PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉSENTATION GÉNÉRALE"

Transcription

1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE Février 2009

2 LA CHAIRE FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE «Mission statement» Une communauté de recherche scientifique de premier plan, motivée et soudée nourrissant une ambition d excellence académique et de connaissance Consacrée à une thématique originale, la Chaire Finance et Développement Durable vise à constituer un pôle d excellence interdisciplinaire ayant vocation à apporter des contributions majeures sur les plans de la pour des applications concrètes à l économie réelle connaissance et de l économie réelle

3 LA THÉMATIQUE «FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE» 1. LONG TERME 2. EXTERNALITÉS 3. ÉNERGIE Assurance récolte Axes de recherche spécifiques Socles de recherches transversales Objectifs : Répondre aux spécificités induites par l introduction d une perspective intergénérationnelle dans les problématiques classiques de la finance et de l économie MODÈLES QUANTITATIFS Objectifs : Dépasser les limites des méthodes classiques de mesure et de valorisation des externalités pour permettre des mécanismes plus efficaces de correction Objectifs : Répondre aux problématiques de politique publique, de mesure et de couverture des risques sur les marchés de l énergie (électricité notamment) et interactions avec les problèmes de ressources épuisables ÉCONOMIE INDUSTRIELLE Partenariats (initiative de recherche Pacifica) Simulateurs de marché (initiative de recherche Chevreux) Finance des marchés de l énergie La thématique «Finance et Développement Durable» s articule autour de trois axes de recherche spécifiques, supportés par deux socles de recherches transversales

4 LA COMMUNAUTÉ DES CHERCHEURS Un pôle d excellence interdisciplinaire Axe Long Terme Participation aux travaux de la Chaire Discipline Type de recherche Axe Externalités Axe Energie Modèles quantitatifs Economie industrielle Mathématiques Economie Fondamentale Appliquée René Aïd Frédéric Bonnans Luciano Campi René Carmona Gilles Chemla Ivar Ekeland Romuald Elie Damien Fessler Alfred Galichon Pierre-Noël Giraud Olivier Guéant Roger Guesnerie Jan Horst Keppler Jean-Michel Lasry Pierre-Louis Lions Jose S. Scheinkman Denis Talay Nizar Touzi Bertrand Villeneuve Jean-Michel Zakoian La Chaire constitue un «écosystème intellectuel» interdisciplinaire que fédère l approche quantitative aux thèmes de recherche

5 LA VOCATION DE LA CHAIRE Des contributions majeures aux plans de la connaissance et de l économie réelle 1. LONG TERME 2. EXTERNALITÉS 3. ÉNERGIE Contribuer à l économie réelle 1. Assurance récolte 2. Simulateurs de marché 3. Finance des marchés de l énergie ÉCONOMIE INDUSTRIELLE MODÈLES QUANTITATIFS 1. Des découvertes à retentissement mondial 2. Une activité soutenue de séminaires et publications Contribuer à la connaissance 3. Une contribution croissante à l enseignement Les résultats concrets des travaux de la Chaire prennent la forme de contributions à la connaissance ou à l économie réelle

6 CONTRIBUER À LA CONNAISSANCE 1. Découvertes Jeux à champ moyen (Lions, Lasry) Une approche nouvelle de modélisation mathématique s inspirant de la mécanique statistique et de la physique quantique Utilisation particulièrement fructueuse dans le cas des problèmes d externalités qui font intervenir un grand nombre d agents avec une information limitée sur l ensemble du «jeu» Dans le cadre de la Chaire, les travaux effectués portent sur la structure et les propriétés de ces modèles Taux d intérêt intergénérationnels (Guesnerie) La question du taux d actualisation est centrale dans le cadre des projets ayant pour objectif d améliorer la qualité environnementale L utilisation de taux d intérêts financiers d autant plus élevés que l horizon est long n est pas compatible avec les impératifs du développement durable dans le sens où elle conduit à «écraser» le futur Les travaux réalisés dans le cadre de la Chaire répondent à cet enjeu en explorant les implications de la prise en compte de taux d actualisation écologiques faibles et la structure de la courbe de ces taux Les chercheurs affiliés à la Chaire ont produit des travaux de premier plan à retentissement mondial qui viendront irriguer nombre de recherches conduites dans le cadre de la Chaire

7 D1 CONTRIBUER À LA CONNAISSANCE 2. Séminaires et publications SEMINAIRES / COLLOQUES CAHIERS DE LA CHAIRE PUBLICATIONS OUVRAGES Présentation de travaux lors de séminaires ou colloques internationaux Nombre d articles publiés Nombre d articles acceptés dans des revues internationales En deux ans d activité, les chercheurs affiliés à la Chaire sont à l initiative d une intense activité académique

8 Slide 7 D1 Changer l'ordre: 1. Séminaires/colloques 2. Cahiers de la Chaire 3. Publications 4. Ouvrages DF, 24/02/2009

9 CONTRIBUER À LA CONNAISSANCE 3. Une contribution croissante à l enseignement Un rôle actif au sein de trois mastères de l Université Paris-Dauphine Nouveau Mastère Energie, Finance, Carbone (EFC) Mastère Mathématiques de la Finance, de l Economie, et de l Assurance (MASEF) Mastère Développement durable et organisations Ouverture en septembre 2009 Objectifs : former des économistes à la mise en œuvre de stratégies industrielles et économiques des grands acteurs de l énergie dans un contexte de convergence de l énergie, de la finance et du carbone Responsable : Jan Horst Keppler Chercheurs affiliés à la Chaire y intervenant : o René Aïd o Pierre-Noël Giraud o Jan Horst Keppler Depuis 1970 Objectifs : former des mathématiciens probabilistes de haut niveau aux techniques mathématiques de la gestion des risques en finance et assurance Responsables : Bruno Bouchard, Guillaume Carlier, Christian Gouriéroux Chercheurs affiliés à la Chaire y intervenant : o Romuald Elie o Danielle Florens o Jean-Michel Lasry o Jean-Michel Zakoian Depuis 2004 Objectifs : former des cadres spécialistes de l analyse des politiques de développement durable Responsables : Jacques Richard, Sylvaine Trinh

10 CONTRIBUER À L ÉCONOMIE RÉELLE Par des partenariats ciblés Assurance récolte Simulateurs de marché Objectifs : trouver des solutions concrètes d assurance permettant de couvrir les agriculteurs contre les risques de récolte Responsables : Bruno Bouchard, Didier Folus Partenaire : PACIFICA (Groupe Crédit Agricole), leader de l assurance dommages Modalités : deux professeurs de l Université Paris-Dauphine présents une demi-journée chaque semaine avec 8 à 10 étudiants Objectifs : développer la recherche sur la microstructure des marchés, notamment sur trois dimensions : règles d'intervention sur les places de marché, dynamique de la valeur intrinsèque des biens échangés, stratégies propres à chaque agent Responsables : Jean-Michel Lasry et Charles-Albert Lehalle, responsable de la recherche quantitative de CA Cheuvreux Partenaire : CA Cheuvreux (Groupe Crédit Agricole) Finance des marchés de l énergie Thématiques de recherche : Gestion des risques financiers de long terme, Valorisation de produits structurés en marché incomplet, Modélisation du système des prix des énergies Responsable : René Aïd Partenaires : EDF (R&D), Laboratoire CREST (ENSAE) Equipe : 16 membres mathématiciens et économistes La Chaire a entamé une collaboration étroite avec des entreprises de premier plan sur des sujets à la convergence de thématiques financières et de développement durable

11 QUELQUES RÉALISATIONS CONCRÈTES DE LA CHAIRE (1/2) Edition du livre «Finance & Sustainable Development» Organisation du colloque Overview (2 ème édition) Travaux sur les courbes de taux écologiques Roger Guesnerie, Olivier Guéant et Jean-Michel Lasry Bilan 2008 en chiffres, disponible sur Cours sur les Jeux à Champ Moyen Collège de France (Pierre- Louis Lions) Au cours Bachelier, à l IHP (Jean-Michel Lasry) Cours «Economie industrielle des matières premières» Université Paris Dauphine (Pierre-Noël Giraud) Reconnaissance par la Clinton Global Initiative Summer School: Perceiving, measuring and managing risk 30 juin -11juillet 2008 UBC (Vancouver) 2008/0806ssm/index.html

12 QUELQUES RÉALISATIONS CONCRÈTES DE LA CHAIRE (1/2) Rente de Hotelling et Pic de Hubbert, une approche de la production pétrolière sur très long terme par les modèles MFG Pierre-Noël Giraud, Jean-Michel Lasry, Pierre-Louis Lions 15 doctorants associés à la Chaire Prix de mémoire de Master Les journées de printemps de la Chaire Assurance récolte Simulateurs de marché Journées semestrielles TAMS Séminaire «Economie et Finance du Développement Durable»

13 ANNEXES

14 LES PRINCIPAUX TRAVAUX CONDUITS AU SEIN DE LA CHAIRE 1. LONG TERME 2. EXTERNALITÉS 3. ÉNERGIE Axes de recherche spécifiques Taux d intérêt intergénérationnels (Ekeland) Courbes de taux écologiques (Guesnerie, Guéant) Econométrie du principe de précaution (Galichon) Contrats et investissements à long terme (Villeneuve) Outils de décision d investissement (Chemla) Applications des jeux à champ moyen à la mesure de externalités (Guéant, Lasry, Giraud, Lions) Mesures de risque multivariées (Galichon) Problématiques liées aux marchés de CO2 et assimilés (Guesnerie) Interactions entre prix du CO2 et de l électricité (Aid, Keppler) Impact du prix du CO2 sur le comportement et la rentabilité des agents émetteurs (Keppler, Touzi) Fonds de développement durable (Gourieroux) Modélisation des prix de l électricité et des combustibles (Campi, Zakoian, Talay) Couverture de contrats à long terme (Campi) Modèles de formation des prix du pétrole (Giraud, Lasry, Lions) Fiscalité de l énergie (Villeneuve) Microéconomie des producteurs de pétrole (Giraud, Guéant) Socles de recherches transversaux Modèles de jeux à champ moyen (Lions) Opérateurs de risque de long terme (Scheinkman) Equations stochastiques rétrogrades (Elie) Programmation dynamique et méthodes d optimisation stochastique pour les problèmes intertemporels (Aid, Bonnans, Touzi, Carmona) ÉCONOMIE INDUSTRIELLE Politique de la concurrence (Villeneuve) Marché dérivés et concentration verticale (Chemla) Innovation et pratiques d essaimage (Chemla) MODÈLES ET MÉTHODES NUMÉRIQUES

15 DES LIENS INTERNATIONAUX EN CONSTRUCTION La dimension internationale de la Chaire D2 Des contributeurs internationaux à la Chaire et au Conseil scientifique L équipe de la Chaire comprend d ores-et-déjà plusieurs contributeurs affiliés exerçant en Amérique du Nord : René Carmona (Columbia University) Ivar Ekeland (UBC, Vancouver) Jose S. Scheinkman (Princeton University) Un réseau de correspondants étrangers Les chercheurs de la Chaire s appuient sur un réseau mondial de correspondants personnels situés dans diverses institutions de premier plan L exemple de l Amérique du Nord Le conseil scientifique réunit également des contributeurs affiliés à des universités nord-américaines : Pierre-André Chiappori (Columbia University) Ivar Ekeland (UBC, Vancouver) Accréditation de la Clinton Global Initiative University of British Columbia University of Chicago Princeton University Columbia University Les thématiques du Développement Durable étant, par définition, d envergure mondiale, la Chaire a vocation à conserver et approfondir ces liens Gage de qualité et de pertinence, la dimension internationale de la Chaire se concrétise au travers de l équipe affiliée, de la composition de son Conseil scientifique et du réseau de correspondants de chaque chercheur

16 Slide 14 D2 JML trouve que la dimension internationale de la Chaire est plutôt un point faible. Il faudrait mettre ce slide plus loin, vers la fin. DF, 24/02/2009

17 2008 en CHIFFRES En 2008, 22 scientifiques ont œuvré dans le cadre de la Chaire et y ont consacré en moyenne 30% de leur activité de recherche: Deux Professeurs du Collège de France (Pierre-Louis Lions et Roger Guesnerie) ; Neuf Professeurs des Universités ou d établissements d enseignements supérieurs français ou internationaux; Deux directeurs de recherche INRIA et CNRS; Deux Maîtres de conférences Trois livres et plus de quarante articles de recherche ont été publiés ou sont en voie de publication. Plus d une centaine de présentations scientifiques ont été données dans des conférences et colloques. Neuf colloques ont été organisés directement ou avec le soutien de la Chaire. Sept cours spécialisés à destination des étudiants et chercheurs de l Université Paris-Dauphine et de l Ecole Polytechnique ont été organisés. Six prix récompensant les meilleurs mémoires de fin de Master soutenus à Dauphine ont été décernés. Quatorze doctorants sont aujourd hui associés à la Chaire Pour le détail:

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Février 2009 1 LA CHAIRE FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE «Mission statement» Consacrée à une thématique Une communauté de recherche scientifique de premier plan, motivée et soudée

Plus en détail

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable

La chaire de Finance et Développement Durable. Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable La chaire de Finance et Développement Durable Approches quantitatives et financières au service du Développement Durable 1 Vers des mécanismes de gestion collective du Développement Durable par une approche

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications Master en sciences et technologies mention mathématiques et applications master mathématiques et applications Contacts Nicolas Lerner lerner@math.jussieu.fr www.master.math.upmc.fr Master sciences et technologies

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

www.louisbachelier.org

www.louisbachelier.org L institut Louis Bachelier : acteur engagé de la recherche en économie et finance Pour une finance au service d une croissance durable. L a France compte près de 2 500 chercheurs en économie et finance.

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990)

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Les métiers du trading Présentation et illustration par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Présentation PEP 35 ans - 12 décembre 2013 Plan de l intervention Les métiers du trading

Plus en détail

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI

Rapport concernant le dossier HDR de. M. Dr. Slimane HAMMOUDI Prof. Michel LEONARD Département des Systèmes d Information Faculté des Sciences Économiques et Sociales CUI Batelle Bât A 7 route de Drize CH-1227 Carouge Tél. +41 22 379 02 27 Fax. +41 22 379 02 79 Rapport

Plus en détail

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 150 MILLIONS D EUROS DE BUDGET DE LANCEMENT L Institut Photovoltaïque d Île-de-France (IPVF) a pour ambition

Plus en détail

Modalités de contrôle des connaissances. Année universitaire 2014-2015

Modalités de contrôle des connaissances. Année universitaire 2014-2015 2 ème année de Master Mention Mathématiques Appliquées (MA) Parcours Mathématiques de l Assurance, de l Economie et de la Finance (MASEF) Modalités de contrôle des connaissances Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH»

Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Master Management des Ressources Humaines (MRH) Demande de création d un Diplôme d Université : Intensif «Expertise RH» Présentation du Master 2 Management des Ressources Humaines Créé en 1991, le Master

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU FORMER DE HAUTS RESPONSABLES L ÉCOLE POLYTECHNIQUE FORME DES FEMMES ET DES HOMMES RESPONSABLES, CAPABLES DE MENER DES ACTIVITÉS

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE. Département Génie des Systèmes Mécaniques / UMR CNRS Roberval 7337. en option Sous titre ex : Espace documentaire

UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE. Département Génie des Systèmes Mécaniques / UMR CNRS Roberval 7337. en option Sous titre ex : Espace documentaire UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Département Génie des Systèmes Mécaniques / UMR CNRS Roberval 7337 en option Sous titre ex : Espace documentaire Alexandre DURUPT MCF - UTCalexandre.durupt@utc.fr Benoît

Plus en détail

SCIENCES-TECHNOLOGIES-SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS

SCIENCES-TECHNOLOGIES-SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES-TECHNOLOGIES-SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS Mathématiques pour l'informatique Graphique et la Statistique (MIGS) Professionnelle et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration économique et sociale (AES) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie quantitative de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain des formations reconnues Depuis près de 60 ans, l IAE Toulouse, École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, allie expertise académique et dialogue

Plus en détail

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS Domaine ministériel : Droit, Economie, Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 1 Présentation Les

Plus en détail

Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public

Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public 14/ 12 / 2012 Travaux de recherche Joël Gayet Chercheur

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» L édition de CD/DVD Rapport rédigé par Peter Stockinger

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

GT5: Energies Marines, hydrauliques et éoliennes. Aurélien Babarit LHEEA (CNRS Ecole Centrale de Nantes)

GT5: Energies Marines, hydrauliques et éoliennes. Aurélien Babarit LHEEA (CNRS Ecole Centrale de Nantes) GT5: Energies Marines, hydrauliques et éoliennes Aurélien Babarit LHEEA (CNRS Ecole Centrale de Nantes) 1. Composition du GT et thématiques Aurélien Babarit LHEEA (CNRS Ecole Centrale de Nantes) Energies

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

UNIVERSITE DE PRINTEMPS

UNIVERSITE DE PRINTEMPS DE PRINTEMPS Centre des Jeunes, des Dirigeants, des Acteurs de l Economie Sociale Les pratiques innovantes dans l ESS, du repérage à l essaimage ou les pratiques innovantes comme voie de développement

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

La Chaire Finance et Développement Durable 2007-2011 : Bilan des 5 premières années

La Chaire Finance et Développement Durable 2007-2011 : Bilan des 5 premières années La Chaire Finance et Développement Durable 2007-2011 : Bilan des 5 premières années La Chaire Finance et Développement Durable Approches Quantitatives, qui bénéficie du mécénat de Crédit Agricole CIB,

Plus en détail

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL Partenariat entre l Université Paul Cézanne et l École Centrale de Marseille L École Centrale de Marseille et l IAE Aix Graduate School of Management, composante de l Université Paul Cézanne, signent une

Plus en détail

Doctorat. Allier science et entreprise. www.mines-paristech.fr

Doctorat. Allier science et entreprise. www.mines-paristech.fr Doctorat Allier science et entreprise www.mines-paristech.fr MINES ParisTech en bref Des formations d excellence 150 ingénieurs civils diplômés par an 280 diplômés des 19 Mastères Spécialisés 20 ingénieurs

Plus en détail

Master MIDO. Année universitaire 2013-2014

Master MIDO. Année universitaire 2013-2014 Master MIDO Mention Mathématiques de la Modélisation et de la Décision - Mathématiques Appliquées Spécialité Mathématiques de l Assurance, de l Economie et de la Finance Mathématiques Appliquées Année

Plus en détail

GOVERNANCE ACADEMY ADMINISTRATRICES D ENTREPRISES. Cible. Le rôle des femmes dans les conseils d administration se renforce au jour le jour.

GOVERNANCE ACADEMY ADMINISTRATRICES D ENTREPRISES. Cible. Le rôle des femmes dans les conseils d administration se renforce au jour le jour. GOVERNANCE ACADEMY ADMINISTRATRICES D ENTREPRISES Cible Le rôle des femmes dans les conseils d administration se renforce au jour le jour. Pour mieux nous outiller face à ces responsabilités, la Governance

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Pôle de recherche en économie et gestion, UMR 7176 de l'ecole Polytechnique mars 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

2006/2009. Laboratoire de finance des marchés de l énergie PANTONE 574 U PANTONE 576 U PANTONE 578 U BLACK

2006/2009. Laboratoire de finance des marchés de l énergie PANTONE 574 U PANTONE 576 U PANTONE 578 U BLACK 2006/2009 Laboratoire de finance des marchés de l énergie PANTONE 574 U PANTONE 576 U PANTONE 578 U BLACK éditorial SOMMAIRE Le laboratoire FiME 4 René Aïd Directeur du laboratoire de Finance des Marchés

Plus en détail

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1

Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 Appel à projets innovants - Utopies réalistes PNR Haute Vallée de Chevreuse 21 novembre 2012 Page 1 L appel à projets «Utopies réalistes» correspond à une aide financière et technique du Parc naturel régional

Plus en détail

Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)-

Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)- Plan Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)- Bénin May 12, 2015 Plan Plan 1 Introduction et rappels 2 Programmes offerts en liaisons avec le CEA et les accords

Plus en détail

Les Mathématiques à Besançon

Les Mathématiques à Besançon Les Mathématiques à Besançon 5 équipes de recherche 45 enseignants-chercheurs 3 chercheurs CNRS 9 personnels techniques 25 doctorants 10 invités Que fait-on au laboratoire de math? de la recherche de l'enseignement

Plus en détail

Dossier de presse LabEx SOLSTICE

Dossier de presse LabEx SOLSTICE Dossier de presse LabEx SOLSTICE Le Centre de Recherche RAPSODEE de l Ecole des Mines d Albi partie prenante du Laboratoire d'excellence "SOLSTICE» (SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion

Plus en détail

20 mars 2013. Colloque «L ingénieur contre la dépendance»

20 mars 2013. Colloque «L ingénieur contre la dépendance» 20 mars 2013 Grand amphithéâtre MGEN 3, square Max Hymans, Paris 15e Colloque «L ingénieur contre la dépendance» Comment créer une chaîne de valeur et de responsabilité dans une dynamique interprofessionnelle?

Plus en détail

+ Une Junior-Entreprise

+ Une Junior-Entreprise Expertise financière Au sein de l Université Paris-Dauphine, Dauphine Junior Conseil s est créé un pôle d expertise en finance qui bénéficie de la reconnaissance du monde professionnel. Une Junior-Entreprise

Plus en détail

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO I APPROCHE A - Contexte B - État des lieux de la recherche dans les pays de la zone II OBJECTIFS A Objectif général B Objectifs spécifiques

Plus en détail

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Les Masters Erasmus Mundus Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Erasmus + enseignement supérieur Charte Erasmus Ens. Sup obligatoire AC1 - Organiser la mobilité

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

Master Ingénierie des risques économiques et financiers Mention Mathématiques appliquées, statistique

Master Ingénierie des risques économiques et financiers Mention Mathématiques appliquées, statistique Master Ingénierie des risques économiques et financiers Mention Mathématiques appliquées, statistique 2016-2017 Présentation de la faculté 6 mentions de master L offre de formation proposée par la faculté

Plus en détail

Partenariat pour une durée de 5 ans

Partenariat pour une durée de 5 ans Partenariat pour une durée de 5 ans 1- Contrat-cadre de recherche LCR - Laboratoire Navier 2- Chaire d enseignement et de recherche Lafarge R&D : Un réseau international reliant la recherche centrale et

Plus en détail

Les formations en organisation

Les formations en organisation Les formations en organisation CNAM - CHAIRE DE DÉVELOPPEMENT DES SYSTÈMES D'ORGANISATION http://www.cnam.fr/lipsor Diplômes de troisième cycle proposés DESS - Développement des Systèmes d'organisation

Plus en détail

l E.N.S.E.A. d Abidjan

l E.N.S.E.A. d Abidjan http://www.ensea.ci l E.N.S.E.A. d Abidjan École Nationale Supérieure de Statistique et d Économie Appliquée L École Nationale Supérieure de Statistique et d Éd Économie Appliquée Créée en 1961 Établissement

Plus en détail

IHEC CARTHAGE. de l ouverture sur l environnement

IHEC CARTHAGE. de l ouverture sur l environnement LICENCES IHEC Directeur Directrice des études Directrice des stages et de l ouverture sur l environnement Slim KHALBOUS slim.khalbous@gnet.tn Salma DAMAK salmadamak@yahoo.fr Jihen ZOUITEN jihenezouiten@yahoo.fr

Plus en détail

IHEC CARTHAGE. de l ouverture sur l environnement

IHEC CARTHAGE. de l ouverture sur l environnement LICENCES IHEC Directeur Directrice des études Directrice des stages et de l ouverture sur l environnement Slim KHALBOUS slim.khalbous@gnet.tn Salma DAMAK salmadamak@yahoo.fr Fatma KILANI fatmakilanihec@gmail.com

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

La gestion quantitative la fin du mythe de la boîte noire

La gestion quantitative la fin du mythe de la boîte noire La gestion quantitative la fin du mythe de la boîte noire La gestion quantitative se définit comme un système «d intelligence embarquée» au service de l investisseur : la prise de décision d investissement,

Plus en détail

QHSE HARMONISe energie

QHSE HARMONISe energie QHSE HARMONISe energie ormation accréditée PAr la conférence FDES grandes ÉCOLES. contexte et Objectifs du mastère spécialisé Fort de plus de vingt ans d existence et d expérience, le Mastère Spécialisé

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Premiers éléments de bilan. Commission formation

Premiers éléments de bilan. Commission formation Premiers éléments de bilan Commission formation 1 Modalités d implication de la communauté universitaire 2 1ers jalons vers l offre de formation de la nouvelle université Sommaire 3 L affirmation en perspective

Plus en détail

Université Paris Saclay point d avancement

Université Paris Saclay point d avancement Université Paris Saclay point d avancement Séminaire STEP 6 Mars 2014 L Université Paris Saclay sera créée mi-2014 Un projet dont les racines remontent à la fin des années 60 dans l idée et début des années

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Troisième partie. Principales mesures correctrices immédiates et engagements de Sciences Po

Troisième partie. Principales mesures correctrices immédiates et engagements de Sciences Po Troisième partie Principales mesures correctrices immédiates et engagements de Sciences Po 1 2 Principales mesures correctrices immédiates et engagements de Sciences Po Gouvernance - Sciences Po entend

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR Labex Labex SOLSTICE SOLSTICE Présentation Présentation générale générale Gilles Gilles Flamant 23.01.2013 1 ère Réunion Suivi ANR Sommaire Introduction Partenaires Objectifs de R&D Domaines d intervention

Plus en détail

MASTERE SPECIALISE. «Manager de grands projets industriels internationaux»

MASTERE SPECIALISE. «Manager de grands projets industriels internationaux» MASTERE SPECIALISE «Manager de grands projets industriels internationaux» MASTERE SPECIALISE EN «Manager de grands projets industriels internationaux» Objectifs professionnels Le gestionnaire de projet

Plus en détail

atouts actioncx formation entrepren innovants L Executive MBA LA FORMATION PAR EXCELLENCE AU MANAGEMENT www.supdeco-montpellier.

atouts actioncx formation entrepren innovants L Executive MBA LA FORMATION PAR EXCELLENCE AU MANAGEMENT www.supdeco-montpellier. utrement expertises formation innovants L Executive MBA entrepren AUX STANDARDS INTERNATIONAUX atouts actioncx LA FORMATION PAR EXCELLENCE AU MANAGEMENT www.supdeco-montpellier.com ment NOS VALEURS, NOTRE

Plus en détail

Appel à Communication

Appel à Communication 5èmes Rencontres Sphinx pour l Enseignement et la Recherche autour de l enquête et de la statistique 24 novembre 2015, à Paris Appel à Communication 1/ Présentation des Rencontres Sphinx : Au fil des années,

Plus en détail

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs»

Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Quand les docteurs créent de la valeur Prix AEF «Docteurs Entrepreneurs» Groupe AEF est un groupe d information professionnelle spécialisé notamment dans les domaines de l éducation, l enseignement supérieur,

Plus en détail

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste:

Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille. 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille 1. Informations générales Titre du poste: Directeur de la Gestion des projets et du portefeuille Grade: D1 Département: Gestion de projet et de portefeuille

Plus en détail

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale

CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL. Mbour, Sénégal. Master Santé Environnementale CAMPUS SENGHOR du SENEGAL ENDA-MADESAHEL Mbour, Sénégal Master Santé Environnementale Les problèmes environnementaux auxquels l Etat, les collectivités locales, les entreprises et la société civile doivent

Plus en détail

L Université de Liège et le Groupe ARCELOR signent un accord de partenariat. Une Chaire ARCELOR est créée à l ULg.

L Université de Liège et le Groupe ARCELOR signent un accord de partenariat. Une Chaire ARCELOR est créée à l ULg. Liège, le 5 février 2004 Communiqué de presse L Université de Liège et le Groupe ARCELOR signent un accord de partenariat. Une Chaire ARCELOR est créée à l ULg. Willy Legros, Recteur de l Université de

Plus en détail

Master of Business Administration

Master of Business Administration UFR LSHS Cellule de Formation Continue Master of Business Administration Diplôme Universitaire Associé à un Master 2 Professionnel Diplôme : MBA Management Territorial Durable Associé au : Master 2 professionnel

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)-

Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)- Plan Centre d Excellence Africain en Sciences Mathématiques et Applications (CEA -SMA)- Bénin J. TOSSA Université d Abomey-Calavi Institut de Mathématiques et de Sciences Physiques BP 613, Porto-Novo,

Plus en détail

Leadership du Management en Sécurité

Leadership du Management en Sécurité Conférence annuelle sur les facteurs humains et organisationnels de la sécurité Leadership du Management en Sécurité à l occasion de la publication du guide Leadership en sécurité : Pratiques industrielles

Plus en détail

Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours

Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours Présentation synthétique de la licence Economie Gestion de l université d Orléans à destinations des enseignants en SES de l académie Orléans-Tours La présentation est un peu rapide si, vous qui me lisez,

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES

COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES Sous la direction de Katia Horber-Papazian, professeure Caroline Jacot-Descombes,

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers

PVP. «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers PVP «Préparation à la vie professionnelle» Faculté des sciences Université de Poitiers Frédéric BADAWI Professeur des Universités Directeur du CIES Centre Chargé de mission 1 Projet Mise en place d un

Plus en détail

Travailler dans la finance : panorama des métiers du trading. Par Prof. François Longin ESSEC Business School

Travailler dans la finance : panorama des métiers du trading. Par Prof. François Longin ESSEC Business School Travailler dans la finance : panorama des métiers du trading Par Prof. François Longin ESSEC Business School Présentation Salon Actionaria - Novembre 2015 Plan de l intervention Les métiers du trading

Plus en détail

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES Déjeuner de presse Agricole 17 février 2015 INTERVENANTS Jean-Yves DAGÈS Président de la Fédération Nationale Groupama Thierry MARTEL Directeur général Groupama

Plus en détail

ECCLAIRA. Etat d avancement au 20 janvier. Pierrick YALAMAS, chargé de mission Energie-Climat Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001

ECCLAIRA. Etat d avancement au 20 janvier. Pierrick YALAMAS, chargé de mission Energie-Climat Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001 DR DR R.Vezin ECCLAIRA Evaluation du Changement Climatique, ses Adaptations et Impacts en Rhône-Alpes : partenariat opérationnel entre équipes de recherche et collectivités territoriales Etat d avancement

Plus en détail

Le GREQAM. présentation pour le comité scientifique de l EHESS du 10 janvier 2012. Fusion GREQAM-DEFI

Le GREQAM. présentation pour le comité scientifique de l EHESS du 10 janvier 2012. Fusion GREQAM-DEFI Le GREQAM présentation pour le comité scientifique de l EHESS du 10 janvier 2012 Fusion GREQAM-DEFI Fusion GREQAM-DEFI (1) GREQAM : Groupement de Recherche en Economie Quantitative d Aix-Marseille, UMR

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Les villes durables et intelligentes - Contexte, définition et présentation du Smart City Institute

Les villes durables et intelligentes - Contexte, définition et présentation du Smart City Institute Les villes durables et intelligentes - Contexte, définition et présentation du Smart City Institute Nathalie Crutzen Professeur, HEC-ULg & Directrice du Smart City Institute Liège, 30 Novembre 2015 Smart

Plus en détail

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION ACTIVITÉS & CHIFFRES CLÉS 2012-2013 Qui sommes-nous? Né de la fusion du service Valorisation / SAIC et du service de la Recherche, la Direction de la

Plus en détail

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارة التعليم العالي و البحث العلمي MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ARRETE

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Arts, Lettres, Langues MASTER Langues étrangères appliquées Langues, culture, affaires internationales - Asie-Pacifique Objectifs de la formation Connaissances dispensées La formation

Plus en détail

Demande de création d un Diplôme Universitaire

Demande de création d un Diplôme Universitaire Institut de Sociologie et d Anthropologie Master Organisation du Travail, Diagnostic et Ressources Humaines (OTDRH) Demande de création d un Diplôme Universitaire «Conduite du changement» OBJET L équipe

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI L OCPAH S ENGAGE Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah Introduction Capacité de mobilisation de ressources financières et Réussite d un modèle de développement

Plus en détail

Matières Appliquées Master 1

Matières Appliquées Master 1 Appliquées Master 1 SPÉCIALITÉ COMMERCE INTERNATIONAL Semestre 7 UE LA0C142X Droit des contrats du commerce international Circuits de distribution à l international Douanes Analyse d exploitation Marketing

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

quelques chiffres 5 implantations : Paris Evry Fontainebleau Palaiseau Sophia Antipolis 15 centres de recherche + de 2000 personnes sur sites

quelques chiffres 5 implantations : Paris Evry Fontainebleau Palaiseau Sophia Antipolis 15 centres de recherche + de 2000 personnes sur sites quelques chiffres 5 implantations : Paris Evry Fontainebleau Palaiseau Sophia Antipolis 15 centres de recherche + de 2000 personnes sur sites 6 formations Corps des MINES Ingénieurs Civils des MINES MASTERS

Plus en détail

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017 Service des bibliothèques et archives Plan stratégique 2015-2017 Horizon 2017 Mise en contexte L environnement dans lequel évoluent les bibliothèques universitaires est en mutation depuis plusieurs années.

Plus en détail

Maquette, licence en économie quantitative

Maquette, licence en économie quantitative Maquette, licence en économie quantitative Semestre1 Analyse Analyse 1 60 4 Calcul Calcul 1 60 4 Algèbre Algèbre linéaire 60 4 Arithmétique Mathématiques discrètes 60 4 Prob. et Statistique Introduction

Plus en détail