Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto"

Transcription

1 LES PERCEPTIONS DES NOUVEAUX ARRIVANTS ET DES MINORITÉS RACIALES PAR RAPPORT AU SYSTÈME CANADIEN DE JUSTICE PÉNALE : RÉSULTATS D UN SONDAGE MENÉ À TORONTO EN Scot Wortley 2 Coordonnateur de la priorité Justice, Police et Sécurité du Projet Metropolis Centre de criminologie, Université de Toronto Akwasi Owusu-Bempah Centre de criminologie, Université de Toronto Communication présentée au Séminaire de Metropolis sur la justice, les services de police et la sécurité À Ottawa, les 25 et 26 février Malheureusement, l auteur n a pu remettre de version finale du présent document, intégrant les observations et points de vue exprimés au séminaire de février 2008 sur la justice, la police et la sécurité. 2 Veuillez adresser toute correspondance à Scot Wortley, professeur agrégé, Centre de criminologie, Université de Toronto, 14, Queens Park Crescent Ouest, Toronto (Ontario), M5S 3K1; téléphone : (poste 228); courriel :

2 RÉSUMÉ Examen de la documentation Les chercheurs canadiens se sont peu penchés sur les perceptions des immigrants concernant le système de justice pénale. Les recherches menées aux États-Unis et en Europe ont donné des résultats mitigés. D après certaines études, comparés aux citoyens de naissance, les immigrants ont des attitudes plus favorables envers la police et les. Toutefois, d après d autres études, les immigrants ont des attitudes plus négatives ou leurs attitudes ne sont pas différentes de façon significative. Malheureusement, dans les recherches antérieures, souvent, il n a pas été tenu compte des origines raciales des immigrants ou de la durée de leur séjour dans le pays d accueil. Même s il y a relativement peu de recherches sur les attitudes des immigrants, les Américains ont fait de nombreuses études sur les différences raciales de perception des injustices au niveau pénal. D après les résultats, les Afro-Américains et les citoyens d origine hispanique sont plus susceptibles que les Blancs de percevoir une discrimination de la part de la police et des. Les impressions de préjugés sont particulièrement fortes chez les Afro-Américains. Peu de chercheurs se sont penchés sur les attitudes des États-Uniens d origine asiatique ou ont enquêté sur l interaction entre la race et le statut en matière d immigration. Questions de recherche Nous cherchons ici à répondre à six grandes questions de recherche : 1) Les immigrants évaluent-ils différemment des personnes nées au Canada le rendement de la police et des cours pénales? 2) Les immigrants perçoivent-ils davantage ou moins de préjugés dans le système de justice que les Canadiens de naissance? 3) La façon dont les immigrants perçoivent le système de justice varie-t-elle selon la durée du séjour au Canada? 4) En tenant compte du statut en matière d immigration, l évaluation du rendement de la police et des par les minorités raciales est-elle différente de celle des Blancs? 5) En tenant compte du statut en matière d immigration, les minorités raciales perçoivent-elles plus de préjugés dans le système de justice pénale que les Blancs? 6) Des expériences personnelles ou par personnes interposées concernant le système de justice (c.-à-d. nombre de fois où la personne a été arrêtée par les policiers, proportion des amis et de la famille ayant fait l objet d un profil racial, de victimisation avec violence, etc.) aident-elles à expliquer les impressions des immigrants et des membres des minorités concernant la police et les cours pénales?

3 Méthodologie Résultats d une enquête générale sur la population menée en 2007 par le Centre de recherche d enquête Hitachi de l Université de Toronto. Reproduction d un sondage mené en 1994 par la Commission sur le racisme systémique dans le système de justice pénale en Ontario Entretiens téléphoniques avec un échantillon aléatoire stratifié de résidants de Toronto (18 ans ou plus) de trois grands groupes raciaux : répondants noirs (N=513), répondants chinois (N=504) et répondants blancs (N=505). Les estimations de population pour chaque groupe racial sont précises, à plus ou moins 5 p. 100, quatre-vingt-dix-neuf fois sur cent. Taux de réponse=73 p. 100 Le sondage comportait des questions visant à mesurer les attitudes des répondants à l égard de la police et des cours pénales. L analyse actuelle est axée sur l évaluation, par les répondants, du rendement de la police et des et sur leurs perceptions de préjugés dans le système de justice pénale. Nous présentons d abord un certain nombre de tableaux croisés bivariés afin de faire ressortir les perceptions des immigrants et des minorités raciales concernant le système de justice. Nous présentons ensuite une série de modèles multivariés pour analyser de quelle façon d autres variables démographiques (âge, sexe, scolarité, situation d emploi, etc.) et les expériences personnelles (contacts avec la police, victimisation personnelle, etc.) ont des répercussions sur les attitudes envers la police et les. Constatations Il ressort des résultats que, de façon générale, les Blancs accordent une évaluation plus élevée au rendement des policiers que les Noirs ou les Asiatiques (voir le Tableau 1). Ainsi, 53 p. 100 des répondants blancs mentionnent qu à leur avis, les policiers font un bon travail d application de la loi, comparativement à 39 p. 100 des répondants noirs et à 28 p. 100 des répondants chinois. Dans l ensemble des mesures d évaluation, les Blancs ont une attitude plus positive à l égard de la police que les membres des minorités raciales. Toutefois, d après les données, il semble en outre que, de façon générale, les répondants noirs accordent au rendement des policiers une cote plus élevée que les répondants chinois. Les répondants de trois groupes raciaux ont une opinion beaucoup moins bonne des cours pénales que de la police. En fait, moins de 20 p. 100 des répondants de chaque groupe racial estiment que les font du bon

4 travail et administrent la justice rapidement, aident les victimes et déterminent la culpabilité ou l innocence de l accusé. Même si les Noirs et les Asiatiques ont une opinion plus favorable des en ce qui a trait à l administration rapide de la justice et à l aide aux victimes, les Blancs sont légèrement plus susceptibles de penser que les font du bon travail pour ce qui est d établir la culpabilité ou l innocence. En ce qui a trait à l immigration, les résultats indiquent une relation curvilinéaire entre les années passées dans le pays et les évaluations concernant la police (voir le Tableau 2). En règle générale, les immigrants qui sont au Canada depuis moins de cinq ans ou y vivent depuis plus de 20 ans accordent aux policiers une meilleure évaluation que ceux qui résident au pays depuis cinq à 20 ans. En règle générale, ce sont les répondants nés au Canada qui accordent à la police l évaluation la plus favorable. De façon générale, les immigrants de fraîche date (ceux qui vivent au pays depuis moins de cinq ans) semblent avoir une meilleure opinion des cours pénales que les Canadiens de naissance ou que ceux qui vivent au pays depuis longtemps. En règle générale, les répondants noirs sont plus susceptibles de percevoir des préjugés de la part des policiers et des que les répondants d autres origines raciales (voir les Tableaux 3 et 5). Ainsi, 80 p. 100 des répondants noirs croient que la police traite les Noirs moins bien que les Blancs, comparativement à 59 p. 100 des Blancs et à 50 p. 100 des répondants chinois. Les répondants noirs sont également plus susceptibles d avoir l impression que la police et les cours pénales traitent les pauvres plus mal que les riches, les hommes, moins bien que les femmes et les jeunes, moins bien que les personnes âgées. Fait intéressant, les répondants blancs sont plus susceptibles de percevoir des préjugés en matière de classe sociale, de sexe et d âge que les répondants chinois. Toutefois, comparés aux Noirs et aux Blancs, les répondants chinois sont plus susceptibles de percevoir de la discrimination contre les gens qui ne parlent pas anglais. En règle générale, les immigrants récents sont moins susceptibles de percevoir des préjugés dans le système de justice pénale que les Canadiens de naissance (voir les Tableaux 5 et 6). En fait, les impressions de préjugés augmentent avec la durée du séjour au pays. Les impressions de discrimination de la part des policiers et des sont en fait plus prévalentes chez les Noirs et les Chinois que chez les personnes nées au Canada (voir le Graphique 1).

5 Sans égard à l origine sociale ou au statut en matière d immigration, les répondants perçoivent davantage de préjugés dans les services de police que dans les cours pénales. Il ressort de l analyse multivariée (voir le Tableau 9) que les Noirs et les Chinois continuent d évaluer le rendement des policiers de façon plus négative que les Blancs même après la prise en compte des autres facteurs antécédents pertinents. Par contre, la durée du séjour dans le pays n a aucun rapport avec les cotes d évaluation attribuées aux services de police. D après les autres résultats, les gens plus âgés et ceux de la classe supérieure accordent à la police une meilleure cote de rendement que les jeunes ou ceux qui se considèrent comme pauvres. Par ailleurs, les cotes d évaluation de la police sont plus faibles chez ceux qui ont été victimes d un crime avec violence, qui ont consommé de marijuana dans les 12 derniers mois, ou qui ont été arrêtés. De plus, les contacts personnels, et par personne interposée, avec la police ont un rapport négatif avec les évaluations du service de police. En règle générale, les répondants qui ont été arrêtés par les policiers au cours de l année précédente et ceux qui ont mentionné que des amis ou membres de la famille ont été victimes de profilage racial attribuent des cotes moins élevées à la police que les répondants qui n ont pas connu d expérience de ce type. D après les résultats de l analyse de régression, l origine raciale et le statut en matière d immigration (durée du séjour au pays) ne sont pas liés de façon significative aux cotes d évaluation accordées aux. Toutefois, les gens plus âgés et ceux plus scolarisés évaluent les de façon plus négative que les jeunes et ceux dont la scolarisation est moins élevée. Fait intéressant, les personnes qui ont été victimes d un crime avec violence attribuent une cote beaucoup moins élevée, dans leur évaluation des, que les répondants qui n ont pas été victimisés. Enfin, les répondants qui ont eu des contacts personnels, ou par personnes interposées, avec la police au cours des deux dernières années attribuent aux une cote moins élevée que ceux qui n ont pas eu ce genre de contact. Ce résultat laisse supposer que des contacts défavorables avec les policiers peuvent avoir des incidences sur la façon dont les gens perçoivent l ensemble du système de justice pénale. Selon les résultats de l analyse de régression, et en tenant compte des autres facteurs importants en matière d antécédents, tant les Noirs que les Chinois sont plus susceptibles que les Blancs de percevoir des préjugés chez les policiers. Par contre, les impressions de discrimination de la part des policiers sont particulièrement fortes chez les Afro-Canadiens. Les résultats laissent également penser que les impressions de préjugés chez les policiers augmentent avec la durée du séjour dans le pays. Il est donc important de signaler que les craintes concernant la discrimination de la part des policiers ne sont pas exclusives aux nouveaux arrivants. En fait, elles semblent être les plus fortes chez les membres des minorités raciales nés au Canada. Les résultats laissent en outre penser que les jeunes et les personnes plus scolarisées sont plus susceptibles de percevoir des préjugés chez les policiers que les gens plus âgés et ceux qui sont moins scolarisés.

6 De plus, les impressions de préjugés de la part de la police sont plus fortes chez les consommateurs de marijuana et ceux qui ont été arrêtés par la police. Les répondants qui ont été arrêtés par la police au cours des deux dernières années, et ceux qui mentionnent des contacts interposés par des membres de la famille et des amis, sont également plus susceptibles de percevoir de la discrimination de la part de la police. Enfin, d après l analyse multivariée, les Noirs sont plus susceptibles que les Blancs de percevoir de la discrimination de la part des. Toutefois, les Chinois, apparemment, ne sont pas plus susceptibles de percevoir des préjugés dans les que leurs homologues blancs. Par contre, la durée du séjour dans le pays est un facteur prévisionnel important en ce qui a trait à la perception de discrimination de la part des. Les nouveaux arrivants sont moins susceptibles de percevoir des préjugés de la part des que les Canadiens de naissance ou les immigrants qui résident au pays depuis 20 ans ou plus. Les autres résultats laissent penser que les jeunes sont plus susceptibles de percevoir des préjugés de la part de que les gens plus âgés. De la même façon, ceux qui ont eu des contacts par personnes interposées avec la police perçoivent davantage de préjugés de la part des que ceux qui n ont pas connu ces expériences.

7 TABLEAU 1 : Pourcentage de répondants estimant que les policiers et les cours pénales font «du bon travail» dans l exécution de diverses fonctions, par groupe racial Activité des policiers ou des Noirs Chinois Blancs Significatif Les policiers font du bon travail pour appliquer la loi. 38, ,9 *** Les policiers font du bon travail, sont approchables et il 36,8 29,6 57,6 *** est facile de leur parler. Les policiers font du bon travail et fournissent de 30,8 21,8 38,2 *** l information sur la prévention du crime. Les policiers font du bon travail en veillant à la sécurité 40,2 30,2 51,1 *** de mon quartier. Les font du bon travail et administrent la 9,6 7,1 5,7 *** justice avec rapidité. Les font du bon travail en aidant les victimes 12,9 14,1 7,9 *** de crimes. Les font du bon travail en établissant la 14,8 16,9 20 *** culpabilité ou l innocence des accusés. TAILLE DE L ÉCHANTILLON *** différence significative à p > 0,001 ** différence significative à p > 0,01 * différence significative à p > 0,05 NS différence non significative

8 TABLEAU 2 : Pourcentage de répondants estimant que les policiers et les cours pénales font «du bon travail» dans l exécution de diverses fonctions, selon le statut d immigration (durée du séjour au Canada) Activité des policiers ou des Les policiers font du bon travail pour appliquer la loi. Les policiers font du bon travail, sont approchables et il est facile de leur parler. Les policiers font du bon travail et fournissent de l information sur la prévention du crime. Les policiers font du bon travail en veillant à la sécurité de mon quartier. Les font du bon travail et administrent la justice avec rapidité. Les font du bon travail en aidant les victimes de crimes. Les font du bon travail en établissant la culpabilité ou l innocence des accusés. TAILLE DE L ÉCHANTILLON Statut d immigration Durée du séjour au Canada ans Nés au ans ans ans ans ou Canada plus Significatif 35,6 35,1 28,8 28,7 43,9 45,4 *** 42,8 31,2 30,2 38,8 38,9 48,9 *** 28,3 26,6 26,6 22,5 33,6 32,5 *** 41,7 35,1 35,3 30,2 44,2 42,8 *** 12,8 10,4 5 8,5 6,9 5,7 *** 19,4 17,5 15, ,3 6,8 *** 17,2 18,2 15,1 12,4 15,9 19,6 *** *** différence significative à p > 0,001 ** différence significative à p > 0,01 * différence significative à p > 0,05 NS différence non significative

9 TABLEAU 3 : Pourcentage de répondants percevant un préjugé de la part des policiers, par groupe racial Activité des policiers ou des Noirs Chinois Blancs Significatif Les policiers traitent les Noirs moins bien que les Blancs. 79,9 49,8 58,6 *** Les policiers traitent les Chinois moins bien que les 44, ,6 *** Blancs. Les policiers traitent les pauvres moins bien que les 73,5 39,9 61,8 *** riches. Les policiers traient les jeunes moins bien que les gens plus 73,1 46,8 65,3 *** âgés. Les policiers traitent les hommes moins bien que les 64,5 33,3 41 *** femmes. Les policiers traitent les personnes qui ne parlent pas anglais moins bien que celles 49,7 60,3 47,7 *** qui parlent anglais. TAILLE DE L ÉCHANTILLON *** différence significative à p > 0,001 ** différence significative à p > 0,01 * différence significative à p > 0,05 NS différence non significative

10 TABLEAU 4 : Pourcentage de répondants percevant un préjugé de la part des policiers, par statut d immigration (durée du séjour au Canada) Activité des policiers ou des Les policiers traitent les Noirs moins bien que les Blancs. Les policiers traitent les Chinois moins bien que les Blancs. Les policiers traitent les pauvres moins bien que les riches. Les policiers traient les jeunes moins bien que les gens plus âgés. Les policiers traitent les hommes moins bien que les femmes. Les policiers traitent les personnes qui ne parlent pas anglais moins bien que celles qui parlent anglais. TAILLE DE L ÉCHANTILLON Statut d immigration Durée du séjour au Canada ans ans ans ans 20 ans ou plus Nés au Canada Significatif 37,2 52,6 69,8 63,6 64,6 66,2 *** 42,8 40, ,6 40,7 34,9 *** 35,6 46,8 51,1 67,4 61,1 67,3 *** 48,9 51,3 65,5 59,7 58,7 70,8 *** 44,4 44,8 48,9 47,3 43,4 48,7 NS 48,9 53,9 58,3 58,1 49,2 53 NS *** différence significative à p > 0,001 ** différence significative à p > 0,01 * différence significative à p > 0,05 NS différence non significative

11 TABLEAU 5 : Pourcentage de répondants qui perçoivent des préjugés dans les prononcés de sentences pénales, par groupe racial Activité des policiers ou des Les prononcent une condamnation plus dure pour les Noirs que pour les Blancs. Les prononcent une condamnation plus dure pour les Chinois que pour les Blancs. Les prononcent une condamnation plus dure pour les pauvres que pour les riches. Les prononcent une condamnation plus dure pour les jeunes que pour les personnes plus âgées. Les prononcent une condamnation plus dure pour les hommes que pour les femmes. Les prononcent une condamnation plus dure pour les personnes qui ne parlent pas anglais que pour celles qui parlent anglais. TAILLE DE L ÉCHANTILLON Noirs Chinois Blancs Significatif 57,9 36,7 39,2 *** 41, ,4 *** 74,3 46,6 63,2 *** 64,9 37,9 53,5 *** 63,9 34,3 46,5 *** 45 33,1 30,1 *** *** différence significative à p > 0,001 ** différence significative à p > 0,01 * différence significative à p > 0,05 NS différence non significative

12 TABLEAU 6 : Pourcentage de répondants qui perçoivent des préjugés dans les prononcés de sentences pénales, par statut d immigration (durée du séjour au Canada) Activité des policiers ou des Les prononcent une condamnation plus dure pour les Noirs que pour les Blancs. Les prononcent une condamnation plus dure pour les Chinois que pour les Blancs. Les prononcent une condamnation plus dure pour les pauvres que pour les riches. Les prononcent une condamnation plus dure pour les jeunes que pour les personnes plus âgées. Les prononcent une condamnation plus dure pour les hommes que pour les femmes. Les prononcent une condamnation plus dure pour les personnes qui ne parlent pas anglais que pour celles qui parlent anglais. TAILLE DE L ÉCHANTILLON Statut d immigration Durée du séjour au Canada ans Nés au ans ans ans ans ou plus Canada Significatif 32,2 41,6 45,3 47,3 46,3 47,8 *** 25 29,2 32,4 31,1 30,2 24,4 * 46,1 56, ,1 62,4 67 *** 40 47,4 55,4 55,8 50,8 56,8 *** 38,3 46,8 48,2 51,2 45,2 53,7 *** 35,6 34,4 37,4 37,2 38,1 34,9 NS *** différence significative à p > 0,001 ** différence significative à p > 0,01 * différence significative à p > 0,05 NS différence non significative

13 TABLEAU 7 : Notes moyennes aux échelles d évaluation de la justice pénale et des perceptions de préjugés, par origine raciale *** différence significative à p > 0,001 ** différence significative à p > 0,01 * différence significative à p > 0,05 NS différence non significative TABLEAU 8 : Notes moyennes aux échelles d évaluation de la justice pénale et des perceptions de préjugés, selon le statut d immigration (durée du séjour au Canada) Activité des policiers ou des ÉCHELLE D ÉVALUATION DES POLICIERS ÉCHELLE D ÉVALUATION DES TRIBUNAUX ÉCHELLE DE PRÉJUGÉS CONTRE LES POLICIERS ÉCHELLE DE PRÉJUGÉS CONTRE LES TRIBUNAUX TAILLE DE L ÉCHANTILLON Statut d immigration Durée du séjour au Canada ans ans ans ans 20 ans ou plus Nés au Canada Activité des policiers ou des Noirs Chinois Blancs Significatif ÉCHELLE D ÉVALUATION DES POLICIERS 7,341 7,054 8,917 *** ÉCHELLE D ÉVALUATION DES TRIBUNAUX 3,318 3,869 3,408 ** ÉCHELLE DE PRÉJUGÉS 39,031 25,480 26,190 *** CONTRE LES POLICIERS ÉCHELLE DE PRÉJUGÉS 7,632 5,119 5,749 *** CONTRE LES TRIBUNAUX TAILLE DE L ÉCHANTILLON Significatif 7,906 7,175 6,950 6,907 7,889 8,223 *** 4,111 3,987 3,496 3,535 3,079 3,529 *** 22,561 28,474 33,554 35,403 30,100 31,432 *** 5,011 5,779 6,381 6,721 6,721 6,270 *** *** différence significative à p >,001 ** différence significative à p >,01 * différence significative à p >,05 NS différence non significative

14

15 GRAPHIQUE 1 : Note moyenne sur l'échelle des préjugés concernant les policiers, selon l'origine raciale et la durée du séjour au Canada ans Noirs Chinois ans ans ans Nés au Canada 30

16 TABLEAU 9 : Modèles de régression MCMC **** concernant les évaluations des policiers et des et les perceptions de préjugés des policiers et des Variables indépendantes Phénotype «noir» Phénotype «chinois» Durée du séjour au Canada Sexe (1=homme) Âge Scolarité Employé Chômeur Classe sociale subjective Consommation de marijuana (1=oui) Arrestation (1=oui) Victime de violence grave N bre d arrestations par la police Contact avec la police par personne interposée Constante Évaluation des policiers -0,857*** -2,115*** -0,060 0,234 0,200*** -0,014-0,257-0,187 0,395*** -0,482* -0,931*** -0,473*** -0,493*** -0,849*** 8,335*** Évaluation des -0,169 0,044-0,062 0,088-0,216*** -0,067* -0,144 0,361 0,122-0,027-0,111-0,399*** -0,221** -0,387*** 4,966*** Préjugés des policiers 9,891*** 3,844*** 1,538*** -0,085-1,565*** 1,011*** 1,440-0,762-1,654 5,520*** 2,236* 1,804 1,883*** 7,883*** 18,423*** Préjugés des 1,390*** 0,134 0,227*** 0,240-0,155* 0,029 0,128 0,072-0,262 0,419 0,025-0,233 0,256 1,083** 5,058*** Moyenne quadratique 0,179 0,045 0,244 0,130 *** significatif à p > 0,001 ** significatif à p > 0,01 * significatif à p > 0,05 Taille de l échantillon=1 522 **** MCMC : méthode classique des moindres carrés

DOCUMENT D INFORMATION Droits de la personne et dignité humaine Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Droits de la personne et dignité humaine Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Droits de la personne et dignité humaine Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université

Plus en détail

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité

Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Page 1 de 6 CRIME ET CHÂTIMENT Les Américains, les Britanniques et les Canadiens ont une position sévère envers la criminalité Les répondants du Québec sont plus enclins que tous les autres répondants

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION Devenir citoyens : sondage d opinion auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université Dalhousie Objet :

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

omnipraticiens du Québec

omnipraticiens du Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Étude d opinion d pour la Fédération des médecins m omnipraticiens du Québec 11250-006 006 Février 2010 www.legermarketing.com Contexte

Plus en détail

LE CHEMINEMENT ET LES RÉSULTATS SCOLAIRES DES JEUNES D ORIGINE IMMIGRÉE : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE ENTRE MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER

LE CHEMINEMENT ET LES RÉSULTATS SCOLAIRES DES JEUNES D ORIGINE IMMIGRÉE : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE ENTRE MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER LE CHEMINEMENT ET LES RÉSULTATS SCOLAIRES DES JEUNES D ORIGINE IMMIGRÉE : UNE PERSPECTIVE COMPARATIVE ENTRE MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER Sommaire Soumis au Conseil canadien sur l'apprentissage et à Citoyenneté

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard de la rémunération des enseignants. Août 2011 Projet: 13026-023

Perception des Québécois à l égard de la rémunération des enseignants. Août 2011 Projet: 13026-023 Perception des Québécois à l égard de la rémunération des enseignants Août 2011 Projet: 13026-023 Contexte et objectif Méthodologie Faits saillants Analyse détaillée des résultats 6 8 10 12 Opinion

Plus en détail

LES CARRIÈRES SCOLAIRES DES JEUNES ISSUS DE L IMMIGRATION À L IMMIGR MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER

LES CARRIÈRES SCOLAIRES DES JEUNES ISSUS DE L IMMIGRATION À L IMMIGR MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER LES CARRIÈRES SCOLAIRES DES JEUNES ISSUS DE L IMMIGRATION À MONTRÉAL, TORONTO ET VANCOUVER Marie Mc Andrew, titulaire Chaire de recherche du Canada sur l Éducation et les rapports ethniques Faculté des

Plus en détail

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 :

Selon ce sondage en ligne mené à l échelle nationale du 10 au 23 septembre 2014 : SOMMAIRE À LA DIRECTION Dans un nouveau sondage mené à l échelle nationale auprès de 3 000 Canadiens par Greenberg Quinlan Rosner Canada pour le compte de l Institut Broadbent, on a posé des questions

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université de Montréal Contexte

Plus en détail

PARTIE A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Vous devez répondre à toutes les questions.

PARTIE A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Vous devez répondre à toutes les questions. Page 1 de 2 Formulaire de demande de pardon PARTIE A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Vous devez répondre à toutes les questions. 1. Quel est votre nom légal au complet? (Vous devez aussi indiquer votre nom

Plus en détail

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ

RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ RISQUE, COMPORTEMENT ET CONVICTIONS DES INVESTISSEURS RÉSUMÉ Rédigé par Edwin L. Weinstein, Ph.D., C.Psych. The Brondesbury Group Résumé Le présent sondage a pour objectif premier de cerner les facteurs

Plus en détail

Étude de NCP. Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015

Étude de NCP. Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015 Étude de NCP Perceptions des consommateurs sur la publicité 2015 2 Étude de NCP Étude de NCP 3 Table des matières Aperçu 4 Faits saillants 5 1 2 3 Les Canadiens perçoivent la publicité de manière favorable

Plus en détail

Sondage d opinion d l école publique au Québec

Sondage d opinion d l école publique au Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Sondage d opinion d quant à l école publique au Québec www.legermarketing.com Contexte, objectifs et méthodologie! Léger Marketing a été

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées QUESTIONNAIRE DE SONDAGE Le droit et les personnes âgées À PROPOS DU SONDAGE La Commission du droit de l Ontario (CDO) et son projet sur le droit touchant les personnes âgées La CDO, un organisme public

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

Sondage public 2012 sur les services policiers

Sondage public 2012 sur les services policiers Sondage public 2012 sur les services policiers 2 Sixième sondage public depuis 1995. Le sondage est conçu pour faire comprendre les perceptions des citoyens sur la criminalité i et la sécurité et mesurer

Plus en détail

Les Canadiens et le bilinguisme

Les Canadiens et le bilinguisme Les Canadiens et le bilinguisme Rapport final Présenté à La Société Radio-Canada Recherche, Grille et Diffusion Décembre 2006 07-5517rap-final-complet Table des matières Méthodologie 3 Notes de lecture..

Plus en détail

Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi?

Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi? Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi? L Institut Info-Patrimoine offre de l information et propose des stratégies relatives à la planification du patrimoine et aux décisions

Plus en détail

Le premier sondage national sur ce que cela signifie d être un citoyen canadien

Le premier sondage national sur ce que cela signifie d être un citoyen canadien LES CANADIENS ET LA CITOYENNETÉ Le premier sondage national sur ce que cela signifie d être un citoyen canadien RAPPORT DE SYNTHÈSE CONTEXTE L Institut Environics, en partenariat avec l Institut pour la

Plus en détail

Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique

Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique Perception des discriminations au travail : regard croisé salariés du privé et agents de la fonction publique - Synthèse de l'institut CSA Baromètre 5 ème édition N 1101846 Janvier 2012 2, rue de Choiseul

Plus en détail

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English.

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English. Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada Sommaire de gestion Présenté au ministère du Patrimoine canadien Le 1er août 2012 par TNS Numéro du contrat : C1111-110947-001-CY

Plus en détail

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS Montréal, le 6 mars 2007 Un sondage réalisé du 28 février au 4 mars 2007 par la maison CROP

Plus en détail

Analyse du sondage. Vandalisme Environnement Vol habitation

Analyse du sondage. Vandalisme Environnement Vol habitation Analyse du sondage A. Les problématiques Les personnes sondées ont été questionnées sur divers problèmes et un classement a été établi sur base de ce qu elles considèrent être la problématique la plus

Plus en détail

Sondage Senergis Le Devoir

Sondage Senergis Le Devoir Sondage Senergis Le Devoir L intérêt des Québécois à l égard des véhicules hybrides et électriques RAPPORT 7 JANVIER 2011 Cette étude a été réalisée par la firme de recherche Senergis. Pour toute question

Plus en détail

en Mauricie et au Centre-du-Québec, ESCC cycle 1.1 (2000-2001)

en Mauricie et au Centre-du-Québec, ESCC cycle 1.1 (2000-2001) Analyse des données de santé mentale -, ESCC cycle 1.1 (2000-) Avant-propos Ce document traite des principaux résultats régionaux de l ESCC 1.1 portant sur la santé mentale. Les indicateurs présentés ici

Plus en détail

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Faits saillants de la recherche Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Les Français, le tabac et la cigarette électronique Le Grand Public perçoit-il différemment ces deux produits? Etude Harris Interactive pour Fontem Ventures Enquête réalisée en ligne du

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012 Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques Rapport d étude Janvier 2012 Dans le cadre de sa stratégie d action sur les changements climatiques, le Regroupement national

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

Violence conjugale vécue par les aînées 1

Violence conjugale vécue par les aînées 1 Violence conjugale vécue par les aînées 1 7 À ce jour, l intervention en matière de violence La violence psychologique, conjugale auprès des femmes aînées a été peu abordée. «Ça fait son chemin et ça On

Plus en détail

Discrimination et linguicisme au Québec et au Canada

Discrimination et linguicisme au Québec et au Canada Discrimination et linguicisme au Québec et au Canada Richard Y. Bourhis Professeur, Département de psychologie Université du Québec à Montréal (UQAM), Canada bourhis.richard@uqam.ca www.psycho.uqam.ca/nun/d_pages_profs/d_bourhis/accueil.htm

Plus en détail

Réseau des ingénieurs du Québec

Réseau des ingénieurs du Québec Réseau des ingénieurs du Québec L opinion des ingénieurs sur l exploitation des gaz de schiste RAPPORT FINAL FÉVRIER 2011 Cette étude a été réalisée par la firme de recherche Senergis. Pour toute question

Plus en détail

L intimidation au Québec. 19 novembre 2012

L intimidation au Québec. 19 novembre 2012 L intimidation au Québec 19 novembre 2012 2 La présente étude a été réalisée par Internet auprès de 652 personnes de plus de 18 ans, réparties dans toutes les régions du Québec. Les entrevues ont été réalisées

Plus en détail

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes La consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes au Canada CENTRE D EXCELLENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS RAPPORT D ÉTUDE OMNIBUS Perceptions et opinions des Canadiens à l égard

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 8 Le droit de la famille et les femmes immigrantes, réfugiées ou sans statut FR 008 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur

Plus en détail

Rapport 2, Juin 2015

Rapport 2, Juin 2015 Sondages Consolidation de la Paix et Reconstruction Est de la République Démocratique du Congo Rapport 2, Juin 2015 () Par Patrick Vinck, Phuong Pham, Tino Kreutzer Contenu : p3. Large support pour les

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles

Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Sondage d opinion auprès des Canadiens FONDATION ÉMERGENCE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Perception et opinion des Canadiens à l égard des personnes homosexuelles Mai 2007 Dossier : 12717-010 507, place

Plus en détail

Mise à l essai des stratégies de collecte pour les enquêtes en ligne fondées sur l autodéclaration

Mise à l essai des stratégies de collecte pour les enquêtes en ligne fondées sur l autodéclaration Recueil du Symposium 2014 de Statistique Canada Au-delà des méthodes traditionnelles d enquêtes : l adaptation à un monde en évolution Mise à l essai des stratégies de collecte pour les enquêtes en ligne

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

LA PRESSE. Rapport. Sondage : Ce que les femmes du Québec pensent du féminisme, de leur vie personnelle et professionnelle. 5 mars 2009.

LA PRESSE. Rapport. Sondage : Ce que les femmes du Québec pensent du féminisme, de leur vie personnelle et professionnelle. 5 mars 2009. LA PRESSE Rapport Sondage : Ce que les femmes du Québec pensent du féminisme, de leur vie personnelle et professionnelle 5 mars 2009 P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1. MÉTHODOLOGIE... 3 2. FAITS SAILLANTS...

Plus en détail

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec

Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec Immigration et diversité ethnoculturelle au Québec L Enquête nationale auprès des ménages (ENM) Analyse régionale Janvier 2014 Le portrait sur l Immigration et la diversité ethnique au Canada était la

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne

Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Sondage web sur la démocratie et la participation citoyenne Rapport d analyse des résultats Présenté à l'institut du Nouveau Monde 22 mai 2012

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Participation aux cours prénataux

Participation aux cours prénataux Éducation prénatale en Ontario Participation aux cours prénataux L éducation prénatale vise à fournir aux participants les connaissances et les compétences dont ils ont besoin pour améliorer l issue de

Plus en détail

Produits laitiers de ferme

Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme Produits laitiers de ferme CRIOC, novembre 2008 Agenda 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Consommation de produits laitiers de ferme 4. Perception des produits laitiers de ferme

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Etendue des violences domestiques à Genève. Premier bilan exhaustif et perspectives

Etendue des violences domestiques à Genève. Premier bilan exhaustif et perspectives Etendue des violences domestiques à Genève Premier bilan exhaustif et perspectives 20.09.2013 - Page 1 Introduction Etablir des données chiffrées exhaustives: une nécessité pour lutter efficacement et

Plus en détail

Colloque du CIQSS et de l ISQ sur le vieillissement 80 e Congrès de l ACFAS, Montréal, 7 mai 2012

Colloque du CIQSS et de l ISQ sur le vieillissement 80 e Congrès de l ACFAS, Montréal, 7 mai 2012 Les différences entre les sexes dans la prise de décision en matière d épargne et d investissement : résultats tirés de l ECCF de 2 0 0 9 Carole Vincent Colloque du CIQSS et de l ISQ sur le vieillissement

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes

Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes Résumé de recherche Concordance entre le SOGS-RA et les critères du jeu pathologique du DSM-IV chez les jeunes Robert Ladouceur, Ph.D. 1 Francine Ferland, Ph.D. Christiane Poulin, M.D., M.Sc., F.R.C.P.C.

Plus en détail

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE A. DEMOGRAPHIE 1. Evolution démographique 1.1. Dynamisme démographique 1.2. Structure de la population 1.3. Structure des ménages 2. Hypothèses d'évolution

Plus en détail

Évaluation du projet. Beaumier, Isabelle Simard, Marie-Claude Lépine, Rachel Labrecque, Lyne

Évaluation du projet. Beaumier, Isabelle Simard, Marie-Claude Lépine, Rachel Labrecque, Lyne Développement d un outil de sensibilisation destiné aux parents d accueil et aux intervenants ayant reçu la formation à l approche S occuper des enfants (SOCEN) : «Roulette SOCEN» Évaluation du projet

Plus en détail

ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N 0900198 Mars 2009

ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N 0900198 Mars 2009 ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT - Sondage de l'institut CSA - N 0900198 Mars 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél.

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Table des matières 3 4 6 7 8 9 10 11 12 14 17 18 21 Présentation et méthodologie Principaux constats Résultats

Plus en détail

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise*

Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Les approches de réduction des méfaits trouvent un certain appui dans la population québécoise* Denis Hamel, statisticien Unité Connaissance-surveillance MISE

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2015

LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2015 LA PERCEPTION DES INVESTISSEURS CANADIENS QUANT AUX FONDS COMMUNS DE PLACEMENT ET À L INDUSTRIE DES FONDS COMMUNS 2015 Rapport rédigé pour : L INSTITUT DES FONDS D INVESTISSEMENT DU CANADA Par : POLLARA

Plus en détail

Sondage dans les réserves

Sondage dans les réserves Sondage dans les réserves Rapport définitif 5 octobre 2001 Présenté à : Planification stratégique Direction générale des Communications Affaires indiennes et du Nord Canada 10, rue Wellington, bureau 1900

Plus en détail

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada

Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Etat de la connaissance sur la santé des immigrants au Canada Marie Hélène Chomienne PLRS 2011 Université d Ottawa IRHM 4E COLLOQUE INTERNATIONAL DES PROGRAMMES LOCAUX ET RÉGIONAUX DE LA SANTÉ (PLRS) 27

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv

La mémoire de la rafle du Vel d Hiv Contacts Pôle Opinion Corporate Jérôme Sainte-Marie, Directeur du Pôle Opinion-Corporate (jerome.sainte-marie@csa.eu) Nicolas Fert, Chargé d études sénior au Pôle Opinion-Corporate (nicolas.fert@csa.eu)

Plus en détail

LES IMMIGRANTS RÉCENTS DES RÉGIONS MÉTROPOLITAINES. Ottawa. Un profil comparatif d après le recensement de 2001 Avril 2005

LES IMMIGRANTS RÉCENTS DES RÉGIONS MÉTROPOLITAINES. Ottawa. Un profil comparatif d après le recensement de 2001 Avril 2005 LES IMMIGRANTS RÉCENTS DES RÉGIONS MÉTROPOLITAINES Ottawa Un profil comparatif d après le recensement de 2001 Avril 2005 Produit par Recherche et statistiques stratégiques Pour obtenir d autres exemplaires

Plus en détail

Bureau de l enquêteur correctionnel. L isolement préventif et le système correctionnel fédéral. Tendance sur 10 ans

Bureau de l enquêteur correctionnel. L isolement préventif et le système correctionnel fédéral. Tendance sur 10 ans Bureau de l enquêteur correctionnel L isolement préventif et le système correctionnel fédéral Tendance sur 10 ans 28 mai 2015 NO DE CAT: PS104-12/2015F-PDF ISSN: 978-0-660-02227-7 Sa Majesté la Reine du

Plus en détail

SONDAGE DE CBC/RADIO-CANADA AUPRÈS DES PARTIES INTÉRESSÉES 2013 FAITS SAILLANTS DE LA RECHERCHE

SONDAGE DE CBC/RADIO-CANADA AUPRÈS DES PARTIES INTÉRESSÉES 2013 FAITS SAILLANTS DE LA RECHERCHE SONDAGE DE CBC/RADIO-CANADA AUPRÈS DES PARTIES INTÉRESSÉES 2013 FAITS SAILLANTS DE LA RECHERCHE Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix SPI auprès des

Plus en détail

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011

AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE. De la vie aux idées 4 OCTOBRE 2011 AQESSS - ÉTUDE AUPRÈS DES QUÉBÉCOIS É SUR L INFORMATISATION CLINIQUE COLLOQUE EXPOSITION LA SANTÉ ÉLECTRONIQUE 4 OCTOBRE 2011 De la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 FAITS SAILLANTS

Plus en détail

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite

PROJET DIGNITÉ. Démystifier la pauvreté au Canada. ArmeeduSalut.ca/dignite le PROJET DIGNITÉ Démystifier la pauvreté au Canada sommaire Vous n êtes peut-être pas témoin de la pauvreté tous les jours. Mais croyez-nous, elle existe. En fait, un Canadien sur onze vit dans la pauvreté.

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre

Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre NOTE DETAILLÉE Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre Sondage Harris Interactive pour Glamour Enquête réalisée en ligne du 20 au 22 et du 27 au 29 octobre 2015. Échantillon

Plus en détail

2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs. Revoir la notion des placements

2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs. Revoir la notion des placements 2014 Sondage d AGF sur les perspectives des investisseurs Revoir la notion des placements Un message de Blake C. Goldring, m.s.m., ll.d., cfa PRÉSIDENT DU CONSEIL ET CHEF DE LA DIRECTION, LA SOCIÉTÉ DE

Plus en détail

Les Français et les notes à l école

Les Français et les notes à l école Les Français et les notes à l école Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94 90 19 jgoarant@opinion-way.com

Plus en détail

Meilleure santé : fcrss.ca. Juin 2012

Meilleure santé : fcrss.ca. Juin 2012 Meilleure santé : une analyse des politiques et des programmes publics qui sont fondés sur les déterminants et les résultats de santé et qui sont efficaces pour avoir des populations les plus en santé

Plus en détail

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE

POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE www.ekos.com POINTS DE VUE DES CANADIENS SUR LA COUVERTURE DES MÉDICAMENTS D ORDONNANCE [Ottawa 22 mai 2013] Selon un nouveau sondage commandé par la Coalition canadienne de la santé (CCS) et la Fédération

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

Les Canadiens et l héritage politique de Jean Chrétien

Les Canadiens et l héritage politique de Jean Chrétien PRESSE CANADIENNE / LÉGER MARKETING Les Canadiens et l héritage politique de Jean Chrétien Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Télec. : 514-987-1960 www.legermarketing.com

Plus en détail

Adult Learning for Older and Retired Workers L éducation des adultes et les travailleurs âgés face à la retraite 1

Adult Learning for Older and Retired Workers L éducation des adultes et les travailleurs âgés face à la retraite 1 Adult Learning for Older and Retired Workers L éducation des adultes et les travailleurs âgés face à la retraite 1 par Elaine Biron, Pierre Doray, Paul Bélanger, Simon Cloutier, Olivier Meyer Communication

Plus en détail

État des travaux sur l équité salariale au Québec

État des travaux sur l équité salariale au Québec État des travaux sur l équité salariale au Québec Rapport final pour L Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles aréés du Québec Le jeudi 6 septembre 2001 1 Table des matières

Plus en détail

Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise

Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise Climat Social Janvier 2006 Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise Ce sondage est réalisé pour en partenariat avec I. Méthodologie 2 Méthodologie Échantillon de 1405 salariés

Plus en détail

Offre active et prestation des services en français

Offre active et prestation des services en français Offre active et prestation des services en français 1 Ce projet a été financé par le gouvernement de l'ontario. Les opinions exprimées dans ce document représentent celles des auteures et ne représentent

Plus en détail

Le droit criminel en bref

Le droit criminel en bref Le droit criminel en bref Avec le soutien financier de Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement la position officielle du gouvernement de l Ontario. 1 Campagne Femmes ontariennes et droit

Plus en détail

Partir d un bon pas pour un avenir meilleur : un programme de prévention communautaire complet pour faciliter la transition à l école et au-delà

Partir d un bon pas pour un avenir meilleur : un programme de prévention communautaire complet pour faciliter la transition à l école et au-delà Partir d un bon pas pour un avenir meilleur : un programme de prévention communautaire complet pour faciliter la transition à l école et au-delà Ray DeV. Peters Université Queen s Présenté à la conférence

Plus en détail

Réforme de l aide juridique

Réforme de l aide juridique Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec 8059, boulevard Saint-Michel Montréal (Québec), H1Z 3C9 Téléphone : (514) 729-6666 Télécopieur : (514) 729-6746 www.cam.org/fafmrq

Plus en détail

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR OFFICE DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR Rapport de sondage Présenté à : Monsieur André Lortie Service des communications Office de la protection du consommateur Évaluation de l impact de la brochure «Vos

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES MONTRÉALAIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES MONTRÉALAIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES MONTRÉALAIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2013 En collaboration avec Les comportements d achat des Montréalais - 2012 1 2 3 4 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Les populations et leur environnement naturel Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Les populations et leur environnement naturel Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Les populations et leur environnement naturel Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université

Plus en détail

Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve

Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve Sondage sur la sécurité urbaine Arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve Préparé par Tandem Mercier Hochelaga-Maisonneuve Novembre 2012 4375, rue Ontario Est H1V 1K5 514 254-3155 info@tandemmhm.org

Plus en détail

Gens d affaires immigrants Travailleurs autonomes Résultats tirés de la base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM)

Gens d affaires immigrants Travailleurs autonomes Résultats tirés de la base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) Documents de recherche de la BDIM 2008 Catégorie économique Pour usage interne seulement Profils des catégories d immigration d après la BDIM 2008 Gens d affaires immigrants Travailleurs Résultats tirés

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP. de la vie aux idées

DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP. de la vie aux idées ÉTUDE À e ANNIVERSAIRE DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION PRÉSENTÉE PAR CROP de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 NOTORIÉTÉ DU RAPATRIEMENT DE LA CONSTITUTION CANADIENNE 4 DE

Plus en détail

Un diplôme universitaire est indispensable pour réussir dans la société actuelle

Un diplôme universitaire est indispensable pour réussir dans la société actuelle L importance accordée à l obtention d un diplôme universitaire selon les différents groupes linguistiques Jack Jedwab Directeur général - Association des études canadiennes Semaine du 6 mai 2012 Alors

Plus en détail

Rapport d un sondage omnibus sur l opinion des Québécois à l égard de la privatisation du commerce de l alcool

Rapport d un sondage omnibus sur l opinion des Québécois à l égard de la privatisation du commerce de l alcool Institut économique de Montréal Les Québécois et la privatisation du commerce de l alcool -Résultats d un sondage Omnibus- -Rapport d analyse- Rapport d un sondage omnibus sur l opinion des Québécois à

Plus en détail

Enquête «Observatoire des discriminations»

Enquête «Observatoire des discriminations» Enquête «Observatoire des discriminations» décembre 2008 janvier 2009 sondage auprès d un échantillon de 1002 personnes conférence de presse du 21 avril 2009 Fiche technique 2 sujet de l étude : la perception

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

UNODC-INEGI Centre d excellence de statistiques sur la gouvernance, la sécurité publique, victimisation et justice. Programme de stage

UNODC-INEGI Centre d excellence de statistiques sur la gouvernance, la sécurité publique, victimisation et justice. Programme de stage UNODC-INEGI Centre d excellence de statistiques sur la gouvernance, la sécurité publique, victimisation et justice. Programme de stage À propos de l'unodc L'UNODC est un leader mondial dans la lutte contre

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail