Descriptif du projet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Descriptif du projet"

Transcription

1 Novembre 2014 Titre du projet Projet nouveau Descriptif du projet Apprentissage en Agriculture en Aquitaine Projet récurrent Année et session concernées Janvier 2015 Organisme demandeur AREFA Association Régionale Emploi et Formation Agricole - Cité Mondiale 6 parvis des Chartrons BORDEAUX Chef de projet Valérie LEGER animatrice Téléphone : Mail : Calendrier prévu De janvier 2015 à juin 2015 Axe 1 Axe 4 Faire connaître et valoriser l agriculture et ses métiers salariés Promotion de l emploi selon les types de publics, etc. Accords - Accord national du 27 novembre 2009 relatif à la diversité en agriculture : conjuguer le réalisme des informations par de la mise en situation, démontrer l accessibilité des métiers agricoles, mais également apprécier la technicité du métier. - Accord national du 29 octobre 2009 sur l égalité professionnelle et salariale en agriculture : agir sur les préjugés négatifs et mettre en avant des notions telles que l égalité au travail, les conditions de travail, etc. - Avenant n 3 du 6 janvier 2009 à l accord national du 2 juin 2004 sur la formation professionnelle en agriculture : valoriser l évolution des carrières par la formation professionnelle Territoire concerné Région Aquitaine Public ciblé Jeunes en recherche d emploi, de formation, d orientation et les accompagnants (conseillers emploi, associations, formateurs.), exploitants agricoles 1

2 Présentation détaillée du projet L Aquitaine occupe la première place pour l emploi de main d œuvre salariée agricole en France. Malgré ce leadership, de nombreux postes sont en tension dans la région et les offres restent non pourvues faute de candidats qualifiés pour les occuper, constat que l a souvent fait sur le terrain depuis plusieurs années. Les exploitations agricoles souffrent d un manque de main d œuvre qualifiée et jeune : d une part parce les jeunes diplômés sont souvent inexpérimentés ou ont des connaissances trop théoriques voire inadaptées aux besoins de l entreprise, d autre part parce que les jeunes ne font pas assez souvent le choix des métiers agricoles jugés dévalorisants. Pourtant, trop de jeunes gens «décrochent» et quittent l école sans aucune qualification, se plaçant ainsi en situation précaire et malheureusement durable face à l emploi. Les formations par la voie de l apprentissage peuvent permettre de concilier les souhaits et les attentes des jeunes et des employeurs, revaloriser les métiers agricoles en combattant concrètement les idées reçues et en proposant un avenir professionnel durable aux jeunes générations. Le réseau ADEFA/ propose cette année de promouvoir les métiers agricoles par la voie de l apprentissage en collaboration avec les partenaires présents sur chaque territoires en mettant en œuvre les missions qui sont les siennes pour faire connaitre et valoriser les métiers et les formations agricoles ; pour s adresser à tous les publics. Motivation du projet 2 Aujourd hui, seuls les événements ayant une véritable résonance suscitent à la fois l intérêt des professionnels et du public. Ce constat a été fait en Aquitaine par les chambres consulaires (chambre de commerce et d industrie d Aquitaine, chambre de métiers et de l artisanat d Aquitaine, chambre régionale d agriculture d Aquitaine) qui se sont rapprochées en 2014 pour promouvoir ensemble l apprentissage dans notre région et décliner cette promotion en fonction des spécificités de chaque territoire. Le Conseil régional d Aquitaine soutient cette initiative qui est aussi une volonté nationale en finançant une campagne de communication en faveur de l apprentissage. L objectif de notre réseau est de se mobiliser au cours d un temps choisi pour proposer des manifestations dans l ensemble des départements de l Aquitaine, autour des acteurs locaux de l agriculture, de l emploi et de la formation, pour faire connaitre auprès d un large public et surtout auprès des jeunes les besoins régionaux en emploi salarié agricole ainsi que les formations professionnelles qui conduisent à ces métiers pour contribuer à faire vivre ce dispositif. Nous souhaitons faciliter la mise en relation des différents acteurs en adéquation avec les spécificités locales et en relation avec nos partenaires départementaux et régionaux. Pendant l année 2015 et plus particulièrement du 09 au 13 mars 2015, le réseau AREFA/ADEFA se positionne : - pour valoriser ses missions en matière d emploi et de parcours professionnel au sein des secteurs agricoles clefs de ses départements. - pour présenter la diversité de la formation professionnelle aux jeunes en cours d orientation et montrer qu elle est partie intégrante de la vie de l entreprise.

3 - Pour faire connaître avec les chambres d agriculture régionale et départementales le dispositif aquitain en faveur de l apprentissage agricole. - pour sensibiliser aux métiers en tension qui recrutent actuellement et présenter les perspectives d emplois de demain accessibles par les voies de l apprentissage. Les objectifs généraux : - Accompagner les professionnels de l orientation et ceux en charge de jeunes publics en matière de formation agricole par la voie de l apprentissage. - Informer les professionnels de l emploi et de l orientation ainsi qu un large public (jeunes en cours d orientation, demandeurs d emploi, personnes en réinsertion, personnes en réorientation professionnelle.) sur les métiers de la production agricole, sur les dispositifs de promotion et d accès aux métiers agricoles, sur les formations existantes grâce aux organismes de formation agricole concernés sur le secteur géographique ciblé. - Promouvoir les outils et les réalisations du réseau en proposant des formations et des emplois à pourvoir. - Contribuer à améliorer l image des métiers de l agriculture souvent dépréciée. - Montrer la force d une action globalisée par la mise en réseau. Ce moment doit aussi nous permettre de mettre en avant la technicité et le savoir faire du réseau. L et les ADEFA d Aquitaine (Dordogne, Gironde, Landes et Pyrénées Atlantiques), sont conscientes que les services qu elles proposent se doivent d être connus du plus grand nombre de ses adhérents, du grand public, mais également des professionnels qui œuvrent pour l accès à l emploi et à la formation. Le réseau espère aussi un impact positif de cette semaine de l emploi sur le public en communiquant sur le modernisme, les conditions de travail, les possibilités d évolution de carrière du secteur agricole grâce à l intervention de professionnels. 3 Objectifs opérationnels visés DES INTERVENTIONS DEPARTEMENTALES APPUYEES AU NIVEAU REGIONAL. L intérêt est : De mettre en relation et favoriser les interactions entre le public, les professionnels du secteur agricole, les partenaires de l emploi et de la formation. Les amener à échanger pour permettre une meilleure compréhension des exigences économiques de ce secteur, à exposer les besoins de l agriculture en terme de métiers et aussi de qualification professionnelle, à se coordonner par notre biais pour satisfaire à l offre et la demande d aujourd hui et de demain en termes d emploi salarié et de formation. De valoriser ou revaloriser l image des métiers agricoles auprès de tous les publics mais en particulier auprès des plus jeunes. De nous permettre de communiquer sur notre structure, nos actions et nos moyens. Cet évènement permettra de faire un «coup de projecteur» sur l emploi agricole, sur la diversité en agriculture, sur les formations qualifiantes et de qualité, sur les débouchés variés et accessibles proposés dans ce secteur d activités.

4 Moyens Organisation de manifestations en collaboration avec les professionnels locaux, acteurs dans la filière de l apprentissage en agriculture et/ou de l emploi, chambres d agricultures départementales et régionale. Présentation des métiers salariés du secteur agricole du département accessibles par la voie de l apprentissage et des formations qui y conduisent. Sur le lieu d accueil, des apprentis, des maitres de stage et des formateurs viendront pour témoigner et échanger avec le public. Ces rencontres permettront de mettre en relation les structures partenaires (Missions locales, MFR, organismes de formation..), le public (jeunes en formation, jeunes en cours d orientation, demandeurs d emplois, personnes en réorientation professionnelle.) et les professionnels (chefs d entreprises et salariés).le public sera convié par l intermédiaire des structures partenaires ou directement par les organisateurs. Chaque ADEFA planifiera ses actions en fonction des publics sollicités et des spécificités de son secteur géographique. Pour sa part, l AREFA interviendra de la façon suivante : En communiquant sur les actions globales du réseau : une action «presse» sera menée avec le journal Sud Ouest. Dans le cadre de la campagne publicitaire financée par le Conseil Régional et décidée pour promouvoir de concert l apprentissage en Aquitaine, un espace publicitaire sera réservé à la semaine régionale de l emploi. La chambre régionale d agriculture est pilote de ce projet et le contenu sera travaillé avec le service communication avant publication dans le supplément Economie du journal Sud Ouest. Les cibles de la campagne publicitaire de l année 2015 sont les chefs d entreprises, futurs maitres de stages et recruteurs potentiels. L achètera également pour son réseau des espaces publicitaires dans des publications du journal Sud: une demi-page dans le guide des métiers qui sera consacré cette année à l apprentissage et un quart de page dans le supplément orientation de mars En demandant l aide de l ensemble de nos partenaires pour le déploiement de leurs moyens de communication pour faire connaitre les évènements auprès du grand public et des professionnels de l enseignement. L AREFA interviendra, à la demande des ADEFA pour présenter le réseau et ses actions régionales. 4 Programmes prévisionnels des évènements proposés par les ADEFA Les ADEFA d Aquitaine proposent - Des actions se déroulant dans les Centres Départementaux de Formation des Apprentis Agricoles en collaboration avec les CDFAA, les missions locales des secteurs concernés, et les chambres d agriculture des départements. - Sensibilisation d un public de jeunes suivis par les missions locales en réalisant un éclairage particulier sur l apprentissage agricole (Départements de la Dordogne et des Landes) ou des prescripteurs de l emploi et en particulier des missions locales, des associations en charge de l emploi des jeunes (ADEFA 64), à destination également des collégiens et lycéens pour l ADEFA 33.

5 - Découverte du monde agricole, des métiers, et de l apprentissage : sous la forme de jeux, de questionnaires, de table-ronde (ADEFA 33) de témoignages et d échanges avec des jeunes apprentis, des maîtres d apprentissage et des formateurs du CDFAA. Présentation du dispositif apprentissage (intervenants : développeur chambre agriculture, responsables CDFAA) Visite des exploitations agricoles ou horticoles adossées aux centres de formation des apprentis. Restitution de l enquête régionale réalisée par la Chambre régionale de l agriculture sur les freins et leviers pour le développement de l apprentissage en milieu agricole proposée par l ADEFA Pyrénées- Atlantiques - Les participants repartiront avec un dossier complet d informations sur les métiers agricoles, les formations agricoles existantes par la voie de l apprentissage ainsi que les coordonnées des organismes locaux concernés. Projet dans le Lot-et-Garonne La manifestation dans le Lot-et-Garonne est organisée en association avec la FDSEA 47 en raison de l absence d ADEFA dans le département et afin que l évènement conserve une approche régionale. La FDSEA 47 constate sur son territoire que l apprentissage souffre d une mauvaise image auprès des jeunes générations. De plus, l information concernant l apprentissage agricole est confuse : les centres de formation, les prescripteurs, les organisations agricoles et les syndicats n ont pas l habitude de travailler ensemble. Le réseau autour de l apprentissage est peu dynamique. Un réseau clairement identifié pour rendre une communication efficace concernant l emploi salarié, les métiers agricoles et les formations qui y conduisent n est pas constitué dans le département. Ainsi, il parait nécessaire d identifier les partenaires d un futur réseau pour améliorer la communication sur l apprentissage auprès des jeunes mais également des exploitants agricoles. 5 Le but est de réunir l ensemble des acteurs concernés sur deux différents proches d Agen et de Marmande avec pour objectif : exploitations sur deux lieux - de communiquer sur l intérêt de l apprentissage (avec le témoignage de jeunes en formation apprentissage) - De constituer et d unifier un réseau de partenaires En compléments, plusieurs articles seront diffusés dans la presse agricole pour faire écho et communiquer sur les avantages de l apprentissage. Partenaires invités : Exploitants agricoles Jeunes Prescripteurs (Pôle emploi, Missions locales, ) Organismes de formation et jeunes en formation apprentissage

6 Calendrier Des ADEFA et de la FDSEA47 : janvier février 2015 : - Recherche de lieux d accueil pour ceux qui n iront pas au CDFAA. - Prise de contact avec les partenaires (CDFAA, chambre d agriculture et missions locales pour planifier et cibler les publics concernés. - Elaboration des supports de communication ou des documents de travail, préparation des animations et mise en place des modalités des manifestations - Prise de contact avec les intervenants concernés pour la présentation de l apprentissage + recherche des témoins (maître d apprentissage + apprentis + formateurs) - Lancement des invitations. Mars 2015 à juin Préparation matérielle et tenues des manifestations. - Communication presse. - Bilans : Janvier 2015 : Préparation des supports de la communication régionale pour la parution dans la revue des métiers du journal Sud Ouest. Février 2015 : Préparation des supports de la communication régionale pour la parution dans le supplément de Sud Ouest. Préparation avec la chambre régionale d agriculture et son service communication de l article sur l apprentissage dans le cadre du projet financé par le Conseil régional d Aquitaine. Mars 2015 à juin 2015 Interventions auprès des ADEFA ; bilan des actions et analyse de l impact des manifestations avec l ensemble des acteurs du projet. 6 Calendrier des structures intervenantes (jours de travail) : Organisation des rencontres (intervenants, témoins) Animation de la journée COPIL, réunions préparatoires, communication bilans TOTAL (en nombre de jours) ADEFA ADEFA ADEFA ADEFA FDSEA TOTAL 77

7 La FDSEA 47 participera en mettant du personnel à disposition pour un forfait horaire correspondant à un équivalent de 12 jours de travail. Indicateurs de suivi - Nombre de jeunes présents : demandeurs d emploi, lycéens, collégiens - Nombre d accompagnants et/ou de prescripteurs présents. - Nombre de participants chez les exploitants agricoles. - Analyse des actions de communication : à titre d exemple, nombre d articles dans la presse. Résultats escomptés Outre l information de l ensemble des cibles visées et l intérêt qu elles peuvent en retirer, nous espérons : - Susciter l intérêt et le besoin auprès du public, des prescripteurs, des professionnels de la formation. - (Re) valoriser l image des métiers de la production agricole et des entreprises - Mettre en avant les dynamiques du secteur agricole par la présentation des partenariats. - Favoriser les missions du réseau. - Se positionner par rapport aux autres acteurs de l emploi et de la formation comme un interlocuteur qualifié et incontournable. 7 Logique de réseau paritaire dans le cadre du projet A travers ce projet, la branche agricole représentée par la CPRE et l AREFA cherche à se positionner comme interlocuteur privilégié auprès des principaux partenaires : - Par une action régionale permettant d identifier les ADEFA, l et le réseau ANEFA : actions de communication et de promotion des outils du réseau autour de cet évènement. Pour : - Valoriser les métiers salariés agricoles auprès d un large public (personnes en cours d orientation ou de réorientation professionnelle, demandeurs d emploi.) - Favoriser le recrutement et l embauche de salariés agricoles. - Fidéliser les salariés. - Répondre aux besoins de formation des salariés et des entreprises de la production agricole. - Développer l accès aux filières d enseignement agricole. - S inscrire dans une politique de développement et de valorisation des métiers de l agriculture dans le paysage aquitain.

8 Bordeaux, le 13 novembre2014 Alain Sanguinet Président de l Eric Perriat Secrétaire Général de l 8

9 Budget prévisionnel RECETTES ANEFA ,97 70% autofinancement 8 846,13 30% Total des recettes prévisionnelles ,10 DEPENSES Nombre total de jours d'intervention Coûts journée TOTAL GENERAL FRAIS DE PERSONNEL Animatrice , ,62 ADEFA 24 Animation , ,00 Secrétariat 2 86,00 172,00 ADEFA 40 Animation 9 170, ,52 Assistante emploi formation 3 142,86 428,58 ADEFA 33 Personnel administratif 2 134,87 269,74 Correspondant Emploi Rive Gauche 2 146,33 292,66 Responsable technique 5 220, ,00 Correspondant Emploi Rive Droite 2 197,90 395,80 total ADEFA ,20 ADEFA 64 Animation , ,00 Secrétariat 2 120,00 240,00 FDSEA47 Animation , ,00 Total frais de personnel ,92 FRAIS GENERAUX ,00 ADEFA ,81 909,72 ADEFA ,72 812,64 ADEFA ,42 694,20 ADEFA , ,00 9

10 FDSEA47 Forfait 400,00 Total frais généraux 6 586,56 FRAIS DE DEPLACEMENT (**) Animatrice 300 kms 120,00 Administrateurs (frais A/R et péages) 350 Kms 192,50 ADEFA 24 animatrice 220 Kms 125,40 Administrateur 110 Kms 62,70 location de bus 150,00 ADEFA 40 Animatrice 550 kms 313,50 Administrateurs 250 kms 142,50 location de bus 150,00 ADEFA64 Animatrice et administrateurs 1315 kms 500,00 FDSEA47 Animatrice et administrateurs 245,00 Bus 500,00 Total frais de déplacement 2 501,60 FRAIS DE REPAS ADEFA 24 60,00 ADEFA 33 frais de repas 420,00 ADEFA 40 frais de réception 30,00 ADEFA 64 frais de repas 300,00 FDSEA47 300,00 Total des frais de repas 1 110,00 FRAIS DE COMMUNICATION presse (publicité, dossiers presse, invitations) 2 parutions Sud Ouest 4 080,00 ADEFA 24 publi-reportage 370,00 ADEFA 64 articles presse 540,00 FDSEA47 Documentation, 200,00 Total frais de communication 5 190,00 Total des dépenses prévisionnelles ,10 10 Calcul des indemnités kilométriques (IK) pour les frais de déplacements : Les administrateurs de l perçoivent une indemnité kilométrique de 0,55 /km ; ceux de l ADEFA Dordogne 0,57 /km ; ceux de l ADEFA Landes 0,69 /km et ceux de l ADEFA Pyrénées- Atlantiques 0,38 /km.

11 Pour les animateurs : L IK est de 0,40 pour l ; de 0,45 pour l ADEFA 24 et de 0,57 pour l ADEFA 40 ; 0,35 pour la FDSEA 47 et 0,38 /km pour l ADEFA 64. Calcul des frais généraux et des frais de personnel (prévisionnel) - Frais de personnel : Salaire brut chargé de l animatrice : 160,09 /jour (pour un mi- temps) - Frais généraux : ESTIMATIONS DES FRAIS GENERAUX 2014 Loyer et charges 4 883,34 Assurance 171,18 Frais de comptabilité 2 300,00 Photocopies 100,00 Affranchissements 270,00 Téléphone/internet/mobile 1 100,00 Frais animatrice 600,00 Fournitures 300,00 Restauration 700,00 Indemnisation 6 000,00 CSG:CRDS 200,00 Frais bancaires 45,00 Divers 530,00 Impots ,00 TOTAL , Coût journalier pour 112 jours (½ ETP en 2014) : 156,25 plafonnés à 130 ADEFA Dordogne : - Frais de personnel : Salaire brut chargé/ jour x nb de jours affectés à l action. - Frais généraux : Ventilation des charges de structures 2013 Location immobilière Entretien - réparations Assurance Comptabilité Divers Fournitures de bureau Missions, réception Timbres

12 Téléphone / fax Autres charges (arefa) Total journées de travail dans l année x 1.5 ETP = 300 jours Donc : / 300 = 75,81 euros de frais généraux par jour ADEFA Pyrénées Atlantiques : - Frais généraux : Détail des postes inclus dans les frais généraux en 2013 : Mise à disposition des bureaux équipés Timbres 202 Publicité Missions, réceptions 328 Locations de salles 51 Cotisations AREFA Assurances 102 Total annuel journées de travail dans l'année : 6942/100 = 69,42 de frais généraux / jour d animation. 12 ADEFA Landes : - Frais de personnel : Animatrice ADEFA Landes: (brut chargé) Assistante emploi formation ADEFA Landes : 142,86 (brut chargé) - Frais généraux : Frais postaux et frais de télécom : Location mobilière : 0 Charges Locatives : 3700 Loyer : Assurances Groupama : Fournitures de bureau : Maintenance : Documentation : Publicité : Services Bancaires : Honoraires comptables : Missions, réceptions : Autres charges (AREFA) : Administrateurs :

13 Impôt et taxes : Total annuel : journées de travail dans l année x 1.9 ETP = 418 jours / 418 = de frais généraux par jour ADEFA 64: -Frais généraux : Détail des postes inclus dans les frais généraux en 2013 : Mise à disposition des bureaux équipés Timbres 202 Publicité Missions, réceptions 328 Locations de salles 51 Cotisations AREFA Assurances 102 Total annuel journées de travail dans l'année : 6942/100 = 69,42 de frais généraux / jour d animation. FDSEA47: -Frais généraux : forfait Bordeaux, le 13 novembre Alain Sanguinet Président de l Eric Perriat Secrétaire Général de l

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 6 juin 2014 AGEN Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 6 juin 2014 AGEN 5 années de croissance perdues 1 850 Volume de la production nationale en milliard d'euros constants (valeur 2005) 1 800 1 750 1 700

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES Les rencontres emploi du numérique métropole 2014 du 11 mars au 17 avril 2014 EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES JOBS DATING VISITES

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Accord portant sur les mesures d accompagnement de la mobilité au sein de la Caisse d Epargne Loire-Centre

Accord portant sur les mesures d accompagnement de la mobilité au sein de la Caisse d Epargne Loire-Centre Accord portant sur les mesures d accompagnement de la mobilité au sein de la Caisse d Epargne Loire-Centre Entre les soussignés La Caisse d'epargne Loire-Centre dont le siège social est situé à ORLEANS,

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Compétences visées dans la formation

Compétences visées dans la formation Droit privé Spécialité Professionnelle : Gestion du patrimoine privé Responsable : Jean-Marie PLAZY, Maître de conférences RETRAIT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE ENTRE LE 15 AVRIL ET LE 31 MAI sur le site

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

GUIDE DE L APPRENTISSAGE

GUIDE DE L APPRENTISSAGE Pour le renouvellement des générations agricoles Pour apprendre Pour transmettre GUIDE DE L APPRENTISSAGE auremar - Fotolia.com Pour garantir notre métier 2013-2014 La chambre d agriculture de Lot-et-Garonne

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Formulaire Inscription Jeunes

Formulaire Inscription Jeunes Formulaire Inscription Jeunes SAC ADOS Aquitaine L'objectif de ce document est de vous faciliter la saisie de votre inscription en ligne sur le site sacados.aquitaine.fr en la préparant, en amont et hors

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Table ronde «Prévoyance»

Table ronde «Prévoyance» Table ronde «Prévoyance» La couverture santé minimale obligatoire pour tous, c est demain : quel impact pour mon entreprise? Laurent BUCHHOLTZER Responsable animation commerciale, région sud-est, Harmonie

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION PRÉSENTATION DU PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI Mardi 5 mars 2013, à 9 heures 30 Préfecture de l Ardèche - Salle Jean Moulin CONTACTS PRESSE : Cabinet

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE

Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Alternance et Handicap L APPRENTISSAGE Voie professionnelle : Lycée versus Cfa Le Lycée Pro Le CFA (Centre Formation Apprentis) UN diplôme IDENTIQUE : CAP, Bac Pro, BTS, Licence pro, etc.. En cours ou

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS Quelle peut être la durée du contrat? La durée du contrat d apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation qui fait l objet du contrat et

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Achats Internationaux & Supply Chain" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

ANNEXE 2. Dossier de candidature. Appel à projet. Assistance technique Régionalisée. Année 2015. Structure :

ANNEXE 2. Dossier de candidature. Appel à projet. Assistance technique Régionalisée. Année 2015. Structure : Préfet de la région Poitou-Charentes Direction Régionale de l Alimentation, de l'agriculture et de la Forêt Région : POITOU-CHARENTES ANNEXE 2 Appel à Assistance technique Régionalisée Structure : Page

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 RELATIF

Plus en détail

Commission Permanente du 9 octobre 2006

Commission Permanente du 9 octobre 2006 Commission Permanente du 9 octobre 2006 I La Région axe la formation professionnelle sur la qualité et la pérennisation des parcours professionnels ainsi que la recherche en matière de santé - Mise en

Plus en détail

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT canevas crédit d'investissement PAGE 1/14 CANEVAS CREDIT D INVESTISSEMENT I. RENSEIGNEMENTS SUR LE PROMOTEUR 1. IDENTITE DU PROMOTEUR Nom et prénom N CIN Date

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

CARCASSONNE AGGLO DEMANDE DE SUBVENTION

CARCASSONNE AGGLO DEMANDE DE SUBVENTION CARCASSONNE AGGLO DEMANDE DE SUBVENTION 1 - LE DEMANDEUR Nom du demandeur :...... Sigle :... Objet :... N SIRET... Date de publication de la création au Journal Officiel :.... Activités principales :...

Plus en détail

Objet : Renforcement de l'accès à l'apprentissage dans les métiers de l'industrie, partenariat avec l'ecole de Production de l'icam

Objet : Renforcement de l'accès à l'apprentissage dans les métiers de l'industrie, partenariat avec l'ecole de Production de l'icam REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20122337 Réunion du 15 octobre 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 12 Apprentissage Imputation Autorisation

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne Volet coopération européenne Dénomination de la structure : Titre du projet : Date

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Travaux de Secrétariat

Travaux de Secrétariat Travaux de Secrétariat Saisie de document de 1 à 5 pages la page 6,00 Saisie de document de 6 à 10 pages la page 5,20 Saisie de document de 11 à 20 pages la page 4,25 Saisie de document de 21 à 40 pages

Plus en détail

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF Mot d accueil Sommaire La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF La complémentaire santé : des échéances différentes selon les métiers Harmonie Mutuelle

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015

DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE 2015 A joindre au présent dossier : un RIB ; Une copie du compte rendu de la dernière Assemblée Générale (AG) ; Annexe 1 complétée et signée par le vérificateur aux comptes

Plus en détail

Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine

Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine LICENCE PRO Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Spécialité Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE DIRECTION REGIONALE DE L ALIMENTATION DE L AGRICULTURE & DE LA FORET Service Régional de la Forêt & du Bois Arrêté du 13 août 2009 conditions de financement par des aides

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES

ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ENTRE LES SOUSSIGNES : La Caisse d Epargne Aquitaine Poitou-Charentes,

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COMMERCES DE GROS RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE des salariés non cadres MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR LE RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE VOS SALARIÉS NON CADRES*

Plus en détail

BTS MUC Management des Unités Commerciales MODALITES & AVANTAGES BUSINESS PROGRAMME / ALTERNANCE

BTS MUC Management des Unités Commerciales MODALITES & AVANTAGES BUSINESS PROGRAMME / ALTERNANCE BTS MUC Management des Unités Commerciales MODALITES & AVANTAGES BTS MUC Management des Unités Commerciales OBJECTIFS Le titulaire du BTS Management des Unités Commerciales a pour perspective de prendre

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 I. Contexte : Pourquoi, quand et comment réaliser le suivi budgétaire? II. Les modalités générales de prise

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

FORMATION EN ALTERNANCE

FORMATION EN ALTERNANCE FORMATION EN ALTERNANCE BACHELOR BUSINESS «Marketing Relationnel» Diplôme visé par l Etat au BO n 30 du 23 Aout 2012 - Titre RNCP Niveau II 2013/2014 Groupe Sup de Co La Rochelle N d agrément : 54170112617

Plus en détail

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Recruter et intégrer des seniors Recruter des seniors, c est d

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE ANNEE 2007-2008

DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE ANNEE 2007-2008 Chelles, le.. DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE ANNEE 2007 2008 Dénomination de l association :. Section :. Objet :.... Siège Social :.. N Compte bancaire ou postal :.. RESPONSABLES Président (e) : Adresse

Plus en détail

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises.

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises. entreprises Epargne Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise L offre globale Groupama Assurances et Services pour le développement des entreprises. epargne Comment maintenir le niveau des retraites?

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes

Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes Plus de 43 000 recrutements et deux concours externes 2013 marque le début de la refondation de la formation initiale des enseignants > Pour remplacer les départs des enseignants en 2013, 22 100 postes

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Quelques éléments de cadrage

Quelques éléments de cadrage La prise en compte du développement durable passe par la prise en compte de l achat vert qui vise au respect de l environnement mais également de l achat éthique qui veille au respect des droits sociaux

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie du Développement Durable" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Réunion Brevet Professionnel CREPS Voiron, 10 Mars 2006.

Réunion Brevet Professionnel CREPS Voiron, 10 Mars 2006. Réunion Brevet Professionnel CREPS Voiron, 10 Mars 2006. Rédacteur : Franck Cadei Assistent : Jean P. Ducloy (Directeur CREPS) Jacques Charlet ( Président Ligue) Alain Poncet (SOC) Bruno Boyer (DRDJS)

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT ANNÉE 2015 ASSOCIATION :... EXEMPLAIRE À RETOURNER EN MAIRIE AVANT LE 13 FEVRIER 2015 VILLE D'AURIOL HOTEL DE VILLE - PLACE DE LA LIBÉRATION - 13390 AURIOL

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural C.R.I.T.E.R. Languedoc-Roussillon (Siège social) Parc d Activités Le Millénaire Bruyère 2000 - Bat 1-650, rue Henri Becquerel 34000 MONTPELLIER

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat de professionnalisation

Plus en détail

TITRE DE VOTRE PROJET :...

TITRE DE VOTRE PROJET :... PREFET DE L AIN Nous vous invitons à prendre contact avec l un des référents mentionnés à l annexe 7 pour l accompagnement et le suivi de votre projet. Nous vous invitons à prendre connaissance avec attention

Plus en détail

Convention d assurance chômage

Convention d assurance chômage Aux Union Départementales Aux Fédérations Nationales Paris, le 28 mars 2014 Secteur Formation Professionnelle Emploi/Assurance chômage Réf. : JCM/SL/DD Circ. : n 058-2014 Convention d assurance chômage

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

Catalogue de formations Management:

Catalogue de formations Management: Catalogue de formations Management: Tuteur formateur...page 2 Tuteur Hiérarchique...page 3/4 Réussir sa réunion management...page 5 Animer et diriger son équipe...page 6/7 Les leviers de la motivation...page

Plus en détail

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir

Contrat de Professionnalisation ou Stage? Tout savoir pour bien choisir Contrat de Professionnalisation ou Stage??? Tout savoir pour bien choisir L objectif de ce livret est de répondre à vos questions en matière de contrat de professionnalisation et de stage. En effet, cette

Plus en détail

faites Pétiller vos idées

faites Pétiller vos idées Avec Chrysalis, faites Pétiller vos idées du 6 janvier au 14 février 2014 c o n c o u r s à la création d entreprise Dossier de candidature Renseignements : Tél : 05 65 43 63 63 - Email : chrysalis@cc-decazeville-aubin.fr

Plus en détail

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H 1 CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H CONDITIONS L obtention d une bourse scolaire est subordonnée aux conditions suivantes

Plus en détail

COMPTE D'EXPLOITATION 2014

COMPTE D'EXPLOITATION 2014 Dans une volonté de transparence absolue, nous vous présentons les comptes d AHI, CHARTE ETHIQUE : Conformément à notre charte, tous les frais de fonctionnement engagés pouvant apparaitre dans ce document,

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SOMMAIRE

RAPPORT FINANCIER SOMMAIRE RAPPORT FINANCIER COMITE REGIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF MAISON DES SPORTS 44 RUE ROMAIN ROLLAND BP 90 312 44103 NANTES CEDEX 4 Exercice du 01/01/2014 au 31/12/2014 Les montants figurant sur ces documents

Plus en détail

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi

APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi . APRE Aide Personnalisée de Retour à l Emploi Règlement d attribution & Mode d emploi Seine-Maritime page 1 Préambule Considérant que les bénéficiaires du RMI avaient parfois besoin d être soutenus financièrement

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de la Côte-Nord Table des matières Introduction... 3 Origine

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF SOMMAIRE PREAMBULE P. 4 DISPOSITIONS GENERALES : I. Généralités P. 05 I.1. Définition de la classification P. 05 I.2. Relation classification emploi P. 05 I.3.

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 NOM DE L ASSOCIATION : THEME : Social Jeunesse Animation socioculturelle Autres (précisez) A RETOURNER A : DIRECTION

Plus en détail

LE GUIDE DE VOTRE RECHERCHE D EMPLOI

LE GUIDE DE VOTRE RECHERCHE D EMPLOI MAI 2013 LA COOPÉRATIVE - William Daniels - Mai 2013 - Réf. 500 LE GUIDE DE VOTRE RECHERCHE POLE-EMPLOI.FR POLE-EMPLOI.FR PÔLE EMPLOI VOUS ACCOMPAGNE DURANT TOUTE VOTRE RECHERCHE Le chômage est une période

Plus en détail

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOUTIEN AUX EMPLOIS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE 17.12 DESCRIPTIF DE L'INTERVENTION OBJECTIFS Consolider l emploi des entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

Cité des métiers de Saint-Quentin-en-Yvelines

Cité des métiers de Saint-Quentin-en-Yvelines Janvier / Mars 2012 Cité des métiers de Saint-Quentin-en-Yvelines Organiser son parcours de formation Chercher son emploi Choisir son orientation Changer sa vie professionnelle Programme des événements,

Plus en détail