5 chercheurs : Philippe Voyer, inf., Ph.D. ( ), Université Laval, CHA-Hôpital St-Sacrement, pour le projet Santé mentale et soins infirmiers gériatriques. Il s agit de la dernière année de cette bourse. Mireille Lavoie, inf., Ph.D. ( ), Université Laval, CHUQ-Hôtel-Dieu, pour le projet Expression de l autonomie et pratiques soignantes en fin de vie. Hélène Lefebvre, inf., Ph.D. ( ), Université de Montréal, Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation Lucie-Bruneau, pour le projet Le soutien à l intégration communautaire des personnes ayant un traumatisme crânien : un défi de société pour une participation sociale réussie. Sylvie LeMay, inf., Ph.D. ( ), Université de Montréal, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, pour le projet Évaluation de l efficacité d interventions multimodales pour l amélioration de la gestion de la douleur chez l enfant. Lyne Cloutier, inf., Ph.D. ( ), Université du Québec à Trois-Rivières, pour le projet Optimisation de l évaluation de pression artérielle et développement de stratégies efficaces pour une prise en charge interdisciplinaire de l hypertension artérielle. 4. PROGRAMME CONJOINT GRIISIQ/ DE SUBVENTION DE PROJETS PILOTES OU DE RECHERCHES CLINIQUES Une subvention de $ est accordée à Sylvie Cossette, inf., Ph.D., Université de Montréal - Institut de cardiologie de Montréal, pour le projet Implantation d une intervention infirmière de type motivationnel chez les insuffisants cardiaques. 5. PROGRAMME CONJOINT RÉSEAU QUÉBÉCOIS DE RECHERCHE SUR LE VIEILLISSEMENT / / INSTITUT DU VIEILLISSEMENT Une subvention de $, pour la troisième et dernière année, a été accordée à Fay J. Strohschein, étudiante au programme de doctorat en sciences infirmières de l Université McGill. PRIX MARIE-FRANCE THIBAUDEAU Le prix Marie-France Thibaudeau, assorti d une bourse de $, sera remis lors du congrès de l Ordre, le lundi 24 octobre 2011, à France Dupuis, Geneviève Harbec, Karine Houle et Marie- France Vachon [CHU Sainte-Justine] pour le projet Validation d une intervention infirmière systémique familiale visant à accompagner les familles ayant un adolescent atteint d un problème chronique de santé. 6 / 10

7 Sylvie Marier ajoute que la date limite pour déposer une demande de subvention de $ dans le cadre du programme de recherche clinique est fixée au 28 octobre R APPORT DE LA SECRÉTAIR E DU C ONS E IL Sylvie Marier, secrétaire, présente le rapport d activités de la secrétaire du Conseil d administration. Elle indique aux membres que le rapport annuel détaillé est disponible sur le site Web de la. Au cours de l exercice , le Conseil d administration s est réuni à cinq reprises. Différentes activités ont été organisées pendant l année pour soutenir la Fondation dans sa collecte de fonds. La huitième Soirée des prix Florence, a eu lieu le 5 mai 2010, au Centre Mont-Royal de Montréal. Elle a réuni plus de 300 personnes. Cette activité a permis d amasser des profits de plus de $. Le onzième tournoi de golf au profit de la s est tenu le 23 septembre 2010 au Club de golf de Lachute. L activité-bénéfice a réuni plus de 150 golfeurs et a permis de recueillir près de $ de profit net. Les infirmières ont fait des dons qui totalisent un peu plus de $ à l occasion de leur inscription au Tableau de l OIIQ, soit environ la même somme que l an dernier. Également, La Capitale assurances générales a, encore cette année, fait un don de $ à la. De plus, les dons commémoratifs et les autres dont ont permis d amasser plus de $ au profit de la Fondation. ENTENTE DE PARTENARIAT La secrétaire indique que le Conseil d administration de la a décidé de renouveler l entente avec le Groupe de recherche interuniversitaire en interventions en sciences infirmières du Québec, le GRISIIQ, jusqu au 31 mars De plus, dans le but de stimuler les carrières de recherche clinique dans le domaine des soins infirmiers gériatriques et d accroître la capacité de recherche dans ce secteur, la a aussi renouvelé son partenariat avec le RQRV et l Institut du vieillissement en vue d offrir conjointement une nouvelle bourse de trois ans dans le cadre du Programme de bourse de formation doctorale Chantal-Caron en soins infirmiers gériatriques. Enfin, dans une perspective de rationalisation budgétaire, le Conseil d administration de la a décidé, pour une deuxième année consécutive, de ne pas offrir le programme de diffusion et d utilisation des résultats de recherche. REGLEMENT DE LA Au cours de l exercice financier , le Conseil d administration a entrepris d analyser les règlements généraux de la Fondation afin de les adapter au contexte actuel. Le règlement refondu a été adopté lors de l Assemblée générale annuelle du 7 novembre 2010 et les modifications sont entrées en vigueur le 1 er juin dernier après la réception de l approbation du ministre de l Industrie 7 / 10

8 du Canada. C est pourquoi, l avis de convocation à la présente assemblée a pu être fait selon les nouveaux règlements de la. Les principales modifications apportées au règlement sont présentées dans le rapport annuel. 9.- PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIE R S VÉ R IFIÉ S AU 31 MAR S 2011 Les états financiers au 31 mars 2011 ont été vérifiés par la firme Dagenais, Lapierre, Simard et associés, comptables agréés. Robert Shanck, de cette firme, présente les résultats aux membres. Comme c est le cas dans de nombreux organismes de bienfaisance, l organisme tire des produits de dons dont il n est pas possible d obtenir des éléments probants suffisants et appropriés concernant l exhaustivité de ces produits. Par conséquent, l audit de ces produits s est limité aux montants comptabilités dans les comptes de l organisme et n a pas pu déterminer si des ajustements auraient pu s avérer nécessaires pour ce qui est des dons reçus, de l excédent des produits sur les charges, de l actif et des actifs nets. Selon l avis du vérificateur, à l exception des incidences éventuelles du problème mentionné au paragraphe précédent, les états financiers donnent, à tous égards importants, une image fidèle de la situation financière de la au 31 mars 2011, ainsi que les résultats de son exploitation et de ses flux de trésorerie pour l exercice terminé à cette date selon les principes comptables généralement reconnus du Canada. LES RÉSULTATS LES PRODUITS Au cours de l exercice terminé le 31 mars 2011, les revenus se sont élevés à $ pour l ensemble des fonds. De ce total, les activités de collecte de fonds comptent pour $, réparti comme suit : $ proviennent de la contribution volontaire des infirmières lors de leur inscription au Tableau de l Ordre; la Soirée des prix Florence a procuré $; le tournoi de golf a généré $; La Capitale a donné $; d autres dons individuels complètent ces sources de financement pour un montant total de près de $. Les autres revenus, qui totalisent un montant de $, proviennent, pour une très grande partie, de revenus de gestion ( $), de revenus divers (1 874 $) et d augmentation de la valeur de rachat des contrats d assurance-vie (1 511 $). LES CHARGES Pour ce qui est des charges, elles ont totalisé $, réparties ainsi : $ au chapitre des bourses et subventions; $ pour les activités de collecte de fonds; $ pour l administration et les frais d opération. 8 / 10

9 En résumé, pour l exercice financier , la affiche un excédent total des charges sur les produits de $. LE BILAN AU 31 MARS 2011 L actif total de la s élève à $. Le passif, soit les montants dus aux créanciers ou aux montants perçus d avance, totalise $. Les actifs nets au 31 mars 2011, c est-à-dire l actif total moins le passif, s élèvent à $. Aucune question n est soulevée dans la salle et Robert Shanck quitte l assemblée NOMINATION DE S AUDITEURS EXTERNES POUR L EXERCICE FINANCIER La firme Dagenais, Lapierre, Simard et associés, SENCRL, a procédé à la vérification des états financiers des six dernières années. Au cours de l année, la a procédé à un appel d offres pour nommer des auditeurs externes pour l exercice Après étude et analyse des offres de service soumises de huit des neuf firmes invitées à soumissionner, il s est avéré que celle de la firme Lafond Lapratte inc. répond favorablement aux critères de la. Le Conseil d administration propose donc à l Assemblée générale de procéder à la nomination de la firme Lafond Lapratte inc. pour l audit des états financiers de la, , conformément à son offre de services. ATTENDU QUE le contrat pour l audit des états financiers liant la et la firme Dagenais, Lapierre, Simard et Associés, comptables agréés a été renouvelé annuellement depuis 2006 et que le sixième mandat s est achevé avec l audit des états financiers pour l exercice se terminant le 31 mars ATTENDU QU après étude et analyse des offres de service soumises de huit (8) des neuf (9) firmes invitées à soumissionner, s est avéré que celle de la firme Lafond Lapratte inc. répond favorablement aux critères de la ; Sur proposition de Louise Potvin, appuyée de Sylvie Lavallée, IL EST RÉSOLU DE RETENIR la firme Lafond Lapratte inc. pour l audit des états financiers de la, , conformément à son offre de services. ADOPTÉE À L UNANIMITÉ Résolution [AGA ] VAR IA E T PÉ R IODE D É CHANGES Diane Saulnier demande si la a retenu une stratégie en vue de capitaliser ses fonds. La présidente lui indique que cela n est pas possible pour l instant à moins d avoir des fonds importants qui permettent des revenus. 9 / 10

10 Jacinthe Pépin souhaite savoir si la consultation relative au repositionnement sera faite auprès de différents organismes, infirmiers ou non infirmiers. La présidente indique que les membres de l OIIQ seront consultés. Lise Racette ajoute que cette réflexion est intéressante et elle doit être menée en profondeur. Le faible nombre de présences à la présente assemblée reflète bien la nécessité de revoir la mission de la. Deux membres du Conseil d administration, Lorraine Freeman et Mehdi Perrault, s adressent aux membres présents. Ils mentionnent qu il est très important que les infirmières s approprient la mission de la Fondation. Il faut aussi que les fonds continuent à soutenir les recherches des infirmières en vue d améliorer la santé des patients. Andrea Maria Laizner remercie la pour l octroi d une bourse dans le cadre du programme de recherche clinique. 12. LEVÉE DE L ASSEMBLÉE L ordre du jour étant épuisé, IL EST RÉSOLU DE LEVER l assemblée à 17 h 55. ADOPTÉE À L UNANIMITÉ Résolution [AGA ] 12 ADOPTÉ LE Gyslaine Desrosiers Présidente Denise Beaulieu Secrétaire intérimaire 10 / 10

À 16 h 05, Gyslaine Desrosiers, présidente, ouvre l Assemblée générale annuelle de la Fondation de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

À 16 h 05, Gyslaine Desrosiers, présidente, ouvre l Assemblée générale annuelle de la Fondation de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. [AGA Fondation OIIQ - 2014-10-02] 5 Procès-verbal de l Assemblée générale annuelle de la FONDATION DE L ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU QUÉBEC, tenue le 27 octobre 2013 à 16 h, dans la salle Courville-Montmorency,

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Rapport annuel 2012-2013

Rapport annuel 2012-2013 Rapport annuel 2012-2013 Table des matières rapport de la présidente 4 Conseil d administration 6 Comité scientifique 7 Bourses et subventions 8 États financiers 9 Notre mission La Fondation de l Ordre

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

Politique de création et d'administration des fonds issus de donations ou de partenariats et de fonds d'investissement étudiant à l'université Laval

Politique de création et d'administration des fonds issus de donations ou de partenariats et de fonds d'investissement étudiant à l'université Laval Politique de création et d'administration des fonds issus de donations ou de partenariats et de fonds d'investissement étudiant à l'université Laval Texte adopté par le Conseil d'administration à sa séance

Plus en détail

Rapport d activité 2011-2012

Rapport d activité 2011-2012 Rapport d activité 2011-2012 Association des étudiantes et étudiants de l Université du 3 e âge de Québec (AÉUTAQ) Avant-propos 3 e âg Q b ( E T Q), j le rapport des 2011-2012, une année marquée par le

Plus en détail

R A P P O R T 2 0 1 1 A N N U E L 2 0 1 2

R A P P O R T 2 0 1 1 A N N U E L 2 0 1 2 RAPPORT ANNUEL 2011 201 2 MOT DU PRÉSIDENT La Fondation de l Ordre des ingénieurs du Québec remet son premier rapport annuel, au terme d une première année complète d activité. Dès la création de la Fondation

Plus en détail

SECTION D UTILISATION DU BUDGET GLOBAL. (Se limiter aux pages incluses dans le formulaire)

SECTION D UTILISATION DU BUDGET GLOBAL. (Se limiter aux pages incluses dans le formulaire) SECTION D UTILISATION DU BUDGET GLOBAL (Se limiter aux pages incluses dans le formulaire) 188 SECTION D.1 VENTILATION DU BUDGET FRSQ 2011-2012 Revenus de subventions du FRSQ 3,654,995 $ Dépenses en frais

Plus en détail

INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC. Rapport d activité 2011-2012

INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC. Rapport d activité 2011-2012 INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC Rapport d activité 2011-2012 Mai 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. L introduction...1 2. Les activités du Conseil...1 2.1 Le suivi des activités...1 Activités

Plus en détail

l évaluation participative

l évaluation participative l évaluation participative Mardi du RIOCM par le Centre de formation populaire Décembre 2008 Pourquoi ce thème Maîtriser la notion d évaluation Démystifier ce qu est l évaluation participative Discuter

Plus en détail

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales STATUTS OBJET SIEGE SOCIAL DUREE ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d administration le 29 octobre 2013 CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité d évaluation des risques est chargé d aider le Conseil d administration

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DATE : 12 MARS 2013, DE 12H00 À 13H00 PAR TÉLÉCONFÉRENCE ORDRE DU JOUR 12h00 12h02 12h04 12h06 12h10 à 12h15 Partie 1 : Introduction 1. Ouverture, mot de bienvenue 2.

Plus en détail

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE»)

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») La présente Charte du Comité des ressources humaines incorpore la Charte du comité de rémunération et la Charte du comité

Plus en détail

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3 PRÉAMBULE Il a été fondé le 30 Août 1985, une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901, ayant pour titre CENTRE D ART CONTEMPORAIN DÉNOMMÉE VILLA DU PARC. Cette association

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

-ORDRE DU JOUR- 4. Adoption du procès-verbal de l assemblée ordinaire tenue le 20 mars 2014

-ORDRE DU JOUR- 4. Adoption du procès-verbal de l assemblée ordinaire tenue le 20 mars 2014 PROCÈS-VERBAL de l assemblée ordinaire de la Société de transport de Lévis, tenue au 2175, chemin du Fleuve, St-Romuald, Lévis, le jeudi quinze (15) mai deux mille quatorze à 19 h 30. SONT PRÉSENTS : M.

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

AMPHITÉA. Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 5, Rue Cadet 75009 Paris

AMPHITÉA. Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 5, Rue Cadet 75009 Paris AMPHITÉA Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 5, Rue Cadet 75009 Paris Procès-verbal de l assemblée générale mixte de l association du 2 juin 2012 Le samedi 2 juin 2012 à 11

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS ASSEMBLEE GENERALE du 4 OCTOBRE 2012 Le quatre octobre deux mille douze

Plus en détail

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer :

ATTENDU QUE l article 960.1 du Code municipal du Québec, un règlement de cette nature doit indiquer : CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT SAINT FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HAMPDEN RÈGLEMENT NUMÉRO 110-34 DÉCRÉTANT LA DÉLÉGATION DE COMPÉTENCE DE LA PART DU CONSEIL À LA DIRECTRICE GÉNÉRALE / SECRÉTAIRE

Plus en détail

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013

2. Acceptation du procès-verbal de la réunion du Conseil d administration du 3 mai 2013 Procès-verbal de la 45 e réunion du Conseil d administration tenue le lundi 19 août 2013 à 9h30, par vidéoconférence Étaient présents : Local 4412 de l Édifice INRS à Québec Salle G-09 de l Édifice 18

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU COMITÉ... 1 2. MEMBRES DU COMITÉ... 1 3. PRÉSIDENT DU COMITÉ... 2 4. DURÉE DU MANDAT DE CHAQUE MEMBRE... 2 5. QUORUM, DESTITUTION ET POSTES

Plus en détail

S informer sur. Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse

S informer sur. Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse S informer sur Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse Autorité des marchés financiers Les assemblées générales des sociétés cotées en bourse Sommaire Quelle différence entre AGO et AGE?

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42)

1. VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE (À 19 H 42) COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire de Kamouraska Rivière-du-Loup tenue le 10 février 2015, à 19

Plus en détail

Comité des Fêtes d Oulins

Comité des Fêtes d Oulins Comité des Fêtes d Oulins Association loi 1901- Statuts du COMITE DES FETES D OULINS ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES 1 CADRE GÉNÉRAL 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL Centre visuel s est doté d une politique. Elle prévoit spécifiquement que Centre visuel doit contribuer au dynamisme

Plus en détail

PERSONNES INVITÉES Mme Guylaine St-Gelais, directrice des Ressources financières et matérielles, points 3.1 et 3.2

PERSONNES INVITÉES Mme Guylaine St-Gelais, directrice des Ressources financières et matérielles, points 3.1 et 3.2 PROCÈS-VERBAL DE LA 99 e SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CSSS DE LA POINTE-DE-L ÎLE TENUE PAR CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE LE LUNDI 16 DÉCEMBRE 2013 PERSONNES PRÉSENTES Mme Cécile Légaré,

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Téléphone: Bur 514 890-8000 p.14127 Dom 514 364-5500. Courriel : Bur francoise.rollin.chum@ssss.gouv.qc.ca Dom f.rollin@videotron.

Téléphone: Bur 514 890-8000 p.14127 Dom 514 364-5500. Courriel : Bur francoise.rollin.chum@ssss.gouv.qc.ca Dom f.rollin@videotron. Françoise Rollin, erg., MAP, ASC. 1276, rue Thierry, LaSalle (Québec) H8N 2L2 Téléphone: Bur 514 890-8000 p.14127 Dom 514 364-5500 Courriel : Bur francoise.rollin.chum@ssss.gouv.qc.ca Dom f.rollin@videotron.ca

Plus en détail

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Politique de gestion des chaires Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Mises à jour : 16 février 2005, 11 septembre 2013 POLITIQUE DE GESTION DES CHAIRES À HEC MONTRÉAL 1. LA CRÉATION D UNE

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATIONS DES AMIS DE BERNARD GARO

STATUTS DE L'ASSOCIATIONS DES AMIS DE BERNARD GARO STATUTS DE L'ASSOCIATIONS DES AMIS DE BERNARD GARO I BUTS, AFFILIATION, RESSSOURCES, SIEGE, DUREE I.1 Sous le nom de ASSOCIATION DES AMIS DE, ci-après «ASSOCIATION» est créée une association régie par

Plus en détail

Situation financière et reddition de comptes des entités

Situation financière et reddition de comptes des entités C H A P I T R E Réseau de l éducation Situation financière et reddition de comptes des entités 5 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) Ministère de l Enseignement supérieur, de la Recherche,

Plus en détail

Association des membres et amis* de l Institut Suisse de Rome (Istituto Svizzero di Roma - ISR)

Association des membres et amis* de l Institut Suisse de Rome (Istituto Svizzero di Roma - ISR) Association des membres et amis* de l Institut Suisse de Rome (Istituto Svizzero di Roma - ISR) S T A T U T S D E L A S S O C I A T I O N I. NOM, SIÈGE ET BUT Art. 1 Nom Sous le nom «Association des membres

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA

MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 23 septembre 2014 MANDAT DU COMITÉ DES PENSIONS BANQUE DU CANADA 1. Introduction La Banque du Canada (la «Banque») est l administrateur du Régime de pension de la Banque du Canada (le «Régime de pension»)

Plus en détail

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées.

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées. Association loi 1901- Statuts type avec objet plus large ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901,

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS

LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS LES AMIS DE CIRCUL LIVRE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 16 rue Dagorno 75012 Paris STATUTS Article 1 Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC QUATRE-VINGT-QUATORZIÈME CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL DE LA DIXIÈME SÉANCE DÉCISIONS TENUE LE 27 MAI 2015

ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC QUATRE-VINGT-QUATORZIÈME CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL DE LA DIXIÈME SÉANCE DÉCISIONS TENUE LE 27 MAI 2015 Membres du Comité exécutif : ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC QUATRE-VINGT-QUATORZIÈME CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL DE LA DIXIÈME SÉANCE DÉCISIONS TENUE LE 27 MAI 2015 9 H 30 ÉDIFICE SUN LIFE -

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION : ECOLE ET FAMILLE : CENTRE DE PROXIMITE ET DE RESSOURCES SIEGE SOCIAL : RUELLE DARRAS 95310 Saint Ouen L Aumône

STATUTS ASSOCIATION : ECOLE ET FAMILLE : CENTRE DE PROXIMITE ET DE RESSOURCES SIEGE SOCIAL : RUELLE DARRAS 95310 Saint Ouen L Aumône STATUTS ASSOCIATION : ECOLE ET FAMILLE : CENTRE DE PROXIMITE ET DE RESSOURCES SIEGE SOCIAL : RUELLE DARRAS 95310 Saint Ouen L Aumône 1 ARTICLE 1 - TITRE DE L ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine.

FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN. Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. FACULTÉ DE MÉDECINE RÈGLEMENT NUMÉRO UN Règlement relatif à la composition, à l organisation et aux compétences du Conseil de la Faculté de médecine. Article 1 1.1 Mise à part pour les membres d office,

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

Article 1. Article 2. Article 3

Article 1. Article 2. Article 3 STATUTS Création Article 1 30 janvier 2013 Il est fondé entre les adhérents, aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour nom «Association

Plus en détail

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux

10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856. Règlements Généraux CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA PELUCHE 10900, rue des Montagnards Beaupré (QC) G0A 1E0 Tél : 418-827-4193 Fax : 418-827-6856 Règlements Généraux Adoptés par le conseil d administration du 17 janvier 2013

Plus en détail

En vigueur à partir du 06 Février 2010

En vigueur à partir du 06 Février 2010 INTERNATIONALER MUSIKBUND CONFÉDÉRATION INTERNATIONALE DES SOCIÉTÉS MUSICALES INTERNATIONAL CONFEDERATION OF MUSIC SOCIETIES RÈGLEMENT (RE) COMITÉ DE DIRECTION DOMAINES TECHNIQUES REVISEURS AUX COMPTES

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales Maîtrise et doctorat Du 1 er septembre 2015 au 31 août 2016 1

Bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales Maîtrise et doctorat Du 1 er septembre 2015 au 31 août 2016 1 Bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales Maîtrise et doctorat Du 1 er septembre 2015 au 31 août 2016 1 1. PRÉAMBULE Les bourses de réussite s adressent aux étudiantes

Plus en détail

ASSOCIATION RÉGIONALE DE CURLING DE QUÉBEC

ASSOCIATION RÉGIONALE DE CURLING DE QUÉBEC ASSOCIATION RÉGIONALE DE CURLING DE QUÉBEC RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX ADOPTÉS LE 29 OCTOBRE 2000 AMENDÉS LE 15 JUILLET 2005 Article 1 : NOM Le nom de la corporation est «Association régionale de curling de Québec»,

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE COMITÉ DES USAGERS DES SERVICES À LA VIE ÉTUDIANTE. Modifiés et adoptés lors du Comité de la vie étudiante

RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE COMITÉ DES USAGERS DES SERVICES À LA VIE ÉTUDIANTE. Modifiés et adoptés lors du Comité de la vie étudiante RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE COMITÉ DES USAGERS DES SERVICES À LA VIE ÉTUDIANTE Modifiés et adoptés lors du Comité de la vie étudiante du 28 septembre 2012 Sommaire 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 3 1.1 Objet...

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS

U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS ARTICLE PREMIER - NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE»

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 1 STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 2 ARTICLE 1 DESIGNATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 Le vendredi 30 novembre de l an 2012 à 15h30, l Assemblée Générale Ordinaire de notre syndicat s est réunie à la Maison

Plus en détail

Période de recueillement et la séance est ouverte par le président. Il est constaté le quorum.

Période de recueillement et la séance est ouverte par le président. Il est constaté le quorum. De la séance ordinaire du Conseil de la Communauté métropolitaine de Québec, tenue au siège social de la CMQ, au 1130, route de l'église, à Sainte-Foy, le 18 avril 2002 à 17 h. Sont présents formant quorum:

Plus en détail

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA États financiers de la FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet

Plus en détail

TITRE I BUT DE L ASSOCIATION

TITRE I BUT DE L ASSOCIATION STATUTS ADOPTÉS EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE LE 6 JUILLET 2015 TITRE I BUT DE L ASSOCIATION ARTICLE 1: 1-1 Il est créé à HENDAYE une association d éducation populaire régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 BIENVENUE Présenté par : Madeleine Lauzier, inf, M. Sc. inf., M.B.A. Directrice-conseil Direction, Affaires externes, OIIQ Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 Buts de la

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Directive de la Présidence

Directive de la Présidence Directive de la Présidence Date : 5 mars 2004 DIRECTIVE RELATIVE À LA CONSTITUTION DE FONDS D AFFECTATION SPÉCIALE DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE Section première Dispositions générales 1.1. La présente

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ L ORGANE DIRECTEUR, PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT Rappelant que la Stratégie de financement a pour objectifs

Plus en détail

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE D ENTREPRISE LEROY-SOMER CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE Article 1 : composition L Assemblée Générale est constituée : - de délégués titulaires de sections de vote

Plus en détail

Processus de clôture des états financiers Rapport d audit Rapport n o 3/14 26 août 2014

Processus de clôture des états financiers Rapport d audit Rapport n o 3/14 26 août 2014 Diffusion : Processus de clôture des états financiers Rapport d audit Rapport n o 3/14 26 août 2014 Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière

Plus en détail

Sont absents: M. Jean-François Hébert M me Sylvie Laflamme M me Chantal Rivest

Sont absents: M. Jean-François Hébert M me Sylvie Laflamme M me Chantal Rivest PROCÈS-VERBAL Réunion des membres du Conseil d établissement Centre de formation Compétence Rive-Sud tenue à La Prairie le jeudi 20 mai 2010 au 399 Conrad-Pelletier de 19 h à 20 h 30 Sont présents : M.

Plus en détail

CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 ÉCOLE SAINTE-ODILE

CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 ÉCOLE SAINTE-ODILE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 ÉCOLE SAINTE-ODILE ORDRE DU JOUR Séance du mardi 21 octobre 2014, 18 h 30, salon du personnel N.B. La présidence du conseil d établissement n étant pas encore déterminée,

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS I - But de la Fondation Article 1er L établissement dit CéMaVie fondé

Plus en détail

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial.

Fondée le 12 juin 1979 à la demande de Sœur Emmanuelle, l association ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial. STATUTS ASASE ASSOCIATION SUISSE DES AMIS DE SŒUR EMMANUELLE 19, rue du Rhône 1204 Genève T: +41 (0)22 311 20 22 F: + 41 (0)22 310 21 93 info@asase.org www.asase.org VERSION 2011 A. Raison sociale, but,

Plus en détail

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30

Ordre du jour. Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie. Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 Ordre du jour Réunion du Conseil d administration de la Société québécoise pour la recherche en psychologie Mercredi le 11 juin 2008 à 13 h 30 1. Adoption de l ordre du jour 2. Adoption du procès-verbal

Plus en détail

STATUTS DE L AGENCE BENINOISE DE METROLOGIE ET DE CONTROLE DE LA QUALITE (ABMCQ)

STATUTS DE L AGENCE BENINOISE DE METROLOGIE ET DE CONTROLE DE LA QUALITE (ABMCQ) 22/01/2009 STATUTS DE L AGENCE BENINOISE DE METROLOGIE ET DE CONTROLE DE LA QUALITE (ABMCQ) TITRE PREMIER : DE LA CREATION, DE L OBJET, DU SIEGE SOCIAL ET DE LA DOTATION CHAPITRE 1 : De la création, de

Plus en détail

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 29 AVRIL À 11 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) Vice-président aux affaires académiques

RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 29 AVRIL À 11 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) Vice-président aux affaires académiques RAPPORT DE LA RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF TENUE LE 29 AVRIL À 11 H AU LOCAL DU REMDUS (E1-115) ÉTAIENT PRÉSENTS : Abdelkarim AMENGAY Ernest NJIEMOUN Benham GOLZAN Sarah B. LAMARCHE Pascale ROY Victor BILODEAU

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS

CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS CHARTE DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, NOMINATIONS ET RÉMUNÉRATIONS 2 MISSION ET PRINCIPALES RESPONSABILITÉS Le comité de gouvernance, (le «Comité») assiste le Conseil d administration (le «Conseil») de Corporation

Plus en détail

PRIX ROLAND-ARPIN. Prix destiné aux étudiantes et étudiants des programmes universitaires de muséologie du Québec

PRIX ROLAND-ARPIN. Prix destiné aux étudiantes et étudiants des programmes universitaires de muséologie du Québec PRIX ROLAND-ARPIN Prix destiné aux étudiantes et étudiants des programmes universitaires de muséologie du Québec CADRE DE GESTION ET CRITÈRES D ATTRIBUTION MUSÉE DE LA CIVILISATION Québec Mars 2002 2 Historique

Plus en détail

PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François Vermette,

PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François Vermette, RÉUNION DU COMITÉ EXÉCUTIF JEUDI LE 29 JANVIER 2009 TENUE DANS LES LOCAUX DU RQOH (533, RUE ONTARIO EST, BUREAU 202 À MONTRÉAL)) PROCÈS-VERBAL PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François

Plus en détail

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 Entre les adhérents aux présents statuts est constituée une association qui

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL

CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL 2 mai 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION PROCÈS-VERBAL 130 e RÉUNION EXTRAORDINAIRE : 2 mai 2014 Certifié le 10 juin 2014 Table des matières VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE LA RÉUNION... 1 NOMINATION

Plus en détail

M. Yves Daoust, préfet et maire de Saint-Louis-de-Gonzague M. Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield

M. Yves Daoust, préfet et maire de Saint-Louis-de-Gonzague M. Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield Séance ordinaire du Conseil d administration de la Régie intermunicipale de valorisation des matières organiques de Beauharnois-Salaberry et de Roussillon tenue le 21 février 2013 à 9h30 h à la salle du

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES RELATIONS DES PREMIÈRES NATIONS AVEC LES CONTRIBUABLES PARTIE I PRÉAMBULE

POLITIQUE SUR LES RELATIONS DES PREMIÈRES NATIONS AVEC LES CONTRIBUABLES PARTIE I PRÉAMBULE POLITIQUE SUR LES RELATIONS DES PREMIÈRES NATIONS AVEC LES CONTRIBUABLES PARTIE I PRÉAMBULE ATTENDU : A. que le paragraphe 83(1) de la Loi sur les Indiens reconnaît le pouvoir des Premières nations de

Plus en détail

Procès Verbal de la réunion du conseil d'administration du 16 février 2010

Procès Verbal de la réunion du conseil d'administration du 16 février 2010 Association des Chercheuses et Chercheur étudiant à la Faculté de Médecine de l'université Laval 1. Ouverture de la séance Procès Verbal de la réunion du conseil d'administration du 16 février 2010 M.

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE. Les comités d usagers des services

VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE. Les comités d usagers des services VICE-RECTORAT AUX SERVICES ACADÉMIQUES ET AU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE RÈGLEMENTS DE RÉGIE INTERNE Les comités d usagers des services Audiovisuel Bibliothèques Informatique et télécommunications Document

Plus en détail

LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE STANSTEAD LORS D UNE SÉANCE EXTRAORDINAIRE TENUE LE 6 OCTOBRE 2015

LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE STANSTEAD LORS D UNE SÉANCE EXTRAORDINAIRE TENUE LE 6 OCTOBRE 2015 Une séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Stanstead a eu lieu le 6 e jour du mois d OCTOBRE, de l an DEUX MILLE QUINZE, à l'endroit habituel des sessions. SONT PRÉSENTS Madame et Messieurs

Plus en détail

DEUXIÈME SÉANCE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2000-2001) LE 12 SEPTEMBRE 2000

DEUXIÈME SÉANCE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2000-2001) LE 12 SEPTEMBRE 2000 COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES-SEIGNEURIES DEUXIÈME SÉANCE DU COMITÉ EXÉCUTIF (2000-2001) LE 12 SEPTEMBRE 2000 1.00 RECUEILLEMENT 2.00 PRÉSENCES À LA SÉANCE ORDINAIRE DU COMITÉ EXÉCUTIF DE LA COMMISSION

Plus en détail