PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉSENTATION GÉNÉRALE"

Transcription

1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE Février 2009

2 LA CHAIRE FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE «Mission statement» Une communauté de recherche scientifique de premier plan, motivée et soudée nourrissant une ambition d excellence académique et de connaissance Consacrée à une thématique originale, la Chaire Finance et Développement Durable vise à constituer un pôle d excellence interdisciplinaire ayant vocation à apporter des contributions majeures sur les plans de la pour des applications concrètes à l économie réelle connaissance et de l économie réelle

3 LA THÉMATIQUE «FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE» 1. LONG TERME 2. EXTERNALITÉS 3. ÉNERGIE Assurance récolte Axes de recherche spécifiques Socles de recherches transversales Objectifs : Répondre aux spécificités induites par l introduction d une perspective intergénérationnelle dans les problématiques classiques de la finance et de l économie MODÈLES QUANTITATIFS Objectifs : Dépasser les limites des méthodes classiques de mesure et de valorisation des externalités pour permettre des mécanismes plus efficaces de correction Objectifs : Répondre aux problématiques de politique publique, de mesure et de couverture des risques sur les marchés de l énergie (électricité notamment) et interactions avec les problèmes de ressources épuisables ÉCONOMIE INDUSTRIELLE Partenariats (initiative de recherche Pacifica) Simulateurs de marché (initiative de recherche Chevreux) Finance des marchés de l énergie La thématique «Finance et Développement Durable» s articule autour de trois axes de recherche spécifiques, supportés par deux socles de recherches transversales

4 LA COMMUNAUTÉ DES CHERCHEURS Un pôle d excellence interdisciplinaire Axe Long Terme Participation aux travaux de la Chaire Discipline Type de recherche Axe Externalités Axe Energie Modèles quantitatifs Economie industrielle Mathématiques Economie Fondamentale Appliquée René Aïd Frédéric Bonnans Luciano Campi René Carmona Gilles Chemla Ivar Ekeland Romuald Elie Damien Fessler Alfred Galichon Pierre-Noël Giraud Olivier Guéant Roger Guesnerie Jan Horst Keppler Jean-Michel Lasry Pierre-Louis Lions Jose S. Scheinkman Denis Talay Nizar Touzi Bertrand Villeneuve Jean-Michel Zakoian La Chaire constitue un «écosystème intellectuel» interdisciplinaire que fédère l approche quantitative aux thèmes de recherche

5 LA VOCATION DE LA CHAIRE Des contributions majeures aux plans de la connaissance et de l économie réelle 1. LONG TERME 2. EXTERNALITÉS 3. ÉNERGIE Contribuer à l économie réelle 1. Assurance récolte 2. Simulateurs de marché 3. Finance des marchés de l énergie ÉCONOMIE INDUSTRIELLE MODÈLES QUANTITATIFS 1. Des découvertes à retentissement mondial 2. Une activité soutenue de séminaires et publications Contribuer à la connaissance 3. Une contribution croissante à l enseignement Les résultats concrets des travaux de la Chaire prennent la forme de contributions à la connaissance ou à l économie réelle

6 CONTRIBUER À LA CONNAISSANCE 1. Découvertes Jeux à champ moyen (Lions, Lasry) Une approche nouvelle de modélisation mathématique s inspirant de la mécanique statistique et de la physique quantique Utilisation particulièrement fructueuse dans le cas des problèmes d externalités qui font intervenir un grand nombre d agents avec une information limitée sur l ensemble du «jeu» Dans le cadre de la Chaire, les travaux effectués portent sur la structure et les propriétés de ces modèles Taux d intérêt intergénérationnels (Guesnerie) La question du taux d actualisation est centrale dans le cadre des projets ayant pour objectif d améliorer la qualité environnementale L utilisation de taux d intérêts financiers d autant plus élevés que l horizon est long n est pas compatible avec les impératifs du développement durable dans le sens où elle conduit à «écraser» le futur Les travaux réalisés dans le cadre de la Chaire répondent à cet enjeu en explorant les implications de la prise en compte de taux d actualisation écologiques faibles et la structure de la courbe de ces taux Les chercheurs affiliés à la Chaire ont produit des travaux de premier plan à retentissement mondial qui viendront irriguer nombre de recherches conduites dans le cadre de la Chaire

7 D1 CONTRIBUER À LA CONNAISSANCE 2. Séminaires et publications SEMINAIRES / COLLOQUES CAHIERS DE LA CHAIRE PUBLICATIONS OUVRAGES Présentation de travaux lors de séminaires ou colloques internationaux Nombre d articles publiés Nombre d articles acceptés dans des revues internationales En deux ans d activité, les chercheurs affiliés à la Chaire sont à l initiative d une intense activité académique

8 Slide 7 D1 Changer l'ordre: 1. Séminaires/colloques 2. Cahiers de la Chaire 3. Publications 4. Ouvrages DF, 24/02/2009

9 CONTRIBUER À LA CONNAISSANCE 3. Une contribution croissante à l enseignement Un rôle actif au sein de trois mastères de l Université Paris-Dauphine Nouveau Mastère Energie, Finance, Carbone (EFC) Mastère Mathématiques de la Finance, de l Economie, et de l Assurance (MASEF) Mastère Développement durable et organisations Ouverture en septembre 2009 Objectifs : former des économistes à la mise en œuvre de stratégies industrielles et économiques des grands acteurs de l énergie dans un contexte de convergence de l énergie, de la finance et du carbone Responsable : Jan Horst Keppler Chercheurs affiliés à la Chaire y intervenant : o René Aïd o Pierre-Noël Giraud o Jan Horst Keppler Depuis 1970 Objectifs : former des mathématiciens probabilistes de haut niveau aux techniques mathématiques de la gestion des risques en finance et assurance Responsables : Bruno Bouchard, Guillaume Carlier, Christian Gouriéroux Chercheurs affiliés à la Chaire y intervenant : o Romuald Elie o Danielle Florens o Jean-Michel Lasry o Jean-Michel Zakoian Depuis 2004 Objectifs : former des cadres spécialistes de l analyse des politiques de développement durable Responsables : Jacques Richard, Sylvaine Trinh

10 CONTRIBUER À L ÉCONOMIE RÉELLE Par des partenariats ciblés Assurance récolte Simulateurs de marché Objectifs : trouver des solutions concrètes d assurance permettant de couvrir les agriculteurs contre les risques de récolte Responsables : Bruno Bouchard, Didier Folus Partenaire : PACIFICA (Groupe Crédit Agricole), leader de l assurance dommages Modalités : deux professeurs de l Université Paris-Dauphine présents une demi-journée chaque semaine avec 8 à 10 étudiants Objectifs : développer la recherche sur la microstructure des marchés, notamment sur trois dimensions : règles d'intervention sur les places de marché, dynamique de la valeur intrinsèque des biens échangés, stratégies propres à chaque agent Responsables : Jean-Michel Lasry et Charles-Albert Lehalle, responsable de la recherche quantitative de CA Cheuvreux Partenaire : CA Cheuvreux (Groupe Crédit Agricole) Finance des marchés de l énergie Thématiques de recherche : Gestion des risques financiers de long terme, Valorisation de produits structurés en marché incomplet, Modélisation du système des prix des énergies Responsable : René Aïd Partenaires : EDF (R&D), Laboratoire CREST (ENSAE) Equipe : 16 membres mathématiciens et économistes La Chaire a entamé une collaboration étroite avec des entreprises de premier plan sur des sujets à la convergence de thématiques financières et de développement durable

11 QUELQUES RÉALISATIONS CONCRÈTES DE LA CHAIRE (1/2) Edition du livre «Finance & Sustainable Development» Organisation du colloque Overview (2 ème édition) Travaux sur les courbes de taux écologiques Roger Guesnerie, Olivier Guéant et Jean-Michel Lasry Bilan 2008 en chiffres, disponible sur Cours sur les Jeux à Champ Moyen Collège de France (Pierre- Louis Lions) Au cours Bachelier, à l IHP (Jean-Michel Lasry) Cours «Economie industrielle des matières premières» Université Paris Dauphine (Pierre-Noël Giraud) Reconnaissance par la Clinton Global Initiative Summer School: Perceiving, measuring and managing risk 30 juin -11juillet 2008 UBC (Vancouver) 2008/0806ssm/index.html

12 QUELQUES RÉALISATIONS CONCRÈTES DE LA CHAIRE (1/2) Rente de Hotelling et Pic de Hubbert, une approche de la production pétrolière sur très long terme par les modèles MFG Pierre-Noël Giraud, Jean-Michel Lasry, Pierre-Louis Lions 15 doctorants associés à la Chaire Prix de mémoire de Master Les journées de printemps de la Chaire Assurance récolte Simulateurs de marché Journées semestrielles TAMS Séminaire «Economie et Finance du Développement Durable»

13 ANNEXES

14 LES PRINCIPAUX TRAVAUX CONDUITS AU SEIN DE LA CHAIRE 1. LONG TERME 2. EXTERNALITÉS 3. ÉNERGIE Axes de recherche spécifiques Taux d intérêt intergénérationnels (Ekeland) Courbes de taux écologiques (Guesnerie, Guéant) Econométrie du principe de précaution (Galichon) Contrats et investissements à long terme (Villeneuve) Outils de décision d investissement (Chemla) Applications des jeux à champ moyen à la mesure de externalités (Guéant, Lasry, Giraud, Lions) Mesures de risque multivariées (Galichon) Problématiques liées aux marchés de CO2 et assimilés (Guesnerie) Interactions entre prix du CO2 et de l électricité (Aid, Keppler) Impact du prix du CO2 sur le comportement et la rentabilité des agents émetteurs (Keppler, Touzi) Fonds de développement durable (Gourieroux) Modélisation des prix de l électricité et des combustibles (Campi, Zakoian, Talay) Couverture de contrats à long terme (Campi) Modèles de formation des prix du pétrole (Giraud, Lasry, Lions) Fiscalité de l énergie (Villeneuve) Microéconomie des producteurs de pétrole (Giraud, Guéant) Socles de recherches transversaux Modèles de jeux à champ moyen (Lions) Opérateurs de risque de long terme (Scheinkman) Equations stochastiques rétrogrades (Elie) Programmation dynamique et méthodes d optimisation stochastique pour les problèmes intertemporels (Aid, Bonnans, Touzi, Carmona) ÉCONOMIE INDUSTRIELLE Politique de la concurrence (Villeneuve) Marché dérivés et concentration verticale (Chemla) Innovation et pratiques d essaimage (Chemla) MODÈLES ET MÉTHODES NUMÉRIQUES

15 DES LIENS INTERNATIONAUX EN CONSTRUCTION La dimension internationale de la Chaire D2 Des contributeurs internationaux à la Chaire et au Conseil scientifique L équipe de la Chaire comprend d ores-et-déjà plusieurs contributeurs affiliés exerçant en Amérique du Nord : René Carmona (Columbia University) Ivar Ekeland (UBC, Vancouver) Jose S. Scheinkman (Princeton University) Un réseau de correspondants étrangers Les chercheurs de la Chaire s appuient sur un réseau mondial de correspondants personnels situés dans diverses institutions de premier plan L exemple de l Amérique du Nord Le conseil scientifique réunit également des contributeurs affiliés à des universités nord-américaines : Pierre-André Chiappori (Columbia University) Ivar Ekeland (UBC, Vancouver) Accréditation de la Clinton Global Initiative University of British Columbia University of Chicago Princeton University Columbia University Les thématiques du Développement Durable étant, par définition, d envergure mondiale, la Chaire a vocation à conserver et approfondir ces liens Gage de qualité et de pertinence, la dimension internationale de la Chaire se concrétise au travers de l équipe affiliée, de la composition de son Conseil scientifique et du réseau de correspondants de chaque chercheur

16 Slide 14 D2 JML trouve que la dimension internationale de la Chaire est plutôt un point faible. Il faudrait mettre ce slide plus loin, vers la fin. DF, 24/02/2009

17 2008 en CHIFFRES En 2008, 22 scientifiques ont œuvré dans le cadre de la Chaire et y ont consacré en moyenne 30% de leur activité de recherche: Deux Professeurs du Collège de France (Pierre-Louis Lions et Roger Guesnerie) ; Neuf Professeurs des Universités ou d établissements d enseignements supérieurs français ou internationaux; Deux directeurs de recherche INRIA et CNRS; Deux Maîtres de conférences Trois livres et plus de quarante articles de recherche ont été publiés ou sont en voie de publication. Plus d une centaine de présentations scientifiques ont été données dans des conférences et colloques. Neuf colloques ont été organisés directement ou avec le soutien de la Chaire. Sept cours spécialisés à destination des étudiants et chercheurs de l Université Paris-Dauphine et de l Ecole Polytechnique ont été organisés. Six prix récompensant les meilleurs mémoires de fin de Master soutenus à Dauphine ont été décernés. Quatorze doctorants sont aujourd hui associés à la Chaire Pour le détail:

La Chaire Finance et Développement Durable 2007-2011 : Bilan des 5 premières années

La Chaire Finance et Développement Durable 2007-2011 : Bilan des 5 premières années La Chaire Finance et Développement Durable 2007-2011 : Bilan des 5 premières années La Chaire Finance et Développement Durable Approches Quantitatives, qui bénéficie du mécénat de Crédit Agricole CIB,

Plus en détail

2006/2009. Laboratoire de finance des marchés de l énergie PANTONE 574 U PANTONE 576 U PANTONE 578 U BLACK

2006/2009. Laboratoire de finance des marchés de l énergie PANTONE 574 U PANTONE 576 U PANTONE 578 U BLACK 2006/2009 Laboratoire de finance des marchés de l énergie PANTONE 574 U PANTONE 576 U PANTONE 578 U BLACK éditorial SOMMAIRE Le laboratoire FiME 4 René Aïd Directeur du laboratoire de Finance des Marchés

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

FORMATION. Agrégation des Universités (Major de promotion) Février 2004 Habilitation à Diriger les Recherches Paris- Dauphine

FORMATION. Agrégation des Universités (Major de promotion) Février 2004 Habilitation à Diriger les Recherches Paris- Dauphine DELPHINE LAUTIER e- mail : Delphine.Lautier@dauphine.fr 01 44 05 47 63 FORMATION Mars 2005 Agrégation des Universités (Major de promotion) Février 2004 Habilitation à Diriger les Recherches Paris- Dauphine

Plus en détail

Comité d Orientation 2010

Comité d Orientation 2010 Initiative de Recherche Crédit Agrciole Cheuvreux Collège de France «Microstructure des marchés» Initiative de recherche de la Fondation Institut Europlace de Finance Comité d Orientation 2010 L'année

Plus en détail

Master MIDO. Année universitaire 2013-2014

Master MIDO. Année universitaire 2013-2014 Master MIDO Mention Mathématiques de la Modélisation et de la Décision - Mathématiques Appliquées Spécialité Mathématiques de l Assurance, de l Economie et de la Finance Mathématiques Appliquées Année

Plus en détail

Journée de la Recherche 2013

Journée de la Recherche 2013 Journée de la Recherche 2013 Dossier de presse La recherche à l université Paris- Dauphine : fournir des clés de compréhension aux grands enjeux contemporains Mardi 26 mars 2013 Contact presse : Cécile

Plus en détail

LE PÔLE FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE AU SEIN DE L INSTITUT EUROPLACE DE FINANCE (EIF) Octobre 2011

LE PÔLE FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE AU SEIN DE L INSTITUT EUROPLACE DE FINANCE (EIF) Octobre 2011 LE PÔLE FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE AU SEIN DE L INSTITUT EUROPLACE DE FINANCE (EIF) Octbre 2011 SOMMAIRE 1. Présentatin du Pôle de recherche Finance et Dévelppement Durable 2. Bilan d activités à

Plus en détail

www.louisbachelier.org

www.louisbachelier.org L institut Louis Bachelier : acteur engagé de la recherche en économie et finance Pour une finance au service d une croissance durable. L a France compte près de 2 500 chercheurs en économie et finance.

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications Master en sciences et technologies mention mathématiques et applications master mathématiques et applications Contacts Nicolas Lerner lerner@math.jussieu.fr www.master.math.upmc.fr Master sciences et technologies

Plus en détail

Modalités de contrôle des connaissances. Année universitaire 2014-2015

Modalités de contrôle des connaissances. Année universitaire 2014-2015 2 ème année de Master Mention Mathématiques Appliquées (MA) Parcours Mathématiques de l Assurance, de l Economie et de la Finance (MASEF) Modalités de contrôle des connaissances Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 150 MILLIONS D EUROS DE BUDGET DE LANCEMENT L Institut Photovoltaïque d Île-de-France (IPVF) a pour ambition

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU FORMER DE HAUTS RESPONSABLES L ÉCOLE POLYTECHNIQUE FORME DES FEMMES ET DES HOMMES RESPONSABLES, CAPABLES DE MENER DES ACTIVITÉS

Plus en détail

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 En partenariat avec la Caisse des Dépôts, 3 quai Anatole France, Amphi Gérard Bureau, Paris 7e PROGRAMME DE LA JOURNÉE, transitions économiques 1 MATIN 8H00-8H30

Plus en détail

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen DiFiQ Ensae Dauphine Bärchen Diplôme Finance Quantitative Une formation en partenariat bonnes raisons 5de s inscrire au DiFiQ 1. Gagnez une maîtrise incontournable des techniques quantitatives en finance

Plus en détail

Audencia dans l écosystème «Banques, finance et assurances»

Audencia dans l écosystème «Banques, finance et assurances» Audencia dans l écosystème «Banques, finance et assurances» Ensemble des acteurs du secteur financier englobant les banques et les assurances (BFA) «LE SECTEUR BANQUES, FINANCE ET ASSURANCES AU COEUR DE

Plus en détail

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La création de nouvelles opportunités par l analyse des données Dans le monde numérique actuel, l analyse des données est au cœur des réseaux

Plus en détail

Membre du conseil scientifique, du comité d'orientation et du comité de pilotage, Chaire finance et développement durable

Membre du conseil scientifique, du comité d'orientation et du comité de pilotage, Chaire finance et développement durable LAUTIER Delphine Professeur des universités Delphine.LAUTIER@dauphine.fr Tél : 01 44 05 46 73 Bureau : P406 Poste actuel et responsabilités à Dauphine Membre d'un conseil de département : MIDO Autres activités

Plus en détail

Université Paris-Dauphine

Université Paris-Dauphine Université Paris-Dauphine MBA Management Risques et Contrôle Responsabilité et management des performances L Université Paris-Dauphine est un établissement public d enseignement supérieur et de recherche,

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Les Rencontres de l Agriculture Positive

Les Rencontres de l Agriculture Positive Les Rencontres de l Agriculture Positive 4ème édition 11 mars 2015 9h30-17h00 AgroParisTech - Amphithéâtre Tisserand Dossier de présentation Sommaire Communiqué de presse... 3 Les organisateurs des Rencontres...

Plus en détail

Semestre HPC. Violaine Louvet. Institut Camille Jordan - CNRS louvet@math.univ-lyon1.fr. Labex MILyon, Printemps 2016

Semestre HPC. Violaine Louvet. Institut Camille Jordan - CNRS louvet@math.univ-lyon1.fr. Labex MILyon, Printemps 2016 Semestre HPC Violaine Louvet Institut Camille Jordan - CNRS louvet@math.univ-lyon1.fr Labex MILyon, Printemps 2016 V. Louvet (ICJ) Semestre HPC Printemps 2016 1 / 9 Présentation du semestre Modélisation

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain des formations reconnues Depuis près de 60 ans, l IAE Toulouse, École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, allie expertise académique et dialogue

Plus en détail

Un Prix Nobel fête les 25 ans du Magistère!

Un Prix Nobel fête les 25 ans du Magistère! Un Prix Nobel fête les 25 ans du Magistère! Du 16 au 19 mars 2013, le Magistère d Economiste Statisticien (UT1-UPS) célèbre ses 25 ans Créé en 1985 par les professeurs Jean-Jacques Laffont (Institut d

Plus en détail

La communauté académique de Sciences Po s'agrandit de 16 chercheurs et enseignants chercheurs de rang mondial

La communauté académique de Sciences Po s'agrandit de 16 chercheurs et enseignants chercheurs de rang mondial La communauté académique de Sciences Po s'agrandit de 16 chercheurs et enseignants chercheurs de rang mondial Durant l'année académique 2013-2014, seize chercheurs et enseignants chercheurs ont rejoint

Plus en détail

Les Mathématiques à Besançon

Les Mathématiques à Besançon Les Mathématiques à Besançon 5 équipes de recherche 45 enseignants-chercheurs 3 chercheurs CNRS 9 personnels techniques 25 doctorants 10 invités Que fait-on au laboratoire de math? de la recherche de l'enseignement

Plus en détail

Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public

Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public 14/ 12 / 2012 Travaux de recherche Joël Gayet Chercheur

Plus en détail

Sommaire. AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015

Sommaire. AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015 lundi 6 juillet 2015 Sommaire AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015 «Data Science for Insurance Sector», la montée en Chaire commune d AXA

Plus en détail

7944 Baccalauréat en génie électrique

7944 Baccalauréat en génie électrique 7944 Baccalauréat en génie électrique Environnement programme Présentation du programme Le programme de génie électrique vise à former des ingénieurs polyvalents ayant une solide formation générale axée

Plus en détail

Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5. Devenez remarquable

Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5. Devenez remarquable Devenez remarquable Programme international Grande École Diplôme Visé Bac+5 Supplément Programme ne peut être remis indépendamment de la brochure IDRAC Paris Lyon Nice Montpellier Nantes TOULOUSE grenoble

Plus en détail

Programme d enseignement du Mastère Professionnel Finance- Assurance. SEMESTRE -1 (tronc commun)

Programme d enseignement du Mastère Professionnel Finance- Assurance. SEMESTRE -1 (tronc commun) Programme d enseignement du Mastère Professionnel Finance- Assurance SEMESTRE - (tronc commun) () Fondamentale Evaluation des actifs financiers Economie de l information et théorie des jeu Probabilité

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

numéro 235 août-septembre 2013

numéro 235 août-septembre 2013 numéro 235 août-septembre 2013 S O M M A I R E 9 Ont contribué à ce numéro 13 Les attentes professionnelles des apprentis du supérieur Sarah Alves, Bérangère Gosse, Pierre-Antoine Sprimont 29 Les sentiers

Plus en détail

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990)

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Les métiers du trading Présentation et illustration par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Présentation PEP 35 ans - 12 décembre 2013 Plan de l intervention Les métiers du trading

Plus en détail

culture de sécurité industrielle pour une

culture de sécurité industrielle pour une culture de sécurité industrielle pour une Répondre à un enjeu de société es bassins industriels se sont développés autour d un double mouvement d industrialisation et d urbanisation créant un lien direct

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO I APPROCHE A - Contexte B - État des lieux de la recherche dans les pays de la zone II OBJECTIFS A Objectif général B Objectifs spécifiques

Plus en détail

Les cahiers pour un développement durable

Les cahiers pour un développement durable Les cahiers pour un développement durable Dans l enseignement technique et professionnel Jasmin JALAJEL, Robert-Schuman-Institut, Eupen 1 Qu est ce que le cahier pour un DD? «Un outil pédagogique dont

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 pour l École nationale supérieure des Arts Décoratifs Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) est ouvert à tous

Plus en détail

Programme Gaspard Monge pour l Optimisation et la recherche opérationnelle

Programme Gaspard Monge pour l Optimisation et la recherche opérationnelle Programme Gaspard Monge pour l Optimisation et la recherche opérationnelle Appel à Projets 2014 Sommaire / Summary Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Le sous-programme PRMO... 3 1.2 Le sous-programme IROE...

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / ÉCONOMIE Sous réserve d accréditation LA LICENCE EN ÉCONOMIE Certification de niveau II (Bac+3) : 6 Semestres - 180 crédits

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Le GREQAM. présentation pour le comité scientifique de l EHESS du 10 janvier 2012. Fusion GREQAM-DEFI

Le GREQAM. présentation pour le comité scientifique de l EHESS du 10 janvier 2012. Fusion GREQAM-DEFI Le GREQAM présentation pour le comité scientifique de l EHESS du 10 janvier 2012 Fusion GREQAM-DEFI Fusion GREQAM-DEFI (1) GREQAM : Groupement de Recherche en Economie Quantitative d Aix-Marseille, UMR

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Institut des sciences sociales du politique (ISP), UMR 8166 de l'université Paris 10 mars 2008 Section des Unités de recherche

Plus en détail

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS Domaine ministériel : Droit, Economie, Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 1 Présentation Les

Plus en détail

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel.

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Workshop du GIS 3SGS Reims, 29 septembre 2010 Sommaire Missions

Plus en détail

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et 1 Neuf lignes d action! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et d orientation de la recherche en France! Promouvoir la recherche technologique! Développer

Plus en détail

CPES CYCLE PLURIDISCIPLINAIRE D ÉTUDES SUPÉRIEURES UNE NOUVELLE DONNE EN PREMIER CYCLE

CPES CYCLE PLURIDISCIPLINAIRE D ÉTUDES SUPÉRIEURES UNE NOUVELLE DONNE EN PREMIER CYCLE CPES CYCLE PLURIDISCIPLINAIRE D ÉTUDES SUPÉRIEURES UNE NOUVELLE DONNE EN PREMIER CYCLE UNE NOUVELLE DONNE EN 1 ER CYCLE Ouvert à la rentrée 2012, le Cycle Pluridisciplinaire d Etudes Supérieures (CPES)

Plus en détail

GUIDE DES ÉTUDES PROMO 2012

GUIDE DES ÉTUDES PROMO 2012 É C O L E C E N T R A L E PA R I S Choisissez l'excellence GUIDE DES ÉTUDES PROMO 2012 PRÉPAREZ-VOUS À RELEVER LES GRANDS DÉFIS DU XXI e SIÈCLE Éditorial «Soyez les bienvenus à l École Centrale Paris.

Plus en détail

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion

Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Sujet de bourse de thèse en Sciences de Gestion Parcours de santé de la personne âgée en Auvergne : adéquation et complémentarité de l offre de soins Laboratoire d accueil : Centre de Recherche Clermontois

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dominique Bourg et les industriels d inovallée réunis pour une nouvelle approche de l économie

DOSSIER DE PRESSE. Dominique Bourg et les industriels d inovallée réunis pour une nouvelle approche de l économie DOSSIER DE PRESSE Dominique Bourg et les industriels d inovallée réunis pour une nouvelle approche de l économie Comment repenser la croissance économique à travers le prisme du Développement Durable?

Plus en détail

atouts actioncx formation entrepren innovants L Executive MBA LA FORMATION PAR EXCELLENCE AU MANAGEMENT www.supdeco-montpellier.

atouts actioncx formation entrepren innovants L Executive MBA LA FORMATION PAR EXCELLENCE AU MANAGEMENT www.supdeco-montpellier. utrement expertises formation innovants L Executive MBA entrepren AUX STANDARDS INTERNATIONAUX atouts actioncx LA FORMATION PAR EXCELLENCE AU MANAGEMENT www.supdeco-montpellier.com ment NOS VALEURS, NOTRE

Plus en détail

Conseil d administration du 21 octobre 2015. Conseil d administration du 21 octobre 2015. Note d orientation

Conseil d administration du 21 octobre 2015. Conseil d administration du 21 octobre 2015. Note d orientation Conseil d administration du 21 octobre 2015 * Document 3 Conseil d administration du 21 octobre 2015 * Note d orientation Rapport de fin de période probatoire de l Idex USPC Nous avons à fournir pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Faculté des sciences sociales, politiques et économiques- Solvay Business School

Faculté des sciences sociales, politiques et économiques- Solvay Business School Faculté des sciences sociales, politiques et économiques- Solvay Business School Postes académiques ouverts INFORMATIONS GÉNÉRALES Un dossier de candidature contiendra les pièces suivantes : a) Curriculum

Plus en détail

UNIVERSITÉ MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE MASTERE SPÉCIALISÉ MILEO

UNIVERSITÉ MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE MASTERE SPÉCIALISÉ MILEO UNIVERSITÉ MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE MASTERE SPÉCIALISÉ MILEO Management Industriel et Excellence Opérationnelle Diplôme conjoint de l'ecole des Mines de Paris (Mines ParisTech) et de l EMINES School of

Plus en détail

STATUTS DE L ECOLE DOCTORALE ECONOMIE PANTHEON SORBONNE

STATUTS DE L ECOLE DOCTORALE ECONOMIE PANTHEON SORBONNE STATUTS DE L ECOLE DOCTORALE ECONOMIE PANTHEON SORBONNE Article 1 : Composition de l Ecole doctorale L Ecole doctorale Economie Panthéon Sorbonne (EPS) regroupe les unités et équipes de recherche qui concourent

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 23 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques appliquées de l Université Paris-Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

Pourquoi choisir Sciences Po?

Pourquoi choisir Sciences Po? BIENVENUE Pourquoi choisir Sciences Po? Un projet éducatif fondé sur les sciences sociales, qui donne des outils pour comprendre le monde contemporain, et développe l esprit critique. Une forte ouverture

Plus en détail

Table des matières. ¼ ¼Communiqué de presse...2 ¼¼Pourquoi étudier l éco-habitat à l école?...3

Table des matières. ¼ ¼Communiqué de presse...2 ¼¼Pourquoi étudier l éco-habitat à l école?...3 Table des matières ¼ ¼Communiqué de presse...2 Pourquoi étudier l éco-habitat à l école?...3 ¼ ¼Synthèse et objectifs du projet...4 ¼ ¼Le guide pédagogique...5 ¼ ¼Le site Internet...6 ¼ ¼Les partenaires...7

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Histoire de l Art Centre François-Georges Pariset EA 538 sous tutelle des établissements et organismes : Université Michel de Montaigne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international des affaires de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Appel à Communication

Appel à Communication 5èmes Rencontres Sphinx pour l Enseignement et la Recherche autour de l enquête et de la statistique 24 novembre 2015, à Paris Appel à Communication 1/ Présentation des Rencontres Sphinx : Au fil des années,

Plus en détail

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificat de formation continue Certificate of Advanced Studies Management de l énergie janvier septembre 2013 f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i Avec le soutien de Office

Plus en détail

L UNIVERSITÉ CHOISIE

L UNIVERSITÉ CHOISIE L UNIVERSITÉ CHOISIE mouvement 2 Une université en mouvement 3 4 4 5 5 La 1re université française accréditée EQUIS Un campus à taille humaine dans Paris et dans le quartier des affaires Une bibliothèque

Plus en détail

Première édition des Prix INRIA : l institut révèle le nom des lauréats

Première édition des Prix INRIA : l institut révèle le nom des lauréats Première édition des Prix INRIA : l institut révèle le nom des lauréats Paris le 4 juillet 2011. Les Prix INRIA ont pour vocation de reconnaître et de distinguer des chercheurs en sciences informatiques

Plus en détail

numéro 208-209 novembre-décembre 2010 ENTREPRISES ET PAUVRETÉS Coordonné par Frédéric Dalsace et David Ménascé

numéro 208-209 novembre-décembre 2010 ENTREPRISES ET PAUVRETÉS Coordonné par Frédéric Dalsace et David Ménascé SOMMAIRE numéro 208-209 novembre-décembre 2010 ENTREPRISES ET PAUVRETÉS Coordonné par Frédéric Dalsace et David Ménascé 9 Ont contribué à ce numéro 13 Entreprises et pauvretés Frédéric Dalsace, David Ménascé

Plus en détail

Ancien élève de l ENSAE, Etienne LEHMANN est Docteur en Sciences Economiques de L Université Paris 1 et Professeur à l Université Paris 2.

Ancien élève de l ENSAE, Etienne LEHMANN est Docteur en Sciences Economiques de L Université Paris 1 et Professeur à l Université Paris 2. Ancien élève de l ENSAE, Etienne LEHMANN est Docteur en Sciences Economiques de L Université Paris 1 et Professeur à l Université Paris 2. Il est depuis septembre 2006 en détachement au Centre de Recherches

Plus en détail

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse.

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Lionel Ragot est Chercheur associé à la Chaire Transitions

Plus en détail

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse.

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Après avoir exercé des responsabilités sociales, syndicales et mutualistes, de premier plan, Jean-Michel LAXALT préside l Institut Montparnasse, lieu d échanges, études et recherches pour éclairer le débat

Plus en détail

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse.

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Brigitte Dormont est Professeur d Économie à l Université Paris Dauphine et titulaire de la Chaire Santé, Risque, Assurance de la Fondation du Risque. Elle est aussi Co-Directrice du programme Économie

Plus en détail

Créateurs de futurs. Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr

Créateurs de futurs. Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr Créateurs de futurs Université Pierre et Marie Curie www.upmc.fr UPMC : leader en France en sciences et médecine Chaque jour, l'upmc crée des synergies essentielles entre la recherche et la formation.

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

Les Mathématiques à l Université de Brest

Les Mathématiques à l Université de Brest Les Mathématiques à l Université de Brest Qui sommes-nous? Une cinquantaine d enseignants chercheurs en mathématiques, Notre laboratoire, le LMBA, est associé au CNRS, De nombreux doctorants sont formés

Plus en détail

Prix ampère De l electricité De FranCe. lauréat de l année 2014. Gilles CHabrier

Prix ampère De l electricité De FranCe. lauréat de l année 2014. Gilles CHabrier Prix ampère De l electricité De FranCe lauréat de l année 2014 1974 Prix annuel (50 000 ) fondé par électricité de France en l'honneur du grand savant dont le 200 ème anniversaire de la naissance a été

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 21 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School, & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER & Joël RIVAT franck.boyer@univ-amu.fr & joel.rivat@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, Janvier 2015

Plus en détail

FONDATION PALLADIO CHAIRE IVANHOÉ CAMBRIDGE ESG UQAM L APPUI À LA RECHERCHE PHILIPPE RICHARD DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL SOUS L ÉGIDE DE LA FONDATION DE FRANCE

FONDATION PALLADIO CHAIRE IVANHOÉ CAMBRIDGE ESG UQAM L APPUI À LA RECHERCHE PHILIPPE RICHARD DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL SOUS L ÉGIDE DE LA FONDATION DE FRANCE CHAIRE IVANHOÉ CAMBRIDGE ESG UQAM L APPUI À LA RECHERCHE PHILIPPE RICHARD DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL CDP MONTRÉAL 7 MAI 2012 LA FONDATION PALLADIO FONDATION = DEUX ANACHRONISMES INSTITUTIONNELS MAJEURS : INTÉRÊT

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre d Études et de Recherches Appliquées à la Gestion CERAG sous tutelle des établissements et organismes : Université Pierre Mendés France -

Plus en détail

Mastère Spécialisé. Management des Organisations de Sport. www.audencia.com

Mastère Spécialisé. Management des Organisations de Sport. www.audencia.com Mastère Spécialisé Management des Organisations de Sport www.audencia.com Une année pour faire la différence sur le plan professionnel, tel est l enjeu d un mastère spécialisé. Vous êtes actuellement en

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

UNIVERSITE DU MANS Référence GALAXIE : 4127

UNIVERSITE DU MANS Référence GALAXIE : 4127 UNIVERSITE DU MANS Référence GALAXIE : 4127 Numéro dans le SI local : DRO02MCF0450 Référence GESUP : 0450 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 02-Droit public Section

Plus en détail

GUIDE DES MASTERS PROFESSIONNELS

GUIDE DES MASTERS PROFESSIONNELS Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis 2015/2016 Agrément : 01/2008 GUIDE DES MASTERS PROFESSIONNELS 1 1. Liste des masters : Masters Professionnels

Plus en détail

numéro 222 mars 2012

numéro 222 mars 2012 numéro 222 mars 2012 S O M M A I R E 9 Ont contribué à ce numéro 13 Construire des compétences centrales «tourisme durable» dans les destinations Corinne Van der Yeught 35 Les pratiques environnementales

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE la formation Mot du Directeur «Le Magistère BFA a été créé en 1986 et délivre un titre de niveau Master 2. Les étudiants se destinent à entreprendre une carrière

Plus en détail

Centres et Laboratoires 2011

Centres et Laboratoires 2011 La Recherche à Assas Centres et Laboratoires 2011 Pôles Droit comparé et droit européen Centre de droit européen (CDE) EA 164 28 rue Saint-Guillaume 75007 Paris - 01 44 39 86 32 Directeur : Claude Blumann

Plus en détail

sous tutelle des établissements et organismes : Centre d'économie et de Management de l'océan Indien CEMOI Université de la Réunion

sous tutelle des établissements et organismes : Centre d'économie et de Management de l'océan Indien CEMOI Université de la Réunion Section des Unités de recherche : Centre d'économie et de Management de l'océan Indien CEMOI sous tutelle des établissements et organismes : Université de la Réunion Janvier 2014 Section des Unités de

Plus en détail

Curriculum Vitae. Table des matières. MASSA TURPIN Isabelle

Curriculum Vitae. Table des matières. MASSA TURPIN Isabelle Curriculum Vitae MASSA TURPIN Isabelle Maître de Conférences à l Université de Valenciennes Née le 19 juin 1977 à Valenciennes Mariée 1 enfant Adresses professionnelles : ou IUT TC Les Tertiales (bureau

Plus en détail

Partenariat pour une durée de 5 ans

Partenariat pour une durée de 5 ans Partenariat pour une durée de 5 ans 1- Contrat-cadre de recherche LCR - Laboratoire Navier 2- Chaire d enseignement et de recherche Lafarge R&D : Un réseau international reliant la recherche centrale et

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES www.usaintlouis.be Une université au cœur de Bruxelles p.1 Des faits et des chiffres p.2 Recherche p.3 Conférences p.3 Enseignement et langues p.4 Bibliothèque p.6 Publications

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : GERME - EA 4112 (LSMRC) de l'université de Lille 2

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : GERME - EA 4112 (LSMRC) de l'université de Lille 2 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : GERME - EA 4112 (LSMRC) de l'université de Lille 2 Octobre 2008 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche

Plus en détail

Maquette, licence en économie quantitative

Maquette, licence en économie quantitative Maquette, licence en économie quantitative Semestre1 Analyse Analyse 1 60 4 Calcul Calcul 1 60 4 Algèbre Algèbre linéaire 60 4 Arithmétique Mathématiques discrètes 60 4 Prob. et Statistique Introduction

Plus en détail