CÉGEP DE CHICOUTIMI. Inspection d une toiture de résidence ALEXANDRA GODIN SYNDIE FRADETTE MÉLANIE RAYMOND DEUXIÈME ANNÉE DE FORMATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CÉGEP DE CHICOUTIMI. Inspection d une toiture de résidence ALEXANDRA GODIN SYNDIE FRADETTE MÉLANIE RAYMOND DEUXIÈME ANNÉE DE FORMATION"

Transcription

1 CÉGEP DE CHICOUTIMI DÉPARTEMENT D ARCHITECTURE Inspection d une toiture de résidence Cours 221-C40-CH Enveloppe ALEANDRA GODIN SYNDIE FRADETTE MÉLANIE RAYMOND DEUIÈME ANNÉE DE FORMATION TRAVAIL REMIS À M. Denis Bergeron Remis le 9 septembre 2011

2 Mise en situation L entreprise, Spécialisée en Achat de Maison, SAM inc. s est présentée au 4199 chemin Saint-André à Jonquière pour effectuer une vérification de la toiture. Effectivement, monsieur Germain Godin désire vendre sa demeure et il veut s assurer que celle-ci est en bonne état. Le numéro de téléphone est le La maison est de type bungalow et elle mesure 36`- 0 par 25`-0, la toiture est de pente 4 :12 et le débord de toit dépasse de 1`-0 le mur extérieur. Du sol, la toiture semble être en bon état, les bardeaux sont bien à plat. Cependant, la couleur est altérée à l avant de la maison, côté nord. Le bardeau d asphalte organique a été installé il y a 15 ans et il a une durée de vie de 25 ans dans des conditions favorables.

3 Arrêter l'écoulement de la chaleur Arrêter le passage de l'air Arrêter le passage de la vapeur d'eau Empêcher la pluie de pénétrer Arrêter la lumière, le rayonnement solaire et autres radiations Arrêter le bruit Empêcher la propagation du feu Donner la résistance et la solidité Être durable Être esthétique Être économique Analyse de l enveloppe «toit/plafond» Placoplatre parevapeur laine fermes de toit déflecteurs +++ contreplaqué papier noir bardeau nova brique fourrure pare-air montants soffite +++ Mat électrique bande de départ gouttière fascia 6" Cheminée Évent Le placoplâtre sert à créer une belle finition du mur intérieur. Le pare-vapeur, quant à lui, aide à arrêter le passage de la vapeur d eau. La laine isole crée une zone tampon pour réduire le transfert de chaleur entre l intérieur et l extérieur de la maison. La nova brique est esthétique et elle est durable, elle protège également de la pluie et du soleil. La fourrure sert à augmenter l efficacité du pare-air et, ensemble, ils forment une barrière contre le passage de l air et de l humidité. Les montants servent à la solidité des murs et de la maison.

4 Les fermes de toit sont la structure du toit, elles sont solides et elles font en sorte que le toit ne s effondre pas. Le contre-plaqué lui sert de support au bardeau. Sans cet élément, les gens ne pourraient pas marcher sur la toiture. La combinaison papier noir et bande de départ empêche l eau de s infiltrer dans la toiture. Le bardeau fait une barrière contre l eau et les radiations du soleil. La cheminée empêche la maison de brûler et l évent sert à laisser entrer l air pour favoriser l évacuation des égouts et des eaux usées. Le rôle du soffite et des déflecteurs est de laisser passer l air et favoriser la ventilation de la toiture. Le mat électrique apporte l électricité à toute la maison. L antenne satellite permet de recevoir le signal pour regarder adéquatement la télévision. Le rôle de la gouttière, tout comme le bardeau, est de favoriser l écoulement de l eau de la toiture. Le fascia crée une barrière à la pluie et elle ne peut pas pénétrer la frise.

5 Recommandations Lors de l inspection de la toiture, il y avait des fissures apparentes autour des évents et de la cheminée, le ciment plastique devrait être refait avant que l eau ne s infiltre dans la toiture. De plus, les gouttières étaient complètement bouchées et des arbustes ont commencé à pousser dans l eau stagnante. Il serait bien, avant de vendre la maison, qu elles soient nettoyées. Lors de l inspection de l entre-toit, nous avons eu quelques surprises. Premièrement, les grilles de ventilation à chaque bout de la toiture sont obstruées à au moins 50%. Il serait bien de les dégager. De plus, la moustiquaire est défaite et la vermine peut aisément s infiltrer. Cependant, l aération de la toiture semble efficace puisque, lors de l inspection, nous sentions le courant d air et nous voyions dehors entre les fermes de toits et le carton fibre.

6 Deuxièmement, il n y avait pas de pare-air dans la partie triangulaire de la toiture et le carton fibre est troué à plusieurs endroits. Troisièmement, la laine en vrac obstruait à plusieurs endroits le soffite et cela pourrait nuire à la ventilation.

[TRAVAIL #1 : ANALYSE TOITURE DE RÉSIDENCE]

[TRAVAIL #1 : ANALYSE TOITURE DE RÉSIDENCE] CÉGEP CÉGEP DE CHICOUTIMI TRAVAIL PRÉSENTÉ À : M. JEAN-RENÉ CLOUTIER RÉALISÉ PAR : François Bouchard et Luca Fortin [TRAVAIL #1 : ANALYSE TOITURE DE RÉSIDENCE] Travail réalisé dans la cadre du cours d

Plus en détail

Axel Laprise et Guillaume Larouche Groupe 022140 Enveloppe 221-C40-CH ANALYSE D'UNE TOITURE DE RÉSIDENCE. Présenté à: Jean-René Cloutier-Ménard

Axel Laprise et Guillaume Larouche Groupe 022140 Enveloppe 221-C40-CH ANALYSE D'UNE TOITURE DE RÉSIDENCE. Présenté à: Jean-René Cloutier-Ménard Axel Laprise et Guillaume Larouche Groupe 022140 Enveloppe 221-C40-CH ANALYSE D'UNE TOITURE DE RÉSIDENCE Présenté à: Jean-René Cloutier-Ménard Technologie de l'architecture 21 septembre 2010 Table des

Plus en détail

Description : Installation : Grilles de ventilation anti-rafale pour soffite

Description : Installation : Grilles de ventilation anti-rafale pour soffite PRODUITS SPÉCIAUX Grilles de ventilation anti-rafale pour soffite Description : Grille de ventilation en acier pré-peint ou autres métaux, pouvant être fabriquée selon vos spécifications. Les couleurs

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION COMPLET DES REVÊTEMENTS WAKEHAM

GUIDE D INSTALLATION COMPLET DES REVÊTEMENTS WAKEHAM Félicitations d avoir choisi le déclin de cèdre de l est WAKEHAM. Le cèdre blanc de l est est l un des meilleurs choix pour son pouvoir d isolation, sa résistance à la moisissure et sa durabilité incontestée.

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

Nous avons le produit sur mesure pour vous

Nous avons le produit sur mesure pour vous Nous avons le produit sur mesure pour vous 12 24 36 1 www.condor.pro Un confort écologique et sans entretien Chez Optimum nous garantissons un produit haute gamme et fiable. Nous sommes fiers de présenter

Plus en détail

PIERRE-LUC HARVEY & GUILLAUME LAVOIE. Enveloppe 2 e niveau. Étude toiture de la résidence Harvey

PIERRE-LUC HARVEY & GUILLAUME LAVOIE. Enveloppe 2 e niveau. Étude toiture de la résidence Harvey PIERRE-LUC HARVEY & GUILLAUME LAVOIE Enveloppe 2 e niveau Étude toiture de la résidence Harvey Travail présenté à M. Denis Bergeron CEGEP de Chicoutimi Le 8 septembre 2011 1. MISE EN SITUATION Identification

Plus en détail

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC

INSTALLATION DU BARDEAU DE CÈDRE BLANC MISE EN GARDE Si un produit est défectueux, ne le posez pas. Les matériaux défectueux seront remplacés sous garantie uniquement si vous en faites la demande avant l installation et si les conditions d

Plus en détail

LES TROUBLES HABITUELS

LES TROUBLES HABITUELS LES TROUBLES HABITUELS Le diagnostic et les solutions d intervention Problèmes majeurs Troubles Opérations habituelles 1. Fondation - drainage -- affaissement, déformation -- joints -- fissures -- pourriture

Plus en détail

DÉTAILS DE CONSTRUCTION

DÉTAILS DE CONSTRUCTION PROFESSIONNE DES CHOIX LLE GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR DÉTAILS DE CONSTRUCTION 3 ET DIVERS TRAVAUX Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. La gamnme de produits

Plus en détail

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Plafonds cathédrale (si intégrés) Greniers / Plafonds plats Murs extérieurs Murs intérieurs Sous les planchers Murs

Plus en détail

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution!

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution! Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar Ventilation inc. est le plus important manufacturier d équipements destinés au traitement de la qualité de l air dans le domaine résidentiel

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Ville de Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a été effectuée pour le compte

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

CONFIGURATION TYPIQUE D UN SYSTÈME (EIFS)

CONFIGURATION TYPIQUE D UN SYSTÈME (EIFS) CONFIGURATION TYPIQUE D UN SYSTÈME (EIFS) Structure d acier ou de bois 1-a Structure d acier ou de bois Le système peut être fixé avec des attaches mécaniques (tel qu illustré) ou avec un adhésif (tel

Plus en détail

QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT

QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT Fiche syndicale août 2014 TOUS LES SECTEURS QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) art. 9 Le travailleur a droit à des conditions de travail qui respectent sa santé,

Plus en détail

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content 1 Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content Adresse Téléphone RAPPORT Inspection 742, Rue l heureux 418-777-7777 Québec, Qc XXX XXX dddthhtthermographiqu Thermographe Caméra Distance

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay les

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Rapport de suivi de chantier Informations générales Nom du requérant : François Dussault Rue : 78 Vinet Ville : Repentigny Province : Québec Code postal : J6A 1K9 Numéro de téléphone : 514 923-2694 Courriel

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Qu est-ce que la condensation? Techniques de prévention Résistance à la condensation Ombrage Rideaux et stores Bouches de chaleur et appareils

Plus en détail

Entretien Série 50 ATTENTION. Code de surchauffe

Entretien Série 50 ATTENTION. Code de surchauffe 29-10-2013 ATTENTION Avant de réinitialiser votre carte électronique qui affiche un code d erreur. Code de surchauffe Faire l entretien du poêle COMPLET tel que décrit dans ce manuel. Vérifier les tuyaux

Plus en détail

Laine à insuffler. Remplissage de laine de roche en vrac pour la rétro-isolation de murs creux

Laine à insuffler. Remplissage de laine de roche en vrac pour la rétro-isolation de murs creux Laine à insuffler Remplissage de laine de roche en vrac pour la rétro-isolation de murs creux RETRO-ISOLATION: PLUS DE CONFORT, MOINS DE FRAIS Dans les maisons qui ont été construites avant la crise de

Plus en détail

DESCRIPTION SOMMAIRE

DESCRIPTION SOMMAIRE DESCRIPTION SOMMAIRE Le bâtiment à vocations commerciale et résidentielle visité en date du 30 décembre 2009 comprend une première section construite en 1972 et une deuxième construite en 1989. SECTION

Plus en détail

CONSEILS D INSTALLATION

CONSEILS D INSTALLATION CONSEILS D INSTALLATION L installation des toilettes Ecodomeo nécessite la création d une pièce pour le compostage (local de compostage), adaptée à votre habitation. Il est important de prêter une attention

Plus en détail

GUIDE POUR UNE BONNE VENTILATION. Imprimé au Canada. www.leventilateur.ca

GUIDE POUR UNE BONNE VENTILATION. Imprimé au Canada. www.leventilateur.ca GUIDE POUR UNE BONNE VENTILATION MD Imprimé au Canada www.leventilateur.ca Canplas, fabricant de Duraflo Le Ventilateur, compte plus de 45 ans d expérience dans la fabrication de matériaux de construction

Plus en détail

Les problématiques concernant les bâtiments

Les problématiques concernant les bâtiments Bonnes pratiques FICHE PL-5 Évacuation des eaux pluviales Solutions acceptables et mesures différentes pour les bâtiments existants à toit plat Cette fiche Bonnes pratiques complète le guide produit sur

Plus en détail

ARCHITECTURE 2010 CALCULS DE L ENVELOPPE. Étude de conformité Ventilation d une toiture. Projet réalisé par Jean-Philippe Tremblay Simon Asselin

ARCHITECTURE 2010 CALCULS DE L ENVELOPPE. Étude de conformité Ventilation d une toiture. Projet réalisé par Jean-Philippe Tremblay Simon Asselin ARCHITECTURE 2010 CALCULS DE L ENVELOPPE Étude de conformité Ventilation d une toiture Projet réalisé par Jean-Philippe Tremblay Simon Asselin Client : Monsieur Yvan Destoitures 534, rue Jacques-Cartier

Plus en détail

Guide d installation. Simplement le meilleur du bois

Guide d installation. Simplement le meilleur du bois Guide d installation Simplement le meilleur du bois Notes importantes Il est important de lire, comprendre et respecter la procédure d installation pour valider la garantie du manufacturier. Gardez le

Plus en détail

Bardeau individuel Cèdre blanc de l Est

Bardeau individuel Cèdre blanc de l Est Guide d installation Avant de commencer l installation, prenez le temps de lire ce guide en entier pour bien comprendre les exigences et les étapes à suivre pour une bonne installation. Mises en garde

Plus en détail

Toits durables. AGPI toit durable 2008-10-01

Toits durables. AGPI toit durable 2008-10-01 Toits durables 1 Merci à l AGPI Bienvenue 2 Mario V. Petrone, architecte et architecte paysagiste 3 PROGRAMME Introduction 1. Le concept d une pression équilibrée 2. Le problème 3. Les causes 4. Le résultat

Plus en détail

ESTIMATION DÉTAILLÉE D'UNE MAISON NOVOCLIMAT DATE : 25 AOÛT 2005

ESTIMATION DÉTAILLÉE D'UNE MAISON NOVOCLIMAT DATE : 25 AOÛT 2005 ESTIMATION DÉTAILLÉE D'UNE DATE : 25 AOÛT 2005 MURS EXT. FABRIQUÉS EN CHANTIER 1 2 DIV. 1 (EXIGENCES GÉNÉRALES) 3 PERMIS DE CONSTRUCTION 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 350,00 $ 4 IMPLANTATION,

Plus en détail

12 IÈME OLYMPIADES QUÉBÉCOISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU CENTRE DE FOIRES DE QUÉBEC DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52

12 IÈME OLYMPIADES QUÉBÉCOISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU CENTRE DE FOIRES DE QUÉBEC DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52 12 IÈME OLYMPIADES QUÉBÉCOISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU CENTRE DE FOIRES DE QUÉBEC JOUR 1 DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52 CAHIER DU CANDIDAT DE LA CANDIDATE Épreuve du 3 mai 2012 Auteur

Plus en détail

Date: Adresse d'expertise: Nom du client: C.P. 227, Mansonville, Québec, J0E 1X0 (819) 580-0471

Date: Adresse d'expertise: Nom du client: C.P. 227, Mansonville, Québec, J0E 1X0 (819) 580-0471 C.P. 227, Mansonville, Québec, J0E 1X0 (819) 580-0471 No d expertise: Inspecteur: Date: Adresse d'expertise: Nom du client: Page 2 INFORMATION GÉNÉRALE Nous tentons de donner au client un aperçu approfondi,

Plus en détail

Version 1.0 du 04.03.2014

Version 1.0 du 04.03.2014 Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation UVEK Bundesamt für Energie BFE Version 1.0 du 04.03.2014 Directive «Installations photovoltaïques intégrées aux bâtiments» relative

Plus en détail

Sinistres causés par l eau

Sinistres causés par l eau Sinistres causés par l eau Activités de formation continue accréditées par la ChAD 4 Chapitres - 4 UFC http://reseauexperts.ca/ PRÉSENTÉ PAR : Frédéric Charest, ing. http://expertises.ca/ fci@expertises.ca

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 5 Les toits et les entretoits

Emprisonnons la chaleur 5 Les toits et les entretoits Emprisonnons la chaleur 5 Les toits et les entretoits 5.1 Renseignements généraux pour tous les entretoits 5.2 Entretoits facilement accessibles 5.3 Maison comportant un étage mansardé 5.4 Entretoit exigu,

Plus en détail

PRIX EXCELLENCE CLAUDE JACQUES 2009 RÉFECTION DE LA TOITURE ÉGLISE ST-FRANCOIS DE- SALES. GATINEAU QUÉBEC

PRIX EXCELLENCE CLAUDE JACQUES 2009 RÉFECTION DE LA TOITURE ÉGLISE ST-FRANCOIS DE- SALES. GATINEAU QUÉBEC PRIX EXCELLENCE CLAUDE JACQUES 2009 RÉFECTION DE LA TOITURE ÉGLISE ST-FRANCOIS DE- SALES. GATINEAU QUÉBEC INTRODUCTION Les Toiture Marcel Raymond & Fils Inc. a entreprit la réfection de la toiture de l

Plus en détail

1 - GESTION DES DÉCHETS DE RÉNOVATION

1 - GESTION DES DÉCHETS DE RÉNOVATION DEVIS - REVÊTEMENT EXTÉRIEUR NOM, PRÉNOM DU RESPONSABLE DE PROJET : ADRESSE/VILLE/C.P. : FAÇADE(S) : TÉLÉPHONE : NIVEAU DE CERTIFICATION VISÉ (%) : (certifié; 70 % et +, argent; 80 % et +, or; 90 % et

Plus en détail

Physique du Bâtiment Caractéristiques hygrothermiques

Physique du Bâtiment Caractéristiques hygrothermiques Risque de condensation superficielle et dans la masse Définitions > Point de rosée : Point à partir duquel la vapeur d'eau contenue dans l'air devient liquide. > Condensation dans la masse : Passage de

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION DU PARQUET EN BOIS MASSIF

GUIDE INSTALLATION DU PARQUET EN BOIS MASSIF GUIDE INSTALLATION DU PARQUET EN BOIS MASSIF L'installation du parquet est devenue une opération que de plus en plus de gens essaient eux-mêmes à la maison, en particulier parce que les derniers types

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Bruxelles Environnement ISOLATION DE L ENVELOPPE Gauthier KEUTGEN ICEDD asbl Objectif(s) de la présentation Attirer l attention sur

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. BOIS. Plancher laminé ou ingénierie flottant

GUIDE D INSTALLATION. BOIS. Plancher laminé ou ingénierie flottant GUIDE D INSTALLATION BOIS. Plancher laminé ou ingénierie flottant L installation d un plancher laminé ou ingénierie flottant La préparation est l étape la plus importante dans l installation d un revêtement

Plus en détail

Entretien de bâtiments en pisé à Succieu, Isère Chantier participatif 4,5 et 6 avril 2014. Synthèse des interventions

Entretien de bâtiments en pisé à Succieu, Isère Chantier participatif 4,5 et 6 avril 2014. Synthèse des interventions Entretien de bâtiments en pisé à Succieu, Isère Chantier participatif 4,5 et 6 avril 2014 Synthèse des interventions 1 Objectifs du chantier Le contexte Par le biais de l entreprise Formaterre contactée

Plus en détail

Initiales du responsable de projet : DEVIS - CERTIFICATION RÉNOVATION ÉCOHABITATION - PROJET REVÊTEMENTS EXTÉRIEURS - PAGE 1 DE 5

Initiales du responsable de projet : DEVIS - CERTIFICATION RÉNOVATION ÉCOHABITATION - PROJET REVÊTEMENTS EXTÉRIEURS - PAGE 1 DE 5 DEVIS - REVÊTEMENTS EXTÉRIEURS NOM, PRÉNOM DU RESPONSABLE DE PROJET : ADRESSE/VILLE/C.P. : PIÈCE : TÉLÉPHONE : NIVEAU DE CERTIFICATION VISÉ (%) : (certifié; 70 % et +, argent; 80 % et +, or; 90 % et +,

Plus en détail

ÉCRANS DE SOUS-TOITURE ET PARE-VAPEUR

ÉCRANS DE SOUS-TOITURE ET PARE-VAPEUR ÉCRANS DE SUS-TITURE ET PARE-VAPEUR PRIX DE VENTE AU 01.04.2014 www.fakro.be.be 1 H 2 AVEZ-VUS UN TIT BIEN RESPIRANT? UN BN ÉCRAN DE SUS-TITURE - UN ÉLÉMENT ES- SENTIEL PUR UN TIT BIEN ÉTANCHE ET CALRIFUGE

Plus en détail

SYSTÈME D'INSONORISATION HAUT DE GAMME

SYSTÈME D'INSONORISATION HAUT DE GAMME Les Conceptions Acoustiques Lefebvre Inc. SYSTÈME D'INSONORISATION HAUT DE GAMME Système Cali sans béton Méthode à suivre Après le recouvrement de la couverture à l'abri de la pluie Plancher 1. Installer

Plus en détail

MISE EN OEUVRE LE BOUCLIER THERMIQUE

MISE EN OEUVRE LE BOUCLIER THERMIQUE MISE EN OEUVRE LE BOUCLIER THERMIQUE CONTENU 1. APPLICATIONS 03 2. TECHNIQUE DE POSE 04 2.1. GENERALITES 2.1.1. IMPERMÉABILITÉ À L EAU ET À L AIR 04 2.1.2. RESPECT DE LAME D AIR 04 2.1.3. L ÉCRASEMENT

Plus en détail

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT

NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT NORMES DE PRATIQUE D INSPECTION DE BÂTIMENT L'inspecteur agit comme généraliste et il doit aviser le client de consulter un spécialiste en structure, fondation, électricité, plomberie, etc, et ce, si un

Plus en détail

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF GUIDE TECHNIQUE CONSOMMATEURS MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF Document préparé par le Service technique et inspection de chantiers de l Association provinciale

Plus en détail

LA GOÉLETTE SPÉCIFICATIONS DES FINIS INCLUS EXTÉRIEUR Garage simple avec clef, porte standard en acier isolée, 11 X 20 6 Entrée de garage en asphalte et trottoir en béton Aménagement paysagé complet Fini

Plus en détail

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle

Les enduits. Unité de Formation Professionnelle Les enduits Unité de Formation Professionnelle Les différents enduits Les finitions en isolations extérieure Migration de vapeur d eau Gestions des désordres Une protection contre les intempéries 1 Certains

Plus en détail

Ventiler les toitures???

Ventiler les toitures??? Claude Frégeau, architecte Ventiler les toitures??? Pour qu elles raisons? Est-ce réellement efficace? L expérience prouve pourtant le contraire Des essais récents de la SCHL appuient cette idée Ref: Attics

Plus en détail

Table des matières Page

Table des matières Page Table des matières Page Installation, Entreposage, Outils et Équipements.. 2 Mesures de Sécurité, Maintenance, Avis Important.. 3 Direction de la pose. 4 Vue d ensemble des détails de pose... 5 Détails

Plus en détail

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages)

Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Procédures à suivre pour tout déversement (2 pages) Si la substance déversée est connue et le volume de déversement est d un litre et moins, suivre la procédure suivante 1) Alerter les personnes dans le

Plus en détail

4 IDEA 02-12 Maison Stocker Lee, Rancate/TI

4 IDEA 02-12 Maison Stocker Lee, Rancate/TI 4 IDEA 02-12 Maison Stocker Lee, Rancate/TI Les arrondis au pied de la façade donnent une impression de flottement de l habitation IDEA 02-12 5 La finition de la façade est parfaite, chaque joint étant

Plus en détail

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»).

2. Inscrivez sur la fiche de travail de l exercice 1.11 l heure du début de l exercice (voir la rubrique «Main d oeuvre»). Exercice 1.12 Pose de l unité de condensation et de l évaporateur Durée : But : 2 heures 30 minutes Apprendre à faire l installation des composants frigorifiques. Préalable : Avoir complété les exercices

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Présentation Novoclimat 2.0 - Maison Petit bâtiment multilogement (PBM) et Grand bâtiment multilogement (GBM)

Présentation Novoclimat 2.0 - Maison Petit bâtiment multilogement (PBM) et Grand bâtiment multilogement (GBM) Présentation Novoclimat 2.0 - Maison Petit bâtiment multilogement (PBM) et Grand bâtiment multilogement (GBM) Module 3 : Procédures de participation Novoclimat 2.0 et GBM Version : mars 2016 Plan de la

Plus en détail

Toitures, Façades : Toutes les solutions pour rendre soit même sa maison plus belle. Vincent Christophoul Directeur de la société Kristol

Toitures, Façades : Toutes les solutions pour rendre soit même sa maison plus belle. Vincent Christophoul Directeur de la société Kristol Toitures, Façades : Toutes les solutions pour rendre soit même sa maison plus belle Vincent Christophoul Directeur de la société Kristol Toitures, Façades : Quelle solution? Toitures, Façades ades : Toutes

Plus en détail

CCMC 13426-R Guardwrap NXT Matériau pare-air - Annexe A Renseignements complémentaires

CCMC 13426-R Guardwrap NXT Matériau pare-air - Annexe A Renseignements complémentaires CCMC 13426-R Guardwrap NXT Matériau pare-air - Annexe A Renseignements complémentaires Un matériau pare-air employé dans un système pare-air Le CCMC n a pas évalué le rendement du système pare-air pour

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment

La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment La thermographie appliquée à l enveloppe du bâtiment La thermographie infrarouge (ir) Introduction Historique Domaines d application types d équipements Fonctionnement de la caméra ir Facteurs d erreurs

Plus en détail

DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard

DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard étanchéité à l air optimale et durable www.tyvek.fr 2 Étanchéité à l air Améliorer les performances énergétiques des bâtiments DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE

LA OUATE DE CELLULOSE LA OUATE DE CELLULOSE Fabrication : C est sur une ligne de fabrication entièrement automatisée que le papier journal est broyé puis mélangé au sel de bore et à l acide borique afin d obtenir la qualité

Plus en détail

Installation. Porte Simple FIGURE 1 FIGURE 2

Installation. Porte Simple FIGURE 1 FIGURE 2 Porte Simple Avant toute chose, nous vous recommandons de peindre, teindre ou vernir votre porte avant d en faire l installation. Il est beaucoup plus facile d appliquer le produit de finition sur une

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

A.- MÉTHODOLOGIE ET OBSERVATIONS

A.- MÉTHODOLOGIE ET OBSERVATIONS Granby, le 29 avril 2013 Monsieur Jean François D Amour Municipalité de Sutton 11 rue Principale Sud Sutton (Québec) JOE 2KO Objet : Analyse de la qualité d air 2ième étage, Hôtel de Ville 11 rue Principale,

Plus en détail

Mise en place d une ventilation thermique dans les bergeries et chèvreries.

Mise en place d une ventilation thermique dans les bergeries et chèvreries. Mise en place d une ventilation thermique dans les bergeries et chèvreries. Victor Moreau ITOVIC (La ventilation thermique des bergeries et chèvreries Bergerie moderne, réfléchir avant d agir) Présentation

Plus en détail

Panneau vinyle PANNEAU VINYLE ROYAL TIMBER PIERRE. BRIQUE. H 300 MM X 3.81 ML. H : 510 x L : 1270 mm. H: 410 x L : 1130 mm

Panneau vinyle PANNEAU VINYLE ROYAL TIMBER PIERRE. BRIQUE. H 300 MM X 3.81 ML. H : 510 x L : 1270 mm. H: 410 x L : 1130 mm ROYAL TIMBER H 300 MM X 3.81 ML PANNEAU VINYLE PIERRE. H : 510 x L : 1270 mm Panneau vinyle BRIQUE. H: 410 x L : 1130 mm Ce dont vous avez besoin Accessoires Moulure de Départ Angle extérieur Angle intérieur

Plus en détail

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION

HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION HABITATIONS DESPROS INC. ENTREPRENEUR GÉNÉRAL DEVIS DE CONSTRUCTION Nous avons sélectionnés avec minutie nous ouvriers & collaborateurs pour formés une équipe compétente pour la réalisation de votre maison

Plus en détail

SYSTÈME HOMEGA DESCRIPTION

SYSTÈME HOMEGA DESCRIPTION DESCRIPTION Panneau isolant moulé avec fourrures de bois intégrées 4 pi x 8 pi 3 fourrures de bois intégrées aux 16 po centre à centre Chevauché de 1 1/2 po aux 4 côtés PRODUIT BREVETÉ UNIQUE SUR LE MARCHÉ

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 Sommaire 1 MUR EXTÉRIEUR 1.1 Isolation en laine minérale 1.2 Isolation en fibres de bois douces 1.3 Isolation en cellulose 1.4 Isolation en polystyrène expansé

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.13

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.13 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.13 Stockage de liquides inflammables Installations non classées pour la protection de l environnement Arrêté du 1er juillet 2004 fixant les règles techniques

Plus en détail

Devis Standard. Entré charretière 20 x 40 et selon modèle (pierre 0-3/4) + ponceau 30 pour entré si besoin selon terrain.

Devis Standard. Entré charretière 20 x 40 et selon modèle (pierre 0-3/4) + ponceau 30 pour entré si besoin selon terrain. Projet: Nom client: Nom client: Représentant: Devis Standard Terrain (selon disponibilité appartenant à l entrepreneur) Excavation, remblaiement et nivelage brut terrain (max 5000pieds carré) Test sol

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs 7.1 Isolant soufflé 7.2 Rénovation de l intérieur 7.3 Rénovation de l extérieur 7.4 Endroits divers : garages attenants et autres espaces 7.5 Ajouts et nouvelles

Plus en détail

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 :

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 : Composition du mur de Façade Mise en œuvre 1. Avant les années 40 : Les murs de façade étaient constitués d éléments maçonnés en contact direct les uns avec les autre et recevaient un enduit extérieur

Plus en détail

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT InfoMaison No.19 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B Voies Navigables de France - Maison éclusière de Bernès N 46 (8072.M.0029) Equipements communs au site Gestion des Eaux Usées / Eaux de vannes Traitement des eaux usées ancien

Plus en détail

Fixation + Montage Tout ce que vous devez savoir sur les fixations sur toitures

Fixation + Montage Tout ce que vous devez savoir sur les fixations sur toitures Fixation + Montage Tout ce que vous devez savoir sur les fixations sur toitures Manuel pour monter son réseau maillé sans fil soi-même Fixation + Montage Tout ce que vous devez savoir sur les fixations

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 8 310, RUE DÉSORMEAUX BÉCANCOUR(QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 219 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 8 310, RUE DÉSORMEAUX BÉCANCOUR(QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 219 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 8 310, RUE DÉSORMEAUX BÉCANCOUR(QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 219 000 $ Caractéristiques La Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 8

Plus en détail

La nouvelle génération de salle de bain

La nouvelle génération de salle de bain La nouvelle génération de salle de bain Souplesse de conception Les anciennes salles de bain laissent aujourd hui place à des pièces on ne peut plus élégantes. En effet, les salles de bain présentent maintenant

Plus en détail

COÛTS DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON NOVOCLIMAT (voir plans de référence) AGENCE DE L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE (Étude réalisée le 25 août 2004)

COÛTS DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON NOVOCLIMAT (voir plans de référence) AGENCE DE L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE (Étude réalisée le 25 août 2004) COÛTS DE CONSTRUCTION D'UNE (voir plans de référence) AGENCE DE L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE (Étude réalisée le 25 août 2004) MURS EXT. FABRIQUÉS EN CHANTIER MURS EXT. FABRIQUÉS EN USINE DESCRIPTION PRIX DES

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

BROCHURE TÔLES DE TOITURE

BROCHURE TÔLES DE TOITURE BROCHURE TÔLES DE TOITURE 1 Tôle de rive sans rainure d'écoulement d'eau Bordure de toit en pente ou de toit plat avec utilisation de bardeaux bitumeux Distance larmier/mur au moins 20 mm Fixation avec

Plus en détail

Guide d installation. Mises en garde

Guide d installation. Mises en garde Guide d installation Avant de commencer l installation, prenez le temps de lire ce guide en entier pour bien comprendre les exigences et les étapes à suivre pour une bonne installation. Mises en garde

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION Série Héritage

GUIDE D INSTALLATION Série Héritage GUIDE D INSTALLATION Série Héritage SYSTÈME DE TOITURE SIÈGE SOCIAL 1418, rue Michael, Ottawa, ON K1B 3R2 LIGNE DIRECTE 1 800-267-0860 TÉLÉPHONE 1 613-746-3206 TÉLÉCOPIEUR 1 613-746-0445 JUIN 2010 BUREAU

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE

SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE TREILLIS INSTALLEZ QUATRE ATTACHES SUPPLÉMENTAIRES SUR CHAQUE PANNEAU L'EMPLACEMENT DOIT CORRESPONDRE À CELUI DES MONTANTS EN ACIER - ABOUTEZ LES PANNEAUX LES UNS AUX AUTRES

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 13

Rapport action tuffeau. CAHIER n 13 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 13 Maison de maître Saint-Martin de la Place Figure 1 1 : Façade Sud Date de visite

Plus en détail

C LIMATISATI O N NA T U RE L LE

C LIMATISATI O N NA T U RE L LE R É D U I R E N O T R E C O N S O M M A T I O N D É L E C T R I C I T É C LIMATISATI O N NA T U RE L LE P A R L ES TOITURES VÉG ÉTA LISÉES Sommaire Sommaire... 1 Travail effectué par... 1 Historique...

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur» Référence dossier : Z0907035-OG Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «La Maison du contrôleur» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest 2 Port

Plus en détail

Sorties de Toit pour Tuiles Minéral Grand Moule

Sorties de Toit pour Tuiles Minéral Grand Moule Sorties de Toit pour Tuiles Minéral Grand Moule Composants de toiture NOUVEAU Ø 60 mm Part of BRAAS MONIER BUILDING GROUP LES TUILES A DOUILLE UNIVERSELLES LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE SORTIES DE toit POUR

Plus en détail

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES

NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES NORMES D AMÉNAGEMENT ET DE SÉCURITÉ DES LIEUX DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES Septembre 2002 PRÉAMBULE L aménagement et l environnement des lieux physiques d une ressource intermédiaire doivent assurer la

Plus en détail

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif Communauté d Agglomération de Marne et Gondoire Commune de LESCHES Zonage d assainissement EU Notice d enquête publique ANNEXES Annexe 1 : Annexe 2 : Annexe 3 : Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des

Plus en détail

FENÊTRES POUR TOITS PLATS

FENÊTRES POUR TOITS PLATS FENÊTRES POUR TOITS PLATS 2013 ILLUMINEZ VOTRE INTÉRIEUR DES FENÊTRES POUR TOITS PLATS Les évolutions constantes dans le secteur du bâtiment et les innovations au niveau des matières premières facilitent

Plus en détail