PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉSENTATION GÉNÉRALE"

Transcription

1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE Février 2009

2 LA CHAIRE FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE «Mission statement» Une communauté de recherche scientifique de premier plan, motivée et soudée nourrissant une ambition d excellence académique et de connaissance Consacrée à une thématique originale, la Chaire Finance et Développement Durable vise à constituer un pôle d excellence interdisciplinaire ayant vocation à apporter des contributions majeures sur les plans de la pour des applications concrètes à l économie réelle connaissance et de l économie réelle

3 LA THÉMATIQUE «FINANCE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE» 1. LONG TERME 2. EXTERNALITÉS 3. ÉNERGIE Assurance récolte Axes de recherche spécifiques Socles de recherches transversales Objectifs : Répondre aux spécificités induites par l introduction d une perspective intergénérationnelle dans les problématiques classiques de la finance et de l économie MODÈLES QUANTITATIFS Objectifs : Dépasser les limites des méthodes classiques de mesure et de valorisation des externalités pour permettre des mécanismes plus efficaces de correction Objectifs : Répondre aux problématiques de politique publique, de mesure et de couverture des risques sur les marchés de l énergie (électricité notamment) et interactions avec les problèmes de ressources épuisables ÉCONOMIE INDUSTRIELLE Partenariats (initiative de recherche Pacifica) Simulateurs de marché (initiative de recherche Chevreux) Finance des marchés de l énergie La thématique «Finance et Développement Durable» s articule autour de trois axes de recherche spécifiques, supportés par deux socles de recherches transversales

4 LA COMMUNAUTÉ DES CHERCHEURS Un pôle d excellence interdisciplinaire Axe Long Terme Participation aux travaux de la Chaire Discipline Type de recherche Axe Externalités Axe Energie Modèles quantitatifs Economie industrielle Mathématiques Economie Fondamentale Appliquée René Aïd Frédéric Bonnans Luciano Campi René Carmona Gilles Chemla Ivar Ekeland Romuald Elie Damien Fessler Alfred Galichon Pierre-Noël Giraud Olivier Guéant Roger Guesnerie Jan Horst Keppler Jean-Michel Lasry Pierre-Louis Lions Jose S. Scheinkman Denis Talay Nizar Touzi Bertrand Villeneuve Jean-Michel Zakoian La Chaire constitue un «écosystème intellectuel» interdisciplinaire que fédère l approche quantitative aux thèmes de recherche

5 LA VOCATION DE LA CHAIRE Des contributions majeures aux plans de la connaissance et de l économie réelle 1. LONG TERME 2. EXTERNALITÉS 3. ÉNERGIE Contribuer à l économie réelle 1. Assurance récolte 2. Simulateurs de marché 3. Finance des marchés de l énergie ÉCONOMIE INDUSTRIELLE MODÈLES QUANTITATIFS 1. Des découvertes à retentissement mondial 2. Une activité soutenue de séminaires et publications Contribuer à la connaissance 3. Une contribution croissante à l enseignement Les résultats concrets des travaux de la Chaire prennent la forme de contributions à la connaissance ou à l économie réelle

6 CONTRIBUER À LA CONNAISSANCE 1. Découvertes Jeux à champ moyen (Lions, Lasry) Une approche nouvelle de modélisation mathématique s inspirant de la mécanique statistique et de la physique quantique Utilisation particulièrement fructueuse dans le cas des problèmes d externalités qui font intervenir un grand nombre d agents avec une information limitée sur l ensemble du «jeu» Dans le cadre de la Chaire, les travaux effectués portent sur la structure et les propriétés de ces modèles Taux d intérêt intergénérationnels (Guesnerie) La question du taux d actualisation est centrale dans le cadre des projets ayant pour objectif d améliorer la qualité environnementale L utilisation de taux d intérêts financiers d autant plus élevés que l horizon est long n est pas compatible avec les impératifs du développement durable dans le sens où elle conduit à «écraser» le futur Les travaux réalisés dans le cadre de la Chaire répondent à cet enjeu en explorant les implications de la prise en compte de taux d actualisation écologiques faibles et la structure de la courbe de ces taux Les chercheurs affiliés à la Chaire ont produit des travaux de premier plan à retentissement mondial qui viendront irriguer nombre de recherches conduites dans le cadre de la Chaire

7 D1 CONTRIBUER À LA CONNAISSANCE 2. Séminaires et publications SEMINAIRES / COLLOQUES CAHIERS DE LA CHAIRE PUBLICATIONS OUVRAGES Présentation de travaux lors de séminaires ou colloques internationaux Nombre d articles publiés Nombre d articles acceptés dans des revues internationales En deux ans d activité, les chercheurs affiliés à la Chaire sont à l initiative d une intense activité académique

8 Slide 7 D1 Changer l'ordre: 1. Séminaires/colloques 2. Cahiers de la Chaire 3. Publications 4. Ouvrages DF, 24/02/2009

9 CONTRIBUER À LA CONNAISSANCE 3. Une contribution croissante à l enseignement Un rôle actif au sein de trois mastères de l Université Paris-Dauphine Nouveau Mastère Energie, Finance, Carbone (EFC) Mastère Mathématiques de la Finance, de l Economie, et de l Assurance (MASEF) Mastère Développement durable et organisations Ouverture en septembre 2009 Objectifs : former des économistes à la mise en œuvre de stratégies industrielles et économiques des grands acteurs de l énergie dans un contexte de convergence de l énergie, de la finance et du carbone Responsable : Jan Horst Keppler Chercheurs affiliés à la Chaire y intervenant : o René Aïd o Pierre-Noël Giraud o Jan Horst Keppler Depuis 1970 Objectifs : former des mathématiciens probabilistes de haut niveau aux techniques mathématiques de la gestion des risques en finance et assurance Responsables : Bruno Bouchard, Guillaume Carlier, Christian Gouriéroux Chercheurs affiliés à la Chaire y intervenant : o Romuald Elie o Danielle Florens o Jean-Michel Lasry o Jean-Michel Zakoian Depuis 2004 Objectifs : former des cadres spécialistes de l analyse des politiques de développement durable Responsables : Jacques Richard, Sylvaine Trinh

10 CONTRIBUER À L ÉCONOMIE RÉELLE Par des partenariats ciblés Assurance récolte Simulateurs de marché Objectifs : trouver des solutions concrètes d assurance permettant de couvrir les agriculteurs contre les risques de récolte Responsables : Bruno Bouchard, Didier Folus Partenaire : PACIFICA (Groupe Crédit Agricole), leader de l assurance dommages Modalités : deux professeurs de l Université Paris-Dauphine présents une demi-journée chaque semaine avec 8 à 10 étudiants Objectifs : développer la recherche sur la microstructure des marchés, notamment sur trois dimensions : règles d'intervention sur les places de marché, dynamique de la valeur intrinsèque des biens échangés, stratégies propres à chaque agent Responsables : Jean-Michel Lasry et Charles-Albert Lehalle, responsable de la recherche quantitative de CA Cheuvreux Partenaire : CA Cheuvreux (Groupe Crédit Agricole) Finance des marchés de l énergie Thématiques de recherche : Gestion des risques financiers de long terme, Valorisation de produits structurés en marché incomplet, Modélisation du système des prix des énergies Responsable : René Aïd Partenaires : EDF (R&D), Laboratoire CREST (ENSAE) Equipe : 16 membres mathématiciens et économistes La Chaire a entamé une collaboration étroite avec des entreprises de premier plan sur des sujets à la convergence de thématiques financières et de développement durable

11 QUELQUES RÉALISATIONS CONCRÈTES DE LA CHAIRE (1/2) Edition du livre «Finance & Sustainable Development» Organisation du colloque Overview (2 ème édition) Travaux sur les courbes de taux écologiques Roger Guesnerie, Olivier Guéant et Jean-Michel Lasry Bilan 2008 en chiffres, disponible sur Cours sur les Jeux à Champ Moyen Collège de France (Pierre- Louis Lions) Au cours Bachelier, à l IHP (Jean-Michel Lasry) Cours «Economie industrielle des matières premières» Université Paris Dauphine (Pierre-Noël Giraud) Reconnaissance par la Clinton Global Initiative Summer School: Perceiving, measuring and managing risk 30 juin -11juillet 2008 UBC (Vancouver) 2008/0806ssm/index.html

12 QUELQUES RÉALISATIONS CONCRÈTES DE LA CHAIRE (1/2) Rente de Hotelling et Pic de Hubbert, une approche de la production pétrolière sur très long terme par les modèles MFG Pierre-Noël Giraud, Jean-Michel Lasry, Pierre-Louis Lions 15 doctorants associés à la Chaire Prix de mémoire de Master Les journées de printemps de la Chaire Assurance récolte Simulateurs de marché Journées semestrielles TAMS Séminaire «Economie et Finance du Développement Durable»

13 ANNEXES

14 LES PRINCIPAUX TRAVAUX CONDUITS AU SEIN DE LA CHAIRE 1. LONG TERME 2. EXTERNALITÉS 3. ÉNERGIE Axes de recherche spécifiques Taux d intérêt intergénérationnels (Ekeland) Courbes de taux écologiques (Guesnerie, Guéant) Econométrie du principe de précaution (Galichon) Contrats et investissements à long terme (Villeneuve) Outils de décision d investissement (Chemla) Applications des jeux à champ moyen à la mesure de externalités (Guéant, Lasry, Giraud, Lions) Mesures de risque multivariées (Galichon) Problématiques liées aux marchés de CO2 et assimilés (Guesnerie) Interactions entre prix du CO2 et de l électricité (Aid, Keppler) Impact du prix du CO2 sur le comportement et la rentabilité des agents émetteurs (Keppler, Touzi) Fonds de développement durable (Gourieroux) Modélisation des prix de l électricité et des combustibles (Campi, Zakoian, Talay) Couverture de contrats à long terme (Campi) Modèles de formation des prix du pétrole (Giraud, Lasry, Lions) Fiscalité de l énergie (Villeneuve) Microéconomie des producteurs de pétrole (Giraud, Guéant) Socles de recherches transversaux Modèles de jeux à champ moyen (Lions) Opérateurs de risque de long terme (Scheinkman) Equations stochastiques rétrogrades (Elie) Programmation dynamique et méthodes d optimisation stochastique pour les problèmes intertemporels (Aid, Bonnans, Touzi, Carmona) ÉCONOMIE INDUSTRIELLE Politique de la concurrence (Villeneuve) Marché dérivés et concentration verticale (Chemla) Innovation et pratiques d essaimage (Chemla) MODÈLES ET MÉTHODES NUMÉRIQUES

15 DES LIENS INTERNATIONAUX EN CONSTRUCTION La dimension internationale de la Chaire D2 Des contributeurs internationaux à la Chaire et au Conseil scientifique L équipe de la Chaire comprend d ores-et-déjà plusieurs contributeurs affiliés exerçant en Amérique du Nord : René Carmona (Columbia University) Ivar Ekeland (UBC, Vancouver) Jose S. Scheinkman (Princeton University) Un réseau de correspondants étrangers Les chercheurs de la Chaire s appuient sur un réseau mondial de correspondants personnels situés dans diverses institutions de premier plan L exemple de l Amérique du Nord Le conseil scientifique réunit également des contributeurs affiliés à des universités nord-américaines : Pierre-André Chiappori (Columbia University) Ivar Ekeland (UBC, Vancouver) Accréditation de la Clinton Global Initiative University of British Columbia University of Chicago Princeton University Columbia University Les thématiques du Développement Durable étant, par définition, d envergure mondiale, la Chaire a vocation à conserver et approfondir ces liens Gage de qualité et de pertinence, la dimension internationale de la Chaire se concrétise au travers de l équipe affiliée, de la composition de son Conseil scientifique et du réseau de correspondants de chaque chercheur

16 Slide 14 D2 JML trouve que la dimension internationale de la Chaire est plutôt un point faible. Il faudrait mettre ce slide plus loin, vers la fin. DF, 24/02/2009

17 2008 en CHIFFRES En 2008, 22 scientifiques ont œuvré dans le cadre de la Chaire et y ont consacré en moyenne 30% de leur activité de recherche: Deux Professeurs du Collège de France (Pierre-Louis Lions et Roger Guesnerie) ; Neuf Professeurs des Universités ou d établissements d enseignements supérieurs français ou internationaux; Deux directeurs de recherche INRIA et CNRS; Deux Maîtres de conférences Trois livres et plus de quarante articles de recherche ont été publiés ou sont en voie de publication. Plus d une centaine de présentations scientifiques ont été données dans des conférences et colloques. Neuf colloques ont été organisés directement ou avec le soutien de la Chaire. Sept cours spécialisés à destination des étudiants et chercheurs de l Université Paris-Dauphine et de l Ecole Polytechnique ont été organisés. Six prix récompensant les meilleurs mémoires de fin de Master soutenus à Dauphine ont été décernés. Quatorze doctorants sont aujourd hui associés à la Chaire Pour le détail:

2006/2009. Laboratoire de finance des marchés de l énergie PANTONE 574 U PANTONE 576 U PANTONE 578 U BLACK

2006/2009. Laboratoire de finance des marchés de l énergie PANTONE 574 U PANTONE 576 U PANTONE 578 U BLACK 2006/2009 Laboratoire de finance des marchés de l énergie PANTONE 574 U PANTONE 576 U PANTONE 578 U BLACK éditorial SOMMAIRE Le laboratoire FiME 4 René Aïd Directeur du laboratoire de Finance des Marchés

Plus en détail

Comité d Orientation 2010

Comité d Orientation 2010 Initiative de Recherche Crédit Agrciole Cheuvreux Collège de France «Microstructure des marchés» Initiative de recherche de la Fondation Institut Europlace de Finance Comité d Orientation 2010 L'année

Plus en détail

FORMATION. Agrégation des Universités (Major de promotion) Février 2004 Habilitation à Diriger les Recherches Paris- Dauphine

FORMATION. Agrégation des Universités (Major de promotion) Février 2004 Habilitation à Diriger les Recherches Paris- Dauphine DELPHINE LAUTIER e- mail : Delphine.Lautier@dauphine.fr 01 44 05 47 63 FORMATION Mars 2005 Agrégation des Universités (Major de promotion) Février 2004 Habilitation à Diriger les Recherches Paris- Dauphine

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen DiFiQ Ensae Dauphine Bärchen Diplôme Finance Quantitative Une formation en partenariat bonnes raisons 5de s inscrire au DiFiQ 1. Gagnez une maîtrise incontournable des techniques quantitatives en finance

Plus en détail

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011

Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 Forum annuel 2011 Mercredi 23 novembre 2011 En partenariat avec la Caisse des Dépôts, 3 quai Anatole France, Amphi Gérard Bureau, Paris 7e PROGRAMME DE LA JOURNÉE, transitions économiques 1 MATIN 8H00-8H30

Plus en détail

Membre du conseil scientifique, du comité d'orientation et du comité de pilotage, Chaire finance et développement durable

Membre du conseil scientifique, du comité d'orientation et du comité de pilotage, Chaire finance et développement durable LAUTIER Delphine Professeur des universités Delphine.LAUTIER@dauphine.fr Tél : 01 44 05 46 73 Bureau : P406 Poste actuel et responsabilités à Dauphine Membre d'un conseil de département : MIDO Autres activités

Plus en détail

Université Paris-Dauphine

Université Paris-Dauphine Université Paris-Dauphine MBA Management Risques et Contrôle Responsabilité et management des performances L Université Paris-Dauphine est un établissement public d enseignement supérieur et de recherche,

Plus en détail

Audencia dans l écosystème «Banques, finance et assurances»

Audencia dans l écosystème «Banques, finance et assurances» Audencia dans l écosystème «Banques, finance et assurances» Ensemble des acteurs du secteur financier englobant les banques et les assurances (BFA) «LE SECTEUR BANQUES, FINANCE ET ASSURANCES AU COEUR DE

Plus en détail

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La création de nouvelles opportunités par l analyse des données Dans le monde numérique actuel, l analyse des données est au cœur des réseaux

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Semestre HPC. Violaine Louvet. Institut Camille Jordan - CNRS louvet@math.univ-lyon1.fr. Labex MILyon, Printemps 2016

Semestre HPC. Violaine Louvet. Institut Camille Jordan - CNRS louvet@math.univ-lyon1.fr. Labex MILyon, Printemps 2016 Semestre HPC Violaine Louvet Institut Camille Jordan - CNRS louvet@math.univ-lyon1.fr Labex MILyon, Printemps 2016 V. Louvet (ICJ) Semestre HPC Printemps 2016 1 / 9 Présentation du semestre Modélisation

Plus en détail

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE

MASTER ECONOMIE APPLIQUEE Le Master Economie Appliquée est destiné à des étudiants ayant reçu une formation universitaire solide en économie, statistiques, mathématiques et économétrie. Ce Master propose un cursus sur deux années

Plus en détail

L UNIVERSITÉ CHOISIE

L UNIVERSITÉ CHOISIE L UNIVERSITÉ CHOISIE mouvement 2 Une université en mouvement 3 4 4 5 5 La 1re université française accréditée EQUIS Un campus à taille humaine dans Paris et dans le quartier des affaires Une bibliothèque

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 pour l École nationale supérieure des Arts Décoratifs Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) est ouvert à tous

Plus en détail

Sommaire. AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015

Sommaire. AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015 lundi 6 juillet 2015 Sommaire AXA et Polytechnique s offrent une chaire de data science orientée assurance Silicon.Fr - 02/07/2015 «Data Science for Insurance Sector», la montée en Chaire commune d AXA

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION ÉCONOMIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / ÉCONOMIE Sous réserve d accréditation LA LICENCE EN ÉCONOMIE Certification de niveau II (Bac+3) : 6 Semestres - 180 crédits

Plus en détail

Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public

Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public Module 6 «Marketing Territorial, manager l attractivité de son territoire» ---------------------------------------------- Certificat Manager Public 14/ 12 / 2012 Travaux de recherche Joël Gayet Chercheur

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 23 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

culture de sécurité industrielle pour une

culture de sécurité industrielle pour une culture de sécurité industrielle pour une Répondre à un enjeu de société es bassins industriels se sont développés autour d un double mouvement d industrialisation et d urbanisation créant un lien direct

Plus en détail

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles. novembre 2009 Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr INSPECTION COMMUNICATION Sommaire Les finalités du Programme de

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 21 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School, & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

numéro 208-209 novembre-décembre 2010 ENTREPRISES ET PAUVRETÉS Coordonné par Frédéric Dalsace et David Ménascé

numéro 208-209 novembre-décembre 2010 ENTREPRISES ET PAUVRETÉS Coordonné par Frédéric Dalsace et David Ménascé SOMMAIRE numéro 208-209 novembre-décembre 2010 ENTREPRISES ET PAUVRETÉS Coordonné par Frédéric Dalsace et David Ménascé 9 Ont contribué à ce numéro 13 Entreprises et pauvretés Frédéric Dalsace, David Ménascé

Plus en détail

Le Master Mathématiques et Applications

Le Master Mathématiques et Applications Le Master Mathématiques et Applications Franck BOYER franck.boyer@univ-amu.fr Institut de Mathématiques de Marseille Aix-Marseille Université Marseille, 20 Mai 2014 1/ 16 Structure générale Vue d ensemble

Plus en détail

Master Management stratégique

Master Management stratégique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management stratégique Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES RISQUES FINANCIERS Domaine ministériel : Droit, Economie, Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 1 Présentation Les

Plus en détail

Prix ampère De l electricité De FranCe. lauréat de l année 2014. Gilles CHabrier

Prix ampère De l electricité De FranCe. lauréat de l année 2014. Gilles CHabrier Prix ampère De l electricité De FranCe lauréat de l année 2014 1974 Prix annuel (50 000 ) fondé par électricité de France en l'honneur du grand savant dont le 200 ème anniversaire de la naissance a été

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be

UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES. www.usaintlouis.be UNIVERSITÉ SAINT-LOUIS BRUXELLES www.usaintlouis.be Une université au cœur de Bruxelles p.1 Des faits et des chiffres p.2 Recherche p.3 Conférences p.3 Enseignement et langues p.4 Bibliothèque p.6 Publications

Plus en détail

FORUM NTIC BIG DATA, OPEN DATA Big Data: les challenges, les défis

FORUM NTIC BIG DATA, OPEN DATA Big Data: les challenges, les défis FORUM NTIC BIG DATA, OPEN DATA Big Data: les challenges, les défis Joseph Salmon Télécom ParisTech Jeudi 6 Février Joseph Salmon (Télécom ParisTech) Big Data Jeudi 6 Février 1 / 18 Agenda Contexte et opportunités

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : GERME - EA 4112 (LSMRC) de l'université de Lille 2

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : GERME - EA 4112 (LSMRC) de l'université de Lille 2 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : GERME - EA 4112 (LSMRC) de l'université de Lille 2 Octobre 2008 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002)

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) SMU SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) MEDITERRANEAN institute OF TECHNOLOGY The Unique English-Speaking Engineering School in Tunisia 'Masters in Systems

Plus en détail

Projet de Chaire Machine-learning

Projet de Chaire Machine-learning Projet de Chaire Machine-learning Stéphan Clémençon Télécom ParisTech January 15, 2013 Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Chaire Apprentissage January 15, 2013 1 / 1 Machine-learning: un bref tour d

Plus en détail

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis

Master. Master 120 en études européennes. Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master 120 en études européennes Programme en études européennes organisé par l Université catholique de Louvain et l Université Saint-Louis Master Année académique 2013-2014 Les institutions partenaires

Plus en détail

July 1, 2013. Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Mastère Big Data July 1, 2013 1 / 15

July 1, 2013. Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Mastère Big Data July 1, 2013 1 / 15 Mastère Spécialisé Big Data Stéphan Clémençon Télécom ParisTech July 1, 2013 Stéphan Clémençon (Télécom ParisTech) Mastère Big Data July 1, 2013 1 / 15 Agenda Contexte et Opportunité Les grandes lignes

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

atouts actioncx formation entrepren innovants L Executive MBA LA FORMATION PAR EXCELLENCE AU MANAGEMENT www.supdeco-montpellier.

atouts actioncx formation entrepren innovants L Executive MBA LA FORMATION PAR EXCELLENCE AU MANAGEMENT www.supdeco-montpellier. utrement expertises formation innovants L Executive MBA entrepren AUX STANDARDS INTERNATIONAUX atouts actioncx LA FORMATION PAR EXCELLENCE AU MANAGEMENT www.supdeco-montpellier.com ment NOS VALEURS, NOTRE

Plus en détail

Problématiques dans trading à haute fréquence

Problématiques dans trading à haute fréquence Extrait de la présentation de Charles-Albert Lehalle, Atelier Trading & Micro-structure, Collège de France, 10 Décembre 2008. mdang@cheuvreux.com Recherche Quantitative, Séminaire de la finance, VNFinance

Plus en détail

UNIVERSITÉ MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE MASTERE SPÉCIALISÉ MILEO

UNIVERSITÉ MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE MASTERE SPÉCIALISÉ MILEO UNIVERSITÉ MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE MASTERE SPÉCIALISÉ MILEO Management Industriel et Excellence Opérationnelle Diplôme conjoint de l'ecole des Mines de Paris (Mines ParisTech) et de l EMINES School of

Plus en détail

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options Stéphane VILLENEUVE Né le 25 Février 1971 Marié, 2 enfants GREMAQ Université des Sciences Sociales Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31000 TOULOUSE Tél: 05-61-12-85-67 e-mail: stephane.villeneuve@univ-tlse1.fr

Plus en détail

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificat de formation continue Certificate of Advanced Studies Management de l énergie janvier septembre 2013 f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i Avec le soutien de Office

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

L'ore Master Eau Montpellier

L'ore Master Eau Montpellier L'ore Master Eau Montpellier Thierry Rieu 04 Novembre 2013 Master Eau - Montpellier Une ore unique en sciences de l'eau, intégrée et spécialisée 110 UE, 100 étudiants par promo, 5 spécialités dont Spécialité

Plus en détail

Centres et Laboratoires 2011

Centres et Laboratoires 2011 La Recherche à Assas Centres et Laboratoires 2011 Pôles Droit comparé et droit européen Centre de droit européen (CDE) EA 164 28 rue Saint-Guillaume 75007 Paris - 01 44 39 86 32 Directeur : Claude Blumann

Plus en détail

Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement

Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement Recherche pour le marché? Absolument! Haute école spécialisée bernoise Architecture, bois et génie civil Recherche et développement 1 Recherche pour le marché? Absolument! Nos travaux de recherche sont

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Sciences Po Paris. Collège universitaire

Sciences Po Paris. Collège universitaire Sciences Po Paris Collège universitaire 1. Qu est-ce que Sciences Po? 1. Les formations: le Bachelor et les Masters 1. Les procédures de candidature 1. Les droits de scolarité et les bourses d études discussion

Plus en détail

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1

Communauté d Universités et Établissements. Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence. Université Côte d Azur (UCA) - page 1 Communauté d Universités et Établissements Stratégie Territoriale et Initiative d Excellence Université Côte d Azur (UCA) - page 1 En 2015 le paysage français de l Enseignement supérieur et de la Recherche

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Communiqué de presse Paris, le 20 juin 2012 Investissements d Avenir LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Lancé à

Plus en détail

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse.

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Lionel Ragot est Chercheur associé à la Chaire Transitions

Plus en détail

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse.

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Après avoir exercé des responsabilités sociales, syndicales et mutualistes, de premier plan, Jean-Michel LAXALT préside l Institut Montparnasse, lieu d échanges, études et recherches pour éclairer le débat

Plus en détail

numéro 242 juin-juillet 2014

numéro 242 juin-juillet 2014 numéro 242 juin-juillet 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Les voies d une refondation du capitalisme. Une responsabilité élargie et une rémunération spécifique de la fonction de contrôle actionnarial

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

numéro 203 avril 2010 INCERTITUDES ET STRATÉGIES Coordonné par Véronique Perret, Jean-Philippe Denis, Audrey Rouziès

numéro 203 avril 2010 INCERTITUDES ET STRATÉGIES Coordonné par Véronique Perret, Jean-Philippe Denis, Audrey Rouziès numéro 203 avril 2010 SOMMAIRE INCERTITUDES ET STRATÉGIES Coordonné par Véronique Perret, Jean-Philippe Denis, Audrey Rouziès 9 Ont contribué à ce numéro 13 RFG-AIMS. Le numéro spécial confirme son positionnement

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Joseph ABDOU

CURRICULUM VITAE. Joseph ABDOU CURRICULUM VITAE Joseph ABDOU Section du CNU 26 Nationalité française Adresse professionnelle: Centre d Economie de la Sorbonne Université de Paris 1, CNRS 106-112 boulevard de l'hôpital 75647 Paris Cedex

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail

Le coût des politiques climatiques. Double dividende ou coûts excessifs?

Le coût des politiques climatiques. Double dividende ou coûts excessifs? Introduction La première séance : Les justifications de la politique climatique. La dialectique court terme long terme : Intuition écologique contre «raison»économique. Taux d actualisation : Prix relatif,

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Gestionnaire des données du Portail des savoirs (H/F)

FICHE DE POSTE. Gestionnaire des données du Portail des savoirs (H/F) Paris Sciences et Lettres FICHE DE POSTE Intitulé du poste Gestionnaire des données du Portail des savoirs (H/F) Positionnement dans la structure Le gestionnaire des données du Portail des savoirs est

Plus en détail

MANAGER L OPTIMISATION DES FLUX ET DES RÉSEAUX

MANAGER L OPTIMISATION DES FLUX ET DES RÉSEAUX MANAGER L OPTIMISATION DES FLUX ET DES RÉSEAUX Mastère Spécialisé en MANAGEMENT GLOBAL des ACHATS et de la SUPPLY CHAIN www.audencia.com Préface Une année pour faire la différence sur le plan professionnel,

Plus en détail

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT

LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT 2013 LA GRANDE ÉCOLE EUROPÉENNE D INGÉNIEURS DANS LE DOMAINE DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT INSTITUT DES SCIENCES ET INDUSTRIES DU VIVANT ET DE L ENVIRONNEMENT AgroParisTech s est donné deux missions

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

Eco Land 3D. Projet. Partagez votre vision du paysage. Agropolis Fondation 18 mars 2009. Présentation projet EcoLand3D

Eco Land 3D. Projet. Partagez votre vision du paysage. Agropolis Fondation 18 mars 2009. Présentation projet EcoLand3D Partagez votre vision du paysage Projet Eco Land 3D Agropolis Fondation 18 mars 2009 Présentation Bionatics Profil de la société Projet démarré en 2001 Transfert de technologie avec le CIRAD Éditeur de

Plus en détail

Formation. Data-Science pour l Actuariat. 6 Juillet 2015

Formation. Data-Science pour l Actuariat. 6 Juillet 2015 Formation Data-Science pour l Actuariat 6 Juillet 2015 Formation Data Science pour l Actuariat Pourquoi? Nouveau contexte : nouveau besoin - Révolution numérique : données massives et hétérogènes, nouveaux

Plus en détail

IdR Trading et Microstructure CA Cheuvreux. Charles-Albert Lehalle

IdR Trading et Microstructure CA Cheuvreux. Charles-Albert Lehalle IdR Trading et Microstructure CA Cheuvreux Charles-Albert Lehalle 2010-2014 Crédit Agricole Cheuvreux Kepler Cheuvreux L objectif de cette IdR «trading et microstructure des marchés» est de stimuler la

Plus en détail

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE

MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE MAGISTERE BFA BANQUE FINANCE ASSURANCE la formation Mot du Directeur «Le Magistère BFA a été créé en 1986 et délivre un titre de niveau Master 2. Les étudiants se destinent à entreprendre une carrière

Plus en détail

Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012

Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012 Compte-rendu du Bureau national du 12 septembre 2012 Présents Micheline IZBICKI, Jean-Marie BIAU, Bernard CIROUX, Dominique DUCOURANT, Gérard DUPUIS, Hervé DEMORGNY, Philippe FARGEIX, Anne-Sophie LOLLIVIER,

Plus en détail

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009

L INRIA, institut français des STIC. (en Île-de-France) 24 septembre 2009 1 L INRIA, institut français des STIC (en Île-de-France) 24 septembre 2009 Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique 2 Institut dédié aux Sciences et Technologies de l Information

Plus en détail

DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE DEMAIN

DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE DEMAIN ILS MOBILISENT LES SYNERGIES ENTRE RECHERCHE ET FORMATION DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES Opale, bureaux et laboratoires de recherche Quatre bâtiments circulaires forment EDF Lab Paris-Saclay, le nouveau site

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapprocher chercheurs et lycéens au quotidien

Rapprocher chercheurs et lycéens au quotidien Invitation presse Nice, le 22 mai 2015 Rapprocher chercheurs et lycéens au quotidien L académie de Nice et tous ses partenaires académiques et universitaires, notamment Inria (Institut National de Recherche

Plus en détail

«Physique nucléaire et applications»

«Physique nucléaire et applications» UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 UFR de PHYSIQUE MASTER DÉLOCALISÉ A HANOI (avec le soutien de l Agence universitaire de la Francophonie) «Physique nucléaire et applications» ANNÉE UNIVERSITAIRE 2008-2009 RÉSUMÉ

Plus en détail

Jean-Claude Lapointe, B.A., LL.B., M.A.P.

Jean-Claude Lapointe, B.A., LL.B., M.A.P. Jean-Claude Lapointe, B.A., LL.B., M.A.P. Juriste chercheur en Droit, Études internationales & Web Science jc.lapointe@live.ca Languages Français Anglais (Bilingue ou langue natale) (Capacité professionnelle

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES MASTER Domaine DROIT, ÉCONOMIE, GESTION Mention MONNAIE,BANQUE, FINANCE, ASSURANCE Spécialité RISQUE, ASSURANCE, DÉCISION 2014 / 2015 Z.Trocellier Directeurs Pr Kouroche VAFAÏ

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Curriculum vitae. Situation personnelle : tomasini(at)math.unistra.fr

Curriculum vitae. Situation personnelle : tomasini(at)math.unistra.fr Curriculum vitae Prénom, Nom : Date et lieu de naissance : Nationalité : Situation personnelle : Email : Guillaume TOMASINI 28 août 1982 à Metz (France) Française Pacsé tomasini(at)math.unistra.fr Situation

Plus en détail

Emploi du temps prévisionnel

Emploi du temps prévisionnel 1 Emploi du temps prévisionnel 1. Séances de cours et d exercices Nous aurons cours ensemble : tous les mercredis matins du 28 septembre au 7 décembre inclus, à l exception du mercredi 2 novembre, libéré

Plus en détail

numéro 212 mars 2011 Dossier Les relations siège-filiales dans les multinationales Sous la direction de Ulrike Mayrhofer

numéro 212 mars 2011 Dossier Les relations siège-filiales dans les multinationales Sous la direction de Ulrike Mayrhofer numéro 212 mars 2011 SOMMAIRE 9 Ont contribué à ce numéro 13 Le couple DG-DRH à l épreuve des démarches compétences Bruno Henriet, Cathy Krohmer 29 Technologie polyfonctionnelle et compétences des acteurs.

Plus en détail

Liens entre communication. environnementale et performance. d entreprise : l implication des doctorants HEC

Liens entre communication. environnementale et performance. d entreprise : l implication des doctorants HEC Liens entre communication environnementale et performance d entreprise : l implication des doctorants HEC Plusieurs doctorants travaillent sur les thématiques reliées à la Chaire. Rodolophe Durand supervise

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

LE FONDS IPAG BUSINESS SCHOOL

LE FONDS IPAG BUSINESS SCHOOL Paris Nice Kunming Los Angeles LE FONDS IPAG BUSINESS SCHOOL ENSEMBLE, UNISSONS NOS TALENTS MISSIONS Face à un secteur de l enseignement supérieur en perpétuelle évolution et à son internationalisation

Plus en détail

EXECUTIVE MASTER Finance d entreprise et marchés de capitaux

EXECUTIVE MASTER Finance d entreprise et marchés de capitaux Durée : 18 mois DÉBUT DE LA FORMATION janvier 2012 DURÉE 24 mois EXECUTIVE MASTER Finance d entreprise et marchés de capitaux Sciences Po quatre missions : formation initiale et continue, recherche, documentation

Plus en détail

Executive Education. Afrique Océan Indien

Executive Education. Afrique Océan Indien Executive Education Afrique Océan Indien 2 3 Relever les défis, préparer l avenir Depuis sa création en 1995, Analysis est animé par la volonté d accompagner les entreprises et les institutions de la région

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014. Contact : Andrew MILLER a.miller@ieseg.fr 03 20 54 58 92 www.ieseg.fr

DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014. Contact : Andrew MILLER a.miller@ieseg.fr 03 20 54 58 92 www.ieseg.fr DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2014 Contact : Andrew MILLER a.miller@ieseg.fr 03 20 54 58 92 www.ieseg.fr SOMMAIRE L IÉSEG en dix points clés 3 L année académique 2014-2015 en chiffres 4 Une École, 2 campus

Plus en détail

Baccalauréat universitaire (bachelor) en mathématiques et sciences informatiques

Baccalauréat universitaire (bachelor) en mathématiques et sciences informatiques Baccalauréat universitaire (bachelor) en mathématiques et sciences informatiques CONDITIONS GENERALES Art. A 3 Baccalauréat universitaire en mathématiques et sciences informatiques 1. La Faculté décerne

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une institution européenne dans la tradition des «Grandes Écoles Françaises» dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES"

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS ET EXPERTISES CULTURELLES MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine :, Objectifs Voie

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail