OSTRAL Mandat et statut

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OSTRAL Mandat et statut"

Transcription

1 OSTRAL Mandat et statut Dieter Reichelt, responsable OSTRAL 12 décembre 2013

2 Programme 1. Situations de pénuries d électricité 2. Organisation d exécution AES/OSTRAL 3. Bases légales 4. Mandat d OSTRAL

3 OSTRAL exécute les mesures de gestion réglementée En cas de pénuries de longue durée, OSTRAL exécute les mesures décidées, notamment celles visant à réduire la consommation et à exploiter l énergie stockée dans les lacs d accumulation. Gestion de la demande Dès les premiers signes de pénurie: Incitations à économiser l électricité (économie et population) Restrictions et interdictions d utilisation Contingentement Délestages de réseau Limitations des exportations Gestion de l offre Pilotage coordonné et centralisé de la production Exploitation des réserves d eau stockées dans les lacs d accumulation

4 Quelles situations pourraient nécessiter une gestion réglementée de la production d électricité? Un scénario potentiel de pénurie de longue durée peut subvenir si les conditions suivantes sont réunies: Congestions durables et graves de l approvisionnement en gaz européen Perte de capacités de production en Suisse du fait d événements exceptionnels Limitation ou suppression des importations d électricité

5 Mandat AES/OSTRAL basé sur les principes de la loi sur l approvisionnement du pays Bases juridiques du mandat AES/OSTRAL Art. 102 CF: La Confédération assure l approvisionnement [ ] en cas de grave pénurie à laquelle l économie n est pas en mesure de remédier par ses propres moyens. Art. 52 LAP: Le Conseil fédéral habilite le délégué de l approvisionnement économique du pays et le domaine énergétique de l approvisionnement économique du pays à prendre des mesures et à édicter des dispositions de portée générale. Art. 55 LAP: Le Conseil fédéral surveille l exécution de la loi par les organisations de l économie privée. Il peut leur donner des directives. organisation d exécution AES/ OSTRAL Ordonnance sur la gestion réglementée de l électricité (OGREI), dont l entrée en vigueur incombe au Conseil fédéral Mission OSTRAL En temps normal (sur la base de l OEBE) Préparatifs pour l exécution de mesures de gestion réglementée Coordination de l activité préparatoire des entreprises électriques Instructions aux organes des entreprises concernées Dans le cadre de la gestion réglementée (après l entrée en vigueur de l OGREI) Exécution des mesures de gestion réglementée

6 Mandat d OSTRAL Les bases légales permettent de définir les conditions préalables pour OSTRAL ainsi que ses limites. Conditions préalables à la gestion réglementée de l électricité et leurs conséquences Pénurie d électricité de quelques semaines à plusieurs mois: La consommation suisse ne peut plus être couverte par la production disponible. Les capacités de transport transfrontalières sont limitées ou la pénurie touche également les pays européens limitrophes. Le marché de l électricité est remplacé par une économie planifiée. Les mesures de gestion ont un impact significatif sur l ensemble de l économie suisse et sur la vie quotidienne. Ne relèvent PAS du champ de compétences d OSTRAL: Les pénuries d approvisionnement ou de puissance à court terme La disponibilité réduite des services-système Le rétablissement du réseau suite à des perturbations majeures (panne générale) Les situations de congestion à l étranger Ne relèvent pas non plus du champ de compétences d OSTRAL: Les tarifs de l électricité pendant la gestion réglementée (ElCom) L évaluation de la situation / la supervision de la situation d approvisionnement (AE/DEL)

7 Incorporation OSTRAL Conseil fédéral Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DFE Office fédéral pour l approv. économique du pays OFAE Délégué(e) à l approvisionnement économique du pays DAEP Domaine énergie EN Division électricité DEL OSTRAL AES Commission OSTRAL Gestion de l offre Gestion de la demande Services

8 OSTRAL organise, coordonne et explique la mise en œuvre La commission OSTRAL remplace l ancienne organisation OSTRAL, au sein de laquelle chaque zone de réglage constituait une région responsable de la mise en œuvre des mesures de gestion réglementée pour la production, la consommation et les services. Gestion de la demande GRD EAE Services Gestion de l offre EC Ser.-syst. RDP Aujourd hui, OSTRAL organise, coordonne et explique la réalisation de mesures de gestion réglementée dans toute la Suisse. Les régions sont organisées, les responsabilités définies et les plans de délestage actualisés. Le concept de gestion de la production est décidé

9 Merci de votre intérêt et de votre attention!

Les points abordés. 1 Du monopole à la concurrence. 2 Le nouveau paysage énergétique. 3 L achat d électricité et de gaz par la collectivité

Les points abordés. 1 Du monopole à la concurrence. 2 Le nouveau paysage énergétique. 3 L achat d électricité et de gaz par la collectivité Bienvenue Les points abordés 1 Du monopole à la concurrence 2 Le nouveau paysage énergétique 3 L achat d électricité et de gaz par la collectivité 2 Du monopole à la concurrence : acte I A l origine, l

Plus en détail

Ordonnance sur le stockage obligatoire de gaz naturel

Ordonnance sur le stockage obligatoire de gaz naturel Ordonnance sur le stockage obligatoire de gaz naturel 531.215.42 du 20 mai 2015 (Etat le 1 er octobre 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 8, 52 et 55 de la loi du 8 octobre 1982 sur l approvisionnement

Plus en détail

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Ordre du jour 1. Opportunités pour les clients et les fournisseurs d électricité 2. Sécurité

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Consultation - Arrêté fédéral sur la deuxième étape de l ouverture du marché de l électricité

Consultation - Arrêté fédéral sur la deuxième étape de l ouverture du marché de l électricité Office fédéral de l énergie Section MR 3003 Berne Par courriel : marktregulierung@bfe.admin.ch Lausanne, le 22 janvier 2015 Consultation - Arrêté fédéral sur la deuxième étape de l ouverture du marché

Plus en détail

Archivage des données de la mensuration officielle

Archivage des données de la mensuration officielle Archivage des données de la mensuration officielle Explications portant sur le tableau 1. Informations à caractère général Le tableau récapitule l ensemble des documents produits dans la mensuration officielle.

Plus en détail

Etendue de l assujettissement aux droits. de lois ou par des ordonnances du Conseil fédéral édictées en vertu de la présente loi.

Etendue de l assujettissement aux droits. de lois ou par des ordonnances du Conseil fédéral édictées en vertu de la présente loi. Loi sur le tarif des douanes (LTaD) 632.10 du 9 octobre 1986 (Etat le 1 er janvier 2013) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 28 et 29 de la constitution 1, vu le message du Conseil

Plus en détail

Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne

Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne Commission suisse des examens de la formation commerciale de base

Plus en détail

Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe

Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe Forum suisse de l énergie Manifestation de session, 20 juin 2013 Michael Wider, Directeur Generation,

Plus en détail

DIRECTIVES DU COMITÉ DE LA SFL SUR LA FONCTION ET LES TÂCHES DU RESPONSABLE DE LA SÉCURITÉ DES CLUBS DE LA SFL DU 17 JANVIER 2005

DIRECTIVES DU COMITÉ DE LA SFL SUR LA FONCTION ET LES TÂCHES DU RESPONSABLE DE LA SÉCURITÉ DES CLUBS DE LA SFL DU 17 JANVIER 2005 DIRECTIVES DU COMITÉ DE LA SFL SUR LA FONCTION ET LES TÂCHES DU RESPONSABLE DE LA SÉCURITÉ DES CLUBS DE LA SFL DU 17 JANVIER 2005 (VERSION RÉVISÉE DU 11 SEPTEMBRE 2015) 1 SWISSFOOTBALLLEAGUE 09.2015 DIRECTIVES

Plus en détail

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL Mme Maïmouna SECK NDOYE Expert Economiste Commission de Régulation du Secteur de l Electricité 1 Plan de la présentation Aperçu sur le Sénégal Situation

Plus en détail

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières (Ordonnance sur les bourses, OBVM) Modification du 10 avril 2013 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 2 décembre 1996 sur

Plus en détail

Les outils mis à disposition des collectivités par le médiateur national de l'énergie

Les outils mis à disposition des collectivités par le médiateur national de l'énergie Bienvenue Les outils mis à disposition des collectivités par le médiateur national de l'énergie 17 avril 2014 Plan de l'intervention 1. Rappel des missions du médiateur national de l'énergie 2. Le contexte

Plus en détail

Séminaire EDORA La production éolienne et le mécanisme de balancing

Séminaire EDORA La production éolienne et le mécanisme de balancing Séminaire EDORA La production éolienne et le mécanisme de balancing Matthys-Donnadieu James, Elia SA Agenda Structure du réseau belge et partage des compétences Présentation et missions du GRT Equilibre

Plus en détail

Mon explication de facture

Mon explication de facture 1 2 5 6 4 1 Mes contacts 2 Cette rubrique regroupe les différents modes de contact mis à ma disposition par EDF : a - Internet Pour gérer mon compte 24h/24 en toute autonomie. Je retrouve mon identifiant

Plus en détail

LE RADON: un vieux problème mais de nouvelles dimensions

LE RADON: un vieux problème mais de nouvelles dimensions LE RADON: un vieux problème mais de nouvelles dimensions Un vieux problème Evaluation et gestion du risque Résultats du programme en cours Retour d expérience Situation particulière Nouvelles dimensions

Plus en détail

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions!

1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil. Energie : état de la situation et quelques solutions! 1 ères Rencontres du Développement Durable des métiers de l accueil Energie : état de la situation et quelques solutions! 12 décembre 2012 Jean-Marc Zgraggen Responsable unité Maîtrise de l énergie 26

Plus en détail

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie COMMUNE DE MONTHEY Annexe C Directive communale sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie pour l année 2016 Tarification de l'utilisation du réseau électrique et fourniture

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE I. Introduction I.1. L objectif du Code de bonne conduite I.2. La réglementation applicable I.3. Les engagements I.4. Contractualisation avec les prestataires II. Règles de bonne

Plus en détail

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics

Comores. Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux publics Décret n 07-151 [NB - Décret n 07-151 de 2007 fixant certaines modalités de gestion et d administration des sociétés à capitaux

Plus en détail

Services industriels de la commune de Monthey

Services industriels de la commune de Monthey Services industriels de la commune de Monthey COMMUNE DE MONTHEY Annexe : B Directive communale concernant : Définitions et détails de la grille tarifaire Le conseil municipal - Vu le règlement communal

Plus en détail

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie du 15 mars 2001 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 61, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

Modification du régime d assurance maladie des frontaliers

Modification du régime d assurance maladie des frontaliers Modification du régime d assurance maladie des frontaliers Conséquences pour les travailleurs frontaliers et leurs employeurs Guylaine Riondel Besson Juriste de droit européen de sécurité sociale Cabinet

Plus en détail

Ordonnance sur la traduction au sein de l administration générale de la Confédération

Ordonnance sur la traduction au sein de l administration générale de la Confédération Ordonnance sur la traduction au sein de l administration générale de la Confédération 172.081 du 19 juin 1995 (Etat le 1 er janvier 2009) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 36 et 61, al. 1, de la loi

Plus en détail

Pénurie d électricité

Pénurie d électricité Pénurie d électricité Définition La pénurie telle que définie par l art. 28 de la loi sur l approvisionnement du pays (LAP) signifie une grave crise d approvisionnement que l économie ne peut surmonter

Plus en détail

Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité

Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité Règlement concernant l examen de chargé(e) de sécurité conformément à l ordonnance sur les qualifications des spécialistes de la sécurité au travail (ordonnance sur les qualifications) Conformément à l

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

AUTORITE DE REGULATION DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES ET DE LA POSTE (ARCEP)

AUTORITE DE REGULATION DES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES ET DE LA POSTE (ARCEP) Mr Jacob Chabi ALOH ajacob@atrpt.bj SOMMAIRE I. ESSAI DE COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE II. PROCEDURES DE CONTRÔLE ET DE TRAITEMENT DES PLAINTES EN BROUILLAGE ESSAI DE COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE

Plus en détail

0.443.917.2. Accord entre la Confédération suisse et le Royaume de Belgique sur les relations cinématographiques

0.443.917.2. Accord entre la Confédération suisse et le Royaume de Belgique sur les relations cinématographiques Texte original 0.443.917.2 Accord entre la Confédération suisse et le Royaume de Belgique sur les relations cinématographiques (Accord de coproduction entre la Suisse et la Belgique) Conclu le 9 janvier

Plus en détail

Prestations pour chauffages électriques à accumulation centrale

Prestations pour chauffages électriques à accumulation centrale Prestations pour chauffages électriques à accumulation centrale Nos prestations pour les chauffages électriques à accumulation centrale Vous êtes satisfait de votre chauffage électrique à accumulation

Plus en détail

Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale

Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale Ordonnance sur la gestion électronique des affaires dans l administration fédérale (Ordonnance GEVER) 172.010.441 du 30 novembre 2012 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 57h,

Plus en détail

Directives d examen OACP

Directives d examen OACP Umsetzung CZV Mise en œuvre OACP Directives d examen OACP Approuvées par la direction de projet OACP le 15 avril 2009 Décrétées d entente avec l Office fédéral des routes (OFROU) Pour une meilleure lisibilité

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non

Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non domestiques ayant une consommation supérieure à 30 000

Plus en détail

Loi fédérale concernant l exercice des professions de médecin, de pharmacien et de vétérinaire dans la Confédération suisse 1

Loi fédérale concernant l exercice des professions de médecin, de pharmacien et de vétérinaire dans la Confédération suisse 1 Loi fédérale concernant l exercice des professions de médecin, de pharmacien et de vétérinaire dans la Confédération suisse 1 811.11 du 19 décembre 1877 (Etat le 13 juin 2006) L Assemblée fédérale de la

Plus en détail

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Article 1 er. En application du décret exécutif n 06-429 du 5 Dhou El Kaada 1427 correspondant au 26 novembre 2006, le présent

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n Burundi / Assistance technique pour l appui au renforcement du système de gestion des achats et des approvisionnements Demandeur : Secrétariat Exécutif Permanent du Conseil

Plus en détail

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Formation commerciale de base - Commission des examens pour toute

Plus en détail

Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisse romande

Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisse romande Enseignements tirés du concordat de la CLDJP (CES) en Suisse romande Benoît Rey, av., Secrétaire et président e.r. de la CES Le Plan I. Le système du CES II. Expériences avec le CES III. Formation continue

Plus en détail

LE CODE DE BONNE CONDUITE D ELENGY

LE CODE DE BONNE CONDUITE D ELENGY LE CODE DE BONNE CONDUITE D ELENGY I. Introduction I.1. L objectif du Code de bonne conduite I.2. La réglementation applicable I.3. Les engagements I.4. Contractualisation avec les prestataires II. Règles

Plus en détail

Enquête administrative au sein du SECO

Enquête administrative au sein du SECO Enquête administrative au sein du SECO Attribution de mandats dans le domaine informatique et contrôle de la légalité des procédures d acquisition de l organe de compensation de l assurance-chômage Media

Plus en détail

Suppression des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques

Suppression des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques Suppression des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques CCI Montpellier 16 septembre 2015 Sommaire 1. Préambule : les acteurs du marché 2. Fin des TRV : calendrier et dispositif d

Plus en détail

Article 3 Délégation à la VPRI

Article 3 Délégation à la VPRI Directive en matière de santé et sécurité LEX 1.5.1 du travail (DSST) 1 er décembre 2012 La Direction de l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne arrête : Section 1 Dispositions générales Article 1 Principes

Plus en détail

Ordonnance sur l engagement d entreprises de sécurité privées par la Confédération

Ordonnance sur l engagement d entreprises de sécurité privées par la Confédération Ordonnance sur l engagement d entreprises de sécurité privées par la Confédération (Ordonnance sur l engagement d entreprises de sécurité, OESS) du 31 octobre 2007 Le Conseil fédéral suisse, vu l art.

Plus en détail

831.192.1. Ordonnance concernant l administration du Fonds de compensation de l assurance-vieillesse et survivants. du Conseil d administration.

831.192.1. Ordonnance concernant l administration du Fonds de compensation de l assurance-vieillesse et survivants. du Conseil d administration. Ordonnance concernant l administration du Fonds de compensation de l assurance-vieillesse et survivants 831.192.1 du 2 décembre 1996 (Etat le 26 juin 2001) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 109, al.

Plus en détail

Ordonnance sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport

Ordonnance sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport Ordonnance sur les systèmes d information de la Confédération dans le domaine du sport (OSIS) 415.11 du 5 septembre 2012 (Etat le 1 er octobre 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 57q de la loi du

Plus en détail

MANDAT DE PRESTATIONS

MANDAT DE PRESTATIONS MANDAT DE PRESTATIONS 2008 2011 décidé d un commun accord entre la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) (Mandante) et le Centre suisse de prestation Formation professionnelle

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

15.020 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire

15.020 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire Conseil national Session d'automne 05 e-parl 08.09.05 09:5 - - 5.00 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral du 8 février 05 Décision du Conseil national du 7

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES

MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES EMIS FORUM Solar Energy & Energy Efficiency (FORSEE) Tunis, 25 & 26 juin 2012 Présentée par Mr. Fawzi BENZAID, Chef de

Plus en détail

Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du gaz naturel et de l électricité : agir aujourd hui pour réduire les factures.

Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du gaz naturel et de l électricité : agir aujourd hui pour réduire les factures. Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du gaz naturel et de l électricité : agir aujourd hui pour réduire les factures 13 novembre 2014 Fin des TRV : pourquoi? Procédure d infraction de la Commission

Plus en détail

Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE

Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE Alimentation électrique de la vallée étroite par une solution mgrid autonome commune de NEVACHE Le Syndicat Mixte d Electricité des Hautes Alpes Le Syndicat Mixte d Electricité des Hautes Alpes Syndicat

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Chef de groupe de réparation des matériels mobilités terrestres Chef d atelier de réparation des matériels mobilités

Plus en détail

En vigueur à partir du 06 Février 2010

En vigueur à partir du 06 Février 2010 INTERNATIONALER MUSIKBUND CONFÉDÉRATION INTERNATIONALE DES SOCIÉTÉS MUSICALES INTERNATIONAL CONFEDERATION OF MUSIC SOCIETIES RÈGLEMENT (RE) COMITÉ DE DIRECTION DOMAINES TECHNIQUES REVISEURS AUX COMPTES

Plus en détail

Etablissement d un plan de renforcement des capacités des agents de l Office des Tunisiens à l Etranger (Outcome 1/Output 1) Termes de Référence

Etablissement d un plan de renforcement des capacités des agents de l Office des Tunisiens à l Etranger (Outcome 1/Output 1) Termes de Référence Département fédéral des affaires étrangères DFAE Ambassade de Suisse en Tunisie - Division Coopération Internationale Etablissement d un plan de renforcement des capacités des agents de l Office des Tunisiens

Plus en détail

Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé

Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé Fondation pour la Sécurité des Patients: une contribution concrète à l assurance qualité dans le domaine de la santé Conférence de presse 2 juillet 2007 Conseiller d Etat Dr Markus Dürr, président de la

Plus en détail

Aperçu des services système

Aperçu des services système Page 1 sur 6 Aperçu des services système Auteurs: Martin Beck, Marc Scherer Remaniements: Version Date Auteur / service Section 1.0 12.04.2010 Martin Beck / SF-SD Finalisation Tous droits réservés, en

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al.

la révision de l ordonnance sur l énergie (OEne): augmentation du supplément visé à l art. 15b de la loi sur l énergie (art. 3j, al. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Division Efficacité énergétique et énergies renouvelables Avril 2015 Rapport

Plus en détail

Guide pour la réalisation d offres J+S Lutte suisse avec des enfants et des jeunes

Guide pour la réalisation d offres J+S Lutte suisse avec des enfants et des jeunes Guide pour la réalisation d offres J+S Lutte suisse avec des enfants et des jeunes A partir du 1er octobre 2012, la nouvelle loi fédérale sur l encouragement du sport et de l activité physique du 17 juin

Plus en détail

N 001/2015/DSAF/DRH. Poste à pourvoir. Deux (02) Professionnels Comptables, Deux (02) Professionnels Contrôleurs Financiers, Deux (02) Profe

N 001/2015/DSAF/DRH. Poste à pourvoir. Deux (02) Professionnels Comptables, Deux (02) Professionnels Contrôleurs Financiers, Deux (02) Profe La Commission de l UEMOA ayant son siège à Ouagadougou procèdera au recrutement de six (06) Professionnels pour les services de la Cours des Comptes et de la Cour de Justice de l UEMOA N 001/2015/DSAF/DRH

Plus en détail

Note de présentation

Note de présentation Note de présentation Objet : Projet de décret d application de la loi n 24-09 relative à la sécurité des produits et des services et complétant le dahir du 9 ramadan 1331 (12 aout 1913) formant code des

Plus en détail

Wiser. La gestion de l énergie : les solutions concrètes de Schneider Electric

Wiser. La gestion de l énergie : les solutions concrètes de Schneider Electric Wiser La gestion de l énergie : les solutions concrètes de Schneider Electric Le marché de la gestion de l énergie en France 2 Le marché de la gestion de l énergie Des logements construits avant 1975 19

Plus en détail

16/05/2012. 15 et 16 mai 2012

16/05/2012. 15 et 16 mai 2012 15 et 16 mai 212 Le monitoring i centralisé Par Michel Morin Coordonnateur à l énergie et à l entretien de la Commission scolaire des Samares Plan de la présentation Le monitoring énergétique? Une solution

Plus en détail

sur les tarifs d'acheminement et de vente d'énergie

sur les tarifs d'acheminement et de vente d'énergie COMMUNE DE MONTHEY Annexe C Directive communale sur les tarifs d'acheminement et de vente d'énergie pour l année 2015 Tarification de l'utilisation du réseau électrique et fourniture d'énergie 2015 1)

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

Mode d'emploi pour une demande d agrément Chèque annuel de formation

Mode d'emploi pour une demande d agrément Chèque annuel de formation REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique Office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue OFPC Formation continue Rue Prévost-Martin 6 Case postale 192 1211

Plus en détail

Ordonnance sur le fonds de désaffectation et sur le fonds de gestion des déchets radioactifs pour les installations nucléaires

Ordonnance sur le fonds de désaffectation et sur le fonds de gestion des déchets radioactifs pour les installations nucléaires Ordonnance sur le fonds de désaffectation et sur le fonds de gestion des déchets radioactifs pour les installations nucléaires (Ordonnance sur le fonds de désaffectation et sur le fonds de gestion, OFDG)

Plus en détail

Les missions du médiateur national de l'énergie pour les professionnels

Les missions du médiateur national de l'énergie pour les professionnels Les missions du médiateur national de l'énergie pour les professionnels 13 octobre 2014 Plan de l'intervention 1. Rappel des missions du médiateur national de l'énergie 2. Le contexte de la fin des tarifs

Plus en détail

CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %)

CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %) La Municipalité de Montreux met au concours un poste de : Tâches principales : CHARGÉ(E) DE SÉCURITÉ (60 % - 80 %) Conseiller et aider la Municipalité, les services, les supérieurs hiérarchiques et les

Plus en détail

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification e-parl..007 08:0 Conseil national Session d'hiver 007 0.08 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification Projet du Conseil fédéral Décision

Plus en détail

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-483 DELIBERATION N CP 14-483 Du 18 juin 2014 PARTICIPATION DE LA REGION ILE DE FRANCE AU SIPPEREC (SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA PERIPHERIE DE PARIS POUR L ELECTRICITE

Plus en détail

Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015

Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015 Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015 Neuchâtel et Yverdon-les-Bains, janvier 2015 Vu la loi

Plus en détail

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le dans l industrie, l artisanat et le commerce du 9 novembre 1978 L Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu la loi

Plus en détail

Sommaire. Cahier des Clauses Particulières. Contenu

Sommaire. Cahier des Clauses Particulières. Contenu Cahier des Clauses Particulières Sommaire Contenu Article 1. Désignation des parties... 2 Article 2. Contenu du marché... 2 2.1 Objet du marché... 2 2.2 Durée du marché... 2 2.3 Décomposition en postes...

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

VILLE DE BRIANÇON MARCHÉ PUBLIC N MS.PAT.2014.08 A C T E D' E N G A G E M E N T (A.E.)

VILLE DE BRIANÇON MARCHÉ PUBLIC N MS.PAT.2014.08 A C T E D' E N G A G E M E N T (A.E.) VILLE DE BRIANÇON MARCHÉ PUBLIC N MS.PAT.2014.08 A C T E D' E N G A G E M E N T (A.E.) Le contrat qui est conclu avec le «Maître d œuvre privé dont l offre a été retenue par le «Maître d ouvrage public»

Plus en détail

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz لجنة ضبط الكھرباء و الغاز Journée d information organisée par RENAC Berlin le 28 mai 2014 AHK (26 février 2013, Berlin Allemagne) Cadre réglementaire

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement Règlement de placement Valable dès le 1 er mars 2014 Page 1 de 7 A. Table des matières A. Table des matières 2 B. But et contenu 3 Art. 1 But 3 Art. 2 Objectifs et principes du placement de la fortune

Plus en détail

Stations à essence Une nouvelle aide à l exécution des dispositions légales

Stations à essence Une nouvelle aide à l exécution des dispositions légales SERVICE DE L ENVIRONNEMENT FRIBOURG Stations à essence Une nouvelle aide à l exécution des dispositions légales La Société suisse des responsables de l hygiène de l air (Cercl Air) est une société qui

Plus en détail

Ordonnance relative à l organisation d intervention en cas d augmentation de la radioactivité

Ordonnance relative à l organisation d intervention en cas d augmentation de la radioactivité Ordonnance relative à l organisation d intervention en cas d augmentation de la radioactivité (OROIR) 520.17 du 17 octobre 2007 (Etat le 1 er novembre 2007) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 75, al.

Plus en détail

PLAN SOLAIRE MAROCAIN

PLAN SOLAIRE MAROCAIN PLAN SOLAIRE MAROCAIN Mustapha Bakkoury, Président du directoire de MASEN Plan Solaire Marocain: Un projet intégré et structurant SOMMAIRE 1. Les énergies renouvelables, pilier de la vision énergétique

Plus en détail

Loi sur l approvisionnement en électricité

Loi sur l approvisionnement en électricité Loi sur l approvisionnement en électricité (LApEl) 734.7 du 23 mars 2007 (Etat le 1 er juin 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 89, 91, al. 1, 96 et 97, al. 1, de la Constitution

Plus en détail

OPTIWATT Conditions Générales

OPTIWATT Conditions Générales 1. OBJECTIF DU PROGRAMME OPTIWATT Le programme OPTIWATT des Services industriels de Genève (SIG) (ci-après «OPTIWATT») a pour objectif d inciter les entreprises et les collectivités publiques genevoises

Plus en détail

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD)

Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Directives sur la gestion des dossiers dans les domaines AVS/AI/APG/PC/AfamAgr/Afam (DGD) Valable dès le 1 er janvier 2011 318.107.10 f DGD 11.10 2 Avant-propos La présente version est une nouvelle édition

Plus en détail

La sécurité d approvisionnement en gaz

La sécurité d approvisionnement en gaz La sécurité d approvisionnement en gaz Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie Convention AFG 18 mars 2014 Sophie Rémont Sous-directrice

Plus en détail

13.108 é Programmes européens de navigation par satellite Galileo et Egnos. Approbation et mise en oeuvre de l'accord de coopération

13.108 é Programmes européens de navigation par satellite Galileo et Egnos. Approbation et mise en oeuvre de l'accord de coopération Conseil des Etats Session d'été 04 e-parl 04.04.04 08:9 - - 3.08 é Programmes européens de navigation par satellite Galileo et Egnos. Approbation et mise en oeuvre de l'accord de coopération Projet du

Plus en détail

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe

PRODUCTION. Pilote de ligne. Conducteur de machine. Opérateur de production. de production. de production. Chef d équipe PRODUCTION Opérateur de production Chef d équipe de production Spécialiste planning de production Conducteur de machine de production Responsable d atelier de fabrication Responsable de production Pilote

Plus en détail

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014

GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 GREEN MORNING «Energie et IAA : de l urgence de l économie à la valorisation» CCI Rennes 11 septembre 2014 SOMMAIRE Fin des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) du GAZ NATUREL et de l ELECTRICITE Contribution

Plus en détail

Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie

Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie Politique énergétique suisse / Actualités Etat : Septembre 2015 Nicole Zimmermann, Cheffe de section, Office fédéral de l énergie Cité de l énergie, Le Mont sur Lausanne 15.09.2015 COO.2207.110.3.959423

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

Ecublens, pour l avenir de nos enfants

Ecublens, pour l avenir de nos enfants Ecublens, pour l avenir de nos enfants Présentation «Cité de l énergie» Octobre 2015 Table des matières 1. Présentation du label Cité de l énergie 2. Programme de politique énergétique communal 3. Démarche

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels

modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels Ordonnance du 29 juin 2004 Entrée en vigueur : 01.07.2004 modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva

Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Proposition technique et financière pour Le raccordement Sur le réseau public de distribution électricité Raccordement de puissance < kva Numéro d affaire : Etablie entre : Vialis, Gestionnaire de Réseau

Plus en détail

PROJET DE LOI RELATIF AU SECTEUR DE L ENERGIE

PROJET DE LOI RELATIF AU SECTEUR DE L ENERGIE PROJET DE LOI RELATIF AU SECTEUR DE L ENERGIE POSITION DE LA CGPME CONSTAT Selon l étude internationale sur le prix de l électricité réalisée par Nus Consulting en 2006 1, les prix de l électricité ont

Plus en détail

La commercialisation des médicaments et de dispositifs médicaux par Internet

La commercialisation des médicaments et de dispositifs médicaux par Internet CMS Adonnino Ascoli & Cavasola Scamoni CMS Albiñana & Suárez de Lezo CMS Bureau Francis Lefebvre CMS Cameron McKenna CMS DeBacker CMS Derks Star Busmann CMS von Erlach Henrici CMS Hasche Sigle CMS Reich-Rohrwig

Plus en détail

Engagement d un juriste (H/F) spécialisé en marchés publics pour la Ville de Dinant CDI/Temps plein - Echelle A1.

Engagement d un juriste (H/F) spécialisé en marchés publics pour la Ville de Dinant CDI/Temps plein - Echelle A1. Recrutement d un juriste(h/f) (marchés publics) (au grade de chef de bureau administratif) pour les besoins de fonctionnement du Service Technique du Patrimoine Immobilier de la Province de Namur. Engagement

Plus en détail

Swisscom centre de calcul Wankdorf

Swisscom centre de calcul Wankdorf Swisscom SA Centre de calcul Wankdorf Stauffacherstrasse 59 3015 Berne www.swisscom.ch Swisscom centre de calcul Wankdorf L avenir sous le signe de la réussite Le centre de calcul de Swisscom au Wankdorf

Plus en détail

SDESR, Aquapro Journée technique du 20 janvier 2010

SDESR, Aquapro Journée technique du 20 janvier 2010 SDESR, Aquapro Journée technique du 20 janvier 2010 1 DIRECTIVES SSIGE W3 ÉTABLISSEMENT D INSTALLATIONS D EAU DE BOISSON Jean-Jacques Hasler, Responsable du Contrôle des installations intérieures Eau et

Plus en détail