Plan de Formation 2015 du réseau DevLOG :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de Formation 2015 du réseau DevLOG :"

Transcription

1 Plan de Formation 2015 du réseau DevLOG : 1 Identification du réseau national Nom du réseau Objet (thématiques/technologies) Nom et coordonnées du responsable Nom et coordonnées du référent formation Adresse du site web Partenaires avec lesquels des actions communes ont été ou seront envisagées DevLOG Développement Logiciel Marc Dexet Florent Langrognet RESINFO - RBDD RDE - Calcul

2 2 Bilans des formations (N-1, N-2) 2.1 : Actions (co-)financées par le CNRS pour les années N-2, N-1 : Année Titre de la formation ANF ou ANR? Nom du(des) commanditair e(s) principaux 2013 JDEV ANF MRCT INRA - INRIA 2013 Journée IDM et modèles scientifiques Partenaires Nb de stagiaires formés (nb chercheurs/nb IT/Nb CNRS/ Nb non CNRS) Budget total Apport CNRS 550 dont 200 CNRS ANF MRCT 40 dont 12 CNRS et une majorité de chercheurs Journée RDE - DevLOG ANF MRCT RDE % Développer les compétences dans les nouvelles technologies nomades et de l'internet" 2012 Formation sur les technologies Agile, Modélisation UML et les outils associés : Langage objet ANF MRCT RESINFO - OBTENIR % CNRS % IT ANF MRCT % 0 Apport autres partenaires (pour chaque partenaire : montant) Note : nous avons rempli ce tableau avec les informations dont on dispose, malheureusement incomplètes car les porteurs de projets, malgré plusieurs relances, ne les ont pas communiquées!

3 2.2 : Bilan des autres dispositifs de formations proposés (dispositifs ayant des effets de formation), quel que soit le format DevLOG propose des actions nationales sur des thèmes en lien avec le développement. Les sujets sont choisis soit pour répondre à une attente forte de la communauté sur des techniques, des outils qui sont déjà utilisés mais qui méritent d'être popularisés ou approfondis (comme la formation Git organisée en 2013) pour aborder des thèmes, des techniques novatrices et ainsi de participer à la veille technologique des collègues (ex : ANF «IDM Ingénierie, Modèle, Simulation et applications pratiques» ou la formation autour de l'agilité en 2012) Bien évidemment, les JDEV restent l'événement majeur organisé par DevLOG. L'édition 2013 qui s'est tenu à Palaiseau, a connu un succès très important avec plus de 500 participants. 8 thématiques couvrant un large spectre du développement ont été proposées avec des formats complémentaires : exposés, ateliers pratiques et groupes de travail. En complément des actions nationales organisées par DevLOG, d'autres dispositifs ont été mis en place par les réseaux régionaux, acteurs très importants de la communauté DevLOG. A la fin 2014, 12 réseaux régionaux sont recensés dont 7 qui ont vu le jour dans les 15 derniers mois. Les activités en région en 2012 et 2013 ont donc reposé sur les 5 réseaux suivants : COMPIL (Midi-Pyrénnées) DevelopR6 (Bourgogne, Franche-Comté, Lorraine, Champagne-Ardennes) ARAMIS (Rhône-Auvergne) Min2Rien (Nord-Pas-De-Calais et Picardie) LoOPS (Sud-Ouest de Paris) Dans tous les cas, l'objectif est de fédérer une communauté locale de développeurs en organisant des actions dont le format, le contenu est libre : formations via des retours d'expérience, des exposés, des conférences, des ateliers, En 2012 et 2013, plus de 20 actions de ce type ont été organisées en régions. C'est l'une des forces de la communauté DevLOG. Parmi ces actions, on peut citer :

4 Des actions autour du langage Python qui connaît un engouement certain depuis quelques années. Le réseau Min2Rien a organisé (fin 2013 et début 2014) une formation Python de 6 jours en relation avec le service formation de la DR18 (36 participants). Fort de ce succès et tenant compte de la demande, DevLOG a décidé d'organiser un cycle de formation Python dans 4 régions fin DevLOG joue le rôle de centralisateur entre les réseaux régionaux candidats : un programme commun est défini, un ensemble de supports de cours et de TP est proposé, un vivier d'intervenants est mis à la disposition des réseaux locaux qui peuvent aussi solliciter des collègues localement. Des sessions «retours d'expérience» ont été organisées par certains réseaux, alors que d'autres proposent des ateliers ou des conférences «Les outils de packaging et de déploiement» : DevelopR6 (2012) «Le web» : DevelopR6 (2013), Min2Rien (2012) Systèmes de gestion de versions (git, svn) et les systèmes collaboratifs : ARAMIS (2013), Min2Rien (2013), LOOPS (2013) Développement pour mobile (Android) : Min2Rien (2013), ARAMIS (2013) «Les tests et le build» : LOOPS (2013) «Agilité» : COMPIL (2012) «Virtualisation et Bases de données» : ARAMIS (2012) Ces actions sont, pour la plupart, organisées avec le soutien du service de formation permanente de la Délégation Régionale en lien avec le réseau. Elles accueillent un public qui peut aller d'une dizaine de personnes (pour les ateliers) à plus de 50 (pour les actions de type conférence ou retours d'expérience). 2.3 : Évaluation des actions formelles et informelles sur 2 années : impacts sur les compétences et les connaissances des agents. Concernant les ANF, les enquêtes de satisfaction sont systématiques. En revanche, nous regrettons le faible niveau de relation qui a prévalu ces dernières années entre DevLOG et les réseaux régionaux. Non seulement les évaluations en région sont hétérogènes mais surtout DevLOG ne dispose pas systématiquement de ces bilans (qui restent souvent dans les DR). On doit cependant souligner l'initiative du réseau régional ARAMIS qui rédige tous les ans un plan de formation avec sa DR

5 (bilan et perspectives) et qui le communique aux réseaux nationaux RESINFO et DevLOG. Pour autant, les informations dont on dispose, montrent l'impact très positif des actions proposées par DevLOG. L'un des intérêts des actions régionales est de favoriser l'accès au plus grand nombre : on y rencontre des collègues peu enclins à participer à une action nationale pour des raisons professionnelles ou personnelles. Avec ce type d'action, ces personnes accèdent à une offre de formation adaptée à leurs contraintes ou envies. Les actions nationales, comme les JDEV, touchent un très large public. C'est une occasion assez rare d'avoir accès à une offre très complète tant sur le plan du format (exposés, ateliers, groupes de travail) que des thèmes proposés. Certains explorent complètement l'une des thématiques, alors que d'autres organisent une formation à la carte pour répondre à des besoins spécifiques. Mais au delà des acquisitions techniques, les participants mettent en avant : l'intérêt de tisser des liens ; la valorisation des connaissances, des expériences et compétences des membres de la communauté ; la nécessité de rompre l'isolement. 2.4 : Le cas échéant, comment s articulent les formations organisées en région par rapport aux formations organisées nationalement (et réciproquement)? Jusqu'en 2013, DevLOG organisait les actions nationales et, de manière quasiment indépendante, les réseaux locaux organisaient leurs actions (régionales). Depuis quelques mois, tout en laissant une grande liberté aux réseaux régionaux, DevLOG a souhaité créer des liens avec les réseaux locaux et entre ses réseaux locaux. L'objectif est de permettre aux réseaux locaux de poursuivre leurs actions permettant de tisser des liens localement entre les membres tout en proposant, en plus, des actions de formations qui semblent répondre à une attente dans plusieurs régions afin de mutualiser les ressources nécessaires (supports de cours, intervenants, ). Les thèmes choisis peuvent émaner d'un constat au niveau national ou, au contraire, d'un retour très positif d'une action proposée dans une région, qui mérite alors d'être étendue. A titre d'exemple, en 2014, une formation Python a été organisée par DevLOG en s'appuyant sur 4 réseaux régionaux qui la mettent en œuvre localement. Ce type d'organisation est amenée à se développer ; d'autres modules sont déjà envisagés.

6 4 Pour les 3 années suivantes (le plan de formation doit être pluriannuel, conformément à la politique nationale de formation) 4.1 Orientations / Stratégie de formation du réseau : ne pas restreindre cette partie aux formations qui donneront lieu à des demandes de financement. Accompagner les changements Il convient tout d'abord de rappeler que nos métiers connaissent de profonds et nombreux changements aussi bien technologiques que méthodologiques. Les réseaux, qui connaissent la communauté et ces mutations technologiques, doivent jouer un rôle central dans la mise en place d'actions de formation. Le cadre doit cependant être suffisamment souple pour adapter les propositions de manière à prendre en compte de nouvelles opportunités ou contraintes qui ne peuvent pas être connues 3 ans à l'avance. Renforcer la complémentarité, les liens entre (et avec) les réseaux locaux DevLOG proposera des formations dont l'intérêt technique sera bien évidemment fondé mais sera également guidé par l'objectif, de fédérer, et faire vivre la communauté. Les actions nationales viendront en complément des actions régionales. DevLOG continuera à inciter les réseaux locaux à organiser des actions au plus proche du terrain (en leur laissant le choix des thématiques abordées), tout en proposant (comme c'est déjà le cas en 2014) des actions nationales organisées localement sur des techniques, des langages, des outils jugés incontournables. Il s'agit par exemple de Python, langage de programmation qui connaît une engouement grandissant ; git, système de gestion de version. Renforcer les actions avec d'autres réseaux Par ailleurs, nous tenons à renforcer encore les échanges avec d'autres réseaux qui ont, dans certains cas, des besoins proches : RdE, Calcul, Resinfo, RBDD notamment. DevLOG et Calcul ont ainsi prévu d'organiser une ANF en 2015 sur des outils de génie logiciel incontournables à destination de jeunes collègues et/ou des doctorants Ces 2 réseaux souhaitent également jouer un rôle moteur pour les futures éditions de l'école ENVOL, indépendamment de l'avenir de PLUME. DevLOG entretient également de solides relations avec le Réseau des Electroniciens RDE. Conscients que les frontières entre software et hardware tendent à s'effacer, nous travaillons ensemble pour échanger et améliorer nos pratiques. Nous avons organisé en novembre 2013 une fructueuse ANF commune RDE/DevLOG ayant pour thème "Embarqué: focus sur les processeurs ARM et leurs solutions logicielles au cœur des projets scientifiques". Nous organisons pour 2015 une ANF commune sur la plateforme Arduino et les pratiques de développement. De l'autre côté du vaste spectre des outils informatiques, DevLOG travaille également avec le réseau des bases de données RBDD. En développement logiciel,

7 il existe naturellement de fortes relations entre ces deux domaines qui se retranscrivent à travers nos deux réseaux. Nos interactions action se portent principalement sur la veille technologique ayant un intérêt pour nos deux communautés. Nous avons constitué un groupe de travail sur les technologies NoSQL et avons déposé une demande d'anf pour 2015 en ce sens. Notre objectif est d'aider nos communautés à choisir et utiliser les bons outils pour les bons usages. Les liens avec la communauté RESINFO sont évidents ; de nombreux ASR ont aussi une activité de développement. Ils étaient nombreux lors des JDEV et certains réseaux locaux sont mixtes (Aramis, Min2Rien notamment). Le mode de fonctionnement de RESINFO (avec des réseaux régionaux) nous sert également de repère dans l'évolution structurelle de DevLOG. DevLOG a aussi des contacts avec d'autres communautés comme les chercheurs du GdR GPL à qui DevLOG a été présenté lors de leurs journées annuelles en juin Des thèmes de formation en adéquation avec les enjeux scientifiques Liste (non exhaustive) des thèmes de formation que DevLOG souhaite proposer : Systèmes embarqués, réseaux de capteurs et objets communiquants Ingénierie des systèmes, modélisation et ingénierie des exigences Données massives scientifiques (Big data), recherche par les données, opendata Valorisations, copy right / copy left, communautés de développement, appel et montage de projet Le cloud ou l'approche SOA pour des solutions intégrées intra ou interdisciplinaires au sein de la recherche Outils/environnement de développement Langages de programmation, paradigmes et éco-systèmes Simulation scientifique Des actions spécifiques pour les jeunes collègues Enfin, les doctorants qui sont amenés à développer des logiciels sans avoir eu nécessairement la formation adaptée et les jeunes collègues doivent être accompagnés. DevLOG doit être un acteur important pour répondre à ce type de besoin, par définition, récurrent. 4.2 Descriptif du processus qui a été utilisé pour l identification des besoins Les besoins en terme de formation que DevLOG exprime sont le fruit d'un processus à plusieurs niveaux :

8 Large enquête réalisée sur l'ensemble de la communauté à l'occasion de l'organisation des JDEV Pour l'édition 2013, cette enquête a permis de choisir les 8 thématiques sur la base de plus de 500 réponses. Ce processus est reconduit pour les JDEV Enquête auprès des comités de pilotage des réseaux régionaux notamment lors de la campagne de demandes d'anf (juin, juillet) En 2014, un espace web a ainsi été créé pour recueillir toutes les idées. 9 propositions ont ainsi émergé et fait naître des discussions qui nous ont conduit à proposer 5 dossiers ANF en Les autres propositions ne sont pas abandonnées pour autant mais méritent plus de maturation. Recensement des besoins via les contacts noués avec d'autres réseaux : Calcul, RESINFO, RBDD, RDE Les relations constructives nouées avec d'autres réseaux nous permettent de mettre en lumière des besoins communs. Les membres du Comité de Pilotage DevLOG, en tant représentants de la communauté, restent une force de proposition importante dans les actions de formation Nous gardons à l'esprit que l'identification des besoins est, par nature, complexe, incomplète et dynamique surtout dans nos métiers où les évolutions technologiques sont très rapides. 4.3 Pour chaque besoin identifié (compléter au moins les parties année de mise en œuvre et description du besoin pour les années N+2 et N+3 si le besoin de formation est déjà identifié) Tableau récapitulatif (pour l année N+1) Pour 2015, nous reportons dans le tableau ci-dessous les demandes d'anf faites en juillet 2014 ainsi que les actions nationales ou régionales prévues ou envisagées. Année Titre de la formation Nom du(des) commandit aire(s) principaux Partenaires 2015 ANF Outils Incontournables pour le développement et le calcul 2015 ANF IMS2015, Ingénierie, Modélisation, Simulation 2015 ANF JDEV 2015 MI INRA, INRIA, IRSTEA, CEA Budget demandé (CNRS) MI Calcul 17 k Demandes autres partenaires (montant pour chaque partenaire) MI INRA 2 k INRA : 0,5 k 36 k - INRA : 14k - INRIA : 6 k - CEA : 8 k - IRSTEA : 3 k

9 2015 ANF Vulnérabilité des MI-DSI 14 applications web 2015 ANF NoSQL MI INRIA Rencontre RDE- DevLOG 2015 Cycle de formation Python DevLOG avec le relais de réseaux locaux Propositions pour N+2 1. ENVOL (ou équivalent) DevLOG et Calcul souhaitent s'assurer que d'autres éditions de l'école ENVOL puissent voir le jour, indépendamment de l'avenir de PLUME. Ils prendront, le cas échéant, le relais pour assurer une continuité à cette école qui répond à des fortes attentes. 2. Frameworks pour le développement web Dans le domaine du développement web en laboratoire, les technologies PHP sont très utilisées, mais parfois peu maîtrisées, induisant des problèmes récurrents de sécurité. Une des réponses à cette problématique est l utilisation de frameworks reconnus comme Symfony, Cakephp, ZendFramework. Ces solutions apportant en leur sein l essentiel des bonnes pratiques nécessaires à un développement serein et de qualité. Beaucoup de développeurs ont conscience de cet état de fait, mais sont découragés par la relative complexité et la courbe d apprentissage supposées pour utiliser ces outils. Nous pensons que des journées d initiation et des cursus de formation, abordables et de proximité, feraient accroître la qualité générale des développements web dans les laboratoires du CNRS. Nous étudierions, avec les réseaux régionaux, des actions de formation ou d initiation à un ou deux frameworks majeurs de ce domaine. Proposition pour N+3 - Les JDEV sont l'une des priorités de DevLOG. Organisées tous les 2 ans, l'édition 2017 (N+3) devrait, comme les précédentes permettre de répondre à de très larges besoins de formation qui couvrent le spectre décrits dans le paragraphe 4.1. L'engouement pour l'édition 2013 (plus de 500 personnes) nous conduira probablement à remettre en cause le modèle d'organisation : rôle d'autres instituts (INRA, INRIA, ), implication d'autres réseaux (Calcul, RBDD, RDE, ).

10 5 Suivi du plan de formation : comment le référent formation va suivre le plan de formation? (sous quelle forme, avec quels outils) Les perspectives décrites dans le plan de formation de DevLOG seront mises en œuvre par tous les acteurs : le bureau, le comité de pilotage, les réseaux régionaux et avec les réseaux nationaux partenaires (Calcul, RESINFO, RdE, RBDD). Le site web DevLOG reste un outil incontournable pour proposer un cadre de travail collaboratif pour l'organisation et l'annonce des futures actions, et conserver l'historique des actions passées. La refonte du site web, prévue dans les prochains mois, intégrera cette dimension. Enfin, nous devons avoir un accès systématique aux bilans des actions de formation, ce qui n'est pas toujours le cas à ce jour. Ainsi nous allons proposer : Exiger les bilans des actions nationales auprès du responsable de l'action (en lien éventuel avec une DR) dans un délai «raisonnable». Inciter tous les réseaux régionaux à rédiger un plan de formation (allégé) établissant le bilan et les perspectives (comme le fait ARAMIS). Ceci s'inscrira dans une (re)définition des relations entre DevLOG et ses réseaux régionaux qui établiront les droits et les devoirs de chacun.

11 FICHE DE REALISATION N 12 AN12MRCT120 NOM DE L ACTION : Formation sur les technologies AGILE, modélisation UML et les outils associés : langage objet Délégation organisatrice : Délégation Midi-Pyrénées Dates : le 13 juin 2012 Commanditaire : MRCT - Porteur de projet : Frédéric CAMPS Pascal DAYRE Contexte de la commande Une journée pour faire le point sur ce qu'on peut entendre par agilité, mener une réflexion sur ce que l'agilité peut apporter aux projets de recherche, ce qu'on peut en retenir pour nos méthodes de travail et nos pratiques d'ingénierie. Organisateurs : Frédéric CAMPS (LAAS-CNRS) Pascal DAYRE (IRIT-CNRS) Intervenants CNRS Pascal DAYRE Ingénieur de Recherche Intervenants externes : Claude AUBRY, Consultant chez Aubry Conseil Laurent BOSSAVIT, Directeur de l Institut Agile Hervé LEBLANC, Maître de conférences à l IRIT Jean-Michel INGLEBERT, Enseignant-Chercheur à IUT de Blagnac Olivier INIZAN, Ingénieur d'études à INRA (Versailles) Nicolas NOULLET, Consultant Agile/nouvelles technologies chez Kagilum Déroulement de la formation et public Durée : 1 jour Lieu : INRA à Toulouse Nombre de participants : 64 participants Pascal Dayre : Présentation de la journée et de ses objectifs - Claude Aubry : Evolution du génie logiciel vers les méthodes agiles - introduction rapide au travers du vocabulaire SCRUM Laurent Bossavit - Agilité en kit à monter soi-même (adaptation des méthodes agiles au contexte) Claude Aubry - Laurent Bossavit - Herve Leblanc - Pascal Dayre - Jean Michel Inglebert - Olivier Inizan Discussion sur l'adéquation de l'agilité aux projets de recherche. Que peut-on en retenir? Olivier INIZAN - Retour d'expérience sur l'introduction de l agilité dans une unité de recherche Ateliers sur les pratiques associées à l'agilité Hervé Leblanc - A1: Atelier Refactoring (plus TDD) Jean-Michel Inglebert - A2: Atelier sur la mise en place de l'infrastructure projet adaptée à la gestion d'un projet agile (infrastructure de gestion de projets, de tests et d'intégration continue. spécifications émergentes, maintenance, indicateurs) Olivier INIZAN - INRA (Versailles) - A3: Atelier sur la collaboration et la communication ingénieurs et scientifiques sous forme de jeux de rôle Laurent Bossavit - A4: Coding dojo (incluant TDD)

12 Claude Aubry - A5: Atelier Spécification émergente : Gestion des exigences de l'idée jusqu'à la constitution du backlog - Serious Games, Innovation Games Nicolas Noullet - A6: Atelier IceScrum : Spécification et conception émergentes, conduite de sprint, suivi des indicateurs - Illustration par la mise en œuvre d'un projet selon la méthode SCRUM avec l'outil IceScrum Synthèse de l évaluation par les participants à l issue de la formation Les participants ont beaucoup apprécié cette formation. Analyse de la délégation régionale : Très bons contacts avec le porteur de projet ainsi que tous les organisateurs qui se sont beaucoup investis dans l organisation de cette journée.

13 FICHE DE REALISATION N 12 NOM DE L ACTION : «JDEV 2013» AN13MRCT90 Délégation organisatrice : Midi-Pyrénées Dates : du septembre 2013 à l Ecole polytechnique (Palaiseau/Ile-de-France) Commanditaire : MIR Porteur de projet : Frédéric CAMPS et Pascal DAYRE Contexte de la commande Ouverte à tous les acteurs du développement de logiciels dans l'enseignement Supérieur et la Recherche, cette manifestation s'est donnée pour objectifs d améliorer la qualité et la pérennité de nos productions logicielles, ainsi que d ouvrir de nouvelles perspectives avec la présentation des derniers outils et méthodes existants. Les pratiques adaptées au contexte scientifique ont été privilégiées. Groupe projet Frédéric Camps (LAAS) David Chamont (LLR) Pascal Dayre (IRIT) Marc Dexet (CNRS/DSI) Jérôme Euzenat (INRIA & LIG, Grenoble) Fabien Gandon (INRIA) Étienne Gondet (GET/OBS-MIP) Christian Helft (LAL) Jean-Michel Inglebert (IRIT) Philippe Lacomme (ISIMA) Thomas Lallart (INRA) Florent Langrognet (CNRS/LMB) Hervé Leblanc (IRIT) Michel Lemoine (retraité ONERA) Antoine Pérus (LAL) Fabien Peureux (FEMTO-ST/CNRS, Besançon) Stéphane Ribas (INRIA) Hervé Richard (INRA) Luc Saccavini (INRIA) Organisateurs Gilles Alla (École polytechnique, DSI) David Chamont (École polytechnique, LLR) Carine Clavaguéra (École polytechnique, DCMR) David Delavennat (École polytechnique, CMLS) Mickaël Pina (École polytechnique, LULI) James Regis (École polytechnique, LIX) Jean-Marc Notin (École polytechnique, LIX) Jean-Luc Veray (École polytechnique, LULI) Olivier Brand-Foissac (LoOPS, LPT) Karin Dassas (LoOPS, IAS) Marc Dexet (LoOPS, DEVLOG, CNRS/DSI) Christian Helft (LoOPS, DEVLOG, LAL) Laurent Santandrea (LoOPS, LGEP/SUPELEC) Frédéric Camps (DEVLOG, LAAS)

14 Pascal Dayre (DEVLOG, IRIT) Étienne Gondet (DEVLOG, GET/OBS-MIP) Élodie Bourrec (COMPIL, IRAP/OBS-MIP) Alexandre TESTE (CNRS/DR14) Roxane Castanet (CNRS/DR14)

15 Intervenants CNRS Pascal Dayre Toulouse IRIT IR Frédéric Camps Toulouse LAAS IR Laboratoire de Florent Langrognet Besancon mathématiques IR Etienne Gondet Toulouse OMP IR Michèle Sanguillon- Bourgeat Montpellier LUPM IR Frank Buloup Marseille ISM IE Cyril Fournier Toulouse CERFACS CDD Christophe Genolini Paris/Toulouse IRIT CDD David Rousse Toulouse DSI IR Intervenants externes Xavier Clerc Paris INRIA Frédéric Lang Jean Bézivin Bertrand Meyer INRIA Michel Lemoine Toulouse INRIA Herve Leblanc Toulouse UPS Jean-Michel Inglebert Toulouse UPS Thomas Lallart Avignon INRA Fabien Peureux Besançon Université Philippe Lacomme Auvergne Université Elodie Bourrec Toulouse UPS INRIA (ETH Zurich, ITMO Saint- Pétersbourg et Eiffel Software) Alex van Lamsweerde Bruxelles Université catholique de Louvain Robert Darimont Bruxelles Respect-IT sa Perrick Penet-Avez Lille No Parking Laurent Marchadier Toulouse Beenetic Isabelle Blasquez Limousin l IUT du Limousin Fabrice Ambert Belfort Université Cedric Joffroy Besançon Institut FEMTO-ST Bruno Legeard Amiens Amiens Métropole Ivan Enderlin Besançon Université Romaric David Strasbourg Université Libo Ren Auvergne LIMOS, Université Blaise Pascal Romain Guidoux Clermont-Ferrand (ISIMA) de Clermont-Ferrand Jonathan Fontanel Auvergne (ISIMA) de Clermont-Ferrand Catherine Faron-Zucker Nice Université Michel Buffa Nice Université Jean Marie Gauthier Besançon Externe Laurence Duchien Lille Université Simon Charneau Grenoble INRIA Déroulement de la formation et public 549 personnes (stagiaires et intervenants) ont participés à ces journées, parmi lesquelles environ 200 agents CNRS présents. Ces journées ont été soutenues par l INRA, l INRIA ainsi que de différents sponsors. Nous avons pu loger plusieurs intervenants et organisateurs sur le Campus de Gif sur Yvette. Vanessa Tocut de la MIR (Mission pour l'interdisciplinarité du CNRS) a participé à ces journées.

16 Chacune des huit thématiques s est décomposée en trois types d'éléments de programme : une demi-journée de présentations, en amphithéâtre, pour faire le point sur son état de l'art ; des ateliers, pour acquérir un savoir-faire ; des groupes de travail pour échanger sur des retours d'expérience, pour enrichir sa veille et débattre sur les verrous technologiques et méthodologiques. Les groupes de travail avaient un ou plusieurs animateurs. Normalement, bien que le format soit laissé à l'appréciation de l'animateur, un groupe de travail a donné lieu à de courtes présentations puis à une table ronde/débat, l'ensemble sur 1h30. Ci-dessous, la liste des huit thématiques, comprenant présentations, ateliers et groupes de travail : 1. L'ingénierie des besoins logiciels 2. Les communautés open-source - comprendre, faire, savoir-faire 3. Systèmes embarqués, systèmes mobiles, capteurs et acquisition de données 4. Les outils de construction du logiciel 5. Méthodes agiles 6. Les tests logiciels pour aller vers plus de pragmatisme 7. Développer pour calculer 8. Le développement Web: services web et web sémantique Synthèse de l évaluation par les participants à l issue de la formation 303 questionnaires ont été retournés, parmi lesquels nous trouvons un taux maximal de satisfait : - L impression globale : 84% - Le programme : 86% - Le développement des thèmes traités : 83% - La pédagogie : 86% Analyse de la délégation régionale Très bon contact avec les tous les acteurs qui ont fourni un travail colossal en amont et pendant ces trois journées. Nous tenons tout spécialement à remercier l école polytechnique pour leur accueil. Suite à donner Avec 549 participants, cette ANF a pris une telle dimension qu il devient difficile de la gérer pour une seule délégation.

17 FICHE DE REALISATION N 13 NOM DE L ACTION : DEVLOG : séminaire collaboratif sur processeurs à technologie Arm-RdE AN13MRCT117 Délégation organisatrice : Midi-Pyrénées Dates : du 25 au 27 Novembre 2013 Commanditaire : MRCT Porteur de projet : Christian PERTEL Contexte de la commande Deux réseaux nationaux (électronique et développement logiciel) ont organisé une action nationale de formation ouverte à tout agent de la recherche scientifique dont le thème a été "Les processeurs ARM au coeur de l électronique embarquée". Les récentes évolutions technologiques ont réuni le monde FPGA du monde microcontrôleur, grâce à la généralisation d utilisation des processeurs ARM. Aujourd hui, cette réalité incite l électronicien à maîtriser le développement informatique et dans le même temps, l électronique embarquée délocalise sur cible matérielle l activité de l informaticien. Fort de ce constat, la mutualisation des connaissances des réseaux des électroniciens et DEVLOG est plus que nécessaire au sein de l électronique embarquée d aujourd hui et de demain. Ces journées de dialogue et de partage d expérience ont pour but d initier une communauté large. Groupe projet Christian PERTEL (CNRS/CEMES) Bernard SINARDET (CNRS/ICB) Pascal DAYRE (CNRS/IRIT) Thierry LEGOU (CNRS/LPL) Abderrahman BOUJRAD (CNRS/GANIL) Marc DEXET (CNRS/DSI) Laurence NEUVILLE (FP/DR14) Le montage de cette action de formation s est faite très rapidement, en quatre mois et ce par le biais d une communication efficace entre les membres du groupe projet par visioconférences et mails. Intervenants internes et externes Arme et son écosystème logiciel Julien ZELLER STM32 l arme fatale Julien MINET Microcontrôleur et FPGA Mathieu BEZARD OPCUA : Nouvelle approche pour l'intégration du slow control dans une expérience Eric CHABANNE Historique du groupe de travail ARM du RdE, bilan et perspectives 6 Bernard SINARDET Les Télescopes de l'invisible Matthieu COMPIN Microcontrôleur ATMEGA128 : Hardware et outils de développement CVAVR et ARDUINO Sylvain PAU MBED, le ARM par la petite porte Eric BOBILLIER Mise en oeuvre de composants PSoC Arm32 avec une partie analogique et logique programmable Jacques SALON CooCox pour ARM environnement de développement free, open et fonctionnelle Julien MINET Exemple de communication SPI avec Raspberry Pi - Eric MEYER Le BeagleBone Black et son unité programmable temps réel - Arnaud TIZON REX utilisation du PowerPC dans un numériseur A/D - Abderrahman BOUJRAD Présentation de la carte Zedboard : Zynq SoC XC7Z020 - Abderrahman BOUJRAD Développement d'applications sous ANDROID Ice-Cream Sandwich (version 4.x.y) - Eric DUVIEILBOURG Linux embarqué Retour d expérience - Denis COUPVENT-DESGRAVIERS Acquisition Linux Embarqué & Autonome (ALEA) - Arnaud TIZON Ligne instrumentée sous-marine dans le cadre du projet MEUST* - Karim BERNARDET UBOOT et driver sous Linux pour Minimodule CPUAT91 - Eric MEYER Valvométrie : les huîtres sentinelles - Pierre CIRET Développement et exploitation de la source d'étalonnage du 5eme télescope de l'expérience HESS - Matthieu COMPIN

18 Système de mesure sans fil de l'activité acidifiante de bactéries - Bruno PERRET Le RTOS Trampoline - Jean-Luc BECHENNEC Déroulement de la formation et public Ces journées se sont déroulées en résidentiel à Biarritz au Domaine de Francon, et ont réuni 36 participants pendant 2 jours, tous issus des deux réseaux nationaux. Synthèse de l évaluation par les participants à l issue de la formation Les participants ont apprécié le contenu des exposés généraux porteurs de réponses et/ou d'informations pertinentes sur les sujets abordés. Le niveau des interventions est toujours jugé de qualité. Les attentes des participants ont été majoritairement satisfaites tant sur le contenu des présentations que sur les apports. Analyse de la délégation régionale Ces journées se sont déroulées dans de très bonnes conditions. Très bonnes relations avec le groupe projet. Elles ont été une réussite tant au niveau de l organisation que des objectifs attendus.

Journée COMPIL «Agilité et recherche» pascal.dayre@enseeiht.fr

Journée COMPIL «Agilité et recherche» pascal.dayre@enseeiht.fr Journée COMPIL «Agilité et recherche» pascal.dayre@enseeiht.fr Génèse de la journée 13/06/2012 COMPIL INRA-Auzeville 2 Intérêt marqué pour l'agilité lors des JDEV2011 Arrivée de Marie-Hélène Charron dans

Plus en détail

Plan de Formation 2015 Du réseau :

Plan de Formation 2015 Du réseau : Plan de Formation 2015 Du réseau : 1 Identification du réseau national Nom du réseau Objet (thématiques/technologies) Nom et coordonnées du responsable Nom et coordonnées du référent formation Adresse

Plus en détail

Plan de Formation 2015 Du réseau : rbdd

Plan de Formation 2015 Du réseau : rbdd Plan de Formation 2015 Du réseau : rbdd 1 Identification du réseau national Nom du réseau Objet (thématiques/technologies) Nom et coordonnées du responsable Nom et coordonnées du référent formation Adresse

Plus en détail

PLATEFORME DES RESEAUX DE LA MISSION POUR L INTERDISCIPLINARITE. Plan Pluriannuel de Formation 2016-2018 réseau DevLOG

PLATEFORME DES RESEAUX DE LA MISSION POUR L INTERDISCIPLINARITE. Plan Pluriannuel de Formation 2016-2018 réseau DevLOG PLATEFORME DES RESEAUX DE LA MISSION POUR L INTERDISCIPLINARITE Plan Pluriannuel de Formation 2016-2018 réseau DevLOG 1.Identification du réseau national Description du réseau (objet, objectifs) : Développement

Plus en détail

Plan de Formation 2015 Du réseau : Mesures, Modèles et Incertitudes (MMI)

Plan de Formation 2015 Du réseau : Mesures, Modèles et Incertitudes (MMI) Plan de Formation 2015 Du réseau : Mesures, Modèles et Incertitudes 1 Identification du réseau national Nom du réseau Objet (thématiques/technologies) Nom et coordonnées du responsable Nom et coordonnées

Plus en détail

Participants table ronde. Florence Durand, Directrice Centrale Paris Executive Education. Renaud Daussy Directeur Commercial Global Knowledge

Participants table ronde. Florence Durand, Directrice Centrale Paris Executive Education. Renaud Daussy Directeur Commercial Global Knowledge Participants table ronde Florence Durand, Directrice Centrale Paris Executive Education Renaud Daussy Directeur Commercial Global Knowledge Participants table ronde François Xavier Marquis Directeur Général

Plus en détail

Agile 360 Product Owner Scrum Master

Agile 360 Product Owner Scrum Master Agile 360 Product Owner Scrum Master Lead Technique Equipe Agile Conception Agile Leadership Agile Software Craftmanship Test Driven Development Catalogue 2013 Liste des formations Formation Agile 360

Plus en détail

Document de travail issu de la commission CTI-SMF-SMAI

Document de travail issu de la commission CTI-SMF-SMAI Document de travail issu de la commission CTI-SMF-SMAI 1) Place des mathématiques actuellement dans le document de référence de la CTI Le document CTI - Références et Orientations n évoque pas explicitement

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION

INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Christine JOLLY Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr

Plus en détail

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game»

Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Microsoft Innovation Center asbl Siège social : Parc Initialis, Boulevard Initialis 1 à 7000 Mons Le MIC lance un appel à projet «Serious Game» Le Microsoft Innovation Center (MIC) fait appel aux candidatures

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne».

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne». Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en». 1 Contexte Dans tous les secteurs professionnels, la quantité d informations à traiter et la complexité des travaux

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

Programme Luminy 2014!

Programme Luminy 2014! Programme Luminy 2014 Lundi 21 Avril Lundi 10h45 Richard Lassaigne Université Paris Diderot Introduction à la théorie de la complexité. Lundi 14h Thierry Dumont Math-Info Paris 10 Utilisation de logiciels

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG Executive Certificate Cloud Le premier cursus certifiant Cloud : Architecture et Gouvernance L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs avec un expert international de la formation

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE. Département Génie des Systèmes Mécaniques / UMR CNRS Roberval 7337. en option Sous titre ex : Espace documentaire

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE. Département Génie des Systèmes Mécaniques / UMR CNRS Roberval 7337. en option Sous titre ex : Espace documentaire UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Département Génie des Systèmes Mécaniques / UMR CNRS Roberval 7337 en option Sous titre ex : Espace documentaire Alexandre DURUPT MCF - UTCalexandre.durupt@utc.fr Benoît

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014 Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale Club D&O, 23 septembre 2014 Rappel des modalités de travail de la séance Présentation de la synthèse des questionnaires

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

Projet de référencement et de valorisation des développements internes

Projet de référencement et de valorisation des développements internes Projet de référencement et de valorisation des développements internes Réunion du 23 octobre 2007 Ce projet a pour objectif de répondre à un besoin croissant de valorisation de la production scientifique

Plus en détail

Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre. Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication,

Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre. Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication, Formation d ingénieurs en alternance préparant au titre d Ingénieur diplômé de l Ecole Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon, CPE Lyon spécialité Informatique et Réseaux de Communication,

Plus en détail

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EN PARTENARIAT AVEC LE PREMIER CURSUS CERTIFIANT CLOUD COMPUTING : ARCHITECTURE ET GOUVERNANCE L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs

Plus en détail

Mathrice et les outils de travail et développement collaboratif

Mathrice et les outils de travail et développement collaboratif Mathrice et les outils de travail et développement collaboratif Philippe Depouilly, Laurent Facq IMB UMR 5251 - Mathrice GDS 2754 21 janvier 2013 (IMB/MATHRICE) Mathrice/Envol 2013 21 janvier 2013 1 /

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Auteur : Université Paris-Est Rédacteurs : Isabelle Gautheron, Ecole des Ponts ParisTech,

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités

SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités SYNTHESE DE L ENQUETE DE SATISFACTION sur la qualité de l accueil et sur les services des bibliothèques Doc INSA et les Humanités Synthèse des résultats de l enquête menée par le Groupe accueil des bibliothèques

Plus en détail

Référentiel projet QualiForma (AUF/Bureau Maghreb) 1/7

Référentiel projet QualiForma (AUF/Bureau Maghreb) 1/7 Annexe 1 : Référentiel des compétences L amélioration de la qualité de l enseignement supérieur et de la recherche constitue de nos jours une préoccupation majeure des différents acteurs. Cette amélioration

Plus en détail

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013

LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE. Bilan économique 2013 LE DISPOSITIF D OBSERVATION DU TOURISME D AFFAIRES EN BOURGOGNE Bilan économique 2013 I. PANEL ET METHODOLOGIE 1. Nouveau panel, nouvelle mobilisation Le dispositif d observation de l activité du tourisme

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

OPEN a très vite intégré les réseaux sociaux dans son dispositif de recrutement afin d être en phase avec la génération de candidats recherchés.

OPEN a très vite intégré les réseaux sociaux dans son dispositif de recrutement afin d être en phase avec la génération de candidats recherchés. Avec plus de 3 000 collaborateurs, OPEN se positionne comme un acteur de la Transformation et de la Performance des Directions Informatiques des grandes entreprises. Elle figure parmi les premières Entreprises

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Programme "Conception et simulation" COSINUS Edition 2009. Projet

Programme Conception et simulation COSINUS Edition 2009. Projet Projet Numéro d'ordre du projet : Acronyme du projet : Titre du projet : Coordonnateur du projet (nom/laboratoire) : Thématique principale : Montant total de l'aide demandée (en k ) : Durée du projet :

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-071039-3 Table des matières Avant-propos................................................................ IX Chapitre

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION Direction de la Valorisation Information Scientifique et Technique forma@doc Pôle Formation CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION «Animation de groupe, gestion de projet et communication» pour les animateurs

Plus en détail

Contrat de maintenance

Contrat de maintenance Contrat de maintenance Logiciel de web-conferencing «Via e-learning» dans les établissements membres de l UEB Nom et adresse de l organisme acheteur : Université européenne de Bretagne 5 Boulevard Laënnec

Plus en détail

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre

Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre Stratégie Open Source et Présentation du Centre de recherche et d innovation sur le logiciel libre 1 INTECH, GRENOBLE, 12/01/2010 Patrick MOREAU patrick.moreau@inria.fr Direction du Transfert et de l Innovation

Plus en détail

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE

COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE COLLABORATIONS POSSIBLES AVEC LES FUTURS ÉTUDIANTS ET LES ÉTUDIANTS (BACHELOR ET MASTER) DU DÉPARTEMENT INFORMATION DOCUMENTAIRE Remarque : L utilisation du masculin pour désigner les personnes ne vise

Plus en détail

#GEN2 : Vous aurez encore + le GEN numérique

#GEN2 : Vous aurez encore + le GEN numérique #GEN2 : Vous aurez encore + le GEN numérique #GEN2 le 2ème rendez vous des professionnels du numérique en Grande Région. Organisé par l association Grand Est Numérique, l'événement se déroulera sur une

Plus en détail

CYCLE MANAGEMENT DE L INET

CYCLE MANAGEMENT DE L INET CYCLE MANAGEMENT DE L INET Conseiller formation : Anne GERARD Contact inscription : Delphine Marcangeli 03 83 19 22 05 Delphine.marcangeli@cnfpt.fr 1 CYCLE MANAGEMENT DE L INET OBJECTIFS DU CYCLE Ce cycle

Plus en détail

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées"

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises Les meilleures initiatives partagées Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées" Groupe AEF est une agence de presse professionnelle d information spécialisée dans les domaines de l Education,

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION

COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION COMMENT ELABORER VOTRE PLAN DE FORMATION SOMMAIRE 1 DEFINITION, CONTENU ET MODALITES DE FINANCEMENT... 2 1.1 DEFINITION... 2 1.2 CONTENU... 2 1.3 MODALITES DE FINANCEMENT... 3 2 LA MISE EN PLACE D UN PLAN

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

ATELIER 2 : Optimiser son potentiel d innovation en faisant évoluer son organisation

ATELIER 2 : Optimiser son potentiel d innovation en faisant évoluer son organisation ! ATELIERS «INNOVATION EN RESEAU» ATELIER 2 : Optimiser son potentiel d innovation en faisant évoluer son organisation! Martin Duval - CEO de bluenove Atelier 2 A propos de bluenove bluenove, créée en

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape KPMG S.A. 18 Juin 2008 1 Contexte de mise en œuvre de l enquête Les universités diversifient leurs ressources depuis fort longtemps :

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet Projet PLUME/RELIER Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier Violaine Louvet Institut Camille Jordan Université Lyon 1 & CNRS http://www.projet-plume.org/ V.Louvet (ICJ /

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de travaux et encadrement de chantier de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Les éléments suivants sont à prendre en compte : 1. Le volume d heures ou de jours de formation. 2. Le volume des effectifs (pour évaluer

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Concepteur intégrateur de systèmes internet/intranet de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques DEMARCHE QUALITE Référentiel A Grille d auto-évaluation de France Stations Nautiques F AFNOR Juillet 2004 Paragraphe Non appliqué En cours Maîtrisé Progrès Commentaire 3. ENGAGEMENTS F doit organiser une

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014.

BILAN ANNEE 2014 ACTIONS 2015 OBJET. A/ Bilan des opérations de qualité de service mises en place en 2014. Page 1 sur 5 OBJET Le bilan annuel constitue une des actions de suivi et de pilotage du respect des engagements du référentiel Qualipref. En application du paragraphe VI du référentiel Qualipref sur les

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Mise en oeuvre d'office 365 Gestion de projet et conduite du changement

Mise en oeuvre d'office 365 Gestion de projet et conduite du changement La transformation digitale 1. Introduction 13 2. La transformation digitale 13 2.1 Les premières analyses 13 2.2 Les analyses actuelles 18 2.3 Les perspectives 28 3. Présentation d Office 365 29 3.1 Présentation

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré

Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Parcours en formation continue du master MEEF mention 2 nd degré Responsable : Grégoire COCHETEL, directeur adjoint à l administrateur provisoire chargé de la formation continue Tél : 04 73 31 71 87 ESPE

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet Programme de stage Le métier de Chef de Projet 2 Objectifs 2 Démarche 3 Contenu du programme 4 Modalités d intervention 5 Quelques références 6 www.laurentderauglaudre.com 1/6 370

Plus en détail

FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN

FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN V032013 Code : GESTRELCLI FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN OBJECTIF FINAL Faire prendre conscience au collaborateur des enjeux de la relation client (satisfaction, fidélisation

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Génie logiciel, système d'information de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Compte rendu de la réunion de la Commission régionale de formation permanente 18 décembre 2013

Compte rendu de la réunion de la Commission régionale de formation permanente 18 décembre 2013 Présents : Compte rendu de la réunion de la Commission régionale de formation permanente 18 décembre 2013 M. AUCOUTURIER Jean Luc, SUD Recherche EPST M. DURAND Patrick, SGEN CFDT M. FAVIER Gilles, SNPTES

Plus en détail

Méthodes Agiles et gestion de projets

Méthodes Agiles et gestion de projets Méthodes Agiles et gestion de projets Eric LELEU Consultant Solutions Collaboratives Contact ericleleu@nordnet.fr Site Personnel http://home.nordnet.fr/~ericleleu Blog http://ericleleu.spaces.live.fr La

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être engagées dans et hors l école. L élève apprend a se construire

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail