Extranet - cadastre. Quelles informa4ons trouve t- on dans l'extranet?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Extranet - cadastre. Quelles informa4ons trouve t- on dans l'extranet? www.pays-langres.fr"

Transcription

1 Extranet - cadastre Quelles informa4ons trouve t- on dans l'extranet? Avec le soutien financier de : Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

2 Suivi du document Date Détail des modifications Motif Auteur Octobre 2010 Première version Première version Mathieu Deperrois - Pays de Langres Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

3 Sommaire 1) Les données consultables dans l'extranet 4 2) Le fond de plan cadastral : cadastre ou BD PARCELLAIRE? 5 3) Quelle valeur juridique pour les informaions cadastrales? 6 4) Quelles informaions peut- on communiquer? 7 5) Qu'apporte l'extranet par rapport au logiciel proposé par la DGI? 8 6) OrganisaIon générale des données fiscales 9 7) Quelques noions fiscales essenielles 10 8) Les données consultables sur les différentes sous- fiches de l'extranet 11 Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

4 1) Les données consultables dans l'extranet L'Extranet du Pays de Langres est un outil permettant de consulter les données cadastrales et fiscales. Il est accessible à tous les élus et agents des organismes ayant signé une convention avec le Pays de Langres pour l'utiliser. De manière générale les organismes pouvant obtenir un accès sont les Communes, les Communautés de Communes, les Syndicats mixtes et les Offices du Tourisme. L'Extranet a été mis en place grâce au projet d'encyclopédie Vivante inauguré en Les données suivantes sont actuellement consultables par tous les utilisateurs, sur leur périmètre de compétence : Les données cartographiques de l'ign : - BD PARCELLAIRE IMAGE de 2007 de l'institut Géographique National (fond de plan cadastral) - Elle est conservée en arrière plan car elle affiche des informations supplémentaires. - BD PARCELLAIRE vectorielle de l'année en cours (parcelles sélectionnables) - BD ADRESSE de l'institut Géographique National (Voiries et Numéros de voirie) - BD ORTHO de l'institut Géographique National (Photographies aériennes) Les informations fiscales : - Données MAJIC3 de la Direction Générale des Impôts (Informations fiscales sur les parcelles cadastrales) Certaines Communes nous ayant transmis des données dans un format numérique compatible peuvent également consulter sur l'extranet : - Réseau d'adduction d'eau Potable (données provenant de chez Veolia) - Plan Local d'urbanisme (Ville de Langres uniquement) Si vous disposez de données cartographiques aux format numérique, le Pays de Langres peut intégrer ces données (sous réserve de compatibilité), pour en savoir plus, rendez-vous sur le forum des utilisateurs ou contactez le chargé de mission TIC du Pays de Langres. Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

5 2) Le fond de plan cadastral : cadastre ou BD Parcellaire? Le cadastre est géré par la Direction Général des Impôts (DGI), c'est elle qui centralise les informations et mets à jour le cadastre. Les progrès informatique ont rendu nécessaire de constitué une version numérique de ce plan : le Plan Cadastral Informatisé. Le Plan Cadastral Informatisé (PCI) de la France est complet depuis 2005, il a été obtenu en scannant les planches papiers du Cadastre. Ce plan pose néanmoins deux problèmes majeurs : - il est sous forme de planches, l'assemblage des planches pose des problèmes de continuité entre elles et des problèmes de superposition avec d'autres données (BD ORTHO par exemple). - il est dans un format numérique de type "image", comme une photo, les éléments dessinés sur le plan ne sont pas sélectionnables. La constitution d'un Plan Cadastral Informatisé Vecteur (PCI Vecteur) permet de résoudre ces deux problèmes. Aujourd'hui, deux Plans Cadastraux Vecteurs coexistent. Chacun présentant des avantages et des inconvénients. Cadastre image Cadastre vectoriel a) Le Plan Cadastral Informatisé Vecteur de la Direction Générale des Impôts La "vectorisation" du cadastre peut être réalisée par la DGI à la demande des communes qui doivent prendre en charge la première numérisation. Les mises à jour annuelles sont ensuite gratuites. Avantages : Mises à jour annuelles gratuites Mises à jour plus rapides (pas d'intermédiaire) Inconvénients : Pas de continuité spatiale au delà de l'échelle communale Première numérisation payante pour la commune N'existe pas sur tout le territoire Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

6 b) La BD PARCELLAIRE de l'institut Géographique National (IGN) Avantages : Inconvénients Ce travail est également réalisé chaque année par l'ign sous la forme de la BD PARCELLAIRE qui doit couvrir tout le territoire français. Il est construit à partir des données transmises par la DGI à l'ign. C'est un produit payant à l'acquisition et lors des mises à jour annuelles. Existe sur tout le territoire Continuité spatiale entre les communes et superposition possible avec d'autres données de l'ign. Coût élevé d'acquisition et des mises à jour Délai plus long pour obtenir les mises à jour c) Quelle situation pour le Pays de Langres En Haute-Marne, c'est la BD PARCELLAIRE vecteur de l'ign qui sert de référence. En effet, alors que peu de communes ont une convention avec la Direction Générale des Impôts pour vectoriser leur cadastre, l'institut Géographique National a mis la Haute-Marne au sommet de la pile des département à numériser. Cela permet au Pays de Langres de disposer depuis plusieurs années déjà d'un cadastre vectorisé complet et de l'utiliser dans l'extranet. 3) Quelle valeur juridique ont les informations cadastrales? Le cadastre français est un cadastre fiscal, il a été conçu en 1802 pour calculer l'impôt foncier (cadastre napoléonien), le fond de plan n'a donc pas de valeur juridique. - L'identification du propriétaire, ou titre de propriété, relève d'un accord entre les parties, il est sanctionné par des actes de vente notariés et publiés. - La délimitation de la parcelle relève des géomètres-experts qui détiennent le monopole en la matière. Le fond de plan cadastral ne constitue donc pas une preuve, mais en l'absence d'autres documents de possession incontestable, il peut en revanche constituer une présomption de preuve. En matière fiscale, la BD PARCELLAIRE ne se substitue pas au plan cadastral qui demeure le seul document à caractère réglementaire. Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

7 4) Quelles informations peut-on communiquer? Les informations contenus dans l'extranet revêtent un caractère fortement confidentiel. L'accès à celui-ci nécessite donc un identifiant et un code d'accès fournit à chaque collectivité ayant signé une convention avec le Pays de Langres. Outre la consultation de ces données par les élus et les personnels communaux, l'extranet permet essentiellement de renseigner les citoyens. L'accès aux informations cadastrales est un droit qui a toujours existé, sous réserve de certaines règles. Il est possible de se référer à l'article 109 de la loi n du 12 mai 2009 de simplification et de clarification du droit et d'allègement des procédures qui a rappelé et redéfini ces conditions de communication des informations cadastrales. Les interrogations des tiers doivent être précises et revêtir un caractère ponctuel. A titre de règle pratique, la Direction Générale des Finances Publiques a mis en place une notice interne relative aux principes de communicabilité et aux règles d'utilisation et de confidentialité des extraites de matrice cadastrale. Voici les principes quelle recommande : 1) pour être recevable, la demande doit être formalisée par écrit. Elle doit mentionner clairement toutes les informations utiles à la délivrance de l extrait de la matrice ; 2) pour être recevable, la demande doit impérativement être circonscrite à une commune ; 3) pour être recevable, une même demande ne peut concerner plus d une personne ; 4) pour être recevable, une même demande ne peut porter sur plus de cinq immeubles ; 5) pour être recevable, une même demande ne peut porter sur plus de cinq lots de copropriété ; Trois autres points apportent des précisions restrictives sur les demandes des professionnels de l'immobilier ou de l'aménagement du territoire. Ces règles pratiques ont notamment pour but de limiter les demandes abusives. Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

8 5) Qu'apporte l'extranet par rapport au logiciel proposé par la DGI? Le logiciel VisuDGFiP est fourni à toutes les communes ayant accompli les formalités déclaratives auprès de la CNIL. C'est un logiciel permettant de lire les données fiscales envoyées sur CD-ROM chaque année par la DGI. Les mises à jour arrivent plus rapidement par CD-ROM que sur l'extranet Les données sont stockés sur l'ordinateur, la consultation peut être plus rapide en fonction de la vitesse de la connexion internet. Un simple navigateur internet suffit pour consulter les données Les données cartographiques accompagnent les données fiscales et permettent d'imprimer les informations facilement. L'ensemble des données fiscales existantes sont consultables sur chaque parcelle L e s o u t i l s c a r t o g r a p h i q u e s p e r m e t t e n t d e r é p o n d r e à d e s situations très diverses Continuité géographique entre les planches du cadastre En cas de difficultés, de nombreux outils peuvent vous apporter une aide : guides utilisateur, forum sur internet ou chargé de mission TIC du Pays de Langres. Seules les données fiscales sont consultables (pas de données cartographique) La consultation de l'extranet peut prendre du temps avec une faible connexion internet. Toutes les données fiscales ne sont pas consultables (exemple : valeur locative d'une propriété) Il faut installer un logiciel spécifique sur l'ordinateur pour lire les données Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

9 6) Organisation générale des données fiscales (Majic3) Les données Majic 3 sont des données fiscales nationales utilisées pour le calcul de la taxe foncière et de la taxe d'habitation. Elles sont fournis par la Direction Générale des Impôts (DGI). Dans l'extranet, ce sont les informations qui s'affichent sur le coté de la carte quand on sélectionne une parcelle. On retrouve une partie de ces données dans l'application VisDGI permettant d'accéder à la matrice cadastrale. Les données Majic3 sont les données fiscales complètes. La compréhension de ces données nécessite une connaissance préalable de plusieurs notions fiscales qui permettent de décrire la multitude des situations possibles. Les fichiers Majic 3 sont composés de 5 fichiers principaux : Propriétaires : Identification et adresses des personnes physiques et morales Propriétés bâties : Identification et évaluation des locaux Propriétés non bâties : Informations relatives aux parcelles, aux lots non bâtis et, le cas échéant aux subdivisions fiscales correspondante. Propriétés divisées en lots : Information relative aux lots (les lots sont les divisions de la propriété) Le répertoire des lieux et lieux-dits (FANTOIR) Cette décomposition en 5 fichiers peut paraitre simple, mais les relations entre ces fichiers peuvent êtres très complexe, par exemple lorsqu'il s'agit de décrire des parcelles en copropriétés avec plusieurs utilisations et plusieurs propriétaires. Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

10 7) Quelques notions fiscales essentielles Voici quelques notions fiscales importantes à comprendre : Propriété divisée par lot (PDL) : C'est une notion fiscale permettant de définir précisément ce qu'est une co-propriété. Une PDL est une propriété constituée en lots, régie par le règlement de co-propriété et basée sur un Etat Descriptif de Division. Tous les biens sont affectés à des propriétaires. Les parties communes (parcelles par ex.) sont affectées à un compte de propriétaires uniques ("les copropriétaires"). Les lots individuels sont attribués aux propriétaires respectifs. Compte communal : Le compte communal est constitué de l'ensemble des personnes exerçant des droits concurrents sur un ou plusieurs biens d'une commune. Le fichier permet de décrire six titulaires du compte communal, avec la désignation complète ou structurée, l'adresse formatée et éventuellement codifiée. Local : Un local = un propriétaire = un ensemble de PEV (jusqu'à 3 PEV) - partie principale d'habitation - 0 à n éléments incorporés!"#$%&'#()%**+(,,%--%& 2"#"3%& - 0 à n constructions accessoires - 0 à n dépendances!"#$%&'#+,.+'"-%&/"0+1"$(,& 4"5%& - partie professionnelle - 0 à n éléments incorporés 76./%#& 76",8%#+%&!+*.+,%& 4(,*1#6.$(,& "..%**(+#%& - 0 à n dépendances 9:%;'-%&8<6,&-(."-&;+:1%&/"0+1"$(,&=&'#()%**+(,,%-& - 1 à n dépendances évaluées distinctement Partie d'evaluation (PEV) : Tout local évalué possède au moins une partie d'évaluation Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

11 8) Les données consultables sur les différentes sous-fiches de l'extranet Lorsque vous sélectionnés une parcelle dans l'extranet, vous pouvez consulter les données fiscales la concernant ou les informations concernant le propriétaire. Chaque parcelle renvoie donc a 2 sous-fiches qui permettront de trouver l'information dont vous avez besoin : Données MAJIC2 Propriétaires La sous-fiche Propriétaires donne accès aux informations suivantes : (Parcelle > Propriétaires) Identification et adresse des personnes physiques et morales redevables des taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties, des gestionnaires et des fonctionnaires ou employés publics logés dans des immeubles exonérés de la taxe foncière et passible de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères. La fiche propriétaire regroupe par direction des services fiscaux des informations concernant le compte communal et la personne. Le compte communal est composé de l'ensemble des personnes (dans la limite de six) exerçant des droits concurrents sur un ou plusieurs biens d'une commune. On parle alors de personnes "titulaires du compte". Le fichier fournit notamment pour chaque titulaire, des informations sur le droit exercé et l'adresse. Une personne constitutive du compte communal est appelée "libellé partiel". On considère dans cette sous-fiche comme "Bien immeuble" une parcelle (bâtie ou non bâtie) ou un local (ne pas confondre bâtiment et local). Code département Code commune Section cadastrale Numéro parcelle Prop. 1 - Dénomination de personne phys/moral(1) Prop. 1-4e ligne d'adresse Prop. 1-6e ligne d'adresse Prop. 2 - Dénomination de personne phys/moral(1 Prop. 2-4e ligne d'adresse Prop. 2-6e ligne d'adresse Prop. 3 - Dénomination de personne phys/moral(1) Prop. 3-4e ligne d'adresse Prop. 3-6e ligne d'adresse Compte communal Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

12 Numéro de libelle partiel Contenance (m²) Nom d'usage Prénoms associés au nom d'usage Nom d'usage 2 Prénoms associés au nom d'usage 2 Nom d'usage 3 Prénoms associés au nom d'usage 3 La sous-fiche Majic2 donne accès aux informations suivantes : (Parcelle > Majic2) Code département Code commune Préfixe de parcelle Section Numéro de parcelle Contenance de la parcelle Lettre de série-rôle Compte communal Date de l'acte Indicateur d'appartenance à un PDL Indicateur de parcelle non figurée au plan Référence à un bâtiment Code de la voie Code RIVOLI de la voie Code CDIF Les données Majic2 donnent accès à 4 autres sous-fiches : Bati Descsuf Fantoir Propriétaires La sous-fiche Bati donne accès aux informations suivantes : (Parcelle > Majic2 > Bati) Code département Code commune Préfixe de section Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

13 Section cadastrale Numéro parcelle Numéro invariant Lettre de batiment Numéro d'escalier Niveau d'étage Numéro de local Code rivoli de la voie Code majic2 de la voie Numéro de voirie CCOCIF Libellé de la voie Les données Bati donnent accès à 3 autres sous-fiches : Desc PEV Fantoir Local La sous-fiche Desc PEV donne accès aux informations suivantes : (Parcelle > Majic2 > Bati > Desc PEV) Les sous-fiches bati regroupent par direction l'ensemble des informations concernant le local et la PEV. Le local est identifié par son numéro invariant, par son indicatif cadastral complété des numéros de bâtiments, d'escalier, de niveau et de porte ou par son adresse. PEV : ou partie d'évaluation est l'élément de gestion en bâti. Une PEV correspond à une fraction de local caractérisée par son affectation et faisant l'objet d'une évaluation distincte. Un local est constitué au moins d'une PEV. Code département Numéro invariant Numéro de PEV Affectation de la PEV Lettre de série tarif bâtie ou secteur locatif Catégorie non révisée Coefficient d'entretien Coefficient de situation particulière Surface pondérée Valeur locative de la PEV Valeur locative de la PEV - valeur de l'année Code occupant TH ou TP (SEDLM) Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

14 Numéro de local type Coefficient de situation générale VL totale de la PEV Correctif ascenseur Les données Desc PEV donnent accès à deux sous-fiches : Habitation Taxe PEV La sous-fiche Habitation donne accès aux informations suivantes : (Parcelle > Majic2 > Bati > Desc PEV > Habitation) Code département Numéro invariant Numéro de PEV Numéro d'ordre de descriptif Nature de dépendance (1) Surf réelle de l'élément incorporé (1) Coefficient de pondération (1) Nature de dépendance Surface réelle de l'élément incorporé (2) Coefficient de pondération (2) Nature de dépendance (3) Surface réelle de l'élément incorporé (3) Coefficient de pondération (3) Surface réelle de l'élément incorporé (4) Coefficient de pondération Présence d'eau Présence d'électricité Présence de gaz Présence chauffage central Présence du tout à l'égout Nombre de baignoires Nombre de douches Nombre de lavabos Nombre de WC Equivalence des élé. de confort Nombre de pièces principales Nombre de salles à manger Nombre de chambres Nombre de cuisine de moins de 9 m2 Nombre de cuisine de moins de +9 m2 Nombre de salles d'eau Nombre de pièces annexes Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

15 Nombre de pièces Superficie des pièces Matériaux des gros murs Matériaux des toitures Année d'achèvement Etat d'entretien Nombre de niveaux La sous-fiche Taxe PEV donne accès aux informations suivantes : (Parcelle > Majic2 > Bati > Desc PEV > Taxe PEV) Code département Numéro invariant Numéro de PEV Valeur locative imposée (1) Val loc imposée revalorisée (1) Base d'imposition (1) Valeur locative imposée (2) Val loc imposée revalorisée (2) Base d'imposition (2) Valeur locative imposée (3) Val loc imposée revalorisée (3) Base d'imposition (3) Valeur locative imposée (4) Val loc imposée revalorisée (4) Base d'imposition (4) Valeur locative imposée (5) Val loc imposée revalorisée (5) Les données TaxePEV donnent accès à une sous-fiches : Exo PEV La sous-fiche Fantoir donne accès aux informations suivantes : (Parcelle > Majic2 > Bati > Fantoir) Le fichier fantoir (Fichier annuaire topographique initialisé réduit) recense par commune les voies, les lieux-dits, les ensembles immobiliers. Code département Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

16 Code commune Préfixe de section Code RIVOLI Libellé de la voie La sous-fiche Local donne accès aux informations suivantes : (Parcelle > Majic2 > Bati > Local) Le local est identifié par son numéro invariant, par son indicatif cadastral complété des numéros de bâtiment, d'escalier, de niveau de porte (ba, es, ni, ordre) ou par son adresse complétée de (ba, es, ni, ordre). Il ne faut pas confondre un local et un bâtiment (un bâtiment pouvant avoir plusieurs locaux dans le cas d'une copropriété, ou un seul dans le cas de mono-propriétés). La notion de local est à rapprocher plutôt du propriétaire (regroupent des propriétés dans un seul numéro d'invariant) et de l'avis d'imposition. Le fichier permet de disposer pour un local donné : de son descriptif, de son évaluation et des bases de taxation. L'attribution du local à son propriétaire est assurée par l'intermédiaire du compte communal. Code département Numéro invariant Indicateur d'appartenance à un lot PDL Lettre de série de rôle Compte communal du propriétaire Date d'acte de mutation Code évaluation Type de local Coefficient de réduction taxe d'enlèvement des OM Code de nature de local Valeur locative totale TOP taxation loyer ou VL Nature d'occupation Année de construction Nombre de niveaux construits Les données TaxePEV donnent accès à une sous-fiches : Habitation Propriétaires Guide utilisateur de l'extranet du Pays de Langres - Dernière mise à jour : Novembre

LE CADASTRE A VOTRE SERVICE

LE CADASTRE A VOTRE SERVICE LE CADASTRE A VOTRE SERVICE Le Cadastre a fêté en 2007 ses 200 ans d histoire administrative : depuis l idée de Napoléon, qui souhaitait disposer d un recensement de la propriété foncière permettant une

Plus en détail

CAD - Aménagements fonciers ruraux - Exploitation du dossier définitif au cadastre

CAD - Aménagements fonciers ruraux - Exploitation du dossier définitif au cadastre Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-CAD-AFR-20-50-20140203 DGFIP CAD - Aménagements fonciers ruraux - Exploitation

Plus en détail

JB-Malausséna A'urba agence d'urbanisme Bordeaux Métropole Aquitaine. Utilisation des données DGI Majic 2 Dans le cadre de l'observation foncière

JB-Malausséna A'urba agence d'urbanisme Bordeaux Métropole Aquitaine. Utilisation des données DGI Majic 2 Dans le cadre de l'observation foncière JB-Malausséna A'urba agence d'urbanisme Bordeaux Métropole Aquitaine Utilisation des données DGI Majic 2 Dans le cadre de l'observation foncière Plan de présentation : 1) Introduction et contexte 2) Méthodologie

Plus en détail

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 19 septembre 2012 OBJET : Convention de partenariat avec la DDFIP Rapporteur : Mme MERCIER Délibération

Plus en détail

INFORMATIONS CADASTRALES TRANSMISES PAR VISDGI

INFORMATIONS CADASTRALES TRANSMISES PAR VISDGI Paris, le 10 octobre 2004 INFORMATIONS CADASTRALES TRANSMISES PAR VISDGI DECLARATION A LA CNIL La commission nationale informatique et libertés (CNIL) a adopté le 21 septembre 2004 une délibération relative

Plus en détail

Référentiel Territorial Géographique

Référentiel Territorial Géographique Le Système d'information des collectivités 1 François Raynaud, Alain Baldachino Système d'information Un socle applicatif à base de référentiels... Métier transversal GRH? GF GED Patrimoire Parapheur Dématérialisation

Plus en détail

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Le dossier de diagnostic technique DDT permet à l acquéreur ou au locataire de mieux connaître les éléments essentiels du logement pouvant avoir des conséquences sur la sécurité

Plus en détail

La charte forestière. Formation «Le foncier forestier, responsabilité des collectivités et outils à leur disposition» Sainte-Feyre 2 octobre 2013

La charte forestière. Formation «Le foncier forestier, responsabilité des collectivités et outils à leur disposition» Sainte-Feyre 2 octobre 2013 La charte forestière Formation «Le foncier forestier, responsabilité des collectivités et outils à leur disposition» Sainte-Feyre 2 octobre 2013 Les grandes notions sur le foncier Le cadastre Relevé descriptif

Plus en détail

Rappel des droits et obligations

Rappel des droits et obligations GAZ Norme XP P 45-500 A compter du 1er novembre 2007 le vendeur d'un logement équipé d'une installation intérieure au gaz naturel ou GPL datant de 15 ans ou plus devra produire un diagnostic gaz de l installation

Plus en détail

Champ d application des déclarations de révision des évaluations foncières

Champ d application des déclarations de révision des évaluations foncières LA LETTRE DE BAUME CONSULTANTS N 53 08.03.2013 Champ d application des déclarations de révision des évaluations foncières L article 34 de la quatrième loi de finances rectificative pour 2010 organise la

Plus en détail

Expertise immobilière

Expertise immobilière Expertise immobilière Guide pratique Bernard de Polignac Jean-Pierre Monceau Troisième édition Groupe Eyrolles 2000, 2002, 2005 ISBN 2-212-11665-9 LA PRATIQUE DE L EXPERTISE IMMOBILIÈRE 34 LE DÉROULEMENT

Plus en détail

Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices. Plateforme Territoriale GUYANE SIG

Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices. Plateforme Territoriale GUYANE SIG Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices Plateforme Territoriale GUYANE SIG 25/02/2014 SOMMAIRE 1. LEXIQUE... 3 2. DEFINITION... 3 3. DOMAINE D APPLICATION... 3 A. Objet... 3 B. Bénéficiaires...

Plus en détail

Présentation du projet de gestion du patrimoine foncier régional (DPa,, DAJC, D2PE)

Présentation du projet de gestion du patrimoine foncier régional (DPa,, DAJC, D2PE) SIGALE Nord - Pas de Calais Système d Information Géographique et d Analyse de l Environnement du Conseil Régional Nord-Pas de Calais Présentation du projet de gestion du patrimoine foncier régional (DPa,,

Plus en détail

«7. Des recommandations de travaux et d'amélioration de la gestion thermique du bien et de ses équipements visant à réduire les consommations

«7. Des recommandations de travaux et d'amélioration de la gestion thermique du bien et de ses équipements visant à réduire les consommations G / Bail forma tab DPE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l'arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants à usage principal d'habitation proposés à

Plus en détail

Refonte des fiches fiscalités du Site Internet VDH 27/03/2015 RUBRIQUE N 6 : LE DICO DE L IMPOTS

Refonte des fiches fiscalités du Site Internet VDH 27/03/2015 RUBRIQUE N 6 : LE DICO DE L IMPOTS RUBRIQUE N 6 : LE DICO DE L IMPOTS ABATTEMENTS Sommes forfaitaires qui, appliquées à la valeur locative brute d un bien, permettent de la faire baisser et donc de faire diminuer le montant de l impôt ;

Plus en détail

Acropole Acropole Cartographie

Acropole Acropole Cartographie Plan du document 1. Introduction de la matière et du rôle des logiciels de cartographie 2. Descriptif fonctionnel des produits 2.1. Acropole SIG 2.2. Acropole QuickCarto 2.3. Acropole Notagis 3. Les liaisons

Plus en détail

La dématérialisation des documents d'urbanisme

La dématérialisation des documents d'urbanisme La dématérialisation des documents Boîte à outils Fiche thématique n 1 PAN ADS Contexte Le document est un outil de connaissance et de planification du territoire. Il définit les principes d'aménagement,

Plus en détail

Suivi des dynamiques de marché : Information sur la base de données «Demande de Valeurs Foncières» DVF et perspectives d'exploitation

Suivi des dynamiques de marché : Information sur la base de données «Demande de Valeurs Foncières» DVF et perspectives d'exploitation Suivi des dynamiques de marché : Information sur la base de données «Demande de Valeurs Foncières» DVF et perspectives d'exploitation DAT/service politiques urbaines et du logement Bertrand Leroux Programme

Plus en détail

COMMISSION RELATIVE À LA COPROPRIÉTÉ. Recommandation n 5

COMMISSION RELATIVE À LA COPROPRIÉTÉ. Recommandation n 5 COMMISSION RELATIVE À LA COPROPRIÉTÉ Recommandation n 5 Relative à la division des immeubles et au respect des règles de la publicité foncière pour les états descriptifs de division Compte tenu des difficultés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE

CAHIER DES CHARGES ATTESTATION SUR MOBILE Emetteur : CETIP Rédacteur : CETIP Référence : Version : 1.0 Etat : Validé Date : 25 juillet 2014 Page: 2/9 SOMMAIRE 1 Objet du document... 4 2 Périmètre... 5 3 Principe général de la solution... 5 4 Chargement

Plus en détail

Vu le Code de la Construction et de l'habitation, notamment les articles L.129-1 à L.129-7, L.541-2 et les articles R.129-1 à R.

Vu le Code de la Construction et de l'habitation, notamment les articles L.129-1 à L.129-7, L.541-2 et les articles R.129-1 à R. F05-2 Type de document : arrêté municipal Contexte : Sécurité des équipements communs dans les immeubles collectifs à usage principal d habitation Procédure ordinaire Destinataire : propriétaire(s) de

Plus en détail

La révision des valeurs locatives des locaux professionnels. Révision des valeurs locatives des locaux professionnels 1

La révision des valeurs locatives des locaux professionnels. Révision des valeurs locatives des locaux professionnels 1 La révision des valeurs locatives des locaux professionnels 1 Rappel des grands principes de la révision Découpage des départements en secteurs d évaluation représentant un marché locatif homogène. Mise

Plus en détail

Quelle nature de local choisir sur la déclaration?

Quelle nature de local choisir sur la déclaration? Quelle nature de local choisir sur la déclaration? La nature du local est à choisir obligatoirement parmi l une des 4 rubriques présentes au sein du cadre 2 de la déclaration n 6650-H-Rev, à savoir : -

Plus en détail

Logement, logement salubre, logement collectif, pièce d habitation, petit logement individuel

Logement, logement salubre, logement collectif, pièce d habitation, petit logement individuel Permis de INFORMATIONS GÉNÉRALES Un permis de est la décision préalable de l'autorité administrative compétente (la Commune) d'autoriser, pour les petits logements individuels et les logements collectifs,

Plus en détail

ORGANIGRAMME FONCTIONNEL. Centre des Impôts Foncier (fiscalité des particuliers et mission topographique)

ORGANIGRAMME FONCTIONNEL. Centre des Impôts Foncier (fiscalité des particuliers et mission topographique) Centre : Adjoint : Date de mise à jour de l'of : / / Processus transverse Gestion des congés Gestion des horaires variables Gestion des imprimés Correspondant informatique/gestionnaire site micro Fonctions

Plus en détail

Informations relatives au demandeur : Nom (ou raison sociale) :... Prénom :... Adresse :... N de téléphone :... N de télécopie :... E-mail :...

Informations relatives au demandeur : Nom (ou raison sociale) :... Prénom :... Adresse :... N de téléphone :... N de télécopie :... E-mail :... FICHE DE RENSEIGNEMENTS POUR UNE DEMANDE DE BRANCHEMENT AUX RESEAUX : - d eau potable - d eaux usées - d eaux pluviales - d électricité - de gaz Cocher la(les) case(s) correspondante(s) : Demande de réalisation

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 5 du Code de la Construction et de l Habitation

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 5 du Code de la Construction et de l Habitation COTE SUD EXPERTISES EURL La Closeraie 594 chemin des Combes 06600 ANTIBES Tel : 04 92 94 96 75 Port : 06 09 55 36 02 ruelle.nadine@wanadoo.fr Dossier n 15-09-200 Date : 04/09/2015 Propriétaire : SCI 24

Plus en détail

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012 OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties 2007-2012 Conférence de presse 8 octobre 2013 OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties Note méthodologique Comment

Plus en détail

L EXONÉRATION ou LA DISPENSE de déclaration : Aucune formalité déclarative requise

L EXONÉRATION ou LA DISPENSE de déclaration : Aucune formalité déclarative requise TABLEAU RÉCAPITULATIF : QUELLE DÉCLARATION POUR QUEL FICHIER? Edition septembre 2009 L EXONÉRATION ou LA DISPENSE de déclaration : Aucune formalité déclarative requise Texte de référence Information et

Plus en détail

Réunion du 29 janvier 2013 - DDFiP des Pyrénées- Atlantiques. La révision des valeurs locatives des locaux professionnels

Réunion du 29 janvier 2013 - DDFiP des Pyrénées- Atlantiques. La révision des valeurs locatives des locaux professionnels Réunion du 29 janvier 2013 - DDFiP des Pyrénées- Atlantiques La révision des valeurs locatives des locaux professionnels Sommaire La nécessité d une révision Les principes d évaluation de la révision Le

Plus en détail

Demande de citation ou de création de site du patrimoine. Ville de Montréal

Demande de citation ou de création de site du patrimoine. Ville de Montréal Demande de citation ou de création de site du patrimoine Ville de Montréal Le présent formulaire permet de réaliser une demande de citation ou de constitution d un site du patrimoine. Vous trouverez en

Plus en détail

Le rôle du Géomètre-expert dans la copropriété

Le rôle du Géomètre-expert dans la copropriété Document mis en ligne sur le site Internet de la société GEOM7 : http://www.geom7.fr/ Le rôle du Géomètre-expert dans la copropriété (Par M. Roland TARROUX de la Société de Géomètres Experts Foncier GEOM7)

Plus en détail

Projet de Code de copropriété simplifié à l usage des pays émergents

Projet de Code de copropriété simplifié à l usage des pays émergents Projet de Code de copropriété à l usage des pays émergents Jean-François DALBIN FIG 18 juin 2014 UNE EQUIPE Le Conseil Supérieur du Notariat (CSN) et L'Ordre des Géomètres-Experts (OGE) accompagnés de

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Numérisation du Plan Cadastral des communes des Communautés de communes De Rochebaron à Chalencon et du Haut-Lignon N du marché : Cahier des Clauses

Plus en détail

JORF n 0064 du 15 mars 2012 page 4763 texte n 7

JORF n 0064 du 15 mars 2012 page 4763 texte n 7 1 sur 7 24/03/2012 09:49 JORF n 0064 du 15 mars 2012 page 4763 texte n 7 ARRETE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l'arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Cadastre numérique. PCI - BD Parcellaire

Cadastre numérique. PCI - BD Parcellaire Cadastre numérique PCI - BD Parcellaire Plan de la présentation Généralités sur le cadastre PCI image PCI vecteur BD Parcellaire image BD Parcellaire vecteur Qualité du PCI vecteur Comparaison PCI BD Parcellaire

Plus en détail

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS ENTRE Le Syndicat Intercommunal d Eau potable de l Ouest Toulousain,

Plus en détail

OPTIONS CHOISIES : ENTRE :

OPTIONS CHOISIES : ENTRE : LICENCE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE AVEC DIFFUSION D'IMAGES AU PUBLIC OU A DES TIERS OPTIONS CHOISIES : NON COMMERCIALE COMMERCIALE AVEC

Plus en détail

TAXE DE SÉJOUR AU RÉEL MODE D EMPLOI

TAXE DE SÉJOUR AU RÉEL MODE D EMPLOI TAXE DE SÉJOUR AU RÉEL MODE D EMPLOI Communauté de communes Pays de Forcalquier-Montagne de Lure Boulevard des Martyrs 04300 Forcalquier Tél : 04.92.75.33.21 Retrouvez toutes les informations dont vous

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHÉ DE SERVICES DE TRADUCTION

Plus en détail

Source : Le Sénat, Documentation Déxia Crédit Local

Source : Le Sénat, Documentation Déxia Crédit Local Source : Le Sénat, Documentation Déxia Crédit Local Sur quoi se base-t-on pour calculer ma taxe d habitation? Quel que soit l impôt considéré, taxe d habitation et taxe foncière sur les propriétés bâties

Plus en détail

Certificat d urbanisme

Certificat d urbanisme MINISTÈRE CHARGÉ Demande de Certificat d urbanisme N 13410*02 1/4 Vous pouvez utiliser ce formulaire pour : Connaître le droit de l urbanisme applicable sur un terrain Savoir si l opération que vous projetez

Plus en détail

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide

A l usage des Hébergeurs. TaXe de sejour memento guide A l usage des Hébergeurs TaXe de sejour memento guide Edition 2015 Le mot du Président Issoire Communauté, compétente en matière de tourisme sur le territoire de ses communes membres, a décidé de clarifier

Plus en détail

La révision des valeurs locatives des locaux professionnels

La révision des valeurs locatives des locaux professionnels Direction Départementale des Finances Publiques de Charente- Maritime La révision des valeurs locatives des locaux professionnels Pôle gestion fiscale Division de la fiscalité des particuliers et des missions

Plus en détail

Sommaire CODE GENERAL DES IMPOTS...9. Titre 1 - Impôts directs...9. Chapitre 1 - Les impôts sur le revenu...9

Sommaire CODE GENERAL DES IMPOTS...9. Titre 1 - Impôts directs...9. Chapitre 1 - Les impôts sur le revenu...9 Sommaire CODE GENERAL DES IMPOTS...9 Titre 1 - Impôts directs...9 Chapitre 1 - Les impôts sur le revenu...9 Chapitre 2 - La contribution des patentes et licences...46 Chapitre 3 - Les impôts forfaitaires

Plus en détail

Nos honoraires de référence sont de 19 /lot (appartement)/mois, TVA de 21% non appliquée.

Nos honoraires de référence sont de 19 /lot (appartement)/mois, TVA de 21% non appliquée. Nos honoraires sont donnés à titre indicatif car le travail requis pour un immeuble neuf ou vétuste, avec ou sans ascenseur, avec ou sans chauffage commun,... n'est pas identique. Les honoraires d'un syndic

Plus en détail

LICENCE DE REUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CHARENTE

LICENCE DE REUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CHARENTE LICENCE DE REUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CHARENTE ENTRE : Le Département de la Charente, représenté par le président du Conseil

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE.

TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE. TAXE DE SEJOUR GUIDE PRATIQUE. 1 Champs d application. - Modalités générales d application Conformément à l article L 2 333 26 et suivant du CGCT, la Ville du Teich a institué la taxe séjour : o pour réaliser

Plus en détail

Rallye Mathématique Dynamique et Virtuel Règlement et modalités Public visé

Rallye Mathématique Dynamique et Virtuel Règlement et modalités Public visé Rallye Mathématique Dynamique et Virtuel Règlement et modalités Public visé La classe entière dans les deux catégories suivantes : - Collège : classe de troisième - Lycée : classe de seconde générale,

Plus en détail

Données cadastrales et Données foncières et immobilières

Données cadastrales et Données foncières et immobilières Données cadastrales et Données foncières et immobilières Réflexion à partir des retours d expériences de partenariats DGI et services déconcentrés de l Équipement Certu centre d Études sur les réseaux,

Plus en détail

PREAMBULE. Edition Première Edition Standard Edition Professionnelle

PREAMBULE. Edition Première Edition Standard Edition Professionnelle Cart@DS Collaborative Suite (ou Cart@DS CS CS) est LA solution qui facilite la gestion et l'instruction des dossiers d'urbanismeet de l'occupation du domaine public, et ce dans le respect des règles et

Plus en détail

DECLARATION DES ÉLÉMENTS IMPOSABLES

DECLARATION DES ÉLÉMENTS IMPOSABLES Modèle : ADC062F-15E TAXE PROFESSIONNELLE TAXE DE SERVICES COMMUNAUX DECLARATION DES ÉLÉMENTS IMPOSABLES A souscrire au plus tard le 31 janvier (1) (Articles 13 et 38 de la loi 47-06 relative à la fiscalité

Plus en détail

Norme d échange d annonces immobilières Version 14 du 31 mars 2000

Norme d échange d annonces immobilières Version 14 du 31 mars 2000 Page 1 sur 5 Norme d échange d annonces immobilières Version 14 du 31 mars 2000 L objectif de ce document est de définir une norme commune pour les différents acteurs du marché immobilier français pour

Plus en détail

VILLE DE MONTMAGNY OPERATION DE RENOVATION DU CENTRE ANCIEN 2006-2008 REGLEMENT D'ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION COMMUNALE POUR LE RAVALEMENT

VILLE DE MONTMAGNY OPERATION DE RENOVATION DU CENTRE ANCIEN 2006-2008 REGLEMENT D'ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION COMMUNALE POUR LE RAVALEMENT VILLE DE MONTMAGNY OPERATION DE RENOVATION DU CENTRE ANCIEN 2006-2008 REGLEMENT D'ATTRIBUTION DE LA SUBVENTION COMMUNALE POUR LE RAVALEMENT L'aide communale attribuée aux propriétaires occupants et bailleurs

Plus en détail

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com

TAXE DE SEJOUR Guide d Application TOURISME. Communauté Communes Florac Sud Lozère. www.vacances-cevennes.com TOURISME TAXE DE SEJOUR Guide d Application 2015 Communauté Communes Florac Sud Lozère www.vacances-cevennes.com Qu est-ce qu une taxe de séjour? La taxe de séjour a été instituée par la loi du 13 avril

Plus en détail

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement...

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement... Les lotissements à partir du 1er mars 2012 Février 2012 Sommaire Caractéristiques d un lotissement...2 Constitue un lotissement...2 Ne constitue pas un lotissement...2 Les procédures applicables et leur

Plus en détail

Enquête modernisation Administration du Droit des Sols

Enquête modernisation Administration du Droit des Sols Enquête modernisation Administration du Droit des Sols auprès des collectivités locales instructrices des autorisations d urbanisme Fiche de cas Communauté d agglom agglomération du Grand Dijon Evaluation

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ DFFqV GLVWDQW tebis

KDJHU HQHUJ\ DFFqV GLVWDQW tebis tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION... 2 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 2 1.2 PRELIMINAIRES... 2 2.... 3 2.1 CONNEXION AU PORTAIL HAGER-ENERGY.COM... 3 2.2 CREATION D'UN COMPTE PERSONNEL... 4 2.3 CREATION

Plus en détail

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS

LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA RÉVISION DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA MISE À JOUR PERMANENTE DES VALEURS LOCATIVES DES LOCAUX PROFESSIONNELS LA DECLARATION DES LOYERS Quand déclarer? Comment déclarer? Que déclarer?

Plus en détail

Observatoire des prix fonciers EPF-Smaf AUVERGNE

Observatoire des prix fonciers EPF-Smaf AUVERGNE Observatoire des prix fonciers EPF-Smaf AUVERGNE Beauvais 20 & 21 mars 2014 Présentation Au 1 er janvier 2014 : 534 communes (796 410 habitants), 446 communes du PDD, 5 communes du Cantal, 32 communes

Plus en détail

Description de l établissement :... Réservoir de gaz butane ou propane* enterré ou aérien* d une capacité de..l... * biffer la mention inutile...

Description de l établissement :... Réservoir de gaz butane ou propane* enterré ou aérien* d une capacité de..l... * biffer la mention inutile... D i r e c t i o n générale o pérationnelle d e l A g r iculture, de s Ressourc e s n a t u re l le s e t de l Environnement D i r e c t i o n générale o pérationnelle d e l A m é n a gement du Territoire,

Plus en détail

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties. Note méthodologique

OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties. Note méthodologique OBSERVATOIRE UNPI DES TAXES FONCIERES sur les propriétés bâties Note méthodologique Comment est calculée la taxe foncière sur les propriétés bâties? Prenons l exemple d un avis d imposition pour un bien

Plus en détail

LDPaye DADS-U et TDS bilatérale 2010

LDPaye DADS-U et TDS bilatérale 2010 LDPaye DADS-U et TDS bilatérale 2010 LDPaye - DADS-U et TDS bilatérale 2010 Page 2 Table des matières Nouveautés 2010 en DADS-U 3 1 - Généralités 3 2 - Nouvelles listes de valeurs autorisées pour les rubriques

Plus en détail

Décision de dispense de déclaration n 3

Décision de dispense de déclaration n 3 Délibération n 2005-003 du 13 janvier 2005 décidant la dispense de déclaration des traitements mis en œuvre par les organismes publics dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics Décision

Plus en détail

PROJET D'ORDONNANCE relatif au droit des usagers de saisir l administration par voie électronique - PRMX1423175R. Projet

PROJET D'ORDONNANCE relatif au droit des usagers de saisir l administration par voie électronique - PRMX1423175R. Projet Ordonnance n 2005-1516 du 8 décembre 2005 relative aux échanges électroniques entre les usagers et les autorités administratives et entre les autorités administratives. Chapitre Ier : Définitions. Projet

Plus en détail

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE REGLEMENT PREAMBULE La rénovation de l habitat et l attractivité d une commune sont interdépendants. La commune de Mathay exprime donc par cette démarche de soutien aux rénovations de façades, sa volonté

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ------000------

NOTE DE SERVICE ------000------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- Abidjan, le 05 janvier

Plus en détail

DOSSIER DE SOLLICITATION POUR UN DEPLACEMENT D OUVRAGE ELECTRIQUE

DOSSIER DE SOLLICITATION POUR UN DEPLACEMENT D OUVRAGE ELECTRIQUE DOSSIER DE SOLLICITATION POUR UN DEPLACEMENT D OUVRAGE ELECTRIQUE INFORMATIONS RELATIVES A L UTILISATION DE CE DOSSIER Ce dossier est composé de 2 parties distinctes : En première partie, un guide dont

Plus en détail

Facturation annuelle (Avec hydromètres)

Facturation annuelle (Avec hydromètres) Cette annexe est un complément au document «facturation annuelle» et il explique la codification requise aux modules Gestion des hydromètres et Taxation, perception et comptes clients pour produire la

Plus en détail

Conditions et modalités d attribution des logements de fonction au CNRS

Conditions et modalités d attribution des logements de fonction au CNRS Conditions et modalités d attribution des logements de fonction au CNRS Instruction n INS05R143DFI du 19 mai 2005 Secrétariat général Direction des finances MAI 2005 TABLE DES MATIERES PREAMBULE...2 1.

Plus en détail

AVIS DE VALEUR D UN BIEN IMMOBILIER

AVIS DE VALEUR D UN BIEN IMMOBILIER AVIS DE VALEUR D UN BIEN IMMOBILIER POUR Mr et Mme TEST Jean Fait le 28 Mars 2008 Par XAVIER SEGRE SOCIETE SODESTEL EDITION 39 Rue Nicole 28000 CHARTRES Tel 0123456789 Fax 9876543210 info@sodestel.com

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

Guide concernant l accès au service TFP Internet pour les. notaires, institutions financières et les représentants légaux.

Guide concernant l accès au service TFP Internet pour les. notaires, institutions financières et les représentants légaux. Guide concernant l accès au service TFP Internet pour les notaires, institutions financières et les représentants légaux. Octobre 2007 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 1. Inscription d un membre...

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

LA MODERNISATION EN ÉVALUATION FONCIÈRE. Septembre 2011

LA MODERNISATION EN ÉVALUATION FONCIÈRE. Septembre 2011 LA MODERNISATION EN ÉVALUATION FONCIÈRE Septembre 2011 Le système d évaluation foncière au Québec La pratique de l évaluation immobilière au fin d imposition foncière municipale est basée sur un partenariat

Plus en détail

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES VILLE DE VAUDREUIL-DORION COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES Numéro de règlement Date d adoption au Conseil

Plus en détail

PROCEDURES RELATIVES A L UTILISATION DE L OUTIL MANTIS

PROCEDURES RELATIVES A L UTILISATION DE L OUTIL MANTIS PROCEDURES RELATIVES A L UTILISATION DE L OUTIL MANTIS Siège Social : 49 avenue de la République - 69200 Vénissieux Agence Paris : 26 ter rue Nicolaï - 75012 Paris SAS au capital de 76 224 - RCS LYON B329

Plus en détail

Nathalie Combart Frédéric Thu 6ème Forum TIC (30 et 31 mai 2012)

Nathalie Combart Frédéric Thu 6ème Forum TIC (30 et 31 mai 2012) L'Aten et la Nathalie Combart Frédéric Thu 6ème Forum TIC (30 et 31 mai 2012) - Loi n 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés et prochaines évolutions L'informatique

Plus en détail

PRESENTATION DU 26-6-2012 AU SYNDICAT DES ARCHITECTES

PRESENTATION DU 26-6-2012 AU SYNDICAT DES ARCHITECTES PRESENTATION DU 26-6-2012 AU SYNDICAT DES ARCHITECTES «LES DERNIERES REFORMES EN MATIERE D URBANISME» DIRECTION DU DEVELOPPEMENT URBAIN SERVICE DES AUTORISATIONS D URBANISME LE LOTISSEMENT TEXTES Ordonnance

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D'UN EXPERT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D'UN EXPERT NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D'UN EXPERT SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-5 Détermination de la nécessité de recourir à un expert... 6-7 Compétence et objectivité de l'expert...

Plus en détail

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012

Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 Novembre 2011 Recherche d amiante : de nouvelles obligations pour les propriétaires à compter du 1 er février 2012 La réglementation sur l amiante a fait l objet depuis de nombreuses années de plusieurs

Plus en détail

A remplir par l administration. Adresse :... Bâtiment : Escalier :..

A remplir par l administration. Adresse :... Bâtiment : Escalier :.. FORMULAIRE Demande de changement d usage d un local d habitation A un autre usage que l habitation A un usage mixte SAINT-MANDE Art. L 631-7 et suivants du Code de la Construction et de l habitation A

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BAIL D HABITATION DIAGNOSTIC OBLIGATOIRE - TRANSACTION Depuis le 1 er juillet 2007, un DPE doit être annexé au contrat de location

Plus en détail

l eworkspace de la sécurité sociale

l eworkspace de la sécurité sociale l eworkspace de la sécurité sociale Qu est-ce que l eworkspace? L eworkspace est un espace de travail électronique destiné à la collaboration entre les institutions de sécurité sociale. Il permet de partager

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment les articles L.2131-1, L.2212-2, L.2212-4 et L.2215-1,

Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment les articles L.2131-1, L.2212-2, L.2212-4 et L.2215-1, F03-3 Type de document : arrêté de péril ordinaire Contexte : péril ordinaire Destinataire : propriétaire de l édifice Autres destinataires : affichage en mairie, sur l immeuble, transmission en préfecture

Plus en détail

Google-docs - Espace de travail collaboratif

Google-docs - Espace de travail collaboratif Google-docs - Espace de travail collaboratif Accès à Google-Documents depuis la page d'accueil de Google. Différents types de documents peuvent être créés (ou importés) et mis à jour en ligne (y compris

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

RÈGLEMENT D UTILISATION DES MOYENS INFORMATIQUES DE L ECOLE DES MINES DE SAINT-ETIENNE

RÈGLEMENT D UTILISATION DES MOYENS INFORMATIQUES DE L ECOLE DES MINES DE SAINT-ETIENNE RÈGLEMENT D UTILISATION DES MOYENS INFORMATIQUES DE L ECOLE DES MINES DE SAINT-ETIENNE 1. Domaines d application Ce règlement a pour fondement la loi du 6 janvier 1978 relative à l informatique, aux fichiers

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 Préalables pour les demandes de permis de construction ou d agrandissement,

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Demander un état hypothécaire

NOTICE TELESERVICES : Demander un état hypothécaire NOTICE TELESERVICES : Demander un état hypothécaire Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 1 A qui s adresse cette notice?... 1 Pré-requis... 2 Le guide pas à pas pour faire une demande d état hypothécaire...

Plus en détail

Site Cartographique de la Ville de Namur Conseils d'utilisation

Site Cartographique de la Ville de Namur Conseils d'utilisation Site Cartographique de la Ville de Namur Conseils d'utilisation Au travers du site cartographique de la Ville de Namur, vous pouvez consulter des renseignements relatifs : - à la Ville de Namur (habitants,

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Fourniture et acheminement de gaz naturel et de services associés Date et heure limites de réception des offres : 13 avril 2015 à 12 heures REGLEMENT

Plus en détail

Déclaration de constitution, de modification ou d extinction d un trust - Notice explicative -

Déclaration de constitution, de modification ou d extinction d un trust - Notice explicative - DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES N 2181-TRUST1-NOT 2015 Déclaration de constitution, de modification ou d extinction d un trust - Notice explicative - (1 er et 5 ème alinéas de l article 1649

Plus en détail

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique.

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique. I- Qu est ce qu un SIG? SIG : Système d Information Géographique Un SIG est un outil informatisé capable de créer, transformer, afficher, analyser et stocker de l information géographique. Il permet d'organiser

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 5 du Code de la Construction et de l Habitation

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Articles L 271-4 à 6 R 271-1 à 5 du Code de la Construction et de l Habitation Dossier n 2014-01-0265 Date : 29/01/2014 Propriétaire : SCI ARTS ET MATIERES B CABINET AGENDA AUDE-HERAULT Sarl Languedoc Expertises Immobilières 16 Avenue Jean Moulin 34500 BEZIERS Tel : 04 67 30 56 71

Plus en détail

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde Sommaire Installation du logiciel...2 Enregistrement du logiciel...2 Présentation du logiciel...3 Initialisation du logiciel... 1. Initialisation des constantes...4 2. Initialisation des codes grades...5

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT

PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT PERMIS DE CONSTRUIRE ET LOTISSEMENT Le Permis de Construire (PC) et le lotissement sont deux outils de planification urbaine qui touchent plus particulièrement la construction. Ces deux outils ont émergé

Plus en détail

DVF Pôle métier cadastre 26 mars 2013

DVF Pôle métier cadastre 26 mars 2013 DVF Pôle métier cadastre 26 mars 2013 1. Qu est ce que DVF? 26/03/2013 2 DVF Contexte : Article L.135 B du Livre des procédures fiscales : «L administration fiscale transmet gratuitement ( ) les éléments

Plus en détail