LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION?"

Transcription

1 LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION?

2 LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION? Je suis là. Et vous? Le client est un dieu. Et Dieu est omniprésent. Mais votre entreprise l estelle aussi? Pendant que vous attendez sagement à côté de votre téléphone que les clients vous appellent, ils sont peut-être occupés de cracher leur venin sur Twitter. Devez-vous réagir et si oui, comment? Et à quel point les conversations téléphoniques importent-elles encore? La réponse à ces questions et toutes vos futures questions : une approche multicanal. Le multicanal : tendance ou évolution? L évolution des besoins des consommateurs a impliqué la nécessité d adopter une approche multicanal. Grâce à Internet et aux quantités astronomiques d informations que l on y trouve, les consommateurs n ont généralement plus besoin d être en contact avec les entreprises pour se procurer leurs produits ou faire appel à leurs services. L interaction avec les clients est donc en chute libre. Mais à l image de tout ce qui se raréfie, elle devient aussi plus précieuse. Le peu de contacts entre les clients et les entreprises revêtent ainsi à l heure actuelle une valeur incommensurable. Un phénomène que l on peut expliquer de plusieurs manières : les clients réservent le contact direct avec l entreprise pour la fin pour compléter leurs informations, ils veulent résoudre un problème et l entreprise doit pouvoir démontrer sa raison d être (walk the talk)... Somme toute, les contacts clients deviennent tellement uniques qu ils se doivent d être positifs. Et plus important encore : ils doivent l être immédiatement. Les clients veulent une réponse à leur question dès le premier contact, ici et maintenant.

3 Pourquoi une telle hâte? Car les clients veulent souvent pouvoir résoudre leur problème rapidement, mais aussi peut-être encore plus en raison de la mentalité propre à notre époque. Après l ère industrielle et la société de l information, nous sommes à présent dans l ère de l interruption. Constamment dérangés pendant nos activités, on perd davantage de temps pendant la journée. Et lorsqu on prend le temps de contacter une entreprise, on veut que cela en vaille la peine. Chaque contact avec un client devient ainsi un véritable moment of truth, un test ultime pour l entreprise : peut-elle répondre à la question du client sur-le-champ, quel que soit le canal utilisé? Si l entreprise n est pas efficace pas à ce moment crucial, cela peut provoquer des dégâts irréparables pour la relation entre le client et l entreprise. Le(s) défi(s) La question précitée évoque deux défis pour votre centre de contact : 1 2 Comment gérer l augmentation du nombre de canaux? La multiplication des canaux implique aussi la numérisation de toutes les questions posées, mais aussi leur association aux interactions précédentes avec le client concerné (ou avec sa famille, ses collègues...) et la possibilité d offrir à vos agents une vue d ensemble du profil du client, de ses données et de son historique. Comment veiller à la cohérence des expériences clients à travers tous les canaux? La cohérence rassure. Et l on attend des produits et services qu ils fonctionnent bien et soient assortis d un support fiable, surtout lorsqu on paie pour en disposer. Votre entreprise se doit donc de s exprimer et d agir d une seule et même voix. Pas seulement pendant les différentes étapes de la vente et de la communication, mais aussi par la suite et ce, sur tous les canaux.

4 Si je reçois par exemple une réponse sympathique et personnelle à un e mail de réclamation et que l on m envoie par après sur Facebook une réponse toute faite à une question sur les autres services de l entreprise, c est non seulement perturbant, mais aussi décevant. Une enquête a révélé que les clients préfèrent profiter chaque fois d un service 3 étoiles plutôt que d un service 5 étoiles suivi d un service plus médiocre les fois suivantes. Logique, non? Et pourtant, de nombreuses entreprises éprouvent des difficultés à cet égard. Pourquoi? Parce qu elles ne considèrent trop souvent pas leur service à la clientèle comme tel et ne se mettent pas à la place de leurs clients. Et puis la situation dégénère. Et si vous estimez que Facebook n est pas un canal utile pour votre entreprise, votre avis n importe pas si votre client l utilise, encore plus si c est pour vous contacter. Et à partir de là, Facebook devient un canal pertinent pour vous. Une étude menée au Royaume-Uni a montré que 85 % des entreprises ne répondaient pas aux tweets des internautes et que 64 % des sociétés mettaient au moins une heure à répondre à un message Facebook. Les entreprises établissent donc encore trop souvent des priorités au sein des canaux et construisent une hiérarchie en décrétant par exemple que les contacts par sont importants, contrairement aux messages envoyés sur Facebook, alors que ces derniers peuvent être un véritable révélateur pour les clients. Plan d approche Comment relever ces deux défis? Tout simplement en veillant à être là où sont vos clients et à les aider. Les entreprises qui adhèrent à cette approche possèdent un ADN dit «customer centric», ce qui signifie que les clients et leurs priorités sont essentiels pour elles et qu elles sont parées à toutes les évolutions. Elles pensent au-delà des produits et chiffres, selon les besoins.

5 Devez-vous pouvoir répondre à toutes les questions à tout moment et sur n importe quel canal? Dans un monde parfait, oui. Est-ce réalisable? Pas à 100 %. Vous constaterez que certains clients ayant des questions bien précises utiliseront systématiquement des canaux spécifiques. Ils auront ainsi plutôt tendance à vous appeler pour des questions urgentes ou problèmes graves et à vous contacter par pour des réclamations plus formelles. Cette approche vous permettra de détecter rapidement les processus et priorités qui vous faciliteront la vie. Mais ne vous rendez pas la vie trop facile non plus et tenez compte de tous les canaux, en partant du principe que vos clients les utilisent réellement. Chaque contact avec les clients est crucial. Vous ne pouvez bien entendu pas être omniprésent(e), mais cela ne doit pas être une excuse. Une entreprise possédant un ADN «customer centric» se doit toutefois d être plus présente sur tous les canaux et de disposer d une organisation d entreprise holistique, et non segmentée. Leurs équipes chargées des médias sociaux doivent en outre être intégrées dans le centre de contact, qui doit à son tour être fortement représenté au conseil d administration. Et si les contacts avec les clients sont aussi uniques et précieux, il serait impensable de ne pas inviter à votre table le département qui s en charge au quotidien lorsque des décisions importantes doivent être prise. Les centres de contact ne peuvent donc plus être considérés comme des centres de coût, mais doivent être perçus comme des catalyseurs permettant de relever des défis au sein de votre organisation. Un exemple d approche non holistique : un de nos collègues a récemment déménagé et en a informé son opérateur téléphonique, qui a bien pris note du changement, car notre collègue a très vite reçu à sa nouvelle adresse des brochures marketing et offres exclusives «spécialement à votre intention». Quelques semaines plus tard, il a toutefois commencé à recevoir des SMS lui indiquant qu il n avait pas payé ses factures et le menaçant de couper la ligne... Il a donc appelé la société en personne. Résultat : il se trouve que ses factures étaient encore envoyées à son ancienne adresse. Outre un immense fossé quant aux expériences vécues aux différents moments of truth («offres spéciales à votre intention» contre «menace de coupure»), le département marketing de la société n avait jamais communiqué avec le service chargé de la facturation. Comment encore faire confiance à une telle entreprise de communication dans un pareil cas?

6 Le changement Les sociétés proposant un service à la clientèle multicanal et une gestion de l expérience des clients affichent un taux de rétention des clients 91 % plus élevé et génèrent un chiffre d affaires 6 fois plus important que les entreprises ne misant pas sur ces aspects. Intéressant pour vous aussi? Les contacts avec les clients sont le quotidien des centres de contact. Et comme les clients ont évolué, les contacts doivent eux aussi se dérouler autrement. Chez Voxtron-Enghouse, nous sommes convaincus que le besoin d une approche multicanal se fait de plus en plus pressant. Envie d en savoir plus? Nos experts se feront un plaisir de réfléchir à une stratégie multicanal et de la mettre en œuvre

7 PLUS D INFOS? Prenez vite rendez-vous avec votre personne de contact habituelle chez Voxtron et découvrez comment convertir les tendances en nouvelles opportunités. Réagissez dès aujourd hui! Pour la Belgique et les Pays-Bas Jan Vidts Autres pays: Marc Bau Voxtron Hoogkamerstraat 304 B Temse T F V.U. Jan Vidts, Hoogkamerstraat, Temse COPYRIGHT Tous les articles publiés dans notre cases et sur notre site sont protégés par le droit d auteur.la reprise, mêmepartielle, n est permise que moyennant accord écrit préalable de Voxtron et en mentionnant Voxtron comme sourceainsi qu un lien vers

VOXTRON 100 % PARÉS POUR L AVENIR

VOXTRON 100 % PARÉS POUR L AVENIR PARÉS POUR L AVENIR VOXTRON 100 % PARÉS POUR L AVENIR Voxtron-Enghouse a toujours eu pour ambition de développer de nouveaux produits qui vous facilitent radicalement la vie et la tâche. Et nous franchissons

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Des cas inspirants. CASE 12 Voxtron chez KULeuven

Des cas inspirants. CASE 12 Voxtron chez KULeuven Des cas inspirants CASE Voxtron chez KULeuven Voxtron réduit les temps d attente à la KU Leuven La KU Leuven dispose d un helpdesk central. Les agents du helpdesk de l ICTS le service informatique central

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises

e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Livre Blanc e-commerce : Guide à l intention des Petites et Moyennes Entreprises Optimisation des opportunités en ligne pour les PME Opportunités en ligne La conjoncture n a jamais été aussi favorable

Plus en détail

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION Découvrez comment le Social CRM peut travailler pour vous LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION 2 À PROPOS Au cours des dernières années, vous

Plus en détail

Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment?

Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment? conseil organisation management Réussir ensemble Devenir une banque relationnelle de référence : pourquoi et comment? Conférence CCM Benchmark Banques sur Internet 2012-13 Mars 2012 csa consulting 80,

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

La nouvelle façon de vendre

La nouvelle façon de vendre Exact Online La nouvelle façon de vendre CRM dans le cloud www.exactonline.be 02 CRM dans le cloud Table des matières Introduction 1 Résumé management 4 2 L importance du CRM 6 3 Le CRM dans la pratique

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux

Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux Comportement client et promesse des marques sur les réseaux sociaux secteurs d activité multiculturels. Le Customer Experience Lab -«CX Lab»- de Teleperformance ouvert en 2013 à Lisbonne, mène des recherches

Plus en détail

LE CONTENU : LES NOUVELLES REGLES DU JEU

LE CONTENU : LES NOUVELLES REGLES DU JEU LIVRE BLANC LE CONTENU : LES NOUVELLES REGLES DU JEU Le rôle du journalisme de marque dans les relations publiques 2 Livre White Blanc Paper Le Contenu The New : les Nouvelles Rules of Content Règles Introduction

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

E-COMMERCE & MULTI CANAL

E-COMMERCE & MULTI CANAL E-COMMERCE & MULTI CANAL SPÉCIALISTE E-BUSINESS UNE STRUCTURE ACCOMPAGNANT SES CLIENTS A L INTERNATIONAL + 1900 collaborateurs + CA 158 M + 21 années d'existence + 15 ans d'expérience e-business AVEC UN

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication MÉTHODOLOGIE La partie de l'image avec l'id de relation rid11 n'a pas été trouvé dans le fichier. Phase qualitative

Plus en détail

Étude de cas détaillée: Matelas Bonheur

Étude de cas détaillée: Matelas Bonheur Étude de cas détaillée: Matelas Bonheur Qui est Matelas Bonheur? Une chaine de magasins spécialisés dans la vente de matelas et d accessoires de sommeil 15 magasins dans la région de Montréal Plus de 25

Plus en détail

Les questions incontournables pour. bien prospecter et bien communiquer LE GUIDE DE LA PROSPECTION

Les questions incontournables pour. bien prospecter et bien communiquer LE GUIDE DE LA PROSPECTION Les questions incontournables pour bien prospecter et bien communiquer LE GUIDE DE LA PROSPECTION avril 2014 les questions incontournables pour bien prospecter et bien communiquer Ce guide a été élaboré

Plus en détail

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso

LE MULTICANAL. ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso LE MULTICANAL ou comment mettre le dialogue avec vos donateurs au cœur de votre organisation! Atelier animé par David Alonso Directeur général de Faircom Paris Objectifs de la session Découvrir le multicanal

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

«Cette nouvelle lettre d information à notre équipe, peut et doit être participative et alimentée par tous, lors de nos échanges»

«Cette nouvelle lettre d information à notre équipe, peut et doit être participative et alimentée par tous, lors de nos échanges» «Cette nouvelle lettre d information à notre équipe, peut et doit être participative et alimentée par tous, lors de nos échanges» Mon devoir et mon souhait, est de vous faire progresser dans vos compétences

Plus en détail

E-mail : gagnez du temps sans rien manquer d important

E-mail : gagnez du temps sans rien manquer d important E-mail : gagnez du temps sans rien manquer d important 1 Etes-vous accro aux mails? Consultez-vous vos mails régulièrement sur votre smartphone, juste pour savoir (et vous les traitez plus tard)? Vous

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui

Surfer Prudent - Tchats. Un pseudo peut cacher n importe qui Tchat Un tchat est un outil de communication sur Internet qui permet de parler en temps réel avec un ou plusieurs internautes. Un tchat est aussi appelé messagerie instantanée. Un pseudo peut cacher n

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

e-mails et offices de Tourisme

e-mails et offices de Tourisme e-mails et offices de Tourisme enjeux et mise en oeuvre d une démarche qualitative du traitement du courrier électronique Contenus élaborés par : MOPA mission des offices de tourisme et pays touristique

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise

Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # Webmarketing Le mercredi 16 avril 2014 Intégrer le webmarketing à sa stratégie d entreprise # E-marketing # Marketing 2.0 # Net Marketing # Marketing digital # Cyber Marketing Marketing : «Ensemble des

Plus en détail

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux.

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. 9 ATELIERS POUR COMPRENDRE LES ENJEUX DU NET // 27 MAI 2010 Digital Day 27 mai 2010 Mathieu Llorens Directeur

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

EMARSYS SMS INTÉGREZ LE SMS À VOTRE STRATÉGIE MULTICANAL. SANS EFFORT.

EMARSYS SMS INTÉGREZ LE SMS À VOTRE STRATÉGIE MULTICANAL. SANS EFFORT. EMARSYS SMS INTÉGREZ LE SMS À VOTRE STRATÉGIE MULTICANAL. SANS EFFORT. EMARSYS SMS Ajoutez SMS Text Marketing à votre stratégie multicanal. Emarsys SMS: Ajoutez SMS Text Marketing à votre stratégie multicanal.

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : FOCUS «SITE WEB», «FACEBOOK», «E-REPUTATION»

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

LES MEILLEURES TECHNIQUES DE PROSPECTION

LES MEILLEURES TECHNIQUES DE PROSPECTION Appelez nous au 04 78 89 54 43 contact@ceresdeveloppement.fr LES MEILLEURES TECHNIQUES DE PROSPECTION Livre blanc Vous êtes gérant, indépendant ou commercial ; vous savez qu une partie de votre travail

Plus en détail

LES OUTILS DE FIDÉLISATION

LES OUTILS DE FIDÉLISATION LES OUTILS DE FIDÉLISATION Sommaire Sur Internet personne ne passe devant votre boutique! 1. Site 2. Newsletters 3. Fidélité 4. Parrainage 5. Réseaux sociaux 6. Nouveauté 1. Votre site votre porte d entrée

Plus en détail

La 1 ère suite marketing web + mobile + social des TPE/PME. Présentation

La 1 ère suite marketing web + mobile + social des TPE/PME. Présentation La 1 ère suite marketing web + mobile + social des TPE/PME Présentation Pourquoi appyourself? La consommation des contenus numériques ne se fait plus uniquement via un site web mais aussi via un mobile,

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

La clé de la fidélité de la clientèle

La clé de la fidélité de la clientèle Reynolds et Reynolds La clé de la fidélité de la clientèle Premièrement, transgressez toutes les règles... Voici comment s y prendre Kasi Westendorf, Vice-présidente du Marketing Reynolds et Reynolds La

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

VOTRE IMAGE VAUT DE L OR EN LIGNE AUSSI... GOUDA DE HOLLANDE DU NORD AU SCEAU ROUGE

VOTRE IMAGE VAUT DE L OR EN LIGNE AUSSI... GOUDA DE HOLLANDE DU NORD AU SCEAU ROUGE VOTRE IMAGE VAUT DE L OR AUSSI... QUELQUES CHIFFRES 80% des Belges sont aujourd hui connectés à Internet, bientôt, ils seront 90%. Le nombre d utilisateurs mobiles a doublé les deux dernières années. 60%

Plus en détail

Le marketing suisse à l'heure du Big Data. 19 Février 2015

Le marketing suisse à l'heure du Big Data. 19 Février 2015 Le marketing suisse à l'heure du Big Data 19 Février 2015 AGENDA 1.Eco système : Gamned! / 1.618 2.Etude «Big Data et Marketing en Suisse romande» 3. Data Digital 4.La connexion des mondes : CRM + digital

Plus en détail

Résultats de l enquête Emploi & Réseau. Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats?

Résultats de l enquête Emploi & Réseau. Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats? Résultats de l enquête Emploi & Réseau ux sociaux Les réseaux sociaux sont-ils vraiment utiles pour les recruteurs et les candidats? Contexte et méthodologie Contexte Pourquoi cette enquête? Faire le point

Plus en détail

Vendeur du 3 e millénaire

Vendeur du 3 e millénaire Éditorial La fonction commerciale est au centre d un séisme sans précédent. En effet, rares sont les métiers à avoir connu une telle transformation des pratiques performantes en si peu d années. Ce séisme

Plus en détail

Motiver les équipes commerciales

Motiver les équipes commerciales Motiver les équipes commerciales Nouvelle recherche sur les facteurs de motivation des commerciaux les plus performants. par Colleen O Sullivan & Greg McDonald Developing the 21st century workforce TM

Plus en détail

Chaque étape est à prendre en considération. Recommandation pour une meilleure approche de l'attribution

Chaque étape est à prendre en considération. Recommandation pour une meilleure approche de l'attribution Chaque étape est à prendre en considération Recommandation pour une meilleure approche de l'attribution Vue d'ensemble Avec l avènement de la publicité en ligne vint la promesse d une nouvelle ère digitale,

Plus en détail

INBOUND MARKETING. Stéphane Bouchez

INBOUND MARKETING. Stéphane Bouchez INBOUND MARKETING Stéphane Bouchez Bonjour! Nico Karl Clients? Bon, on arrête les présentations? J ai seulement 50 min pour vous Jai seulement 50 min pour vous apprendre à générer plus de leads et de

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015

NUMÉRIQUE VALLÉE. Atelier n 2 : avis clients et e-réputation. Les ateliers numériques de l Office de Tourisme. Mardi 03 mars 2015 NUMÉRIQUE VALLÉE Les ateliers numériques de l Office de Tourisme Atelier n 2 : avis clients et e-réputation Mardi 03 mars 2015 Présentation Anaïs VERGER Agent d Accueil Numérique Elise CORRE-POYET Apprentie

Plus en détail

Les implications opérationnelles du commerce omnicanal

Les implications opérationnelles du commerce omnicanal Les implications opérationnelles du commerce omnicanal Comment le développement d une stratégie équilibrée de vente au détail peut-il contribuer à augmenter la taille du panier, à améliorer le taux de

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant Les clés de la Réussite Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant E-learning 14 heures Tarif : 490 Le manque d approche Marketing pénalise les petites structures.

Plus en détail

Comment sensibiliser ses collaborateurs à la e- réputation de son entreprise? Netexplo 04 décembre 2012

Comment sensibiliser ses collaborateurs à la e- réputation de son entreprise? Netexplo 04 décembre 2012 Comment sensibiliser ses collaborateurs à la e- réputation de son entreprise? Netexplo 04 décembre 2012 1 1 La e-réputation en 5 points Avec le développement exponentiel d Internet, la question de l e-reputation

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

Retenir les meilleurs talents

Retenir les meilleurs talents Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre

Plus en détail

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS PREMIÈRE ÉDITION (4 Juin 2014) LISTE DE CONTROLE POUR ENGAGER UN BON CONSULTANT I. Travaux préparatoires en interne II. Critères personnels concernant le consultant III.

Plus en détail

Comment toucher les décideurs

Comment toucher les décideurs Comment toucher les décideurs Étude commanditée par Pitney Bowes sur l évolution du rôle du courrier dans le marketing mix des entreprises du domaine Business to Business (B2B) en Europe et aux États-Unis

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Formation Institut Kinoa

Formation Institut Kinoa Formation Institut Kinoa «Le marketing BtoB à l ère du digital» Inbound Marketing Générer des leads sur les canaux digitaux Institut kinoa Page 1 sur 6 Institut Kinoa - 32 Rue Arago - 92800 PUTEAUX Tél.

Plus en détail

La déontologie, le courriel et la profession de counseling

La déontologie, le courriel et la profession de counseling Aide-mémoire sur la déontologie, les questions d ordre juridique, et les normes pour les conseillers Il me fait plaisir d accueillir Dan et Lawrence comme les premiers invités de la chronique Aide-mémoire.

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

et déterminant à elle seule la réussite ou non d une page.

et déterminant à elle seule la réussite ou non d une page. Facebook est un réseau social créé en 2004 qui compte désormais plus d 1,35 Milliard d utilisateurs actifs à travers le monde. En France, il y a plus de 21 Millions d utilisateurs réguliers, ce qui montre

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 Une définition Le marketing direct est Une démarche marketing consistant à gérer de manière plus ou moins interactive une offre personnalisée faite directement à un client

Plus en détail

Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing. Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia

Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing. Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia Assurer l avenir de votre activité grâce à l open marketing Par David Mennie, Senior Director, Product Marketing, Acquia Table des matières Le Marketing à l ère de l ouverture 3 L émergence du marketeur

Plus en détail

Marketing. en 12 étapes clés. Une introduction au Marketing Automation Comment délivrer le bon contenu au bon moment à son interlocuteur

Marketing. en 12 étapes clés. Une introduction au Marketing Automation Comment délivrer le bon contenu au bon moment à son interlocuteur Marketing Automation en 12 étapes clés Une introduction au Marketing Automation Comment délivrer le bon contenu au bon moment à son interlocuteur Marketing Automation : pourquoi cela fonctionne mieux qu

Plus en détail

Expérience Client : Comment l approche omnicanal répond-t-elle aux défis du multicanal?

Expérience Client : Comment l approche omnicanal répond-t-elle aux défis du multicanal? Expérience Client : Comment l approche omnicanal répond-t-elle aux défis du multicanal? Sheila McGee-Smith Analyste principale McGee-Smith Analytics Karina Howell Responsable Marketing Solutions Interactive

Plus en détail

IBM Social Media Analytics

IBM Social Media Analytics IBM Social Media Analytics Analysez les données des média sociaux afin d améliorer vos résultats commerciaux Les points clés Développez votre activité en comprenant le sentiment des consommateurs et en

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

Analyse RH: Réseaux et Médias Sociaux. Mode ou révolution dans le domaine du recrutement?

Analyse RH: Réseaux et Médias Sociaux. Mode ou révolution dans le domaine du recrutement? Analyse RH: Réseaux et Médias Sociaux Mode ou révolution dans le domaine du recrutement? L utilisation tactique des réseaux sociaux offre de nouvelles opportunités de recrutement aux employeurs Les réseaux

Plus en détail

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME

Viadeo, prêt à l emploi. livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME Viadeo, prêt à l emploi livret de formation pour les dirigeants de TPE et PME sommaire Objectifs de la formation Cette formation, dispensée par Viadeo et Orange, poursuit un triple objectif : vous aider

Plus en détail

Ce que la loi Economie Sociale et Solidaire va changer avec l obligation d informer tous les salariés deux mois avant une cession d entreprise

Ce que la loi Economie Sociale et Solidaire va changer avec l obligation d informer tous les salariés deux mois avant une cession d entreprise Ce que la loi Economie Sociale et Solidaire va changer avec l obligation d informer tous les salariés deux mois avant une cession d entreprise Pour vous permettre de mieux comprendre les enjeux de la loi

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Cycle: Licence professionnelle Filière: Technique banques et assurances LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Réalisé par: Mlle Asmae AIT RAI Mlle Ghizlane JALIAD Mlle Hafida EL

Plus en détail

Des savoir faire qui s appuient sur 4 piliers majeurs

Des savoir faire qui s appuient sur 4 piliers majeurs Des savoir faire qui s appuient sur 4 piliers majeurs Donner une vision, orienter et piloter les réalisations Conduire l équipe vers l excellence Développer les compétences Identifier les talents et les

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique 21 octobre 2010 - Institut océanographique de Paris La commercialisation du livre dans l univers numérique IV. Webmarketing et outils sociaux

Plus en détail

Guide d implémentation des ISBN à 13 chiffres

Guide d implémentation des ISBN à 13 chiffres Guide d implémentation des ISBN à 13 chiffres International ISBN Agency Berlin 2004 Première édition 2004 by International ISBN Agency Staatsbibliothek zu Berlin Preussischer Kulturbesitz Permission est

Plus en détail

Priorité au client : gestion de l expérience utilisateur

Priorité au client : gestion de l expérience utilisateur un rapport ComputerWeekly en association avec Priorité au client : gestion de l expérience utilisateur KINEMERO/ISTOCK/THINKSTOCK Comment offrir la meilleure expérience client possible sur votre réseau

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Instant evolution à l ère du numérique. Faites de la technologie votre atout compétitivité

Instant evolution à l ère du numérique. Faites de la technologie votre atout compétitivité Instant evolution à l ère du numérique Faites de la technologie votre atout compétitivité On sous-estime facilement la distance parcourue en aussi peu de temps, de même que l ampleur des changements qu

Plus en détail

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale

Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale conseil organisation management Réussir ensemble Évolution des réseaux sociaux dans la banque (US et France) et place dans la distribution multicanale Salon e-commerce, Paris, 14 septembre 2011 csa consulting

Plus en détail

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains Alexandre Bertin NOTE STRATEGIQUE Note stratégique réalisée par

Plus en détail

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité.

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité. Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax Voie Réservée MC Le défi de la gestion de l invalidité Guide du preneur Table des matières INTRODUCTION L absentéisme au 21 e siècle...

Plus en détail

«L impression à données potentiel de croissance?»

«L impression à données potentiel de croissance?» «L impression à données variables, un marché à fort potentiel de croissance?» «Francois Gouverneur Directeur Marketing Xerox France» Page 1 2 2 Des Français attachés au media papierp Si l équipement et

Plus en détail

Qu est-ce qu un programme de dons?

Qu est-ce qu un programme de dons? 1 Qu est-ce qu un programme de dons? Le terme «programme de dons» réfère à votre approche politique, stratégique, active visant à construire une relation durable avec vos abonnés et les donateurs. Tout

Plus en détail

Le emarketing? Ca marche!

Le emarketing? Ca marche! Le emarketing? Ca marche! Gilles Dandel Dir de l'agence WSI OBIWEB Plan de la présentation Pourquoi faire du emarketing? L' ABC du succès selon WSI : Améliorez (créez) votre site? Bonne visibilité & Générez

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes.

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes. Étude de cas : Hydro-Québec et la tempête de verglas par Steve Flanagan Présenté au colloque «Les communications en temps de crise» Organisé par l Université du Québec à Montréal janvier 1999 L analyse

Plus en détail

La légalité du «marketing viral»

La légalité du «marketing viral» SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL ÉCONOMIE, PME, CLASSES MOYENNES ET ÉNERGIE Direction générale Régulation et Organisation du Marché Cellule Economie électronique La légalité du «marketing viral» Septembre 2005 1

Plus en détail