L ORGANISATION MATERIELLE ET LES MODALITES DE VOTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ORGANISATION MATERIELLE ET LES MODALITES DE VOTE"

Transcription

1 L ORGANISATION MATERIELLE ET LES MODALITES DE VOTE 1. Comment sont fixées les modalités d organisation des élections? 2. Quels sont les moyens matériels de vote qui doivent être mis à disposition des électeurs par l employeur? 3. Dans quel cadre s exerce la propagande électorale? 4. Quels sont les dates et les lieux du scrutin? 5. Le vote par correspondance est il obligatoire? 6. Comment organiser le vote par correspondance? 7. Peut-on recourir au vote par procuration? 8. L employeur peut-il recourir au vote électronique? 9. Quel est le rôle du bureau de vote? 10. Quelle est la composition du bureau de vote? 11. Comment assurer le contrôle des élections? 12. Qui peut assister au déroulement des opérations électorales? 1 1

2 1. Comment sont fixées les modalités d organisation des élections? Article L du Code du travail Article R du Code du travail Article L du Code du travail Article R du Code du travail Les modalités d organisation et de déroulement des opérations électorales doivent être fixées dans le protocole d accord préélectoral conclu entre le chef d entreprise et les organisations syndicales (voir fiche Le protocole d accord préélectoral). Les modalités d organisation des élections sur lesquelles aucun accord n a pu intervenir peuvent être fixées par une décision du juge d instance statuant en dernier ressort en la forme des référés. Si le juge n est pas saisi, il appartient à l employeur de fixer ces modalités (Cass.soc.12 février 1985, n ). Les opérations électorales doivent se dérouler conformément au protocole préélectoral, négocié entre le chef d'entreprise et les organisations syndicales dans le respect des principes généraux du droit électoral. Il en résulte que le chef d'entreprise ne peut unilatéralement modifier les modalités d'organisation et de déroulement des opérations électorales arrêtées par le protocole négocié (Cass.soc.12 juil.2006, n ). 2. Quels sont les moyens matériels de vote qui doivent être mis à disposition des électeurs par l employeur? Article L du Code du travail Article L du Code du travail Il appartient à l employeur de mettre à la disposition des électeurs, pour chaque instance à élire et pour chaque collège une quantité suffisante de bulletins de vote et des enveloppes. L employeur doit également permettre aux électeurs de s isoler pour voter et fournir des urnes. Les bulletins de vote doivent être séparés pour les titulaires et pour les suppléants et être fournis en nombre égal pour chaque liste de candidat. Les bulletins de vote doivent indiquer la nature de l élection (délégués du personnel, premier tour ), le collège électoral concerné, les noms des candidats et l appartenance syndicale des candidats lorsqu ils sont présentés par une organisation syndicale. Par ailleurs, les bulletins ne doivent comporter aucun signe distinctif (cass.soc.2 novembre 1993, n ). Les bulletins de vote doivent être conformes aux listes de candidats qui ont été notifiées à l employeur et, ils doivent reproduire lesdites listes en respectant notamment l ordre de présentation des candidats (Cass.soc.13 juillet 1993, n ) sous peine d annulation des élections (Cass.soc.2 décembre 1982, n ). Les bulletins doivent en principe être établis sur du papier blanc. L utilisation de bulletins de couleur différente n est possible, dans l intérêt des électeurs, que si des circonstances particulières constatées soit par le protocole préélectoral, soit par le juge d instance saisi en cas de contestation portant sur l organisation des élections le justifient (Cass.soc.24 février 1993, n ). L employeur peut fournir des bulletins blancs, c'est-à-dire des bulletins vierges (Cass.soc.8 juillet 1998, n ). La fourniture d enveloppes translucides est proscrite (Cass.soc.6 nov.1985, n ). Les enveloppes doivent être fournies par l employeur en nombre suffisant (autant d enveloppes que de bulletins)et d un modèle uniforme, opaque. Une même enveloppe ne peut, en principe comporter qu un seul bulletin de vote, sous peine d être considéré comme un vote nul (voir fiche Le déroulement des opérations électorales). En revanche, deux bulletins identiques peuvent constituer un vote valable. 2 2

3 L employeur a l obligation de prévoir un dispositif d isolement pour permettre aux électeurs de voter à l abri des regards extérieurs mais il n est pas obligatoire d installer des isoloirs si le secret du vote est assuré autrement. Ainsi, l isolement des électeurs dans des locaux distincts de la salle de vote est admis (Cass.soc.11 juin 1986, n ). En revanche, la mise à disposition d une pièce avec une porte vitrée permettant de voir de l extérieur la mise sous enveloppe ne permet pas d assurer le secret du vote (Cass.soc.18 juillet 1978, n ). Le scrutin étant secret, il appartient à l employeur de fournir également des urnes pour y déposer les bulletins sous enveloppe. La remise de l enveloppe, fermée, contenant le bulletin de vote, à un préposé de l employeur, n assure pas le secret et la sincérité de ce vote (Cass.soc.16 avril 1986, n ). L emploi d urnes d un modèle différent de celui utilisé pour les élections politiques ne constitue pas à lui seul une cause d annulation du scrutin (Cass.soc.5 janvier 1978, n ). En ce qui concerne la surveillance des urnes, il a notamment été jugé que l insuffisance de surveillance des urnes pendant un laps de temps s écoulant entre la fin du scrutin et le début du dépouillement des bulletins constitue une irrégularité susceptible de fausser le résultat du scrutin justifiant l annulation des élections par le juge (Cass.soc.28 juin 1984, n ). 3. Dans quel cadre s exerce la propagande électorale? Les candidats aux élections ont le droit de faire connaître à leurs électeurs leurs «programmes» en diffusant des documents de propagande électorale. Le Code du travail ne prévoit aucune disposition sur ce thème. Les modalités de cette propagande sont donc souvent précisées dans un accord collectif ou dans les protocoles d accords préélectoraux. La propagande électorale antérieure au premier tour est réservée aux syndicats représentatifs. Ce n est donc qu après le premier tour des élections que les candidats libres et les organisations syndicales qui ne peuvent légalement se présenter au 1 er tour pourront, si un second tour est organisé, faire de la propagande électorale (Cass.soc.14 janvier 2004, n ). La propagande électorale peut se poursuivre jusqu au jour même du scrutin sauf accord ou dispositions contraires ou s il s avère que celle-ci a une influence déterminante sur les résultats du scrutin. Le fait pour un syndicat de commencer sa propagande avant la date expressément prévue par le protocole d accord préélectoral peut entraîner l annulation des élections (Cass.soc.23 juin 2004, n ). Dans les entreprises où des sections syndicales existent, celles-ci utilisent les moyens mis à leur disposition par la loi : affichage sur les panneaux syndicaux, distribution des tracts aux heures d entrée et de sortie du travail, réunion mensuelle de la section syndicale (articles L à 6 et L du Code du travail, voir fiche les moyens spécifiques des délégués syndicaux). Dans les autres entreprises ou pour les candidatures libres, il appartient au protocole d aménager les modalités de propagande. Lorsque le recours au vote par correspondance est prévu, il est conseillé de prévoir dans le protocole d adresser aux électeurs absents, en même temps que les documents servant au vote, la propagande établie par les candidats. L employeur doit respecter une stricte neutralité en matière de propagande électorale. Il ne peut donc employer aucun moyen de pression en faveur ou à l encontre d une organisation syndicale quelconque (Article L du Code du travail), ni interdire ou favoriser, même indirectement, les candidats libres. 4. Quels sont les dates et les lieux du scrutin? Article L du Code du travail Article L du Code du travail 3 3

4 L employeur doit informer les électeurs des dates, heures et lieux de scrutin. La date du scrutin est fixée par l accord préélectoral. Lorsqu il s agit d une première élection, le premier tour de scrutin doit se placer au plus tard, le quarante-cinquième jour suivant l affichage informant le personnel de l organisation d élection (Articles L et L du Code du travail). Lorsqu il s agit d un renouvellement, le premier tour des élections doit avoir lieu dans la quinzaine qui précède l expiration des mandats en cours (Articles L et L du Code du travail). En cas de circonstances exceptionnelles, le juge d instance statuant en référé peut modifier la date des élections prévue au protocole d accord préélectoral dans la mesure où sa décision a pour but d en faciliter le déroulement (par exemple en cas de grève : Cass.soc. 26 mai 1988, n ). Si toutes les parties sont d accord pour reporter les élections, il n y a pas lieu de renégocier un nouveau calendrier, si le protocole n a pas été dénoncé (Cass.soc.7 février 1989, n ). L élection a lieu pendant le temps de travail sauf accord contraire conclu entre l employeur et les organisations syndicales représentatives dans l entreprise notamment en cas de travail discontinu. L accord doit déterminer les catégories de salariés qui voteront en dehors de leur temps de travail, étant entendu que l élection doit se dérouler pendant les heures d ouverture de l entreprise (Circ.DRT n 13, 25 octobre 1983, JO 20 décembre). La durée pendant laquelle les bureaux de vote sont ouverts est déterminée en fonction du nombre d électeurs de chaque collège afin de permettre un déroulement normal des opérations. Il est d usage de payer le temps de vote lorsque celui-ci a lieu pendant le temps de travail. Lorsque le vote a lieu en dehors du temps de travail pour certaines catégories professionnelles (les travailleurs de nuit par exemple), l accord conclu entre l employeur et les organisations syndicales peut prévoir une indemnisation des salariés concernés. L élection se déroule en principe sur les lieux de travail. Toutefois, il est possible de prévoir par accord que les élections se dérouleront sur un autre lieu comme un établissement déterminé ou au siège de l entreprise pour les salariés qui ne travaillent pas en un point fixe (Cass.soc.15 mai 1991, n ). 5. Le vote par correspondance est il obligatoire? L organisation du vote par correspondance peut s avérer utile pour les salariés qui ne peuvent pas être présents le jour du scrutin (salariés travaillant à l extérieur ou salariés momentanément absents pour cause de maladie, congés payés ) Le recours au vote par correspondance doit rester exceptionnel et ne peut concerner que des salariés qui, en raison de leur situation, ont des difficultés pour venir voter dans l entreprise. L organisation d un vote par correspondance ne s impose pas à l employeur pour les salariés absents (Cass.soc.27 mai 1983, n ) et l employeur n a pas à en prendre l initiative si le vote par correspondance n a été prévu ni par le protocole, ni par des dispositions conventionnelles (Cass.soc.5 janvier 1978, n ). L employeur ne peut décider unilatéralement de cette modalité de vote si le protocole préélectoral négocié ne la prévoit pas (Cass.soc.12 juil.2006, n ). 6. Comment organiser le vote par correspondance? Les divers documents doivent être envoyés de manière à ce que les électeurs disposent d un délai suffisant pour voter. Un envoi tardif de ces documents peut, dans certains cas, entraîner l annulation des élections (Cass.soc.18 février 1998, n ). 4 4

5 Il convient également de préciser que même sans défaillance de l employeur dans l acheminement du matériel de vote par correspondance, la Cour de cassation a jugé que l acheminement tardif des bulletins de vote par les services postaux pouvait constituer une irrégularité déterminante pour la représentativité d un syndicat et justifier ainsi l annulation du scrutin (Cass.soc.10 mars 2010, n ). En pratique, doivent être adressés aux électeurs votant par correspondance : - deux enveloppes de vote et les bulletins de vote ; - une enveloppe destinée à insérer les enveloppes "titulaire" et "suppléant" contenant chacune leur bulletin de vote. Elle doit porter au dos : ses nom, prénom et signature ; - une notice d information sur les modalités d exercice du vote par correspondance. Outre le matériel nécessaire au vote, l employeur doit adresser aux électeurs votant par correspondance tous les documents communiqués aux électeurs votant sur place (Cass.soc. 6 juillet 1983, n ). Le mode d acheminement des votes doit permettre d assurer la liberté et le secret du vote. La voie postale constitue un moyen d acheminement susceptible d assurer la liberté et le secret de vote. Il est admis que le courrier puisse être adressé à une poste restante (Cass.soc7 février 1985, n ) ou dans une boite postale conservée par les services postaux (cass.soc.19 juin 1985, n ). L employeur n a pas nécessairement à prendre en charge les frais de timbres qui doivent être apposés sur l enveloppe de retour du vote (Cass.soc.7 juillet 1983, n ). En pratique, l envoi d une enveloppe timbrée avec le matériel de vote est cependant d usage courant. En cas de vote par correspondance, la signature de l enveloppe extérieure qui renferme l enveloppe contenant le bulletin de vote, est une formalité substantielle ayant pour objet d assurer la sincérité du vote. Ainsi, à défaut d une telle signature, les élections peuvent être annulées (Cass.soc.9 février 2000, n ). 7. Peut-on recourir au vote par procuration? Le vote par procuration n est pas admis dans le cadre des élections professionnelles (Cass.soc.3 juil.1984, n ). 8. L employeur peut-il recourir au vote électronique? Article L du Code du travail Article R et suivants du Code du travail Article L du Code du travail Article R et suivants du Code du travail Arrêté du 25 avril 2007 (J.O du 27 avril 2007) Le recours au vote électronique pour les élections des délégués du personnel et des membres du comité d entreprise sur le lieu de travail ou à distance nécessite la conclusion d un accord d entreprise ou de groupe. La conception et la mise en place du système de vote électronique peuvent être confiées à un prestataire choisi par le chef d entreprise sur la base du cahier des charges. Le protocole d accord préélectoral devra mentionner la conclusion de cet accord et, le cas échéant le nom du prestataire choisi pour mettre en œuvre le système. Doit également être annexée au protocole, la description détaillée du fonctionnement du système retenu et du déroulement des opérations électorales. Les organisations syndicales représentatives incluses dans le périmètre de l accord doivent être informées par l employeur, des modalités de déclarations préalables auprès de la Cnil. 5 5

6 Avant la mise en place ou en cas de modification substantielle, le système de vote électronique est soumis à une expertise indépendante destinée à vérifier le respect des prescriptions. L employeur doit mettre en place une cellule d assistance technique chargée de veiller au bon fonctionnement et à la surveillance du système de vote. Cette cellule doit notamment effectuer un test du système de vote avant l ouverture du vote, vérifier que l urne est vide, scellée et chiffrée par des clés délivrées à cet effet, tester le système de dépouillement et contrôler, à l issue des opérations de vote et avant les opérations de dépouillement, le scellement de ce système. Chaque salarié doit disposer d une notice d information détaillée sur le déroulement des opérations électorales. Les représentants du personnel, les délégués syndicaux ainsi que les membres du bureau de vote doivent bénéficier d une formation sur le système de vote retenu. La mise en place du vote électronique n interdit pas le vote à bulletin secret si l accord ne l exclut pas. Dans ce cas, l ouverture du vote traditionnel n a lieu qu après la clôture du vote électronique. Le vote est anonyme. Lors du vote, l électeur se fait connaître par le moyen d authentification qui lui a été transmis selon les modalités garantissant sa confidentialité. Le système de vote électronique doit pouvoir être scellé à l ouverture et à la clôture du scrutin. Dès la clôture du scrutin, le contenu de l urne, les listes d émargement et les états courants gérés par les serveurs sont figés, horodatés et scellés automatiquement sur l ensemble des serveurs. Le dépouillement n est possible que par l activation conjointe d au moins deux clés de chiffrement différentes sur les trois qui doivent être éditées. Le système de vote électronique doit être conservé sous scellés après la décision de clôture du dépouillement et jusqu à l expiration du délai de recours ou jusqu à la décision juridictionnelle devenue définitive en cas de procédure contentieuse. Passé ces délais, l employeur doit procéder à la destruction des fichiers supports. Le système de vote doit assurer la confidentialité des données transmises notamment de celles des fichiers constitués pour établir les listes électorales des collèges et la sécurité de l adressage des moyens d authentification, de l émargement, de l enregistrement et du dépouillement des votes. Les fichiers contenant les éléments d authentification des électeurs, les clés de chiffrement et de déchiffrement et le contenu de l urne ne doivent être accessibles qu aux personnes chargés de la gestion et de la maintenance du système. Le système de vote doit comporter un dispositif de secours susceptible de prendre le relais en cas de panne du système principal. En cas de dysfonctionnement informatique, le bureau de vote a compétence, après avis des représentants de l organisme mettant en place le vote, pour prendre toute mesure d information et de sauvegarde et pour décider de suspendre les opérations de vote. 9. Quel est le rôle du bureau de vote? Le rôle du bureau de vote est de veiller à la régularité des opérations électorales, d assurer la police de la salle de vote, de procéder au dépouillement du scrutin, de proclamer les résultats et de dresser le procès-verbal des élections. Le bureau de vote n a pas le droit de juger de la représentativité d un syndicat (Cass.soc.22 juillet 1975, n ), ni d annuler les élections (Cass.soc.3 mars 1983, n ). 10. Quelle est la composition du bureau de vote? Un bureau de vote doit être constitué pour chaque collège électoral. En l absence de disposition prévue dans le Code du travail, il appartient au protocole d accord préélectoral 6 6

7 de déterminer la composition des bureaux de vote ainsi que leurs heures d ouverture (Circ.DRT n 13, 25 octobre 1983, JO 20 décembre).le plus souvent, le bureau de vote est composé des deux électeurs les plus âgés et de l électeur le plus jeune, présents au moment de l ouverture du scrutin, la présidence revenant au plus âgé. Un certain nombre de règles doivent cependant être observées : - un Président ne peut à lui seul composer le bureau de vote, ce fait est de nature à porter atteinte au déroulement normal des opérations électorales (Cass.soc.19 octobre 1994, n ) ; - le bureau de vote ne peut être composé que d électeurs du collège intéressé (Cass.soc.17 décembre 1986, n ) ; - le chef d établissement ou son représentant ne peuvent siéger ni en qualité de président, ni en celle d assesseur (Cass.soc.23 février 2005, n ). Un candidat peut être membre d un bureau de vote mais l usage veut que la présidence ne lui soit jamais confiée. 11. Comment assurer le contrôle des élections? Article L du Code du travail Article L du Code du travail Article R du Code du travail Le contrôle du bon déroulement des opérations électorales relève en principe du rôle du bureau de vote mais le juge d instance, saisi préalablement aux élections, peut décider parallèlement de la mise en place d un dispositif de contrôle de la régularité, de la liberté et de la sincérité du vote. Un huissier peut notamment être désigné à ces fins. Les frais engagés pour la mise en place d un dispositif de contrôle doivent rester intégralement à la charge de l employeur (Cass.soc.29 juin 2005, n ). 12. Qui peut assister au déroulement des opérations électorales? Peuvent assister aux opérations électorales : - les électeurs pendant leur temps de vote ; - les candidats, à condition que leur attitude, dans la salle de vote, ne soit pas de nature à influencer les électeurs (Cass.soc.7 avril 1976, n ) ; - l employeur ou son représentant à la condition de rester neutre (Cass.soc.2 novembre 1993, n ) ; - un délégué de liste peut être désigné par chaque liste de candidats pour contrôler le déroulement des opérations électorales ; - un représentant de chaque organisation syndicale présentant une liste de candidats dès lors qu il est lui-même électeur dans l entreprise. 7 7

pratiques Mettre en place le vote électronique Pour quels scrutins l employeur peut-il recourir au vote électronique?

pratiques Mettre en place le vote électronique Pour quels scrutins l employeur peut-il recourir au vote électronique? pratiques [élections des représentants du personnel] Mettre en place le vote électronique Lorsqu il organise les élections professionnelles, l employeur a la possibilité d opter pour un vote électronique.

Plus en détail

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de

Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Le présent document a pour objet de définir les modalités d organisation de l élection des délégués du personnel (ou du C E) de Article 1 er : Effectif de l entreprise Nombre de sièges à pourvoir L effectif

Plus en détail

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Entreprise.. Date.. Lieu Note de service Pour affichage et Lettre recommandée avec AR Les organisations

Plus en détail

ELECTIONS PROFESSIONNELLES

ELECTIONS PROFESSIONNELLES ELECTIONS PROFESSIONNELLES 1. Mise en œuvre des élections a. Date et affichage des élections professionnelles b. Négociation du protocole d accord préélectoral c. Les collèges électoraux 2. Electorat a.

Plus en détail

> ELECTIONS des délégués du personnel

> ELECTIONS des délégués du personnel Dès que vous franchissez le seuil des 11 salariés, tout employeur a l obligation d organiser les élections des délégués du personnel. Cet effectif doit être atteint pendant 12 mois, consécutifs ou non,

Plus en détail

LES DELEGUES DU PERSONNEL : ELECTIONS

LES DELEGUES DU PERSONNEL : ELECTIONS LES DELEGUES DU PERSONNEL : ELECTIONS Tous les organismes de droit privé, quels que soient leur forme juridique et leur objet, ainsi que certains établissements du secteur public doivent organiser les

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique LE CALENDRIER DES OPERATIONS ELECTORALES Les délais mentionnés dans cet exemple le sont à titre purement indicatif, dans le respect des minima et maxima imposés par le code du travail.

Plus en détail

TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL

TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL 8 TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL Article III.1. - Préparation des élections Les organisations syndicales représentatives dans l'établissement sont invitées

Plus en détail

Le déroulement des opérations électorales

Le déroulement des opérations électorales Le déroulement des opérations électorales Date de création du document : 6/10/11 Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX

Plus en détail

Elections professionnelles

Elections professionnelles Fiche n 6 Loi portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail Elections professionnelles Entrée en vigueur : Ces dispositions entrent en vigueur lors des premières élections

Plus en détail

LE CONTENTIEUX ELECTORAL

LE CONTENTIEUX ELECTORAL LE CONTENTIEUX ELECTORAL 1. Quels litiges peuvent se présenter suite à l organisation d élections professionnelles? 2. Quel est le tribunal compétent? 3. Qui peut saisir le tribunal d instance? 4. Quels

Plus en détail

PROTOCOLE D'ACCORD PRÉÉLECTORAL

PROTOCOLE D'ACCORD PRÉÉLECTORAL PROTOCOLE D'ACCORD PRÉÉLECTORAL Délégués du Personnel & Comité d Entreprise Établi entre L Association ESSCA (École Supérieure des Sciences Commerciales d'angers), représentée par Thierry FOUCHEREAU, Secrétaire

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU VOTE ELECTRONIQUE

ACCORD RELATIF AU VOTE ELECTRONIQUE ACCORD RELATIF AU VOTE ELECTRONIQUE Entre les soussignés ; La société FREESCALE SEMICONDUCTORS France SAS, dont le siège social est situé 134 Av du Général Eisenhower, 31100 Toulouse. Représentées par

Plus en détail

Représentation du personnel

Représentation du personnel Représentation du personnel Lorsqu ils sont salariés ou mis à la disposition d une entreprise, les pluriactifs et les saisonniers font partie du personnel, dont la représentation est assurée par trois

Plus en détail

DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES ET DES RESSOURCES HUMANS

DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES ET DES RESSOURCES HUMANS DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES ET DES RESSOURCES HUMANS ACCORD RELATIF AU VOTE PAR VOIE ELECTRONIQUE SUR PLACE POUR LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES DES DELEGUES DU PERSONNEL ET DES MEMBRES DU COMITE D'ETABLISSEMENT

Plus en détail

ORGANISATION DES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES

ORGANISATION DES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES ORGANISATION DES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES L employeur doit négocier les modalités d organisation et de déroulement des opérations électorales avec les «organisations syndicales intéressées» (art. L 2314-23

Plus en détail

Fiche 1. Logo ERIDYA - format enveloppe.jpg LES DELEGUES DU PERSONNEL

Fiche 1. Logo ERIDYA - format enveloppe.jpg LES DELEGUES DU PERSONNEL Fiche 1 Logo ERIDYA - format enveloppe.jpg LES DELEGUES DU PERSONNEL S O M M A I R E Fiche Informations pratiques 1 Les élections 2 Le rôle du délégué du personnel 3 I N F O R M A T I O N S P R A T I Q

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 15 juillet 2014 fixant les modalités d élection et de désignation des représentants du personnel siégeant dans les comités techniques institués dans les services de la protection judiciaire de

Plus en détail

Académie de Clermont-Ferrand

Académie de Clermont-Ferrand Académie de Clermont-Ferrand Vers des élections professionnelles généralisées en 2014 2010 et 2011 : dernières élections professionnelles à l éducation nationale Fin 2013 et début 2014 : Textes de convergence

Plus en détail

Les bons réflexes pour garantir le processus

Les bons réflexes pour garantir le processus Les bons réflexes pour garantir le processus Définition du protocole Définition juridique : Pas de définition légale dans le code du travail Définition non juridique : Accord conclu entre l employeur et

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES, MODE D EMPLOI Textes de référence : Articles L.2311-1 1 à L2312-5 du Code du travail s agissant des délégués du personnel Articles L.2321-1, 1, L2322-1

Plus en détail

Délibération n 03-036 du 1er juillet 2003 portant adoption d'une recommandation relative à la sécurité des systèmes de vote électronique

Délibération n 03-036 du 1er juillet 2003 portant adoption d'une recommandation relative à la sécurité des systèmes de vote électronique Commission Nationale de l Informatique et des Libertés (CNIL) Délibération n 03-036 du 1er juillet 2003 portant adoption d'une recommandation relative à la sécurité des systèmes de vote électronique 01

Plus en détail

Thalesflaytheon ys e PROTOCOLE D ACCORD PRE- ELECTORÂL. Elections 2013 des Membres du Comité d Entreprise et des Délégués du Personnel

Thalesflaytheon ys e PROTOCOLE D ACCORD PRE- ELECTORÂL. Elections 2013 des Membres du Comité d Entreprise et des Délégués du Personnel Thalesflaytheon ys e s PROTOCOLE D ACCORD PRE- ELECTORÂL Elections 2013 des Membres du Comité d Entreprise et des Délégués du Personnel Entre: LA SOCIETE THALES RAYTHEON SYSTEMS COMPANY SAS d une part,

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE PUBLIC DE SERVICES Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. N CCTP_Départementales_2015 Pouvoir adjudicateur Ministère de l Intérieur Préfecture du Haut-Rhin représentée par le Préfet

Plus en détail

Entre L ASSOCIATION DES PARALYSES DE FRANCE, représentée par.., Directeur(trice), d une part, d autre part. PRÉAMBULE

Entre L ASSOCIATION DES PARALYSES DE FRANCE, représentée par.., Directeur(trice), d une part, d autre part. PRÉAMBULE PROTOCOLE D ACCORD PRÉÉLECTORAL relatif à l élection des Délégués du Personnel MANDAT 2014 2017 Entre L ASSOCIATION DES PARALYSES DE FRANCE, représentée par.., Directeur(trice), d une part, Les organisations

Plus en détail

GUIDE DU PROTOCOLE D ACCORD PRE ELECTORAL

GUIDE DU PROTOCOLE D ACCORD PRE ELECTORAL GUIDE DU PROTOCOLE D ACCORD PRE ELECTORAL 1 ère étape : déterminer si vous devez conclure un accord préélectoral A) Définition du protocole B) Les entreprises concernées par sa mise en place C) Le déclenchement

Plus en détail

Vu la Convention de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe ;

Vu la Convention de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe ; DELIBERATION N 2013-129 DU 27 NOVEMBRE 2013 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT RECOMMANDATION SUR LES DECLARATIONS DE TRAITEMENTS AUTOMATISES D INFORMATIONS NOMINATIVES CONCERNANT

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL relatif aux élections des membres de la Délégation Unique du Personnel de la société MEDIA PRESSE

PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL relatif aux élections des membres de la Délégation Unique du Personnel de la société MEDIA PRESSE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL relatif aux élections des membres de la Délégation Unique du Personnel de la société MEDIA PRESSE Entre : La Société MEDIA PRESSE, sus 6é, rue Berthie Albrecht 94400 VITRY-SUR-SEINE,

Plus en détail

DÉROULEMENT DES OPÉRATIONS ELECTORALES

DÉROULEMENT DES OPÉRATIONS ELECTORALES MANUEL D AIDE DÉROULEMENT DES OPÉRATIONS ELECTORALES Cgt FORCE OUVRIERE - Secteur Conventions Collectives Négociation Collective - Comités d Entreprises - Comités de Groupe Egalité Professionnelle - Temps

Plus en détail

Election des délégués Intériale à l Assemblée Générale. Protocole électoral

Election des délégués Intériale à l Assemblée Générale. Protocole électoral Election des Intériale à l Assemblée Générale Protocole électoral SOMMAIRE ARTICLE 1 ER OBJET ARTICLE 2 CALENDRIER ELECTORAL ARTICLE 3 DEFINITION DES SECTIONS DE VOTE ARTICLE 4 ELECTIONS DES DELEGUES -

Plus en détail

La garde des sceaux, ministre de la justice,

La garde des sceaux, ministre de la justice, Arrêté de la DPJJ du 17 décembre 2008 fixant la date et les modalités d organisation des élections des représentants du personnel au sein des commissions administratives paritaires instituées à la direction

Plus en détail

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats

Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats Candidature frauduleuse : le point de départ du délai de contestation est reporté au jour des résultats La solution La contestation d une candidature, quels qu en soient les motifs, se rattache à la régularité

Plus en détail

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP)

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL (PAP) Le protocole d accord se négocie entre le chef d entreprise ou son représentant (dument mandaté à cet effet) et les organisations syndicales (OS) représentatives.

Plus en détail

Dossier spécial. Elections professionnelles

Dossier spécial. Elections professionnelles Dossier spécial élections professionnelles Des arguments Des documents Des fiches techniques Elections professionnelles Comment s y prendre? Sommaire La diversité des entreprises et le protocole L objet

Plus en détail

Le mémo du délégué du personnel.

Le mémo du délégué du personnel. Le mémo du délégué du personnel. le sommaire. 1. Champ d application 2. Ses attributions et ses rôles 3. Ses moyens d action 4. Protection Légale Préambule Afin de permettre la représentation des salariés

Plus en détail

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP)

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP) REPRESENTATION DU PERSONNEL La réglementation du travail permet, au personnel des entreprises qui comptent un effectif minimum, de bénéficier d une représentation sous 4 institutions distinctes : les délégués

Plus en détail

Délibération n 108/2007 «élections sociales» du 14 septembre 2007 portant

Délibération n 108/2007 «élections sociales» du 14 septembre 2007 portant Délibération n 108/2007 «élections sociales» du 14 septembre 2007 portant notification unique pour les traitements de données à caractère personnel (y compris certaines catégories particulières de données

Plus en détail

Les étapes des élections des délégués du personnel

Les étapes des élections des délégués du personnel C est à l employeur qu il appartient, lorsque le seuil d effectif est dépassé puis une fois tous les 4 ans, d organiser les élections des délégués du personnel. Il doit alors préparer les élections en

Plus en détail

TABLE GÉNÉRALE ANALYTIQUE

TABLE GÉNÉRALE ANALYTIQUE TABLE GÉNÉRALE ANALYTIQUE Un sommaire analytique détaillé figure en tête de chaque fiche et des tables alphabétiques aux pages 1051 à 1072 La numérotation des paragraphes n est pas continue 1 re partie

Plus en détail

Le nouveau cadre des élections professionnelles

Le nouveau cadre des élections professionnelles Vote électronique par internet, du 13 au 20 octobre 2011 Le nouveau cadre des élections professionnelles Information des personnels de direction des EPLE de l académie de LILLE Réunions de rentrée des

Plus en détail

LOIS DES 6 ET 17 AOUT 2015 DITES MACRON ET REBSAMEN DISPOSITIONS RELATIVES AUX REPRESENTANTS DU PERSONNEL ET DES SYNDICATS

LOIS DES 6 ET 17 AOUT 2015 DITES MACRON ET REBSAMEN DISPOSITIONS RELATIVES AUX REPRESENTANTS DU PERSONNEL ET DES SYNDICATS DELEGATION UNIQUE DU PERSONNEL LOIS DES 6 ET 17 AOUT 2015 DITES MACRON ET REBSAMEN DISPOSITIONS RELATIVES AUX REPRESENTANTS DU PERSONNEL ET DES SYNDICATS de 50 et plus La faculté de constituer une délégation

Plus en détail

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS LES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES PARENTS D ELEVES AU CONSEIL D ECOLE ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS Constitution du bureau des élections A la fin de l année scolaire précédente ou au début

Plus en détail

DP - DU - CE. Tous les procès verbaux d une élection doivent être envoyés en : De nouvelles rubriques doivent être renseignées dans le CERFA.

DP - DU - CE. Tous les procès verbaux d une élection doivent être envoyés en : De nouvelles rubriques doivent être renseignées dans le CERFA. Cerfa n 51165*02 Nouvelle notice applicable aux élections organisées après le 20 août 2008 Notice relative à l organisation des élections des délégués du personnel et des représentants du personnel au

Plus en détail

COMMENT S ORGANISENT LES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DEPUIS LA LOI DU 20 AOÛT 2008?

COMMENT S ORGANISENT LES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DEPUIS LA LOI DU 20 AOÛT 2008? MANUEL D AIDE COMMENT S ORGANISENT LES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DEPUIS LA LOI DU 20 AOÛT 2008? Cgt FORCE OUVRIERE - Secteur Conventions Collectives Négociation Collective - Comités d Entreprises - Comités

Plus en détail

ELECTION DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE DE L IRCEM MUTUELLE DU 19 JUIN 2014 PROTOCOLE ELECTORAL

ELECTION DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE DE L IRCEM MUTUELLE DU 19 JUIN 2014 PROTOCOLE ELECTORAL Mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au registre national des Mutuelles sous le n 438.301.186 261 Avenue des Nations Unies BP 593-59060 ROUBAIX Cedex 1 :

Plus en détail

AVERTISSEMENT ATTENTION IMPORTANT. 12 rue de Verdun BP 141-98845 Nouméa cedex Tél : 27 55 72 - Fax : 27 04 94 www.dtenc.gouv.nc

AVERTISSEMENT ATTENTION IMPORTANT. 12 rue de Verdun BP 141-98845 Nouméa cedex Tél : 27 55 72 - Fax : 27 04 94 www.dtenc.gouv.nc 12 rue de Verdun BP 141-98845 Nouméa cedex Tél : 27 55 72 - Fax : 27 04 94 www.dtenc.gouv.nc Notice relative à l organisation des élections des délégués du personnel et des membres du comité d entreprise

Plus en détail

MUTIEG ELECTION 2014 DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE 2014 PROTOCOLE ELECTORAL

MUTIEG ELECTION 2014 DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE 2014 PROTOCOLE ELECTORAL MUTIEG ELECTION 2014 DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE 2014 PROTOCOLE ELECTORAL MUTIEG mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité Page 1 sur 8 Par une décision du 23 octobre

Plus en détail

Élections professionnelles DP - CE

Élections professionnelles DP - CE Fiche 32 Les élections professionnelles sont primordiales : elles permettent à la section CFTC de disposer d élus et de pouvoir œuvrer pour les salariés. Depuis la loi du 20 août 2008 sur la représentativité

Plus en détail

Partie I Élections des délégués du personnel

Partie I Élections des délégués du personnel Partie I Élections des délégués du personnel L institution des délégués du personnel n est obligatoire que dans les entreprises comptant au moins onze salariés, tandis qu elle reste facultative dans les

Plus en détail

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions

pratiques Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions pratiques [comité d entreprise] Unité économique et sociale : les juges fournissent de nouvelles précisions Les effets de la reconnaissance d une unité économique et sociale sont progressivement affinés

Plus en détail

Guide des élections des représentants des parents d élèves

Guide des élections des représentants des parents d élèves Guide des élections des représentants des parents d élèves au conseil d administration des EPLE Cliquer sur le titre dans le sommaire pour accéder à la page souhaitée SOMMAIRE : 1. Conseil d administration

Plus en détail

ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL

ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL CONGRÈS EXTRAORDINAIRE 2014 ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL 29 août 2014 INTRODUCTION La Haute Autorité de l Union a été élue à l occasion du Bureau politique du 22 janvier 2014 dont le

Plus en détail

LOI SUR SÉCURISATION DE L EMPLOI INCIDENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU CHSCT

LOI SUR SÉCURISATION DE L EMPLOI INCIDENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU CHSCT NOTE D INFORMATION-juillet 2013 LOI SUR SÉCURISATION DE L EMPLOI INCIDENCES SUR LE FONCTIONNEMENT DU CHSCT La loi du 14 Juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (n 2013-504) a introduit plusieurs

Plus en détail

La protection des représentants du personnel

La protection des représentants du personnel La protection des représentants du personnel Les représentants du personnel bénéficient d une protection dans leur emploi afin de mener à bien leurs missions en lien avec leur mandat. Cette protection

Plus en détail

Règlement de l élection aux conseils de résidence validé par la commission électorale du 10 septembre 2014

Règlement de l élection aux conseils de résidence validé par la commission électorale du 10 septembre 2014 Direction de la Vie Etudiante Toulouse, le mercredi 28 octobre 2015 Dossier suivi par : Vincent Aubouin Tél. 05 61 12 54 78 Fax 05 61 12 54 07 Email : vincent.aubouin@crous-toulouse.fr Règlement de l élection

Plus en détail

Notice applicable aux élections organisées après le 20 août 2008

Notice applicable aux élections organisées après le 20 août 2008 Notice applicable aux élections organisées après le 20 août 2008 Notice relative à l organisation des élections des délégués du personnel et des représentants du personnel au comité d entreprise et à l

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU CONSEIL DE L ECOLE DOCTORALE DE L INALCO

DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU CONSEIL DE L ECOLE DOCTORALE DE L INALCO DECISION RELATIVE A L ELECTION DES REPRESENTANTS DE DOCTORANTS AU DE L INALCO LA PRESIDENTE DE L INALCO VU le Code de l Education ; VU le décret n 90-414 du 14 mai 1990 portant statut de l Institut National

Plus en détail

IMPORTANT. Election des représentants au conseil d administration de la CNRACL du 20 novembre au 4 décembre 2014

IMPORTANT. Election des représentants au conseil d administration de la CNRACL du 20 novembre au 4 décembre 2014 Fédération des personnels des services publics et des services de santé FORCE OUVRIERE 153-155 rue de Rome 75017 PARIS ( 01 44 01 06 00 - * fo.sante-sociaux@fosps.com - fo.territoriaux@fosps.com 8 www.fosps.com

Plus en détail

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier

2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier 2) Présidence et administration du comité : chef d entreprise, bureau, secrétaire et trésorier Selon la loi, le comité d entreprise est présidé de droit par le chef d entreprise ou son représentant. Lors

Plus en détail

- M. Pour le Syndicat...

- M. Pour le Syndicat... )LE D'I D PREELECTORAL EN VUE DES ELECTIONS DES DELEGUES DU PERSONNEL Entre les soussignés : Représentant la Société DASSAULT AVIATION Établissement... Pour le Syndicat... - M. Pour le Syndicat... Pour

Plus en détail

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical

Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Page 1 Règles relatives à l organisation interne et au fonctionnement du Conseil Syndical Le Conseil Syndical existe de plein droit dans toutes les copropriétés en vertu de la loi. --> Il est chargé d

Plus en détail

ELECTIONS DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL A LA COMMISSION PARITAIRE REGIONALE ET A LA COMMISSION PARITAIRE DE CCI FRANCE LES 19 MARS ET 11 AVRIL 2013

ELECTIONS DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL A LA COMMISSION PARITAIRE REGIONALE ET A LA COMMISSION PARITAIRE DE CCI FRANCE LES 19 MARS ET 11 AVRIL 2013 ELECTIONS DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL A LA COMMISSION PARITAIRE REGIONALE ET A LA COMMISSION PARITAIRE DE CCI FRANCE LES 19 MARS ET 11 AVRIL 2013 Préambule PROTOCOLE ACCORD ELECTORAL NATIONAL Les élections

Plus en détail

CHARTE DE BONNE CONDUITE ÉLECTORALE

CHARTE DE BONNE CONDUITE ÉLECTORALE CHARTE DE BONNE CONDUITE ÉLECTORALE 6 septembre 2012 Le Comité électoral consultatif, réuni le 06 septembre 2012, a émis un avis favorable sur le principe d'une charte de bonne conduite électorale. Cette

Plus en détail

RÈGLEMENT DES OPÉRATIONS ÉLECTORALES 2016

RÈGLEMENT DES OPÉRATIONS ÉLECTORALES 2016 RÈGLEMENT DES OPÉRATIONS ÉLECTORALES 2016 adopté par le Conseil d Administration de la mutuelle Médicis (Élection des délégués à l Assemblée Générale de Médicis) Mis à jour le 1 er janvier 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

Guide pratique Délégués de liste Scrutateurs

Guide pratique Délégués de liste Scrutateurs Guide pratique Délégués de liste Scrutateurs 17, boulevard de la Libération 93200 Saint-Denis Tél. 01 42 43 35 75 - Fax. 01 42 43 36 67 federation-sudrail@wanadoo.fr - http://www.sudrail.fr Page 1 Sommaire

Plus en détail

Editorial Les élections professionnelles

Editorial Les élections professionnelles Editorial Les élections Les élections sont une étape importante dans la vie d une entreprise. Elles permettent en effet la mise en place des organes en charge de représenter le personnel de l entreprise.

Plus en détail

Accord relatif au vote électronique ACCORD RELATIF AU VOTE ELECTRONIQUE POUR LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES

Accord relatif au vote électronique ACCORD RELATIF AU VOTE ELECTRONIQUE POUR LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES ACCORD RELATIF AU VOTE ELECTRONIQUE POUR LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L Opéra national de Paris représenté par son Directeur, Monsieur Stéphane LISSNER, prenant domicile 120, rue de Lyon 75012

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

Assemblée générale 2013 SCIENCES PO ALUMNI. Note sur les modalités de renouvellement du Conseil d administration en 2013

Assemblée générale 2013 SCIENCES PO ALUMNI. Note sur les modalités de renouvellement du Conseil d administration en 2013 Assemblée générale 2013 SCIENCES PO ALUMNI Note sur les modalités de renouvellement du Conseil d administration en 2013 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Fondée en 1875,

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

2 o / au syndicat CFDT de la propreté, dont le siège est 7-9 rue Euryale Dehaynin, 75019 Paris,

2 o / au syndicat CFDT de la propreté, dont le siège est 7-9 rue Euryale Dehaynin, 75019 Paris, SOC. ELECTIONS CM COUR DE CASSATION Audience publique du 13 février 2013 M. LACABARATS, président Rejet Pourvoi n o G 11-25.696 Arrêt n o FS-P+B+R R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

La Loi Rebsamen du 17 Aout 2015

La Loi Rebsamen du 17 Aout 2015 La Loi Rebsamen du 17 Aout 2015 1-Les mesures relatives aux IRP. La loi du 17 aout 2015 sur le dialogue social modifie en profondeur le droit de la représentation du personnel. Dispositions de la loi Définition

Plus en détail

Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques

Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques Règlement Intérieur de la Commission de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques Article 1 : Composition -Art.R 6146-52 II. La Commission des Soins Infirmiers, de rééducation et médico-techniques

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE

CIRCULAIRE CDG90 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE CIRCULAIRE CDG90 11/12 COMITE TECHNIQUE COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations

Plus en détail

Elections professionnelles comité d entreprise Deux collèges

Elections professionnelles comité d entreprise Deux collèges Elections professionnelles comité d entreprise Deux collèges 2 Table des matières 1. Mise en place obligatoire... 4 1.1. Seuil d'effectif... 4 1.2. Détermination de l'effectif... 4 1.3. Périodicité...

Plus en détail

fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises

fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises ARRETE N 421 DU 26 JANVIER 1968 fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises (J.O. n 575 du 3.2.68, p. 263) Article premier - Des délégués du personnel sont obligatoirement

Plus en détail

Arrêté N 94-007/ETSS/SG/DT relatif aux délégués du personnel

Arrêté N 94-007/ETSS/SG/DT relatif aux délégués du personnel Arrêté N 94-007/ETSS/SG/DT relatif aux délégués du personnel Article 1er - Des délégués du personnel sont obligatoirement élus dans tous les établissements assujettis à [loi 33-2004 du 14 septembre 2004

Plus en détail

Expertise d une solution de vote électronique par Internet Appel à proposition de prix

Expertise d une solution de vote électronique par Internet Appel à proposition de prix UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE Tél.: 03 44 23 44 23 Fax : 03 44 23 43 00 Direction des Systèmes d Information Dossier technique suivi par Rafia Berenguier (Rafia.Berenguier@utc.fr) Expertise d une solution

Plus en détail

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL Les salariés de votre entreprise ont élu leur(s) délégué(s) du personnel. Vous avez pu constater que la loi

Plus en détail

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1 Le délégué syndical Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement d au moins 50 salariés peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué syndical

Plus en détail

REGLEMENT DES OPERATIONS ELECTORALES COMITE DEPARTEMENTAL DE GOLF DU GERS.

REGLEMENT DES OPERATIONS ELECTORALES COMITE DEPARTEMENTAL DE GOLF DU GERS. REGLEMENT DES OPERATIONS ELECTORALES COMITE DEPARTEMENTAL DE GOLF DU GERS. PREAMBULE : Le présent règlement a été approuvé par le Bureau Directeur du Comité Départemental de Golf lors de sa séance du 13

Plus en détail

Mise en place des élections des Délégués du Personnel

Mise en place des élections des Délégués du Personnel Les fiches pratiques de législation Mise en place des élections des Délégués du Personnel Chambre de Commerce et d Industrie de Rouen Espace Emploi Compétences Quai de la Bourse BP 641 76007 ROUEN Cedex

Plus en détail

D une part, la Direction de Distribution Casino France, représentée par Gérard MASSUS, Directeur des Ressources Humaines, dûment habilité,

D une part, la Direction de Distribution Casino France, représentée par Gérard MASSUS, Directeur des Ressources Humaines, dûment habilité, Accord d Entreprise relatif aux conditions et aux modalités de vote par voie électronique pour l élection des Délégués du Personnel et des représentants du personnel au Comité d Entreprise du SIEGE SOCIAL

Plus en détail

Sommaire. Modalités de vote dérogatoire : vote par correspondance et vote électronique p. 11

Sommaire. Modalités de vote dérogatoire : vote par correspondance et vote électronique p. 11 Sommaire Comment s'organisent les élections professionnelles depuis la loi du 20 août 2008 : négociation et conclusion du protocole électoral, constitution des listes p. 1 Modalités de vote dérogatoire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Décret n o 2012-124 du 30 janvier 2012 relatif à la mise en œuvre

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-70

Décision du Défenseur des droits MLD-2014-70 Décision du Défenseur des droits MLD-2014-70 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative au caractère discriminatoire des mentions faisant référence aux absences pour raisons de santé sur les bulletins

Plus en détail

LES ÉLECTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL

LES ÉLECTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL LES ÉLECTIONS DES DÉLÉGUÉS DU FICHE CONSEIL Page : 1/9 1. QUELLES SONT LES ENTREPRISES CONCERNEES? Les délégués du personnel sont élus pour quatre ans dans tous les «établissements distincts» comprenant

Plus en détail

A V I S N 1.883 ----------------------- Séance du mardi 17 décembre 2013 --------------------------------------------------

A V I S N 1.883 ----------------------- Séance du mardi 17 décembre 2013 -------------------------------------------------- A V I S N 1.883 ----------------------- Séance du mardi 17 décembre 2013 -------------------------------------------------- Élections sociales 2012 Évaluation x x x 2.608-1 Av. de la Joyeuse Entrée, 17-21

Plus en détail

ARRETE RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES USAGERS AU CONSEIL DE L UFR SANTE Mardi 6 octobre 2015

ARRETE RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES USAGERS AU CONSEIL DE L UFR SANTE Mardi 6 octobre 2015 ARRETE RELATIF A L'ORGANISATION DES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES USAGERS AU CONSEIL DE L UFR SANTE Mardi 6 octobre 2015 Vu le Code de l Education notamment ses articles L719-1 à L719-3 et D719-1 à D719-40

Plus en détail

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DES REPRESENTANTS ETUDIANTS DE FORMATION DE 3EME CYCLE AU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES (INALCO) LA PRESIDENTE

Plus en détail

Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université

Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université Règlement relatif à la désignation des membres de la Commission du personnel de l Université Le rectorat, vu l'article du règlement sur le personnel de l Université du 9 mars 009 (entré en vigueur le 7

Plus en détail

NOR : MENS1504165A. La ministre de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche et la ministre des outre-mer, Arrêtent :

NOR : MENS1504165A. La ministre de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche et la ministre des outre-mer, Arrêtent : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Education nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du Fixant les modalités d élection au Conseil national de l enseignement supérieur et de la

Plus en détail

NOR: MAEX0500293D. Vu la convention de Vienne sur les relations consulaires du 24 avril 1963 ;

NOR: MAEX0500293D. Vu la convention de Vienne sur les relations consulaires du 24 avril 1963 ; DECRET Décret n 2005-1613 du 22 décembre 2005 portant application de la loi organique n 76-97 du 31 janvier 1976 relative aux listes électorales consulaires et au vote des Français établis hors de France

Plus en détail

Vote électronique par internet : check-list

Vote électronique par internet : check-list Vote électronique par internet : check-list La «check-list» est un outil à destination des organisateurs des élections : IA-DSDEN chefs d établissement responsables de service IEN directeurs d école Elle

Plus en détail

EDITORIAL. Jamal BELAHRACH Président de la Commission Emploi & Relations Sociales C.emploi@cgem.ma. Les Élections des Délégués des Salariés

EDITORIAL. Jamal BELAHRACH Président de la Commission Emploi & Relations Sociales C.emploi@cgem.ma. Les Élections des Délégués des Salariés EDITORIAL A l approche des élections des délégués des salariés planifiées au cours de l année 2012 et conformément aux dispositions prévues par le code du Travail, les établissements employant dix (10)

Plus en détail

LA MISE EN PLACE DU COMITÉ D HYGIÈNE DE SÉCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

LA MISE EN PLACE DU COMITÉ D HYGIÈNE DE SÉCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL LA MISE EN PLACE DU COMITÉ D HYGIÈNE DE SÉCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 1. Quel est le géographique de mise en place du CHSCT? 2. A partir de quel seuil d effectif la mise en place d un CHSCT devient-elle

Plus en détail

rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral

rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral Élections du Conseil d administration 2013 Protocole Electoral 2 Table des matières Table des matières 2 1. Objet du Protocole 3 2. Composition

Plus en détail

Les Nouvelles Prérogatives des IRP. Synthèse

Les Nouvelles Prérogatives des IRP. Synthèse Les Nouvelles Prérogatives des IRP Synthèse Renforcement de l information et de la consultation des RP sur les orientations stratégiques de l entreprise. Délais de consultation des RP encadrés, en contrepartie.

Plus en détail